[ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Dim 29 Nov 2015 - 15:54

Spoiler:


Il faisait tellement bon dans ce petit jardin légèrement reculé de la cité, loin de tous ces bruits agaçants qu’on pourrait entendre à longueur de journée ; « Il est bon mon poisson ! Tout frais ! » ou encore « Rabais sur toutes les baies de la saison ! ». Non, ici le bruit ne passait pas et c’était fort agréable, de pouvoir se prélasser à ne rien faire de ses journées, à fumer sa pipe à chaque heure… Le vieil homme posa le bout de son instrument sur ses lèvres, inspira un grand coup et recracha quelques secondes plus tard. D’ailleurs, il s’amusait à faire d’étranges formes avec la fumée, tantôt des cercles plus ou moins ratés ou bien des formes bizarroïdes qui pourraient ressembler à des Pokémon.

« Oh ! Celui-là ressemblait à un Gardevoir en bikini ! »

Voyant l’air joyeux de son « professeur », le Griknot essaya mine de rien de sourire. Depuis quand cette soi-disant forme qu’il venait de recracher ressemblait à une aussi belle créature ? Stupide vieil homme… pensa alors la petite boule qui préféra se recoucher sur l’herbe plutôt que de regarder les âneries de l’ancien champion.

« Oh oh ! Et là, ça serait une Roserade faisant la Pom-pom girl ! »

Le Griknot leva un œil en l’air pour voir la fameuse « Roserade » mais ne vit qu’une petite boule fumée se désintégrant rapidement. Ce type était vraiment bizarre. Il fumait quoi d’ailleurs ?! Puis il se mit à regretter son jeune maître qui l’avait laissé avec lui. Comme si ce vieillard pouvait faire de lui un puissant Pokémon ? Foutaises… Puis soudain, il y eut un revirement de situation. Un homme largement plus jeune arriva dans le jardin et sembla essouffler.

« Eh bah alors ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Respire mon petiot ! »

L’ex champion lui donna une bonne tape dans le dos et cela n’entraîna qu’une quinte de toux pendant plusieurs secondes. Une fois que ce dernier ait repris ses esprits et avait arrêté de tousser, il lui expliqua alors la raison de sa venue. Aussitôt, le vieil homme prit sa pipe entre ses doigts pour la retirer de sa bouche et eut un air plus grave. Soupirant un grand coup, il quitta les jardins et le Griknot ne sut trop quoi faire sur le moment et préféra tout de même suivre le vieux champion à la retraite.


Lorsque le vieillard arriva dans la fameuse salle, il remarqua que celle-ci avait bien changé depuis sa dernière bataille livrée dans le coin. Il haussa les épaules et n’avait clairement pas le temps de tout remettre en ordre pour lui-même. Il veilla cependant à ce que le terrain soit toujours en état et n’aimerait pas qu’un malheur ne vienne gâcher ce match. Puis d’un geste de la main, il demanda alors au jeune arbitre de faire venir le challenger. Jonis partit donc chercher la fameuse dresseuse qui venait donc combattre pour obtenir un badge. Une fois cette dernière en face du vieil homme, ce dernier souffla une nouvelle fois dans sa pipe et la regarda. Jonis se rapprocha de la jeune femme pour lui expliquer que son adversaire ne reprenait le « boulot » que depuis quelques minutes. Puis il prit place à l’extérieur du terrain au centre de celui-ci en tant qu’arbitre.

« Veuillez m’excuser. Bienvenue chère dresseuse. Bon, normalement, moi je suis à la retraite, c’était à l’autre, Peter, de s’occuper de ça mais apparemment, il est parti se promener. Ah les jeunes… Bref. Je m’appelle Aymen et je serais donc ton adversaire. » il reprit une bouchée puis se tourna vers son arbitre « À toi trésor. »

Jonis se redressa pour se maintenir droit et d’une voix claire mais puissante, exposa les règles concernant le match qui allait se déroulait.

« Les règles sont les suivantes : le premier dresseur à ne plus avoir de Pokémon capables de se battre perd le match. Aucun échange de Pokémon n’est possible pour le challenger lors de ce match. Seul le Champion… Ex-Champion peut se le permettre. »

Une fois les règles établies, Aymen souleva sa chemise et chopa une balle qui était attachée à sa ceinture. Aussitôt il invoqua sa majestueuse Millobellus sur le terrain. Le serpent des mers tourna sur lui-même avant de se présenter avec grâce devant l’adversaire. Une fois que la Mizuhanienne eut choisit sa créature, Aymen commença les hostilités :

« Bien, voyons ce que tu sais faire ma belle ! Lance Hydroqueue puis protège-toi avec Ouragan ! »

La Milobellus fit un tour sur elle-même pour se surélever légèrement et de sa queue colorée, elle frappa le sol pour qu’une vague apparaisse et se dirige vers son adversaire. Puis elle se mit à hurler pour invoquer cinq tourbillons qui tournèrent autour d’elle pour se protéger des attaques ennemis.


[ Hrp : bon, premier post introductif, c’était pas bien méchant ^^. Concernant les règles, je ne l’ai pas précisé dans le rp mais tu peux envoyer autant de Pokémon que tu as sur toi lors de ce match.  Ce dernier prendra fin quand l'un des deux ne pourra plus envoyer de Pokémon. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Lun 30 Nov 2015 - 18:27

Pour la troisième fois en moins d’une heure, Nina relut la lettre frappée du sceau nalcien qu’elle avait reçue plusieurs jours auparavant. Finalement libérée, temporairement, de ses obligations vis-à-vis d’éventuels candidats pour des épreuves de Maîtres des Lames, elle avait pu contacter le Champion du Temple de l’Air Boréal pour solliciter un match auprès de lui. Il avait mis un temps fou à répondre, et pour cause : il était actuellement sur Tenkei pour perfectionner sa maîtrise des Dragons et en acquérir de nouveaux pour enrichir ses connaissances. Il lui avait donc dit qu’il était fort probable qu’il ne soit pas là lorsqu’elle se présenterait à l’Arène, mais que Nalcia avait sans doute mandaté quelqu’un pour assurer l’intérim en son absence. Un peu déçue dans un premier temps, la Mizuhanienne s’était finalement dit qu’elle ferait confiance à la nation alliée à la sienne : le dresseur qu’elle affronterait serait compétent et apte à la mettre en difficulté. Après tout, elle concourait pour obtenir son huitième et dernier badge, elle s’attendait donc à un défi ardu et à une résistance acharnée !

Elle se demandait toutefois si elle allait avoir affaire à un expert en Dragons, comme Peter, ou si elle allait se frotter à un autre type. Dans le doute, elle avait emmené ses meilleurs éléments, comme lors de la confrontation avec Asaka, et elle avait travaillé dur pour élaborer de nouvelles stratégies, de nouvelles combinaisons et de nouvelles techniques, se préparant à un match simple, double ou même triple (c’était une nouvelle mode, apparemment, et comme elle ignorait tout de son adversaire...). Dernièrement, elle avait constaté que le Démolosse et le Galeking avaient fait d’énormes progrès, probablement liés à ce qu’ils avaient vécu lors de la Catastrophe de Mewtwo, mais s’était étonnée de ne pas voir Irai suivre ses camarades de Méga-Évolution dans cette avancée fulgurante. Peut-être manquait-elle encore de maturité ou de recul ? Elle n’en savait rien, mais elle aurait bien le temps de se pencher là-dessus par la suite. Pour l’heure, elle considérait que tous ses Pokémon étaient prêts à se battre et à s’arracher pour le dernier des sésames !


« Kashi, je crois que c’est là, on m’a parlé d’une pension au bord du lac avec un Nidorino visible de loin, perché sur un rocher, et je le vois. »

Nina avait en effet reçu une proposition d’hébergement d’une jeune Prêtresse du Temple qui disait « avoir vu sa venue en rêve ». Soit... Bien qu’intriguée, elle avait accepté, curieuse de faire la connaissance de cet étrange personnage qui lui semblait vaguement familier sans qu’elle ne puisse expliquer pourquoi.
L’accueil fut très chaleureux, et la soirée se passa à merveille, la jeune Marcheuse et apprentie Éleveuse étant d’une compagnie très agréable. La Nalcienne s’émerveilla devant tous les Pokémon de Nina, particulièrement ravie de voir le couple de félidés aux allures de renards. Devant son enthousiasme, la guerrière lui promit – avec l’accord des deux concernés - de lui amener un jeune Évoli une fois qu’elle aurait obtenu sa qualification pour sa pension professionnelle. Ce furent sur ces paroles que la jeune femme s’endormit, laissant la fille aux cheveux cyan et la vieille moniale qui s’occupait des lieux vaquer à leurs occupations.

Le lendemain, Nina remercia ses hôtes pour leur invitation et leur hospitalité et se dirigea, à pied, vers la salle qu’on lui avait indiquée. Visiblement, c’était l’ancienne Arène, mais elle ne s’en formalisa pas et entra. Elle dut patienter quelques minutes, qu’elle mit à profit pour observer les lieux, avant que le dénommé Jonis ne lui explique qu’elle affronterait l’ex-Champion. Elle hocha la tête tandis que son adversaire se présentait, puis laissa l’arbitre terminer d’énoncer les règles. Elle se contenta de hausser un sourcil à l’annonce de l’interdiction des substitutions pour le challenger. En temps normal, c’était l’inverse, mais elle était en lice pour le badge de Peter : la difficulté avait probablement été relevée, soit à cause de l’Arène en elle-même, soit parce qu’ils savaient que c’était le dernier obstacle pour elle.


« Soit, vos conditions sont les miennes et je m’y plierai sans problème. Je ne pense pas que Peter soit absent pour une simple promenade, ceci dit, mais peu importe : si Nalcia vous a désigné comme remplaçant légitime pendant la vacance temporaire du poste, affrontons-nous dans les règles de l’art. Je suis Nina Wang, Colonel de l’armée régulière de Mizuhan, et je suis ici pour le badge Croc ! »

Aymen libéra alors son premier Pokémon, une imposante Milobellus qui se dressa de toute sa hauteur une fois sur le terrain. Nina examina rapidement la créature, prit quelques instants pour réfléchir, puis reprit :

« Très bien, alors voilà mon premier partenaire. Miyana ! »

La Copain Ball s’éleva dans les airs, avant de s’ouvrir dans un flash lumineux, qui se changea en une forme de taille relativement petite. Bien droite sur ses pattes, volontaire et déterminée, la renarde feuillue s’ébroua, puis dévisagea son adversaire, avant de se tourner vers sa maîtresse.

« Il y a longtemps que tu n’as pas participé à un match, mais j’ai confiance en toi. Je sais que tu t’es momentanément retirée pour de bonnes raisons, alors tu vas leur montrer que t’es une maman qui déchire, d’accord ? »

La Phyllali répondit avec un cri enthousiaste et plein d’énergie. Aymen ouvrit alors les hostilités avec une Hydroqueue, qui fusa vers la renarde.

« Esquive ! Apporte-nous la lumière, et Feuillemagik ! »

Agile, la créature sauta sur le côté, prouvant qu’elle n’avait rien perdu de sa mobilité malgré les nombreux petits qu’elle avait mis au monde. Une fois dans les airs, elle cria en luisant brièvement, et le Soleil brilla soudain intensément, plus fort que jamais. Sans s’accorder de repos, elle enchaîna avec une attaque Plante : de multiples feuilles brillantes et tranchantes apparurent et fusèrent vers son adversaire dans le but avoué de passer à travers l’Ouragan pour toucher directement sa créatrice.

« Vive-Attaque, et draine-la ! »

La jeune mère déjà agile devint plus rapide : sa Chlorophylle s’activa tandis qu’elle courait en zigzag pour s’éloigner de sa cible, au cas où elle aurait l’envie de venir au contact. Une fois qu’elle fut à une distance qu’elle jugea satisfaisante, elle se concentra, et de grands anneaux d’un vert clair et lumineux se formèrent tout près du serpent marin. Nina cherchait à jauger son premier adversaire, et elle ne comptait laisser aucun répit à Aymen. L’enjeu était bien trop important pour qu’elle se permette de rêvasser !


[Perdu, c’est pas Pharamp xD Alors, pour résumer, Miyana évite Hydroqueue et utilise Zénith pour activer Chlorophylle + Feuille Garde. Elle lance ensuite Feuillemagik (qui normalement ne s’évite pas), Vive-Attaque pour s’éloigner de Milobellus et de ses tornades dangereuses là (xD), puis envoie Giga-Sangsue. Je ne dis rien sur ce qui touche ou pas ton Pokémon, c’est à toi d’en juger ^^]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Jeu 3 Déc 2015 - 14:07

Ainsi son adversaire était Colonel pour Mizuhan. Bien, bien, pensa alors le vieil homme en massant sa belle barbe grise, son symbole d’ancienneté et d’expérience, et en souriant à la jeune femme. Il fallait du temps et de la motivation pour se consacrer à la quête des badges tout en ayant une telle responsabilité pour son pays ; surtout qu’à voir la confiance qu’elle dégageait, elle ne devait pas en être à son premier trophée. Aymen ne comptait pas faire de cadeaux à cette jeunette, mais si elle était aussi expérimentée qu’elle le semblait, alors il lâcherait absolument tous ses coups : si elle voulait ce badge, elle allait devoir le mériter et arracher une victoire qui s’annonçait difficile à atteindre.

Elle invoqua une Phyllali majestueuse et très vigoureuse, parfait choix face à une Milobellus. En tout cas, la renarde verte voulait en découdre lors de ce combat et ça tombait bien, Samosa aussi ! Le combat s’annonçait passionnant.

La renarde évita l’attaque Hydroqueue de la Milobellus et enchaîna avec Zénith et Feuillemagik. Ainsi, de puissants rayons de soleil brillèrent dans l’arène jusque-là sombre et quelque peu poussiéreuse. Aymen esquissa un sourire en regardant la créature bondir dans les airs, mais n’avait pas l’intention de la laisser s’en tirer aussi facilement… Une Phyllali sous le soleil devenait beaucoup trop dangereuse pour lui. Malheureusement pour son Pokémon, elle ne put esquiver les feuilles ennemies malgré ses tourbillons de son attaque Ouragan, qui étaient censés la protéger ; les feuilles les transpercèrent facilement… La Milobellus lança un cri de douleur, l’attaque l’ayant touchée de plein fouet mais avec le soutien de son dresseur, elle se reprit rapidement. Grâce à la lumière qu’elle avait invoquée, l’adversaire était largement plus rapide et pouvait ainsi esquiver facilement les tourbillons défensifs. Aymen devait se reprendre. Alors il inspira une nouvelle fois dans sa pipe et recracha la fumée ;

« Je ne crois pas, non… Samosa, Danse-Pluie, et profites-en pour t’entourer d’Anneau Hydro ! »

La lumière qui remplissait la salle s’atténua, tandis que des gouttes d’eau commençaient à tomber sur le sol poussiéreux. Samosa brilla d’une aura bleutée tandis que certaines de ses plaies, dues à l’attaque Feuillemagik, se refermaient. De son côté, le renard sylvestre fusait à toute vitesse, profitant encore quelques instants du bonus de la Chlorophyle tandis que les derniers rayons de soleil disparaissaient. Il préparait une nouvelle attaque qui risquait de faire trop mal à sa Milobellus, encore blessée à cause du coup précédent, pour qu’Aymen ne puisse l’ignorer.

« Samosa, esquive son attaque en utilisant ta queue ! Puis enchaîne avec Soin et Ouragan ! »

La créature cligna rapidement des yeux et s’appuya alors sur sa magnifique queue dentelée pour se propulser à son tour dans les airs, évitant ainsi une grande partie de la Giga-Sangsue. Une fois en l’air, le dragon cria puis se mit à briller pour finalement faire disparaître toutes les blessures subies jusque-là, tout en s’entourant de nouvelles tornades protectrices dont la force transforma la fine pluie en début de tempête.

« Tu devrais t’abriter, Nina, car ça ne risque pas de s’arranger ! Samosa, lance Vent Glace ! »

En ordonnant cela, Aymen pointa sa pipe dans la direction du Pokémon adversaire. Il se demandait encore s’il fallait se réjouir de l’absence de Peter ou non. Cette Nina… Il n’était pas encore certain qu’elle saurait lui mettre des bâtons dans les roues. Voilà ce qu’il cherchait, ce qui lui manquait depuis quelques temps… Du challenge !!

Toujours dans les airs, Samosa cracha alors un vent glacé sur toute l’arène de façon à ce que le terrain soit entièrement recouvert d’une petite couche de glace et l’air drastiquement refroidi, faisant geler les gouttes de pluie qui étaient tombées sur le Phyllali. Ainsi, ses mouvements seraient entravés dans le sens où le Pokémon ne pourrait plus se diriger avec agilité. À moins que son Pokémon possède des crampons et un pull ! Une fois l’attaque finie, la Milobellus retomba sur le sol gelé, prête à en découdre une nouvelle fois.

« Et maintenant…. Expulse ton adversaire avec Draco-Queue ! »

Ayant plus de facilité en tant que rampant,  Samosa put se mouvoir facilement vers sa proie sur le sol gelé (et par habitude aussi). Suffisamment proche de son adversaire, cette dernière leva sa queue et frappa un puissant coup dans la glace, espérant que le choc enverrait la renarde en dehors du terrain, mettant ainsi fin à son combat. Par contre, le mélange poussière et glace du terrain généra une sorte de brouillard opaque. Se préparant à toutes éventualités, Aymen ne pouvait se permettre de perdre sa créature dans cette purée :

« Samosa, prépare-toi à encaisser une éventuelle réplique de ton adversaire ! »

Ainsi, malgré la fumée présente obstruant la visibilité, Samosa inspira un grand coup et expulsa doucement son air par les narines, se préparant ainsi à recevoir une attaque qu’elle ne pourrait pas anticiper, faute de vision…

[ Hrp : J’ai pas mal répliqué pour ce tour-ci ^^ malgré ma boulette vu hier XD. J’espère que cela t’ira, sinon tu sais où me trouver Wink ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Ven 4 Déc 2015 - 10:22

La Milobellus prit l’attaque Feuillemagik de plein fouet, mais elle ne se démonta pas et contra la lumière par la pluie. En voyant Aymen ordonner à son Pokémon d’utiliser Anneau Hydro, Nina esquissa un sourire : se soigner dès le début du combat avec cette technique faisait partie de ses favorites. Lorsque le serpent de mer esquiva Giga-Sangsue, la jeune femme ne dit rien, se doutant bien qu’elle ne pouvait pas faire mouche à chaque fois, surtout contre un Champion censé être le dernier rempart pour elle avant la Route Victoire. La créature se soigna totalement, puis réitéra son attaque aérienne, tandis que l’ex-Champion conseillait à Nina de s’abriter. D’un geste rapide, presque agacé, le Colonel repoussa l’éventualité d’une protection d’un revers de main.

« Ce match est le nôtre, je subirai les mêmes contraintes que mes Pokémon. »

Miyana prit le Vent Glace de plein fouet, et elle se contenta de se recroqueviller sur elle-même, laissant simplement le vent froid passer. L’eau sur sa fourrure gela, mais elle resta stoïque. Elle n’aimait certes pas la glace, mais elle vivait à Fla’Or, elle avait donc eu le temps de s’y faire et de la supporter un peu mieux que certains de ses congénères de type Plante. Elle y restait malgré tout vulnérable, mais si Nina ne disait rien, elle lui faisait confiance. La Mizuhanienne réagit cependant à l’annonce de Draco-Queue.

« Saute à gauche. »

Bien qu’entravée dans ses mouvements, la renarde feuillue s’exécuta, bougeant suffisamment pour éviter l’attaque Dragon qui aurait imposé une substitution malvenue à sa maîtresse. Cette dernière claqua alors des doigts : c’était le signal qu’elle attendait pour se servir de « ça » ! La créature avait mémorisé la position de son adversaire avant que le brouillard ne se lève, et la Milobellus lui confirma sa localisation avec sa respiration, qui créa un léger panache de fumée. Miyana fixa l’endroit où se tenait le Pokémon aquatique, et ses yeux luisirent brièvement en se teintant de mauve.

« Zénith de nouveau, et vole ! »

Après avoir lancé son attaque empoisonnée, la Phyllali invoqua de nouveau la lumière, qui inonda une fois de plus le terrain de chaleur en apportant une meilleure visibilité. Surtout, l’attaque fit fondre la glace sur le pelage soyeux de la jeune maman, tandis que la fine pellicule gelée qui recouvrait le terrain se changeait peu à peu en eau. L’écran de fumée créé par l’impact de la queue de Samosa sur le sol se dissipa, révélant une forme verte qui arrivait par les airs, pattes brillantes et tendues en avant.

« Pique Colorée ! »

La Phyllali amorça sa descente et s’entoura d’une tempête multicolore à base de Feuillemagik, disparaissant dans sa création. Grâce à sa vitesse retrouvée, elle fusa vers son opposant, bien décidée à le toucher par en haut, là où il y avait une ouverture ! Après son Aéropique « renforcée » par son attaque Plante, elle s’éloigna du serpent aquatique, profitant du léger laps de temps que lui accordait son agilité pour préparer ce qu’allait lui demander Nina. Et elle connaissait déjà la consigne.

« Synthèse. »

Juste avant d’atterrir sur le sol mouillé, la renarde luisit, refermant à son tour les blessures causées par l’ennemi.

« Encore du Soleil ! Pleine puissance ! »

La jeune mère, tout en espérant que Toxik avait affecté l’adversaire, réitéra son Zénith pour prolonger la situation, avant de plisser les yeux. Concentrée, elle laissa venir à elle le maximum d’énergie, puis, de nouveau radieuse, la relâcha dans un puissant rayon irradiant de toutes les feuilles de son corps, le tout en moins de quelques secondes grâce au bonus accordé par le temps clair et ensoleillé. Le faisceau fila vers Samosa, mais le Colonel ne laissa aucun temps mort.

« Tranch’Herbe ! »

Sans se réjouir ou se lamenter sur la réussite ou l’échec de Lance-Soleil, Miyana ne se démonta pas et, les pattes bien ancrées dans le sol, elle créa de nombreuses feuilles coupantes et tranchantes à souhait, avant de les diriger contre le Pokémon aquatique. Elle se plaça ensuite non loin de sa dresseuse pour attendre les prochaines instructions, sans quitter son adversaire des yeux une seule seconde, vigilante. De nouveau en pleine forme, ayant récupéré ses forces grâce à Synthèse, elle se sentait prête à abattre des montagnes pour Nina, qui lui faisait confiance malgré son retrait prolongé des combats. La Mizuhanienne lui laissait l’opportunité de lui prouver qu’elle n’avait pas chômé et qu’elle avait à cœur d’exécuter les combinaisons qu’elles avaient travaillées ensemble, alors ce n’était pas le moment de trébucher ! Sa « maman » à elle jouait gros sur ce match, à elle de ne pas la décevoir !


[Beaucoup de trucs de mon côté aussi : Miyana encaisse Vent Glace, puis réplique avec Toxik, Zénith et Aéropique combinée à Feuillemagik. Elle utilise ensuite Synthèse, relance Zénith, puis Lance-Soleil sans cooldown et Tranch’Herbe. Tu/vous sais/savez aussi où me trouver ^^]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Jeu 10 Déc 2015 - 20:10

« C’est ça. » marmonna l’ancien Champion avec un rictus moqueur.

La renarde se prit le Vent Glacé de plein fouet mais encaissa l’attaque presque sans broncher, comme si son entrainement lui avait d’une quelconque façon permis de parvenir à passer outre ses faiblesses de type. Comme si elle avait toujours connu le froid et s’était habituée à lui. En revanche, la jeunette préféra l’aider à esquiver la Draco-Queue plutôt que d’envisager de le contrer, et ordonna de lancer un nouveau Zénith, reprenant l’avantage de la vitesse – entre autres bonus que lui apportaient les rayons de lumière. Aymen n’aurait pas été surpris d’entendre la Challenger ordonner une Synthèse ou un Lance-Soleil… Mais Nina avait apparemment autre chose en tête. Le Nalcien réagit instinctivement en comprenant ce qui était en train de tomber sur Samosa – littéralement.

« Évite, Danse-Pluie ! »

Aussitôt, Samosa se redressa et s’écarta de la trajectoire de l’Aéropique ; en revanche, les Feuillemagik ne s’écrasèrent pas au sol en même temps que la Phyllali, et poursuivirent le reptile comme si elles étaient dotées d’une conscience propre. Le combo était parfaitement bien pensé, Aymen le reconnaissait volontiers. Encore une fois, la Milobellus ne put que subir, en gémissant de souffrance, l’assaut de l’attaque Plante, mais, déjà, rappelait la pluie dans l’arène pour ne laisser aucune chance à l’adversaire de la surpasser. Juste à temps, d’ailleurs, car les gouttes commençaient à peine à tomber lorsque la renarde faisait appel aux pouvoirs de la lumière pour se soigner.

Lorsque la Phyllali toucha le sol, se préparant à une nouvelle attaque, Aymen serra sa pipe entre ses dents et tenta de trouver quelque chose qui pourrait abattre son adversaire. Il venait de remarquer que quelque chose clochait dans les mouvements de Samosa ; elle tremblait et avait perdu en vigueur. Il reconnut les symptômes d’un empoisonnement, même s’il était incapable de dire quand est-ce que le Phyllali avait utilisé des toxines – et donc depuis combien de temps sa Milobellus le subissait. Hm… Sa Pokémon était arrivée à l’âge où « expérimentée » signifiait de plus en plus « âgée » ; ils n’allaient pas pouvoir jouer le jeu de l’esquive et de la résistance beaucoup plus longtemps, même si l’empoisonnement allait lui permettre d’utiliser des ressources cachées… Tout en l’affaiblissant constamment. La Pokémon comme son dresseur en avaient parfaitement conscience… Surtout que la jeunette demandait à son Pokémon « encore du Soleil », Aymen s’attendait donc à une puissante attaque de la part de son adversaire. Il n’allait pas rester sans rien faire, bien sûr ! Le froid et l’eau semblaient trop peu efficaces contre cette créature, surtout maintenant que l’averse artificielle cessait de nouveau, le Champion remplaçant préféra alors parier sur une valeur sûre pour sa dernière attaque. Alors que l’Anneau Hydro entrait en action, permettant à la Pokémon de regagner quelques forces supplémentaires qui ne seraient pas de trop, il lança son ordre d’une voix résignée mais déterminée.

« Samosa, Météores puis Ténacité. »

Ainsi, la Milobellus se tendit pour faire face à l’assaut de toute sa hauteur, tandis qu’une étrange lueur rouge émanait de son corps. Elle était prête… Le puissant rayon de soleil toucha directement le serpent qui laissa échapper un puissant cri de douleur, Ainsi que quelques petites étoiles qui fusèrent vers la renarde. Mais comme convenu, Samosa parvint à encaisser l’attaque et resta consciente, mais très faible cependant. Il restait peu de temps pour lui de répliquer avant de subir l’autre attaque que préparait la Phyllali, ou le poison dans son corps.

« Danse-Pluie. »

Avant de se prendre la dernière attaque de son adversaire, Samosa invoqua à nouveau la pluie, faisant ainsi disparaître une nouvelle et dernière fois le soleil. Le terrain se trempa rapidement et le magnifique Pokémon se laissa tomber dessus. L’arbitre annonça que Samosa n’était plus apte à combattre et que Nina remportait cette première manche. Aymen rappela sa Pokémon, lui murmurant ses plus sincères félicitations, et n’attendit pas un instant pour faire venir son second combattant.

« Ghoriba, c’est ton tour ! »

Un majestueux Hyporoi apparut sur le terrain. En voyant son adversaire, ce dernier ne fléchit pas et au contraire, provoqua même la renarde. Lorsque l’arbitre annonça la reprise du match, Aymen donnait déjà ses ordres.

« Hâte, et endors l’adversaire ! »

L’Hyporoi détendit tous ses muscles d’un coup pour que sa vitesse augmente, puis s’élança à une vitesse folle sur le terrain mouillé et aussi très glissant depuis la dernière attaque de Samosa. Le Dragon des Mers, rendu extrêmement rapide grâce à la combinaison de son attaque et de son talent de glisseur, tourna autour de la renarde pour la déstabiliser et la désorienter, puis s’arrêta net devant elle pour lui cracher un petit nuage aux pouvoirs soporifiques sur son visage.

« Rayon signal ! »

Le Dragon glissa à nouveau sur le terrain pour prendre de la distance. Il profita d’avoir quelques secondes d’avance pour riposter en lançant une attaque. Alors comme ça, cette renarde verte avait fait du mal à Samosa et l’avait mise en déroute ? Il n’allait pas laisser passer ça. Oh, ça, non… Sans s’arrêter de se déplacer, profitant un maximum de la pluie tant qu’il y en avait, l’Hyporoi souffla une forte lumière grisâtre en direction du Pokémon Plante.

[ Hrp : me revoilà ! Désolée pour le retard. Alors, Miyana gagne le premier combat, et je ne fais aucune hypothèse sur la puissance de sa Synthèse (elle peut être encore au soleil, un peu entre les deux ou déjà sous la pluie, comme tu veux ^^) mais Aymen n'en reste pas là et envoie son second Pokémon : ce dernier possède la capacité Glissade qui est renforcée par la pluie, en plus de Hâte. Il t'envoie Bâillement et Rayon Signal ^^. Voilà, bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Sam 12 Déc 2015 - 11:05

De nouveau, la pluie fit son apparition, tandis que Samosa évitait une partie de l’attaque de Miyana. Cependant, les feuilles multicolores poursuivirent leur cible jusqu’à la toucher, égratignant la peau lisse du serpent aquatique. Les mouvements de ce dernier se faisaient plus lents, un peu plus saccadés, comme entravés par un filet invisible, et Nina sut que Toxik avait fait mouche. C’était une bonne chose : la Phyllali était forte, mais elle n’avait pour le moment pas assez de puissance pure pour étaler un adversaire simplement par la force. Elle devait jouer sur la fatigue et l’usure, et l’attaque empoisonnée était l’un de ses meilleurs atouts.

La pluie d’étoiles qui fila vers elle ne pouvait pas être évitée, et la Mizuhanienne le savait pertinemment, tout comme son Pokémon. Résignée, la renarde moussue ferma les yeux, ne pouvant qu’encaisser la grêle dorée, et elle s’ébroua ensuite pour reprendre ses esprits. En face, Samosa utilisa ses dernières forces pour résister et refaire sortir la pluie, remportant ainsi le duel climatique de longue haleine avant de s’effondrer, vaincue par les assauts répétés du poison et des feuilles tranchantes qui l’assaillaient sans répit. Miyana tourna la tête vers sa maîtresse, qui lui sourit. La petite créature était fière d’avoir donné sa première victoire du match à la jeune femme, mais il n’était pas question de se relâcher... Surtout que le nouveau Pokémon d’Aymen n’avait pas grand-chose en commun avec la Milobellus, hormis son type Eau. Là, c’était un vrai Dragon, et Nina savait que les ennuis ne faisaient que commencer. Pourtant, Miyana garda la tête haute, bien que complètement trempée : non seulement elle adorait l’eau, mais elle n’était pas prête à laisser un partenaire lui voler la vedette ! Maintenant qu’elle était là, elle irait jusqu’au bout. Elle n’avait d’ailleurs pas le choix, puisque les substitutions étaient interdites dans ce duel pour le challenger. Elle devrait continuer jusqu’à tomber dans les vapes... Sauf si Nina la retirait du match avant.


« Méfie-toi. »

Miyana prit l’avertissement de sa dresseuse très au sérieux. Si elle prenait la peine de la prévenir, c’était pour une bonne raison... Et les craintes de la jeune femme furent vite confirmées : rendu très rapide par la pluie et sa Glissade, l’Hyporoi se rapprocha dangereusement de la Phyllali, avant de lui cracher un nuage épais à la figure. Aveuglée par cette brume inattendue, Miyana ne vit pas arriver le Rayon Signal, qu’elle prit en pleine figure. L’impossibilité de changer de Pokémon venait de sonner la fin de la parte pour la renarde, et Nina le savait, mais elle avait encore quelques cartes à jouer avec son Pokémon Plante avant de la laisser s’éclipser.

« Soucigraine. Jusqu’au bout. »

Miyana, qui sentait déjà la torpeur s’emparer de son corps, s’efforça néanmoins de viser à peu près juste, utilisant son attaque en rafale partout sur le terrain, à la manière d’un Canon Graine. Elle l’avait très bien compris, le but était de toucher Ghoriba à tout prix pour préparer le terrain pour son successeur. La renarde était très lucide : elle se savait finie, n’ayant aucun moyen de se réveiller d’elle-même, et verrouillée dans la salle par les clauses du match officiel. Alors, elle faisait de son mieux pour aider les futurs combattants de Nina en recouvrant le terrain de graines redoutables pour un Pokémon capable de récupérer en dormant. Espérant que le feu nourri avait touché l’Hyporoi au moins une fois, la Mizuhanienne, impuissante, ne put que regarder son Pokémon s’endormir en se recroquevillant, dans un réflexe ultime de protection dérisoire. La créature avait protégé, comme toujours, son ventre, sa zone la plus sensible en temps normal, d’autant plus que ses multiples gestations l’avaient habituée à toujours mettre une barrière entre cet endroit et le monde extérieur. Même si elle était parfaitement libre de ses mouvements ce jour-là, elle n’en restait pas moins une mère qui défendrait farouchement ses petits en toutes circonstances...

Le visage pâle, anticipant déjà la raclée qu’allait prendre son Pokémon, le Colonel dit néanmoins :


« Blabla Dodo. »

Les oreilles feuillues de la renarde papillonnèrent rapidement, signe qu’elle avait entendu l’ordre dans son sommeil, comme si elle était soumise à une sorte d’hypnose ou de conditionnement. La boule de poils et de feuilles endormie sous une pluie battante s’agita, comme si son corps réagissait de lui-même, et une tornade multicolore en émana de nouveau, se mouvant avec cette sorte de conscience propre dont elle était dotée. Parmi toutes les capacités dont elle disposait, Miyana avait relancé Feuillemagik, de manière aléatoire, sans choisir ce qu’elle enverrait. Nina songea que son Pokémon avait de véritables réflexes de survie : même lorsqu’elle dormait, elle « sélectionnait », malgré elle, des attaques qui prenaient en chasse un éventuel agresseur histoire de le repousser de son terrier en le dissuadant de s’en prendre à elle !

Devant ce spectacle, l’héritière légitime refusa de laisser tomber. Même avec un tel handicap, son Pokémon se battait de toutes ses forces, en se sachant condamné ! Avec l’énergie du désespoir, elle cria :


« MIYANA ! »

Ce geste était sans doute ridicule, et la Mizuhanienne en avait conscience, mais elle n’en avait cure. La Phyllali avait compris qu’elle se ferait probablement massacrer dans son sommeil, mais même ainsi, elle n’avait pas abandonné. Alors, s’il y avait la moindre chance de lui laisser l’opportunité de porter un dernier coup au Dragon des Mers, Nina avait le devoir de tout tenter pour la réveiller. Sa seule arme, désormais, était sa propre voix : complètement trempée par le déluge qui s’abattait depuis un moment déjà sur le terrain, la Guerrière recommença à appeler son Pokémon, assez fort pour couvrir le bruit des trombes d’eau qui martelaient le sol.


[Cette fois, pas beaucoup d’action, vu la situation : Miyana lance Soucigraine en rafale jusqu’à ce qu’elle s’endorme, vaincue par Bâillement, puis utilise Blabla Dodo dans son sommeil, qui tombe sur Feuillemagik. Elle sera retirée quoi qu’il advienne dans mon prochain post pour laisser la place à son successeur, car j’imagine qu’elle va prendre tarif en dormant. Vous savez où me trouver en cas de problème !]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Dim 20 Déc 2015 - 21:17

Aymen sentit comme un changement dans l’atmosphère du match après le Baillement de Ghoriba. Les réactions de la Challenger semblaient soudain plus dictées par le désespoir que par la véritable réflexion, même si la dresseuse restait tout de même cohérente dans ses choix. Enfin, relativement. En voyant la Phyllali mitrailler l’Hyporoi de Soucigraine, le Champion par intérim leva un sourcil sans faire de commentaire. L’idée n’était pas idiote, et le Nalcien pouvait se douter de la logique qu’il y avait derrière : sans doute Nina craignait-elle un Repos qui aurait permis au Dragon de reprendre toutes ses forces en un délai assez court. C’était légitime, mais cela impliquait que le Pokémon en face connaissait effectivement l’attaque… Ce qui n’était pas le cas. Les Hyporoi ne pouvaient apprendre une telle technique seuls, et Ghoriba n’avait jamais souhaité apprendre une telle chose… Non, ce n’était vraiment pas son genre de se mettre en position de faiblesse uniquement pour regagner un peu d’énergie, contrairement à Samosa. Son genre à lui était l’agressivité, le jusqu’au-boutisme… Et, il fallait bien le dire, la fourberie, voire le sadisme.

Nina avait donc plus ou moins gâché la dernière attaque de son Pokémon – car il était probable qu’il ne se relèverait pas de la prochaine attaque du Dragon, même s’il y avait toujours un risque. Au contraire, elle lui avait même donné un avantage, puisqu’aucun de ses Pokémon ne pourraient plus endormir le Dragon. Aymen décida qu’il allait lui aussi préparer le terrain pour le prochain duel, profitant du temps mort qu’offrait le sommeil du renard.

« Danse-Draco tant que possible… »

Ghoriba commença à se trémousser, devant son adversaire immobile, sa queue frappant le sol pour battre un rythme de plus en plus rapide. Les nageoires du Dragon vibraient, le Pokémon se grandissant au maximum tandis que sa vitesse atteignait sa limite et que sa force de frappe était elle aussi décuplée. Mais il fut surpris, ainsi que son dresseur, de voir l’adversaire gigoter dans son sommeil pour invoquer de nouveau les Feuillemagik auxquelles il semblait fortement tenir. Cela tombait bien, le coup qu’il avait prévu ensuite était l’un des rares capables d’éviter une telle attaque.

« Rebond ! »

S’appuyant sur sa queue, Ghoriba s’envoya haut dans les airs, laissant les feuilles colorées passer en-dessous de lui et aller s’écraser contre un des murs de l’arène. Comme si elle avait senti venir le pire pour sa Pokémon, Nina s’était mise à hurler, sans doute pour la réveiller avant qu’elle ne se prenne un coup qui serait sans doute fatal. Voire pire, connaissant son Hyporoi… Aymen resta vigilant, lui aussi. Les combats de Pokémon officiels pouvaient parfois être violents ou dangereux, mais les règles de la Ligue Pokémon, et celles du bon sens, étaient claires : il ne devait jamais être question de tuer le Pokémon de l’opposant. Cependant, il arrivait que, bien que dressées, les créatures se laissent guider par leur instinct d’animaux. Un bon entrainement rendait ces cas plus rares, mais aussi plus graves s’ils arrivaient vraiment.

Ghoriba se laissa tomber avec violence sur le Phyllali, mais cela ne sembla pas lui suffire. Il préparait déjà un nouveau coup, la Danse-Draco l’ayant excité comme jamais depuis longtemps. L’arbitre fit alors des signes frénétiques à Aymen afin que celui-ci arrête son partenaire au plus vite, tandis que celui-ci projetait des trombes d’eau haute pression sur le terrain qui ne devait pas être suffisamment trempé à son goût.

« Aymen, le Phyllali est hors-combat ! Cela suffit ! »

« GHORIBA ! »

L’Hyporoi frissonna en entendant le cri autoritaire du Nalcien puis revint à la raison. Il se dirigea vers son dresseur qui le regardait d’un œil sévère. S’il avait été humain, il aurait probablement répondu d’un haussement d’épaule. Il savait quand même un peu se contrôler et il n’y avait pas mort d’homme ou de Pokémon, hein. Ceci dit, il reconnaissait la supériorité de son dresseur lors de match officiel et ne remit pas en cause son ordre. Voyant que son Pokémon se calmait, Aymen considéra qu’il pouvait lui faire confiance et le laisser combattre pour la suite du match.

La pluie s’affaiblissait lorsque l’arbitre annonça, de façon officielle cette fois-ci, que le Pokémon de Nina n’était plus apte à combattre et devait être remplacé. En voyant un temps plus sec revenir, Ghoriba maugréa un peu, même s’il savait que ses déplacements ne seraient pas entravés de façon notable. Quand même, il aurait bien placé une petite danse, là, en attendant que la Mizuhanienne choisisse son nouvel adversaire… Mais les règles étaient les règles, même lui pouvait comprendre ça.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Dim 27 Déc 2015 - 1:42

Impuissante, la jeune femme ne put qu’assister à la danse du Dragon des Mers, alors qu’il répétait encore et encore les mêmes mouvements pour améliorer sa vitesse et sa force de frappe. Nina comprenait bien que son adversaire se préparait déjà pour la suite, mettant à profit l’immobilisme de Miyana pour booster son corps, mais elle ne pouvait pour ainsi dire plus rien faire pour son Pokémon. Surprise, elle vit l’Hyporoi s’élever dans une attaque aérienne qu’elle n’aurait pas devinée avant d’y assister de ses propres yeux. Il se laissa alors choir directement sur sa cible, qui prit le Rebond de plein fouet, d’autant plus sensible à cet assaut à cause de sa faiblesse...

Tandis que la Mizuhanienne réfléchissait déjà à son prochain Pokémon, Ghoriba, en face, semblait prêt à en découdre, même avec un opposant cloué au sol et sans défense. En le voyant arroser copieusement le terrain, elle fronça les sourcils, jetant un coup d’œil rapide à Aymen lorsqu’il cria à son tour sur son partenaire, mais pour le réprimander. Étonnée de faire face à un tel comportement en plein match officiel, elle ne se laissa pourtant pas décontenancer et, au moment où l’arbitre annonçait la fin de la partie pour la Phyllali, Nina rappelait déjà sa créature, ne voulant pas lui infliger davantage de souffrances inutiles.


« Je suis fière de toi, et de ce que tu m’as montré. »

Miyana ne l’avait probablement pas entendu, non pas à cause de la sphère dans laquelle elle était rentrée, mais parce qu’elle devait sans doute dormir encore, plongée dans un profond sommeil. Mais cela n’avait pas grande importance pour la guerrière, qui décrocha la Ball de son second Pokémon pour la lancer devant elle. De la lumière qui en jaillit émergea une forme jaune et caoutchouteuse, qui annonça son arrivée par un cri ressemblant vaguement à un bêlement.

« Tanomu yo*, Irai. »

Le Pokémon hocha la tête avec une expression de détermination farouche. La Pharamp dévisagea son adversaire avec un air de défi, comme pour lui signifier clairement « toi là, tu me fais pas peur, j’ai peur de rien ni de personne et je vais te casser la gueule ». Nina savait que la créature électrique faisait désormais très bien la distinction entre les différents types d’affrontements, mais elle connaissait également sa forte tendance à vouloir massacrer ses « ennemis » à tout prix et à gagner dans n’importe quel contexte !

« Commence avec Cotogarde et Mur Lumière. »

Le ton de Nina était calme et posé, contrastant fortement avec l’énergie dont elle avait fait preuve lorsqu’elle avait tenté de tirer Miyana de sa torpeur. Obéissante, la brebis couleur tournesol s’entoura d’une épaisseur conséquente de coton, puis matérialisa un mur lisse et brillant comme une vitre qui disparut aussitôt.

« Éblouis-le ! »

L’ordre était déjà plus tranchant, plus incisif. Aussitôt, Irai invoqua un flash lumineux qui illumina le terrain pour brouiller la vision de son adversaire assez longtemps pour pouvoir enchaîner sur autre chose. Et elle avait déjà plus ou moins anticipé ce que Nina attendait d’elle.

« Onde Folie, approche-toi ! »

Sans être effrayée par le terrain trempé, la créature électrique s’exécuta. De nombreuses sphères transparentes et colorées tournoyèrent autour de l’Hyporoi, tandis que leur créatrice mettait à profit cette diversion qui n’en était pas vraiment une pour réduire la distance qui la séparait de son adversaire.

« Poing-Éclair, et lévite ! »

Le Pokémon, jugeant que Ghoriba était à portée, recouvrit abondamment sa patte d’électricité, avant de balancer son poing dans la direction du Dragon des Mers. Puis, comme soulevée par une force mystérieuse, Irai décolla littéralement, tandis qu’un puissant courant quasiment palpable l’entourait. La Pharamp se tenait désormais à environ un mètre cinquante du sol, et n’avait donc plus de contact avec le terrain mouillé, en plus d’être à l’abri de ces terribles attaques qu’elle détestait par-dessus tout.

« Coup d’Jus. »

De nouveau, le rythme et l’intonation avaient changé. La plupart du temps, Irai n’était pas autorisée à utiliser cette technique, car Nina était une véritable passionnée du match en double ; or, Coup d’Jus avait la particularité de toucher absolument tous les Pokémon présents, qu’ils soient alliés ou ennemis, ce qui la rendait délicate à placer, surtout lorsque le partenaire de la Pharamp était Kashi ou Eikallia. Cette fois, en revanche, elle était seule sur le terrain, alors elle n’allait pas se priver ! Esquissant un rictus sadique, la créature déchargea une parcelle de son stock conséquent d’électricité en une énorme vague crépitante qui s’étendit, lascive, sur une large zone. La jeune femme espérait qu’entre la confusion et la paralysie, Ghoriba serait affecté par au moins l’un des deux handicaps : non seulement l’Hyporoi, ainsi boosté, était une menace réelle et importante, mais il n’était sans doute pas le meilleur atout d’Aymen, et Nina se savait potentiellement désavantagée dans un combat contre des Dragons. Elle avait donc tout intérêt à ralentir et à entraver ceux contre lesquels elle avait a priori des armes « naturelles » si elle voulait garder assez de forces pour les plus costauds des Pokémon de l’ex-Champion !

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Ven 15 Jan 2016 - 21:55

Le comportement que Ghoriba avait adopté contre la Phyllali avait laissé un ex-Champion quelque peu perplexe concernant la suite des évènements de ce match officiel. Agacé, aussi. Et surtout vis-à-vis de la Challenger : l’ex-Champion n’était-il pas capable de « maîtriser » ses Pokémon lors d’évènements de ce genre ? Bien sûr, il se savait capable de garder le contrôle sur son équipe, mais l’Hyporoi était extrêmement têtu et agressif. Mais le Pokémon dragon était revenu à la raison, du moins pour le moment et avait écouté son dresseur en arrêtant d’attaquer sauvagement la créature verte. Faut dire que l’enjeu était très important et l’adversaire n’en était pas à son premier match alors il était normal que Ghoriba fasse tout son possible pour gagner, surtout contre quelqu’un qui avait fait du mal à Samosa ! Par contre, il n’avait aucunement le droit de s’acharner de la sorte sur une victime affaiblie. Non, son comportement ne serait pardonné et Aymen avait su le rappeler à l’ordre et saurait le sermonner dignement une fois le match fini. Pendant que Nina rappelait sa créature et préparait sûrement la contre-attaque, Aymen souffla une nouvelle fois dans sa pipe et lança des regards à la fois sur son Pokémon mais aussi la Challenger.

L’adversaire suivant apparut sur le terrain qui reprenait un aspect plus sec. Un Pharamp… Type Elektrik… la Mizuhanienne comptait donc jouer sur la semi-faiblesse du Dragon des mers ? Sans laisser le moindre temps mort, Nina ordonna à son Pokémon de préparer ses défenses. Aymen haussa un sourcil et se demanda l’espace d’un instant s’il ne devait pas relancer une Danse-Draco... Ghoriba semblait au maximum de ses capacités, mais peut-être qu’un boost supplémentaire allait être nécessaire. Mais non, impassible, il laissa patiemment son adversaire préparer le terrain, observant sa stratégie. Une fois que la défense du Pharamp fut optimale, cette dernière lui ordonna de lancer une attaque Flash. Il était temps de contrer.

« Brouillard ! »

Ghoriba inspira un grand coup et recracha une fumée noire opaque sur tout le terrain, annulant ainsi l’attaque Flash de son adversaire. L’Hyporoi fut ainsi protégé et évita de justesse l’éblouissement, ce qui aurait eu de sérieuses conséquences. Les secondes d’inattention n’étaient pas admises dans un tel match et aussi bien Aymen que Ghoriba le savaient. Pour sa prochaine attaque à esquiver, le Pokémon suivit l’ordre de son dresseur ;

« Hâte ! »

L’attaque n’allait pas pouvoir l’accélérer d’avantage, mais elle allait avoir un autre usage. L’Hyporoi fonça sur le côté et évita une nouvelle fois l’attaque de son adversaire, esquivant ainsi l’onde qui l’aurait rendu confus. Décidément, cette Pharamp voulait absolument handicaper son adversaire ! Mais il n’allait pas se laisser faire et grâce à sa vitesse, il parvint à parer l’attaque Poing Eclair, évitant le coup physique, mais subissant malgré tout la décharge. Sa peau écailleuse le protégeait bien de ce genre d’assaut, mais l’eau qui suintait et ruisselait dessus conduisait un peu trop bien la foudre pour qu’il s’en sorte indemne. D’ailleurs, Ghoriba ressentit quelques picotements traversant tout son corps, ce qui le fit grimacer et le déstabilisa quelques secondes.

De trop longues secondes puisque la Pharamp se mit soudainement à léviter, se mettant à l’abri d’une potentielle attaque critique. Elle lança ensuite une puissance attaque Coup d’Jus qui, avec l’aide du sol légèrement mouillé, se propagea sur tout le terrain et électrocuta le Dragon. Aymen prit garde à ne pas se prendre une décharge par inadvertance, et relança l’offensive.

« Ghoriba, Ouragan ! »

Enfin de l’action, pensa la créature qui s’étira pour balayer tous ces petits picotements qu’il avait reçus lors de la précédente attaque. Une nouvelle fois, la créature tapa le sol dans un rythme que lui seul connaissait avant d’invoquer une tornade unique qui l’entoura, contrairement à la technique de Samosa. En son centre, le Pokémon ne ressentait aucun effet puisqu’il en était le maître et dans un rapide élan, il se rapprocha de la brebis pour finalement lui envoyer son attaque. Il espérait que cela l’immobilise quelques instants, le temps d’enchaîner les prochains coups.

« Bulle d’O, Dracochoc et… Saumure !! »

Avec sa rapidité à peine réduite par la paralysie, il lui était facile d’enchaîner les attaques. Ghoriba attendit que l’Ouragan disparaisse pour lancer la première de son enchaînement. Lorsqu’il put apercevoir le Pokémon derrière l’Ouragan, il lança une nuée de bulles d’eau de tailles différentes dans la direction de son adversaire. Qu’elles l’aient touchée ou non, Ghoriba enchaîna sur une puissante attaque dragon en envoyant une sorte de rayons à la fois rouge et bleu dont le mélange vira au violet. Et au bout, une tête de dragon se forma progressivement, au fur et à mesure que l’attaque se rapprochait de sa cible. Cette dernière ouvrit la gueule comme pour avaler son adversaire. Ne lui laissant aucun répit, l’Hyporoi invoqua de puissantes trombes d’eau qui s’abattirent sur la Pharamp, l’inondant presque.

« Ghoriba… Fléau ! »

L’Hyporoi tapa une nouvelle fois sur le sol pour se donner un nouvel élan et avec l’aide de sa queue, enchaîna les coups sur son adversaire. Avec sa rapidité renforcée par Hâte mais aussi Danse-Draco, il enchaînait royalement les assauts, espérant faire tomber son second adversaire au combat.

[ Hrp : Me revoilà, désolée du retard ! Alors que dire… Ghoriba utilise Brouillard pour neutraliser ton attaque Flash ^^. Bon, il augmente aussi sa rapidité (pour changer Wink). Il a été touché par ton attaque Coup d’Jus plus l’attaque Point-Éclair. Ensuite, il lance Ouragan, Dracochoc et Saumure ainsi que Fléau pour bien affaiblir ton Pokémon (si cela marche évidemment ^^). Aussi, sa vitesse a bien sûre été réduite par sa paralysie, mais comme il était très boosté, il garde un rythme d'attaque élevé. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Dim 31 Jan 2016 - 1:40

Comme elle pouvait s’y attendre, le Champion ne laissa pas Irai aveugler Ghoriba impunément, surtout que Flash était connu pour diminuer la précision des Pokémon atteints, par un effet de persistance rétinienne assez handicapant. L’Hyporoi put se soustraire à la lumière avec un Brouillard qui enveloppa tout le terrain, et il esquiva également le gros de l’attaque Poing-Éclair... Mais quand la fumée se fut dissipée, Nina constata que les écailles de la créature aquatique étaient parcourues de légers courants, signe évident d’une paralysie. Parfait. Face à un adversaire aux capacités aussi améliorées, elle n’avait eu d’autre choix que d’opter pour le handicap en le bombardant de techniques destinées à l’entraver, et cela avait fini par porter ses fruits.

Le Coud’Jus, en revanche, ne se contenta pas d’effleurer le Dragon des Mers, en l’électrocutant complètement. Avec l’eau qui gouttait sur le corps écailleux du Pokémon, la puissance de l’attaque s’en trouva renforcée, mais cela ne suffit pas à faire ralentir le rythme de l’hippocampe géant, qui créa un Ouragan dont il était l’œil. Ghoriba fut trop rapide pour Irai, qui prit la tornade de plein fouet et se retrouva prisonnière des vents draconiens. Le Pokémon électrique poussa un bêlement rauque, mais Nina garda son sang-froid.


« Ne te débats pas, Mur Lumière ! »

Rassurée par la voix de sa maîtresse, la Pharamp, malgré son entrave tumultueuse, créa une paroi lumineuse qui faisait barrage aux assauts indirects. L’Hyporoi, profitant de l’immobilisation de son adversaire, lui envoya des Bulles d’O dessus, bulles qui s’écrasèrent sur Irai avec un bruit mat, mais sans lui faire plus de mal que de nombreuses pichenettes.

« Concentre-toi, Chargeur ! »

Alors que la tornade perdait en intensité et disparaissait, la bête couleur soleil se mit à crépiter violemment, s’entourant d’un véritable halo lumineux. Mais Aymen donna un nouvel ordre, et Ghoriba lança son premier assaut de spécialiste, à savoir un Dracochoc. Là, Mur Lumière ou pas, ça sentait mauvais pour Irai...

« Passe dessous ! »

Avec une confiance aveugle en Nina, la Pharamp se jeta littéralement au sol, glissant à plat ventre pour feinter la tête de Dragon qui fondait sur elle. L’avatar s’écrasa quelque part derrière elle, et elle se retourna pour se relever, pas assez vite, hélas, pour éviter les trombes d’eau qui s’abattirent là où elle se trouvait. Légèrement assommée, elle laissa l’Hyporoi s’approcher un peu, et c’était visiblement son but, puisqu’il se lança dans une série meurtrière avec Fléau. Irai secoua la tête, chargée à bloc. La Mizuhanienne claqua des doigts.

« Maintenant. »

Un énorme éclair zébra le ciel, illuminant le terrain entier, tandis que la foudre s’abattait violemment sur l’Hyporoi : la brebis l’avait laissé frapper son premier coup pour mieux préparer son attaque, dont la puissance avait été doublée par Chargeur. Mais maintenant qu’elle avait lancé son Fatal-Foudre, il n’était plus question pour elle de se faire mener sans répliquer.

« Coton Fou ! »

Enfin une combinaison ! Irai commençait à s’impatienter et à se demander ce qu’attendait Nina. De nombreuses sphères cotonneuses se mirent à tournoyer entre les deux Pokémon, sphères qui s’illuminèrent subitement en fusant vers Ghoriba, comme si elles étaient dotées d’une conscience propre. Alors que son amie se déportait légèrement sur la droite pour esquiver un coup, et sans laisser le moindre répit, la Mizuhanienne enchaîna :

« Double Rayon. »

Ah ben voilà ! Nina était enfin lancée dans ses combos, et ça n’était pas pour déplaire à la Pharamp ! L’orbe frontal du Pokémon s’illumina tandis qu’un faisceau brillant unique en émanait, avant de se dédoubler en deux rayons distincts une fois suffisamment près de Ghoriba. Le premier clignota très vite avant de frapper, alors que le second sembla se solidifier avant l’impact. Incapable de savoir si les deux combinaisons avaient fait mouche, la jeune femme vit que sa créature venait de prendre un coup de queue direct en pleine poire. Le rythme d’attaque du Dragon des Mers était encore assez élevé... Et elle devait y remédier au plus vite.

« Coup d’Jus, défends-toi avec Boule Élek. »

De nouveau, Irai créa une onde électrique puissante, qu’elle déchargea plus vite, toutefois, alors qu’elle avait déjà puisé dans ses forces. Maintenant qu’elle était pleinement dans le match, et avec l’adrénaline, elle déployait, comme toujours, des efforts et des forces qu’elle gardait en réserve, quelque part. Puis, se pliant aux ordres, elle fit naître une sphère brillante et crépitante au bout de sa queue, prête à l’envoyer pour effectuer un éventuel contre. Nina, elle, songea que l’attaque Fléau trahissait une certaine fatigue chez son opposant, car elle savait que cette technique gagnait en puissance avec la diminution des forces de celui qui en usait. Mais elle restait néanmoins méfiante, pour deux raisons : un Pokémon de ce niveau, dans un tel match, restait dangereux, même affaibli, et il n’était pas exclu qu’Aymen ait ordonné ce mouvement en particulier pour induire la Challenger en erreur en faussant ses estimations. La guerrière en arriva à la conclusion qu’elle ne devait baisser sa garde sous aucun prétexte, et ce fut sur ces réflexions qu’elle observa l’affrontement, sans quitter les deux belligérants du regard un seul instant.


[Résumé : Irai dresse un Mur Lumière pour diminuer l’impact des attaques spéciales sur elle. Une fois qu’elle n’est plus piégée, elle utilise Chargeur et esquive Dracochoc, encaisse Saumure et lance Fatal-Foudre boostée après avoir pris un premier « tick » de Fléau. Viennent ensuite deux combos : Spore Coton + Onde Folie et Rayon Gemme + Rayon Signal. Enfin, elle envoie Coud’Jus et garde une Boule Élek en stock. Vous savez où me trouver en cas de souci ^^]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Lun 15 Fév 2016 - 15:24

Ghoriba s’était enfin calmé après sa précédente victoire mais contre le mouton électrique, il semblait plus réticent. Evidemment, son adversaire tapait là où il n’était pas le plus résistant, donc par conséquence, il devait jouer sur sa rapidité pour éviter les attaques ennemies autant que possible. Malheureusement pour lui, les précédentes attaques l’avaient atteint et entravé ses mouvements. Mais ce n’était pas pour autant qu’il se laissa abattre ; affaibli ou pas, l’Hyporoi allait se battre jusqu’au bout, jusqu’à l’épuisement s’il le fallait.

Le Mur Lumière était une surprise pour la Dragon, néanmoins. À cause de ce contretemps, son attaque n’avait pas été des plus efficaces… Cela ne découragea pas Ghoriba qui continua d’enchaîner avec Dracochoc, en redoublant d’ardeur.

L’attaque de Ghoriba fut évitée de justesse puisque la brebis s’était jetée sur le sol humide. Mais sûr de lui, l’Hyporoi était parvenu à reprendre son équilibre et lui envoya une trombe d’eau dessus avant même que le Pharamp ne puisse se relever. Profitant de cet instant, le Dragon se jeta sur la créature jaune et lui assigna plusieurs coups de queue, espérant l’affaiblir énormément puisque l’eau, son élément, ne semblait guère lui faire de dégâts. Puis un claquement de doigt retentit dans l’arène et Aymen retira prestement sa pipe de sa bouche après l’annonce de son challenger ;

« Ghoriba, esquive ! »

Mais c’était trop tard, la voix d’Aymen avait été noyée dans le grondement de tonnerre. Puis un éclair fendit le terrain touchant directement le Dragon des eaux. La pauvre créature hurla de douleur tellement l’attaque lui faisait mal. Evidemment, le Pharamp avait concentré son énergie avant de la lancer, doublant ainsi sa puissance d’attaque. Aymen grimaça et tenta de « réveiller » son Pokémon qui peinait à tenir en équilibre après cette terrible attaque. Malheureusement, Nina enchaîna à son tour les attaques. L’Hyporoi se retrouva immobilisé par des sortes de coton. Le dragon tenta vainement de s’en défaire en gesticulant.

« Ouragan ! »

Aussitôt, Ghoriba se redressa et avec sa trompe, invoqua à nouveau une mini tornade autour de lui qui eut pour effet de dissiper les espèces de cotons qui s’étaient collés contre lui. Mais cet enchainement d’attaque avait eu raison de son agilité et la fatigue se faisait durement ressentir, le Pokémon avait du mal à se mouvoir correctement. Nina avait temporairement pris le dessus. Ainsi, elle ordonna à son Pokémon de lancer une double attaque. Aymen ne se laissa pas déstabiliser par les nombreuses capacités de son adversaire et riposta, conscient que la manche touchait à sa fin :

« Rebond et Fléau !! »

L’Hyporoi rassembla ses dernières forces et avec l’aide de sa queue, se propulsa dans les airs. Les deux rayons combinés lui passèrent juste en dessous, ainsi il évita cette attaque et d’autres dégâts. Par contre, aucun des deux, maître et Pokémon n’avaient prévu que le challenger riposterait aussi vite. Le Dragon retombait à peine sur son adversaire que le Pharamp lançait une nouvelle attaque Coup d’Jus qui se propagea tout le long de l’arène. Touché par l’électricité, Ghoriba fut totalement paralysé et malheureusement, tomba après la dernière attaque lancée par Nina, s’écrasant violemment à proximité de son adversaire.

« Ghoriba est hors combat, le challenger remporte cette manche. » annonça l’arbitre.

Aymen rappela son Pokémon dans sa balle et prit le temps de la réflexion avant de choisir quelle nouvelle créature il allait envoyer sur le terrain. Puis finalement, il se décida et lança sa balle pour invoquer un nouveau Dragon. Un Kravarech. Ce dernier avait été découvert récemment et avec l’expérience en tant qu’ex champion et spécialiste des dragons, Aymen en avait fait une bête expérimentée. Maintenant, il était temps de voir ce qu’elle savait faire sur le terrain, pour un premier combat officiel.

Dès son entrée sur le terrain, la créature violacée libéra de puissantes toxines qui vinrent s’étaler sur sa peau, promettant de douloureuse brûlure de poison à quiconque serait assez téméraire pour s’approcher d’elle trop près. Pendant leur entraînement, Aymen lui-même en avait fait les frais et avait vite compris que, tout Dragon qu’était cette créature, Baklawa (telle qu’il l’avait appelée) aimait surtout jouer avec les empoisonnements. Cela avait été une nouvelle façon de se battre pour ce traditionnel dresseur de Dragons, mais il avait beaucoup appris grâce à elle. Maintenant, il allait falloir voir si une Challenger s’attendant à affronter un Dragon allait s’adapter et comprendre suffisamment tôt qu’elle affrontait en réalité un Pokémon Poison.

« Baklawa, Reflet puis Bomb-Beurk ! »

La Kravarech fit apparaître cinq doubles d’elle-même parfaitement identiques et fidèles à l’originale. Avec sa grande maîtrise, chaque créature envoya ainsi un tir de déjections en direction de la brebis en espérant la toucher, essentiellement au niveau de ses yeux pour brouiller sa vue – et puis, ça faisait mal, en plus. Mais ce n’était qu’un avant-goût, une façon de préparer le terrain et d’étudier l’adversaire.

« Brouillard maudit ! »

Aymen eut un rictus moqueur. La jeunette l’avait bien fait rire avec ses noms personnalisés d’attaques, il avait eu envie de se prêter au jeu quelques instants. Baklawa, peu habituée à ce genre de chose, eut cependant un instant de trouble avant de saisir ce que voulait son dresseur. Il la connaissait bien, après tout, et ce qu’il lui demandait correspondait parfaitement à ce qu’elle aurait fait d’elle-même, même sans qu’on le lui ordonne. Aussi, seule ou avec ses doubles, la Kravarech inspira un grand coup et déversa sur le terrain un épais brouillard mais d’une couleur étrangement violette. La fumée se répandit sur l’arène, enveloppant une bonne moitié de celle-ci, notamment là où se trouvait son adversaire. La visibilité approcha de zéro, et surtout son odeur était étrange, piquante, et n’augurait rien de bon à qui la respirait. L’ex-Champion se rappela de faire attention, pour sa propre santé, à ne pas s’en approcher plus que nécessaire.

[ Hrp : Ghoriba est hors combat, tu as gagné cette manche, et je laisse le doute quant à savoir si les attaques Rebond et Fléau ont touché leur cible ou si l’Hyporoi s’est évanoui avant ^^. Par contre, j’enchaîne à nouveau avec l’apparition de Baklawa, une Kravarech qui lance reflet pour se dédoubler et augmenter ses chances de te toucher avec l’attaque Bomb-Beurk. En plus de ça, elle te lance un brouillard combiné avec Toxic pour empoisonner ton Pokémon et ainsi l’affaiblir à petit feu 8D. Pour rappel, deux de ses Talents consiste à empoisonner au contact si elle attaque ET si elle est attaquée. Bon courage ! ]


_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Sam 20 Fév 2016 - 1:18

L’Hyporoi semblait avoir du mal avec le coton collant que lui avait balancé son adversaire. Il put toutefois s’en débarrasser, mais il encaissa coup sur coup Fatal-Foudre et Coud’Jus, non sans avoir contre-attaqué une dernière fois avec Rebond et Fléau. Sentant la fatigue venir pour elle aussi, Irai prit les deux assauts sans pouvoir riposter, alors qu’une douloureuse paralysie s’emparait de son corps. Heureusement, la brebis vit l’hippocampe géant s’effondrer, alors que l’arbitre annonçait la victoire du Pokémon Électrik, à son plus grand bonheur.

Hélas, non seulement ses réserves s’amenuisaient avec sa lutte contre cet engourdissement qui lui déplaisait fortement, mais elle n’avait aucune idée de ce qu’était exactement la bête qu’Aymen venait d’envoyer en guise de troisième combattant... Nina, elle, plissa les yeux, comprenant qu’elle avait affaire à une créature inconnue, l’une de celles qui étaient subitement apparues après l’intervention du Prodigue.


« Ne t’approche pas. »

La Pharamp, qui avait de toute manière toutes les peines du monde à bouger, hocha la tête, prenant l’avertissement de sa maîtresse très au sérieux. Si même elle ne savait pas ce qu’ils affrontaient, il valait mieux jouer la carte de la prudence. La Mizuhanienne sut alors qu’elle avait été bien inspirée de prévenir son amie : l’espèce de Dragon feuillu venait de recouvrir son corps de toxines qui semblaient tout sauf encourageantes... Ses doutes furent confirmés lorsque la dénommée Baklawa se démultiplia pour envoyer de multiples Bomb-Beurk : Dragon ou pas, elle avait affaire à un Pokémon Poison, ce qui, vu l’état déjà critique d’Irai, n’était pas une très bonne nouvelle...

« Ferme les yeux, envoie Spore Coton ! »

Déjà paralysée, la Pharamp devait à tout prix éviter d’être aveuglée et de subir une brûlure aussi handicapante que fatale. Sentant que la fin était proche pour elle, elle fit néanmoins confiance à sa dresseuse et s’exécuta, entendant les nombreux projectiles lui arriver dessus alors qu’elle relâchait ses spores destinées à ralentir son adversaire. Elle serra la mâchoire quand elle fut heurtée directement, et elle ne bougea pas lorsque l’épais brouillard toxique s’étala sur le terrain. Toutefois, elle eut le malheur de respirer la fumée opaque, et elle fut prise d’une incontrôlable quinte de toux qui épuisa ses dernières ressources. Avant même qu’elle ne touche le sol, Nina pointa le rayon de sa sphère vers elle, là où elle l’avait vue pour la dernière fois, n’ayant pas besoin de la voir pour comprendre son état. C’était terminé pour elle.

« Merci, tu vas passer le relais. À toi ! »

La Ball bleue et rouge fusa dans les airs, avant de laisser apparaître son occupant, dont la silhouette assise était reconnaissable entre mille. Serein, calme et observateur, le Mentali fit luire son orbe frontal avant même de recevoir le moindre ordre, tellement habitué à cette stratégie qu’il le faisait sans y penser, quasiment automatiquement.

« Pokémon toxique en face, évite absolument tout contact. »

La queue de Genki eut un mouvement rapide de balancier pour indiquer à Nina que le message avait bien été reçu. Les yeux fermés, le Pokémon Solaire sentit son pelage hypersensible se hérisser lorsque la brume toxique se rapprocha de sa position, mais il se contenta de fermer les yeux pour laisser sa vision de l’esprit opérer. Même si ses pupilles physiques ne voyaient rien, en tant que Pokémon Psy, il n’était pas gêné par la visibilité fortement réduite par la présence du Brouillard, et grâce à son Talent, Miroir Magik, il ne craignait rien de cette brume toxique, dans la mesure où l’empoisonnement potentiel était un effet passif et surtout indirect. De plus, il savait bien que Nina ne l’aurait pas envoyé dans un terrain aussi hostile sans réfléchir aux conséquences sur sa santé, à plus forte raison en début de partie pour lui. Elle comptait sur son tout premier équipier pour affronter ce danger inconnu, et il avait parfaitement confiance en elle pour le guider dans ce duel inédit.

« Fais un Vœu, et Psyko en rafale ! »

Implorant silencieusement les cieux, le Mentali enchaîna ensuite rapidement avec une de ces attaques de l’esprit dont il avait le secret. Il répéta son dernier assaut à plusieurs reprises, devinant que Nina cherchait à estimer la vitesse et la mobilité de ce drôle de Dragon feuillu et toxique et, tant qu’à faire, à frapper là où ça faisait mal. S’il était bien affilié au type Poison, comme elle le pensait, il allait souffrir si par malheur – pour lui – les distorsions de l’air le touchaient. Mais Genki ne perdait pas de temps avec les doubles du Kravarech : il était capable de discerner le vrai du faux, il tapait donc l’original.

« Météores ! »

Aussitôt, un flot d’étoiles brillantes et pointues fusa vers Baklawa, suivant l’étrange Dragon sans relâche. Toujours assis dans la brume, Genki agita rapidement sa queue de gauche à droite, se préparant déjà au prochain mouvement.

« Rafale Psy. »

Un rayon multicolore et psychédélique émana du joyau rouge du Mentali pour serpenter dans le Brouillard, visant le Pokémon Simulalgue sans la moindre hésitation. Toujours un peu en retrait pour éviter de respirer cet air vicié et toxique, Nina chercha son ami du regard mais, ne parvenant pas à le localiser, elle abandonna l’idée de le retrouver. Après tout, tant qu’il y voyait et visait correctement, qu’elle soit temporairement aveugle elle-même n’avait rien de dramatique.


[En résumé, Irai utilise Spore Coton avant d’être retirée par Nina, laissant la place à Genki. Il utilise Prescience, Vœu, puis enchaîne les Psyko sur le « bon » Kravarech, avant de se servir de Météores et de Rafale Psy. Grâce à Miroir Magik, Genki est immunisé contre les capacités non-offensives comme Toxik et il les renverrait à Baklawa si elle n’était pas immunisée au poison. Je reste disponible en cas de problème.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Mer 9 Mar 2016 - 12:02

Le Pharamp ne résista pas longtemps au gaz toxique. Pris d’une toux à lui en arracher la gorge, la créature se laissa tomber vers le sol, complètement malade et donc incapable de combattre. Avant même qu’elle ne touche le sol de l’arène, sa dresseuse l’avait rappelée. Aussitôt, l’arbitre leva le bras dans la direction d’Aymen :

« Le Pharamp n’étant plus apte à combattre, c’est le Kravarech qui gagne cette manche. »

Ainsi ils étaient à égalité : chaque challenger avait perdu deux Pokémon, montrant ainsi un combat très équilibré mais très intense. C’était bien la première fois que le jeune arbitre Jonis assistait à ce genre de rencontre. Angoisse, stress mais curiosité l’animaient à chaque instant. Cette Nina était une vraie combattante ainsi que ses Pokémon qui exécutaient avec une telle assurance les ordres de leur dresseuse. Par ailleurs, le premier qui flancherait, perdrait l’avantage d’un tour et qui sait, de la partie peut-être... Aussi, on pouvait facilement voir sur leur visage, une concentration mentale mais aussi physique infaillibles. Physique pour Aymen puisqu’il n’était plus tout jeune mais il se tenait encore bien sur ses deux jambes ! D’ailleurs pour décompresser, il continuait à fumer sa pipe tout en savourant son tabac préféré. Et maintenant qu’il avait ramené le score à égalité, il pouvait le savourer tranquillement en faisant signe à sa créature qu’elle avait bien combattu.

Nina ne perdit aucun espoir de victoire et envoya rapidement sa troisième créature. Ainsi, un magnifique Mentali apparu sur le terrain, en totale confiance puisqu’il ne sembla pas du tout déstabilisé par la créature sûrement inconnue pour lui se trouvant en face. D’ailleurs, les Baklawa étirèrent leurs appendices en avant comme pour brasser de l’air tandis qu’elles tenaient toutes en équilibre grâce à sa queue palmée, attendant les prochains ordres. Etant prévoyante, Nina prévint son Pokémon qu’il aurait à faire à une créature toxique qui s’était recouvert de toxines pour empoisonner quiconque le toucherait.

Malheureusement, le brouillard toxique qui avait eu raison du Pharamp n’avait visiblement aucun effet sur la créature psychique. Soit. Pour le moment, Aymen préférait voir ce que ce Pokémon pouvait faire à part renvoyer les capacités non offensives de ses adversaires. Ainsi, Nina commença les hostilités en demanda à son Mentali de faire un vœu avant d’enchaîner les attaques psychiques. Un sourire en coin s’afficha sur les lèvres de l’ex-Champion puis d’un ton ;

« Feinte ! »

Le vrai Kravarech disparu alors, laissant les doubles se faire avoir par les ondes psychiques. Ainsi, la créature toxique put éviter les distorsions que son adversaire avait créées et se rapprocher dangereusement de lui par derrière. Mais malgré le brouillard encore présent, le renard violet pouvait parfaitement discerner les mouvements de son ennemi. Ainsi, la pluie de Météores le toucha directement mais ne l’affaiblit que quelque peu puisque le Dragon s’était rapidement retiré pour éviter d’avantage l’attaque comme l’avait ordonné Aymen. Par contre, la seconde attaque qui suivit alerta rapidement l’ex-champion qui dans un rapide élan, rappela sa créature, lui évitant ainsi de lourds dégâts. Jonis n’annonça rien puisque le Champion avait l’autorisation. Il n'était pas question de laisser le moindre avantage, de type ou autre, à cette dresseuse. Elle avait sept badges et visait son huitième ; elle devait donc se montrer capable de faire face aux situations les plus ardues. Le Champion remplaçant envoya donc un Pokémon mieux à même de resister à un Mentali.

« Zlabia ! Vent Arrière et Tornade, Tornade et encore !! »

Zlabia, tout comme Baklawa, était une créature nouvellement découverte et faisait partie de l’espèce des Bruyverne. L’étrange Dragon aux longues ailes et oreilles rugit un grand coup avant de faire battre ses ailes pour augmenter sa vitesse et finalement, créer une tornade dans la direction du Pokémon adverse, puis une seconde ainsi qu’une troisième, qui tournoyèrent autour du Pokémon psychique afin de l’immobiliser quelques secondes pour…

« Fends l’air ! Puis hurle !! »

La créature ailée s’envola dans l’arène et dans puissant battement d’ailes, créant de lames d’air en forme de X qui furent projetée dans la direction du renard afin de l’éloigner un maximum de sa cible. Qu’il esquive ou pas, la Bruyverne ouvrit tout de suite grand la gueule pour lancer un puissant Mégaphone qui couvrit toute l’arène. Et sûrement l’extérieur vu la puissance du cri. Même Aymen qui avait prévu le coup en se bouchant les oreilles avait mal aux tympans mais il ne se déstabilisa pas par l’attaque de son Pokémon (et parce qu’il avait l’habitude), il enchaîna :

« Morsure ! »

Aussitôt, le Dragon-chauve-souris fonça sur le renard, la gueule grande ouverte pour lui infliger des dégâts directs. Qu’il l’ait eu ou pas, Zlabia fit un demi-tour dans les cieux de l’arène pour revenir auprès de son dresseur.

[ Hrp : et c’est reparti ! Voilà, j’ai décidé de changer de Pokémon pour augmenter le niveau du duel ^^. Ainsi, Aymen fait venir sa Bruyverne sur le terrain qui lance Vent arrière, Tornade pour immobiliser ton Pokémon, Lame d’Air et un Mégaphone 8D pour finir sur une Morsure classique ^^. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Jeu 10 Mar 2016 - 4:08

Alors que Genki avait visé juste en prenant directement le bon Pokémon pour cible, celui-ci sembla se dématérialiser et disparut, se soustrayant ainsi aux assauts psychiques qui le visaient. Si le Mentali le sentit approcher, il ne put que se recroqueviller pour encaisser au mieux la Feinte, qui fit néanmoins des dégâts. En guise de revanche, la créature solaire envoya des étoiles dorées sur son adversaire, qui les prit dans la figure, mais en esquivant une partie de la salve. Toutefois, Aymen retira son combattant, jugeant sans doute que le Pokémon Psy de Nina était une menace trop grande pour son précieux hippocampe venimeux. En soi, c’était une bonne nouvelle qui prouvait à la Mizuhanienne que l’ex-Champion la prenait très au sérieux, mais l’inversion de Pokémon pouvait être synonyme de danger pour les amis de la jeune femme. Toutefois, lorsqu’une Bruyverne apparut sur le terrain, Nina retint de justesse un soupir de soulagement. En effet, l’un des gradés d’Arkan, où elle était restée un bon moment pour parfaire ses talents d’Invocatrice, possédait l’une de ces bêtes étranges et nouvelles, et elle en connaissait à la fois les capacités et les spécificités. En remerciant Kyogre d’avoir mis un tel Dragon sur son chemin, elle ne se laissa néanmoins pas déconcentrer et reporta son attention sur la créature, qui commença par augmenter sa rapidité ainsi que celle de ses successeurs, s’ils venaient à le remplacer assez vite.

Nina parla à son Pokémon sur un ton posé et tranquille pour lui annoncer :


« Boost. »

Aussitôt, quelque chose émana du Dragon, avant de s’éteindre et de se reproduire chez le Pokémon Psy. Le Mentali venait de voler l’augmentation de vitesse de son adversaire pour qu’il ne puisse pas le distancier sur ce plan, même s’il savait qu’une telle créature serait toujours plus agile et vive que lui. Il n’était pas question pour lui de se laisser coiffer au poteau, et il était, comme toujours, ravi de ce que lui avait demandé sa maîtresse. Au même moment, une aura lumineuse entoura Genki, signalant la réalisation de son Vœu, ce qui referma les plaies causées par la Feinte précédemment encaissée par le renard solaire. Toutefois, il se laissa enfermer dans les tornades multiples, en l’absence d’ordre de Nina, sachant qu’elle avait probablement quelque chose derrière la tête.

« Sors de là, Vive-Attaque ! »

En voyant la Lame d’Air fuser droit sur lui à travers les vents furieux, Genki comprit que sa dresseuse avait anticipé un mouvement de ce type, et il attendit jusqu’au dernier moment avant de bondir, échappant à l’attaque tranchante qui lui fonçait dessus avec un saut agile. Une terrible perturbation sonore lui vrilla les oreilles, mais il tint bon, tandis que la jeune femme fronçait les sourcils et plissait les yeux, s’efforçant d’endurer la même chose que son Pokémon pour le soutenir et vivre pleinement le match. Mais la dénommée Zlabia entendait cueillir son ennemi en plein vol avec une douloureuse Morsure, et Nina n’allait certainement pas laisser son Mentali se faire avoir aussi facilement...

« Queue de Fer ! »

Encore dans les airs suite à son échappée belle du piège aérien, le Pokémon Soleil amorça une pirouette pour se retourner et, d’un air féroce, fit luire sa queue à deux fourches pour la rendre aussi solide que l’acier. Aidé par la gravité, il asséna un coup sur la Bruyverne, en plein vers sa gueule grande ouverte et garnie de crocs, en espérant secrètement lui casser quelques dents au passage. Sans se préoccuper de savoir s’il avait fait mal ou pas, le Mentali se laissa retomber sur ses pattes, désormais debout, alors qu’une onde psychique balayait le terrain entier, signe que la Prescience faisait effet. Sans attendre le moindre mot de la part de sa dresseuse, il en relança une, prévoyant, juste au cas où. Maintenant qu’il avait subi et s’était défendu, il était temps pour lui de contre-attaquer !

« Relais. »

Dans l’esprit de Genki, la pensée se décomposa en plusieurs actes. Il y eut d’abord la surprise : pourquoi ce changement, maintenant, tout de suite, alors qu’il était au summum de sa puissance et disposait de presque toutes ses forces ? Il songea ensuite que Nina avait dû compiler toutes les capacités dont il disposait et avait jugé qu’il irait au casse-pipe en restant sur le terrain contre un tel adversaire. Enfin, il comprit le choix de la jeune femme, identifiant sans mal son successeur. Tout cela se déroula en quelques secondes, secondes durant lesquelles il avait déjà utilisé son attaque : assis, il se changea en un rayon d’énergie pure qui réintégra sa sphère, tandis que la jeune femme saisissait une autre Ball. Avait-elle le droit d’utiliser une telle stratégie sans être disqualifiée ? Visiblement oui, car l’arbitre ne dit rien, se contentant de hocher la tête pour montrer son approbation. Soulagée, elle fit voler l’objet loin devant elle, libérant un véritable colosse d’acier et de muscles qui poussa un cri puissant.

« Sidéron, Piège de Roc ! »

Le Titan de Métal invoqua de nombreuses pierres qui allèrent léviter sur la zone du terrain dédiée aux Pokémon d’Aymen. Le prochain qu’il enverrait, à moins d’avoir une parade, serait blessé par les rocs tranchants qui n’attendaient que de s’abattre sur eux.

« Mur de Fer. »

Le colosse fit brièvement briller son corps imposant pour en augmenter la résistance, puis dévisagea son adversaire, posant son regard d’azur sur la chauve-souris hybride.

« Tomberoche ! »

Sans quitter son ennemi aérien des yeux, Sidéron créa une pluie de pierres qui, au lieu de rester à léviter comme la précédente, s’abattit là où se trouvait le Bruyverne jusque-là. Même s’il restait lent, grâce au Boost de son partenaire, il était un peu plus vif qu’en temps normal, et il espérait créer la surprise chez Zlabia avec une grêle rocheuse un peu plus rapide que d’ordinaire. Incapable de voir s’il avait fait mouche ou pas, il déplia son énorme patte, prête à la laisser jaillir vers le Dragon s’il lui prenait la folie de s’aventurer un peu trop près de lui.

« Attends... Encore... Maintenant ! »

Totalement confiant, le Pokémon ne broncha pas, sachant que Nina devait guetter un moment particulier ou une ouverture chez l’adversaire. Lorsqu’elle lui donna le signal, toutefois, il concentra une énergie qui ne lui était pas familière, mais qu’il avait appris à utiliser, entre les cornes plantées sur son crâne. Quelque chose crépita, de plus en plus fort, puis fondit sur le Dragon, prêt à le foudroyer sans pitié.


[Voilà voilà, comme j’ai eu l’autorisation de White (et de Mizuki je suppose), je me permets de switch à mon tour « dans les règles de l’art ». Genki utilise Boost pour voler l’amélioration de vitesse, puis son Vœu se réalise. Il encaisse Feinte puis Tornade, mais évite Lame d’Air et contre Morsure avec Queue de Fer, en prenant Mégaphone entre temps. Sa Prescience se réalise avant qu’il ne passe le Relais à Sidéron. Ce dernier utilise Piège de Roc, Mur de Fer, Tomberoche et, après avoir attendu un moment opportun dont je laisse volontairement l’origine floue, envoie un Tonnerre dans la direction de Zlabia. Vous savez toujours où me trouver en cas de souci.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Dim 3 Avr 2016 - 21:08

Rapide, le Mentali s’appropria d’une certaine façon les effets secondaires de la capacité Vent Arrière que Zlabia avait lancé quelques secondes plus tôt. Aymen ne broncha pas et ne réagit même pas puisqu’il savait que ça arriverait à un moment étant donné le type de son adversaire. De plus, Nina n’en était pas à sa première « démonstration » dans ce domaine. Et comme convenu, le renard se retrouva dans les airs après avoir esquivé les Tornades pour devenir une proie facile afin que Zlabia puisse planter ses crocs dans sa chair. Mais le challenger n’avait nullement envie de voir sa créature se faire croquer de la sorte et lui ordonna d’attaquer le Dragon avec une attaque Queue de Fer. Aussitôt, le renard psychique se retourna sur lui-même et assigna un puissant coup de queue dans la gueule du Dragon qui hurla de douleur, incapable de viser son adversaire pendant quelques secondes.

« Riposte avec Vent Violent ! »

Reprenant doucement ses esprits, la Bruyverne se redressa en face de son adversaire et battit des ailes, devenues subitement lumineuses, pour préparer sa prochaine attaque. Ainsi, après plusieurs battements très rapides, de puissantes bourraques apparurent balayant tout ce qu’il se trouvait devant la créature. Prévoyante ou pas, Nina avait ordonné à son Mentali une attaque Relais, rappelant ainsi sa créature dans sa balle. Aymen haussa un sourcil puis porta son regard vers son arbitre pour lui faire signe que ce type de changement était permis. Cela semblait un peu mesquin de la part de la Mizuhanienne, compte-tenu des règles qu’ils avaient décidées ensemble, mais si son Pokémon connaissait une capacité lui permettant un changement de la sorte, on ne pouvait pas complètement parler de rappel… De toute façon, cela ne changeait rien pour le dresseur d’expérience, qui saurait trouver un moyen de lui mettre des bâtons dans les roues d’une façon ou d’une autre.

Ayant l’autorisation, le challenger envoya alors une nouvelle créature sur le terrain. Un imposant Galéking hurla dès son apparition, voulant sûrement montrer sa puissance et intimider ses prochains adversaires. Zlabia continua de voler de son côté de terrain, attendant les ordres de son dresseur bien qu’elle soit légèrement hésitante devant l’imposante créature en acier. En effet, sa précédente attaque n’avait rien fait au colosse et maintenant que ce dernier avait piégé sa partie de terrain.... Pour cette manche, ils allaient devoir redoubler d’effort ou trouver une autre stratégie…

Utilisant les effets de la capacité Boost, le colosse fut plus rapide et enchaîna ses attaques. Mais comparé à Zlabia, cette dernière avait toujours une longueur d’avance sur son adversaire. Son attaque Tomberoche toucha Zlabia mais cette dernière parvenait à éviter certaines roches tombant du ciel en volant dans la salle, à grands coups de slalom, ou bien déviant celles qui semblaient trop dangereuses grâce à ses vents puissants. Mais avant qu’elle ne subisse l’attaque Tonnerre, la voix grave d’Aymen retentit :

« Zlabia, retour. »

Aymen tendit sa main pour rappeler sa créature. L’attaque Tonnerre fut ainsi annulée par le repli du Pokémon, au dernier moment. L’arbitre regarda l’Ex-champion en écarquillant les yeux et ne comprenait pas pourquoi Aymen faisait cela. Enfin si, puisqu’il évitait ainsi à Zlabia d’être touchée par une puissante attaque électrique mais la créature aurait probablement pu résister à ce genre de coup, grâce à sa protection draconique… Et surtout, son prochain Pokémon serait blessé par les pierres récemment invoquées par le Galeking ! Dès sont entrée sur le terrain, son Pokémon devait posséder une capacité capable d’annuler ce piège… Qu’allait-donc faire l’Ex-Champion pour contrer cette « attaque » embêtante ? À moins qu’Aymen, suffisamment confiant, ait pris le parti de subir le Piège sans chercher à le détourner…

« Griwech ! Enroulement !! »

Un magnifique et imposant Ohmassacre apparut alors sur le terrain, mais la pauvre créature, à peine invoquée dut subir l’attaque Piège de Roc du Galeking dont les morceaux lévitant jusque là, exercèrent une pression sur lui. Une fois bien installé sur le terrain, et ayant pu observer où se trouvait le danger pour ne plus être blessé durant son round, le reptile exécuta quand même sa capacité, gonflant à la fois son attaque, sa défense mais aussi sa précision. La créature Serpent se faufila à son aise entre les roches, lévitant pour se dégager de leur emprise et avoir plus de mouvement sur la suite.

« Rapproche-toi de lui et Vampipoing avec paralysie ! »

Aussitôt, la queue de l’Ohmassacre fut rapidement entourée d’anneaux d’eau qui créèrent une sorte de tourbillon. Il utilisa alors ceci comme moyen de propulsion pour se rapprocher de son adversaire dans l’immédiat. Lorsqu’il jugea suffisamment être près de lui, une boule lumineuse verte ayant l’aspect d’un trou noir apparut et Griwech la dirigea vers son adversaire, pour toucher son point faible et récupérer l’énergie qu’il avait perdu à son entrée ! Mais en même temps que de lancer son attaque directe, le corps du Pokémon était parsemé de petits éclairs qui cheminèrent vers ses membres supérieurs, prêts à engourdir l’adversaire.

« Hydroqueue, et Coup d’Jus ! »

Le serpent se redressa vivement avec sa queue nouvellement entourée d’anneaux d’eau et l’orienta vers son adversaire, essayant au maximum de le mouiller ou de le piéger dans le siphon. Puis, suivant les ordres de son dresseur, Griwech leva ses bras en l’air pour lancer une puissante attaque Coup d’Jus. De multiples éclairs jaillirent de son corps pour suivre les traces d’eau parsemant le terrain à cause des éclaboussures comme fil conducteur vers leur potentielle cible…

[ Hrp : Désolée pour l’attente ! Bon, Zlabia a reçu ton attaque Queue de Fer et pas contente, elle a lancé Vent Violent. Evidemment, ton Mentali a été retiré à ce moment là et ton Galéking n’a dû rien ressentir (peut-être une petite brise ^^). La pauvre bête a quand même reçue tes attaques mais Aymen l’a retirée avant ton attaque Tonnerre pour envoyer un Ohmassacre. Ce dernier lance Enroulement, Vampipoing combiné à un Cage-Eclair puis Hydroqueue avec Coup d’Jus. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum