[ Clos ] La mort qui mène à la vie. [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La mort qui mène à la vie. [Solo/Contrainte]

Message par Yugo le Dim 8 Nov 2015 - 8:31

Contrainte 7. Se projeter dans le futur.

L'ombre de Giratina emmène avec lui les lanternes dans le ciel et sur la mer, et la festivité de la fête des morts avec lui. En effet, une fois qu'il a disparu, les gens commencent à se séparer doucement dans un silence totale. Pour ma part, je m'agenouille devant me deux Pokémon rondouillard. Je me relève ensuite, avec une créature sur chaque épaule. Quelque chose masque alors mes yeux, à ma grande surprise, accompagnée d'une voix douce et légère que je reconnais de suite, me murmurant :

-Giratina t'as bouché la vue.

Je ne peux m'empêcher de balbutier un "Mitsuki" Tout étonné. J'attrape aussitôt les mains douces et les tire vers moi avec tendresse, tout en me retournant. La jeune femme qui se tient devant moi est habillée dans un magnifique kimono jaune, ses cheveux attachés en une seule tresse qu'elle a ramené devant elle.

-J'avais peur que tu ne me reconnaisse pas. M'avoue-t-elle.

Je lui souris alors, et l'embrasse. Kimi saute alors sur son épaule pour la câliner et lui montre sa joie de la revoir. Quand à Amami, elle se blottit derrière ma tête, devant cette inconnue, je décide donc de la ramener dans sa balle. Et alors que Mitsuki me dit à quel point elle est contente de m'avoir revue en cette soirée, et me félicite de mon concours, je l'attrape par la taille et commence à faire quelques pas avec elle. Mais elle rajoute :

-Je suis désolé, je dois rejoindre ma famille. rajoute-t-elle en me montrant une direction, se séparant légèrement de moi et reposant la Togépi toute triste sur mon épaule.

Alors que nous discutons un peu sur le temps qui nous a séparé, nous rejoignons un petit groupe de personnes. Elle décide alors de me présenter, d'abord à son père, puis sa mère, suivi de sa soeur cadette, sa tante et et son oncle, et finalement de ses cousins. Elle finit par me présenter au groupe.

-Vous vous rappelez peut-être de Yugo ? Il est passé à Comodo l'année passée, où il est resté un petit moment et il...

Je décide de la couper aussitôt :

-Je voudrai bien, si vous me l'accordez monsieur, je me tournai vers son père, épouser votre adorable fille.

Tous le monde se retourne vers moi, surpris au possible. Je continue donc :

-J'aime votre fille et la voir loin de moi est douloureux. C'est pour ça que je voudrai vous la prendre et faire ma vie avec.

La jeune femme me regarde alors, les larmes montant aux yeux. Son père, encore sur le coup de la surprise, commence à balbutier, et se reprend ensuite.

-Je... euh.. Si ma fille le veut bien... mais euh... Vous faites quoi dans la vie ? Je refuse que ma fille suive un saltimbanque. Euh... Elle a déjà eu une mauvaise expérience... et euh...

Après un léger blanc de quelques secondes, je reprend donc la parole.

-Il est normal qu'un père s'inquiète pour sa fille. Et elle m'a racontée elle-même son précédent mariage, où son mari l'a abandonné. Pour ma part, ma situation est encore en amélioration actuellement. Je voyage beaucoup, certes. Mais je vais ouvrir ma propre pension très rapidement à Terros, à Kamiki. Je voudrais plus que tout passer ma vie entière avec celle que j'aime. Je me suis renseigné aux services administratifs de mon pays pour ma pension. Je viens de gagner ma dernière condition pour l'ouverture de l'établissement. De plus, à Kamiki, un petit terrain m'attends où je veux construire un foyer chaleureux, où nous pourrons vivre pleinement, entourés de pleins de Pokémon et de nos enfants, où ils pourront s'épanouir pleinement, à l'abri de la faim, de la tristesse et de la peur. Un endroit où nous passerons le reste de nos vies, heureux et s'aimant tous les jours que le grand Arceus nous fait.

Et alors que je m'arrête, Mitsuki n'attend même pas la réponse de son père et saute à mon cou pour m'embrasser, versant toutes les larmes qu'elle peut. L'homme nous regarde alors en souriant.

-Je ne pense pas que ma fille me pardonnera si je vous le refuse. Mais je tient néanmoins à avoir des nouvelles régulières de votre part, à tous les deux. Dit-il en souriant.

Et sur ces mots, Mitsuki, pleurant encore de joie, remercie cent fois son père, puis se retourne pour m'embrasser encore et encore.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum