[ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Toko le Dim 22 Nov 2015 - 20:46



Je regardais le paysage autour de moi. Du blanc, du blanc partout, du blanc à perte de vue. J'ai entendu dire que même dans les déserts les plus grands, il y avait toujours des créatures qui pouvaient y vivre, mais là, je ne voyait rien depuis des heures. Et j'ai eu beau porter des vêtements chauds, volés une semaine plus tôt sur la route qui me menait de la Nouvelle-Gilnéas, j'étais frigorifiée. Quelle idée j'ai eu de vouloir venir ici ?

Je baissais les yeux encore une fois sur le contrat que je sortis de l'intérieur du vêtement. La récompense était assez alléchante, pour une simple chasse à l'Obalie. Et une fois que la quantité de peaux était atteinte, je devais livrer le tout à un marchand de Fla'or... Je ne savais même pas où c'était, mais je pensais trouver plus ou moins facilement. Je regardai encore un peu l'image du dit Pokémon qui était sur l'annonce. Je le trouvais rigolo, mais il me fallait avancer loin droit devant encore. Je continuai donc à marcher péniblement, seule. Les deux Pokémon avaient préféré rentrer dans leur Pokéball respective à cause du temps gelé, les lâcheurs.

Puis, à un moment, je commençais à entendre un petit bruit sourd, très léger, porté par le vent. Je commençai alors à courir. C'est après avoir passé un groupe de rocher entièrement enneigés que je vis... un groupe de petits oiseaux bleus et blancs. Non, je n'étais pas encore rendu à la mer. Je soufflai un coup, de déception, et poursuivis mon chemin.

C'est après des heures de marche supplémentaires, que j'arrivai à destination, totalement à bout de forces. Là-bas, au loin, la mer, enfin. J'essayai de continuer à marcher encore, mais j'avais mal partout. Je commençais donc à chercher un endroit où être à l'abri de se vent glacial, et me reposer par la même occasion, mais je ne vis absolument rien. Après une dernière marche interminable, où je tombait sans cesse sur le sol gelé, je dépassais une colline de glace, et la voilà enfin devant moi... La mer. Je vis devant moi, à bonne distance encore, des créatures que je n'avais jamais vu encore, des petits oursons tout bleu, des êtres avec de grosse têtes blanches, des petits rochers, d'autres de la même couleur que la glace environnante qui marchaient un peu plus loin là-bas... et là, sur ma droite, les Obalie. Il y en avait plein. Je sortis aussitôt mon arbalète et courus vers eux. Je m'étais un peu entrainé sur la route, sur des arbres, j'étais donc assez confiante en moi-même. Je braquai les créatures quand je me trouvais à une cinquantaine de mètres des Pokémon à peu près, continuant à courir. Et alors je m'arrêtais en glissant. Ceux-ci me regardaient, surtout étonnés de me voir. J'entendis un craquement, dont je ne pris aucun intérêt.

Je tirai un premier carreau, qui toucha mortellement une créature. Je rechargeai mon arme aussitôt. Et alors que je m'apprête à tirer une nouvelle fois, une fissure s'ouvrit juste sous mes pieds, m'emprisonnant entre deux murs de glace, à un mètre de la surface et de l'eau sous mes pieds, à quelques centimètres. Mon arme, elle, se trouvait au sol, au dessus de ma tête, et je ne trouvais aucun moyen de ressortir.


Dernière édition par Toko le Lun 23 Nov 2015 - 12:42, édité 1 fois

_________________
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 126

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Eden Sovial le Lun 23 Nov 2015 - 11:44

En cette période de l’année, il faisait très froid dans la Banquise et il arrivait souvent que cette dernière se brise sous sa propre pression, créant ainsi de gigantesques crevasses. Evidemment, c’était dans cet endroit sordide qu’Eden devait se rendre. Heureusement pour le jeune homme, il s’était préparé chaudement pour contrer le froid résident. Le blond arriva alors en haut d’un rocher couvert de glace mais avec ses chaussures portant des crampons sous la semelle pour éviter toute glissade. De sa hauteur, il observa la terre désolée de la banquise et semblait chercher un endroit précisément. Ou quelque chose. Voyant l’air désolé de son compagnon de route, Eden soupira et du s’expliqué :

« Quoi ? Ecoute, ce n’est pas de ma faute si on se retrouve là… Enfin si un peu… »  dit-il alors en se grattant la joue, honteux en voyant l’air grave de Waninoko. « Tu as bien entendu le maître ? Je ne pourrais revenir à l’Académie que lorsque j’aurais amélioré ma maîtrise élémentale… Et évidemment, il fallait que je sois envoyé ici… »

Eden regarda à nouveau le paysage s’offrant à lui et soupira…

[ … ]

« Que des incapables ! Voilà ce que je pense de vous ! »

Maître Saguiel posa sa main sur son front pour se le masser du bout de ses doigts comme ci cela pouvait faire disparaître sa migraine matinale. Vu son état, il était clair qu’aucun des trois apprentis ne l’avaient prévenu de leur départ pour la Nouvelle-Gilnéas. Aaron, Lucas et Eden se tenaient debout, devant le bureau de leur maître qui visiblement n’allait pas laisser passer ça. Et sur le bureau, se trouvait le fameux ruban qu’Eden avait obtenu lors du précédemment évènement. Ce dernier lui avait été envoyé peu de temps après son départ de la Nouvelle-Gilnéas et le maître était tombé dessus avant le garçon…

« Comment pouvez-vous négliger vos entraînements pour de telles futilités ?! »

Il frappa un grand coup sur le meuble, certains objets avaient sursauté sous le coup. Et pas que des objets quand on voyait la tête des jeunes gens. Il était consterné par l’attitude de ses élèves et pour les punir, il devait trouver quelque chose qui pourrait les faire regretter de s’être détourné du « bon chemin ». Il se caressa sa barbe pendant quelques secondes, réfléchissant à la punition… Puis finalement, d’une voix plus calme mais on pouvait très bien sentir sa colère dedans…

« Aaron tu iras aux Terres Enneigées, Lucas, à Comodo et n’en profite pas pour te prélasser, je le saurais ! Quand à Eden… » il marqua une pause, posa ses yeux sur le ruban puis sur son apprenti, « Aux Banquises du Pôle Nord. »

Sur ces mots, il se leva et fit signe à ses apprentis de quitter la salle. Pour qu’il envoie Eden aux banquises, c’est qu’il devait vraiment lui en vouloir ! Ainsi contraint d’obéir aux ordres, le garçon dût quitter l’académie pour rejoindre le Nord de Mizuhan…

[ … ]

Le vent soufflait bien plus fort qu’au Sud et il était difficile de bien se mouvoir sur la glace sans un bon équipement. Waninoko glissait souvent et trouvait même cela amusant à force. Mais après quelques ratés, le petit crocodile bleu parvint à garder l’équilibre sur la glace et patinait avec une légère grâce. Au moins, cela avait le mérite de détendre l’atmosphère puisque cela faisait rire le blond. Ainsi, le garçon marcha, marcha longtemps pour trouver un endroit où il pourrait poser bagages et s’entraîner convenablement pour pouvoir rentrer à l’académie ! Et au chaud aussi… D’ailleurs, il regrettait de ne pas avoir de Pokémon feu, il aurait pu se réchauffer ainsi…

« Plus au Nord, il y a la mer. Avec l’eau, je pourrais plus facilement m’entraîner sur la glace… »

Eden disait cela pour rassurer son camarade pour qu’il sache ce qu’il faisait en s’engouffrant dans la banquise. Heureusement que ce dernier avait pris de quoi manger et s’hydrater, d’autres vêtements chauds… Mais l’inquiétude se lisait clairement sur le visage du blondinet. Il ne comprenait pas pourquoi le maître s’était mis en colère et l’avait envoyé ici, dans ce lieu désolé où il n’y avait rien. Parce qu’il avait participé à un Concours ? Parce qu’il avait obtenu une récompense qui prouvait que ce petit gars avait des capacités dans ce domaine ? Et pendant ce temps, Lucas était à Comodo dans un lieu sûr, Aaron aux Terres Enneigées, non loin de l’Auberge du Dragon Bleu alors que pour Eden… Puis il déplia la carte d’Erasia qu’il possédait et la montra à son ami en pointant un petit point dessiné dessus.

« Fla’Or ! Le maître n’a rien dit sur le fait que je pourrais loger là-bas ! Donc voilà ce que je te propose, nous longeons la mer pour tomber sur la ville ! Ca te va ? »

Waninoko pencha légèrement sa tête sur le côté sans trop comprendre mais quand il vit la mine réjouit de son dresseur, il se mit à sauter en levant les pattes avant. Alors ils étaient d’accord. Puis ils reprirent la route en s’orientant vers la mer. Les heures s’écoulèrent lentement, trop lentement et le blond peinait à progresser sur les lieux. Il lui arrivait de prendre des pauses de quelques minutes pour se reposer, s’appuyant sur son bâton. Son trophée pour avoir obtenu deux classes supérieures.

Et puis finalement, ils l’entendirent tout les deux. La mer ! Ses vagues frappant les parois rocheuses, l’odeur salée et… Un bruit étrange et des cris un peu plus au loin, sur leur gauche. Waninoko changea totalement d’attitude. Cela alerta son dresseur quelques secondes après et il le vit courir dans une direction.

« Waninoko, attends moi ! »

Arrivé sur les lieux, Eden écarquilla les yeux ; un Obalie gisait dans son propre sang. Ses congénères s’étaient repliés dans leurs grottes, complètement terrorisés. Eden s’approcha du corps inerte et vit un carreau et quelques mètres plus loin, une arbalète abandonnée sur le sol glacé.

« Des braconniers ? » murmura-t-il pour lui-même.

Le Kaïminus s’agrippa à la jambe de son dresseur, l’empêchant de s’approcher de l’arme mortelle. Mais il n’y arrivait pas, il était bien trop léger pour ça. Une fois près de l’arme en question, Eden vit une crevasse et s’en approcha par curiosité. En bas, une jeune fille était coincée et ne semblait pouvoir sortir d’ici. Ni une ni deux, Eden s’agenouilla et se pencha en avant :

« Vous allez bien ?! Attendez, je vais essayer de vous sortir d’ici ! »

Inconscient de ce qu’il faisait mais ne pouvant ignorer une personne en danger, Eden utilisa son bâton pour l’aider à sortir de la crevasse dans laquelle elle se trouvait. Il savait que cette arme était à la jeune fille coincée puisqu’elle était la seule dans le coin mais il ne pouvait la laisser dans un tel pétrin. Mais il devait faire vite car au niveau de ses pieds, une fissure apparut…  

[ Hrp : Et répondu o/ ! J'espère que ça t'ira Wink Et aussi, voilà à quoi ressemble le bâton d'Eden (ici) ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 217

Fiche de personnage
Points: 55
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Toko le Lun 23 Nov 2015 - 13:42

La glace était fragile, et le moindre mouvement faisait s'effriter des petits morceaux. J'essayais, dans un premier temps, d'attraper la balle contenant Kuro, mais là encore, à peine le bras bougeait qu'un morceau chutait dans la mer, sous mes pieds. Je commençais sérieusement à paniquer. Je voulus appeler à l'aide, mais la peur me submergeait, et de ma voix ne sortit qu'un murmure. Le froid environnant me faisait sentir la présence de la Mort, très proche de moi.

Je ne sus combien de temps passa dans cette position. Puis au bout d'un moment qui me parut interminable - des minutes ? Des heures ? Je ne pouvais le dire. Pour moi, chaque seconde en paraissait cent - et que je perdais de plus en plus l'espoir de survivre à cette journée, des bruits se firent entendre. Tout d'abord, un cri de Pokémon, puis une voix humaine suivit derrière. Je commençait aussitôt à me remonter un peu de moral. Et quelques secondes après, une tête blonde surgit au dessus de la crevasse.

« Vous allez bien ?! Attendez, je vais essayer de vous sortir d’ici ! »

Avoir été si proche d'un funeste destin me fit sourire de joie, et je sentis même des larmes monter, mais je fis mon possible pour les contenir. Le jeune homme me tendis alors un bâton. J'attrapai aussitôt le cercle vert au bout de celui-ci. Mais en levant les bras, je sentis la glace sous mes pieds commencer à céder encore un peu plus. Et quand le blondin me hissa hors du trou, le socle céda entièrement, laissant mes pieds dans le vide totale. J'essayais alors de prendre appui sur les murs autour, et réussis à remonter à la surface avec peine, mais soulagement.

-Ouh!... Merci!... Je ne sais pas comment vous remercier! Dis-je, entre deux essoufflement. Je me croyais vraiment perdue.

Je sentis mon visage rougir de honte, je baissais aussitôt la tête. Me faire avoir aussi facilement, et me retrouver dans une situation aussi ridicule devant un inconnu, je passais pour quoi maintenant ? Puis mon regard se perdit pendant une seconde  sur mon arme, qui se trouvait dans son dos, derrière le Kaiminus. Mais je m'étendis aussitôt sur le dos, dans l'autre sens, un instant pour me reprendre. Au bout de quelques instants, quand mon souffle eut repris son rythme normal, je me remis debout, étirant au possible mes bras et mes jambes, heureuse d'être sortie de ma prison mortelle. Je me tournai à nouveau vers le jeune homme.

-Je remercie les grands Latias et Latios de vous avoir fait venir à ma rescousse. Puis-je avoir le nom de mon sauveur ? Je vous suis très reconnaissante de m'avoir sauver, du fond du coeur.

En disant ces mots, je me penchais légèrement en avant et mis mes mains dans mon dos, effleurant discrètement le morceau de métal à l'effigie de Dracaufeu du bout des doigts, par mesure de précaution. Après tout, je ne savais pas à qui j'avais à faire encore, et je préférais encore être trop prudente que me faire ridiculiser une seconde fois.

_________________
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 126

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Eden Sovial le Mar 24 Nov 2015 - 12:57

Apparemment, Eden était arrivé à temps sur les lieux du drame puisque la jeune fille coincée était encore en vie. Avec le froid actuel, on pouvait s’attendre à tout, en plus il ne savait pas depuis combien de temps elle avait été coincée… En tout cas, le garçon s’aida de son bâton et attendit que cette dernière s’agrippe à son arme pour l’extirper de la crevasse. La manœuvre fut délicate pour éviter à nouveau que la crevasse ne se fissure et n’entraîne le garçon. Alors là, ils seraient bien dans la mouise ! Et bien non, la jeune fille n’était pas énorme du tout puisque le garçon avait réussi à la sortir de sa prison de glace. Une fois dehors, la demoiselle en détresse parvint à se redresser et apparemment, elle n’était pas blessée, parce qu’elle aurait pu se couper avec la glace ou se brûler… En tout cas, le blondinet la laissa reprendre ses esprits car elle semblait légèrement chamboulée par ce qu’elle venait de vivre. Puis il la regarda de haut en bas et constata qu’elle ne devait pas être plus âgée que lui.

« Heureusement que je passais par là. On va dire que c’est le destin. » lâcha-t-il sur un petit ton de plaisanterie.

Eden la laissa quelque secondes de plus pour se remettre de ses émotions. C’est à ce moment précis que Waninoko fit signe à son dresseur concernant l’arme. Le blond posa son regard dessus puis sur la jeune brunette. Son visage s’assombrit aussitôt mais il n’en parla point. Pas pour le moment et puis elle devait avoir ses raisons pour tuer des Obalies comme ça. Bah oui, il fallait bien se nourrir en mangeant la chair des Pokémon et s’habiller avec leurs peaux. Eden en avait conscience mais jamais il n’avait vu de « massacre » pour de vrai alors il avait du mal à avaler cette éthique. Lorsque la jeune femme termina de se remettre de ses émotions, elle demanda alors le nom de son « sauveur ». Le blond sursauta légèrement sur le coup et tourna son regard vers son compagnon qui semblait vouloir dire « Ne le dis pas ! ». Mais innocent comme il l’était…

« Je m’appelle Eden. Et toi ? Quel est ton nom ? »

Donnant donnant. Après, allait-elle accepter de donner son nom ou bien un pseudonyme pour cacher son identité ? En fait Eden s’en fichait un peu, il avait fait une bonne action en la sortant de la glace, maintenant qu’elle le lui donne, ça ne l’intéressait guère. En tout cas, le garçon était quand même sur la défense en serrant son bâton contre lui. Par contre, aurait-il le temps de se défendre si cette dernière lui décocher une flèche ? L’idée que cela arrive le déstabilisa un peu et soudainement, il regretta son geste.

« Dis-moi. Cette arme t’appartient ? » dit-il en pointant son doigt sur l’arbalète gisant sur le sol gelé. « Tu dois avoir une bonne raison pour avoir tué cet Obalie et je ne saurais te dire si le fait que tu te sois retrouvée piégée dans la glace soit le destin d’avoir pris une vie ou pas. Mais fais attention, en ce moment la banquise n’est pas stable et il arrive que des crevasses se forment facilement. »

Et là, une petite voix dans sa tête résonna du genre « Ferme ta gu**le Eden. » Mais c’était trop tard. C’était sorti (tout seul). Cependant, il n’avait pas envie de devoir la secourir à nouveau si jamais le malheur la frapperait une seconde fois. Surtout que lui, il était occupé de son côté et perdre du temps ici ne l’enchantait pas tellement, dans ce froid glacial. Même si maîtrisait la glace, cela ne voulait pas dire pour autant qu’il pouvait supporter le froid. D’ailleurs, même Waninoko commençait à avoir les pattes gelées puisque ce dernier s’était approché de son dresseur pour se poser sur ses bottes.

« Un peu plus loin, il y a la ville de Fla’Or alors n’hésite pas à t’y rendre car ici les vents sont violents. Pour ma part, je comptais m’y rendre. » termina-t-il en souriant, histoire de détendre l’atmosphère.

Sur ces mots, Eden chercha la noigrume de son compagnon et le fit rentrer puisqu’il était complètement gelé. Ce n’était pas aujourd’hui qu’Eden pourrait s’entraîner, oh ça non. Pour le moment, il devait se rendre à Fla’Or pour s’installer et se réchauffer de sa traversée. Puis il salua la demoiselle et d’un pas hésitant, il la dépassa pour continuer son chemin, espérant qu’elle ne lui tire pas un carreau dans le dos ! D’ailleurs, Eden ne faisait pas le fier en la quittant…

« Tiens ? »

Positionnés sur un rocher de glace juste au-dessus des jeunes gens, des Obalie et quelques Phogleur dominaient. Eden eut un mauvais pressentiment et à peine eut-il le temps de crier attention que les créatures se mirent à ouvrir leur gueule pour cracher des boules de glaces sur les humains. Ils ratèrent plusieurs fois leurs attaques, visant ainsi le sol et pour certaines, Eden parvenait à en contrer en utilisant son bâton. Malheureusement, il y eut un craquement et le sol s’affaissa sous les pieds des jeunes gens et après, tout devint noir.

« Aaahhh !!! »


Lorsqu’Eden reprit connaissance, il se trouvait dans de la neige poudreuse, ce qui avait amorti sa chute. Il se redressa avec beaucoup de mal puisqu’il était tombé sur le dos. Une fois assis, il regarda autour de lui ; de la glace partout et au-dessus de lui il y avait le trou que les Pokémon sauvages avaient fait pour se débarrasser des humains. Il était évidemment impossible de grimper tout en haut pour sortir de là. Le garçon soupira et se redressa complètement. Une fois debout, Eden s’aida de son bâton pour se mouvoir et tenta de retrouver la jeune fille. Elle était forcément tombée elle aussi… Puis il constata que le lieu ressemblait à une sorte de dédale avec des « couloirs ». Comme si sous la banquise il y avait un labyrinthe de glace. Peut-être était-il possible de remonter à la surface ? Une lumière apparut et Vibraninf sortit de sa balle. Eden se tourna vers son compagnon et comprit que ce dernier voulait l’aider. Malheureusement pour lui, Eden était bien trop « gros » pour qu’il le supporte.

« Désolé mon ami, il va falloir trouver un autre moyen pour sortir d’ici… »

Eden offrit une caresse amicale à son Pokémon qui maintenant pouvait voler. Dommage qu’il ne soit pas plus imposant, le gamin aurait voulu voler sur son dos ! Mais pour le moment, il voulait se rassurer que la jeune fille avec qui il était soit toujours en vie après la chute… Aussi, Eden se mit à la chercher en espérant qu’elle s’en soit sortie indemne encore une fois.

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 217

Fiche de personnage
Points: 55
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Toko le Ven 27 Nov 2015 - 0:17

Le jeune garçon se présenta sous le nom d'Eden, puis demanda le mien. Je me présentai donc à mon tour, essayant de paraître la plus enfantine possible.

-Je m'appelle Toko, j'ai douze ans et je viens d'Eternara. Je suis enchantée de faire votre connaissance.

Sur ces derniers mots, je lui lançai un sourire chaleureux. Mais le jeune homme semblait rester sur la défensive pour autant, et je pensais en connaître la raison.

« Dis-moi. Cette arme t’appartient ? Tu dois avoir une bonne raison pour avoir tué cet Obalie, et je ne saurais te dire si le fait que tu te sois retrouvée piégée dans la glace soit le destin d’avoir pris une vie ou pas. Mais fais attention, en ce moment la banquise n’est pas stable et il arrive que des crevasses se forment facilement. »

Sur ces mots, je décidai de laisser tomber ce petit jeu, et repris mon habituel regard froid. Et alors qu'il m'indiqua la direction de Fla'or avant de rentrer son Pokémon et de s'y diriger ensuite, je lâchai un petit rire aussi froid que le paysage autour de nous. J'enchaînai par la suite, tout en avançant pour ramasser mon arme.

-Une raison ? Eh bien on me l'a demandé, tout simplement, contre de l'argent... Et aussi parce que ça avait l'air amusant. Mais ces Pokémon sont trouillards et chanceux. Et ça ne m'amuse plus tant que ça, en fait.

Et alors que je me relevai, Eden semblait avoir remarqué quelque chose. Je me tournai vers lui, et suivit son regard. Des Obalie et des Phogleur se tenaient sur un rocher en hauteur, s'imaginant nous dominer de la sorte.

-Eh bien, voyez-vous ça. Le jeu va reprendre finalement.

Aussitôt, les phoques crachèrent des boules de glaces, que je réussis à éviter... à peu près. J'en pris quand même quelques unes, qui me firent mal. Mais en échange, je brandis l'arbalète et réussis à blesser légèrement un grand phoque. J'avais encore besoin de m'entraîner avec cette arme. Un nouveau craquement se fit entendre. La glace s'ouvrait à nouveau, mais cette fois j'eu le réflexe de sauter pour ne pas tomber dedans. Le garçon, lui s'était fait avoir apparemment. Tout en sautant, je balançai mon bras libre dans l'air, formant une vague de l'élément qui trancha le bloc de glace, faisant tomber plusieurs bestioles. Ca m'était arrivé une fois auparavant, de créer un tel phénomène, mais je n'avais pas alors compris comment j'avais fait. Je repris mon souffle quelques secondes, allongée sur le sol glacé.

Je me relevai, triomphante et riante d'un rire sadique.

-C'est tout ce que vous pouvez faire ?

C'est alors que je remarquai le gouffre à mes pieds. J'étais sur le bord. Je reculai un peu et relevai le regard sur les bestioles avec mépris, quand une seconde brèche s'ouvrit sous moi, à ma grande surprise. Je n'eu pas le temps de crier, que j'atterrit sur un sol de neige. Je poussai alors un cri de colère. Je m'étais fait avoir une seconde fois en moins d'une heure par les mêmes Pokémon sauvages. Ca frisait le ridicule. Je promis en criant de tous venir les achevés quand je sortirais... mais il fallait déjà sortir. Je prit une sphère et en sortit d'abord Kuro. Le corbeau me regarda. Il semblait loin d'être content d'être appelé par un froid pareil. Je lui ordonnai de me soulever à la surface, mais l'oiseau me regarda et me montra clairement qu'il ne pouvait pas. En effet, ma prison était trop étroite pour qu'il puisse s'envoler convenablement. Je le renfermai et m'assis pour réfléchir. Comment je pouvais sortir ?

L'idée me vint rapidement. Utiliser la technique que j'avais fait plus tôt, tout simplement. je refis le geste que j'avais effectuer par pur hasard, mais rien ne se passa. Je recommençai une seconde fois, sans plus de succès. Je repoussai un autre cri de colère, insultant cet élément que je ne contrôlai absolument pas. J'avais besoin d'aide. Je mis quelques secondes pour me rappeler de l'existence d'Eden. Il était tombé, lui aussi. Mais par où partir pour le retrouver  ? Je regardai de chaque côté. Droite où gauche ?

Je décidai de sortir Ryu de la seconde sphère, que je gardai avec une ficelle autour du cou. Cette balle me servait tellement peu souvent que je mis une bonne minute avant de réussir à la sortir.

-Tu vas sortir, oui ? C'est pas bon de rester enfermé.

Le fantôme me regarda. Je lui exposai la situation rapidement, avant de lui demander de partir à la recherche du jeune homme.

-Il ne doit pas y avoir cinquante autres humains ici. On est que deux sur toute cette banquise. Une tête d'ahuri, ça doit être facile à trouver.

Le Fantominus sourit, puis disparu dans les murs givré. Je m'assis, m'attendant à une longue absence, mais il revint aussitôt. Le Pokémon gazeux rit de nouveau, et me dit dans ma tête.

-Il est pas difficile à trouver. Juste derrière le mur. Mwahahahah!

Je m'approchai du mur e tapai légèrement dessus. C'était dur. Très dur. Je reculai de quelques mètres et brandit mon poing, comme si je voulais le cogner, mais rien ne se passa. Je recommençai une seconde fois. Toujours rien. Pendant ce temps, mon compagnon me regardai, essayant de comprendre ce que je voulais faire. Et alors que je perdais patience et faisais des gestes désordonnés pour arriver à quelque chose, un coup de vent finit tout de même par sortir, faisant une fissure assez grosse pour voir le jeune homme de l'autre côté, avec un de ses Pokémon. Je repris un air qui se voulait gentillet.

-Euh... Re-salut. Tu pourrai m'aider encore à sortir d'ici, s'il te plait ?

_________________
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 126

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Eden Sovial le Ven 27 Nov 2015 - 19:50

Il s’agissait bien de son arme et sa raison était juste finalement. Enfin Eden n’avait pas tous les détails mais sa chasse aux Obalie devait être justifiée comme la chair de ces Pokémon. Cependant, Eden avait eu du mal à bien cerner le personnage qu’était « Toko ». En plus de cela, elle avait douze ans ! Ce n’était qu’une gamine avec une arme !! Après, elle pouvait très bien mentir sur son âge, ça Eden s’en fichait royalement et elle n’était pas majeure mais ce n’était pas son problème au final. Il n’était pas son père (ou grand frère). Mais elle avait de telles réactions qui contrastaient beaucoup avec son physique ! Et même jusque là ! Voilà, sa mentalité dérangeait plus le garçon et ses réactions faces aux Pokémon qui s’en étaient pris à eux, tout ça le dépassait complètement ! Carrément même ! Mais bon, cela n’allait pas le faire revenir sur la banquise, car pour le moment, il était sous la glace et il semblerait qu’un labyrinthe existe juste en dessous. Eden observa les lieux une nouvelle fois en compagnie de Vibraninf  qui essayer de trouver une sortie possible pour lui et son maître.

« Ne cherche pas en hauteur, tu es le seul qui puisse voler, ne l’oublie pas. »

Aussitôt, la libellule cessa de voler en hauteur et se rapprocha de son dresseur. D’ailleurs, Eden se questionna mentalement : pourquoi son Pokémon était-il sorti ? Ils se trouvaient dans un élément contraignant, surtout que Vibraninf était de type Sol (et actuellement Dragon). Qu’importe, cela semblait encourager Eden à trouver une nouvelle sortie possible pour lui. Puis un craquement le força à se retourner, lui et son Pokémon. Derrière le mur il y avait une silhouette. Humaine et Eden put reconnaître facilement la gamine, Toko, et s’en approcha. Un brin moqueur, ce dernier croisa les bras et regarda son Pokémon avant de regarder la jeune fille :

« Tu as réussi à fendre légèrement la glace, tu ne pourrais pas recommencer ? Allez, encore un petit effort… »

Mais soudain, un rayon bleu passa juste à côté du blondinet et un nouveau bloc de glace se forma. Instinctivement, Vibraninf avait poussé son dresseur pour éviter l’attaque. Lorsqu’Eden se redressa, il constata que les Phogleur et Obalie qui les avaient attaqués quelques minutes auparavant revinrent à la charge. Vu leurs blessures, ils étaient tombés et Eden ne sut comment sur le moment mais vit que l’un deux avait un carreau planté dans sa patte avant droite. Tout ça, c’était à cause de la gamine. Malheureusement pour lui, il était coincé avec deux Obalie et le gros phoque blessé. Bon, ils n’étaient que trois mais quand même. Les petites boules bleues recommencèrent à cracher leur éclats de glace et Eden les évita facilement. Ce dernier ordonna même à son Pokémon de voler en évitant leurs attaques mais ils en avaient clairement après l’humain. Evidemment, ils devaient le confondre avec l’autre gamine…

Leurs crachats étaient bien calculés puisqu’ils conduisirent Eden juste devant le gros phoque, qui avait oublié sa présence puisque ce dernier n’avait pas encore attaqué. L’immense Phogleur se redressa et se laissa tomber sur Eden qui évita au dernier moment son attaque Plaquage en roulant sur le côté. Et avec cela, les Obalies continuèrent de lancer des éclats de glace.

« C’est pas vrai ! »

Eden n’aurait jamais le temps de les éviter ! Par réflexe, il enfouit sa tête entre ses bras, espérant la protéger des attaques ennemies. Cependant, il ne sentit aucune douleur. En effet, Vibraninf s’était interposé et avec sa queue, il était parvenu à dévier les boules de glace. D’ailleurs, il avait même réussi à les renvoyer sur le fameux mur, laissant une légère fissure lors du choc. Eden se redressa vivement et se mit au côté de son Pokémon. Il pointa son arme dans leur direction et lorsque les Obalie ainsi que leur évolution lancèrent une attaque Laser Glace combinée, Eden tapa sauvagement le sol avec son bâton et invoqua un mur de glace. Avec l’attaque ennemie, ce dernier s’érigea facilement, à tel point que cela créa un mur qui sépara alors les deux groupes.

« Bon, nous voilà plus ou moins débarrassés des gêneurs. Bon, la gamine maintenant. »

Le blondinet se rapprocha du mur le séparant cette fois de Toko. Malheureusement, il ne pouvait le faire fondre, juste en créer… Puis il regarda son Pokémon et lui demanda alors de lancer une puissante attaque pour casser la glace. Vibraninf hocha la tête en guise d’approbation et survola un peu la scène pour prendre de la hauteur. Bien positionné, la libellule inspira un grand coup et recracha une sorte de fumée opaque violette directement sur la glace. Doucement mais sûrement, l’attaque agrandit la fissure et une fois qu’elle fut suffisamment grande, le Pokémon fonça dessus pour la briser.

« Et voilà ! »

Toko était enfin libérée mais la dernière attaque avait épuisé Vibraninf qui s’était allongé sur le sol. Eden s’approcha de son compagnon et le remercia de son aide mais étrangement, il refusa de rentrer dans sa balle. C’est alors qu’un nouveau craquement se fit entendre. Ce dernier provenait de l’autre mur. Oh non, les autres Pokémon sauvages allaient se libérer d’une minute à l’autre et les deux jeunes gens étaient toujours coincés sous la glace !! Instinctivement, Eden se redressa et se positionna devant son compagnon pour le protéger, bâton en main. Il ne pourra sortir d’ici tant que ces gêneurs persisteront.

La glace se brisa et les morceaux s’éparpillèrent. Le Phogleur blessé était toujours présent mais il n’était pas seul, les deux Obalies étaient présents également mais complètement épuisés par leur précédente attaque. Non, une créature étrange s’était rejointe à eux ; un immense bloque de glace. Une nouvelle créature dont Eden ne connaissait pas le nom. Le puissant bloc donna un coup de patte sur la glace et le sol se fissure juste en dessous. La fissure traversa toute la « salle » jusqu’aux pieds du blondinet qui ne flancha pas. C’était une intimidation ? Il en fallait plus pour intimider le garçon. Non, Eden ne se laissa pas abattre et continua de fixer l’étrange créature.

« Je ne te laisserai pas faire du mal à mon ami, tu m’entends !! »

Le Seracrawl gratta la glace comme un Tauros prêt à charger pendant quelques secondes et finalement chargea. Eden leva son bâton en l’air et invoqua des pics de glace sur la trajectoire de l’ennemi afin de dévier sa puissante attaque Damoclès. Malheureusement, cela n’impressionnait guère le montre et il continua de charger. La peur envahit rapidement l’esprit d’Eden qui pensait réussir son coup et finalement, invoqua un autre mur de glace pour se protéger au dernier moment. Cependant, il se brisa rapidement et Eden put voir la haine dans les yeux du Pokémon fou. Il allait se prendre le coup…

« Hein… ? »

Car non, Vibraninf s’était interposé entre le Seracrawl et Eden pour contenir l’attaque. Juste une seconde et dans un puissant hurlement provenant de la libellule, une lumière émana de son corps. Elle éblouit toute la pièce et tout fut comme absorbé par cette dernière. Lorsqu’elle rouvrit ses yeux, il se trouvait dans un endroit baigné de cette lumière. Il tourna plusieurs fois la tête à droite et à gauche pour comprendre ce qu’il se passait. Puis il repensa à son Pokémon qui s’était interposé. Une larme coula sur sa joue. Envahit par la colère d’avoir été si idiot, le garçon se recroquevilla sur lui-même, serrant la noigrune de son Pokémon. De son premier ami. Puis il sentit quelque chose sur son épaule droite, il se redressa et en se retournant, Eden observa une étrange forme plutôt impressionnante. Puis un flash l’éblouit à nouveau et l’élémancien revint à la réalité, dans cette prison de glace.

« YALDABAOTH !!! » hurla-t-il aussitôt.

La libellule venait de se transformer en une sorte de dragon des sables et de ses pattes avant, elle chopa le bloc de glace pour le bloquer totalement. La créature verte hurla une nouvelle fois et le sol se mis à trembler pour finalement se fissurer à plusieurs endroits. Impressionné devant la puissance de son Pokémon, Eden eut quelques secondes d’absence avant de s’agripper au dos de son Pokémon. Puis il ordonna à Toko de venir faire de même avant que le sol ne s’affaisse une seconde fois. Le Seracrawl tomba dans le gouffre facilement à cause de son poids alors que le Libegon pouvait à présent voler et supporter le poids de son dresseur mais aussi d’une seconde personne. D’ailleurs, le dragon des sables vola jusqu’à la sortie.

Une fois de retour sur la banquise, Eden descendit de son compagnon et s’empressa de prendre sa tête dans ses bras. Il n’en revenait pas, il avait évolué à nouveau ! Et quelle puissance !! Puis il cessa l’étreinte pour l’observer de plus loin ; il était immense ! La seule chose qu’Eden pensa en voyant sa taille, c’était le fait qu’il ne pourrait plus sortir en ville comme avant ! Sur cette pensée, le blondinet se mit à rire. Mais cela devait forcément arriver. Une fois son éclat de rire terminé, Eden se retourna pour regarder Toko et se pencha en avant :

« Je suis désolé. J’ai été stupide quand tu étais coincée derrière le mur de glace. Je n’ai pensé qu’à te taquiner et cela aurait pu nous être fatal. Alors je tenais à m’excuser ! »

Le Libegon fit comme son dresseur et baissa sa tête pour s’excuser du séisme et du coup, de la perte de deux Obalie dont la chair aurait pu servir…

[ Hrp : ♥ ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 217

Fiche de personnage
Points: 55
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Toko le Lun 30 Nov 2015 - 22:22

le jeune homme me lança une réflexion qui me donnait une envie... de lui faire regretter ses moqueries à coups de lames. Et avant qu'elle essaie de répondre, trois phoques tombèrent. Elle éclata alors d'un rire sadique.

-Tu t'es faits de nouveaux amis ?

Et alors que je regardais Eden recevoir la punition appropriée, Ryu me fit remarquer que moi aussi, je n'étais plus seule. Je me retournai pour faire face à quatre Obalie, qui essayèrent de m'attaquer avec des balles de glace. Mais plutôt que d'esquiver, comme Eden l'avais fait plus tôt, les attaques des Pokémon furieux, je prit volontairement les attaques tout en m'approchant. les balles glacées me firent mal, certaines me firent même des blessures sanglantes, mais je continuais à avancer. Arrivée assez proche d'eux, les boules bleues se figèrent, apeurée par cette gamine ensanglantée qui leur faisait face. Je ne pus retenir un petit rire sadique, qui figea encore plus les créature de glace.

-Vous m'avez fait mal, maintenant, c'est à mon tour.

Et sur ces mots, avant de comprendre quoi que ce soit, elle s'était jeté en avant, enfonçant la lame sous la bouche du premier Obalie, puis d'un coup rapide, trancha la moitié de ce qui semblait être la gorge et enfonça l'arme dans la tête de celui de gauche. A ce moment là, les bestioles essayèrent de fuir, mais le Fantominus les attendait dans leurs dos et, dès qu'il les eut devant lui, lança une attaque hypnose. Je fis donc la distance qui séparait des dormeurs et les achevait en silence. Au regard de mon Pokémon, je répondis seulement :

-Je préfère m'amuser

-Mais tu joue salement.

J'éclatai alors de rire, et entassai les corps. J'en avais quatre, plus celui de tout à l'heure, ça faisait cinq. J'en étais à la moitié, selon mon contrat. Un immense bruit se fit entendre. Je me tournai, le garçon avait éclaté le mur. mais je ne m'en souciais pas pour autant. Les seules questions présentent dans ma tête  étaient "comment je vais sortir de là ?" et "Comment sortir les corps ?" Puis je fus tout de même attiré par le bruit que faisait le garçon à côté. Il devait être en pleine action. De quelle façon il s'amusait ? Un coup d'oeil, et je vis un Pokémon inconnu et imposant. Je le vis faire une grosse fissure dans le sol.

L'instant d'après Ryu me conseilla de me retourner, pour faire face à deux de ces créatures, guidé par un petit quadrupède au cou disproportionné. Là, j'avais un problème. un coup d'oeil dans mon dos me fis comprendre qu'Eden avait lui-même des problèmes avec le sien. Je pris un tas de neige, en fis une boule et le lançai sur un des deux nouveaux arrivants. Le quadrupède recula un peu, mais les deux autres avancèrent encore un peu, lentement mais sûrement. Apparemment, ils ne craignaient pas les attaques.

Et alors que je me pensait moi-même en trèèès mauvaise posture, une lumière apparut de mon dos, se répercutant sur toute la glace autour, m'aveuglant. J'entendis les créature-bloc hurler. Elle devaient elles aussi avoir été aveuglée. Ma vue revint rapidement. J'entendis le jeune homme hurler d'abord le nom de son Pokémon, puis m'ordonner de monter sur le dos. Je courais aussitôt sur le dos du dragon, qui nous fit sortir, laissant le fantôme derrière nous. Un coup d'oeil en bas me fit voir que le sol se fissurait, emportant les grosses créatures à cause de leurs poids, et fit fuir les survivants.

Une fois rendu à l'air libre, le jeune homme s'excusa de sa réaction, qui m'avais fait perdre mon travail. En levant le regard, je remarquai qu'il me restai toujours un corps.

-Je m'excuse également. J'ai moi-même été bête. On est quitte ? Dis-je d'un air gênée.

Sur ce, la jeune fille regarda son manteau tâché de sang frais, et pris de la neige pour essayer d'enlever tout ça. Puis, je sortis la feuille de sous ma veste et la levai au vent. Puis, juste au moment même où je comptais la lâcher et abandonner le travail par la même occasion, Ryu déboula de je ne savais où, me murmura avoir trouvé leurs lieux de rassemblement. Je me mis à sourire.

-Je pense que nos chemins se séparent ici. Peut-être nous reverrons nous un jour. D'ici là, je vous souhaite une bonne suite de voyage et peut-être à bientôt.

Sur ce, je suivis les fantôme, tirant le seul cadavre qu'il me restait, jusqu'à une zone où je trouvai des centaines d'Obalie et pleins de Phogleur, et même des plus gros encore, ça devait être des Kaimorse sans doute. Il ne me fut pas difficile d'en trouver quelques petits, séparés du groupe dû à des jeux enfantins, pour terminer mon contrat.

[Et voilà, RP terminé. Je te laisse conclure, si tu veux.]

_________________
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 126

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Investir dans les Obalie [Eden]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum