[ Clos ] Partir de rien [Déclick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Partir de rien [Déclick]

Message par Tyrion Horrendous le Ven 23 Jan 2015 - 20:29

Tyrion s'étira en inspirant une bouffée d'air frais, regardant le lac en contrebas. Il s'était installé un peu en hauteur et pouvait donc admirer à loisir les plaines qui s'étendaient face à lui. Il avait enfin quitté Kamiki il y a quelques heures à peine. Il avait encore une fois remercié les habitants pour leur hospitalité. Après tout, il avait dû s'incruster chez eux pendant au moins deux ans, peut-être même plus, il ne savait plus vraiment à force. Et même s'il avait pu être rentable à sa façon, en aidant à la forge ou en tentant d'inventer des mécanismes pour tenter de faciliter la vie des villageois, il était resté un paquet de temps là-bas. Sa rééducation avait été longue, même si elle avait remarquablement bien porté ses fruits. Sa jambe n'était plus un handicap pour lui, et même s'il avait de temps en temps le syndrome du membre manquant, il se portait bien. Les choses avaient été plus difficiles avec Fury, qui refusait tout bonnement de venir en aide aux habitants de Kamiki. Il voulait bien protéger la famille qui l'hébergeait et le nourrissait, mais sinon, il ne voulait pas s'investir plus que ça. Il passait juste son temps à surveiller que le Terrosien ne fasse pas de bêtise. Il avait besoin de lui pour accomplir sa vendetta, il ne pouvait pas se permettre de le perdre.

Le regard du jeune homme se porta vers une zone de la prairie en contrebas. Cet emplacement n'avait à première vue rien de particulier. L'herbe y était verte et poussait comme n'importe où ailleurs. L'orphelin ne pouvait que constater l'efficacité des Maîtres Elementaux de Kamiki. Etant donné qu'il ne restait plus rien à faire de son village après l'incident, ils avaient déblayé le terrain, récupérant les objets et matériaux encore réutilisables. Puis, à l'aide de leurs pouvoirs, ils avaient permis à la terre de reprendre ces droits, et les plantes avaient commencé à pousser. Au bout de deux ans, il n'y avait plus de traces de l'ancien clan Horrendous.

Cette vision serrait un peu le cœur du jeune homme, mais il ne s'en plaignait pas. Il aurait trouvé bien pire de voir des squelettes de maison tenir bon gré mal gré au milieu de nulle part, et de transformer cet endroit en un pseudo village fantôme. Lui savait ce qui avait été ici, et il ne l'oublierait pas, cela lui suffisait amplement.

Il sentit le regard pesant du dragon sur lui, et il se retourna. Le titanesque reptile manifestait son impatience en battant le sol de sa queue et en soufflant bruyamment, un peu de fumée s'échappant de ses naseaux. Le sentimentalisme et la lenteur du Terrosien semblait l'irriter profondément. Il n'avait qu'une envie, partir. Partir, s'entraîner, et se venger. Il fit battre ses ailes déchiquetées, mais le dresseur se releva et posa doucement sa main sur son cou. Il sentit les écailles rugueuses du dragon se contracter un peu, prête à s'hérisser au moindre geste. La bête ne désactivait quasiment jamais sa Peau Dure, même pas envers son dresseur.


« Du calme mon grand. Je sais que tu meurs d'envie d'y aller mais... Nous ne pourrons pas trouver Drago demain et l'affronter. Il va nous falloir du temps et de la préparation. Qui sait, peut-être que quelqu'un le tuera avant nous. Je sais que tu es pressé mais.... A nous deux, nous n'y arriverons pas. Et nous devons pouvoir nous battre sur le même terrain que lui. Alors prends ton mal en patience, d'accord ? »

Fury poussa un grondement de protestation, mais ne dit plus rien. Il savait que le garçon avait raison, et même si cela ne lui plaisait pas, il ne pouvait pas prétendre le contraire. Déjà, leur adversaire se battait sur un dragon volant. De plus, les Drakkarmin tiraient leur puissance de leurs ailes, et les siennes étaient déchiquetées, il ne pourrait pas espérer le vaincre tant qu'il n'aurait pas retrouvé sa pleine puissance. Cependant, devoir ronger son frein le mettait en colère. Battant furieusement des ailes, une sphère commença à se former dans sa gueule, préparant une Draco-Rage. A son niveau de puissance, elle ne ferait aucun dégâts, produisant à peine une onde qui pouvaient pousser les gens en arrière à l'impact, mais rien de plus.

Tyrion releva la tête en voyant son dragon faire. Lorsqu'il regarda où son Pokémon allait envoyer son attaque, un banal arbre perdu au milieu de la plaine, il repéra un mouvement. Apparemment quelqu'un était déjà sous cette arbre. Aussitôt, il hurla un « Non ! » à l'intention de Fury, se jetant sur lui pour qu'il vise ailleurs. Surpris, le dragon relâcha son attaque, qui alla s'écraser à trois mètres de l'arbre. Heureusement, elle n'avait aucune puissance et ne ferait pas de mal si elle touchait quelqu'un, mais quand même.


Le Terrosien se mit à courir vers la zone d'impact, ne sachant pas si la sphère avait fait des dégâts ou non. Quand il arriva, il ne put que constater l'herbe un peu brûlé sous la chaleur du feu des dragons.

« Eh, y'a quelqu'un ? Vous allez bien ? Excusez mon Drakkarmin, il n'a pas vu que vous étiez là, sinon il n'aurait pas tiré, il est un peu nerveux ces derniers temps. Vous n'avez rien de cassé, c'est bon ? Je suis vraiment désolé. »

Il espérait que la personne en face allait bien, il s'en voudrait d'avoir blessé quelqu'un. Il resta là à attendre, cherchant du regard l'inconnu qui avait eu le malheur de se trouver sur sa route.
avatar
Tyrion Horrendous
Informations
Nombre de messages : 23

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum