[ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par PNJ le Mar 15 Mar 2016 - 8:56

Elle avait écouté les deux personnes sans bouger de sa position. Pendant plusieurs minutes, elle avait tout simplement hoché la tête plusieurs fois. Visiblement, Ombre avait eut besoin de parler longuement, très longuement. Il ne pouvait pas en vouloir au jeune homme. Elle avait posé une question, elle cherchait alors une réponse, rien de plus simple. Et la réponse désirée nécessitait d'être claire et précise. Pour autant, Hugo n'était pas à mettre de côté et avait aussi son mot à dire. Finalement, lorsque tout fut terminé, elle reprit la parole après quelques secondes :

"Soit, je notes que pour certains ... Devenir "élémancien" n'est qu'une étape. Vous pouvez l'appeler comme vous le voulez, on ne vous jugera point à ce sujet. Je comprends vos talents de magicien et il est toujours bon d'en avoir pour apporter la joie et le bonheur chez autrui. Quant à vous, votre amie a bien fait. Un tel pouvoir, si abandonné, serait du gâchis. On ne demande pas à l'exploiter décemment mais si un jour, il est nécessaire pour vous de l'utiliser, il vous faudra alors être apte à ça. C'est pourquoi il vous faudra remercier cette amie, d'accord ? Néanmoins, maintenant que j'ai obtenu vos réponses, je peux vous le dire sincèrement."

Voilà qu'elle avait fini par se présenter devant Hugo et Ombre, se plaçant bien face à eux pour les regarder, un petit sourire aux lèvres. Avec douceur, elle reprit la parole :

"Il est temps pour moi alors de vous féliciter tous les deux. Je ne suis pas certaine d'être la meilleure des examinatrices mais ce dont je suis sûre, c'est que vos capacités seront exploitée à bon escient, du moins, d'après vos dires. Je ne suis pas parfaite, loin de là. Il y a des chances même que je me trompes lourdement dans le futur. Pour autant, je peux considérer que vos efforts méritent une récompense et je peux alors vous déclarer officiellement comme élémanciens. Vous pouvez maintenant vous en aller et j'irai remplir les papiers nécessaires à votre nouvelle réussite. Sur ce, je vais devoir me retirer et je vous souhaite dorénavant une bonne chance avec la nouvelle maîtrise de vos pouvoirs. Au revoir."

Elle s'inclina poliment et respectueusement devant les deux hommes avant de ranger son arc et le reste de ses objets. Maintenant que c'était fini, il était temps pour elle de repartir à l'horizon. Voilà que la jeune femme fit quelques pas, oubliant presque quelque chose. Ressortant son arc, elle fit apparaître une flèche aqueuse avant de la tirer vers le ciel. Quelques secondes après, la flèche explosa en une petite pluie presque comme du cristal. Elle devait signaler la position des armes et armures pour que les autres membres de l'examen puissent venir les récupérer. Pfiou ... Elle avait encore beaucoup à faire pour s'améliorer ... mais elle aimait énormément ce métier. Rangeant maintenant correctement son arme, elle observa les deux hommes une dernière fois, finissant par hocher la tête avant de disparaître dans les bois. L'examen était officiellement terminé avec la réussite des deux hommes.

[Bravo à vous deux pour votre examen ! Vous voilà devenu des élémanciens ! Enfin, je vous laisse faire le post pour la notation !)]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Ombre le Mar 15 Mar 2016 - 19:54

« Cool, t’as réussi ! Félicitations ! Alors on y va ? On y va ?
-Oui Jester, on y va !
-Super ! C’est loin d’ici ?
-Pas trop non. C’est à moins d’une heure de marche. »


Pénombre raccrocha sa ball à ma ceinture, et je saluai mon camarade d’épreuve et mon examinatrice avant de m’en aller de mon côté. Le vent soufflait de plus en plus fort, ce qui me dissuada de laisser sortir bis. Hélas, ce dernier aimait beaucoup courir, mais cela faisait un moment qu’il n’avait pas pu quitter son noigrume. La montagne n’était pas exactement son terrain de jeu.

Au fur et à mesure que nous approchions de chez moi, des souvenirs d’enfance m’assaillaient, à tel point que Jester et Fiesta remarquèrent mon trouble.

« Quelque chose ne va pas ? Demanda le ballon.
-Non, ce n’est rien. C’est juste que… Quand j’ai quitté la maison familiale, je m’étais juré de ne plus y revenir…
-Pourquoi ?
Demanda Jester. Une tragédie s’y est déroulée ?
-Non, rien d’aussi grave. Mais je n’étais pas en bon termes avec mon père, si bien qu’il a fini par me chasser de la maison, en me disant que « j’étais mort à ses yeux ».

-C’est violent ça quand même !
-Oui. Et il ne plaisantait pas.
-Mais pourquoi il t’a chassé ?
-Parce que je souhaitais devenir magicien alors que lui avait… D’autres projets pour moi.
-De quel genre ?
-Que je devienne un grand guerrier, je suppose…
-Ah,
s’exclama Jester, j’ai compris ! Ton père c’est Pénombre en fait ! »

Et prenant une voix grave qui imitait plutôt bien celle de la Spiritomb, elle s’exclama :

« JE SUIS TON PEEEEEERE ! Non sérieusement, tu avoueras qu’ils ont les mêmes projets te concernant !» Et elle éclata de rire

Le ton exagéré de Jester fit rire Félicie, et je me joignis à l’hilarité de mes Pokémon.

« Non plus sérieusement, reprit Jester, pourquoi il voulait que tu deviennes un guerrier ?
-Pour que je protège ma famille. Mais à l’époque, je ne me voyais pas d’abandonner la magie. Alors je suis parti pour poursuivre mes rêves et mon père m’a renié.
-Et… Ca ne te gêne pas de le revoir ?
-…
-… Ombre ?
-Mon père est mort. L’année dernière.
-Toutes mes condoléances, compatit alors Fiesta.
-Ce n’est rien… Cela faisait dix ans que je ne l’ai plus vu de toute façon… Nous étions devenus des étrangers l’un pour l’autre avec le temps. »


Se fichant comme d’une guigne des convenances, Jester me lança alors :

« Et il est mort comment ?
-De ce que j’ai appris quand j’étais dans la garde, il a été accidentellement empoisonné.
-C’est-à-dire ? Il a avalé de la nourriture pourrie ?
-Non. Il a bu une boisson qui contenait un poison que son assassin destinait à un autre.
-Oh, s’excusa enfin Jester, je suis désolée, je savais pas que… qu’on…
-Ce n’est pas grave. Comme je te l’ai dit, cet homme m’avait renié, il n’était plus vraiment mon père.
-Mais alors… Ca veut dire que chez toi, ya personne ? »


J’hésitai un bon moment avant de répondre. Etais-je prêt à révéler une bonne partie de mon passé à Jester ? Pesant le pour et le contre, je convins qu’elle méritait de connaître la vérité, comme mes autres fantômes :

« Ma sœur habitait aussi avec mon père, moi et ma vieille nourrice. Mais cela fait dix ans que je ne l’ai pas vue…
-Aaaaaah,
s’exclama Jester. C’est elle la jolie brune que je vois souvent dans tes rêves. Enfin, là c’est qu’une gamine, mais je suppose qu’elle a grandi depuis… Zut, je pensais que c’était ton amoureuse moi ! Mais alors… Ca veut dire que tu as passé dix ans sans lui donner de nouvelles ? C’est très vilain, Ombre !
-Ce n’est pas si simple,
tentai-je de me justifier. Tout d’abord, mon père ne m’a pas simplement renié. Il m’a clairement signifié que pour lui, j’étais mort aux yeux de notre famille. Et il m’a averti qu’il annoncerait mon décès à ma sœur. Et bien sûr, il m’a interdit de revenir la voir.
-Mais mais… Jester semblait vraiment indignée maintenant… Mais c’est horrible ça ! Je veux dire, ton père veut plus te voir, d’accord, ; mais il a pas le droit de pénaliser ta sœur si…
-Il n’a pas agi ainsi que sous le coup de la colère. En partant, je devenais un danger pour ma famille… En quelque sorte… »
A ce moment-là, Jester comprit probablement que je ne lui donnerais pas d’explication détaillée. Il était encore trop tôt pour cela et je ne m’en sentais pas le courage. Mais contrairement à Fiesta, qui préférait garder le silence, elle me posa une dernière question, preuve qu’elle avait plus ou moins compris certaines choses :
« Je suis désolée de te demander ça mais… Ce danger, c’est celui qui a causé la mort de tes Pokémon oiseaux ?
-Oui…
-Bon bah t’as pas de souci à te faire ! Une bonne partie d’entre nous sont déjà morts, donc on risque rien, et je te promets que je laisserai personne faire du mal à Bis et à Félicie ! »


Malgré la gravité du discours, son ton bravache me fit sourire, et je la remerciai brièvement mais avec sincérité :
« Merci Jester ! »
Fiesta acquiesca en hochant la tête, et je ne pus m’empêcher de me demander à quel point Jester avait appris sur mon passé en visitant mes rêves…
Finalement, nous arrivâmes en vue de la demeure de mon enfance, qui de l’extérieur, semblait inchangée par rapport à mes souvenirs. Une vague de stress me saisit tandis que je serrai mon poing pour frapper à la porte. Mais mon entraînement d’homme de scène me vint en aide, et je finis par toquer trois coups. Une femme d’âge mûr vint ouvrir la porte, et je la reconnus aussitôt.

« Bonjour Nelly.
-Ca alors ! La vieille nourrice n’en revenait pas. Silver ! »


Elle resta interdite quelques instants, puis m’enlaça tendrement. Lorsqu’elle me relâcha, je pus voir que trois Mackogneur se trouvaient derrière elle, et je reconnus en eux les trois Machoc que mon père avait jadis capturés pour garder la maison. Eux aussi avaient bien grandi, et je les saluai d’un geste de la main, qu’ils me rendirent.
Mes Pokémon se présentèrent ensuite chacun leur tour à Nelly, qui eut immédiatement un faible pour le bébé chat, puisqu’elle courut lui chercher du lait que Félicie lapa goulument sous les yeux attendri de Jester et de Nelly.
Ma vieille nourrice insista alors pour que je passe la nuit ici, ce que je finis par accepter. Après le repas, Jester et Caillou partirent explorer la maison tandis que Fiesta nous joua un de ses airs, magnifique, comme à l’accoutumée, avec son violon.

Puis elle me donna des nouvelles de la mort de mon père, chose que je savais déjà grâce à la garde, mais aussi sur Violette. Je fronçai les sourcils lorsqu’elle me parla de cette histoire de trafic. Cela ressemblait bien à un acte de désespoir d’une personne qui n’était pas qualifiée pour recourir à la violence. Mais ce qui m’étonna davantage fut l’intrusion de l’armée par ici soit disant pour arrêter ma sœur.

C’était impossible, et ce pour deux raisons. La première était qu’en tant qu’ancien garde-chasse, je connaissais par cœur la liste des substances végétales interdites à la vente. Et si ces plantes étaient interdites à Nalcia, on pouvait toujours les y cultiver du moment qu’on les exportait pour les vendre ailleurs, ce que ma sœur avait fait. De plus, comme elle l’avait vendu pure, ses Fleurs de Lune n’avaient tué personne. Il n’y avait donc aucune raison pour que l’armée la recherche, d’autant plus que si une patrouille avait été envoyé chez moi à l’époque, Zénitar m’en aurait forcément informé…

« Je suis partie lorsque ces soldats sont venus, comme Violette me l’avait conseillé, termina Nelly. Je suis rentré chez ma famille, à Mizuhan, et je suis revenue un mois après. La maison était sens dessus dessous, apparemment ils cherchaient quelque chose, mais j’ai réussi à tout remettre en état. Depuis, cela va faire un an qu’ils sont venus, mais je n’ai plus entendu parler de soldats par ici… »

Finalement, je partis me coucher cette nuit-là la tête pleine de question. Qui étaient ces hommes qui recherchaient ma sœur et pourquoi ? Etaient-ils les mêmes que ceux qui avaient tués mes oiseaux ? Etaient-ils liés à… Cela ? Probablement… Heureusement, d’après Nelly, Violette était désormais en sécurité, en voyage à travers le monde pour devenir maître Pokémon. Il était probable que je la retrouve sur ma route, d’ailleurs…

Juste avant que je ne m’endorme, Jester revint de son exploration et me dit :
« Donc si j’ai bien compris, ta sœur, c’est la brunette et elle s’appelle Violette, et toi ton vrai prénom c’est Silver, c’est ça ?
-Oui. Mais je préfèrerais que tu n’ébruites pas cette information.
-Ok. De toute manière, pour toi je savais déjà parce que je l’ai lu dans tes rêves, mais pas pour ta sœur, et c’était très frustrant de pas mettre un nom sur son visage ! Eh mais maintenant que j’y pense… C’est parce que tu t’appelles Silver que tu as un Zarbi S tatoué sur la poitrine ?
-Non, c’est le contraire.
-Le contraire ? Contraire de quoi ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
-Exactement ce que j’ai dit. Bonne nuit Jester.
-C’est ça, bonne nuit ! Et surtout, fais de beau rêves, que je puisse y lire tout ce que tu me caches ! »


[Terminé pour moi ! Merci à vous deux pour cette épreuve !!]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 85

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Hugo le Mer 16 Mar 2016 - 10:18

Hugo sourit légèrement quand il entendit la jeune examinatrice évoquer Léanne, lui conseillant de la remercier pour lui avoir permis d’exploiter ses dons élémentaux. Le Terrosien ne savait pas s’il allait avoir le temps de repasser par Arkan dans les jours qui suivaient, après tout il avait rendez-vous avec Violette, mais le nouvel élémancien se promit de lui envoyer une lettre pour lui annoncer la réussite de l’épreuve, et l’officialisation de son nouveau grade. Hugo était fier de lui, fier que ses capacités soient reconnues, et le jeune homme était d’autant plus satisfait d’avoir pu passer cette épreuve avec un partenaire de galère si particulier. Avoir pu observer Ombre lui permit de constater qu’il existait de nombreuses façons d’exploiter sa maîtrise, et que le maître de la terre était bien loin de toutes les imaginer.

Le blond s’abaissa pour s’incliner devant son examinatrice avant de souhaiter une bonne continuation au magicien du vent. L’heure était alors à la descente des monts tempêtes et les vents qui sévissaient férocement risquaient de lui compliquer la tâche. Le jeune adulte libéra alors Sophos et les compagnons entreprirent une descente lente mais prudente. Il n’était pas bon de faire preuve d’excès de zèle dans de telles situations.

Le jeune homme et son compagnon à quatre pattes étaient arrivés à la moitié des monts tempêtes quand une violente bourrasque les secoua dans tous les sens. Hugo utilisa sa maîtrise de la terre pour former des étaux autour de ses pieds et des pattes de son Pokémon, les empêchant alors de dégringoler sur le flanc de montage qu’ils longeaient. Les deux comparses attendirent bien quelques minutes que le vent se calme avant de se remettre en route, bien moins rassurés cette fois-ci.

« Les vent sont déchaînés aujourd’hui… Fais attention où tu mets les pattes, le vent et l’érosion semblent avoir eu raison de la stabilité des sentiers… » fit le dresseur à son compagnon.

Le temps passait et la descente progressait à un bon rythme. Ils arriveraient au pied des Monts tempêtes en un peu moins d’une heure quand la terre se mit à trembler soudainement. La légère brume qui recouvrait les monts tempêtes empêchait d’en déterminer, du moins visuellement, la cause. C’est pour cette raison qu’Hugo s’appuya contre la paroi qu’il logeait, pour en ressentir les perturbations terrestres grâce à sa maîtrise. Quand il comprit, ses pupilles doublèrent de volume et il hurla :

« SOPHOS, COURS ! »

Le puma obéit sans poser de questions et se mit à détaler immédiatement. À peine les deux compagnons s’étaient mis à avancer de quelques centimètres que des Galegon recroquevillés en boule leur tombaient dessus. Ces imposantes boules métalliques dévalaient les monts tempêtes à toute vitesse, déracinant arbre et pulvérisant rochers qui osaient se mettre en travers de leur chemin. Une vingtaine d’individus tombèrent l’un à la suite de l’autre, toujours plus proche d’Hugo et de son Persian. Cependant, les assauts finirent par cesser, permettant au duo de reprendre un peu leur souffle. Enfin… Jusqu’à ce que la corniche sur laquelle se trouvait le quadrupède qui avait un peu d’avance sur le dresseur s’effrita et s’écroula, entraînant le Pokémon dans une chute mortelle.

« NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON »

Hugo voyait son Pokémon foncer vers une mort certaine, impuissant, quand, d’un geste désespéré, il balança son bras dans le vide. Une multitude de lianes et de racines surgirent du flanc de la montage pour se diriger vers le puma et s’enrouler autour de son corps, stoppant sa chute par la même occasion. Le Terrosien était abasourdi par ce qui venait de se passer, complètement désorienté, il jeta plusieurs regards autour de lui pour essayer de déterminer qui était l’auteur de ce sauvetage quand il dut se rendre à l’évidence : il était le seul être humain présent sur ce côté des monts tempêtes.

Hugo fixait les lianes, puis ses mains, les lianes, puis encore ses mains. Il commençait alors d’un geste hésitant à mouvoir ses bras, tout en gardant un œil sur son Pokémon. Et comme par le plus grand des miracles, les plantes bougeaient ! Les plantes obéissaient, ondulaient au rythme de ses mouvements. Il rapporta alors ses poings au niveau de son cœur et les lianes vinrent redéposer Persian au côté de son dresseur.

Le blond tomba alors immédiatement à genoux avant d’enrouler ses bras autour de son Pokémon et de poser sa tête contre la sienne, tout en pleurant silencieusement.

« J’ai cru que tu allais mourir… » fit-il sobrement, avant de resserrer son étreinte.

Quand le dresseur recula, les yeux légèrement rougis par les larmes, il put observer le joyau de son Pokémon s’illuminer à intervalles réguliers et sa queue battre l’air telle un métronome. Sophos frotta alors le dessus de crâne contre la joue de son dresseur avant de recommencer à prendre de l’avance sur la descente des monts tempêtes. Dans la tête du félin, ces dernières minutes furent un véritable ascenseur émotionnel, mais la foi qu’il portait à son dresseur en ressortit plus fort. Hugo était désormais devenu un véritable maître des plantes et même s’il lui faudrait du temps pour maîtriser cette discipline ancestrale, Sophos était persuadé d’être en sécurité, et c’était tout ce qui importait.

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Élémanciens [Ombre & Hugo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum