[ Clos ] Épreuve Ramasseur [Molly / Sylver]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Ramasseur [Molly / Sylver]

Message par Ninj le Ven 26 Déc 2014 - 15:16

Les deux élèves furent extrêmement consciencieux. Chacun répondit à la question avec sérieux, ajoutant autant de détails que possible pour satisfaire la demande de l’examinateur. Sylver, notamment, remonta jusqu’à la nuit des temps pour expliquer jusqu’à la création des quatre Regi, ainsi que leur utilité sur cette terre. Après avoir régulièrement acquiescé de la tête d’un air satisfait tout au long du monologue de Sylver, il ajouta :

« En effet, c’est globalement ce que les théories actuelles relatent sur l’existence des golems d’Erasia. Quoi qu’il en soit, ton explication a également le mérite de nous faire comprendre pourquoi nous devons absolument aider les golems à se rétablir. Sans eux, les continents sont à la merci de la moindre calamité. Et nous savons bien comme Erasia attire facilement les cataclysmes ces derniers temps…
Néanmoins, il me reste un point à ajouter à tout cela : contrairement à d’autres Pokémon légendaires, les quatre golems défendent la terre, et non ceux qui y habitent, ou plus précisément, les humains. La majorité d’entre eux doivent même nourrir une certaine rancœur envers notre espèce pour avoir été enfermés dans des temples semblables à celui que nous devrons explorer pour trouver Regirock. J’ai eu plusieurs échos de chercheurs disparus tandis qu’ils cherchaient à en savoir plus sur les golems…
Certains ont tout de même réussi à les approcher et à en revenir, néanmoins, il vaudra mieux rester prudent. Après-tout, nous ne pouvons pas être sûrs de l’état actuel de Regirock, comme tu l’as précisé, il a pu entamer sa guérison par lui-même. L’objectif principal de l’expédition que j’envisage est avant-tout de se renseigner sur l’état du golem, et de voir ce dont il aurait besoin pour être complètement rétabli. Après, effectivement, si nos propres capacités sont suffisantes pour le remettre sur pied, nous n’aurons qu’à agir. »


Vint ensuite le tour de Molly. La question était plus compliquée, puisque ciblant un phénomène que personne n’avait réussi à expliquer clairement jusqu’à aujourd’hui. Elle exposa donc une théorie cumulative des différents échos recueillis jusqu’à aujourd’hui. Dans l’ensemble, Ninj était d’un avis semblable. Pour sa part, il comparait aisément cette "Mega évolution" aux évolutions par pierre, mais il restait évident que l’origine des météorites rendait l’évolution différente. Finalement, le chercheur ajouta une fois encore ses propres hypothèses à la version de Molly :

« Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons toujours aucune certitude, et nous ne pouvons que nous rapprocher de ce que nous connaissons. Comme vous vous en doutez certainement, certains chercheurs essayent en ce moment-même de travailler sur ces pierres, pour provoquer à nouveau ces évolutions, de façon définitive et contrôlée. Evidemment, tout ceci n’en est qu’au stade expérimental, et je m’attends plus à une catastrophe qu’autre chose de leur part…
Pour ma part, j’ai également put canaliser l’énergie de cette pierre… je peux donc aussi affirmer que leur énergie est incroyablement grande. Bien plus grande qu’une simple pierre feu. Quelqu’un ayant les sens suffisamment affutés pourra certainement les repérer de loin rien qu’à cette aura d’énergie qui s’en échappe.
Néanmoins, je suis persuadé qu’elle peut être contrôlée. Lorsqu’elles étaient pleinement libérées, les pierres ont éparpillée une puissance excessive sur la totalité du continent, au point de transformer certains de nos camarades et d’affecter la majorité des autres. Mais à présent qu’elles sont canalisées, leur effet semble s’être dissipé, totalement. Je pense qu’avec de l’entrainement ou un accessoire créé sur-mesure, il est possible de diminuer l’énergie qui s’échappe de la pierre, afin de se rapprocher d’un phénomène plus proche de ceux que l’on connait : les pierres d’évolution. Une énergie moindre pourrait tout de même permettre de provoquer cette évolution supplémentaire d’un simple contact… sans que le Pokémon ne ressente une surcharge d’énergie comme durant le cataclysme. Nos camarades pourraient bénéficier des capacités des pierres, sans pour autant perdre la tête. Peut-être même qu’un flux plus stable d’énergie permettrait à l’évolution d’être permanente, au lieu que l’énergie ne soit rejeté par le corps du Pokémon comme cela semblait être le cas…
Enfin, tout cela n’est que théorie. Surtout qu’il reste de nombreuses zones d’ombres : qu’est-ce qui fait qu’un Pokémon peut évoluer ainsi, puisque le type ne semble pas avoir d’importance ? Pourquoi ces pierres ne provoquent-elles pas l’évolution d’un Pokémon de base en sa forme évoluée avant de le faire évoluer une nouvelle fois ? Et plein d’autres encore. Pour ma part, je ne pousserai mes recherches dans ce domaine que le jour où l’un de mes Pokémon acceptera de m’y aider. Actuellement, seule ma Malosse semble pouvoir être affectée par la pierre… Et il n’est pas question que je la mette en danger avec ça. »


En résumé, Ninj n’abandonnait pas les recherches sur ces pierres, au contraire. Après avoir côtoyé les groupes de chercheurs officiels de nombreuses années, il savait que les météorites récoltées subissaient test sur test dans chacun des pays. Après-tout… le premier pays capable de maîtriser cette mega-évolution deviendrait par la même occasion la première puissance mondiale l’espace de quelques temps. Et le premier chercheur capable de l’appliquer deviendrait par la même occasion l’homme le plus riche du monde… avant de se faire kidnapper, ou assassiner, bien évidemment. Tant de scénario qu’il avait déjà côtoyé pour d’autres pouvoirs similaires…
Pour sa part, il souhaitait simplement comprendre le phénomène, pour pouvoir l’empêcher… ou du moins lutter contre. Mais ce n’était pas le sujet du jour. Après tout cela, Ninj sortit finalement du fond de son sac deux parchemins marqués du sceau officiel de Flamen. Il les tendit à Molly et Sylver, tout en leur offrant un large sourire :

« Hé bien, voilà qui conclut l’épreuve d’aujourd’hui. Vous êtes évidemment tous les deux reçus, et si cela existait, vous auriez certainement une mention d’excellence pour votre dévouement d’aujourd’hui ! »

Il se retourna vers les sacs pour commencer à remballer le matériel, tandis qu’il reprenait la parole pour inviter les deux autres à son expédition du lendemain :

« Comme vous le savez déjà, je vous invite tous les deux à me rejoindre pour mon expédition de demain… direction le temple de la terre, à la recherche de Regirock pour connaître son état et, si possible, l’aider à se rétablir. Je vous rappelle encore une fois tous les risques que nous encourrons une fois sur place… mais il me semble que cela n’a jamais fait fuir le moindre d’entre nous, donc je pense que je n’ai pas à m’étendre là-dessus. », Ricana-t-il.

Finalement, le chercheur proposa au groupe d’aller se reposer à l’auberge la plus proche le temps d’une nuit avant de repartir à l’aube. Mieux valait prendre des forces… la journée de demain serait difficile.
Spoiler:
Bravo tous les deux pour votre job, je tiens d’ailleurs à vous féliciter pour la qualité de vos réponses, surtout malgré mon manque de temps/motive du moment ^^ Si ça ne tenait qu’à moi, je vous mettrais vos jobs 3 direct XD

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Ramasseur [Molly / Sylver]

Message par Sylver Belister le Dim 28 Déc 2014 - 13:16

J’écoutai avec attention les explications de Molly, puis les compléments de Ninj. Comme l’avait souligné le chercheur, il restait encore de nombreuses zones d’ombres concernant ces curieuses évolutions qui étaient apparues suite à la folie du dieu. Les deux étaient fort intéressantes, mais… Rien n’indiquaient qu’elles n’étaient pas compatibles, qu’elles n’étaient pas une…
Soudain, une voix ajouta, en écho à mes pensées, mais de manière parfaitement audible par tous :
« Quand donc vous autres humains comprendrez-vous ? Fusionnez le Temps et l’Espace et vous obtiendrez la Distorsion. Même Tenkei possède un mythe similaire : ce continent a l’Idéal, la Réalité… Et la Frontière, qui sépare les deux et qui peut se combiner avec l’un ou l’autre…

Vous avez décidément bien trop tendance à cloisonner les choses… Bon, vous, le vieux, vous avez eu le temps de mener à bien votre réflexion pendant mon petit laïus ? Alors je vous laisse leur expliquer ma théorie sur l’Energie Primaire ! »


L’énergie primaire était un concept qui tenait à cœur au Zarbi, et une fois de plus, je jouais le rôle du faire-valoir. Néanmoins, vu la mission qui nous attendait, il était capital que je partage ces hypothèses avec mes compagnons.

« Eh bien, excusez-moi mademoiselle, mais vous avez développé deux hypothèses qui expliquent ces évolutions temporaires : ou bien un pouvoir inné enfoui, ou bien un éveil dû à une exposition à une certaine source d’énergie si j’ai bien suivie… Eh bien il se trouve que Tétrocruchamoule ici présent a développé une théorie là-dessus, qui rejoint les vôtres. Selon lui, ces changements de formes sont dus au fait que ces Pokémon ont été exposés à une énergie exceptionnelle, l’énergie originelle de l’univers, à l’origine de toute création et de tout chaos… L’énergie d’Arceus lui-même en somme.

Or, si on poursuit dans cette voie, alors il se pourrait que ces pierres soient l’avatar adopté par cette énergie. Mais il est également probable, si on considère ce postulat comme vrai, que chaque Pokémon, chaque être, voire chaque chose possède en lui une trace variable de cette énergie. Ainsi… On peut supposer que ces pierres sont cette énergie, pas seulement son contenant mais l’énergie sous sa forme solide, qui forme ainsi un rempart naturel à cette énergie. Lors de la crise de Mewtwo, cette puissance a bien été dissipée, dispersée par les Amplificateurs, mais aucun d’eux n’a pu la canaliser pour le réemployer en raison de sa trop grande puissance.

Il est possible aussi que la pierre soit une sorte de protection, de bouclier, qui limite la puissance de cette énergie primaire, et dès lors, seul un vague écho de cette puissance s’en échapperait. Pourtant, il semble que cet écho a trouvé une… Résonnance chez certains Pokémon. Si je reprends la théorie évoquée par Mister T, alors ceci s’explique par le fait que cette énergie est présente à deux endroits, dans la pierre et dans le Pokémon, ce qui fait interagir ces deux éléments.

De fait, cette évolution d’un genre nouveau vendrait de cette énergie primaire, présente partout. Quant à savoir pourquoi certains Pokémon sont touchés et pas d’autres… Faute d’un meilleur terme, j’expliquerais cela par un jeu de « fréquences » : la « résonnance » des pierres n’affecte que certaines « fréquences » d’énergies, présentent dans des Pokémon bien spécifiques. Il est dès lors possible que d’autres Pokémon que ceux relevés par les rapports développent cette métamorphose, si un tel phénomène venait à se reproduire, il suffit pour cela que d’autres « fréquences » soient émises par ces pierres. Bien sûr, je ne souhaite évidemment pas cela.Mais je ne fais que nous retenir. Veuillez pardonner je vous prie les divagations d’un vieil homme. »

Une fois arrivé à l’auberge, je m’isolai un moment dans ma chambre, en compagnie de mes Pokémon, réfléchissant à ce qui nous attendait le lendemain… Comme l’avait expliqué Ninj, notre mission serait tout sauf facile… Pourtant, ce n’était pas cela qui me troublait. J’avais accepté cette tâche et je ferai au mieux pour la mener à bien, comme mes compagnons. Non, ce qui me troublait vraiment était la raison de mon acte : pourquoi avais-je accepté de secourir un golem certes blessé mais dangereux, qui n’hésitait pas à blesser les humains sous le coup de sa colère ? Etais-ce par pur intérêt archéologique, comme c’était le cas pour Tétro ? Ou avais-je, à l’instar de Ninj et Molly l’envie de réparer les dégâts causés par cette folie ?

L’expression de Molly lorsqu’elle parlait des météorites, et les propos de Ninj à ce sujet ne laissaient guère de place à l’équivoque : la jeune fille avait été traumatisée par son expérience avec les Pokémon fou, un peu comme je l’avais été moi-même. Et une partie de moi demandait réparation. Et cette part de mon être ne serait satisfaite que lorsque j’aurais fait mon possible pour effacer toutes les traces visibles de ce cataclysme. Et ce, peu importe le danger encouru-car je me devais d’admettre que j’avais peur Mais les blessures de Regirock étaient une de ces traces.

De plus, ma quête de la sœur de Silver était bloquée tant que Ninj n’était pas disposé à m’aider et à l’heure actuel, il avait bien mieux à faire, ce qui était tout à fait compréhensible. Et au vu du service que je m’apprêtais à lui demander, je me devais de l’assister dans sa mission de secours…

« Vous avez peur »
, lança soudain le Zarbi dans mon cerveau. Contrairement à son habitude, il ne s’agissait ni d’une moquerie, ni d’un sarcasme. Et je sentais bien dans son ton qu’il était aussi effrayé que moi. Je devais me rendre à l’évidence : plus l’heure fatidique du départ approchait, moins j’étais rassuré quant à ce qui allait nous arriver…

Soudain, un aboiement me tira de mes réflexions. C’était Yuko qui venait quémander des caresses, que je lui accordais volontiers. Cet acte d’amitié simple et répétitif avait au moins le mérite de mener mes pensées vers des eaux plus optimistes.
Finalement, je rejoignis mes deux compagnons pour un diner simple, mais correct. Le dernier vrai repas que je prendrai avant peut-être longtemps… Mais d’un autre côté, converser avec mes deux amis me fit le plus grand bien et m’aida à raffermir ma résolution : certes, la tâche qui nous attendait était difficile, mais je n’étais pas seul. Après tout, seuls les dieux savaient de quoi le lendemain serait fait. Et c’est avec ce sentiment que je remontais dans ma chambre après avoir pris congé de mes compagnons, tandis que Yuko me souhaitait la bonne nuit à grand coups de langue.

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1770

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Ramasseur [Molly / Sylver]

Message par Molly Hale le Lun 29 Déc 2014 - 14:27

Après les réponses des deux candidats, alors que Ninj revenait sur les explications pour y apporter des précisions, Molly libéra tous ses compagnons afin qu’ils écoutent également ce qui semblait important à la jeune femme. Quand le Flamenois les prévint du ressentiment que les Golems éprouvaient probablement à l’égard des humains, les Pokémon de Molly échangèrent des regards inquiets, mais restèrent néanmoins silencieux. Des Chercheurs portés disparus... Il y avait de quoi angoisser, effectivement. Se lancer dans cette expédition revenait à se jeter dans la gueule du loup. Mais la fille d’Alpha était déjà résolue à y aller, quoi qu’il advienne, même si elle songeait déjà aux précautions qu’elle allait prendre pour préserver ses camarades. Elle hocha la tête quand l’examinateur leur rappela l’objectif premier de cette périlleuse mission, et elle se savait prête à agir si par hasard leur groupe avait les aptitudes requises pour venir en aide au Protecteur de la Terre.

Lorsque Ninj ajouta ses propres spéculations à la théorie exposée par la jeune femme, celle-ci, carnet en main, se mit à prendre des notes, fébrile, traçant parfois des flèches dans tous les sens pour relier certains paragraphes entre eux, et noircissant rapidement les pages en créant un réseau indéchiffrable pour tout autre qu’elle. Tandis qu’elle écoutait, elle s’assit à même le sol, posa son carnet sur ses jambes pour libérer sa seconde main et entreprit de dessiner un modèle d’artefact destiné à contenir cette puissance dont ils ignoraient encore l’étendue et la nature. Mais, pas vraiment satisfaite, elle en crayonna un autre un peu différent, avec une cavité en son centre, capable d’accueillir un fragment de météorite taillé et poli en forme de bille. Voilà, c’était déjà un peu mieux... Mais encore fallait-il être en mesure de réduire cette roche pour en faire un tout petit morceau... Hm. C’était bien plus complexe que ça, et ce n’était pas en quelques minutes qu’elle pourrait arriver à quelque chose de convaincant.

Le Chercheur termina son discours alors que Molly, résignée pour l’heure, lâchait un soupir pensif qui trahissait également sa fatigue. Elle se redressa, rangea son attirail du parfait petit Chercheur en herbe et prit le parchemin que lui tendait Ninj en lui offrant un sourire radieux en retour.


« Chouette ! Merci beaucoup, et bravo à vous aussi, Monsieur Sylver ! Quand mes parents vont savoir ça, ça va être la fête ! Oui... »

Sa mine s’assombrit un instant. Ses parents... Elle devait leur écrire. Avant de partir voir Regirock. Et si elle ne revenait pas ? Ils devaient savoir où elle était. La longue partie de cache-cache et de fuite devait cesser. C’était sans doute la chose la plus dangereuse qu’elle entreprenait depuis son départ, alors c’était le moment ou jamais de les tenir informés de ses déplacements.

Cependant, le vieil homme la tira de ses pensées en intervenant sur ce qu’avaient déjà dit ses deux camarades, et Molly se reconcentra sur ses propos. La théorie de l’écho et de la résonance, hein ? Absorbée par ce que disait Sylver, la Flamenoise se remit à écrire frénétiquement sur la page suivante de son carnet, tiré de son vêtement à la vitesse de l’éclair (ou presque), les yeux brillants. Mais oui... Si les deux phénomènes qu’elle pensait isolés étaient en réalité les deux composantes d’un même mécanisme... C’était plausible. Elle fronça les sourcils lorsque Sylver s’excusa pour ce qu’il qualifiait de « divagations », mais qui s’apparentait plutôt à un passionnant colloque scientifique pour la fille d’Alpha.


« Ah, mais non ! J’aimerais bien « divaguer » comme ça quand je réfléchis à des choses pareilles, vous savez. Vous parliez de fréquences... Pourquoi pas ! Un Nalcien, un maître du son, pour être précise, pourrait sans doute nous aider à explorer cette possibilité. Je pense également qu’étudier en particulier les Pokémon antiques toujours représentés de nos jours, comme Ptéra, serait une piste intéressante, parce que ce sont des témoins des temps anciens, et qu’ils pourraient-être nous renseigner sur l’évolution de cette énergie à travers les âges. Je parle de Ptéra, parce que je le sais capable de « Méga-évoluer ». J’en ai affronté un, et croyez-moi, c’est loin d’être une partie de plaisir, de faire du rodéo là-dessus... Enfin, nous en reparlerons à l’auberge, autour d’un bon repas bien mérité, je pense. Et si vous êtes d’accord, bien évidemment. »

Une fois tous ses Pokémon rappelés, à l’exception de Steers, l’Alchimiste proposa à ses deux compagnons de route de monter sur le rapace, en s’excusant d’avance pour leurs fesses gelées s’ils s’y installaient. L’énorme oiseau d’acier décolla, emportant ses passagers vers l’auberge la plus proche, alors que les trois compères continuaient leur conversation le temps du trajet. Quand ils furent arrivés à destination, ils se séparèrent pour s’installer et se reposer un moment jusqu’à l’heure du repas, et Molly, le cœur lourd, prit Taka dans ses bras pour lui murmurer :

« Je pense que tu sais ce que je vais te demander. Tu l’as compris, n’est-ce pas ? »

La Zigzaton gémit doucement, prenant lentement sa forme humanoïde pour se blottir contre sa « Maman » avec plus de force.

« Je vais t’envoyer chez mes parents avant de partir voir Regirock. Je suis désolée de te mettre à l’écart de cette manière, mais je vais déjà avoir beaucoup de monde à protéger. Et je ne suis pas prête à t’emmener avec moi là-bas. Mais ne t’inquiète pas : Elemento va venir avec toi. Il connaît mon père, pour l’avoir côtoyé pendant des années dans les Ruines, alors il t’aidera à ne pas te sentir trop seule. Et puis comme ça, tu les rencontreras, et tu pourras leur raconter nos aventures, si tu veux ! Ne t’en fais pas, ils t’accepteront quelle que soit ton apparence. Si tu veux leur parler comme ça, aucun problème. Si tu préfères rester sous ta forme de Pokémon, ils ne t’en voudront pas non plus. Ce sera à Elemento de leur expliquer ce que sont les Gijinka, s’ils ne le savent pas déjà. Je te demande juste de me promettre d’être gentille avec eux. Cela fait au moins cinq ans que je suis partie, je dois leur manquer, et ils seront sans doute inquiets de me savoir si près du danger avec Regirock. Alors, comme je sais que tu es courageuse... Tu pourras les rassurer et leur dire de me faire confiance ? Je m’en suis sortie jusqu’à présent, avec vous tous. Grâce à vous. Et j’ai mes propres pouvoirs. Alors, dis-leur que je les aime, et que je reviendrai. D’accord ? »

Molly et Taka pleuraient toutes les deux, désormais. Mais, en hochant la tête, la fillette acquiesça, consciente malgré son jeune âge des enjeux et de sa mission. La Flamenoise se rendit compte que son Pokémon n’était d’ailleurs plus une gamine, mais une enfant d’une douzaine d’années... Elle avait grandi et enduré ces épreuves avec elle, combattant sa peur et sa timidité maladive, et elle n’en était que plus forte. En essuyant ses larmes d’un revers de main, la Meneuse rappela Taka dans sa Ball, écrivit une longue lettre à son père, sans oublier de s’adresser à sa mère, scella le tout dans un tube long et renforcé, ajoutant la sphère de son Zarbi, jusqu’à présent dans la pièce, puis descendit pour louer les services d’un Pokémon messager. En se mordant la lèvre, elle vit partir l’oiseau au loin, englouti par la nuit, puis se détourna de ce spectacle douloureux pour elle afin de rejoindre ses partenaires d’expédition. Si elle avait toujours les yeux rougis par la peine, elle s’efforça néanmoins de participer aux débats et aux conversations avec enthousiasme et intérêt, et ce fut la tête pleine de questions et d’interrogations sur ce qu’ils allaient trouver en allant voir le Géant de Pierre qu’elle s’endormit enfin, gagnée par l’épuisement.


[Bah merci à toi pour l’épreuve, et à papi Sylver, c’était cool ! Rendez-vous chez le gros caillou ! xD]

_________________
Per aspera... Ad astra.



0 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 448

Fiche de personnage
Points: 43
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Ramasseur [Molly / Sylver]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum