[ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par PNJ le Jeu 18 Juin 2015 - 23:59


On lui avait confié une simple tâche : Entraîner deux personnes à parfaite leur maîtrise de l'Amplification. Ce qui pouvait être difficile pour un maître amplificateur lorsqu'il s'agissait d'évaluer plusieurs personnes en même temps, cela était beaucoup plus simple pour lui. Et pour cause ! L'amplification, c'était toute son existence ! Et son existence était tout simplement un plaisir permanent ! Il regardait droit devant lui avec son demi-masque sur le visage, ne cachant que ses yeux. Quel bel endroit, n'est-ce pas ? Canopée. Hum ... Il faut dire que l'humidité ambiante était parfaite pour ce qu'il voulait faire, et cela malgré la pluie battante qui tombait. Pourtant, de son côté, comme un halo de lumière, il était parfaitement au sec. Sur un cercle d'une dizaine de mètres de diamètre, la pluie ne tombait pas. Assis sur un rocher, un genou replié sur l'autre, son sourire était toujours présent tandis qu'il attendait les deux candidats pour cette épreuve. Avec son caractère, il avait les parfaite idées pour pouvoir les évaluer. Mais pour cela, ils allaient devoir passer une première étape qui allait commencer dès qu'ils arriveraient. Mais pour ça, il fallait déjà le trouver ... Hum ... HAHAHA ! Oui, c'était assez amusant comme mode de pensée. Comment cela pouvait-il être difficile de ne pas le trouver ? Avec un halo où la pluie ne venait pas toucher le sol, c'était impossible de ne pas le remarquer hein ?

Ce n'était pas le simple fait que les arbres géants pouvaient empêcher la pluie de tomber, non, c'était bel et bien le fait que les nuages n'étaient pas présents au-dessus de la tête de cet homme si particulier. Il fallait dire que les petits grelots au bout de sa coiffe lui donnait tout l'air d'un bouffon. Un air qui collait parfaitement à ses habits, bien entendu. Mais maintenant, il regardait l'imposant arbre non-loin de lui. Hum ... S'ils n'arrivaient pas à trouver l'arbre où il avait décidé de prendre position, cela serait particulièrement ridicule de leur part et ils n'auraient même pas besoin de participer à l'épreuve puisqu'ils seraient considérés comme absents. D'un air guilleret, le bouffon se leva enfin, faisant quelques pas de danse, comme le ferait un véritable amuseur royal. Il n'avait que cela, n'est-ce pas ? Mais s'il était capable de faire passer des épreuves, c'est qu'il en avait les moyens. Hum ... Ils commençaient à mettre du temps, non ? Il n'avait pas cherché à obtenir d'informations au sujet des deux candidats ... et il avait demandé expressément à ce qu'ils ne soient pas mis au courant de qui ils allaient avoir en face d'eux. La surprise et l'étonnement, cela permettait souvent de lire sur le visage d'une personne et donc de comprendre de quoi il en retournait. C''était exactement ce qu'il recherchait.

Le seul point étrange dans ce qu'il accomplissait, c'était ses mouvements. Chaque petit saut, chaque petit geste donnait l'impression qu'un être de fumée suivait la moindre de ses traces, donnant alors l'impression que d'autres êtres habillés aussi singulièrement que lui étaient présents. Et ce sourire toujours présent sur ses lèvres tout en cachant ses yeux empêchait quiconque de savoir s'il était bienveillant ou malveillant. Il n'était pas rare que de nombreux maîtres d'épreuve maltraitent les disciples qui tentaient de devenir comme eux. Peut-être était-il ainsi ? Cela sera aux deux futurs candidats de le deviner par eux-mêmes.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 921

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Yuu le Sam 20 Juin 2015 - 11:50

Yuu avait finalement réussi à trouver sa voie en vue d'augmenter ses caractéristiques élémentales. Ce serait l'alchimie. Pourquoi? Elle ne se l'expliquait pas très bien elle-même, mais l'hypothèse la plus probable qu'elle avait trouvée était que cette spécialisation était celle qui lui permettrait le mieux de défendre ses Pokémon: vu sa cécité, il lui semblait extrêmement difficile de pouvoir combattre au côté de ses Pokémon, que ce soit défensivement ou offensivement. En revanche, elle pouvait tout à fait les préparer à la bataille en amont. D'où le choix de l'amplification. Et puisque l'alchimie était une spécialisation bien plus versatile que les deux autres, elle n'avait pas hésité bien longtemps.
Une fois son nouvel objectif en tête, Yuu n'avait pas perdu de temps et avait commencé aussitôt l'entraînement chez elle, dans les monts Efferos, tantôt uniquement en compagnie de Luppy, tantôt sous la supervision de Jalousie. Bien que la pirate ne fût pas amplificatrice mais vandale, elle en connaissait un rayon sur la manière d'augmenter sa propre puissance élémentale, et sur l'utilisation de ladite puissance lors des combats. Même si elle n'était pas pressée de se servir de ses dons en pleine bataille, la jeune aveugle n'était pas naïve au point de croire qu'elle ne serait jamais confrontée à ce genre d'adversaires, qu'ils fussent humains ou Pokémon. Après tout, un Léviator méga-évolué avait essayé de la tuer il n'y a pas si longtemps...

Voilà pourquoi elle souhaitait devenir plus forte. Pour ce faire, une fois son entraînement terminé, elle avait aussitôt demandé une évaluation de ses connaissances aux autorités compétentes de Flamen. A sa grande surprise, un Roucool messager lui avait répondu une semaine plus tard qu'il lui serait possible de passer son épreuve sous quinze jour à condition qu'elle se rende par ses propres moyens dans la Canopée, en Tenkei, où une épreuve de passage pour Amplificateurs devait avoir lieu.
Quelque peu surprise par la localisation de l'épreuve au départ, Yuu avait vite supposé qu'il s'agissait d'une forme d'alliance entre Flamen et Tenkei, et plus particulièrement la tribu voisine de Dyrinn. Un bon moyen de nouer des contacts utiles en cas de future guerre...

Finalement, il lui avait fallu une bonne semaine pour se rendre - pour la première fois de sa vie - sur le continent volant, dont elle connaissait pourtant déjà la langue grâce à ses voyages, en compagnie de Jalousie. La pirate, qui laissait maintenant dans l'ombre son ancien nom "professionnel" s'était donc retrouvée bombardée garde du corps de la jeune fille, en ayant plus ou moins donné son accord sur ce point.

Ceci étant, Jalousie refusait catégoriquement qu'on la qualifie de garde. A la limite nounou ou grande soeur de a gamine, pourquoi pas. Mais depuis sa libération, elle n'avait plus de maître et n'en voulait jamais plus, fût-il une personne qu'elle estimait et qu'elle avait personnellement choisi de protéger. La plupart du temps, Yuu appréciait cette compagnie. Jalousie était indépendante et intelligente, deux qualités qu'elle partageait avec la fille aux cheveux blancs. Mais outre ses comportements de vieux loup de mer parfois déplacés au yeux des braves gens, elle prenait parfois sa tâche un peu trop à coeur, accrochée à sa protégée comme une Kokyas à la queue d'un Ramoloss. Ce qui parfois pouvait se révéler problématique. Car comme tout Crustabri qui se respectait, la charmante jeune pirate n'était pas exempte de piquants. Et elle n'hésitait pas non plus à trancher les mains et autres parties du corps de ceux qui s'approchaient d'un peu trop près de Yuu si leurs intentions n'était pas assez amicales.

Et la jeune amnésique se doutait que si son examinateur- ou son examinatrice, la lettre qu'elle avait reçue n'était pas très claire à ce sujet, lui confiait une tâche assez ardue et dangereuse, Jalousie n'hésiterait pas à lui expliquer sa façon de penser à grands coups de poing dans la tête, voire d'épée suivant la difficulté de l'épreuve. Et cela valait aussi pour la personne qui allait passer son épreuve d'amplificateur en sa compagnie, car d'après la lettre, ils seraient deux.

Finalement, éloigner la pirate ne fut pas trop difficile, Yuu n'eut qu'à user à son profit d'un des vices de la pirate: l'alcool. Comme elle le remarqua fort judicieusement sans avoir l'air d'y toucher, Dyrinn ne se trouvait qu'à une petite demi-heure de marche d'ici et l'épreuve allait durer un petit moment, quelques heures que la boucanière pourrait mettre à profit pour se délasser. Bien sûr, elle avait un peu protesté pour la forme, mais Yuu l'avait définitivement rassurée en lui rappelant qu'il s'agissait d'une épreuve officielle. Par conséquent, leur examinateur serait mandaté par l'état, ce qui fait que les autorités sauraient où la trouver si jamais il lui arrivait un problème. De plus, l'homme qui l'avait attaqué, si toutefois il avait été payé pour le faire, était un brigand érasien et Yuu doutait fort que des officiels de Tenkei qu'elle ne connaissait même pas et qui ne la connaissaient pas puissent en vouloir à sa vie. Elle était plus en sécurité ici et maintenant au milieu de cette forêt dense que partout où elle avait été ces dernières semaines.

Et pus ici, dans cette jungle au climat humide, sa cécité n'était pas un problème: la pluie qui chargeait l'atmosphère lui permettait de percevoir tous les obstacles potentiels, des arbres géants centenaires aux plus petites racines dans lesquelles ses pieds auraient pu se prendre, en passant par les troupeaux de Pokémon qui habitaient ce lieu, et qui passaient parfois juste devant elle sans s'arrêter sur sa présence.

Luppy, toujours accrochée à la chevelure de sa dresseuse, était à l'aise dans cet environnement humide, même si elle ne pouvait pas s'y déplacer aussi librement que dans sa mer natale. Mais Yuu fut bientôt confrontée à un nouveau problème: sa lettre de convocation lui indiquait dans quelle partie de la forêt elle devait se rendre pour participer à l'épreuve, mais sans plus de précision. C'était en quelque sorte un premier test. Trouver le lieu de passage faisait déjà partie de son épreuve.
Elle tourna en rond pendant plusieurs minutes au cours desquelles le crachin qui rafraichissait la forêt s'intensifia, devenant peu à peu une forte averse. A ce moment là, l'ouïe fine de l'aveugle l'avertit d'un détail curieux: non loin d'elle se trouvait une zone où l'eau ne tombait pas au sol. Pas du tout. Elle s'en rapprocha. Sa maîtrise confirma cette impression. En outre, son hydrokynésie lui précisa qu'il n'y avait aucun arbre géant qui recouvrait ce lieu pour expliquer ce mystère. Mais bien vite, son don lui révéla autre chose. Un humain. Son examinateur?

Luppy ne semblait pas rassurée par cette nouvelle atmosphère, puisqu'elle plongea sa tête dans les cheveux de sa dresseuse. Cet homme était-il effrayant physiquement? L'aveugle n'en savait rien, mais elle se tint sur ses gardes.

"Bonjour, commença-t-elle de sa voix glaciale. Je suis Yuu Belister de Flamen et j'ai sur moi une lettre me demandant de venir ici pour passer une épreuve d'amplificateur. Etes vous la personne chargée de m'examiner?"

Apparemment, elle était la première des participante sur les lieux... A moins que cette personne ne soit l'autre élève, qui lui aussi attendait son examinateur? Bah, on verrait bien... Yuu avait choisi une formulation neutre, qui taisait le sexe présumé de son formateur, qu'elle ne pouvait deviner. Elle verrait bien à la voix à qui elle avait à faire. Mais seul un tintement lui répondit. Un carillon? Non, on aurait plutôt dit un grelot...
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Luciano di Neralitha le Mer 11 Nov 2015 - 15:02

En pataugeant et en râlant, un homme s’avançait tant bien que mal à travers la Canopée, pestant sans discontinuer contre le temps. Ce n’était pas vraiment la pluie qui le gênait, car à vrai dire, il s’en moquait complètement. Ce qui le dérangeait déjà plus, par contre, c’était la boue et l’eau saumâtre dans laquelle il s’enfonçait pour se frayer un chemin dans un environnement particulièrement humide et inhospitalier par temps pluvieux.

Quelques jours auparavant, il avait quitté sa cousine, Victoria, avec laquelle il avait cheminé un bon moment sur la piste de la Secte de Zekrom. Au terme d’un jeu de découvertes macabres et de cache-cache glauque, ils avaient compris que pour intégrer cet organisme, ils devaient prouver leur valeur d’une manière ou d’une autre. Si certains choisissaient de montrer le lien fort qui les unissait à leurs Pokémon, d’autres, comme Victoria, préféraient se tourner vers la maîtrise des lames. Luciano, pour sa part, avait décidé de passer un examen de manipulation de l’eau, puisqu’il était waterbender depuis toujours. Il n’avait pas mis longtemps à choisir sa voie : défendre autrui, il s’en cognait comme de sa première conquête, et attaquer les autres, c’était bien, mais pas assez fourbe, et trop peu subtil à ses yeux. En revanche, l’amplification, et surtout ce qu’il pouvait en faire après, ça l’intéressait déjà davantage ! Pouvoir se changer en eau, ça ouvrait pas mal de portes, et ça offrait des possibilités qu’il adorait déjà. Alors, il s’était rendu à la ville la plus proche et avait utilisé son blason familial pour passer devant tout le monde dans la liste. On ne faisait pas attendre un membre de la prestigieuse famille di Neralitha, non mais !


« Sachiel, tu vois quelque chose ? »

La méduse fit un léger non de la tête, suscitant un nouveau flot de jurons dans un espagnol fleuri et d’une élégance rare. Quel casse-cojones, cet examinateur ! Il pouvait pas le convoquer ailleurs qu’en plein milieu de cette forêt de boue, de feuilles et de racines ! Sérieux !

Au bout d’une grosse demi-heure, enfin, le Viskuse poussa un léger cri pour avertir son maître. Luciano, avec un grognement, se rapprocha de son Pokémon, qui lui désigna une silhouette en pleine danse et à l’allure grotesque un peu plus loin.


« Qu’est-ce que c’est que ce bouffon ?! Me dis pas que... »

Levant les yeux au ciel, le noble s’avança, puis entreprit de nettoyer ses chaussures à boucle, tout en lançant :

« Bon, c’est par ici que ça se passe, l’épreuve d’Amplificateur ? Sachiel, enlève-moi ça, c’est vraiment immonde. »

Aussitôt, la méduse s’exécuta, utilisant sa maîtrise pour retirer la boue des vêtements de son dresseur.

« Donc, Luciano di Neralitha, de la branche d’Abyan. J’ai demandé à passer un examen d’Amplificateur, je suppose que c’est vous ? »

Le petit Spectre tira doucement sur la manche du jeune noble en lui indiquant discrètement la jeune femme qui se tenait non loin de là. La vache ! Il l’avait même pas vue, celle-là ! Au premier coup d’œil, il comprit qu’elle avait un problème avec ses yeux. Ils étaient bizarres, et ils fixaient quelque chose que lui-même ne voyait pas, comme si... Elle était aveugle. Tiens, intéressant. Peut-être appartenait-elle à sa famille ? La perspective de rencontrer une autre maudite enchantait l’héritier, qui parut soudain retrouver un semblant de bonne humeur.

« À moins que ce soit vous, le professeur ? »

Croisant les bras sur son torse, Luciano observa attentivement les deux autres, remarquant qu’un petit Pokémon dépassait de la chevelure de la fille. Une créature bleue qu’il ne connaissait pas... Est-ce qu’elle venait d’en bas ? Peut-être que c’était une maudite du Vieux Monde ? Plissant les yeux, le noble se tut, attendant que ses deux interlocuteurs lui répondent, en prenant bien soin d’afficher ostensiblement le blason dont il était si fier.


[Navrée pour le retard u_u]

_________________

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 56

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par PNJ le Sam 21 Nov 2015 - 22:30

"C'est le ..." chuchota le bouffon, disparaissant dans une fumée noire pour se trouver dans le dos de Yuu en prononçant ces quelques mots. Quelques instants plus tard, il était maintenant dans le dos de Luciano, un volute de fumée émanant d'autour de lui pour reprendre : "Cas."

Voilà que ses petites clochettes résonnèrent un peu partout, émanant des ombres de fumée qui entouraient les deux futurs apprentis de cette épreuve. Se retrouvant peu après en hauteur sur une branche de ces arbres majestueux, le bouffon reprit doucement la parole :

"Alors, alors, alors, qu'avons-nous là exactement ? Une aveugle et un égo. Nous allons donc bien nous amuser tous ensemble, n'est-ce pas ? Simple épreuve d'amplification."

Il tournoya sur la branche, finissant après quelques secondes pour se retrouve au sol, signalant à Luciano et à Yuu de se mettre côte à côte.  Au son de ses grelots, on pouvait entendre qu'il marchait en rond autour d'eux, regardant les deux personnes puis leurs pokémon s'ils en avaient. Il ne demanda pas à ce qu'ils se présentent, signalant que ça serait parfaitement inutile. S'ils sont là, c'est que ce sont les personnes prévues, n'est-ce pas ?

"Et si ce n'est pas le cas, je me chargerai personnellement de rectifier cette erreur pour avoir profité de l'examen d'un autre. Mais commençons commençons, n'est-ce pas ?"

Et pour commencer, cela allait être très simple. Il regarda les deux personnes, les étudiant un peu plus longuement à travers son masque comme s'il réfléchissait à quelque chose. Puis finalement, il tapa dans ses mains avant de faire apparaître deux sphères aqueuses au-dessus de ses mains. D'un petit sifflement, il projeta les sphères pour qu'elles arrivent devant les yeux des deux personnes. Il reprit la parole :

"Faisons bref, n'est-ce pas ? Je vais tout simplement vous laisser vous débrouiller avec cette sphère. Je veux voir ce que vous comprenez dans la définition du mot Amplificateur. Normalement, cela ne devrait pas trop vous demander d'effort, n'est-ce pas ? Qu'en dites-vous ? Ca ne devrait pas être trop difficile. Montrez donc quelle est votre amplification. On verra alors comment l'améliorer, si cela est tout simplement possible."

Exercice vraiment aisé normalement ... ou presque. Bien que cela pouvait paraître très facile, la personne en habit de plaisantin d'un autre temps avait décidé de corser l'épreuve dès le départ. Moduler l'eau et l'amplifier, c'était une chose ... mais lorsque cette eau était déjà en elle-même un peu "différente". Plus difficilement malléable, sa surprise consistait simplement à exploser en quelques petits aiguillons de glace si la personne décidait de trop amplifier sa magie ... et si ce n'était pas assez ? Oh ... Une simple fumée qui perturberait tous les sens encore actifs de la personne qui n'y arrivait pas. Ce n'était pas un échec éliminatoire ... mais simplement que si dès le départ, ils se trompaient, le reste allait être beaucoup plus difficile. Une simple façon de s'amuser tous ensemble, surtout lui plutôt. Amplifions, amplifions, amplifions ... et échouons peut-être ?

[On va commencer très simplement, non ? Vous allez juste manipuler cette sphère aqueuse, de n'importe quelle façon vous désirez ... Mais attention, je jugerais sur la puissance de votre amplification, la forme et autre. L'épreuve sera peut-être plus difficile suivant ce que vous allez faire dans votre prochain post. Et oui, ça ressemble presque à un "quartier libre."]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 921

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Yuu le Dim 22 Nov 2015 - 18:22

Yuu s'apprêtait à répondre au jeune homme manifestement arrogant lorsqu'elle sentit un mouvement chez l'homme - la femme ? - aux grelots. L'instant d'après il était derrière elle. Yuu en fut impressionnée, mais elle garda cette information pour elle, son visage éternellement impassible lui permettant de ne pas se trahir. Bien vite, sa nature rationnelle reprit le dessus. Téléportation? Disparition dans les ombres ? La jeune aveugle penchait plutôt pour une dilution dans l'eau. Méta - Elementaliste. Cohérent pour un examinateur en amplification.

Mais elle garda ses remarques pour elle, et laissa l'homme tintinnabulant répondre pour elle à son camarade d'épreuve. Non, elle n'était pas le professeur. Pour le reste, le timbre de sa voix ne lui avait pas exactement donné envie de lui répondre. Un égo avait dit son formateur - qui au vu de sa voix devait être un homme... C'était un peu ça. L'égoïsme fait chair...

D'ailleurs, Luppy ne semblait pas l'apprécier non plus, puisqu'elle se recroquevillait dans les cheveux de sa dresseuse. A moins qu'elle n'ait peur de son Pokémon, que Yuu ne reconnaissait pas, mais qui était indiscutablement aquatique ? Ou encore de leur facétieux examinateur ? Dans tous les cas, la jeune fille restait sur ses gardes. Mais elle se présenta néanmoins au nouvel arrivant de sa voix glaciale :

"Yuu Belister. De Mizuhan".

L'avantage avec elle, c'est qu'elle pouvait dire Flamen ou Mizuhan selon ce qui l'arrangeait, car elle était effectivement issue des deux pays... En quelque sorte. Mais pour peu que les deux hommes connaissent la géographie erasienne, ils auraient trouvé étrange qu'une fille du pays du feu soit versée dans l'hydrokinésie. Et la jeune aveugle souhaitait éviter d'aborder ce sujet avec de parfaits inconnus. Puis elle se concentra sur la sphère aquatique que son examinateur avait placé devant elle. Elle ne la voyait pas, mais l'avait clairement sentie léviter avec sa maîtrise.

Il fallait simplement la manipuler comme bon lui semblait hein ? La nature méfiante de la jeune fille était persuadée que les choses n'étaient pas aussi simples. Modifier une bulle d'eau, le premier élémental venu en était capable. Mais ici, elle était en épreuve. Il devait donc y avoir un piège quelque part.

Elle opta donc pour une approche plus prudente, envoyant simplement une inflexion de son pouvoir de puissance moyenne afin de tâter hydrauliquement la bulle, histoire de tester sa réaction. Celle-ci ne se fit pas attendre : une épine de glace grosse comme son ongle lui fonça dessus. Heureusement, elle la sentit venir et l'arrêta de sa main gantée. Ok. Elle allait devoir être mesurée dans ses geste. A bien y réfléchir, cela revenait à faire enter un objet dans une bulle sans la faire éclater : il fallait exercer suffisamment de pression dessus pour réussir à passer à travers le voile d'eau, mais pas trop sous peine de la faire éclater.

Et puis il y avait l'autre question : que faire avec cet étrange matériau ? Puisqu'elle se dirigeait vers l'alchimie, Yuu décida de la transformer en objet... Même si ce dernier serait purement décoratif et qu'il ne garderait sa forme que quelques minutes... Mais tout d'abord, il fallait que la sphère grossisse un peu...

Elle concentra donc son pouvoir pour diriger l'eau environnante vers l'intérieur de la sphère, tout en surveillant à chaque seconde la quantité d'eau qu'elle rassemblait. Il ne fallait pas en mettre trop, sinon la bulle éclaterait. Ni trop vite, sinon les épines attaqueraient. L'opération, qui consistait à condenser l'eau présente dans l'atmosphère pour l'amener dans la bulle prenait un certain temps, car ne voulant pas risquait de tout détruire, la jeune fille procédait lentement, presque goutte à goutte.

Mais comme elle s'en aperçut bientôt, la tâche ne serait pas aussi simple : cette agitation répétée autour de la bulle ne semblait pas convenir, car cette dernière commença à produire une odeur acre mêlée à un étrange bourdonnement agaçant dont Yuu ne pouvait expliquer l'origine. La jeune fille capta également dans l'air de la vapeur d'eau caractéristique de la présence d'une fumée qu'elle ne pouvait pas voir. Ainsi, la lenteur totale n'était pas non plus la solution... Soit. Elle allait devoir accélérer la cadence.

Heureusement, la perte de sa vue l'avait entraîné à utiliser ses autres sens, mais surtout sa maîtrise pour se repérer. Et cette dernière n'était pas affectée par la contre-attaque de la bulle. Lorsque la bulle eut atteint la taillé souhaitée, la jeune fille se mit à l'ouvrage. La fumée opaque environnante offrait au moins un avantage : elle laissait planer en partie le mystère sur ce qu'elle préparait ! Pour ce qui concernait Luciano en tout cas, pour l'examinateur, ce genre de fumée ne devait pas poser problème. Après tout, il en était le créateur...

Malgré le fait qu'elle aurait pu tout gérer à distance, Yuu eut besoin de s'approcher de la bulle et de faire glisser sa main le long du matériau aquatique, sans toutefois le toucher. Pour manipuler son œuvre, elle devait se faire une idée de sa forme. Physiquement. Cela l'aidait à visualiser ce qu'elle souhaitait obtenir. Puis, avec une cadence mesurée, ni trop grande, ni trop rapide, elle commença à modifier l'équilibre de l'eau à l'intérieur de la bulle, renforçant sa présence à certains endroit, l'affaiblissant à d'autres, afin de lui donner la forme souhaitée. Une forme qu'elle connaissait par cœur, et qui e quittait jamais vraiment ses pensées. Mais pas n'importe quel poisson : un Magicarpe.

De l'extérieur, ce qu'elle faisait ressemblait au travail d'un sculpteur qui éliminait la matière superflue pour révéler l'œuvre cachée dans le matériau de base. Mais de l'intérieur, son travail ressemblait beaucoup plus à celui d'un jardinier. Elle devait précisément doser la quantité d'eau à enlever à chaque partie, ni trop ni trop peu, comme si la bulle était une plante qui demandait des soins très précis. Car malgré le fait qu'elle utilisait ses mains, c'était bien avec sa maîtrise qu'elle modifiait la bulle.

La partie la plus difficile à faire pour elle fut la queue, la partie la plus courbe et la plus irrégulière du corps. Mais le plus long fut d'y rajouter les rainures. Pour ne pas gâcher tout son travail et tracer des lignes bien parallèles, Yuu fut forcée de prendre son temps... Ce qui déclencha une nouvelle éruption de fumée, et la jeune fille dut faire appel à tout son self-control pour ne pas se laisser distraire et faire n'importe quoi. Mais elle tint bon et continua à tracer les lignes, en tailladant très légèrement la surface du liquide.

Luppy, qui était habituée à voir dans le brouillard, observait l'avancement du travail de sa dresseuse. Elle reconnaissait sans problème la forme de poisson, et le travail était assez ressemblant... Même s'il n'avait rien de l'oeuvre d'un grand maître. On aurait dit le travail d'un enfant de six ans, un enfant très doué qui deviendrait peut-être un grand artiste, et malgré le manque de réalisme de la sculpture aquatique, l'Hippotrempe siffla plusieurs fois pour marquer son approbation. Yuu avait beau être une novice, elle aimait son travail ! N'étant pas alchimiste, sa sculpture ne serait que temporaire, sans compter qu'n véritable alchimiste aurait pu tailler la bulle comme on taille de la pierre ! Mais cela restait du bon travail du point de vue du poisson.

Finalement, la jeune fille apporta la touche finale- l'œil, qu'elle ajusta d'une petite pointe de pouvoir au centre du globe occulaire, puis dit tout simplement à son examinateur d'un ton polaire:

"C'est terminé."

Elle ne savait pas vraiment si cela lu conviendrait. Ce qu'elle savait, c'est qu'elle voulait apprendre à faire ce genre de chose avec l'amplification.
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Luciano di Neralitha le Lun 23 Nov 2015 - 1:15

Luciano suivit simplement le bouffon du regard, de plus en plus surpris qu’on lui ait envoyé un type pareil pour superviser son épreuve. Mais après tout, s’il était compétent, pourquoi pas ? Il se contenta de hausser un sourcil lorsque l’homme disparut dans une volute de fumée à plusieurs reprises. Soit, s’il aimait faire des tours et des pitreries, tant mieux pour lui...

Quand le bouffon désigna le noble par le terme « égo », le concerné esquissa un sourire narquois. Oh, il savait très bien comment il était perçu quand il ne faisait aucun effort pour être aimable ou charmant, et il ne s’en cachait pas : Luciano était un sale gosse riche et prétentieux, à l’égo démesuré, qui se pensait au-dessus de tout parce qu’élu par Reshiram malgré la malédiction qu’il infligeait à sa famille. Alors, quelque part, il se moquait bien qu’on le considère comme un parvenu pervers, retors et orgueilleux, parce qu’il avouait volontiers qu’il n’hésitait pas à se servir de tous les atouts à sa disposition.

De mauvaise grâce, l’Abyanais se rapprocha de Yuu, à la demande de leur examinateur. En se donnant un air détaché et la contenance de quelqu’un d’indifférent, le noble écouta en réalité les consignes avec attention, sachant pertinemment qu’il avait tout intérêt à réaliser correctement les exercices demandés. Son adhésion à la Secte de Zekrom ne serait possible que s’il était en possession d’un document officiel attestant de son niveau de maîtrise élémentale, et ce document, il ne pourrait l’obtenir qu’en cas de succès ! En plissant les yeux, il fixa la sphère d’eau, tandis que sa camarade d’épreuve se mettait déjà au travail.


« Amplifions alors. »

Le ton était monotone, et l’expression du visage impassible. Le maudit ressemblait vraiment à Yuu, en cet instant précis : pareil à un bloc de glace sans émotion et sans composition, il resta silencieux, non sans jeter un œil à ce que faisait sa voisine. Mais il s’en désintéressa bien vite et s’en détourna pour se concentrer sur sa propre bulle aqueuse. Il devait faire une démonstration de ses talents ? Très bien. Une idée émergea très vite dans son esprit, une idée qui lui tira un sourire mauvais, mais il fut forcé de la mettre de côté, pour plusieurs raisons : d’abord, il n’était pas certain de s’attirer la sympathie de son examinateur en sculptant des attributs masculins (déjà, parce qu’il ne savait rien des préférences de celui-ci, et puis parce que ça faisait mauvais genre et crade de représenter de telles choses alors que tout le monde ne pensait qu’à ça, c’était bien connu, mais bref !), même si cela l’intéressait fortement, surtout s’il pouvait dévier et partir sur des figures plus ambiguës et plus retorses. Ensuite, tout ce qui pourrait compromettre sa réputation, sa lignée et sa réussite à l’épreuve lui semblait fortement déconseillé, puisqu’il était en train d’allouer une partie de son temps si précieux à un exercice qui lui paraissait inutile, au premier abord, pour pouvoir avoir son sésame. Non sans une pointe de déception, il abandonna donc son idée première et chercha autre chose.

« Sachiel, bouge pas. »

Comme frappé par une soudaine illumination divine, Luciano s’immobilisa en regardant fixement sa méduse. Puis, brusquement, alors que de la fumée commençait à s’échapper de sa sphère, son visage s’éclaira, lui donnant l’apparence d’un enfant à qui on aurait donné le plus beau jouet du marché. Sans prêter attention à son outil de travail, qui s’impatientait déjà, le maudit commença enfin à s’affairer.

Tout d’abord, il étira avec empressement la pellicule d’eau, mais celle-ci, comme si elle était vivante, lui fit savoir son mécontentement en se dotant d’une multitude de pics de glace. En sursautant, l’Abyanais lâcha :


« Oh, on se calme là, ça va, j’ai compris. »

Donc, s’il y allait trop fort, ou s’il allait trop vite, c’était pas bon. Boooon, alors il fallait changer de tactique. Avec un peu plus de précautions, le jeune homme agita ses doigts comme un marionnettiste ferait bouger ses créations, et la surface de la bulle se troubla lentement, avant d’onduler paresseusement vers l’Élémental. En fermant les yeux, Luciano se revit, chez lui, faisant courir ses longues phalanges pâles et entraînées à jouer sur les touches sombres et immaculées de son piano. À mesure qu’il avançait dans son morceau, la pluie qui ne cessait de tomber s’ajoutait à la sphère, attirée par la manipulation d’orfèvre du maudit, en la faisant grossir de seconde en seconde. Simultanément, l'élément se tendait vers l’Abyanais, en l’entourant peu à peu, à première vue sans but précis.

Mais après un certain temps, les mouvements de l’eau prirent un sens : les gouttes se réorganisaient autour du maudit avec précision, épousant soigneusement les formes de son corps, frôlant presque l’humain dans une danse langoureuse et presque sensuelle. Petit à petit, la sphère se déstructurait et prenait du volume pour se changer en une espèce de gaine aquatique qui suivait parfaitement les variations dans l’espace de l’entité qui la maniait. Quand Luciano allait trop vite, de petites excroissances gelées apparaissaient par endroits, et il s’empressait de ralentir la cadence ; quand, au contraire, il prenait un peu trop son temps au goût de l’élément, ce dernier émettait une légère fumée qui n’annonçait rien de bon, et le maudit donnait un coup de collier pour rendre le rythme plus soutenu.

Satisfait de ce qu’il avait fait, l’héritier des di Neralitha ouvrit les yeux et baissa ses bras pour les ramener le long de son corps. Le noble était désormais entouré d’une sorte de « combinaison » d’eau hermétiquement fermée, qui l’isolait du reste du monde mais, surtout, qui le rendait flou, comme s’il était lui-même constitué d’eau dans sa totalité. Luciano, malgré tout ce qu’il essayait de montrer, était fasciné par les Mystiques capables de se changer en leur élément, et il trouvait le sien particulièrement intéressant, car il offrait des possibilités aussi variées que nombreuses. Devenir aussi insaisissable que cette force de la nature attirait le maudit bien plus qu’il ne voulait bien se l’avouer, en réalité.


« Voilà. »


[L’homme-grenouille version Tenkei, vu par Luciano XD]

_________________

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 56

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par PNJ le Dim 6 Déc 2015 - 13:23

"Magicarpe ... Oh. Joli, dira t-on. C'est assez amusant de voir que l'on commence par une créature très faible au départ. C'est un bon exemple pour garder un peu d'humilité en soi. Bon, ce n'est pas très solide et on va dire que tu as réussi cette première épreuve. Quant à toi." dit le bouffon affublé d'un masque en se tournant vers Luciano maintenant. "Ce n'est pas mauvais du tout non plus. Se forger un vêtement "aqueux" reste aussi appréciable. Tu devrais par contre faire attention. Autant avec la Magicarpe de ton acolyte d'épreuve, si l'eau dégénère, la distance permettrait de se mettre à l'abri, autant, toi, de ton côté, tu n'aurais pas beaucoup de possibilités pour t'enfuir. Néanmoins, on va dire que vous avez réussi tous les deux ! Tant mieux, vous vivrez quelques heures de plus ... dans cette épreuve, bien entendu !"

Une petite correction nécessaire peut-être ? Difficile à savoir s'il avait voulu plaisanter ou non. D'un claquement de doigt, le Magicarpe et la gaine disparurent comme si de rien n'était, l'eau tombant au sol avant de couler en direction du bouffon masqué, celui-ci semblant comme "l'aspirer" dans son être. Il fit un petit mouvement de la tête pour inciter les deux personnes à le suivre et les emmener jusqu'à ce qui ressemblait à une rivière. Au loin se trouvait une importante cascade dont le bruit assourdissant empêchait presque tout dialogue porté avec une voix normale. Voilà qu'il claquait des doigts une nouvelle fois, le cascade se figeant presque sur le coup. Mais en regardant bien, on pouvait juste voir qu'elle s'écoulait bien plus lentement. Il désigna la rivière, sautillant dessus alors que l'on remarquait qu'il marchait sur l'eau. Toujours sur un ton des plus amusés, voilà qu'il reprenait la parole :

"Une petite sphère aqueuse, c'est amusant, n'est-ce pas ? Mais on est pas là pour faire un travail d'amateur et surtout aussi mineur. Vous allez maintenant devoir amplifier l'eau de cette rivière pour qu'elle déborde, tous les deux . Toi, la jeune demoiselle, tu te chargeras du côté qui se trouve à ta droite. Toi, l'éphèbe, tu t'occuperas du côté gauche. Vous voyez où j'ai pied ? Ah ! Quelle bonne blague, l'une est aveugle. Non, vous ressentez que je marche sur l'eau, n'est-ce pas ? Alors, votre prochain travail va être très simple. Grâce à vos pouvoirs d'élémentals, je veux que vous fassiez grimper l'eau autour de moi au minimum jusqu'à mes genoux. Ne vous inquiétez donc pas, vous ne pourrez pas me tremper. Oh ... Et bien sûr, n'espérez pas pouvoir emmener cette quantité d'eau jusqu'à mon visage. Le contrôle d'un élément est de plus en plus difficile sur une large zone que dans un verre mais cela, j'imagine que vous êtes déjà au courant, n'est-ce pas ?"

Et voilà, il était possible de voir un petit halo aqueux au niveau des sandales du bouffon masqué. Celui-ci, toujours avec un petit sourire aux lèvres, attendait maintenant que les deux personnes se mettent à l'action. Est-ce qu'ils allaient comprendre qu'il ne demandait pas un contrôle total de la rivière ? Ni même de tout le flanc gauche et droite ? Simplement l'eau qui entoure le bouffon masqué sur quelques mètres, rien de plus. Encore une fois, tout était une simple question de contrôle de sa puissance. Si on l'exagérait, elle ne serait pas stable et l'eau ne monterait pas à la hauteur demandée, devenant instable et allant tout simplement arroser l'apprenti amplificateur. Trop peu ? Et bien, là, pas de piège, seulement, l'eau ne gagnera pas en centimètres.

[Je dirais juste : Bonne chance.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 921

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Yuu le Dim 6 Déc 2015 - 16:49

Yuu répondit d'un simple hochement de tête aux remarques de son examinateur. Elle n'avait rien de particulier à ajouter, mais s'il était satisfait, tant mieux. Ils allaient pouvoir passer à la suite. Bien qu'elle n'appréciât pas trop la blague morbide de l'homme aux grelots, elle ne releva pas et son visage conserva son habituelle expression neutre. Pour Yuu, cette épreuve était effectivement une question de vie ou de mort, vu sous un certain angle, et elle était liée à des éléments de son passé suffisamment douloureux pur qu'elle n'ait pas envie d'en rire, aussi ignora-t-elle simplement la plaisanterie.
Son exercice terminé, la jeune fille ne bougea pas jusqu'à ce qu'elle sente Luppy lui tirer très légèrement les cheveux. Elle comprit le message : elle sentait Luciano et l'autre homme s'éloignait, et elle devait les suivre. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, Yuu sentait qu'ils se rapprochaient d'une imposante source d'eau, qui n'avait rien à voir avec l'humidité ambiante de l'atmosphère sylvestre qu'elle avait ressentit jusque là.

Finalement, elle reconnut au bruit devant quoi elle se trouvait : une cascade. Une cascade... qui se tut bien vite. Le professeur commença ensuite à leur donner des instructions pour l'exercice suivant, et la jeune aveugle comprit que c'était lui qui était à l'origine de ce petit miracle. D'après son sens hydorkinétique, l'eau s'coulait toujours de la chute, mais bien plus lentement.

L'examinateur se plaça ensuite sur la rivière alimentée par la cascade, ses pieds effleurant la surface de l'eau. Ainsi, elle devait immerger ses genoux... Mais il lui avait intimé de s'occuper du côté droit, aussi allait-elle simplement se concentrer sur ce genou en particulier.

La solution la plus évidente était d'augmenter le débit de la cascade afin que le niveau de la rivière retourne à la normale. Mais Yuu savait que ce n'était pas la bonne méthode. Déjà, elle doutait fort de pouvoir défaire ce qui avait été accompli par un élémental bien plus fort qu'elle, et ensuite, toute cette masse aqueuse supplémentaire serait d'autant plus difficile à gérer... Mais de toute façon, sa tâche n'était pas aussi complexe, puisqu'elle n'était pas censée s'en occuper seule, un tel déploiement de pouvoir. Mieux valait en avertir son partenaire :

"Je m'occupe de la jambe droite". Lança-t-elle de sa voix glacée à Luciano. Il faut dire qu'elle n'avait pas envie de travailler plus étroitement avec ce jeune homme si elle n'y était pas obligée. Elle ne lui faisait pas confiance. Au départ, elle songea à effectuer une variante de la technique que le jeune élémental venait d'utiliser : pourquoi ne pas enfermer la jambe jusqu'au genou dans une gangue d'eau ? De cette manière, l'objectif serait atteint et Yuu n'aurait qu'une quantité minimale de liquide à manipuler.

Elle extirpa la quantité d'eau qui lui semblait adéquate de la rivière, puis commença à la modeler pour en faire une sorte de chaussette liquide adaptée à la morphologie de l'homme au grelot. Mais comme elle s'en aperçut bien vite, cette tâche était bien plus difficile pour elle que de modeler son Magicarpe. Déjà, la sphère qu'elle avait extraite de la rivière était bien moins stable que celle qu'elle avait utilisé précédemment, ce qui lui compliquait la tâche, mais en plus, elle n'avait cette fois-ci aucune idée de la forme précise que devait prendre ce qu'elle devait créer : Devait-elle élargir la base ? Allonger le cylindre ? Consolider les parois au risque de manquer d'eau pour terminer le tube ? D'ailleurs utilisait-elle assez d'eau ? Ou au contraire bien trop pour obtenir un résultat stable ?

Evidemment, l'absence d'yeux pour lui permettre de voir à quoi ressemblaient les pieds de l'homme était préjudiciable, mais ce n'était pas la seule raison. Plutôt que de sortir l'eau pour l'utiliser, il serait beaucoup plus facile pour elle d'ajuster sa quantité en la laissant dans son environnement. Elle laissa donc retomber dans la rivière son tube à moitié terminé. D'abord, il lui fallait une base solide sur laquelle construire son tube. Elle imita donc la technique de son professeur un peu plus tôt, ralentissant le débit du courant sur une surface donnée, en utilisant son pouvoir pour imprimer un léger mouvement contraire au cours d'eau. Mais sa zone d'effet était bien moins large : elle couvrait tout juste l'aire située sous le pied droit de l'homme. Et c'était amplement suffisant.

Elle commença alors à reconstituer son tube sur cette surface lisse. Hélas, ce n'était pas aussi simple : dès qu'elle relâchait sa concentration, l'édifice s'écroulait, retournant dans son élément naturel, et même en faisant de son mieux, elle arrivait à peine à dépasser la hauteur de la cheville. Après deux essais infructueux, elle stoppa son affaire et réfléchit de nouveau... La solution était évidente : elle avait négligé les lois physiques. Un tel objet ne pouvait tout simplement ni exister, ni perdurer par lui-même, car le moindre souffle de vent le ferait s'effondrer.

Un passage de sa mémoire oubliée se manifesta alors à elle. Il traitait d'architecture. Yuu se souvint alors avoir lu, il y a probablement fort longtemps, que les triangles étaient la meilleure forme pour garantir la stabilité d'un édifice. Un cylindre fait à la va-vite n'était donc pas la solution. Un plan se mit alors en place dans son esprit : tout d'abord, pour mettre en place sa nouvelle idée, il lui fallait une base plus large. Elle intensifia donc la zone d'effet de son courant contraire, jusqu'à doubler l'aire d'effet lui faisant prendre la forme d'un disque. Un disque d'eau plus calme au milieu des remous.

Ensuite, elle allait devoir procéder méthodique. Elle manipula donc l'eau de la rivière jusqu'à ce qu'un disque d'eau de taille légèrement inférieure à la base se forme, puis doucement, elle le vit léviter et sortir de l'eau pour le reposer avec une infinie douceur sur le premier. Puis elle recommença avec un cercle un peu plus petit que celui qu'elle venait d'ajouter. Avec cette forme de cône qu'elle était en trin de créer, la base d'eau calme pouvait par elle-même soutenir ce qui se trouvait au-dessus. Yuu avait donc simplement le premier disque à maintenir en place, ce qui lui coutait beaucoup moins en énergie et en concentration que le cylindre qu'elle avait expérimenté un peu plus tôt. En procédant doucement mais surement, en s'assurant régulièrement de la stabilité du tout, elle réussit à stabiliser son ouvrage, puis vint le moment de la touche finale : non plus une rondelle d'eau, mais un cône aquatique miniature qui viendrait se poser sur le dernier disque, et qui, si ses calculs étaient exacts, atteindraient exactement la hauteur du genou droit de l'homme. L'autre avantage d'utiliser des couches successives était qu'elle avait également eu le temps d'examiner la hauteur qu'atteignaient ses créations, et cela laissait également le temps à Luppy de la guider dans ses constructions. Elle fut ses yeux, dans la création de l'élément final, faisant signe à sa dresseuse de stopper sa création lorsque la pointe du pic eut atteint la hauteur voulue.

Finalement, elle le positionna, puis fit appel à quelques touches d'eau contenues dans l'atmosphère pour stabiliser les derniers points faibles de sa structure, comme elle l'avait au fur et à mesure. Puis, une fois cette ultime vérification terminée, elle dit simplement de sa voix polaire :

"C'est terminé."
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Luciano di Neralitha le Dim 27 Déc 2015 - 2:23

D’un air faussement distrait, comme souvent, Luciano écouta les commentaires du bouffon, haussant les épaules en guise de réponse à l’avertissement. Peuh, comme si l’eau pouvait lui désobéir ! Il avait confiance en cet élément qu’il manipulait depuis toujours, et il était réellement persuadé d’avoir raison de le penser incapable de se rebeller contre LUI, l’héritier des di Neralitha d’Abyan. Et puis quoi encore ! Bientôt, on allait demander aux aveugles de faire leurs preuves, tant qu’on y était ! Euh... Constatant que c’était déjà le cas, il se contenta de ne plus y penser, tournant de nouveau son attention vers l’instructeur.

Un peu déçu que ce dernier ait fait disparaître sa jolie gaine trouble et dynamique, le jeune homme suivit néanmoins l’homme aux grelots lorsqu’il les incita à lui emboîter le pas. Ils arrivèrent tout près d’une cascade grondante, dont le chant couvrait tous les autres bruits de la forêt, mais le rigolo bariolé fit taire la manifestation de la nature d’un simple claquement de doigts. Pas mal, songea Luciano, qui vit que le débit était néanmoins maintenu, mais bien plus faible. Voilà que l’autre tintant marchait sur l’eau, maintenant ! Il se prenait pour... Pour qui, déjà ? Bref, puisque la référence échappait complètement au maudit, il décida, une fois de plus, d’ignorer ce détail pour se concentrer sur ce qui méritait d’être retenu, à savoir la consigne.

Yuu lui lança alors quelques mots, laconique, auxquels l’Abyanais répondit simplement :


« Entendu. »

Donc, il devait faire monter l’eau de la rivière jusqu’au genou du saltimbanque ? Luciano vit très vite le halo qui entourait les pieds du concerné, il en déduisit donc qu’il utilisait ses pouvoirs pour les rendre hydrophobes afin de se maintenir à la surface. Il était donc inutile de chercher à manier l’eau directement adjacente, puisqu’elle était sous son contrôle strict. Il fallait viser légèrement à côté, un peu plus loin, sans pour autant aller au fin fond de la Canopée... Sans se préoccuper des échecs successifs de son binôme, le maudit entreprit, avant toute chose, de « tâter le terrain » : des langues d’eau semblables à des serpents vinrent littéralement lécher le tibia de l’examinateur, donnant l’impression que la rivière était une créature vivante et vorace. À travers ces contacts multiples, Luciano put donc avoir une approximation du volume à recouvrir, grâce aux vibrations générées par son élément, et auxquelles il était particulièrement sensible.

« Léchons, léchons... »

Poursuivant dans sa lancée, le jeune noble continua avec ses serpentins, qui s’enroulaient autour de la jambe du bouffon. Mais il n’avait visiblement pas un niveau de maîtrise assez élevé pour faire ce qu’il voulait, autrement dit, il n’était pas à la hauteur de ses ambitions : les lianes d’eau retombèrent mollement dans la rivière. Contrarié, et alors qu’il commençait déjà à penser à ses prochaines parties de chasse, il eut soudain une idée, qu’il testa immédiatement.

« Une pompe ? »

Au lieu d’utiliser des serpentins multiples, il essayait autre chose de plus compact et de plus rassemblé, aussi. Une sorte de tube ressemblant à une sangsue ayant fait un régime sévère émergea paresseusement de l’eau, avant de s’enrouler autour du tibia du bouffon. Mais contrairement à ses prédécesseurs, ce serpentin-là était plus mou et moins « puissant », et la pression qu’il exerçait était bien moins importante. Une fois que sa création fut bien en place, Luciano se concentra sur la base, qui se perdait quelque part dans la rivière. De l’eau se mit alors à arriver, en provenance directe du lit, sous forme de bulles pleines et au diamètre parfait pour circuler dans le tube. Une première sphère se fraya un chemin jusqu’en haut, puis s’y logea, formant une extrémité arrondie plutôt tendancieuse... Et elle fut bientôt rejointe par une seconde, puis une troisième. Comme si elle était dotée d’une volonté propre, la « gaine » pompait littéralement de quoi s’approvisionner, sous l’action du Mystique, afin de se remplir et de grossir. Peu à peu, sa taille augmenta, ainsi que son volume, et elle devint de plus en plus épaisse, avant de recouvrir la quasi-totalité de la surface que l’examinateur avait demandé de faire disparaître sous l’eau.

Un sourire pervers se dessina sur les lèvres du maudit, qui songea que son opération n’était probablement pas très conventionnelle ni dénuée de sous-entendus, mais, ma foi, tant que ça fonctionnait, il avait le droit, non ? La consigne était de « faire monter l’eau jusqu’au niveau des genoux », et il pensait avoir raisonnablement rempli sa part du contrat. Les dernières sphères aqueuses se stabilisèrent dans le « serpent », qui émit un clapotement étrange avant de pulser une dernière fois. Il avait entouré la jambe du bouffon à sa façon, le niveau de l’eau était correct et conforme aux instructions, alors, que demander de plus ? Alors qu’il s’apercevait tout juste que sa partenaire d’une épreuve avait fini sa tâche, il lâcha à son tour :


« Également. »


[Toute ressemblance avec un autre type de pompe serait purement pas fortuite Razz *Sifflote*
Joyeuses fêtes xD]

_________________

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 56

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par PNJ le Jeu 14 Jan 2016 - 13:09

Hum ... La petite aveugle avait quelques difficultés, n'est-ce pas ? Comme elle ne pouvait pas voir où était la hauteur de ses pieds, elle était "obligée" de le deviner et de le ressentir mais bon, ce n'était pas une mauvaise chose. Ceux qui perdaient un sens, que ça soit à la naissance ou après, pouvaient avoir les autres qui se développaient plus grandement. Dans le cas de Yuu, il semblerait que sa sensation de "toucher" même à distance, soit améliorée. Une bonne chose, très bonne chose ... Et il regarda donc son travail, qui, bien que long, fût plutôt réussi. Il ne pouvait pas lui reprocher l'attente. Ce n'était pas une épreuve simple, loin de là. Maintenant, il fallait voir comment Luciano allait se débrouiller.  Hum ... Une sorte de pompe ? Et des serpents d'eau ? La tâche n'était pas aussi aisée ... surtout que l'on pouvait se demander s'il ne se compliquait pas inutilement la vie. Néanmoins, il fallait reconnaître que malgré sa méthode, pas banale au demeurant, il avait réussi aussi on objectif. Bien bien bien. Dans de telles conditions, il ne servait à rien de faire durer ce suspense plus longtemps, n'est-ce pas ? Bon ... Ce n'était pas tout ça ...

"On peut considérer que vous avez réussi votre seconde épreuve. Plus qu'une alors ! La plus difficile, n'est-ce pas ? Qu'est-ce que vous en dites ?"

Hum ... Difficile à croire ou non en ces paroles. L'homme restait vraiment bizarre à observer de toute façon. Petit rictus aux lèvre sans sous entendu, bien entendu ! Ce n'était pas comme s'il était un monstre, non ? Bon ... Maintenant qu'ils avaient réussi deux fois de suite à accomplir leurs épreuves, il était temps ... de passer à la dernière. Il se dirigea gaiement vers la cascade non-loin, sautillant sur l'eau avec une aisance un peu trop bonne. Un peu d'effronterie ? Mais qu'importe, tout ce qu'il fallait savoir, c'est que la cascade en face d'eux était un peu déchaînée et tombait très violemment. Le bouffon observa Yuu et Luciano avant de dire :

"Vous allez cumuler vos efforts encore une fois ... mais non plus chacun de votre côté mais ensemble. Je trouve cela amusant ... de vous dire que si l'un échoue, l'autre aussi. Et oui ! C'est comme ça que ça se passe avec moi ! Vous voyez cette cascade ? Je ne vais pas vous donner plus d'indication que de devoir amplifier le ... sens contraire de cette cascade. Et oui ! A vous deux, vous allez inverser le cours de ce courant. Oh, ne vous en faites pas, je ne vais pas vous demander de le faire définitivement. Je suis fou mais réaliste. Disons que si vous arrivez à tenir cinq secondes, j'estimerai que vous auriez réussi l'épreuve. Oh ... Et je vous laisse deux heures pour ça. Ne me remerciez pas, c'est mon côté bon prince !"

Vu la puissance de la cascade, il était clair que le bouffon avait décidé de corser les choses. Non pas par pure envie sadique de vous faire perdre, simplement peut-être parce qu'il pensait que vous en étiez capables ? Ou alors non, c'était simplement par amusement. Tout ça restait bien compliqué dans la tête de cet être étrange.

[Les deux heures ne sont pas là pour rien. Si vous comptiez y arriver en dix minutes, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil. Comme dit par le bouffon, il vous faudra amplifier le courant inverse de la cascade ... Un peu comme Shiryu dans les Chevaliers du Zodiaque mais sans utiliser vos poings et la Colère du Dragon ! Travaillez en collaboration et sur deux posts chacun ! Je posterai une fois brièvement après vos premiers posts pour vous donner un aperçu du résultat, si bon ou mauvais !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 921

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Yuu le Lun 25 Jan 2016 - 14:31

Travailler avec son camarade d'épreuve ? Cela ne surprit pas Yuu. Mieux, elle s'y attendait vu ce que leur avait demandé son examinateur juste avant... En revanche, elle ne pouvait pas dire que ça l'enchantait. De ce qu'elle avait vu, Luciano était tout à fait capable. Mais même en faisant abstraction de son caractère peu avenant - après tout, il avait montré qu'il désirait réussir cette épreuve autant qu'elle, si bien qu'il n'avait d'autre choix de collaborer - un autre détail gênait Yuu.
De ce qu'elle avait perçu avec sa maîtrise, Luciano avait une manière assez... originale, presque artistique d'utiliser la sienne. Selon la jeune fille, la carapace d'eau qu'il avait invoquée au début de cette épreuve était un moyen de se mettre lui-même en valeur, en exhibant ce qu'il savait faire de son propre corps... Tandis qu'elle avait créé une statuette aussi artistique que la création d'une gamine de cinq ans. Quoique, pour être tout à fait honnête, elle n'avait aucune idée de ce que donnait visuellement son "oeuvre". Elle au contraire, avait une vision bien plus rationnelle et hiérarchisée de ce qu'elle pouvait faire avec son hydrokinésie. En pratique, aucune méthode n'était meilleure que l'autre, mais la jeune aveugle craignait que leurs manières de faire soit trop différentes pour pouvoir s'accorder dans le cadre d'un travail commun... Elle devait réfléchir à tout ça.

Elle se tourna vers Luciano et, d'un signe de tête, désigna la cascade, puis elle se retourna de nouveau et fixa la chute d'eau de ses yeux morts. D'après ses perceptions aquatiques, la cascade faisait trois bon mètres de large et cinq de haut. Inverser ce courant serait loin d'être une sinécure... Le courant... Le courant... Elle savait plusieurs choses à ce sujet... Quelque chose qui provenait de son passé oublié, comme la plupart de ses connaissances théoriques... Dans le monde, il existait deux types de courants naturels... Soudain, la révélation se fit : les courants de surface, et les courants profonds. Le vent était responsable du circuit des courants en surface, tandis que la température plus chaude de certains courant d'eau profonde expliquait leur déplacement...

Dans la situation actuelle, même si la cascade n'était pas très épaisse, sa configuration verticale exigeait plus qu'un simple petit courant de surface pour l'inverser... Ils allaient devoir faire remonter le courant de l'intérieur ET de l'extérieur s'ils voulaient avoir une simple chance d'y parvenir. Pour cela, le plus simple était de diviser la tâche entre eux... Mais ce ne serait pas aussi simple que pour immerger les pieds de leur examinateur. Car ici, les actions externes auraient des conséquences sur les actions internes et vice - versa. Yuu imaginait déjà une structure à l'intérieur même de l'eau de la cascade pour la faire remonter de l'intérieur. Une simple trombe ascendante ne suffirait pas, mais elle avait peut-être une idée plus efficace. Mieux valait qu'elle se charge elle-même de mettre en place ce courant interne, car il serait difficile pour elle d'expliquer très précisément son idée à Luciano. En revanche, il pouvait se charger du courant externe. Mais il lui faudrait faire preuve de... subtilité. Heureusement, cela semblait dans ses cordes.

En effet, pour mettre en place son courant interne, elle allait invoquer non pas une, mais deux trombes au centre de la cascade. Ces dernières ne pouvaient pas être trop grosse, sous peine d'éparpiller l'eau au lieu de la faire monter. Par conséquent, Yuu ne pouvait pas abuser de sa puissance. C'est la que le courant externe interviendrait, non seulement en l'aidant à faire monter l'eau en générant des courants ascendants à la surface, mais aussi et surtout en rabattant l'eau sur sa double trombe au fur et à mesure. Tout le problème serait ici. Si jamais Luciano rabattait trop d'eau sur sa trombe alors que Yuu ne l'avait pas assez consolidée, cette dernière s'effondrerait. Et il ne pouvait pas non plus attendre qu'elle ait terminé sa structure pour rabattre le liquide car Yuu doutait de pouvoir la maintenir trop longtemps... De plus mieux valait qu'il commence petit à petit pour tester la fiabilité de l'hélice aqueuse...

Cette solution n'était probablement pas la meilleure, mais Yuu n'en voyait pas d'autre. Pour qu'elle fonctionne, encore fallait-il que Luciano accepte de collaborer. Elle s'adressa donc à lui de son ton glacial mais dénué d'animosité :

"Je pense avoir un plan pour inverser ce courant. Je vais créer une double trombe ascendante en forme d'hélices entrecroisées au centre de la cascade. Ca ressemble à ça"

Et Yuu fit apparaître dans sa main une version miniature de la structure à laquelle elle pensait.

"Je vais commencer par invoquer la trombe inclinée vers la gauche. Il te faudra m'aider à l'étendre en rabattant l'eau située dans la partie gauche de la cascade vers le centre, pour qu'elle entre dans la zone d'influence de mon tourbillon, ce qui me permettra de le faire grossir. Ensuite, je ferai pareil sur la partie droite, et toi aussi. Mais je pense que ça ne suffira pas pour faire remonter TOUTE l'eau de la cascade. Une fois que la double structure sera terminée, il te faudra l'amplifier afin qu'elle fasse remonter l'eau de toute la chute, tandis que je m'efforcerai de maintenir son intégrité, pour ne pas qu'elle s'effondre. Quoi que tu fasses, garde ça à l'esprit : on lutte contre la gravité. SI on va trop vite, si on rajoute trop d'eau, tout s'effondrera. Il nous faut donc agir avec prudence. C'est d'ailleurs pour ça qu'il nous a donné autant de temps. Alors ? Ca te convient ?"

Yuu ne précisa pas qui elle entendait par "il", certaine que Luciano avait compris qu'elle parlait de leur examinateur. Elle attendit la réponse de son coéquipier, puis se mit au travail. Tandis qu'elle avançait vers la cascade, elle réalisa, selon ce que lui indiquait son horloge interne, une bonne demi-heure s'était écoulée depuis le début cet exercice, ce qui la troubla un peu... Elle n'avait pas réalisé qu'elle avait pris autant de temps pour mettre au point son plan.

Elle mit les pieds dans l'eau, le vacarme de la chute d'eau se faisant de plus en plus assourdissant au fur et à mesure qu'elle en approchait, puis elle commença. Petit à petit, un serpentin aquatique s'éleva du bassin et s'enroula sur lui-même, comme un ressort, encore et encore, jusqu'à prendre un peu de hauteur... Un centimètre... dix centimètres... Vingt... Soixante... Un mètre... Hélas, puis la trombe, qu'elle commençait à arquer vers la gauche, en accord avec son plan, prenant de l'altitude, plus la gravité faisait valoir ses droits, menaçant de le faire s'effondrer. Malgré tout, elle tenait bon, s'efforçant de continuer avec l'aide de Luciano.

plan de Yuu:

[Voilà, si jamais ya un souci, n'hésitez pas à me MP/Skype^^]
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Luciano di Neralitha le Dim 31 Jan 2016 - 21:41

Quand l’examinateur annonça qu’il ne restait plus qu’une étape, Luciano esquissa un rictus satisfait. Plus vite il en terminait avec ça, plus vite il avait les qualifications requises pour intégrer la Secte, et à vrai dire, il était impatient de pénétrer dans ce monde secret et interdit... L’instructeur se dirigea vers la cascade, qui grondait bruyamment, en sautillant sur la surface de l’eau comme s’il était sur la terre ferme. La manœuvre n’avait que peu d’intérêt pour le maudit, au premier abord, mais en songeant qu’il pourrait ainsi rattraper une éventuelle proie qui se serait pensée à l’abri grâce à l’obstacle naturel d’un cours d’eau, un sourire mauvais s’étira sur ses lèvres. Oh, oui... Pris comme ça... C’était tout de suite différent.

En revanche, la nouvelle et dernière consigne plaisait déjà un peu moins à l’Abyanais. Travailler en équipe avec Yuu ? Les seuls avec lesquels il marchait, c’étaient Leliel et Servus, et c’était pour du rabattage en règle. Là... C’était quand même une autre dimension. Toutefois, pour le coup, il n’avait pas le choix : s’il voulait devenir Amplificateur, il allait devoir faire avec. Bon, ce ne devait pas être insurmontable de s’acoquiner avec quelqu’un pour deux heures, non ? Ils partageaient les mêmes intérêts, en ce qui concernait leur maîtrise élémentale, et ils maniaient l’eau tous les deux... Il y avait sans doute moyen d’arriver à quelque chose de concluant et de satisfaisant.

Yuu lui désigna l’objet de leur dernière épreuve, d’un signe de tête, avant de reporter son attention dessus. Le noble, lui, s’approcha avec lenteur, félin, puis s’accroupit pour plonger sa main droite dans l’eau. Il laissa le courant forcer, sentant le mouvement du liquide furieux, tout en ouvrant ses perceptions au maximum, afin de « voir » la manière dont l’élément circulait. La Mizuhanienne s’adressa alors à lui en lui disant avoir un plan, ce qu’elle illustra avec un aperçu miniature de la structure à laquelle elle songeait. Sans retirer sa main de la rivière, le maudit acquiesça, pensant d’abord qu’elle lui filait un rôle de seconde zone, avant de comprendre qu’elle voulait sans doute s’occuper de la partie centrale parce qu’elle avait une idée bien précise en tête. En vérité, sa tâche à lui était tout aussi importante que celle de l’aveugle, parce qu’il était là pour renforcer la double hélice, et aussi et surtout parce qu’il lui reviendrait la lourde responsabilité d’amplifier le tout à la fin de l’opération. Il lâcha donc :


« Parfait, on commence quand tu veux. »

Un peu plus loin, la méduse flottante observait le binôme du jeune maître avec attention. Elle n’y voyait peut-être rien, mais elle semblait intelligente, et un peu plus sensée que l’autre folle de Victoria. Ce n’était pas plus mal, selon Sachiel : une collaboration avec quelqu’un de l’acabit de la cousine de Luciano aurait été sensiblement... Spéciale, peut-être ? La créature spectrale se laissa porter jusqu’à Yuu, sans l’approcher trop, au cas où, et elle la regarda entrer dans l’eau avec intérêt. Le noble ramena néanmoins le Viskuse à la réalité, un peu sèchement, de surcroît.

« Sachiel, bouge de là, on a pas besoin de toi dans nos pattes. Allez ! Y’en a qui travaillent, ici. »

Alors là... Que Luciano lui-même associe travail à sa personne, dans une même phrase, ça frôlait le délire et la mauvaise foi ! Mais pour une fois que c’était vrai... La mine boudeuse, la méduse s’éloigna, mais sans quitter la fille des yeux. Yuu se mit alors sur sa création, tandis que le jeune homme se poussait pour lui laisser le champ libre. Lorsque le serpentin fut à une hauteur qu’il jugea suffisante, il agita ses doigts comme un marionnettiste, et de légers filaments aqueux jaillirent de la cascade pour rejoindre l’eau maniée par la Mizuhanienne. Il préférait commencer petit, histoire d’appréhender le niveau de maîtrise et le fonctionnement de son binôme. Il souhaitait également lui permettre de s’habituer à la sienne. Après tout, ils ne se connaissaient pas, et chacun ignorait comment l’autre se servait de ses propres pouvoirs, car chaque Mystique était différent, et unique. Il ne s’agissait pas de lui imposer ses méthodes de façon brutale, cette fois : même si c’était la spécialité de l’Abyanais, ici, dans cette situation précise, ce comportement ne ferait qu’augmenter les risques d’échec de l’épreuve. De plus, comme l’avait précisé le bouffon, le dérapage et la chute de l’un causerait la fin de l’examen pour l’autre... Qu’ils le veuillent ou non, leur sort, du moins en ce qui concernait l’Amplification, était lié.

Sans trop élever la voix, d’un ton calme, le maudit annonça :


« Attention, je vais augmenter le débit et la puissance. »

Mieux valait prévenir que guérir... Surtout qu’ils n’avaient clairement pas le loisir de prendre du retard et de devoir recommencer. Conformément à ce qu’il venait de dire, Luciano ouvrit sa paume en grand, et les longs filaments s’élargirent, alimentant le serpentin de Yuu de manière toujours constante, mais plus vite, et avec plus de force. Peu à peu, la première trombe gagnait en importance et en taille, et la collaboration se passait plutôt bien, jusqu’à présent. Mais tiendraient-ils la distance, sur deux heures ? Et, plus préoccupant encore, auraient-ils le temps de construire leur structure complexe en totalité, sans compter l’étape finale d’amplification globale ? Néanmoins serein, Luciano continua sa manœuvre, se projetant déjà sur la prochaine manipulation qui finaliserait la double hélice.


[Vous savez où me trouver en cas de problème ^^]

_________________

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 56

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par PNJ le Lun 8 Fév 2016 - 14:45

Intéressant, très intéressant. Du moins, l'idée de la jeune aveugle avait le mérite d'être assez unique en soi. Cela paraissait même trop ingénieux pour une personne normale. Pour autant, il hocha la tête lorsqu'elle décida de présenter son plan à Luciano. Maintenant, il fallait juste terminer ce petit travail ... et surtout voir comment ils allaient coopérer tous les deux. S'ils voulait être un monstres, il suffisait de faire une unique chose : Renforcer la puissance de la cascade et jouer avec le flux et la pression. Néanmoins, il s'amusait tout simplement à les voir travailler en coopération. Il avait tout de suite compris que l'un était très imbu de sa personne et c'était bien sur cela qu'il jouait sur le comportement de ces deux personnes. Pour le moment, c'était bon, ils tenaient bien le coup mais plus tard ? Après ? Combien de temps est-ce que Luciano allait tenir avant de laisser le flux de sa colère et de sa rage ? Car il était bien de pouvoir gérer cette cascade mais contrairement à ce que l'on pouvait croire, cinq secondes étaient plus qu'une éternité dans ces moments précis.

Amusant ... Très amusant. Le tout était de jouer sur les nerfs de ces deux personnes. Dans l'idée même de l'élément de l'eau, il était bon de pouvoir se contenir, se retenir, de montrer que l'on pouvait aisément alors ... Hahaha ... Il avait tellement envie de les perturber, de leur montrer que tout ne serait pas aussi simple mais les règles étaient les règles. Ces personnes passaient une épreuve. Il patientait, tout simplement, attendant le moment où tout allait lâcher. Un long fleuve tranquille, un océan bleu et calme, la fureur d'une cascade, tout était fait pour que l'eau ne soit pas un élément constant, comme le reste. Le vent et ses bourrasques ou son souffle doux qui caressait le visage. Le feu, chaleureux et apaisant ... ou dévastateur. Même la terre. Ah ... Quel beau métier qu'il faisait, n'est-ce pas ? C'était toujours amusant.

"Je tiens à vous signaler simplement que cela fait déjà une bonne heure que le temps est écoulé. Ne soyez pas si pressés de réussir mais ne prenez pas trop temps. Le cours de ce dernier est comme la vie : un long fleuve tranquille. Hahaha !"

C'était aussi simple que ça alors qu'il finissait par dodeliner et se relever. Bon bon bon ... Il était temps d'aller voir les deux élèves de plus près, n'est-ce pas ? Voilà que l'homme masqué avançait gaiement, se déplaçant sur l'eau tout en jetant un regard amusé en direction de Luciano et Yuu. Bon, cette dernière ne pouvait pas voir le sourire rieur qu'il avait sur ses lèvres mais ce n'était pas bien important, n'est-ce pas ? Voilà qu'il avait fini par se retrouve côte à côte avec Luciano. Pendant de longues minutes, il marmonnait dans sa barbe comme pour acquiescer aux mouvements ou non de Luciano par rapport à ce qu'il faisait. Puis il faisait la même chose avec Yuu. Et oui, s'il était aussi simple de croire que manipuler une cascade sans être perturbé par l'extérieur, ils se trompaient lourdement tous les deux.

[Allez ! A vous de réussir cette épreuve et on considère que ça sera terminé ! Bonne chance ! Mon prochain post sera le dernier !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 921

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Yuu le Mar 9 Fév 2016 - 9:47

Yuu lâcha un grognement de douleur alors qu'elle terminait tout juste sa première trombe. Pendant un moment, elle avait bien cru avoir présumé de ses forces : le flot que lui envoyait Luciano semblait ininterrompu, et la jeune candidate, en plus de bien positionner cet apport en fluide, devait également s'assurer que les fondations ne s'écroulent pas. Contrairement à ce qu'elle avait imaginé, la structure tourbillonnante n'était pas d'un grand renfort pour permettre au tout de tenir debout. L'essentiel de l'effort, c'était l'hydrokinésiste qui devait le fournir.

Heureusement, pour contrebalancer cette mauvaise surprise, Yuu avait fini par anticiper le trajet que Luciano faisait décrire à l'eau pour la lui amener. Dès lors, la jeune fille avait mis au point son propre courant aquatique, qui piégeait ce nouveau liquide dans la tourbillon déjà existant. Puis elle avait rapidement automatisé ce trajet, le faisant effectuer au liquide presque sans y penser. Elle pouvait ainsi se concentrer pleinement sur le tourbillon qui grossissait encore et toujours, jusqu'à finalement atteindre le haut de la cascade. Et maintenant, voilà qu'elle allait devoir faire pareil de l'autre côté, mais avec deux handicaps supplémentaires : tout d'abord, elle avait maintenant une trombe entière à contrôler, mais en plus, elle devait faire très attention aux deux points d'entrecroisement de ses structures.

Ces derniers étaient capitaux : Yuu savait pertinemment qu'elle n'était pas assez puissante pour invoquer deux trombes isolées et les contrôler. Mais en les entremêlant, elle pouvait se servir de la première pour stabiliser la seconde... Si elle arrivait à ériger cette dernière ! Ici aussi, la pression serait cruciale : si elle était trop élevée dans ces deux noeuds, les deux trombes deviendraient instables, et s'effondreraient avec fracas... Au mieux.

Mais avant qu'elle ait pu s'attaquer au tourbillon de droite, son examinateur leur annonça qu'il leur restait moins d'une heure pour finir... Cela cadrait avec les prévisions de Yuu. A partir du moment où elle avait eu l'idée de cette double structure, elle avait eu l'idée de finir la première en une heure afin de se concentrer pleinement sur la deuxième pour la suite. Au départ, elle avait pris son temps pour mettre au pont son plan, aussi aurait-elle somme toute plus de temps pour cette deuxième tornade que pour la première. Mais ce temps supplémentaire lui serait nécessaire. Car mettre en place ces trombes revenait un peu à effectuer de l'alpinisme en pleine montagne... Ou plutôt, au somment d'un volcan en activité : non seulement, plus on montait, plus on était fatigué, mais surtout plus on était haut, plus l'atmosphère était étouffante, et plus il était difficile d'avancer. Si on ajoutait à tout cela que le tout pouvait entrer en éruption et tout détruire d'un moment à l'autre, on était assez proche de ce que ressentait Yuu en ce moment.

Physiquement, l'effort commençait à apparaître sur son corps tandis que des gouttes de sueurs ruisselaient sur son dos, mais mentalement, elle restait imperturbable, sa concentration poussée à son paroxysme. Mais elle se rendit vite compte que cela ne suffirait pas. Gérer l'eau envoyée par Luciano, maintenir la première trombe et construire la deuxième, cela faisait trop. Il fallait qu'elle se concentre exclusivement sur les trombes. Elle s'attardait encore trop sur l'eau que lui envoyait son partenaire . C'est alors qu'un dialogue qu'elle avait eu quelques temps avec Jalousie lui revint en mémoire : la pirate lui avait expliqué que lorsque les choses devenaient vraiment sérieuse, à savoir lorsqu'elle affrontait assez d'ennemis simultanément pour devoir utiliser en même temps ses compétences de Chevalier et de Vandale, elle utilisait les mêmes séquences martiales à l'épée. Cette danse de la mort, outre son aspect dévastateur, servait également de catalyseur et de fil directeur à son contrôle de l'eau: cela lui permettait d'en déverser en continu afin de noyer ses ennemis.
Pendant quelques minutes, elle ralentit donc le rythme, drainant à un rythme volontairement plus lent le liquide envoyé par le jeune homme, le stockant sous la forme d'une sphère irrégulière, tandis qu'elle faisait de manière répétée les quelques mouvements qu'elle utilisait parfois pour l'aider à concentrer son pouvoir. Si elle pouvait associer ces gestes à l'assimilation machinale de l'eau que lui faisait parvenir Luciano, elle s'assurait d'un apport régulier en matière première. Finalement, elle finit par harmoniser le déplacement de l'eau au balancement de ses bras. Parfait. Elle pouvait désormais se concentrer sur les noeuds.

Lentement, avec des trésors de prudence, elle fit entrer la deuxième trombe dans la première une première fois au quart de leur hauteur respective. Sur le papier, la tâche n'était pas difficile : c'était comme rapprocher deux bulles d'eau pour les fusionner en une plus grosse. Pas difficile à comprendre du moins. Car en pratique, la moindre erreur faisait exploser le tout. Lentement, elle sentit enfin la première structure circulaire s'infiltrer doucement dans la première... Jusqu'ici, le tout tenait bon mais il suffisait d'une seconde d'inattention, d'une goutte d'eau en trop, et ce serait la catastrophe !
Catastrophe qui manqua de peu de se produire lorsque son examinateur vint lui parler et faire des commentaires sur son travail, dans le but évident de la déconcentrer. Yuu s'était pourtant préparée à une avanie de ce genre. Jusqu'ici, sa tâcha avait été, sinon trop facile, trop monotone : tout s'était plus ou moins déroulé suivant son plan malgré la difficulté de ce dernier. Et voilà justement que son examinateur venait rompre cette "monotonie"...

Sur le coup, Yuu fut presque tentée d'écouter ce qu'il disait, relâchant du même coup sa pression sur ses trombes qui tanguèrent dangereusement. Heureusement, elle réussit à reprendre le dessus en appliquant une technique de concentration à laquelle elle avait déjà eu recours par le passé : étant aveugle, elle avait une meilleure ouïe que la moyenne, mais se servir de manière répétée de son audition au lieu de sa vision pour se repérer lui avait également appris à contrôler ce qu'elle entendait et à se concentrer plus ou moins sur un son selon son importance. Et hormis la voix de l'homme, il y avait dans les parages un bruit bien plus fort et bien plus important pour les oreilles de Yuu : celui de la cascade, qui rugissait tout autour d'elle. Elle se focalisa donc entièrement sur ce bruit, et bientôt, les bavardages de l'homme aux grelots ne furent qu'un simple bourdonnement dans le paysage aquatique qu'elle sentait et entendait devant elle. Les échos de voix n'étaient plus que des pépiements semblables à ceux de jeunes Pokémon. Pokémon bruyants, mais ni agressifs, ni même concernés par sa présence à elle. Elle pouvait donc faire abstraction de ce bruit en lui-même, et l'intégrer dans un paysage sonore plus vaste, celui de la cascade, qui emplissait à présent ces tympans.

Ainsi, au lieu de la gêner dans sa tâche, ce bruit lui donna l'occasion de se reconcentrer de plus belle sur la chute d'eau, ce qui lui permit de rattraper son erreur. Mieux, elle était à présent dans un état d'esprit plus serein tandis qu'elle arrivait au second nœud, qui fut somme toute plus facile que le premier malgré la quantité d'eau en plus à gérer : d'une part, elle l'avait déjà fait et d'autre part, elle était de nouveau pleinement focalisée sur son travail.

Cependant, si le nœud en lui-même ne fut pas un gros problème, une fois en place, Yuu devait maintenant maintenir un édifice bien plus large et bien plus haut que tout ce qu'elle avait jamais invoqué avec sa maîtrise. L'équilibre interne de la trombe, qui maintenant faisait effet sur la quasi totalité de la cascade était extrêmement délicat à maintenir. Yeux fermés, poings serrés, Yuu s'efforçait de ne pas céder, colmatant le brèches, réactivant le tourbillon là où c'était nécessaire, vérifiant la solidité des noueds... Enfin, elle fit décrire la dernière spirale aquatique à sa dernière trombe.
L'effort lui coutait tant mentalement que physiquement, et c'est d'une voix glacée mais essoufflée qu'elle s'adressa à Luciano, ses yeux fermés braqués vers le sol, le visage dégoulinant de sueur :

"J'ai... Fini. La double trombe tiendra bon. Je vais compter jusqu'à trois, le temps de revérifier une dernière fois l'équilibre des tourbillons. A trois, donne tout ce que tu as et amplifie les."

Elle n'ajouta pas que cela risquait d'épuiser son partenaire, surtout qu'ils devaient tenir cinq secondes. Mais de toute façon, Yuu n'avait plus le temps de retoucher à leur création, le temps leur manquait désormais... Les deux heures étaient presque arrivées à leur terme, d'après ses estimations.

- Un !

La trombe de gauche circulait vers le haut de manière fluide, Yuu ne captait aucune faiblesse dans sa construction.

- Deux !

Celle de droite était un peu plus courbée que sa jumelle, mais ce n'était pas bien grave, et les deux tourbillons entrainaient déjà dans leur montée les mètres cubes d'eau les plus proches.

- Trois !

Les noeuds... N'étaient-ils pas trop fragiles ? Plus le temps, se reprit-elle. Aussitôt, elle sentit que la maîtrise de Luciano entrait en jeu. Les deux trombes grossirent, et Yuu avait le plus grand mal à les adapter à leur nouvelle forme pour ne pas qu'elles s'effondrent. Le tout se déroulait à la vitesse de la pensée et sapait les résistances de la jeune aveugle à vitesse grand V. Elle avait l'impression que deux heures venaient de s'écouler depuis qu'elle stabilisait les trombes alors qu'il ne s'agissait probablement que de secondes.

La pression se fit de plus en plus forte, et ses maux de têtes se transformèrent en douleur aigüe alors qu'elle luttait pour garder sa lucidité. Heureusement pour elle, la douleur était une vieille compagne qu'elle avait compris à accepter... Encore... Encore un peu... Combien de secondes restait-il ? Une seconde ? Quatre ? Zéro ? Peu importe... Elle sentit qu'elle avait atteint ses limites... Si elle ne terminait pas maintenant...

Elle utilisa alors ces dernières forces pour retirer un maximum d'éléments clés aux trombes. Privé de sa "clé de voute", la double trompe s'effondra sur elle-même avec fracas, mais sans s'éparpiller. C'était comme pour faire exploser un gros rocher sous terre, il fallait savoir où se poster et où faire sauter pour ne pas que tout s'effondre sur vous... Tiens ? Depuis quand en savait-elle autant sur les explosions ? Epuisée sur tout les plans, elle tituba mais réussit s'asseoir dans l'eau pour récupérer, sans même un mot pour les deux hommes présents, sous le regard inquiet de Luppy.
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Luciano di Neralitha le Ven 12 Fév 2016 - 15:59

Luciano haussa un sourcil quand Yuu grogna. Alors quoi, c’était trop pour elle, ce qu’il lui envoyait ? Si seulement elle savait de quoi il était capable ailleurs que dans ces conditions... Mais il s’égarait. Un fin sourire s’étira sur ses lèvres à cette pensée, mais il continua néanmoins d’approvisionner la jeune aveugle en eau, et il fut satisfait de la voir s’adapter à son propre flux. Parfait, c’était exactement la manière dont le maudit concevait le monde : les autres devaient se plier à ses désirs et à ses caprices, pas l’inverse ! Voyant l’expression de son maître, Leliel devina aisément ce qu’il avait en tête. Même s’il aimait sincèrement son sauveur, avec ses défauts trop nombreux pour compenser ses rares qualités, il savait qu’un jour la chute serait vertigineuse et douloureuse pour le noble. Quelque chose ou quelqu’un se chargerait de le faire atterrir. Et ce jour-là, il serait à ses côtés pour l’épauler, quoi qu’il advienne.

L’Abyanais hésita soudain. Devait-il aider Yuu à stabiliser le point de croisement des deux structures ? Elle semblait avoir du mal, alors... Mais, alors qu’il s’apprêtait à lui prêter main-forte, elle lui prouva qu’elle s’en sortait seule sur ce point-là. Soit. Ce fut à ce moment que l’examinateur annonça qu’il ne restait qu’une heure aux deux élèves, ce qui ne perturba pas Luciano dans son travail. En revanche, le ralentissement de sa partenaire provoqua en lui un agacement trahissant son impatience et son arrogance. Bon sang, par Zekrom, qu’est-ce qu’elle foutait ? À deux doigts de péter un câble, il échangea un regard avec l’Absol, qui lui indiqua d’un signe de dénégation qu’il avait tout intérêt à se calmer et à contenir sa fureur. Si elle changeait de rythme, c’était sans doute pour de bonnes raisons... Somme toute, il devait lui faire confiance. Et c’était probablement le plus difficile à envisager pour Luciano. En réalité, il était bien plus meurtri et abîmé que ce qu’il voulait bien laisser paraître, et croire en quelqu’un d’autre que lui se révélait être une épreuve bien plus compliquée que ce qu’il était en train d’accomplir avec l’aide de Yuu...

Mais étonnamment, le maudit, au lieu de s’emballer et de partir dans son habituelle tempête de jurons dans un espagnol fleuri, inspira un grand coup et suivit le conseil de Leliel. Le Pokémon lui-même en fut estomaqué. Depuis quand le maître l’écoutait-il ? C’était nouveau, ça ? Presque choqué devant sa réaction, le loup blanc s’assit simplement pour s’éviter une rencontre malvenue avec le sol trempé. Il fallait dire que ça méritait de se poser pour s’en remettre !

Sentant que Yuu influait sur sa propre maîtrise, le noble observa attentivement et constata qu’elle avait associé l’apport d’eau à un balancement de bras, sans doute pour rendre la tâche plus facile et pour libérer son esprit de cet élément du projet qu’ils avaient en tête. Par contre, de son côté, il commençait à sentir poindre la fatigue, qui se manifesta par l’apparition d’une veine saillante et palpitante sur sa tempe. Comme si cela ne suffisait pas, le bouffon aux grelots vint se placer à côté de lui en marmonnant, créant un parasite sonore et mental qui fit tiquer Luciano. Pour couronner le tout, il s’était mis à sa droite ! À sa putain de droite ! Là où il ne fallait surtout pas le faire chier sous peine de se faire hurler dessus ! Les dents serrées, il grommela, pas assez fort pour que l’examinateur l’entende, heureusement :


« Hijo de puta, llévate ese culo gordo lejos de aquí*... »

Wow wow wow, là, ça se corsait pour de bon. Le maître commençait à puiser dans ses réserves, que ce soit celles de puissance ou de patience, et ce n’était jamais bon signe. L’Absol songeait depuis longtemps déjà qu’il ferait bien de chercher un moyen de fermer son esprit à tout ce qui pourrait déranger son âme déjà bien en vrac, par rapport à sa malédiction, et il regretta qu’il ne l’ait pas déjà fait pour se préserver de ce genre de situation qui le mettait dans un état nerveux terrible. Il était persuadé que Luciano avait les capacités pour apprendre à ériger des barrières mentales, car malgré son vécu, il avait une force de caractère remarquable. Sans cela, il se serait sans le moindre doute pendu lui aussi, emboîtant le pas à sa mère, qui n’avait pas eu, elle, la chance d’être entourée et confrontée tôt aux difficultés...

Ce fut Sachiel qui sauva l’Abyanais d’une catastrophe certaine, en s’approchant subrepticement de son dresseur pour s’interposer négligemment entre lui et le bouffon. Oh, il ne fit rien de plus : pas d’eau pour l’aider, pas d’intervention spectrale ou mentale pour repousser le gêneur, car il savait que rien de tout cela ne lui était autorisé. Se mêler de son épreuve, c’était le faire échouer, et s’attirer la plus terrible des foudres, à n’en pas douter. Mais sa simple présence dans son champ de vision immédiat, avec sa couleur bleue caractéristique, lui rappela l’eau qu’il manipulait à ce moment même. Le bruit de la cascade qui grondait reprit le dessus sur la voix de l’examinateur, tandis que le jeune noble avait l’impression de se liquéfier à mesure que les quantités d’eau qu’il travaillait augmentaient. Il commençait à avoir des crampes dans ses doigts fins, et son visage déjà très blanc pâlissait de minute en minute. Il se sentait engourdi et, la mâchoire serrée, il entendit la Mizuhanienne annoncer qu’elle allait faire sa dernière vérification. Déjà ? Non, pas trop tôt, se dit-il, alors qu’elle entamait le décompte tant attendu. Elle passait en revue chaque élément... Luciano avança avec lenteur vers la rivière, pénétrant dans l’eau pour maximiser le contact avec elle. Il allait en avoir besoin.

Au « trois », Luciano se déchargea complètement, prenant garde à ne conserver que le strict nécessaire pour ne pas s’évanouir ni faire mourir son corps de déshydratation soudaine. Les fils au bout de ses doigts devinrent des rouleaux entiers qui s’entortillèrent autour des trombes de Yuu, dans un bruit épouvantable de vague emportant tout sur son passage. Le cours s’inversa, comme si quelqu’un avait remonté le temps et l’espace pour que tout fonctionne à l’envers, contre la nature elle-même. Se sentant comme aspiré par leur création, l’Abyanais fléchit sur ses genoux, mais tint bon, refusant tout net de tomber, non seulement parce qu’il savait qu’il risquait de se faire mal, mais aussi parce que sa fierté le lui interdisait. Une, deux, trois... Quatre... La veine qui palpitait à sa tempe semblait sur le point d’exploser... CINQ !


« Vamos ! »

Coupant tout lien avec l’édifice, le maudit laissa la cascade inversée s’affaiblir d’un coup. Le tout s’effondra avec grand bruit, éclaboussant le noble au passage. Le souffle coupé, comme s’il avait reçu un énorme coup de poing tant physique que mental, Luciano s’autorisa enfin un répit et s’assit sur la berge. Leliel, d’un bond souple, vint le rejoindre, tandis que Sachiel, jugeant probablement qu’il n’en avait pas eu assez, l’arrosait copieusement pour lui éviter d’être en nage.



_________________

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 56

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateurs [Luciano & Yuu]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum