Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

[ Clos ] Investigation et contemplation [PV Lia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Investigation et contemplation [PV Lia]

Message par Cyrus Garian le Mar 7 Oct 2014 - 21:51

Je m'étais habitué au vent marin, le bateau qui tangue sous les vagues irrégulières, le temps capricieux en nous donnant une bonne brise arrière pour ensuite nous offrir une tempête le jour d'après. Je dois avouer que ça doit être une vie assez palpitante en faite. Il se passe toujours quelque chose, on est toujours en mouvement et, quand on se repose enfin, c'est pour récupérer un peu de force pour y retourner ensuite. Personnellement j'ai touché un peu à tout, que ce soit pour laver le pont, cuisiné pour l'équipage ou même faire le guet en haut du mat. Bien qu'il ne soit pas aussi efficace qu'un Chacripan ou un Miaouss, Galé faisait le garde près des vivres, quelques Ratatas et autre Ratentifs s'étaient infiltrés sur le navire pour y passer une croisière de luxe. La petite Embrylex l'aidait dans sa tâche de temps en temps, prenant ça, comme toujours, pour un jeu, dans ce cas un cache-cache. Ozzy lui arpentait le navire tranquillement, ne demandant rien à personne, comme un soldat qui faisait sa ronde. Une fois par semaine, nous faisions une petite fête pour décompresser un peu. C'est à ce moment où je dégainais ma guitare et jouais quelques notes de musique avec l'aide d'Ozzy, le son si particulier avait l'air de plaire à tout le monde en tout cas. Lia quant à elle semblait comme un Magicarpe dans son lac. La première semaine était difficile pour elle, mais elle a finit par s'y habituer. La deuxième elle s'attelait aux tâches des autres marins, évitant par contre la cuisine au possible ...

Puis finalement, après deux longues semaines passé en mer, Comodo était en vue. En mer, on a pas vraiment la sensation de vitesse car la mer est à perte de vu, difficile donc de prendre un repère. Pourtant, une fois la terre en vue, elle s'approchait bien plus vite que ce à quoi je pensais. Le bateau s'amarra finalement et, depuis 15 jours, nous foulions la terre ferme. Le capitaine était venu tout spécialement pour nous faire nos adieu, notre route étant accompagné par les cris de l'équipage alors que nous les remercions pour ce voyage. Une fois à bonne distance, je remarquais enfin la ville et, à côté, la plage au sable blanc à perte de vu. Je ne pouvais que m'émerveiller par tant de splendeur. Les gens qui s'y trouvaient sembler faire la fête à l'image de la ville elle-même qui était décoré de toutes choses qui nous faisait penser à des festivités. Partout où nous allions, de la musique s'élevait, les gens étaient tous en tenue décontracter, contrastant avec nous qui avions des tenus adapter pour la fraicheur. Les rues n'en étaient pas moins animés, les marchants en tout genre foisonnait, chacun "spécialisé" dans un article spécifique et ... totalement inutile à vrai dire ... Si on avait le malheur de s'approcher d'un peu trop près de l'un d'eux, le dit-marchant nous sautait littéralement dessus pour mettre en valeur ses produits. Arrivé dans un coin plutôt tranquille, je soupirais doucement avant de lancer à Lia.

-Bon, on va où ?

Après plusieurs secondes sans réponse, je me retournais finalement pour me rendre compte qu'elle n'était plus derrière moi ... Seul Galé était à mes côtés, comme toujours. Est-ce qu'elle n'était qu'a quelques mètres derrière moi ou est-ce qu'elle se serait perdue ?

_________________