[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 27 Fév 2014 - 15:35

Dans la salle du conseil, ça chauffait. Sur tous les chercheurs réunis, pas un n'était d'accord avec l'autre. Cela faisait quelques jours maintenant que les nations avaient envoyés un groupe d'expéditeurs, chargés de trouver ce qui avait rendu Mewtwo fou. En un sens, cela avait été un succès, l'un des groupes avait effectivement trouvé la météorite qui semblait-il, était responsable de tout ce grabuge. Malheureusement, cette découverte s'était révélée inutile. Les chercheurs et leurs consultants n'avaient pas pu en tirer grand-chose. Eeva ne s'était pas fait prier pour y jeter elle aussi un coup d'oeil et comme tout le monde, n'avait rien sentis de spécial autour du rocher. Quoique ce pu être, Mewtwo en avait absorbé le contenu. Enfin, c'était la théorie sur laquelle ils se battaient le moins, après des jours de recherches. Également convoquée, Eeva Slanzar s'était donc rendu à cette convocation exceptionnelle et se contentait d'écouter les avis divergeant.

Quand les esprits se calmèrent un peu, des propositions commencèrent à fuser et enfin, à peu près tout le monde se mit d'accord. Ce qu'il fallait maintenant, c'était envoyé des équipes sur chaque site pour détruire ces météorites, en leur enlevant leur énergie. De cette manière, les Pokémon ne pourraient plus les absorber et ce que tout le monde espérait, tout reviendrait dans l'ordre. Eeva ne dit rien et à vrai dire, n'aurait pas été aussi catégorique. C'était une idée, mais qu'est-ce qui pouvait les assurer que cette énergie ne soit pas dangereuse, si ce n'était mortelle, pour les Amplificateurs qui s'en chargeraient ? Et les golems ? Serait-il possible de les ramener à la vie ? Que se passerait-il si Erasia ne possédait plus ses gardiens ? Dans l'immédiat, c'est ce qui inquiétait le plus Eeva, Erasia ne serait plus jamais la même. Mais pour l'instant, le plus urgent était d'endiguer cette prolifération de folie.

Eeva soupira. Est-ce que ces météorites avaient pu également rendre malade les Dieux ? Enfin, avant de venir s'écraser, combien de temps fallait-il à un astre pour venir s'écraser ? La championne finit par se lever et quitter la salle, elle en avait assez entendu pour aujourd'hui et rester passivement assise n'était vraiment pas son genre. C'est à la sortie du bâtiment qu'on l'interpella. Hmm. Quelques-uns de ses « supérieurs ». Elle sut rapidement ce qu'ils voulaient, comme elle gérait une Arène, ils s'attendaient bien évidemment à ce qu'elle ne devienne leur instrument pour la destruction des météorites. Ben voyons. Eeva plissa les yeux. Depuis le temps pourtant, ils devaient savoir qu'Eeva n'était pas du genre à obéir à quelqu'un, aussi, elle rétorqua sèchement d'envoyer l'armée pour ça, en ce qui la concernait, elle avait d'autres priorités. Et ce n'était absolument pas une exagération.

En selle sur son Nostenfer, la Championne rentra à Fla'or en si peu de temps que l'arbitre, qui gardait les lieux, fut surpris. Un peu moins lorsqu'Eeva lui confia avoir quitté la réunion avant son terme. Sa priorité, c'était l'Arène bien sûr et la ville. Fla'or était son territoire et elle resterait sur les lieux pour éviter de finir comme certaines villes qui avaient eu moins de chance. Pour l'instant, tout était à peu près calme, même la Méga-Démolosse. Eeva avait réussi à la ramener et à l'enfermer et pour l'instant... Cette créature ne disait rien. Elle restait passive, mais Eeva ne s'était pas risquée a essayer de la raisonner, ni quoique ce soit. Si l'énergie de la météorite agissait comme un venin, le seul remède serait la destruction de celle qui l'avait empoisonnée. Il fallait donc attendre. Mais il n'y avait pas que Pyracantha, d'autres propriétaires avaient eu des problèmes et à défaut de pouvoir tous les enfermer dans l'Arène, qui n'était pas extensible et à toute épreuve, Eeva était intervenue à la fois à la demande et de son propre chef, pour repousser les Méga-Pokémon.

Avec la garde en ville, le plan avait plus ou moins bien fonctionné, la ville était encore debout, quelques blessés, quelques dégâts, mais pour l'instant Eeva estimait qu'ils n'avaient pas à se plaindre. Les matches étaient bien sûr suspendus et l'Arène était fermée, sauf pour recueillir les Pokémon qui en avaient besoin et tout ce que pouvait faire Eeva, était de veiller à la sécurité de sa ville, aussi elle parcourait les ruelles sur le dos de Germandrée, choisissant une forme qui convenait. Aujourd'hui, Eeva ne fit pas exception, montée sur un Luxray, elle alla voir un des sites des météorites. S'il y avait un endroit qui risquait d'être le plus exposé aux Méga-Pokémon, Eeva s'attendait à ce que soit près d'une météorite...
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Ethan Greencastle le Lun 3 Mar 2014 - 16:35

[Aller, faire dans le HRP c'est bien, mais autant fêter mon retour en fanfare ! Event, me voilà ! xD

C'est un peu long, sorry d'avance, mais bon, il faut bien un résumé de ce qui s'est passé avant ^^(et j'ai résumé au max en prime ^^''' )]


Effectivement, beaucoup de choses s'était passé sur Erasia depuis la venue de Jirashi dans leur ciel. Et il s'était passé tout autant de choses dans la vie d'Ethan, vous vous en doutez. Le jeune homme avait bien sûr apprécié les moments qu'il avait passés en compagnie de Trellia sur le continent flottant, ça avait été amusant dans le fond, mais quand cette dernière avait décidé de retrouver un peu le "planché des Tauros" si on lui pardonnait l'expression, l'Erasien ne l'avait pas suivi. En fait, il aimait bien Tenkei (oui il ne l'appelait plus Midgar à présent, il avait pris l'habitude) et puis, même s'il avait longtemps été mis de coté par le reste de la population (il était un étranger après tout) son caractère enjouer et facile avait finalement fait que la Tribu d'Abyan l'avait un peu accepté.

Il avait donc partagé leur vie, presque six mois, et avait fini par apprendre un peu leur langue. Ho il ne savait pas encore bien parler, bien sûr, il y avait plein de choses qu'il ne comprenait pas aussi mais il c'était fait de nouveaux amis bienveillants à son égard et ses maladresses les amusaient assez pour qu'ils ne lui en tiennent pas rigueur. Il avait aussi, durant ce laps de temps, appris à reconnaitre de nouveau Pokemon, à comprendre un peu leur façon de vivre avec les gens d'ici aussi. Il les avait aussi écoutés et avait beaucoup appris à leur contact sur sa propre relation avec les Pokemon. Finalement, et à part la langue et les meurs, les Tenkeiniens n'étaient pas si différent d'eux. Eux aussi vivait en plus ou moins bonne harmonie avec les Pokemons, les dressaient et les élevaient parfois. Ils se soutenaient les uns les autres, comme n'importe quelle nation. Dans le fond, il valait mieux s'attacher aux ressemblances...

Et bien sûr, sa relation avec Haru c'était beaucoup approfondit durant ses quelques mois. La petite renarde, très affectueuse avec son humain, avait développé au mieux ses capacités pour être en mesure de le protéger contre ce monde inconnu. Elle avait grandi en quelque sorte et avait tissé des liens beaucoup plus fusionnels qu'avant avec Ethan. Peut-être parce que c'était les deux seuls Terrossiens dans leur village, peut-être parce qu'ils étaient en monde 'étranger' même si le jeune homme s'en sortait bien, qui sait... peut-être un peu tout ça à la fois d'ailleurs...

Mais quoi qu'il en soit, Erasia avait fini par manquer au châtain. C'était étrange comme sensation, s'ennuyer de sa terre, mais le sentiment, diffus au début, avait fini par se faire obsédant. Alors un jour, il avait prévenu tout le monde qu'il devait rentrer chez lui. Ses nouveaux amis avait été un peu triste, il l'était aussi de les quitter il ne pouvait pas le nier, mais il fallait qu'il rentre. Pas chez lui, son voyage était encore loin d'être terminé, mais la pose dans ce continent inconnu touchait à son terme. On lui avait alors prêté un Pokemon volant pour le ramener en bas et c'était ainsi que s'était refermé l'aventure Tenkei pour lui, même s'il s'était promis qu'il reviendrait un jour.

C'était un peu au nord de Palma, à l'écart de tout à vrai dire mais dans sa province natale, que le Terrossien c'était retrouvé. Probablement que c'est "amis du dessus" avait eu envie de lui faire une belle surprise et il en avait été touché notre aventurier, c'était certain. Et puis, pour un retour à la normale, une ville côtière comme pour son départ, ça avait quelque chose d'amusant, un clin d'oeil en quelque sorte. Ethan s'y était établi une petite semaine, histoire de reprendre ses marques sur le contient. Parler à nouveau l'Erasien, même si c'était agréable, c'était quand même un peu étrange et puis, il avait bien envie de savoir ce qui s'était passé durant son absence. En haut, il y avait eu un peu de grabuge -rien de bien grave, il était aussi dans un coin un peu reculé- mais il semblait que l'étrange atmosphère n'était pas une particularité de Tenkei. La responsable du centre de soin Pokemon dans lequel il était allé porter Haru pour des contrôles d'usage lui avait parlé de l'étrange phénomène des mégaévolutions et des météorites, un peu surprise que le jeune adulte ne soit pas au courant de ça. Et bien, quel retour étrange à la normale si on peut dire... mais finalement, c'était que le début des ennuis.

Quelques jours plus tard, c'était à l'Auberge dans laquelle il était descendu qu'il put capter une autre rumeur notre Terrossien. Un couple de nouvel arrivant, un peu paniqué, avait dit à qui voulait l'entendre qu'une Colonie de Linéon les avait attaqués sans raison alors qu'il traversait les plaines. Ils avaient réussi à fuir, grâce à l'aide de leur Pokemon et en s'amusant à se détourner régulièrement de leur chemin, mais c'était tout de même très inhabituel que ses petites créatures, soit très rapide, se ligue ainsi contre des humains qui ne leur avait rien fait... Et il semblait dire que c'était bien pire à Seian, d'où ils venaient, et ou les Pokemon s'en prenait directement à la ville et ou des dégâts était important.

Ethan était un peu perdu... Les Pokemon devenaient apparemment fou et ça lui faisait un peu peur il devait le reconnaitre. Et si Haru finissait par être touchée ? Il semblait que les dégâts étaient moindre dans les petites villes, il serait donc probablement plus sage de rester encore un peu à l'écart de toute civilisation... Enfin, ça, ça aurait été bon dans des circonstances normales bien sûr... et rien n'était vraiment normal quand on s'appelait Ethan Greencastle. Alors qu'il avait décidé de se rendre vers la plage, histoire de boire un verre dans un café en méditant aux meilleurs moyens d'éviter les ennuis, il avait vu à la table à coté de lui une dresseuse en plein récapitulatif. Consciencieusement, la jeune femme avait sorti tout ce qu'elle avait dans son sac et semblait vérifier ses provisions sous l'oeil intrigué de son Fouinar qui ne semblait avoir d'yeux que pour sa réserve de nourriture. D'ailleurs, alors que la jeune femme se détournait pour fouiller au fond de son sac, le Pokemon avait attrapé la boite providentielle et c'était mis à courir en quête d'un endroit tranquille pour déguster son butin. Et même si cette "farce" avait fait rire le Terrossien, on se doute qu'il n'en fut pas de même pour la demoiselle.

"Mistinguett ! Reviens ici chapardeuse !"avait-elle clamé en enfournant en quatrième vitesse tout son fatras dans son sac avant de sortir en courant, oubliant au passage son écharpe sur la chaise à coté de la sienne.

En voyant ça, Ethan c'était alors levé pour attraper l'étoffe qui, étrangement, lui avait paru un peu trop lourde pour une simple écharpe -même si elle paraissait longue et épaisse-. Et pour cause ! Emberlificoté dans l'étoffe, reposait un oeuf, sans doute mis là pour le tenir bien au chaud. Il avait fallu quelques secondes au jeune homme pour réaliser mais... Elle avait oublié un oeuf de Pokemon ! Et quand on connaissait le caractère serviable de l'Erasien, on ne vous surprendra pas en disant qu'il s'était aussitôt mis à courir après la dresseuse en tenant le précieux fardeau contre lui.

Seulement, elle était rapide cette dresseuse, sans doute habitué à courir après sa petite voleuse et Ethan devait avouer qu'il l'avait un peu perdu de vue en arrivant près du port de Palma... Seulement, et alors qu'il perdait un peu espoir de la retrouver, il avait eu l'impression de voir la fourrure tigrer de la Fouinar se faufiler sur un des bateaux en partance. Il ne savait pas du tout ou ce dernier se rendait ? Sérieusement vous croyez que ça l'arrêtait ça ? Bien sûr que non... Ni une, ni deux, le jeune garçon avait donc foncé sur la passerelle et avait réussi à monter à bord in-extremis, juste avant que ce dernier ne quitte le quai... ouf il s'en était fallu d'une seconde ! Ethan était pourtant assez fier d'avoir réussi... jusqu'à ce qu'il se rende compte que ce n'était pas un Fouinar qu'il avait vu mais un très mignon Lockpin alors qu'au loin, sur le quai, il avait finalement vu la dresseuse en question attraper sa fouine par le col apparemment contrarié.

Ouai ben pour le service rendu, il s'était clairement vautré sur ce coup-là ! Mais en même temps, il ne pouvait pas laisser cet oeuf tout seul et il ne connaissait de la dites dresseuse que le nom de son fouinard et la couleur de ses cheveux... Un profond soupir passa donc les lèvres du Terrossien : il ne savait pas quel Pokemon était dans cet oeuf mais il ne pouvait dignement pas le laisser, il s'en occuperait donc. Rangeant son petit fardeau dans son sac, faisant bien attention de le garder bien couverts au passage, il avait donc tenter de savoir vers ou le bateau qu'il avait investi se rendait... Et vous pouvez bien évidemment imaginer sa tête quand il lui fut affirmé qu'il s'agissait d'un trajet sans escale jusqu'à Fla'or !

Enfin, ce n'était pas la première fois que le jeune homme se retrouvait dans des situations improbables alors, franchement, il en avait rapidement prit son parti... Et s'était débrouillé pour éviter le voyage à fond de cale en s'incrustant dans une des cabines vides de l'embarcation. Et il avait été long ce voyage, autant que pouvait l'être une croisière jusqu'à l'autre bout du monde. Enfin, ça aurait pu être pire, il avait été agréable, et puis être sur mer lui avait finalement fait éviter plus d'ennui et lui avait permis d'en apprendre plus sur le mal d'Erasia en parlant avec les autres passagers. Bien sûr, il ne comprenait pas plus qu'un autre, mais le tableau dessiner ne lui inspirait rien de bon c'était certain. Et quelque part, il se demandait si c'était juste Terros qui était touché ou si Fla'or, où il se rendait, subissait aussi cet étrange malédiction... Enfin, heureusement aucun Pokemon sur le bateau n'avait montré des signes d'agressivité -ils auraient rapidement fini par le fond sinon-

Quoi qu'il en soit, c'était un Ethan un peu frigorifié et aussi un peu perdu qui avait posé le pied, après une traversée interminable, sur la banquise de Fla'or. Haru ne semblait pas plus friande du froid ambiant mais la petite renarde, plus inquiète pour son maitre, se contentait de se blottir au maximum contre lui pour partager sa chaleur. Le Terrossien avait alors entreprit de marcher un peu, autant pour se dégourdir que pour garder sa chaleur d'ailleurs car même si, dans ses affaires, il avait pensé à prendre un manteau, il n'était pas habitué à tout ce froid lui...

Où ses pas le conduisaient ? Il n'en savait fichtre rien... mais dans le fond, ce n'était pas très différent d'habitude si ?

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Velusia Varam le Mar 4 Mar 2014 - 17:15

( Pas de soucis Wink)

Velusia regarda la météorite. Autour d’elle, rien ne vibrait et il lui semblait que cette découverte leur était inutile, ce que l’attitude du Mentali confirma plus ou moins. Depuis le temps qu’elle était ici, il était probable que Mewtwo en avait absorbé tout le contenu. C’est ainsi que le groupe d’exploration dû rebrousser chemin, éviter ce qui restait de Voltorbe et d’Electrode, ce qui ne fut pas très difficile, avec l’explosion… Néanmoins, ils arrivèrent sans trop de dégâts jusqu’au bateau. La première chose qui sauta aux yeux de Velusia, était l’absence du dragon, pourtant, elle était loin de penser que Siel avait déclaré forfait, pas plus qu’elle ne croyait le dragon redevenu normal. Si jamais elle embarquait avec eux… Le bateau ferait une cible de choix et très facile à envoyer par le fond. Aussi, la femme soldat prit le partit de quitter son groupe ici, saluant ses « compagnons » de route, elle salua militairement Nina Wang et fit sortir sa Déflaisan. Un peu cabossée, fatiguée, mais encore capable de l’emmener jusqu’à la première escale qu’ils croiseraient. Velusia regarda partir le bateau et grimpa sur le dos de l’oiselle. Elle n’était pas très lourde et maintenant qu’elle avait retiré son armure lourde, Velusia était tout à fait transportable.

Mais c’était sans compter sur la ténacité des dragons… Velusia s’y attendait, pourtant, voir surgir Siel, devenue monstrueuses avec ses plaques osseuses qui avaient presque « poussées » sur son armure lourde… Et puis elle n’était pas petite, loin de là et son ombre projeta une silhouette noire sur Velusia et Tara et la mer qui défilait sous eux, s’en était effrayant. Malheureusement et elle en avait bien conscience, Velusia faisait une cible de choix pour le Mégamonstre. Elle était deux fois plus rapide, malgré son poids et son armure et Ô combien plus puissante… Velusia le sentait, elle ressentait des picotements dans la nuque, comme chaque fois qu’une situation de ce genre se déclarait… Heureusement, en se maintenant à bonne distance, il était aussi possible d’esquiver les coups et c’était bien tout ce que Tara pouvait faire. Elle était très agile, plus que le dragon, mais pas plus rapide, en revanche, elle pouvait éviter les tirs avec plus ou moins de succès, évitant le plus gros et le plus dangereux. En volant près de la surface de l’eau, la femme Chevalier s’assurait aussi une certaine protection, jamais le dragon de pierre n’oserait s’approcher aussi près, il serait engloutit sans espoir de ressortir de l’océan. De plus, Velusia eut le bon goût de pousser les vents à faire glisser Tara comme jamais, utilisant sa Chevauchée et la faisane, sa propre capacité de vent arrière. Cela ne suffisait pas à larguer le dragon en cours de route, mais au moins à garder une distance respectueuse.

Zigzaguant dans à la surface de l’eau en essayant d’éviter autant les flots, que les projectiles et les débris qui en résultaient, Tara filait à une vitesse mirobolante vers la première ville qu’elle avait aperçut. Le changement de climat se fit radical et la température plutôt douce de la région de l’Île Perdue, fit rapidement place à un froid glaciale, largement rehaussé par le vent qui soufflait et pas seulement celui de Velusia. Par chance, le froid mordant se ferait aussi ressentir par le dragon. D’ailleurs, Siel émit une hésitation, pas grand-chose, à l’approche de la banquise et des icebergs, mais elle laissa assez de temps pour que Velusia ne fasse une embardée à Tara, se faufilant entre les montagnes de glaces, disparaissant de sa vue. Elles jouèrent à cache-cache un moment, Velusia se rapprochant rapidement de la terre ferme, tandis que le dragon les chassait toujours dans les eaux polaires. Mais le jeu ne pouvait durer éternellement, car les liens qui unissaient la Ptéra à son dresseur ne s’était pas amoindris pour le dragon… Dans une tentative de dérobade, le dragon saisit du coin de l’œil Velusia et lança un Dracosouffle. Surgissant d’un angle-mort, Velusia ne vit pas à temps l’attaque et ne put contrôler la surprise de Tara : elles prirent l’attaque de plein fouet, Velusia tomba à l’eau et la faisane plus loin, sur la banquise.

Mais la ville de Fla'or était tout prêt et c'est ce qui sauva la vie du Chevalier. Le choc thermique, lorsqu'elle tomba à l'eau la paralysa un instant, assez pour l'engourdir et l'empêcher de remonter efficacement et comme elle le savait, il ne fallait que quelques instants pour qu'une eau glaciale ne vous tue... Les soldats et autres Maître de l'eau de la cité, virent tomber la faisane et ne purent bien sûr pas ignorer la lueur intense qui avait accompagné l'attaque du dragon, ni le dragon lui-même d'ailleurs... Alors que Siel sembla s'en aller, probablement à la recherche d'une terre plus clémente pour refaire ses réserves d'énergie, les flaoréens attendirent qu'elle disparaisse pour secourir la femme. Une nalcienne, comme en témoignât le blason qu'elle portait sur l'armure. Inconsciente et en état grave, elle fut amenée d'urgence au premier centre de soin de la ville. Il fallut plusieurs jours pour remettre d'aplombs Velusia, ses signes vitaux, peu engageant dans les premières heures. Ses Pokémon étaient encore ceux qui s'en sortaient le mieux, Tara plus gravement blessée mit un peu de temps à se remettre, mais le Ptiravi n'avait pas grand-chose. Pourtant, Velusia se remit sans séquelle et on s'accorda pour dire qu'elle faisait honneur à la réputation des Chevaliers.

Enfin, Velusia quitta le centre de soin, non sans remercier les soldats et maître de l'eau, mais sans s'épancher, fidèle à elle-même. Pour un soldat, un beau salut militaire accomplit avec conviction n'avait pas d'égal... La jeune femme récupéra ses Pokémon et put sortir en ville, chaudement habillée. Pour cette fois, elle avait accommodé son armure intermédiaire par des vêtements couvrants et d'une chaleur incroyable malgré leur relative finesse, elle ne portait certes plus sa jupe en soie, mais ses homologues, féminin de surcroît, lui avaient apporté de quoi supporter le climat régional, tout en lui laissant une grande liberté de mouvement pour le combat. Car, comme le découvrit Velusia, le conflit était loin d'être clos. En ville, les gentils poussins que les gens aimaient a voir et jouer avec étaient devenus agressifs et dangereux, sans compter les Pokémon de compagnie divers. La garde était donc très occupée et lorsqu'elle tomba sur l'Arène de la ville, elle put constater que comme à Alfen, le Champion régional l'était également, un écriteau annonçant la fermeture des matches tant que le calme ne serait pas revenu. Les combats d'Arène ne l'avaient jamais attirée, mais il fallait souligner que les combats qu'elle menait n'étaient en rien un loisir. Du reste, quel intérêt de proposer ses Pokémon à ce genre de combat ? Ils étaient dressés pour la guerre, pas pour l'agrément. Velusia n'avait pas non plus le temps pour ce genre de loisir.

Toujours en mission pour sa part, même si sa tentative de se rendre dans un endroit reculé pour éviter les victimes à cause du dragon avait été quelque peu anéanti, Velusia s'intéressa de près aux météorites. Comme elle pouvait maintenant directement le constater, le mal n'avait pas cessé, mais les chercheurs, archéologues et tout ce qui étudiait magie et Pokémon, avaient peut-être trouvé une solution... On lui demanda gracieusement si un Chevalier de Nalcia leur ferait l'honneur de les aider, ce que ne put refuser Velusia. Elle était à Mizuhan, mais elle avait toujours pour devoir de protéger le peuple et les Mizuhaniens restaient des alliés. Et puis, le sens du devoir... Velusia accepta, mais hélas sa maîtrise de l'air était trop récente pour permettre d'aider sur ce plan-là. En revanche, sa maîtrise des armes serait parfaite pour défendre les Amplificateurs. Il y avait plusieurs sites en ville et bien occupés. Velusia se rendit sur un des nouveaux sites qu'elle trouva un peu hasardeux. Quelqu'un avait déplacé, de peu, mais déplacé tout de même, une météorite en retrait derrière l'Arène. Un choix un peu dangereux, si comme à Alfen cette Arène là accueillait des pensionnaires... Mais Velusia s'y rendit. Sur place, des hommes déjà occupés à tenter de détruire l'énergie malsaine de l'objet. Les curieux commençaient à affluer, accompagnés ou pas, de leur Pokémon.

Soucieuse de la sécurité des habitants, Velusia avec d'autres collègue de Fla'or, commençait à repousser gentiment, mais fermement la foule. Pour sa part, elle aurait préféré faire évacuer... Consciente pourtant que toutes les bonnes âmes seraient une aide précieuse, mais toujours aussi ravie d'avoir à faire à des civils quand il s'agissait d'affaire militaire, Velusia préféra se tourner vers ses Pokémon qu'elle fit sortir. Tara semblait en pleine forme et étira ses grandes ailes, avec un mètre quatre-vingts de haut, l'animal eut de quoi impressionner les habitants du coin, d'autant qu'il s'agissait d'un Pokémon de Tenkei, inconnu pour eux pour la plupart du moins. La Ptiravi était de taille beaucoup modeste et à côté de sa maitresse, tout aussi grande que la faisane, n'en semblait que plus minuscule encore. Spontanément, elle alla vers la foule, voire dedans et se mit à lancer des Régénération, voulant apaiser la morsure du froid sur les gens, en particulier à ceux qui avaient l'air mal-à-l'aise dans cette ambiance polaire.

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 294

Fiche de personnage
Points: 28
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Eeva Slanzar le Mer 5 Mar 2014 - 12:11

Ça avait l'air de pas trop mal se passer. Rassurée, même si de petites altercations se déclaraient régulièrement en journée, comme la nuit, Eeva estimait qu'elle pouvait rentrer chez elle et s'occuper des quelques blessés et vérifier que les Poussifeu récalcitrant, étaient toujours bien enfermé, ainsi et surtout que Pyracantha... Un Méga-Démolosse en furie, Eeva avait déjà vu à quoi cela tournait dans la forêt enneigée... Elle pourrait aussi rendre une petite visite rapide à Lotus dans le quartier « Plaine » et de ses deux petits. Après une longue incubation, elle était devenue énorme, Lotus avait finalement pondu non pas un oeuf comme tout le monde s'y attendait, mais deux. Bien sûr, elle était restée à la pension pour couver et après l'épisode dans la forêt enneigée, la couvaison avait porté ses fruits. Eeva n'avait pas voulu intervenir et enfermer les oeufs dans une couveuse comme bon nombre d'éleveur, elle avait laissé faire la nature et l'instinct de sa Givrali. Comme la nature était une machine bien huilée, deux petits Evoli avaient vu le jour.

Pour l'instant, Eeva craignait que la furie du Démolosse n'atteigne autre chose qu'elle-même, les pensionnaires, les deux nouveau-nés... Mais a priori cela se passait pas trop mal, le bargheist était entré en léthargie, il fallait espérer que ça continue... À cheval sur son faux Luxray, elle reprit calmement le chemin de l'Arène en passant par le port, pour ratisser un peu plus son territoire. Ici aussi, ça n'avait l'air pas trop mal. La furie rousse vit un autre bateau accoster, elle s'étonnait un peu, surtout que ça semblait être un bateau touristique. C'était la folie partout sur Erasia, mais des gens trouvaient encore le loisir d'aller se promener pour le plaisir du tourisme ? Enfin, c'était leur problème pas le sien, s'ils tombaient dans une ville pire que la leur... Fla'or était assez calme, il n'y avait pas trop de Pokémon atteint, le seul danger était les flammes des Poussifeu, les Dresseurs et les Poussifeu évolués. Te pour cause, la ville n'était que glace...

Eeva regarda descendre quelques touristes et fit demi-tour, prenant par un détour de quelques rues. Un peu plus tard, elle arriva chez elle et entra. Elle traversa l'arène, qui paraissait étrangement calme et accéda aux quartiers privés, elle alla ainsi rendre visite à Lotus et à ses deux petits, occupés à jouer à se mordiller et à se prendre en chasse. Eeva ne s'éternisa pas, laissant là la mère et ses petits et se contenta de faire un tour d'horizon des pensionnaires, tout en évitant soigneusement le quartier où était bouclé le Méga-Démolosse. S'enfonçant dans les couloirs, Eeva bifurqua pour se rendre dans le salon où elle pouvait à loisir observer le monstre sans en être vu. Sa présence était un réel danger, car les Démolosse étaient connus pour leurs flammes infernales... Ce n'était pas juste du feu, mais lorsqu'ils ne se contrôlaient pas, la douleur insupportable pouvait rester gravée sur les malheureux qui subissaient cette brûlure particulière...

« Il n'a pas bougé depuis votre retour, je me demande ce que ça cache... »

Eeva reconnu la voix de l'Arbitre, qui avait trouvé beaucoup plus utile de rester aider à la pension, plutôt que de s'enfermer chez lui comme quelques habitants. La championne n'avait fait aucune remarque, sans son aide, la gestion de l'arène et de la pension serait un peu chaotique, avec ses absences fréquentes et les moments de ce genre. Finalement, il était employé à plein temps, après avoir seulement travaillé pour les matches pendant des années. La rousse ne se retourna pas et ne dit rien. En fait, elle était du même avis... Soudainement, un grand bruit et des cris vinrent interrompre le calme ambiant de l'Arène. L'Arbitre chercha Eeva du regard, qui regardait déjà vers un mur, comme si elle avait le pouvoir de voir à travers. Immédiatement, elle se dirigea vers les quartiers des Pokémon.

« Aller vous tous ! » Dit-elle en rentrant chacun de ses compagnons dans leurs balles respectives. « Lotus, ne t'occupes que de tes petits, Dictame, Réséda, Ravel et notre Arbitre bien sûr, je vous confis l'Arène... »

Eeva saisit une de ses capes et sortit. En courant dehors, elle vit un attroupement se former autour de l'Arène. Non mais qu'est-ce qui leur prenait à ces débiles ? Mais passant devant la championne limite sans la voir, ce qui avait quand même quelque chose de vexant... Elle les vit se diriger derrière la bâtisse. La rousse haussa un sourcil. Ils allaient où là ? Suivant le mouvement, c'est bien derrière son arène, dans un petit coin de la banquise où personne n'allait jamais, puisqu'il n'y avait aucune raison, où tout ce monde se rendait. Écartant fermement les gens de son passage, 'était quand même sa propriété, elle parvint à passer devant tout le monde et ce qu'elle vit la scotcha sur place.

« QUI EST LE CRÉTIN DE SERVICE QUI A FOUTU ÇA ICI ? »

Le feu sous la glace, Eeva tempêtait. Ils étaient complètement con ou quoi ? Si ce truc explosait, ça ferait une jolie porte de sortie pour les Mega-Brasegali, les Poussifeu et le Méga-Démolosse ! Furieuse, elle alla pousser quelques hurlements furibonds supplémentaires sur un des soldats de la ville, dégageant de son passage une femme avec un bandeau. Bien évidemment, les réactions ne se firent pas attendre et les résultats des initiatives des Amplificateurs non plus : Eeva sentit une onde de choc, recula vivement et une petite détonation retentit alors qu'on essayait de l'empêcher de passer. Ce qui bien sûr, entama la construction... fermant les yeux et soupirant, Eeva voyait déjà la scène... Une plus grosse explosion dégagea un large trou dans l'Arène, venant de l'intérieur cette fois et un Méga-Brasegali en sortit, fondant sur la foule comme un animal enragé, tandis qu'une poignée de Poussifeu se répandit dans la foule. La foule se mit à hurler et à courir dans tous les sens et derrière, une Eeva lasse et visiblement, très contrariée.

« Hé toi là, tu es Dresseur ? Bon, viens nous aider ! » Lança t-elle à l'adresse d'un garçon, qui avait l'air de juste passer par là sans rien demander à personne. Eeva avait vu la fourrure de son Pokémon dépasser de sa veste. Sans plus de cérémonie, elle lui fourra quelques Pokéball dans les bras (limite directement dans la tête). « T'inquiète pas, ils obéiront, il faut maîtriser cette bande de poulets ! »

Bienvenue à Fla'or, vous venez de faire la connaissance d'Eeva Slanzar, Championne de la ville !


[Voilà je crois que tout est bon, MP sinon ^^
Donc Ethan, tu as gagné Lokhlass (aussi monture), Motisma et Viskuse (il lévite, comme Motisma) GG ! xD.
Je garde pour moi Dimoret, Crustabri, Stalgamin et Métamorph, les autres sont free et défendent l’Arène (caractère cool sauf Medhyena), Méga-Démolosse en free aussi, pour lui moins ça sera cohérent et mieux on s’amusera Razz]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Ethan Greencastle le Dim 6 Avr 2014 - 21:35

Ethan ne pouvait s'empêcher de trembler légèrement. Haru lui tenait aussi chaud qu'elle pouvait, cacher dans son blouson ce qui donnait à son maitre une apparence curieuse, mais le jeune homme venait d'une contrée bien plus hospitalière et n'était réellement pas habitué à tout ce froid et cette glace... enfin, maintenant qu'il était là, il n'allait pas prendre racine sur le bout de banquise où il avait atterrit.

Remontant donc du port vers le centre de la ville, il posait son regard sur chaque petite chose qui s'offrait à lui. Ici, tout avait l'air à peu près calme et le Terrossien se demanda une seconde si Fla'or avait été épargné. Les gens semblaient ceci dit un peu nerveux, comme si tout le monde s'attendait à ce qu'il se passe quelque chose mais Ethan n'était pas aussi observateur que cela alors il ne le remarqua pas vraiment. Ce qu'il remarqua par contre fut la surveillance omniprésente dans la cité. Beaucoup de garde, un peu partout, semblait faire attention à tous les nouveaux visiteurs et cela laissait entendre au jeune garçon que les lieux n'étaient peut-être pas aussi tranquilles qu'il y paraissait. Il avait également croisé une grande rousse, monté sur un Luxray, mais il n'avait pas réellement fait attention à elle (il avait beaucoup plus regardé son pokemon, il l'avouait) et avait finalement suivi le mouvement de foule.

Et alors que ses pas le conduisaient au hasard, il avait finalement pu constater que non, tout n'était pas aussi calme que cela. Apparemment, un groupe de chevalier venait de capturer un Poussifeu particulièrement récalcitrant qui semblait commencer à faire fondre un coin de la rue. Ethan n'avait pas eu le temps de voir grand-chose, seulement le Poussifeu KO et les ordres donnés aux gardes qui s'étaient alors rapidement éclipsé, mais sérieusement ça faisait froid dans le dos (sans jeu de mot aucun) Si c'était des Pokemon feu qui perdait la tête dans une ville de glace, ça ferait de sérieux dégâts et ce n'était pas une bonne nouvelle pour notre visiteur... quelle idée il avait eu de courir après cette fille jusque sur ce bateau ? Le museau de son évoli dépassa alors l'espace d'un instant du manteau du jeune homme et la langue humide et chaude de l'animal c'était posé quelques secondes sur sa joue, comme si elle avait compris son inquiétude soudain.

"Je vais bien Haru, ne t'en fait pas... Et puis, je suis content d'avoir trouvé cet oeuf..."

C'est vrai, il avait beau bouder un peu, un était incroyablement chanceux d'avoir mis la main sur un oeuf de Pokemon, même s'il ne savait absolument pas ce qu'il contenait alors ça ne servait à rien de faire croire qu'il regrettait quoi que ce soit...

Enfin, il ne fallait pas trop rester sur place et maintenant qu'il était là, il y avait deux choses à faire :

    1 - trouver une chambre pour dormir parce que faire dodo sur les blocs de glaçon de la banquise ne serait pas très bon pour sa longévité

    2 - trouver le maitre d'arène pour savoir exactement ce qui se passait par ici et savoir s'il était plus dangereux de rester que de partir (non parce que Ethan n'était pas un héros, il préférait sauver ses miches et ses Pokemons)


Bref revenons au petit un : trouver une auberge. Oui, seulement et vous devez commencer à être habitué, rien ne se passe selon les plans dans le petit monde de Ethan Greencastle n'est-ce pas ? Aussi, alors que le jeune homme cherchait son bonheur, un mouvement de foule l'avait un peu malgré lui entrainé vers l'arène de Fla'or. Alors, soit, ça lui évitait de la chercher un peu plus tard mais ce n'était pas du tout ce qu'il avait prévu lui ! Mais bon, il n'était pas du genre à aller contre le courant notre Terrossien et puis, quand finalement il sentit le morsure du froid se faire beaucoup moins intense, il se dit que finalement ce n'était pas trop mal d'être venu par ici... Haru sortit quelques secondes la tête de sous le manteau de son maitre pour voir ce qu'il se passait quand une forte détonation retentit un peu plus loin. La petite renarde se cacha à nouveau alors que le jeune homme faisait un bon notable. Et alors que la panique commençait à se répandre dans le rang des badauds, et que lui n'avait pas réellement réagit, lui-même s'était fait alpaguer sans sommation.

La rousse qu'il avait aperçu durant quelques secondes à peine à sa sortie du port lui avait collé plusieurs Pokeballs dans les mains sans rien lui demander et l'avait clairement fait rentrer dans un conflit. Vous pensez qu'il aurait bien fallu qu'il y participe à un moment ou un autre ? Oui peut-être... mais bon, c'était sympa de lui demander son avis quand même...

Finalement, le jeune homme avait dé-zippé son manteau afin que Haru puisse en sortir et, une fois sur la glace, la petite Evoli attendit les instructions de son maitre qui, il fallait l'avouer, ne savait pas trop quoi faire... Il jeta un nouveau regard sur la rousse (dont il ne connaissait toujours pas l'identité au passage on le rappelle) et finit par la suivre un peu au pas de courses parce qu'il fallait bien faire quelque chose et qu'être au milieu des Poussifeu et des gens qui fuyaient ça ne semblait pas la meilleure planque

"Hey attendez ! Vous êtes qui d'abord ?! "avait-il lancé avant d'être coupé dans son élan par un rugissement qui lui fit s'hérisser les poils de la nuque... il s'était encore foutu dans la merde oui...

Finalement, il avait lancé toutes les Pokeball devant lui pour au moins savoir ce qu'il avait a dirigé et fut assez surpris un locklass et un Viskuse, deux types eaux qui seraient d'une grande aide contre les Poussifeu et le Méga-Braségali (qui, soit dit au passage, était encore plus impressionnant que tous les Pokemon qu'il avait croisés jusque là, même les plus bizarres de Tenkei) alors autant ne pas tenter de prendre tout de suite l'avantage ?

"Locklass, Viskuse : attaque Danse Pluie ! " ho ça n'allait pas être super agréable mais au moins ça réduirait, au moins un petit peu, la puissance des attaque de tous les Pokemon feu qui leur faisait face et ce n'était pas si mal n'est-ce pas ?

"Motisma, Haru, il faut aider les gens... ciblez les Poussifeu avec des attaques cage-éclair et Morsure ! "

Et même s'il n'avait pas été sur du tout que les Pokemon qui ne soit pas les siens exécutent ses ordres, le jeune homme fut plutôt soulagé que cela soit le cas. Il aurait été plus judicieux qu'il s'attaque ne premier lieux aux deux Pokemon méga-évolués ? Peut-être... sauf que si tout le monde pouvait se concentrer sur eux, une fois que les Poussifeu serait neutralisé, ils auraient peut-être un peu plus de chance de s'en sortir non ? Enfin, il n'était pas très au fait des tactiques militaire mais pour lui c'était assez évident... enfin, ça le fut en tout cas jusqu'à ce que leurs adversaires passent à l'attaque en tout cas...

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Velusia Varam le Mar 22 Avr 2014 - 12:29

Dévier la foule qui affluait devenait de moins en moins simple à mesure que les habitants, s’habituant à la caste militaire bien plus présente qu’à la normale dans la ville, ne s’habituait à leur présence. C’était le cas aujourd’hui et à croire que l’uniforme ne faisait plus d’effet à force, notre Chevalier allait devoir se résoudre à se montrer plus ferme, quitte à devoir paraître dure, utiliser la force sur les civils ne l’enchantait pas. Mais elle ne discutait pas les ordres et sûrement pas lorsqu’il s’agissait de défendre le peuple. Pour l’heure, cela ne consistait qu’à éloigner les passants qui ne pensaient qu’à s’agglutiner devant la météorite, curieux qu’ils étaient, afin d’en savoir un peu plus que ce que les autorités de la ville avaient bien voulu leur confier. Mieux valait éviter les émeutes, mais le soldat se mit à repousser plus fermement et avec moins de délicatesse les villageois, les forçant à reculer. Demandant vivement aux gens de reculer, le ton ferme et sans appel, elle fit reculer un pan de la foule, alors surtout composée d’adultes imprudents, mais aperçut un jeune garçon pris au piège et contraint de suivre le mouvement. Avec ses collègues, elle parvint à faire un peu de place et disperser un peu les manants, permettant ainsi d’avoir un peu plus d’espace pour respirer. Rompant alors la barrière que formaient les soldats, une rousse venue de nulle part brisa la foule et se mit à hurler tout en se rendant au pied du météore. Velusia, qui tempérait les avancées entraînées par la brèche ouvertes ne put la retenir et repoussa une fois de plus les citoyens. Elle venait d’être dégagée sans vergogne par cette femme. La femme fronça les sourcils, elle n’acceptait pas ce manque de respect, aussi elle confia le barrage à ses collègues pour se retourner vers la rousse qui ne cessait d’hurler après tout le monde.

Mais comme rien ne se passait jamais comme prévu, il aurait été trop beau de penser que ce météore resterait bien sagement comme ça, Velusia se sentit soudain en alerte, comme lorsqu’un danger latent se révélait enfin. Aux aguets, elle s’apprêtait à sortir les armes au moindre mouvement suspect qui ne se fit pas attendre. Une première explosion ébranla les murs de l’Arène, mais eu moins le bon gout de disperser enfin la foule qui s’enfuyait en criant. Hélas, il faudrait revenir pour éviter ce que Velusia avait craint : l’affolement général. Dès lors, les gens se mirent à courir dans tous les sens, se bousculant et se piétinant, ne prêtant plus aucune attention à leurs semblables. Remettant à plus tard le météore, Velusia fit barrage dans la masse, la scindant  et rentrant même directement au contact. Elle donna un coup d’épaule, pour dégager la cohue et empêcher qu’une jeune femme ne soit simplement piétinée par ses semblables. Décidant de ne plus faire cas, elle se fit plus intrusive et sortit épée et bouclier, se voulant un peu plus impressionnante et donc, plus évitable. A force, et avec l’aide des autres soldats, l’affluence se réduisit et laissant cette tâche aux autres, elle pu se retourner vers le météore et constater les dégâts. La brèche était plus que conséquente dans le mur de l’Arène et cela n’avait rien d’une bonne nouvelle, elle savait en effet que certains Pokémon avaient été enfermés à l’intérieur pour protéger la ville de leurs flammes et de leur folie… Velusia dirigea les quelques personnes qui n’avaient pas encore vraiment saisit la situation, dont un jeune garçon, afin d’éviter les morts inutiles. Pourtant, elle n’eut pas l’occasion de protéger ce garçon des événements, car cette femme rousse antipathique venait de lui balancer des balles au visage, lui sommant de les aider, invoquant pour seule excuse, la présence d’un Pokémon à ses côtés.

Son expression se durcit, cette femme n’avait aucunement l’intention d’épargner les autres et encore moins de les protéger, à côté d’elle, un soldat murmura en quelques mots un portrait parlé de cette rousse qui se révéla être Championne d’Arène. Comment pouvait-elle manquer à ce point de disernement ? Ce pauvre gamin ne tiendrait pas deux minutes face à des Pokémon enragés. Profitant donc que cette femme se soit retourné vers le pauvre garçon pour presque l’assommer ave ses balles, Velusia se posta en face d’elle, non seulement pour lui couper la route et lui signifier clairement ce qu’elle pensait. Elle était un Chevalier après tout, si elle avait toute sa vie suivit les ordres, elle était en droit aujourd’hui, d’en donner. Elle avait mérité son titre d’Officier, c’était une chose qu’on ne pouvait lui soustraire. Même ne faisant partit que d’un royaume allié. Champion d’Arène… Faire jou-jou avec les Pokémon c’était bien joli, mais en tant de guère, un Champion n’avait ni place, ni autorité.

- Ce sont mes protégés, leur vie m’importe, pas là vôtre.

Le regard dur, comme Velusia ne l’avait jamais été, elle signifiait simplement son désaccord envers son comportement et surtout son manque de noblesse ; comment d’aventure pouvait-on envoyer un enfant sur un champ de bataille ? Elle toisait la femme rousse, à quelques centimètres d’elle, pouvant même sentir son souffle vers elle. Après un instant ou le silence se fit, Velusia se retourna en un bond sur le monstrueux Braségali, qui fondit sur les quelques passants qui restaient. L’animal fit courir plus vite que l’éclair les derniers traînards et la zone de l’arène se retrouva étrangement vide, ses collègues s’occupaient des Poussifeu et Velusia entendit le jeune garçon essayer de faire preuve d’un peu de bravoure en lançant des Pokémon qui n’étaient pas les siens, sur les monstres. Elle ne savait absolument pas s’il était dresseur, mais vu qu’il était au moins aussi surprit qu’elle, il ne devait pas avoir beaucoup d’expérience, pourtant, loin de céder à la panique il prit le partit d’utiliser des attaques utiles. Combien de personne auraient ordonné la première qui lui serait venue à l’esprit  dans un moment pareil, oubliant toutes les règles de combats ? C’était bien joué de sa part, il réfléchissait avant d’agir et sans paniquer, ce qui, il fallait l’admettre, était rare : les gens devenaient stupides lorsqu’ils avaient peur. La pluie se mit à tomber drue sur les Pokémon Feu, qui semblèrent dès lors très mal-à-l’aise, ce qui n’avait rien d’étonnant… Mais plus encore, la pluie les rendirent sans aucun doute plus sensible à la foudre, qui s’abattit sur eux. Etaient-ils paralysés ou non, Velusia ne savait pas, elle n’était pas experte en combat Pokémon, mais elle sauta sur l’occasion. Le combat rapproché était son style de prédilection et le Braségali avait ralentit un instant son geste. Lançée, Velusia avait prit de l’élan et se jeta dessus, lame en avant. Avec ses griffes, il put parer sa lame, mais pas les coups de bouclier qu’elle eut alors l’occasion de lui donner. Trois bons coups de bouclier dans la tête, afin de sonner un peu la bête et lui remettre les idées en place…

- Ne t’en fais pas, reste hors de portée, tout ira bien.

C’était une promesse à l’adresse du jeune garçon, Velusia ne le laisserait pas se faire tuer, ni personne d’ailleurs, mais elle aurait l’œil un peu plus sur lui que les autres disons. Il pouvait compter sur la protection du Chevalier. Néanmoins, cette situation délicate en ce qui le concernait n’était que du fait de cette femme rousse, qui aurait à répondre de ses actes. Pourquoi mêlé des civils fictivement gradés pour ce genre de problèmes ? La femme Chevalier prit un coup, s’étant laissée trop distraire par le garçon.

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 294

Fiche de personnage
Points: 28
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Eeva Slanzar le Mar 29 Avr 2014 - 13:56

Son avis ? Parce que le Brasegali allait lui demander son avis avant de lui arracher la tête ? Non il fallait se bouger les fesses c'est tout ! En bref, Eeva ne fit pas cas de conscience, fallait pas déconner, mais répondit tout de même à l'ado à qui elle avait confié ses Pokémon (qui de toute façon, n'avaient pas toujours d'ordre à suivre et donc, savaient parfaitement se débrouiller seuls s'il fallait).

« Eeva, la Championne de la ville ! » lui cria t-elle en lui tournant le dos.

La posture de l'une et de l'autre étaient très claires pour elle, ou au moins pour Eeva. Mais sérieux, elle lui voulait quoi cette brunasse coincée ?! Eeva n'en aurait eu rien à faire qu'elle soit Chevalier, enfin si elle l'avait su, parce que ce n'était pas écrit sur son front, mais ça ne changeait rien alors... Avec raideur, cette gonzesse en armure lui signala un peu ce qu'elle avait en tête et a priori, elle n'aimait pas la façon de procéder d'Eeva. Ouais et alors ? Elles n'étaient plus qu'à une poignée de centimètres l'une de l'autre, mais Eeva n'avait ni l'intention de changer de façon de faire, ni d'en discuter.

« Nous sommes d'accord. » Répondit-elle de la même manière que cette femme.

Eeva n'avait pas l'intention de la lâcher des yeux, mais une explosion et les combats qui commençaient à s'entamer un peu partout força les deux femmes à en rester là pour le moment. À côté d'elle, quelques messes basses s'échangèrent entre deux soldats, narquois, qui a priori s'amusaient de voir un gradé de Nalcia venir s'opposer à Eeva. Gradé ? Aucune importance, Fla'or était son territoire, pas celui d'une étrangère. Du coin de l'oeil, elle la vit rejoindre le gamin, qui avait sortis ses Pokémon et lançait les hostilités. Eeva l'imita, faisant sortir simultanément un Dimoret, un Crustabri qui fit place nette à sa matérialisation, vu sa masse, un Hexagel, Pokémon de Tenkei mais qu'on connaissait ici par l'Arène, un tas rose (le Métamorph bien sûr) et au même moment une fillette un peu plus jeune qu'Ethan, habillée d'un kimono jaune à ceinture rouge, aux cheveux noirs coupés au carré et coiffée d'un bandeau jaune, se précipita vers les lieux, mais ne put approcher Eeva. Contrainte de rester du côté du garçon, cela ne sembla pour autant pas entamer sa bonne humeur.

« Salut, moi c'est Hellébore et toi ? » L'aborda t-elle tout naturellement. « Oh ! » Dit-elle juste en voyant ses amis Pokémon à la confiance d'Ethan. La fillette n'était pas surprise, c'était tout à fait le genre d'Eeva... Enfin, de mettre les autres dans les ennuis avec elle, pas de prêter ses Pokémon, mais en l'occurrence, avoir prêté ses Pokémon avait mis le garçon dans les emmerdes, donc, c'était bien le genre d'Eeva.

Bref, une grande femme s'adressa heu... À elle ou au garçon ? Dans tous les cas, elle avait pris le MégaBrasegali au corps à corps et il s'en donna à coeur joie. Pour l'empêcher de se ruer vers eux, Hellébore tenta de l'en dissuader en lui envoyant une boule de glace dans la tête. Hélas, cela ne lui fit pas grand effet, hormis de le fâcher. Le Méga-Pokémon se rua sur elle... De son côté, Eeva surveillait avec une attention particulière le trou béant formé dans l'Arène, sans s'y engager, elle n'avait pas très envie de se retrouver nez-à-nez avec son Démolosse... La furette usait de son habilité naturelle pour se retrouver dans le dos de ses adversaires et les frapper avec des attaques ténèbres principalement, puisqu'elle savait que la glace n'avait que peu d'effet sur les Poussifeu, inutile donc de gaspiller ses forces. Le Crustabri lui, semblait totalement passif, la coquille fermée et sans aucun espoir pour ses ennemis d'espérer passer ses défenses, pourtant à une ou deux reprises, il laissa échapper sa Saumure et plusieurs rafales de pics, tandis que son partenaire de Tenkei, laissait échapper des Buées et des Mur Lumière. Il fallait dire qu'il ne pouvait pas être très utile, si ce n'était parvenir à lancer une Tranche, de temps en temps avec ses appendices, quand un Poussifeu se rapprochait d'un peu trop près. Eeva n'était pas en reste et avait l'avantage de savoir manier l'eau, mais un bruit particulièrement atroce attira son attention, venant de l'intérieur même de l'Arène...

Un petit tas rose se fit jeter, se crashant mollement au milieu des autres et se remit debout. C'est qu'il n'y avait pas que des poussins en furie dans la ville... Il y avait aussi d'autres Pokémon qui appartenaient à des gens de la ville et parmi eux bien sûr, des Pokémon destinés au combat (sinon ce n'était pas drôle). Se fâchant tout rose, le Métamorph décida de prendre une nouvelle forme, autre que celle qu'il avait perdu pendant son vol plané. Le Métamorph commença donc sa métamorphose, mais quelque chose dans le résultat final donna l'impression qu'il venait de passer au lavoir, certes on reconnaissait de loin et en fermant un oeil un Draco, mais même une forme serpentine a priori simple donc, lui avait posé quelques problèmes... Le Draco barbouillé donc, se concentra et tenta de jeter un Ouragan vers la porte de l'Arène qui laissait échapper les pensionnaires récalcitrant des derniers jours. Hélas sous cette forme, l'Ouragan ressembla davantage à un pétard qui n'aurait pas explosé, écartant à peine la pluie de son passage.

...
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] La meilleure défense... [Ethan/Velusia]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum