[ Clos ] Un canidé me montre ma vocation [Solo Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un canidé me montre ma vocation [Solo Contrainte]

Message par Sheik le Sam 30 Mai 2015 - 18:29

Après la deuxième rencontre avec Soriu, Sheik prit la décision de se balader encore un peu dans Flamen et plus particulièrement de retourner dans le village d'Otaï . Ce village qui l'a vu grandir psychologiquement et qui l'a renforcé pendant quelques années. Après avoir traversé le désert, il apercevait la ville au loin.

- Whoa...ça a vraiment changer...c'était si rustique à l'époque, maintenant elle grouille un peu plus de monde...elle ne semble plus abandonnée..elle paraît plus vivante...Ça me rassure qu'elle n'ait pas été laissé à l'abandon...

Il esquissa doucement un sourire et se dirigea vers Otaï ce qu'il appelait sa ville natale, malgré le fait qu'il soit Mizuhanien. Il reniait totalement son pays et se sentait Flamenois... Accompagné d'Hoshi, il se dirigea d'un pas décidé vers Otaï, et à l'entrée de la ville, quelques anciens reconnurent le jeune Sheik. A l'époque où le Mizuhanien vivait à Otaï, ces anciens étaient des jeunes adultes qui faisaient tout pour moderniser leur ville. Ils l'invitèrent dans une petite auberge afin qu'il leur raconte ce qu'il s'était passé depuis son départ. Sheik passa alors une bonne partie de l’après-midi à raconter ses diverses péripéties et ses nombreuses rencontres, mais aussi de faire le point sur son avenir qui restait très flou encore...Les anciens prirent la peine de lui réserver une chambre pour qu'il puisse y passer la nuit, Sheik gêné les remercia humblement avant de se lever et de partir se balader dans Otaï. Hoshi, elle, était resté dans l'étable de l'auberge afin de se reposer un peu de ce long voyage. Personne ne dévisageait Sheik, au contraire, il semblait avoir l'habitude de voir de telle personne traverser Otaï ou bien d'y passer la nuit.

La ville était légèrement hiérarchisée...plus on s'éloignait de l'entrée principale, plus les habitations étaient un peu plus désolé et les gens semblaient un peu plus défavorisés...Sheik remarqua alors près d'une ruelle déserte une petite caisse de bois, contenant de petit Caninos. Cinq plus précisément..ils semblaient être à donner en vue de la petite pancarte clouée sur la boite. Tous les cinq s'amusaient à se mordiller ou aboyer gentiment, ce qui attira de petits enfants ou de jeunes dresseurs d'Otaï. Tous étaient pleins de vie et lorsqu'un passant était près de la boîte, ils se redressaient pour attirer l'attention. En quelques heures, quatre des Caninos avaient trouvés un foyer...Tous sauf un, qui était différent des autres car celui-ci n'avait que trois pattes. Sheik l'observait longuement le petit canidé qui tentait d'attirer l'attention sur lui afin d'avoir une chance lui aussi d'être adopté...mais les gens ne semblaient pas en vouloir...

Sheik s'approcha de la boite et prit le petit Caninos dans ses bras en le caressant doucement et reprit sa marche vers les autres ruelles d'Otaï...La nuit était tombée et le Caninos s'était endormi dans les bras du Mizuhanien. C'est alors qu'il vit une petite fille assise près de sa maison, enviant les autres enfants d'avoir un Pokémon, un ami avec lequel jouer et qui fait se sentir moins seul...Le petit Caninos se réveilla en baillant longuement et en s'étirant avant de grogner et d'aboyer à la manière d'un petit chiot. La petite fille, en entendant cela, s'approcha du Mizuhanien lentement.

- C'est un Pokémon ? Il est à vous ? Je peux le voir ? Le caresser ?

- Oui bien sûr.

Sheik s'accroupit doucement et placa le Caninos dans les bras de la petite fille. Le canidé remua sa queue rapidement léchant le visage de l'enfant, ce qui l'a fit rire.

- Tu sais...personne ne veut de ce Caninos parce qu'il est différent des autres...et moi je ne peux pas le prendre avec moi...donc si tu veux...tu peux le garder.

Les yeux de la petite fille scintillèrent en entendant ça. Elle qui pensait n'avoir jamais de Pokémon à cause de sa condition sociale.

- Je vous promet de prendre soin de lui ! Et même s'il n'a que trois pattes , bah c'est pas grave je l'aime quand meme beaucoup beaucoup ! Je ferais tout pour qu'il soit heureux je promets !

Elle remercia Sheik plusieurs fois avant de se tourner et de s'avancer vers sa petite habitation. Le Caninos regarda Sheik et esquissa un petit sourire, des larmes aux yeux. Sheik fut surprit de voir le canidé ainsi...il était comblé de bonheur et remercia Sheik. On pouvait voir dans les yeux du chien de feu énormément de bonheur et de reconnaissance envers lui.

Soudain, le sentiment d'avoir fait une bonne action et d'avoir rendu deux personnes heureuses l'envahit...voilà enfin ce qu'il voulait faire...rendre les personnes les plus démunies heureuses...il prit la décision de devenir Marchand. Il prendrait les œufs abandonnés ou les Pokémon rejetés et les donnerait aux personnes qui en ont vraiment besoin.

- Ca y est ! J'ai trouvé ma vocation !

Avant de partir d'Otaï, il remarqua la petite fille jouer avec son nouveau compagnon, il semblait tout deux heureux ensemble. Sheik était content d'avoir fait une bonne action et s'engageait à continuer. Il reprit alors la route avec Hoshi afin de se renseigner sur la manière de devenir Marchand.

_________________
Votre corps est la harpe de votre âme. Et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique ~
Spoiler:
Les formes que je peux prendre...~ https://www.youtube.com/watch?v=gpvfoM-1adQ
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum