[ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Message par Toko le Ven 5 Déc 2014 - 15:36

Je levai les yeux vers le ciel qui défilais tranquillement.

...

Il y a deux jours encore, je me trouvai à la capitale, Alfen. Mais après ce que j'ai fait, je ne pouvais pas rester. Je me sentais ridicule, mais le moindre bruit m'effrayais. Après tout, les gardes n'allaient pas passer un carnage pareil. C'est pourquoi, quand j'ai vu un chartier en plein chargement, j'ai essayer de conclure avec lui mon ticket de sortie. Il fut sceptique au début, mais comme je l'aidais au chargement de son véhicule, il ne rechigna pas.

-Pourquoi ne pas prendre un transport plus conventionnel ? M'avait-il demandé alors.

Et je lui répondit au tac au tac que ma famille était pauvre et que je retournais les voir pour une journée seulement, me faisant passer pour une simple domestique. Mais quand on arriva à la sortie de la ville, les gardes fouillaient chaque véhicule. L'homme avait du voir mon air inquiet, car quand ils demandèrent mon identité, il leur répondit que j'était sa nièce. Ce n'est que des heures plus tard qu'il repris la parole.

-Je ne suis pas né de la dernière pluie, tu sais. Ce que tu as fait, je ne sais pas. Mais une promesse est une promesse. Tu m'a aidé, je t'emmène jusqu'à Eternara. Et là-bas, je ne veux plus te revoir. Je ne veux pas être concerné par des affaires louches.

J'acquiesçai et le remerciai. Puis je me relâchai un peu, et le sommeil me vint aussitôt. Simple, noir, il me parut être un clignement de paupière, mais la journée était bien entamer.

...

Et aujourd'hui, nous étions en vue d'Eternara. Alors que nous approchions de la ville, je remarquai une absence de garde, ce qui me parus habituelle. Ils ne viendraient peut-être pas me chercher jusqu'ici ? Alors que nous étions encore à quelques centaines de mètres des portes, à mon tour je me tournai vers le conducteur.

-Une promesse est une promesse. Vous m'avez conduit jusqu'ici, nos chemins se séparent. Je vous dis adieu, Monsieur.

Je sautai du véhicule encore roulant, et le regarda s'éloigner à l'ombre d'un arbre. Par quoi commencer ? Et qu'allais-je faire maintenant ? Je ne pouvais pas rester. Nalcia, ma terre qui m'a vu venir au monde, je devais la quitter quelques temps. Comme mon Maître, Illumino, je devais parcourir le monde. Je regagnai lentement les habitations, glissa entre ces habitations qui m'étaient si familières pour arriver sur la grand place. Par quoi commencer ? Je prit la balle d'acier que l'on m'avait offert pour enfermé l'oiseau et sortit celui-ci. Puis, en parlant à ce dernier et au fantôme, caché comme à son habitude dans mon ombre :*

-Qu'est ce que je dois faire ? d'après vous ? Où dois-je aller ? J'en sais rien moi.

Je m'allongeai un instant au pied de la statue, regardant le ciel, sentant le Cornèbre poser une aile sur ma cuisse, comme pour me réconforter. Je restais donc ainsi... J'ignorai combien de temps je restais ainsi, à réfléchir à une destination future tout en regardant les nuages voguer dans le ciel. mais quand je me redressait, le soleil commençait sa douce descente vers le large.


Dernière édition par Toko le Dim 12 Juil 2015 - 16:05, édité 1 fois
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Message par Zefira Stormborn le Lun 22 Déc 2014 - 12:15

I'm not affraid, I'm not ashamed, I'm not okay.




Cela faisait quelques jours déjà que la dame blanche se trouvait à Eternaria. La vie y était légèrement différente de Alfen pour Zephira, plus calme... à moins que cela ne soit dut au fait qu'elle ne se trouvait plus dans aucun orchestre. Toujours est-il que cette statue de Draco d'or avait pour sur quelque chose d'imposant en soit, que sa légende soit vrai ou pas, elle était des plus imposantes et se voulait sans doute rassurante. Néanmoins cela n'était pas spécialement du gout de Zephira que d'avoir un gardien protecteur doré dans une cité où elle se rendait, et cela la mettait étrangement mal à l'aise. Quelque part, elle se demandait "Et si cette statue s'animait ?", et cela n'avait rien d'enthousiasmant comme perspective.

Aujourd'hui encore, elle explorait tranquillement la ville. La tenue d'un noir soutenu qu'elle portait mettait en avant la pâleur alarmante de sa peau et le rougeoiement de ses yeux. Ses longs cheveux blancs tombaient en une cascade harmonieuse dans son dos, ondulant aux grès des alizés qui venaient parcourir son corps. Les dentelles de son bustiers laissaient relativement visible le symbole qui se trouvait graver à même sa peau, tatouage plus blanc encore que cette dernière, représentant ses origines et qui elle était aux habitants de Nalcia. Et même si la réaction était généralement moins importante ici qu'à Alfen, elle pouvait les entendre parler dans son dos... Ou se plaindre de ne plus savoir ou aller alors qu'elle passait près de la statue du Draco.

« Qu'est-ce que je dois faire ? D’après vous ? Où dois-je aller ? J'en sais rien moi.

La jeune fille ne semblait pas l'avoir remarquer outre mesure tandis qu'elle demandait sa route à ses Pokémon. D'ailleurs en parlant de Pokémon, il y avait un petit Passerouge qui vint se poser sur l'épaule de sa maitresse. Dans un mouvement distrait, la jeune femme alla gratter le menton du Pokémon, ou ce qui s'y apparentait. S'approchant calmement, presque sans bruits, la jeune femme finit à quelques pas seulement de la fillette, dans le dos de cette dernière. En le regardant, Zephira avait l'impression de voir une frêle créature qu'elle-même aurait pu briser si elle l'avait voulu, sans pour autant trouver cela intéressant.

On pouvait sans doute appeler cela de la pitié...

- Si tu ne sais pas où aller, le mieux ne serait-il pas d'aller là où te porte ton chemin ? Du moins, cela me semblerait toujours mieux que de se morfondre, ne penses-tu pas ?

Elle avait dit ça avec un naturel désarmant, un léger sourire avenant sur le coin des lèvres. Certes elle était dans son dos, mais cela ne l’empêcherait pas d’entendre le doux timbre de sa voix, presque cristallin. Que répondrait-elle et comment le prendrait-elle ? Si elle n’en savait rien, Zefira ne se montrait pas spécialement concernée par l’individu, et si la jeune inconnue la connaissait, elle, elle l’avait sans doute oublier depuis fort longtemps…


Dernière édition par Zefira Stormborn le Jeu 8 Oct 2015 - 16:14, édité 1 fois

_________________

    « Allons, ce n'est là qu'une petite brise..._ Zefira Stormborn, traitant d'une tornade.
avatar
Zefira Stormborn
Informations
Nombre de messages : 9

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Message par Toko le Lun 6 Juil 2015 - 13:28

J'observait les formes blanches passer loin au dessus de moi, tranquillement ballottés. Pendant ce temps, le fantôme, toujours planqué, surveillait les rares gardes qui se promenaient par-ci par-là. L'annonce ne devait pas encore être parvenue jusqu'ici encore, mais cela ne saurait tarder. Il fallait que je parte aujourd'hui même.

Cependant, ce fus une voix douce, comme sortie d'un rêve, qui me sortit de mes pensée.

- Si tu ne sais pas où aller, le mieux ne serait-il pas d'aller là où te porte ton chemin ? Du moins, cela me semblerait toujours mieux que de se morfondre, ne penses-tu pas ?

Je me relevais précipitamment. Une jeune femme s'était assise derrière moi. Elle était plus grande que moi et, bizarrement, portait des vêtements qui contrastaient totalement avec sa peau pâle et ses cheveux blancs. A la façon de se tenir de celle-ci et les vêtements qu'elle portait, je me dis qu'elle devait être une fille de famille riche, elle était loin de ressembler à la plupart de ceux qui vivaient dans cette ville portuaire. Je répondis tout en marchant pour me mettre face à la jeune femme :

-Non, c'est pas vrai, je me moreuh... enfin je fais pas ça, quoi.

Je fus pendant quelques instants stupéfaites par la couleur de ses yeux très inhabituels. Après quelques secondes, je me sentis gênée, et pour ne pas la vexer, je me tournais vers le port, que l'on voyait plus bas entre les maisons, et au delà, la mer immense, rythmée au rythme des vents, menant à des terres lointaines et pleines de choses à découvrir... et plus sûres pour moi. Je repris :

-C'est juste que je veux voir le monde, et essayer de trouver ce que je veux faire, et ce que je peux faire aussi. Mais je sais même pas par où commencer, ni où aller. Le monde, c'est grand. Plus que je ne pensais.

Je restais un petit moment comme ça. Pendant ce temps, Kuro lança un coassement en regardant le petit oiseau, et sauta lui aussi sur mon épaule, qui s'abaissa légèrement sous son poids. Voulait-il faire comprendre au petit oiseau que lui aussi était docile ? Je lui lâchai un sourire et lui caressai la tête.

Puis je me repris aussitôt. Je faisais quoi là ? Je me laissais aller devant une totale inconnue à propos de mes doutes, ce n'était pas une chose acceptable pour moi. Je m'étirai les bras, avant de rajouter:

-Mais enfin, personne ne peut dire ce que je vais faire, n'est-ce pas ? Et vous, vous êtes ici en vacances ? Ou vous comptez peut-être prendre un bateau ? Si je peux vous aider, vous avez juste à le dire. Je connais cette ville comme ma poche.

Je lui ai fait cette bonne proposition qui se voulait totalement désintéressée sur le ton le plus amicale possible. Mais, tout en attendant son choix, je l'examinais des pieds à la tête avec une seule question en tête : "Où pouvait-elle ranger sa bourse ?"

_________________
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Message par Zefira Stormborn le Jeu 8 Oct 2015 - 16:45

There's a storm in your heart, girl.





Etrangement, Zephira eut un sourire avenant aux propos de la personne avec qui elle faisait la conversation. Etrangement oui, car ce n’était pas un sourire qui lui était commun. Non pas qu’elle l’appréciait, non, elle n’était pas en train de montrer la moindre qualité requise pour cela, mais plutôt qu’elle trouvait un certain charme à son coté infantile. Elle se demandait combien de temps un enfant pareil pourrait survivre dans un monde aussi traitre, et l’instant d’après, elle ne se posait plus la question.

Une bourrasque vint faire virevolter sa jupe d’ébène aux dernières paroles de Toko, arrachant un éclat de rire cristallin alors que les vents murmuraient aux creux de ses oreilles. Mais était-ce seulement surprenant ? Les tempêtes, quelles qu’elles soient, ne naissaient-elles pas sur son chemin ? Un sourire nouveau se glissa sur ses lèvres, quelle tempête cet enfant pouvait-il bien déclencher ? Les mots s’écoulèrent calmement des lèvres de Zephira, les articulant comme si elle cherchait à en déguster la moindre saveur.

« Qui sait où commence et où se termine le vent, c’est cela ?

Elle pousse un soupir, portant son regard à l’horizon, ses mains jointes devant elle. Un instant, elle aussi se demanda où son chemin pourrait la mener. D’une pensée, elle balaya ces idées sombres, seul le vent avait de telles réponses, et il était malpoli de les demander aussi ouvertement.

- Le monde est vaste, oui, surtout quand on ne sait pas où chercher. Mais le but d’un voyage n’est-il pas le voyage en lui-même ? Si ce que tu veux c’est partir, alors n’importe quel destination sera la bonne, tant que tu ne reviens pas sur tes pas. Si tu veux arriver, alors n’importe quel point de départ sera le bon, tant que tu ne te pers pas.
- Quant à moi, et bien je ne suis que de passage, et je ne sais pas plus que toi où je vais aller, mais cela ne m’importe que peu. Je prends en effet quelques… vacances, bien mérités après les évènements troublants que je viens de vivre. J’étais lass de la pression que certains mettaient sur mes épaules.

Son ton était las alors qu’elle finissait de parler, elle n’était pas particulièrement disposée à parler des récentes déconvenue qu’elle avait vécu avec n’importe qui de toute façon. Néanmoins, elle continuer à sourire, comme le ferait une comédienne devant son publique… ou une courtisane fraichement payée. Mais qui sait ce que pouvait être sa paye à elle…

_________________

    « Allons, ce n'est là qu'une petite brise..._ Zefira Stormborn, traitant d'une tornade.
avatar
Zefira Stormborn
Informations
Nombre de messages : 9

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une vie nouvelle [Zefira Stormborn]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum