[ Clos ] Une matinée dans les piémonts [Solo/Anniversaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une matinée dans les piémonts [Solo/Anniversaire]

Message par Yuu le Ven 8 Jan 2016 - 16:25

Après avoir revu sa mère adoptive, Yuu aurait dû repartir immédiatement pour Tenkei, histoire de recevoir quelques ultimes entraînements auprès de son professeur avant son épreuve. Mais cette dernière n'était toujours pas planifiée, aussi la jeune fille n'était pas pressée de remonter sur le continent flottant, préférant continuer son entraînement seule, en compagnie de Jalousie.

Quant à la suite des opérations... Une fois son épreuve officiellement réussie, elle serait reconnue comme quelqu'un de très compétent. Une Alchimiste, rien que ça ! Mais ses ennemis l'étaient aussi, et ils étaient surtout bien plus nombreux. Elle n'avait pas foncièrement menti à sa mère en lui disant qu'elle souhaitait retrouver Red, le mercenaire flaminois, pour l'embaucher dans son entreprise. En revanche, elle n'avait aucune idée de l'endroit où Mel pourrait le trouver, et lui avait tout simplement donné la localisation qui lui semblait la moins dangereuse pour sa mère adoptive. Et tant pis si Mel savait se défendre et qu'elle voulait l'aider. Contrairement à ses autres alliés, son ennemi, le mystérieux dresseur du Méga-Léviator avait déjà vu Mel, aussi risquait-elle bien plus qu'un autre en accompagnant sa fille.

Bien sûr, ce dresseur avait également aperçu Jalousie, mais cette dernière l'avait fait fuir. Et puis pour ne plus l'avoir sur le dos, Yuu aurait été obligée de la dénoncer pour l'envoyer en prison, là où la pirate serait à peu près en sécurité. Mais elle savait aussi que son amie ne le lui pardonnerait jamais et qu'elle ne se laisserait jamais faire par de simples soldat. La jeune aveugle avait donc dû se résoudre à contrecœur à laisser la pirate l'accompagner.

Après leur départ d'Arkan, les deux femmes étaient retourné s'entrainer dans la nature, dans les Piémonts Pluvieux. Un matin, après une nuit agitée, Yuu sentit un drôle de regard se poser sur sa personne. Elle ouvrit aussitôt les yeux, bien qu'ils ne pussent rien voir, tous ses sens en alerte et prête à décamper au moindre signe de danger. Mais ce n'était que Jalousie qui l'observait dans son sommeil. La pirate avait une expression singulièrement moqueuse sur le visage.

Voyant que Yuu s'était réveillée brusquement, elle lui dit d'une voix amicale :
"Du calme, miss banquise 216, ce n'est que moi !
- Ah, répondit Yuu de sa voix glaciale. Bonjour.
- Bonjour. Dis-moi, je me demandais... Mel ne t'en voudras pas trop que tu l'aies envoyée chercher la lune lorsqu'elle le découvrira ? Je me disais aussi que tu avais cédé bien trop facilement devant son argumentation et que ce n'était pas digne de la grande casse-pieds que tu es !
- Je pense que quand elle me reverra, elle sera rouge de colère et que j'aurai droit à un long sermon sur l'importance de la sincérité au sein d'une famille, puis qu'elle beuglera combien elle a été inquiète par ma faute. Et je sais que je me sentirai coupable parce que ses reproches seront mérités, même si je ne pensais pas à mal...
- Tu pensais pas à mal peut-être, mais je pige pas ta logique. Mel n'est pas une gamine inexpérimentée qui vient de recevoir son premier Pokémon ! Mel est une dragonnière et son Dracaufeu est capable de Méga Evoluer ! Son aide nous airait été précieuse, et son absence pourrait nous être fatale...
- Je sais. Mais jusqu'à présent, tu as pu faire face à tous les dangers seule, aussi je ne voulais pas impliquer d'autres personnes. La personne qui m'a attaqué a probablement été capable de m'avoir une première fois à Flamen, puis de me retrouver à Mizuhan. Même si je ne me souviens pas de mon passé, je ne vois pas pourquoi une seule personne m'en voudrait à ce point, au point de me pourchasser à travers tout Erasia. Et puis, si elle voulait me tuer, elle l'aurait fait. Mais là... Ma famille a été massacrée, j'ai été réduite en esclavage, je me suis échappée puis on a essayé de me supprimer. Et mon Pokémon est mort. On ne parle pas d'un fou isolé ici. C'est bien trop organisé pour cela. Plusieurs personnes en veulent à ma famille, et ils sont capables de commettre des massacres. C'est MA famille, c'est à moi d'y mettre un terme. Et je refuse que d'autres innocents souffrent à cause de moi.
- Très touchant. Mais tu sais, Mel aussi est ta famille. Et moi aussi en un certain sens...
- Vous n'êtes pas les cibles, seulement des dommages collatéraux que je dois éviter. Et la seule raison pour laquelle tu m'accompagnes encore, c'est que je n'ai pour le moment pas de moyen de t'éloigner.
- Ah ouais ? Et tu penses tenir combien de minutes sans ma protection ? Avec un Hipotrempe et un Magicarpe, sauf leur respect, t'iras pas loin. Et puis tu sais, je te connais avec le temps. Tu joues les terreurs avec ta voix digne des vents gelés du grand nord, mais en fait tu fais tout ça parce que tu tiens à Mel. Ca n'a rien à voir avec l'honneur familial hein ? Tu tiens simplement beaucoup à tes Pokémon, à Mel... Et à moi. Et tu ne veux pas nous perdre."

Yuu ne répondit pas. Elle n'était pas spécialement en forme ces derniers temps, l'inaction ayant sérieusement écorné sa motivation. Au lieu de parler, elle fit une chose dont elle se serait cru incapable : elle vint se blottir dans les bras de la pirate, qui l'accueillit en riant. Elle ne souhaitait pas pleurer. Elle n'était pas triste. Mais simplement reprendre des forces auprès d'une personne qui souhaitait partager les siennes avec elle. Et malgré son apparence froide et distance, une voix dans son esprit lui soufflait que ce n'était pas la première fois qu'elle agissait ainsi. Avant, il y avait eu... Quelqu'un, qui lui aussi avait su lui redonner confiance et force dans ses moments de doutes.

Jalousie maintint son étreinte quelques secondes, puis la repoussa gentiment, mais sans lâcher ses épaules. Yuu ne pouvait pas la voir, mais elle souriait. En revanche, un certain détail n'avait pas échappé à la jeune aveugle :

"Tu pouffais quand je me suis réveillée... Je peux savoir ce qui te rends si joyeuse ?
- Je t'ai simplement observée dormir... Et je me suis fait la remarque que depuis que je te connais, ça va faire plus ou moins un an, je ne t'ai pas vu prendre un seul centimètre, que ce soit en hauteur ou en largeur !
- Et c'est ça qui te fait rire ? Je fais un mètre soixante-dix je te rappelle, je suis bien assez grande comme ça, c'est toi qui es géante, tu dois bien faire dix centimètres de plus que moi. Et pour ma taille, je fais simplement attention à ce que je mange et à ce que je cuisine !"

La pirate éclata de rire :

"Oh mais je ne parlais pas de cette largeur là ! Question poids, tu es très bien. Mais tu as quoi ? Quatorze ans ? Quinze ans ? Tu devrais être en pleine croissance, que ce soit pour ta taille, ou pour ta poitrine ! Tu es aussi plate qu'une planche à pain ! C'est pas comme ça que tu vas attirer les jeunes hommes !
- Si c'est pour que tu les découpes en deux sous prétexte qu'ils ne sont pas assez bien pour moi et qu'ils représentent une menace, mieux vaut que je reste comme je suis.
- En fait, reprit la filbustière d'une voix plus calme, je suis assez contente que tu ne changes pas ! Comme ça, tu pourras passer pour ma petite soeur un peu plus longtemps !
- Ta fille tu veux dire.
- Ah non ! Je n'ai que 27 ans, mademoiselle, et je te certifies qu'il est impossible pour une gamine de douze ans de mettre au monde et d'élever une gamine tout en la faisant survire près de 15 ans tout en vadrouillant sur les océans !
- Si tu le dis. A présent, la conversation amusait presque Yuu
- Mais oui.. Tout ça pour dire que je crois que je me suis attachée à toi avec le temps. Et toi aussi, sinon tu ne m'aurais pas révélé tous tes secrets de famille. Mais n'oublie pas que moi aussi je suis de la famille. Et moi aussi je veux te protéger. Et je n'ai pas peur des risques. Qu'ils viennent d'ailleurs ! Je commence à manquer d'exercice !"

L'ombre d'un sourire passa sur le visage de Yuu. Bien que fugace, elle n'échappa pas à Jalousie. Puis les deux femmes levèrent leur campement, et continuèrent leur exploration des plaines. Mais leur balade fut interrompue par un cri de Luppy, dont la vue excellente avait repéré une scène étrange.

Toute une volée de Piafabec était en train de s'acharner sur un drôle d'objet. Alors que Jalousie et Yuu s'en approchait pour voir quoi il s'agissait, Aquino sauta de l'orbe aquatique dans laquelle sa dresseuse la transportait et entreprit de lancer une attaque Trempette pour protéger de son corps l'objet mystérieux des assauts furieux des volatiles. Soudain, Jalousie s'exclama :

"C'est un oeuf ! Un oeuf de Pokémon !
- Aquino n'a aucune chance face à autant d'adversaires ! Tu peux l'aider ?
- Bien sûr ! Il fallait justement que j'exerce mon hydrokinésie ! MANGEZ CA SALES PIAFS !"

Elle posa sa main au sol et aussitôt, un torrent, provenant de la pluie ambiante, s'en déversa pour foncer vers les agresseurs, qui faisaient cercle autour du Magicarpe, en essayant de la blesser de leur bec pointu pour accéder à l'oeuf. L'eau s'infiltra en dessous d'eux, puis brusquement, se solidifia pour se transformer en redoutables pics de glace qui s'érigèrent en cercle à l'emplacement des oiseaux. Deux d'entre eux furent empalés net, les autres s'envolèrent aussitôt, effrayés. Aquino resta seule au milieu du piège. Indemne, elle attendit que sa dresseuse vienne la chercher pour reprendre sa place dans son orbe.

Guidée par Luppy, Yuu récupéra l'oeuf.

"Seulement deux? Râla alors Jalousie. Hmm, j'ai perdu la main... Enfin, au moins, on a de quoi manger ce midi !
- L'oeuf, remarqua Yuu, il n'est pas vivant... Je ne sens aucun liquide à l'intérieur. Ce ne serait pas une pierre ovale plutôt ?
-Non, répondit Jalousie en l'examinant plus attentivement, il ressemble vraiment à un oeuf tout ce qu'il y a de plus banal... Quoique, vu d'ici, il me semble un peu petit pour être un Poké-oeuf...

Elle s'interrompit alors dans son analyse, et pour cause ! L'oeuf, toujours dans les mains de Yuu, commença à émettre une vive lumière blanche, qui prit la forme d'un rayon, et alla frapper directement la Magicarpe dans son orbe. Ni Jalousie ni sa protégée ne purent l'empêcher. Heureusement, le poisson rouge ne semblait pas avoir été affecté par cette illumination.
C'est alors que Jalousie s'exclama :

"Je sais ce que c'est ! C'est un oeuf chance ! Un porte-bonheur magique très rare qui permet...

-... Aux Pokémon de s'entraîner plus efficacement et d'évoluer plus vite. Compléta Yuu. Je suis encore capable de détecter les fortes sources de lumière avec mes yeux, et celle-là ne m'a pas échappée...
- Quoi qu'il en soit, on dirait bien que ta poiscaille a été bénie ou un truc du genre ! Tu ferais mieux de garder cet oeuf, il pourrait te servir !
- Oui. Il va m'aider... A continuer à avancer."
D'un cri, Aquino approuva la décision de sa dresseuse.






avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 164

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum