[ Clos ] Et ils choisissent pour lui [ Solo / Contrainte ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Et ils choisissent pour lui [ Solo / Contrainte ]

Message par Eden Sovial le Mar 4 Aoû 2015 - 20:15

[ Contrainte n°3 : faire intervenir des Pokémon étrangers ]

Comme convenu, Eden était retourné à l’Académie après la mission du Mémorial. Non pas qu’il avait réellement le choix puisqu’il fut escorté par deux élèves plus âgés que lui et sous la contrainte, le garçon retourna donc auprès de son maître. Comme celui-ci le voulait, Eden reprit ses entraînements d’élémentaliste pour parfaire sa maîtrise et se préparer à passer au niveau supérieur. Mais malheureusement, il n’avait clairement pas le niveau pour être accepté en épreuve. Tant mieux songea le garçon car il n’avait pas spécialement envie de repasser une épreuve de si tôt. Cette fois-ci, Eden ne le faisait pas exprès en ratant souvent de petites invocations banales, ces exercices lui demandant énormément d’énergie et de pouvoir. Alors qu’il se trouvait en salle d’entraînement, une salle baignée par des cascades d’eau claire et où celle-ci ruisselait dans de petits chemins creusés à même le sol, le blondinet fut rejoint par de vieilles connaissances.

« Eh bien, tu chômes jamais ? »

Eden cessa alors son entraînement au bâton et se tourna vers Aaron. L’aîné n’était pas seul puisqu’il était accompagné de Lucas, le plus jeune du groupe. Un sourire se dessina sur les lèvres du blond qui retrouva avec plaisir ses compagnons qui étaient comme lui, choisis par le maître Don Saguiel. Les trois garçons prirent le temps de discuter et Eden apprit par la même occasion qu’Aaron était devenu Elémancien comme lui et se perfectionner pour devenir Vandale alors que Lucas semblait s’orienter vers Fusionneur. Alors ils avaient tous les trois le même niveau, la même classe. Mais contrairement à eux, Eden n’avait pas autant de marge de manœuvre. A croire qu’il était vraiment le « chouchou » mais aussi le « jouet » du Maître.

« Eden… Tu es au courant qu’un Festival se prépare ? commença Lucas avec sa petite voix d’ailleurs

- Quel genre de Festival ? Je ne suis pas au courant car depuis mon retour, je n’ai pas arrêté les entraînements et donc je ne sais pas ce qu’il se passe dehors.

- Un Festival pour célébrer les disparus du dernier évènement. Tu sais bien, la colère de Mewtwo. Tu y étais en première ligne si je m’en souviens bien. » rétorqua Aaron.

Eden regarda son ami ; celui-ci le regardait toujours de haut. Pourquoi avait-il mis ce ton d’ailleurs ? Le blond y était allé parce qu’on le lui avait ordonné, il n’avait clairement pas eu le choix dans cette affaire. Pourquoi ? Parce qu’il aurait voulu y aller lui hein ? Là-bas, ce n’était pas une partie de plaisir, les créatures étaient devenues complètement folles, détruisant tout sur leur passage… Il y avait eu beaucoup de morts aussi dans les différentes régions à cause des transformations soudaines de certains Pokémon. Un an après le désastre, ce festival était un moyen de célébrer leur disparition… d’oublier cette tragédie qui avait à la fois frappé Erasia mais aussi Tenkei.

« Mais trêve de bavardages, il paraît que tu veux devenir un meilleur dresseur ? Fais moi voir ce que tu vaux Eden. »

Aaron provoqua alors le garçon en sortant sa noigrume. Depuis quand l’aîné du groupe s’intéressait-il aux combats ? Eden se positionna en face de lui et le laissa alors invoquer sa créature. Aaron possédait un magnifique Tartard qui montra sans gêne ses muscles surdimensionnés. Lucas se mit entre les deux jeunes gens et préféra arbitrer le match à venir. Eden sortit lui aussi une de ses balle et pour ce combat, invoqua Azura. La louve regarda son dresseur et hocha la tête en avant. Elle avait maintenant confiance en lui. Il n’y eu pas de vainqueur car ce combat avait pour but d’entraîner les deux jeunes gens dans ce domaine. Mais pendant le combat, Azura avait bien respecté les ordres d’Eden.

« Tu te débrouilles bien je dois l’avouer. Bon et si on y allait à ce festival ?

- Es-tu sûr que le maître acceptera ? » demanda doucement Lucas.

Le maître accepta que les trois garçons quittent l’Académie le temps du Festival. Même Eden y avait le droit. Après tout, personne n’allait réaliser d’épreuves ou de missions pendant ce temps, il fallait panser les plaies des évènements passés… Ainsi les trois garçons s’y rendirent. La Nouvelle-Gilnéas était au départ un lieu où  ce genre de festivités était réservé aux résidents mais cette année, la ville s’était ouverte au monde entier. Il était nécessaire que les différents pays s’allient et cessent leur combativité, du moins pendant quelques temps. Le temps que tout le monde oublie cette mésaventure tragique et douloureuse.

Les trois comparses arrivèrent à la ville légèrement avant les festivités mais il y avait énormément de monde maintenant. Beaucoup de stands vendaient les fameuses lanternes de différentes formes et de différentes utilités qu’elles soient flottantes ou volantes. Lucas en pris une volante, Aaron une flottante et Eden une qui se tenait à la main. Les trois garçons marchèrent dans les rues, en silence. Même si l’évènement n’avait pas encore commencé, certaines personnes étaient déjà en deuil. Eden se laissa alors guider par ses amis, ne sachant pas trop ce qu’ils avaient l’intention de faire. Et doucement, ils entèrent dans la crypte. L’endroit était peu éclairé, ce prodige ne pouvant se réaliser qu’en la présence des lanternes.

« Dites les gars… » commença Eden en observant les alentours. « On va où comme ça ? Les gars ? »

Malheureusement, Eden était seul, du moins il n’était plus en compagnie d’Aaron et de Lucas. Pourtant il était avec eux y’a même pas deux secondes ! Affolé, le garçon tenta de les retrouver en s’aidant de sa lanterne mais se fit bousculer par des passants qui l’engueulaient même de rester immobile ! Le blondinet s’excusa et tenta de s’éclipser du mouvement de foule pour éviter à nouveau de gêner les autres. Ils étaient sûrement loin… Soudain, Eden entendit comme un craquement derrière lui et se retourna. La frayeur fut-elle qu’il ne put crier. Et pour cause, il était terrorisé à l’idée de se voir. Il y avait un second Eden en face de lui, en chair et en os ! Le second gamin le prit par la main et l’entraîna dans une galerie que personne n’empruntait. Doucement, la lumière s’atténue, n’ayant que la lanterne du blond pour éclairer les deux « Eden ». Mais visiblement, cela ne dérangeait pas l’autre, comme s’il pouvait voir facilement dans la nuit.

« Attends ! » cira-t-il finalement, stoppant la course. « Sérieux ? Pourquoi tu es moi ? »

L’autre Eden se retourna doucement et se mit à sourire. Un large sourire effrayant qui glaça le sang de l’humain. Aussitôt, le second garçon disparu dans l’obscurité laissant le pauvre Eden seul, perdu au milieu des galeries de la crypte. Il bougea sa lanterne pour essayer de le retrouver mais il n’y avait rien. Et soudain, une ombre bougea rapidement sur son côté gauche, le forçant à éclairer cet endroit mais rien. Eden commença à se demander s’il ne s’était pas fait piéger et comme un idiot, il s’était jeté dans la gueule du loup… Lorsqu’il remit sa lanterne devant lui, l’Ombre apparut ; un Skélénox l’observait tranquillement avec sa seule « pupille » jonglant entre les deux orifices. L’humain ne bougea pas, resta immobile pour éviter de brusquer ledit Pokémon mais il n’avait clairement pas envie de rester là. Il inspira doucement puis fit demi-tour aussi vite qu’il put pour échapper à ce regard dégoutant. Il continua tout droit, se disant qu’il tomberait sur la foule puisqu’il lui semblait n’avoir fait que du « tout droit » avec le second lui. Pourtant, il avait beau courir, rien n’y faisait. Il faisait toujours aussi sombre et Eden était seul.

« Mais c’est quoi cet endroit à la fin… ? »

Eden rentra dans une salle qui lui semblait être plus grande qu’une quelconque galerie. Il redressa un peu sa lanterne pour mieux observer l’environnement et constata qu’il était tombé dans un cimetière. Son visage se crispa et l’envie de vomir le prit soudainement. Les cimetières, ce n’était pas son truc à lui ! Mais une lueur apparut juste devant lui. Puis une seconde et ainsi de suite. Eden s’en approcha d’une et constata qu’il s’agissait d’un petit Pokémon en forme de bougie. Les petites créatures se mirent à bouger sur eux-mêmes, éclairant ainsi toute la salle d’une lueur violette. Une douce lueur changea l’atmosphère morbide de l’endroit et Eden se mit même à sourire devant ce spectacle. Puis il constata que les Funécire formaient une sorte de ligne, lui indiquaient-ils alors le chemin de la sortie ? A peine eut-il l’envie d’y aller voir plus loin, qu’on l’attrapa à nouveau par la main et il se retrouva à nouveau en face de lui.

« Encore toi ?! Enfin « moi » devrais-je dire… Tu me veux quoi à la fin ? »

Le second Eden se mit à rire et entraîna l’original en suivant les lueurs violettes. A nouveau transporté dans une course poursuite, l’humain se laissa faire et profita du spectacle que lui offraient les Pokémon de la crypte. Et puis doucement, une lueur plus vive au fond fut visible. Lorsque les deux Eden sortirent de la crypte, ils purent voir la ville illuminée. Il faisait presque nuit dehors alors qu’il était entré dans les cryptes alors qu’il faisait encore jour ! Emerveillé par le spectacle s’offrant à lui, Eden ne fit pas attention que l’illusion disparut et l’ombre avec, retournant dans les combles…

« Eden ! »

Un peu plus en bas, Lucas et Aaron se mirent à courir dans la direction de leur compagnon. Ils lui posèrent une multitude de questions quant à savoir comment il s’était perdu avec toute cette foule ! Eden leur raconta alors sa petite aventure dans la crypte et la rencontre avec son double. Mais Aaron fut le seul à rire et expliqua alors à son ami qu’il avait été en présence d’un Zorua, une créature capable de prendre l’apparence d’un Pokémon ou bien d’un Humain. Evidemment qu’il n’y avait qu’un Eden.

« Ah au fait, champion du je-me-perds-facilement, on est allés t’inscrire à un Concours Pokémon, concours qui a lieu ce soir justement. Vois ça comme un super entraînement pour que tu prennes enfin confiance en toi. Allez, bonne chance camarade ! »

Le blond eut du mal à comprendre ce qu’Aaron venait de lui dire. Un concours… ? C’est quoi ça ? Puis il se rappela en avoir entendu parler et se mit à crier :

« QUOI ?! »

Il ne lui restait que une à deux heures pour se préparer mentalement au choc avant le grand Festival. Pour la première fois de sa vie, il allait se produire sur scène, devant des inconnus –ou pas- avec ses Pokémon. Mais ça, il n’avait pas encore lu le thème donc il ne se doutait pas que finalement…  



_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum