[ Clos ] Doctor Doctor [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Doctor Doctor [Solo/Contrainte]

Message par Edward Harris le Lun 1 Déc 2014 - 0:54

Contrainte n°6 : Faire intervenir un PNJ. Je vous présente l'adorable Dame Perdita, enjoy Wink

Edward et Melian étaient arrivés à Geffen, accompagnés de Ruby, une quinzaine de jours auparavant. Leurs espoirs de se reposer et récupérer de leurs mésaventures avaient été réduits à néant lorsqu'ils avaient constaté l'étendue des dégâts provoqués par les Pokémon fous dans la ville magique. Collaborant avec les autorités locales, ils avaient passé le plus clair de leur temps à soigner les nombreux blessés et les malades, ainsi qu'à organiser la reconstruction et l'organisation des ressources. Passé le cap des premiers jours, la vie des voyageurs était devenue une routine, certes épuisante, mais agréablement dénuée de grosses - et mauvaises - surprises... Jusqu'à cette nuit là.

Un soldat avait fait irruption peu après minuit dans la chambre où logeaient les deux Terrosiens pour réclamer de l'aide. Edward avait réussi, après une longue discussion, à convaincre Melian de rester couchée, et avait suivi l'homme d'armes dans la fraîcheur nocturne, Spike sur ses talons. Un des plus grands bâtiments de la ville, une résidence secondaire appartenant à une famille noble d'Omatsu, miraculeusement épargné par la catastrophe, avait pris feu et s'était en partie effondré. Edward passa devant les habitants qui tentaient d'éteindre l'incendie sans s'arrêter et continua jusqu'à l'endroit où les soldats avaient amené les blessés.

Ils étaient au nombre de cinq : un homme et trois femmes, dont une berçait doucement un jeune enfant. Edward étudia rapidement du regard les rescapés. La plupart semblait se porter relativement bien, compte tenu du sinistre, mais une des femmes, une jeune rousse d'environ son âge, était pâle comme un linge et tremblait comme une feuille, malgré la chaleur étouffante due à la proximité de l'incendie. Il s'agenouilla donc tout près d'elle pour l'examiner.

_ Mademoiselle ? Vous m'entendez ? Vous pouvez me dire où vous avez mal ? ajouta-t-il après qu'elle eut hoché la tête.

La femme tira légèrement sur le tissu de sa robe, révélant au médecin improvisé une jambe pliée à un endroit où elle n'aurait pas dû l'être. De surcroît, un morceau de bois d'une quinzaine de centimètres de long était planté dans son mollet. Il se pencha pour étudier la blessure de plus près, mais quelqu'un tira sur sa chemise.

_ Occupez vous d'abord de moi ! fit une voix qu'il détesta aussitôt. Je suis Dame Perdita de Blankovich, cette idiote n'est qu'une incapable de servante. Occupez vous de moi ! Si il m'arrive quelque chose...

Edward se retourna et se releva pour se retrouver nez à nez avec un visage désagréable qu'il détesta également à la seconde même où il y posa les yeux. Une paire d'yeux porcins au regard mauvais surplombait une bouche molle aux coins tombants qui n'aurait pas dépareillé sur un Crapustule - mais l'aurait sans aucun doute rendu encore plus laid. Quand au nez, il était tellement petit qu'il semblait presque inexistant dans la pénombre.

Le jeune homme la détailla des pieds à la tête. Elle n'avait pas l'air d'avoir grand chose, surtout en comparaison de la pauvre fille qui gisait à ses pieds avec un pied de bois qui lui dépassait de la jambe. Il lâcha un soupir qu'il ne prit pas la peine de dissimuler.

_ Une petite seconde.

Sans lui laisser le temps de répliquer, il lui tourna le dos et se remit à genoux pour fouiller dans son sac. Il en tira une gourde et un petit sachet en papier. Il le déplia versa la poudre qu'il contenait dans la bouche de la servante avant de la faire passer avec de l'eau. Pendant ce temps, Dame Perdita s'impatientait et invectiva Edward dès qu'il se releva.

_ Je vous ai dit de vous occuper de moi ! Espèce d'incompétent ! Alors ? Mes blessures !

Retenant son envie de plus en plus pressante de manquer de respect à Dame Crapustule, il la poussa sans douceur pour la faire asseoir sur un banc derrière elle. Visiblement, en dehors d'une vilaine coupure au bras et de quelques ecchymoses, elle n'avait strictement rien et lui faisait perdre du temps. Deux petits points de suture et l'accident ne serait plus qu'un mauvais souvenir pour elle.

_ Ma Dame, fit-il, le plus sérieusement du monde, je doute de pouvoir faire quelque chose pour vous...
_ Comment ?! s'insurgea-t-elle. J'exige que vous me soigniez ! Si vous refusez je vous ferai jeter en prison ! On verra bien si vous gardez vos grands airs derrière les barreaux.
_ Ma dame, répondit-il en roulant des yeux, je vais faire de mon mieux...

Sur ces mots, il sortit son couteau de poche et coupa une large bande de tissu au niveau de l'ourlet de la chemise de nuit de la femme, sous les yeux horrifiés de cette dernière. Sans un mot, il lui attrapa le bras et enroula le tissu autour de la blessure pour en faire une espèce de bandage.

_ Ma chemise de nuit ! Elle est fichue ! Vous savez combien elle a coûté ? criait-elle.
_ Mes excuses, ma Dame, mais vous risquiez de vous vider de votre sang... Mieux vaut perdre un vêtement que la vie.

C'est à ce moment là qu'une infirmière arriva pour lui prêter main forte.

_ Ah ! Vous tombez bien, fit Edward avec un grand sourire. Pourriez-vous vous occuper des blessures de Dame Perdita ? Une dizaine de points de suture devraient suffir.

L'infirmière regarda successivement le jeune homme et le bandage ridicule autour du bras de la femme avant d'acquiescer, l'air pas du tout convaincu. Elle s'avança pour l'aider à se relever mais la noble la repoussa.

_ Pas question de laisser une bouchère de votre espèce s'occuper de moi ! Jeune homme, j'exige que vous vous occupiez de moi, maintenant !
_ Comme vous voulez ma Dame, mais j'ai un peu abusé de la bière ce soir et j'ai bien peur de faire plus de mal que de bien... Mais si vous insistez...
_ Va pour la bouchère...

Alors que la vieille bique se levait, l'apothicaire décida qu'elle méritait une bonne leçon. Il se repencha sur son sac et attrapa un flacon en verre rempli de petites graines noires qu'il tendit à l'infirmière qui l'interrogea du regard.

_ Des graines de séné. Compte tenu des souffrances de Dame Perdita, je pense que deux cuillères la soulageront.
_ Deux cuillères ? s'étonna l'infirmière. Mais le séné...
_ Ecoutez le médecin ! s'écria la blessée. J'exige qu'on me donne tous les médicaments dont je pourrais avoir besoin, et si vous en manquez, d'autres moins importants que moi s'en passeront !
_ Très bien, répondit Edward avec un grand sourire. Donnez-lui trois cuillères. Et pensez bien à broyer les graines avant !
_ Broyer ? répèta la guérisseuse qui n'en croyait pas ses oreilles.
_ Exactement. Et si vous pouviez emmener Dame Perdita dans un endroit où elle arrêtera de me... Enfin, dans un endroit plus digne de son rang. Pas trop loin des commodités, cela va de soi.

Lorsque les deux femmes se furent éloignées, Ed pouffa tout seul. Les graines de séné étaient un puissant laxatif. A cette dose, et sous cette forme, elles provoqueraient des coliques infernales qui empêcheraient l'importune de quitter ses toilettes pendant plusieurs jours.

Maintenant que ce problème était réglé, il se retourna vers sa première patiente qui semblait apaisée et avait cessé de trembler. Visiblement, la poudre d'opium qu'il lui avait donné avait fait effet. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer... Il n'était pas couché.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum