[ Clos ] Le jour que l'on veut parfait [Solo/Évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Le jour que l'on veut parfait [Solo/Évolution]

Message par Yugo le Mer 11 Nov 2015 - 16:53

Comodo, ville de la fête perpétuelle, elle est exactement comme dans mes souvenirs. Cet endroit, j'y suis revenu pour le souhait de Mitsuki, de se marier avec toute sa famille qui n'a pas pu, ou pas voulu, se déplacer jusqu'à la Nouvelle-Guilnéas.

Deux semaines ont passé depuis que j'ai fait ma demande. Le jour même, j'ai envoyé des invitations à tous mes amis par Roucool voyageurs. avant de faire le déplacement. Puis la préparation pour la cérémonie avaient commencé. Ce matin, je me lève de bonne heure. A côté de moi, Kimi dors paisiblement. Je regarde alors par la fenêtre, la mer est encore dans la pénombre. Plus l'heure de mon mariage approche, et plus je suis tendu. La famille de la mariée tient à faire les préparatifs eux-même, et, depuis la veille au soir, ma jeune épouse ne veut pas que je la vois avant le mariage, une question de tradition apparemment. Je décide donc de me lever et de m'habiller pour aller me promener encore un peu. Je sens alors une main sur mes côtes. Kimi est réveillée, et me souris, pour me calmer un peu. Sourire que je lui rend également. Puis nous partons le long de la plage, nous éloignant de Comodo, la cérémonie, la musique...

Quand nous revenons ensemble vers les habitations, j'aperçoit plusieurs chariots aux abord des habitations. A ma plus grande joie, je retrouve mes chers amis qui ont fait le déplacement depuis Kamiki. Franck, mon ami qui m'a enseigné les bases et le plaisir de l'élevage, est également présent. Il est même venu avec Yoku, Yukito et Yukiko. Je passe un long moment dans les embrassades, les présentations et les nouvelles. Tous mes Pokémon sont même réunis pour faire la fête. Tous ? Pas tout à fait. Aaron, le tout nouveau membre de mon équipe, est encore déprimé de la perte de sa maîtresse et reste collé derrière mes jambes devant tant de monde qu'il ne connait pas. Et Sobou... Sobou... Un moment je tire sa Pokéball d'une de mes poches. Dois-je vraiment le laisser sortir ? Le doute m'assaille. Franck me regarde, lisant mes doutes.

-Tu n'as pas réussis à dresser le monstre encore ?

Je le regarde et lui sourit. Je m'éloigne un peu du groupe, m'excusant d'un devoir urgent à faire, Kimi et Franck sur mes pas. Après m'être éloigné à bonne distance de la ville, je le sors le Spoink de sa balle dans la plaine verdoyante. Je lui dit, sur une voix douce et apaisante.

-Voilà, du calme. Aujourd'hui est un jour spécial, et j'aimerai beaucoup que tu sois sage.

Le cochon me regarde, se tourne vers Franck, et n'attend rien d'autre pour foncer sur moi, la perle la première. Kimi intervient aussitôt, et se prend la charge du Pokémon. Sobou, atterrit un côté de moi, rebondit pour se tourner à nouveau vers moi. Mes quelques paroles pour arrêter son agressivité semblent vaines. Et alors que celui-ci recommence son attaque, une grosse forme blanche fonce sur lui, venant de là où la Togépi avait atterrit. A ma grande surprise, ma petite Kimi a doublé de taille, et a quitté son apparence d'oeuf pour un corps plus svelte et a obtenue aussi des ailes. Celle-ci n'a pas réfléchi une seconde avant de foncer sur le Spoink, et l'a attrapé en plein vol, mais, n'étant pas habitué à cet exercice, elle retombe maladroitement. Je fais une troisième tentative envers le porcelet, mais la Togetic est beaucoup moins patiente, et lance aussitôt une attaque baîllement. La créature à ressort s'endort finalement. Même en temps que Togépi, elle ne supportait pas qu'on m'attaque, et l'évolution n'a vraiment rien changé. Je prend la balle et renferme le cochon à l'intérieur.

- Je voulais lui donner une chance, mais c'est encore trop tôt, peut-être.

Kimi me souris alors et nous repartons tous les trois retrouver les autres invités.

Quand midi sonne, la cérémonie commence. Toute la ville est invitée, et c'est bien la première fois que l'on peut entendre le silnce dans cette ville dédiée à la musique. Je suis habillé en kimono noir et gris. Mitsuki, entièrement vêtue de blanc, est magnifique. et nous sommes face au prêtre et à deux Miku. Après le rite de pruification et l'offrande aux dieux pour bénir ce mariage, Arceus et Suicune principalement, le calme tombe. Le silence n'est rompue que par des petits aplaudissement après la cérémonie du san-san-ku-do et après la lecture des serments de mariage. La cérémonie finie, la ^musique reprend plein pouvoir et avec force, puis un chemin se montre jusqu'à un buffet gigantesque. qui dura jusqu'à tard dans la nuit. Pour ma part, je ne me rappelle pas grand chose de ce festin, ayant beaucoup abusé de l'alcool qu'on me tendait.

Quand je me réveille, Mitsuki est allongé à côté de moi, et le soir retombe. J'ai dormi une journée entière, et je me sens encore fatigué. Je me recouche donc. Ma femme se réveille à son tour. Tous souriant, nous nous embrassons dans la musique endiablée d'une nuit d'automne.

...

Trois jours ont passés, et je me prépare à repartir avec les habitants de Terros, accompagné de mes Pokémon et de ma femme. Elle est en pleure de devoir quitter sa famille, c'est la première fois où elle sera loin d'eux, à partir de maintenant. Franck nous a réservé une carriole confortable et intime, pour nous deux, qu'il conduit liu même. Tous mes Pokémon veulent faire le voyage, mais seule Kimi, sous sa nouvelle forme, réussis à monter avec nous. Puis le convoi prend la route, séparant la famille en pleure, triste de perdre un membre de leur famille, mais heureux de sa nouvelle situation.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 857

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum