[ Clos ] Un dragon pour un dragonnier [Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un dragon pour un dragonnier [Peter]

Message par Dark le Mar 18 Nov 2014 - 20:42


•○ Un dragon pour un dragonnier ?   ○•
•○ Peter ○•
Il ne comprenait pas comment tout cela avait pu arriver, l'oiseau semblait à bout de forces mais se forçait à rester à la surface. Il avait échoué … Ce n'était pas possible mais pourtant c'était arrivé, pourquoi ? Qu'avait donc fait la jeune fille pour que tout semble se liguer contre elle ? N'avait elle donc jamais eut de chances ? Le petit oiseau se replia légèrement les vagues commençant à l'enfoncer sous l'eau. Il se secoua, elle les avaient sauvés, elle leur avait donné sa vie pour qu'ils survivent.. Il n'avait pas le droit de décevoir la mémoire de la jeune femme. Il secoua de nouveau sa patte vaillante dans l'eau et finit par atteindre la berge, se hissant tant bien que mal sur un rocher. Etape un, vider ses ailes emplies d'eau du liquide, et il verrait plus tard pour étape deux soigner la patte blessée. Lentement le vent s'infiltrait sur le bras de mer, surprenant la boule bleu qui clopinait et tremblait lentement au contact de l'air frais. Il ne savait pas où il était, la seule chose qu'il savait c'était que les autres avaient disparus dans l'océan, et qu'ils avaient été séparés de manière définitive. Il se traîna jusqu'à la plage la plus proche, se laissant choir sur le sable plusieurs fois, en laissant des marques assez étranges derrière lui.

Il devait trouver un endroit pour se sécher, son instinct lui disait de se diriger vers le Sud, et il se faisait confiance. Dommage qu'il ait de nouveau oublié qu'il n'avait aucun sens de l'orientation… Il avançait sous l'ombre des arbres, se demandant comment il allait s'en sortir, frissonnant souvent à cause de la fraîcheur des poids. Il finit par déboucher dans une clairière, cherchant un instant avant de se poser au soleil, espérant que celui-ci l'aiderait à évaporer le liquide qui gonflait ses ailes. Il replia sa patte blessée sous lui, regardant le fragment de ruban bleu qui y était toujours accroché. Des larmes perlèrent dans les yeux de l'oiseau se rappelant le bandage de fortune que sa dresseuse avait posé sur sa jambe. Elle l'avait découpé d'un morceau de sa robe, puis elle l'avait appliqué sur sa plaie. C'était ensuite que tout était devenu brusquement noir, la seule lumière ambiante fut celle des yeux terrifiés de Dark. L'aura sombre de détresse de la jeune fille avait augmentée ces derniers temps, elle avait supporté de moins en moins d'être séparée de son petit ami. Mais celui-ci avait pensé que le mieux pour elle était de simplement s'en éloigner. S'il avait pu parler il lui aurait dit que la seule chose qu'elle voulait c'était être rassurée, mais de toute façon il ne servait à rien de ressasser ce qui aurait pu être fait, ou dit.

Il devait retrouver son chemin vers son clan, restait à déterminer la direction, logiquement il devait suivre les courant ascendant. Mais devait il attendre que sa patte soit guérie ou bien il n'aurait pas de stabilité dans l'air. Restait à savoir quand il pourrait décoller a nouveau.. Il fixa le ciel bleu et clair, étonnant qu'il ait tant envie alors que depuis son éclosion il n'avait jamais dépassé les cent pied du sol. Est ce qu'il saurait voler dans ces nuages ? Et trouver son chemin ? Il se déplaça légèrement en retenant un couinement de douleur, laissant une grande traînée d'eau derrière lui. Pour s'écrouler un peu plus loin, essayant vainement de battre des ailes bien qu'elles soient gorgées d'eau. Il soupira et ferma les yeux, se laissant bercer par le murmure du vent dans les arbres, persuader d'entre parfois la voix si mélodieuse de la jeune fille qui lui manquait tant. Il fredonnait en retour sa berceuse, se remémorant ses soirées passées à veuiller sur le sommeil de la jeune fille, au coin d'un feu pendant qu'elle le caressait doucement.

« Elle est loin derrière, la vie est si précieuse, le vent lui même murmure ton nom, où es tu ? Prunelle de nos vie ? Pourquoi es tu partie si loin d'ici ? Reviens nous vite, dans un songe ou rêve, que nous puissions nous retrouver…..»


_________________

Spoiler:
MdO - Meta El - Marchand

Dark
Informations
Nombre de messages : 455

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un dragon pour un dragonnier [Peter]

Message par Peter le Lun 22 Déc 2014 - 21:52

Perché sur son Dracolosse, le Dragon Master fixait l’horizon, regardant droit devant lui. Le vent, qui emportait mille histoires, et tout autant de vies, lui rappelait que le froid était déjà là, mais qu’il laisserait encore un peu de place aux pluies fraîches de l’automne : au loin, de gros nuages gris s’amoncelaient, menaçants, pressant Peter pour qu’il regagne son Temple au plus vite.

En effet, le champion nalcien avait été, dernièrement, bien loin de chez lui. Entre la folie de ses propres compagnons, qui les avait coincés à Flamen plus longtemps que prévu, et son épreuve de Dompteur, qu’il avait demandée à passer auprès des autorités de son pays, il n’avait pas eu une minute pour souffler et pour se reposer autant qu’il l’aurait dû... Cependant, il ne regrettait pas d’avoir testé ses compétences et ses limites, car il avait acquis non seulement des compétences et un précieux savoir qui l’aideraient sûrement à mieux connaître les non-Dragons, mais aussi un nouveau camarade, qu’il avait rencontré sur le continent flottant, et qui l’avait suivi pour outrepasser son handicap. Atramédès, le Diamat tout juste évolué, était en effet aveugle, et la part de sauvagerie inhérente à tout Pokémon de son espèce tendait à s’exprimer plus violemment chez lui encore. Était-ce dû à sa cécité ? Peter était persuadé que celle-ci avait un lien avec ce comportement dangereux qu’il sentait latent, mais ce n’était assurément pas la seule raison... Le champion ignorait ce qu’avait vécu ce Diamat alors qu’il vivait dans la Caverne de Felagund, et il lui faudrait de longs mois aux côtés d’Atramédès pour le comprendre et le découvrir peu à peu.

Une bourrasque plus forte que les autres fit dévier la trajectoire du Dracolosse, tandis que son cavalier, habitué à voler par n’importe quel temps, se contentait de resserrer ses jambes autour du corps du Pokémon. Mais la colère des vents céda la place au chagrin des cieux, qui se déversa sur le duo sans retenue. Le Nalcien ressentit alors un vague malaise, comme si quelque chose n’était pas habituel, ou plutôt, comme si un danger normalement absent des lieux se profilait, prêt à fondre sur eux. Il avait l’impression que quelqu’un n’était pas à sa place, et que sa détresse se répandait autour de lui dans un appel à l’aide désespéré... Confirmant sa sensation étrange, la Draco des temps anciens jaillit de sa sphère, alerte et tendue. Cependant, ce ne fut pas sur eux que s’abattit le malheur, matérialisé par un oiseau sombre et décharné : filant vers le sol, ignorant complètement la pluie diluvienne qui frappait la surface du Lac de la Liberté, le prédateur ne se détourna pas un instant de sa proie, toute son attention focalisée dessus. Kairyuu dévia de sa course pour descendre en piqué à son tour, afin de permettre à son dresseur de s’interposer, même si cette intervention n’avait rien de normal. D’habitude, le champion du Temple laissait faire la nature, et les interactions entre les chasseurs et les chassés étaient un processus tout à fait naturel, pour le coup. Manger ou être mangé, c’était ainsi que cela fonctionnait. Mais cette fois, Peter avait une bonne raison d’interrompre la traque, car la proie n’était pas ordinaire : l’aura qui en émanait était celle d’un très jeune Dragon, d’un Dragon qui n’en était pas encore vraiment un. Intérieurement, le Dragon Master remercia son examinatrice, qui l’avait formé à identifier la signature de créatures qui n’avaient rien de draconique : sans cela, il serait peut-être passé à côté de cette pauvre bête à la merci de la Vaututrice...


« Dégage ! Ces terres ne t’appartiennent pas, et les créatures qui y vivent non plus ! »

Les ongles du Dragonnier s’allongèrent subitement, avant de se mettre à luire d’une énergie dont les Pokémon qui constituaient toute sa vie avaient le secret. L’homme croisa le vautour, dansa un instant avec lui, puis lui asséna un puissant coup de Dracogriffe. Sonné, le rapace se détourna, puis rebroussa chemin, disparaissant dans la pénombre, tandis que la main de Peter retrouvait son apparence humaine. Le duo se posa alors non loin de la tache colorée qui avait attiré leur attention, et le champion murmura :

« C’est un Tylton... Il a l’air terrifié et à bout de forces. Dans son état, si j’y vais, je vais l’effrayer, et il pourrait se blesser en cherchant à s’enfuir. S’il te plaît. Tu es la mieux placée pour ça. »


La Draco hocha doucement la tête, puis, aérienne, s’approcha du Tylton, dont les ailes gorgées d’eau devaient le faire souffrir, tout en l’empêchant de bouger à son aise dans les airs. Toutefois, avant de s’adresser à lui, elle s’éleva légèrement, puis dévisagea les cieux, comme si ces derniers étaient vivants. La perle que portait la créature svelte à son cou luisit intensément, tandis que les grondements furieux d’Ouranos se calmaient et que ses larmes séchaient ; bientôt, les nuages sombres et nombreux se séparèrent, à la demande du Dragon, laissant place à une éclaircie bienvenue et salvatrice.

Une fois sa prière exaucée, la Draco se plaça face à l’oiseau, avant d’émettre une chaleur douce et rassurante, tandis qu’elle se transformait lentement. Sa silhouette devint celle d’une femme dont l’âge était difficile, sinon impossible à déterminer. Ses yeux, sa tenue, sa stature, tout tendait à l’assimiler à une âme pure et dévouée aux puissances supérieures. Même ses cheveux, d’un blanc immaculé, la rattachaient à une fonction sacrée, puisque l’époque reculée où elle était née considérait comme divin tout être arborant une telle chevelure.

D’une voix calme, vibrante de gentillesse, elle prit la parole.


« N’aie crainte, je ne te veux aucun mal. Comme tu as pu le voir, j’ai le pouvoir de changer le climat si je le désire. Te sens-tu mieux, maintenant que la pluie a cessé ? »

La jeune femme laissa au Tylton le temps de s’habituer à son apparence et de lui répondre, puis reprit :

« Je n’ai pas de nom, car ce serait un sacrilège que de m’en donner un, à cause de ma nature, mais je tiens du Dragon, tout comme toi. Il y a longtemps, on m’appelait « prêtresse », ou « Miko », dans la langue de Mizuhan, mais désormais, j’appartiens corps et âme à l’humain qui t’a sauvé tout à l’heure. Je t’en prie, laisse-moi t’aider. Tu es blessé et seul, et mon maître a senti ta présence, avant que cette créature ne s’en prenne à toi ; permets-nous de t’apporter notre soutien, afin que tu ailles mieux. N’aie pas peur, il ne te veut aucun mal, lui non plus. D’accord ? »

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 288

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un dragon pour un dragonnier [Peter]

Message par Dark le Jeu 16 Avr 2015 - 13:20


•○ Un dragon pour un dragonnier ?   ○•
•○ Peter ○•
Il n'avait pas vu le combat, et n'avait pas non plus soupçonner sa mort évitée que grâce à l'intervention du jeune homme. Etrange tout de même que cette forme bleu qui approchait aérienne. Bleu, il referma les yeux alors que la jeune fille apparaissait dans sa mémoire, est aussi avait ces magnifique cheveux noirs qui tiraient vers le bleuté. Est ce que c'était un signe ? Il rouvrit les paupières et fixa le dresseur plus loin derrière le dragon. Un dragon, pourquoi est ce qu'il n'en était pas intimidé ? Est ce que parce qu'il savait qu'un jour il pourrait peut être avoir lui aussi cette magnifique attitude ? Ce port altier ? Et lui aurait des ailes, immenses et toujours cotonneuses. Mais est ce qu'il aurait aussi le pouvoir de commander aux éléments ? Ceux ci se calmaient sous la volonté de la créature face à lui qui se changea peu à peu en être humain. Il n'avait pas vraiment de critère de beauté, sa dresseuse n'ayant aucunes prétention il ne savait pas ce qui était considéré comme tel.

Il trouvait pourtant que la créature avait quelque chose d'étrange, peut être dans la voix, ou dans le regard. Qui faisait baisser les siens vers le sol, comme s'il se trouvait face à des entités supérieures. Mais que pouvait il faire d'autre que trembler ? Il n'était pas fort comme ses anciens compagnons, il riva son regard au sol, malgré la chaleur qu'elle dégageait il en avait un peu peur. Ces transformations ne lui étaient pas familières et n'étaient pas vraiment normal ? Mais ce monde était tellement vaste, peut être qu'il ne connaissait simplement pas le phénomène, le premier émoi de la surprise passer il releva la tête, étendant les ailes cotonneuses lentement pour les faire évaporer de l'eau de mer séchée. Celle ci raviva la douleur dans la patte et il reporta son poids sur la patte valide et dévisagea l'interlocutrice son regard déviant fréquemment vers le dresseur. Il hocha lentement la tête pour répondre à la jeune fille, oui l'air devenu moins humide l'aidait à écouler l'eau acculé dans ses ailes. Il lui adressa un regard particulier quand elle parla de son pays, c'était celui de sa dresseuse disparue, son regard s'humidifia sous la douleur quand elle revint une fois de plus dans se pensées.

Il hocha de nouveau la tête, de toute façon cela ne pouvait pas être pire que cela ne l'était déjà. Et puis il était si seul, il avait tant besoin de cesser de repenser à l'accident. Il se laissa couler au sol, exposant son membre blessé en se disant que s'ils avaient voulut le tuer ils l'auraient déjà fait. Puis s'il mourrait au moins il la rejoindrait et se ferait pardonner son incompétence de n'avoir pas pu la sauver. Il ferma les yeux, sans plus se soucier de l'environnement, et puis il devait penser à ses dettes. Il en avait une envers ces étrangers qui l'avaient aider. Sans vraiment se rendre compte de ce qu'il faisait il siffla la berceuse qu'il appréciait tant, se glissant lui même dans les songes qu'il appréciait avant de se reprendre. Il n'avait rien d'un lâche, il secoua ses plumes cotonneuses et regarda la jeune femme devant lui. Dans son regard nulle animosité, seulement de la reconnaissance, et si le dragon bleu n'était qu'un signe envoyé par la jeune fille. Elle l'avait toujours poussé à se faire confiance, à se développer, à avancer. Il acceptait la dette et se redressa tant bien que de mal, sur une patte et demi, il courba la tête devant la jeune fille. Non pas un signe de soumission mais un signe de compréhension. Il acceptait l'aide, il ne savait ni parler l'humain ni leur répondre mais il pouvait chanter ! En redressant la tête il ouvrit le bec et haut et fort laissa derrière lui les chants mélancoliques pour entonner un chant entraînant.

Il se surprit lui même dans la force qu'il donnait à sa voix. Il oubliait le passé et comptait bien réussir à réparer ses erreurs et alléger le poids de son fardeau auprès du jeune homme. Il ferait ce qu'il faudrait pour que cet humain, celui qui s'occuperait de lui aujourd'hui ne rencontre aucuns maux. Il s'y engageait de toutes les fibres de son être. Certes il n'était qu'un petit oiseau mais il s'entraînerait en silence et en cachette s'il le fallait pour un jour mériter sa place et rendre justice à celle qui l'avait bercé alors qu'il n'était qu'un œuf. Il ne savait pas s'il saurait accomplir ce qu'il venait de se promettre, ni s'il pourrait expliquer un jour au dragonnier ce qui avait motiver sa décision, mais aujourd'hui, en ce jour, il se jurait de devenir un dragon dont personne ne pourrait douter de la valeur ! Et qu'il saurait protéger les autres. Ne sachant pas si ni l'un ni l'autre ne le comprenait il s'exprima quand même pour ne pas paraître ni impoli ni ingrat de la chance qui lui était donné.

« Je vous remercie de votre aide, j'accepte qu'il me soigne, et à ce titre je désire vous accompagner ensuite pour payer la dette que j'ai contracter aujourd'hui.» Et pour expier mes autres fautes mais cela n'était pas encore temps de le dire.


_________________

Spoiler:
MdO - Meta El - Marchand

Dark
Informations
Nombre de messages : 455

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un dragon pour un dragonnier [Peter]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum