[ Clos ] The pains of the heart [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] The pains of the heart [Solo/Contrainte]

Message par Yugo le Dim 29 Nov 2015 - 21:12



Yugo était arrivé depuis quelques jours à son nouveau logis, avec sa jeune femme. Bien qu'il l'ait acquis très récemment, les bâtiments paraissent vieux. Il passe donc ses premiers jours à retaper  la vieille grange, pendant que Mitsuki s'occupe de la maison. Pour les autres, ils sont libre de courir sur tous le terrain de cette nouvelle pension. Mais ils ne le font pas forcément. Cette stupide Ponyta, par exemple, passe son temps à servir de cheval de trait, tirant toutes les planches que le maître souhaite. Pour ma part, j'essaie de me faire à ma nouvelle condition, et essaie d'apprendre à voler. Depuis que j'ai évoluer en une sublime Togétic, je me suis souvent demandé pourquoi des ailes étaient apparu, mais maintenant, je me demande surtout si j'arriverai un jour à les utiliser.

Je décide de faire une pause et regarde autour de moi. La pouliche de feu est encore en train de transporter un tas de planches pour finir de réparer le hangar. Yukiko et Yukito, eux passent leur journée à courir partout, visiblement heureux de se retrouver dans une grande zone herbeuse, comme ce fou furieux de Sobou. Le taupiqueur s'amuse comme un fou, en retournant la terre dans la zone que Yugo prévoit comme un petit jardin. Yokou, pour sa part, paresse sous une fenêtre à l'arrière de la maison avec à ses côtés Amami, endormie paisiblement. Plus loin, sur une clôture en bois, le petit nouveau est assis, seul dans son coin, regardant le paysage qui s'étend devant lui, comme il le fait sans arrêt.

Je décide de voler jusqu'à lui. J'étend encore une fois mes ailes et ferme les yeux. Le silence n'est rompu que par des bruits de chocs du marteaux. Je ressens le vent se lever doucement. J'étend alors mes ailes, et commence à les battre, pour m'élever de quelques centimètres. Je quitte alors le plancher des vaches, et quelques battements supplémentaires et me voilà me rapprochant de la barrière. Avec une certaine maladresse, j'atterrit dessus et m'accroche à Aaron en catastrophe. Je ne peux résister un petit cri de joie.

-Ah! J'ai réussis. Puis je me tourne vers la créature bleue. Tu vas bien ? Tu es toujours dans ton coin, tu devrai aller vers les autres, on ne mort pas.

Je souris pour accentuer ma petite boutade. Mais celui-ci relève la tête, en larme. J'arrive à comprendre, au milieu de ses sanglots :

-Ma maîtresse me manque beaucoup. Où elle est ? Je veux la retrouver.

Je ne sais plus où me mettre alors. Je lance, hésitante :

-Euh... ta maîtresse... euh, je ne la connais pas... enfin, je crois pas... mais je suis sûre que tu lui manque beaucoup aussi. Mais nous la retrouverons, mais d'ici là, tu peus faire confiance à Yugo, tu sais. C'est un bon humain.

Et voilà que le Riolu se remet à pleurer. Je regarde un peu partout. Puis ne trouvant pas de salut, je continue :

-Eh! mais arrête de pleurer. Je suis le Pokémon du bonheur, je suis pas sensé faire pleurer les autres.

Aaron saute de la palissade et commence à partir de nouveau dans son coin. Je le poursuit aussitôt.

-Eh! attends moi! Mais qu'est ce qu'il faut pas faire pour aider tout le monde.

Je descend à mon tour en étendant mes ailes, mais m'écrase au sol. Je n'ai pas encore pris le coup de main, et ça fait mal à la longue. Je me relève et poursuit le louveteau. Arrivé à l'ombre des arbres, et un petit moment de blanc, je m'assieds à côté de lui, espérant trouver un moyen de le soulager.

-Elle ressemble à quoi, ta maîtresse ?

Il me regarde alors dans les yeux, tout d'abord suspicieux, il commence à me décrire Tsubaki, une jeune fille ne sachant pas parler, mais qu'il aimait de tout son coeur. Puis, le temps passant, il passe de la description à sa rencontre avec l'humaine, comment il l'avait guidé dans la forêt quand elle cherchait des fruits. Et voilà que des larmes se remettent à s'écouler. Je m'approche alors de lui et lui passe un bras autour des épaules, mais il continue, comme heureux de parler de ses aventures avec cette Tsubaki.

Le soleil est déjà bien descendue quand il s'arrête de parler. il essuie alors les traces de larmes. J'essaie de le rassurer, maintenant.

-Tu sais, Yugo est quelqu'un de très gentil, et doux. Il ne montre jamais aucine violence envers les humains, et encore moins envers les Pokémon. Je le connais depuis que je suis sortie de l'oeuf, et je peux te dire qu'il est l'humain le plus adorable que j'ai rencontré. Un peu trop même. Il est un peu trop laxiste, envers cette sale jument stupide, par exemple.

Et alors que je lève le regard sur le ciel, commençant à lui raconter les aventures que j'ai vécu avec le Terrosien. Mais à peine ai-je parlé pendant quelques minutes, voilà que je sens le Riolu se pauser sur mes genoux. En baissant le regard, je trouve la tête endormie du louvetau. Il a sûrement trop pleurer. Je lui pause une patte sur la joue tournée vers le ciel et chuchote :

-Fais de beaux rêves.

Puis je me pause contre le tronc. Et sans m'en rendre compte, le sommeil me gagne à mon tour.

Quand je me réveille, le soleil à disparu et le ciel s'habille d'un orangé chaleureux, annonçant l'arrivée de la fraîcheur de la nuit. Je me tourne vers le Riolu. Il est assis à côtés de moi, me regardant. Il me sourit timidement. On entend alors Yugo nous appeler pour le repas du soir. On se lève aussitôt et revenons vers la bâtisse. Et alors que je rentre dans la maison, Aaron s'approche timidement de Yugo. L'humain lui sourit et pause une main sur la tête du Pokémon, qu'il fait descendre sur son cou. Le Pokémon bleu lui lance alors un sourire, mêlée de peine restante, de peur de cet homme encore si peu connu, et de reconnaissance, d'être accueilli dans cet endroit chaleureux.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 973

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum