[ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Mer 27 Avr 2016 - 16:03

En voyant le Vent Violent envoyé par Zlabia, Nina haussa un sourcil, se félicitant intérieurement d’avoir demandé à Genki de passer le Relais à son imposant camarade. La substitution avait été salvatrice pour le renard psychique, qui aurait pas mal souffert d’une telle attaque... La wyverne parvint toutefois à contrer, d’une certaine manière, la Tomberoche que lui balança Sidéron, même si certaines pierres touchèrent la créature aérienne malgré ses nombreuses acrobaties.

Nina masqua alors sa surprise quand Zlabia fut rappelée par Aymen, qui avait sans doute jugé l’attaque Tonnerre trop dangereuse pour qu’il laisse la Bruyverne se compromettre en l’encaissant. C’était déjà le second changement pour l’ex-Champion, ce qui permettait à la Mizuhanienne de voir les Pokémon de son opposant avec un « coup d’avance », même si elle savait qu’Aymen avait certainement suffisamment confiance en lui et en ses capacités pour s’autoriser à dévoiler ses cartes ainsi. Et une substitution pouvait parfois s’avérer dangereuse pour le challenger, ce dont le Colonel ne doutait pas...


« Ne le quitte pas des yeux. »

Calme mais autoritaire, Nina s’était adressée à son Galeking, qui ne baissa pas sa garde lorsqu’apparut l’énorme lamproie devant eux. La jeune femme savait qu’il s’agissait d’une créature venue du continent flottant, mais il y avait déjà plusieurs années que Tenkei avait été découvert, et elle avait eu le temps d’étudier les Pokémon qui y vivaient, même si elle n’en avait que peu affronté. Elle avait assez d’informations sur Ohmassacre, néanmoins, pour connaître son Talent, Lévitation, qui l’immunisait contre les attaques terrestres, ce qui le rendait insensible à sa principale faiblesse. Cela pouvait être problématique, surtout que Nina n’avait pu apprendre le contre auquel elle songeait à Sidéron, mais elle chassa ces pensées de son esprit. Elle croyait en Sidéron et en elle, et ils n’avaient pas besoin de ça pour faire un duel de qualité. Le dénommé Griwech avait subi des dégâts grâce au Piège de Roc, mais déjà, il s’élançait vers le colosse de métal dans le but avoué de l’amocher sévèrement et de le paralyser.

« Mamoru* ! »

Par pur réflexe, Nina avait donné son ordre dans sa langue natale, et elle se gronda aussitôt mentalement, craignant que l’ex-Champion ou l’arbitre n’interprètent cela comme une tentative de tricherie ou un essai pour gruger l’adversaire, ce qui n’était absolument pas le cas... Néanmoins, habitué à recevoir des directives dans les deux langues, Sidéron s’exécuta, se mettant à l’abri derrière une paroi solide pour éviter à la fois l’impact et l’engourdissement dû à l’électricité. Mais Griwech enchaîna trop rapidement pour qu’il puisse suivre, et il encaissa l’Hydroqueue de plein fouet, laissant échapper un grognement sourd. En revanche, lorsqu’elle vit le Coud’Jus parcourir le terrain pour arriver droit sur son Pokémon, Nina réagit immédiatement.

« Tonnerre autour de toi ! »

De nouveau, les éclairs crépitèrent entre les cornes du Pokémon Acier, et il déchargea son énergie de manière diffuse pour en faire des vagues, au lieu de lui donner sa forme habituelle d’onde ciblée vers un point particulier. L’électricité générée par Sidéron « heurta » celle de Griwech dans un bruit assourdissant, permettant ainsi au Galeking de ne subir qu’une partie du Coud’Jus. Toutefois, la riposte ne se fit pas attendre.

« Divise-toi ! »

L’imposante créature de métal se démultiplia, créant des copies d’elle-même plutôt rapidement pour une bête de son espèce, grâce au Boost transmis par Genki. Une dizaine de Sidéron envahit le terrain, et ils inspirèrent tous profondément au même moment.

« Lance-Flammes ! »

L’original et tous ses doubles crachèrent une gerbe de flammes en même temps, tout en étant dispersés un peu partout dans la zone afin de couvrir un maximum de surface.

« Éboulement ! »

De nouveau, d’énormes rochers tombèrent en un feu nourri dans la direction de Griwech, plus gros et plus grossiers que les précédents, toutefois, puisqu’ils avaient un tout autre but. La voix de Nina s’éleva encore, claire et distincte.

« Lance ton feu vers le sol ! »

De nouveau, des torrents brûlants firent miroiter l’air, mais en créant un effet supplémentaire : la présence des gouttes d’eau sur le terrain trempé fit monter des volutes de fumée vaporeuse vers les cieux, dissimulant Sidéron et ses clones – s’il en avait toujours.

« Rentre-lui dedans, et mets le paquet. »

Entendant profiter de son pseudo-camouflage, le Galeking s’approcha de la lamproie géante et se jetta dessus de tout son poids, enchaînant Damoclès et Tacle Lourd sans subir le moindre contrecoup grâce à sa Tête de Roc. Nina savait très bien qu’une capacité de type Acier n’était pas très efficace contre une créature électrique, mais elle faisait confiance à son Pokémon et à son Talent caché pour frapper fort malgré tout. Sidéron se redressa alors, se préparant à asséner un nouveau coup au contact, à attaquer à distance ou à se protéger derrière un Abri en cas de danger immédiat ou trop grand, alors que la challenger, elle, réfléchissait déjà à au moins deux différentes manières de contrer ou de relancer les hostilités. L’Ohmassacre n’était pas l’adversaire idéal pour Sidéron, mais ayant déjà effectué un changement, elle ne pouvait se permettre de recommencer, de crainte de recevoir une pénalité... Et elle avait là l’occasion rêvée de prouver que même avec un désavantage, son mur vivant était capable de s’en sortir face à un tel adversaire.


[* Abri !
Désolée pour le retard, entre l’IRL pour laquelle j’ai oublié de prévenir et le reste... Sidéron évite le Vampipoing avec Cage-Éclair avec Abri : j’ai considéré que c’était une seule et même attaque, vu la manière dont le combo était décrit, donc j’espère que ça ira. Il encaisse pleinement Hydroqueue, mais ne prend qu’une partie du Coud’Jus grâce à Tonnerre avant de répliquer avec Reflet, Lance-Flammes et Éboulement. Il utilise ensuite Lance-Flammes par terre sur le terrain pour créer de la vapeur et rentrer dans le lard de Griwech avec Damoclès, puis Tacle Lourd. Je n’ai pas précisé si ni quand ses clones ont été détruits. Vous savez où me trouver, comme d’habitude ^^]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Ven 20 Mai 2016 - 10:44

Le mastodonc évita l’attaque combinée Vampipoing et Cage-Eclair avec Abri qu’il réalisa au dernier moment pour feinter le coup. Oui, l’Ex-champion y avait cru dur comme fer à son attaque qui aurait pu faire de gros dégâts sur son adversaire ! Ce challenger connaissait parfaitement les capacités de ses Pokémon et le timing pour que ces derniers puissent réaliser leurs attaques et créer l’effet de surprise chez son adversaire. Oui, c’était là un match des plus passionnants et palpitant ! Aymen lança un rapide coup d’œil à son arbitre et valida l’action. Il ne pouvait pas non plus tout interdire aux challengers sous prétexte qu’il voulait gagner lui aussi. Non, il aimait la diversification et voir ses adversaires se démener pour réussir à décrocher la victoire, trouver de vraies parades pour mettre le Champion en déroute.

Il ne s’y attendait pas du tout à cette feinte mais Aymen avait clairement donné d’autres ordres à Griwech et plus rapide que son ennemi, il avait lancé une attaque Hydroqueue qui avait eu son effet sur le Galeking. Enfin du résultat ! Malheureusement, Nina réagit bien trop vite et lui ordonna de lancer une attaque Tonnerre pour dissiper Coup d’Jus. C’était du très bon ça ! Puis elle enchaîna rapidement sur Reflet pour diviser son Pokémon mais aussi augmenter sa puissance d’attaque. Aymen ne put s’empêcher de sourire en inspirant un grand coup dans sa pipe préférée, expirant la fumée de ses narines.

« Enroulement ! »

Profitant du moment pour que les Galeking se divisent totalement, l’Ohmassacre se ressaisit en augmentant toutes ses caractéristiques une seconde fois. Nina préparait un sacré coup et son Pokémon devait être aux aguets pour éviter de subir le plus de dégâts possibles. Et ça ne tarda pas ; les dix copies avec l’original lancèrent une attaque Lance-Flamme dans la direction du serpent.

« Hydroqueue !! »

N’ayant clairement pas le temps de donner sa phrase entière, l’Ohmassacre comprit tout de suite la situation et ce que son dresseur attendait de lui. La lamproie fit alors apparaître des tourbillons d’eau autour de sa queue et rapidement, il tourna sur lui-même pour éviter les attaques feu tout en se créant un bouclier d’eau. N’étant pas un art de défense, il était possible que des jets de flammes passent au travers de deux anneaux d’eau et viennent toucher le Pokémon. Mais avec sa défense renforcée par deux fois, les dégâts étaient minimisés. Une fois les attaques offensives terminées, Sidéron enchaîna avec une attaque Eboulement qui modifia grandement le terrain. Comme pour Tomberoche utilisée précédemment, Griwech parvint à éviter le maximum de coup en tortillant son corps.

Une fois l’attaque terminée, Aymen constata que l’arène ne ressemblait plus à celle qu’elle était avant. Des travaux seront à faire après ce match pour les prochains affrontements. Mais bon, c’était bien là le dernier de ses soucis car Nina ne perdit pas de temps à se morfondre sur l’état de l’arène. Profitant du terrain mouillé par les nombreuses attaques Eau précédentes, elle ordonna à Sidéron de cracher ses flammes sur le sol afin de créer un mur de vapeur qui fit disparaître tous les doubles mais aussi Griwech.

« DélugePlasmique ! »

Isolé et masqué par la vapeur que Nina avait créé, l’Ohmassacre leva ses bras en l’air et les joignit comme pour prier. Lorsqu’il lâcha son cri, ses bras se séparèrent et une pluie de petits éclairs vint frapper le terrain de l’arène. Au cas où, Aymen préférait être prévoyant surtout que Nina ordonna juste après à son Pokémon de foncer sur le sien. Avec Damoclès devenu une attaque électrique et comme l’acier n’était pas sa faiblesse principale, Griwech pourrait facilement limiter les dégâts. Le Pokémon hurla de douleur forcément mais son cri fit comprendre à son dresseur qu’il était toujours au combat.

« Lance Hydroqueue et Coup d’Jus ! »

L’Ohmassacre fit tourner sa queue dans tous les sens afin que l’eau vienne éclabousser à nouveau le terrain et aussitôt, il lança une puissante décharge sur le sol. L’eau étant un parfait conducteur, des « pouoc » se firent entendre, signe que les copies n’avaient pas résisté au Coup d’Jus. Et après quelques secondes, la vapeur vint à se dissiper légèrement, permettant d’avoir une rapide vue sur les silhouettes des Pokémon. Ouf, Griwech était toujours debout ! Et le Galeking aussi. L’arbitre se concentra un maximum pour bien distinguer les deux Pokémon et être prêt à déclarer le vainqueur et le perdant de cet affrontement.

« Griwech, Cage-Eclair, Etreinte et termine-le avec Vampipoing !! »

Le serpent posa ses patte avant sur le sol afin d’utiliser l’humidité pour conduire son attaque paralysante en espérant qu’elle touche le Galeking. Et rapidement, il sauta dessus dans l’espoir de le ligoter et éventuellement, lui faire de gros dommages avec une attaque Vampipoing et récupérer un peu de son énergie pour la suite des événements.

[ Hrp : Bon Griwech profite de ta division pour se renforcer avec Enroulement. Il subit quelques coups de tes Lance-Flamme mais arrive à en annuler certains avec Hydroqueue. Comme pour Tomberoche, il évite quelques rochers de ton Eboulement (agile la bestiole !). Pour minimiser les dégâts, il a lancé DélugePlasmique sur tout le terrain, Hydroqueue et Coup d’Jus à nouveau pour s’attaquer à tes clones. Ensuite, il s’en prend à Sidéron en lançant Cage-Eclair, Etreinte et Vampipoing ^^. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Lun 23 Mai 2016 - 15:39

Clairement à fond dans son match, Nina ne devina en rien l’effet que ses combinaisons et ses parades créaient chez l’ancien Champion du Temple. Elle avait certes de l’expérience et des connaissances nombreuses et variées en matière de combats Pokémon, mais elle savait pertinemment que son adversaire avait une carrière entière derrière lui, sans compter qu’il avait dû avoir beaucoup d’opportunités de tester et d’apprendre, ce dont Nina, du haut de ses vingt-quatre ans, ne pouvait hélas pas se vanter, même si elle avait pas mal voyagé... Elle n’était donc absolument pas sereine quant à l’issue de ce match – même si elle était lucide quant au fait que rien n’était jamais acquis. Tendue dans un effort de concentration extrême, elle observa et analysa rapidement la succession des actions et des conséquences, notant dans un coin de son esprit le second Enroulement de Griwech qui venait d’améliorer ses défenses une nouvelle fois. L’attaque de feu n’eut donc qu’un effet limité, d’une part parce que la lamproie était devenue plus résistante, et d’autre part parce que la cible s’était créé un bouclier de fortune avec Hydroqueue. Malgré tout, des gerbes de flammes franchirent la barrière aqueuse, occasionnant probablement quelques brûlures douloureuses pour le serpent électrique.

Lorsque la vapeur envahit le terrain, Griwech exécuta une parade à sa manière, convertissant les attaques de type Normal en des attaques électriques pour en minimiser l’impact. C’était ingénieux et retors, digne d’un ex-Champion, et Nina salua intérieurement la manœuvre, sachant que Sidéron avait néanmoins touché son adversaire au cri que poussa ce dernier quand le monstre lui rentra dedans par deux fois. Avec un certain répondant, la créature venue des cieux tenta de nouveau d’électrocuter le Galeking avec un Coud’Jus circulant parfaitement sur le terrain grâce à l’eau qu’il venait de générer, ce que contra de nouveau le mastodonte, de la même manière que précédemment, avec un Tonnerre séparé en plusieurs ondes. Ses copies, elles, se volatilisèrent, après avoir pleinement rempli leur rôle.


« Il va venir au contact, laisse-le faire. »

Avec ces dernières actions, Nina avait déjà compris pas mal de choses au sujet de ce duel singulier... Et le plus important des détails lui avait brièvement serré la poitrine, mais elle avait déroulé plusieurs scénarios, et elle n’avait mis que quelques secondes à en éliminer la plupart, et il ne lui restait pas grand-chose à faire pour arriver à ses fins. Docile et confiant, le colosse d’acier ne broncha pas, se doutant que sa maîtresse avait une idée derrière la tête pour lui donner un ordre pareil. En cet instant précis, il donnait l’impression d’avoir abandonné, tout comme sa dresseuse, mais il se moquait bien de l’apparence qu’il pouvait avoir aux yeux d’autrui. Ramassé sur lui-même, il prit la Cage-Éclair de plein fouet, puis laissa le serpent s’enrouler autour de lui, ne sentant qu’à peine la douleur de l’Étreinte grâce à son type. Pourtant, même Griwech dut percevoir que ce n’était que le calme avant la tempête, car une lueur de défi s’alluma dans le regard d’azur du monstre. Il s’en remettait complètement à Nina, et il savait que cette fois encore, il ne le regretterait pas, quelle que soit l’issue de ce combat. Le poing serré de l’Ohmassacre lui occasionna une douleur telle qu’il sentit les plaques de son corps vibrer sous le choc, comme si elles allaient se détacher de son être, mais il ne dit rien, stoïque et silencieux.

La Mizuhanienne parla d’un ton si égal qu’il en parut presque froid, de la froideur de ceux qui prennent une décision irrévocable et sans appel.


« Fulmifer. »

Tout ce que Sidéron venait d’encaisser se matérialisa sous la forme d’une vague d’énergie argentée trahissant son type qui déferla directement sur la lamproie encore collée au Pokémon Acier, à bout portant. Le sacrifice du Galeking fut coûteux, et ô combien douloureux, mais il fut à la hauteur de ce qu’il généra par la suite : même si l’Ohmassacre avait récupéré de l’énergie avec son coup de poing drainant, le Fulmifer, en plus de renvoyer le dernier assaut avec plus de puissance, ignorait les affinités et les rapports de types, ce qui risquait de picoter un peu et de peser dans la balance. Malgré tout, Nina ne se reposa pas sur ses éventuels lauriers et continua dans sa lancée.

« Tacle Lourd. »

Rassemblant toutes ses forces, le titan se jeta sur son adversaire, avec une énergie insoupçonnée. Cependant, après son assaut, il fut parcouru de tremblements, signe que la paralysie commençait à le handicaper sérieusement. Raisonnable et lucide, la jeune femme se contenta de dire calmement :

« Mur de Fer et Piège de Roc. »

Le monstre brilla, comme si une épaisse couche de métal le recouvrait encore, alors que ses défenses étaient de nouveau renforcées. Malgré cela, il savait l’état dans lequel il était, et il avait compris qu’il était déjà sur ses réserves. Le dernier ordre que lui donna Nina confirma ses craintes mais, serein, il ne dit rien et relança ses rochers de malheur, préparant déjà le terrain pour son partenaire à venir. Il se savait bientôt fini, mais il espérait vivement, tout comme le Colonel, qu’il emporterait au moins l’Ohmassacre dans sa chute.


[Assez peu d’actions pour changer, mais du concentré cette fois xD Sidéron contre de nouveau Coud’Jus avec Tonnerre, puis laisse Griwech venir au contact et le frapper avec Vampipoing pour faire un Fulmifer bien méchant. Il se jette ensuite sur lui pour un nouveau Tacle Lourd, puis se protège une dernière fois avec Mur de Fer et envoie un Piège de Roc pour améliorer le précédent. Il est quasiment KO à la fin du post, mais il fera sans doute une dernière attaque avant de tomber dans le tien/vôtre. Vous savez où me trouver, comme d’habitude ^^]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Mar 21 Juin 2016 - 16:14

Aymen le savait que ce combat serait difficile pour son Pokémon. Cependant, il avait confiance en lui et ce n’était pas le moment de mettre en doute les capacités de Griwech. Mais cette confiance l’aveugla car même si son Ohmassacre avait réussi à se rapprocher de son adversaire pour lui assigner un puissant coup de poing qui aurait dû le mettre proche du ko, cette réaction du challenger l’étonna : « laisse-le faire ». Mais c’était trop tard car le mastodonc encaissa l’attaque Vampipoing se faisant drainer son énergie vitale par la même occasion. Récupérant un peu de force, Griwech se sentit plus fort qu’avant. Malheureusement cela avait un coût puisque Nina ordonna à son Pokémon de riposter avec une attaque acier très puissance : cette dernière toucha de plein fouet le serpent qui hurla de douleur et dû quitter sa cible pour être expulsé sur le terrain d’Aymen après une seconde attaque.

L’arbitre regarda alors la pauvre créature qui peinait à se relever avec ses pattes avant, toute tremblante mais tant qu’elle n’était pas totalement effondrée sur le sol, il ne pouvait la déclarer vaincue. Tous les regards étaient tournés vers Griwech qui s’efforça de se redresser complètement. Aymen réfléchissait : retirer son Pokémon pour qu’il récupère et en lancer un autre ? Pendant ce lapse de temps, Nina en profita pour renforcer son Pokémon et recommencer avec son attaque Piège de Roc qui finalement commençait à être lassant. Cependant, Griwech ne put tenir le coup et s’effondra sur le terrain légèrement humide…

« Ohmassacre est déclaré vaincu, c’est donc le Galeking qui remporte cette manche ! » déclara alors Jonis en levant le drapeau dans la direction de Nina.

Lorsqu’Aymen rappela sa créature dans sa balle, il ne put s’empêcher de le remercier pour tout ce qu’il avait donné. Et au vu des blessures qu’il avait infligé au Galeking, ce dernier était sur le point de quitter la partie lui aussi. Mais puisque visiblement, les puissantes attaques que Griwech lui avait assigné ne semblait guère avoir eu de l’effet sur lui contrairement à ce que pensait l’Ex-Champion, il ne pouvait rester sur cette « fin ». Après un petit temps pour se remettre dans la partie, Aymen lança à nouveau une nouvelle balle :

« Tiramisu, à toi ma belle !!! »

Jonis écarquilla les yeux en entendant le nom de son prochain Pokémon. En fait, il ne s’attendait tout simplement pas à ce qu’il fasse appelle à lui maintenant. Mais après tout, c’était son choix, aussi l’arbitre resta neutre pour la prochaine phase qui ne devrait pas être trop longue. Ainsi, un puissant et imposant Tyranocif apparut sur le terrain, grondant à faire trembler l’arène. L’attaque Piège de Roc eut un petit effet sur elle mais pas des moindres. Une fois son hurlement fait, elle enchaîna sur un second et un vent de sable commença à émaner de ses pieds pour finalement prendre suffisamment de l’ampleur et recouvrir ainsi toute la salle. Ca piquait les yeux mais tant pis, Aymen avait son choix.

« Immobilise-le avec Lame de Roc. » ordonna calmement l’Ex-Champion

Etant donné que le Galeking était épuisé de sa dernière bataille et vu ce que son dresseur lui avait demandé de faire, c'est-à-dire se défendre, c’était le moment d’attaquer ; Tiramisu hurla à nouveau et d’un puissant coup de pied sur le sol, des lames de roche sortirent du sol en direction du Galéking qui devait miser sur son Mur de Fer pour se protéger un maximum. Malheureusement pour lui, l’attaquer n’était pas son but précis puisque la Tyranocif créa ainsi une prison de roche autour du Galéking, limitant ainsi ses propres déplacements.

« Grincement. »

Le dinosaure se mit à hurler à tel point que certains cailloux se détachèrent des murs portants. La créature continua ainsi de crier pendant quelques secondes jusqu’à ce qu’elle perçoive le prochain ordre de son maître, sachant pertinemment ce qu’elle allait lancer.

« Séisme. »

C’était dit. La créature piétina plusieurs fois le sol afin de créer de puissantes ondes qui s’intensifièrent au fur et à mesure que cette dernière tapait le sol. Puis le sol se mit à se déchirer au fil des ondes en direction du Galéking. Normalement, cette attaque lui serait fatale. Ça c’était pour Griwech.

[ Hrp : Alors Griwech a été vaincu et donc je t’envoie mon dernier Pokémon, un Tyranocif qui grâce à sa capacité spéciale, invoque un tempête de sable blessant tous les Pokémon sauf les types Roche, Acier et Sol à chaque tour. La bête immobilise ton Galéking avec Lame de Roc puis diminue sa défense avant de lancer Séisme pour faire de gros dégâts. Voilà, bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Sam 25 Juin 2016 - 18:15

Lorsque Griwech lutta pour rester debout, le Galeking ne bougea pas, déjà parce qu’il ne voulait faire aucun geste inconsidéré, et surtout parce qu’il n’en avait plus la force. Quelques instants après, la lamproie s’effondra, tandis que l’arbitre octroyait la victoire à Sidéron. Le mastodonte resta silencieux, tentant de paraître fort, mais il était bien plus amoché que ce qu’il voulait bien laisser voir...

En revanche, en remarquant l’espèce que venait d’envoyer Aymen en guise de dernier Pokémon, la jeune femme ne put empêcher les couleurs de quitter ses joues. Un Tyranocif, en plus d’être – encore – un non-spécialiste, constituait un danger sérieux pour son équipe, danger que l’un de ses meilleurs contres ne pourrait pas écarter au vu de son état actuel ! Nina eut l’impression d’avoir eu plus de mal avec les Pokémon n’étant pas de type Dragon qu’avec les autres, ce qui était quand même un comble dans un match contre un ex-Champion se suppléant au Dragon Master. Néanmoins, après tout, rien n’indiquait qu’Aymen avait été un pro des Dragons, et il arrivait qu’une arène change de type avec l’arrivée d’un nouveau responsable. Cela avait peut-être été le cas, pour le coup... Le Voile Sable de Tiramisu fit effet, levant une tempête qui força Nina à se protéger les yeux avec une demi-sphère d’eau.


« Strido-Son. »

En réponse à la Lame de Roc, Sidéron produisit un son atroce pour réduire les défenses « magiques » de son adversaire. Le Tyranocif emprisonna ensuite l’autre monstre dans une prison de roche, avant de hurler à son tour histoire d’être sûr d’achever Sidéron avec son prochain coup. C’était une précaution inutile, vu l’état de la bête, mais compréhensible, avec le niveau du match. La Mizuhanienne parla de nouveau, calme et stoïque, réfléchissant déjà à un moyen d’abattre ce mur vivant qui allait considérablement la gêner pour la dernière partie de ce duel.

« Recommence. »

De nouveau, le titan de métal envoya un Strido-Son, comprenant lui aussi qu’il était préférable de tabler là-dessus et que rentrer dans le lard du dinosaure ne mènerait à rien. Fermant les yeux, il prit le Séisme de plein fouet, encaissant l’attaque dont la puissance était quadruplée par ses propres faiblesses. Posant d’abord un genou à terre, il s’abandonna à la torpeur qui le saisissait, et il finit par chuter lourdement, dans un fracas qui fit trembler le sol. Il fut englouti par le rayon de sa sphère, alors que Nina posait son front sur la capsule, les yeux clos.

« Tu as été parfait... Comme d’habitude. »

Rangeant la prison salvatrice, le Colonel en saisit une autre, qu’elle prit soin de lancer presque à ses pieds, pour garder son occupant près d’elle et loin de Tiramisu. Le grand loup noir, droit et fier, apparut sur le terrain, non sans plisser les yeux à cause des grains de sable qui volaient partout aux alentours. Cela lui rappelait ses terres natales, avec la neige qui s’infiltrait jusque dans la fourrure et qui gelait les coussinets à force d’être foulée... Quand il identifia sa cible, il se tendit, grondant en sourdine et saisissant tout de suite qu’il devait éviter le contact à tout prix.

« Tu sais ce que j’attends de toi. Purédpois. »

Nina accompagna son ordre d’un claquement de doigts. Le canidé cracha aussitôt un gaz violacé et malodorant qui se répandit partout en serpentant sournoisement vers le Tyranocif. Le but était multiple, mais la jeune femme ne comptait absolument pas sur la puissance pure de ce mouvement pour en faire quelque chose de très offensif. De plus, il était à prévoir que l’attaque serait amoindrie par la tempête de sable qui gênait la vue et infligeait des morsures sur la peau qui pourraient avoir le Pokémon à l’usure. Dès l’instant où il eut généré son gaz, néanmoins, le Démolosse se mit en mouvement, évitant de rester statique avec une telle créature en face de lui. Si le sable volant constituait un obstacle, l’humidité du sol, elle, n’était pas un problème pour le Pokémon Feu habitué à évoluer sur des terrains gelés, mouillés ou glissants. Il devait néanmoins se méfier du titan qu’il affrontait.

« Machinations. »

Toujours en trottinant, Erebos élabora plan sur plan, sachant qu’il lui faudrait un maximum de puissance pour avoir une chance d’exécuter la stratégie de Nina. De temps en temps, le canidé sautait sur le côté et changeait de trajectoire, se sachant parfaitement visible, mais ne voulant pas laisser le loisir à Tiramisu de le viser et de le toucher. Une fois qu’il jugea avoir assez boosté ses capacités, il modifia son allure, passant à une course cadencée, mais sans sprinter pour autant.

« Je veux un Feu d’Enfer ! »

Ce fut comme si de petites météorites enflammées s’étaient mises à pleuvoir des cieux, couvrant tout le terrain en tombant un peu partout. Erebos n’hésita pas à passer directement sous plusieurs salves, ne craignant pas le feu ni la chaleur et profitant de la confusion sur le champ de bataille pour se fondre dans les projectiles, ou du moins en donner l’impression. De la vapeur s’élevait parfois du sol encore humide, mais le Démolosse n’en avait pas peur – il n’avait de toute manière pas le droit de reculer face à de bêtes émanations mouillées, hein, il venait de Mizuhan, quand même, Pokémon Feu ou pas !

Enfin, l’ordre qu’il attendait arriva, sous la forme d’un sifflement aigu et bref. Cette fois, Erebos accéléra, courant et zigzaguant aussi vite qu’il le pouvait. Alors qu’il cheminait en donnant le sentiment d’être drogué, il ouvrit grand la gueule, faisant naître au fond de sa gorge une boule d’énergie pure. Au bout d’un laps de temps qui sembla interminable, il put enfin relâcher son rayon, concentré et puissant, en prenant soin de viser au mieux le Tyranocif. Ce Lance-Soleil était carrément le « tout ou rien » de Nina, mais Erebos avait compris qu’ils n’avaient pas le choix contre un tel ennemi.


[Sidéron utilise Strido-Son deux fois avant de tomber (sans savoir si les deux ont fait mouche). Nina envoie ensuite son Démolosse, qui utilise Purédpois avant de se déplacer et de faire Machination deux fois. Il enchaîne avec Feu d’Enfer, à la fois pour faire des dégâts et pour mettre le bazar (son et lumière xD), et termine avec Lance-Soleil. Vous savez où me trouver, comme d’habitude.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Sam 16 Juil 2016 - 9:51

L’entrée en scène du dernier Pokémon d’Aymen semblait irriter la jeune dresseuse. Tant mieux car l’Ex Champion aimait le challenge et voir son adversaire vaincre facilement ses créatures l’aurait rendu grognon ; à quoi bon gagner avec facilité ? Si cette demoiselle comptait passer le capte des la Ligue, elle allait en baver. Et puis cela retirait tout le plaisir d’avoir de vrais combats intenses et passionnants ! Aymen souffla une nouvelle fois dans sa pipe et en recracha la fumée par la bouche pour disperser les grains de sable. Cette capacité d’invoquer une tempête de sable ne le gênait plus puisque cela faisait un moment que lui et sa compagne combattaient ensemble.

De son côté, Nina tenta d’affaiblir Tiramisu avec des Strido-Son ; le premier eut un peu plus d’effet mais pas le second puisque le Galéking avait atteint ses limites. Le Séisme l’acheva et ne pouvant plus combattre, sa dresseuse le rappela dans sa balle. En même temps, Jonis leva le drapeau en direction d’Aymen et annonça le résultat de cette manche :

« Le Galéking est déclaré vaincu, c’est donc la Tyranocif qui gagne cette rencontre ! »

Tiramisu hurla pour impressionner le challenger et montrer qu’elle était prête pour la suite du match. Ainsi Nina invoqua un Démolosse comme cinquième Pokémon ; Aymen venait de dévoiler toute son équipe mais du côté adverse, il restait toujours un Pokémon mystère. Peut-être que le vieil homme n’aurait pas l’occasion de le voir. Qui sait comment ce nouvel ennemi allait réagir aux attaques de la Tyranocif ? Le choix de la challenger intéressait grandement Aymen car de son souvenir, les Démolosse étaient de type Feu et Ténèbres et franchement, ces types n’avaient pas un réel effet sur son Pokémon. Qui sait, peut-être que le chien démoniaque connaissait des attaques surprises. Intéressant, intéressant tout ça, songea Aymen alors qu’il inspira de nouveau dans sa pipe.

Sous les ordres de sa dresseuse, le Démon cracha une fumée violette malodorante en direction du Tyranocif. Heureusement, l’attaque était quelque peu gênée par la Tempête de Sable, obstruant la visibilité du canidé à bien viser vers son adversaire. Tiramisu ressentit l’effet de ce gaz nauséabond mais ne s’en plaignit pas, preuve que le poison n’avait eu pour le moment aucun effet sur elle. Pendant qu’elle essayait de s’en défaire, le Démolosse sautillait sur la partie de son terrain en lançant des arts défensifs pour augmenter son attaque spéciale. Cette stratégie venant de la challenger n’était plus un secret pour Aymen et cela annonçait clairement que la bête allait lâcher une puissante attaque, dans les secondes suivantes.

« Grimace et empêche-le de bouger ! »

Le visage de Tiramisu devint si sombre et terrifiant qu’elle espérait que cette riposte ait un effet sur son adversaire en diminuant sa vitesse et qu’il cesse enfin de sautiller comme ça ! Puis dans un puissant hurlement, elle s’entoura d’un halo bleu et rapidement, des rochers apparurent au-dessus de la partie de Nina pour venir s’écraser dessus, espérant que cela retarde l’animal dans sa préparation. Contre toute attente, le chien des enfers riposta en lançant une attaque Feu très puissante mais dont la précision était faible. Toute fois, Aymen ne pouvait ignorer cela.

Tiramisu reçu quelques météorites de plein fouet puisqu’elle était imposante mais se protégea le visage, instinctivement. Aymen pu remarquer que le Démolosse se fondait parmi les météorites s’abattant sur le terrain et que ce dernier s’approchait dangereusement de sa Pokémon. Nina allait à nouveau attaquer et pour éviter que cela n’arrive, l’Ex Champion se manifesta :

« Séisme !! »

Car oui, Nina avait déjà utilisé cette technique : le Feu D’Enfer qu’elle venait d’invoquer ressemblait fortement à un Zénith et ce qu’elle préparait c’était une attaque plante. Lance-Soleil. Enfin cela étonna un peu Aymen qu’un Pokémon feu puisse utiliser une attaque de type Plante mais rien n’était vraiment impossible avec de bons entrainements. D’où le séisme afin de déstabiliser le chien et que ce dernier rate sa cible. Tiramisu reçut le message et frappa violemment le sol pour créer des ondes qui parcoururent tout le terrain, de plus en plus puissantes. Le sol se transforma rapidement en une sorte de mer agitée et malgré cela, le rayon fut dévié légèrement mais il toucha la créature d’Aymen au niveau de l’épaule droite. Et le puissant rayon frôla le vieil homme mais il ne broncha pas malgré les dégâts que cela avaient causé. Jonis s’empressa de tourner son regard vers l’Ex Champion mais voyant que celui-ci ne réagissait pas, il en conclut que le maître n’avait rien.

« Immobilise-le et vas au contact ! »

Tiramisu tapa le sol une nouvelle fois pour faire ressortir des pics de roches en direction de son adversaire. La créature veilla également à créer un espace clos pour l’empêcher de bouger aussi facilement. Une fois sa première attaque lancée, la bête courut dans la direction du chien, la gueule bien ouverte avec des étincelles crépitant dedans. Elle avait bien envie de planter ses crocs dans ce cher chien…
[ Hrp : Bon, le début c’était pour « officialiser » la défaite du Galéking par l’arbitre. Ensuite, Tiramisu essaie d’empêcher ton Pokémon d’augmenter ses statistiques en lançant Grimace et Eboulement. Elle reçoit quelques dégâts de ton attaque Feu D’Enfer et pour contrer Lance-Soleil, elle lance Séisme ^^ qui la touche au niveau de l’épaule. Enfin, elle passe à l’attaque en lançant Lame de Roc et Croc Eclair. Bon courage !

PS : pour l’empoisonnement de l’attaque Purédpois, je m’en remets au hasard (40% de chance d’empoisonner l’adversaire). Donc sur une balise de 1 à 10, si ça tombe sur 1, 2, 3 ou 4, Tiramisu sera empoisonnée, sinon non. ]

Nombre aléatoire (1,10) : 5

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Lun 15 Aoû 2016 - 1:40

Le poison lancé un peu plus tôt sembla gêner Tiramisu, sans l’empoisonner, toutefois, au grand dam de Nina, qui nota néanmoins que cette attaque avait permis de faire diversion pendant quelques instants. C’était déjà ça de gagné... La Grimace que fit le dinosaure fit effet sur Erebos, ralentissant la créature dans ses mouvements, mais cela ne l’empêcha pas de se dérober à l’Éboulement : il lui suffit d’entendre le claquement de doigts de sa maîtresse pour se fondre dans les ombres, se servant de sa Feinte pour éviter le gros de l’assaut rocheux. Une pierre vint malgré tout s’écraser contre l’une de ses cornes, le blessant légèrement, mais sans lui causer la douleur initialement prévue par l’ennemi. Le loup des Enfers ne toucha pas Tiramisu dans sa manœuvre d’esquive, mais l’essentiel n’était pas là, car le pire avait été évité.

À sa réapparition, Erebos déchaîna un Feu d’Enfer en se camouflant dans sa création de flammes, et la Tyranocif en subit les effets, pas assez, hélas, pour lui faire aussi mal qu’espéré... Et ce que craignait la Mizuhanienne arriva, sous la forme d’un puissant tremblement de terre. Cette fois, elle ne pouvait pas compter sur l’agilité de son Démolosse, occupé à concentrer son énergie dans son Lance-Soleil. Ce fut donc la mort dans l’âme qu’elle le laissa encaisser le Séisme de plein fouet, alors que le rayon chargé partait, certes pas très droit, mais en faisant mouche au niveau de l’épaule de Tiramisu. Déjà, la jeune femme avait une nouvelle idée derrière la tête...


« Garde bien ça en mémoire. »

Une lueur malsaine passa dans le regard du loup noir, une lueur qui en disait long sur ses intentions. Il plissa les yeux, alerte, ignorant pour le moment les douleurs provoquées par la colère de la terre. Il le paierait forcément, tôt ou tard, mais pour le moment, il attendait le bon timing... Et le monstre vert l’enferma dans un carcan solide, dans lequel Erebos évita pas mal de pics, sans pouvoir se soustraire à la totalité des stalagmites de roche. Malgré les vagues lancinantes qui parcouraient son corps, il n’émit aucun son, tout entier tendu vers son prochain but. Enfin, l’ordre claqua, sec, dans les airs.

« Séisme. »

L’arme tant souhaitée lui avait été fournie par son adversaire lui-même ! Bien que possédant la capacité de se servir de Lance-Soleil, le Démolosse était un peu court en puissance pure contre un tel ennemi, et il avait guetté le moment opportun, sachant pertinemment que Nina avait fait la même chose de son côté. L’espace d’un instant, il se souvint des heures passées à observer ses compagnons sans pouvoir intervenir, et de la satisfaction donnée par la sensation de comprendre pourquoi un tel effort (colossal pour lui) avait été nécessaire... L’image et le frisson de l’envol de sa frustration passèrent en lui, en une fraction de seconde. Il ne s’était pas contenté de regarder Kashi s’entraîner en vain, et cela, il en prenait toute la mesure en ce moment critique.

Limité dans ses mouvements, mais pas immobilisé, Erebos se dressa sur ses pattes arrière, avant de se laisser retomber sur le sol avec une violence surprenante pour un Pokémon de son espèce. La terre, comme auparavant, se déforma sous la pression des ondes qui se propageaient en elle, et le choc fit tomber deux des nombreux barreaux de la prison naturelle du loup noir. Ce dernier bondit pour se hisser sur l’un d’eux, retrouvant ainsi sa liberté, et il s’ébroua, pas fâché d’être sorti de là. Espérant avoir fait de gros dégâts avec son assaut, ou au moins avoir interrompu la progression de Tiramisu, tout en s’étant extrait de sa geôle décidément bien peu avenante, il se prépara au prochain enchaînement, qui ne tarda pas.


« Feinte, et Tricherie ! »

À nouveau, le serviteur de la Faucheuse disparut dans les ombres, comme si ces dernières l’avaient avalé pour le soustraire à la vue de tous. Lorsqu’il redevint visible, un peu au-dessus du sol, il était très près de la Tyranocif, dont il émana une lueur sombre teintée de rose. Le Démolosse s’appropria cette étrange vague, qu’il renvoya droit sur sa cible, dont il avait dérobé la force de frappe pour la retourner contre elle. Sans toucher terre, il pivota, emporté par la vitesse : même s’il était devenu plus lent à cause de la Grimace, il demeurait néanmoins un peu plus rapide que le Pokémon Armure.

« Queue de Fer ! »

L’appendice du Démolosse se mit à luire, tandis qu’il assénait le coup à Tiramisu. Il lui sembla du moins sentir la peau épaisse de la bête sous sa queue, mais il ne se focalisa pas sur ce contact et bondit de nouveau pour se mettre hors de portée.

« Séisme, et Lance-Soleil ! »

Dès l’instant où ses pattes touchèrent terre, le sol se remit à trembler, en écho au premier Séisme de la Tyranocif. Alors que le terrain était carrément déformé par les modifications brutales qu’il subissait, particulièrement intenses pendant ce duel acharné, le Pokémon Sombre créa un nouveau rayon dans sa gueule. Le sable, cinglant, continuait son impitoyable sabotage sur sa fourrure d’ébène, mais pour l’heure, il tenait bon.


[Encore en retard, pas vraiment la tête à RP en ce moment avec le boulot... Erebos utilise Feinte pour éviter une grosse partie de l’Éboulement, mais encaisse Séisme en entier (bobo). Il fait ensuite Copie, se laisse enfermer – mais pas transpercer – par Lame de Roc, et utilise Séisme à son tour pour se libérer, faire des dégâts et interrompre Crocs-Éclair. Il passe alors à Feinte + Tricherie, envoie Queue de Fer, et enfin s’éloigne pour un nouveau Séisme afin de préparer Lance-Soleil. Désolée pour le contretemps...]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Mer 7 Sep 2016 - 14:06

Aymen haussa un sourcil en entendant la jeune femme ordonner à son Pokémon de « garder ça en mémoire ». Son Pokémon avait-il la capacité de reproduire cette même attaque ? C’était fort possible puisque son chien des enfers pouvait maîtriser une attaque plante comme Lance-Soleil. Mais c’était bien trop tard puisque le vieil homme avait ordonné à sa créature de lancer une attaque Lame de Roc pour immobiliser le canidé afin de faire de gros dégâts par la suite. L’ennemi évita les quelques piques de roc surgissant du sol et alors que Tiramisu s’approchait dangereusement de sa proie, la gueule ouverte dont quelques éclairs crépitaient entre ses crocs, l’ordre fut donné. Nina usa de la capacité Copie pour que son Démolosse utilise à son tour Séisme. Aymen n’avait clairement pas pensé à cette éventualité lorsqu’il avait lancé son attaque sol dévastatrice.

Tiramisu y était presque mais le Démolosse sauta dans les airs pour retomber sur le sol et créer de puissantes ondes de choc qui créèrent des vagues terrestres. Vite, une riposte mais malheureusement rien ne vint à l’esprit d’Aymen et sa créature prit l’attaque de plein fouet. L’importante bête verte hurla sous la douleur, impuissante face à ce revirement de situation. Pendant ce temps, le chien des enfers s’était tranquillement installé sur l’un des pics légèrement penché à cause de l’attaque précédente et préparait sûrement sa prochaine attaque. Mais ça, l’Ex-Champion ne le permettrait pas.

« Tempêtesable ! »

Même si le chien avait disparu dans une nouvelle Feinte pour attaquer Tiramisu par derrière en se servant de son attaque Tricherie pour faire de gros dégâts, la Tyranocif hurla à nouveau non de douleur mais pour invoquer un nouveau voile de sable qui amplifia le précédent lors de son apparition. Le dragon des sables se dissimula complètement dans la tempête de sable qu’il avait créé, évitant ainsi les deux attaques. Nina n’en resta pas là et ordonna à nouveaux à sa bête une Queue de Fer. C’était le moment pour Aymen de riposter car même si cette attaque toucherait son Pokémon malgré le voile de sable, elle pourrait faire de gros dégâts.

« Lame de Roc ! »

Tiramisu frappa sauvagement le sol pour en faire sortir un pic du terrain qui se brisa sous l’attaque Queue de Fer. L’attaque ennemie n’ayant pas fonctionné, l’Ex Champion reprenait un peu les devants.  Malheureusement, son Pokémon avait dévoilé sa présence parmi le la tempête mais cela ne semblait guère gênait son dresseur. Il savait que son Pokémon était imposant et que par conséquence, les mouvements trop rapides lui étaient interdits mais elle compensait ça par sa puissance d’attaque.

« Grincement puis Grimace ! »

Aymen préférait être prévoyant sur la suite des évènements d’où cet enchaînement d’attaques pour diminuer les statistiques de son adversaire. Alors, quand Nina ordonna un nouveau Séisme suivit d’un Lance-Soleil, il était temps de répondre à ça et d’éviter la même erreur que précédemment. Quittes ou double, tout allait se jouer là-dessus.

« Séisme puis Giga Impact !! »

Le Canidé ayant une petite avance sur Tiramisu, invoqua son attaque en premier mais le dragon frappa violemment le sol après l’ordre de son maître pour y remédier. Les ondes de choc s’entrechoquèrent et déchirèrent le terrain en milliers de morceaux qui sous la puissance des attaques, furent éjectées entre les deux camps, là où les deux séismes se faisaient face. Tandis que le canidé préparait son attaque plante, Tiramisu s’enveloppa d’une étrange aura lumineuse violette et fonça alors sur son adversaire. Evidemment, dans sa lancée, il y avait encore les morceaux de terrain qui lévitaient à cause des deux attaques sol surpuissantes mais comme convenu, la créature dragonique les expulsa en même temps que son attaque dévastatrice, tout droit sur le Démolosse. L’attaque Lance-Soleil la toucha de plein fouet mais la puissance de son attaque la protégea légèrement, la bête étant dans le feu de l’action.  


[ Hrp : et c’est reparti ! Alors Tiramisu n’a pas pu éviter ta copie de Séisme pour se défendre de ta riposte, elle invoque à nouveau une tempête de sable, amplifiant celle qu’elle avait invoqué avec sa capacité spéciale. Elle bloque aussi ton attaque Queue de Fer avec Lame de Roc, lance Grincement puis Grimace pour baisser tes statistiques un nouvelle fois et pour contrer ton Séisme, elle lance la même attaque suivie de Giga Impact. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Mer 7 Sep 2016 - 15:12

Nina fut ravie de constater que son Séisme copié avait fait des ravages dans les rangs ennemis, en plus d’interrompre son attaque électrique. Il était évident qu’Aymen ne pensait pas le Démolosse capable d’une telle mesquinerie, et c’était bien sur la surprise que la Mizuhanienne avait compté pour faire très mal. Néanmoins, la Feinte et la Tricherie furent contrées par une Tempêtesable à la puissance doublée, qui eut pour effet double d’infliger une douleur mordante au loup noir et de dissimuler complètement la Tyranocif à ses yeux. La Queue de Fer, elle, rencontra une Lame de Roc, dont la composition était si proche de celle de la peau de Tiramisu qu’Erebos s’y trompa.

Malgré la morsure du sable sur sa fourrure, le Démolosse ne cessa pas de bouger, se mouvant à l’intérieur de la tempête pour éviter à tout prix d’être une proie facile à cueillir dans la tourmente. Il put donc éviter l’effet de Grincement, mais pas celui de Grimace, qui le rendit encore un peu plus lent. Comme demandé, il balança son Séisme, qui heurta violemment celui de Tiramisu, alors que le terrain, plus malmené que jamais, se fendait en morceaux. Erebos eut bien du mal à rester sur ses pattes, la fatigue commençant à se faire sentir, mais il cracha son Lance-Soleil avec succès, le rayon allant se fracasser droit contre le dragon vert, pulvérisant quelques rochers au passage. Le Fils de la Nuit reçut néanmoins quelques chutes de cailloux, qui éraflèrent son pelage noir en lui occasionnant de nouvelles balafres sanglantes.


« Erebos… »

En dépit de la tempête, Nina suivait le combat et comprenait ce qu’il se passait d’après les sons qui émanaient de la manifestation de la colère de la nature. Le bruit produit par l’impact des rochers sur son Pokémon, tranchant et sans appel, lui indiquait que le Démolosse ne pourrait plus rester là bien longtemps.

« Gronde, et Groz’Yeux. »

Comme résignée, la bête augmenta sa puissance de frappe, tout en baissant les défenses de son adversaire, en pleine charge. Le sol déjà accidenté tremblait à chacun de ses pas, mais Erebos ne bougea pas. Pleinement confiant, il attendait. Il lui sembla que le monstre était déjà sur lui lorsqu’il entendit la voix de Nina.

« Accroche-toi ! »

Tendu et prêt, le Pokémon Ténèbres fit un petit saut, non pas pour esquiver (il savait très bien que ce serait vain, de toute manière), mais pour aborder le choc à sa façon. Tiramisu lui rentra dedans de plein fouet, et il eut l’impression que son corps tout entier allait tomber en miettes, tant l’assaut fut violent. Mais il parvint à rester conscient et à se pendre littéralement au bras de la Tyranocif, solidement accroché, en mettant toutes ses forces dans sa mâchoire pour rester là. Il fut emporté par la course du mastodonte, et tout défila à une vitesse folle autour de lui.

« Riposte ! »

Quelque chose enfla en lui, comme une vague de puissance jamais découverte, alors qu’une aura sombre émanait de tout son corps. Comme il était au contact direct, il avait de grandes chances de faire mouche et de toucher Tiramisu, d’autant plus que cette dernière allait devoir attendre un peu avant de pouvoir attaquer à nouveau, puisqu’elle subissait le contrecoup de Giga Impact. Nina et son Pokémon plaçaient donc de grands espoirs dans cette Riposte, qui renvoyait toujours une attaque physique subie avec deux fois plus de dommages. De plus, l’affiliation de type de ce coup était un grand avantage contre une créature rocheuse et ténébreuse...

« Crocs Éclair, et disparais ! »

Toujours fermement accroché à son adversaire, Erebos laissa courir l’électricité le long de ses crocs pour la décharger directement sur Tiramisu. Il se fondit ensuite de nouveau dans les ombres pour se mettre hors de portée du monstre, jugeant que son état ne lui permettrait pas de résister à un nouveau coup direct, surtout de la part d’une telle créature.

« Un dernier Feu d’Enfer, Erebos ! »

De nouveau, le ciel pleura des larmes enflammées, achevant de faire du terrain atrocement déformé un paysage de mort et de désolation. Si Tiramisu était encore debout, Nina espérait en finir avec elle avec ce dernier assaut, tout en protégeant un peu, même pour quelques secondes, son compagnon d’un nouveau et dernier coup qui lui serait probablement fatal.


[Pas en retard ! Very Happy
Erebos utilise Grondement pour booster son Attaque et Groz’Yeux pour baisser la Défense de Tiramisu. Il encaisse Giga Impact et manque de perdre connaissance à cause de la violence de l’attaque, mais tient bon et renvoie le tout avec Riposte. Il se sert ensuite de Crocs Éclair, toujours pendu à Tiramisu, puis se met hors de portée avec Feinte. Il termine avec Feu d’Enfer, à nouveau. Erebos sera K.O. au prochain tour, quoi qu’il arrive.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Ven 23 Sep 2016 - 15:58

Aymen misait beaucoup sur cette dernière attaque qu’il avait demandé à Tiramisu d’exécuter. Giga Impact était une capacité très puissante qui pouvait faire de gros dégâts si elle était bien lancée au bon timing mais en contre parti, le lanceur devait se reposer un certain temps avant de pouvoir à nouveau se mouvoir. Il avait espérait que le séisme lancé par sa créature et celui du Démolosse paralyse le canidé quelques secondes afin de pouvoir profiter de cet instant pour assigner le coup de grâce. Pourquoi ? Parce que d’après Aymen, le fait que le chien des Enfers ait copié cette capacité lui faisait supposer que la bête n’était pas taillée pour en subir les effets secondaires. Contrairement à Tiramisu qui était nettement plus lourde et qui par conséquence, ne perdait pas l’équilibre aussi facilement.

Alors que le Dragon fonçait droit sur le canidé noir, Aymen ouvrit grands les yeux et sentait alors son adrénaline monter d’un cran. Ils allaient le battre ! Ils allaient battre cet adversaire et remporter ce tour !! Il y croyait et pourtant la voix du Challenger redonna confiance au Démolosse qui sauta légèrement mais suffisamment pour pouvoir s’accrocher au bras de son adversaire malgré la puissance emmagasinée pour cette attaque. Le Giga Impact lui avait fait certes des dégâts mais la bête était toujours accrochée au membre du Tyranocif, puisant sûrement dans ses dernières ressources pour tenir le coup et continuer d’attaquer ! Tiramisu s’était subitement arrêtée à cause des effets secondaires de son attaque qui la paralysa sur place, la laissant alors à la merci de son adversaire qu’elle n’avait pu expulser en se servant de son attaque. Aucune pitié, le Démolosse commença alors à s’envelopper dans une aura sombre et malveillante et en quelques secondes, la Tyranocif reçut la Riposte de plein fouet, hurlant de douleur sous le regard inquiet et impuissant de son dresseur qui n’avait aucun moyen de contrer ça.

Et alors qu’elle se remettait à peine du contre coup, le Démolosse dont les crocs étaient toujours fermement enfoncés dans la chair du dragon, lança un Croc Eclair. De petites étincelles parcoururent le corps encore engourdi de la bête ténébreuse, diminuant alors le temps de récupération. À cet instant, Aymen eut un mouvement qui interpella Jonis : l’arbitre regarda alors l’ex champion soulever légèrement sa manche, faisant dévoiler un bracelet en or. Un bracelet commun mais dont une pierre précieuse attirait l’œil. Même Tiramisu, dans ses derniers instants, lança un regard vers son dresseur.

Il y eut un rapide échange entre le maître et sa créature puis finalement, il cacha sa méga-gemme. Tiramisu le remercia d’un mouvement de la tête. Elle n’aurait sûrement supporté une telle puissance d’un coup après tout ce qu’elle venait de subir et qui sait… Cette nouvelle force aurait pu avoir raison d’elle. Libérée du Démolosse qui avait utilisé Feinte pour se dégager de là, Tiramisu tituba légèrement et reçu de plein fouet l’attaque Feu d’Enfer du Démon. À peine le ciel cessa de faire pleuvoir des boules de feu que la Tyranocif s’était laissée tomber en avant, s’écrasant lourdement sur le sol déchiré.

« La Tyranocif n’est plus capable de combattre, c’est le Démolosse qui remporte cette manche ! » cria alors Jonis ayant attendu que l’attaque soit finie pour pouvoir se prononcer tout en pointant sa main vers le camp de Nina.

Aymen tendit son bras pour rappeler Tiramisu mais ne manqua pas de la remercier pour les combats qu’elle avait menés. Il soupira tout en cherchant la balle de son prochain Pokémon. Il ne lui en restait que deux et pour ces dernières manches, il allait tout donner, lui et ses Pokémon. Du côté de Nina Wang, il lui restait encore trois Pokémon en état de combattre.

« Baklawa, retour en piste ! »

Malgré la tempête de sable encore active, la Kravarech s’aida d’un rocher pointu pour se maintenir en équilibre. Le sable la gênait forcément mais dès qu’elle était entrée sur le terrain et en voyant les dégâts chaotiques de la salle, elle en conclut que sa camarade s’était battue entre sa première apparition et son retour. Le Dragon posa alors son regard sur son adversaire, attendant les directives.

« Ouragan, Toxic et enchaîne avec Vibraqua. »

Baklawa invoqua alors quatre tornades sur le terrain qui aspirèrent les grains de sable lévitant. Dans une danse qu’elle seule connaissait, elle contrôla son attaque et une fois qu’elle eut fait le ménage, la Kravarech envoya son attaque en direction du Démolosse. Une tornade à la fois afin de l’affaiblir autant que possible dans ses déplacements d’esquive. Puis, elle annula son attaque tout en dispersant les grains de sable sur le terrain de son adversaire afin que lui seul soit gêné ! Cette petite affaire faite, elle inspira un grand coup pour finalement recracher un brouillard violet sur le terrain adversaire. Autant l’affaiblir jusqu’au bout.

Toujours perchée sur son rocher, Baklawa se mit à invoquer des sphères d’eau qu’elle renvoya du côté adversaire, espérant toucher le Démolosse. De toute façon, il ne devait plus être au top de sa forme vu les enchaînements précédents. Cependant, Aymen préféra choisir des attaques à distances vu que la bête des Enfers avait la capacité de copier les attaques ennemies mais aussi de Riposter. Et peut-être que son adversaire n’avait pas montré toutes les capacités de son Pokémon lors du précédent combat… Il avait perdu Tiramisu, il ne commettrait pas deux fois la même erreur même s’il sentait que ses Pokémon étaient à bout…

[ Hrp : Tiramisu n’a pas réagi parce qu’elle était immobilisée à cause de son attaque Giga Impact. Aymen a tenté la Méga Evolution pour te mettre la pâtée mais il s’est rendu compte que son Pokémon était déjà bien affaibli et qui sait, cette soudaine remontée de puissance aurait pu la rendre complètement folle. Lui restant deux Pokémon, il invoque à nouveau sa Kravarech et lui ordonne de lancer Ouragan pour faire le ménage de son côté de terrain et tout foutre chez toi 8D, puis Toxic pour bien affaiblir ta bête et Vibraqua pour la mettre ko ^^. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Sam 24 Sep 2016 - 16:29

L’enchaînement d’attaques du Démolosse accabla complètement la Tyranocif, qui s’était immobilisée. La proie devenue facile pour Erebos tremblait, mais pas autant que le loup noir, qui s’était remis sur ses pattes, mais avait toutes les peines du monde à tenir debout. Un éclat scintillant attira le regard de Nina, qui fronça les sourcils en découvrant ce qu’elle identifia rapidement comme une Gemme Sésame. Projetait-il de susciter une transformation pareille, alors que son Pokémon était au bord de l’évanouissement ? Elle songea rapidement à ses propres Méga-Gemmes, qui n’avaient pour l’heure aucun pouvoir, puisqu’elles n’étaient pas liées à ses créatures capables de surpasser l’évolution. Allait-elle regretter d’avoir mis les pieds ici sans s’être préparée à une telle éventualité ? Elle reprit néanmoins bien vite le fil de ses pensées initiales, à savoir le match : jusqu’à présent, elle s’en était sortie avec ce qu’elle avait à sa disposition, et elle refusait de se résigner sous prétexte que son adversaire allait peut-être sortir le grand jeu.

Mais Aymen renonça finalement à son projet, estimant probablement que Tiramisu n’était plus assez stable pour recevoir un tel flux de puissance en elle. La jeune femme se contenta donc de regarder le feu s’abattre sur le terrain, achevant le monstre vert, qui chuta dans la poussière avec grand bruit. Erebos se redressa un peu, pour paraître plus grand qu’il ne l’était, mais il ne faisait plus illusion pour personne.


« Erebos, ça suffit. »

Mais le loup noir n’eut pas le temps de réagir : un Ouragan préparé par l’hippocampe venimeux lui arriva droit dessus, chargé de particules divers, et il fut balayé et projeté en arrière, tout près de l’endroit où était sa maîtresse. Le nuage toxique s’insinua dans son museau en envahit ses poumons, et la Mizuhanienne leva la main en présentant sa paume à l’arbitre pour indiquer le forfait de son Pokémon. En se couvrant le nez pour ne pas subir l’effet de la fumée violette, elle se pencha sur son partenaire, allongé sur le flanc, tout en arrêtant Vibraqua avec ses propres capacités élémentales, au moyen d’une paroi de glace. Le mur improvisé arrêta les bulles, qui éclatèrent dessus avec fracas. Elle savait qu’elle n’avait pas le droit d’intervenir pendant un match, mais ayant déclaré le retrait de son Pokémon, elle refusait de le voir blessé davantage. Puisque Baklawa avait déjà envoyé ses projectiles, elle n’avait donc eu d’autre choix que de les intercepter elle-même. Sortant une Baie Pêcha de ses affaires, elle la fit avaler à son Démolosse, qui la dévisagea, épuisé.

« Tu as parfaitement rempli ta mission, et tu as tenu tête à un Tyranocif, en plus. Tu es le meilleur. »

Posant la main sur les immenses cornes de son Pokémon, elle lui sourit, lui offrant ainsi la permission de s’abandonner à un sommeil bien mérité. Le canidé émit un son à peine audible, puis sombra. Nina le fit rentrer dans sa sphère, puis s’excusa brièvement de cette interruption et se redressa. Décidée, elle lança de nouveau la Ball de son premier ami en avant.

« Genki, j’ai de nouveau besoin de toi ! »

Le renard aux allures de félidé se dessina devant elle, assis, scrutant son adversaire en constatant que c’était celui qu’il avait affronté précédemment. Sa queue effectua un mouvement de balancier, indiquant qu’il avait encore une Prescience en préparation.

« Aurore. »

Un rayon lumineux se déposa sur le pelage fin du Mentali, qui récupéra des forces. Il avait déjà combattu et n’était pas au top de sa forme, mais avec cette guérison bienvenue, il serait déjà un peu plus disposé à offrir un duel convenable.

« Météores, et Psyko ! »

Le Mentali cracha une pluie d’étoiles qui filèrent droit vers le Dragon venimeux, avant de plisser les yeux et de déformer l’espace dans l’entourage immédiat de la créature marine.

« Plus de contrôle, soulève-le ! »

Cette fois, Genki se leva, fixant son ennemi sans le lâcher du regard. Il devait à tout prix prendre garde aux reliquats de fumée toxique qui menaçaient de l’envelopper, surtout s’il voulait exécuter parfaitement son attaque mentale. Un halo de lumière bleu ceintura totalement Baklawa, avant de la faire quitter la terre ferme, mais sans lui faire lâcher son rocher, auquel elle était solidement ancrée.

« Plus de pression, Genki. »

Raffermissant sa prise sur le sol, le Pokémon Soleil renforça son emprise psychique sur la Kravarech pour lui infliger une douleur terrible. Mais Nina n’était pas certaine que cela suffirait à maintenir l’adversaire immobile, même si elle n’avait aucun doute sur la puissance pure de l’assaut. Une idée germa dans son esprit, une idée qui allait probablement solliciter la quasi-totalité des ressources de son ami... Mais elle avait confiance en lui.

« Rafale Psy. »

Genki comprit que Nina ne lui demandait pas de changer de stratégie, mais d’intensifier sa manœuvre en la complexifiant. Elle exigeait de lui un contrôle parfait, non seulement sur son opposant, mais aussi de lui-même ! Il devait maintenir Psyko, et avec la même vigueur, tout en générant une nouvelle onde, différente par nature, mais ayant la même origine psychique... Osé, mais réalisable. L’appendice caudal et fourchu du Mentali fouetta l’air, et il généra un rayon multicolore à la trajectoire parfaitement calculée. Le but était d’infliger un maximum de dommages, en tapant dans la faiblesse du Pokémon Poison, tout en entravant ses mouvements pour laisser le temps à la Prescience de faire effet. Encore fallait-il que Genki empêche Baklawa de se libérer de son joug mental : c’était là que résidait la grande inconnue du plan de Nina.


[Erebos est retiré du match avant d’être touché par Vibraqua, car Nina estime qu’il n’est déjà plus en état de combattre. Genki revient sur le terrain, se soigne un peu, puis envoie Météores et Psycho. Il réitère ensuite Psyko, mais de manière plus agressive, en soulevant Baklawa de terre. Il enchaîne ensuite avec une Rafale Psy. Nina ne sait pas si Baklawa a réussi à se dégager de l’emprise mentale au moment où elle commande Rafale Psy. N’hésite pas à me dire si quelque chose ne va pas.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Dim 9 Oct 2016 - 22:48

Le retour de Baklawa sur le terrain fit sensation du côté adversaire : l’attaque Ouragan ayant récupéré les grains de sable des précédentes attaques Tempête de Sable combinée avec Toxic toucha le canidé. Le Pokémon de Nina ne put esquiver le brouillard toxique et comme convenu, le poison pénétra dans ses bronches respiratoires et commença à faire son effet. Il ne lui restait plus qu’une attaque pour l’achever et remporter cette manche ! Cependant, Aymen avait ordonné son attaque bien avant que Nina ne déclare le retrait de son Pokémon, le jugeant incapable de continuer le combat. Aussi, elle invoqua une paroi de glace avec sa maîtrise élémentale pour faire blocus sur Vibraqua. Aymen ne put s’empêcher de sourire et de tirer une nouvelle fois sur sa pipe tout en observant sa jeune challenger s’occuper de son Démolosse. Il ne manqua pas aussi de s’excuser sur le fait qu’elle ait du intervenir pour protéger son Pokémon. Les aléas des matches…

« Le Démolosse est déclaré vaincu, c’est donc la Kravarech qui remporte cette manche ! » cria Jonis, faisant simplement son travail d’arbitre.

Baklawa ne fut pas totalement satisfaite d’elle. Le challenger avait retiré son Pokémon en le déclarant ko alors qu’elle aurait vraiment aimé lui porter le coup fatal. Mais qu’importe, la créature venimeuse ne devait pas se relâcher pour autant. Et encore moins en voyant son prochain adversaire : Genki, le Mentali qu’elle avait déjà combattu. Dans un premier temps, Nina ordonna à son Pokémon d’exécuter Aurore afin que sa créature récupère de ses précédents combats. Aussitôt, le renard violet s’entoura d’un voile lunaire qui semblait lui faire un bien fou. Malheureusement pour Aymen, il n’avait pas de contre coup et rien qui pourrait augmenter les statistiques de son Pokémon.

Qu’importe, l’Ex Champion avait confiance en Baklawa, aussi il savait que sa bête était prête à recevoir une attaque adervsaire après cette soudaine préparation. Et cela ne se fit pas attendre : Genki lança Météore : une multitude d’étoiles sortirent de sa gueule et se dirigèrent vers le dragon qui était toujours perché sur son roc.

« Riposte avec Acide ! »

Ayant saisi le message, la Kravarech cracha une espèce de liquide violacé et légèrement malodorant en direction de la pluie d’étoiles afin de faire barrière. L’attaque fut ainsi contrée cependant le Mentali n’en resta pas là puisqu’Aymen en oublia le second ordre de la challenger. L’attaque psychique paralysa direct Baklawa qui se mit à crier sous la douleur, essayant vainement de se débattre de cette attaque mentale puissante. Par ailleurs, le Mentali veillait à ce que la Kravarech soit immobilisée dans les airs bien qu’elle resta attachée à son roc. Visiblement, cela semblait agacer Nina qui demanda alors plus de puissance à son Pokémon pour déstabiliser la créature venimeuse.

Si Aymen ne faisait rien, Baklawa allait y passer sans même avoir fait la moindre action sur cette manche ! Puis soudain, il lui vint une idée avant que Nina ne profite de cette soudaine immobilité pour lancer une seconde slave d’attaques ;

« Onde de Choc ! »

Soudainement, Baklawa cessa de crier et ouvrit les yeux ; l’ordre avait été prononcé. De petites étincelles commencèrent à entourer le corps du dragon et d’un coup, de puissantes ondes parcoururent le corps mais aussi le roc et tout le terrain de l’arène comme un réseau électrique. Elle profita alors de cet instant pour se libérer de l’emprise de Psyko. Malheureusement, elle ne put esquiver l’attaque Rafale Psy que lui envoya son adversaire, déjà bien trop déstabilisée et affaiblie par la puissance des attaques mentales qu’elle venait de subir.

Baklawa se retrouva alors sur le sol. Jonis hésita à lever son drapeau pour annoncer la victoire du Mentali mais sous le soutien de son dresseur, la Kravarech se redressa du mieux qu’elle put. Elle puisa dans ses dernières forces et lança un regard vers son maître : elle pouvait encore faire une action et elle avait confiance en son dresseur pour le choix de cette dernière attaque.

« Toxic. »

Quittes à perdre cette manche, autant laisser un petit cadeau pour son adversaire. Dans sa dernière action, Baklawa cracha à nouveau son brouillard violacé sur une bonne partie du terrain avant de s’évanouir. A nouveau, Jonis leva son drapeau en direction du challenger, lui annonçant alors sa victoire pour cette manche. Puis le silence s’installa : il ne restait plus qu’un Pokémon pour Aymen, une créature qui avait déjà combattu.

« Zlabia, donne tout ce que tu as pour cette dernière manche !! »

L’imposante Bruyverne réapparut sur le terrain. Par ailleurs, la créature ailée ne put s’empêcher de poser son regard sur l’état du terrain en constant que ce dernier avait été bien endommagé depuis son rappel. Elle en déduisit que sa camarade la Tyranocif était passée par là.

« Atterrissage. Puis lance Ultrason et Vampirisime ! »

Aussitôt, Zlabia quitta son perchoir provisoire et s’enveloppa d’une étrange lueur où elle put récupérer une bonne partie de son énergie vitale. Une fois régénérée, elle se mit à invoquer des sons très aigus via ses oreilles si particulières à son espèce pour rendre confus son adversaire. Et pour terminer, elle envoya des espèces de piques dans la direction du Mentali afin de l’immobiliser quelques secondes pour drainer son énergie vitale mais aussi faire de gros dégâts…


[ Hrp : beaucoup de choses dans ce message : l’annonce officielle de la défaite de ton Démolosse mais aussi ta victoire sur Baklawa qui a réussi à se protéger de Météore avec Acide et se défaire de ton Psyko avec Onde de Choc mais elle a été touchée par ta dernière attaque. Elle déverse un Toxic avant de se retirer complètement du match, vaincue. Aymen envoie donc son dernier Pokémon, sa Bruyverne Zlabia qui récupère de l’énergie avant de t’étourdir avec Ultrason pour drainer l’énergie de Genki. Bon courage ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Lun 10 Oct 2016 - 22:25

Nina ne fit pas cas de sa nécessité d’intervenir pour protéger son Démolosse déjà déclaré vaincu, d’autant plus qu’Aymen s’était excusé. Rien de grave des deux côtés, donc, et elle était déjà repartie dans le match, ayant déjà oublié l’incident.

Baklawa contra parfaitement les Météores, ne pouvant les éviter, mais fut prise au dépourvu par l’assaut psychique de Genki et se fit promener dans les airs en subissant une pression terrible. Toutefois, elle ne resta pas là à se faire matraquer mentalement et répliqua avec une Onde de Choc que le Mentali, trop occupé à attaquer son adversaire, ne contra pas. De petits éclairs parcoururent sa fourrure hypersensible après l’impact, mais il se contenta de s’ébrouer rapidement, sans quitter le Pokémon venimeux des yeux.


« Ça ira ? »

Genki fouetta l’air de sa queue, chassant la question comme il aurait chassé un nuisible. C’était donc bon signe pour la Mizuhanienne. La Rafale Psy, de surcroît, venait de frapper le Kravarech de plein fouet, compromettant sérieusement sa présence pour la dernière manche. Avant de s’évanouir, toutefois, Baklawa cracha un nouveau nuage toxique. De manière surprenante, Nina ne dit rien à son ami pour l’aider à contrecarrer ce plan. Au contraire, elle l’encouragea même à aller dans le sens inverse...

« Laisse faire. »

Stoïque, le Pokémon Soleil ne bougea pas et se rassit, permettant aux émanations violettes d’entrer dans ses poumons. Lorsque la wyverne, sixième et dernier partenaire d’Aymen, revint en jeu pour se soigner immédiatement, Nina claqua des doigts. Une lueur multicolore illumina son Mentali du haut du corps jusqu’à l’extrémité de ses pattes et de sa queue, et son pelage redevint mauve clair. Avec sa Régénération, réminiscence de son passé d’Évoli, il n’avait plus aucun problème de poison. Néanmoins, commençant à sentir la fatigue poindre, il ne put esquiver l’Ultrason et il se releva brusquement, luttant pour récupérer le contrôle de son esprit. Il se mit à gratter frénétiquement le sol, comme s’il cherchait à se préserver en s’enfouissant sous terre.

« Genki ! »

La jeune femme se mordit la lèvre. Elle se sentait coupable de ne pas avoir anticipé les ondes perturbatrices, mais qu’aurait-elle pu y faire ? Le corps du Mentali fut pris de spasmes lorsque son énergie fut drainée par Vampirisme. Nina sentit son estomac se nouer : Genki, si calme et si posé d’habitude, avait perdu sa faculté maîtresse, à savoir sa réflexion, et il souffrait terriblement sous l’effet de l’attaque Insecte. Il était totalement impuissant, et il comptait sur elle pour la sortir de là ! Observant rapidement le terrain, elle avisa une flaque d’eau, reliquat des attaques de l’Hyporoi et du Milobellus. Inspirant à pleins poumons, elle cria :

« Regarde ton reflet ! »

Avec peine, dans un élan de lucidité, le Pokémon Soleil fit un pas en avant et se pencha sur la petite surface. Le miroir était tout petit, mais c’était suffisant pour le projet qu’avait la Mizuhanienne en tête.

« Choc Mental sur toi-même !! »

Perplexe devant la figure de Lamantine un peu groggy qu’il avait devant les yeux, et complètement dans son « bad trip », Genki fit néanmoins un effort colossal pour se représenter son vrai visage et l’attaqua. Renvoyée visuellement par la flaque, l’attaque le toucha et le ficha par terre, assez violemment, d’ailleurs. Il avait mal, mais au moins... Lorsqu’il se remit sur pattes, il était un peu sonné, mais à nouveau maître de ses mouvements et, surtout, de ses pensées.

« Psyko ! Récupère du sable et jette-lui tout dessus ! »

Avec peine, le Mentali s’exécuta, amenant au passage des grains de sable dans son déplacement d’air généré par télékinésie. Il réutilisait ainsi l’une des techniques employées par leur adversaire, espérant gêner un peu le champ de vision de Zlabia. Mais il était lucide sur son état : le gros effort demandé pour vaincre l’hippocampe toxique, ainsi que le Vampirisme et l’auto gifle mentale, avaient sérieusement entamé ses réserves.

« Regard Touchant, puis Charme-le ! »

Devinant ce que cherchait à faire Nina d’après les ordres qu’elle venait de lui donner, Genki se sentit revigoré. Même si son rôle avait changé, il n’en était pas moins investi dans le duel, et il se fit le plus mignon possible devant Zlabia, avant de passer en mode « beauté fatale » pour diminuer davantage la force de frappe du Dragon.

« Dernier Recours. »

Une aura sombre entoura le Pokémon Psy, signe qu’il puisait dans ses dernières ressources pour envoyer ce qui lui restait de puissance. La vague parcourut le terrain, puis retomba. Le renard tourna alors la tête vers sa maîtresse, qui hocha la tête : peu importait son état, c’était terminé pour lui. En se promettant de lui faire travailler davantage son endurance, Nina leva la main, indiquant le forfait de son Mentali, qui se retourna pour aller s’allonger à côté de la jeune femme. Ainsi, même faible, il pourrait assister au dénouement du match et, il l’espérait, à la victoire de sa partenaire de toujours.


[Genki encaisse donc Onde de Choc, puis Ultrason et Vampirisme. Il réussit à revenir à lui en se faisant un peu bobo tout seul, puis tente un Psyko, avant d’enchaîner sur Regard Touchant et sur Charme. Enfin, il utilise Dernier Recours avant d’être retiré par Nina (il n’est pas hors d’état de combattre, mais jugé trop faible pour continuer par Nina, qui veut lui éviter un massacre gratuit xD). Dans mon prochain message, j’enverrai donc mon sixième et dernier Pokémon, qui sera, sans surprise, ma Lamantine. N’hésite pas à me dire s’il y a le moindre problème.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par PNJ le Mar 11 Oct 2016 - 20:04

L’attaque Onde de Choc de Baklawa avait touché le renard violet mais concernant l’attaque Toxic, celle-ci avait fait mouche par sa capacité régénératrice. Ce n’était pas faute d’avoir essayé ; il existait une multitude de Pokémon ayant des capacités différentes et souvent peu communes. Aymen constata qu’il était tombé sur des créatures non seulement bien entraînées mais ayant des atouts génétiques intéressants. Par contre, il était satisfait des enchaînements de Zlabia : non seulement son attaque Ultrason avait bien touché le Mentali, le rendant confus et cela semblait gêner sa dresseuse mais aussi le drainage s’était bien passé. Ainsi, en plus de son regain d’énergie avec Atterrissage, Zlabia semblait être rétablie de ses précédents combats.

La Bruyverne regarda alors son adversaire perdre la raison, savourant cet instant de domination et attendant que la bête psychique se fasse mal toute seule. Cependant, le comportement du renard interpella aussi bien Aymen que sa créature : pour reprendre ses esprits, Nina lui ordonna alors de se lancer une attaque psychique. Ca ne sentait pas bon ça !

« Empêche-le ! »

Ayant saisi le message, Zlabia fit briller ses ailes et fonça sur le renard violet afin de lui lancer une Cru-Aile. Malheureusement, l’attaque vol fut lancée bien trop tard et fit seulement voler un peu Genki qui avait retrouvé toute lucidité et contrôle de lui-même. Lorsque le dragon revint sur son côté du terrain, l’adversaire avait déjà prit possession du sable environnant pour le jeter à son tour sur Zlabia.

« Vent Violent ! »

Battant des ailes pour repousser les grains de sable, la Bruyverne peinait à se défendre de cette attaque. En effet, le sable était sous le contrôle mental du Mentali qui pouvait le dévier à sa façon. Zlabia s’affaiblissait à chaque puissant battement d’ailes car elle devait absolument réduire le nombre de grains de sable traversant sa barrière de protection. Les petits grains qui passèrent vinrent se mêler à son pelage et s’infiltrer dans des pliures... Aymen le sentait que cette manœuvre n’était pas bonne. Il aurait dû réagir plus tôt et achever la bête d’une nouvelle attaque. Mais étant confus, il s’attendait à ce que le Mentali s’attaque soi-même ou se fatigue à lutter mentalement contre lui-même.

Lorsque le Mentali termina son contrôle, il enchaîna avec des regards attendrissants et fit luire ses beaux yeux afin de déstabiliser Zlabia. C’était chose réussite car la pauvre bête s’était considérablement affaiblie à essayer de se protéger de la précédente attaque. Aymen se sentit comme coincé : ces soudaines attaques non offensives cachaient quelque chose et Nina était une challenger qui étonnait par ses connaissances mais aussi ses attaques diverses et variées. Tout comme ses précédents Pokémon, la jeune femme avait sûrement une idée derrière la tête et s’apprêtait à lancer une puissante attaque.

Aymen devait tout miser sur la prochaine attaque de Zlabia, il devait mettre hors jeu ce Mentali avant que sa propre créature ne soit complètement épuisée pour le prochain et dernier Pokémon de son challenger. Calmement, il tira une nouvelle fois dans sa pipe :

« Draco Météor. »

Faisant fi des petits gémissements attendrissants de son adversaire, Zlabia commença à ouvrir grand la gueule pour faire grossir une sphère remplie d’énergie. Lorsqu’elle jugea sa taille suffisante, elle redressa sa tête vers le haut pour y lancer son attaque. Cependant, lors de ce dernier mouvement, elle perdit subitement l’équilibre  et son attaque Draco Méteor fut malgré tout lancée pour exploser de façon grotesque en l’air. La pauvre bête s’était blessé à l’aile gauche en voulant repousser vainement l’attaque Psyko mais quelques grains de sable semblaient la gêner dans ses mouvements également…

« Zlabia !!!! »

Et pendant ce temps, Nina avait ordonné à son Pokémon de lancer une attaque très puissante : Dernier Recours. Le Mentali s’était rapidement enveloppé d’une aura sombre. Plus rien ne pouvait le gêner maintenant, alors il pouvait tranquillement lancer son attaque. Cette dernière toucha violemment Zlabia qui fut expulsée du terrain pour venir se cogner violemment contre le mur avant de tomber, vaincue. Aymen écarquilla les yeux : c’était arrivé tellement vite…

« La Bruyverne ayant quitté le terrain est déclarée vaincue, c’est donc… » commença Jonis en regardant d’abord le Pokémon de l’Ex champion puis celui de Nina qui venait de s’écrouler à son tour, n’ayant plus la force de continuer le combat. « Le Mentali est aussi déclaré vaincu… ». Dans les règles, il leva son drapeau vert en direction du challenger avant de s’écrier : « Aymen, l'Ex Champion n’ayant plus de Pokémon, c’est donc Nina Wang, le challenger qui remporte le match ! »


Quelques minutes s’écoulèrent depuis la déclaration de Jonis : Aymen s’était assuré que son dernier Pokémon allait bien avant de la féliciter et de la rappeler dans sa balle. Puis l’Ex Champion vint s’approcher du dresseur ainsi que de son arbitre qui avait pris le temps de discuter avec Nina notamment pour la féliciter sur le match qu’elle venait de livrer.

« Eh bah ! Ca c’était du match ! Je ne regrette absolument pas de m’être proposé ! Peter a loupé quelque chose ! Quelle idée aussi de partir en vacances, ahahaha ! » commença Aymen en rigolant. Puis il se reprit avec plus de sérieux « Mes Félicitations, Nina Wang, vous venez de gagner le badge Croc ! »

Et dans la pure tradition, Aymen présenta le trophée tant convoité à sa challenger. Bon, ça c’était fait. Mais lorsqu’il porta son attention sur l’arène, il tira une nouvelle fois dans sa pipe et s’adressa à Jonis :

« Bon, y’a du ménage à faire.

- Vous voulez dire des travaux ! L’arène ne ressemble plus à rien là ! répliqua Jonis

- Il ne faut pas se soucier de ce genre de détails mon gaillard dans un combat sinon tu n’iras pas loin ! Allez, nous avons bien mérité une petite pause. »


[ Hrp : et c’est FINI !!! Bon, Zlabia a tenté d’empêcher Genki de se faire du mal en lui fonçant dessus (l’est-elle pas gentille ? =3) et a tenté de se protéger de ton attaque mentale avec Vent Violent mais la pauvre s’est blessée au niveau d’une aile, d’où l’échec de Draco Météor.

Tu remportes donc ton huitième et dernier badge, le badge Croc ! Tu peux aussi choisir une CT parmi les trois suivantes : Dracogriffe, Ultralaser et Cage-Eclair. Je te laisse conclure, faire la demande de notation et de récupération des récompenses !

Félicitations !! (sur ce, moi je prends congé des matchs XD) ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Nina Wang le Mar 11 Oct 2016 - 22:11

La manœuvre de Genki pour retrouver ses esprits donna l’alerte à Aymen, mais il arriva trop tard pour empêcher le Pokémon Soleil de récupérer sa lucidité. Son attaque Cru-Aile fit des dégâts, mais elle l’aida même à reprendre un peu mieux ses repères dans la réalité. On racontait que la douleur ancrait au réel, et le Mentali fit parfaitement l’expérience de cette parole proverbiale...

Lorsque Zlabia se servit de Vent Violent pour repousser les grains de sable qui arrivaient sur elle en nombre, elle parvint à blesser Genki à travers la tempête, mais les techniques visant à amoindrir les capacités offensives pures du Dragon firent effet, en déboussolant complètement la créature par la même occasion. Néanmoins, la wyverne prépara un Draco Météor, qui, s’il touchait sa cible, coûterait cher à Genki. Malgré tout, Nina savait qu’en cas de défaite du Mentali, elle avait encore une dernière carte à jouer, et elle saisit la sphère décorée d’une couronne par anticipation, juste avant de rappeler son ami. Ce dernier eut à peine le temps de se tourner vers sa maîtresse que Zlabia, complètement déconnectée de la réalité, contrairement à son adversaire, ratait lamentablement son puissant coup draconique. Sans doute avait-elle été plus blessée par le sable que prévu... Et Dernier Recours frappa, implacable, en même temps que Prescience. La Bruyverne fut éjectée avec force, et elle heurta le mur avec fracas. Au même moment, Genki, aux pieds de Nina, se laissa tomber, tremblant et à bout de forces. L’épais nuage de poussière fit planer l’angoisse et l’attente, et la Mizuhanienne fit sauter la Ball de sa Lamantine dans sa main, prête à l’expédier loin devant elle pour entamer la dernière manche décisive... Et puis... Le verdict final tomba.


« Nani ?* »

La jeune femme resta interdite, la sphère encore dans sa forme réduite entre ses doigts. Les mots de Jonis résonnèrent dans son esprit, et elle se sentit flotter, bien qu’indécise. « Nina Wang, le challenger, remporte le match » ... Cela lui parut tellement étrange qu’elle dévisagea l’arbitre, figée, avant de tourner lentement la tête vers le vieil homme penché sur le Dragon.

« Genki ? On... Tu... Euh, enfin... »

Le Colonel, d’habitude si maître de ses propos et de ses émotions, en perdit ses mots. Le Mentali se releva avec peine, puis fit léviter les sphères de ses partenaires, dans un dernier effort, pour en libérer tous les occupants. L’équipe entière de Nina refit son apparition, et ils jetèrent tous des regards surpris autour d’eux. Ils étaient tous hagards et dans le même état d’hébétude que leur dresseuse...

« On a réussi... Je crois... »

Fatigués, tenant à peine debout, pour certains, ils se regroupèrent autour de Nina, d’abord en silence. Le coup de tête de Miyana dans le tibia de la Mizuhanienne déclencha une explosion de cris, de joie et de soulagement à laquelle la réservée et rigide Nina se joignit enfin, enlaçant ses Pokémon avec les larmes aux yeux.

« Grâce à vous tous... Vous avez tous travaillé si dur, et si longtemps... Arigatô... »

Même l’immense rapace, qui n’avait pas participé à ce match final, afficha une expression de ravissement qui contrastait avec son sérieux habituel. La sirène blanche, elle, échangea un regard avec la fille de Sifuru, puis sourit à son tour. Une fois les effusions passées, la jeune femme essuya rapidement les gouttes d’eau qui menaçaient de dévaler ses joues à tout instant, inspira profondément et se releva, la tête haute. Jonis la félicita le premier, tout en échangeant quelques paroles sur le match et l’entraînement des Pokémon de Nina. Le point d’orgue de la première étape de leur voyage venait couronner huit ans de dur labeur et d’efforts parfois extrêmes, et de douloureux sacrifices, mais la satisfaction que la famille de l’Invocatrice en tirait venait d’effacer tous ces moments difficiles et coûteux.

À la remarque d’Aymen concernant Peter et ce qu’il avait raté, Nina rit de bon cœur, prenant le compliment avec philosophie, néanmoins.


« Je suis sûre qu’il avait ses raisons, mais j’ai également livré le plus beau match de ma vie. Je sais que d’autres m’attendent, plus intenses encore, mais je vais prendre le temps de savourer cette victoire avec ma famille au grand complet. Merci. »

L’estomac noué, mais le regard droit et fier, Nina prit le précieux badge avec humilité, avant de le présenter à ses Pokémon.

« C’est notre trésor à tous, et vous l’avez amplement mérité. »

Devant eux, elle ouvrit son coffret scellé avec sa signature élémentale, puis déposa délicatement le trophée à côté des sept autres, au-dessus des deux rubans qu’elle avait gagnés plusieurs années auparavant. Un flot de souvenirs afflua en elle, et elle sourit, radieuse.

« Prêts pour l’ultime défi ? »

Un frisson d’excitation parcourut les sept Pokémon, qui savaient que l’entrée de la Ligue les attendait désormais de pied ferme. Après avoir refermé la petite boîte, Nina tendit la paume de sa main gauche, dans laquelle chacun de ses partenaires vint apposer sa patte, son aile ou sa nageoire.

« Alors, le combat continue ! »

Enthousiastes, les créatures laissèrent éclater leur joie à nouveau, profitant de cet instant éphémère de gloire qui leur était dédié. Avisant leur état général, la Dresseuse confirmée les rappela un à un pour les laisser se reposer, puis s’inclina devant l’Ex-Champion, en lui souhaitant bon courage pour les travaux de rénovation du terrain. Elle prit ensuite congé, songeant déjà à ses affrontements à venir avec les défenseurs de la Ligue.

Elle sourit.


[* Quoi ?
*Mode commentateur sportif* Quel match, mais quel match !! xD
Un énorme merci à toi d’avoir accepté de jouer le PNJ pour m’aider et me rendre service :3 C’était vraiment un duel de titans (Shingeki no Kyojin, le remake xDD) et je me suis vraiment amusée à le jouer malgré l’enjeu derrière Razz
À bientôt en RP, et à jamais en match officiel, d’après ce que je lis Very Happy Razz]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] : À la conquête du 8ème badge ! Nina vs Aymen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum