[ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Raava Selacor le Jeu 27 Nov 2014 - 1:21


La paix est une création continue.  


Place d'ivoire

Elle avait si souvent entendu parler de ce lieu, d'un lieu où les Pokémons qui y vivaient n'avaient point peur, ou plusieurs sortes vivaient en paix et en harmonie. Elle en avait entendu parler durant ses voyages, un lieu où les plus grands sages de ce monde se rencontraient pour discuter de sujets qui frappaient notre continent. Elle avait entendu parler de ce lieu, elle n'y croyait qu'à moitie à vrai dire, mais une lueur d'espoir qu'elle voulait garder. Aucun lieu ne pouvait être proscrit de combat et de violence, elle en doutait tellement, mais en même temps, elle espérait que ce soit réellement vrai. Elle avait dû demander son chemin, elle avait dû écouter tranquillement la vielle femme qui lui avait répondu, prenant même la peine de prendre le thé si gentiment offert par la vielle femme. Elle avait été si surprise d'y trouver une petite et vielle maison, remplit de plusieurs Pokémons qui semblaient aider la vielle femme et quand elle lui avait posé la question, s'il lui appartenait tous, la femme avait ri, laissant son regard vif et décorer de fines pattes d'oie s'illuminer. Elle lui avait répliqué qu'aucun des Pokémons présents ne lui appartenait, ils venaient ici de leur plein gré. La vielle femme, l'avait à sa manière apaisée, elle ignorait si c'était les douces couleurs rose et mauve de sa robe, l'aura calme et paisible, ses yeux toujours mi-clos, où même encore sa longue tresse aussi blanche que la neige, mais elle s'était sentie bien.

Durant cette séance de thé, elle avait écouté avec fascination la vielle femme qui lui raconta ces aventures de jeunesse. Elle avait finalement sut avec le temps que la vielle femme se nommait Sharna et tout au long de leur discussion, elle avait fumé une longue et fine cigarette, mais l'odeur sucrée et la douce fumée rosée qui s'en dégageait l'avaient rendit si heureuse, que même maintenant, elle n'aurait sut combien de temps elle était restée avec elle, plusieurs minutes ? Des heures ? Mais une chose était sure, elle ne s'était jamais autant senti heureuse et apaisée. Une jeune Munna, c'était trouvée en permanence à ces côtés, chantant presque pour discuter avec eut et parfois, la vielle Sharna semblait l'observer et lui répondre, elle avait envié ce lien qui semblait si fort entre elles, mais pour rien au monde, elle n'aurait échangé Nanjac. Un peu avant de partir, la femme lui avait offert un paquet ovale, lui demandant de l'apporter à un vieil homme à la place d'ivoire. Raava n'avait put refuser une telle demande de la part d'une si gentille dame.

La montée ne fut pas très difficile, le sentier fut facile à pratiquer et il lui offrit même la plaisante présence de ranger de fleurs, toute aussi colorées et odorantes les unes des autres. Mais la curiosité avait pris le dessus sur le paquet surprit qu'elle tenait. Elle avait donc avec douceur écarte la fine couverture pour dévoiler un œuf blanchâtre aux fins triangles rouge et bleu. La coquille colorée semblait fissurer vers le haut de la tête, en fine pointe triangulaire, mais rien ne pouvait lui assurer si c'était bien ce qu'elle pensait. Sans savoir arrêter, elle observa à nouveau devant elle, voyant enfin le haut de la place d'ivoire. Elle fit une pause, observant le paysage se dévoiler dans toute sa splendeur devant elle. L'endroit remplit de Pokémon, mais clame la frappa de pleins fouets.

Le son distinct de Korillon emplissait l'air, elle vit un groupe de Coxy traverser le chemin non loin d'elle et deux Mélos semblaient jouer au jeux du loup. Elle sourit doucement, avançant encore de quelques pas, le paquet serre contre son sein. Elle vit des Chinchidou se courir après, passant avec vitesse entre les jambes de la jeune femme, lui tirant un mince regard de surprise, mais semblai continuer leur route. Mais la présence d'un Tarsal attira un peu plus son attention, surtout que le jeune Pokémon se dirigeait vers elle en étirant son bras pour lui faire signe de le suivre. Elle en resta sans voix, surprise et incertaine, mais quand ce dernier tourna les talons et qu'il commença à s'éloigner, elle lui emboîta le pas rapidement. Le petit Pokémon la guida jusqu'à une grande table de marbre blanc, des chaises du même matériel l'entouraient, c'était visiblement ici que les sages se réunissaient pour discuter. Un vieil homme si trouvait déjà. Une nouvelle surprise et étrange impression la frappèrent, tout comme avec la vielle Sharna, l'homme lui semblait différent, presque décaler et surnaturelle dans cet endroit. Il se trouvait dos à elle, mais pourtant, l'aura qu'il dégageait était presque palpable. Il portait une chevelure courte, coupé en point sur la nuque, d'un blanc  pure, mais elle décelait à certains endroits de fines mèches vertes. Son corps était revêtu d'un kimono, non de deux kimonos après avoir un peu mieux observé. Le premier était d'un vert émeraude, des motifs de feuille si dessinaient, mais très discret. Il portait une écharpe d'un rouge vif autour de son cou, partant un peu au vent. Le deuxième kimono était attaché autour des hanches de l'homme et aussi blanc pure que sa chevelure.

Quand elle se trouva à quelques pas de lui, elle allait s'annoncer, mais l'homme tourna la tête, l'observant de son unique oeil visible, aussi vif que son foulard. L'autre oeil était caché sous une longue mèche. Mais elle qui l'avait cru pour une personne âgée, elle fut frappée par le visage sans âge. L'homme se redressa, pour venir lui faire place. Elle eut l'impression dans sa manière de bouger de voir une guerre alerte, mais se fut son regard qui la perturba davantage. Elle avait l'impression qu'il l'étudiait, qu'il pouvait lire au plus profond d'elle-même. Elle resta silencieuse, ne savant pas quoi dire devant un tel personnage, mais pourtant l'homme sans âge parla en premier.

- Les gens me nomment Lade.

Ça voix lui sembla si douce, mais ce qui frappa une nouvelle fois la femme, fut la manière très discrète de parler, ne bougeant à peine ses lèvres pâles et surtout la manière vaporeuse qu'elle avait eu que la voix n'était pas venue de devant elle, mais plutôt de l'intérieur directement de sa tête.

-Et moi Raava... Murmura-t-elle très bas.

- Elle t'a donc choisi, j'aurais alors une faveur à mon tour... Déclara à nouveau sa voix vaporeuse.

Raava n'était pas très sure de comprendre, que voulait-il dire part être choisit ? Et pourquoi se retrouvait-elle toujours dans des moments sordides qui dépassait toujours son entendement ? Mais en même temps, ceci n'offrait-il pas un peu de piment à sa vie ?

- Quoi donc ? Demanda-t-elle

- J'aimerais que tu prennes soin de ce Togépi, il est différent des autres et il n'a plus rien au monde. Il y a peu, il a perdu sa famille et depuis, il ne sort plus de sa coquille. Il est fragile et plus jeune. Il est sorti beaucoup trop jeune de sa coquille, tu as dû le remarquer, sa grosseur est inférieure à la normale... Prends-le avec toi et voyage avec lui, je suis sûr que tu sauras en prendre soin...

Raava en resta sans voix, comment pouvait-elle refuser une telle offre ? Le pouvait-elle ? Elle l'ignorait, mais en même temps, elle se sentie terriblement désolée pour le petit Togépi, alors malgré tout le bonheur qu'on pouvait trouver ici, il arrivait parfois des malheurs ? Elle ferma les yeux deux secondes, baissant la tête sur l'oeuf qu'elle avait tenu contre elle depuis le début. Elle eut une pensée pour Nanjac qui sommeillait dans sa pokéball. Peut-être qu'un peu de compagnies ne lui feraient pas de mal ? Peut-être qu'ils pourraient s'entraider un et l'autre ? Au moment où elle allait répondre, une brusque bourrasque de vent vient lui glisser les cheveux dans le visage, lui cachant la vue pendant un cours instant et comme ci l'homme avait lu la réponse dans sa tête, quand elle releva les yeux, elle ne trouva que du vide et entre les arbres plus loin, elle eut l'impression d'y voir un Gallame qui l'observait de son unique oeil rouge.

Elle soupira, secouant la tête en laissant échapper un rire de sa gorge puis pris place sur un des bancs de marbre blanc. Décidément, elle vivait beaucoup de choses depuis le début de son voyage, qu'allait-il donc lui offrit la suite de cette succulente journée ? Elle baissa les yeux sur le paquet endormit, elle espérait simplement être à la hauteur de la charge qu'on venait de lui offrit.

_________________

F
i
c
h
e

R
a
p
i
d
e




Copyright Galimybé
• Info diverse •


→ Voyageuse, Élémentaliste de l'air et guerrière
→ Femme, 23 ans et originaire d'Aliphyr
Pokémons :

Nanjac  -  Echo
avatar
Raava Selacor
Informations
Nombre de messages : 48

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 27 Nov 2014 - 21:31

Eeva sortit de la réunion avec un mal de crâne. Ce qu'elle déplorait le plus chez les chercheurs de la ville étaient qu'ils préféraient la bibliothèque au terrain. Alors, on disait beaucoup de choses dans leurs rapports, mais avaient-ils mit le nez dehors récemment ? Sans doute pas, sinon ils se seraient rendu compte qu'il n'y avait pas besoin d'aller jusqu'à Tenkei pour constater que les espèces Midgariennes et Erasiennes se propageaient en dehors de leur berceau... Et le plus notable de tout, le plus incroyable, l'apparition soudaine de dizaines d'espèces inconnues. Ces derniers mois cependant, Eeva avait eu beaucoup de travail et n'avait pas vraiment eu le temps de s'en occuper, il y avait eu de nombreux blessés, des Pokémon à soigner et des bâtiments à reconstruire. Mais maintenant que tout allait bien, que les matches se faisaient plus rares en cette saison et surtout, qu'elle pouvait laisser Hellébore seule à la maison.

Cette petite avait eu du mal à se remettre de son dernier match, émotionnellement, mais maintenant qu'elle avait grandi -et évolué- les choses étaient différentes. Elle avait enfin tourné la page et se sentait capable de tenir la maison en son absence, ce qui en soi n'était pas une mince affaire. Il y avait toujours beaucoup à faire, entre les matches à assurer, les pensions, les entraînements... Sans compter les remises en forme et Pokémon un peu difficiles. Eeva avait donc confié à l'hybride la maison, mais elle ne serait pas seule, il y avait tous les Pokémon de combat de la championne. Avant de partir, elle avait aussi donné pour tâche de veiller particulièrement sur Lotus, dont le ventre s'était encore gonflé. Excès de croquettes ? Peut-être, mais Eeva lui avait remarqué un calme particulier, une baisse de forme sans doute... Quoi qu'il en soit, son état n'était pas alarmant et au pire, Hellébore savait quoi faire.

Eeva se massa la tempe et prit le chemin de l'Arène, signifiant à la jeune fille aux cheveux blancs qui l'attendait depuis des heures, qu'elle allait devoir partir pour le continent céleste et qu'elle lui laissait la maison. L'hybride acquiesça, elle n'était pas très fan de ce nouveau monde. Les bagages de la chercheur furent vite préparé, elle n'emmenait jamais grand-chose avec elle. De quoi manger en arrivant, contenir ses informations et c'était presque tout. Elle ne partait pas vraiment en expédition, ça, ce serait pour après, pour commencer, elle allait déjà repérer les lieux, qu'elle connaissait déjà pas mal, car elle avait fait partit d'un corps expéditionnaire lors de l'apparition de Midgard, elle avait bien voyagé à travers les terres célestes. Même si elle n'avait quasiment que suivi le chemin de la rivière, elle avait par ailleurs hâte de retourner à Linawaen.

En sortant de son bureau, elle attrapa à la volée quelques Pokéball, celles de ses Pokémon et quelques vides, appela ceux qui l'accompagneraient et l'instant d'après, elle était en selle sur son Nostenfer. La chauve-souris géante s'élança et disparut rapidement au-dessus des nuages. La traversée du ciel dura toute la nuit. Au petit matin, le ciel était clair, sans nuage et une lueur rose et dorée remplaçait peu à peu la couleur sombre de la nuit. Eeva fit descendre à pic l'animal, au centre de l'île, au beau milieu de nulle part. Enfin presque. Eeva visa un cercle blanc. Sur sa vieille carte donnée par le doyen de Linawaen il y avait trois ans maintenant, ce cercle était noté comme étant la « Place Ivoire ». La rousse connaissait un peu les coutumes des Midgariens -elle n'était pas chercheur pour des baies Prine. Elle savait donc que les combats étaient interdits dans ce lieu et ne comptait pas s'attirer les foudres des autochtones.

La chauve-souris géante perdit de l'altitude et alla atterrir à quelques centaines de mètres de là, près de la rivière. L'endroit était idyllique, la rivière chantait et scintillait et la place n'était pas loin, l'endroit était parfait pour établir son campement. Enfin, si on pouvait parler de campement pour ce qui se résumait à un sac, une couverture et un feu... Eeva s'étira fortement en levant le visage vers le ciel, le soleil n'allait pas tarder, mais il faisait froid, elle prit donc la décision de réunir quelques branchages morts et alluma un feu, jeta son sac au sol et s'assit un moment, adossée à un arbre. Elle releva une jambe et posa son coude sur son genou, cette traversée l'avait fatiguée, des heures sur une selle, soit adaptée au Nostenfer, mais pas forcément confortable pour les vols longs. Rien ne valait un beau bateau de toute façon... Des étoiles brillaient encore. Un beau bateau avec d'immenses voiles, grosses et légères comme des nuages. Si elle avait possédé un puissant Pokémon psy, peut-être aurait-elle pu le faire voler jusque là ce bateau. Un bateau volant, avec des voiles et des hélices, c'était une idée.

Remarque non... Pourquoi un Pokémon psy forcément, les spectres possédaient également ce genre de pouvoir et de plus, elle en possédait déjà plusieurs. Hellébore, Actée et Campanule pouvaient tout à fait s'en charger. La mer lui manquait, avec ses humeurs, ses flots déchaînés, les embruns, les profondeurs et l'horizon plat. Eeva s'étira une nouvelle fois et lissa son vieux pantalon brun et son haut rouge. Ces vieux vêtements étaient toujours synonymes de voyage, comme ses vieilles bottes, ils étaient usés, mais elle ne voulait pas en changer. Se souvenant de la présence de Dictame, Eeva lui proposa de prendre du repos, ce que la chauve-souris géante ne refusa pas, après une traversée aussi longue que glaciale. En début de croisière en tout cas et ce n'était vraiment pas son climat préféré. Eeva replaça sa balle à sa ceinture et profita un peu du calme ambiant.

Mais elle était une femme d'action et ne resta pas longtemps au repos. Quand elle se leva, le soleil montait. La chercheuse décida de faire sortir Germandrée dont la balle ne cessait de gigoter dans tous les sens. La gelée rose commença à fouiner, se tortillant comme un long ruban élastique, pendant qu'Eeva étouffait le feu et reprenait son sac. Elle avait ses recherches à faire et se dirigea vers la place. Trouver des Pokémon en compagnie de Germandrée n'était pas très compliqué, c'était le Pokémon le plus amical qu'elle avait sous la main et, bon peut-être pas forcément mignon, mais qui au moins, faisait le moins peur (en dehors de ses deux renardeaux Evoli, mais ça c'était de la triche). Entre Elodée qui montrait les crocs pour n'importe quoi et Pyracantha qui était plutôt impressionnante par nature... Mais bon, elle ne les avait pas choisi pour un concours de beauté non plus, c'était bon pour... Lehna ça [XD]. La réputation de l'arène de sa collègue n'avait pas mis longtemps pour lui parvenir et Eeva ne voyait pas trop l'intérêt de ce genre de match... M'enfin, il en fallait pour tous les goûts...

« Mais... Effectivement, qu'est-ce qu'ils font là ceux-là... ? »

Approchant sans crainte son Pokémon amical, Eeva vit défiler des Pokémon qu'on ne voyait à l'origine que sur Erasia. Comment ces petites créatures étaient-elles arrivées là ? Œufs égarés de Pokémon domestiques au départ ? Introduction volontaire ? Germandrée s'amusa à se métamorphoser devant un Mélo pour l'amuser et un Tarsal semblait trouver l'idée intéressante et se rapprocha. Germandrée reprit sa forme normale et envoya sa bulle, copiant d'abord le Mélo, puis le Tarsal. Le Mélo se figea tandis que l'autre fit une drôle de tête, mais la petite fée se mit soudainement à pleurer. Visiblement, la sensation de copie n'était pas très agréable et il venait d'avoir peur. Eeva s'en amusa. Entre deux buissons, sortant de sa cachette, une créature qu'elle n'avait pas encore vue fit son apparition, on aurait dit un Laporeille rose qui aurait abusé des croquettes. (Mainon, Mainon !). Eeva ne bougea pas et alla consoler la pixie.

Intrigué par cette nouvelle créature, Germandrée s'en approcha avant de la copier à son tour et se métamorphosa directement. La copie était quasiment parfaite, avec la couleur naturellement rose des deux Pokémon. Le temps d'un battement de cils, les autres Pokémon avaient disparu. La créature déroula ses appendices et alla tripoter le Métamorph, qui fit une drôle de tête en n'étant pas habitué à autant de familiarité à la première rencontre ! Un sourire en coin, la chercheuse regarda faire en se disant, lorsqu'il tapota la tête du Métamorph comme pour lui signifier que tout allait bien, qu'il agissait comme un Leveinard. Cette chose serait donc un Leveinard version Tenkei... Un tel Pokémon serait bien utile à l'Arène... La décision de la rousse fut prise, sans prévenir, elle lui envoya une Pokéball vide. Le (Nanméouïe ?), comme il se nomma seul, fut surprit, mais ne fit rien pour se défendre. Lorsque la Pokéball se referma, la rousse n'eut comme réaction qu'un « Maioui, maioui » sur un ton des plus doux.

Ce n'était clairement pas son genre, mais Eeva trouva que c'était un Pokémon des plus sysmpathiques.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 398

Fiche de personnage
Points: 166
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Raava Selacor le Dim 30 Nov 2014 - 20:38

La paix est une création continue.

Bien installée, Raava observait de son regard serein le ciel bleuté, elle n'aurait pas su dire si c'était par pure nostalgie ou simplement par envie complètement banal, c'était dure à dire quand elle l'ignorait elle-même. Elle se sentait encore surpassée parce qu'il venait d'arriver, elle ignorait si c'était une fleur offerte par le destin ou un cadeau qui se révélerait empoisonnée plus tard. Mais pourtant, ses doigts ne sassaient pas de caresser la douce surface de la coquille, repoussant toujours un peu plus le soyeux tissu qui l'enveloppait. Après de bien longues minutes, Raava quitte le paisible ciel pour le Pokémon qu'elle tenait dans ses mains, observant et se demandant encore une fois qu'elle avait été sa folie d'accepter une telle offre, mais en même temps, comment aurait-elle put la refuser ? Un large sourire s'étira sur ses lèvres, dévoilant la blancheur de ses dents et la satisfaction qui brillait maintenant dans son regard olive. La situation n'était pas si pire, loin, de là, même, il fallait simplement prendre le temps de bien comprendre la petite chose qui se cachait si profondément et lui laisser le temps de comprendre, qu'il ou elle n'était pas seule, du moins plus maintenant.

La jeune femme ignorait encore beaucoup de choses et encore plus ce qu'allait lui offrit le futur qui allait s'ouvrit devant elle. Elle sembla hésiter, les yeux toujours poser sur l'oeuf. Devait-elle le glisser dans une pokéball et le sortir un peu plus tard ? Mais étrangement, elle avait l'étrange impression que ce ne serait pas la meilleure des solutions. Elle finit par tirer sur le foulard qui lui servait de bandeau et le secoua, dévoilant sa longueur. Elle l'attacha après son armure, d'un côté à la ganse de son épaulette et l'autre à sa ceinture, offrant une poche improvisée pour bébé. Elle glissa l'oeuf toujours enrouler de son propre tissu rouge à l'intérieur, puis ne lui fit faire qu'un léger tour pour fermer un peu le tissu, laissant l'ouverture du nid improvisé vers son ventre chaud, offrant de sa propre chaleur corporelle. Elle secoua sa tête par la suite, laissant sa chevelure profiter du vent qui caressait son visage. Les plumes vinrent caresser le bout de son nez, lui rappelant leurs présences. Elle finit par jeter un léger coup sur la pokéball de Nanjac, laissant apparaitre le fin filet rouge qui fit à son tour apparaitre le Pokémon aigle. Elle sourit, puis se pencha vers lui pour caresser sa tête bien plumeuse. Il se secoua sous la caresse puis dévisagea la forme prédominante sur le ventre de sa maitresse. Il finit par s'avancer, maintenant curieux. La jeune femme finit par poser une main sur sa tête, murmurant :

-Nous avons un nouveau compagnon avec nous, il faudra en prendre grand soin, il ou elle, semble avoir vécu une situation familière avec la nôtre...

Nanja l'observa une nouvelle fois et pour la première fois, elle vit dans son regard une émotion qu'elle n'avait jamais vu avant. Elle en fut surprise, mais rapidement, elle avaitcompris pourquoi le destin avait choisi leur petite famille, elle ne voulait pas dire que personne d'autre n'avait pas vécu le même genre de situation qu'ils avaient vécu, le monde était vaste et il y avait d'autres gens qui la peuplait, mais elle fut extrêmement heureuse de voir naitre une émotion aussi forte dans le regard si timide. Finalement, l'adoption de ce petit nouveau allait être une très bonne chose, elle qui avait eu peur qu'il ne le rejette, elle s'était trompée et en était heureuse. Il sembla frotter son bec et son visage contre la forme et finit par saut sur son épaule, revenant prendre sa place habituelle. Elle se redressa, posant une main sur l'oeuf, elle avait la sensation qu'être une jeune maman, elle baissa les yeux une dernière fois et à nouveau, un sourire s'étira, figer sur ses lèvres puis elle se remit en marche. Il y avait tellement de choses à découvrir ici, des Pokémons qu'elle ne connaissait pas ou ne connaissait que de nom. Il était temps de reprendre l'aventure.

Ce fut au détour d'un large bosquet de fleur et de baie qu'elle rencontra la jeune femme. La première chose attira son attention sur elle fut l'éclatante chevelure rousse qui ressortait dans cette place. Puis son regard tomba sur les Pokémons qui se trouvaient devant la jeune femme. Elle n'allait pas s'arrêter quand une attaque partit en direction du Mélo et du Tarsal, elle allait répliquer quand elle remarqua la flaque rose bonbon change de forme pour prendre celle du Mélo puis celle du Tarsal. Raava en resta sans voix. Les ailes de Nanjac vinrent passer sur les épaules de la jeune femme, il changea de position pour venir ce surélever sur les manches des épées courtes qui se trouvaient dans son dos. Il observa à son tour l'étrange phénomène se reproduire sur un Nanméouïe qui avait été attiré par la cohue de l'animation. Une nouvelle fois, le Pokémon d'un rose bonbon changea de forme, recopiant à la perfection l'autre Pokémon. Elle fit à nouveau quelques pas, regarda la scène se dérouler sans être capable de prononcer un mot, mais quel genre de Pokémon pouvait changer à volonté d'apparence ? C'était inimaginable, non, elle se mentait, elle venait tout juste de le voir en vrai. Après la capture, elle ne put que laisser échapper une exclamation.

-Whoa ! Mais c'est extraordinaire ce Pokémon ! Ce pokémon que vous avez, il ne vient pas d'ici ? Alors, je suppose que vous non plus ? Je suis originaire d'ici, je viens d'Aliphyr et vous ?

Pour quelqu'un d'observateur et surtout quelqu'un qui avait fait des recherches sur ce continent si, l'apparence de la jeune femme criait la vérité sur son lieu d'appartenance, sa peau foncée, la couleur de sa chevelure, mais surtout les plumes qui décoraient sa chevelure, marque offerte aux guerriers qui avaient fait leurs preuves, les fameux chevaliers célestes de Linaewen. Sans oublier le symbole qui semblait tatoué sur son torse et celui qui était vivant sur ses épaules. Un sourire franc s'étira sur ses lèvres symbole vivant de sa propre personne.

HRP - Pardon du petit poste, j'ai fait plusieurs journées de nuits, des chiffres de dix heures minimaux sans compter des cinq heures de jour... On manque de monde à m'a job alors je me débrouille comme peux ! Mais le tout devrait ce placer, j'ai commencé la formation en nouveau. Sur ce, bonne lecture et je demande alors pardon à l'avance si mes réponses son longue à venir, mais je ferais toujours de mon mieux pour donner un minimaux de 600 mots ! Sur ce, j'adore ta musique, j'ai passée tout mon poste à l'écouter en boucle !

_________________

F
i
c
h
e

R
a
p
i
d
e




Copyright Galimybé
• Info diverse •


→ Voyageuse, Élémentaliste de l'air et guerrière
→ Femme, 23 ans et originaire d'Aliphyr
Pokémons :

Nanjac  -  Echo
avatar
Raava Selacor
Informations
Nombre de messages : 48

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Mer 3 Déc 2014 - 10:25

Eeva eut un fin sourire. Dans le fond, tout cela était amusant. Il n'y avait pas si longtemps, les Pokémon lui étaient indifférents, hormis ceux qu'elle possédait pour son confort et aujourd'hui, c'était elle qui leur courait après. Tantôt l'un était intéressant pour l'Arène, un autre décidait de la suivre de lui-même et s'avérait être le premier spécimen de son espèce découverte (et par ses soins s'il vous plaît), tantôt, l'un, l'intéressait sans raison particulière ou parce qu'il représentait un intérêt pour ses recherches. Et maintenant, ses Pokémon se mettaient à enfanter et elle a capturer à tout va. Mais hormis ses plus vieux compagnons, elle ne pouvait partager ce revirement avec personne. Elle y pensait de temps en temps. À bien y réfléchir, finalement, elle ne reviendrait pas en arrière. Eeva se le répétait à chaque fois que tout cela lui revenait à l'esprit et de la même manière, elle se demandait quand elle oublierait pour de bon.

La rousse avait eu de la chance. Ce Pokémon s'était laissé faire et n'avait même pas cherché à se débattre pour conserver sa liberté, ce qui en faisait un Pokémon avec un caractère extrêmement arrangeant, ce qui lui convenait bien sûr, dans le cas contraire, il aurait été difficile de le capturer sans combattre. Chose qu'il valait mieux éviter ici. Germandrée se tassa sur lui-même et reprit sa forme, tandis qu'Eeva alla ramasser la balle blanche. Pour suivre son mouvement, le Métamorph s'étira de tout son long, comme un gros chewing-gum qu'on essaierait de décoller du sol. Au même moment, une voix stridente manqua de lui percer les tympans. Bon, c'était peut-être un peu exagéré, mais Eeva aimait le calme et le silence froid de la banquise alors... La rousse se retourna vers la source de ce bruit, faisant voler ses longs cheveux du même mouvement. Comme elle s'en était rendu compte, c'était une femme qui l'avait interpellée.

En effet, Eeva connaissait le coin et surtout Linawean, elle su donc tout de suite à qui elle avait à faire, son regard s'attarda un instant sur les plumes que cette femme portait dans sa chevelure, comme elle-même avait déjà porté la plumes offerte d'Artikodin, mais pas pour les mêmes raisons et qu'elle s'était empressé de dissimuler afin de ne pas attirer la convoitise. Artikodin était un animal rare, légendaire. Son regard glissa vers ce qu'elle reconnut comme étant la garde d'une épée. Il y avait bien longtemps qu'elle-même n'en avait plus manié... Ce qui n'avait aucune importance, elle n'en avait plus d'intérêt et surtout, elle avait d'autres atouts. Encore des mauvais souvenirs. Eeva ferma les yeux une seconde et les rouvrit, un sourire en coin. La jeune femme s'était en fait extasiée sur son Métamorph, qui était probablement le premier qu'elle voyait et se présenta. Alors, elle ne s'était vraiment pas trompée, cette fille venait d'Aliphyr...

« Non en effet, il est originaire d'Erasia, comme moi. Je suis Eeva Slanzar, Championne de l'Arène de Fla'Or de Mizuhan. Germandrée est un Métamorph, il est capable de copier n'importe quoi. Germandrée ? »

Au cri de la jeune femme, le Métamorph était retombé sur lui-même dans un « poc » surprit. À présent, il se rapprocha de la jeune femme et lui envoya une bulle indolore et comme pour montrer un peu ses capacités -et fier d'être l'espace d'un instant LE représentant de sa race- il prit l'apparence de la jeune femme. Il s'étira et prit ses formes, copiant le moindre détail. Mais il était toujours rose bonbon et ses yeux n'étaient que deux billes noires. Il voulu se montrer amical en imitant le sourire de la jeune, mais le sien s'élargit démesurément, devenant presque plus grand que son visage même, devenant plus un trou béant. Eeva ouvrit de grand yeux, sans sourire, trouvant que parfois Germandrée prenait des apparences effrayantes sans même le vouloir. Cette caricature humaine faisait peur ! c'est sans doute ce qu'on appelait sourire de toutes ses dents... Mais Germandrée se tassa de nouveau, changeant la pauvre copie en un portrait grossier, fondant sur lui-même, pour redevenir ce qu'il était.

« C'est un jeune spécimen, ses métamorphoses sont incertaines et encore là, c'était plutôt réussi. Je sais qu'il existe d'autres Pokémon capable d'imiter, Zorua, Zoroark... »

Mais elle n'en avait pas encore rencontré. En fait avec l'Arène dont elle devait s'occuper et ses pensionnaires, elle réalisait qu'il restait peu de temps pour la recherche. Enfin pas tout à fait, elle profitait de sa position pour ses recherches, d'avoir un échantillon de Pokémon à portée de main pour travailler sur divers sujets, mais pour ce qui était de partir à l'aventure, dans des expéditions pour la recherche... Hélas, cela n'arrivait que pas assez souvent. Et là encore, Eeva ne disposait pas d'un temps illimité, elle n'avait que quelques semaines. Tous ces bureaucrate à la petite semaine l'exaspérait, ils ignoraient ce qu'étaient une véritable expédition... Mais de toute façon pour l'instant, elle ne pouvait laisser trop longtemps l'Arène sans elle. La rousse ne voulait pas attirer l'attention sur elle en étant trop souvent absente, cela ne serait vraiment pas bon pour les affaires et elle le savait très bien. Néanmoins, elle connaissait les périodes d'accalmies et comptait en profiter. Les dresseurs étaient rares en hiver, peu étaient ceux qui pouvaient braver le froid extrême de Fla'Or en cette période.

« Hum ? » À sa ceinture, les balles tremblotèrent. « Ah, oui. Il est temps de sortir. »

En effet, les Pokémon d'Eeva n'étaient pas habitués à voyager, du moins, pas ceux qu'elle avait sur elle et même Elodée avait pris l'habitude d'être constamment dehors. À la maison, il n'y avait aucune raison de rester enfermé après tout. Eeva fit sortir négligemment un à un ses Pokémon, lassé du voyage et de l'enfermement et puis, elle savait que leur présence pouvait en attirer d'autre, ce qui ne ferait qu'arranger ses affaires. La grande belette se faufila aussitôt à l'écart en grognant, alors que les autres étaient plus sages. Ravel resta en arrière, nullement impressionné par la femme inconnue, mais Pyracantha montra plus de curiosité, dressant les oreilles vers elle. Les deux jeunes renards eux, l'ignorèrent et se livrèrent à un combat de morsure d'oreille sitôt dehors. Seul Dictame resta se reposer dans sa balle et le Nanméouïe fraîchement capturé sortit en dernier.

« Maintenant, voyons un peu. »


[Pas de soucis ^^
Oui j’adore aussi, c’est l’une des plus belle musique d’ambiance d’Aion je trouve, j’aime jouer au Bureau de Krerunerk juste pour l’écouter ^^]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 398

Fiche de personnage
Points: 166
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Raava Selacor le Ven 5 Déc 2014 - 18:06

La paix est une création continue.

Raava laissa une nouvelle fois un sourire dévoré ses lèvres et dévoiler ses dents blanches, elle était visiblement heureuse que son interlocutrice lui réponde et ce présent. La situation aurait été des plus gênante si elle avait été ignorée. Elle hocha doucement la tête, autant fascinée par le Pokémon que la couleur éclatante de la chevelure. Raava avait beau être quelqu'un qui appréciait le silence et écouter au lieu de parler, parfois la curiosité lui déliait facilement la langue. Elle laissa le Pokémon faire sa ''spécialité'' sur elle, ne réagissant pas devant la bulle qui la frappa. Elle se secoua un peu par la suite, chassant le frisson qui la parcourait. Elle observa la métamorphose avec autant de fascination qu'une gamine qui aurait reçu un cadeau. Malgré les deux défauts visibles - la couleur de la peau et les yeux - le tout était assez ressemblant, mais par la suite quand il voulut sourire, elle ne retient pas bien longtemps le rire franc qui sorti de sa gorge.

- J'ignorais que je faisais aussi peur en souriant, je ne le ferais plus ! Déclara-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

L'expression était tellement effrayante, mais en même temps hilarante, dû aux couleurs bonbon et aux deux billes qui lui faisaient office des yeux. Puis aussi rapidement que la première transformation, il reprit son apparence d'origine, revenant en une masse gélatineuse rose vive. Elle la suivit du regard, puis revient sur la jolie femme appeler Eeva. La voix de la femme s'élève, ramenant une expression un peu plus sérieuse sur le visage de la jeune femme qui l'écoute. Elle hocha la tête, Zorua ? Elle connaissait se Pokémon de nom, en plus elle avait eu la chance d'en voir un avec Hamel. Elle s'était montrée adorable mais spéciale à sa manière. Malgré l'air un peu hautain et nonchalant, elle avait semblé aimer profondément son maître.

- Je vois, mais il m'a semblé assez ressemblant, avec du temps et de l'expérience, je suppose qu'il deviendra encore meilleur que maintenant. C'est en essayant qu'on réussit !

Elle se pencha, venant glisser la main jusqu'à Germandrée et le caressa s'il accepta la petite demande. Elle lui laissa le temps de se faire accepter par ce dernier, mais il lui avait semblé des plus amical, alors elle doutait qu'il lui refuse, mais on ne savait jamais. Avec le temps, la demoiselle avait prit une devise, si elle n'essayait pas, elle ne pourrait jamais vivre à cent pour-cent sa vie et depuis son départ de la maison pour les paysages et les Pokémon, elle avait appris à vivre au jour le jour, prenant ce qu'elle avait dans le présent, elle chérissait les souvenirs offerts et elle forgeait son futur. Elle espérait de tout son coeur, voir et vivre le plus d'expériences, mais elle n'était qu'au début de son aventure. Plusieurs mois s'étaient écoulés et elle avait toujours autant de plaisir qu'au premier jour et ce ne fut qu'en partant à l'aventure, qu'elle avait réalisée quelle détenait une certaine facilitée avec les Pokémons, même dans la nature, si elle faisait attention, elle pouvait se faire adopter par un clan de Ratentif et de Fouinette - et ceci c'était ceux qu'elle avait rencontrée. Le Feunnec l'avait suivi un bon moment dans la savane, jusqu'à ce qu'elle trouve se retrouve à la falaise de la rivière de Sonata. La séparation entre le petit renard de feu et Nanjac lui avait été difficile, surtout pour le petit Pokémon flamme qui avait beaucoup apprécié leur compagnie.

Par la suite, elle avait escaladée la façade qui menait à la gigantesque chute et avait pu faire l'une des meilleures siestes des temps, sans parler de cet étrange rêve, qui encore aujourd'hui la faisait rougir. Elle chassa l'image mentalement, ne voulant pas offrit une situation gênante, pour elle-même. Mais encore une fois, la rivière ne lui avait pas été sans surprise, quelques Minidracos avaient joué avec elle, un Mustébouée avait été attiré par le tout, ce joignant à eux rapidement. Encore une fois, Nanjac, c'était retrouvé avec un nouveau compagnon, mais cette fois-ci plus calme que le précédent, un Chinchidou. Malgré l'insécurité personnelle qu'il avait, il ne semblait pas le dégager aux yeux des autres Pokémons, c'était plutôt l'inverse même. Il semblait déjà dégager la force physique d'un Gueriaigle, la force de caractère, protecteur et fort. Et intérieurement, Raava espérait que ceci aiderait grandement leur nouveau compagnon.

Secouant légèrement la tête, elle sortit de ses songes, caressant presque maternellement son ventre maintenant arrondi. Elle sentit Nanjac s'agiter un peu dans son dos, aillant surement ressentit le fin trouble de sa petite personne. Elle relève la tête vers lui, venant caresser ça joue contre son visage en murmurant pour lui seul :

- Tout va bien...

Son attention fut reprise par les Pokémons qui furent libéré. Elle les observe, ne pouvait pas - comme toujours - retenir le sourire s'étirer sur ses lèvres quand l'un des Pokémons s'éloigne, visiblement peu à l'aise où non intéresser par la situation présente. Elle observe le chien aux couleurs grisâtres qui restait à bonne distance, elle observe ensuite les deux autres Pokémons qui se chamaillent à peine sortir de leur Pokéball, puis son regard tombe sur le seul autre Pokémon qui semble intéresser par sa petite personne. Elle sourit encore une fois, restant à sa place en tendant la main vers l'animal, attendant patiemment que le Pokémon noir et blanc vienne de lui-même. Raava avait déjà vu un Démolosse, elle connaissait leur tempérament de paroles et elle voulait surtout ce forger sa propre idée du Pokémon, surtout que chaque créatures étaient différents l'une des autres et surtout en présence de leur dresseur.

- Vous avez une très belle équipe Eeva, est-ce vôtre équipe de combat également ?

Nanjac en profita pour sauter au sol, secouant son corps plumeur et retirant le poids des épaules de sa maitresse. Il sembla se rapprocher d'elle, désireux de garder un œil sur l’œuf, mais sans pour autant être agressif, mais surtout protecteur. Elle sourit puis lève les yeux vers la jeune femme qui semble penser à voix haute.

- Si vous parlez du Nanméouïe que vous avez capturée, je ne pense pas qu''il vous posera beaucoup de résistance, ils sont reconnus pour être assez passif et amical, si vous le traitez bien, il vous le rendra facilement.



[ Merci, merci.
Dommage que je ne connaisse Aion que de nom, je n'ai jamais joué, mais s'il a autant de belles musiques, m'a peut-être mis risquer, mais je suis pas mal dans le WoW ( World of Warcraft ) et dans Diablo. Mais sinon bon choix, faudrait bien que je m'en trouve une moi aussi, mais je cherche encore quelque chose de bon pour ma signature, alors ce ne sera pas pour tout de suite. ]

_________________

F
i
c
h
e

R
a
p
i
d
e




Copyright Galimybé
• Info diverse •


→ Voyageuse, Élémentaliste de l'air et guerrière
→ Femme, 23 ans et originaire d'Aliphyr
Pokémons :

Nanjac  -  Echo
avatar
Raava Selacor
Informations
Nombre de messages : 48

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 11 Déc 2014 - 18:19

Eeva eut une expression amusée, croisa les bras et regarda germandrée et son sourire, qui était tout aussi flippant qu'amical. Un sourire de Métamorph sur un visage humain avait de quoi donner des cauchemars ! Raava semblait obnubilée par son Pokémon, mue par une véritable curiosité. La rousse en concluait donc qu'il n'y avait pas de Métamorph dans les régions du nord de Tenkei, ce qu'elle ne tarderait pas de vérifier elle-même. Mais en attendant, elle consigna cette remarque dans son calepin, en observant les gens autant que les Pokémon, on avait là de véritables mines d'informations. Mais aussi doués que l'étaient les Métamorph, il y avait des choses qu'ils ne pourraient jamais copier... Eeva se laissa absorber un instant par la représentation du Nanméouïe, avant de reporter son attention sur Raava. Le Métamorph laissa tomber sa copie et redevint ce qu'il était à l'origine, avant de s'éloigner.

« Oui, mais il y a plusieurs choses qu'un Métamorph ne peut copier. Comme tu l'as vu, il reste rose, sa puissance ne change pas et curieusement, il est incapable de changer la forme de ses yeux. »

Eeva avait souvent entendu dire que les yeux étaient le reflet de l'âme. Même si elle ne croyait pas en ce genre de choses, il fallait avouer qu'il était tentant, dans ce cas, d'y penser. Mais ce serait une explication bien trop simple, peut-être qu'un oeil était tout simplement trop complexe à reproduire. Quoi qu'il en soit, Germandrée accepta la caresse, avant de partir jouer avec les Evoli. Il revint cependant très vite vers l'oiseau qui venait de descendre de son perchoir. Comme pour les autres, sa passion pour la copie l'emporta et sans aucune gêne il prit la forme du rapace. La rousse tourna une page de son calepin et commença des lignes rapides sur le Furaiglon qu'elle avait sous le nez. Pendant ce temps, Raava s'intéressait à son équipe. De temps en temps, Eeva levait les yeux des pages qui noircissaient pour lui répondre. Elle devait collecter le maximum de données et Raava aurait également droit à un portrait rapide.

« Le Dimoret que vous voyez à l'écart en fait partit, c'est l'un de mes plus anciens Pokémon. Les autres non, ce sont de simple Pokémon de compagnie, qui m'aident également dans mes missions. D'autres comme Germandrée ou notre nouvel ami, servent à mes recherches.
La Démolosse et le Medhyena sont des cas à part, leurs dresseurs les ont déposés chez moi, comme foyer adoptant. Les deux Evoli, sont la première portée de ma Givrali. »


Successivement, Eeva avait montré ses Pokémon. Sa troupe menait un peu sa vie comme Eeva menait la sienne, mais il lui suffisait d'un signe ou juste d'une attitude pour ramener sa meute auprès d'elle, aussi elle ne craignait nullement que l'un d'eux se perde. Même si elle avait un oeil un peu plus attentif sur les deux Evoli, qui bien que sevrés, étaient encore jeunes. Ils jouaient exclusivement à deux pour l'instant, parfois avec Germandrée quand il se métamorphosait en Evoli. Il leur faudrait quelques semaines de plus pour accepter de se mélanger pleinement aux autres, mais ils étaient en bonne voie. Parfois, ils s'éloignaient de trop et partaient à l'aventure dans les couloirs de la demeure d'Eeva et parfois dans la banquise. Heureusement, Eeva pouvait compter sur Pyrancantha, adulte et évoluée, assez impressionnante pour obliger les petits à la suivre.

« Je vois, ils sont alors un peu comme nos Leveinard. C'est intéressant... Deux mondes étrangers qui se rencontrent soudainement avec les mêmes équivalents. » Observait Eeva. « Il aurait pu s'agir de n'importe quel autre animal, mais c'est un Pokémon et il semblerait, de même type et voyons... »

Tout à ses comparaisons, Eeva tourna frénétiquement les pages de son calepin, mais n'y trouvait pas ce qu'elle cherchait, elle siffla alors le furet qui rampa vers elle avec le sac dans la gueule. Le Dimoret lâcha le sac et grimpa sur une pierre en y enroulant sa queue pour mieux se lever et détailler l'autre femme, en hochant de la tête. La rousse finit, en farfouillant dans son sac et en y retirant des dizaines de calepins semblables, par trouver. Sur les pages étaient dessiné un Pokémon rose et rond, ressemblant étrangement à un Nanméouïe, qui lui, aurait vraiment abusé des croquettes. Eeva retira un mètre ruban et appela le nouveau Pokémon sur qui elle prit ses mesures. La femme n'avait certes pas un talent extraordinaire pour le dessin, mais ses croquis étaient justes et clairs et c'est tout ce dont elle avait besoin. Il lui était inutile de peindre des tableaux pour ses recherches de toute façon.

« Ah ! Taille parfaitement identique et... (elle souleva le Pokémon) Une trentaine de kilo je dirais, poids approximativement semblable...
Le sujet est un ... Mâle, semble adulte...
Voyons, de quels genres d'attaques disposes-tu... »


Souvent, Eeva confrontait les nouveaux à l'un de ses Pokémon, mais cette idée se résorba tout de suite ; les combats étaient interdits ici. Et pour ne pas froisser l'autochtone, elle préférait le prendre au pied de la lettre et jusqu'à éviter les simples entraînements, ce qui, comme ses observations, devrait attendre plus tard. La Démolosse, était venue de son côté, flairer les nouveaux venus et était assez bonne pâte pour se laisser tripoter sans rien dire. Mais elle se coucha rapidement, un oeil sur sa maitresse et les oreilles sur les deux jeunes renards.

« Sais-tu s'il a une forme évoluée, ou une forme primitive ? »

Après tout, Raava était d'ici et devait connaître ce genre de choses, cela ne lui ferait que gagner un peu de temps. Le nez dans ses calepins, Eeva était à moitié dans la conversation et à moitié dans ses recherches. Sur son rochers, Elodée n'avait pas quitté un seul instant Raava des yeux et tout se passa très vite. Le furet se jeta sur Raava pour tenter de lui voler son oeuf, mais celui-ci était beaucoup trop volumineux et elle ressortit aussitôt de la poche en essayant de la déchirer pour emporter le tout. Ses longues griffes acérées tranchaient à peu près n'importe quoi et les mâchoires aux dents recourbées étaient redoutables : quand un Dimoret mordait, il ne lâchait jamais sa prise. Immédiatement, le Medhyena se jeta du côté du Furaiglon pour le maintenir à distance. Elodée faisait honneur à sa race et avait visiblement établi un plan de chasse avec la petite hyène en manque de meute...

Un bruissement dans les taillis attira son attention, et celle de Germandrée. Eeva ne pouvait pas voir ce qu'il s'y passait, mais la boule rose se changea en limace. Ah? Bizarre... D'après ses informations, il n'y avait pas de Sancoki dans la région. La rousse s'approcha du taillis et découvrit le véritable Sancoki, bleu. Mais que faisait-il là celui-là? Pokémon perdu ou abandonné? Il n'avait pas l'air agressif, alors Eeva tandis la main vers lui. La bestiole se dirigea sur sa main avec plaisir en émettant un bruit peu ragoûtant.


[Oui la bande son est agréable ^^ Perso j'ai jamais trop accroché à WoW, faudrait peut-être que je réessaye pour découvrir le jeu gentiment plutôt que d'être rushée...
Sinon sorry, j'ai mis le temps pour répondre ^^"]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 398

Fiche de personnage
Points: 166
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une demande, une adoption et une rencontre. [Eeva]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum