[ Clos ] Petite pause à Arkan [Solo/Capture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Petite pause à Arkan [Solo/Capture]

Message par Yuu le Ven 4 Déc 2015 - 17:31

Après le festival des Lumières Dansantes, Yuu et Jalousie étaient restées quelques temps à Mizuhan. La jeune aveugle désirait s'entraîner d'avantage, et la pirate, qui était incapable de rester au même endroit plus de deux jours consécutifs (et encore, un bar devait pour cela se trouver à proximité ) n'était pas pressée de remonter sur Tenkei afin que sa protégée subisse encore une loooongue séance d'entraînement chez la sorcière pendant laquelle elle serait clouée à Dyrinn. Chemin faisant, elles s'étaient dirigé vers le nord, et après trois mois de voyage et d'entraînement, avaient finalement fait escale à Arkan pour refaire leurs provisions et prendre une navette en direction de Tenkei.

Hélas, le jour même de leur départ, une lettre parvint à Yuu signée d'un certain Williams. Il s'agissait en réalité d'un des pseudonymes utilisés par la sorcière, au cas où la lettre serait interceptée par un de ceux qui la recherchait. D'ailleurs, même sans connaître ce nom, Yuu n'aurait pas manquait de reconnaître le Corboss qui lui apportait ces missives.
Cette dernière indiquait que malheureusement, suite à l'arrivée impromptue de clients importants, l'auberge de Williams ne pouvait pas l'accueillir au date prévue, et la priait humblement de décaler son séjour. L'aubergiste la préviendrait par courrier lorsqu'une chambre serait libre.

Autrement dit, des chasseurs un peu plus futés que la moyenne avaient découvert son repaire, la forçant à déménager une fois de plus. Dès qu'elle les aurait... découragés et qu'elle aurait fini de déménager, elle pourrait accueillir Yuu, mais pas avant. D'un simple signe de tête, elle fit comprendre au corbeau qu'elle avait compris et il disparut. Elle n'avait pas besoin de répondre par écrit, savoir qu'elle avait lu la lettre suffirait amplement à Abigail. Mais du coup, elle était coincée sur Erasia...

N'ayant aucune affaire urgente en cours, hormis son entraînement, elle décida de rester en ville, au cas où la sorcière veuille de nouveau communiquer avec elle. Ce serait ainsi plus facile de la retrouver. Elle loua donc une chambre dans une auberge, se faisant passer pour une jeune fille de la bonne société flamenoise en voyage à Flamen avec sa dame de compagnie afin de rencontrer son promis. D'ailleurs, hormis sur ce dernier point, son récit était authentique, même si Jalousie, avec ses vêtements de guerrière et son regard assassin, n'avait rien de la suivante type. Mais par ces temps troublés, il n'était pas rare de voir des gens de la haute société se faire accompagner de gardes du corps.

Une fois, dans un bar, trois hommes, visiblement des marins éméchés eurent la mauvaise idée de se moquer de l'allure bien peu féminine de la "dame de compagnie". Ils mirent pas mal de temps pour présenter leurs excuses, non pas à cause d'une mauvaise éducation, mais à cause des dents que leur avaient ôtés les coups de poings de Jalousie. Hargneuse et en manque de bagarre, la pirate les fit recommencer plusieurs fois leurs excuses, jusqu'à ce que leur élocution fut compréhensible malgré leurs dents en moins. Bien sûr, quelques claques distribuées au long du processus les avaient aidés à progresser plus vite que la moyenne dans ce domaine.

Yuu avait assisté à la scène sans rien dire, mais elle espérait que leur attente ne s'éterniserait pas. Si Jalousie commençait à multiplier les rixes, elles se feraient vite repérer, et la jeune aveugle n'avait toujours pas oublié l'homme au Méga-Léviator... Hélas, interrompre Jalousie pendant ses "séances de lutte", comme elle disait, revenait peu ou prou à affronter un Méga-Léviator, sans armure, ni arme, ni Pokémon.

Le lendemain matin, Yuu eut la surprise de découvrir que Jalousie était déjà sortie lorsqu'elle s'éveilla. Nullement inquiète -après tout, Jalousie faisait ce qu'elle voulait, et très peu de personnes en ville actuellement étaient une menace pour elle mis à part peut-être certains militaires. Mais la pirate était assez maline pour ne pas se frotter à un soldat- la jeune fille salua Luppy et prit son petit-déjeuner.

Elle le terminait lorsque la pirate reparut, et cette dernière semblait de bonne humeur.
"Je reviens de la poste, expliqua-t-elle, j'y suis passé pour voir si Abygail nous a pas laissé un nouveau message. Mais à la place, le préposé m'a appris qu'il avait une lettre destinée à une certaine "Y" qu'il arrivait pas à identifier. Et vu qu'on passe le voir tous les jours et qu'il sait qui tu es, il a pensé à toi !"

La jeune fille fut aussitôt très intriguée, mais un détail l'étonna :
"Et il t'a donné comme ça une lettre dont il n'était pas sûr du destinataire ?
-Oh bah tu sais, t'es une fille de la haute en dehors de cette chambre, et ces gens-là, mieux vaut pas trop les faire attendre. J'ai assuré au postier que c'était un des surnoms de mademoiselle Yuu Belister et je lui ai promis de lui ramener le papier si c'est pas pour toi. Mais honnêtement, ça m'étonnerait."

L'explication se tenait, et Yuu fut soulagée. Pour une fois, la pirate avait pensé à autre chose que menacer son prochain pour obtenir gain de cause. D'ailleurs, elle avait remarqué un curieux changement de comportement chez son amie. Lorsqu'elle se faisait passer pour son alter-ego, le Capitaine Shark, elle était très calme et distinguée. Mais la jeune aveugle avait vite compris que ce n'était qu'une façade, sous laquelle se cachait Jalousie, féroce chasseuse d'esclavagistes. Et depuis qu'elle avait abandonné son alias, son tempérament belliqueux était de plus en plus perceptible...

Yuu hocha simplement la tête et enchaîna :
"Tu as ouvert la lettre ?
-Bien sûr que non, s'indigna Jalousie en roulant les yeux. Tu peux peut-être pas la lire, mais elle est pour toi ! Par contre, si tu permets, je vais te faire la lecture, maintenant !
- Vas-y, je t'en prie."
La pirate prit une inspiration puis se lança :

"Ma chère Y,
J'espère que ton voyage se passe bien.
Ici, malheureusement, un horrible incident est survenu la semaine dernière. Un homme possédant probablement ce qu'on appelle un Méga-Léviator - vu l'apparence du Pokémon - a fait irruption chez nous et a grièvement blessé Zénékaïnos. Malgré toute sa force, il n'a rien pu faire, et lorsque Hyonoru, qui survolait le coin, a voulu en découdre avec l'intrus, ce dernier a battu en retraite, en passant sous l'eau. Je suppose qu'il a dû utiliser le conduit sous-marin qui relie le lac de Zen à la mer.

Je suis sincèrement désolée, Y, de n'avoir pas pu être là et de n'avoir rien pu faire. Depuis, je soigne Zen du mieux que je peux, mais pour être franche je ne sais pas s'il va survivre. Contre un Méga, il n'avait aucune chance, et il est toujours entre la vie et la mort.

J'ai fait quelques recherches sur les Méga Evolution, et j'ai découvert que Hyonoru aussi pouvait Méga-Evoluer. Ca explique pourquoi il se comportait si bizarrement lorsque Mewtwo a attaqué. Mais bon, il n'était qu'un Reptincel à l'époque, rien d'ingérable.

On ne maîtrise pas encore tout à fait le processus, mais si cet homme revient, il trouvera à qui parler ! Non, si je t'écris cette lettre, ce n'est pas pour te parler de moi ou même de Zen mais pour te mettre en garde. Zen ne m'a pas révélé grand chose, mais il m'a fait comprendre que tu étais en danger. Alors j'ai décidé de te rejoindre et de t'accompagner dans ton périple. C'est mon rôle de prendre soin de toi. Depuis qu'il peut Méga Evoluer en dragon noir, Hyonoru a une bien meilleure perception des dragons qui se trouvent autour de lui, et il connaît ton aura.
Je ne sais pas si tu es encore à Mizuhan, mais peu importe s'il doit survoler tout Erasia pour te retrouver ! Si tu lis cette lettre, c'est qu'il t'a trouvée et que je suis en chemin. Ne bouge pas jusqu'à ce que j'arrive, tu pourras me poser toutes les questions que tu veux. A bientôt !

Mel"


Jalousie buta sur le dernier nom:

"Mel ? Tu connais Mel du clan du Dragon ?
- C'est ma mère adoptive, expliqua platement Yuu."
Jalousie s'apprêtait à poser d'autres questions lorsqu'elle s'aperçut que quelque chose clochait. Malgré son expression figée, elle voyait que la gamine ne sentait pas bien. Doucement, elle se rapprocha d'elle, et la prit dans ses bras. Fidèle à son habitude, Yuu ne pleura pas, mais elle se blottit contre la poitrine musclée de son amie et ferma les yeux.
Malgré toute sa force de caractère et sa détermination, Jalousie se rappela alors que son amie n'avait que 15 ou 16 ans, et qu'elle n'était encore qu'une enfant. Elles restèrent ainsi cinq bonne minute, puis Yuu la repoussa avec douceur. Aucune émotion ne filtrait sur son visage.
"Qui est Zen ? demanda calmement Jalousie.
-Le père de Kéo, répondit Yuu d'un ton curieusement absent, mais toujours aussi froid. Il m'a sauvé la vie deux fois et je suppose que c'est à cause de moi que... Qu'on l'a attaqué.
-Dans ce ca, s'enflamma la pirate, on va retrouver le responsable. Je meurs d'envie de l'ouvrir en deux dans le sens de la longueur!
-Il est trop dangereux... Pour le moment. Même pour toi !
-Peuuh. Je veux bien comprendre que tu veuilles finir ton entraînement d'abord alors je vais pas lui sauter dessus, mais si on tombe sur lui par hasard, il ne s'en tirera pas aussi facilement !"
La confiance de la pirate rassura Yuu, qui retrouva vite son comportement habituel. Jalousie était forte, très forte et peut-être même assez pour vaincre ce monstre, même si Zen n'avait pas réussi... Mais elle aurait besoin de son aide à elle pour cela. Elle devait devenir plus forte...
Pour penser à autre chose, elle demanda :
"Donc tu connais Mel ?
- Ouais !
- Vous auriez pas chassé les esclaves ensemble, par hasard ?
-T'as deviné. Je connais bien le clan du dragon. Mais ça fait un moment qu'on n'entend plus parlé d'eux...
- Au dernières nouvelles, Rolf a disparu et son frère est parti à sa recherche, j'ignore s'ils sont rentrés...
-Aïe ! J'espère qu'il ne leur ai rien arrivé de grave. C'étaient tous de braves gars. Mais Mel, c'est une femme, une vraie ! Enfin, même si je suis contente de la revoir, j'aurais aimé que ce soit dans d'autres circonstances. Tu as une idée de quand elle arrivera ?
- Probablement demain vu la distance... Ou dans la soirée. Je vais aller réserver une des salles de réunion de l'auberge pour qu'on puisse discuter tranquillement."

Et la discussion s'arrêta là. Mel arriva finalement le soir même, sur le dos de son imposant Dracaufeu. Ce dernier, dès qu'il aperçut la jeune fille, se jeta sur elle pour la serre dans ses puissantes pattes. Malgré son apparence effrayante, il était très affectueux. Yuu lui rendit son épreuve, puis elle fit de même avec sa mère adoptive.
Cette dernière lui caressa les cheveux et lui dit finalement en souriant :

"Je suis heureuse de te revoir, Y.
- Yuu... Je m'appelle Yuu... Comme celle qui m'a fait naître..."
Mel écarquilla les yeux de surprise.
"Alors ça y est ? Tu as retrouvé la mémoire ? Mais c'est génial !" commenta Mel, sincèrement heureuse pour sa fille
"En fait non, je n'ai toujours aucun souvenir de mon passé... C'est juste que quelqu'un m'a reconnue"
Et elle fit un signe de tête en direction de Jalousie. Elle et Mel avaient déjà échangé des regards lorsque la dragonnier était entrée dans la pièce, preuve qu'elles se connaissaient. Malgré le fait qu'elles soient seules dans a pièce immense, Mel baissa la voix avant de reprendre :
"Heureuse de vous revoir, capitaine Shark !
- Je préfère Jalousie maintenant, si ça ne t'ennuie pas.
-Qu'est donc devenu ce capitaine pirate si raffiné ?
- Disons qu'il s'est sacrifié pour protéger ta petite...
- Comment ça ? Ne me dis pas que lorsque tu l'as retrouvée, elle était...
- Non, non, détends-toi."

Et Jalousie lui raconta toute l'histoire. Comment Yuu s'était désignée pour devenir prisonnière des pirates. Comment elle avait fouiné dans de multiples lieux pour retrouver son passé. Comment elle s'était finalement fait attaquer par ce Méga-Léviator. Puis il y avait eu la mutinerie, le chantage de la gamine, la révélation de la pirate sur une dénommée Yuu Belister, et enfin son entraînement, qui n'était toujours pas terminé.

Cela ne dérangeait absolument pas Yuu que les deux femmes parlent entre elles. Cela lui permettait de mettre de l'ordre dans ses idées, et de choisir les questions qu'elle allait poser à Mel. Elle en avait tellement.
"Bref, conclut Jalousie, ta fille a un don inné pour s'attirer les ennuis, elle est plus têtue qu'un Dodrio en rut, et elle se défend en combat à peu près aussi bien qu'un bébé Chenipan, mais d'un autre côté, elle sait se servir de sa tête, et elle m'a sauvé la mise a peu près aussi souvent que je lui ai sauvé la vie. A une ou deux fois près !

- Je vois, commenta Mel, impressionnée. Mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour lui parler de sa mère ? C'est bien pour ça que tu as acceptée qu'elle se livre au départ, non ?
- J'avais un équipage pirate à mener ma chère. Mais depuis que j'ai un peu plus de ... temps libre, je m'occupe d'elle et de rembourser la dette que j'ai envers sa mère. Et parfois je me demande si elle le mérite, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil pour Yuu, qui ne le vit pas, mais perçut l'ironie de son message.
- Et toi Yuu, lui demanda finalement Mel, comment vas-tu ?
- Comment va Zen ? répliqua la jeune fille.
- J'ai écrit la lettre que tu as reçue il y a trois jours et j'ai été un peu trop pessimiste. Son état est toujours grave, mais il s'est stabilisé. Je pense qu'il survivra. Ne t'en fais pas pour lui. C'est un Pokémon très robuste et très puissant, même pour un Léviator.
- Oui...
- Yuu, reprit alors sa mère, je voulais te dire que si je suis venue c'est parce que...
- Je refuse, trancha la voix polaire de la jeune fille. Je refuse que tu m'accompagnes et que tu mettes ta vie en danger !
- Jeune fille, répliqua Mel, ma vie est à moi et j'en fais ce que je veux ! Et ce n'est pas une adolescente, fût-elle aussi brillante que toi, qui va me dicter ma conduite !
- Tu ne peux pas laisser Zen !  C'est ton ami autant que le mien ! Si cet homme revient, il l'achèvera !
-Yuu, c'est Zen lui même qui a insisté pour que je reste avec toi ! Ce Pokémon obéit aveuglément au dernier ordre de son dresseur, qui était de te protéger, même au péril de sa vie !

Yuu savait qu'elle répondrait cela.. Sa réponse était parfaitement logique et censée. En fait, Yuu n'avait aucun argument rationnel à lui opposer, et elle mourrait d'envie de repartir à l'aventure avec Mel. Mais si Mel venait, elle se ferait attaquer, et elle aussi risquerait sa vie pour protéger la jeune aveugle. Après tout, elle était sa fille. Mais ça, Yuu ne l'accepterait jamais. D'abord Kéo, puis Zen... Trop de gens et de Pokémon qu'elle aimait étaient morts ou avaient failli mourir par sa faute. Elle n'ajouterait pas Mel à cette sombre liste, aussi utilisa-t-elle son argument joker :

-Et si jamais Rolf revient ? Si jamais il retourne près du lac et qu'il tombe dans un piège ?
Logiquement, cet argument ne valait rien. Le mari de Mel n'avait plus donné signe de vie depuis maintenant un an, et rien ne prouvait qu'il n'était pas déjà mort. Et quand bien même, Mel aurait pu partir à sa recherche tout en voyageant avec Yuu.
Mais en évoquant Rolf, la jeune fille faisait surtout appel aux sentiments de sa mère. Elle aimait son mari, et désirait profondément le revoir, et son absence lui rongeait les sangs. Pour Mel, sa peur de le perdre était probablement aussi forte que celle de perdre sa fille. Yuu avait honte de jouer ainsi avec les émotions de sa mère, mais elle n'avait pas le choix.
- Et puis, ajouta-t-elle, j'ai déjà Jalousie pour veiller sur moi.
- Et après ? Nous ne serons pas trop de deux pour ça et de toute façon, je ne peux plus revenir chez moi, par conséquent, je ne pourrai pas prévenir Rolf, même s'il revient...

Mel était cependant prête à céder, Yuu l'entendait dans sa voix...

- Imagine qu'il rentre et que tu te sois fait tuer ?
- Si je me suis sacrifiée pour te sauver, il comprendra... De toute façon, je n'ai plus rien d'autre à faire...
- Ecoute Mel, je ne t''interdis pas de m'aider. Simplement, tu te mettrais en danger pour rien en venant avec moi, parce qu'avec Jalousie, j'ai déjà le meilleur garde du corps de tout Erasia."
La pirate rougit légèrement sous le compliment. Lentement mais surement, Yuu était en train de renverser le rapport de force de la conversation en brouillant les pistes avec des arguments affectifs. De celle qui se voyait imposer la décision de Mel, elle devenait celle qui lui offrait une opportunité de l'aider. La jeune fille détester manipuler ainsi ses mas, mais mieux valait qu'elle s'en veuille et qu'ils restent en vie. Elle continua alors :

-Mais tu peux quand même faire quelque chose pour moi. L'homme au Méga Léviator t'a vu ?
- Non, je t'ai dit que je n'étais pas là...
-Alors j'aimerais que tu retrouves un bateau appelé l'Ecaille Océan. Normalement, à cette période de l'année, il fait escale à Fla'Or. Demande des nouvelles de deux membres de son équipage, Leif et Red. Et dis leur que s'ils sont d'accord, j'aimerais les embaucher...
-Les embaucher ? Mais où ? Et pour quoi faire ?
-Qu'est-ce que tu lui veux à cet abruti de Red ?jeta alors Jalousie, agacée.
-Je vous expliquerai plus tard. Mais j'ai la conviction... Que cet homme au Léviator n'opère pas seul. Je vais avoir besoin d'aide.
- Qu'est-ce qui te fait penser ça ? Demanda Mel, effrayée par cette hypothèse.
- Dans ma famille, les Belister, eh bien... Mon grand-père s'est fait assassiner. Ma mère a probablement péri dans l'incendie qui a tué tout le reste de la famille, sauf mon oncle. Mais à chaque fois, le mode opératoire était différent. Mon grand-père est mort dans un éboulement, ma mère dans un incendie, et moi j'ai été attaquée par un Léviator. Ca n'a peut-être rien à voir, mais je pense que ces meurtres sont liés, malgré le fait qu'ils aient été commis à des époques et à des endroits différents. Et donc, il y aurait plusieurs tueurs, qui chercheraient à éliminer ma famille."

Les informations sur les meurtres provenaient des visions de Victoria, et si ces dernières n'étaient pas forcément précises, elles étaient toujours vraies. l'hypothèse de personnes cherchant à éradiquer toute sa famille n'était donc pas à exclure.
- C'est horrible... Commenta Mel... Je comprends... J'irai chercher ces personnes. Mais qu'elles acceptent ou pas ta proposition, je reviendrai ensuite. Tu as besoin de mon aide !
- D'accord..."

Au moins, avec Red à ses côté, cela ferait une personne de plus pour veiller sur Mel. Yuu ne voulait pas qu'elle prenne de risques. Car contrairement à la jeune fille, Jalousie, Red, ou même Abigail, elle n'avait pas volontairement choisie de mener une vie dangereuse. Ce n'était pas la volonté de réparer une injustice qui la poussait à traquer les esclavagistes, mais simplement la douleur d'avoir perdu son fils. Mel méritait de trouver la paix, car contrairement à ses autres compagnons, elle ne voulait pas combattre, malgré sa force, mais simplement mener une vie paisible.
Puis la mère adoptive passa à un autre sujet :

"Je t'ai apporté quelques trucs aussi. Je vois que tu as changé de cape ? La mienne ne te plaisait pas ?
- Non, au contraire, mais elle a été détruite pendant le combat contre ce Léviator...
- C'est bien que ce que je pensais. Je t'en ai fait une autre, plus résistante, ainsi qu'un modèle plus chaud, pour l'hiver. Et pareil pour ta tenue. Et enfin..."

Elle lui tendit une Poké Ball, elle aussi ornée du symbole du dragon, comme l'était celle de Kéo.

"Zen a insisté pour qu'elle t'accompagne."
Intrigué, Yuu ouvrit la ball, de laquelle sortit une Magicarpe, qu'elle reconnut à son cri:
"Aquino ?
-Carpe ! confirma le poisson."

Bien qu'elle ait noué un lien particulièrement fort avec Kéo, elle connaissait tous les petits de Zen et de sa compagne, et Aquino était la soeur aînée de son ancien Pokémon. Mais contrairement à Kéo, elle était bien plus calme et moins portée sur le combat. Apparemment, ce poisson aussi avait envie de voyager avec elle... Luppy alla aussitôt saluer la nouvelle venue, comprenant qu'elle faisait désormais partie de l'équipe, ce qui sembla faire plaisir au poisson rouge. Au lieu de la laisse sauter sur la table, Yuu généra une sphère aquatique comme elle le faisait naguère avec sa soeur. Ainsi, elle pourrait assister à la fin de la conversation.

"Bon, puisqu'Aquino veut rester, j'accepte."

Mel sourit devant sa décision, et leur conversation se prolongea jusque tard dans la nuit.
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum