Le retour à la civilisation ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour à la civilisation ...

Message par Eirben D'Er le Mer 4 Mar 2015 - 1:28

Vous


Bonsoir le peuple d'Erasia !

Y parait qu'il y a une vague de nouveaux en ce moment, j'en fais parti Smile

Bon, avant que je me fasse taper par les modo (Coucou Mizuki Very Happy) Cette fiche est loin d'être finie, mais ça vous offre déjà un peu de lecture. Et vu que je suis méchant, y'a même des spoils sur ce qui est à venir.
Si vous avez des commentaires, ou si vous vraiment l'histoire est trop incohérente avec l'univers existant, faites le moi savoir.


Pseudonyme : Raphaël, Raph', ou autres diminutifs
Âge : 22
Loisirs : J'aimais bien faire du tennis, avant d'aller en classe prépa. Mes loisirs du moments, c'est surtout jeux vidéos, films, mangas, et un peu de programmation parce qu'il parait que je suis dans une école d'informaticiens
Autres remarques :
Comment avez-vous connu le forum ? :
Par Mizuki Ana, connaissance IRL, qui essaye depuis longtemps de recruter du monde ... J'ai craqué ...

Quelle est la couleur du chat ?
Voilà, je l'ai trouvé ce fichu matou, ce petit bougre ! Bah ok mais quelle couleur du coup ? Razz
Genre recopier la phrase entière sans la partie intéressée ne suffit pas ... Il parait qu'il est en train de chier des arc-en-ciel dans l'espace

Votre Personnage

CivilitéPrénom : Eirben
Nom : D'Er
Sexe : Masculin
Âge : 25
Pays : Aucun/Aliphyr
Classe de base : Élémental d'air
Classe envisagée :Fusionneur, Défenseur, Samouraï ou Archer

BiographieEirben est un descendant de la tribu d'Aliphyr, mais il ignore tout de ses origines du fait de son histoire assez particulière.

Ses parents biologiques se nomment Micheirb et Gabee. Ils n'était pas mariés, mais amants, à cause des parents de Micheirb qui s'opposaient fermement à leur union. Les amants se sont cachés du monde pendant la grossesse et les deux années suivantes, dans une cabane proche des limites de l'ile volante. Inquiets, leur parents ont remué terre et ciel pour les retrouver, et ont fini par découvrir leur secret. Le nouveau grand-père, Jean, hors de lui, les a contraint de tuer Eirben. Micheirb essaya de raisonner son père, mais cela ne fit qu'envenimer les choses. Dans un accès de colère, Jean projeta son fils au sol et attrapa Eirben avant de se diriger vers le bord de l'ile, où il jeta son petit-fils sans hésitation.

Seulement, ce n'est pas la mort qui rattrapa Eirben. Quelques centaines de mètres plus bas, sur une petite ile volante isolée depuis fort longtemps du reste de la civilisation vivait un vieil homme, qui a choisi la vie d'ermite afin d'essayer de parvenir à maîtriser les quatre éléments. Il pensait que c'était le monde actuel qui imposait les limitations à deux maitrises, que le fait de s'attacher à un pays, une tribu, ou n'importe quel bien physique ne permettait pas d'être en communion avec la nature. Pour lui, le premier pas vers la maîtrise des quatre éléments, et donc de la nature, est de ne faire qu'un avec elle, et d'oublier toute forme d'animalité. Cela n'est pas possible dans un monde civilisé ou les lois et les possession nous font oublier l'essentiel : peu importe ce que l'Homme peut faire, peu importe les richesses qu'il amasse, dans un million d'années, il ne restera que ce que la nature aura bien voulu garder, elle aura envoyé au fond des océans ce qui devait être oublié, enterré ce qui ne devait plus voir le jour, brûlé ce qui devait être détruit, et fait s'envoler tout ce qui était superflu.

Ce jour là, comme à son habitude, il méditait au point culminant de cette petite ile. Lors de ses méditations, il n'observait plus le monde avec ses yeux, il utilisait ses maitrises pour percevoir le monde. Il ressentait ainsi des choses invisibles à l’œil nu. Cette méthode de perception n'avait pour angle mort les seuls endroit où il n'y avait ni air, ni eau, mais il était parfois difficile de discerner les espèce de la faune et la flore ainsi observée.
Ne changeant pas ses habitudes, il commença par scruter le plus loin possible, avant de se concentrer sur la zone la plus grande qu'il pouvait ressentir. Avant qu'il n'ai eu le temps de passer à l'exercice suivant, il ressenti qu'un étrange oiseau était en chute libre. A cette allure, le pauvre animal allait s'écraser à une centaine de mètres de sa position. Il se concentra afin de réduire la vitesse de l'animal grâce à sa double maitrise, et lui assura un atterrissage délicat.
Se demandant ce qui avait pu entrainer la chute libre d'un oiseau, il décida d'aller voir l'état du volatile. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvrit un bébé ! Cela faisait longtemps qu'il avait décidé de couper tout contact avec les Hommes, du fait de leur incapacité à prendre soin de la nature, et de leur soif de pouvoir. Il hésita à l'abandonner à son tour, seulement ce petit être était bien trop jeune pour être corrompu. Peut-être pourrait-il l'élever afin de lui transmettre ses valeurs ... Après quelques secondes d'hésitation, le vieil ermite choisi de prendre soin de ce garçon rejeté par la civilisation.

Ainsi Eirben fut élevé sur cette île de moins d'un kilomètre carré, loin de toute forme de civilisation, même les pokémons ne s'abritaient pas sur cette île. Lors qu'Eirben avait environ huit ans, l'ermite l'initia à la maîtrise des éléments et à la méditation. Le jeune garçon disposait d'un talent naturel pour manipuler l'air, il réussi rapidement à créer de légères brises. Cependant, bien qu'il incarnait pour l'ermite l'espoir de prouver sa théorie sur la capacité de l'homme à maîtriser les quatre éléments, Eirben ne faisait aucun progrès dans les trois autres domaines. Il lui avait pourtant inculqué toutes les valeurs qui aidaient les anciens à être en harmonie parfaite avec les éléments. Il vivait selon les anciennes traditions des peuples des quatre éléments. Il n'était aucunement attaché à des préoccupations matérielles selon les coutumes des nomades de l'air, il savait s'adapter à toutes situation tels les anciens maitres de l'eau, il était persistant et n'avait pas peur de faire face au danger et de tenir ses position tel un maitre de la terre, et enfin, il avait la volonté d'atteindre ses objectifs comme les maitres du feu d'antan.

Quelques années passèrent et Eirben ne faisait toujours aucun progrès dans la maîtrise des trois autres éléments. Lors de son entrainement quotidien, une étrange créature volante se mit à tournoyer au dessus de leur cabane, à quelques mètres d'altitude, avant de se poser devant l'entrée. La bête mesurait facilement trois mètres de hauteur et ses ailes puissantes était d'une couleur nacrée, alors que le reste de son corps luisait d'un bleu turquoise éclatant.
Eirben était fasciné par cette créature. Il apercevait bien de temps en temps des créatures volantes, mais jamais il n'en avait vu de si près.

Lorsque l'ermite sorti et qu'il aperçu le pokémon, son expression trahissait son anxiété concernant la venue de cet animal. Il connaissait ce pokémon, il l'avait dressé pendant plusieurs années avant de choisir de mener une vie solitaire. Il savait que s'il revenait vers lui maintenant, c'est que quelque chose de grave s'était passé, et qu'il devrait partir. Il ne lui fallu que quelques instant pour renouer les liens télépathiques qu'il avait avec son vieil ami, et lorsqu'il comprit la gravité de la situation, il se hâta d'aller chercher quelques de ses affaires, et de se préparer pour son voyage. Il ne pouvait pas emmener Eirben, celui-ci n'avait que 10 ans, il savait se débrouiller seul sur cette ile, mais le monde extérieur était bien différent. De plus, il s'était juré de ne pas dévoiler l'existence d'autres personnes avant qu'il n'ait terminé son entrainement. Il ne pouvait donc pas lui expliquer où il allait, ni ce qu'il allait faire. Il lui expliqua seulement qu'il devait partir, et qu'il ne savait pas quand il pourrait rentrer. Il lui laissa des consignes pour ses entrainements quotidiens, des exercices suffisamment difficiles pour qu'il fallût au moins 10 ans à Eirben pour les maîtriser parfaitement.

Seulement 5 ans suffirent à Eirben pour maitriser les exercices concernant son physique et son mental, mais il était toujours incapable de manipuler le feu ou la terre. Il était persuadé d'avoir fait quelques progrès dans sa maitrise de l'eau, il aurait réussi à faire s'agiter la surface d'une flaque d'eau ... 10 ans de plus passèrent, Eirben était toujours aussi pointilleux sur son entrainement des maîtrises élémentaires, bien qu'il n'obtint aucun résultat en dehors de sa maîtrise de l'air. Il s'était également posé des objectifs et créé de nouveaux exercices afin de poursuivre son entrainement physique et mental, mais il avait tendance à suivre les traditions des nomades de l'air et réussissait de mieux en mieux les exercices d'esquive et d'évasion.

Soudain, il entendit un hurlement puissant en provenance de sa cabane. Il se rua vers sa modeste habitation pour voir quelle chose pouvait émettre un tel son. Il ne sut comment réagir lorsqu'il se retrouva face au pokémon qui, quinze ans plus tôt, l'avait privé de sa seule compagnie. Le pokémon, visiblement en état de choc, mit un certain temps avant de partager sa funeste nouvelle. L'ermite qui avait élevé Eirben était mort au cours de sa mission et le pokémon était là pour demander à Eirben d'achever la tâche qu'il avait confiée à l'ermite quinze ans plus tôt. Mais pour cela, Eirben devrait abandonner son île et découvrir un monde qu'il ne connaissait pas ... Il n'hésita pas une seconde, si son mentor avait quitté l'ile dans une telle précipitation, cette tâche devait être d'une grande importance. Il rangea rapidement sa cabane, et pris le strict minimum avant de demander au pokémon de le guider jusqu'à l'endroit où son destin l'attendait. Mais le pokémon lui fit comprendre qu'avant de pouvoir accomplir cette tâche, il devrait d'abord arpenter le monde afin de connaitre le monde et de devenir plus fort. C'est ainsi que son long voyage commence ...



A venir :
-Faudrait que je trouve ce que c'est cette mission ...

Potentiels ajouts inutiles mais ça fait un pavé encore plus gros et c'est marrant :
-Détails sur la vie sur la petite île (Ce qu'il mange, où il dort, le manque de notion du temps/d'anniversaire ...)
-Donner un nom à l'ermite, mais j'aime pas trouver des noms ...
-Les questions d'Eirben sur la grande île qu'ils voient au loin de temps en temps/Les réponses farfelues de l'ermite pour le dissuader de s’intéresser plus que ca à Tenkei/Midgard
- ...

Nombre de mots actuels : 1411

DescriptionCaractère
J'ai déjà dévoilé de nombreux traits de caractères dans la biographie, je vais donc expliciter ceux que je n'ai pas encore cité.
Eirben a été élevé pour être proche de la nature, cependant, il ne connait pas encore les pokémons, il n'en  a croisé qu'un seul, et ne les a jamais vu utiliser de compétences. Il est très attentionné envers son environnement, et fait son possible pour le protéger.
Il sera timide et très prudent du fait de son manque total d'expérience de vie en société. Il n'abordera que très rarement des inconnus, mais ce après un long moment d'hésitation. Il s'ouvrira cependant assez rapidement à ceux qui lui adresseront la parole et s’intéresseront à lui. Sans devenir bavard pour autant, il n'hésitera plus à discuter et a aborder des gens qu'il connait depuis plusieurs semaines.
Il sera curieux et s'émerveillera régulièrement devant des choses complètement banales, dont il ne disposait pas sur son île, c'est-à-dire à peu près tout.

Plutôt calme et réservé, il peut parfois perdre son sang-froid lorsqu'il assiste à un combat par exemple, ou toute autre forme de violence, vu que cette dernière lui est inconnu. Il saura se défendre et prendra la défense des victimes. Il considèrera le dressage mais surtout le combat de pokémon comme de l'esclavage et essayera de convaincre les autres d'arrêter cela. Cependant, un jour peut-être se liera-t-il d'amitié avec un pokémon et ce dernier convaincra Eirben de faire une équipe pokémon.

Direct et franc, l'ermite ne lui à pas appris à mentir ou à mettre les formes sur ce qu'il a à dire. Encore une fois, c'est peut-être une chose qu'il apprendra plus tard, mais il connait pas les sujets "sensible" pouvant blesser les gens.

Il aime pratiquer la maîtrise du vent, et observer le monde au travers de cette dernière, en ressentant les différents changement de direction du vent et autres perturbations, il arrive à discerner les formes des objets et ce sur un rayon de 200m.

Il vivait selon les anciennes traditions des peuples des quatre éléments. Il n'était aucunement attaché à des préoccupations matérielles selon les coutumes des nomades de l'air, il savait s'adapter à toutes situation tels les anciens maitres de l'eau, il était persistant et n'avait pas peur de faire face au danger et de tenir ses position tel un maitre de la terre, et enfin, il avait la volonté d'atteindre ses objectifs comme les maitres du feu d'antan.

Nombre de mots actuels : 379

Physique
Eirben avait à l'origine une peau claire, mais toutes ces heures passées à méditer torse nu lui ont conféré un teint hâlé. Il mesure 1m84, dispose d'une allure svelte et souple, et d'une musculature bien développée grâce à tout ces entrainements physique. Il a des cheveux longs d'une couleur argentée, et des yeux bleu clair. Il gardait régulièrement les yeux fermés, voire même se bandait les yeux afin de percevoir le monde grâce à sa maîtrise du vent.

Bien qu'il ait été soigneux de son hygiène durant ces années passés en solitaire, il n'était pas très doué pour la couture est ressemble donc actuellement à rien. Ses vêtements sont majoritairement faits de plantes tressées de manière rapide et maladroite. Le ruban qu'il utilise pour se cacher les yeux est fait à partir d'un bout des draps dans lesquels il était quand il est tombé sur l'île.

Son apparence reflétait sa communion avec la nature, mais avait de fortes chances de dissuader les étranger à l'aborder, car il n'avait clairement aucune expérience de vie en société, et n'apparaissait pas comme un homme civilisé. Mais c'est un homme aux multiples visages. Il est très clairement méfiant des gens et de la société et reste très sérieux en leur compagnie et garde un air strict, mais lorsqu'il se sent à l'aise avec son entourage, il se détends et prends plaisir à observer les environs et les gens autour de lui. Parfois, il lui arrive de se se sentir nostalgique de son île et aime s'isoler en prenant un air mélancolique.


255 mots
Image
Particularités :

Premier Pokémon AUCUN, Jamais il ne réduira un pokémon à l'esclavage ! (Pourquoi envoyer des pauvres pokémons se faire tabasser à sa place ? Il assume ses positions, et affrontera les dangers en face de lui seul, ou avec ses éventuels hypothétique futur compagnons d'armes)


Dernière édition par Eirben D'Er le Dim 8 Mar 2015 - 15:21, édité 16 fois
avatar
Eirben D'Er
Informations
Nombre de messages : 34

Fiche de personnage
Points: 63
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour à la civilisation ...

Message par Mizuki Ana le Mer 4 Mar 2015 - 9:18

Raphaël n'a pas lu les reeeeeegles ! Et en plus tu as cassé le code. Informaticien en mousse.

:-P

Blague à part, bon courage pour la suite et une remarque rapide : le "vrai" nom du continent volant (celui que lui ont donné les autochtones) est Midgard. Tenkei est le nom que lui ont donné les explorateurs d'Erasia lorsqu'ils l'ont découvert.

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour à la civilisation ...

Message par Eirben D'Er le Ven 6 Mar 2015 - 1:13

Je ne vois pas de quoi tu parles ... Et puis d'abord, je faisais confiance en tes explications parce que depuis le temps que tu racontes des histoires sur ce forum, je pensais que tu nous avait tout dit !

Sinon, est-ce que je suis obligé de refaire des pavés pour les descriptions du physique et du caractère d'Eirben ? Ok, la description physique n'est pas encore faite, mais pour le caractère, c'est déjà rentré un peu dans la biographie ...

Et le nombre de mots n'est déjà plus un problème, bien que je sois loin d'avoir terminé mon histoire Very Happy

Si je dois refaire des pavés, le copié collé de ma biographie est autorisé ?

Edit :
Pour continuer dans les questions, je viens de rajouter une partie disant que je peux observer le monde via ma maîtrise du vent (en ressentant les courant d'air il doit bien être possible de distinguer les contours d'objets). Un peu à la manière de Toph, mais avec l'airbending.
Donc, voici mes questions :
Est-ce autorisé dans le monde d'érasia ?
Si oui, à quel point suis-je précis grâce à cette perception ? (cm, mm, µm ?)
Jusqu'à quelle distance puis-je percevoir grâce à cette méthode ? (et je suppose que je ne serais pas aussi précis si j'observe à 1m que si j'observe à 1km)

Edit Bis :
On m'a dit sur le chat que j'avais le droit pour la perception via la maitrise, jusqu'à 100-200m.

J'ai à peu près fini, il reste quelques détails, mais j'aimerais bien avoir quelques retombées sur la cohérence de mon histoire ainsi que sur des points que je peux ou dois améliorer avant de valider tout ça.

Je ne suis pas dans les clous pour le physique et le caractère (je suis à 148 et 302 respectivement) mais pour le caractère, si je veux rajouter 48 mots, je peux faire un copier collé d'une partie de la biographie. Et pour le physique, 250 mots, uniquement sur du physique ? Je veux bien rajouter des cicatrices un peu partout, mais l’intérêt est plutôt limité (et les cicatrices ça passe du coté de la biographie en plus, vu qu'elle représentent une histoire). Il est vrai que je pourrais parler de la forme du visage etc, mais sa seule particularité, c'est son histoire qui est, je pense, suffisamment étoffée.
avatar
Eirben D'Er
Informations
Nombre de messages : 34

Fiche de personnage
Points: 63
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour à la civilisation ...

Message par Sylver Belister le Dim 8 Mar 2015 - 15:34

Salut salut!

Bon, comme t'es passé par la CB, je sais déjà un peu ce que tu veux faire^^
Alors ton perso est original dans le sens où il est très inspiré d'avatar (plus que de Pokémon, vu que tu n'en veux pas, ce qui est d'ailleurs très pratique, comme ça ta fiche est remplie plus rapidement, et tu gagnes 10 points en plus pour la peine), ce qui est assez rare.
J'aime beaucoup la projection dans le vide dès la naissance aussi, une très belle leçon de vie!
Le vieux maître est une figure classique, mais qui marche très bien dans ton cas^^
Bien écrit, peu voire pas de fautes (rien qui n'ai offensé mon regard en tout cas), je te donne donc 11 points de fiche. Avec les 5 bonus, cela t'en fait 16 pour débuter. Je te valide et je te mets dans ton groupe!

Bon jeu parmi nous, n'hésite pas si tu as des questions!

_________________
Ancien Sylver:



Avant j'étais vieux et gentil. Mais ça... C'était avant !
avatar
Sylver Belister
Informations
Nombre de messages : 1729

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 56 ans (en paraît 30)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour à la civilisation ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum