[ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Mai Tokiha le Sam 3 Oct 2015 - 9:51

Cela faisait un mois que Mai avait quitté son pays natal. Elle avait enfin trouvé une voie vers laquelle se tourner. Elle comptait bien faire régner la justice, et la façon qu'elle avait choisi était de pourchasser les mécréants recherchés sur les listes des pays. Mais le monde était plus vaste qu'elle ne l'imaginait.

La jeune fille et son Drabby avaient tout d'abord rejoint la ville de Tarouga, où ils traversèrent tranquillement sous des regards quelque peu malveillant, mais personne n'osa l'attaquer ou la menacer, surement à cause de l'arme sur son dos. De là, les deux êtres avaient pris un bateau jusqu'à Eternara, pour avoir des informations sur sa cible. Mais elle n'eu aucun renseignement sur sa première cible, une pirate. En se promenant, Mai collecta quelques affiches supplémentaires, et se chercha des pistes par où commencer. De là, on lui conseilla de se diriger vers Alfen et elle était partie en marchant, Kagutsuchi à ses côtés.

Et maintenant, depuis plusieurs jours, ils voyageaient tranquillement pour rejoindre la capitale Mais la fatigue se faisait sentir. Elle regarda à nouveau un des avis. Il n'y avait pas grand chose sur la feuille. Les crimes effectués étaient impardonnables, le criminel était une jeune fille accompagnée par deux Pokémon, elle ne savait rien de plus. Cela l'avait fortement étonné au début, mais elle s'était décidé à attraper tous les criminels, qui qu'ils soient, même des gamins.

Un bruit lui fit détourner le regard. Un marchand venait dans sa direction, la regarda, et accéléra sa cadence. Mai se reporta à nouveau sur sa feuille. Ce n'était pas le premier à avoir peur, apparemment, de la jeune fille. Sa tenue semblait peu rassurante, pensa-t-elle, et d'une certaine manière, elle en était bien contente. D'un autre côté, elle aurait bien aimé qu'un véhicule s'arrête, elle avait mal aux jambes à force de marcher à longueur de journée. Surtout que ce royaume ne contenait que peu de routes planes. Elle regarda autour d'elle. Sa vue ne tombait que sur des collines, recouvertes d'herbes, parsemées d'arbres par endroits. Ceux-ci étaient bercés par un vent léger, sous un ciel tachés de deux ou trois petits nuages blanc comme la neige. Le soleil était chaud, mais pas autant que par chez elle. Mais surtout, ce qui la dérangeait plus que tout autre chose, c'était le silence. Le silence régnait ici. Elle n'entendait que le cri de quelques oiseaux proches. Elle qui aimait l'animation des villes, autant de silence l'agaçait particulièrement. Mai se demandait quelle distance la séparait de la ville qu'elle recherchait. Tout ce chemin, juste pour avoir des informations sur la jeune fille de l'avis. Elle commençait à se demander si ça en valait le coup. Elle secoua alors la tête. "Non, pensa-t-elle. La justice doit régner, pour le bien de chacun. Si je commence à vouloir abandonner une personne qui a fait le mal, elle pourrait continuer à rendre des gens tristes."

La jeune fille commença à avoir faim. Elle se tourna donc vers son Pokémon, pour lui demander si, lui aussi, avait faim. Mais Kagutsuchi ne l'avait pas attendu. Il avait fouillé dans le sac de sa maîtresse et finissait de manger une pomme.

-Quoi ? Tu as encore tout mangé ? Hurla-t-elle.

Le Pokémon la regarda, finit d'avaler le reste du fruit, comme pour la narguer, et s'enfuit en courant. Sa maîtresse se mit à lui courir après, hurlant à pleins poumons et brandissant le sabre, attaché à son fourreau par un morceau de tissus.

_________________
avatar
Mai Tokiha
Informations
Nombre de messages : 33

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Invité le Dim 4 Oct 2015 - 23:39

Contrainte 6 : Intervention de PNJ


Il faisait beau, si beau et pourtant elle ne savait pas trop ce qu'elle était censé faire. Elle s'assit sur le tronc de bois et repensa aux derniers évènements. Elle avait franchi le pas de sa maison, avec un sac à dos emplit de tellement de choses qu'elle avait manqué tomber à la renverse en le prenant. Heureusement que ses tentacules d'air lui avait assuré l’équilibre. Cela lui avait d’ailleurs semblé étrange de devoir prendre autant de ressources pour juste une nuit passé à l’extérieur. Mais elle avait obéit, comme toujours et était partit porter la commande. Elle avait frappé à la porte du manoir, par l’entrée de service, et avait laissé son paquetage à l’office pendant qu’elle se rendait devant les nobles. La commande leur ayant plu, elle allait faire demi-tour mais on l’avait interrompu. Lavinia, jeune poulpe à l’origine de la demande de livre, vêtue avec heu .. faste et un peu trop de froufrou à la pensée de Dementia qui se demanda comment elle faisait pour caser tous ses tentacules dans les replis de sa robe. Donc, cette jeune personne était intervenue pour demander un nouveau service. Sachant qu’il ne faut jamais contrarier un client, la jeune pieuvre avait sorti son carnet et avait attendu que sa cliente parle. Celle-ci avec un air autoritaire et une moue tout autant dédaigneuse avait fait sortir toutes les personnes présentent avant de s’asseoir à grand renfort de mimiques qu’un poulpe de bas âge.

Durant le temps qu’il lui fallut pour prendre place, Dementia nota qu’elle n’avait pas que des tenues assez peu confortables, mais en plus ses tentacules de marchent étaient chaussées d’étrange objets de torture. Sorte de chaussures à talon sur élevé qui devait être fortement inconfortable. Elle remarqua aussi les tentacules d’apparats (ceux au sommet de la tête qui ondulent contre votre volonté et qu’il faut dompter à grand renfort de coup de brosse) étaient parés d’étranges barrettes aux couleurs brillantes et colorées. C’était tout de même étrange qu’une si jeune pieuvre eut autant de bijoux mais après tout elle était de noble lignée, peut-être était-ce sa manière de rappeler son rang aux autres. La blonde n’y prêta pas vraiment attention, on lui avait appris à ne pas juger les personnes sur leur paraître, et puis un tentacule en plus ou en moins. Cela n’avait pas vraiment espèce d’importance. Elle attendit que la jeune noble commence puis après un silence qui commençait à devenir long elle parla.

« On m’a rapporté que vous aviez un talent précieux, celui de l’écriture. » Sa voix était presque aussi aigu qu’un Hypotrempe. Dementia attendit la suite poliment, ne pas interrompre les autres est très important dans son métier. « J’attends de vous que vous écriviez une lettre. Pas une lettre ordinaire, une lettre qui sorte du lot pour charmer celui qui la lira. » La jeune Nalcienne prit des notes, se demandant en quoi sa présence était requise avant de saisir sur la fin de la phrase. «  Vous désirez charmer quelqu’un par les mots et l’amener à être séduit à travers eux, c’est cela ? » Le hochement de tête de la jeune poulpe confirma sa requête et Dementia attendit qu’elle explique exactement le contenu de la missive. C’était en fait une invitation pour un repas organisé autour duquel serait annoncé un évènement d’importance. Cependant la rédaction d’un courrier pareil ne pouvait pas être laissé à un amateur. La blonde ce mit aussitôt au travail. Bien qu’elle n’est pas avec elle tous les livres de bienséance, sa formation était complète quant à la rédaction de missives importantes. Aussi elle s’attela à sa tâche sous l’œil inquisiteur de la noble poulpette.  Après une heure de travail et plusieurs essaie qu’elle avait elle-même recommencé, la demoiselle tendit la lettre qui finit après quelques instants chiffonnée au sol. La pieuvre se leva avec dédain et annonça.

« Et dire qu’on m’avait vanté vos talents, ils sont bien piètres si vous comptez charmer un homme avec ce ramassis de mièvreries. Recommencez ! »

Sous l’ordre sans appel elle se remit au travail, travaillant les tournures, insistant sur les désirs de la jeune poulpe  et ce ne fut qu’au soir et à la nuit tombée que celle-ci se trouva satisfaite. Dementia savait qu’à cette heure elle ne pourrait pas trouver de charrette de retour, aussi elle accepta l’invitation à séjourner pour la nuit de la jeune noble. Celle-ci s’en alla dans une vapeur de froufrou, laissant les plumes et les papiers éparpillés, que l’Evoli commençait à ramasser. Il les déplia, toutes les récupérables et les rassembla avant de les tirer vers sa dresseuse. Fier de son travail il accepta volontiers les caresses et remerciements obtenus. Puis la soirée se fit calme, elle dina avec son Pokémon et les domestiques tentaculaires de la maison, puis prit place dans le lit d’appoint dressé dans la cuisine près du feu. L’endroit était douillet et accueillant, la blonde et son ami sur le lit ne tardèrent pas à s’endormir rapidement.

C’était au réveil que les choses s’étaient corsées. La missive était partie au matin et la jeune poulpe attendait le salaire qui tardait à venir. Quand elle fut enfin payer, elle s’étonna de la somme mais ne tiqua pas plus longtemps, ayant hâte de revenir chez elle. Le voyage lui parut long malgré sa prise de note des améliorations à apporter à son dictionnaire. Mais une fois devant sa maison elle se figea. Tout était fermé, même le rideau annexe. Elle ne comprenait pas jusqu’à ce que la voisine lui remette la lettre dans laquelle ses parents lui annonçaient qu’elle devait aller de l’avant et accomplir son rêve. Et qu’elle ne pourrait pas le faire en restant chez eux. Aussi ils étaient partis en voyage maintenant que les tensions et que le monde semblait tourner à peu près droit et lui souhaitait toute la chance possible. Elle resta devant la porte jusqu’à l’heure de déjeuner et ce n’est que quand son petit renard commença à lui mordiller la robe qu’elle remit son sac à dos et partit acheter de quoi manger pour lui. Elle en prit un peu pour elle aussi, puis trouva un endroit tranquille pour inventorier son sac. Une fois la vérification faite de tout ce dont elle possédait et pourrait avoir besoin elle avait pris la route et se retrouvait … Bah en pleine campagne … Elle allait avoir besoin de pas mal d’indications pour trouver le chemin vers le temple. Elle s'était installée sur une souche et son regard se posa sur le duo qui semblait jouer plus loin.

« Tu penses qu’on devrait demander notre chemin ? Le temple ne devait pas être si loin pourtant. Oh attend regarde des gens qui jouent, on va leur demander ?? Hey ohhhhhhh !!! S’il vous plait !!! Vous pourriez me dire la direction du temple de l'air s'il vous plait ?… »

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Aroe Evas le Lun 5 Oct 2015 - 11:16

Dans la maison des Evas :

Alia s'inquiétait, cela faisait plusieurs semaines que son fils ne lui avait pas envoyé de lettre pour lui indiquer que son aventure se passait bien. Elle commença à regretter le fait de l'avoir poussé à partir, pensant qu'il n'était pas prêt. Elle avait tout fait pour lui donner une vie agréable malgré la famille restreinte qu'il avait. Elle ne parlait plus à la famille de son ex-mari et il ne restait plus qu'elle et sa soeur de son côté. En parlant de sa soeur, Alia avait lu dans la dernière lettre que son fils avait envoyé qu'il se dirigeait vers sa maison. Cela semblait être une bonne idée, en théorie. Le continent de Nalcia était loin de Mizuhan, et l'on pouvait se perdre très facilement sur la route. Mais, si jamais Aroe était effectivement arrivé à bon port, lui et sa tante allait avoir un tas de choses à se raconter. Alys, sa soeur, n'avait vu Aroe qu'une seule fois, à l'époque où il n'était encore qu'un fragile chérubin de la taille d'un Magicarpe. Elle avait fait le déplacement exprès pour voir la nouvelle addition de la famille, et elle l'avait immédiatement adoré. Malheureusement, son travail l'accaparait beaucoup et elle dût repartir en vitesse le lendemain. C'était donc bénéfique pour Aroe de tisser des liens avec Alys, pour se rapprocher de sa famille mais aussi voir comment prendre soin de Pokémon. Elle serra la peluche de son fils contre sa poitrine, en priant pour recevoir une lettre d'Aroe le plus vite possible.

A Nalcia :

- On est perdus, non ? Aroe demanda à Aisabora et Karami, en soupirant. Il avait mis des jours à faire le chemin de Mizuhan à Nalcia, en se perdant au moins 56 fois. Mais ça ne l'empêchait pas de continuer, grâce à ses deux amis. Il devait rencontrer sa tante, et il n'allait pas abandonner si près du but.

Aisabora roulait paisiblement à ses côtés, en observant les autres pokémon sauvages qu'elle rencontrait tandis que Karami restait dans les bras d'Aroe, ne voulant pas sortir de sa coquille pour affronter le monde extérieur. C'était devenu une habitude pour le Kokiyas. Il était si timide et réservé qu'il se cachait toute la journée. Le jeune homme ne savait pas s'il allait un jour changer cette attitude, peut-être en évoluant. Mais, que ce soit changer ou rester le même, Aroe continuerait de l'aimer. C'était son petit froussard, qu'il protégerait à n'importe quel prix. Il le colla un peu plus fort et lui chanta une berceuse que sa mère lui avait apprise pour le rassurer pendant qu'ils continuaient d'avancer. Le sentiment d'amour qu'il ressentait pour eux était surement stupide pour beaucoup, mais marcher à leurs côtés, apprendre à vivre avec eux, les voir grandir en quelque sorte, cela avait changé sa vie. Jamais il n'aurait pensé ressentir toutes ces émotions. Alors c'était ça, être un dresseur ? C'était ça cette chaleur dans sa poitrine ? C'était ça ce sourire sur son visage chaque matin quand Karami lui lèche le visage et Aisabora lui roule sur le dos pour le réveiller. Si c'était effectivement tout ça, il ne regrettait pas un seul instant d'être parti de chez lui. Le seul regret qu'il pouvait avoir serait d'avoir laissé sa mère, qui comptait plus que tout pour lui. Mais dès qu'il arriverait chez sa tante, il lui écrirait une nouvelle lettre, pour la rassurer. Et puis, il voulait aussi savoir si tout allait bien dans sa vie à elle, si les voisines venait prendre le thé chaque Mardi comme d'habitude, comment allait son jardin et toutes ces petites choses qui font que sa mère mène une vie paisible, qu'elle méritait.

Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il se perdit aussi dans la vraie vie. Il ne savait absolument pas où se trouvait la maison de sa tante, ou si c'était encore loin. Il pensait à demander son chemin à quelqu'un quand il vit le cafarnaüm qui se déroulait devant lui. Une jeune fille courait après son pokémon en hurlant pendant qu'une autre tentait d'obtenir leur attention. Il se rapprocha de la fille assise sur une souche d'arbre, ne voulant pas se prendre un coup de boule mal placé de l'autre duo. Il attendrait un peu avant de leur parler.

- Bonjour ? Excusez-moi, je me suis un peu perdu, vous ne savez pas où se trouve la maison d'Alys Evas par hasard ? Je viens de Mizuhan et je suis un petit peu fatigué... Il regarda Karami et Aisabora, eux aussi un peu fatigué par cette journée de marche. Ils allaient enfin pouvoir se reposer.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Mai Tokiha le Ven 16 Oct 2015 - 6:15

Alors que Mai courait après Kagutsuchi, celui-ci fut attiré par une voix, qui le fit légèrement ralentir et tourner la tête. La jeune fille n'eut pas le temps de réagir et lui fonça dedans. Ils roulèrent tous les deux et s'écroulèrent dans l'herbe pendant un petit moment, avant de se relever tranquillement. La jeune fille se dépoussiéra, puis se dirigea vers la petite voix en question.

La voix provenait d'une jeune enfant blonde, à côté d'un gros sac et d'un petit évoli. Derrière elle se tenait également un garçon brun, qui paraissait légèrement plus vieux, à une petite distance des deux compères. Les deux jeunes gens ne se ressemblaient pas, tous les deux, mais la flamenoise ne chercha pas de relation les réunissant tous les deux. Plus précisément, elle s'en fichait royalement. Arrivé près des deux personnes, elle les salua tout naturellement :

-Salut! Désolé je n'ai pas entendu ce que vous avez dit. Vous cherchez quelque chose ?

Le draby arriva à son côté et lança un petit cri pour saluer à son tour. La jeune fille se retourna et elle attrapa aussitôt son Pokémon par les deux cornes extérieurs, et tourna sur elle-même pour l'envoyer bouler en lançant un "Je te tiens!" Malgré son poids, le dragon décolla de plusieurs centimètres et heurta violemment un tronc d'arbre, avec un bruit sec. Elle se tourna aussitôt vers les deux inconnus pour les rassurer.

-Excusez la scène. Je lui apprends à ne pas manger toutes mes pommes, mais il apprend difficilement. Mais ne vous inquiétez pas, il a l'habitude.

Elle regarda son dragon, qui croulait sous un petit tas de pommes, tombé de la plante. Elle parti attrapper son sac puis s'approcha du petit tas pour ramasser des fruit bien rouges, qu'elle enfourna dans la besace, avant de venir s'asseoir sur la souche, à côté de la gamine. Finalement, Mai lança, la bouche pleine :

-Vous êtes perdus ? Eh bien moi aussi. Je cherche un endroit appelé... Mai s'arrêta quelques secondes pour chercher le nom de la ville. Ne s'en souvenant plus, elle ouvrit son sac et chercha une note , ce qui mit plusieurs secondes. Ah! Voilà. Un endroit du nom de... Alfen. Je poursuis des criminelles pour le bien de la justice, (elle s'était levé en criant presque la fin de la phrase avec un air triomphant, mais se calma aussitôt et se rassit en abaissant à nouveau la voix) Mais je ne trouve rien et on m'a dit que là bas, on me dirai plein de choses pour trouver le chemin.

Le Draby était revenu à côté d'elle, et la jeune femme posa sa main sur les trois cornes de la bête, comme si rien ne s'était passé quelques instant plus tôt. Et celui-ci se laissa faire tout gentiment. C'est au moment où elle termina sa pomme qu'elle pensa à la bienséance. Elle prit deux autres fruits et les tendis devant elle, faisant comprendre à son Pokémon de ne même pas penser à se jeter dessus.

-Je suis désolé. Vous en voulez peut-être ?

_________________
avatar
Mai Tokiha
Informations
Nombre de messages : 33

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Invité le Ven 16 Oct 2015 - 11:35

Un Evoli, un drabby, une Obalie et un Kokiyas


Elle regardait la .. Heu lutte ? Course poursuite ? Est ce qu'elle devait venir en aide à ce Pokémon ? Ou à la jeune poulpe ? Elle était dans ses reflexions si bien que c'est Haiiro qui la rappela à l'ordre. On venait de lui parler. L'Evoli avança vers les autres Pokémon pour les saluer, usant d'une courbure de tête qui rappelait plus les manières de la cours qu'autre chose. Toujours fascinée elle ne répondait pas, se demandant si c'était normal qu'un poulpe se déplace si vite ? Surtout avec si peu de tentacule. Quoique ses extrémités rousses semblaient totalement et follement incontrôlable. Haiiro soupira et entama le dialogue avec l'Obalie et le Kokiyas qui semblaient heureux d'une pause.

« Salutations nobles voyageurs, je me nomme Haiiro et la tête dans les nuages blonde est ma dresseuse Dementia. Que puis je pour vous être utile ?  »

Si Dementia n'avait pas le sens de l'orientation, elle était bien la seule dans son petit groupe, l'Evoli savait exactement où aller mais ne voulait pas la contredire et faisait tout ce qu'elle désirait. Aussi, il attendit la réponse des deux Pokémon en observant du coin de l’œil le jeune homme timide. Il s'assit dignement, gardant la tête haute et le poil dans le sens du vent, hochant la tête en comprenant la longue route qu'ils avaient parcourus. Il regarda l'autre groupe de deux les rejoindre, saluant le Drabby avec la même cérémonie que pour les autres. Se présentant lui ainsi que sa dresseuse. Le dragon semblait .. Martyrisé ? Bien qu'il n'en montre rien, sa dresseuse semblait... Pleine de vie fut la pensée du petit renard qui se redressa et s'approcha de Dementia pour lui tirer un peu la robe qu'elle descende de ses nuages. La blonde pencha la tête vers son compagnon avant de saisir qu'on lui avait parlé, elle se tourna vers l'octopus et ses Pokémon et sourit en s'agenouillant près d'eux en tendant la main pour les saluer.

« Navré vraiment ! Je ne crois pas connaître ce nom, c'est quelqu'un qui habite une ville ? Ou bien un village ? J'avoue que je n'ai pas de ...   » Une de ses tentacules d'air lui frappa le front alors qu'elle bondissait pour se redresser.

Elle commença à sortir tout son fatras de son sac, cela devait sembler étrange à des personnes normales de voir les vêtements s'élever alors qu'elle usait inconsciemment de ses tentacules d'air pour manipuler plus rapidement le contenu de son paquetage. Tous les objets s'élevant comme manipulés par des fantômes, se déposant lentement en cercle autour de la blonde.  Après un amoncellement de choses diverses et variées autour d'elle elle brandit victorieusement un parchemin.  « Voila ! C'est une carte !! Si vous avez le nom du village on pourra vous aider !!! Pour Alfen je peux vous indiquez, nous en venons !! Ah et heu non merci, nous avons déjeuner déjà, enfin sauf si tu en veux Haiiro ?   » Elle sourit de plus belle avant de se rendre compte qu'elle ne s'était pas présentée. « Je suis d'une impolitesse impardonnable ! Je m'appelle Dementia, voici Haiiro, serait il possible de connaître les vôtres ? »

La blonde souriait persuadée qu'il suffirait de trouver les noms des lieux dits pour aider les autres. S'ils avaient bien entendu les noms, mais après tout fraterniser était une des choses que l'on faisait durant un voyage. Elle se demandait quel pouvait être le prénom des céphalopodes, ils étaient fortement différents l'un de l'autre. L'un plutôt porté sur les dragon et l'autre sur les Pokémon eau. Elle ne savait pas trop si elle ferait une distinction aussi forte un jour ? Est ce qu'elle saurait déjà trouver son chemin.. Elle secoua la tête en repoussant ces pensées, après tout, elle devait s'endurcir, et trouver le temple de l'air pour consulter leurs archives. Si des fouilles avaient lieu en ce moment sur Nalcia ils sauraient le lui dire ! Elle se rappela les paroles du poulpe et se tourna vers lui avec un grand sourire.

« Vous venez de Mizuhan ? C'est une très longue route !!! »  Ses yeux brillants montraient combien elle était fasciné qu'il puisse voyager ainsi sur d'aussi longues distances. Est ce qu'elle pourrait elle aussi un jour partir sans se retourner sans cesse ?? La curiosité passa le pas sur sa réserve naturelle « Vous êtes venu par bateau ? Vous avez prit quel port ?? Est ce que c'est cher de se déplacer ainsi d'un pays à un autre ?? »  Les questions s'enchainaient vers les deux interlocuteur, comme si le babillement de la blonde était ininterrompu, elle savait si peu de chose des voyages longues distances, elle ne voulait pas se faire avoir ou se perdre, est ce qu'ils pourraient l'aider à trouver son propre chemin dans ce vaste monde ?

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Aroe Evas le Ven 16 Oct 2015 - 15:56

9. Insister sur un sentiment particulier.

Aroe était épuisé. Moralement comme physiquement. Marcher comme il l'avait fait, aussi longtemps qu'il l'avait fait, c'était trop pour lui. Et que ressentaient Aisabora et Karami ? Il faisait du mieux qu'il pouvait pour subvenir à leurs besoins, avec de la nourriture et de l'eau, mais il n'avait pas pris assez. Et cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas dormi dans un confort douillet. Au moins Karami dormait sur lui, et il espérait être un matelas assez moelleux. Quand il vit que la jeune coureuse lui proposait des pommes pour nourrir ses alliés, Aroe fondit en larmes. Il essayait de ne pas le montrer mais une larme tomba sur Karami, qui releva la tête et vit son dresseur pleurer. Il s'agita dans les bras d'Aroe, voulant le réconforter du mieux qu'il le pouvait mais le jeune homme posa Karami sur Aisabora et prit les pommes en remerciant la jeune dresseuse.

- Merci beaucoup... Désolé, c'est... c'est nerveux... Aroe s'agenouilla devant ses pokémon et leur donna les pommes. Mais ils étaient trop perturbés pour manger par le fait de voir leur dresseur en larmes. Il se rapprocha d'eux et leur fit un bisou sur le front avant de leur chuchoter. Profitez-en, c'est pas tous les jours que quelqu'un est aussi généreux avec nous, et ne vous en faites pas. Cela va bien se passer.

Il laissa ses deux pokémon manger avec le petit Evoli tandis qu'il s'assit un peu plus loin. Il mit sa tête entre ses mains et relâcha la pression. Il avait beaucoup sur ses épaules, entre la peur de déçevoir sa mère, qui avait tout fait pour lui depuis sa naissance, la peur de se déçevoir lui-même, de ne pas être capable d'y arriver. Mais la plus grosse peur d'entre toutes, c'était celle de laisser ses pokémon tomber. Il ne les connaissait pas depuis des années, mais il voulait que cela se produise. Et il avait peur de les blesser. C'était pour cette raison qu'il ne voulait pas faire de combats, préférant les concours. Car voir Aisabora se faire battre lui briserait le coeur. Seulement, il n'allait pas pouvoir les garder dans cette forme là toute sa vie. Ils devaient grandir, tout comme lui avait grandi. Alors c'était ça qu'avait ressenti sa mère ? Elle l'avait laissé partir même si elle ne voulait pas le voir se faire mal. Mais cela faisait partie de la vie en elle-même. Les erreurs font avancer, les coups font réfléchir. Il essuya ses larmes tant bien que mal, mais elles continuaient d'arriver. Qu'est-ce que les deux filles pouvaient bien penser de lui maintenant ? Et dire que ce sont des stupides, des petites, des simples pommes qui ont déclenché ça chez lui.

- Désolé c'est... c'est difficile... en ce moment. Il balbutia quelques mots. - Alors, non, je n'ai pas le nom de son village, je sais juste qu'elle est connue à Nalcia. Mais Alfen me parle... Quand à Mizuhan c'est... Il pensa à sa mère, à la difficulté de la route, et il coupa net sa réponse.

Il ne savait même pas quel était son plan d'action à partir de maintenant. C'était vraiment stupide. Il avait fait tout ce chemin sans même se poser la question de l'après. Qu'allait-il faire ? Repartir à Mizuhan sitôt la visite chez sa tante terminée ? Allez voir l'arène la plus proche pour voir comment se déroule un combat dans les règles de l'art ? Il flottait dans l'incertain. Et il détestait ça. Mais il se détestait surtout lui-même. De faire endurer ça à des créatures plus petites que lui. Des créatures qui lui ont fait confiance. Alors qu'il était silencieux, Aisabora se décida à rouler vers lui, Karami sautillant à ses côtés. Elle se posta devant lui avec une mine triste mais solide. Quand au petit Kokiyas, il sautillait en espérant redonner le sourire à son dresseur. Aroe se rapprocha des deux et leur fit un câlin, qu'ils rendirent aussitôt. Il était stupide. C'était évident qu'ils n'étaient pas malheureux, tout comme lui ne l'a jamais été une seule seconde avec sa mère. Il en avait de la chance d'avoir ces deux-là dans sa vie. Il se releva, Karami dans ses bras et se retourna vers les deux filles.

Enchanté Dementia. Je m'appelle Aroe Evas et voici Aisabora et Karami. Et je m'excuse encore pour ce qu'il vient de se passer. Si tout le monde se dirige à Alfen, je veux bien vous suivre, peut-être que j'aurais une piste sur l'endroit où habite ma tante, Alys.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Mai Tokiha le Mer 28 Oct 2015 - 18:25

La jeune blonde commença par répondre son ignorance. Puis, d'un coup, elle se frappa elle-même avec de l'air. Mai la regarda alors, interloquée. La gamine se mit alors à fouiller dans son sac, s'aidant de sa maîtrise. La Flamenoise n'avait jamais vu une utilisation de la sorte des éléments. Bon il était vrai qu'elle avait pas vu beaucoup d'élémentaux autre que ceux du feu, et ceux-ci utilisaient leurs éléments de manière généralement agressive. Elle resta donc silencieuse, regardant la blondinette avec de grands yeux. Et ce qu'elle sortit de son sac, c'était une carte.

-Voila ! C'est une carte !! Si vous avez le nom du village on pourra vous aider !!! Pour Alfen je peux vous indiquez, nous en venons !! Ah et heu non merci, nous avons déjeuner déjà, enfin sauf si tu en veux Haiiro ?  Je suis d'une impolitesse impardonnable ! Je m'appelle Dementia, voici Haiiro, serait il possible de connaître les vôtres ?

Puis elle tourna son regard vers le jeune homme. Il avait éclaté en sanglots et avait donné les fruits à ses compagnons. Mai ne savait plus quoi faire. Le jeune homme devait avoir entrepris le voyage peu de temps avant leur rencontre, lui aussi, et il a dû avoir des épreuves douloureuse, pensa-t-elle. Elle regarda un moment le jeune homme, elle pensait à ce qu'elle devait faire. Mais c'était vraiment pas pour elle. Celle-ci se pencha donc sur la carte. Elle trouva rapidement la ville qu'elle cherchait, puis elle lança :

-Ah mais oui! Ca sert à rien de chercher la ville si je sais pas où je me trouve!

Et elle se mit à rire de sa bêtise. Le dragon secoua sa tête, exaspéré par le côté simplette de sa maîtresse. Le jeune homme se présenta alors à son tour :

-Enchanté Dementia. Je m'appelle Aroe Evas et voici Aisabora et Karami. Et je m'excuse encore pour ce qu'il vient de se passer. Si tout le monde se dirige à Alfen, je veux bien vous suivre, peut-être que j'aurais une piste sur l'endroit où habite ma tante, Alys.

Mai se rendis compte qu'elle était encore la dernière à faire les choses basiques. Elle se facha contre elle-même, sous le rire de son Drabby, qui devinait sa réaction à sa tête.

-Moi c'est Mai Tokiha, et je viens de Cosmo Canyon, à Flamen. Et le gros vorace sur patte, elle pointa du doigt le dragon, qui fit une tête fâchée, ce qui la fit sourire. C'est Kagutsuchi.

Elle s'arrêta pour respirer puis repris aussitôt :

-Et oui, je suis venu par bateau de Tarouga à Eternara. Et le voyage a été un peu long mais pas trop. Seulement deux jours. Pour le prix, je ne sais pas, le capitaine est un ami de mon tonton, qui est général dans l'armée de Flamen.

Elle avait dit cette phrase avec une grande fierté dans la voix.

_________________
avatar
Mai Tokiha
Informations
Nombre de messages : 33

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Invité le Dim 1 Nov 2015 - 0:06

Un Evoli, un drabby, une Obalie et un Kokiyas

Elle était fière de son idée, même à contre coup c'était tout de même pratique d'avoir une carte de la région. Bon c'était pour cela qu'elle allait au temple en même temps. C'est pour consulter leurs archives et faire des copies de leur cartes, les vénérables octopus avaient forcément de nombreux documents qu'ils pourraient lui montrer pour lui permettre de s'y retrouver dans ce monde. Elle regarda le jeune homme fondre en larmes après l'offre de la jeune guerrière. Pauvre petit ! Avec un vent pareil il allait se dessécher !!! Elle chercha frénétiquement dans son sac la gourde d'eau et lui tendit en insistant. Un tentacule pris le relais pour porter en flottant le liquide le tapotant près du jeune homme jusqu'à ce qu'il s'en saisisse, avant de flatter son épaule comme pour le consoler. Les Pokémon mangeaient, son renard comme toujours attendait devant la pomme. Elle sourit et mobilisa deux autres tentacules pour trancher en morceau le fruit tout en regardant sur la carte. Cela ne devait pas être si compliquée, elle avait quitté la grande ville dans la bonne direction et sans changer de chemin. Elle pointa un doigt sur un emplacement et hocha la tête en regardant autour d'eux. Cela lui semblait à peu près juste, elle avait écouté les justifications des deux poulpes et se faisait une idée plus juste de leur histoire.

En bonne écrivain, elle retraçait facilement les histoires, si les deux jeunes gens allaient dans la même direction autant leur indiquer la bonne. Pour sa part elle n'avait plus rien à faire à Alfen, elle en venait et n'avait plus vraiment de raison d'y retourner. S'il elle venait d'Eternara, elle venait donc de ce côté ci, la jeune poulpe lui indiqua donc sa ville de départ et hocha lentement la tête. C'était très clair, en fait ils leur faudrait se diriger vers l'Est à partir du lieux où ils se trouvaient. Elle leva le regard vers le ciel et le voyant pâlir légèrement elle tourna les yeux vers la direction supposée. Cela voudrait dire qu'ils feraient mieux de partir au matin, au moins ils ne se tromperaient pas de direction. Elle prit la parole tout en jetant un regard au renard qui venait de grimper sur le rocher qu'elle utilisait comme support de la carte. Il posa d'ailleurs une des siennes un peu plus à l’ouest de ce qu'elle supposait être leur position. Elle lui jeta un regard interrogatif et il resta de marbre, retirant sa patte après avoir laissé une légère marque dessus.

« Tu en es certain Hai ? On est là ? C'est ça ?» Le hochement de tête de la boule de poil brune était sans équivoque. « Et bien, si nous sommes ici, il vous suffit à tous les deux de prendre le chemin vers l'Est. Le plus sage serait d'attendre le matin, comme cela vous n'aurez qu'à suivre la direction du soleil.»

Certes ce n'était qu'une suggestion mais le jour baissait et vu l'état d'esprit du jeune poulpe une bonne nuit de repos ne serait pas superflue. Elle ne les forçait pas à rester, mais elle regarda la plaine devant elle et fixa du regard l'arbre qui avait reçu le dragon plus tôt. Peut être qu'il serait possible de faire un abri en cas de pluie exceptionnelle ? Et protection contre le froid aussi, les nuits étaient fraîches dans les plaines. Elle rangea ses affaires à l'aide de ses tentacules encore une fois, les affaires retrouvant leurs places dans son sac lentement et surement. Puis elle le remit sur son dos et avança jusqu'à l'arbre. Ce serait vraiment parfait, en tendant les draps l'abri serait tout à fait acceptable. Elle fit de grands signes aux deux autres et leur montra le chêne.

« Je peux monter une tente ici !! Vous pouvez rouler le tronc jusqu'à sa base ? Ca fera un siège pour se poser ?? Ah et vous avez de l'eau ? J'espère qu'il m'en reste sinon il faudra trouver un ruisseau !!!»

Elle commença à sortir les longs draps de son sac, les dépliant à l'aide de ses tentacules pour les pendre entre les branches et créant un abri. Elle rajouta toutefois les feuilles étanche en cuir de Wailmer. Juste au cas où il pleuvrait. Puis elle s'attaqua à séparer le reste en trois lit à peu près confortable, espérant que les autres auraient au moins une couverture, elle n'en aurait jamais assez pour tout le monde. Elle alla ensuite de l'autre côté de l'arbre et nettoya un espace jusqu'à la terre. Jamais ses lectures ne l'avaient autant servit que maintenant. Les guides d'aventures et les récits lui fournissaient toutes les données pour faire un bivouac en toute sécurité. Une fois la terre dégagée, elle creusa un peu, avec ses tentacules toujours, un petit trou et y déposa de l'herbe sèche puis resta interdite.. Elle n'avait pas de feu, elle allait poser la question aux deux autres sauf s'ils désiraient partir. Enfin au moins son camp serait dresser elle n'aurait pas à chercher où dormir ce soir.

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Aroe Evas le Mer 4 Nov 2015 - 15:46

Aroe salue chaleureusement Mai, Kagutsuchi ainsi que Hai, qu'il avait oublié de saluer précédemment. Alors comme ça, Mai venait de Flamen ? Intéressant, la région qu'il déteste le plus. Il n'avait jamais rencontré de Flammenoise auparavant et cela pouvait être intéressant d'exprimer ses points de vues sur le nombre de volcans qui peut endommager la nature et engendrer une fonte des glaces de Mizuhan. La préservation de son pays d'origine était quelque chose pour laquelle il pouvait se battre bec et ongles. Comme pour la protection de ses pokémon. En pensant à eux, Aisabora mordilla légèrement la cheville d'Aroe pendant que Karami sautille vers l'est. Ils avaient repéré une petite rivière avec laquelle ils voudraient se rafraichir et jouer avant d'aller se coucher. Aroe s'adressa à ses deux nouvelles connaissances.

- Excusez moi Mai et Dementia, mais ces deux-là veulent s'amuser apparemment ! Je reviendrais pour dormir. C'est très gentil à toi de t'occuper de la tente. Je m'occupe d'aller chercher l'eau.

Il se dirigea vers la rivière, qui se trouvait à environ 100 mètres, avec le sourire. Il allait pouvoir expérimenter un peu le pouvoir que Tyla lui avait appris. En marchant, il se demandait ce qu'elle était devenue. Le premier contact n'avait pas été très facile mais les deux dresseurs avaient réussi à s'entendre. Il l'avait quitté sur la Banquise, qui sait ce qu'elle avait fait par la suite ? En tout cas, sans elle, jamais il n'aurait rencontré Karami. Il le prit dans ses bras sans aucune raison pour le serrer très fort et le petit pokémon, d'abord surpris, laissa s'échapper un petit cri de joie. Il pouvait prouver à Aroe de quoi il était capable. Mais dans les concours pour commencer. Aroe le sentait encore trop fragile pour les vrais combats. Comparé à Aisabora qui avait cette énergie débordante.

Arrivé à la rivière, Aroe s'agenouilla tout près de l'eau, Aisabora à sa gauche et Karami à sa droite. Tyla lui avait dit que respirer était la première chose à faire, se concentrer la deuxième. Quand à la troisième chose à faire, c'était de ressentir le liquide. Il ferma les yeux, leva les mains et un filet d'eau émergea de la grande étendue. En réouvrant les yeux, il se concentra pour faire la forme d'un coeur. Puis, Karami monta sur Aisabora, prêt à réagir. Aroe rajouta un peu d'eau, pour faire grossir le coeur. Enfin, le jeune homme donna l'ordre.

- Vas-y mon Karami, utilise Ball'Glace sur la cible !

Le petit Kokiyas s'exécuta et sortit une balle de circonférence moyenne entièrement faite de glace de sa coquille. Malheureusement pour lui, l'effort était tel qu'il tomba sur le sol et que la glace loupa le coeur. Aroe se précipita à ses côtés pour voir s'il n'avait rien de cassé, laissant tomber l'eau en lévitation. Mais le pokémon se releva immédiatement, prêt à recommencer. Aroe, soulagé, se remit en position. Ils firent des dizaines, voir des vingtaines d'essais. Certains avaient abouti, d'autres totalement à côté de la plaque. A la fin de la journée, il pensait que c'était un bon moment pour s'arrêter là. Il revint vers Dementia et Mai, avec de l'eau pour tout le monde. Une mauvaise journée de marche qui se finit plutôt bien pour tout le monde.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Mai Tokiha le Dim 8 Nov 2015 - 9:53

La petite fille montra la direction à prendre, aidée de son Evoli, et proposa ensuite de passer la nuit avant de constuire une tente de fortune. Pendant ce temps, le jeune homme s'excusa et partit à la rivière pour s'amuser avec ces Pokémon, apparemment. Mai et Kagutsuchi, pour leur part, commencèrent par pousser le tronc que la jeune fille leur avait dit. Tous les deux avaient eu l'habitude avec l'entraînement quotidien avec le père de la flamenoise à de telles preuves de force. Mais ensuite elle regarda les deux autres, ne sachant pas quoi faire ensuite.

Le garçon s'entraînait apparemment à manier de l'eau, que son Pokémon attaquait ensuite. Mais régulièrement, il se penchait sur celui-ci, inquiet des gros efforts de sa créature. Démentia commençait maintenant à creuser un trou avant de mettre de l'herbe sèche dedans. Mai comptait en profiter pour montrer qu'elle aussi savait manier un élément. Elle courut auprès de la blondinette :

-Attends, je vais t'aider!

Mais Kagutsuchi fonça sur sa dresseuse la faisant tomber. Il hurla contre sa maîtresse sur sa proposition d'allumer le feu, pensa-t-elle. Elle se défendit comme elle put :

-Mais je ne peux pas m'améliorer si je ne m'exerce pas! Et en plus la dernière fois, c'était un accident.

Elle essaya de se rappeler la dernière fois, et la seule fois aussi, où quelqu'un lui avait appris le contrôle de l'élément brûlant. Elle devait allumer un petit bout de bois. Tout d'abord, la jeune fille n'avait allumer qu'une braise. On lui avait dit de se concentrer de toutes ses forces sur le bout de bois, et de créer le feu dessus. La seconde d'après, c'était la maison qui se trouvait derrière le bout de bois où elle avait fait un grand feu, que tous le monde avait eu grand mal à éteindre, car le feu s'était propager rapidement. Mais cela datait de quelques années déjà et la jeune fille n'avait jamais réitérer l'opération.

Le Pokémon alla donc chercher un tas de branches mortes ramassées sous l'arbre et se mit à distance de la tente pour ne pas la brûler. Mai se concentra alors comme on lui avait appris. Elle commença par mettre le feu sur l'herbe à côté du Pokémon. La seconde tentative brûla la branche aux deux tiers, que le dragon lâcha aussitôt. il alla prit une autre branche, et la jeune fille recommença.

Au bout d'une bonne demi-heure, et de plusieurs branchages entièrement calcinées, elle réussis à allumer le bout du quatrième rameau. Les deux compères sautèrent de joie... et le feu s'éteignit aussitôt. Il lui fallut autant de temps mais plus de branches grillées encore, pour recommencer le succès. Cette fois, ils prirent soin de l'apporter sans l'éteindre au tas de plante pour y mettre le feu. Mai s'écroula alors, exténuée par tant d'efforts dont elle n'était pas habituée, et elle rit fière de sa réussite toute nouvelle. Le Draby vint près de sa tête et posa une patte sur son front, pour la féliciter.

Elle se releva alors.

-Et si vous avez faim, j'ai... des pommes. Dit-elle, légèrement, en sortant un fruit, que Kagutsuchi attrapa et avala aussitôt.

_________________
avatar
Mai Tokiha
Informations
Nombre de messages : 33

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Invité le Mer 11 Nov 2015 - 0:23

Dementia remercia chaleureusement la jeune poulpe qui roula le tronc avec l'aide de son Pokémon. Heureusement qu'elle était là, ce n'était pas la blonde qui serait parvenu à faire cet effort. L'octopus était partit avec ses amis vers la rivière, peut être pour se remettre de ses émotions, en tout cas elle espérait qu'il rapporterait de l'eau. Voyant que la propriétaire du dragon s'occupait du feu, ou plutôt tentait de s'en occuper, elle alla chercher des baies, aidée par son Evoli. Il se faufilait entre les buissons et guidait la jeune pieuvre à travers les chemins sinueux du bord de route. Elle lui faisait confiance pour retrouver le campement. Quand elle revint rien n'avait disparu et un petit feu s'élevait déjà, elle se hâta avec ses trouvailles. Bien qu'elle savait ne pas forcément être la meilleure cuisinière du monde, il était possible qu'elle puisse surprendre ses nouvelles connaissances. Elle sourit à l'autre poulpette et lui assura qu'elle prenait le relai avec dans sa robe tout pleins de baies de toutes les couleurs. Elle ouvrit grand les yeux à une idée et lui répondit avec entrain.

« Oh oui je veux bien de tes pommes, quelques unes, mettons six devraient suffire !! »

Elle attendit que la jeune fille lui en passe et les vida en partit, retirant les grains et intérieur non comestible mais les garda de côté. Dans la casserole improvisé de sa confection à partir d'un estomac de Ronflex elle glissa des baies amer et les morceaux de viande séché acheter ce matin. Elle plaça les pommes près du feu qu'elle caramélisent légèrement et s'occupa de rajouter des herbes et des plantes au ragout improvisé. Elle suivait presque la recette, l'adaptant aux ingrédients en sa possession. Elle faisait bien sur cela avec ses tentacules d'air, tournant les fruits lentement avec celle ci pour éviter de se brûler. L'eau allait venir à manquer quand l'octopus revint de ses jeux aquatiques et Démentia le remercia chaleureusement. Elle leur indiqua de s'installer pendant qu'elle finissait de préparer, s'assurant que rien ne brûlait avant de les rejoindre, ses longs tentacules continuant de tourner les pommes à intervalles réguliers. Une fois installée elle lissa sa robe et curieuse de tout commença à interroger ses camarades pour la soirée, une douce odeur arrivant peu à peu jusqu'à eux.

« Alors racontez moi !! Est ce que vous avez rencontrer vos Pokémon durant votre voyage ? Est ce qu'ils vous ont combattu ou vous on rejoins facilement ? Pour ma part, il a toujours été près de moi aussi loin que je m'en souvienne. »

Elle caressa la tête de L'Evoli qui en profita pour saisir l'opportunité de venir se lover sur les genoux de sa dresseuse, quémandant caresses et attention durant la petite discussion. C'est vrai qu'elle ne lui avait pas accordé beaucoup d'attention durant la journée et elle se rattrapa amplement, frottant chaque recoin de caresses et de grattouilles diverses. Elle se frappa le front devant sa négligence et sortit rapidement grâce de nouveau à ses tentacules des petits sachets contenant d'étranges mélanges, elle les observa et en sélectionna un pour chaque Pokémon avant de les tendre à leurs dresseurs respectifs.

« Ce sont des mélanges spéciaux par types, fait par une herboriste. Cela devrait rendre toutes leurs forces à vos compagnons. N'hésitez pas à leur donner, c'est d'ailleurs dans la ville que vous visiterez demain que je les ais acheter, je vous donnerais le nom de la boutique si vous voulez ! »

Elle était enthousiaste et déposa le contenu de son sachet de tissu dans sa main, souriant en laissant le renard piocher avec douceur dans sa paume. Récupérant les sachets vides une fois que les jeunes poulpes les eurent utiliser pour leurs compagnons. C'était vraiment une bonne idée d'avoir acheter ce genre de choses. Et elle avait bien fait de prévoir de tout, au moins elle savait que les types dragons aimaient cela. Elle espérait que le mélange donné aux Pokémon aquatique leur plairait. Elle s'assura que son renard avait bien manger toute sa ration et le déposa près du second feu près des lits de fortune. Ce n'était pas un auberge de luxe mais elle avait fait de son mieux ! Elle se leva ensuite et alla chercher les pommes qu'elle déposa dans de grandes feuilles en face de chacun d'eux. Deux par personnes qu'elle avait remplie de ragout. Nourrissant et chaud cela aiderait sans aucuns doutes chacun à se sentir mieux!

Elle attaqua d’ailleurs rapidement son propre repas, son estomac grondant depuis un petit moment face aux odeurs alléchantes qui lui avait assaillit les cavités nasales. Heureusement qu'elle savait se tenir, sinon elle aurait dévoré goulument les pommes farcies. Elle retint l'idée dans un coin de sa tête, on fait vraiment parfois de très bonnes choses à partir de peu. Elle espérait que ses compagnons de fortune apprécieraient le plat, et que cela les aiderait à raconter leur aventures. Elle avait vu la poulpette manier le feu, cela devait être vraiment pratique et la maitrise du mollusque n'était pas moins impressionnante. Étonnant comme les tentacules avaient différentes façon de fonctionner suivant le pays d'origine.


avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Aroe Evas le Sam 28 Nov 2015 - 15:09

Aroe s'assit près du feu et se réchauffa. Ses pokémon étant déjà assoupi, ne supportant pas trop la chaleur. Le type Eau et le type Glace ne s'entendent pas très bien avec le type Feu. Ce qui allait rendre la future Arène spécialisée sur ce type extrêmement difficile, qu'allait-il faire ? Utiliser la dualité d'Obalie avec son type Eau en espérant ne pas exploiter sa faiblesse Glace ? Il ne savait pas, et il n'étais pas encore là. Il devait retrouver sa tante et faire son premier Concours. C'était pour cela qu'il s'entrainait, du moins c'était la première raison. La deuxième, ne pas déçevoir sa mère, et lui même. La troisième, montrer aux autres qu'il est capable de grandes choses. Dans son village natal, il était toujours le fragile petit garçon qui ne savait même pas lacer ses chaussures seul. Il n'a appris qu'à l'âge de treize ans. Il avait toujours eu ce complexe d'infériorité, qui ne l'avait jamais quitté, même si sa mère pensait autrement. Repensant à tout ça, il soupira avant de répondre à Démentia.

- Et bien, j'ai vu Aisabora pour la première fois quand j'étais tout jeune, et on ne s'est jamais quitté, c'est donc tout naturellement qu'elle m'a rejoint. Quand à Karami, je l'ai croisé sur la Banquise et je l'ai secouru, car le pauvre était bloqué entre deux blocs de glace. Il m'a rejoint sans que j'ai à le capturer. Mais j'aimerais capturer un pokémon un jour, le combattre sans lui faire de mal, l'apprivoiser. J'adorerai ça. Peut-être avec mes deux futures cibles, deux Stalgamin...

Il s'allongea et se mit à rêvasser sur sa future équipe, celle qui allait l'accompagner, celle avec qui il allait parcourir le monde, celle avec qui rien ne serait impossible. Cependant, à force de trop rêvasser, on finit par s'endormir. Il n'avait même pas le temps d'écouter la réponse de ses deux nouvelles rencontres amicales. La journée avait été chargée et riche en émotions qu'il ne fallait pas le bercer pendant des heures. Qu'allait-il faire demain ? Retrouver sa tante ? Se perdre dans la forêt ? Rencontrer un Pokémon qui allait changer sa vie en rejoignant ses côtés ? Pour qu'Aroe le découvre, il faudra se réveiller le lendemain matin de bonne heure.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Mai Tokiha le Jeu 3 Déc 2015 - 20:08

La jeune fille prit six de ces fruits et en prépara une recette qui mit l'eau à la bouche du dragon et de sa maîtresse. Pendant ce temps, Mai, décida d'en récupérer encore quelques unes. Elle courut donc vers l'arbre d'où provenait les fruits, et sauta pour le frapper de toutes ses forces, et en faire tomber encore plusieurs, qu'elle ramassa et mit en sécurité dans son bagage avant que le Pokémon cornu se jette dessus. Pendant le temps de la cuisson, la petite cuisinière demanda comment les deux compères s'étaient rencontrés. Aroe répondit aussitôt. Mai, elle, regarda le petit dragon en souriant. Elle s'en souvenait comme si c'était hier. Dès que le jeune homme eut fini, elle prit la relève.

-Nous, on s'est connu au temple de la chaîne Efferos. Mon papa n'était pas d'accord mais j'y suis quand même allé, et il m'a punie. Mais c'est là-bas j'ai vu ce petit, qui était perdu tout seul. Dès qu'il m'a vu, il m'a attaqué...

Sur ces mots, le dragon se retourna fit quelques pas, et fit à nouveau face à Mai en grattant le sol, pendant que la Flamenoise se pencha, prête à riposter.

-Puis je l'ai attrapé et je l'ai battu en toute justice.

A ce moment là, le dragon lança une attaque Coup d'boule, mais quand il fut à hauteur de la jeune fille, celle-ci l'attrapa par la taille et se releva avant de se pencher en arrière, jusqu'à ce que la tête du Pokémon frappa le sol de plein fouet. Ce à quoi elle rajouta, tout sourire :

-Encore gagnée. Puis se rasseyant devant Dementia, elle continua. On est toujours resté ensemble, en s'amusant et s'entraînant tous les jours.

Et alors que le silence retomba, elle se tourna vers le jeune homme. Il s'était endormi. Mai l'ignora tout simplement et retourna s'asseoir. Dementia se rappela alors quelque chose et sortit des sachets, dont elle en tendis un à la rousse. elle en mit un peu dans sa main, et le mangea elle-même. Le goût était fort, ça lui chauffa la bouche. Sans doute à base de baie Tamato ? Elle tourna le regard vers Kagutsuchi, qui piétina sur place. Il avait compris qu'on avait donné quelque chose qui lui était destiné, et que ça se mangeait. Mai rit et déposa la nourriture au sol, puis retendit le petit paquet à Dementia. Pendant que le dragon se jetai dessus, Mai reçut deux pomme cuites, qu'elle avala avec grand plaisir... et très peu de soins, mais elle s'en moquait. Quand elle eut terminé, Mai s'allongea en partie sur le tronc, s'appuyant sur un bras, l'autre caressant la tête de Kagutsuchi, qui était venu s'asseoir devant elle. Puis elle posaà la jeune fille une question qui lui brûlait les lèvres.

-Mais je me demandais quelque chose d'important. Pourquoi être partie de chez vous, aussi jeune ?

Et après avoir posé cette question, elle se demanda alors quelle âge avait vraiment cette gamine ? Elle n'arrivait à le déterminer, mais elle la trouvait très sympathique.

_________________
avatar
Mai Tokiha
Informations
Nombre de messages : 33

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Invité le Lun 11 Jan 2016 - 14:45

Dementia ne comprit pas la question, le petit garçon s'était allongé et endormi. Elle n'était pas si jeune ! Elle était majeure depuis longtemps aussi elle pencha la tête sur le côté.

« J'ai dix huit ans passé, et j'ai un peu été mise à la porte de chez moi, mes parents veulent que je puisse accopmplir mon rêve et pensent que je ne pourrais pas y arriver si je reste chez eux...BAIIIILLE Je vais peut être le suivre ... Bonne nuit !!»

Elle ne mit pas longtemps à trouver le sommeil malgré le sol dur et s'endormi aussitôt, le petit renard se plaçant entre elle et les autres comme pour la protéger.


avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Ce n'est pas forcément bon de se mettre au vert. [Dementia/Aroe]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum