[ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 26 Juil 2014 - 15:01


Akalantis Perditio

"Donc nous ne pouvons pas nous enfuir, n'est-ce pas ? Ce qui veut dire qu'une chose ... Il nous faut alors combattre. Tant mieux ... Je suis encore en pleine forme."

"Ne raconte pas n'importe quoi, Soriu ! Tu n'es pas en état ! Je vais protéger mon peuple ... et ta personne. Je vais accompagner ton ami et vos pokémon. Nous ..."

Elle fit un petit arrêt dans ses paroles. Finalement, après quelques secondes, elle se tournait vers les autres personnes, celles qui combattaient. Il devait bien y avoir une vingtaine de soldats et une quinzaine de pokémon avec eux. Mais surtout, la jeune femme avait le visage étrangement triste :

"Nous ne sommes plus qu'une centaine précisément ... sans vous compter, Soriu ... et les autres. La Cité en est réduite à cela. Les combattants que vous voyez sont les derniers qu'ils restent de la cité. Pareil pour les pokémon ... Eux aussi sont comptés ... Quant aux autres, ce ne sont que des enfants, des femmes et des vieillards ... Nous n'avons plus grande-monde ... pour nous batte. pouvons encore vous sauver."

"En nous ramenant dans notre monde, c'est bien ça ? Hors de question et ne cherche même pas à m'y forcer, je le prendrais très mal. Il en est de même pour me laisser en arrière Tu crois que je vais accepter ça ? Je ne suis pas aussi stupide ! Par contre, vous, vous restez en retrait. Il faut protéger les citoyens !"

Il s'adressa à une dizaine de soldats ainsi qu'une dizaine de pokémon. Il ne fallait pas oublier qu'il y avait ceux de Soriu et Ninj  ... donc bon ... mais eux devaient tous partir à l'attaque. Il ne devait y avoir AUCUNE hésitation à ce sujet. Ils étaient bien plus forts que les soldats de la Cité. Mais pas seul ... Il ne pouvait pas y arriver seul, c'était tout bonnement impossible. Une main sur le front, il épongea la sueur qui s'écoulait de son crâne avant de se tourner vers Friyendia :

"Suivez-moi. Nous allons partir dès maintenant. Ca sera beaucoup mieux ... oui ..."

Il semblait distant, un peu perdu dans la vague, son cerveau parcouru par mille pensées. Pendant un moment, sa main vint prendre celle de l'âme de Cryptero comme pour l'inciter à ne pas la relâcher, sous aucun prétexte. La jeune femme, elle-même, n'avait rien dit, plongée dans son mutisme. Il vint récupérer son épée, la brandissant en avant comme pour inciter les gens à l'accompagner. Finalement, ils sortirent tous du temple, les trois humains les attendant. Du moins, les cinq puisqu'il y avait deux enfants de chaque côté du dernier membre de ce trio.

"Les rats décident de quitter le navire ? Qui donc va tenter de prétendre s'en prendre à nous ? Vous voulez que l'on se bagarre chacun de notre côté ou une bonne grosse mêlée générale ? Moi, tout me va ! Tant qu'il ne reste plus rien de vous au final, ce qui ne saurait tarder. Vous n'avez pas remarqué ? Regardez donc ... Il n'y a plus que les ombres et les ténèbres. Vous ne pouvez plus voir à cent mètres autour de ce temple."

Elle n'avait pas tort. Que ça soit dans le ciel, dans les airs ou alors au sol, un regard au lointain était tout simplement perdu. Un voile d'ombre était présent, bloquant alors toute possibilité de pouvoir voir à travers. Pire, des yeux de différentes couleurs et tailles étaient en train d'observer ce petit monde. Des yeux qui d'ailleurs devinrent rouges alors qu'elle sautait du toit, faisant tournoyer sa faux. Ses deux pokémon étant présents tandis qu'un long cri se fit entendre. Dans le mur de ténèbres, un bras gigantesque de Neitram était présent. Tout cela allait débuter mais qui allait choisir ses adversaires. Une seule erreur pouvait être fatale si on ne faisait pas attention à la situation. Une seule erreur ... et tout était fini.

Nombre de personnes vivantes (pokémon compris) : 100

[Voilà pour débuter, Ninj ...]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Mar 29 Juil 2014 - 5:35

Dans une époque oubliée de tous… un terrible affrontement se préparait… Rapidement, l’armée de Cryptéro s’organisait : seule une centaine de survivants, guerriers, hommes, femmes, enfants, vieillards et Pokémon, restaient entre les murs du temple… dont un bon nombre périrait très certainement dans les prochaines heures, notamment ceux qui prenaient les armes pour se présenter au trio démoniaque hors du temple.
A leurs côtés, une invocatrice habitée par la déesse Cryptéro… inquiète pour ses amis, et qui ne semblait définitivement pas capable de rivaliser avec ces surhommes qu’ils affrontaient.
Egalement à leurs côtés, deux jeunes dresseurs, Soriu et Ninj, accompagnés de leurs Pokémon… une petite équipe de femelles pour l’un, et un groupe aussi désorganisé que haineux pour le second.

Serait-ce suffisant ? Seul le temps le dirait… le temps… une notion étrange, quand on était capable d’y voyager. Certains connaissaient déjà l’issu de cet affrontement… d’autres l’avaient oublié… d’autres, encore, croyaient le connaître, mais pourraient être surpris du tournant de cette bataille… Toujours est-il qu’au milieu de cette histoire, un Pokémon vivait toujours, et ce, malgré sa mort récente ordonnée par le destin.

« Il doit mourir. »

Alors que Pichu s’apprêtait à sortir du temple pour rejoindre le champ de bataille, cette voix étrange l’arrêta. Tournant la tête sur le côté, la gamine repéra une créature qui n’avait rien à faire ici… un Pokémon… qui lui disait vaguement quelque chose.

« Si tu ne veux pas le faire toi-même… fait au moins en sorte qu’il se retrouve isolé, ou qu’il se jette devant toi pour te protéger… », Reprit la voix presque suppliante.

Pichu ne laissa échapper qu’un rire moqueur et détourna immédiatement le regard de cette créature que le reste du groupe ne semblait même pas voir. Mais à peine eut-elle fait quelques pas qu’une queue métallique l’arrêta.
Décidemment… cette impression de déjà vu s’intensifiait. Bien qu’en forme d’éclair et beaucoup plus longue, cette queue métallique était identique à celle qu’elle s’était faite greffée sous sa forme animale. Et effectivement… jusque dans son regard et sa démarche… cette Raichu paraissait n’être qu’un miroir plus âgé de sa propre personne.

« Fais-le ! », Répéta à nouveau la voix. « Le temps n’aime pas être contrarié ! Si tu ne le fais pas… Si Arcanin ne meurt pas… tu perdras tout ce que tu as toujours aimé… tu t’en voudras toute ta vie… comme je m’en veux aujourd’hui. Et ce, bien plus tôt que tu ne le crois ! »

Posant une main sur cette queue qui lui barrait la route, Pichu afficha à nouveau ce sourire moqueur qui la caractérisait, et se risqua enfin à une unique réplique avant de détourner son regard :

« Si tu étais réellement moi… tu saurais que je ne t’écouterai jamais, quelles que soient tes menaces. »

Pestant de rage, la Raichu s’élança vers elles, poings serrés. Quelle sotte… quelle sotte elle avait pu être ce jour-là ! Pourquoi était-elle aussi stupide à cet âge ? Bon sang, on ne remontait pourtant pas le temps sans une bonne raison ! Hélas, à peine eut-elle frappé son double qu’elle se volatilisa, rendant à la véritable Pichu sa liberté de mouvement comme si elle n’était jamais apparue.

Faisant mine de rien, la gamine franchit les portes du temple pour découvrir le chaos qui régnait à l’extérieur…
Voltali bouillait de l’intérieur, légèrement à l’écart du groupe. Comme Ninj l’avait ordonné… elle comptait se livrer à ce qu’elle savait faire de mieux. Et ce, pour une toute dernière fois…
Ninj et Arcanin étaient aux côtés de Soriu. D’ailleurs, le chercheur posa une main sur l’épaule du Mizuhanien, tout en lui murmurant une petite phrase d’encouragement :

« On est tous avec toi Soriu. »

Dans les cieux, Libegon veillait sur le groupe, comme à son habitude. Le dragon avait déjà commencé l’affrontement, dévastant de son souffle puissant les armées des ténèbres qui s’approchaient des portes du temple. Etant le veilleur de l’équipe du Flamenois, le dragon jouerait son rôle de support jusqu’au bout, agissant sur tous les fronts sitôt qu’un de ses amis se retrouverait en situation de faiblesse… tout comme il l’avait fait si efficacement durant la guerre.
Aussi fiers que s’il avait le destin du monde sur les épaules, Germignon jouait également son rôle à merveille, avec à ses côtés la jeune Malosse qui ne le laissait pas s’éloigner d’un seul mètre. Les deux jeunes s’étaient vu ordonner par Ninj de garder le temple… le Pokémon plante avait donc formé ses fameuses barrières protectrices devant la porte d’entrée, empêchant l’armée des ombres de pénétrer à l’intérieur pour s’en prendre aux plus faibles des survivants.
De plus, à l’intérieur se trouvaient également les blessés du groupe… à savoir, Draco et Reï, toujours inconscients, mais également Emolga, qui devait encore se remettre de la mort de Negapi et de ses multiples blessures. Incapable de faire plus, l’écureuil volant s’était mise à jouer de la flute à l’intérieur du temple pour couvrir les bruits de la bataille et essayer de calmer les plus jeunes… Cela n’avait pas un grand intérêt, mais dans son état de faiblesse, elle préférait cela plutôt que de rester à rien faire tandis que les siens risquaient leur vie.

« Organisons-nous… », Commença le chercheur. « il faut essayer de savoir ce dont ils sont capables avant de passer à l’offensive. Pour le moment, on devrait tous veiller les uns sur les autres et… »

Un éclair traversa les cieux, frappant directement l’endroit où se trouvait Kadora. A priori, une personne n’était pas d’accord avec la stratégie de Ninj… et évidemment, il s’agissait de Voltali. Prenant la tête de l’attaque, la renarde électrique hurla de rage avant de s’élancer en direction de son adversaire choisie sans la moindre hésitation. Celle qui s’en était prise à Reï… celle qui lui avait enfoncé cette aiguille… celle par qui tout avait commencé… La renarde avait la rancune tenace ! Et grâce à toute cette rage accumulée… elle se sentait prête à se battre, comme autrefois… une fois encore. L’affrontement était lancé… le démon renaissait.

Ninj sursauta. Hey, depuis quand n’avait-elle pas lancé un tel éclair celle-là ? En fait, depuis une semaine exactement… puisque pour la seconde fois, Voltali arrivait à mettre de côté ses craintes en laissant sa haine prendre le dessus, comme à cette époque où elle tuait sans limite…

« Bon, j’imagine qu’on va la laisser s’amuser tranquillement ? », Blagua Pichu en désignant sa propre cible.

Gourmande la gamine ? Certainement, puisqu’elle désignait le nouveau venu aux allures de Trioxhydre. Dans un éclair blanc, elle reprit son apparence animale, faisant frapper sa queue métallique sur le sol, un air de défi dans les yeux. Ce type semblait puissant… ça l’intéressait ! Qu’il vienne et… hum ?
D’un pas sûr de lui, Arcanin venait de s’avancer aux côtés de Pichu. D’un geste amical et ravi, la gamine passa une main dans la fourrure de son ami pour le remercier de son soutien.

« Bien, dans ce cas… », Murmura le chercheur en reculant au niveau de la porte du temple, aux côtés des nombreux survivants et de ses deux petits protégés.

Levant les mains en l’air, le chercheur embrasa ses bras de flammes intenses… et aussitôt, l’ensemble des créatures capables d’en bénéficier sentirent une chaleur revigorante les envahir. Cela concernait évidemment Arcanin, Pichu, Libegon et Malosse… mais également Leirya, Sulna, Lalabelle, Eoli, et de nombreux Pokémon parmi les survivants. Renforcer autant de personnes risquait d’être épuisant… mais pour une fois qu’il avait l’occasion d’appliquer son rôle d’animiste, il n’allait pas s’en priver ! Seule Voltali resta oubliée de ce traitement… probablement par déni, bien qu’elle se serait de toute façon retournée contre lui s’il l’avait fait… comme toujours…

Un claquement de doigts retentit au milieu de l’affrontement… et presque aussitôt, le trioxhydre humanoïde put voir deux énormes déferlantes de flammes partir dans sa direction, dont l’une crépitait comme le tonnerre. Arcanin et Pichu… étonnant que le destin ait décidé de réunir ce duo aujourd’hui… Comme s’il souhaitait tester la volonté de sa petite Gijinka… mais c’était évidemment peine perdu : jamais elle n’agirait contre son partenaire.
Quoi qu’il en soit, les Pokémon de Ninj avaient choisi leurs cibles pour la première partie de cet affrontement… il restait actuellement les Pokémon de Kadora et cet étrange épéiste sans aucun aversaire… et il paraissait évident que les autres allaient également avoir besoin de soutien. Mais à présent, c’était à Soriu et ses Pokémon de s’oganiser.

Spoiler:
Ca va chier =D

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 31 Juil 2014 - 15:20


Les premiers pas vers la guerre

"Je pense que ça sera suffisant ... Je crois ... Merci à vous ... Nous y allons dès maintenant alors."

Le jeune homme avait hoché la tête aux paroles de Ninj avant de s'élancer dans la bataille mais il s'arrêta pendant quelques secondes comme ses pokémon. Tournant son visage vers Ninj, il le regarda avec un peu d'appréhension. Il l'oubliait la majorité du temps mais Ninj était capable de quelques prouesses élémentaires. Bon ... Puisqu'il en était ainsi, ça voulait dire qu'il devait faire de même, n'est-ce pas ? Non, garder des forces pour ne pas tout donner dès les premiers instants. Mais s'il faisait que se retenir cela pouvait alors l'emmener à la mort. Il prit une profonde respiration, tenant fermement la lame dans sa main. Autant tout donner tout de suite en fin de compte ? Comme Ninj ? D'ailleurs, les pokémon de ce dernier avaient décidé de s'en prendre directement à cet homme accompagné de deux enfants et du Trioxhydre. Rien que ça ? Il n'avait pas peur de jouer à un jeu beaucoup trop dangereux dès le départ ? C'était de la folie, une folie pure qu'il valait mieux arrêter s'il ne faisait pas attention. Il fallait étudier l'adversaire avant de chercher à le combattre. Est-ce que Ninj n'avait pas compris ca ? Ou alors était-ce tout simplement parce qu'ils étaient trop impétueux comme à leurs habitudes ? C'était sûrement cette seconde raison ... oui. Le jeune homme aux cheveux argentés poussa un léger soupir.

Les flammes arrivèrent à toute allure vers l'homme et les enfants, les recouvrant en intégralité ainsi que les éclairs qui avaient zébrés le souffle de feu. Lorsque tout cela finit par les traverser, ils étaient toujours présents, debout, comme si de rien n'était. L'homme avait finit par décroiser les bras, le regard neutre avant de dire d'une voix lente :


"Quelle idiotie que de vouloir utiliser la foudre et le feu face à un dragon. Vous devriez pourtant savoir que cela n'est guère efficaces non ? Comment avez-vous fait pour survivre depuis tout ce temps ? La question semble plus que légitime maintenant. Néanmoins, elle demeurera sans réponse."

Un souffle de feu se prépara de la bouche de l'homme ... le souci était le fait qu'un des enfants faisait de même, produisant un souffle de froid tandis que le troisième ... complétait le tout avec un souffme de foudre. Les trois attaques combinées partirent toutes en même tempe en direction de l'Arcanin et du Pichu. Oui, aucune hésitation. On attaquait, ils ripostaient. Etrangement, le Trioxhydre a côté des personnes ne bougea pas, fixant juste la scène avec intérêt. Puis ses trois visages se positionnèrent vers le temple, des rayons chargés d'une énergie terrifiante, voire même bien plus puissante que celle utilisée par l'adulte et les enfants. Les rayons vinrent percuter les défenses du temple. Le contact traversa presque avec aisance la protection du Germignon mais celui-ci ne pouvait pas remarquer que Nephene s'était interposée, stoppant les rayons du mieux qu'elle le pouvait. Gravement blessée, la pokémon avait réussi faire uniquement trembler le temple et non le rayer de cet endroit. Ses blessures étaient en train de se soigner, des anneaux se formant autour d'elle et du reste du groupe, prêts à les aider du mieux qu'ils le pouvaient. Heureusement pour elle, le Trioxhydre ne semblait pas recommencé une telle attaque tout de suite ... mais il était horrible, tout simplement horrible en puissance.

Du côté de Kadora, celle-ci semblait comme folle de joie de voir la Voltali exaltée venir en sa direction. Il faut dire que la créature électrique était comme une démone prête à bondir vers elle. C'était un peu ça ... ce qui était très appréciable. D'ailleurs, le grand éclat de rire de la part de Kadora montrait bien qu'elle ne prenait pas la Voltali au sérieux. La Vaututrice comme le Neitram de la jeune femme s'éloignèrent, signe qu'ils laissaient leur maîtresse combattre seule. Pourquoi s'en mêler alors que de base, ils n'avaient pas à se préoccuper de tout ça ? L'éclair avait été évité mais Kadora fût percutée par la Voltali qui fonçait à toute allure vers elle, signe qu'elle se déplaçait avec une vélocité nouvelle. D'ailleurs, la vitesse d'un Voltali était déjà prodigieuse au départ mais celle de Ninj dépassait la majorité des records. La jeune femme fût projetée en arrière, percutant divers bâtiments avant de se relever, quelques blessures mineures sur le corps. Elle retira sa cape, fixant la Voltali avec un petit sourire, signe que l'ennemie allait perdre le sien bien assez tôt. D'une voix fluette et faussement douce, elle vint dire :


"Essaie donc de tenir plus de cinq minutes, d'accord ? Ca serait dommage que tu ne puisses pas voir tous les autres mourir, tu ne crois pas ?"

"FOCALISEZ VOUS SUR LES POKEMON DE CES ÊTRES DEMONIAQUES ! Ne gênez pas Soriu et ses compagnons !"

Les soldats s'étaient déjà coordonnés entre eux pour attaquer les trois Neitram, la Vaututrice, le Scalproie et le Trioxhydre du trio. Malheureusement, les deux qui tentèrent de s'en prendre au Trioxhydre disparurent aussitôt dans un souffle de feu, signe que ça ne servait à rien de chercher à combattre face à une telle aberration. Les trois Neitram étaient au niveau du temple, cherchant à briser la concentration de Nephene pour pouvoir alors attaquer les humains à l'intérieur. Néanmoins, deux pokémon ténébreux parmi les dix du groupe du soldats vinrent épauler la Milobellus, cherchant alors à gagner un maximum de temps. De même , pour la Vaututrice et le Scalproie, trois pokémon cherchaient à les occuper et à gagner un maximum de temps. Oui ... Tout cela n'était qu'une question de temps. Les deux derniers pokémon vinrent se placer aux côtés de la Voltali, prêts à les aider. Il s'agissait d'un Karaclée et d'un Judokrak. D'ailleurs, quatre soldats vinrent aussi l'épauler tandis que les quatre derniers se placèrent aux côtés de Soriu, attendant ses consignes. Celui-ci avait sortit son épée, fixant alors Otoka Bunaran qui sortit la lame de son fourreau à son tour :

"Ils risquent de te déranger. Il vaut mieux pour toi qu'ils disparaissent au lieu de te perturber ..."

Un simple coup de lame dans le vide et Soriu s'était téléporté, emmenant les soldats avec lui. Néanmoins, deux d'entre eux furent touchés mortellement au niveau de la hanche, la partie supérieure du corps quittant la partie inférieure. Soriu émit un rictus, trop tard ... c'était trop tard mais il tenta de rassurer les soldats. Enfin, ces derniers ne semblaient pas avoir perdu leur concentration, c'était déjà ça. Celui-ci se téléporta une nouvelle fois, laissant les deux soldats en retrait, sa lame venant rencontrer celle d'Otoka Bunaran :

"Est-ce de la colère ? De l'appréhension ? De la peur que tu ressens ? Tout ces sentiments entremêlés sont un signe que tu es inquiet et effrayé par la situation qui t'entoure. Tu as peur de ne pas comprendre, tu as peur de ne pas savoir comment réagir. Tu es comme un enfant à qui on va retirer son jouet."

"Tu ne te tais jamais, n'est-ce pas ? Ne t'en fait pas pour moi et mes compagnons."

Compagnons dont il avait donné des consignes précises mentalement dès l'instant où il avait put voir ce qui s'était passé. Avec la puissance offerte par Ninj, tous ceux capables de contenir le Trioxhydre, l'homme et les deux enfants. Ainsi, une véritable petite armée, composée des pokémon de Soriu dans leur majorité, se tenait face au quatuor lié aux dragons. Cela serait à peine suffisant pour les contenir. Pendant ce temps, dans l'obscurité, un long râle se fit entendre, la tête du Neitram géant résonnant dans l'immensité du vide autour du Temple. D'ailleurs, dans le temple, un cri strident se fit entendre :

"NOOOOOOOON ! Syris ! SYRIS ! POURQUOI ?!"

Une femme d'une quarantaine d'années venait de retrouver le corps sans vie de sa fille qui devait en avoir une quinzaine. Une lame ensanglantée au sol, celle-ci s'était visiblement donnée la mort, ne pouvant supporter tout ce qui se passait. Déglutissant, l'âme de Cryptero avait envoyé un message à tous, cherchant à les calmer mais surtout à retirer tout élément contondant dans la pièce où les citoyens attendaient leurs dernières heures si rien de tout cela ne s'améliorait.

[Morts : 2 soldats pokémon + 2 soldats + 1 citoyen = 100 - 5 = 95 personnes]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Ven 1 Aoû 2014 - 5:11

« Et ça se veut donneur de leçons ? », Ricana Pichu en voyant la triple attaque arriver dans sa direction.

Tout aussi confiant que sa partenaire, l’Arcanin se plaça devant elle, tandis que la gamine levait une main en direction des cieux.
La foudre et le feu n’étaient pas efficaces sur un dragon… mais le résultat ne serait pas plus impressionnant sur ce duo élémentaire. L’attaque électrique dévia de sa trajectoire, attirée par la main de la souris électrique comme par un simple aimant. Quant à l’attaque de flammes, elle sembla également se dissiper au contact du corps brulant du canidé. Restait l’attaque de glace… portant un regard vif sur ses camarades, Ninj n’eut qu’un claquement de doigts à faire pour qu’une aura de flammes plus intense n’entoure Arcanin, encaissant sans la moindre difficulté la glace qui se dirigeait vers lui.
Et comme s’ils n’avaient rien appris de leur leçon, les deux camarades remirent ça une nouvelle fois… avec en prime un gain de puissance non négligeable suite aux attaques qu’ils venaient d’encaisser.
Les flammes de l’Arcanin avaient gagné en intensité et camouflaient à présent l’attaque de Pichu, bien que le crépitement de la foudre trahisse sa présence en arrière des flammes. Toutefois, si la puissance d’Arcanin avait simplement augmenté suite à l’attaque de leur adversaire et des deux enfants qui l’accompagnaient, celle de Pichu quant à elle avait tout simplement doublé de puissance. L’attaque restait certainement trop faible pour blesser leur adversaire… mais à ce rythme, et à force de lancer ces rayons chargés, même ces attaques de foudre pourraient commencer à l’inquiéter s’il ne réagissait pas.

Hélas, Pichu et Arcanin étaient certainement les seuls à ne pas se sentir dépassés par les évènements. Au niveau de la porte, Germignon sursauta en voyant ses barrières voler en éclat sous la force de l’attaque du Trioxhydre. Devaient-ils réellement se battre contre ça ? Avaient-ils la moindre chance ? Ce n’était pas à lui d’en douter…
Après avoir réparé ces maigres barrières pour empêcher leurs ennemis les plus faibles d’entrer, Germignon accourut en direction de Nephene, posant sa feuille sur le corps du serpent aquatique pour laisser échapper une sève guérisseuse formée par synthèse et aider son amie à guérir ses blessures. Il savait combien Nephene était indispensable à n’importe quel affrontement… s’il avait une chance de l’aider à se remettre sur pied, il devait la saisir !
Hélas, à peine eut-il commencé à supporter Nephene qu’un trio de Neitram décida de s’en prendre à eux. Et cette fois-ci, pour la première fois, ce fut Malosse qui décida d’agir.

Bien que jeune et incertaine de ses capacités, la jeune chienne avait une chance d’aider ses camarades grâce à son type ténébreux. Fièrement dressée face aux trois Pokémon psychiques, la chienne inspira longuement… puis hurla de toutes ces forces, obligeant les trois autres à reculer. Elle était incapable de mettre hors d’état de nuire le moindre adversaire… mais si elle pouvait au moins les tenir à distance du temple et de Nephene le temps que quelqu’un d’autre puisse se charger d’eux, peut-être offrirait-elle aux siens l’occasion d’une victoire inespérée ? Restait à trouver quelqu’un capable de tenir tête aux Neitram…

Venant des cieux, la dernière menace de l’équipe de Ninj fondit sur l’un des Pokémon psychiques pour l’écraser au sol tout en lui assénant une terrible mâchouille. Comme l’on pouvait s’y attendre de la part du seigneur des cieux, Libegon était intervenu pour soutenir le groupe le plus mal en point de ses alliés.
Néanmoins, il ne resta pas à portée bien longtemps, et repartit dans les cieux de la même façon qu’il était venu suite à son attaque, laissant à cette foule de soldats en colère le loisir de se charger du Neitram blessé. Le nombre était leur seule force pour cet affrontement… ils devaient en profiter, tant qu’il restait assez de soldats de leur côté.

Evidemment, il en est une qui n’était pas de cet avis… et si elle n’avait pas pris la peine de répondre à la pique de Kadora par dépit, Voltali n’hésita pas une seule seconde à prendre la parole de sa voix la plus glaciale pour renvoyer ces deux inutiles qui s’étaient approchés, non sans leur lancer un bref éclair de sommation.

« Ne me gênez pas ! », Hurla-t-elle, avant de s’élancer à nouveau vers Kadora.

Cette fois-ci, Voltali ne jouait plus… Hurlant de rage, la femelle se mit à tourner autour de Kadora… si vite que l’humaine eut bien rapidement l’impression d’avoir autour d’elle plusieurs dédoublement de son adversaire. Et en une seule fois… chacune de ces images lança sur l’humaine une sphère d’énergie spectrale accompagnée d’une de ses décharges habituelles. La renarde avait sa proie… elle l’obligerait à se battre sérieusement… à sortir une par une ses cartes maitresse… et ce, jusqu’à ce qu’elle soit à court de possibilité pour lutter face à son adversaire.

L’organisation de l’armée du passé était, pour le moment, respectable… chacun espérait que l’affrontement se poursuivrait ainsi… hélas… leurs adversaires étaient encore loin de se battre sérieusement. Pourtant… le premier drame survint bien rapidement, à l’endroit où ils s’y attendaient le moins.

Une main plaquée sur la bouche, Emolga avait cessé sa musique, choquée par ce geste de l’enfant non loin d’elle. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle agi ainsi ? La terreur était-elle si insupportable ? Elle devait jouer à nouveau… reprendre sa mélodie… plus forte… plus chaleureuse… plus rassurante… Cryptéro venait d’enlever aux citoyens leurs possibilités de mettre fin à leurs souffrances… mais elle devait également agir ! Elle ne pouvait pas les laisser ainsi sombrer dans le désespoir ! Germignon… Eoli… où étaient ces deux-là ? Elle pouvait bien calmer les esprits à sa façon… mais si les choses continuaient ainsi, endormir ces hommes risquait d’être la seule solution. Posant un regard sur Reï inconscient à ses côtés, Emolga se mordilla la langue, ratant une note de sa mélodie avant de se reprendre comme si de rien était. C’est vrai… les choses pouvaient encore empirer… ils devaient être prêts à tout et n’importe quoi… Chacun devait donner le meilleur de lui-même ! Tant pis pour ses blessures…

D’un bond, Emolga s’envola jusqu’à atterrir sur l’une des statues de Cryptéro au centre de la pièce des réfugiés. L’écureuil volant grimaçait… mais à présent… elle devait occuper l’esprit de ces gens, et ce, jusqu’à la fin de l’affrontement, quel qu’en soit le résultat. Portant une nouvelle fois sa flute à sa bouche, Emolga laissa échapper une douce mélodie rassurante… mais surtout captivante. Personne dans la salle ne pouvait détourner son regard de l’écureuil, tous semblaient comme obnubilés par cette mélodie continue qui captivait la moindre de leurs pensées…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 3 Aoû 2014 - 16:35


Vivre pour survivre

"Soit ... Puisqu'il en est ainsi."

D'un calme olympien, l'homme comme les deux enfants vinrent pointer leurs visages et mains en direction de l'Arcanin et de la Pichu. Un cri strident sortit des trois êtres, faisant trembler alors le sol et les airs. Ce genre de cris, aussi puissant qu'un mégaphone, capable alors de perturber quiconque l'entendait de tout près, quitte à le faire saigner des oreilles, ce qui était visiblement l'une des idées de l'homme et des deux enfants. Le souci résidait dans le fait que les pokémon de Soriu étaient là mais qu'Altaria avait tenté de contrer les cris par son propre chant. Cela atténuait la puissance auditive mais pendant combien de temps ? Qu'importe, le plus important était de pouvoir les combattre et c'est ce que Friyendia fit. Flottant dans les cieux grâce à son statut de spectre, elle avait commencé à modifié le temps autour d'elle. Elle qui avait décidé de s'entraîner pour ce moment, elle allait en profiter. Peut-être que ce n'était pas Kadora mais qu'importe, ses adversaires n'aimaient pas le froid, tant mieux pour elle ! Tant pis pour eux ! Elle poussa un profond râle avant de projeter son blizzard en direction des dragons. Altaria fit de même, accompagnant cela par des souffles de flammes violettes, signe qu'elle utilisait ses pouvoirs liés aux dragons pour ça. Puis subitement, elle s'arrêta, déclarant qu'elle devait retourner au temple. Néanmoins, cela avait fait son petit effet, l'homme ainsi que les deux enfants étant bien obligés de se protéger cette fois car les attaques des pokémon de Ninj n'avaient toujours eut que moyennement d'effets. Quand on était un dragon, il ne fallait pas lésiner sur la résistance élémentaire mais aussi les faiblesses ... et visiblement, la Momartik était la mieux placée pour leur tenir tête, accompagnée des pokémon de Soriu. Bien entendu,, les soldats n'étaient pas là pour les épauler. Le Trioxhydre semblait reprendre son souffle, mais bientôt, il y aurait de fortes chances qu'il recommence mais d'une façon encore plus dévastatrice.

Le Judokrak et le Karaclée n'écoutèrent qu'à peine la Voltali. Ils avaient été envoyé pour épauler celle-ci et même si à cause de sa fierté mal placée, elle ne voulait pas d'aide, cela leur importait peu. Les deux pokémons vinrent commencer à frapper Kadora, celle-ci parant les coups, les renvoyant tout en cherchant à esquiver les attaques de la Voltali. Sa faux s'enfonça dans le corps du Judokrak mais la lame resta plantée à l'intérieur, Kadora haussant un sourcil :


"Bande de petits avortons ... A qui est-ce que vous pensez avoir affaire hein ? Vous pensez qu'en combattant les ténèbres par les connaissances des arts du combat, vous pourrez nous tenir tête ? Mais même ainsi, je ..."

Elle se stoppa, le  Karaclée venant de la frapper au visage, l'ensanglantant légèrement tandis que les attaques de Voltali vinrent toucher Kadora, lui faisant poser les genoux au sol, son visage tourné vers ce dernier. Elle poussa un hurlement strident avant qu'un oiseau venait planter ses serres dans le corps du Karaclée, le lacérant et le tuant sur le coup. Un autre cadavre s'y trouvait, celui d'un des trois pokémon qui avait tenté de gagner du temps. La Vaututrice était là ... de retour ... et visiblement mécontente. Malgré la blessure, le Judokrak retira la faux, la projetant au loin, toujours prêt à se battre malgré la blessure à la hanche. Néanmoins, il ne fallait pas oublier les quatre soldats qui avaient reculé lorsque la Voltali avait hurlé. Ils se jetèrent sur la Vaututrice avec leurs armes. Autant tout faire pour que la pokémon électrique ne soit pas dérangée !

"Vous le voulez vraiment hein ? Vous ne pourrez pas nous enterrer comme ça. Nous sommes immortels ! Vous ne pouvez pas nous tuer !"

Elle se redressa subitement, son visage ensanglanté, sa tête penchée sur le côté. Elle tendit la main sur la droite, la faux réapparaît sous un volute de fumée noire avant qu'elle ne reprenne celle-ci à deux mains. Pour elle, le combat ne faisait que commencer maintenant et ils étaient bien loin de savoir ce qui les attendait.

Le Neitram réceptionné par le Libegon ne fit pas long feu mais au lieu de laisser un cadavre au sol, il disparut, complètement, dans une fumée noire qui se dissipa en direction des ténèbres qui entouraient le temple et ses alentours. Des ténèbres qui s'accentuaient de plus en plus au fil des secondes. Les deux autres Neitram arrêtèrent de se focaliser sur le temple. Ensemble, les deux pokémon ténébreux qui accompagnaient la petite Malosse ainsi que Nephene et le Libegon arrivèrent à tuer le second Neitram qui disparut de la même manière que le premier. Le troisième, toujours aussi peu enclin aux sentiments, vint utiliser ses pouvoirs psychiques sur l'une des colonnes aux alentours du temple, la brisant avant de la projeter sur les deux pokémon ténébreux, juste à quelques centimètres de la Malosse. Ils furent tout simplement écrasés comme des insectes, laissant de moins en moins de pokémon aptes au combat. Le Scalproie, néanmoins, était entouré par plusieurs soldats, ces derniers étant blessés mais il en était de même pour le pokémon fait de métal et lié aux insectes. Il fallait dire que les trois pokémon, ayant perdu la focalisation de la Vaututrice, s'étaient joints à eux pour tenter de l'abattre.

Du côté de Soriu, les paroles de ce dernier envers les deux soldats fûrent inutiles. Les deux soldats avaient décidé de risquer leur vie pour défendre le Temple ... ou alors, était-ce de la folie ? En lisant leurs pensées, il ressentait l'idée qu'ils étaient déjà morts ... mais qu'il était hors de question pour eux de mourir comme des lâches. Comme galvanisés, les deux hommes tentaient de l'épauler sans réellement avoir d'incidence ... sauf que Soriu cherchait à les protéger. Mais il suffisait qu'il en protège un pour que le second soit tué sur le coup. BON SANG ! Il ne pouvait pas protéger tout le monde ! IL NE POUVAIT PAS PROTEGER TOUT LE MONDE ! Voilà ce qui continuait de trotter dans sa tête.


"Les insectes ont décidé de disparaître. Livrons alors un véritable combat ... Oh, il n'en reste qu'un seul ..."

"Protèges le temple !" hurla Soriu, téléportant le dernier des soldats devant Emolga. Le soldat parut étonné, regardant le cadavre de l'enfant avant de se tourner vers Emolga. Certains lui racontèrent ce qui s'était passé et il tapota du bout de sa lance sur le sol. Soriu lui avait confié une mission. Si une quelconque chose tentait de s'infiltrer dans le temple, il le défendrait au péril de sa vie ! Emolga pouvait compter sur lui ! Et pas uniquement ...

Rentrant comme une déesse ailée, Eoli était arrivée, signalant qu'elle avait pressenti cela ... ou que Soriu l'avait prévenue. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle accompagnait la musique d'Emolga avec son chant. Les plus jeunes enfants vinrent se frotter les yeux tandis que les adultes poussaient quelques soupirs mais de soulagement, comme s'ils étaient apaisés. Elle était là pour les aider. Elle remarqua le soldat, celui-ci hochant la tête positivement comme pour lui dire que c'était la meilleure chose à faire. L'âme de Cryptero se tenait devant le temple, observant le Neitram Géant au loin. Celui-ci avait maintenant la partie supérieure de son corps qui était sorti. Bientôt ... Bientôt il allait rentrer ... Et bientôt, tout serait fini. Elle comprenait tout, elle comprenait parfaitement tout cela ... mais Soriu ne l'acceptait pas. Elle le savait ... après plus de seize ans à ses côtés, seize longues années où il n'avait pas vieillit d'un trait. Ce n'était qu'un esprit, rien d'autre. N'est-ce pas ?

[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) : 7 soldats
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) : 5 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) : 79 citoyens

Total : 91 personnes vivantes pour 9 morts]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Mar 5 Aoû 2014 - 4:56

« Tss… je t’avais prévenu », Maugréa Voltali en passant devant le corps du Karaclée avec désinvolture.

D’un bref regard, Voltali menaça la Vaututrice sans pour autant l’attaquer. Il lui suffirait d’une attaque pour mettre à mal ce volatile ennuyeux… mais tant qu’il ne la dérangeait pas, Voltali le laisserait s’en prendre aux chercher à l’arrêter. Sa cible… sa seule et unique cible était face à elle, le visage ensanglanté et les genoux à terre. Tsss… qu’attendait-elle pour se battre sincèrement ? Cette petite mise en bouche était ennuyeuse.

L’humaine se redressa subitement, arme en main et prête à reprendre l’affrontement. Les yeux fixés sur son adversaire, Voltali montrait les crocs, toujours aussi déterminée à éliminer son adversaire, si forte qu’elle soit… enfin, jusqu’ici, l’affrontement restait décevant.
Reprenant une stratégie similaire à sa précédente attaque, Voltali tourna à nouveau autour de son adversaire. Mais au lieu d’éclairs et de ball’Ombre, Kadora put voir la fourrure de la renarde se hérisser subitement avant de lui asséner une nuée de dards incessante. Et tandis que cette attaque interminable la harcelait… l’un des reflets de la Voltali chargea subitement une attaque bien plus puissante, dans le dos de son adversaire. Après un court instant, un énorme rayon multicolore s’extirpa de la fourrure de la renarde électrique pour venir frapper Kadora. Après l’énergie électrique et l’énergie spectrale… Voltali se mettait aux attaques insectes. Elle cherchait… changeait ses stratégies… étudiait son adversaire à chaque nouvelle étape… restait à savoir si Kadora laisserait filtrer la moindre information susceptible de l’amener à sa défaite.

Du côté du temple, l’affrontement penchait plutôt du côté des défenseurs… 2 Neitram avaient déjà rendu l’âme, et Libegon plongeait déjà sur le troisième pour lui faire subir le même sort. Emolga avait reçu l’aide qu’elle avait réclamée, et Nephene reprenait ses forces petit à petit. Seul les deux Pokémon ténébreux à leurs côtés n’avaient pas eu la chance de tenir l’affrontement…
En voyant les innocents se faire écraser comme de vulgaires brindilles, Germignon lança un regard désespéré à Malosse. La chienne venait de passer à quelques centimètres de la mort… et cela ne lui avait pas échappé non plus. Toussotant au soulèvement de poussière suite à l’effondrement, la chienne ne put retenir un couinement d’inquiétude. Elle ne voulait pas mourir… et elle ne voulait pas qu’il meurt… inquiète, tout en voulant rester fidèle à sa tâche, elle recula de quelques pas pour rester aux côtés de son ami et de la pauvre Nephene, laissant les soldats et les Pokémon de Soriu s’occuper du Scalproie.

Du côté des deux joueurs, le mégaphone eut l’effet d’une mauvaise surprise qu’on aurait préféré ne pas découvrir. Malgré l’aide d’Altaria, les deux camarades furent contraints de se boucher leurs oreilles de leurs pattes. Et même avec ce geste… ils ressortirent de l’attaque à moitié sonnés, comme s’ils venaient de passer sous un chantier de Terrosiens en construction.
Lorsqu’elle retira ses mains de ses grandes oreilles, Pichu les regarda avec inquiétude, prévoyant d’y découvrir une petite flaque de sang suite à cette attaque assourdissante. Mais il n’y avait rien. Du moins, pour l’instant… une nouvelle attaque de cette intensité sans la protection d’Altaria serait probablement des plus dévastatrices. Il était temps de passer à l’offensive… et sérieusement, avant que leurs adversaires n’aient le temps de provoquer plus de dégâts.

« Arcanin, t’es prêt ? On va faire un truc super fun ! », Ricana Pichu avant de tendre ses deux bras en direction de la Momartik.

Un puissant éclair partit de l’enfant pour venir frapper la créature glaciale… mais au lieu de la blesser, l’attaque eut l’effet d’un véritable coup de main, renforçant la créature de toute la puissance de son alliée.
Comme Pichu venait de le sous-entendre, elle testait quelque chose… quelque chose de très drôle, dans l’idée. Elle était évidemment puissante… et grandement renforcée par Ninj, contrairement à la Momartik qui ne pouvait pas bénéficier des effets du chercheur… De plus, elle s’était boostée à plusieurs reprises grâce à ses propres capacités. Et à présent… elle transmettait la totalité de ces effets à la Momartik sous la forme d’un simple renforcement de ses capacités, quelles qu’elles soient. Le trioxhydre et ce mauvais père qui combattait aux côtés de deux gamins étaient certes d’un niveau impressionnant… mais à présent, un monstre de puissance du type de leur faiblesse allait pouvoir contre-attaquer.

Toutefois, l’Arcanin ne semblait pas aussi ravi que son ami. En fait, pire que ça… il ne montra pas la moindre réaction, comme s’il restait choqué de la dernière attaque subite. Sans s’inquiéter de l’état de son partenaire, Pichu s’imagina seulement qu’il restait focalisé sur leur adversaire.

« Tu pourrais au moins faire semblant de trouver ça bien pensé ! Dis-le si j’t’emmerde ! », Blagua-t-elle avant de se laisser aller à un nouveau rire, et ce, malgré l’affrontement qui se déroulait autour du temple…

Le combat progressait… hélas, pour certain, la fin arrivait déjà. De façon brutal, pour la plupart d’entre eux… mais il en est une qui se retrouva tout simplement à bout de force. Après qu’Eoli soit arrivée en soutien, Emolga cessa subitement de jouer pour reprendre sa respiration, lentement, comme essoufflée. Jouer de façon continue avec autant d’intensité l’épuisait… surtout qu’elle était loin d’être remise de ses blessures, certaines de ses plaies étaient même encore ouvertes… Clignant des yeux, elle tourna la tête en direction de Reï : elle devait protéger ceux qui étaient à l’intérieur… y compris lui…

Un nouveau clignement d’œil… telle une vision d’horreur, le Zorua s’effaça de sa vision, ne laissant à sa place qu’une mare de sang au milieu de laquelle gisait le pauvre Draco meurtri. Heureusement… au prochain battement de cils, tout revint à la normale. A l’exception d’elle. Portant une main jusqu’à son front, Emolga, grimaça avant de se laisser glisser lentement le long de l’immense statut de Cryptéro.

« Eoli… je te laisse t’en charger… quelques minutes… », Murmura-t-elle tandis que ses paupières se fermaient contre son gré.

Le chant de l’oiseau jouait certainement sur ses sens… peut-être était-ce une bonne chose qu’elle s’endorme ? Qu’elle prenne un peu de repos tant que la situation était sous contrôle ? Peut-être… peut-être…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 8 Aoû 2014 - 2:24


Quand le Géant se libère

"Hahaah ! HAHAHAHAHAHA ! BON SANG ! DE BONSOIR ! DES PIQÛRES VENANT D'UNE INSECTE !"

Des piqûres dont l'efficacité commençait à être prouvée au fil des minutes qui s'écoulaient. Le pire était bien le fait que cela ne semblait pas déranger Kadora qui malgré tout ça avait de plus en plus de blessures sur le corps. Tout ça ne la dérangeait pas ! PAS DU TOUT ! Il en fallait beaucoup plus pour l'abattre ! BEAUCOUP PLUS ! Elle fît tournoyer sa faux devant elle, esquivant alors les différentes piqûres en les parant avec aisance. Pourtant, le sang qui s'écoulait de son corps était complètement noir, comme maudit. Le Judokrak, malgré sa blessure s'était jeté sur la Vaututrice, se servant de son corps pour la paralyser et la bloquer au sol. Malgré les coups de serre et les picotements, le pokémon tenait bon jusqu'au moment où les lances des soldats vinrent se loger dans l'imposant volatile. Du sang noir s'écoula mais contrairement aux Neitram, le pokémon ne vint pas disparaître, l'aura ténébreuse autour de Kadora s'amplifiant subitement, venant repousser tout le monde, Voltali, soldats et Judokrak y compris. D'ailleurs, ce dernier percuta un mur qui s'écroula sur lui, en terminant avec sa vie. Il en fût de même pour deux soldats mais surtout, Kadora serrait les dents, quitte à produire un son horrible avec ces derniers. Elle tenait fermement sa faux en main, le bois de l'arme semblant rentrer dans ses mains en vue du sang qui s'écoulait le long du manche.

"Puisque c'est ce que tu désires ... ON VA VOIR SI TU TIENS TANT QUE CA A LA VIE !"

Un coup à la verticale et Voltali put voir qu'une imposante lame d'air se dirigeait vers elle, digne d'un puissant élémental. Mais pas seulement, elle continua, donnant maintenant un coup à l'horizontal puis à la diagonale. La vitesse à laquelle elle se déployait était comme folle alors que les lames partaient dans tous les sens. La Vaututrice, salement touchée et presque morte, s'était déposée à côté de sa maîtresse pour regarder ce spectacle effarant.

Le dernier Neitram rendit l'âme, ce qui fit pousser une longue et puissante complainte venue d'outremonde. Au loin, le Neitram Géant avait réussi à s'extirper des ténèbres en intégralité. Le Neitram Géant qui était encore immobile pour l'heure ... Mais peu à peu, il allait s'approcher du temple. Qu'importe les défenses établies, nul n'allait pouvoir protéger ce dernier devant la déferlante qui allait s'abattre. Néanmoins, le Scalproie semblait réussir à dominer les soldats et les pokémon. Sans réussir à les tuer à cause du surnombre, il ne se faisait pas abattre. De plus, le seul ennemi qui l'inquiétait réellement était le Libegon mais pour cela, il était prêt à le réceptionner. En même temps, il était toujours bien blessé et même plus qu'auparavant. Tout cela n'était qu'une question de temps avant qu'il ne tombe ... ou alors, il avait encore quelques atouts dans sa manche ? Il avait remarqué que la Vaututrice était tombée et cela l'avait alors galvanisé. Il était bien loin d'avoir rendu l'âme ! Mais bon, pour ça, il fallait déjà le voir tomber et ça, ce n'était pas encore prêt d'y arriver ! Le pokémon frotta ses lames l'une contre l'autre, fixant alors ses adversaires autour de lui. Il semblait d'ailleurs continuer à frotter ses lames d'une façon étrange, très étrange. Ses yeux étaient rivés sur le Libegon tout en continuant de faire attention au sol.


"Tes compagnons vont énerver Kadora. Même moi, je ne m'y risquerais pas."

"Ils sont assez grands pour savoir se défendre. Mais toi, je comptes bien te renvoyer là d'où tu viens !"

Cette fois-ci, il avait accéléré le mouvement, se téléportant à gauche et à droite. Otoka n'avait aucun mal à parer les coups mais les siens n'atteignaient jamais Soriu. AInsi, tous les deux étaient à égalité, qu'importe ce qui se produisait et ce qui se passait. Le jeune homme aux cheveux blancs faisait tout pour éviter la lame et ne semblait guère épuisé. Peut-être que toutes ces années ici bas l'avaient renforcées ? Et maintenant qu'il avait retrouvé la mémoire, peut-être que c'était alors parfait pour lui ? Peut-être qu'il pouvait réussir à battre Otoka ? Ah ... Peut-être que oui ... Ce n'était qu'une chimère ou de la folie mais néanmoins, il combattrait jusqu'au bout ! Et pour cela, il fallait réussir à se surpasser ! Ce n'était pas suffisant ... Il fallait faire encore plus ... encore plus ... ENCORE PLUS ! Les mouvements de son épée partaient dans tous les sens. Il ne fallait pas oublier que maintenant, il était un maître des lames ! Et dans le futur, il convoitait l'idée de devenir Chevalier ! Ce n'était pas pour rien qu'il faisait tout pour savoir manier son arme ... mais face à un tel adversaire, estc-e que cela serait suffisant ? Car cet homme était sûrement au-dessus de tout ... surtout en ce qui concernait le combat à mains armées.

"Merci beaucoup Pichu. Je ne pense pas que cela sera suffisant ... ou peut-être que si ... Je m'occupe de tout cela. S'il le faut, protégez-moi."

"Peut-être que nous devrions vous montrer la réelle puissance des dragons ?"

Mais auparavant, ils allaient se renforcer. Pendant que Friyendia se concentrait, les autres pokémon étaient déjà prêts à tout pour la protéger. Pourtant, il y avait bien un être qui ne se préoccupait guère de tout cela : le Trioxhydre. Celui-ci poussa un hurlement alors que trois nouveaux lasers sortirent de ses bouches, fusionnant entre eux pour en créer un d'une taille gigantesque. Pendant ce temps, l'homme comme les deux enfants semblèrent se gonfler d'orgueil ... ou alors d'autre chose ? Le bâtiment sous eux vint se fissurer en même temps que le blizzard qui fût projeté en leur direction était devenu bien plus lourd et pesant. L'homme comme les enfants vinrent se projeter, commençant à cracher de puissantes flammes, bien réelles et non liées aux dragons en direction de la Momartik. Au même moment, Nephene était à ses côtés, crachant de l'eau pour éteindre les flammes. Lalabelle faisait de même, utilisant juste ses poings glacés pour frapper dans les flammes, comme elle en était capable! Ca suffirait pas mais combiné à l'attaque de Nephene et le blizzard de Friyendia, il ne fallait pas espérer que ça serait sans effet ! Ses poings n'iraient pas fondre ! De son côté, deux petites créatures s'étaient éloignées du reste ... pour monter sur un toit ... La Solochi, contre mauvaise fortune, bon coeur, avait décidé de suivre mollement la petite Pyronille qui la forçait à venir l'aider et vite ! Ensemble, elles allaient s'occuper du Neitram géant ! Et dire que personne n'avait remarqué leur disparition. Moona avait décidé de faire de son mieux, mais se retrouva rapidement exténuée à force d'aider à soigner les blessures mais surtout ... autre chose. Quelque chose de dangereux, très dangereux. Elle, accompagnée de multiples Apitrinis, avait décidé de créer un véritable mur pour défendre le Temple, l'imposant rayon venant la recouvrir en globalité, les Apitrinis disparaissant en même temps qu'elle. Le temple fût parcouru par de nombreux tremblements, des fissures apparaissant mais rien de bien dangereux. Sauf peut-être l'état de l'Apireine. Celle-ci ,malgré sa forme humaine, avaient des brûlures et des blessures sur la globalité du corps. Elle avait toujours le sourire aux lèvres bien qu'il était tremblant. Sa robe était calcinée en de nombreux endroits tandis qu'elle bourdonnait faiblement, arrivant à peine à parler. Avec lenteur, un petit Apitrini fit son apparition, cherchant à la soigner avec difficultés. Nephene était trop occupée  à protéger Friyendia qu'elle ne l'avait pas vue. Le plus inquiétant dans tout cela n'était pas l'homme et ses deux enfants ... L'attaque avait fait son effet. C'était plutôt le Trioxhydre. Malgré la glace et les blessures qu'il subissait, rien ne semblait l'arrêter et il était déjà en train de se reposer. Si on lui permettait de lancer une troisième attaque, il y aurait des morts ... et surtout des très importantes.

Pendant ce temps, Eoli continuait de chanter mais aussi de danser. Le souci était qu'avec le tremblement, elle s'était arrêtée pendant un bref instant. Un pan du temple s'était décroché du plafond, éclatant le crâne d'un vieil homme et du pokémon à ses côtés, les tuant sur le coup. La moindre faiblesse ne pardonnerait pas en ce lieu. La moindre faiblesse emmènerait ce monde à la mort. Dans ce monde, les faibles et les impuissants ne pouvaient qu'attendre que deux choses : qu'on vienne les sauver ... ou qu'on vienne les délivrer de la vie. Pour l'heure, ils pouvaient tenir le coup mais combien de temps ? L'âme de Cryptero était anxieuse, plus qu'anxieuse alors que la situation ne faisait qu'augmenter cet état dans lequel elle se plongeait. Elle ne devait pas avoir peur ... guère peur ... mais en même temps, elle ne voyait pas comment faire autrement. Ils étaient effrayants, tellement effrayants ... et les morts, elle ne pouvait pas les empêcher. Elle voulait aider Soriu mais elle devait rester ici pour rassurer tout le monde. Le problème était : Qui allait la rassurer elle ? Il n'y avait personne pour cela. Soriu était occupé à les défendre, comme tous les autres.


[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) + 2 morts (4eme post) : 5 soldats
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) + 1 mort (4eme post) : 4 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) + 2 morts (4eme post) : 77 citoyens

Total : 86 personnes vivantes pour 14 morts]


Dernière édition par Soriu Tiadramat le Sam 9 Aoû 2014 - 15:50, édité 1 fois

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Ven 8 Aoû 2014 - 5:38

Enfin… un large sourire s’afficha sur le visage de Voltali tandis qu’elle se faisait repousser par une puissance étrange. Enfin, l’affrontement allait démarrer ! Faux en main à s’en saigner les paumes, Kadora déchaina enfin une attaque digne de ce nom sous la forme d’une déferlante de lames d’air dans sa direction.
Voltali laissa échapper un rire machiavélique aux paroles de l’humaine. Et tandis qu’elle se contentait d’éviter les attaques, Kadora put la voir se rapprocher peu à peu, bond après bond, jusqu’à finalement se retrouver à portée de cette faux si dangereuse. Et lorsqu’enfin la lame fut destinée à atteindre sa cible… elle percuta l’un des abris sphériques inébranlables dont la Voltali se servait Pourtant de plus en plus rarement. Et tandis que les deux adversaires avaient une courte seconde pour s’observer dans les yeux sans avoir l’occasion de s’atteindre l’une ou l’autre, la renarde répliqua enfin aux propos de l’autre :

« La vie ?... Tu penses réellement que je tiens à la vie ? », Demanda-t-elle avant de se laisser aller à un véritable fou rire digne d’une psychopathe déjantée.

L’abri se dissipa… et aussitôt, le rire de la renarde électrique se transforma en un hurlement de rage. Plus ses Pokémon et elle-même se faisaient blesser, plus Kadora semblait apprécier la situation… Elle allait donc certainement adorer cette véritable bombe de puissance déchainée par la renarde électrique, sous la forme d’une puissante attaque électrique frappant absolument tout ce qui se trouvait à proximité d’elle avec une violence monstrueuse.

Le regard attiré par la foudre, Libegon hésita à aller assister la renarde électrique… Malheureusement, il était peu probable qu’elle le laisse approcher. Il devait ignorer cette partie de l’affrontement… tout le reste importait… sauf elle… la seule qu’il ne pouvait pas aider…
Portant son regard au sol, il remarqua la position étrange du Scalproie, comme s’il s’attendait à une nouvelle attaque de sa part. Amusant… Mais Libegon n’était pas du genre à se livrer à ce genre de provocations. De toute façon, il n’avait rien à faire de ce côté… les trois Neitram étaient vaincus, il ne restait que ce Scalpion qui ne garderait probablement pas l’avantage bien longtemps. Et en effet… Le Pokémon acier avait notamment oublié la présence d’un autre Pokémon, bien plus dangereux pour sa survie que le seigneur des sables.
Tandis qu’il gardait les yeux rivés sur le dragon dans les cieux, le Scalpion fut pris pour cible par une déflagration dévastatrice, obligeant tous ses autres adversaires à reculer.

« Pow, dans les dents ! », Ricana Pichu.

Incapable de se rendre utile face aux dragons, Arcanin avait tout simplement changé de cible, sur ordre de Pichu. Et entre l’amplification de Ninj et sa faiblesse au feu, le Pokémon d’acier avait de quoi s’inquiéter…
Quant à Pichu, elle ne savait plus vraiment qui aider. Les Pokémon de Soriu se chargeaient du mauvais père, Soriu de l’épéiste, Voltali de la tarée… tiens, elles allaient bien ensemble ces deux-là d’ailleurs. Restait cet éno… ah non autant pour moi.

Libegon avait lui aussi trouvé sa proie. En voyant le Trioxhydre déchainer une seconde attaque tout aussi dévastatrice, il avait finalement décidé d’aller s’en prendre au plus dangereux de tous avant qu’il ne soit capable de lancer une nouvelle fois cette puissante attaque. Entourant ses griffes d’une puissance draconique bien connue, Libegon fondit sur l’énorme créature pour essayer de mettre à mal au moins l’une de ses têtes.

Bon… Définitivement, il ne restait personne pour la souris électrique. Bon, bah dans ce cas…
Dans un flash lumineux, la gamine reprit forme humaine. Et en un éclair, elle traversa le champ de bataille sans se préoccuper de ses combattants pour se rapprocher de l’énorme créature extirpée des ténèbres.

« Putin, il est tombé dans la soupe étant petit lui ou quoi ? », Blagua-t-elle pour elle-même tandis qu’elle observait la créature du haut d’un toit.

Devait-elle attaquer ? Il fallait avouer que malgré sa puissance et sa confiance en elle, elle n’était vraiment pas confiante à l’idée de s’en prendre à cette chose maléfique… mieux valait rester sous forme humaine pour le moment et attendre de voir un premier signe de la puissance de cette… chose…
Bref ! Dans tous les cas, elle devait provoquer la créature ! D’un claquement de doigt, elle lança un simple éclair en direction du Neitram géant. Certes… elle était prête à miser son prochain repas que la bête allait simplement l’ignorer, mais qu’importe ! Ce petit test permettrait au moins de savoir s’il y avait une conscience dans cette chose, ou s’il s’agissait uniquement d’une arme ténébreuse… Et dans le meilleur des cas, peut-être saurait-elle la retenir quelques temps, jusqu’à ce que ses alliés en aient fini avec le reste de leurs adversaires ? Enfin, s’ils étaient capables d’en sortir vainqueurs… Evidemment, elle n’avait absolument pas remarqué la présence des deux plus jeunes de l’équipe de Soru non loin d’elle. Mais d’ailleurs, pourquoi aurait-elle remarqué la présence de deux créatures qui n’avaient absolument rien à faire là ? Sincèrement, pourquoi aurait-elle été imaginer que les deux moins habituée au combat du Mizuhanien viendraient s’en prendre au plus menaçant de la troupe ? Tsss…

Pendant ce temps, à la porte du temple, Germignon était passé de Nephene, enfin rétablie, à Moona, mourante. Posant sa feuille lumineuse sur le corps meurtri de l’Apireine, il tenta de lui prodiguer quelques soins d’urgence… mais la pauvre semblait être dans un état encore plus catastrophique que la Milobellus l’instant d’avant !

« Nephene ! », Hurla Ninj en espérant attirer l’attention du serpent pour lui montrer la blessée. Mais Nephene était occupée à retenir les attaques de flammes de l’adversaire aux enfants… hmm… bah, ça, il pouvait bien s’en charger ! Hurlant à nouveau, Ninj appela finalement une tout autre personne : « Lalabelle, ne laisse aucune flamme atteindre Fryiendia ! »

Oui, oui, elle était déjà en train de s’y essayer… Mais là, elle allait pouvoir le faire de façon bien plus efficace ! Et connaissant le caractère bouillant de la lapine, Ninj savait qu’elle était la Pokémon parfaite pour ce genre d’amplification ! Pointant l’une de ses mains en direction de la Lapine et l’autre en direction d’Arcanin, Ninj concentra ses efforts sur ses deux principaux amplifiés. A présent, la Lockpin était si bouillante que même les puissantes flammes du Trioxhydre ne faisaient que s’écraser mollement sur son corps pour venir la renforcer, comme elles l’auraient fait sur un Pokémon doté de torche.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 9 Aoû 2014 - 19:56


La rage d'une Harpie

"HAHAHAHAHAH ! TENTES DONC DE M'ARRÊTER ! TU VAS COM ..."

L'éclair la foudroya en même temps que les deux soldats, tuant ces derniers avec aisance. La main de la femme relâcha avec lenteur la faux, son visage tourné vers les cieux obscurcis par les nuages noirs. Son corps était parcouru par la fumée, signe qu'elle avait parfaitement atteinte sa cible en la foudroyant. Le rire continua de se faire entendre avec faiblesse, jusqu'à ce que Kadora murmure :

"Ah ... Une simple pokémon qui ose me tenir tête. C'est tellement surprenant et risqué de sa part ... mais en même temps tellement amusant.  Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas été poussé à certaines limites de mon corps ... Tu veux que l'on se divertisse hein ?"

Une main passa faiblement sur son visage, l'autre pendant lamentablement en direction du sol. Elle semblait avoir été très affectée par l'attaque de la pokémon de foudre. La tête pencha sur le côté, tournée vers Voltali. Seul son oeil était visible tandis qu'elle continuait de rire. La Vaututrice s'était relevée faiblement tandis que quelque chose clochait. Un vent puissant venait de se soulever du côté de la jeune femme aux cheveux blonds.

"Oh oui oui ... On va s'amuser ... toi et moi ... On va s'amuser très longuement ..."

Elle avait finit par tirer sa cape, dévoilant une dizaine de lames sur lesquelles un anneau assez grand était visible au bout. Cinq de chaque côté ... Le souci, c'était pas seulement cette vision des nombreuses lames mais autre chose. La Vaututrice était en train de disparaître ... et les jambes de la jeune femme se recouvraient de plumes. Subitement, un halo de vent se forma tout autour d'elle, rendant impossible la vision jusqu'à ce qu'il disparaisse. Devant la Voltali, il n'y avait plus aucune trace de la Vaututrice ou de l'humaine. Il n'y avait qu'une seule être, mi-femme, mi-oiseau. Une femme dont les lames venaient maintenant former un cercle de cinq lames autour de chaque bras. Sauf qu'au bout de ses bras, ce n'était pas une main mais bel et bien une serre. Comme pour les pieds. Dans son dos trônait fièrement deux ailes gigantesques.


"Maintenant ... toi et moi ... nous allons tous les deux nous amuser ... n'est-ce pas ? Commençons alors."

Un nouveau vent se déploya au même instant que les ailes de Kadora. Celle-ci avait disparu de la vision de la Voltali, sa vitesse s'étant follement accélérée. Les lames vinrent glisser sur la fourrure jaune de la pokémon alors qu'elle était à sa hauteur. Pourtant, la jeune femme ouvrit la bouche, un grand sourire aux lèvres comme à son habitude. Un souffle de feu en sortir, produisant comme une sorte de canicule en sa direction avant de s'envoler. Le pire était à prévoir. Elle semblait attendre quelque chose de la part de la Voltali. Une telle confidence pouvait mettre très mal à l'aise, empêchant alors son adversaire de concentrer toute sa puissance élémentaire dans ses attaques. Une serre se planta dans le corps de la Voltali avant de la projeter au loin, un long piaillement sortant de la bouche de la femme-Vaututrice. Ce n'était pas une pokémon humanisée comme Voltali ou les pokémon de Soriu. Ce n'était pas une femme devenant une pokémon. C'était autre chose, de plus monstrueux et impressionnant. La parfaite fusion entre une femme et son pokémon, une créature de légende, mythologique, possédant l'intelligence d'un être humain couplé à la force d'un pokémon.

Le Scalproie poussa un hurlement terrifiant en sentant les flammes sur son corps. Il se tourna vivement vers l'Arcanin, le regard furieux et enragé. NE PAS MOURIR ! Il en était hors de question ! Son bras droit se leva vers l'imposant pokémon de feu avant de faire un unique mouvement ... puis de courir vers lui, ignorant complètement les autres. Malgré les flammes qui parcouraient son corps en acier et insectoïde, le pokémon semblait comme motivé par une douce vengeance. Il sauta dans les airs, réunissant ses ses deux bras en un seul ... Sa lame ressemblait à celle d'une Guillotine prête  à s'abattre sur l'ennemi ! Il était inutile d'espérer s'en sortir si elle atteignait sa cible. Vu la puissance du pokémon et la colère qui l'animait à cause des flammes, c'était tout simplement impossible de compter là-dessus.

Le Trioxhydre se tourna vers le Libegon, le fixant de ses trois têtes. Le pokémon aurait presque crû le voir sourire avant de se tourner vers lui avec lenteur, comme pour montrer qu'il l'avait bien vu le dragon. Pourtant, nulle inquiétude de la part du Trioxhydre qui esquiva les griffes d'une façon étrange. Ce pokémon l'était depuis le début. Il était étrange, beaucoup trop étrange pour que ça soit normal. Avec vivacité, il vint le percuter de tout son corps, repoussant le Libegon au loin. Celui-ci avait put ressentir toute la force d'une charge liée aux dragons, capable de faire effrayer la majorité des ennemis et les êtres les plus courageux. Il voulait l'affronter ? Tant mieux pour lui ... s'il n'avait pas peur de mourir. Le reste du combat l'importait peu. Le temple allait être ravagé par l'imposant Neitram de toute façon. Ce n'était qu'une question de minutes avant que tout ne soit détruit ... et que cette histoire se termine enfin.

Le souci venait maintenant de l'homme et des deux enfants. Après l'attaque causée par le femme Momartik, ils avaient croisé leurs bras, observant ce qui se passait. Pour la première fois, ils parurent inquiets mais non pas envers eux-mêmes mais le Trioxhydre. Pourtant, ils se ravirent en positionnant leurs yeux sur leur adversaire une nouvelle fois. Il valait mieux ne pas perdre de vue qui était leur objectif. La Femme-Momartik voulait continuer ses attaques de glace ? Ils allaient changer ça. Les trois personnes levèrent leurs têtes en direction du ciel, les nuages se dégageant spécifiquement sur cette zone du combat, un puissant Zénith faisant son apparition. Cette fois-ci, les attaques de glace de la Momartik allaient faire beaucoup moins mal ... et surtout, leurs propres flammes allaient créer de bien plus gros problèmes dans l'avenir. Est-ce que les pokémon de Soriu et Ninj allaient prendre le risque de les attaquer ? Surtout que peu à peu, une colère sourde commençait à monter légèrement en eux, une colère comme seuls les dragons pouvaient connaître. Une colère dévorante, dévastatrice, présageant d'horribles choses pour le futur.

Moona remercia le petit Germignon pour ce qu'il venait de faire tandis que les soins venaient d'arriver. Nephene, néanmoins, tentait de contrer le Zénith de l'homme et des deux enfants avec sa propre danse de la pluie tandis que Friyendia les ciblait avec quelques lasers glacés. Comme elle ne pouvait plus envisager le blizzard, le nombre de solutions diminuait à vue d'oeil et elle ne pouvait rien faire contre cela La Lockpin avait finit de remplacer son poing de feu par un poing de glace, ayant remercié Ninj quand il l'avait renforcé. Maintenant, elle allait au corps à corps ! Si elle pouvait emporter l'un des deux enfants, ça serait parfait ! Mais pour ça, elle allait devoir se concentrer ! Et comment est-ce que Soriu allait ? Elle avait envie d'aller l'épauler mais elle n'était pas sûr que ça soit possible. D'ailleurs, autre chose était troublant : elle avait l'impression que de petits pokémon ténébreux et des humains sans face sortaient des ténèbres qui se rapprochaient inexorablement du temple. Si c'était le cas ... Il fallait quelqu'un pour défendre l'intérieur du temple !

Intérieur du temple qui était néanmoins en sécurité. L'âme de Cryptero n'avait pas perdu de temps à remarquer que quelque chose clochait. Laissant les autres se reposer et surtout, montrant que les citoyens étaient en sécurité, elle avait utilisé son sceptre pour cibler les êtres ténébreux qui se rapprochaient du temple. Au même moment, sur son front apparaissait alors un troisième oeil tandis qu'elle commençait à faire le ménage sur ses adversaires, les repoussant violemment. Les êtres tombés au sol disparurent dans un nuage de fumée noire tandis qu'elle tenait fermement le sceptre dans ses mains. Elle était prête à tout pour que chacun et chacune puisse ... Un cri strident se fit entendre alors qu'elle retournait dans le temple. Des créatures aériennes venaient de pénétrer dans ce ce dernier ?! L'unique soldat présent tenta bien que mal d'en repousser un, délivrant alors la jeune femme qu'il venait de sauver ... mais rien à faire pour trois autres civils. Une vieille femme, un enfant et un Zebibron. L'âme de Cryptero arriva trop tard pour les sauver tandis le soldat était maintenant les yeux rivés vers le ciel au cas où d'autres créatures intervenaient.

Il ne restait plus que Soriu avec Otoka. Rien à faire, le jeune homme n'arrivait pas à prendre le dessus sur son adversaire. PIRE ! Il se faisait repoussé et entaillé de partout. Saleté, saleté, saleté ! Est-ce que tous ses progrès au corps à corps avaient été aussi inutiles que ça ?! Le jeune homme grogna alors que son troisième apparaissait sur son front en même temps que celui de l'âme de Cryptero. Puiqu'il en était ainsi, ils allaient jouer dans SON domaine maintenant ! Qu'importe s'il n'utilisait pas que ses capacités physiques, son domaine était aussi le psychisme ! Avec rage, il se téléporta de part et d'autre mais surtout, il soulevait par la pensée de nombreuses pierres de taille humaine, les projetant sur Otoka. Celui-ci fût bien obligé d'esquiver les morceaux tandis que le jeune homme continuait ses attaques au corps à corps. ENFIN ! ENFIN ! Il avait le dessus sur cet homme ! Celui-ci ne pouvait pas que parer et esquiver, il tentait de répliquer et c'était à ces moments-là que Soriu profitait pour le blesser ! Enfin, il voyait son sang ... noir qui coulait ? C'était quoi ça ? Pourquoi est-ce qu'il avait du sang noir qui coulait ? Il n'y avait pas un problème de ce côté ?

L'attaque de la Pichu fut tout simplement inefficace sur le Neitram. L'imposant être ne bougea pas de sa place, faisant ensuite un premier pas ... Puis un second. Il devait être à plusieurs kilomètres de distance et pourtant, il semblait si gigantesque. Chaque pas fit trembler le sol, les bâtiments se fissurant à moitié, prêts à s'écrouler. L'âme de Cryptero faisait de son mieux pour tenir le coup tandis que les autres personnes du groupe de Soriu et Ninj cherchaient à ne pas se déconcentrer. Et là ? Il y avait deux petites pokémon qui avaient remarqué l'attaque de Pichu. Poussant un cri, la petite Pyronille commença à cracher quelques flammes en direction du Neitram Géant. Le temps qu'elles atteignent la créature, elles semblaient toutes aussi inutiles que la Solochi émit un long bâillement, relevant la tête pour voir l'imposant mastodonte en face d'elles. Oh ? C'était donc ça ? Bof ... Elle ne fit rien du tout ,ne faisant qu'observer la créature qui se rapprochait inexorablement du temple, prêt à le détruire d'un simple pas. Oui, pourquoi agir si tout allait se terminer, n'est-ce pas ? En plus, elle avait encore sommeil et elle était là, tout simplement en train de bailler, attendant que tout cela se passe comme si de rien n'était. Dommage, ici, Soriu était bien conscient et donc pas couché, elle ne pouvait pas se reposer sur lui pour se mettre en boule. C'était quand même le plus gros inconvénient de cette guerre et de ce voyage dans le passé : on la forçait à se mouvoir. Pire, on lui demandait d'attaquer. Elle était pas faite pour ça. A croire que Soriu avait crû qu'elle était une combattante le jour où elle avait décidé de mordiller légèrement sa jambe. Dire que c'était juste pour voir s'il ferait un oreiller assez moelleux. Test un peu saugrenu ? Pourtant, ça marchait parfaitement et elle ne s'était pas trompée sur sa cible. Pfff ... Ils pouvaient pas retourner dans le présent ? Ah non ... Sinon Soriu n'allait plus se réveiller, ça, ça serait plutôt embêtant.


[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) + 2 morts (4eme post) + 2 morts (5eme post) : 3 soldats
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) + 1 mort (4eme post) : 4 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) + 2 morts (4eme post) + 3 morts (5eme post)  : 74 citoyens

Total : 81 personnes vivantes pour 19 morts]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Dim 10 Aoû 2014 - 23:10

Qu’est-ce que c’était que ça… Voltali grondait avec fureur, tandis qu’une tout autre créature se trouvait face à elle à présent. Ni humaine… Ni Pokémon… Mais pas à la façon d’une gijinka ! Non… Cette transformation était bien pire que ces pouvoirs contre-nature dont Ninj et elle avaient hérité… Tout était comme si… cette femme avait littéralement absorbé sa Pokémon pour lui voler son énergie vitale… et devenir une sorte de harpie maléfique…

Le regard de la renarde électrique s’assombrit, tandis que la harpie dévoilait un armement des plus inquiétants. Elle ne souhaitait pas survivre à cet affrontement… Mais il était hors de question de se laisser tuer par une telle abomination sans l’emporter dans la tombe. L’espèce humaine ne méritait pas son respect… et cette femme, venait de le lui prouver une fois encore.

L’affrontement repris, bien plus virulent qu’auparavant. En quelques instants seulement, la renarde comprit qu’elle n’aurait plus l’avantage. Les lames volaient dans tous les sens, l’empêchant de mettre au point la moindre stratégie. Et comme si cela ne suffisait pas… Kadora elle-même était capable d’employer de puissantes capacités, comme cette canicule qui vint la frapper de plein fouet tandis qu’elle évitait de justesse une attaque de lames.
La renarde se redressa immédiatement, inquiète à l’idée de se faire transpercer pendant cet instant de faiblesse… mais aussitôt, elle sentit les serres de l’oiseau se planter dans son corps, lui arrachant un hurlement de douleur.

Réagir… elle ne pouvait pas l’affronter tant qu’un tel gouffre de puissance les séparait… surtout que l’autre faisait déjà en sorte de creuser encore leur écart de puissance ! Il fallait qu’elle reprenne son avantage naturel…
La renarde se rattrapa maladroitement après avoir été projetée par l’oiseau aux allures d’humaine. Ses pattes glissèrent sur le sol, freinant son élan tout en éraflant sa peau derrière son pelage électrifié. Lorsqu’elle se releva, la renarde grimaçait, furieuse de s’être laisser dépasser par cette chose immonde.

Pourtant, Kadora put remarquer que la renarde n’avait pas manqué l’occasion d’agir, même lorsqu’elle en semblant incapable. Un courant paralysant parcourait à présent le corps de l’humaine, résultat d’une attaque électrique à la seconde où l’humaine avait touché son pelage hérissé de ses griffes. Et à présent, la renarde semblait se concentrer sur les lames à nouveau, parant les unes à coup d’éclair tandis qu’elle évitait le reste en restant constamment en mouvement.

A ce rythme, elle ne tiendrait pas longtemps… elle se fatiguerait bien avant son adversaire. Toutefois, à chaque courte seconde de répit qu’elle pouvait s’offrir entre les attaques de l’humaine, la renarde lançait de nouveaux éclairs en direction de cette dangereuse harpie… non pas pour la blesser, mais pour accumuler l’électricité dans son corps, jusqu’à la paralyser entièrement. Si elle pouvait… au moins la ralentir, la ramener à une vitesse qu’elle pourrait dépasser, la victoire redeviendrait peut-être envisageable… mais pour le moment, elle ne pouvait tout simplement plus lancer la moindre offensive sans risquer de recevoir une contre-attaque mortelle. Quant à demander une aide extérieur… c’était évidemment inenvisageable, elle préférait mourir et se libérer de ce monde de solitude...

Un autre des Pokémon de Ninj semblait dans une situation tout aussi peu enviable. Formant un large cercle dans les cieux autour du Trioxhydre, Libegon fixait sa cible d’un regard méfiant. Sa puissance était inimaginable… en une seule attaque, le seigneur du désert s’était fait projeter au loin comme un vulgaire Yanma ! De plus, le choc l’avait touché au torse, obligeant le Pokémon de Ninj à reprendre son souffle avant de lancer une nouvelle attaque. Et comble de l’échec, l’autre n’avait pas la moindre égratignure suite au coup de griffe qu’il n’avait même pas réussi à lui asséner. Bien… il allait essayer autre chose.

Ce dragon était un adepte des tirs de puissance, non ? Qu’il essaye… D’un battement d’ailes, Libegon contourna la dangereuse créature tout en restant à une distance raisonnable. Une fois de l’autre côté, il fit de nouveau face à son adversaire et laissa libre court à son souffle draconique.
La raison de son positionnement était simple : Libegon comptait garder ses distances, à présent qu’il connaissait la force physique de la bête. Sa force à distance était certes tout aussi impressionnante… mais s’il lui tirait dessus de là où il se trouvait et que la libellule l’évitait, l’attaque frapperait directement le Neïtram géant. Et évidemment, il ne lui laisserait pas non plus l’occasion de reprendre ses attaques en direction du temple… il l’attaquerait sans relâche. Après-tout… le dragon du sable était le mieux placé pour infliger de véritables dommages à cet adversaire, après la Momartik.

D’ailleurs, en parlant de cette dernière, elle était toujours aux prises avec le trio humanoïde. Et malheureusement, son type risquait de ne plus l’avantager très longtemps, puisqu’à présent, un soleil brulant rayonnait au-dessus de leur tête…
Soleil ? Mauvaise idée, très mauvaise idée de la part de leur adversaire.

« Germignon ! Zénith ! », Lança immédiatement Ninj.

Surpris, la petite boule verte leva les yeux au ciel, remarquant le soleil ardent qui frappait une partie du terrain, en partie combattu par la pluie. Effectivement… il n’était pas question que ce type soit le seul à en profiter ! Tout en fermant les yeux pour se concentrer, le petit Pokémon  leva sa feuille dans les airs et s’illumina tandis que les rayons du soleil progressaient  rapidement en direction du temple. C’était une aubaine… une véritable aubaine.
Lorsqu’il rouvrit les yeux, le Germignon reposa immédiatement sa feuille sur le corps meurtri de Moona. Et comme l’abeille put le remarquer, sa synthèse était à présent beaucoup plus efficace, refermant peu à peu les plaies de sa patiente. Mais le plus impressionnant était encore à venir… car sans le vouloir, le trioxhydre venait de renforcer un Flamenois à pleine puissance :  

« Comme si le soleil pouvait être un désavantage avec moi sur le champ de bataille… », Ricana le chercheur avant de tendre un bras en direction de l’homme aux enfants. « J’utilise rarement mes capacités de cette façon… mais ça ne veut pas dire que j’en suis incapable… »

Les flammes entourant le bras du chercheur triplèrent de volume et recouvrirent bientôt la totalité de son corps, ne laissant qu’une flamme humanoïde à l’endroit où il se trouvait. Pourtant, l’effet principal de l’attaque ne concernait pas le chercheur… mais sa cible.
Lalabelle et les autres n’étaient plus renforcés… néanmoins, ils allaient à présent avoir le meilleur avantage possible sur leur adversaire. Des flammes ? Qu’ils essayent d’en lancer… de simples étincelles, rien de plus. Ninj pompait l’énergie du trio à une vitesse plus qu’inquiétante ! L’amplification était un domaine complexe… un domaine qui nécessitait de savoir jouer avec son énergie, autant qu’avec celle des autres, au risque de provoquer des cataclysmes à la moindre erreur. Et après tant d’années de pratique et d’erreurs, le chercheur était capable de bien plus que de simplement amplifier ses camarades.

Mais évidemment, l’attaque n’allait pas s’arrêter en si bonne voie… Car après avoir absorbé tant d’énergie, il fallait bien évidemment s’en débarrasser ! Quoi de mieux que de créer un nouveau monstre à partir des forces d’un autre monstre ?

« Arcanin, abri ! », Lança Ninj à travers son manteau de flammes rougeoyantes.

Sans réfléchir au pourquoi du comment, le canidé obéit aux ordres de son maître. Tout comme Voltali l’avait fait l’instant d’avant, le canidé forma une sphère protectrice translucide autour de lui. Toutefois… celle-ci fut bien plus dangereuse que celle dont la renarde avait bénéficié ! A l’instant où la guillotine du Scalproie frappa la barrière, le piège s’enclencha…
Le corps de l’Arcanin s’embrasa à son tour, renforcé par le chercheur. La barrière vira au rouge… s’embrasa… et finalement, sembla littéralement exploser, à la façon d’une bombe déclenchée par l’attaque du Scalproie. Une colonne de flammes dévastatrices entoura les deux adversaires, formant un véritable bucher ardent au milieu du champ de bataille.
Derrière ses flammes qui le recouvraient, Ninj souriait. Tant que le soleil serait aussi brillant dans les cieux… lui, Arcanin et Germignon seraient de véritables plaies pour leurs adversaires. D’ailleurs… il en est un autre qui risquait de devenir inquiétant dans les prochaines minutes si rien n’était fait.

Alors qu’il semblait tout simplement inapprochable tant la chaleur qu’il dégageait était assommante, Ninj sentit une longue créature s’enrouler le long de son bras et absorber une partie des flammes qui s’échappaient de son corps.
Ces flammes… c’était les mêmes… les mêmes qui composaient une partie complète de son corps… il avait l’impression de replonger au cœur du lac de sa naissance, de baigner dans l’eau de la vie aux côtés de sa mère… Pourtant, son corps n’était ainsi que depuis quelques mois… une année si l’on comptait sa convalescence… Une longue année d’absence qui avait chamboulé la totalité de son organisme. Et à présent, ces flammes si brulantes le nourrissaient comme le lait d’une mère… plus encore, il les sentait s’engouffrer en lui et panser ses blessures, tandis que ses yeux s’illuminaient d’une lueur aussi pure qu’intense.

Les flammes l’avaient réveillé, d’un appel auquel il ne pouvait résister… et à présent qu’il les sentait en lui… il renaissait tel un phénix s’extirpant des flammes de sa mère.

Trois jets de flammes succins partirent de Ninj, frappant tour à tour les créatures à gauches et à droite de la porte, ainsi que celles qui espéraient entrer par les cieux. Puis, lentement, une excroissance de flammes se sépara du brasier camouflant Ninj… tandis que Draco quittait son maître à pleine puissance pour répandre cette énergie nouvelle sur le champ de bataille.

« Hé bah, ils s’amusent là-bas ! », Souffla Pichu.

Pourquoi elle, elle ne s’amusait pas ? Tsss… Ce Neïtram n’en avait tout simplement rien à faire d’elle. En plus, elle devait baby-sitter deux gamines dont elle venait de remarquer la présence…
D’un bond, elle rejoignit les deux autres et leur conseilla simplement de garder leur distance avec l’énorme créature. A priori, il ne les attaquerait pas… mais elles ne devaient pas se laisser piétiner. Quant à elle… il était temps de tenter quelque chose de plus marquant pour l’autre tas de graisse. Reprenant sa forme animale, la Pichu plaqua sa queue au sol pour faire prise de terre et déchaina directement un fatal’foudre aussi puissant que possible sur le Neïtram. Après le coup inutile… le coup brutal. Restait à voir l’effet que ça aurait…


Spoiler:
Mwahahaha, pas souvent qu'on voit un Ninj à pleine puissance Razz

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Mar 12 Aoû 2014 - 21:34


Mi-femme, mi-oiseau, 100% folle

"Alors ? On commence à faiblir, c'est ça ? Je pensais que tu serais bien plus divertissante ! Voilà le problème des êtres éphémères comme vous ! Dès qu'il s'agit de fanfaronner, vous êtes les premiers mais quand il faut passer à l'acte, il n'y a plus personne hein ? Dommage, je vais devoir d'effacer de ce monde ! Comme tous les autres !"

Kadora n'hésitait plus réellement, se dépêchant maintenant de faire un maximum de dégâts sur la Voltali, tout cela semblant sans intérêt pour elle pour les ridicules attaques de la part de la Voltali. Elle avait une idée en tête mais cela n'allait pas sûbir. Soudainement, une aura ténébreuse se forma autour d'elle, faisant vibrer dans l'obscurité tout ce qui était proche de la femme à moitié humaine. Celle-ci était en train de baver, regardant Voltali tout en disant :

"Est-ce que je te fais peur, ridicule petite pokémon ? Sens-tu ce sentiment d'effroi qui t'envahit ? Ne t'en fait pas ... Ne t'en fait pas ... On va en terminer bien assez tôt .. .hahaha ... HAHAHA ... HAHAHAHAHAHAHA !"

Le rire ressemblait presque à celui d'un  piaillement alors qu'elle s'envolait. Tout son corps s"était mis à flamber alors qu'elle semblait préparer une attaque aérienne d'une grande violence et puissance. Même pour une pokémon électrique, il ne fallait pas espérer s'en sortir en vue du gabarit de l'être qui se tenait en face de la Voltali. Ce qui allait lui tomber dessus était d'une violence incommensurable ... et comme elle désirait tant se débrouiller seule, il ne fallait pas espérer qu'elle s'en sorte. Mourir par vanité ... cette créature ne méritait aucune estime. Ne pas reconnaître ses faiblesses, c'est ce qui était la raison de la destruction de cette cité ... HAHAHA !

"Est-ce que tu me prends pour un idiot ?"

Cette fois-ci, la voix ne provenait pas de l'homme mais du Trioxhydre en face du Libegon. Le pokémon regardait son adversaire avec neutralité avant de décoller dans les airs. De cette hauteur, c'était bien plus facile pour atteindre son adversaire à la verticale et non à l'horizontale, comme le désirait le Libegon. D'ailleurs, celui-ci pouvait finalement remarquer quelque chose d'étrange chez son adversaire. Pourquoi celui-ci avait-il une telle intelligence et réflexion ? Bien entendu, chaque pokémon était plus ou moins intelligent mais quelque chose clochait chez ce Trioxhydre et cela depuis le début. Le pokémon ouvrait ses trois bouches mais aucun son n'en sortit. Non, le Libegon pouvait voir les dents ensanglantées du pokémon, prêtes à se planter de toutes parts dans son corps pour le déchiqueter de partout. Pire, cela ressemblait à une horrible grimace qui allait le déstabiliser pendant ses déplacements et rendre sa course moins rapide. Ce pokémon était terrifiant, vraiment terrifiant ... il calculait et voyait bien plus loin que le reste. Le pire tait bien le fait qu'autre chose était en train de se produire ... et cela provenait de la part de l'homme et des deux enfants.

Le ciel se mit à trembler en même temps que la terre. Sans crier gare, les trois personnes venaient soudainement de quitter la place comme un seul être. La colère qui sortait de cette attaque n'avait rien à voir avec les précédentes. La Lockpin tenta de s'interposer mais une baffe de la part de l'adulte l'envoya dans le décor, la laissant à moitié choquée par le coup et surtout incapable de réagir pour la suite. L'explosion crée par la barrière de l'Arcanin arriva bien à les ralentir pendant quelques secondes mais ce n'était pas suffisant pour les arrêter voire les repousser. Les trois être étaient comme enragés alors que les deux enfants se jetaient sur la Momartik humanisée. Celle-ci créa deux laser glacés pour les repousser, esquivant de près, très près les attaques colériques des deux enfants. Ces derniers tentèrent d'ouvrir la bouche pour cracher des flammes mais rien ne se fit voir. PIRE ! Malgré les blessures de plus en plus apparentes sur leurs corps, ils ne semblaient guère vouloir s'arrêter, prêts à tout ravager pour arriver à leurs fins. Et maintenant, l'homme était face à Arcanin. Aussitôt, ce ne fut pas une attaque au poing qui vient s'abattre sur le chien géant mais des dents ... L'homme venait tout simplement de planter ses dents dans la chair du pokémon et de bien mordre à cet endroit, quitte à retirer la peau, la chair et tout ce qui composait l'Arcanin. La bouche ensanglantée, l'homme avait tout l'air d'un monstre maintenant. Et ce n'était que le début.

Ailleurs, Soriu semblait dominer son adversaire mais soudainement, son coup passa à travers son adversaire, celui-ci s'étant déplacé au dernier moment. Encore une fois ... et encore une fois ... qu'est-ce que ça voulait dire ? Le jeune homme écarquilla les yeux, plongé dans l'incompréhension alors que c'était à son tour de recevoir de nombreuses entailles sur le corps. Alors qu'il pensait dominer ce combat, il comprenait maintenant que son adversaire l'était tout autant ... Il venait de passer aux choses sérieuses et ne s'en cachait guère. Son katana était maintenant tenu à deux mains et Soriu avait l'impression qu'il s'était allongé ... ou alors, était-ce vraiment la même arme ? Tout ce qu'il savait, c'est que les entailles étaient profondes s'il se faisait toucher et surtout que son épée avait du mal à parer les coups de lame d'Otoka. C'est bête ... mais il reconnaissait complètement son impuissance face à lui. Il avait encore tant à progresser, tant à faire et ... Est-ce qu'il devait faire ça ici ? Non ? Quand même pas, n'est-ce pas ? Pourtant, c'était l'unique solution qu'il voyait. Le souci, c'est qu'il avait l'impression qu'il n'avait que celle-ci dès qu'il y avait un problème. Un vent assez fort commença à se former derrière Soriu, comme pour le protéger ... ou alors améliorer ses conditions physiques et mentales. Otoka s'arrêta dans ses déplacements, le fixant en haussant un sourcil :


"Vraiment ? Si tel st le cas, il me faudra alors t'achever bien plus rapidement que prévu."

Ailleurs, Moona était déjà en train de remercier le petit Germignon pour les soins. Elle l'embrassa sur la feuille avant de se mettre à voleter. Avec vivacité, elle était maintenant non loin de Soriu, celui-ci se retournant avec surprise, ne s'attendant pas à la voir. Sans lui permettre de parler, la jeune femme vint le badigeonner de miel, le jeune homme remarquant que les blessures se refermaient aussitôt. Elle était en pleine forme grâce à Germignon, ça voulait donc dire que les autres aussi ! Nephene, néanmoins, avait décidé de faire de son mieux pour aller soigner Lalabelle. Le souci résidait malheureusement dans le fait que si le Zénith renforçait tout ce qui était élément du feu, les plantes et donc indirectement les insectes, c'était tout le contraire pour ce qui était aqueux et glacé ... Elle projeta de l'eau sur Friyendia, la jeune femme la remercia avant qu'elle n'aille en direction de Lalabelle, cherchant à la réveiller. Ce combat était juste épuisant sur la durée ! Combien de temps est-ce qu'ils allaient devoir tenir ? Est-ce qu'ils en avaient la moindre idée ? Nul ne le savait ! C'était ça le problème ! Nul ne le savait ! Grâce à Ninj, nul être ne pût tenter de s'en prendre aux citoyens dans le temple, ce qui était une bonne chose. D'ailleurs, l'âme de Cryptero pût souffler un peu, envoyant un message mental à tous et à toutes :

"Nous ne faillirons pas, qu'importe nos adversaires. Nous lutterons sans jamais nous arrêter ! Observez ses hommes, ses femmes et ses pokémon qui se battent pour nous ! Ne vous inquiétez pas ... Je vais revenir bien vite ... Nous ne nous laisserons pas faire ..."

Elle s'était finalement éloignée du reste des citoyens. Aucun mort n'avait été à déplorer. On pouvait ressentir une certaine énergie psychique maintenant dans le temple, comme si l'âme de Cryptero l'utilisait pour canaliser son mental. Elle semblait avoir une idée en tête mais laquelle  ? Du côté de Pichu, la foudre qu'elle avait utilisée sur le Neitram semblait inefficace encore une fois ... pourtant, il s'arrêta lorsqu'il fût percuté par l'attaque électrique. Finalement, ses yeux se posèrent sur la pokémon avant que d'un mouvement de main, celle-ci s'entoura d'une aura rose. D'un simple geste, il vint balayer tout ce qui se trouvait devant lui mais surtout créer une puissante rafale psy en direction de la pokémon. Elle avait le temps que cela arrive mais vu le diamètre et la puissance de l'attaque, il valait mieux pour elle qu'elle ne l'esquive. Ce n'était pas en parant qu'elle s'en sortirait. D'ailleurs la Pyronille continuait ses crachats enflammés et ses petits dards mais même si le Neitram avançait, il était encore trop loin pour elle. Elle sautilla pour passer de toit en toit, étant sur le côté à l'opposé par rapport à Pichu. Finalement, il n'y avait bien que Solochi qui continuait de bâiller en restant sur place. Tout cela ne l'affectait guère malgré la situation des plus alarmantes. Vu ce que le Neitram venait de produire, si cela se reproduisait, il ne fallait pas espérer que le temple s'en sorte indemne.

[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) + 2 morts (4eme post) + 2 morts (5eme post) : 3 soldats
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) + 1 mort (4eme post) : 4 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) + 2 morts (4eme post) + 3 morts (5eme post)  : 74 citoyens

Total : 81 personnes vivantes pour 19 morts

Ca va commencer à chauffer de TOUS les côtés.]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Mar 19 Aoû 2014 - 1:45

Peur ?... De la peur ?... Voltali se redressa lentement, un sourire malveillant sur le visage. Comme si quoi que ce soit pouvait encore lui faire peur aujourd’hui… Elle avait traversé l’enfer, côtoyé la mort, et perdu tout ce qui avait compté pour elle… Pourquoi aurait-elle peur de quitter ce monde décadent ? D’autres se seraient peut-être enfuis en voyant la harpie s’envoler dans les cieux, le corps recouvert des flammes d’une de ses attaques les plus terribles. Mais elle… elle, elle se fichait bien de ce qui lui arriverait lorsque cette attaque la frapperait. Non… pire… elle n’attendait que ça.
Le regard fou et le corps couvert de blessures, la renarde pris une profonde inspiration avant de hurler à l’intention de son adversaire :

« Je ne ressens plus la moindre crainte depuis longtemps… Je ne ressens plus rien ! Seulement de l’excitation à l’idée de m’en aller ! ALLEZ, VIENS ! FRAPPE-MOI ! EMPORTE-MOI ! JE N’AI… »

Les cris de folie de la renarde se stoppèrent net, tandis qu’une petite créature venait d’apparaître au-devant d’elle pour poser l’une de ses pattes sur son museau et la faire taire.
Certains pouvaient peut-être le prendre pour un autre… mais pas elle. Ce n’était pas souvent que Reï se montrait sous son vrai jour et laissait son pelage rouge et noir si commun pour ceux de son espèce se dévoiler aux yeux de tous. En effet, derrière ce pelage dépourvu d’illusion, Voltali devina sans peine qu’autre chose bouleversait le jeune Zorua. Elle l’avait vu inconscient à l’intérieur du temple… d’où personne ne semblait l’avoir vu s’échapper. Pourquoi se donnerait-il autant de mal pour berner les siens une fois réveillé ?

La réponse naquit d’elle-même dans son esprit, tandis que la renarde observait le regard perdu de son ami. Elle pouvait lire dans ses yeux émeraude une folie bien différente de celle qui l’habitait elle en ce moment : quoi qu’ait subit le pauvre Zorua aujourd’hui, il semblait toujours sous le choc de ce traumatisme. Et ce long sommeil dénué d’images n’avait fait qu’aggraver son état. A présent, la seule qui lui restait en tête… le seul et unique souvenir qui parvenait jusqu’à son cerveau n’était autre que celui de la renarde électrique.

« Tu n’es pas… celle de mes souvenirs. », Murmura une voix inconnue dans l’esprit de la renarde.

Surprise, la Voltali porta son regard de gauche à droite rapidement, à la recherche du propriétaire de cette voix. Mais immédiatement, le Zorua ramena la tête de son amie face à lui, l’obligeant à le regarder tandis que la voix prononçait une seconde phrase :

« Ce n’est pas toi. Tu n’es pas comme ça. »

C’était… c’était bien Reï qui parlait ? Cette voix télépathique si neutre dans son esprit, qu’elle seule semblait pouvoir entendre ? Mais depuis quand en était-il capable ? Le jeune Zorua était muet depuis sa naissance… Et pourtant… une fois encore, la voix reprit :

« Je ne suis pas moi non plus. Je ne peux pas être moi. Je ne sais plus qui est ce moi… je ne sais pas qui sont tous ces gens. », Commença la voix avec neutralité, avant de reprendre avec enfin un début de conviction : « Je ne suis là que pour toi… toi que je vois dans mes souvenirs… je veux que tu reviennes… »

Les paroles du Zorua s’éteignirent finalement, ramenant la conscience de la renarde électrique sur l’affrontement qu’elle était en train de livrer. Sauf qu’à présent… elle avait son ami devant elle, à l’endroit exact où la harpie allait frapper dans quelques secondes… elle n’avait ni le temps de réagir, ni le temps de hurler… seulement celui de réaliser ce qui se passait sous ses yeux.

*Souviens-toi…*, Furent les deux seuls mots qui s’affichèrent en illusion au-dessus du pauvre Zorua, telle un ordre donné à celle qui lui fondait dessus.

Les ailes enflammées de l’oiseau frappèrent le Zorua avec une puissance terrifiante. Les deux combattantes eurent même l’impression de voir le corps de l’illusionniste exploser à l’impact. Mais au lieu d’une explosion de chair et de sang, la harpie eut plutôt la sensation de traverser un nuage de ténèbres, dont la moindre particule s’insuffla en elle à la façon d’un poison qui éveillait l’un de ses souvenirs. Une simple phrase, qu’un jeune illusionniste lui avait écrite il y a peu…

*C’est la seconde fois que vous nous sous-estimez. La prochaine fois, vous perdrez votre vie.*

L’illusion ne dura qu’un instant, le temps de rappeler à la harpie ce message qui la destinait à mourir aujourd’hui… L’instant d’après, elle percutait la Voltali, comme si rien de tout cela n’avait eu lieu.
Etonnamment, la renarde encaissa le choc sans la moindre difficulté, comme si l’humaine venait de se voir drainer toute sa puissance. Elle para l’attaque en posant ses pattes contre les serres crochues de l’oiseau, et constata avec satisfaction le manque d’efficacité de l’attaque ennemie… ainsi que l’occasion en or qu’elle venait d’obtenir.

« Désolé Reï… », Murmura-t-elle pour elle-même. « Je te promets que cette fois sera la dernière… »

Un large sourire sur le visage, la renarde plongea son regard dans celui de son adversaire. Il était temps de reprendre ce combat. Un nouveau hurlement de rage… un nouveau déferlement de foudre… à bout portant cette fois-ci, et sans la moindre contrainte.


Pendant ce temps, deux dragons se livraient à un petit jeu de course-poursuite au milieu du champ de bataille. Ralenti par l’attaque de son adversaire, Libegon perdait de la marge assez rapidement… plus que quelques mètres et l’autre serait à portée pour lui briser les os de sa puissante mâchoire. Le trouvait-il stupide ? Oui, même s’il ne prit pas le temps de lui répondre directement. Tout ce qu’il souhaitait, c’était faire perdre un peu de temps à ce puissant dragon… le temps que ses camarades se chargent des autres. Il gagna autant de temps que possible… tenant jusqu’à la dernière seconde, là où les crocs du dragon auraient dû pénétrer ses ailes fébriles…
Puis, sans crier gare, le dragon-libellule cessa de battre des ailes et se laissa chuter en direction du sol, évitant de justesse l’attaque de son adversaire. Ce n’était qu’une question de temps… quelques secondes supplémentaires…
Lorsqu’il percuta le sol, Libegon provoqua un puissant Séisme. Rien de bien dangereux à la base pour le dragon qui le poursuivait… par contre, les deux bâtiments autour de lui commençaient à s’effondrer sur les deux dragons proches du sol. Et à présent… la dernière partie de son plan.

A la seconde où l’autre arriva à portée une nouvelle fois, Libegon l’accueillit en plaquant ses pattes-arrière sur le buste du dragon. Et avant que l’autre n’ait le temps de le frapper, il se propulsa à pleine vitesse d’un demi-tour en direction de son dresseur, à la porte du temple, abandonnant son ennemi là où il se trouvait.
En arrivant près de Ninj, Libegon se jeta immédiatement sur les deux jeunes humains à l’allure de Trioxhydre. Dire qu’il passait d’un trioxhydre à l’autre… il n’avait pas longtemps avant que l’immense bestiole ne revienne s’en prendre à eux, mais s’il pouvait donner un bref coup de pouce à Friyendia, ce serait suffisant pour se charger de ces choses.

L’adulte quant à lui avait décidé de s’en prendre à Arcanin. Lorsqu’il planta ses crocs dans la chair du canidé, ce dernier couina de douleur et se débattit pour essayer de faire lâcher prise à son agresseur. Mais pour tout dire, si l’autre lâchait prise, ce ne serait pas grâce aux mouvements de panique du canidé… mais plutôt parce qu’il venait de plonger ses crocs dans un véritable bain de lave. Entre la chaleur habituelle du canidé et la puissante amplification de Ninj, le corps de l’Arcanin était actuellement à une température insoutenable, même pour un dragon.
Par contre, l’attaque avait eu le mérite de déstabiliser le chiot, qui ne trouva rien de mieux à faire que de se rouler dans tous les sens en couinant avant de cracher un nouveau jet de flamme de panique peu contrôlé sur son adversaire, malgré le manque d’efficacité que cette attaque avait eu à plusieurs reprises. En fait, mieux valait que quelqu’un d’autre ne lui vienne en aide très rapidement, sans quoi son manque d’expérience risquerait de lui être fatal assez rapidement… Draco peut-être ? Non, pour l’instant, le dragon était trop occupé à maintenir les ombres hors du temple… alors peut-être l’un des Pokémon de Soriu ?


Tandis que l’affrontement bouillonnait de toutes parts, Pichu de son côté testait les capacités de l’énorme chose apparue à l’autre bout du champ de bataille. Et ce laser psychique qui fut lancé dans sa direction n’avait rien de rassurant ! Reprenant rapidement sa forme humaine, la gamine s’écarta de la trajectoire du laser en un éclair, et constata avec stupeur le ravage que l’immense Neïtram venait de provoquer en une seule attaque. Il ne restait en tout et pour tout qu’un large sillon à l’endroit où le laser venait de frapper… les maigres bicoques qui avaient osé se trouver sur la trajectoire du rayon s’étaient tout simplement faites pulvériser. Hum… il ne fallait définitivement pas que ce style d’attaque n’atteigne le temple… mais comment faire ? Le retenir ? Quoi qu’il en soit, il n’était pas envisageable de l’encaisser comme Moona et Nephene l’avait fait avec l’attaque du Trioxhydre.

C’était vraiment peine perdue… mais elle ne pouvait pas non plus rester là à ne rien faire ! Tournant autour du Neïtram à vive-allure, la gamine forma une cage électrique autour de la bête, espérant pouvoir le retenir quelques secondes supplémentaires à chaque nouvelle tentative. Enfin… ses agissements n’avaient guère la moindre importance. Ce qui comptait, c’était surtout d’observer cette chose… et d’espérer y voir un signe de faiblesse quelconque qu’elle pourrait exploiter.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 22 Aoû 2014 - 22:55


Quand la Mort se rapproche

"AH ... AH ... AAAAAAAAAAAH ! L'exaltation ! Ce combat ! Je ne sais pas ce que tu as fait, ce qui s'est passé mais visiblement, toi aussi, tu as tes petits secrets hein ?!"

La jeune femme à moitié humaine poussa un cri de rage avant de se faire foudroyer à bout portant par l'attaque électrique. Malgré la perte d'efficacité de sa foudre, il ne fallait pas se leurrer. A cette distance, et surtout pour une femme à moitié oiseau, l'attaque fût dévastatrice. De la fumée blanche évacuait de tous les pores de la peau de Kadora alors que celle-ci avait maintenant du sang noir qui coulait de ses plaies. Pourtant, son regard améthyste en disait long sur son envie de ravager son adversaire et sur le fait qu'elle était encore prête à se battre, que le combat n'était pas fini ! Qu'il ne fallait pas espérer pouvoir l'enterrer sans même qu'elle ne l'affronte réellement ! Elle était peut-être épuisée ... ou presque. D'un geste rageur, Voltali put voir un geste effroyable. La main droite devenue serre se plaça sur le bras de Kadora avant qu'elle ne se l'arrache, du sang noir giclant de la plaie. Poussant un autre cri, le sang s'arrêta après quelques secondes alors que la peau et les muscles disparaissaient du bras arraché, prenant alors la forme d'un long et épais os qui semblait des plus solides.

"Pour vaincre, il faut souffrir ... Pour vaincre, il faut détruire ! POUR VAINCRE IL FAUT BRISER ! TE BRISER !"

Et aussitôt, l'attaque vint être lancée. Ce n'était même plus des attaques liées au vent mais bel et bien une attaque basée sur la violence et physique. L'os tenue dans la serre droite frappait la Voltali au visage, ne semblant guère se briser. Tout cela avait pris une tournure des plus horribles alors que les coups projetaient la pokémon électrique de tous les côtés, quitte à ce que son propre corps ne puisse résister aux différentes attaques causées par Kadora. D'ailleurs, celle-ci paraissait étrange, très étrange. Un peu comme une lueur qui commençait à s'éteindre dans ses yeux. Et pourtant, elle restait présente. Elle semblait toujours consciente et prête à livrer bataille, peut-être même au delà de la mort ... mais pouvait-on réellement parler de mort dans un tel lieu ? Dans un tel endroit ? Difficile à dire quand on ne savait pas ce qui était réellement vivant ici.

"Ma ... Maître ! Ils ne vont pas bien !"

C'était bien l'adulte qui venait de prendre la parole, regardant les deux enfants qui décollèrent dans les cieux à cause des Séismes mais surtout du Libegon. Les deux attaques avaient réussi à bien affecter les enfants alors que l'adulte ... s'envola tout simplement en faisant apparaître dans son dos. Avec vivacité, il réceptionna les deux enfants qui semblaient salement blessés. Friyendia remercia le Libegon alors que le Trioxhydre s'était arrêté dans ses attaques, fixant l'adulte et les deux enfants avant de descendre pour atterrir sur le toit d'un bâtiment.

"Bien ... Il semblerait que visiblement, vous n'ayez de cesse que de nous créer des ennuis. Vous êtes usant ... Tu peux arrêter la plaisanterie. Reprends ta forme originale et vient m'épauler, cela sera beaucoup plus simple. Nous allons passer à la seconde partie."

L'adulte hocha la tête en réponse aux propos humains du Trioxhydre. Peu à peu, son corps s'illumina, les deux enfants disparaissant en semblant fusionner dans la chair alors que le visage de l'adulte se déformait, prenant l'allure d'une gueule. Après une bonne minute, c'était maintenant un Trioxhydre bien imposant qui se trouvait à la place du trio. Un Trioxhydre qui devait bien faire deux fois la taille de celui qui avait donné tant de mal au Libegon. D'ailleurs, celui-ci s'envola avant de grimper sur le corps de l'imposant Trioxhydre. Peu à peu, les six têtes semblaient maintenant parfaitement coordonner, donnant l'impression qu'une horrible chimère venait de voir le jour.

"Vous l'aurez désiré ... Vous l'avez décidé ... Nous allons vous éradiquer ..."

Et voilà ... La dévastation venait de débuter. Ce n'était pas seulement des éclairs, des rayons de glace et de gigantesques flammes qui sortirent de trois têtes de ce duo de Trioxhydres mais aussi d'imposants lasers dévastateurs de la part des trois autres. Et ensuite ? Ils alternaient. Ainsi, lorsque l'un devait se fatiguer, l'autre lançait alors une attaque ... et peu à peu, tout ce qui restait de la ville était maintenant à feu et à sang. Et que dire pour tenter de s'en approcher ? Tout simplement impossible ou presque ? Il fallait bien trouver une solution ! Mais voilà, les pokémon de Soriu avaient besoin de se reposer et Nephene faisait de son mieux pour que chacun puisse se ressourcer. Mais les faits étaient là. Les deux derniers soldats encore présents à part celui dans le temple étaient tout simplement balayés par les attaques tandis deux des pokémon vinrent les rejoindre. Friyendia eut la présence d'esprit de dire aux deux derniers de se rendre dans le temple au cas où pour défendre si cela était nécessaire. Mais peu à peu, le rayon d'action se réduisait, les ténèbres envahissaient les lieux. Et pourtant, une maigre lueur d'espoir continuait de se faire voir. Peut-être parce que chaque pokémon adverse, ceux qui accompagnaient ces trois êtres à la puissance démentielle n'étaient plus là ? Le Scalproie avait tout simplement disparu, complètement désintégré par l'attaque de son adversaire ... mais pouvait-on réellement croire cela ? En vue de ce qu'était ces êtres ... d'ailleurs, les cendres du pokémon s'étaient mis à voleter peu à peu, semblant se diriger vers Otoka. Les cendres se formèrent autour de l'arme de l'homme, celle-ci devenant complètement noire.  Soriu fit un geste sur le côté pour esquiver le coup cette fois mais une petite entaille se fit voir, Moona tentant de la soigner ... sans succès ? Le jeune homme cligna des yeux avant de crier :

"MOONA ! DISPARAIS DE LA ! Si tu es blessée, tu ne pourras pas te soigner !"

Avant même qu'elle ne puisse ouvrir sa bouche, elle se retrouva téléportée aux côtés des autres. Otoka avait fait un léger sourire, le genre de sourire figé alors que sa lame brillait d'une aura malsaine ... une aura malsaine et ténébreuse. Soriu commença à toussoter, remarquant qu'il crachait du sang. Du poison ? Il venait d'être affecté par du poison ? Il cligna des yeux pour être sûr d'avoir compris ce à quoi il avait affaire. Cet homme ...  n'est-ce pas ? Si lui-même était un maître de l'esprit, d'autres étaient des maîtres dans le domaine des ombres. Maniant l'obscurité et les pires poisons, ils étaient capables d'abattre un adversaire d'un seul coup de leur lame ... même si ce n'était qu'une éraflure comme maintenant. Pour quelqu'un comme lui, il avait les capacités pour résister mais s'il ne trouvait pas un remède ou s'il n'arrivait pas à vaincre son adversaire dans les plus brefs délais, il ne fallait pas alors espérer grand-chose de sa part. Peut-être même que la mort allait l'atteindre avant même qu'il ne puisse revenir dans le monde ... d'où il provenait, n'est-ce pas ?

Quelques cris fusèrent dans le temple. La peur constante, la crainte, les différents assauts, toujours repoussés, malgré l'aide des deux pokémon soldats et de Ninj, avaient eut raison de trois vieilles personnes. L'âge n'ayant guère aidé celles-ci, il n'y avait eut alors aucun moyen de les arrêter malheureusement ... Leurs coeurs avaient tout simplement lâché devant l'effroi. Ce qui n'était pas fait pour rassurer tout le monde ... surtout lorsqu'à côté,  le sol se mettait à trembler de plus en plus, faisant secouer tout le temple dans sa globalité. L'âme de Cryptero signala qu'elle allait vérifier ce qui se passait, se téléportant sur le toit pour pouvoir alors apercevoir ... l'épaisse monstruosité qui se rapprochait inexorablement d'eux.

Surtout que Pichu avait tenté une chose un peu ridicule ... Paralyser un être aussi imposant et monstrueux ? Sincèrement ? Cela ressemblait plus à une petite caresse qui vient légèrement embêter le pokémon géant. Celui-ci se tourna néanmoins vers la petite créature avant de lever la patte pour tenter de l'abattre sur son adversaire. C'était aussi simple que cela ... et il fit de même pour la petite Pyronille qui continuait de cracher des flammes en sa direction. la petite boule de poils blanches aux cornes orangé fit un saut sur le côté. Et la petite Solochi ? Toujours morne, elle était là, fixant juste le Neitram géant avant de finalement faire un petit saut, de toit en toit, commençant à se diriger vers la créature ... avec visiblement une idée en tête mais laquelle. D'ailleurs, pour Pichu, cela ne pouvait pas passer inaperçu en vue de son expérience dans les combats. Quelque chose était bizarre ... la puissance de la pokémon n'avait rien à voir avec son apparence. En fait, elle semblait même ... terriblement plus forte que la Cryptero ou Friyendia. Elle devait égaler ... Elena ? Peut-être même la surpasser puisqu'elle était une dragonne. Pourtant, la petite pokémon ne faisait que sautiller gaiement de toit en toit, avançant inexorablement vers le Neitram Géant. Oui, ce n'était sûrement qu'une illusion.


[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) + 2 morts (4eme post) + 2 morts (5eme post) + 2 morts (7eme post) : 1 soldat
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) + 1 mort (4eme post) + 2 morts (7eme post) : 2 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) + 2 morts (4eme post) + 3 morts (5eme post) + 3 morts (7eme post) : 71 citoyens
Total : 74 personnes vivantes pour 26 morts]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Ninj le Mar 2 Sep 2014 - 22:52

Hum ? Après avoir évité l’énorme main du Neïtram sans grande difficulté, Pichu porta son regard en direction de la petite Solochi. Etrange… elle sentait une puissance invraisemblable venant de cette boule de poils… avait-elle quelque chose à cacher ? Avait-elle-même un plan pour éliminer cette chose ? La situation autour du temple ne semblait guère s’arranger… l’aide n’était pas prête d’arriver. Alors peut-être devait-elle faire confiance à cette créature dont, finalement, elle ne savait pas grand-chose si ce n’est que le sommeil résumait la majorité de son existence ? Jugeant que dans le pire des cas, ils gagneraient tout de même quelques précieuses secondes si le plan échouait, Pichu contourna l’immense créature dans la direction opposée à la Solochi et reprit sa forme animale.
Un claquement de mains plus tard, le Neïtram subissait une nouvelle fois les attaques électriques de la Pichu, avec une intensité qui se voulait plus énervante que réellement douloureuse. Pichu cherchait à attirer son attention… son courroux, si nécessaire. Ainsi, l’autre aurait le champ libre… quel que soit son plan ! En espérant qu’elle ne soit pas simplement à la recherche d’un nouvel oreiller pour sa prochaine sieste…

Pendant ce temps, l’affrontement le plus morbide qui soit se poursuivait à quelques mètres du temple de Cryptéro. Poussée par la rage et la folie, Kadora était allée jusqu’à s’arracher le bras pour s’en servir comme masse d’arme, frappant la renarde électrique avec toujours plus de violence.
De son côté, son adversaire n’était guère plus radieuse. Le pelage couvert de sang, c’était à se demander comment Voltali tenait encore sur ses pattes suite aux attaques de son adversaire. L’adrénaline du combat la rendait tout aussi folle que cette abomination au corps de harpie. Malgré l’intervention de Reï, la renarde avait définitivement perdu cette lueur de vie qui se cachait si bien au fond de ses prunelles sombres. Seule l’adrénaline de l’affrontement et l’idée de voir son adversaire mordre la poussière guidait encore ses pattes…

Se redressant une nouvelle fois suite au coup de la masse osseuse de Kadora, la renarde hurla toute sa rage, comme pour se rengorger de ses dernières forces en vue d’une nouvelle attaque. Elle avait tout donné… sa foudre… ses dards… ses crocs… même les pouvoirs de l’ombre ne faisaient que couler ce sang inhumain sans donner l’impression de pouvoir éliminer cette créature, quoi qu’elle soit. Pourtant… la renarde sentait que l’affrontement approchait de sa fin. Et si ce n’était pas celle de Kadora… ce serait probablement la sienne.

L’autre était à nouveau prête à frapper. Ecarquillant les yeux dans un regard meurtrier, Voltali lâcha un ultime sourire. Sa gueule s’entrouvrit lentement, avec dans l’idée de proférer une ultime menace… mais à peine eut-elle retroussé ses babines qu’une flaque de sang lui échappa de la gueule, rejet de son corps poussé au-delà de ses limites.
Crachant ce surplus de sang qui ne méritait guère de rester en elle, Voltali laissa échapper un rire nerveux avant de reporter son attention sur Kadora.

« Viens… VIENS ! QUE L’ON VOIE LEQUEL DE NOS CORPS SE BRISERA LE PREMIER ! », Hurla-t-elle avant de bondir en direction de Kadora.

Son corps se gorgea de foudre, tandis qu’elle accourait vers un ultime face à face, prête à frapper sans réfléchir à ce qui la frapperait dans un même temps. Sans doute serait-ce son dernier assaut… un dernier recourt pour elle, destiné à surpasser toutes ces attaques qu’elle avait enchainées mais qui n’avaient su venir à bout de son adversaire.
Voltali traversa les quelques mètres la séparant de Kadora en un instant, tel un missile lancé à pleine vitesse sur sa proie. Elle frappa… elle frappa ce bras dénué de vie, l’éclatant comme une vulgaire brindille sur la route d’un tsunami. Elle frappa ce corps couvert de liquide vital noir, ignorant la douleur que son propre corps subirait suite à ces chocs terrifiants… elle frappa, de toutes ses forces… les dernières de ses forces… Elle frappa, malgré ses propres os se brisant au contact des attaques de son adversaire… Elle frappa… et ne verrait probablement pas les suites de son attaque.


Pendant ce temps, quatre des adversaires du temple s’étaient unis pour n’en former plus qu’un… plus grand, plus impressionnant… et surtout, terriblement plus dangereux.
Volant dans les cieux, Libegon tentait de trouver une faille à travers ce déluge d’attaques lancées par les 6 têtes des Trioxhydre. Hélas, à peine avait-il évité une attaque qu’un autre rayon arrivait dans sa direction. De plus, à force de voler aussi vite qu’il le pouvait en continu, le seigneur du désert commençait à sérieusement s’épuiser. Malheureusement, le reste de son groupe était occupé à retenir les créatures ténébreuses en dehors du temple… il pouvait encore compter sur l’aide des Pokémon de Soriu, mais même leur nombre ne suffisait pas à surpasser cette chose.

Jugeant qu’il manquait de temps, le dragon risqua un mouvement en direction de la bête. Prenant de la vitesse, il se dirigea vers l’une de ces têtes, virevoltantes. Peut-être que s’il parvenait à en blesser une… la créature ne serait plus capable d’attaquer en continue ! Ils ne pouvaient vaincre cette chose d’un seul coup… il fallait l’affaiblir, petit à petit. Et sa seule faiblesse semblait être en ces têtes séparées qui crachaient flammes, foudre et glace sans la moindre peine.

Les griffes recouvertes d’une énergie bleutée, le dragon s’apprêta à frapper la tête la plus proche… mais à peine fut-il à quelques mètres d’elle qu’une autre tête se tourna vers lui, crachant un jet de glace dans sa direction.
Esquivant l’attaque de justesse, le dragon des sables tenta tant bien que mal de garder son cap, ciblant toujours l’une des têtes… mais déjà, une autre attaque de glace parvenait dans sa direction. Bien trop gourmand, le dragon décida de ne pas laisser passer son occasion… et encaissa l’attaque de plein fouet pour pouvoir asséner son propre coup de griffe à l’une des têtes.
Hélas, le supplice de l’attaque de glace ne fut pas son dernier soucis… à peine eut-il frappé sa cible que Libegon fut pris pour cible par les autres têtes. Et tandis qu’il se laissait chuter en direction du sol, tous les éléments semblaient se déchainer vers lui, frappant le pauvre dragon avant qu’il ne l’atteigne.

Terrassé par les attaques multiples du Trioxhydre, Libegon roula sur quelques mètres en direction du temple avant de s’immobiliser dans une position allongée. Les ailes tordues et dépliées sur son dos, le dragon avait réussi à se protéger au mieux des dernières attaques… malheureusement, tout cela l’avait définitivement éliminé de l’affrontement. C’était à peine s’il parvenait à rester conscient, tandis qu’il mordait la poussière non loin de Ninj, qui accourait dans sa direction pour s’enquérir de son état. Frapper une seule tête au péril de sa vie... L’échange n’avait probablement pas été équitable, d’autant qu’à présent, il ne restait plus grand monde capable d’éliminer le double dragon.

En fait, du côté de Ninj, en comptant que Draco s’occupait des créatures ténébreuses et que Pichu était hors de portée, il ne restait véritablement qu’un unique combattant. Celui que le destin avait oublié… dont les blessures se refermaient sous la douce brulure de flammes de son dresseur.

Fièrement dressé face au Trioxhydre Arcanin lâcha un aboiement de défi à l’intention du trioxhydre. Il était probablement le seul Pokémon encore en pleine forme du groupe… s’il souhaitait pouvoir l’atteindre, le dragon allait devoir user de pleine puissance ! Prenant une profonde inspiration, l’Arcanin chargea l’une de ses terribles attaques de flammes… et cracha en direction du Trioxhydre une déflagration de flammes aux teintes multiples. Tant de flammes se mêlaient aux pouvoirs du chiot… Ses flammes rougeoyantes habituelles pleines de vie, les lueurs bien plus lumineuses du chercheur renforçant son camarade… mais également d’étranges feux follets qui se dirigeaient directement sur les têtes de la bête, capables de bruler ce dragon au sang chaud malgré ses résistances élémentaires.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 6 Sep 2014 - 22:52


Un Désert sans Fin

"AH ... AH ... AH !"

Elle exultait après tout ce temps ! Cette Votali lui rendait la monnaie de sa pièce mais ce n'était pas un problème ! C'était ce qu'elle voulait ! C'était ce qu'elle désirait ! Elle allait tout simplement écrabouiller cette Voltali et l'éliminer ! Mais en même temps, son propre corps vint finalement flancher en premier ! HAHAHA ! Bon sang ?! Elle ?! Elle ?! ELLE ?! ELLE ! OUI ! C'est donc ça ! Rien d'autre ! N'est-ce pas ? Elle poussa un rire tonitruant après l'assaut de la Voltali, la regardant longuement alors que tout son corps ensanglanté laissait s'échapper un liquide noir au sol.

"Qu'est-ce que tu penses avoir gagné ? Qu'est-ce que tu penses avoir réussi ? Qu'est-ce que tu penses avoir obtenu ? HAHAHA ! Tu ne pourras rien faire ! RIEN DU TOUT ! Tout ce que tu as fait est voué à l'échec ! Mais oui ... Pas mal ... C'est pas mal ... On se reverra dans le futur, n'est-ce pas ?"

Ce n'était pas une promesse, c'était un fait ... un fait qui allait s'accomplir car dès l'instant où Kadora vint s'écrouler au sol, son corps se dissipa en plusieurs sphères noires, celles-ci passant à côté de Voltali pour l'ignorer complètement. Les sphères s'envolèrent dans les cieux, disparaissant dans les nuages noirs qui empêchaient de voir à travers ces derniers. Pourtant, dès le moment où ils pénétrèrent dans les nuages, la Cité toute entière fût parcourue par des tremblements de terre, Otoka et Emoros déclarant :

"Bientôt la fin ... Cela sera bientôt la fin de cette histoire, oui ... C'est bien ça ... Bientôt, cette Cité sera réduite à néant. Il ne restera plus que des décombres sans importance ... avant qu'ils ne soient balayés à leur tour."

Maintenant que l'une des trois personne n'était plus présente, est-ce que les deux autres allaient se retrouver affaiblis ? Nullement ! Malgré tout ce qu'avait fait Soriu, Otoka avait décidé de sortir le grand jeu et le poison commençait à faire son office. Le jeune homme était en sueur, cherchant à garder le contrôle de son corps. Malheureusement, il n'était pas doué pour les anti-poison et il n'était pas sûr que ses pokémon en soient capables. Peut-être que Nephene ? Non, c'était trop dangereux que de se déplacer, il risquait alors de mettre en danger les autres. Il ne pouvait pas faire ça, il se l'interdisait ! Il devait tout faire pour protéger les autres ! Mais pour ça ... AH ! BON SANG ! Maintenant, il savait ce qu'il allait faire ! Ses deux yeux devinrent roses tandis qu'un troisième apparaissait sur son front. Il n'aurait pas la possibilité de se concentrer pour faire comme auparavant ... comme ce qui l'avait mis dans cet état dans le présent. Maintenant ... Alors, il avait une autre idée en tête. Cet homme voulait ça ? Il voulait qu'il se donne à son maximum ? Il allait alors le faire ! Que ça soit des débris, des lames ou autres, tout était maintenant en train d'entourer Soriu à la façon d'une tempête. Nul élémentalisme du vent, loin de là, simplement une maîtrise très élevée des pouvoirs psychiques. Cette fois-ci, tout partait dans tous les sens, comme si Soriu était empreint de folie, Otoka cherchant à arriver jusqu'à lui mais avec une certaine difficulté. Lorsque ce fût le cas, le jeune homme disparut de son champ de vision, apparaissant dans son dos pour lui donner un coup d'épée avant de recommencer. Otoka se retourna mais un pan de pierre le frappa à la hanche. AINSI ! Et encore ! Et encore ! Il fallait continuer malgré le poison ! Si son corps ne lui répondait presque plus, il lui restait alors l'esprit ! Et son esprit était fort, très fort en ce moment-même ! A partir de là, il n'avait alors rien à craindre ! Il pouvait tenir le coup et patienter ... Ah ...

Du côté du Libegon et des pokémon affrontant le double Trioxhydre, le choix fût rapidement fait. Nephene et Moona s'étaient approché du Libegon pour venir le soigner le plus vite possible tandis que les autres allaient épauler maintenant l'Arcanin pour combattre ce Trioxhydre fou à six tête ... ou plutôt cinq. L'une était plongée dans l'inconscience après les attaques du Libegon, bien que ce dernier n'avait visiblement pas eut de chance. Néanmoins, Friyendia combinait ses propres attaques de glace pour contrer quelques assauts du Trioxhydre tandis que l'Arcanin faisait de même de son côté. Si chacun se focalisait sur une tête, cela alors permettrait de prendre l'ascendant sur l'adversaire et ainsi de pouvoir le contrer ... Mais combien de temps ? Emoros semblait avoir encore quelques idées en tête ... ou plutôt dans ses trois têtes et malgré tout ce qui se passait, difficile alors de prédire ce qui allait les attendre si nul ne faisait attention. Néanmoins, bientôt, une seconde tête fût affaiblie, celle de l'autre Trioxhydre, beaucoup plus imposant que celui qui avait été un homme et ses deux enfants. Maintenant que deux têtes étaient tombées, le flot d'attaque avait été interrompu ... mais pour combien de temps ? Les quatre dernières têtes ciblèrent chacune un pan du temple, d'imposants rayons d'une puissance faramineuse en sortant. Comme ils n'étaient pas tous focalisé en un seul endroit, la protection allait être insuffisante ! Pourtant, l'un des rayons fût percuté par un coup de pied, produisant un puissant *BOOM* avant d'être projeté en direction des cieux, dissipant des nuages noirs ... pour laisser place au vide ? Il n'y avait rien ... rien du tout ... ni étoile, ni lune, ni astre lumineux ... juste du vide ... un vide complet. Lalabelle était là, son pied ensanglanté alors que de son corps émanait une étrange puissance. En même temps, des runes s'étaient présentées autour du temple, semblant calmer l'attaque, du moins pour quelques instants. Ce n'était pas grand chose mais cela restait au moins efficace. L'Altaria était à nouveau présente mais le temple tenait à peine debout ... et restait en même temps solide, consolidé par les pouvoirs psychiques de l'âme de Cryptero qui se tenait droite et fière, ses yeux devenus roses. Aucun mort n'avait été à déplorer cette fois ... Et en même temps, il fallait aller sauver Voltali qui avait put enfin en terminer avec Kadora.

Ailleurs, la Pichu continuait son petit manège pour empêcher que l'imposant Neitram avance, comprenant que la Petite Solochi semblait avoir une étrange idée en tête. D'ailleurs, même la Pyronille avait décidé de reculer comme si elle s'apprêtait à retourner auprès des autres. Tout se passa en un claquement de dents ... et non de doigts. Le corps du Neitram pencha sur le côté gauche, une partie de sa hanche ayant complètement disparue alors que son corps s'affaissait et s'écroulait au sol, provoquant une vague de poussière qui ravagea les bâtiments les plus proches. Il fallait espérer que la petite Pichu avait compris ce qui allait se passer avant d'être emportée à son tour. La Solochi poussa un long bâillement, crachant ce qu'elle avait dans la bouche, ce qui ressemblait à une sorte de mucus noir. Elle fit une petite moue bien que ses yeux n'étaient pas visibles. Le Neitram Géant se releva,un hurlement strident se faisant maintenant entendre dans la zone. L'hurlement fût accompagné par de nombreuses vagues psychiques, celles-ci étant sans effet sur la Solochi qui recommença ses assauts bien qu'il ne restait bientôt plus rien du du pan de la Cité proche du Neitram Géant. Celui-ci semblait même peu à peu léviter au-dessus du sol pour que la Solochi ne puisse pas l'atteindre mais vu son imposant corps, cela allait mettre quelques temps.


[100 personnes : 80 citoyens + 10 pokémon soldats + 10 soldats

10 soldats : 2 morts (2nd post) + 1 mort (3eme post) + 2 morts (4eme post) + 2 morts (5eme post) + 2 morts (7eme post) : 1 soldat
10 pokémons soldats : 2 morts (2nd post) + 3 morts (3eme post) + 1 mort (4eme post) + 2 morts (7eme post) : 2 pokémon soldats
80 citoyens : 1 morte (2nd post) + 2 morts (4eme post) + 3 morts (5eme post) + 3 morts (7eme post) : 71 citoyens
Total : 74 personnes vivantes pour 26 morts

Et on a enfin une "mort" du côté de Kadora ! Plus que deux ... voire trois avec le Neitram Géant !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Akalantis Perditio [Ninj]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum