[ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Sam 28 Nov 2015 - 18:12

Encore deux personnes à faire passer ? C'était devenu une banalité ces derniers mois que de faire des duos pour les épreuves. Peut-être était-ce à cause d'un manque de professeurs ? Elle n'en savait trop rien. Le plus important était de faire passer les différentes épreuves à ces jeunes personnes qui voulaient devenir des élémanciens. De ce qu'elle avait compris, il s'agissait d'un jeune homme et d'une jeune femme. Rien ne précisait que les deux se connaissaient et elle-même devait donc prendre ça en compte pour les différentes épreuves prévues. Hum ... Où est-ce qu'elle allait devoir les attendre ? Elle n'avait pas précisé le lieu exact et elle devait alors se décider à faire une présentation assez spectaculaire pour signaler aux deux jeunes gens lorsqu'ils allaient arriver. Mais pour ça, il fallait déjà les attendre.

Les Monts Tempête n'étaient pas les plus hauts monts d'Erasia, loin de là. Mais leur hauteur était pas négligeable et en même temps, Artikodin veillait au loin sur le pic glacé. Les pokémon qui habitaient ans cette zone étaient parfois un peu brusques, plutôt combattifs mais ils ne poseraient aucun problème pour le moment. D'un geste nonchalant, elle envoya quelques baies en direction de plusieurs Teddiursa. Les petits pokémon oursons s'en approchèrent, récupérant les baies avant d'aller les dévorer tout en se cachant dans les buissons. Ah ... Petites créatures, si mignonnes petites créatures mais si adorables aussi ... Comment les détester ? Elle les appréciait. Bon ... Peut-être qu'elle devait montrer ce dont elle était capable ? Il était temps de prévenir les deux aspirants élémanciens de sa présence pour qu'ils arrivent jusqu'à elle.

Tenant fermement un arc dans sa main, la flèche qui se présenta sur la corde était d'une belle couleur bleutée. Bandant l'arc, la flèche partit vers les cieux avant d'exploser en une belle volute de couleurs. Il y en avait de toutes celles de l'arc-en-ciel mais c'était suffisant ... Car maintenant, elle se trouvait sous ces différentes lumières. Reprenant place sur un rocher, elle ferma les yeux, arc déposé à côté d'elle. Finalement, lorsqu'ils allaient arriver jusqu'à elle, ils allaient avoir affaire à une jeune femme aux cheveux bruns courts, portant un kimono et armé d'un bec arc. Le sourire qu'elle avait semblait un peu bizarre, comme forcé bien qu'en même temps chaleureux. Il semblerait qu'elle n'y était pas vraiment habitué et que cela pouvait poser quelques petits problèmes.



Ce n'était pas qu'elle était méchante ou horrible, c'est simplement qu'elle ne savait pas réellement réagir face à des personnes inconnues. Malgré le fait que cela fasse déjà quelques années qu'elle était un élémancienne confirmée, il y avait toujours ce petit trac qui consistait à ne pas connaître exactement comment elle allait devoir s'adresser aux candidats. Oh, bien entendu, elle ne devait pas se montrer trop amicale. Ils n'étaient pas du même rang. Mais en même temps, elle ne devait pas se montrer trop autoritaire. Ainsi, depuis le début, elle était complètement perdue par rapport à la situation et n'avait donc tout simplement aucune idée ... sur toute cette histoire. Peut-être que cela passerait mieux lorsqu'elle lancerait la première épreuve. Oui, c'était toujours ainsi. Elle devait aussi préparer le terrain mais ça, elle avait déjà une idée.

[Voilà pour vous deux. Comme ça fait longtemps, je suis un peu rouillé mais ça devrait aller mieux plus tard.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Sam 5 Déc 2015 - 17:35

"Ca va Félicie ? Tu n'as pas trop froid ?" M'enquis-je
"Non, Féléicie est bien au chaud sous le chapeau", me répondit une petite voix au dessus de ma tête.

De fait, je portais mon costume de magicien, ou plutôt la version hivernale de celui-ci, bien pratique pour évoluer dans les monts tempêtes. Toute ma tenue, y compris mon chapeau, était doublée de fourrure pour lutter contre le froid. A l'origine, j'avais acheté cet uniforme pour certains de mes spectacles que je donnais en plein air, lors des veillées hivernales, mais eil se révélait très utile ici.

"Dis-moi Félicie, demandai-je pour prolonger un peu la conversation, pourquoi parles-tu de toi à la troisième personne ?"

Sa réponse me surprit :

"Félicie le fait pour mettre de la distance entre elle et ses émotions. Si elle ressent trop d'émotions à la fois, Félicie ne peut plus contrôler ses pouvoirs psychiques. Mais le problème sera réglé quand Félicie évoluera parce qu'elle aura un meilleur contrôle de ses pouvoirs !
- Je vois, merci."

Ce fait, bien que pas du tout préoccupant, m'avait intrigué dès ma rencontre avec la petite chatte. Mais ses explications collaient avec ce que j'avais vu : lorsque nous l'avions rencontrée, elle avait eu peur de nous, et sous l'effet de cette crainte, elle avait parlé à la première personne.

"Tu as l'air de savoir exactement où aller, Ombre" me lança alors une autre voix, que j'avais étrangement peu entendue depuis le matin.

Je réfléchis quelques secondes avant de lui répondre. Etais-ce le moment de lui en révéler un peu plus à mon sujet ? On dirait bien que oui.

"Je suis né et j'ai grandi ici, Jester. Je connais bien ces montagnes."
"Ah bon ?"
"Oui"
"Et t'en as encore beaucoup des secrets comme ça ?"
"Je te rappelle que moi, je ne sais toujours d'où tu viens"
"Oui, bon, c'est vrai... Mais du coup... On pourra aller squatter chez toi après ton épreuve ?"
"..."
"Allez, chuis sûre que t'en meurs d'envie !"
"...D'accord, on ira y faire un tour" répondis-je après un instant d'hésitation
"Cool !"

Et elle disparut elle aussi dans mon chapeau afin de vérifier si Félicie se portait bien. Pour une raison que je ne comprenais pas encore tout à fait, la Fantominus se montrait extrêmement protectrice avec la petite chatte. Félicie avait accepté de venir avec nous parce que Jester lui avait promis de veiller sur elle. Et jusqu'ici, elle tenait parfaitement son engagement. Mais j'avais un peu de mal à comprendre pourquoi Jester, d'habitude si légère et fantasque, avait fait une promesse aussi sérieuse. Encore qu'elle n'était pas la seule à se préoccuper de la petite : tous mes spectres, exceptés Pénombre, s'étaient pris d'affection pour elle : outre Jester, Caillou, qui furetait un peu partout dans la montagne à la recherche de nouvelles pierres, lui avait offert un petit grenat qu'il avait trouvé dans le coin. La pierre brillante avait ravi Félicie, et le géologue défunt avait adoré lui faire plaisir. Pour le moment, Félicie jouait avec la pierre sous mon chapeau. Même Bis aimait beaucoup jouer avec la chatte. Il faut dire qu'ils étaient à peu près du même âge, soit très jeunes... Quant à Fiesta, Félicie aimait beaucoup l'entendre jouer de la musique, et elle semblait complètement captivée lorsque le ballon sortait son petit violon.

Mais de mes trois spectres de sortie - Pénombre était comme à son habitude dans sa ball de pierre - il était celui qui restait le plus près de moi et je savais pourquoi : en tant que ballon, son corps rempli d'air était bien plus sensible aux fortes rafales de vents que nous subissions que ceux de Jester ou Caillou qui ne risquaient dans le pire des cas qu'une petite dilatation passagère. Aussi, pour ne pas se faire balayer par le vent, il restait près de moi, prêt à accrocher ses appendices à mon bras en cas de bourrasque. Je profitai de cette proximité pour discuter un peu avec lui de ma future épreuve :

"Vous pensez que je suis prêt pour cette épreuve ?"
" Vous, vous vous sentez prêt, et c'est tout ce qui compte, me répondit-il. Sinon, vous ne seriez pas ici".
"Certes, mais c'est grâce à vous et à vos conseils que j'ai appris à maîtriser le vent. Vous êtes celui qui connait le mieux mes capacités. Pensez-vous que je sois réellement prêt ?"
"Vous en doutez ?" Me demanda alors Fiesta, visiblement surpris.
"Moi, non. Mais dans cette histoire, mon avis ne compte pas. C'est une tierce personne qui va m'évaluer. C'est pour ça que votre opinion m'intéresse."
"Eh bien... Dans ma longue après vie, j'en ai vu des maîtres de l'air. Je suis Nalcien moi-même, et je l'étais de mon vivant. Vous ne faites pas partie des plus puissants que j'ai rencontré. Vous ne serez probablement jamais capable de conjurer une tornade assez puissante pour ravager une forêt. En revanche, vous avez un don naturel pour jauger la puissance de vos bourrasques et obtenir des résultats techniquement complexes. Songez à ce que nous avons accompli lors du Requiem. Bien peu des maîtres de l'air de ma connaissance aurait été capable de ce résultat sans même maîtriser le son. D'ailleurs à ce sujet, savez-vous vers quelle maîtrise vous allez vous diriger ?"

Bien que je ne fus pas spécialement inquiet, la réponse du ballon me rassura car elle recoupait mes propres conclusions au sujet de ma maîtrise. Je lui répondis :

"La maîtrise du son m'intéresse pour créer des ambiances sonores lors de mes tours et pour compléter mes illusions visuelles avec des éléments audibles. Mais la caractéristique première du magicien, c'est la vitesse. Le magicien doit toujours penser plus vite que son public et presque toujours agir plus vite que lui... Sauf si cela le dessert, bien entendu"
"Je comprends. Quoiqu'il en soit, je vous souhaite bonne chance, et je suis prêt à vous assister dans cette épreuve si vous en avez besoin, Ombre."
"Merci"

Après vingt minutes de marche supplémentaires, nous arrivâmes finalement à proximité du lieu de l'épreuve, sur une crique glacée, et Jester fut la première à repérer les lueurs multicolores dans le ciel. Me dirigeant vers leur source, je découvris une jeune femme aux cheveux châtains armée d'un arc. Ce devait être elle, mon examinatrice.

"Bonjour, me présentai-je. Je m'appelle Ombre, et je suis un magicien originaire de Nalcia. J'ai été convoqué ici pour passer une épreuve d'élémancien. Seriez-vous la personne chargée de m'examiner ?"

Ce faisant, je fis une légère révérence, et comme par magie, mon chapeau se souleva de ma tête pour saluer de son propre chef. Un des petits tours que j'avais appris à Félicie, qui était aussi enthousiaste pour apprendre la magie que Jester. Et d'ailleurs en parlant de magie... Ces lumières, si je ne me trompait pas, avaient été obtenues au moyen d'un prisme... d'eau ou d'air ? Mais je n'eus pas le temps d'y réfléchir d'avantage que déjà la Psistigri perchée sur ma tête remettait le couvre-chef à sa place. Après tout, il ne faisait pas très chaud.

"Bonjour bonjour !" s'exclama alors Jester, me donnant ainsi l'opportunité de faire les présentations, puisque tous mes fantômes étaient rassemblés :

"La Fantominus s'appelle Jester, le Skélénox Caillou, le Baudrive, Fiesta, et la Psistigri sous mon chapeau, Félicie."

Et maintenant ? J'étais seul avec mon examinatrice, or ma convocation stipulait qu'il y aurait deux participants. Nous devions donc attendre cette deuxième personne.
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Lun 14 Déc 2015 - 16:44

Hugo était arrivé au pied des monts tempêtes. Après plusieurs jours de voyage en amoureux, il s’était séparé de Violette. Le couple s’était donné rendez-vous quinze jours plus tard, devant l’arène de la capitale Nalcienne. Hugo avait alors embrassé sa moitié avant de descendre du gigantesque Airmure et de se mettre en route vers le lieu de rendez-vous de son épreuve. Les lieux n’étaient d’ailleurs guère accueillants. Bon, l’altitude ne faisait pas peur au jeune homme, tant qu’il avait un contact avec la terre, mais les bourrasques de vent qui sévissent sur les monts risquaient d’un peu trop le déstabiliser dans son ascension à son goût.

L’aube venait de se lever tandis qu’Hugo se mit à escalader les monts tempêtes. Il ne savait pas quoi chercher mais il continuait de grimper, se doutant que la montée de cette montagne était en soi une première partie d’épreuve. Il grimpait alors sans pause, utilisant sa maîtrise de la terre pour s’aider lors de situations plus délicates. Le Terrosien finit par se poser quelques instants dans une caverne naturelle, se protégeant par la même occasion des vents violents. Le jeune homme s’assit dos au mur avant de libérer son plus récent compagnon. Le blond scrutait du regard le petit lionceau tandis que ce dernier s’était déjà réfugié à l’opposé de la grotte, le regard fuyant.

« Regarde ce que j’ai pour toi… Tu dois avoir faim, non ? Viens Leio, tu sais que je ne te ferai pas de mal… » tenta Hugo tout en sortant des petits cubes de viande séchée d’un petit sac de toile.

Le jeune homme, résigné, laissa tomber la nourriture au sol et rapprocha ses genoux de son menton, observant silencieusement le Pokémon feu. Depuis qu’Hugo l’avait sauvé du Séviper qui avait tenté de le manger, le lionceau était totalement traumatisé et même les bonnes ondes de Doc ne réussirent à l’apaiser ni le calmer. Il fuyait le contact physique, si bien qu’Hugo n’avait pas réussi à le toucher une seule fois depuis qu’il l’avait capturé…

« Allons Leio, tu dois manger, regarde, tu ne risques rien, j’en mange un pour te prouver que c’est bon. »

Le dresseur piocha alors un cube de viande avant de le mettre en bouche, mastiquant difficilement l’aliment. Malgré cette tentative de conviction, aucune réaction ne semblait émaner de la part de l’enfant du feu. Hugo ne savait plus quoi faire. Il n’avait pas eu d’autres choix que de le capturer, il serait mort dans le cas contraire. De plus, aucun Némélios, qui sont pourtant des Pokémon protecteur envers leurs petits, n’avait pris sa défense, indiquant qu’il était probablement orphelin. Mais le plus difficile était de savoir si l’Hélionceau était juste traumatisé par son attaque, ou s’il avait une véritable peur des humains… Le blond finit de mâchouiller le morceau de viande et souffla de lassitude… Le dressage de ce petit sera un travail de longue haleine.

L’élémental s’apprêtait à abandonner pour l’instant et à rappeler Leio dans sa Pokéball quand une myriade de petites explosions se fit entendre hors de la caverne. Hugo bondit alors sur ses pieds, sortit de sa grotte et s’empressa de déterminer d’où venaient ces bruits de détonation. En levant la tête, il aperçut des étincelles de toutes les couleurs dans le ciel. Le blond enregistra la position que le feu d’artifices venait d’indiquer et retourna dans la grotte. Les petits cubes de viande avaient disparu tandis que l’Hélionceau finissait de manger le dernier. Le blond ne put réprimer un sourire… Au moins il n’allait pas se laisser dépérir…

Le dresseur passa une main dans ses cheveux blonds comme les blés et finit par rappeler son Pokémon avant de se remettre en route. C’est avec le cœur un peu plus léger qu’Hugo se mit à escalader les derniers mètres qui le séparaient de son examinatrice. À sa grande surprise, le Terrosien n’avait vu aucun Pokémon lors de son escalade… Les conditions climatiques ne devaient être favorables à la prolifération de peu d’espèces.

Hugo se rapprochait du lieu de passage d’épreuve. Il décida de couper court à l’attente et fit surgir un pilier de terre, l’élevant de deux mètres dans les airs. Le Terrosien arriva sur un petit plateau où se trouvait une jeune femme assise sur un rocher, probablement l’examinatrice, vu son arc posé à terre. Un autre homme se trouvait sur le plateau, entouré de divers Pokémon.

Hugo sauta de son pilier terrestre et atterrit à son tour sur le lieu de rendez-vous. Il s’apprêtait à se présenter à son examinatrice quand son regard se posa sur son collègue d’un jour… Ses traits fins, si particuliers, presque familiers… Il voyait en cet homme une Violette au masculin… Hugo bloqua pendant quelques secondes avant de se rendre compte de la situation dans lequel il venait de se mettre : arriver sur le lieu de rendez-vous à l’aide d’un pilier de terre massif, la démarche confiante avant de s’arrêter subitement en plein élan, sans aucune réponse apparente…

*Idiot !* pensa-t-il.

Il devait se ressaisir au plus vite. Le jeune homme tenta de paraître soudainement plus serein et s’inclina respectueusement devant sa supérieure.

« Je suis Hugo, de l’île d’I’maï. J'ai été convoqué dans ces monts pour passer une épreuve visant à déterminer si j’ai le niveau pour devenir élémancien. »

Le jeune homme se plaça alors aux côtés de son co-examiné et attendit que l’examinatrice donna ses premières instructions.

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Mer 13 Jan 2016 - 18:46

[Mea Culpa ... C'est même pas que je voulais pas le faire, c'est juste que ... J'ai complètement zappé votre existence ... Désolé ... Pour la peine, je vous répondrais bien plus vite maintenant.]

"Bon ... Bonjour à vous ... deux."

La jeune femme avait salué les deux personnes en s'inclinant doucement et respectueusement. Il était difficile de croire que cela allait être elle qui allait tout simplement être leur professeur pour ce cours pourtant si particulier. Néanmoins, il ne fallait juger un livre à sa couverture et voilà qu'elle regardait les différents protagonistes. Bien ... Il y avait des pokémon mais elle se devait de leur expliquer aussitôt ce qui allait se passer :


"Pardonnez-moi mais je tiens à vous prévenir que vous n'aurez pas besoin de vos pokémon pour les prochaines épreuves. Du moins, celles que je compte vous préparer. J'imagine que vous savez en quoi consiste le rôle d'élémancien, n'est-ce pas ? Néanmoins, je pense qu'il me faut faire une démonstration au cas où. L'élémancie consiste à insuffler la puissance de votre élément dans votre arme ou alors votre corps, pour pouvoir profiter de cela."

Elle avait gardé son arc en main, laissant paraître quelques veines bleues sur son visage et ses bras avant de bander l'arc. Sans même utiliser une flèche en bois, voilà qu'une composée d'eau fit son apparition entre la corde et le bois, la jeune femme tirant dans les airs avant que la flèche ne quitte l'arc. La flèche, après plusieurs mètres de hauteur, vint exploser dans les airs pour produire une dizaine de flèches qui tombèrent au sol, gelées et aussi pointues que des stalactites.

"V... Voilà à peu près ... à quoi correspond ... l'élémancie. Maintenant, ma première ... épreuve ... sera de voir ... Comment vous vous débrouillez au combat avec votre élément ... mais aussi avec votre arme ... si vous en possédez. Vous allez faire un court combat entre vous deux ... pour que je puisses voir ce qui colle ... ou non. Si ... vous ne savez que maîtriser votre élément, je vous recommanderai alors un combat élémental ... tout ce qu'il y a de plus simple ... Imaginez alors que votre élément ... est comme une extension de votre corps. Nous verrons alors si vous avez une partie de votre corps ... plus disposée à avoir votre élément ou non. Bonne chance."[/color]

Elle s'était positionnée non-loin d'eux, regardant les deux personnes. AH ! Elle avait oublié de se présenter ... C'était maintenant trop tard. Se triturant les doigts, elle n'osa pas regarder les autres personnes, attendant qu'ils commencent à combattre. Elle-même utilisait son arc pour faire profiter son élément de cette arme mais à côté ... elle pouvait aisément faire ceci aussi. Elle s'était assise, pointant un bras devant elle alors que l'eau commençait à former une arbalète de poing entièrement aqueuse. Elle pointa ensuite l'arme vers le ciel, tirant un carreau qui vint exploser après quelques secondes pour arroser un peu les deux hommes. oups ... Euh .. C'était le moment du gong de départ pour commencer le combat. Oui, on allait dire ça comme ça, ça sera beaucoup mieux. Enfin, il fallait juste espérer qu'ils aient compris le message ... alors qu'elle n'avait pas réellement cherché à leur expliquer comment faire.

[Combat en 2 posts chacun. Je posterai après la première série de deux posts pour "juger" la première partie du combat. Sachez que le but n'est pas de gagner ce combat hein ? Mais de montrer ce que vous savez faire avec votre élément pour débuter."]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Ven 15 Jan 2016 - 23:37

Dès qu'il aperçut le piler de pierre érigé par le dénommé Hugo, Caillou s'approcha de lui, l'air fortement intéressé, et il se présenta avec sa gaité coutumière :

"Bonjour monsieur, je m'appelle Caillou, et voyez-vous, il se trouve que je suis fortement intéressé par les roches et minerais en tout genre. J'ai déjà une collection de plusieurs milliers de pièces ! Je vois que vous êtes maître de la terre... Auriez-vous repéré lors de votre ascension des pierres rares ? J'ai trouvé quelques spécimens très intéressants en venant ici mais..."

Tandis qu'il continuait de palabrer, je sentis une légère pression s'exercer sur mon chapeau, qui s'enfonça un peu plus sur ma tête. Félicie était apparemment impressionnée par le nouveau venu, mais je soupçonnai que c'était moins l'homme lui-même que son pilier de pierre qui l'avait effrayée.

Jester déboula alors devant le nouvel arrivant en compagnie de Fiesta et lança :
"Eh, Caillou, tu vois pas que tu embêtes le monsieur ? Allez, laisse un peu les autres se présenter aussi ! Moi c'est Jester, enchantée !
- Et moi Fiesta, enchanté de même,"
compléta le Baudrive.

Pour ma part, je le saluai en m'inclinant et en ôtant mon chapeau.

"Ombre, magicien originaire de Nalcia. Je suis ravi de vous connaître ! Et sur ma tête se trouve Félicie."

La jeune chatte jaugea l'humain puis consentit, au bout de plusieurs secondes, à secouer sa patte droite pour le saluer. Puis elle replaça le chapeau sur ma tête pour retourner bien au chaud. Ensuite, notre examinatrice nous fit sa petite démonstration, assez impressionnante quoique sur un ton mal assuré, puis nous expliqua en quoi consisterait notre première épreuve : un duel un contre un. Dès qu'elle l'entendit, Jester s'écria :

"Chic, ya Ombre qui va se battre ! On va regarder ça ! Qui veut des friandises ?"


Et tandis qu'elle s'éloignait de la zone de combat et se rapprochait de la femme armée d'un arc, elle sortit de sa gueule gazeuse une grande quantité de fruits secs grillés : amandes, pistaches, noisettes... Fiesta et Caillou les acceptèrent avec plaisir, et Jester prit même la peine d'en proposer à Félicie. Bien sûr, elle en profita également pour emmener la petite chatte avec elle, en sécurité, avec son chapeau. Je notai son clin d'oeil à mon attention en s'éloignant. Même Pénombre s'était résignée à faire léviter sa ball de pierre jusqu'au point de rassemblement de mes autres Pokémon - sans toutefois en sortir - afin que le poids conséquent de l'objet ne me gêne pas. Tant de mansuétude de sa part me surprit, mais j'y lus également une possible amélioration future de nos relations, ce qui me fit plaisir.

Je me plaçai donc sur la plate forme désignée par notre arbitre, puis fis un léger sourire en direction d'Hugo, signe que les choses sérieuses n'allaient pas tarder à commencer. Puisque j'avais le droit d'utiliser des armes, j'allais en profiter. Après tout, que serait un magicien sans son art de la mise en scène ?

Je fis donc jaillir d'une de mes manches une carte à jouer, qui se téléporta comme par magie dans ma main droite tendue. Mais ce n'était qu'un bête bout de papier cartonné. En revanche, bien vite jaillirent de mes mains une bonne centaines de cartes de même taille que j'envoyai voler en direction du visage d'Hugo en modulant les vents qui soufflaient sur la montagne. Si d'aspect, ces papiers étaient semblables à ma première carte, ils n'en étaient pas pour autant identiques : leur matériau était bien plus léger et pliable, si bien qu'un léger souffle d'air suffisait à les expulser de ma manche et à leur faire reprendre leur taille d'origine. Ils formaient ainsi une pluie de cartes qui s'abattait sur mon adversaire. Mais je n'avais pas fini de détourner son attention. Ceci n'était qu'un début.

Alors que je l'espérais désorienté par les carte, je lui fonçai dessus, parapluie tendu et je plaçai deux faibles mais rapides coups d'estoc dans sa direction. Je maîtrisai e effet cette forme de combat, similaire à la canne. Je ne perdis pas de temps à vérifier si j'avais touché ou non. Ce n'était pas mon but, sans compter que cette attaque était à peu près aussi agressive que la charge d'un Chenipan. Mais elle préparait ce qui allait venir ensuite.

Anticipant une éventuelle riposte élémentaire d'Hugo - apparemment, il n'avait aucune arme sur lui, je fis un grand bon en arrière, amis je savais déjà que cela ne me protègerai ni d'une pluie de roc, ni d'une secousse. Les monts en eux-mêmes avantageaient le Terrosien, mais le vent ici soufflait fort, ce qui équilibrait nos chances. Afin de parfaire ma défense, j'invoquait soudain depuis l'air ambiant un brusque courant ascendant, tout en ouvrant mon parapluie en plein dedans. Celui-ci n'était pas, contrairement aux flèches de mon examinatrice, une arme élémentaire, mais c'était néanmoins un objet conçu pour être utilisé par un élémental de l'air, puisqu'il avait la particularité d'amplifier l'air qui touchait sa toile en le piégeant dans une boucle aérienne. Ainsi, je m'envolai de deux bons mètres dans les airs. Malgré le coup de pouce de mon outil, je réalisai alors que Fiesta ne se trompait pas à mon sujet : il y a encore quelques mois, j'étais incapable de réaliser cette figure. J'avais donc indéniablement progressé.

Mais je n'avais pas le temps de songer à tout ceci. Actuellement, je dominais la situation grâce à ma hauteur, mais je faisais également une cible bien trop facile... Il était temps de frapper à nouveau ! Les flèches d'eau de la jeune archère me donnèrent alors une idée : tendant la main droite vers Hugo -la gauche tenait le parapluie - je concentrai l'air à son extrémité, formant ainsi une sorte de dard aérien quasi invisible d'environ cinq centimètres de long, que je projetai sur ma cible. Histoire de l'empêcher de se ressaisir trop tôt, je lui envoyai trois autres "flèches" d'air tandis que je redescendais vers le sol. Une fois, bien que prêt à esquiver une contre attaque, je me permis un sourire à l'égard de mon adversaire.

Quoiqu'amusé, il ne se voulait pas moqueur. C'était le sourire habituel du magicien qui disait à son public :
"Et maintenant, cher public, à votre avis, comment ai-je réussi ce coup-là ? Et qu'allez-vous faire ?"

Je repensai alors à ce qu'avait dit mon examinatrice. J'ignorai si c'était avec cette partie de mon corps que je commandais le mieux à l'air, mais ce qui était sûr, c'est que la partie de mon corps que j'utilisais le plus, c'était mes mains. Les mains étaient le premier outil du magicien...

[Bien sûr Hugo, tu peux esquiver tout ce que tu veux. MP/Skype si souci Wink ]
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Dim 31 Jan 2016 - 19:31

À peine le Terrosien s’était installé aux côtés de son camarade d’une nuit que les Pokémon de ce dernier le prirent d’assaut. Un fantôme dont le visage était recouvert d’un masque lugubre vint en premier à sa rencontre. Hugo regardait d’un air interloqué cette créature qui lévitait dans les airs. Enfin, l’ectoplasme se présenta comme se prénommant Caillou. Le blond haussa un sourcil, surpris par ce nom si… Simple ? Écoutant cependant avec attention la demande du Pokémon, le jeune homme lui répondit avec regret qu’il n’avait pas pris le temps d’analyser le sol en venant ici. Les autres Pokémon de l’inconnu se présentèrent à leur tour, tous lévitant mollement dans les airs, avant que leur dresseur prenne enfin la parole.

Hugo se sentit légèrement pâlir quand l’autre examiné révéla être originaire de Nalcia. Premièrement, cela signifiait qu’il était de l’élément opposé, et donc celui dont il ignorait tous les secrets. Deuxièmement, cette information rendait Hugo encore plus confus quant à la troublante ressemblance entre l’inconnu et Violette. S’étant présenté auparavant, le jeune maître de la terre se contenta d’hocher la tête avant de lâcher un :

« Enchanté. »

L’élémental observa alors avec attention la démonstration de son examinatrice. Elle était sans conteste une impressionnante maîtresse de l’eau, mais sa maladresse touchante la faisait paraître bien plus fragile qu’elle ne devait l’être. Gardant cependant bien à l’esprit qu’elle était sa supérieure, Hugo se positionna à l’une des extrémités du terrain, faisant ainsi face à Ombre. Un combat élémental hein… Il fallait avouer que le blond ne s’était pas réellement battu depuis les évènements du festival des Lumières… Et l’on ne pouvait pas vraiment dire que tout s’était déroulé comme prévu…

Tout en chassant ses mauvais souvenirs de son esprit, le jeune homme libéra ses Pokémon. Si l’épreuve devait durer toute la nuit, il valait mieux qu’ils soient libres de leurs mouvements. Le dresseur adressa un sourire plein de sous-entendus vers ses deux aînés tout en désignant le lionceau du menton. Les deux baby-sitters acquiescèrent immédiatement, comprenant qu’ils étaient de mission eux aussi.

Se retournant alors vers son adversaire, il rendit le sourire d’Ombre et se mit en position de combat. Hugo ne savait pas si son adversaire possédait une arme et secrètement, il espérait que ce ne soit pas le cas. Il pouvait rivaliser avec un autre élément, mais avec une épée, un sabre,… ? Toujours est-il qu’il observa le premier tour de passe-passe du magicien Nalcien. Se tâchant à garder la tête froide, il ne fut pas surpris de voir une rafale de cartes déferler dans sa direction.

Hugo tapa alors du pied et fit surgir un large disque de terre du sol qu’il positionna face à son visage. Les cartes volantes vinrent s’y planter sans détruire la création terrestre qu’Hugo renvoya tel un frisbee vers son adversaire. L’élémental ne se faisait pas d’illusion, une création aussi massive était facile à esquiver, surtout pour un fils des vents, mais par cette riposte,il montrait qu’il comptait bien faire l’étalage de ses pouvoirs.

En relevant la tête, Hugo vit son adversaire dans les airs tandis qu’il encaissa deux charges élémentales. Cependant, il faudrait beaucoup, beaucoup plus que ces légères attaques pour mettre  le jeune homme au tapis. Il observa alors son opposant s’envoler à l’aide de son parapluie. On voyait bien là le style des magiciens. Le blond sourit et en concentrant son pouvoir au niveau de ses pieds, il fit surgir un second pilier de terre semblable à celui qui lui avait permis d’arriver sur les lieux de l’épreuve. Ayant créé sa colonne à la dernière minute, l’impulsion invisible d’Ombre s’y écrasa et la détruisit. Hugo se laissa alors volontairement retomber au sol. Une fois en contact avec son élément, il roula sur le côté pour éviter les flèches de l’adversaire et finit par se mettre à genoux. Une fois en position, un sourire carnassier se dessina sur son visage et Hugo frappa le sol du poing, faisant surgir du sol deux lianes de terre, semblable à de la corde, qui s’élancèrent dans les airs pour s’enrouler autour des chevilles du maître aérien.

Hugo utilisa alors sa maîtrise pour faire claquer ses lianes au sol, espérant alors entraîner l’adversaire dans sa chute. Le maître de la terre invoqua ensuite sous ses pieds un petit pilier d’une trentaine de centimètre et incliné en arrière, lui permettant à son tour de faire un grand bond en arrière.

L’élémental fit ensuite surgir de terre une multitude de pics de terre qu’il envoya dans la direction d’Ombre. S’il s’était contenté d’esquiver jusqu’à maintenant, il était bien décidé de montrer ce qu’il avait dans le ventre… Il ne s’était jamais aussi vivant, la terre vrombissait à son contact et son cœur battait en rythme avec celui de son élément.

[Je préfère n'en faire pas trop, comme c'est la première épreuve. MP si besoin Smile]

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Lun 8 Fév 2016 - 10:36

L'archère semblait comme émerveillée devant le spectacle que venait de lui offrir Ombre. Il fallait avouer qu'utiliser des cartes comme arme, ce n'était pas très commun et habituel. Pour autant, malgré tout cela, elle tentait de garder une certaine contenance et de ne pas trop dévoiler ses sentiments par rapport à tout ça. Il valait mieux ne pas ... poser trop de problèmes, n'est-ce pas ? Du moins, pas de la sorte, bien entendu.  Car oui, le combat ne s'arrêtait pas là et il y avait une seconde personne qui livrait bataille. Pour autant, l'archère ne l'ignora pas, observant alors la façon de se battre avec Hugo. C'était une bonne chose, très bonne chose que lui aussi soit des plus sérieux durant ce combat.

Du côté d'Hugo, c'était plus classique mais pour autant, ça ne voulait pas dire que ce n'était pas efficace, loin de là. Il était aisé de reconnaître et voir les efforts du jeune homme dans la maîtrise élémentaire de la terre pour "forcer" son adversaire a retrouvé le plancher des vaches sans pour autant se retrouver très vite sans possibilités de l'atteindre ensuite. Oui ... Car voilà tout simplement ce qui était en train de se passer. Un affrontement entre Terre et Air ... Et tout cela supervisé par une demoiselle maîtrisant l'Eau. Autant dire que le cumul des éléments avait de quoi faire sourire tout le monde. Pour autant, ce n'était pas maintenant qu'elle allait arrêter tout ça. Elle reprit la parole d'une voix plus calme qu'auparavant :


"Vous faites du très bon travail, tous les deux. Je vais vous demander maintenant de bien vouloir accélérer tout ça ... et de tout donner dans vos gestes. Que je puisse voir maintenant les limites de vos capacités. Par contre, n'oubliez pas, cela reste un entraînement, ne cherchez pas à tuer votre adversaire. Si vous le blessez légèrement, ne vous inquiétez pas, je vous soignerai, d'accord ?"

Elle se voulait rassurante et aimable mais il fallait juste reconnaître que le timbre de sa voix laissait justement paraître son inquiétude. Malgré toutes ses belles paroles, c'était elle qui était la moins rassurée. Elle connaissait parfaitement ses pouvoirs, le souci résiderait plutôt dans comment allaient combattre les deux personnes. Si par malheur, ils faisaient n'importe quoi, ils allaient causer plus de problèmes qu'autre chose. Elle ne pouvait pas laisser ça et ... enfin voilà. Elle était inquiète à cause de ce que tout cela allait donner s'ils décidaient de faire n'importe quoi. Elle ne pouvait pas se permettre une telle chose malheureusement. Ah ... Bon ... Il fallait juste espérer que le combat se déroule tranquillement, dans le respect des règles et d'autrui. C'était l'unique chose qu'elle demandait pour que tout soit plaisant comme expérience ... avant de passer à l'autre partie de l'examen. Il n'était pas forcément très difficile, juste épuisant mentalement. La jeune femme continua de regarder tout simplement les deux hommes en train de se battre. Qu'est-ce qu'ils allaient prendre comme voie après cela ? Ce qu'ils passaient, ce n'était que la base même de l'élémancie. Qu'est-ce qu'ils allaient envisager comme futur ?

[Seconde phase du combat. Il n'y a pas obligatoirement de gagnant. Donnez tout ce que vous avez ...]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Mer 10 Fév 2016 - 18:05

Alors que j'esquivais de mon mieux la dernière attaque d'Hugo, malgré tous mes efforts, une de ses pointes se joua de mes esquives et m'effleura la joue, la faisant saigner. Mais la légère douleur qui s'en suivit valait largement le coup, car cet impact m'avait permis de réaliser quelque chose : contrairement à ce que je pensais au départ, les piques que m'envoyait le jeune géokinésiste n'étaient pas en pierre, mais en terre !

Et autant des pointes de pierres étaient difficilement manipulables par le vent et surtout risquaient de repartir dans une direction complètement aléatoire si je forçais trop pour les dévier, et risquaient de blesser les personnes et Pokémon présents, ce que je souhaitait éviter à tout prix. Mais puisqu'il s'agissait simplement de terre, je pouvais éparpiller cette dernière avec une bonne bourrasque sans blesser personne, et c'est d'ailleurs ce que je fis.

Main droite tendue, paume vers le haut, je relevai les doigts, érigeant un bref mais puissant courant ascendant qui désolidarisa les particules de terre, les faisant retomber en poussière brune tout autour de moi. Une telle mise en scène n'était pas nécessaire pour désamorcer l'attaque, mais j'imagine qu'on pouvait mettre ça sur le compte de la déformation professionnelle.

C'est sur cette ultime parade que notre examinatrice nous signala la fin de cette manche. Après nous avoir exprimé sa satisfaction quant à ce premier combat, elle nous enjoignit à commencer le second en donnant "tout dans nos gestes".
Je profitai de cet intermède pour faire revenir à moi mes cartes, qui s'étaient éparpillées dans la neige environnante à l'aide de quelques souffle de vent, tout en réfléchissant... Hum, si je devais vraiment tout donner, autant ne plus utiliser d'armes. Je n'était absolument pas un apprenti vandale qui n'aimait rien de plus que les débordement de violence, et puisque j'étais avant tout ici pour montrer mes dons d'aérokinésiste, ces armes étaient désormais superflues.
Percevant ma demande muette, Jester se rapprocha de moi, et avala d'un seul coup de langue toute mes cartes ainsi que mon fameux parapluie dans son ventre gazeux sans fond. Mais elle avait senti mon trouble, aussi elle me demanda :

"Ca ira ?
- Oui, je te remercie. C'est juste que... Je n'ai pas du tout envie de blesser quelqu'un en y allant trop fort. Même s'il s'agit d'un adversaire, même si cette compétition est amicale, et même si cette jeune fille peut nous soigner en cas de pépin.
- En parlant de soigner, tu devrais lui demander quelque chose pour cette coupure...
- Je ne te savais pas si maternelle Jester !" J'eus un léger sourire intérieur. "Mais ça ira, ce n'est pas la première que je me fais en pratiquant la magie, je t'assure...
- Oui bah en attendant, moi je te trouve assez stupide !" Elle redevenait moqueuse comme dans ses meilleurs jours. "Tu est un sacré Magicien, nom d'un Groudon ! Si ya bien un type d'élémental qui peut vaincre un ennemi sans le blesser c'est toi ! Tu sais ruser non ?
- Oui, mais pour bluffer, y aller "à fond" est contre-indiqué. La ruse c'est quelque chose d'assez petit, de subtil, de discret...
-Et bah fais des ruses plus grosses et de moins discrètes ! C'est pas toi qui disait qu'un bon tour bien placé pouvait résoudre tous les problèmes...
- Si mais...
- Ya pas de mais ! Tu y vas et tu donnes tout ce que t'as !
-... Merci Jester.
- Je t'en prie, je suis là pour ça !" Et elle me tira la langue puis repartit rejoindre mes autres spectres.

J'étais prêt et cela tombait plutôt bien, car la jeune archère nous faisait signe de recommencer. Je me mis donc en position. Je n'avais pas cherché à bluffer lorsque j'avais remis, de manière bien visible, mes armes à Jester. Mais ce n'était pas parce que je n'avais plus d'armes sur moi que je ne pouvais pas en récupérer ailleurs.

Pour commencer, j'ouvris les hostilités en faisant croire que je souhaitait réellement y aller à fond dès le début : les deux bras tendus devant moi, paume relevée face à mon adversaire, je fis se lever une violente bourrasque, bien plus forte que toutes celles que j'avais invoquée jusqu'ici, comme si je souhaitait faire tomber Hugo dans le vide alors que ce dernier se trouvait plusieurs mètres derrière lui. Mais une telle technique n'aurait de toute façon pas marché contre un maître de la terre, et de toute manière, ce n'était pas mon but.

Brusquement, je fis décrire un virage à quatre-vingt-dix degrés au courant d'air : d'abord braqué sur Hugo, il fila brutalement vers les cieux... Ce qui fit au passage remonter à hauteur d'homme une grosse quantité de la neige qui jonchait le sol. Mon but était bien évidemment d'aveugler mon opposant, car j'allais avoir besoin d'un peu de temps pour préparer ma technique suivante.

J'avais déjà repéré lors du premier affrontement quelques stalactites de glaces qui pendaient ça et là le long de certains rochers à flanc de montagne. D'une bonne poussée de vent, je les décrochais et les lui envoyaient dessus. Anticipant un éventuel mur de pierre comme protection et une contre-attaque de sa part, je fis se lever une véritable tempête de neige afin de masquer ma position. Bien sûr, un maître de la terre n'avait pas besoin de ses yeux pour me localiser, aussi je fis apparaître juste sous mes chaussures un coussin d'air, qui me permettait de léviter à quelques centimètres au dessus du sol. C'était très peu mais suffisant pour ne pas être en contact direct avec l'élément de l'adversaire. Pour le reste, tant que je restai mobile, avec toute la neige que je faisais voler en tourbillon dans les airs, il aurait du mal à me repérer.

J'esquivai une ou deux attaques, me prit malgré tout quelques cailloux volants dans le visage, mais j'encaissai sans trop de problèmes,  puis concentrai mon énergie afin de décrocher de la montagne une énorme stalactite qui faisait presque un mètre de long et qui était perchée plusieurs mètres au-dessus de moi. La manipulant avec précaution, je la fis descendre avec le vent à mon niveau, tout en luttant contre les bourrasques naturelles qui fendaient l'air et qui menaçait de l'arracher à mon emprise, puis braquait ma lance improvisée au niveau de mon visage, pointe dressée vers mon adversaire.

Normalement, elle devrait se fracasser sur un bouclier de pierre surgi du sol, comme mes piques d'air. Mais j'avais anticipé cette défense : alors que la lance glacée allait frapper, j'invoquai des lames d'air qui tranchèrent la longue pique en une multitude de petit éclats tranchant. Puis, invoquant une mini tornade, je me mis à envoyer des éclats dans toute les directions sur Hugo.

J'avais encore un dernier atout dans ma manche : je fis se resserrer la tornade jusqu'à ce qu'elle encadre Hugo. A présent, les éclats de glace tourbillonnants, qui allaient et revenaient sur leur cible comme des boomerangs, m'empêchaient de bien distinguer le Terrosien, mais la réaction la plus probable de cette dernière serait d'ériger un cocon de pierre pour se protéger quel que soit l'angle de l'attaque. Mais vent qui se rapprochait de plus en plus de lui me laissait un dernier avantage : brusquement, j'écartai les bras et les éclats gelés s'éparpillèrent en prenant des teintes irisées. Ils avaient assez lacéré, il était temps de passer au final. Car la mini tornade qui encerclait le Terrosien n'avait pas disparu : d'un geste, je convertis toute cette puissance aérienne en une seule et unique poussée de vent censée prendre Hugo à revers et le pousser vers l'avant, autrement dit vers moi. La tornade m'empêchait toujours de bien voir, mais si le jeune homme avait érigé, comme je e pensais, un bouclier de pierre devant lui, il s'écraserait dessus.

Ce coup bas ne lui ferait pas très mal, pas plus que de prendre un mur en pleine course, mais il y avait des chances qu'il l'étourdisse. Si j'avais été dans un duel à mort, j'aurait probablement attendu face au jeune homme avec une autre stalactite braquée sur lui, pour qu'il vienne s'y empaler, mais Lugia soit loué, je n'avais pas à recourir à de telles extrémités.
Tout en analysant ces scénarios, je restai mobile, car je n'avais pas perdu de vue le fait que Hugo avait tout aussi bien pu opter pour une retraite souterraine... Mais grâce à mes coussin d'air, il aurait du mal à me repérer d'en dessous. Je devais me préparer à une contre-attaque.

A ma grande surprise, Pénombre se manifesta alors à moi d'une voix curieusement satisfaite et me dit :

"Pas mal du tout pour quelqu'un qui n'est pas un guerrier !"

[Voilà, j'ai essayé d'utiliser des techniques plus puissantes que précédemment tout en évitant au mieux le PG. MP si souci^^]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Dim 14 Fév 2016 - 19:27

Hugo était impressionné par Ombre. Ce dernier avait réussi à réduire en poussière la dernière attaque du jeune blond à l’aide d’une bourrasque unique. Oh bien sûr il s’était fait entailler la peau par une pique un peu plus acérée qu’une autre, mais l’unique goutte de sang qui en coula démontrait bien la superficialité de la blessure. Le jeune homme s’apprêtait à provoquer un léger séisme pour déstabiliser son adversaire quand l’examinatrice se releva et s’approcha des deux adversaires, interrompant immédiatement les hostilités.

Elle semblait plus ou moins satisfaite, bien qu’un peu sur sa faim, et laissa aux deux jeunes hommes quelques instants de répit qu’Hugo mit à profit pour jeter un coup d’œil à ses Pokémon. Le plus grand des félins était perché sur une branche d’un des rares arbres supportant l’altitude des monts tempêtes, observant le combat, tandis que l’oursonne veillait du coin de l’œil sur le lionceau de feu. Hugo adressa un sourire entendu à la gardienne improvisée avant de regarder avec un air curieux le plus jeune de ses compagnons qui semblait captivé par le combat que les deux humains se livraient. Hugo finir cependant par se retourner avant de se mettre en position de combat, attendant que l’ordre de reprendre le combat soit prononcé.

À peine le signal avait retenti qu’Ombre fit déferler une bourrasque vers le maître de la terre. Hugo fit alors disparaitre ses pieds dans le sol, lui assurant une stabilité inégalable. Mais le danger ne provenait pas du vent… Le maître de la terre se retrouva immédiatement aveuglé par le rideau de neige qu’avait élevé son adversaire. Hugo rit intérieurement et ferma les yeux, localisant avec précision la position d’Ombre grâce à sa perception terrestre. Il fit alors surgir une colonne d’un mètre en face de lui et la découpa en une multitude de disques qu’il propulsa à travers la neige. Cependant, malgré sa visible assurance, Hugo commençait à douter de ses chances de remporter le défi face à un adversaire aussi rusé que le magicien. La puissance brute ne lui suffirait pas pour venir à bout d’un tel adversaire. L’aîné se mit alors à réfléchir de la même façon que le magicien et une idée lui vint. Lui aussi pouvait jouer à l’illusionniste.

C’est quand le maître du vent n’eut plus de contact avec le sol qu’Hugo comprit qu’une offensive se préparait. Les vents étaient toujours plus violents, secouant toujours plus le blond, ne menaçant pas son équilibre mais ne lui laissant plus que très peu de marge de manœuvre tant la mini-tornade se resserrait sur elle-même. D’un mouvement imperceptible du pied droit, il créa une galerie sous ses pieds qui l’avala en moins d’une seconde. Le vent continuait à se déchaîner à la surface, et des piques de glace se plantaient régulièrement dans le sol, preuve qu’Hugo avait eu raison de se réfugier hors de la portée de l’aérokinesite. Alors que le calme semblait regagner la surface et donc que la supercherie ne tarderait pas à être découverte, Hugo surgit de terre sur une colonne haute de plus de trois mètres.

Une fois arrivé au sommet de son œuvre, le jeune homme fit venir quatre rochers pesant près de cent kilos chacun. Il les fit d’abord tourner autour de sa personne, le visage crispé par l’effort, les pieds bien ancrés dans son pilier terrestre pour ensuite en manipuler la structure et les transformer en immenses tridents qu’il propulsa droit vers son adversaire. Du fait de leur taille qui avoisinait les deux mètres d’envergure, le Terrosien ne put les envoyer à la vitesse qu’il aurait souhaitée. Cependant, ses armes avaient le mérite d’emmener son adversaire là où il le voulait. Alors qu’il envoyait un dernier trident de pierre, il fit disparaitre sa tour dans la terre avant de joindre les deux mains et de frapper férocement le sol.

Une crevasse se créa lors de l’impact et cette dernière se prolongea sur plusieurs mètres, prête à engouffrer l’adversaire. Le jeune homme se releva alors immédiatement et appelait à lui une multitude de boulets de terre qu’il utilisait comme missile à tête chercheuse. Il les manipulait, les dirigeait pour qu’ils poussent Ombre dans la profonde tranchée.

S’il arrivait à refermer la crevasse sur son adversaire, lui laissant uniquement la tête à la surface, le duel serait terminé… Il réunit alors ses projectiles pour les transformer en un filet qu’il projeta sur Ombre, espérant l’y piéger et le neutraliser, en espérant que cela suffise…

[j'espère que ça passera, n'hésitez pas sinon]

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Ven 19 Fév 2016 - 14:19

Bien ... Bien ... Bien. Elle était satisfaite et heureuse. Pourquoi cela ? Tout simplement car les deux apprentis se donnaient vraiment à fond dans cette épreuve qui n'était pourtant que la première. Néanmoins, quant ils commencèrent à y mettre un peu trop de zèle, voilà qu'une barrière aqueuse stoppa leurs mouvements tandis que la jeune femme archère se redressa tout simplement en venant applaudir avec douceur :

"C... C'était vraiment bien ... Fé... Félicitations à vous deux. Je ... Je vois que vous savez manier ... vos éléments. Si vous voulez bien me suivre ... Nous allons commencer tout de suite la prochaine ... si ça ne vous dérange pas."

Et même si cela les dérangeait mais bon ... il valait mieux pour eux qu'ils suivent tout simplement la jeune femme, n'est-ce pas ? Pour autant, voilà qu'ils se promenèrent pendant quelques minutes dans les environs. C'est finalement au bout d'une dizaine de minutes de marche qu'ils finirent par se trouver à ce qui semblait être ... presque une mini-armurerie ? Oui, à bien y réfléchir, il y avait des armes, des armures, des épées, des lances et autres. Même des vêtements. A se demander comment une personne ne pouvait pas voir tout cela, même en se perdant par erreur dans la forêt. La jeune femme reprit faiblement la parole :

"Vous ... Vous ...  allez ... commencer ... à infuser votre élément ... dans tout cela. Nous ... Nous allons donc voir quelles sont vos compétences ... Nous allons voir ... comment vous vous débrouillez. Il ne s'agit pas d'objets élémentaires ... mais de voir si vous serez capable de profiter de ces derniers, si un jour, vous en possédez. Il faut que nous voyons où sont vos ... points forts ... et vos point faibles ... C'est pourquoi, vous allez devoir ... contrôler vos éléments pour les insuffler dans ces objets. Vous ... Ne vous en faites pas, ils sont naturellement prêts à réceptionner vos éléments. Les armes et armures ne sont pas naturellement aptes à cela mais pas ces objets. Il en est de même pour les vêtements. Leurs ... particularités est d'absorber l'élément plus aisément mais aussi de l'extraire avec aisance. Ils sont inutiles en combat et ils ne servent qu'à l'apprentissage. Si vous ... y arrivez, nous verrons cela alors parfaitement, je vous le promets. M... Montrez-moi ce que vous savez faire mais ... mais avant ... Je vais vous faire ... une démonstration."

Et voilà qu'elle s'approchait tout simplement de ce qui semblait être une robe de tissu. Avec agilité, il était possible de voir l'eau paraître de son corps, dansant un peu comme un serpent aqueux autour de son être puis de son bras avant de venir s'insinuer subitement dans la robe. Quelques instants plus tard, celle-ci avait pris une teinte bleutée, une impression rafraîchissante émanant d'elle, comme si de rien n'était. La jeune archère présenta l'objet de tissu avant de dire d'une voix lente :

"C'est ... maintenant ... une robe qui permet de résister ... à de plus fortes chaleurs ... malheureusement, il faut aussi protéger le crâne mais il n'y a pas de capuche. Mais voilà ... Avec l'élément du feu, cela peut rendre ... ignifugé ... l'élément de l'air, vous pouvez résister aux tempêtes ... ou aux projectiles ... Il y a tant de possibilités. A vous maintenant."

[Seconde épreuve qui nécessite une bonne concentration. En un seul post, chacun, vous allez devoir montrer ce dont vous êtes capables en choisissant l'objet dans lequel vous voulez insuffler votre élément. Ensuite, à vous de l'utiliser et de définir son nouveau "pouvoir" bien qu'il ne soit qu'éphémère. Soyez originaux !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Ven 19 Fév 2016 - 17:48

J'étais maintenant aux prises avec les rochers à tête chercheuse d'Hugo, et je courrais dans tous les sens pour tenter de les distancer. C'est alors que mon adversaire ouvrit une immense faille dans le sol devant moi dans le but évident de me faire tomber dedans... Ou frapper par ses projectiles si je faisais demi-tour pour éviter le gouffre... Mais ce dernier allait me peut-être me servir...

Arrivé juste devant le trou béant, je pris une impulsion et sautai droit devant, en direction des parois du gouffres qui semblaient se refermer sur moi. Mais alors que je venais appui dessus pour remonter d'un saut assisté par ma maîtrise, tout en espérant que les rochers se soient fracassés contre les murs du gouffre, deux mur d'eau apparurent, l'un devant, l'autre derrière moi, me protégeant de toute attaque éventuelle mais m'empêchant également d'attaquer pendant ma retombée, qui se fit en douceur sur le sol non loin de mon examinatrice. J'avais bien compris que cela signifiait la fin de notre affrontement.

Notre formatrice nous exprima alors sa satisfaction et nous confia également notre exercice suivant après une petite marche jusqu'à un drôle de stock d'armes, d'armures et de vêtements directs : donner une utilité bien précise à un objet pré-enchanté pour accueillir des éléments. Aussitôt, deux remarques me vinrent à l'esprit, mais je les gardai pour moi.

Tout d'abord, cette tâche me semblait relever bien plus des capacités d'un amplificateur que d'un élémancien. Et ensuite, il se trouve que je possédais déjà un objet similaire : le parapluie que j'avais utilisé au début de mon combat contre Hugo avait un fonctionnement analogue : sa spécificité était d'amplifier selon un processus de boucle le vent qui heurtait l'intérieur de sa toile afin de permettre à son propriétaire de faire des bonds plus haut. Mais cet accessoire avait été conçu par un alchimiste, et surtout, il répondait à un besoin bien précis qui était prédéterminé à l'avance, avant même que je ne l'achète à son créateur, ce qui n'était pas le cas des objets qui étaient devant moi. Ceux-là étaient adaptables, mais même si je comprenais l'intérêt qu'ils représentaient dans la formation à l'utilisation d'objets élémentaires, il me semblait plus difficile d'enchanter ces objets que de créer une véritable arme élémentaire, car je n'en étais pas le créateur.

Mais bon, je n'étais qu'un simple candidat, et cette épreuve ne me dérangeait pas. En fait, j'avais même une idée assez précise de ce que j'allais faire. Enchanter une arme ou une armure ne m'emballait guère. Comme l'avait rappelé Pénombre, je n'étais pas un guerrier. Mais il y avait également beaucoup de vêtements devant moi, et j'étais persuadé de pouvoir faire quelque chose d'intéressant avec l'un d'entre eux. Je farfouillai donc dans la pile de vêtements qui se trouvait devant moi et finis par trouver mon bonheur : un long manteau noir pourvu d'une capuche. Afin de voir s'il convenait à ce que j'avais en tête, je l'essayai. Comme prévu, il était vraiment très grand, et recouvrait presque l'intégralité mes bottes ! Exactement ce qu'il me fallait...

Ensuite, il me fallait trouver un endroit calme, à l'abri du vent, pour mettre mon stratagème à exécution. Une formation rocheuse qui jaillissait du sol un peu plus loin me fournit le refuge idéal. Je m'abritai derrière et étendit le fameux manteau sur le sol, complètement déplié, l'intérieur de vêtement orienté vers le ciel.

Pour que mon œuvre réussisse, il allait falloir que je stocke l'air dans ce vêtement à des endroits bien précis. Par conséquent, il était hors de question de laisser une bourrasque malvenue le plier et le froisser alors que j'étais en plein travail ! Une fois prêt, je me souvint des leçons que m'avait enseigné Fiesta sur le rythme. Ici, je n'aurais pas besoin d'un tempo musical, mais j'allais tout de même devoir imprimer un certain rythme à ma maîtrise et dans le tissu pour réussir.

Je fis donc glisser doucement ma main le long du manteau en partant du centre du col, et descendit jusqu'en bas en ligne droite, jusqu'à l'extrémité en bas à gauche du vêtement en y implantant un canal d'air, censé expulser l'air que j'y avais stocké sur mon ordre. Cela me prit un certain temps et plusieurs fois, je dus ralentir ma descente pour atténuer mon pouvoir : si j'insufflai trop d'air d'un coup, le manteau risquait de se froisser, ce qui compromettrait totalement mon travail en brouillant la ligne d'air que j'étais en train de tracer. Une fois ce premier segment d'air terminé, je remis ma main sur mon point de départ, le centre du col, avant de recommencer la même opération en ligne droite, mais je débouchai cette fois ci sur l'extrémité située en bas à droite du vêtement. Mes deux lignes d'airs formaient maintenant une sorte de V inversé le long du manteau. Je pris quelques minutes pour vérifier le résultat, puis procédais à la touche finale : je lançai une bonne bourrasque en dessous du manteau afin de le faire flotter dans les airs, puis je claquai des doigts et la mécanique que j'avais imaginée se mit en branle, tandis que je l'observai caché derrière mon rocher.

En jouant sur le rythme des vents, le manteau expulsait de lui même l'air que j'y vais stocké en suivant alternativement le segment de gauche puis le segment de droite. Ainsi, quand l'air débouchait de la partie gauche, cette dernière se soulevait légèrement dans les airs, et lorsqu'il été expulsé de la partie droite, c'était au tour de cette dernière de prendre l'attitude, tout ceci dans le but d'imiter une démarche humaine et l'alternance de pas droite/gauche. Bien entendu, chaque "pas" faisait légèrement avancer le manteau, qui s'éloignait petit à petit de moi.

A dessein, j'avais fait partir le manteau fantôme dans la direction qui s'éloignait de mon examinatrice et d'Hugo, afin qu'ils ne l'aperçoivent que de dos, capuche relevée, comme si un personne s'éloignait d'eux. L'illusion avait-elle pris ? Je n'allais pas tarder à le savoir. De toute façon, je me doutais bien que les pouvoirs des deux autres élémentalistes leur permettraient de me repérer... A condition qu'ils pensent à les utiliser bien sûr ! J'attendis que le manteau soit quasiment à court de carburant aérien avant de réapparaître et de rejoindre les deux autres personnes :

"Alors ? Comment trouvez-vous mon manteau fantôme ? Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'y a ni force psychique, ni esprit élémentaire à l'intérieur - du moins pas encore, ajoutai-je pour moi seul. Il s'agit simplement de deux conduits croisés qui expulsent régulièrement de l'air et qui servent à la fois de charpente pour soutenir le manteau et de moyen de propulsion Un coup c'est le conduit situé à gauche qui expulse l'air un coup c'est celui de droite. J'ai fait ça pour donner l'impression qu'il marche, mais comme j'étais derrière ce rocher, je n'ai pas vu si c'était très convainquant. Quant à son utilité, eh bien ça peut se révéler très pratique pour faire diversion, pour peu qu'on le fasse aller un peu plus vite".

Je me tournai ensuite vers l'examinatrice et lui demandait :"Ca vous convient ?" avant de reporter mon attention sur Hugo, qui était en plein travail.

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Dim 21 Fév 2016 - 21:21

Alors que le filet composé de rochers avait fini par attirer Ombre dans la fissure qu’Hugo avait créée, des murs d’eau apparurent entre les deux combattants, signant la fin du match. L’examinatrice semblait satisfaite, bien plus que lors du premier tour, ce qui n’était pas pour déplaire le Terrosien. Elle félicita les deux hommes et leur indiqua que la suite de l’épreuve allait bientôt démarrer. Elle détourna alors son regard des deux examinés et quitta le plateau où venait de se dérouler le combat pour s’enfoncer plus profondément dans les monts tempêtes. Hugo profita de cette légère accalmie pour rappeler ses Pokémon et analyser un peu plus le mystérieux magicien. Le maître de l’air était plus grand qu’Hugo, avait le visage fermé et suivait l’archère de près.

Rapidement, le trio arriva devant une corne d’abondance où se trouvaient en vrac des dizaines d’armes toutes plus variées les unes que les autres. Ne comprenant pas vraiment où l’examinatrice voulait en venir, Hugo la regarda d’un air pantois. L’élémentaliste de l’eau expliqua alors aux examinés que les armes (et vêtements) qui leur étaient présentées avaient été forgées dans le but de servir comme réceptacles aux éléments. Hugo observa alors les différentes armes qui jonchaient la table avant de porter son choix sur une masse dont l’extrémité était recouverte de piques métalliques. Il soupesa la masse avant de finalement la reposer, pas vraiment convaincu. Pendant ce temps, Ombre avait emporté un long manteau un peu plus loin.

Après quelques minutes de rechercher, Hugo finit par porter son dévolu sur une épée dont la lame en métal mesurait approximativement un mètre. Le jeune homme détaillait attentivement la garde de l’épée qui était ornée d’emblèmes dont il ignorait la provenance. Le maître de la terre fendit l’air à plusieurs reprises pour s’habituer à manier l’épée. Une fois convaincu, Hugo réfléchit à la façon dont il pourrait infuser son élément dans l’arme. Il imagina plusieurs façons d’accomplir la tâche qui lui était demandé avant d’en trouver une qu’il jugea suffisante.

Le blond ancra alors ses pieds dans le sol. Ses yeux se fermèrent, sa respiration ralentit et la terre commençait à légèrement trembler autour de lui. Des cailloux d’une quinzaine de centimètres se mirent à s’élever dans les airs pour léviter autour de la lame de l’épée. Hugo sourit légèrement, comprenant les particularités de l’arme qui l’avait dans les mains, puis ouvrit les yeux et fendit l’air de son épée. En plus du danger que représentaient un coup d’épée, les rochers lévitant avaient suivi la trajectoire dessinée par l’arme. Le blond sourit légèrement avant de regarder son examinatrice dans les yeux, lui demandant poliment de lui accorder encore un peu de temps.

Le jeune homme réitéra alors l’expérience deux fois pour bien en apprivoiser toutes les subtilités de la performance qu’il voulait accomplir quand Ombre réapparut, encapuchonné dans la veste qu’il avait emprunté quelques instants auparavant. Il semblait s’éloigner du lieu de l’épreuve et Hugo ne put s’empêcher d’hausser un sourcil. Il n’allait quand même pas quitter le lieu de l’épreuve en plein milieu d’un exercice ? Le maître de la terre se retourna alors vers la fille de l’eau pour voir sa réaction, tandis que le véritable Ombre réapparut devant eux. Il expliqua alors le stratagème qu’il avait mis à exécution. Il s’avérait que le manteau avançait grâce à une double impulsion de vents croisés ? Hugo devait reconnaître qu’il était impressionné par l’imagination du magicien. Il utilisait son pouvoir d’une façon que le maître de la terre n’avait jamais envisagé. Ombre était très rusé, et de ce fait, le jeune blond devrait redoubler d’efforts pour arriver à impressionner leur examinatrice.

Hugo s’éloigna un peu d’Ombre et de l’archère avant de focaliser toute son attention sur la lame de son épée. À nouveau, des pierres toujours plus grosses lévitaient autour l’épée. Le blond enfonça ses pieds quelques centimètres sous la surface de la terre et expira longuement.

Les muscles tendus, les lèvres pincées, Hugo finit par fendre l’air de sa lame une dernière fois. Comme lors des essais, les rochers lévitant suivirent la trajectoire formée par l’arme. Cependant, les pierres qui étaient pourtant à priori banales, commencèrent à s’étirer pour finir par se transformer en une multitude de rayons rocheux dévastateurs qui trouèrent un arbre au loin. Le Terrosien planta alors l’épée dans le sol en face de lui, avant de s’adresser à la Mizuhanienne chargée de les examiner.

« J’espère que cela vous aura convaincu. »

La phrase fut clôturée par un bruit sourd provoqué par l’arbre mutilé qui venait de s’écraser au sol.

« Oh… Et je suis désolé pour ça… » finit Hugo, légèrement gêné.

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Dim 6 Mar 2016 - 20:55

Les efforts produits par les deux personnes étaient plus que conséquents et lorsque les deux hommes vinrent commencer à lui présenter les objets crées, voilà qu'elle avait un léger sourire aux lèvres avant de se demander qu'est-ce qu'elle allait pouvoir leur demander de faire à nouveau. Regardant les objets, elle finit par dire d'une voix calme :

"C'est parfait pour vous deux. Vous semblez avoir réussi du premier coup ce que je vous avais demandé. Et ne vous inquiétez pas au sujet de l'arbre, ce n'est pas un souci. Vous n'avez pas à vous en inquiéter. Maintenant, il y a une dernière épreuve à vous donner et ensuite, vous serez alors considéré comme élémanciens. Mais pour cela, il va vous falloir accomplir ce que je vous aie demandé. Cette épreuve est pourtant très simple car différente de ce à quoi vous vous attendiez. Pour vous, qu'est-ce qu'un élémancien ? Et quelle sorte d'élémancien aspirez-vous à devenir ?"

La question était étrange, très étrange. En fait, l'épreuve en elle-même l'était complètement. D'habitude, cette question était proposée en début d'épreuve, pas à la toute fin. Pour autant, la jeune femme semblait plus que sérieuse, reprenant la parole d'une voix calme et lente :

"Vous avez les capacités pour devenir élémanciens. Normalement, ce que vous devenez ne nous concernera plus dès l'instant où j'accepterais de vous considérer comme des élémanciens. Pour autant, qui sait ce qui nous attends dans le futur ? Qui nous dit qu'un jour, nous ne serons pas ennemis ? Quels seront vos projets dès l'instant où vous serez acceptés comme des élémanciens ? C'est en cela que je veux une réponse franche de votre part. Si j'estime que vous n'êtes pas sincères ou que vous mentez de façon honteuse, je ne vous accorderais pas alors le droit de devenir élémancien. C'est une chose horrible car vous savez que vous avez les capacités physiques pour cela ... mais le mental est pour autant tout aussi important, non ? Alors, je vous laisse vous exprimer pour me montrer ce que vous avez sur le coeur. Voilà votre dernière épreuve."

Et elle était sérieuse, très sérieuse à ce sujet. Ces jeunes gens étaient parfois trop impertinents ou non-prudents. Parfois, ils ne comprenaient pas ce qu'ils étaient en train de faire ou de créer comme source d'ennuis. Ils n'hésitaient pas à s'enfoncer dans les problèmes sans réussir à s'en extirper ensuite. C'était cela qu'elle voulait éviter chez eux ... Mais elle n'avait pas à les ordonner. Pour autant, les épreuves n'étaient pas que physiques. Si on comptait uniquement sur les capacités de certaines personnes, cela voulait dire qu'elles pouvaient avoir accès à un savoir supérieur et qui risquait de mettre en danger la vie des autres. Pour cela, elle allait tout faire pour les éviter. Cette fois-ci, elle n'avait plus aucune hésitation ou bégaiement dans la voix, son regard était aussi froid que la glace dont elle était capable de produire. Pour autant, elle avait aussi une certaine douceur. S'ils échouaient à cette ultime épreuve, ça ne sera qu'une simple leçon non ? Les leçons sont faites pour être apprises ... et ensuite récitées. Il y a toujours à apprendre.


[Dernière épreuve, toute "simple" : Dites pourquoi vous voulez devenir élémancien et ce que représente cette classe pour vous. Vous pouvez évoquer votre histoire ,ce que vous comptez devenir, etc ... Impressionnez-moi ! Enfin, n'ayez pas peur, je demande pas 300 ligne de texte ! Bonne chance !]


Dernière édition par PNJ le Jeu 10 Mar 2016 - 9:23, édité 1 fois

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Lun 7 Mar 2016 - 23:25

Donc pour cette dernière épreuve j'allais devoir lui expliquer pourquoi je voulais devenir élémancien... La question était plus pertinente qu'elle ne le paraissait, surtout me concernant. Car pendant bien longtemps, je n'avais eu aucune idée de ce que je souhaitais précisément faire de ma maîtrise. Bien sûr, plus le temps passait mieux je la contrôlais, mais je n'avais jamais vraiment songé à une application pratique et conventionnelle précise. Elemancien, Défenseur, Amplificateur... tout ceci ne faisait pas sens pour moi, a seule chose que je souhaitais, c'était manipuler le vent. Et en un sens c'était toujours le cas. Je n'avais aucune motivation précise pour devenir Elemancien au sens commun du terme. Contrairement à beaucoup de mes collègues mystiques, invoquer des tornades et déraciner des arbres ne m'intéressait pas. En revanche je pouvais toujours illustrer ma vision des choses avec un petit tour...

Je me dirigeais vers mes Pokémon, qui m'attendaient non loin, derrière un rocher à l'abri du vent, lorsque je vis un drôle de petit chapeau à pattes se diriger vers moi en courant dans la neige.

"Oui Félicie, dis-je en souriant, tu peux revenir sur ma tête."

Le chapeau se mit alors à léviter avec ses pattes jusqu'à se replacer sur mon chef. Mon attention se reporta ensuite sur Jester, qui régurgita à ma demande mes cartes, mon parapluie et tous mes autres accessoires de magie. Avec eux, je ne me sentais pas plus compétent- un magicien devait savoir improviser en toutes circonstances, mais un peu moins dénudé malgré tout.

Je revins ensuite vers mon examinatrice avec toute ma panoplie et commençai mon petit discours :
"En fait, ce que je vais dire va peut-être vous surprendre, mais je n'ai aucune attirance pour les pouvoirs d'élémancien en tant que tel. Je ne suis pas un élémancien, mais un magicien, et ma maîtrise du vent n'est que l'un des nombreux tours à ma disposition, et il existe mille et une façon de la développer pour la rendre encore plus spectaculaire lors de mes spectacles.

A priori, on pourrait penser que la puissance offensive brute n'est pas ce qui me servirait le plus pour mes démonstrations. Invoquer une bourrasque assez forte pour faire décoller un Onix, c'est le genre de chose qui terrifie les gens, ça ne les surprend pas et ça suscite encore moins leur curiosité."


Tandis que je parlais, j'avais commencé à faire apparaître un courant d'air circulaire autour de moi, et je ponctuai chaque fin de mes phrase par un geste d'un de mes bras qui avait pour effet de faire sortir une de mes cartes pliables de leur cachette. Ainsi, plus je discourais plus il y avait de cartes qui flottaient autour de moi. Je renforçai un peu mes vents pour m'adapter au nombre grandissant de cartes, puis repris :

"A l'opposé, certains arts mystiques, comme le Méta-élémentalisme sont peu connus des profanes, et suscitent donc leur intérêt. J'imagine que si j'avais le pouvoir de me transformer en vent, je pourrais surprendre mon public... Disparaître là, apparaître ici... Mais cela semble assez... Limité comme pouvoir n'est-ce pas ? Et de fait, il est plutôt facile de comprendre toute l'étendue de mon pouvoir, même pour quelqu'un qui n'est pas élémental.

Des pouvoirs comme l'Alchimie ou l'Animisme sont déjà moins facilement compréhensibles... Mais la plupart des gens, moi compris, sont incapables de définir ces domaines mystiques avec précision, par conséquent, nous autres néophytes en ces matières, nous nous attendons à être surpris, comme, de manière générale, l'est un public qui va assister à un spectacle de magie.

Mais le summum de mon art, c'est justement dans un premier temps, de faire disparaître cet effet de surprise. De faire croire que mon tour est très simple et très facilement explicable... Pendant quelques secondes. Ensuite, le mystère reprend ses droits en laissant le spectateur dans un flou encore plus grand. Et justement, qui de plus commun qu'une démonstration de force brute ? Qui n'a jamais vu dans sa vie un élémancien utiliser ses pouvoirs pour impressionner les foules, à tel point qu'il ne l'est plus du tout ? "


Toujours plus de cartes tourillonnaient autour de moi. Bientôt, bientôt...

"Prenez par exemple ces cartes. Il vous est très facile de comprendre que c'est effectivement en générant un tourbillon d'air que je les fais tourner. Ca n'a rien d'étonnant en somme. Et il existe d'autres méthodes tout aussi évidentes de lévitations. Mais sauriez-vous deviner avec quel artifice je vais les faire léviter dès maintenant ?"

Et je claquai des doigts. Aussitôt, mes vents cessèrent, mais les cartes ne retombèrent pas au sol. Maintenant, elle ne tournaient plus, mais commencèrent à former une immense chaîne de papier colorée, se déplaçant dans les airs tel un long ruban. Juste après cela, mon chapeau, soulevé par les pouvoirs psychiques de Félicie s'éleva dans les airs. Une autre explication possible... Mais l'aura bleue était clairement perceptible autour de la petite chatte tandis qu'elle soulevait le couvre-chef. Et quelques secondes plus tard, l'éclat bleuté disparut, ses oreilles retombèrent et le chapeau fit de même, retournant sur ma tête, signe que le Pokémon psy n'utilisait plus ses pouvoirs. Pourtant, les cartes défilaient toujours dans les airs. Il était temps de révéler mon astuce, la vraie cette fois.

"Pour ce tour, je n'ai pas utilisé de vent ou un pouvoir psychique. J'ai simplement eu besoin d'un esprit. Les esprits du vent sont des créatures mystérieuses et intrigantes qui correspondent parfaitement à mes aspirations et qui me permettraient de développer mes compétences. Mais pour les dompter, il est nécessaire d'appréhender le vent dans ce qu'il a de plus puissant. Et c'est uniquement pour cette raison que je suis devenu Elemancien. Parce que je souhaite devenir Invocateur."
Finalement, les cartes, toujours en file indienne, s'immobilisèrent dans les airs et... Disparurent, comme si un esprit venait de les emporter dans une autre dimension... Ce qui était peut-être le cas d'ailleurs...

"Au cas où vous vous poseriez la question, je ne suis pas devenu Invocateur en quelques secondes. Je pense que c'est bon." Dis-je ensuite en parlant dans le vide.

Entendant mon signal, Jester se rematérialisa en lançant un théâtral "TADAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !"

Puis elle déploya sa longue langue, et on put voir toutes les cartes qui étaient collées sur cette dernière à intervalle régulier. Jester m'avait expliqué qu'elle avait le pouvoir de rendre invisible son corps et tout ce qui se trouvait à l'intérieur de celui-ci, mais pas ce qui se trouvait dessus. Bien sûr, cela m'avait aussitôt donné des idées.

Je félicitait Félicie et la Fantominus pour leur bon travail, puis, tandis que Félicie se dégageait de son chapeau pour quelques secondes, nous nous tournâmes tous  les trois vers la jeune femme et je lui demandai :
"Cette explication vous satisfait-elle ?"

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Mer 9 Mar 2016 - 14:32

La façon de parler que l’examinatrice adopta une fois l’épreuve des armes terminée surprit Hugo. La jeune femme timide qui avait accueilli les deux jeunes hommes dans les monts tempêtes avait fait place à une archère sûre d’elle. La dernière épreuve des examinés consistait à dévoiler leurs motivations qui les poussaient à passer cette épreuve. Durant un instant, Hugo fut soulagé de savoir qu’il avait les capacités physiques pour devenir élémancien, mais une légère pointe d’anxiété vint lui titiller l’estomac quand il se mit à réfléchir à ses motivations.

Il avait principalement accepté de passer cette épreuve pour faire plaisir à Léanne. La guérisseuse avait dû batailler ferme avec une administration qu’elle détestait pour obtenir au Terrosien le droit de passer une épreuve. Hugo ne pouvait tout de même pas dire qu’il avait passé cette épreuve pour faire plaisir à une dame qu’il n’avait pas plus depuis un mois ? Non… Il se mit à réfléchir et à creuser un peu plus loin dans ces souvenirs… Plusieurs visages défilaient devant ses yeux, et celui de Violette revenait constamment. Il avait déjà perdu trop de gens… Il avait déjà été trop souvent incapable de défendre ceux à qui il tenait… Sa mère… Miku… Quand des larmes vinrent lui piquer les yeux, le jeune homme se dit qu’il avait trouvé sa motivation première.

Le maître de la terre regagna alors ses esprits juste à temps pour entendre la fin de l’explication d’Ombre. Apparemment ce dernier voulait devenir un invocateur afin de pouvoir contrôler les esprits du vent. Hugo avait beau trouvé ses motivations qui le poussait à améliorer sa maîtrise élémentale, il n’avait aucun idée de ce qu’il voulait devenir par le futur. « Tant pis » pensa l’examiné, il n’allait pas mentir à la maîtresse de l’eau.

« Pour ma part… C’est beaucoup moins recherché que ça. Pour tout vous avouer, je n’ai pas demandé à passer d’épreuve, une amie l’a fait pour moi. Si vous vous demandez pourquoi, c’est sûrement car cette dernière croit plus en moi que moi-même. Toujours est-il que je me suis présenté car j’y ai vu l’opportunité de m’améliorer, de devenir plus fort… J’ai perdu une personne importante dans ma vie, et depuis ce moment j’ai fui. J’ai fui parce que j’étais rongé par la culpabilité de n’avoir rien pu faire. Je n’ai pas voulu faire face à mes responsabilités. J’étais jeune, inexpérimenté, mais je ne peux pas m’empêcher de m’en vouloir… »

Hugo s’arrêta quelques instants pour avaler sa salive, histoire de rendre sa gorge un peu moins sèche. Il prit ensuite une profonde inspiration qui fut suivi d’une expiration tout aussi longue.

« Récemment, j’ai fait quelque chose que je m’étais toujours interdit de faire. Je me suis attaché à quelqu’un, j’ai créé des liens très forts. Cette personne est quelqu’un qui m'est très cher, je veux être capable de la défendre en cas de malheur. Je veux être celui sur lequel elle peut se reposer. C’est elle, la raison qui me pousse à passer et à réussir cette épreuve d’élémancien. »

Hugo sentit une douce chaleur émaner de deux de ses Pokéball qu’il portait à la ceinture. Bien sûr… Pour eux aussi, le Terrosien ferait tout. Pour eux aussi, il risquerait sa vie, et ces derniers le savaient, c’est pourquoi la réciproque était vraie. Hugo passa caressa du bout de doigts la sphère qui restait froide, celle du petit dernier, se jurant qu’il le comprendrait un jour.

« Aussi, je n’ai qu’une vague idée de ce que je veux devenir plus tard, de la future épreuve que je demanderai à passer. Le futur est incertain, et je préfère ne pas compter dessus. »

Le Terrosien savait que ses réponses pouvaient paraître banales. Dans ce monde de rempli de personnes néfastes, rares étaient les personnes qui n’avaient jamais perdu personne. L’examinatrice devait déjà avoir entendu ce discours un nombre incalculable de fois avant aujourd’hui, et l’entendrait sûrement de nombreuses fois encore après ce soir-là, mais Hugo avait parlé avec son cœur.

« Voilà pourquoi j’ai souhaité devenir élémancien. »

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum