Battons nous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Battons nous !

Message par Jonas Wido le Sam 10 Oct 2015 - 13:46

Vous

Pseudonyme : Crackos' pour tout ce qui est jeux vidéo et Jojo' pour le reste, je suis pas très compliqué.
Âge : 18 ans et toutes mes oreilles (chui un p'tit rigolo moi)
Loisirs : Aussi surprenant que ça puisse paraître : le rp. C'est le seul loisir auquel je peux m'adonner en dehors des cours et il me convient très bien.
Autres remarques : J'écoute de la musique 24 heures sur 24.
Comment avez-vous connu le forum ? En votant pour un autre forum sur un top site, depuis que j'ai repris émeraude sur GBA pendant les vacances je suis retombé en enfance.
Quelle est la couleur du chat ? Validé par Yugo.


Votre Personnage

CivilitéPrénom : Jonas
Nom : Wido
Sexe :
Âge : 20 ans
Pays : Tenkei - tribu de Aliphyr
Classe de base : Guerrier (et Elemental en plus si c'est possible de directement debourser des points)
Si Élémental, quelle maîtrise : Maitrise dérivée (vent) - Vitesse
Classe envisagée : Lame-caméléon (c'est la classe), amplificateur (je sais pas encore pour le rang 3) et... je sais pas.

Biographie

La porte grince lorsque vous la poussez afin de pénétrer dans la maison délabrée en bordure d’Aliphyr. Vous avez dû faire une marche dangereuse le long de la montagne pour arriver jusqu’ici. Et pour quoi ? Chercher les traces d’un passé perdu. Après quelques minutes à déambuler à travers la poussière vous trouvez comme par miracle un vieux journal jauni. Les mots tracés à l’encre ont survécu au passage des années et vous décidez d’en entamer la lecture, adossée contre un mur, éclairé par la lumière du soleil cuisant de l’été vous entamez votre lecture…

« Journal d’Ornella Wido

Cher Journal je suis désolé de ne pas avoir pu t’inaugurer hier mais il se trouve que j’étais occupée, hier mon fils est né et un jour tu lui apprendras à quel point je l’aimais. Aaron a insisté pour l’appeler Jonas, le nom de son propre père, et je n’ai rien dit car à mon avis c’est un beau nom mais ce n’est pas toi qui viendras me contredire. À leur ou j’écris ces mots il dort, il est si beau, blanc comme si Reshiram l’immaculé avait béni sa naissance. Un jour il sera un fier et vaillant Aliphyrois, j’en suis persuadée.

[…]

Cher Journal, cela fait déjà quelques semaines que Jonas a fêté son quatrième anniversaire et il continue de gambader avec les autres enfants de son âge à travers la ville. Il passe le plus clair de son temps dehors et revient le soir couvert d’égratignures, les vêtements bons à être lavé. Je ne peux pas m’empêcher d’être inquiète, de me demander ou il peut bien aller mais Aaron me dit que tout va bien, qu’il ne risque rien. Pour lui c’est un passage obligé pour un enfant afin de découvrir son corps, ses futurs camarades et comprendre que tout n’est pas rose dans ce monde, qu’on peut se blesser. Évidemment, il n’a pas de mauvaises intentions, je sais aussi que c’est nécessaire mais l’instinct maternel est bien trop fort… Lorsqu’il rentre le soir sale et écorché avec un grand sourire forcé pour paraitre fort il ressemble tellement à son père ! D’ailleurs en parlant d’Aaron, le petit lui voue une adoration et n’arrête pas de répéter qu’il sera aussi fort que lui lorsqu’il sera grand. Et à chaque fois je lui souris en lui assurant qu’il sera plus fort encore.

[…]

Cette fois-ci, c’est grave ! Jonas est rentré avec le bras en sang, toujours le même sourire sur le visage mais en voyant mon visage affolé il a rapidement cédé aux larmes. D’après ce que j’ai compris, il s’est embrouillé avec un garçon plus vieux que lui et la dispute a dégénéré et au final ce garnement à envoyé son poichigeon contre lui. Contre un garçon de six ans ! Et puis comment un Pokémon peut-il faire quelque chose comme ça ? Même si son maître lui demande… Et puis comment un morveux de dix ans peut-il avoir un Pokémon ? Tu peux me croire ils vont m’entendre !

[…]

Quelques semaines ont passé depuis l’incident et je suis sûr que ce genre d’incident ne se répétera plus. Finalement ce n’est pas moi qui m’en suis chargé, Aaron est revenu de son expédition et il m’est impossible de retranscrire la colère qui se lisait dans ses yeux quand il a appris ce qui s’est passé. Depuis il lâche plus Jonas d’une semelle. Ne te détrompe pas, ce n’est pas pour le protéger pendant qu’il se repose ou le réconforter mais parce qu’il a décidé qu’il était temps pour son fils de devenir plus fort. Enfin, n’exagérons rien. Pour le moment ils se contentent de monter et descendre la route entre Aliphyr et Linaewen, la première fois ça leur a tout de même pris deux jours et ils ont dormis en bas ! Chaque fois qu’ils font le trajet c’est un peu plus court et à chaque fois Jonas revient épuisé et comblé. Il voit bien qu’il arrive plus facilement à marcher pendant longtemps, il apprend à comprendre les routes de la montagne et à lire le vent. À chaque fois je vois Aaron le regarder avec un regard doux lorsque le petit me conte ses exploits du jour.

[…]

Jonas a déjà dix ans… Les années passent si vite, c’en est effrayant. Sa vie d’Aliphyrois va commencer à travailler plus dur pour être fort. Il a tellement hâte, toujours ce grand sourire sur les lèvres. Maintenant il arrive à faire l’aller-retour entre les deux villes en une journée, il connaît si bien la montagne qu’on le laisse même faire le voyager seul. Il considère ça comme son « entraînement préliminaire », il a beau ne pas être très imposant –bon nombre d’enfant de son âge son plus grand et musclé que lui- mais mon fils est fort et personne ne dira le contraire.

[…]

Encore une fois il revient tout sale et blessé, je sais que ce n’est pas à cause de l’entraînement. Il s’est encore battu avec un garçon de son âge, ou plus vieux peut-être. Généralement c’est toujours la même chose qui se passe, un gamin trouve Jonas maigrichon et veut prouver sa force devant ses petits copains en le martyrisant. Heureusement qu’Aaron a pris en main son éducation en main très tôt, aujourd’hui il peut se défendre dans ce genre de situation. Il a d’ailleurs réussi à se venger du gamin au poichigeon qui a une fois encore essayé de s’en prendre à lui. Ce sale gosse est reparti la queue entre les jambes le nez en sang. Jusqu'à maintenant il ne me semble pas avoir entendu parler du moindre conflit lancé par mon fils, il faut croire que ce n’est jamais lui le fauteur de troubles.

[…]

Quinze ans déjà… Les choses sérieuses ont commencé semble-t-il pour lui, les entrainements aux armes et tout ce qui s’en suit. Je me souviens encore d’Aaron lorsqu’il s’entraînait à l’épée, il était si beau. Par contre je dois admettre ne pas avoir compris le choix de mon fils, on lui proposait de nombreux choix d’équipement et il s’est contenté d’un simple couteau. La seule explication qu’il a réussi à me donner est « Aucune ne me plaisait, et en plus si je m’entraîne avec un couteau ce sera encore plus fort après ! ». J’ai eut beau tenter de le convaincre de se battra avec une vraie arme je n’ai pas réussi. Il faut croire qu’il aime la difficulté encore plus que son père…

[…]

De nombreuses pages vierges marquent une pause dans le journal.

« Cher Journal, ça fait longtemps que je n’ai pas écrit et je tenterai de rattraper les événements plus tard mais avec tout ce qui s’est passé je n’ai pas eut de temps à te confier. D’abord il y a eut cette histoire de mer sous notre continent de l’autre côté du mont Obsidienne. Ensuite il y a eut l’arrivé de tous ces nouveaux pokémons qui ont débarqué dans la région et Jonas qui en a recueilli un. Une sorte de pokemon poilu avec de longues griffes et un regard mauvais. Il l’a trouvé tout faible et s’en occupe depuis alors qu’il n’a aucune expérience avec l’élevage de pokemon mais il est déterminé à en prendre soin. Qui sait peut-être est-ce le début d’un puissant lien ? Ce n’est pas si rare après tout, il faudra que je pense à acheter une pokeball.

[…]

Tant d’années et il ressemble toujours à un enfant, quand je le voit je ne peux pas m’empêcher de voir le petit garçon qui revenait tous les soirs avec ce sourire forcé. Aujourd’hui mon fils est un homme, il passe le plus clair de son temps dans un coin perdu des montagnes à s’entraîner avec Corte son Mangriff. Ils ont beau être inséparable ils n’y vont pas de main morte, soit ils s’affrontent, soit ils partent à la poursuite d’ursaring et tentent de vaincre le plus gros possible. Finalement Jonas se débrouille bien, même avec de simples couteaux. Bon il a tout de même éveillé une maîtrise élémentaire qui lui facilite le travail mais il s’est tellement exercé qu’on ne peut lui retirer aucun mérite.

[…]

Il… Il vient d’annoncer qu’il allait partir. Je ne comprends pas pourquoi, pourquoi vouloir quitter sa patrie ? Pourquoi vouloir nous quitter nous ? Il a dit qu’il prêterait serment envers le clan avant de partir découvrir le monde mais que si a n’importe quel moment la nécessité de sa présence se faisait sentir il suffirait de le contacter et il accourrait immédiatement. Mais sa présence est nécessaire à cette ville tout le temps ! Elle nous est nécessaire à Aaron et moi. J’ai tout même l’impression d’être la seule à penser ça lorsque je vois le regard empli de fierté de mon idiot d’homme ! Enfin… Je dois bien avouer que notre fils est devenu un sacré jeune homme, c’est plutôt une bonne chose… »

Les pages suivantes relatent le départ du jeune homme et les impressions de séparation déchirante de sa mère. Cependant le journal ne s’arrête pas là, l’Aliphyroise a dédié les pages restantes à une description de son fils au moment de son départ afin d’en garder un souvenir intact aussi longtemps que possible…



DescriptionCaractère

Alors que vous poursuivez votre lecture vous tombez sur une phrase « Jonas était un Aliphyrois, Jonas était vaillant », vous comprenez que le journal va aborder la personnalité du jeune guerrier de Tenkei. Les habitants des montagnes de Midgard étaient connus pour être élevés à la dure afin de devenir de preux combattants défenseurs de leur continent. C’est donc après avoir baigné dans une telle culture pendant toute son enfance que le garçon avait développé son esprit patriote. Il était dévoué à sa famille, son peuple et son monde et pour eux il était près à tout.

C’est à ce moment-là que la vaillance aliphyroise se remarque, certain la qualifierait d’ailleurs plus d’instinct suicidaire mais c’était bel et bien un état d’esprit mêlant courage et dévouement. Lorsqu’il est question de remplir son devoir ou de venir en aide à ceux qui se sont liés à lui peu de danger arrivant à le faire reculer. Il est cependant noté qu’il lui arrivait de s’emporter et de ne pas choisir la voie de la sagesse en tentant d’affronter un danger trop grand, plutôt que de sauver sa vie.

Il semblerait que malgré une apparence désinvolte le jeune guerrier ne pense rien de ce qu’il montre pour ce qui est du respect de ses ainés. Même s'il lui arrivait de contester un peu les ordres qu’on lui donnait personne ne remettait en doute que malgré ses jérémiades, il allait tôt ou tard s’exécuter. Plus tôt que tard qui plus est. Tout ce qui touchait à son peuple revêtait une si grande importance que le simple fait d’entendre un péon insulté sa tribu le blesse profondément. Heureusement dans ce genre de situation il se défend, lui ainsi que l’honneur de sien, avec cynisme.

Le journal insiste sur le fait que s’il va ainsi au-delà du danger sans vraiment prendre en compte sa vie c’est qu’il garde une grande confiance en ses capacités et qu’il se sait accompagner par un indéfectible camarade. C’est sa persévérance lors de ses entraînements qui lui a donné cette confiance, il était de ceux qui n’hésitaient pas à travailler leur capacité alors que les autres se reposaient. Peut-être justement à cause de cet instinct patriotique poussé dans des extrêmes ? Le récit reste vague à ce sujet.

Un autre paragraphe vous informe que le jeune homme ne dévouait cependant pas sa vie entière à l’art de la guerre, à vrai dire il s’y attardait plus par principe, conformité à ce qu’on lui avait appris et par envie de satisfaire ses ainés que pour ses propres intérêts. SI le monde pouvait se passer de sa participation aux conflits qui l’agite il aurait certainement vécu une vie tranquille et pleine de bonne humeur, il n’a pas pour vocation de faire souffrir autrui et ne frappe jamais le premier tant qu’on ne le lui demande pas. C’est pour cette raison que lorsque le temps du maniement des armes est passé, il profite un maximum du monde qui l’entoure. Le texte explique que c’est certainement pour ça qu’il quitta la cité principale afin de découvrir le reste du monde et rencontrer un maximum de personnalité différente.

La page se termine sur un rapide résumé du personnage en le désignant comme un jeune homme bon vivant prêt à accepter le monde entier comme compagnon mais qui en aucun cas ne trahirai les siens et qui toujours leur reviendra. L’honneur d’Aliphyr sera sauf avec lui.
Physique

En cherchant un peu plus loin dans les pages vous tombez sur ce qui semble être une description de son apparence et vous tentez de vous représenter le jeune guerrier Aliphyrois. La première chose que l’on aurait pu remarquer en le regardant était l’étrange arrangement de couleur qui le couvrait. Sa peau peu importe la saison ou la violence du soleil restait blanche comme la neige et le même phénomène affectait cheveux d’albâtre. Il semblerait qu’on appelle ça l’albinisme mais le texte ne s’éternise pas longtemps sur le terme scientifique. Au milieu de ce visage pur de blanc étincellent deux yeux rouges flamboyants dans lesquels brille une étincelle moqueuse. Un sourire radieux illuminait la plupart du temps ses traits et parfois même lorsque la situation ne s’y prêtait guère. Ses cheveux ébouriffés lui arrivaient un peu au-dessus des épaules, il n’y portait guère d’attention ce qui expliqué leur longueur et leur apparence de champ de bataille.

D’une manière plus générale le jeune homme est décrit comme n’étant pas particulièrement grand, atteignant difficilement le mètre soixante-dix, ni particulièrement imposant. La description le décrit comme un « homme dans un corps adolescent » à cause de l’absence de pilosité et son apparence presque frêle. Il est certain qu’il ne pouvait en aucun cas être comparé aux grands chevaliers de son clan, cependant il est dit que si l’on observait plus attentivement son corps on remarquait des muscles bel et bien présent. Son corps, sous ses apparences enfantines, était bel et bien celui d’un guerrier dépourvu de graisse. La plante de ses pieds et ses mains avaient perdu leur douceur à force de s’entraîner et, sans être repoussante, montrait bien l’effort qu’il avait porté à l’art du combat.

Le récit continu en abordant ses habitudes vestimentaires. À en croire les quelques lignes l’Aliphyrois portait bien souvent des habits de toile plus ou moins ample afin de restreindre le moins possible ses mouvements. Au lieu de porter les plumes représentant sa valeur dans ses cheveux, il préférait
les accrocher a un collier fait d'un simple lacet de cuir. Il avait certainement trop peur de les abîmer au vu de sa grande attention pour sa masse capillaire. Comme pour ses cheveux il n’accordait pas beaucoup d’attention à ses vêtements qui la plupart du temps étaient usés, fripés ou quelque peu abîmés. Comme pour confirmer ce côté « je m’en foutiste » le jeune homme semblait assez désinvolte, gardant les mains dans ses poches, parlant avec un grand sourire dans la plupart des situations. Cette attitude de défi constant n’était pas vraiment appréciée par ses aînés mais l’on savait lui reconnaître d’autre qualité comme vous avez pu le lire dans les pages précédentes.

Enfin, le journal décrit les arme du jeune guerrier. Il est question de deux couteaux avec une lame aussi longue que sa propre main rangés dans des étuis placés à la base de son dos. Il est écrit que puisqu’il n’avait pas réussi à se choisir une arme de prédilection adaptée, en attendant de faire son choix il combattait avec la plus ardue d’entre elles. Au fils des ans il a donc développé sa précision et son agilité, pas de force phénoménale mais assez pour se battre, pas de vitesse incroyable mais assez pour éviter de se faire trancher. Selon les lignes il aurait atteint un équilibre convenable comme base d’une glorieuse évolution.
Image

L'image ne colle pas vraiment avec le contexte mais c'est grosso merdo ça:
(sans les espèces de barrettes dans les cheveux)

Particularités : Même si Jonas est atteint par l'albinisme il n'est pas myope et n'attrape pas facilement de coup de soleil, allez savoir pourquoi. Peut être simplement parce qu'une conscience supérieur lui a ôté cette contrainte. Pour ce qui est des pokéball et bien... il n'en porte pas encore, son fidèle compagnon n'en a pas besoin donc pourquoi l'enfermer dans une noigrume ?

Premier PokémonEspèce : Mangriff
Surnom : Corte
Sexe :  
Âge : 5 ans
Image
Spoiler:

Autres remarques : A mon avis il faudrait parler de l'histoire de Midgard, on sait via les description de pokemon légendaire qu'il s'est passé quelques événement (les guerres tout ça), mais quand ? comment ? A moins qu'il y ait un sujet que j'ai honteusement oublié.


Dernière édition par Jonas Wido le Sam 10 Oct 2015 - 22:52, édité 5 fois
avatar
Jonas Wido
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Yugo le Sam 10 Oct 2015 - 17:53

Bonjour et bienvenue à toi. J'espère que tu te plairas parmi nous. On attend donc que tu finisse tranquillement ta fiche pour que moi-même ou un autre modo validions ta fiche. Si tu as des questions, n'hésite pas.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 857

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Aroe Evas le Sam 10 Oct 2015 - 18:17

Bienvenue parmi nous Jonas !
Tu vas voir, on mord pas, on est très zentils, surtout avec ceux qui aiment RP !

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Jonas Wido le Sam 10 Oct 2015 - 22:54

Merci pour cet accueil chaleureux vous méritez tous un bisous c:

Sinon j'ai fini ma fiche, je prie pour qu'il n'y ai pas d'incohérence et je m'en remet à vous ~~

ps : j'ai fait un test pour l'histoire, je sais pas si ça rend bien .w.
avatar
Jonas Wido
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Yugo le Dim 11 Oct 2015 - 10:35

Me voilà de retour.

J'aime beaucoup ta fiche, et ton personnage a l'air intéressant Poulou

Les longueurs sont bonnes et très peu de fautes, mais tu as l'air un peu fâché avec les virgules, non ? ^_^

Je te valide donc avec 12 points de fiches, plus les 5 points de pays tu arrives à 17. Je te souhaite de bons RP

Et oui tu peux avoir une deuxième classe dès le début. Mais, question de principe, je te laisse avant faire la demande dans le sujet concerné.

De plus, tu peux aussi faire une petite présentation IRL, pour qu'on en sache plus sur toi, pour qu'on te taquine un peu qu'on en apprenne plus sur toi.

Bonne journée à toi et à bientôt en RP peut-être ^_^

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 857

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Jonas Wido le Dim 11 Oct 2015 - 10:42

Il est vrai que les virgules et moi... je dirai simplement que personne ne m'a jamais remit les points sur les virgules ~~

merci pour la validation ! c:

_________________
avatar
Jonas Wido
Informations
Nombre de messages : 10

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Battons nous !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum