[ Clos ] Une tête de plus [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une tête de plus [Libre]

Message par Invité le Dim 5 Oct 2008 - 21:23

Le tintement de l'acier contre l'acier résonnait dans la vallée au rythme des parades des deux combattants chacun maniait leur arme avec précision et ne détournait les coups de l'adversaire que pour contre-attaquer dans l'instant. Les armes fendaient l'air et se percutaient à une vitesse qui les rendait pratiquement invisibles à un oeil non averti. Depuis des heures, ils étaient engagés dans ce combat tourbillonnant dans lequel aucun des deux n'était parvenu à prendre le dessus sur l'autre, sans pour autant montrer plus de fatigue que s'ils venaient de se rencontrer. Nulle perle de sueur ne luisait à leur front, leur respiration était calme et si quelqu'un avait été le témoin de leur combat, il aurait été ébahi par le talent des deux adversaires. Le plus surprenant était pourtant que les yeux d'un des deux bretteurs étaient recouverts d'un bandeau et qu'il parvenait malgré tout à se défendre de coups que même les guerrier les plus doués auraient eu du mal à parer. Lorsque ce guerrier remarquable fit un saut périlleux en arrière pour éviter un moulinet de l'épée de son adversaire, ils se retrouvérent éloignés l'espace d'un bref instant. Le combattant au bandeau interpella son vis-à-vis :

" Allons, ma chére Amalya, es-tu si faible que tu ne puisse vaincre un vieil infirme ? "

" Je suis beaucoup plus forte que je veux te laisser le croire, Sheyab, le tueur d'enfant. Le bandeau que tu porte n'es pas là pour montrer ton infirmité, mais juste pour cacher ta honte, la douleur que les fils du feu t'ont administré. "

" Petite sotte, il est temps que goûte à mon dernier coups, avant de mordre la poussière."

" Moi aussi, je trouve que se combat deviens long. Finissons-le rapidement."

C'était l'occasion qu'Amalya attendait. Son adversaire énervé, laissait pas mal de failles dans sa garde. Elle s'élança dans les airs en jetant son épée dans la direction du guerrier. L'arme fila comme un javelot droit vers sa cible, Sheyab fut pris par surprise et ne réussit qu'au dernier moment à détourner la lame. Son adversaire était maintenant désarmé, mais il lui importait peu. Sheyab se remit en garde aprés avoir dévié le projectile, mais Lya retomba sur lui les bottes en avant et le percuta en pleine mâchoire. Les deux escrimeurs roulèrent au sol et le tueur réalisa trop tard son erreur en sentant la pointe d'une lame se posé sur sa gorge. Les derniers mots qui entrèrent dans sa tête furent :

" C'est finit ! "

Sheyab, le fameux tueur d'enfant n'était maintenant plus. Ce n'était pas la première personne qu'Amalya éliminait de sang froid. Pour ce genre de personne, elle n'avait aucun scrupule.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum