[ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Message par Sylver Belister le Sam 31 Jan 2015 - 9:29

Ignorant son commentaire fort peu courtois, je laissai Abigail donner des plus amples explications à la jeune Terrosienne sans intervenir.

"La matière étrange..." Commença la sorcière, dubitative. Soudain, un bruit se fit entendre non loin de la fenêtre. mais ce n'était que l'araignée, qui était de retour. Elle engagea alors une discussion télépathique avec sa dresseuse, mais je ne pus comprendre ce qu'elle disait. Bien évidemment, je n'essayai même pas de m'y immiscer, au contraire de Tétro, qui, je le voyais à son œil fixe, n'en perdait pas une miette...

"Oui, je vois... Merci Nyla. Nyla dit qu'elle n'a pas trouvé votre ami le Dyrinnois. Apparemment, il a disparu. Mais elle n'a pas trouvé son corps. Il a dû réussir à s'enfuir. Quoi qu'il en soit, Nyla a posé quelques... Sondes. Nous allons pouvoir étudier l'évolution de nos poursuivants. Les ponts de fils que vous avez-vu, est-ce cela que vous appelez la "matière étrange?". Nylia, lance Sécrétion s'il te plaît!"
L'araignée produisit alors un fluide blanchâtre collant de sa bouche.

"Les ponts sur lesquels nous avons marchés, les cordes que vous avez empruntées, tout ceci n'est qu'une simple sécrétion de Nyla que nous avons tressée et disposée toutes les deux. Le fil de Migalos est un des matériaux les plus résistants au monde et il peut aisément supporter notre poids à tous comme vous avez pu le constater. Pour le reste...

... Je possède effectivement la Maîtrise de l'ombre. Ainsi que celle du poison. Dit comme ça, cela ne signifie pas grand chose... Peut-être êtes-vous plus familière avec les maîtrises élémentaires? Prenez la maîtrise de la terre par exemple. Un maître de la terre possède avant tout la volonté de modeler son élément. Son pouvoir provient de l'intérieur de lui-même. Il le tire de sa connexion primaire avec la terre. C'est quelque chose qu'il possède de naissance. Cette connexion peut se révéler bien plus tard, mais elle est là, latente, dès la naissance de l'individu. Même si la personne ne maîtrise pas la Terre à la naissance, il existe toujours en lui une trace de ce lien.

Mais ce lien est perceptible par autrui, notamment par les autres élémentaux. C'est notamment par ce biais que les amplificateurs peuvent amplifier la maîtrise d'autrui. Ils ressentent ce lien et peuvent jouer dessus. Mais les humains ne sont pas les seuls à posséder cette trace au fond d'eux. Les Pokémon possédant un type... Elementaire, comme le feu, ou issu d'un dérivé, comme la foudre, émettent cette trace.

Mais comme les humains possèdent cette trace, ils sont moins... réceptifs à celle de leur Pokémon. Un pyrokinésiste et son Pokémon feu peuvent renforcer leur pouvoir grâce à un entraînement mutuel, mais fondamentalement, la maîtrise de l'humain provient de l'humain, et celle du Pokémon provient du Pokémon. Ce sont des maîtrises "internes".
Mais la maîtrise de l'ombre, comme celle de l'esprit sont... différentes. Car aucun humain ne possède naturellement de maîtrise pour les ténèbres ou le poison. Cette maîtrise ne peut pas être acquise seul. Elle ne peut être acquise que par... osmose entre un Pokémon ténèbres ou Poison et son dresseur. Autrement dit, il vous faut être réceptive au pouvoir qui émane de votre Pokémon. Nouer un lien avec lui est indispensable pour bien capter cette aura. Petit à petit, des... changements... s'opèreront en vous. Vous percevrez les ombres avec plus d'acuité. Vous comprendrez instinctivement leur fonctionnement. Et finalement, vous pourrez vous fondre en elle. Quant à l'aura empoisonnée qui se dégage des Pokémon poison, elle influe sur votre corps, qui petit à petit, au lieu de détruire les cellules empoisonnées préférera adapter votre organisme.

Sachez une chose sur les poisons. Tous les antidotes aux poisons sont conçus à partir de ces poisons. Par conséquent, lorsque votre organisme se sera habitué aux poisons, lors il en produira lui aussi, dans votre sang. Mais il ne s'agit pas d'une cérémonie rituelle à exécuter les soirs de pleine lune. Cela se fait naturellement avec le temps. Inutile de vous enfoncer des dards dans le corps, ca n'accélèrera pas le processus. Trop de poison risquerait surtout de vous empoisonner pour de bon et de vous tuer. Le poison ne doit jamais être plus fortement dosé que son antidote si vous préférez. Une fois votre sang empoisonné, vous pouvez l'utiliser comme n'importe quel poison et sans danger. Les poisons n'auront alors plus aucun effet sur vous.

Et tout ceci n'est qu'une partie des talents que vous pouvez utiliser avec la maîtrise des ombres. Quant aux fleurs empoisonnées... Ce sont l'habitat naturel de petits Pokémon poison, comme les Venipatte. Elles absorbent le poison sécrété par ces Pokémon, mais ne l'assimilent pas. Elles le relâchent au moindre contact, ce que nos poursuivants n'ont pas manqué de faire en voulant nous attraper. Afin d'en faire des défenses efficaces, Nyla y verse régulièrement de son poison. Quant aux Ténèbres, le Corboss qui nous a signalé l'arrivée des traqueurs est le mien. C'est grâce à lui que j'ai appris à me fondre dans les ombres. Avez-vous d'autres questions?"


Pendant qu'elle discourait, je ne pus m'empêcher de faire le parallèle entre le "lien" dont elle avait parlé entre ses Pokémon Ténèbres et Poison, et la relation grandissante qui existait entre Tétro et moi-même. Allais-je moi aussi développer des pouvoirs psychiques?

"Ne rêvez pas, me répondit l'intéressé. Même s'il est possibles que vous appreniez quelques... tours de passe-passe grâce à moi vous ne serez jamais une créature psychique comme moi. Il en va ainsi de ces humaines. Malgré toutes leur puissance et autre, elles ne seront jamais des Pokémon. Le venin de cette sorcière est puissant mais il ne vaudra jamais celle de sa Migalos. Un Sharpedo peut utiliser l'attaque Crochetvenin, mais son attaque restera moins puissante que celle d'un véritable Pokémon poison. C'est la même chose ici. Néanmoins, il est vrai que pour un être aussi diminué que vous, le moindre petit don est un immense avantage, d'un point de vue relatif... Et peut-être arriverais-je à vous élever au delà de votre pauvre condition d'humain. Bien que je n'ai que peu d'espoir à ce sujet.
-Merci beaucoup pour vos explications
, coupais-je"

Puis je repris à voix haute:

-Je vous remercie pour ces explications, madame. Puis-je vous aider en quoi que ce soit? J'insiste. Vous m'avez sauvé la vie, et je ne peux ne pas rembourser ma dette.
-Oh mais vous l'avez déjà fait! me répondit la sorcière avec un sourire, le premier que je voyais. Et vous, mademoiselle, d'autres questions?"


_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1810

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Message par Hako le Dim 1 Fév 2015 - 10:52

Abigail lui fournit une réponse et des explications plus que détaillées, auxquelles Hako tenta d'apporter toute son attention pour ne pas en perdre une miette. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi sincèrement intéressée par ce que quelqu'un lui racontait.

Ainsi donc, ce que maîtrisait cette femme était comparable à un des quatre éléments naturels. Les Pokémon maîtrisaient le Feu, l'Eau, l'Air et la Terre... Mais ils étaient aussi capables de dompter les forces physiques, psychiques ou spectrales, ténébreuses ou toxiques... En les copiant, les humains étaient parvenus à se faire obéir des forces de la nature et de celles de leur propre corps. Ce que faisait Abigail revenait à se faire obéir des forces particulières de ces créatures, d'après ce que la Terrosienne comprenait.

Ce n’était pas illogique. Son maître Iolem lui avait peu appris sur les maîtrises élémentales – et elle n’avait pas posé plus de questions que cela, puisque ni lui ni elle ne les utilisaient. Cependant, elle se souvenait qu’un jour, il lui en avait parlé succinctement, en des termes qui correspondaient à ce qu’expliquait la sorcière. Cela voulait peut-être aussi dire que, dans le futur, certains seraient capables de maîtriser l’Ombre et le Poison de leur propre volonté, sans utiliser un intermédiaire Pokémon.

Presque inconsciemment, Hako lança un regard à Léto, couchée au sol, sa queue battant l’air nerveusement. Un pouvoir qui pouvait s’obtenir par osmose… avec un Pokémon lié lui-même aux Ténèbres. Est-ce que la relation qu’elles avaient toutes les deux avait pu la changer sans qu’elle ne s’en aperçoive ? Désirait-elle que ce soit le cas ? Hm… Pas vraiment… Des pouvoirs supplémentaires juste pour des pouvoirs supplémentaires ne l’intéressaient pas. Le but de la Terrosienne était de devenir plus forte, physiquement, et se fonder dans des ombres n’allait pas l’aider dans ce but, à ses yeux. Par contre, résister aux poisons était un atout non négligeable ; elle se promit de considérer la question d’étudier cette « maîtrise » dans le futur.

D’un autre côté, ce que venait de lui apprendre cette femme pouvait signifier autre chose : aussi vrai qu’elle-même avait beaucoup de choses à apprendre à ses Pokémon – c’était sa raison d’être, après tout : rendre plus fortes des créatures qui avaient accepté (bon gré mal gré) de subir son entrainement -, Léto pouvait, apparemment, lui permettre de découvrir un don. Tout en songeant à cela, elle réalisa qu’elle avait changé. Quelques années plus tôt, cette pensée aurait traversé son esprit comme le vent traverse les branches d’un arbre : sans conséquences particulières. Désormais, elle considérait cette idée avec une certaine curiosité, une mentalité beaucoup plus ouverte. « Pourquoi pas, après tout ? »

Hako se tourna de nouveau vers les deux adultes lorsqu’elle entendit qu’on s’adressait à elle. Abigail avait tout à fait comblé ses attentes, elle n’avait plus de questions. La sorcière commençait même à se faire respecter de la Guerrière… à un détail près. Mise à l’aise par leur conversation, la jeune fille n’hésita qu’un peu avant de demander ce qu’elle avait en tête.

"Peut-être. Pourquoi êtes-vous chassée ainsi par les hommes que nous avons croisés tout à l'heure ?"

Rien n’assurait que la maîtresse des Ombres – comme elle s’était appelée – lui répondrait. Après tout, ça ne regardait pas vraiment la Terrosienne. De toute façon, Hako ne lui en tiendrait pas réellement rigueur si elle refusait d’expliquer ce point… Qu’elle soit une criminelle en fuite ou n’importe quoi d’autre qui fasse que la société des humains refuse de la savoir en vie n’empêcherait pas la jeune femme de garder en mémoire ce qu’elle avait vraiment découvert d’Abigail – par ses propos, par son mode de vie, et par ses actes présents plutôt que passés.

_________________


En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 266

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Message par Sylver Belister le Dim 1 Fév 2015 - 22:08

"Peut-être. Pourquoi êtes-vous chassée ainsi par les hommes que nous avons croisés tout à l'heure ?"

Abigail conserva le même regard impénétrable lorsque la question lui fut posée. De toute évidence, elle n'avait pas été surprise par la question. Pourtant, je savsi qu'elle n'avait pas forcément envie d'en parler. Mais il y avait fort à parier qu'elle le ferait quand même. D'une prt parce qu'elle avait déjà commencé à le faire un peu plus tôt et d'autre part parce que cela valait mieux. N'importe lequel des bandits que nous avions croisé à l'extérieur aurait tôt fait de lui présenter les fait sous un jour bien plus... partial.

Si Silver ne m'avait pas à l'origine expliqué ce qu'il s'était réellement passé avec sa mère, j'aurais été, et je dois l'avouer à ma plus grande honte, bien plus effrayée par sa personne et par tout ce qui se disait sur elle. Fort heureusement, la vérité avait pu m'être révélée à temps, et il était plus que temps que je fasse de même. Je devais bien cela à la dame en noir, à qui Yuko était justement en train de demander des caresses.

Cette dernière commença à la caresser gentiment. Une fois de plus, Yuko ne s'était pas trompée pour identifier un donneur de câlins potentiel. L'ombre d'un sourire passa même à nouveau sr les lèvres de la femme. Elle commençait enfin à se détendre et à nous faire confiance, à tous les deux, compris-je. Puis, mue par une quelconque inspiration, elle sortit de sa poche les deux Pokéball des chiots qu'elle avait capturés un peu plus tôt. Ravie d'avoir de nouveaux compagnons de jeu, Yuko leur fit aussitôt la fête, et les deux Pokémon Ténèbres ne se firent pas prier pour lui répondre. BlackJack, elle, détourna pour la première fois son regard de la sorcière afin de jauger avec méfiance ce surplus canin qui venait d'arriver. Quant à Tétro, il se fendit d'un simple :"Bande de lents d'esprits" méprisant et ravageur pour qualifier la situation.

Alors que je commençai à penser que je m'étais peut-être trompé dans mes interprétations, et qu'elle n'avait peut-être pas envie d'en dire plus, la femme aux cheveux rouge releva la tête et regarda fixement Hako. S'agissait-il d'un quelconque rituel de reconnaissance mutuelle entre adepte des ombres? Je devais avouer que je n'en avais aucune idée et pour une fois, Tétro resta silencieux sur ce sujet.

Alors que je me perdais en conjecture, Abigail parla enfin:
"La raison pour laquelle ils me pourchassent? C'est très simple. A leurs yeux, je suis une sorcière. Oh, ce n'est pas mon don pour les ombres qui les effraie et les enrage. Ni mon aptitude à manipuler le sang. Je ne suis ni la seule alchimiste, ni la seule maîtresse des ombres de Tenkei. Mais ces deux pouvoirs sont des pouvoirs qui me sont propres, que j'ai désirés et renforcés. Je les ai même utilisés pour faire le bien, et seulement le bien, pendant des années. Mais je possède malgré tout un autre type de pouvoir. Je possède une... Malédiction... Au niveau de mes yeux. Et avant que vous ne me posiez la question, non, toutes mes connaissances en malédiction des ombres ne m'ont pas permis de m'en débarrasser. Je possède le pouvoir de voir le futur, ce qui a de quoi en effrayer certains... Même si mes prédiction sont la plupart du temps assez vague, et je ne m'en cache pas. Cette malédiction m'a réduite au rang de paria, à Abyan, la ville de l'eau, où je vivais autrefois. Mais ce n'est pas cela qui motive ces hommes à me courir après. Mon mari... Il est mort dans notre chambre, et j'ai longtemps été suspecté de l'avoir tué. De pus, je n'ai pas pu fournir d'alibi à la police: j'ai quitté la chambre pour aller calmer ma plus jeune fille, qui faisait un cauchemar. Quand je suis revenue, mon mari était en train de se vider de son sang sur notre lit.

Il n'y a jamais vraiment eu de preuve contre moi alors ils n'ont jamais pu me condamner, et comme mon mari était un membre respecté de la garde, on a décidé de me ficher la paix,... Au début du moins. Et ça n'a pas empêché la méfiance et les commérages. Mais ça restait une situation vivable. Le malheur est venue de ma propre famille. Voyez-vous, expliqua-t-elle à Hako, j'ai deux filles. Et l'aînée a depuis toujours été convaincue que j'avais assassiné son père, au minimum en étant la complice du tueur. Elle a veillé à bien répandre cette rumeur. Lorsqu'elle a quitté ma maison en jurant de ne plus jamais y revenir, elle a emporté sa jeune soeur avec elle, probablement pour la soustraire à mon influence néfaste.
Bien sûr, je n'aurais pas dû la laisser faire. Mais à l'époque, j'étais de plus en plus déconsidérée et crainte. C'est là que les gens ont vraiment commencé à m'appeler la sorcière. Et ma fille avait réussi à mettre dans sa poche certains ancien collègues de mon mari qui me tenaient pour responsable de sa mort. Je n'avais aucun moyen de récupérer ma seule fille qui voulait encore de moi...

Mon aînée est devenue soldat et elle a essayé d'inculquer l'éducation martiale à sa soeur. D'après ce que j'ai pu entendre, elle la destinait à devenir éleveuse. Et puis un beau jour, la malédiction que je possède s'est également déclaré chez ma fille. Mais elle ne voit pas le futur, non. Simplement les meurtres commis par les autres. Et ça l'a rendu folle. Ca l'a poussée à... tuer tous les assassins qu'elle croise. Mais elle a aussi tué le fils d'un conseiller de la tribu d'Abyan, le jour même où la malédiction s'est déclarée.

Elle a réussi à s'enfuir et a vécu comme assassin à louer pendant deux ans... Mais sa soeur... Sa soeur ne lui a jamais pardonné cette trahison, et depuis, elle la traque sans relâche pour l'exécuter de ses mains. Mais pas seulement elle. Toute personne possédant notre malédiction est nuisible selon son schéma de pensée dérangé. Si je me cache ici et ue tout le monde me pourchasse, c'est parce que tout le monde pense que je suis la complice de ma meurtrière de fille, en plus d'être une horrible sorcière. Et tout ça à cause de mon aînée, Nox. La plus jeune, dont nous avons parlé plus tôt, s'appelle Silver, comme notre ami ici présent.
Nox a retrouvé sa soeur au palais de l'ancien dont le fils avait été tué par Silver. Elle lui a tendu une embuscade, mais Silver a réussi à s'enfuir. Pour la suite... Tout ce que je sais, c'est que des témoins ont affirmé l'avoir vue tenter de se suicider en sautant de Tenkei.
- Souffrez que je vous interrompe, mais si vous le permettez, intervins-je, je peux compléter cette histoire. Après tout, telle est la raison première de ma présence ici. J'ignore par quelle miracle, mais votre fille est arrivée intacte sur Erasia. Je l'ai rencontrée à Nalcia, le pays du vent, dans une forêt, alors que j'étais molesté par un groupe de bandits. Je dois dire qu'elle m'a tiré de ce mauvais pas avec une très grande aisance. Mais son aide à mon égard ne s'est pas arrêtée là. Grâce à ses yeux, elle a réussi à déterminer des choses sur... un horrible assassinat... dont ma famille a été victime il y a quelques mois, et elle m'a promis de retrouver et de châtier le coupable... En échange de mon chapeau. Et je ne pense pas qu'elle soit folle au sens strict du terme. Elle a totalement conscience de ce qu'elle fait, et certains de ses comportements m'ont permis de comprendre qu'elle se savait complètement en décalage du commun des mortels et elle revendique même cette différence. Je n'ose point insinuer qu'elle tue uniquement pour attirer l'attention. Mais bien que sa furie meurtrière, il me semble que c'est un écran de fumée. Il y a également une raison rationnelle à tout ces meurtres. Pour le reste, bien qu'elle fût en très petite tenue lorsque je l'ai rencontrée, elle m'a semblée être en bonne santé d'agréable compagnie, malgré ses... penchants originaux. Ne vous en faites pas madame, elle sait se débrouiller, et elle m'a chargée de vous dire qu'elle était désolée de tout ce qu'elle avait pu penser sur vous, qu'elle vous aime, et qu'elle vous rendra visible dès que possible. Et croyez-moi madame, la vie m'a appris à discerner la sincérité chez les gens, et votre fille était on ne peut plus sincère lorsqu'elle ne prononçait ses mots. Et la noirceur n'était pas perceptible dans sa voix. C'est ça qui me fait dire qu'elle sait encore être consciente de sa folie.

En échange de son aide pour mon affaire, je me suis proposé d'en régler une d'égale importance pour son compte. Ainsi, je me suis engagé...

-Sans réfléchir,
intervint Tétro.

... à apporter de ses nouvelles à sa mère, et à calmer l'ire de sa soeur. La première moitié de ma mission est donc accomplie... Mais il me reste la plus dure.
-Et encore une fois, je vous en remercie Sylver. Quant à vous mademoiselle, j'espère avoir satisfait votre curiosité. Sinon, n'hésitez pas. Il se fait tard, que diriez-vous de passer la nuit ici? Vous pourriez repartir demain?

-Cela me semble être une offre plus que généreuse, et je vous en remercie, madame. J'accepte. Quant à vous, mademoiselle, je vous prie de m'excuser, j'ai manqué à tous mes devoirs. Puis-je faire quelque chose pour vous?"


[Pour info, Silver a déjà revu sa mère dans son parcours RP, ce RP est relativement "ancien"^^]

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1810

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Message par Hako le Lun 2 Fév 2015 - 10:52

Rapidement, Hako regretta d'avoir posé sa question. Elle s'attendait à un refus de répondre, ou une explication concise, mais eut le droit à l'histoire complète de la famille d'Abigail. Apparemment, celle-ci avait un fort besoin de parler à quelqu'un qui n'allait pas s'en prendre à elle, après des années de cavale pour échapper à des assaillants inconnus. La sorcière n'était pas comme la Terrosienne, après tout. Elle avait vécu en ville, participé à la société humaine, eut une famille... En conséquence, elle avait forcément pris cette habitude de communication qui manquait à la Guerrière. Celle-ci décida de faire preuve de tolérance et d'écouter jusqu'au bout, au moins d'une oreille, ce que la dame en noir avait à raconter.

Cette histoire mettait une nouvelle fois en avant ces mauvaises manies des hommes à juger les autres et à être effrayés par l'inconnu, en tout cas. Tss... Une chasse à l'homme sur de simples soupçons ? Un mouvement de masse motivé par une rumeur ? En plus, il ne s'agissait pas seulement de ramener Abigail en ville pour l'interroger ; les chasseurs qu'ils avaient croisés avaient été clairement agressifs. En conséquence, la sorcière avait été contrainte à les tuer... Quelle escalade de violence futile. Enfin. Les victimes étaient sans doute au courant de ce qu'ils risquaient en poursuivant cette femme, ils avaient joué et ils avaient perdu. La forêt marchait ainsi, elle était bien placée pour le savoir.

Son attention diminua un peu une fois que Sylver prit la parole. La conversation avait lentement déviée sur la fille d'Abigail dont le vieil homme était porteur de nouvelles ; cela ne concernait plus Hako. Laissant les deux adultes discuter entre eux de cette demoiselle homonyme et inconnue, elle s'intéressa aux bruits à l'extérieur, curieuse de voir si d'autres humains pourraient éventuellement les retrouver. S'ils pouvaient débusquer la sorcière grâce à son affinité avec les Ombres, il n'y avait pas de raison qu'elle soit plus à l'abri chez elle qu'ailleurs dans la Canopée, surtout ainsi entourée d'au-moins deux créatures des Ténèbres supplémentaires, Léto et le Medhyena. L'autre chiot qu'elle ne connaissait pas l'était aussi probablement, puisqu'il appartenait aux chasseurs un peu plus tôt et qu'il avait lui-même servi de débusqueur. Tout le monde semblait bien calme, comme si le danger était passé, mais étaient-ils vraiment en sécurité ainsi ?

Prudente, la Dompteuse s'assura d'avoir une arme à portée de main, au cas où, et repéra les endroits ombragés de la cabane - qui n'était pas forcément très lumineuse de toute façon. Est-ce que des ennemis pourraient débarquer ici, en se matérialisant dans les recoins ?

Il ne se passa rien, cependant. Ni dedans, ni dehors, rien ne semblait troubler le calme retrouvé... Hako se détendit, alors que Sylver et Abigail finissaient leur conversation. De nouveau, ils s'adressèrent à elle.


"Non. Je vais attendre d'être sûre que les ennemis ne sont plus dans le coin et me trouver un coin dans la forêt."

Sans prendre la peine de remercier la sorcière pour son hospitalité, elle sortit la carte qu'elle était en train de dessiner pour chercher un endroit qu'elle aurait peut-être noté comme lieu de repos potentiel. Pendant ce temps, le vieil homme proposait de nouveau ses services... Hako songea d'abord à refuser - elle n'avait besoin de rien - mais se ravisa : en fait, ces deux-là pourraient bien être utiles.

"Oui. J'ai commencé à dessiner une carte de la région. Est-ce que vous pourriez m'indiquer les noms des lieux que je n'ai pas pu trouver, et peut-être des points d'intérêts dans le coin ?"

Tournant la feuille dans leur direction, elle laissa Abigail et Sylver mettre des noms et des marques sur les endroits qu'ils connaissaient dans la région flottante. Pour le moment, seules les régions Centre et Sud-Ouest étaient dessinées, puisqu'elle n'était pas encore allée au-delà. La Sorcière fut cependant d'une grande aide, étant une autochtone. Elle désigna l'emplacement approximatif de sa propre cité, Abyan, située d'après ses dires au milieu d'un lac - donc inaccessible pour la Terrosienne dans l'état actuel des choses. Le papier se recouvrit peu à peu de symboles et d'annotations, ressemblant un peu plus qu'avant à son verso, la carte d'Érasia.

La Dompteuse se sentait satisfaite. Cette journée, qui avait commencé de façon banale, avait semblé ennuyeuse, puis animée, s'achevait sur une note positive. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti un tel sentiment, et qu'elle n'avait apprécié ainsi de partager un peu de temps avec des inconnus. En conséquence, elle rajouta une marque supplémentaire sur la carte, légendée "Abigails Wohnsitz".


[Voilou, j'ai dit/fait tout ce que j'avais à dire/faire ^-^ Je te laisse conclure si tu le souhaites :3]

_________________


En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 266

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Promenons-nous dans les bois

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum