[ Clos ] Rencontre du destin //Cyrus//

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Rencontre du destin //Cyrus//

Message par Invité le Sam 15 Mar 2014 - 0:38


•○ Quand le destin s'en mêle ○•
•○ Cyrus○•
Elle était en train de chercher le nombres d'issues qui lui restait. Elle venait de passer près d'une journée de courses et d'escalades d'arbres et elle sentait bien qu'elle allait finir par tomber de fatigue. Cependant même si elle pensait sa vie importante, ce qu'elle cachait dans la couverture qu'elle tenait avec précautions avait encore plus de valeur à ses yeux. C'était même la raison pour laquelle les soldats avaient retrouvés sa trace. Alors qu'elle se pensait hors d'atteinte, un mouvement dans son sac l'avait interrompu dans sa fuite. En effet ce qu'elle tenait avec autant de douceur était un bébé Pokémon, à peine éclos de la veille. Et c'était sans doute les écailles de sa coquille qui avait redonné aux soldats sa trace et qu'elle se retrouvait à fuir devant une menace une fois de plus. C'était tellement injuste qu'ils ne laissent pas de repos à la jeune femme, mais elle savait qu'elle ne devait, à aucuns prix, se laisser attraper. Il n'en allait pas que de sa vie, mais de celle de la petite qui reposait dans ses bras et de l'avenir de son clan. Elle espérait juste que tous ceux qui avaient un fragment de cristal noir l'avait bien emporté avant de s'enfuir. Comme le sien ne quittait jamais son cou et plus généralement le dessous de sa tunique elle ne l'avait bien entendu pas oublié. Elle ferma les yeux et soupira, espérant qu'elle n'allait pas s'épuiser avant d'avoir trouvé un abri, voire un refuge.

Pourquoi  les soldats après trois jours de traques n'avaient pas renoncés ? Cela intriguait la jeune femme plus qu'elle ne voulait bien se l'avouer, à moins qu'ils ne chassent tout son clan sans vraiment savoir qui était leur proie. Elle espérait quelque part que ce soit cela et qu'elle n'avait pas été identifiée, si c'était le cas elle allait sans doute devoir renoncer à visiter certaines bibliothèques. Et pire encore elle devait sans doute changer de continent également. Dans ses pensées elle sursauta presque en entendant les hurlements des Caninos. Elle sauta au sol et se mit à courir dans la rivière espérant noyer ses traces et son odeur dans le ruisseau. Elle portait avec moult précautions son précieux chargement, veillant à ce que la petite créature ne se fasse pas éclabousser. Elle n'avait même pas eu le temps de s'arrêter pour manger et surtout pour nourrir sa petite protégée. Elle savait qu'elle n'avait maintenant que peu de temps avant que le bébé ne se réveille et réclame à manger, ce qui signalerait sa position encore plus facilement pour ses poursuivants. Elle ferma les yeux en serrant sa main sur son bâton, son dernier rempart, elle s'en servit pour remonter de l'autre côté de la rive, espérant que les mètres parcourus dans l'eau suffirait à perdre en partie sa trace. Elle murmura au Pokémon encore endormit dans ses bras tout bas.

« Ne t'en fais pas petite, je vais bien réussir à leur échapper et je te trouverais de quoi manger....»

Elle s'appuya contre un tronc d'arbre et se laissa glisser jusqu'au sol, tenant toujours la petite créature contre elle. Elle ne savait pas vraiment combien de temps elle pourrait fuir ainsi, mais elle espérait en l'avenir, en un évènement une rencontre, quelque chose qui mettrait fin à cette course qui ne semblait pas avoir de fin. Elle entendit proche maintenant les aboiements des chiens , se relevant elle saisit son arme et alla cacher son sac et le vêtement cachant la petite Pokémon au creux d'un géant de la soirée. Elle caressa doucement l'écorce en priant comme son peuple l'avait toujours fait les génies des bois de protéger sa petite protégée puis elle alla se poster au centre de la clairière, lance levée prête à accueillir ses poursuivants.

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Rencontre du destin //Cyrus//

Message par Cyrus Garian le Dim 16 Mar 2014 - 19:03

Voilà maintenant 1 mois approximativement que j'ai débuté mon voyage pour pouvoir retrouver ma mère. Les deux premières semaines ont été les plus rudes. Je n'avais jamais fait de voyage, en tout cas pas aussi loin. Le confort que je pouvais avoir dans la maison où je vivais avec mon père n'est plus, du coup, c'est un sac de couchage sur un parterre d'herbe humide qui me sert de lit. Heureusement qu'un feu de camp est là pour me réchauffer en cas de besoin en plus de Galekid qui vient se blottir à moi pour trouver un semblant de moelleux. Le feu crépitant, la nuit calme et le champ des hiboux devraient me donner la sérénité pour de bonnes nuits de sommeil, malheureusement il n'en était rien. Trop de questions en suspens, des réponses qui engendraient d'autres questions dont une qui me tiraillait l'esprit depuis un moment : par ou commencer mes recherches ?

Ma course m'a conduit à l'est de Kabana, en pleine forêt. Je ne suis certes pas reconnu pour mon sens de l'orientation, preuve en est la boussole en argent que mon paternel m'a donné avant de partir de chez moi, mais j'ai tout de même un minimum de repère. Hors, dans cette fichu forêt, tout se ressemble ! Impossible d'avancer sans se perdre. Pourtant, ça semble être une magnifique forêt. Les troncs d'arbres d'un brun magnifique à l'écorce aussi dure que la carapace d'un Chrysacier, le feuillage de ses mêmes arbres culminant à des dizaines de hauteurs, filtrant la douce lumière du soleil, donnant ainsi à cette végétation une magnificence incroyable, le bruit d'une course effrénée à travers les bois, levant un nuage de feuilles mortes qui .... Hein ? Quoi ?

Tendant doucement l'oreille, le bruit de la cavale s'approchait rapidement alors, qu'au loin, des hurlements de canidés se faisait entendre et ils étaient beaucoup ... Baissant mon regard sur Galekid, j'approchais mon index de ma bouche pour chuchoter un "Chut ..". Comprenant immédiatement, le pokémon cligna des yeux pour approuver la décision. C'est donc à pas de Chacripan que nous nous déplacions à travers les bois, franchissant le moindre obstacle avec précaution. Soudain, Galékid grogna un petit instant, comme pour me dire d'observer dans sa direction. Non loin, une clairière ou se tenait une jeune femme. Elle était dos à moi et semblait attendre quelque chose, comme des poursuivants ? Toujours avec une prudence extrême, paquetage sur le dos, main posée sur mon arme, Galekid me talonnant sans faire de bruit, nous nous approchions de la-dite demoiselle avant que je ne lui touche l'épaule comme pour l'interpeller.

-Heu excusez-moi .... Est-ce que vous auriez besoin d'aide ?

Imprudent ? Oui certainement, surtout qu'elle portait une lance avec elle, ce qui en dit long sur ses capacités martiales. Pourtant, elle semblait exténué, voir même blasé or je ne peux fermer les yeux sur une personne qui a besoin d'assistance, ce qui m'a value, parfois .. quelques ennuis par le passé ... L'ami de ton ennemie est ton amie à ce qu'on dit et les gens semble prendre ce dicton au pied de la lettre ... Puis, à la frontière de la clairière, pile en face de nous, des hommes et femmes commençaient à sortir de la forêt, l'air légèrement furax, arme et pokémon de sortit ... La journée va être longue ...

_________________