[ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Dim 4 Mai 2014 - 11:42

Un jeune homme se baladait tranquillement dans les grandes plaines de Terros. Sur sa tête, un petit sabelette s'accrochait tant bien que mal. Puis, tout en se laissant tomber maladroitement dans ses bras, le Pokémon poussa un léger couinement timide. Le jeune homme sourit et le saisit mieux, pour être à l'aise.

- Qu'est-ce qu'il y a Sabi ? Tu as faim ?

Le Pokémon regarda Wilhelm droit dans les yeux, puis cacha son museau timidement contre le torse du dresseur. Ce dernier sourit à nouveau, posa tranquillement son compagnon par terre, et ôta son sac de son dos. Il l'ouvrit, et en sorti une baie trop grosse pour la petite créature. Il sectionna un morceau avec ses dents, et la tendit à son Sabelette.

- Prends ton temps pour manger, d'accord ?

Sabi lui répondit avec un petit mugissement joyeux et attaqua tranquillement son repas. Will caressa la tête de son Pokémon, puis mangea à son tour une partie de la baie tout en s'asseyant par terre. Ses pensées s'égarèrent un moment, fuyant par moment vers ses souvenirs remontant à sa rencontre avec le professeur Loren, puis il observa le paysage devant lui.

Il s'agissait d'immenses plaines, avec quelques arbres et buissons éparpillés de-ci de-là. Peu de gens semblaient passer dans le coin. Cela ne dérangeait en rien Will. Il pouvait profiter tranquillement avec son Sabelette. Ce Pokémon avait beaucoup souffert, et était devenu peureux. Il ferait donc son possible pour faire revenir sa confiance. Il s'en sentait le devoir. Et puis, il s'était aussi attaché à son petit Pokémon. Il le regarda manger, puis lui gratta sous le menton. Sabi s'arrêta de manger quelques instants, appréciant l'attention, puis mugit timidement, en réponse joyeuse à ces caresses. Puis il reprit son repas. Will sourit, et laissa errer à nouveau son regard devant le spectacle naturel qui s'offrait à lui.


Dernière édition par Wilhelm Sena le Jeu 17 Juil 2014 - 12:40, édité 1 fois
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Luce le Sam 17 Mai 2014 - 15:04

« C’est trop beau ici, hein Pyxor ! »

Pyxor hoche la tête en réponse. Bon, après, c’est sûr que les plaines, ça change de la forêt, ya beaucoup moins d’arbres et l’herbe est moins haute. Mais ya pleiiiiinnnn de belles fleurs ! C’trop joli !
Et puis ya plein de Pokémon que j’avais encore jamais vu : des petites fleurs, des gros castors tout poilus… Sont trop mignons ceux-là ! J’ai voulu en attraper un pour lui faire un câlin mais il s’est pas laissé faire. Si j’étais dans la forêt, je saurais quel fruit prendre pour les appâter. Mais là ben des fruits, yen a pas. Enfin, si, j’ai trouvé quelques noisettes sur un arbre mais y’avait pas de Pokémon dessus. Mais le prochain Pokémon que je croise, je lui offre des noisettes et je le caresse !
C’est vrai que ça fait un moment que j’ai pas vu de Pokémon maintenant. Ils se cachent ou quoi ?

« Hé, venez, je crie, j’veux pas vous faire de mal ! J’veux juste jouer ! »

Bon, personne ne répond, mais Pyxor me fait les gros yeux comme il le fait parfois. Il aime pas trop quand je crie. Puis bon, c’est vrai que comme en ce moment, il est enroulé en écharpe à mon cou, il en prend plein les oreilles ! D’ailleurs, ça a des oreilles un Aspicot ?

« Dis Pyxor, t’as des oreilles ? Comment tu fais pour entendre ?

Bon, visiblement, il comprend pas ce que je lui demande. C’est pourtant pas compliqué…Il faudra que je pose la question à quelqu’un, tiens !
Donc Pyxor et moi, on continue à avancer et on tombe enfin sur un arbre.

« Allez, Pyxor, on monte ! »

Enfin bon, quand je dis « on », je veux dire « moi », parce que Pyxor lui, il reste accroché à mon cou. Il me répond par des couinements.

« Mais non t’inquiète pas, elle risque rien, ma robe, j’ai déjà escaladé un arbre tout à l’heure et elle a rien eu !


Nouveaux cris aigus.

-Mais oui, je vais faire attention ! »

Sacré Pyxor ! Il a toujours eu peur que je me fasse mal quand j’étais sur les arbres. Je comprends pas pourquoi d’ailleurs. Bon, c’est vrai que pas savoir ce que c’est, la peur, ça aide pas à comprendre sa réaction. Mais j’y peux rien, moi ! Je suis comme ça ! J’ai jamais peur, pour le meilleur ou pour le pire ! J’espère juste que tous ceux qui ont peur, ils font pas comme Elvis et qu’ils abandonnent pas leurs amis… Mais bon, j’aurai bientôt la réponse à cette question pace que je compte bien le retrouver, moi !
Alors que je grimpe sur le tronc, des Roucool s’envolent de l’arbre. Apparemment, je les ai dérangés pendant leur sieste. Ces Pokémon-là, je les connais parce qu’il y avait les mêmes dans la forêt !

« Désolée ! » je leur lance. Je sais pas s’ils m’ont entendue mais être polie, ça fait jamais de mal !
Une fois en haut, j’aperçois enfin un Pokémon ! Et un super mignon en plus ! Un écureuil aux poils blancs, dont le dos est barré par deux rayures bleues qui vont jusqu’au bout de sa queue. Bon au moins, lui, il s’est pas enfui. Pour l’instant, il me regarde avec un petit air étonné trop chou ! Il doit pas avoir l’habitude de voir des humains sur son territoire.

« Allez, viens, je lui dis en sortant une noisette de ma poche, regarde ce que j’ai pour toi !

L’écureuil hésite quelques secondes, puis finalement, il s’approche de moi. Dès qu’il est assez près, je l’attrape par ses petites pattes avant.

« Ouah mais t’es trop mignon toi ! »Je lui dis en lui faisant plein de caresses ! Et t’es tout doux en plus, je m’exclame en attrapant sa longue queue duveteuse. En fait, je crois qu’il a bien aimé que je l’attrape par là parce que du coup, il avait les mains libres pour manger sa noisette. Et apparemment, il a apprécié mes câlins parce qu’il a commencé à glousser. C’était trop choupi. J’ai joué un peu avec lui puis il a voulu repartir dans son nid, alors je lui ai dit au revoir en lui faisant un gros bisou sur la joue. Ses joues, elles ont alors fait des étincelles, c’était rigolo !

« Dis Pyxor, j’ai demandé une fois l’écureuil parti, tu à quoi je pensais en le caressant ? Que sa queue, elle était aussi douce que le pelage d’Axellis. Et du coup ça m’a fait penser à ma maman…
Tiens, c’est bizarre, c’est la première fois que j’arrivai à penser à elle comme ça.
-Tu crois qu’elle va bien ?, je reprends. J’espère qu’elle s’inquiète pas trop pour moi parce que maintenant qu’on a semé le policier qui était à notre recherche, elle va avoir du mal à nous retrouver. J’espère qu’elle est pas triste… Le policier, Noxy, il a dû l’envoyer jusqu’à Mizuhan ! J’espère qu’il s’est pas perdu… Bon, c’est pas tout ça mais j’ai un peu sommeil moi. Qu’est-ce que tu dirais de piquer un petit roupillon, comme au bon vieux temps, hein ? »

Pyxor, toujours suspendu à mon cou, a l’air de trouver cette idée excellent, parce qu’il vient se coller sur mon torse, comme à chaque fois qu’on va dormir ensemble. La branche sur laquelle on est perché est juste assez large pour moi mais Pyxor a la solution, je passe mes bras dessous et Pyxor lance sécrétion dessus. Comme ça, je risque pas de tomber ! Au début, quand on faisait ça, il m’arrivait parfois de me réveiller suspendue à la branche par les bras, les pieds dans le vide ! C’était drôle ! Mais bon, au prix de quelques acrobaties, j’arrivais toujours à revenir sur la branche, puis Pyxor me détachait ! Mais bon depuis, j’avais pris l’habitude et je tombais plus. Après un dernier bisou sur le nez de Pyxor, je commence déjà à m’endormir. Mais sans sucer mon pouce ! J’ai arrêté depuis que je suis partie de Seian. C’est que je suis grande maintenant !

Finalement, c’est un gros bruit qui nous réveillé, un peu comme si un Pokémon gigantesque venait d passer à toute allure au-dessus de nous ! Bon en fait, vu que quand j’ai ouvert les yeux, j’ai vu une espèce de gros oiseau foncer dans le ciel à toute vitesse. J’en avais jamais vu des comme lui. Puis une voix a rompu le silence. Une voix humaine. Un homme. Il disait :

- Qu'est-ce qu'il y a Sabi ? Tu as faim ?

Puis :
- Prends ton temps pour manger, d'accord ?
"Hé regarde Pyxor, je lui chuchote, ya quelqu’un ! On va aller lui dire bonjour ! Ni une, ni deux, je détache mes bracelets de protection et je saute de l’arbre, parfaitement réveillée, avec un grand sourire à l’attention du monsieur. J’espère que je l’ai pas dérangé en tombant juste devant son nez !

« Bonjour, bonjour ! Moi c’est Luce ! Plus tard, j’aurai plein de badges ! Au moins trois ! Sont trop jolis les badges ! Et je veux devenir une super archère ! Mais bon, d’abord, faut que je récupère mon arc ! C’est quoi votre nom à vous monsieur ? Il fait beau aujourd’hui, hein ? Vous faites quoi ici ? Oh, c’est une Sabelette à côté de vous, en train de manger hein, hein, hein ? Je peux lui dire bonjour ? (Oui parce que c’est pas très poli de parler aux Pokémon des autres sans l’autorisation de leur dresseur) Allez siouplé siouplé siouplé, monsieur !
avatar
Luce
Informations
Nombre de messages : 123

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Dim 18 Mai 2014 - 10:03

[Bonjour Luce ! Ravi de faire ta connaissance, et bienvenue dans ce topic rp Razz]

Alors que Will observait avec plaisir son Pokémon manger sa baie, il entendit un mouvement de branche au dessus de lui, avec une aura bleue au dessus des arbres, et une apparition soudaine le fit sursauter, lui et Sabi. Il sauta même littéralement sur le côté. Puis, une multitude d'informations lui arrivèrent dessus.

« Bonjour, bonjour ! Moi c’est Luce ! Plus tard, j’aurai plein de badges ! Au moins trois ! Sont trop jolis les badges ! Et je veux devenir une super archère ! Mais bon, d’abord, faut que je récupère mon arc ! C’est quoi votre nom à vous monsieur ? Il fait beau aujourd’hui, hein ? Vous faites quoi ici ? Oh, c’est une Sabelette à côté de vous, en train de manger hein, hein, hein ? Je peux lui dire bonjour ? Allez siouplé siouplé siouplé, monsieur !

Il lui fallut deux secondes pour comprendre qu'il s'agissait d'une petite fille trèèèèèèèèès dynamique. Puis il se mit à rire de façon très franche.

- Ahahahaha !!! Tu es un vrai Pokémon électrique toi ! Bonjour Luce ! Ravi de te rencontrer ! Je m'appelle Wilhelm ! J'aimerai devenir chercheur Pokémon ! Et voici Sabi ! dit-il en désignant sa Sabelette, qui s'était réfugiée contre lui. Ca ne me dérange pas que tu lui parle, mais vas-y plus doucement, elle est très peureuse, et si tu l'approches aussi vite elle ne voudra pas se laisser toucher.

Puis le jeune homme remarque l'Aspicot accroché au t-shirt de la jeune fille. Il dit en souriant :

- Oh et tu as un aspicot ! C'est original tiens ! En tout cas, lorsqu'ils grandissent en Dardargnan, ces Pokémon sont très dangereux ! Tu as un bon compagnon avec toi ! Mais dis moi, qu'Est-ce qu'une fille aussi jeune que toi fait dans les plaines ? Tes parents savent où tu es ?


Dernière édition par Wilhelm Sena le Lun 19 Mai 2014 - 20:21, édité 1 fois
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Luce le Dim 18 Mai 2014 - 21:06

[Merci pour l'accueil Will^^ Mais en fait on se connaît déjà parce que je joue Sylver (etouicestmoi!). Petite astuce avec Luce: elle parle vraimet beaucoup, mais si tu lui demande de se taire, elle ralentira aussitôt son débit. Elle est pas pénible, juste curieuse!]

- Ahahahaha !!! Tu es un vrai Pokémon électrique toi ! Bonjour Luce ! Ravi de te rencontrer ! Je m'appelle Wilhelm ! J'aimerais devenir chercheur Pokémon ! Et voici Sabi ! dit-il en désignant sa Sabelette, qui s'était réfugiée contre lui. Ça ne me dérange pas que tu lui parle, mais vas-y plus doucement, elle est très peureuse, et si tu l'approches aussi vite elle ne voudra pas se laisser toucher.
-D’accord ! Bon, ben je vais y aller doucement alors !


En fait, ca se voit peut-être pas mais en grandissant dans la forêt, j’ai appris à approcher silencieusement les Pokémon les plus peureux, pour pas les effrayer. C’était apprendre à faire ça ou pas avoir de câlins avec eux ! Et puis, Elvis, il m’a appris à être discrète. C’était indispensable pour chiper des trucs au gens. Mais depuis qu’il est parti, Elvis, j’ai plus aucune envie de le faire et de toute manière, j’ai promis à ma maman que le ferai plus jamais. D’ailleurs, j’ai jamais vraiment aimé ça. Voler, c’est mal !
Donc j’approche tout doucement ma main de la petite souris quand tout à coup, un détail me revient en mémoire : les noisettes ! J’en ai mangé avec Pyxor avant de m’endormir mais avec un peu de chance… Je farfouille dans la poche intérieure de ma robe… Chic ! Il m’en reste juste une !
-Tiens Sabi, c’est pour toi, je dis en tendant à la souris. Mais au fait, ça aime les noisettes, les Sabelette ? Bah, on va bien voir.
Bon, maintenant que j’ai donné à manger au mignon petit Pokémon et que je l’ai caressé (enfin au moins j’aurais essayé de le faire !), j’écoute attentivement le chercheur qui se présente. Alors comme ça il s’appelle Will. Première fois que j’entends ce nom ! Ca lui va bien je trouve ! Et il a un air… Elvis disait souvent que j’avais un regard fouineur, un regard de curieuse. Eh bien je crois qu’aujourd’hui, j’ai enfin compris ce qu’il voulait dire. C’est vrai que dans les yeux de Will, on voit tout de suite qu’il est curieux et qu’il aime bien comprendre comment marchent les choses… Et les Pokémon surtout ! Ben oui, ya pas plus Poulou que les Pokémon dans l’univers !! Et donc les gens qui les étudient et qui font des recherches sur eux, ça s’appelle les chercheurs… Peut-être que je serai chercheur, moi aussi plus tard ! Faudra que je demande à Pyxor ce qu’il pense de cette idée, tiens ! En attendant, son métier a l’air super génial ! Et du coup, j’ai pas mal de questions à lui poser... Mais je le laisse d'abord poser les siennes, maman m'a dit que c'était plus poli:

- Oh et tu as un aspicot ! C'est original tiens ! En tout cas, lorsqu'ils grandissent en Dardargnan, ces Pokémon sont très dangereux ! Tu as un bon compagnon avec toi ! Mais dis moi, qu'Est-ce qu'une fille aussi jeune que toi fait dans les plaines ? Tes parents savent où tu es ?

Et en plus il aime bien les Aspicot! Décidément, on a eu de la chance de tomber sur lui! Mais moi aussi j'ai des questions à poser... Et des réponses à donner!

-Alors comme ça, vous étudiez les Pokémon ? C’est super chouette ça ! Moi aussi, j’adore les Pokémon ! Vous étudiez quel type de Pokémon ?  Vous en avez déjà vu des rares ? Et des légendaires ? Dites monsieur Will, le gros oiseau bleu qui vient de passer dans le ciel, c’était un légendaire, hein, hein, hein ? Vous l’avez déjà vu ? Au fait, vous connaissez bien les Aspicot ? Parce que je me demandais comment ils font pour nous entendre ? Est-ce qu’ils ont des oreilles qu’on peut pas voir ? Ou est-ce qu’ils entendent par un autre moyen ? Vous le savez-ça ? Ah oui, et puis, pour les Dardagnan, je suis au courant, yen avait plein plein plein dans la forêt où je vivais, avant. C’est vrai qu’ils sont pas forcément très gentils quand ils sont en groupe mais pour Pyxor, c’est un peu particulier. Il a été exclu de son groupe quand il était bébé et je l’ai recueilli. Enfin, on l’a recueilli avec Elvis. Du coup, je suis un peu comme sa famille ! Pas vrai Pyxor ?! Je lui demande en faisant un grand sourire !

L’Aspicot hoche la tête pour acquiescer. Oui, depuis le temps qu’on vit ensemble il a appris que ça voulait dire « oui » pour les humains.

« Et puis, ça fait un moment qu’il est avec moi, maintenant, il devrait pas tarder à évoluer en Conconfort, puis en Dardargnan. Sont trop chous les Dardargnan, vous trouvez pas ? Avec leur trois dards…

Pyxor me regarde d’un drôle d’air. Apparemment, j’ai l’air d’avoir un sourire u peu trop soutenu. Oui, ça m’arrive, parfois ! Bon, il faut que je me calme un peu. Mais c’est pas ma faute ! Je peux pas résister quand je vois un Pokémon qui pique ! Leurs pointes sont si… comment on dit déjà ? Ah oui, acérées, si pointues ! Moooooooooooooh j’adore les Pokémon avec des pointes ! D’ailleurs à ce sujet…

« Dites M’sieur Will, les Sabelette, ça évolue en Sablairau, c’est ça ? Et les Sablaireau, c’est bien des souris qui sont recouvertes de piquants ? J’en ai jamais vu en vrai, alors je sais pas trop à quoi ça ressemble. Je parie qu’elle sera encore plus chouette, Sabi, quand elle aura évoluée ! Après, pour savoir ce que je fais dans les plaines, ben je cherche juste à m’entraîner au combat Pokémon ! Mais attention, un combat amical, hein ! Les Pokmon n’aiment pas quand on les fait se battre jusqu’à se blesser, et moi non plus. Les Pokémon ma maman m’a dit que c’était pas des jouets qu’on pouvait casser puis réparer. Et j’en ai vu un mourir une fois alors je sais que c’est vrai, et c’est pas beau à regarder… »

Aïe ! J’avais peut-êre dit ça sur un ton trop décontracté. D’habitude, les gens sont plus tristes que ça quand on évoque la mort… Même si je sais pas ce que c’est la tristesse, j’aurais sans doute dû être plus calme. Ah et puis y’avait aussi la question sur ma maman.

-Et ma maman, ben elle sait pas où je suis en fait. Elle sait juste que je suis partie… Quelque part... Mais vous inquiétez pas, je vais la prévenir. Je voudrais lui envoyer un message, mais le truc, c’est que j’ai pas eu le temps d’apprendre à écrire… Pourtant, j’aimerais bien la prévenir avant d’arriver à la première arène… Je voudrais pas qu’elle s’inquiète trop.


Dernière édition par Luce le Mar 20 Mai 2014 - 0:14, édité 1 fois
avatar
Luce
Informations
Nombre de messages : 123

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Yugo le Lun 19 Mai 2014 - 20:58

[ Je m'excuse du retard, j'ai eu des problèmes de connexion la semaine dernière mais maintenant c'est réglé, je te prie de m'excuser sincèrement.
Salut Luce.]

Depuis notre retour en Terros, et le petit moment de repos qu'on a prit, Keiba n'a qu'une envie, se dégourdir les membres. Et je prends la décision de la laisser faire, même plus, je la pousse à aller encore plus vite, pour voir à quelle vitesse elle peut courir. Kimi, quant à elle, se boltit dans le sac sur mon dos, quelques peu terrifiée.

C'est ainsi que nous traversons plusieurs lieux en moins heures. De temps en temps elle saute une haie, un buisson, ou encore un Pokémon qui passe par là.

Au bout d'une bonne heure, la voilà qui ralentit son rythme.

-Déjà fatiguée ? Dis-je pour la taquiner un peu.

Et voilà qu'elle repars de plus belle, non sans une joie pure et innocente. La plaine n'est plus qu'un tapis vert sur lequel je suis transporter au rythme du vent.

Et voilà que la pouliche essaie de s'arrêter. Quelque chose semble la tracasser, droit devant nous. En se rapprochant je constate qu'il s'agit d'un jeune homme et d'une petite fille, et je remarque aussi qu'il y a toutes les chances que la Ponyta leur rentre dedans. Dans un ultime effort, je la fait dévier de sa course et passe à 1 mètre d'eux et réussis à stopper ma monture un peu plus loin. Puis revenant vers eux :
- Toutes mes excuses, ma Ponyta et moi ne vous on vu qu'au dernier moment. Vous allez bien ?

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Lun 19 Mai 2014 - 21:17

[ahaha okay ! Et pas de souci pour ton personnage ^^ J'y penses, je n'avais pas fait attention à l'oiseau bleu que tu avais mentionné, du cou j'ai fait un édit de quelques mots dans mon précédent message. Et pas de souci Yugo !! T'inquiètes pas Wink]

Après avoir expliqué la timidité de Sabi à la jeune fille, celle-ci offrit une noisette au Pokémon, qui l'accueillit d'abord avec crainte. Mais la sabelette laissa Luce la caresser.

-Alors comme ça, vous étudiez les Pokémon ? C’est super chouette ça ! Moi aussi, j’adore les Pokémon ! Vous étudiez quel type de Pokémon ? Vous en avez déjà vu des rares ? Et des légendaires ? Dites monsieur Will, le gros oiseau bleu qui vient de passer dans le ciel, c’était un légendaire, hein, hein, hein ? Vous l’avez déjà vu ? Au fait, vous connaissez bien les Aspicot ? Parce que je me demandais comment ils font pour nous entendre ? Est-ce qu’ils ont des oreilles qu’on peut pas voir ? Ou est-ce qu’ils entendent par un autre moyen ? Vous le savez-ça ? Ah oui, et puis, pour les Dardagnan, je suis au courant, yen avait plein plein plein dans la forêt où je vivais, avant. C’est vrai qu’ils sont pas forcément très gentils quand ils sont en groupe mais pour Pyxor, c’est un peu particulier. Il a été exclu de son groupe quand il était bébé et je l’ai recueilli. Enfin, on l’a recueilli avec Elvis. Du coup, je suis un peu comme sa famille ! Pas vrai Pyxor ?!

Will était resté bloqué sur le passage à l'oiseau bleu. Il avait entendu le reste, certes, mais son cerveau avait trié l'information pour se contenter, pour le moment de cet oiseau.

- Attends, attends... Quel oiseau bleu ?? Tu veux dire que cette lueur bleue, ce n'était pas toi ?!

Wilhelm fut soudain comme paniqué, ou en transe. En effet, il laissa Sabi à la jeune fille, et monta dans un arbre. Il grimpa, lentement mais sûrement. Branche après branche, il s'éloignait à bonne vitesse du sol, jusqu'à atteindre la cime de l'arbre. Il tourna son regard dans toutes les directions, mais ne distingua rien d'autre qu'une faible lueur bleue au loin. Il fronça les sourcils, et pensa :

*Hum... Qu'est-ce que ça pouvait bien être ???*

Tranquillement, et avec le plus de sureté possible, le jeune homme regagna le sol. Il s'approcha de la jeune fille et des Pokémon à ses côtés, et dit d'une façon qui laissait penser que la discussion n'avait jamais cessé :

- Bon et bien, je ne sais pas ce que c'était... C'est embêtant. Il va falloir que je trouve quand même... Bon que disions-nous ? Oui ! Alors, j'étudie un peu tout, tous les Pokémon m'intéressent. Et pour les aspicots... Je ne sais pas. Mais c'est une très bonne question ! Voyons ça !

Les yeux de Will traduisaient à nouveau sa fascination qui l'animait lorsqu'une nouvelle question lui traversait l'esprit. Il regarda l'aspicot de la jeune fille et lui expliqua qu'il risquait de l'ennuyer un peu. Mais que, bien sûr, c'éttait pour répondre à sa dresseuse. Le Pokémon se montra retissent au premier abord, mais se laissa finalement faire.

Tout d'abord, il inspecta les deux côtés de la tête du Pokémon. Sa tête était entièrement lisse, et ne trahissait aucun trou susceptible de jouer le rôle d'oreilles. Le jeune homme claqua des doigts des deux côtés de cette même tête, recommença en écartant ses mains à chaque fois et remarqua aussi la réaction à chaque fois. Puis, le jeune homme fouilla dans son sac, et en sortit une loupe, et deux lentilles. Il observa d'abord le côté de la tête à la loupe, et ne voyant rien, il rajouta la première, puis la deuxième lentille à l'aide d'un système élaboré. Il se concentra davantage, se rapprocha de plus en plus, se stoppa, et un grand sourire se dessina sur ses lèvres.

- Aha !! J'ai compris !!

Il retira la loupe, la posa délicatement sur la poche de son sac et saisi la tête de Pyxor. Il la lui massa délicatement, en passant doucement ses pouces contre les deux côtés qu'il observait auparavant. Puis il laissa Pyxor tranquille, et se tourna vers Luce.

- Je suis ravi de t'apprendre que les aspicots ont des oreilles ! Cependant, ce ne sont pas des oreilles comme toi et moi. Pour faire simple, ses oreilles sont cachées derrière un peau très fine, et est formée d'une multitude de petits trous. Et je suis prêt à parier qu'elles filtrent les vibrations. Elles sont extrêmemnt sensibles. Malheureusement je ne peux pas pousser davantage ces recherches. Je n'ai ni les compétences, ni le matériel pour. Mais tu peux venir voir ça par toi même.

Wilhelm laissa donc la jeune fille passer les mains sur la tête de son Pokémon, et regarder avec sa loupe le système. Evidemment, cette peau très fine n'était pas très visible. La nature avait bien fait les choses, cette différence était très sensible. Puis, une fois qu'elle eût observé tout son saoul, la jeune fille parla de sabelette et son évolution.

« Dites M’sieur Will, les Sabelette, ça évolue en Sablairau, c’est ça ? Et les Sablaireau, c’est bien des souris qui sont recouvertes de piquants ? J’en ai jamais vu en vrai, alors je sais pas trop à quoi ça ressemble. Je parie qu’elle sera encore plus chouette, Sabi, quand elle aura évoluée ! Après, pour savoir ce que je fais dans les plaines, ben je cherche juste à m’entraîner au combat Pokémon ! Mais attention, un combat amical, hein ! Les Pokmon n’aiment pas quand on les fait se battre jusqu’à se blesser, et moi non plus. Les Pokémon ma maman m’a dit que c’était pas des jouets qu’on pouvait casser puis réparer. Et j’en ai vu un mourir une fois alors je sais que c’est vrai, et c’est pas beau à regarder… »

- Oui, je crois bien qu'ils évoluent en Sablaireau en effet. Et ce sont plus des blaireaux que des souris. Mais ils ont bien des piquants, tu as raison. En ce qui concerne les Pokémon et les combats, tu as une bonne mentalité je trouve. Mais personnellement, les combats sont selon moi un bonus. Je préfère me contenter d'observer ces créatures dans leur environnement, c'est bien plus enrichissant. Et pusi pour le moment, je ne peux pas, et ne veux pas, laisser Sabi fair ele moindre combat. Elle n'est pas prête. Et je suis d'accord avec toi. Regarder la mort, que ce soit celle de Pokémon ou d'humains, ce n'est jamais beau.

Puis vint la question des parents.

-Et ma maman, ben elle sait pas où je suis en fait. Elle sait juste que je suis partie… Quelque part... Mais vous inquiétez pas, je vais la prévenir. Je voudrais lui envoyer un message, mais le truc, c’est que j’ai pas eu le temps d’apprendre à écrire… Pourtant, j’aimerais bien la prévenir avant d’arriver à la première arène… Je voudrais pas qu’elle s’inquiète trop.

Wilhelm réfléchit un petit instant, et dit :

- Si tu veux, tu n'as qu'à rester un moment avec moi. Je pourrai t'apprendre à écrire. Et en échange, tu m'aidespour mes recherches - si j'en ai besoin. Et je pense que ça ferait du bien à Sabi, pour qu'elle recommence à faire confiance à ce et ceux qui l'entourent. Qu'est-ce que tu en penses ?

Malheureusement, il n'eut pas le temps d'entendre sa réponse, que surgit sans prévenir un jeune homme sur un Ponyta. Celui-ci s'écarta au dernier moment des deux personnes, et manqua de les écraser. Cette approche en trombe effraya grandement la sabelette de Will, qui cria, serra avec force le t-shirt du jeune homme (tout en lui arrachant un peu de peau au passage), et trembla comme une feuille. Le jeune homme se contenta de serrer sa Pokémon, de la rassurer comme il pouvait, et de regarder de façon neutre les nouveaux arrivants.

- Toutes mes excuses, ma Ponyta et moi ne vous on vu qu'au dernier moment. Vous allez bien ?

Will s'avança, posa une main sur l'épaule de Luce pour l'inciter à ne pas s'emporter, et prit la parole en souriant.

- Tout va bien, mais c'était limite. Et vous avez effrayé ma Sabelette au plus haut point. Je ne vous en veux pas, vous ne nous aviez pas vu après tout. Mais tâchez de faire attention la prochaine fois. Il ne faudrait pas que vous blessiez quelqu'un par mégarde.


Dernière édition par Wilhelm Sena le Mer 21 Mai 2014 - 20:19, édité 1 fois
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Luce le Mer 21 Mai 2014 - 13:19

J’ai regardé Will en train de tripatouiller Pyxor, tandis que j’étais en train de jouer avec sa Sabelette. Elle est trop mignonne !. Quand je lui ai parlé des oreilles des Aspicot, il a eu l’air très très intéressé ! Et avec un peu de chance, je me suis dit, il va trouver et j’aurai la réponse à ma question ! C’est pas génial ça ? Bon au début Pyxor était pas très content de se faire manipuler comme ça, surtout par quelqu’un qu’il ne connaissait pas bien. Mais bon, comme Will l’avait prévenu avant, et que finalement, c’était pas très différent de ce que je fais quand je joue à tirer avec lui, il a fini par se laisser faire. Will a ensuite sorti une grosse loupe de son sac et il a commencé à l’observer dans tous les sens.
Après quelques minutes, Will a trouvé la réponse à ma question et il m’a dit :

- Je suis ravi de t'apprendre que les Aspicot ont des oreilles ! Cependant, ce ne sont pas des oreilles comme toi et moi. Pour faire simple, ses oreilles sont cachées derrière une peau très fine, et est formée d'une multitude de petits trous. Et je suis prêt à parier qu'elles filtrent les vibrations. Elles sont extrêmement sensibles. Malheureusement je ne peux pas pousser davantage ces recherches. Je n'ai ni les compétences, ni le matériel pour. Mais tu peux venir voir ça par toi-même.
-C’est vrai je peux ? Je peux ? Chic ! Merci m’sieur !


Et j’ai pris la loupe qu’il me tendait. Sauf que ben moi, je voyais pas grand-chose sur la tête de Pyxor. Z’étaient où les trous ? Finalement, j’ai attrapé mon Aspicot et je l’ai placé en plein dans la lumière du soleil. Là en effet, on pouvait voir que certaines parties de la peau de Pyxor avaient pas tout à fait la même couleur que le reste, comme si y’avait une couche en moins par endroits. Mais les endroits, ils étaient tous, tous petits ! Ah d’accord ! C’était ça les fameux trous !

-Ah ça y est, je les vois ! J’ai dit à Will. En fait, c’est peu comme nos oreilles à nous, sauf que les siennes, elles ont pas de feuilles de chou autour, et elles ont plusieurs trous, et pas un seul ! C’est trop super ça ! Tu te rends compte Pyxor ? Maintenant, on sait comment tu entends !

Bon, Pyxor, ça semblait pas l’enchanter plus que ça cette découverte. Mais moi j’avais trouvé la réponse à une de mes questions ! C’était pas génial ça ?! Et ça faisait que trouver des réponses, les chercheurs ! C’est vraiment trop super comme métier ! Si j’avais pas déjà décidé d’aller chercher les badges, c’est le travail que j’aurais voulu faire plus tard, c’est sûr !

-Merci m’sieur Will ! Maintenant j’ai tout compris, grâce à vous !

Et je lui ai offert un de mes plus beaux sourires ! Même si ma maman dit qu’ils sont tous beaux. Je lui aurais bien fait un câlin en plus, mais Elvis m’avait souvent prévenu que la plupart des gens trouvaient ça dérangeant et qu’ils y réagissaient mal. Mieux valait attendre un peu !
Après , je lui ai posé la fameuse question au sujet des Sabelette et il m’a répondu que oui, les Sabelette évoluaient bien en Sablaireau. Donc j’avais raison !
Puis ya eu les questions sur mes parents, et là, ben j’en ai pas cru mes oreilles ! Will proposait de m’apprendre à écrire ! C’était génial. Alors que j’allais lui répondre un grand OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII très enthousiaste, Pyxor s’est mis à couiner.

-Qu’Est-ce qu’il y a, Pyxor ?
Cris
-Comment ça on peut pas rester ?
Couinements
-Ah oui, c’est vrai…

Ce que Pyxor venait de me dire, c’est qu’on était encore bien trop près de Seian, et qu’il y avait peut-être un policier à nos trousses. Et vu le temps que j’avais mis avec Wanda pour apprendre à lire, j’avais clairement pas le temps d’apprendre à écrire, pas ici. Bon, ben j’avais plus qu’à refuser gentiment son invitation !

-Désolé M’sieur Will, mais je peux pas rester, il faut que j’atteigne Flamen le plus vite possible, donc j’aurai pas le temps d’apprendre à écrire…

Réfléchir, réfléchir… Je pouvais quand même pas le planter là alors qu’il avait gentiment accepté de répondre à mes questions… Mais oui bien sûr !

-Par contre, tant qu’on est ensemble, j’veux bien vous aider dans vos recherches. Ca à l’air de vous tenir à cœur et ça me ferait très plaisir à moi aussi. Je sais pas si je pourrai rester longtemps, mais tant que je suis là, j’veux bien être votre assistante !

Juste à ce moment-là, je vois un gros machin rouge et blanc qui me fonce dessus. J’ai juste le temps de faire un bond sur le côté. Heureusement, avec tous les essaims de Dardargnan que j’ai croisé dans la forêt où j’ai grandi, j’ai de l’entraînement. Et là, le gros truc s’arrête et j’en crois pas mes yeux ! Un Cheval ! Un vrai ! Avec un monsieur dessus.

Will aussi a réussi à s’écarter à temps. Mais apparemment, Sabi a eu très peur : quand le cheval est arrivé, elle a poussé un hurlement tout en s’accrochant sauvagement au T-shirt de M’sieur Will… Et à son corps aussi. J’espère qu’elle lui a pas fait mal !
Mais quand même un cheval ! J’en avais jamais vu en vrai. J’ai qu’une envie : aller lui faire plein de bisous. Mais bon, avant, faut que je demande la permission à son dresseur, qui nous dit :

- Toutes mes excuses, ma Ponyta et moi, on ne vous vu qu'au dernier moment. Vous allez bien ?
-Moi ça va très bien, je réponds !

Will lui répond aussi et me pose une main sur l’épaule. On, apparemment, il a remarqué que j’étais un peu trop joyeuse. Elvis aussi faisait souvent ça avec moi. Et le message était toujours très clair : « Calme-toi ! »
J’attends donc que Will ait fini de parler. Pendant ce temps, j’essaie de rassurer la Sabelette : « T’inquiète pas Sabi, tout va bien ! »Et je lui fais un sourire. Mais bon, ça marche moyennement bien. Pyxor lui, semble pas trop secoué. Lui et moi, on en a vu d’autre. Puis, dès que Will a fini de se présenter, je lance au nouveau venu, toute excitée :

« Dites Monsieur, je peux caresser votre Ponyta ? Allez Siouplait, siouplait, siouplait ! »


Dernière édition par Luce le Jeu 22 Mai 2014 - 0:44, édité 1 fois
avatar
Luce
Informations
Nombre de messages : 123

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Yugo le Mer 21 Mai 2014 - 19:26

Après avoir présenté mes plus plates excuses à cet étrange duo, le jeune homme me répond :

- Tout va bien, mais c'était limite. Et vous avez effrayé ma Sabelette au plus haut point. Je ne vous en veux pas, vous ne nous aviez pas vu après tout. Mais tâchez de faire attention la prochaine fois. Il ne faudrait pas que vous blessiez quelqu'un par mégarde.

La jeune fille à ces côté lance sur un ton assez... excité :

-Dites Monsieur, je peux caresser votre Ponyta ? Allez Siouplait, siouplait, siouplait !

Je la regarde d'un air perplexe, puis, après quelques secondes :

-Si tu ne veux pas te brûler la main, je te déconseille. A ce moment là, Kimi sortit la tête du sac. Par contre, elle, elle aime être cajoler. Dis-je en désignant la Togepi rendu sur mon épaule.

Je caresse un moment le cou de la jeune pouliche, puis me lance dans la présentation.

- Moi, c'est Yugo, et cette jeune Ponyta, elle s'appelle Keiba. Cette petite bouille, c'est Kimi. On passe par là pour chercher un endroit où on pourrai s'entrainer avant de partir à la conquête des badges.

Pour essayer de m'excuser, je sors une baie Oran au Sabelette. Aussitôt, Kimi et Keiba poussent un cri de désir. Je sors, de l'autre main un morceau de baie confit, que Kimi prend avec grand plaisir, et ensuite une baie Yamato que l'équidé mange avec gourmandise. Pour le petit Aspicot, que j'aperçois que maintenant avec la jeune fille, je cherche dans mon sac et en sort un morceau de baie ceriz confit que je lui tend.

-J'espère que c'est à leurs goûts. J'avoue que ça m'intéresse de savoir ce qu'aime ces Pokémon. Je n'en ai pas rencontré de près jusqu'à maintenant.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Mer 21 Mai 2014 - 22:38

Luce semblait plus que ravie à la découverte des "oreilles" de son aspicot, à tel point qu'elle lui offrit une incroyable sourire. Will lui sourit en retour. Puis, lorsqu'il lui proposa de lui apprendre à écrire, Pyxor sembla lui rappeler quelque chose de très important. Ce qu'elle confirma ensuite.

-Désolé M’sieur Will, mais je peux pas rester, il faut que j’atteigne Flamen le plus vite possible, donc j’aurai pas le temps d’apprendre à écrire…

Elle marqua une légère pause, mais suffisamment courte pour ne pas laisser le temps au jeune homme de reprendre la parole.

-Par contre, tant qu’on est ensemble, j’veux bien vous aider dans vos recherches. Ca à l’air de vous tenir à cœur et ça me ferait très plaisir à moi aussi. Je sais pas si je pourrai rester longtemps, mais tant que je suis là, j’veux bien être votre assistante !

Puis, l'homme sur son Ponyta surgit. La jeune fille l'esquiva sans problème et avec calme. Luce tenta de rassurer Sabi, sans trop de résultat, puis, comme l'avait prévu Wilhelm, elle réagit de façon extrêmement enthousiaste à la vue du Pokémon de feu.

« Dites Monsieur, je peux caresser votre Ponyta ? Allez Siouplait, siouplait, siouplait ! »

L'homme semblait perplexe face à elle, et lui déconseilla fortement de toucher son Ponyta. Will se rappela qu'il avait un jour lu dans un livre que, en effet, hormis les personnes en qui ils avaient confiance, il était impossible de toucher la crinière de feu de cette créature ou son évolution. Puis, il sorti un Togépi de son sac. Commencent alors les présentations.

- Moi, c'est Yugo, et cette jeune Ponyta, elle s'appelle Keiba. Cette petite bouille, c'est Kimi. On passe par là pour chercher un endroit où on pourrai s'entrainer avant de partir à la conquête des badges.

Voilà qui devrait sûrement intéresser Luce ! Elle qui souhaitait obtenir des badges, elle pourrait apprendre beaucoup en combattant ou en parlant avec Yugo. Ce dernier sortit de son sac quelques baies et fruits confits pour tous les Pokémon présents afin de se racheter. Il tendit à Sabi une baie Oran, que Will saisit en souriant.

- Merci beaucoup. Ma sabelette aime bien ces baies. Mais je ne pense pas qu'elle va la manger maintenant. Elle est encore sous le choc. Je lui donnerai un peu plus tard, lorsqu'elle se sentira mieux.

Soudain, le chercheur en herbe se souvint de quelque chose qui s'était passé un peu plus tôt, et le partagea avec le nouvel arrivant.

- Mais dites-moi, Yugo... Est-ce que, par le plus grand des hasards, vous n'auriez pas aperçu un grand oiseau bleu traverser le ciel il y a de ça une quinzaine de minutes ? J'ai à peine eu le temps de le voir, et je dois avouer que cela me dérange pas mal de ne pas savoir de quoi il s'agissait. dit-il d'un ton amusé
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Luce le Sam 24 Mai 2014 - 0:54

Mais c’est quoi cette boule blanche avec plein de pics ? Mais elle est croooo mignonne !

-Par contre, elle, elle aime être cajolée.

Bon bah je prends ça pour un « oui » pour câliner la boule blanche ! Et je m’approche donc  du Pokémon blanc avec des pointes. Des poiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnntes ! Un Pokémon poinnnnnnnnnnnnntuuuuuuu !! Et je commence à la caresser. Apparemment elle a l’air d’apprécier ça. Le seul truc un peu dommage, c’est que les pointes, elles piquent pas… Elles ressemblent un peu aux oreilles d’Axellis, elles ont une forme de pointe, mais elles sont très douces et flexibles en fait. Mais bon ce Pokémon était… différent de ceux que j’avais vu jusque-là : il semblait au moins aussi joyeux et heureux que moi ! Et ça c’est pas très courant…

-Dis Pyxor, tu sais si c’est joyeux un Togépi ?


Pyxor, toujours accroché à mon cou, me regarde sans comprendre… Bon je me suis adressée à la mauvaise personne !

-Dites m’sieur Will, vous savez si c’est toujours joyeux un Togépi ? Parce que celle-là, elle a l’air vraiment heureuse !


Hé minute mais le monsieur qui venait d’arriver, Yugo quelque chose, il avait bien dit qu’il cherchait les badges lui aussi.

-Vous aussi m’sieur Yugo vous cherchez les badges ? Vous en avez beaucoup ? Vous avez tout plein de Pokémon dans votre équipe pour aller affronter les champions ? J’peux les voir ? Allez siouplé, siouplé !


C’est vrai que ses Pokémon sont sans doute super mignons mais en plus, s’il me les montre, je verrai à quoi doit ressembler une équipe pour qu’elle puisse battre un champion, et quelle force ils doivent avoir… Mais moi je veux pas les mêmes Pokéon que Yugo hein ! Les chevaux c’est super mais ça sert à quoi si on peut pas les caresser, hein ? Et puis moi je veux des qui-piquent ! C’est les plus poulous de tous !

-M’sieur Yugo, M’sieur Yugo, vous voulez bien me montrer comment vous combattez avec vos Pokémon ? Parce que en fait, moi aussi j’aimerais bien visiter toutes les arènes pour défier les champions. Moi aussi je veux des badges ! Sont trop jolis les badges, vous trouvez pas ?


Puis j’attrape au vol le fruit que me lance le monsieur au Ponyta. Il nous offre des baies pour se faire pardonner de nous avoir fait peur. C’est gentil de sa part.

-Merci beaucoup !
je 'exclame. Et je lui fait un beau sourire.
-Tiens Pyxor, c’est pour toi, je dis à mon Aspicot en tendant la baie devant sa bouche.

Ya des fois, je me demande si Pyxor n’est pas un Chenipan déguisé, parce qu’il a vraiment un appétit d’ogre : il avale la baie en une seule bouchée ! Et mais attends…

-Dites m’sieur Will, est-ce que c’est possible euuuuuuh pour une Dardargnan et un Papillusion d’avoir un bébé Aspicot ? Parce que plus j’y réfléchis et plus je me dis que Pyxor mange autant qu’un Chenipan alors je me demandais s’il en avait pas un dans sa famille.

Pyxor me fait les gros yeux. Apparemment, il n’est pas d’accord avec cette théorie. Pourtant il mange autant que les chenilles vertes, et je les ai vues faire ! Quand je vivais dans la forêt, Elvis en avait horreur parce que quand ils ne trouvaient plus à manger sur leur territoire, quand il faisait vraiment très chaud par exemple, ils venaient chez nous manger nos provisions de légumes. A cause de ça, il a jamais voulu que j’en garde un. C’est pas faute de lui avoir demandé pourtant… Il voulait même apprendre à Pyxor à leur tirer dessus à vue, mais j’ai refusé, et mon Aspicot aussi. Les pauvres, ils avaient juste faim, c’était pas une raison pour leur faire du mal. Finalement, Elvis a fini par céder et il avait trouvé une solution pour s’en débarrasser : il a utilisé son Joliflor pour diffuser une odeur que les Chenipan aimaent beaucoup loin de chez nous. C’était vraiment dommage qu’ils viennent plus ap, mais au moins ils ont arrêté de s’en prendre à notre nourriture grâce à ça et Elvis s’est calmé…
Puis Will prend la parole et s’adresse à Yugo :

- Mais dites-moi, Yugo... Est-ce que, par le plus grand des hasards, vous n'auriez pas aperçu un grand oiseau bleu traverser le ciel il y a de ça une quinzaine de minutes ? J'ai à peine eu le temps de le voir, et je dois avouer que cela me dérange pas mal de ne pas savoir de quoi il s'agissait.

Je laisse Yugo donner sa réponse. C’est pas poli d’interrompre les gens pendant qu’ils discutent. Puis j’interviens :

-Je l’ai vu moi, le gros oiseau bleu. Sa couleur, elle est un peu plus sombre que le ciel et quand il vole, ses ailes sont dépliées, mais complètement immobiles, un peu comme celles des Goélise lorsqu’ils se laissent porter par le vent marin. Et ses ailes étaient plates, comme celle des mouettes. Et il avait une tête bizarre. Sa tête, elle ressemblait plus à celle d’un dragon qu’à celle d’un oiseau. Et il avait un long cou. Par contre, j’ai pas pu apercevoir son bec. Mais il en avait peut-être pas… Mais qu’est-ce qu’il volait vite ! Dans la forêt, des fois, je voyais des essaims de Ninjask voler. Ben lui, il volait presque aussi vite qu’eux ! Et il était gros aussi ! Il faisait euuuuuuh à peu près deux fois la taille d’Axellis… Enfin deux fois la taille d’un Grodoudou ! Dites m’sieur Yugo, vous l’avez vu vous aussi ?
avatar
Luce
Informations
Nombre de messages : 123

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Yugo le Mar 27 Mai 2014 - 9:15

La première impression de Kimi envers cette jeune fille est de la peur, lorsque l'humaine se jette sur elle pour la caresser. Puis la peur se change en plaisir quand celle-ci lui caresse la corne centrale. Et voilà qu'elle se met à poser une question à son Aspicot, puis ensuite à son compagnon. Et s'arrête d'un coup et se retourne à nouveau vers moi.

-Vous aussi m’sieur Yugo vous cherchez les badges ? Vous en avez beaucoup ? Vous avez tout plein de Pokémon dans votre équipe pour aller affronter les champions ? J’peux les voir ? Allez siouplé, siouplé !

Je la regarde un instant, puis souffle en signe d'acceptation. Je prend alors les balles dans mon sac, et en fait sortir les occupants. Yukiko et Yukito, ayant l'habitude maintenant de mes voyages, lancent un beau sourire aux étrangers. Kiba, quant à lui, creuse un trou dans la terre et en ressort aussitôt aux pieds de la jeune fille, plein de curiosite. Amami, elle, essaie plutôt de se cacher derrière moi, intimidée de voir autant de monde qui lui sont inconnus.

Puis Luce reprend de plus belle.

-M’sieur Yugo, M’sieur Yugo, vous voulez bien me montrer comment vous combattez avec vos Pokémon ? Parce que en fait, moi aussi j’aimerais bien visiter toutes les arènes pour défier les champions. Moi aussi je veux des badges ! Sont trop jolis les badges, vous trouvez pas ?

Que je répond aussitôt :

-Sûrement, mais je ne fais pas ça pour les badges. Je dois combattre les champions pour prouver que je suis digne de devenir un éleveur Pokémon hors pair, et ainsi avoir ma propre pension. Mais mes compagnons ne sont pas encore prêt pour affronter un champion. Ils ont encore besoin d'entrainement. Puis voyant la petite grimace de la Togepi, je rajoute vite fait: Pour certains tout du moins.

Puis Luce donne la baie que je lui ai donné un peu plus tôt, et se met a poser une question inattendue. Je ne peux m'empêcher de rire à cette réflexion. Son Aspicot, lui, n'a pas l'air d'apprécier la comparaison. Après un instant où j'arrive à me calmer, voilà que le fameux Mr. Will me questionne à propos d'un grand oiseau bleu.

Après un instant de réflexion, Luce rompt le silence.

-Je l’ai vu moi, le gros oiseau bleu. Sa couleur, elle est un peu plus sombre que le ciel et quand il vole, ses ailes sont dépliées, mais complètement immobiles, un peu comme celles des Goélise lorsqu’ils se laissent porter par le vent marin. Et ses ailes étaient plates, comme celle des mouettes. Et il avait une tête bizarre. Sa tête, elle ressemblait plus à celle d’un dragon qu’à celle d’un oiseau. Et il avait un long cou. Par contre, j’ai pas pu apercevoir son bec. Mais il en avait peut-être pas… Mais qu’est-ce qu’il volait vite ! Dans la forêt, des fois, je voyais des essaims de Ninjask voler. Ben lui, il volait presque aussi vite qu’eux ! Et il était gros aussi ! Il faisait euuuuuuh à peu près deux fois la taille d’Axellis… Enfin deux fois la taille d’un Grodoudou ! Dites m’sieur Yugo, vous l’avez vu vous aussi ?

Je réfléchi profondément, tout en caressant la tête de Keiba entre les deux oreilles. Puis après un instant, je répond :

-Non je ne l'ai pas aperçu et votre description ne me dit rien que je connaisse malheureusement. Je regrette d'avoir raté cette créature que je ne connais même pas encore. Quoi que... J'ai entendu parler d'une légende dans les terres de Mizuhan... A propos d'un oiseau bleu. Il aurait des pouvoirs de glaces, mais ce Pokémon légendaire vit généralement dans les plaines gelées, à ce qu'on m'a dit. Et il ressemble à un oiseau avec un long bec. Non désolé je ne peux pas vous aider plus que ça.


Et sur ces mots, je prend Amami dans mes bras, plutôt que la laisser au sol à me serrer la jambe, et je la pose sur la pouliche.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Jeu 29 Mai 2014 - 12:18

[hrp : désolé pour l'attente, j'étais pas mal occupé ces derniers temps :/ ]

Il s'avérait que l'homme sur son Pokémon de feu était très aimable, en plus d'être dresseur. Lui aussi avait dans son équipe un Pokémon timide, mais pas du même genre que Sabi. En effet, dès que la jeune Luce l'eut caressé, le Togépi se laissa faire immédiatement.

-Dites m’sieur Will, est-ce que c’est possible euuuuuuh pour une Dardargnan et un Papillusion d’avoir un bébé Aspicot ? Parce que plus j’y réfléchis et plus je me dis que Pyxor mange autant qu’un Chenipan alors je me demandais s’il en avait pas un dans sa famille.

L'intéressé fut étonné par la question, me chercha malgré tout dans ses souvenirs. Est-ce, lors de ses rencontres ou ses lectures, il avait entendu ça ? Il lui semblait que oui, mais où ?

- Je crois que oui. Je ne me rappelle plus j'ai entendu ça, mais j'en ai entendu parler.

Puis le jeune homme pose sa question concernant le Pokémon oiseau.

-Non je ne l'ai pas aperçu et votre description ne me dit rien que je connaisse malheureusement. Je regrette d'avoir raté cette créature que je ne connais même pas encore. Quoi que... J'ai entendu parler d'une légende dans les terres de Mizuhan... A propos d'un oiseau bleu. Il aurait des pouvoirs de glaces, mais ce Pokémon légendaire vit généralement dans les plaines gelées, à ce qu'on m'a dit. Et il ressemble à un oiseau avec un long bec. Non désolé je ne peux pas vous aider plus que ça.

-Je l’ai vu moi, le gros oiseau bleu. Sa couleur, elle est un peu plus sombre que le ciel et quand il vole, ses ailes sont dépliées, mais complètement immobiles, un peu comme celles des Goélise lorsqu’ils se laissent porter par le vent marin. Et ses ailes étaient plates, comme celle des mouettes. Et il avait une tête bizarre. Sa tête, elle ressemblait plus à celle d’un dragon qu’à celle d’un oiseau. Et il avait un long cou. Par contre, j’ai pas pu apercevoir son bec. Mais il en avait peut-être pas… Mais qu’est-ce qu’il volait vite ! Dans la forêt, des fois, je voyais des essaims de Ninjask voler. Ben lui, il volait presque aussi vite qu’eux ! Et il était gros aussi ! Il faisait euuuuuuh à peu près deux fois la taille d’Axellis… Enfin deux fois la taille d’un Grodoudou !

Will était ennuyé. Car, tout comme Yugo, cette description ne lui disait rien. Concernant l'oiseau dont ce dernier parlait, il s'agissait d'Artikodin, un Pokémon légendaire de Mizuhan. Le chercheur en herbe avait lu des histoires le concernant dans des vieux livres de ce pays, lorsqu'il y avait fait escale, un jour.

Mais Wilhelm fut coupé dans ses réflexions lorsqu'il entendit de nombreux hurlements ainsi qu'un vrombissement assourdissant. Il tourna la tête dans la direction d'où provenaient ces sons, et il remarqua un peu plus loin, sur des prohéminences rocheuses, et au sol, une meute de Dynavolt. Il fit la moue

- Zut, on doit être sur leur territoire... Il va falloir bouger, sinon ils vont venir nous attaquer. On n'a pas beaucoup de temps, faites vite.

[hrp : si ça ne vous convient pas, n'hésitez pas à me dire ! =) ]
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Luce le Ven 30 Mai 2014 - 1:06

Alors que je discute avec les deux messieurs de du gros oiseau que j’ai aperçu, j’entends une sorte de grognement. Un grognement qui me rappelle celui de Datromis, la Démolosse, la première fois que je l’ai vu. Mais en plus fort. Un grondement pas très commode… Bon, la bonne nouvelle, c’est que comme j’ai déjà été dans cette situation, je sais comment il faut réagir ! Il faut prendre ses jambes à son cou. Soudain, M’sieur Will dit :

- Zut, on doit être sur leur territoire... Il va falloir bouger, sinon ils vont venir nous attaquer. On n'a pas beaucoup de temps, faites vite.

Il parle un peu plus vite que d’habitude. Plus doucement aussi… Je me demande s’il a peur ? J’espère juste qu’il va pas m’abandonner, lui… En tout cas, ce qu’il dit correspond avec ce que je voulais faire. Je recule, en faisant attention à pas faire de gestes qui pourraient provoquer les Pokémon qui arrivent vers nous. Perché sur mon épaule, Pyxor se recroqueville. Bon, en tout cas, lui il a peur. Mais bon, avec Pyxor, ça veut jamais dire grand-chose! I l a peur pour un rien. Comme je continue de reculer, j’’ai tout mon temps pour observer les Pokémon qui grognent : ce sont des espèces de chiens verts, tous plats avec deux traits jaune le long de la collerette qui entoure leurs petites têtes. C’est trop dommage qu’ils soient en colère ! J’aurais bien aimé les caresser moi… Mais bon, on verra une prochaine fois. Un de ces Pokémon, celui qui marche devant les autres, grogne dans ma direction. Mais je veux pas lui faire peur moi ! Je veux juste jouer !! Mais bon, je fais comme monsieur Will a dit. Je reste calme. Il faut pas les énerver encore plus. Par contre, Pyxor lui, il a les foies : tout d’un coup, il se dresse sur mon épaule, droit comme un « I » et il commence à cracher du fil partout en l’air!

« M’enfin Pyxor, pourquoi tu lances Sécrétion sur toi ? Je lui demande ! Les ennemis, ils sont là-bas ! Et je les lui montre du doigt. Mais bon, je reprends, c’est pas le moment de passer à l’attaque. Ils sont un peu trop nombreux pour nous. »

Mais apparemment, Pyxor n’a rien à faire de ce que je lui dis et il continue à lancer sa toile gluante en l’air. Et bien sûr, elle lui retombe dessus ! Il est tout collant maintenant!

« Hé Pyxor, mais qu’est-ce que tu fabriques ?! »

Mais il me répond pas. Finalement, après quelques secondes, il est complètement recouvert par ce linceul blanc. Mais surtout, il a l’air bizarre, comme s’il était plus gros… Alors que je recule toujours, j’attrape le paquet gluant et je commence à enlever la soie. Tiens, c’est bizarre, le corps de Pyxor, il est plus aussi mou qu’avant. Lorsque j’ai retiré tout l’emballage, je tombe nez à nez avec… Un Coconfort !

« Waouh, je crie, Pyxor, c’est trop génial, t’as évolué ! Et t’as même un bout pointu ! T’es trop mignon ! Bon, je pourrai plus mitrailler les gens avec toi, maintenant, mais bon, c’est super quand même ! Bientôt tu seras un Dardargnan et t’auras trois dards ! C’est pas formidable ça !

Même si Pyxor me regarde, son visage ne montre aucune expression. Apparemment, ça lui fait ni chaud ni froid. A moins que les Conconfort, ils montrent jamais leurs émotions… Faudra que je pose la question à monsieur Will dès qu’on aura réglé le problème des chiens.
Soudain, je repense à un petit détail,n et j'annonce aux deux hommes:

« Ah oui, je sais pas si ça vous intéresse, mais l’oiseau, il est parti dans cette direction », je dis en pointant le sud du doigt. Elvis m’avait appris très tôt à me repérer partout et tout le temps, de jour comme de nuit. C’était très important de savoir se repérer pour pas se perdre en forêt, qu’il disait. Et comme j’ai grandi dans une forêt, ses leçons m’ont été très utiles.

Bon, je sais qu’il vaut mieux se taire dans cette situation… Mais j’en peux plus moi ! J’ai trop de questions à poser ! Bon, pour pas faire de bêtises, je vais pas parler très fort… Et zut ! C’est sans doute ça que Pyxor voulait me dire quand il m’a regardé tout à l’heure : je parle trop fort, et ça risque d’exciter les chiens… Bon, promis, je vais faire attention :

« Dites M’sieur Will, ils vont nous suivre longtemps comme ça, les chiens ? Leur territoire, c’est quand même pas toute la plaine, si ? »

N’empêche, c’est un sacré problème de plus pouvoir décrypter les émotions de Pyxor. Avec qui je vais discuter moi maintenant quand je serai toute seule ? Il va falloir que j’attende qu’il évolue en Dardargnan… A moins que je capture un autre Pokémon ? Doit bien y en avoir des qui-piquent dans le coin… Ah mais oui, c’est vrai, j’ai dit à M’sieur Will que je l’accompagnerait. Bon, ben ça règle le problème ! C’est super ça !

Puisque maintenant que c’est bon de ce côté-là, il faut réussir à calmer les chiens. Dans la forêt, ça m’était arrivé assez souvent de déranger des créatures sauvages, surtout au plus mauvais moment… Dans ce cas-là, le plus simple c’était encore de partir. Sauf que dans la forêt, en grimpant sur les branches et en se faufilant entre les buissons, c’est facile de semer un poursuivant. Ici, ya que de l’herbe ou presque, et c’est tout plat. Ca va pas être facile… Euh, ils vont quand même pas nous poursuivre jusqu’à Mizuhan, si ? Bah, s’ils le font, bah on commence par arriver à Flamen, et après, on verra quelle direction on prend !

[Félicitation, votre Aspicot vient d'évoluer en Conconfort!!... Ce qui ne vous sert à rien pour le moment mais bon, c'est quand même cool ;)v ]
avatar
Luce
Informations
Nombre de messages : 123

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Yugo le Mar 3 Juin 2014 - 7:22

De longs hurlements nous sort de notre conversation. Une meute de Dynavolt, encore à bonne distance, s'approchent de nous.

- Zut, on doit être sur leur territoire... Il va falloir bouger, sinon ils vont venir nous attaquer. On n'a pas beaucoup de temps, faites vite.
 
Ne relevant pas cette évidence, je rappelle mes Pokémon, et recule, Kimi dans mes bras, quand j'entend la jeune fille parler à son insecte. Il constitue apparemment sa chrysalide pour sa prochaine évolution. Mais quand la jeune fille s'en rend compte, elle se met à crier d'excitation.

« Waouh, je crie, Pyxor, c’est trop génial, t’as évolué ! Et t’as même un bout pointu ! T’es trop mignon ! Bon, je pourrai plus mitrailler les gens avec toi, maintenant, mais bon, c’est super quand même ! Bientôt tu seras un Dardargnan et t’auras trois dards ! C’est pas formidable ça !

Malheureusement, les cris de la gamine réanime la colère des chiens. Luce nous renseigne sur la direction prise par le fameux volatile, direction que nous prenons sans même réfléchir. Et alors que nous déguerpissons, celle-ci demande à Will la distance à parcourir avant de quitter leur territoire, où je répond à la question à la place du jeune homme :

-Leur territoire peut s'étendre sur plusieurs lieues, mais normalement ça doit s'arrêter au niveau de ce bosquet. Dis-je en montrant un petit groupement d'arbre à un petit kilomètres devant nous.

Mais les chiens, eux, courent plus vite que nous et la distance se raccourci à vue d'oeil. Dans une ultime tentative, je lâche quelques fruits pour ralentir les canidés. Dans un dernier regard en arrière, je les vois ralentir, en effet. Mais cela ne me fait pas ralentir pour autant. Ce n'est qu'à l'ombre des feuillus que je me permet de souffler bruyamment. Les bestiaux sont à bonne distance maintenant. Ne pouvant plus tenir de cette course je m'assieds sur le sol, m'appuyant  contre un arbre.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Wilhelm Sena le Mer 4 Juin 2014 - 21:27

[vraiment désolé pour la réponse tardive, je n'avais plus internet >< ]

Yugo répondit plus rapidement que Will, et il expliqua que le territoire des Pokémon s'étendait loin. Il estima même la limite de leur zone à un bosquet, environ un kilomètre plus loin. Pendant ce temps, l'Aspicot de Luce était en pleine évolution. Will l'observa jusqu'au bout, captivé par cette métamorphose (mais malgré tout à l’affût du comportement de la meute). Ce fut alors un solide Coconfort qui prit place dans les bras de la jeune fille. Celle-ci, tellement enthousiaste par ce changement, ne put contenir sa joie, ce qui attisa la colère des Pokémon chiens. Ceux-ci, après un dernier long hurlement de mauvais augure, commencèrent à prendre en chasse les trois humains et leurs Pokémon. Le jeune homme de Terros n'était plus rassuré du tout.

- Trop tard, courrez, plus la peine de vous retenir ! Ils faut fuir !!

Alors qu'ils courraient à s'en rompre les jambes, Yugo laissa derrière lui quelques baies et fruits pour tenter de ralentir la meute enragée. Quelques Pokémon, un peu méfiants ralentirent pour sentir les fruits laissés par terre, avant de reprendre leur course de plus belle, sachant qu'ils étaient inoffensifs. Puis, Wilhelm interpella l'homme au Ponyta.

- YUGO !! Est-ce que ton Togépi connaît l'attaque Métronome ??? On n'a pas d emeilleur moment que celui-ci pour tenter un coup de chance !!!

En même temps qu'il écoutait la réponse, Wilhelm jetait des coups d’œils fréquents à Luce, pour voir si elle tenait le rythme (il fut surpris de voir que oui), et à la meute qui les rattrapait à vive allure.
De son expérience, quelle que soit l'espèce de Pokémon concernée, s'il arrivait de rencontrer une meute, il fallait fuir. Généralement, pour ces Pokémon, une hiérarchie et une organisation bien précise existait, et les rendaient d'autant plus dangereux. Et ici, en l'occurrence, des Pokémon de type électrique, c'était encore plus mauvais.
avatar
Wilhelm Sena
Informations
Nombre de messages : 51

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'homme curieux en vadrouille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum