✖ La douceur du Rêve - Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Nieve le Sam 27 Déc 2014 - 18:31

Vous

Pseudonyme : LittleCookie, en général ! Smile
Âge : 17 ans ♪
Loisirs : Écriture, lecture, graphisme, jeux... Surtout Pokémon, en général. Quelle surprise What a Face J'aime beaucoup le rpg, j'en fait depuis longtemps ^^
Autres remarques : Il m'arrive d'avoir des périodes de cours très chargées, où je serai moins présente. Néanmoins, je vous tiendrai au courant I love you
Comment avez-vous connu le forum ? Google ! *-*
Quelle est la couleur du chat ? C'est un papi, comme Sylver \o/ OK!

Votre Personnage

CivilitéPrénom : Nieve
Nom : Adarsa, littéralement «idéal». J'évite néanmoins de l'utiliser...
Sexe : Fille
Âge : Seize ans
Pays : Originaire d'Aliphyr, la demoiselle erre désormais sur Erasia.  
Classe de base : Élémental
Classe envisagée : Marcheur de Rêve - Éleveuse - Maître de l'Esprit (rien de définitif)

Biographie

J'ai longtemps cru que mon père était un homme doux et bon.

Comment pouvais-je en douter ? Notre petite famille, où j'étais enfant unique, vivait heureuse dans la ville d'Aliphyr. Depuis toute jeune, je m'amusais avec le vent, un élément léger, volatile et joyeux. Lorsqu'il avait le temps, mon père m'enseignait quelques astuces afin de perfectionner ma maîtrise. Mon regard rosé pétillait continuellement de bonheur et, à ce qu'il parait, d'innocence.

J'avais rapidement remarqué que nous ne vénérions pas le même Dragon que les autres. Nous étions des adeptes du Rêve, et on m'apprit très vite à me taire sur le sujet. C'était horriblement dangereux. Pourtant, on le vivait plutôt bien. Nous exposions simplement des signes discrets. En règle générale, nous nous habillions en noir, bêtement. Cela nous suffisait. Je n'ai jamais réellement compris, même aujourd'hui, pourquoi Zekrom avait été si injustement bannie du Panthéon. C'était complètement ridicule. Même si elle n'était pas appréciée, elle n'en demeurait pas moins une Déesse importante et n'avait rien fait pour mériter le titre d'Hérétique.

Je rêvais de devenir une Marcheuse de Rêve. Cela me semblait... Passionnant. Et puis, cela me permettrait peut-être de me rapprocher du dragon maudit. Mais, pour le moment, je me contentais de jouer avec mon élément, décoiffant parfois ma mère simplement pour l'embêter. L'ambiance militaire de la ville ne m'avait jamais dérangée, et avec du recul je crois que je ne m'en apercevais même pas, en fait. La plupart du temps, on restait à la maison.

Un jour, papa était allé à la Place d'Ivoire. Il détestait cet endroit, je m'en souviens. J'avais tout juste trois ou quatre ans, à l'époque. Il était rentré plus tôt que prévu, ayant dû fuir suite à... Un événement. Il avait refusé de m'en dire plus, mais lui et maman s'étaient disputés avec virulence, le soir venu. Blottie sous mes couvertures, j'avais pleuré sans pouvoir m'en empêcher. Je détestais lorsque des événements du genre arrivaient. Cela me terrifiait.

J'avais continué de jouer, comme si rien ne c'était passé. La solitude se faisait sentir, mais je faisais comme si de rien n'était. Parfois, je m'amusais avec de petits Pokémon sauvages, mais il fallait plus pour distraire une petite de mon âge, pas vrai ? Je remarquais que les relations familiales n'allaient pas au top. Maman et papa se disputaient souvent, et j'entendais parfois mon nom. Était-ce ma faute ? Je ne compris que des années plus tard que ma mère reprochait à mon père de nous mettre en danger, et de ne pas prendre en compte qu'il avait une fille à protéger.

Puis, peu après mes cinq ans, les soldats ont débarqué à la maison.

Mon père... Il venait de retourner à la Place d'Ivoire, quelques jours auparavant, et avait utilisé ses Pokémon pour semer la pagaille. Un prêtre avait même été blessé. Voilà donc pourquoi il tardait à revenir... Les soldats l'avaient arrêté. Quant à nos quelques autels réservés à Zekrom... Le coup final venait d'être porté. Nous vénérions le Dragon Hérétique. L'un des crime les plus sévèrement punis de tout Tenkei.

J'avais hurlé, j'avais pleuré, et maman avait lutté. Néanmoins, cela ne les avait pas empêché de nous emmener. Parce que j'étais une enfant, notre sort fut plus clément. On nous exila, ma mère et moi, avec interdiction de nous approcher de nouveau des villes. Mon père n'eut pas cette chance. Je ne compris que des années plus tard ce qui lui arriva. On nous avait clairement fait comprendre que si l'idée nous prenait de revenir, il valait mieux que l'on ne nous reconnaisse pas.

S'en est suivie une longue errance au travers ce pays, à mes yeux inconnu. Ma mère s'était improvisée marchande, récoltant quelques biens au fil de nos voyages pour ensuite continuer son périple, pour vendre le tout un peu plus cher une fois loin. On ne parlait jamais de nos origines. Il fallait à tout prix éviter de parler d'Aliphyr et, surtout, de notre famille, au risque de nous retrouver avec des ennuis sans nom. Silence radio sur cela, donc.

À un moment, ma mère fut reconnue dans une village. J'avais treize ans. Par sûreté, nous nous étions réfugiées dans les Monts d'Obsidienne. L'environnement était terriblement défavorable, hostile, mais nous y avons survécu pendant deux longues années. Ma maîtrise du vent nous avait aidé à nous préserver des températures parfois violentes. En effet, j'empêchais l'air froid d'entrer dans notre caverne, au prix de terribles efforts. Au fur et à mesure, je m'étais lentement améliorée. Néanmoins, je ne tenais plus en place. La vie de sédentaire ne m'allait clairement pas.

Un jour, j'avais... Disons que j'avais pété un câble. En y repensant aujourd'hui, j'hésite entre en rire et en pleurer. J'avais décidé d'aller visiter la caverne de Felagund, un lieu extrêmement dangereux situé presque au sommet de la montagne. Je me souviens de ce qui m'avait poussé à y aller, cette journée là en particulier. Mon ouïe était particulièrement développée, pour une humaine j'entends, et des cris plaintifs me parvenaient. J'avais donc commencé à grimper, de plate-forme en plate-forme, du haut de a quinzaine d'années. Le lieu m'intriguait depuis notre arrivée. Les légendes que l'on racontait sur l'endroit étaient... horrifiantes, et captivantes.

Encore aujourd'hui, je ne sais pas comment j'ai pu faire pour parvenir là-haut sans me tuer, sans dégringoler. Je m'étais probablement aidée du vent, et l'adrénaline avait fait le reste. Sans compter les cris du Pokémon en détresse, qui me parvenaient de plus en plus clairement. J'avais vite compris le problème en atteignant l'entrée de la caverne. Une Sonistrelle, toute jeune, s'étaient retrouvée près de l'entrée, visiblement blessée. J'étais trop terrifiée pour regarder autour de moi plus qu'il ne le fallait. D'importantes masses sombres bougeaient, et j'avais sentis plusieurs regards se braquer sur ma petite personne, si fragile dans un antre de bête. L'ambiance y était atroce, et je me sentais terriblement opprimée. Je crois que si aucun Pokémon ne m'avait attaqué sur le champ, c'était simplement à cause de mon allure. Je ne devais pas être une grande menace, d'autant plus que je n'étais clairement pas une dresseuse, et encore moins présente pour leur faire du mal. Toujours était-il que j'avais pris une grosse pierre rouge de la taille de mon poing, que j'avais ensuite mis dans mon sac, preuve de ma venue, avant de recueillir le petit Pokémon blessé.

C'était Dhvani. Au départ, elle avait eu peur, et je pouvais la comprendre. Je m'étais donc empressée de la rassurer, lui affirmant d'une petite voix qu'une fois que je l'aurais soignée, elle serait libre de repartir. Il est fort probable qu'elle n'ait pas comprit le moindre mot ayant sortit d'entre mes lèvres, puisque la petite dragonne avait vécu loin des hommes pendant toutes sa vie, mais le simple ton de ma voix et la chaleur de mon corps avait suffit à la calmer.

Autant dire que je ne m'étais jamais fait engueuler avec une telle hargne. Ma mère était morte d'inquiétude, et ne parvenait pas à comprendre comment moi, la froussarde, j'étais parvenue à braver ces dangers dans le simple but d'aider cette petite bête. Mais je l'avais fait, et, malgré tout, j'en étais fière. Elle avait donc fini par se calmer, et nous avions soigner la Sonistrelle, avec l'aide du Nanméouïe de ma mère.

Dhvani avait refusé de partir. Tout du moins, quand je lui ai montré la caverne, en tentant de lui faire comprendre que ses ailes étaient de nouveau fonctionnelles, elle s'était contentée de me regarder en inclinant la tête. Comme si elle regardait une gamine qui babillait des idioties. Bon. Ce n'était pas pour me déplaire.

Ça s'est passé il y a environ deux mois. Je savais que les Pokémon comme elle étaient apparus il y avait très peu de temps sur Tenkei. Quelque part, cela faisait probablement parti du fait que je l'adorais déjà. Une mystère ailé. La pierre que j'avais ramené, dans un instinct peut-être un peu idiot de me prouver que j'y étais bien allé, valait selon ma mère une bonne somme d'argent. Rien d'extravagant, après tout ce n'était qu'un cailloux rouge, mais certains collectionneurs pourraient être très intéressés. Or, elle en connaissait justement un, que l'on avait croisé au fil de notre errance.

Je savais ce que cela voulait dire. Enfin, enfin, nous allions nous déplacer de nouveau, reprendre nos voyages. J'avais fait mes affaires en moins de temps qu'il ne le fallait pour le dire, Dhvani sur l'épaule. Je n'avais pas comprit sur le champ que le but de ma mère était d'aller sur le continent. Elle voulait échanger la roche afin d'emprunter un Pokémon vol suffisamment solide pour faire le trajet. J'avais été très claire sur le sujet : je ne la suivrai pas. S'en suivi une nouvelle prise de bec, mais je maintins ma position, finissant par lui promettre d'aller lui rendre visite. Elle finit par accepter, à contre coeur.

Il y a peu, maman avait fini par décider de s'installer dans la capitale de Nalcia, où l'élément de l'air règne en maître... De façon bien plus douce. Je ne sais pas pourquoi elle a choisi cet endroit. Elle n'est pas une Élémentale. Elle pourrait très bien s'installer ailleurs, n'étant liée par aucun élément. Peut-être est-ce une certaine nostalgie. Je ne me suis néanmoins pas opposée verbalement à son choix. Elle est parvenue à échanger la pierre contre un aller simple pour le continent. Je ne m'étendrais pas sur les adieux. Ils furent brefs et au final peu larmoyants malgré tout. Nous savions que nous allions nous revoir, même si ça allait prendre un moment. Et puis, prendre un petit moment loin l'une de l'autre nous ferait du bien. Elle me fit simplement promettre de demeurer prudente, avant de prendre son envol, sur le dos d'un Héledelle.

Je viens tout juste d'atteindre mes seize ans, et elle est partie  la semaine dernière. Désormais, je n'aurais plus constamment à me cacher avec autant de précautions. J'étais tellement jeune lorsque tout est arrivé que je doute que les militaires puissent me reconnaître. Je veux voyager et, pourquoi pas ? Me faire de nouveaux amis. Probablement d'autres Pokémon. Je caresse du bout des doigts l'idée de devenir une éleveuse, sans pour autant perdre de vue mon but premier, Marcheur de Rêve. L'un n'empêche pas forcément l'autre, après tout. J'aimerais aussi revisiter les villes, bien que je risque d'acquérir une cape, par précaution.

Je m'apprête donc à reprendre la route. Dhvani est toujours à mes côtés. Peut-être que je devrais songer à l'entraîner, histoire que cette petite dragonne puisse se défendre... On verra bien. Pour le moment, l'histoire de mes parents s'achève, et la mienne débute. Un long chemin m'attend...

Premier objectif, le temple de Zekrom. Cela peut sembler... Enfantin, peut-être, mais je tiens à au moins tenter d'entrer en contact avec la Déesse. Néanmoins, je sais les lieux dangereux, je vais devoir m'entraîner pour pouvoir y aller sans danger.


DescriptionCaractère
Je me considère comme étant une jeune femme pacifique. En règle générale, j'évite les combats et tente de régler les conflits avec des mots, qui sont à mes yeux les meilleures armes. Je n'ai en revanche rien contre les défis Pokémon, si ça demeure convivial, par exemple conquérir les arènes. Mais cette guerre... Ces tensions qui règnent... Je n'aime pas ça. Pas du tout.

Je suis une grande nomade, ayant beaucoup de mal à demeurer plus de quelques semaines au même endroit. Le monde est vaste, et il est hors de question à mes yeux de m'en priver d'une majeure partie. Je n'ai jamais trouvé ma place, malgré mes efforts. Rien à faire, je ne parviens pas à me sentir chez-moi. Alors je bouge, Dhvani à mes côtés. Un jour, lorsque j'aurai tout explorer en Tenkei, je me dirigerai vers le continent...

Je suis quelqu'un de plutôt calme, ce qui peut parfois agacer les gens. Je réagis difficilement aux piques qu'on me lance... Physiquement. Mes émotions se lisent aisément sur mon visage, il est donc facile de deviner lorsqu'une parole vindicative porte fruit, mais vous me ferez difficilement agir. Je ne suis sortie qu'une fois de mes gonds, et je suis convaincue que les responsables s'en souviennent encore avec une certaine douleur.

J'ai une vision très simple de la morale : la tolérance. Je ne parviens pas à croire que les gens puissent rejeter un mode de vie au point de détester un groupe sur ce simple critère. À tel point que, souvent, j'ai du mal à paraître aimable avec les gens fermés d'esprit. J'ai, en effet, un point de vue arrêté sur plusieurs idées, et si je vais tout faire pour tenter de comprendre votre façon de voir les choses, je ne l'accepterai pas facilement pour autant. Je tente continuellement de forcer les gens à adopter mes opinions, et cela peut s'avérer... Énervant.

Vous comprendrez facilement que je ne suis donc pas quelqu'un de très difficile. Le plus souvent, on me considère douce et gentille, et je n'embête personne. Je me balade au gré du vent en évitant de blesser. J'ai néanmoins une terrible manie : je me mêle constamment de ce qui ne me regarde pas. Il est difficile de garder un jardin secret longtemps, à mes côtés. Je pose sans cesse des questions et tente de tout savoir sur mes interlocuteurs, constamment. Si je constate que vous n'allez pas bien, que vous êtes déprimés ou frustré, je ne ficherai pas la paix avant d'avoir le fin mot de l'histoire.

Je suis néanmoins une grande froussarde, et il est rare que je joue aux héros face à des ennemis que je sais plus forts que moi. Ainsi, je n'hésiterai pas à fuir si la situation se corse et que personne d'autre n'est en jeu. J'abandonne plutôt facilement une cause et ne suis au final pas très persévérante. Ce côté de ma personnalité a tendance à m'embêter, mais je ne parviens pas à le surmonter. Je perds les pédales et détale comme un lapin, tout simplement.

Je suis une grande passionnée des Pokémon psy, spectre, ténèbres et vol. Ils ont tous leur petit côté qui me captive, que ce soit la force d'esprit des psychiques, le mystère entourant les spectres, la majesté inquiétante des ténèbres ou la liberté des oiseaux. L'un de mes plus grands rêves est d'ouvrir une pension où, notamment, je pourrai réunir toutes ces magnifiques créatures afin de pouvoir les côtoyer dans la bonne humeur.

Le gens réalisent parfois que je ne parle presque jamais de moi. Mon passé, mon présent, mon futur... C'est vrai. J'évite ces sujets, pour des raisons très simples. Si le retour de la gamine en exil commence à se savoir... Si la moindre personne ouvre sa bouche sur le sujet... Je suis foutue, et condamnée à devoir aller sur le continent sans jamais pouvoir remonter. Or, le temple de Zekrom est ici, sur Tenkei. De plus, j'ai constaté au fil de mes voyages que les gens aiment bien mieux parler d'eux plutôt que d'entendre parler de vous. Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

Je vais finalement vous révéler mon pêcher mignon. Zekrom, la Déesse du Rêve. Je la vénère du plus profond de mon cœur, et je trouve inacceptable que l'on ait pu la traiter d'Hérétique, au point d'en faire son titre. Non. Il s'agit là de l'une des seules causes pour lesquelles je n'hésiterais pas à me battre jusqu'au bout. Je compte bien lui rendre son honneur perdu, quitte à devoir défier Reshiram en personne. Je ne souhaite pas détruire celui-ci, je veux simplement ramener les deux dragons légendaires au pied d'égalité qui leur est dû. À tout prix.

Mais c'est notre petit secret, pas vrai ?
Physique
On me dit souvent que j’ai l’air d’une poupée tirée d’un film pour enfant. Ce n’est pas faux.

J’ai le teint pâle, malgré le fait que je passe le plus clair de mon temps à l’extérieur, depuis plusieurs années. Que voulez-vous, on ne brunit pas tous avec la même facilité, pas vrai ? Ma chevelure immaculée – qui m’a d’ailleurs valu mon nom, littéralement « neige » - frôle le sol à chacun de mes pas. Autant dire qu’il n’est pas facile d’entretenir tout cela ! Brosser cette tignasse est une vraie horreur, et pourtant je ne m’en séparerais pour rien au monde. Un élément qui captive souvent les gens que je croise, c’est mon regard. En effet, mes prunelles sont d’une jolie teinte rosée, presque rouge, et brillent d’une certaine innocence. Rien de très effrayant, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Sinon, mon accoutrement particulier offre un contraste saisissant avec le reste de ma personne. Tout est d’un noir de jais, en l’honneur de Zekrom, la Déesse du Rêve. Le plus souvent, je porte une sorte de robe noire au tissu épais, pouvant rappeler un col roulé. Elle s’arrête au milieu de ma cuisse, et laisse mes épaules à découvert. Néanmoins, le vêtement vient couvrir le reste de mes bras, s’arrêtant tout juste avant l’extrémité de mes doigts couverts de fins gants sombres. Un ruban de la même teinte forme une boucle autour de mon cou et repose sur ma poitrine. De fins collants viennent compléter le tout, agrémentés de jambières froufroutantes que j’affectionne. Finalement, je porte des bottes à talons, qui font plutôt office de plateforme tant la semelle est épaisse. Pourquoi ? Parce que j’ai honte de ma taille. À croire que mon corps n’a jamais accepté de grandir.

Je porte aussi ce que l’on pourrait qualifier d’une petite couronne, cadeau de ma mère au début de notre longue errance. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai l’impression que cet élément en particulier me rapproche de Zekrom. Il y a fort à parier que ce n’est qu’une lubie datant de mon enfance, mais… Je préfère ne pas me séparer de cet accessoire. Valeur morale, tout ça.

Sinon, je suis plutôt chétive, ce que mes vêtements parfois envahissants ne parviennent pas à cacher. On croirait qu’un coup de vent trop puissant pourrait m’emporter. Remarquez, ça pourrait être amusant. Enfin. Physiquement, je ne suis pas une grande menace, et je n’ai clairement pas le corps pour devenir une guerrière sans peur. Le mental non plus, mais ça, vous le savez. Je n’en demeure pas moins rapide, ayant l’habitude de fuir lorsqu’un danger devient trop important pour que je puisse le gérer seule.

On dit que j’ai une voix d’ange. Depuis toute petite, j’adore chanter, la plupart du temps pour ma petite Dhvani.  En général, je ne m’en rends pas compte tout de suite. Je prends simplement conscience que ma voix s’élève depuis déjà quelques minutes. À ce qu’il parait, c’est fréquent chez les Élémentaux de l’Air. À surveiller de près, donc…
Image
Spoiler:


À noter que dans ma version, il n'y a pas de peau visible entre la robe et les collants, simple question de goût ^^


Particularités : Je joue constamment avec ma maîtrise du vent, ce qui rend l'environnement autour de moi étrange au fil de mes pas. De plus, Dhvani, une adorable Sonistrelle, m'accompagne constamment. Souvent, elle est posée sur mon épaule.

Premier PokémonEspèce : Sonistrelle
Surnom : Dhvani
Sexe : Femelle
Image
Spoiler:


Autres remarques : Je m'excuse pour le cruel manque d'originalité du perso, mais j'avais terriblement envie de la jouer dans cet Univers >< Je me rattraperai avec un éventuel DC, une fois que je saurai ce qu'il y a et ce qu'il n'y a pas sur le forum ! :3


Dernière édition par Nieve le Mer 7 Jan 2015 - 19:36, édité 3 fois
avatar
Nieve
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 23
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Nieve le Mer 31 Déc 2014 - 7:02

Voilà, fiche terminée ! ♥
avatar
Nieve
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 23
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Sylver Belister le Mer 31 Déc 2014 - 10:18

Bonjour bonjour! Et bienvenue!

Alors, je vais m'occuper de ta fiche. Elle est bien écrite et agréable à lire, mais malheureusement, elle a un souci de cohérence vis-à-vis du contexte du forum: en effet, tu dis que Nieve reçoit sa Tarsal à 5 ans soit 11 ans avant aujourd'hui. Or, les Pokémon de la 1G à la 4G sont apparus sur Tenkei il y a seulement 6 mois inRP et Tenkei est apparu au dessus d'Erasia il y a seulement 2 ans (avant ces 6 mois, seules les espèces 5G se trouvaient sur Tenkei). Il te faut donc modifier un peu ta chronologie pour que ce soit bon. Upce topic quand tu auras fini et je repasserai, et n'hésite pas si tu as des questions à ce sujet.

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1729

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Nieve le Jeu 1 Jan 2015 - 0:44

Voili voilou, normalement tout est bon, à moins que la 6G pose problème (je viens de réaliser qu'elle n'était pas concernée par ton message ><). Auquel cas, j'aurais un gros trois-quatre mots à changer :lol:

Il est possible d'avoir le lien du topic sur la chronologie, histoire que je le lise et évite les erreurs du genre dans le futur ? Je ne l'ai pas trouvé ><

Merci de t'occuper de ma fiche ! *-* J'en ai profité pour changer l'histoire un peu, je trouvais au final Sonistrelle plus adapté à mon personnage. Les descriptions n'ont pas changer, si ce n'est quelques corrections sachant que finalement Nieve est demeurée à Tenkei ^^

Bonne année, au passage !
avatar
Nieve
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 23
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Sylver Belister le Jeu 1 Jan 2015 - 15:37

Bonne année!

Alors, effectivement, la 6G possède aussi ses propres particularités sur Erasia, elle est apparue sur Erasia et Tenkei il y a seulement 6 mois in RP, mais ta chronologie correspond, donc pas de problème^^ Au cas où, tu peux retrouver ces indications sur cette page, dans le paragraphe "Remarques" en haut de la page.

Mais revenons en à ta fiche. Elle est bien écrite, agréable à lire avec peu de fautes, et surtout, elle reprend bien les différents lieux et éléments midgardiens et les légendes qui leur sont associées. De plus, l'idée de fidèles pacifiques de Zékrom est originale et intéressante: jusqu'ici, les seuls fidèles actuels connus de cette déesse appartiennent à des sectes occultes plus ou moins sanglantes et pleines de ressentiment envers Reshiram et ses fidèles (aka 98% des midgardiens), donc ça risque de donner un débat théologique intéressant, et ça pourrait les tempérer un peu, ce qui ne serait pas un mal! (Donc ton perso EST original sur ce point, sisi, donc inutile de t'excuser^^)

Bref, je ne te retiens pas plus longtemps et je te donne 12 points pour ta fiche ce qui t'en fait 17 pour débuter! Bienvenue parmi nous et bon jeu, n'hésite pas si tu as des questions^^

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1729

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Nieve le Jeu 1 Jan 2015 - 16:12

Salut !

Merci pour les commentaires, ça fait plaisir ! ♥

Je me questionnais juste sur mon groupe, du coup. C'est parce que je suis une Élmentale de l'Air sans vraiment de ville ? Je m'attendais plutôt à être Aliphyr, en fait, puisque Nieve est toujours sur Tenkei x)
avatar
Nieve
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 23
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Mizuki Ana le Jeu 1 Jan 2015 - 17:13

Oui, c'est une erreur, tu dois etre validée d'Aliphyr et pas de Nalcia ^^ de meme ton symbole de pays devrait etre le "?".
je corrigerai si personne ne le fait avant moi ^^

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Sylver Belister le Jeu 1 Jan 2015 - 17:29

Désolé, entre la fatigue et le fait qu'on a eu beaucoup de nouveaux Nalciens ces derniers temps, je me suis un peu planté^^ C'est rectifié!

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1729

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: ✖ La douceur du Rêve - Terminée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum