[ Clos ] Son ami irréel [ Solo / Contrainte ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Son ami irréel [ Solo / Contrainte ]

Message par Bayel Clonbork le Mar 17 Nov 2015 - 21:08

[ Contrainte n°10, insister sur un style particulier. ]

Le festival qui s’était déroulé à la Nouvelle-Gilnéas s’était terminé. Lorsque le jeune homme était retourné en ville après une petite querelle avec des gamins, il avait appris par d’autres personnes que d’étranges évènements s’étaient produits lors des festivités. Mais rien de trop alarmant, puisque la plupart des cas avaient été résolus. Inquiète, sa mère s’était jetée dans les bras de son fils, ayant eu peur que quelque chose de grave lui soit arrivé. Touché par le geste de sa mère, Bayel l’enlaça sous le regard appuyé de son père. Etait-il impliqué dans ces « troubles survenus » lors de cet évènement ? Le gris n’en savait rien et n’avait pas de preuves mais étrangement, il voyait bien son père avoir participé à une ou deux de ces petites « péripéties ». Mais évidemment, il n’avait pas de preuves. Aussi, la famille entreprit de regagner Terros. Le retour se passa comme pour l’aller, sous silence. Et le retour à la maison familiale était quelconque, comme si ce voyage n’avait jamais existé… Lorsque son père n’était pas derrière lui, Bayel ne restait pas toujours dans la salle d’entraînement, il lui arrivait de s’enfermer dans sa chambre. Son refuge personnel et émotionnel… Confortablement installé devant son bureau, le jeune guerrier passa sa main sous ce dernier et en extirpa un petit livre. Mais pas n’importe lequel… Lorsqu’il l’ouvrit, une écriture apparut. Son écriture. Il y avait quelques ratures par-ci, par-là, il hésitait dans l’emploi de certains mots, dans ses tournures de phrases mais c’était son livre. Son histoire. Bayel ouvrit alors sur une page vierge et attrapa sa plume favorite qu’il trempa délicatement dans de l’encre noire…

Cher journal,

Etrangement, ça me fait toujours sourire de dire d’écrire « cher journal ». C’est étrange, car si jamais mon père tombait sur ce journal personnel « intime », il me tuerait. Remarque, s’il avait le choix, il l’aurait déjà fait si maman n’était pas là. À croire que sa présence ici me protège de ce malade. Mais c’est un lâche et il a besoin de moi pour s’occuper de son premier enfant soit disant fou. D’ailleurs, je ne connais absolument pas cet enfant, je veux dire physiquement parlant. Il m’a juste dit que ce dernier maniait le feu donc j’en déduis qu’il est d’origine de Flamen, comme Sandovan. Sauf qu’il ne le manie pas, lui.

Ces derniers jours, nous avons étés à Mizuhan, à la Nouvelle-Gilnéas. Oui, une sortie familiale ! Comme si nous étions une « famille ». J’en rigole toujours, je rigole de voir ma mère aveuglée par l’amour qu’elle lui porte, voir à quel point elle ne comprend rien. Je souffre d’être ici… En tout cas, il m’est arrivé deux trois bricoles là-bas, rien de grave. Mais surtout, j’ai tenu tête à mon père ! Sandovan n’a rien dit et m’a laissé seul le restant de la soirée! Et puis…

Alors que je regagnais la ville pour retrouver les autres ma famille, j’ai fait une rencontre intrigante. Depuis le début, j’ai été entraîné dans l’unique but de tuer mon demi-frère, battu à coups de fouet par mon père pour devenir plus fort alors ma haine envers lui est immense. Pour les deux d’ailleurs… Alors quand j’ai vu ce jeune homme qui s’occupait d’un garnement blessé, j’ai pas pu me retenir. Je me suis jeté sur lui, agrippant solidement son bras pour le stopper dans sa petite affaire. Et pour cause, il utilisait ses flammes pour soigner la plaie de ce gamin qui ne cessait de pleurer sous la douleur. Ainsi il venait de Flamen ! Alors quand ses yeux rouges se sont braqués sur moi, je fus comme paralysé. Il dégageait une telle confiance en lui à ce moment là et il n’avait pas peur de moi. Nos regards se sont croisés pendant quelques secondes puis j’ai finalement lâché prise, en m’excusant. Il n’était pas fou, non, il avait toute sa tête et avait conscience de ce qu’il faisait à cet enfant. Je me suis ensuite excusé de nombreuses fois, et finalement, je me suis éclipsé vers la ville. J’avais tellement honte à ce moment là ! Comment j’ai pu laisser surgir éclater ma haine envers un innocent ? Juste parce qu’il maniait le feu ? Je dois me calmer, je ne dois pas sauter attaquer des gens juste parce qu’ils sont originaires de Flamen… Non, pour trouver mon frère, je dois pousser mes recherches. Il est devenu fou et a voulu tuer Sandovan, il a attaqué son propre père et tué des innocents… Serait-il réellement devenu « fou » ? Actuellement, je me pose des questions sur lui car mon père ment constamment et ça je le sens. Ma mère est stupide d’aimer un type pareil mais bon, l’amour rend aveugle soi-disant. Et a-t-il vraiment dit la vérité ? Parce qu’au final, je ne sais rien sur lui si ce n’est qu’il manie bien les armes blanches et qu’il est totalement nul dans la maîtrise de son élément. Pardon, mais j’ai rigolé en écrivant ça.

Tiens, aurais-je de la compassion pour mon demi-frère ? Il a quand même tenté de faire quelque chose que j’ai secrètement rêvée depuis mon retour à la Nouvelle-Gilnéas… Je veux être libre.

Libre. Libre. Libre. Libre. Libre. Libr . Lib

Bayel n’avait plus d’encre au niveau de la pointe de sa plume d’écriture. Il hésita un instant pour la tremper à nouveau dans le bocal mais le jeune homme préféra s’arrêter là. Il la reposa délicatement sur son socle puis veilla à ce que son journal soit caché. Ce serait vraiment dommage que sa mère tombe dessus et ne lise ce qu’il écrivait sur elle ou pire encore, son paternel. Plusieurs fois il avait songé à le brûler mais il était trop lâche pour abandonner ses rêves. Et puis, ce journal était son seul « ami » à qui il pouvait se confier…
 

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 74

Fiche de personnage
Points: 47
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum