[ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Jeu 31 Juil 2014 - 19:37

"Malosse ... C'est ce que je veux ... Ou Medhyena ... L'un des deux ... voire les deux ..."

Il avait dit cela avec une certaine nonchalance tandis qu'il marchait droit devant lui, regardant à peine le spectacle devant ses yeux. Il fallait dire que la plage ne l'intéressait guère, les pokémon qui s'y trouvaient aussi. Pourquoi est-ce qu'il aurait besoin de ces êtres ridicules ?  Non, il ne faisait qu'une petite promenade, une petite interruption dans son planning. Une journée à Mizuhan qui lui permettrait alors de se faire oublier que très brièvement par la justice tout autour de lui. HUMPF ! Ce n'est pas comme si cela le dérangeait réellement d'être pourchassé et poursuivi mais il valait mieux pour lui avoir quelques pokémon en plus comme renforts. Une mesure de précaution qui pouvait s'avérer nécessaire dans les pires moments. Mais bon, maintenant, il fallait trouver ce fameux Malosse qu'il recherchait et ce Medhyena aussi au passage. Comment faire dans une telle situation ? Il n'en avait aucune idée. La seule chose qui l'intéressait était d'avoir un peu de calme pour l'heure. La Rattata était sortie de sa manche, prenant un peu d'air frais, quittant le corps d'Illumino pour courir sur la plage. Bon, avec son petit corps, il fallait juste espérer qu'elle ne tombe pas dans un trou de sable sinon il n'y avait aucune chance qu'elle s'en sorte. Hmm ... Dominer un endroit paradisiaque ... ou du moins, proche d'une plage. D'ailleurs, cette plage ...

"Il me faudra envisager aussi une domination maritime plus tard ... Humpf ... Oui, ça me semble être une bonne idée au final."

Après la terre, la mer, voilà ce qu'il allait conquérir. Mais ensuite ? Les airs ? Il allait lui falloir une monture volante. Humpf ... D'ailleurs, il devait aussi réfléchir à cela ... Des pokémon qui savent nager et voler. Ce n'était pas le sac poubelle animé qui allait pouvoir le contenter mais aussi cette Feunard. Quant à sa Rattata, il ne fallait pas envisager quelque chose de sa part, il le refusait complètement. Oui, la Rattata était la première pokémon qu'il avait obtenu, celle de son enfance, celle qui était derrière lui pour les 400 coups. Humpf ! Il n'était pas sentimental mais elle était comme son second cerveau. Elle savait parfaitement ce qu'il désirait et il était sûr de pouvoir la laisser seule. D'ailleurs, s'il devait envisager de nommer quelqu'un comme sous-chef dans son organisation,  Avaritia aurait la place et aisément. Elle était la seule à pouvoir mettre en pratique tout ce qu'il avait en tête. Bon, ça paraîtrait ridicule de voir ses troupes dirigées par une Rattata mais ça serait encore plus ridicule de voir les autres se louper ouvertement car ils n'étaient pas doués, voilà tout.

"Mais si je n'ai pas de ces types inutiles pour m'obéir et que je ne prends que des êtres qui en valent la peine, les risques de trahison seront agrandi. Il vaut mieux pour l'heure compléter par la quantité avant la qualité ... et être sûr que nul ne parle. Je devrais envisager un poison à administrer en chaque membre ... et le lendemain, qu'ils soient obligés de manger ou boire quelque chose de spécifique. Cela accentuerait l'idée alors d'éviter de me trahir. Hum ... Je peux aussi voir pour un poison administré par un spectre pour que celui-ci s'insinue dans leur crâne et dès qu'ils évoquent l'idée de déclarer où se trouve la base, ils sont pris d'une forte migraine. Hum ... Tellement à imaginer."

Il haussa les épaules comme pour bien montrer qu'il pouvait penser à autre chose. Ah ... Envisager uniquement le travail, cela pouvait finir par être usant mais voilà, c'était ainsi. Un seul moment de faiblesse et certains pourraient en profiter pour le tuer. Cela, il ne se le permettait pas. Assouvir Erasia et Tenkei était dans ses objectifs. Montrer ne serait-ce qu'un signe de fatigue et voilà que les rapaces tenteraient alors de s'en prendre à lui. Ces idiots ne savaient pas à qui et à quoi ils avaient affaire. Il allait tout accomplir pour les briser, morceau par morceau par nécessaire, hahaha !
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Prayasi Gunaguna le Lun 4 Aoû 2014 - 0:26

Bien entendu, Prayasi avait accompagné son sauveur d’antan dans son voyage. Elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix, en fait : à peine s’était-elle aperçue qu’il quittait la base que la Flamenoise l’avait aussitôt suivi à la trace. Et, après des années de traque, elle était devenue plutôt douée pour ce genre d’exercice. Surtout que, cette fois-ci, la molosse lilas l’avait grandement aidée. En effet, la chienne à la mâchoire imposante, quand elle avait compris qui sa dresseuse cherchait, l’avait aussitôt saisie par la robe pour se précipiter dans le sillage du chef de meute. Ce ne fut qu’une fois derrière lui qu’elle ralentit l’allure et relâcha celle qu’elle considérait à la même position hiérarchique, pour trottiner gaiement dans le dos d’Illumino.
Ignorant comme toujours les nombreuses remarques de l’homme imposant, et surtout le fait qu’il n’appréciait clairement pas ses élans d’affection, elle avait encore essayé de se coller à lui, ce qui n’avait résulté qu’à un rejet de plus, pour changer.

Finalement, le visage de la gamine au corps d’adulte s’illumina d’émerveillement lorsqu’ils arrivèrent à destination. Une plage. Une immense étendue de sable fin, agrémentée de quelques dunes, qui débouchait sur un océan ridé de quelques vagues, poussées par un vent mollasson. Elle n’avait jamais vu un tel paysage dans tout Flamen, malgré ses longues années de vadrouille à travers toute la nation du feu.


« Waah ! M’sieur Illumino, c’est trop joli ici ! »

Elle s’arrêta un moment pour fouiller dans la poche de sa robe crème et grenat, la langue tirée, avant d’en extraire deux capsules bicolores. Celles-ci se scindèrent lorsqu’elle appuya sur leur mécanisme d’ouverture, matérialisant ses deux oiseaux dans une explosion de lumière crue. Du moins, Kôyalâ demeura à sa place, contrairement à l’hirondelle qui, dès qu’elle eut la possibilité de se mouvoir librement, fila se percher sur la gavroche de la jeune femme aux forts atouts pour lui asséner un petit coup de bec. Un grognement mécontent du caneton ardent suffit néanmoins à rappeler l’oiselle dissidente à l’ordre, qui émit un vague piaillement de frustration.
La Flamenoise ne sembla pas se rendre compte de la situation, toute à sa joie de découvrir un lieu aussi beau. Il y avait tant à voir ! Délaissant pour un temps son héros de toujours, lui accordant un répit bienvenu, elle s’élança à travers la plage, pieds nus pour mieux sentir le sable, comme une véritable enfant. Nigalanâ s’éleva de son perchoir lorsqu’elle se mit en mouvement, pour voler paresseusement en utilisant les courants aériens afin d’économiser au maximum ses battements d’ailes, laissant échapper un petit chant agréable exprimant sa satisfaction de sentir le vent et le soleil sur ses plumes. Même Kôyalâ était agréablement surpris par cet endroit paradisiaque. Presque trop beau pour être vrai. Il ne perdait cependant pas le nord, et s’interrogeait de la raison de leur présence en ces lieux. Etait-ce simplement un voyage d’agrément, ou bien une idée des plus pernicieuses avait-elle germé dans l’esprit de l’homme sous ce grand manteau, n’attendant plus qu’à se mettre en place ? Le Magby ne dit rien de ses doutes, mais demeura tout de même près de lui On ne savait jamais.

La seule qui ne semblait pas participer aux joies du voyage, c’était Pyârâ. Toujours derrière son meneur de meute, la chienne imposante avait bien vu la Rattata quitter les atours de ce dernier pour parcourir les étendues sableuses, lui faisant pencher la tête d’étonnement en la considérant. Elle demeura toutefois bien à la place qui lui revenait en tant que femelle Oméga, à savoir en bout du groupe, toujours dans le dos d’Illumino. Mais, quand elle vit que Prayasi, qu’elle reconnaissait avoir le même rang qu’elle, faisait fi de tout cela pour courir s’amuser à son tour sur le rivage, l’incompréhension la gagna. Avait-elle aussi le droit d’agir ainsi ?
Envieuse mais ayant toujours le sens de la hiérarchie, la molosse lilas s’approcha timidement de la silhouette encapuchonnée. En poussant un gémissement, elle vint toucher brièvement sa main de sa truffe, le questionnant avec ses grands yeux d’ébène, espérant elle aussi obtenir son aval pour se dégourdir les pattes.
avatar
Prayasi Gunaguna
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Lun 4 Aoû 2014 - 17:03

Malgré ce qui s'était passé, cette idiote de jeune femme ne comprenait rien du tout au sens premier de la vie. Ne voyait-elle pas qu'il n'avait pas besoin d'elle en ce lieu ? Il n'était pas là pour se promener, il était là ... pour réfléchir. Réfléchir à ce qu'il devait faire, réfléchir à ce qu'il allait accomplir. Devait-il envisager de s'en prendre un peu à Tenkeï pour qu'ils se mettent à connaître son existence ? Le souci résidait ailleurs ... Il s'apprêtait à lui dire d'arrêter ces idioties mais ce n'était pas suffisant. Il fût interrompu par la Grandbull de Prayasi. Qu'est-ce qu'elle voulait ? Elle l'implorait ou quoi ? Avec ses grands yeux de Caninos battu, elle comptait quoi de sa part ?"

"Zou du balai. Que je ne te vois plus devant moi. Je préfère être seul pour réfléchir."

Il avait fait un geste nonchalant en direction de Prayasi et des autres pokémon pour bien montrer que la Granbull pouvait aller les rejoindre. Ce n'était pas comme s'ils avaient vraiment le choix, n'est-ce pas ? Il haussa les épaules, comme si de rien n'était alors que la pokémon pouvait aller s'amuser. Des gamins, il avait qu'une bande de gamins à ses ordres. Comment est-ce qu'il pouvait compter impressionner autrui avec eux ? C'était tout simplement absurde et ridicule. Il prit une profonde respiration, soupirant ensuite : le pire était bien entendu Avaritia qui s'amusait avec les autres. Gula, quant à lui, sautillait sur le sable, récupérant les ordures comme tout bon pokémon qu'il était. Usant, il était plus qu'usé par tout ça. Il brandit une nouvelle pokéball, l'envoyant bien au loin avant de laisser sortir la Feunard avec la muselière. Celle-ci, interloquée, chercha à voir ce qu'il comptait faire et à quoi il jouait.

"Disparais de ma vue pour quelques minutes. Cela te fera du bien avant de retrouver ta vie de misère."

Elle ne demanda pas son reste mais ses yeux étaient furieux lorqu'ils vinrent le fixer. Ah ! Elle avait encore la force et le mental pour ça, n'est-ce pas ? Il la laissa s'éloigner sans rien dire, contemplant un peu la plage. Ainsi, c'était cet endroit qu'il avait choisit ... et au final, qu'est-ce qu'il comptait faire exactement ? Difficile à savoir, très difficile. La seule chose dont il était relativement sûr, c'est qu'il était loin d'en avoir fini. Mais surtout, qu'il voulait un chien comme futur pokémon à capturer. Mais qu'est-ce qui lui conviendrait exactement ? Un Caninos ? C'en était hors de question. Il ne pouvait pas se le permettre, c'était tout bonnement impossible. Il n'accepterait pas cela, pas du tout ! Bon alors quoi donc ? Hmm ... Comme race de canidé, il pouvait toujours voir du côté de Goupix et Feunard hein ? Hahaha ! Absurde, même si cela serait amusant d'essayer de briser la volonté de celle qu'il possédait déjà. Mais pour l'heure, ce n'était pas à l'ordre du jour. Dommage ... Mais à part cela ? Il avait entendu d'une race de pokémon canin qui adorait que l'on le coiffe et qui devenait plus ou moins différent suivant sa coiffure ... YERK ! Il n'était pas fait pour pouponner un pokémon ! Pas du tout ! Il ne le faisait pas pour la Rattata, pourquoi est-ce qu'il le ferait pour un autre ? Quelle idée absurde qu'un tel pokémon puisse exister.

"Humpf ? Quoi ? Tu as déjà fini de t'amuser ?"

Il s'adressa à la Rattata. Après une quinzaine de minutes, elle avait décidé de revenir alors qu'il continuait de marcher sur la plage. Cette plage où personne ne s'y trouvait au soleil couchant. Il fallait dire que c'était le meilleur moment pour ne pas être dérangé. Les gens préféraient rentrer chez eux et il était beaucoup trop tôt pour un bain de minuit. La Rattata revint dans sa manche tandis qu'il se rapprochait du reste du groupe. Quelques minutes plus tard, ce fut la Feunard qui revint sans un mot. Aucun remerciement ou autre, de toute façon, il n'était pas venu pour ça à la base. S'il devait s'apitoyer sur chaque chose qu'on tentait de lui promettre, il ne s'en sortirait jamais de toute façon, c'était aussi aisé que ça. Humpf ! Le Miasmiasme par contre, se faisait un vrai repas de roi par contre. C'était sûrement lui qui devait le plus en profiter. On pourrait presque croire qu'Illumino avait décidé de se mettre à l'écologie et alors de profiter de tout ça calmement ... mais bien entendu, cette idée était particulièrement stupide car on pouvait se douter que ce n'était pas son but.

"Je veux un chien."

Encore une sombre parole mais cette fois-ci qui était possible à entendre de la part de Prayasi et des pokémon présents.
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Prayasi Gunaguna le Lun 1 Sep 2014 - 16:52

Voyant qu’elle avait l’autorisation du leader pour s’amuser elle aussi, la chienne imposante poussa un aboiement joyeux. Elle lécha brièvement la main de l’homme encapuchonné, dans un geste visant à exprimer sa reconnaissance, avant de bondir sur la plage. Après avoir couru à pleine vitesse sur une vingtaine de mètres, Pyârâ ralentit l’allure pour se rouler dans le sable encore chaud en poussant des grognements.
La molosse lilas resta un instant allongée sur le dos, la langue pendante, comme en proie à une intense réflexion… Pour ensuite se relever d’un coup et s’ébrouer, ôtant les petits grains dorés qui s’étaient glissés dans sa fourrure. Elle s’assit rapidement, le temps de se gratter le cou et derrière la tête avec l’une de ses pattes arrière, avant de se diriger en trottinant vers la mer.

La Granbull paraissait très intéressée par les vagues qui s’approchaient et mourraient sur le rivage. D’abord perplexe, la tête penchée sur le côté dans une expression pas très intelligente, elle s’avança un peu pour renifler cette drôle d’eau qui avait une odeur très salée. Elle recula brusquement de surprise, quand de l’écume sauta pour lui atteindre la truffe, mais se mit aussitôt à grogner et aboyer contre cette eau dissidente. Voyant que la houle était insensible à ses menaces orales et qu’elle poursuivait sa progression, la chienne passa à l’attaque : Pyârâ referma ses imposantes mâchoires sur la lame qui passait à sa portée, bien décidée à lui infliger un coup dont elle se souviendrait !

Quelques secondes plus tard, on pouvait voir la chienne reculer en grognant et secouant la tête, la gueule grande ouverte pour recracher le sable qu’elle venait de mordre à pleines dents. Cet adversaire était coriace ! Il lui avait échappé sans même qu’elle n’ait pu le voir !
Bien décidée à prendre sa revanche, la Granbull choisit de s’avancer au-devant de l’ennemi, en sautant directement dans l’eau. Elle referma une nouvelle fois sa mâchoire, mais cette fois-ci sur le sommet d’une des vagues. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que ça avait un goût salé ! C’était même agréable. En fait, elle était chouette, cette eau bizarre.

Oubliant complètement la situation ridicule dans laquelle elle s’était retrouvée un peu plus tôt, Pyârâ commença à bondir entre les rides de la mer. Elle couina légèrement quand elle s’aperçut qu’elle n’avait plus pied, mais il lui suffit d’une nage pataude pour sentir à nouveau le sable sous ses pattes, et la faire repartir de plus belle dans ses jeux.

De son côté, la Flamenoise revint au bout de quelques minutes près de son héros de toujours, ayant même l’audace de vouloir s’agripper à son bras. Son visage était radieux. Elle n’avait jamais vu un endroit aussi beau et amusant, et en plus, c’était son M’sieur Illumino qui l’avait amenée là !
Cependant, elle afficha une expression étonnée quand il répéta pour la énième fois la même phrase depuis qu’elle l’avait retrouvé.


« Mais M’sieur Illumino, Pyârâ, c’est un chien, non ? » fit-elle avec sa naïveté habituelle.

Entendant son nom, la concernée tourna la tête dans leur direction et, s’apercevant que l’autre femelle Oméga était retournée auprès du mâle Alpha, crut qu’elle n’avait pas entendu son appel pour le rassemblement. La queue entre les jambes, elle commença à sortir de l’eau en gémissant, certaine d’être grondée pour ne pas avoir respecté les ordres d’Illumino.
C’est alors qu’elle posa la patte sur une surface bien plus dure que le sol meuble présent sous la surface. Etonnée, la molosse lilas s’immobilisa, pour observer ce qui pouvait bien faire ça. A priori, il n’y avait aucun changement dans le sable… Pourtant, quand elle gratta un peu les grains, un éclat rosé se dévoila, sous les yeux perplexes de la chienne imposante. Elle n’était cependant pas au bout de ses surprises : alors qu’elle voulut creuser davantage pour dégager le… Truc responsable de ce phénomène, celui-ci se déplaça d’un coup sur le côté !
Pyârâ jappa de surprise. Mais cette fois-ci, elle ne se laisserait pas faire comme avec l’eau salée !

La gamine au corps d’adulte fronça légèrement les sourcils sur sa moue d’enfant, quand elle vit que sa chienne s’agitait dans l’eau. Curieuse, elle lâcha le bras d’Illumino pour s’approcher.

Les mâchoires de la Granbull se refermèrent dans le sable… Mais aussi dans quelque chose de bien vivant. Satisfaite de constater qu’elle avait bien une prise, elle secoua aussitôt la tête pour dégager sa proie du sable, et la jeter sur la plage sèche, où elle atterrit mollement. La chienne s’avança alors pour la renifler.
Il s’agissait d’une étoile de mer, dont l’escarboucle encerclée d’or éclairait le rivage de mille feux et couleurs aux rayons du couchant. Ses bras s’agitaient paresseusement, comme si elle était sonnée par le traitement qu’on venait de lui faire subir, ou affaiblie par les deux plaies béantes faites par les crocs meurtriers de Pyârâ dans son corps ocre.

Cette dernière continuait de l’examiner de ses yeux étonnés, quand deux mains à la teinte de lait fondirent sur la créature marine pour l’attraper, non sans être accompagnées d’une voix familière et émerveillée.


« Wah ! C’est trop joli ça ! »

Avant que Pyârâ ait pu dire quoi que ce soit, la jeune femme aux forts atouts avait soulevé le Stari pour le montrer à son idole.

« J’peux l’garder, M’sieur Illumino ? Hein ? Allez, dis ! » demanda-t-elle alors que Kôyalâ, désespéré devant son comportement, se pinçait la base du bec, et que la molosse, perdue devant cette femelle Oméga qui faisait tout de travers, revenait en baissant la tête vers l’homme encapuchonné.
avatar
Prayasi Gunaguna
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Mar 2 Sep 2014 - 19:57

"C'est le tien. Et je préfère avoir un animal qui reflète mon caractère que le tien."

Une petite pique toujours bien malvenue en ces moments mais qu'importe. L'imposant homme ne vint pas chercher plus longtemps à faire la conversation avec Prayasi. Il avait regardé Pyara, l'air songeur. Cette chienne pokémon était tout simplement stupide et aberrante. Une telle imbécile ... comment avait-elle faire pour survivre ? C'était à se poser la question. La même concernant d'ailleurs sa maîtresse qui était tout autant une lumière qu'elle était une illuminée. HUMPF ! Illuminée ... Illumino. Il valait mieux ne pas continuer sur cette voie. Certaines personnes allaient croire qu'ils avaient un lien de parenté. AH ! De la famille. Quelle idée stupide et pathétique. Une seule créature était à considérer comme telle. Une seule créature qui se baladait sur son corps comme si de rien n'était. C'était une créature ridicule et surement très faible aux yeux de nombreuses personnes et pourtant, c'était amplement suffisant pour lui. Il avait la force avec les autres pokémon qu'il possédait. Mais pour l'heure, une seule et unique chose était présente dans ses pensées : de la désespérance. Il regardait maintenant la chienne qui luttait contre de l'eau. Bien entendu, comment pouvait-il en être autrement en ce qui la concernait ? Quand elle était stupide, elle l'était complètement.

Lorsqu'elle quitta enfin son bras, il n'avait même pas remarqué qu'elle l'avait pris, il regarda alors le duo de simplettes qui extirpait un Stari. Il poussa un profond soupir, presque désespéré alors qu'il passait une main sur son front. Le problème n'était pas que la chienne trop zélée avait réussi à blesser un pokémon dans la nature. Si ça ne tenait qu'à lui, il aurait déjà arraché chaque branche de cette étoile de mer avant de la rejeter là-bas et de laisser sanguinolent. Ce genre de pokémon avait souvent besoin d'eau pour survivre. Quoi de mieux que de voir sa peau se durcir et flétrir très faiblement, au point de ne plus pouvoir ... survivre ? HUMPF ! Mais bon, il y avait un autre souci et c'était la chienne qui était revenue à son niveau.


"Fais ce que tu veux. Ce n'est pas à moi de décider pour toi sauf si je vois que cela risque de me causer du tort. Fais-en ce que tu veux de ce Stari. Même un Boomerang si tu le désires, cela ne le me regarde pas le moins du monde. Quant à toi, qu'est-ce qu'il y a encore ? Tu t'en veux parce que tu as creusé comme une folle ? Tu es une chienne, c'est normal d'agir ainsi. Il ne manquerait plus que tu te mettes à miauler comme un Miaouss pour que là, cela paraisse étrange. Le reste, c'est juste naturel chez toi. Ah ... Vous me fatiguez tous les deux."

Comment est-ce que le Magbi avait fait pour les supporter toutes les deux ? C'était la question existentielle qu'il pouvait se poser alors que ses yeux se dirigeaient vers les cieux. Bon ? Qu'est-ce qu'il faisait encore là sur la plage ? Est-ce qu'elles avaient finie de s'amuser toutes les deux ? Qu'ils se remettent en marche. D'ailleurs, chacun de ses pas lourds le faisait s'enfoncer dans le sable chaud tandis qu'il prenait une profonde respiration. Usant, il était usé par tout ça ... et chaque pas était en fait assez éreintant. Son lourd corps faisait que chaque pas dans le sable demandait un exercice supplémentaire mais cela, la gamine ne pouvait pas le remarquer. La chienne non plus. Et de toute façon, qu'est-ce que cela aurait réellement changé qu'elles sachent ou non ? Illumino regarda après cinq minutes l'océan. Belle plage, vraiment une belle plage ... mais cet endroit était ennuyeux, terriblement ennuyeux. Qu'est-ce qu'il pouvait faire pour changer cela ? Surement rien du tout.

Bon ... D'après ce qu'il voyait, ça ne servait à rien de rester ici. En plus, Prayasi comme sa chienne commençaient à lui taper sur les nerfs. Ce n'était même pas qu'elles agissent pour l'agacer, c'était tout simplement leur comportement habituel qui arrivait à l'énerver. Ces deux êtres ne faisaient qu'être insouciants et imbéciles. A partir de là, difficile de savoir quoi faire exactement non ? D'ailleurs, est-ce qu'elles étaient capables de penser par elles-mêmes ? De réfléchir ? Pourtant, il en avait connu des hommes particulièrement stupides et des pokémon suicidaires mais ce duo était tout simplement d'un autre niveau. Un niveau presque inégalé tandis qu'il respirait bruyamment. Bon ... Ca ne servait à rien. S'emporter ne mènerait à rien. De plus, l'une comme l'autre cherchaient juste à bien faire. Déjà que dans l'organisation, certains faisaient le strict minimum .... alors que là Prayasi comme Pyara cherchaient à bien se faire voir de lui ... D'ailleurs, bien se faire voir ... mais non pas pour une promotion ou autre, simplement pour lui. Elles ne cherchaient pas de récompense, elles voulaient juste bien paraître à ses yeux. Tsss ... C'était tout simplement ridicule.
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Prayasi Gunaguna le Sam 6 Sep 2014 - 8:44

Le visage de la gamine au corps d’adulte s’illumina quand le Terrosien lui dit que ça lui était égal et qu’elle pouvait disposer comme bon lui semblait du Stari blessé.

« C’est vrai ? Oh chic, chic, chic alors ! Merci M’sieur Illumino ! J’t’adore ! »

Et, tout en prononçant cette dernière phrase qui, aux oreilles de l’être encapuchonné, devait sonner comme une immense blague, elle vint aussitôt se coller contre lui en l’entourant de ses bras… Tenant toujours l’étoile de mer dans la main, mouillant le manteau là où elle le toucha.
L’étreinte dura jusqu’à ce qu’il la repousse pour la énième fois. Cependant, cette fois, Prayasi était bien trop contente pour s’en plaindre. Elle fouilla dans la poche de sa robe, pour en extirper l’une des petites capsules bicolores qu’elle avait encore. La pointant sur le Stari, qui agitait toujours mollement ses bras, quelques gouttes de sang perlant sur le sable doré, elle appuya sur le mécanisme d’ouverture. Aussitôt, la créature marine fut absorbée à l’intérieur, puis la pokéball se referma en émettant le petit clic ! caractéristique des captures.

Une fois Jvêla, comme elle avait décidé de l’appeler en référence au joyau qui lui avait tapé dans l’œil, scellé, elle rangea sa noigrume dans sa poche, et courut revenir à la hauteur de son héros de toujours. Bien entendu, en n’oubliant pas de s’agripper à son bras quand elle fut à côté de lui.

Ils n’avaient pas parcouru vingt mètres quand Pyârâ, marchant toujours derrière le leader, à sa place, releva la tête, étonnée. Elle s’immobilisa, une patte suspendue au-dessus du sol, humant l’air. Quelques secondes plus tard, un grognement sourd roula dans sa gorge, ses babines se retroussèrent légèrement, dévoilant le reste de ses crocs.
Soudain, sans crier gare, la chienne imposante s’élança, passant en trombe à côté des deux humains. Elle avait senti quelque chose d’étrange, c’était son rôle de femelle Oméga que d’aller voir ce qu’il s’agissait. On ne savait jamais, ça pouvait être dangereux, et il était hors de question que le chef de la meute soit blessé par ça !

Après avoir parcouru un peu plus de cent mètres, la molosse lilas ralentit l’allure quand elle aperçut une forme sombre, échouée plus loin sur le rivage. L’odeur pas normale venait de ce truc ! Pyârâ s’arrêta d’abord à quelques mètres de distance, en reniflant plus intensément. Ca avait une odeur de chien mouillé, un mâle qui plus est. Une menace pour Illumino, donc, si celui-ci décidait de l’affronter pour prendre la place de leader ! Et ça, non !
Prudemment, la Granbull s’approcha en grognant et en montrant les crocs. Mais, voyant que le chien étendu ne bougeait toujours pas, elle s’enhardit, allant jusqu’à le renifler directement. Autant faire un examen attentif, afin de pouvoir indiquer au mâle Alpha s’il pouvait venir jusqu’ici sans crainte, et…

Le Malosse ouvrit brusquement les yeux lorsqu’elle lui renifla la truffe et, dans un geste de défense, voulut la mordre. Heureusement, Pyârâ avait eu le réflexe de reculer la tête, les mâchoires claquant à quelques centimètres d’elle… Mais, aussitôt, elle recouvrit son attitude menaçante, en poussant des aboiements sonores. Cette bestiole était une menace, elle se devait de la remettre à sa place avant que…
C’est alors que le chien échoué inspira et, rassemblant ses forces, cracha des flammes en direction de son agresseur, avant de s’effondrer à nouveau sur le sable. Effrayée par cette attaque inattendue, la molosse lilas s’enfuit en couinant, la queue entre les jambes, pour se réfugier derrière Illumino en tremblant.



[Je me suis permise de jouer un peu le Malosse, tu m’en voudras pas :p ]
avatar
Prayasi Gunaguna
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Sam 6 Sep 2014 - 13:25

"Arrête de me coller. Je suis las de me répéter, Prayasi."

Il l'avait repoussé encore une fois. Qu'est-ce qu'elle avait à être aussi ... chiante ? Pour être poli bien entendu. Car bon, elle était usante à force de se comporter de la sorte. Mais surtout, qu'estc-ce qu'il en avait à faire qu'elle veuille capturer un Stari ou autre ? C'était sa vie et tant que ce pokémon n'était pas dangereux envers lui, il n'y aurait aucun problème. Par contre, si d'ici là, dans le futur, il allait causer quelques ennuis, il n'aurait aucune réticence à planter son hachoir dans le rubis central de ce Stari. Généralement, c'était là que se trouvait tout système vital de ce pokémon. Il suffisait de le briser et cela en était alors fini de son existence. Bon, qu'est-ce qu'elle avait encore cette Pyara ? Il avait entendu ses aboiements puis ses gémissements.

"Laisses-moi deviner ... Elle s'est faite pincer le museau par un Krabby, ça lui apprendra, bien entendu."

Bien que sa remarque était dénuée de sens puisque le souci principal ... était qu'il n'y avait aucun Krabby dans les environs. Bon, qu'est-ce qu'elle avait ? Voilà ce qu'un pokémon stupide d'une jeune femme qui l'était tout autant pouvait donner ? Hmm ... C'est quoi cette flamme ? Et cette allure ? Un Malosse ? Et visiblement très épuisé ? Un rapide coup d'oeil en direction de la mer mais aussi du sable montrait que le pokémon avait sûrement échoué ici ... et cela depuis quelques temps. Néanmoins, il était encore vaillant et vif ... tandis que la Prayasi canine avait tout d'une larve.

"Je vous jure, à quoi est-ce que cela sert exactement ? Prayasi, rappelles ta pokémon, ce n'est pas comme si ta Granbull allait pouvoir faire quelque chose. Quant à toi ..."

Il s'était rapproché du Malosse. Aussitôt, celui-ci avait crée quelques flammes faiblardes. Presque autant que celles de mécontentement du petit Magby lors de la dernière fois. D'un geste nonchalant, il arriva jusqu'à sa hauteur avant de subitement le soulever par le peau du col, le ramenant à hauteur de son visage. A cette distance, le pokémon pouvait voir l'intégralité de ce dernier. Il poussa un glapissement entre la peur et la surprise alors qu'Illumino disait :

"Tu n'auras pas à avoir peur très longtemps ... puisque c'est le visage de ton nouveau maître, d'accord ? Si tu étais le pokémon d'autrui, tu ne l'es plus. Si tu portais un nom auparavant, tu en possèdes un nouveau maintenant : Baphomet. Si ce nom ne te convient pas, cela m'importe peu, compris ?"

Encore une tentative pour l'attaquer mais cette fois-ci, Illumino bougea la tête au dernier moment pour esquiver la flamme ridicule du petit pokémon. Aussitôt, Illumino projeta le pokémon dans les cieux avant de le réceptionner d'une main mais maintenant au niveau des hanches. Vu l'épaisseur rachitique du pokémon, il n'avait pas mangé depuis quelques temps. Il suffirait de presser un peu trop fortement et il serait alors possible de le briser. Est-ce que ce petit pokémon comprenait sa position ou non ? Car visiblement, cela ne semblait pas être le cas. Ca serait dommage pour lui d'en terminer avec la vie car il n'avait pas fait attention à bien se comporter avec lui. Avec lenteur, il montra le Malosse à ses pokémon mais aussi Prayasi et les siens.

"Voilà mon chien ... Il s'appellera dorénavant Baphomet. Lorsque nous rentrerons, il faudra que j'envisage de le nourrir. Il semble être bien affaibli. Tsss ... Visiblement, je récupère que des éclopés ces derniers temps. A croire que si les humains ne peuvent m'arrêter, Arceus a décidé de se moquer de mon destin."
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Prayasi Gunaguna le Sam 6 Sep 2014 - 16:52

« D’accord M’sieur Illumino ! »

Voulant lui montrer qu’elle était obéissante, la gamine au corps d’adulte s’empara de la capsule de la chienne imposante, qu’elle pointa droit sur elle. Etonnée, la Granbull pencha la tête sur le côté quand elle vit le rayon rouge se diriger sur elle, avant de pousser un bref aboiement fautif quand elle se retrouva absorbée dans le globe rouge et blanc.
Une fois cela fait, Prayasi fila rejoindre son sauveur d’antan, qui s’était avancé jusqu’à la créature qui avait d’abord provoqué un brusque élan d’initiative et de courage chez la molosse lilas, puis l’avait effrayée au point de revenir, honteuse, auprès du mâle Alpha du groupe. Elle le regarda faire avec le Malosse, plongeant même la main dans sa poche pour saisir un de ses couteaux quand il voulut s’en prendre directement à l’être encapuchonné. Mais elle n’eut pas le temps de faire son lancer qu’Illumino punissait déjà l’impudent de son culot, en le rattrapant sans douceur au niveau des hanches. En voyant ça, Kôyalâ ne put s’empêcher de frissonner. Il avait mal pour le chien d’enfer, rien qu’en imaginant ce que cela ferait si lui était saisi à ce niveau-là. Alors, vu que le canidé était maigre comme un clou… Brr !

L’homme à l’ample manteau se tourna alors vers les créatures présentes et Prayasi, en stipulant qu’à partir de maintenant, ils comptaient un nouveau membre dans leurs rangs, en la personne de Baphomet. La jeune femme aux forts atouts en profita pour observer plus attentivement le rescapé, approchant son visage de sa tête. Il n’avait pas franchement l’air aimable. Malgré son état évident d’épuisement, une lueur de colère –presque de haine… ?- se lisait clairement dans ses yeux de braise. Ses babines retroussées dévoilaient ses crocs serrés qui, s’ils étaient moins impressionnants que ceux de Pyârâ, n’en étaient pas moins redoutables. D’ailleurs, et cela le Magby en était certain, la seule raison pour laquelle le chien d’enfer se retenait de cracher une nouvelle gerbe de flammes à la figure de sa dresseuse trop curieuse, c’était qu’il sentait la poigne d’Illumino sur son corps, et avait compris que ce dernier n’hésiterait pas à le briser en deux s’il se montrait trop téméraire. Encore que le caneton ardent n’était pas certain que l’être encapuchonné le châtierait réellement s’il s’en prenait ainsi la Flamenoise, vu que ce serait quand même en partie de sa faute : elle n’avait qu’à pas narguer le Malosse en mettant son nez aussi près de lui, à portée de ses attaques.
La gamine au corps d’adulte se redressa en faisant la moue, et vint se placer derrière son héros de toujours, agrippant son manteau d’une main tandis qu’elle cachait à moitié sa tête du regard furieux de Baphomet.


« Mais, il a pas l’air très gentil, ton chien, M’sieur Illumino… En plus, t’as vu, il a voulu te faire du mal ! T’es sûr que tu veux le garder… ? » commença-t-elle à chougner.

Cependant, elle n’eut pas le temps de faire davantage de caprice. C’est en effet à ce moment-là que Nigalanâ revint, après avoir volé de longues minutes pour profiter de la nuit qui débutait, et surtout de ces quelques instants de liberté et de plein air, devenus assez rares depuis qu’elle était sous les ordres de cette petite idiote. Son plumage sombre lui avait permis de passer presque inaperçu du petit groupe, et surtout de son imbécile de dresseuse. Aussi, ne résistant pas à la tentation, et voyant que le Magby ne l’avait pas non plus repérée, elle fit un piqué droit sur le crâne de la Flamenoise. Se redressant au dernier moment, elle lui asséna plusieurs coups de bec, ignorant les suppliques de l’humaine. Elle remonta aussitôt, se fondant encore dans la nuit, pour revenir se poser tranquillement et le plus innocemment du monde sur l’épaule de Prayasi, qui n’y avait vu que du feu.


« M’sieur Illumino ! On nous attaque ! » s’écria-t-elle en se retournant, un de ses couteaux dans la main.

Tandis que la Nirondelle s’esclaffait silencieusement, la tête cachée dans son aile, le caneton ardent se pinça l’arête du nez, exaspéré, quand il comprit qui était le véritable agresseur de la Flamenoise.
avatar
Prayasi Gunaguna
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Dim 7 Sep 2014 - 15:43

"Pourquoi est-ce que c'est si difficile de se faire comprendre ? Je parlais de rappeler ta pokémon, non pas dans sa pokéball mais auprès de nous. Je vous jure ... Si en plus, on n'arrive guère à comprendre ce que je dis ... Vous m'usez."

Il poussa un profond soupir devant l'imbécilité constante de la jeune femme à la poitrine volumineuse. Comment est-ce qu'elle comptait survivre dans ce monde avec de telles incapacités ? Car oui ... D'ailleurs, le Malosse l'avait un peu grogné en la voyant avant qu'il ne le soulève pour le repositionner en face de son visage. Il devait bien comprendre le problème non ? Pourquoi est-ce qu'il avait décidé de le garder, n'est-ce pas ? Car une telle idiote allait leur causer plus d'ennuis que prévu. Bon, maintenant que tout cela était fait, il prit une sphère rouge et blanche avant de la coller contre le museau du Malosse, le forçant à rentrer dans la sphère. Beaucoup trop affaibli, le pokémon se laissa faire et capturer par son futur dresseur tandis que quelques secondes plus tard, il était rappelé hors de la sphère. Il ne comptait quand même pas espérer se reposer, n'est-ce pas ? Prendre du bon temps ? Et puis quoi ? Ce n'était pas ainsi que ça allait se passer, loin de là. Il ne comptait guère perdre son temps avec une telle bêtise. Mais d'ailleurs, il déposa le pokémon au sol quand Prayasi déclara qu'ils se faisaient attaqués. Un pokémon sauvage ? Vraiment ? Il se tourna vers la Nirondelle sur l'épaule de Prayasi, le Miamiasme n'hésitant pas un instant avant de balancer un crachat de déchets sur le pokémon, le projetant derrière Prayasi dont l'épaule fût maintenant salie par l'attaque. Le pokémon poussa un piaillement de colère avant de s'envoler. Visiblement, il n'avait pas apprécié l'attaque d'Illumino mais celui-ci restait étrangement calme avant de dire avec lenteur :

"Tss ... Soit c'est du courage, soit de la folie, que de vouloir s'en prendre à moi. Reculez vous tous, ce pokémon vient de signer sa dernière heure."

Il avait décidé de sortir sa machette. Il ne savait pas exactement ce qui s'en était pris à Prayasi et personnellement, il s'en fichait. Néanmoins, vu qu'ils étaient seuls sur la plage et avec son adresse légendaire, elle serait capable de lui planter un couteau dans le pied sans même s'en rendre compte. Et cela, il voulait éviter que ça se reproduise .... encore qu'elle n'avait jamais fait cela mais ça ne saurait tarder. C'était Prayasi, non pas n'importe qui. Il avait fallut quelques jours à peine pour qu'il puisse tracer un tableau psychologique et physique de la jeune femme. A partir de là,, qu'est-ce qu'il pouvait imaginer d'autre, hmm ? Ce n'était pas bien difficile en fin de compte. Imaginer une seule et unique chose ... Exterminer ce pokémon assez fou pour tenter de s'en prendre à lui. Cela allait être plaisant, vraiment très plaisant d'imaginer cela se produire. Hum ... Oui, c'était parfait ...  d'imaginer cela. Son regard se positionna maintenant vers les cieux. Le pokémon qui s'en était pris à Prayasi était joueur, n'est-ce pas ?  Du genre à vouloir créer des problèmes et à aimer embêter les jeunes femmes ? Pourquoi est-ce qu'il n'était pas tenté par lui ?

Il fit semblant d'être sans défense, ne comprenant guère ce qui se passait. Un seul faux mouvement du Nirondelle et c'en était alors fini ... Dès l'instant où il sentit le pokémon fondre vers lui, son hachoir fût sorti de sa main droite, brandissant l'arme en direction de la zone où le pokémon fonçait droit. Bien entendu,  il savait que le pokémon allait dévier brièvement tout en continuant sa route mais qu'importe, ce n'était pas un problème, loin de là. C'était même parfait avec ce qu'il comptait faire. Lui aussi pivota sur le coup, le hachoir continuant son chemin, prêt à s'abattre alors sur le pauvre volatile qui n'allait sûrement pas s'attendre à cela. Certains êtres avaient besoin d'une leçon pour comprendre un peu le sens de la vie, une vie qu'ils perdaient juste après avoir subit de plein fouet son courroux. Il était hors de question de le laisser croire qu'il pouvait continuer ce petit jeu sans en payer le prix ? Celui de la vie ? Hahaha ... Rien qu'à cette idée de voir gicler le sang de ce pauvre volatile, il en avait presque le sourire. Punir ceux qui pensaient pouvoir s'en sortir indemne, il avait une réponse toute prête pour ça. Sous la forme d'un couperet acéré.
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Prayasi Gunaguna le Ven 12 Sep 2014 - 16:55

« Mais, euh… Si elle est dans sa pokéball, elle est aussi rappelée, non ? » demanda la gamine au corps d’adulte le plus innocemment du monde.

Cependant, pour le moment, elle était plus occupée à regarder attentivement les dunes de sable fin de la plage, l’un de ses petits couteaux à la main, prête à l’envoyer sur l’individu qui menaçait son héros de toujours ! C’est à ce moment-là qu’elle sentit quelque chose de gluant lui heurter l’épaule, tandis que la même substance venait d’atteindre de plein fouet l’hirondelle moqueuse. Surprise, l’oiselle poussa un piaillement strident avant de tomber par terre, les grains de sable venant se coller sur ses plumes rendues poisseuses.
Etonnée, la Flamenoise posa ses yeux rubis sur elle, ne comprenant pas du tout ce qu’il venait de se produire.


« Bah alors, Nigalanâ ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi tu tombes comme ça ? »

La Nirondelle ne répondit pas, le regard brillant de colère, se contentant d’essuyer le plus possible son plumage. Heureusement pour elle, les détritus nauséabonds n’avaient pas réussi à aller plus loin que la couche protectrice et imperméable de ses rémiges d’un bleu abyssal, ne lui causant pas de dommages physiques…
En revanche, sur le plan moral ! Quelle humiliation ! Et voir en plus ce stupide caneton de feu poser sa patte sur sa bouche pour se retenir de pouffer de rire, se disant certainement qu’elle l’avait mérité… Et cet homme, là, sous son manteau, qui avait ordonné au déchet ambulant qui l’accompagnait de s’en prendre à elle ! C’était lui le responsable de cet affront qu’elle venait de subir ! Oh, il allait voir ce qu’il allait voir !

Furieuse, Nigalanâ gonfla son plumage d’orgueil, en poussant un cri vibrant qui se voulait menaçant. Puis, sans crier gare, elle écarta ses ailes pour prendre son envol, gagnant les cieux en moins d’une seconde, se fondant sans peine dans la voûte désormais noire. Elle effectua quelques vrilles qui l’éloignèrent légèrement du groupe, afin de se débarrasser des dernières souillures sur son corps.
Enfin propre, l’oiselle furtive se laissa porter par le vent qui soufflait en hauteur, ses prunelles de jais rivées sur sa proie. Impossible de ne pas le voir, vu sa taille. Peuh, ce gros lourdaud n’y verrait que du feu !

Avisant ce qu’elle pensait être une ouverture, trop sûre d’elle pour remarquer le piège tendu par Illumino, la Nirondelle plongea. Ah, lui, elle allait se faire un plaisir de lui picorer le crâne ! Et tiens, en plus de ça, elle lui enlèverait sa capuche ! Il avait l’air d’y tenir, il devait y avoir une bonne raison à cela ! Ca ne ferait donc que l’ennuyer davantage si elle arrivait à la rejeter en arrière !
Mais alors qu’elle avait presque atteint sa cible, une flamme vive jaillit dans la nuit, s’interposant entre l’être encapuchonné et elle. Surprise, effrayée par cet élément si soudain, Nigalanâ battit aussitôt en retraite en regagnant une altitude où elle était plus à l’abri. Curieuse, cependant, elle baissa la tête… Et poussa un piaillement outré à l’attention du jeune Magby.

C’était en effet Kôyalâ qui était l’auteur de cet acte. Et s’il avait agi ainsi, ce n’était pas pour s’en prendre à sa partenaire, mais bien pour la sauver. Car il avait vu le Terrosien se préparer à un assaut aussi prévisible, bien que rapide, de la part de la petite orgueilleuse. Il avait senti dans son échine la satisfaction que cet homme imposant obtiendrait en brisant les ailes, dans tous les sens du terme, de la Nirondelle. Aussi, il n’avait pas hésité. Après tout, il aurait été idiot qu’elle perde la vie pour un geste aussi stupide que de s’en prendre à cet être redoutable. Contrairement à ce qu’elle avait l’air de croire, il n’était pas né de la dernière pluie…
Mais le caneton ardent ne se contenta pas de sa simple dissuasion visuelle. Il se mit à pousser une série de cris qui, s’ils paraissaient incompréhensibles pour les humains présents, prenaient tout leur sens aux oreilles de l’oiselle sombre comme la nuit. Celle-ci sembla comprendre, bon gré mal gré, qu’il ne fallait effectivement pas plaisanter avec Illumino. Et, après avoir regagné l’épaule de sa dresseuse, elle adressa un piaillement vaguement fautif à l’encontre du sauveur de Prayasi, avant de tourner ostensiblement le dos au jeune Magby, la tête haute de mépris, quand ce dernier la remercia brièvement.

Kôyalâ s’avança alors devant le Terrosien, la mine assez peinée, espérant qu’il accepterait de passer outre les agissements idiots de l’hirondelle. Il avait pu voir qu’elle était capable de vélocité et de furtivité, il serait bête de se priver de ces talents… Non… ?
avatar
Prayasi Gunaguna
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Illumino El Pathos le Dim 14 Sep 2014 - 0:38

"Est-ce que tu es vraiment la dresseuse de ces pokémon ?" demanda Illumino tout simplement en regardant les différents pokémon de Prayasi. Encore une fois, elle avait réussi à se ridiculiser, comme à son habitude. Mais l'homme semblait plus dépité et navré qu'autre chose. Surtout que ce n'était pas Prayasi qui s'avançait pour les excuses à cause des agissements de la Nironelle mais bel et bien le petit Magby. Celui-ci cherchait le pardon d'Illumino et celui-ci reprit la parole : "Ta maîtresse est navrante, tes compagnons le sont tout autant. Il n'y a bien que toi à sauver dans tout ce groupe, est-ce que tu t'en rends compte, petite et insignifiante créature ? Il faudrait apprendre à ta dresseuse à mieux les dresser ... ou du moins, à ne pas être en bas de la chaîne alimentaire ... Même un Aspicot aurait plus d'autorité qu'elle ... et je pense que tu as une idée de ce qu'est un Aspicot, n'est-ce pas ? Bon ... Assez ! VOUS TOUS ! NOUS RENTRONS ! Et bien entendu ... il vaut mieux éviter pour vous que vous tentiez de me contredire. Toi, vas rejoindre ta dresseuse. Quant à ce piaf, il vaut mieux pour lui qu'il apprenne à se contrôler s'il ne veut pas perdre ses ailes la prochaine fois."

Des menaces à prendre au sérieux ... au plus grand des sérieux. L'homme imposant fit quelques pas dans la plage, tenant juste le petit Malosse par la peau du cou avant de le jeter dans les airs. D'un geste nonchalant, il le rappela dans sa pokéball avant qu'il ne tombe. Voilà de quoi lui faire une dernière petite frayeur mais surtout lui faire bien comprendre qui était le patron autour de lui. L'imposant homme fit quelques pas à nouveau avant de prendre un rythme plus soutenu. Ses pas se firent de plus en plus vifs, visiblement, il n'allait pas attendre trop longtemps car il ne fallait pas trop exagérer, il n'était pas là pour patienter. Un bref regard en arrière et voilà qu'il voyait si Prayasi allait se décider à le suivre ou non. Vu le manque d'intelligence constant chez elle, il se doutait que ça serait le cas. Elle était bête ... qu'est-ce que cette fille était bête ... mais bête à manger du foin. En fait, peut-être qu'il avait pitié d'elle et de ses pokémon ? En fait, elle lui faisait penser à ses gamins qui partaient de chez leurs parents à dix-onze ans pour acquérir les badges de champion. Mais rapidement, ils s'installaient sur le bord d'une route pour lancer un défi à tous les dresseurs qui passaient devant eux, munis de trois Chenipan et un Coconfort. Oui, ce genre d'idiots qui étaient omniprésents. Lui-même trouvait que ça n'en valait pas la peine de de se préoccuper de cette gamine survitaminée.

Finalement, après quelques heures, il était de retour dans la base secrète. Là-bas, il avait sorti le Malosse ,signalant qu'il fallait s'occuper de le soigner et de le nourrir. S'il montrait une quelconque agressivité, nul besoin de l'anesthésier, qu'ils viennent juste le chercher, lui ... Il s'occuperait alors du cas du corniaud pour lui remontrer ce qu'il était ... et ou il était. Délaissant maintenant le chien à la fourrure noire mais surtout à l'existence qui était complètement chamboulée depuis sa rencontre avec lui, Illumino s'était installé sur son trône. Ce Nirondelle pouvait être doué ... très doué ... s'il n'était pas aussi enclin à chercher les ennuis. Ce genre de choses pouvait facilement emmener à la mort ... et donc faire perdre un allié qui pourrait devenir utile dans le futur. Utile ... non pas précieux, il ne fallait pas exagérer. Ce n'était qu'un simple pokémon, un pokémon issu de cette gamine qui avait d'ailleurs elle aussi récupéré un autre pokémon .Pfff ... D'ailleurs, il observait la porte en face de lui, regardant longuement, sa tête maintenue grâce à sa main dont le coude était posé sur un bord du trône. Il savait qu'elle allait venir ... c'était devenu une habitude. C'est pourquoi il allait juste patienter. Il avait d'ailleurs dans l'idée de la piéger les prochaines fois ... Un simple fil ou une corde pour qu'elle se casse la figure. Cela lui arracherait peut-être un sourire.


[Fin pour moi !]
avatar
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Je veux un chien. [Prayasi]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum