[ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par PNJ le Lun 21 Mar 2016 - 23:59

Plusieurs affiches avaient été placardées dans les différentes villes, concernant une requête très bien payée. La requête était simple, retrouver le Pokémon d'une personne de la noblesse de la Cité Arkan, qui s'était perdu lors de vacances sur les plages près de Comodo. Mais les rumeurs circulaient comme quoi un danger rodait. Certains parlait d'un monstre géant, d'autres de Pokémon fous, et bien d'autres on-dit. Mais l'annonce était clair. Un volontariat de personnes expérimentées était demander pour faire un groupe de recherche, sûrement à cause de toutes ces rumeurs. Il était même précisé que le groupe serait mener par un ami de la cliente, un certain Dimitri Varmalov, et un point de rendez-vous fixé aux abords de Comodo, sur les plages du Charivari, aux heures où la journées commence à être chaude.

Le jour J, sur le bord de mer ensoleillé, habituellement déserté de toute vie humaine depuis plusieurs semaines, sûrement dû aux rumeurs de monstre, le silence est pourtant rompu par un homme. Celui-ci, un homme presque chauve, blond, moustachu et visiblement d'une grande force physique, s'entraine en combatant à mains nu un Blizzaroi, qui semble aussi concentré que son adversaire. Ce spectacle dure depuis quelques temps, au vu de la sueur sur le corps bien façonné de l'humain. Dès que vous arrivez, celui-ci s'arrête et se tourne vers vous et s'exclame.

-Vous êtes venus pour m'aider dans ma tache ? A la bonne heure. Je n'aimerai pas me charger tout seul de cette requête. Mais comprenez-moi bien. Je tiens à ce que nous nous fassions confiance tous autant que nous sommes, mes amis. Cette tâche, je vous rappelle, est de rechercher Flocon, le Pokémon de Madame Rosanova, et de lui ramener en parfaite santé. De plus, on m'a demandé, en tant que service, d'enqêter sur cette histoire de monstre, pour calmer la peur des gens, et si elle s'avère exact, de remédier au problème. Et pour cela, nous devons nous entraider en toute confiance.  Et pour construire une confiance solide, je me présente. Dimitri Varmalov, militaire à la retraite et déployeur de Mizuhan. Et je vous présente Ivankov, mon ami de toujours. Durant la catastrophe des Pokémon fous, j'ai réussis à calmer mon adorable Blizzaroi à la force de mon coeur, et je tiens à ce que cette aventure se passe sans blessés, cette fois encore. Alors maintenant je voudrais savoir qui vous êtes et me montrer la force de votre amour à vous aussi.

Spoiler:

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Peter le Dim 27 Mar 2016 - 4:18

En souriant, Peter repensa à la magnifique réception qu’il avait faite en pleine mer, tant parce que l’opération avait été particulièrement belle que parce que celle qu’il avait rattrapée dans ses bras n’était pas exactement ce qu’on pouvait appeler un laideron... Goguenard, il s’était contenté de hocher la tête d’un air distrait quand elle lui avait affirmé qu’elle avait parfaitement calculé son coup en tombant comme une loque de la voile à laquelle elle s’était agrippée en continuant de l’arracher... Enfin, au final, ils avaient fini par mettre fin au carnage des braconniers, avec chacun leur touche personnelle, Peter s’était inquiété de l’état de l’Hypotrempe, et Eeva avait même tenté de suggérer de noyer les bandits restants. Même si elle s’était interrompue, le Nalcien avait très bien deviné le fond de sa pensée, et son regard avait suffi à la dissuader de continuer. Pas en sa présence, en tout cas.

Le retour s’était effectué sous la pluie, et la Championne de Fla’or avait même marmonné quelque chose à propos des Dieux, comme si elle priait pour qu’ils ne tournent pas leurs yeux et leur colère vers eux. Peter ignorait son positionnement vis-à-vis des divinités érasiennes, mais il était normal, pour quelqu’un qui avait, sans aucun doute, vécu en pleine mer une partie de sa vie, de craindre les humeurs du Seigneur des Océans, voire du Maître des Abysses. Pour sa part, il était surtout attentif aux Pokémon Légendaires de type Dragon, comme on pouvait s’y attendre, mais cela ne voulait pas dire qu’il négligeait la prise en compte de tous les autres... Il avait choisi de ne pas faire de commentaire à ce sujet, échangeant simplement un regard avec sa Draco qui, d’ailleurs, invoqua le beau temps quand elle en eut assez de la flotte. Délimitant une aire de sécurité dans laquelle un Soleil radieux sécha les Champions, elle avait utilisé ses pouvoirs climatiques avec une certaine nonchalance...

Le Dragon Master s’était occupé de livrer les braconniers aux autorités, en expliquant la situation le plus clairement possible. On l’avait chaleureusement remercié et félicité, surtout que les soldats de Mizuhan les plus gradés connaissaient, pour la plupart, le passé du Nalcien, et il avait longuement détaillé les conditions dans lesquelles ils étaient tombés sur les braconniers, l’endroit et ce qu’ils avaient trouvé avec Eeva. Après l’échange, le Dragonnier s’était rendu dans un dispensaire, où il avait demandé à voir un Guérisseur au plus vite. L’homme qui avait pris en charge l’Hypotrempe, après l’avoir soigné un maximum, lui avait confié qu’il ne pouvait pas garantir la survie de la créature aquatique, mais que rien n’était perdu et qu’il était prêt, en tout cas, à garder le Pokémon avec lui si le Champion ne voulait pas « s’encombrer d’un Pokémon convalescent ». Contre toute attente, Peter avait refusé son offre, arguant qu’il se sentait parfaitement capable de s’en occuper et qu’il avait bon espoir en ce qui concernait « Sindragosa », comme il l’avait surnommée. Certes, le médecin était fort compétent en matière d’estimations concernant l’état d’un être vivant, mais il lui manquait l’instinct de Dragonnier de Peter, instinct qui lui hurlait de ne pas laisser tomber l’Hypotrempe. Il décelait une forte volonté et un sacré potentiel en elle, alors il refusait d’abandonner.

Sa collègue retrouvée, ils s’étaient dirigés vers l’auberge, et la rousse avait de nouveau fait de nouveau remarquer à son aîné que les Pokémon qu’ils avaient sauvés ne s’en sortiraient sans doute pas. Le Champion n’avait rien répondu, hormis un sourire énigmatique, et il s’était laissé inviter, avant de rétorquer à sa réflexion sur le lit, presque vexé, que jamais il ne l’aurait laissée dormir par terre ! Finalement, l’homme aux cheveux acajou avait simplement demandé une couverture dans laquelle il s’était enroulé une fois propre et changé, avant de prendre Sindragosa contre lui un moment, à même la peau. Posée sur son torse, la créature s’était rapidement endormie sur son sauveur, qui l’avait ensuite déposé dans un minuscule récipient rempli d’eau à côté de sa tête.

Au petit matin, les deux Champions se préparèrent tranquillement et quittèrent l’auberge. Le Nalcien constata que Sindragosa allait déjà beaucoup mieux et était clairement optimiste, car il savait combien la première nuit était cruciale pour le rétablissement ou la mort d’un blessé. La voir passer cette difficile étape le rendait un peu plus serein quant à l’avenir, mais il ne comptait pas relâcher ses efforts et poursuivit ses soins avec assiduité. Mais alors qu’ils sortaient de l’établissement, ils entendirent parler de Pokémon disparus et d’autres fous, même si le contenu de la discussion restait assez flou.


« Eeva, une petite investigation ? »

Discrètement, il se dirigea vers la plage, tout près de là où ils étaient, ayant remarqué un homme plutôt costaud qui s’entraînait contre son Blizzaroi à mains nues, ce qui, il fallait l’avouer, n’était pas vraiment banal. Peter faisait ça avec ses Dragons, mais il ne connaissait personne d’autre qui s’exerçait ainsi avec ses créatures... Même s’il passait également beaucoup de temps à élaborer stratégies et tactiques pour surprendre ses potentiels adversaires, évidemment. Ses Dragons étaient certes puissants, mais ils n’en étaient pas moins retors quand la situation l’exigeait.

« Que fait-on ? Je vous laisse gérer. »

Oh, il était tout à fait capable d’inventer un bobard crédible pour usurper l’identité de ceux que le colosse de la plage semblait attendre, d’après ce qu’il avait pu capter d'éphémères babillages aux alentours et des affiches placardées partout en ville. Apparemment, le type devait partir en mission avec des volontaires pour remettre la main sur un Pokémon inconnu appartenant à une certaine Madame Rosanova. Mais les voix qui murmuraient un peu trop fort avaient parlé d’une créature cinglée, monstrueuse et sanguinaire qui avait furieusement rappelé les Méga-Pokémon à Peter. Il sentit un frisson lui parcourir l’échine au souvenir de la transformation de trois des siens, et en particulier de son Léviator, mais après tout, s’il voulait en savoir plus à ce sujet et avoir l’opportunité de maîtriser cette mutation au mieux, il avait là une occasion en or. Lorsque le colosse les interpela, il se contenta néanmoins de dire simplement :

« C’est bien ça. Wataru, je suis là pour aider. Mais je vais laisser ma camarade nous présenter en détails, elle est plus douée que moi en la matière. »

Il donna alors la parole à sa collègue par son silence afin qu’elle prenne le relais.


[Wataru est l’alias que Peter utilisait dans sa bande de voleurs, plus personne ne sait ça et on ne le reconnaîtrait probablement pas aujourd’hui, vu la vingtaine d’années écoulée depuis.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 121
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 7 Avr 2016 - 15:46

Se réveillant tôt, ce matin-là, Eeva repoussa la ouverture qui lui donnait trop chaud. Elle se tourna sur le dos et passa ses mains sous sa tête, se réhaussant légèrement. Les draps à la hanche, elle dévisagea sans aucune gêne l’autre champion qui partageait cette chambre et qui avait hérité d’une natte. D’ailleurs, fait plutôt amusant, elle avait réussi, à ce sujet, à le vexer. Elle ne l’aurait pas imaginé susceptible. La veille avait plutôt été riche en événements et imprévus. Mais finalement tout était rentré dans l’ordre. Tout ? Elle ne savait pas vraiment. Pour sa part, elle avait envoyé le Coquiperl mal-en-point à l’Arène, Benji pourrait ainsi le soigner correctement. Voyant le Nostenfer pendu à la tringle du rideau, il était donc rentré probablement rapidement, car le Pokémon dormait la tête cachée sous ses ailes membraneuses. Eeva se pencha alors sur le côté et fouilla une poche de son pantalon, plié sur la chaise, elle en ressortit une dent. Cette dent, c’était lui qui l’avait trouvé. Si elle ne se trompait pas, c’était une Dent Océan.

La rousse se redressa et se laissa tomber sur le dos. Non ce n’était pas vraiment les braconniers qui la gênaient dans ce qui s’était passé hier. Elle s’était réveillée avec ce malaise et en cherchait la cause. Ah ! Ça y est, elle s’en souvenait. Eeva se souvenait du regard et des paroles de Peter, comme il s’était mis en colère, en affirmant qu’il haïssait les personnes qui faisaient du mal aux Pokémon, qui les exploitaient. Le doute la saisit. Il était étonnant qu’ils s’entendent aussi bien, il connaissait à n’en pas douter sa réputation et elle n’épargnait aucun de ses Pokémon. Pire encore, s’il savait tout ce qu’elle avait pu leur faire subir, particulièrement ses trois premiers compagnons. Mais il n’y avait pas que ça. En se laissant gagner par son allégresse, elle en avait oublié toute prudence. Elle pensait au moment où elle avait failli suggérer de les noyer. Dans le temps, c’est ce qu’elle aurait fait sans hésiter, si ce n’était la présence de Peter, elle aurait probablement fait pareil. Eeva se disait qu’il se débrouillerait certainement pour ne plus jamais la revoir. Elle aurait de la chance si cet « incident », restait entre eux.

Agacée, elle se tourna sur le ventre et enfoui sa tête dans l’oreiller et maugréa. Malgré les persiennes, en se retournant encore, elle vit le jour poindre. Elle ferait mieux de se lever maintenant. Elle attrapa ses affaires et se dirigea vers la salle d’eau, laissant tomber les draps par terre. Tout juste habillée de sous-vêtement et d’un débardeur elle s’arrêta juste devant la porte. Peter dormait encore et là aussi, elle ne se gêna pas pour le regarder un moment. Et puis, l’air indifférent, elle s’enferma dans la salle de bain. Lorsqu’ils eurent terminé de se préparer, ils quittèrent l’auberge et allaient se séparer et pour un bon moment.

Mais tout en s’éloignant de Comodo, ils entendirent des rumeurs. Des Pokémon violents, pourtant dressés, voire fou. Ce simple mot éveilla des souvenirs dans l’esprit de la championne des glaces. L’image nette et précise des Méga-Pokémon, lors de la crise de folie qui avait saisi le Monde. Les discussions étaient confuses, mais Peter, qui avait probablement relevé la même chose qu’elle, lui dit tout haut, ce qu’elle pensait tout bas. Elle planta son regard dans le sien et acquiesça. Si c’était bien ça, ils auraient tout à gagner à s’en mêler. La dernière fois avait bien trop de dégâts. Eeva suivit son collègue et ils arrivèrent rapidement vers un homme seul accompagné de son Blizzaroi. En tout cas, celui-là avait l’air normal, c’était déjà ça. Le Pokémon avait l’air en bonne forme et surtout, son attitude calme quoique concentrée, lui indiquait qu’il n’y avait pas de problème avec celui-là. Eeva y était attentive, car les Blizzaroi faisaient parti de ceux qui avaient été touchés, la situation avait été critique près de Loukaï. La forêt en regorgeait de ces Pokémon-là.

Assez surprise intérieurement que Peter ne veuille pas prendre la tête des opérations, pour ainsi dire, il la laissa gérer. Ou alors, son malaise ne s’étant pas dissipé, peut-être voulait-il savoir comment elle allait réagir ? Sans doute oui, maintenant qu’il avait une bonne raison de vérifier si elle n’était pas dangereuse… Elle ne répondit pas et se contenta de marcher vers la plage et de la façon dont l’homme les aborda, il attendait du monde, au sujet justement des Pokémon « fous ». Les deux champions tombaient à pic, il n’y avait pas de doute. Et contre toute attente, c’est Peter qui prit la parole, et surtout, qui mentit complètement sur son identité. Peter n’avait pas froid aux yeux, car il était probablement l’une des personnalités les plus connues. De toute façon, ils ne pouvaient pas laisser passer un tel danger, même si ce n’était qu’une rumeur, ils devaient s’en assurer. Eeva reprit alors se airs habituels et surtout, sur ses gardes.

« Je suis Eeva Slanzar, Championne de Fla’or et cette affaire m’intéresse. J’ai déjà eu affaire à ce genre de Pokémon un peu particuliers. J’étais à Fla’or quand le premier incident à éclaté. »

En effet, la ville n’avait pas été épargnée par les transformations et moins encore l’Arène qui, à l’époque, présentait un bel échantillon de ce qui pouvait Méga-Évoluer ! Elle avait dû défendre la ville contre une véritable invasion de Méga-Pokémon. Une main sur la hanche, elle se demandait intérieurement s’il était judicieux d’emporter certains de ses Pokémon avec elle. Elle n’avait pas pu les contrôler lors de cette transformation, il y avait fort à parier que si cela se reproduisait, elle n’y parviendrait pas non plus… Du moins au début, car la secousse qui avait fait trembler le monde avait été extrêmement puissante. Cette fois, ce serait peut-être différent. De plus, les autres Pokémon devraient pouvoir maîtriser le Démolosse, en cas de dérapage. Il fallait espérer que les dérapages ne seraient pas trop nombreux, mais si possible, par sa curiosité de Chercheur, Eeva voulait surtout comprendre et maîtriser cette évolution. Sérieuse, distante et froide comme à son habitude, elle commençait à se méfier. Pas vraiment de son interlocuteur, de toute façon, elle n’accordait aucune confiance aveugle à qui que ce soit, mais plutôt sur ce qui pouvait se produire. Enfin, cette fois, ses recherches permettraient peut-être de comprendre pleinement ce qui s’était produit et comment y remédier. Peu importe ce qu’elle allait découvrir, elle avait le sentiment que ce serait important de toute façon.

« Allons-y. » dit-elle sans sourire. «  Des recherches seront de toute façon intéressantes, quelle que soit leur nature... »


Dernière édition par Eeva Slanzar le Mer 17 Aoû 2016 - 10:51, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes)
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par PNJ le Mer 20 Avr 2016 - 23:18

L'homme écoute attentivement. Le premier, Wataru semble n'être que le domestique de la jeune femme. Du moins, c'est ce qu'en déduit Dimitri, le voyant s'effacer devant la femme. Celle-ci se présente à son tour.

-Eh ben, mazette. Madame la Championne, je suis tout honoré de travailler avec vous. J'espère seulement que notre groupe s'en sortira bien. Dit-il en jetant un regard à l'homme, sans en rajoutant plus. Je pense qu'une championne est toute distinguée pour m'assister. On verra bien. Selon les rumeurs, la créature folle, si elle est seule, attaque à une bonne distance devant nous. Je propose de commencer nos recherches par-là, vu que le petit Flocon peut se trouver n'importe où sur la plage. C'est un Pokémon très aventureux.

Il avance d'un pas décidé sur la plage déserte de toutes vies, tout en regardant en arrière fréquemment. A un moment, il se retourne entièrement.

-Je pense que nous sommes assez loin.

Puis, sans un mot, après être rester quelques instants immobile à plaquer la main sur le Pokémon, l'homme va s'asseoir sur un rocher, tout en sortant d'une petite boîte un petit rocher qu'il tend vers le Pokémon blanc. Celui-ci commence alors à briller et s'enveloppe dans un cocon cristallin. Quand il en sort, il est légèrement plus grand, mais son corps principalement est plus touffu, et son regard a gagné des nuances plus sauvages.

-Madame la Championne, j'ai envie de voir comment vous et votre... compagnon vous en sortez si vous tombez réellement sur une créature agressive. Il a été entraîner au combat, donc ne le sous-estimez pas. Je le retiendrai seulement si vous êtes prêts à mourir, mais d'ici là, considérez-le comme sauvagement dangereux.

[Bon, la situation est simple. Dimitri veut juste vous tester, mais il ne fera pas semblant de vous attaquer, et il est déployé à 200% de ses capacités. Il veut juste voir comment vous vous débrouillez pour gérer ça, vu que vous n'avez pas précisé vos liens avec vos Pokémon. Bonne chance.]


Dernière édition par PNJ le Mer 8 Juin 2016 - 12:15, édité 1 fois

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Peter le Lun 25 Avr 2016 - 15:30

Le Nalcien écouta attentivement sa consœur se présenter, en déclinant sa véritable identité, contrairement à lui. Après tout, c’était lui qui avait pris l’initiative de « mentir », même si ce n’était pas tout à fait un mensonge, en l’occurrence, puisque Wataru avait été son nom pendant de nombreuses années... Ce n’était probablement pas la période la plus glorieuse de sa vie qu’il faisait revenir à la surface avec cet alias, mais il avait envie, pour une fois, de voir comment on le considérait quand il n’avait pas sa casquette de « Dragon Master ». La notoriété était souvent pratique et rendait les choses plus faciles, mais elle était parfois pesante et le privait d’une certaine liberté, quelque part. Il ne regrettait pas d’avoir pris ce poste, plus de dix ans auparavant, mais il songeait néanmoins qu’un peu d’air, de temps en temps, ne lui faisait pas de mal...

Eeva expliqua qu’elle avait été présente dans sa ville de Championne lors de la folie des Méga-Pokémon, et Peter se remémora ce qu’il avait lui-même vécu avec son ancienne apprentie, Yûn, au Chemin Sinueux d’abord, puis au Cosmo Canyon ensuite. Il avait bien failli ne pas s’en sortir face à la puissance combinée de trois de ses compagnons, et il avait amèrement regretté de les avoir si bien entraînés quand il en avait perdu le contrôle ! Si Hakkatsu avait été plutôt facile à abattre, Sakeriba, elle, leur avait donné plus de fil à retordre... Mais le pire de tous avait sans doute été Akairos, dont l’aliénation avait fait resurgir tous les douloureux souvenirs des sévices subis à l’époque de « Wataru ». Le Nalcien s’était mis gravement en danger pour l’arrêter, allant jusqu’à synchroniser les battements de son propre cœur sur ceux de la créature des mers pour le mettre hors d’état de nuire...

Le dénommé Dimitri expliqua les tenants et les aboutissants de la mission qu’il voulait leur confier, tout en jetant un regard dubitatif à Peter. Bien, cela signifiait que sa couverture n’avait pas été grillée et qu’il n’avait pas – encore – été reconnu, ce qui était une bonne chose pour lui. Le colosse les invita à le suivre, et Peter, docile, s’exécuta. À un moment, cependant, il s’arrêta, se pencha vers l’eau et libéra Sindragosa pour l’hydrater rapidement et vérifier son état en un coup d’œil. Le tout ne prit que quelques secondes pendant lesquelles il murmura quelque chose d’inaudible pour les autres à « son » Pokémon, avant qu’il ne rappelle la créature dans sa sphère pour lui permettre de se reposer. Marchant un peu en arrière pour coller à son image de « suivant », il dit simplement :


« Je l’ai récupéré hier, il est encore blessé et faible, il avait besoin d’un peu d’eau. »

En temps normal, il n’aurait pas pris la peine d’expliquer son geste, considérant que cela ne regardait que lui. Il savait très bien comment prendre soin d’un Dragon, qu’il soit en bonne santé ou non, et n’avait besoin de l’avis de personne, encore moins de celui d’un parfait inconnu, pour définir la marche à suivre pour s’en occuper au mieux. Mais là, s’il voulait rester crédible dans son rôle de pseudo-domestique, il avait tout intérêt à adopter une attitude docile et soumise et à rendre des comptes qu’il aurait jugés inutiles et superflus d’habitude. Silencieux, il reprit donc la route avec ses deux compagnons, jusqu’à ce que le blond s’interrompe et veuille subitement les tester. Tiens, c’était nouveau, ça. Feignant une certaine forme d’obéissance, il s’adressa à Eeva :

« Puis-je ? »

Instinctivement, il avait fait un pas en avant dans un élan protecteur tout en portant la main à la sphère de Kairyuu, dissimulée, comme les autres, dans une poche intérieure de son vêtement. Mais il se ravisa bien vite, sachant qu’il serait instantanément démasqué s’il libérait son Dracolosse. Il fallait dire qu’étant son premier compagnon, il était facilement identifiable et aisément associable à son maître... Sa Draco, avec son apparence humanoïde, serait également un aveu de sa véritable identité, il était donc hors de question de la montrer, même si elle gardait sa forme de Pokémon perlé. Akairos, quant à lui, serait le meilleur moyen de hurler à la plage entière que « Peter d’Éternara était dans la place ! », il écarta donc l’éventualité d’un combat avec son appui de son esprit. Il lui restait donc Sakeriba, sa Ptéra, et Hakkatsu, son Dracaufeu, deux des trois Pokémon qui lui avaient fait voir l’Enfer sur Érasia lors de la folie de Mewtwo. Dimitri devinerait-il son identité en voyant ces deux créatures se ruer sur son Méga-Blizzaroi ? Le risque était grand, mais il ne pouvait pas se permettre de passer pour un faible, tout domestique qu’il était censé être.

« À vous, filez vers les cieux ! »

Dans un éclair lumineux, les deux occupants jaillirent, puis s’envolèrent, l’un ne laissant qu’une traînée de flammes derrière lui en guise de signature et de présentation, l’autre se contentant de pousser un cri rauque alors que sa queue en flèche disparaissait dans les hauteurs. Seul un œil exercé aurait pu identifier les espèces auxquelles ils appartenaient, et Wataru ne doutait pas de la capacité de Dimitri à au moins deviner ce qu’ils étaient, mais ce n’était pas le plus important pour l’heure. D’une voix forte, le Dragon Master lança :

« Des flammes et des crocs ! »

Aussitôt, comprenant que Peter voulait une combinaison discrète sur les techniques utilisées, les deux Dragons échangèrent un regard, puis s’exécutèrent. Hakkatsu cracha un torrent de flammes ardentes que Sakeriba utilisa pour se camoufler dans sa lancée en piqué. Derrière la colonne de feu verticale, le ptérodactyle surgit, gueule grande ouverte, et tenta de refermer ses crocs aussi brûlants que le souffle du Dracaufeu sur l’abominable homme des neiges boosté au meilleur de ses capacités. Mais malgré le combat qui faisait rage, Peter restait un peu en retrait, tout en gardant un œil sur ses Pokémon afin de les guider au mieux.


[Comme dans tous les combats, je ne précise pas si mes attaques ont touché le Méga-Blizzaroi ou non ^^]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 121
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 12 Mai 2016 - 15:06

La Championne des glaces n’avait pas besoin de se demander pourquoi Peter préférait jouer aux  anonymes, elle savait très bien et avait très bien compris avec la journée qui s’était déjà écoulée, la veille, que la notoriété, c’était bien, mais que parfois, pas de notoriété, c’était mieux. Même si pour sa part elle se contrefichait de ce qu’on pensait d’elle, la rousse savait qu’il y avait des chances pour que ses faits et gestes soient remarqués. Elle avait cependant l’avantage de sa réputation de personne peu commode ; on ne l’embêtait pas trop. Mais quelqu’un de plus accessible aurait eu plus vite fait à se trouver envahi par cette célébrité. Elle ne parut ni émue, ni flattée des paroles  du soldat. Eeva resta impassible et n’attendait que les faits que cet homme pourrait leur apporter. Tout en l’écoutant parler, elle  gardait un œil discret sur Peter et ses réactions. Comment prenait-il le qu’elle ne l’ait pas suivi dans son jeu ? Ce n’était pas tant cette question-ci qui restait en suspend, c’était plutôt tout le reste, dont il n’avait pas reparlé. Ça ne l’inquiétait pas à proprement parler, mais ce n’était pas un détail qu’elle allait laisser s’évaporer dans l’oubli.

La rousse se retourna brièvement, quand son collègue s’arrêta un instant, vérifiant l’état du jeune dragon récupéré. On aurait dit que, contrairement à ce que pensait Eeva, il tenait le coup… Peut-être aurait-il quand même mieux fait, comme elle, de confier son rescapé au Nostenfer qui avait déposé le Coquiperl à l’Arène. Il aurait été aux bons soins de Benji et l’aurait récupéré un peu plus tard. Par ailleurs, le Nostenfer en avait profité pour ramener un allié supplémentaire,  vu la façon dont la petite escapade des deux Champions avait viré, il avait pensé que ça ne serait pas de trop. Enfin, dans tous les cas, Eeva n’avait pas voulu se charger d’un poids mort dans son équipe et elle s’en félicitait, maintenant qu’il était question de Méga-Pokémon ! Au matin, elle avait découvert la Pokéball de Paeony, au milieu des autres. C’était un Nanméouïe, un drôle de Pokémon découvert sur le continent volant. À vrai dire, elle doutait qu’il soit utile en combat… Mais il était doué pour offrir son soutient. En soutenant le regard du vampire, qui s’était suspendu à la tringle près de la fenêtre, elle avait deviné ses pensées et son choix raisonné.

Ils s’éloignaient des chemins fréquentés et, toujours la plage, une portion relativement éloignée de la ville, presque entre dunes et mer, Dimitri s’arrêta un instant. Tout en marchant, Eeva lui avait remarqué une attitude prudente. Craignait-il tant que ça d’être pris par surprise ? Elle le comprenait, quelque part et elle ne fut pas très étonnée, quand il voulut s’assurer de leur compétence. Lors de la crise, même les meilleurs Champions avaient eu un mal fou à contrôler les créatures… Il était donc hors de question de réitérer l’expérience et de lâcher dans la nature un Pokémon hors de contrôle. Le problème n’était pas de le maîtriser à terme, mais qu’en l’absence de crise générale, un assaut surprise serait dévastateur pour ceux qui auraient le malheur de se retrouver sur sa route. C’était toujours plus facile de faire face, quand on est prévenu d’un danger. Et Eeva ne considérait pas des vagues rumeurs comme une protection quelconque.  Elle acquiesça sans rien dire, n’ayant aucune objection à s’échauffer avant d’entrer dans le vif du sujet. Quand Dimitri sortit une pierre pour la présenter au yéti, Eeva jeta un discret et rapide coup d’œil vers son  collègue, qui signifiait simplement « Vous avez vu ce que j’ai vu ? ». Une sorte de Pierre Evolutive, d’après le peu qu’elle pu voir.

La Championne en avait déjà vu de semblables, mais il s’agissait tout de même d’objets rares et dangereux. Le  Blizzaroi se changea en une forme plus sauvage. Elle avait déjà eu l’occasion d’en combattre, avec une autre de ses collègues Champions. Elles avaient été encerclées par les Méga-Blizzaroi et il avait fallut rechercher le fragment de météorite responsable, au beau milieu de la forêt des neiges. Ca ne pouvait pas être pire. La rousse leva la main, en signe d’approbation, mais qui signifiait plutôt entre eux un « Faites comme vous voulez. », plutôt qu’une permission accordée. Mais cela bien sûr, Dimitri ne pouvait pas le deviner, pas plus qu’il ne pouvait savoir qu’il n’y avait que peu de choses à craindre en leur présence. Elle vit néanmoins Peter hésiter. Eeva devina. Évidement, il ne pouvait pas choisir ses Pokémon fétiches… Elle eut alors un très léger rictus au coin de la bouche, ah oui, mais ça, il fallait l’assumer maintenant ! Mais il en avait bien d’autres, tout à fait capables et lorsque les Pokémon filèrent dans le ciel aussi vite qu’ils étaient apparut, Eeva eut toutefois le temps de les reconnaître. Elle n’était pas juste Championne, elle était Chercheur aussi et ça avait ses bons côtés.

Eeva lui avait donc laissé la main pour commencer, mais elle ne resta pas sans rien faire. Elle se fia judicieusement au choix de son Nostenfer et choisi son Nanméouïe, qui pour autant qu’elle le savait, restait rare en Erasia. Et puisque Peter avait choisi deux Pokémon, elle n’avait pas l’intention d’être en reste et savait qui envoyer, un Pokémon tout à fait approprié pour ce combat, bien que le terrain soit lourd. Cela ne poserait cependant pas de problème particulier. Le Nanméouïe n’aurait pas à bouger, lui qui n’était pas un habitué des combats. Dès qu’il apparut, Eeva donna ses ordres.

« Paeony, Force Cachée ! »

Le daru s’exécuta, même peu habitué, il avait confiance en la Championne et l’attaque, dans le sable, se traduisit comme une sorte de jet désagréable. Comme elle le savait, cette attaque plutôt adaptive et   originale puisait sa force dans l’environnement. Présentement, elle avait surtout idée de brouiller la vue du Méga et de gêner sa précision et comme les deux dragons étaient loin dans le ciel, ils étaient de fait, épargnés. Ce n’est qu’alors qu’Eeva envoya son second Pokémon.  Un grand chien noir apparut, un Démolosse.

« Nous allons y aller par quatre chemins, aujourd’hui ! » dit-elle à l’intention de la chienne. Après des années d’entraînements intensifs, de voyages et de vie commune, Pyracantha n’eut pas de mal à comprendre où voulait en venir Eeva et elle aussi se souvenait bien des Méga-Blizzaroi, car elles les avaient affrontés ensembles…

Restant donc à distance, tandis que Paeony recevait l’ordre de se réserver, le barghest envoya un cracha immonde vers la créature. Les deux dragons redescendaient, mais cela n’avait pas grande importance. Intelligente, et connaissant la manière de faire de sa maitresse, elle savait à peu près à quoi s’en tenir. Si le Blizzaroi était empoisonné avec la Purédpois, il serait également blessé par les attaques des dragons. Dans tous les cas, Pyracantha estimait que le Pokémon devait faire un choix : essayer d’esquiver les dragons ou le poison. Peut-être choisirait-il de se ruer sur elle, à moins qu’il ne lui préfère le moins expérimenté de tous… Sans dire que les Champions avaient une longueur d’avance, elle savait au moins qu’Eeva restait sur ses gardes et l’attendait au tournant. Il lui sembla également que la femme prenait moins de risque que d’habitude, où elle se montrait beaucoup plus directe… Pyracantha sentait, par sa nature, qu’Eeva se faisait plus discrète que d’habitude, c’était comme si elle s’effaçait dans les ombres. Car après tout, elle était Lieur ! Sans aucun doute d’un niveau inférieur comparé à Peter, mais la rousse savait cacher ses intentions et se rendre plus menaçante, à l’occasion. Mais pour l’instant, elle jaugait la situation, Pyracantha en était sûre.


[La même,  je la joue rôle play, au prochain tour, je me lancerais un roll pour savoir si Paeony est empoisonné ou pas ! ]


Dernière édition par Eeva Slanzar le Mer 17 Aoû 2016 - 11:21, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes)
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par PNJ le Mer 8 Juin 2016 - 12:14

L’homme avait lâché deux créatures de leurs balles, mais il ne vit que la première dans un flot de flammes. La réflexion ne prit pas longtemps. Qui peut voler tout en lâchant des flammes ? Il en venait que deux à l’esprit, et ce n’était certainement pas le grand Sulfura que l’individu avait libérer. La championne, elle, ne libéra qu’un petit Pokémon que Dimitri n’avait jamais vu. Il regarda le couple devant lui. La championne, il n’en avait jamais douté, était forte et même si elle sortait un Pokémon ridicule, c’est qu’il devait être redoutable. Mais pour l’homme qui l’accompagnait, il se mit à avoir des doutes. Et il en eut la preuve quand, sur de simples mots, un déluge de flammes recouvrit le ciel, et le second Pokémon, un Ptéra, fondit sur Ivankov. Celui-ci se rua se le coté pour éviter les crocs, mais prit de plein fouet une attaque poison.

Sur ce, le Mizuhannien s’écria :

-Ça suffit !

Quand il pensa son Pokémon suffisamment en retrait, le déployeur rangea la pierre. Son Pokémon reprit alors son état normal et revint aussitôt à ses côtés. Il ne faisait aucun doute que, même sous sa forme Méga, le Pokémon Blanc n’avait aucune chance face aux deux personnes devant lui. Il resta un moment le regard figé sur l’homme. Ce… Wataru… Il l’avait pris pour un simple domestique, mais il commençait à en douter maintenant. Puis revenant sur la championne un cours instant, il continua donc :

-Si nous continuons, il en résultera des blessures inutiles. Vous m’avez prouvé que je n’ai pas de soucis à me faire pour vous. Il avait dit ceci en attardant une fois de plus sur cet homme qui l’intriguait de plus en plus. Bon, nous partons d’abord à la recherche de Flocon. Une fois que nous l’aurons retrouvé, nous devrons le protégé du monstre qui hante ce lieu. Pour le reconnaître, c’est simple. L’homme sortit un bout de papier d’une petite poche de son pantalon. ‘‘Flocon est un petit Flobio, reconnaissable entre tous grâce à un ruban de cuir rose, sertit de douze pierres précieuses. Il est doux comme un agneau.’’ Il se retourna et commença à avancer. Voilà la description que j’en ai de Madame. Je ne pense pas que…

Il se tut aussitôt. Le Blizzaroi avait mis un bras devant son maître. Regardant quelques pas devant lui, il aperçut une créature sortir des buissons. Celle-ci était impressionnante de par sa carrure. Haute de près de 2 mètres, ses bras, ses poings, tout dans son corps était preuve de puissance. Mais ce qui interpela le plus l’ancien militaire, c’était le morceau de cuir que la bête tenait dans sa patte droite. Un moreau de cuir, couvert de sable et de boue, mais dont on voyait nettement des pierres chatoyantes.

-Cette créature… Qu’a-t-elle fait à Flocon…

Son Pokémon le coupa. Il fit comprendre que, sous sa forme normal, il ne calmera pas son adversaire. Surtout que celui-ci avait déjà subis quelques dégats juste avant. Mais ce qui terrifia Dimitri, ce fut des cris derrière lui. Il se retourna et put voir les Pokémon des deux dresseurs enfermés dans un cocon.

Il sortit de nouveau l’écrin où il y avait sa pierre. Puis il en sortit trois et en lança deux aux humains. Il Transforma alors son Pokémon de glace.

-Nous allons essayer de canaliser cette bête. Vous, vous devez d’abord contrôler vos compagnons, comme je le fais avec Ivankov.

Puis il fit face à son adversaire, aux côtés du Blizzaroi.

[Bon, vous voilà donc avec vos Pokémon en pleine Méga évolution. Vous avez un RP pour apprendre à les canaliser sans qu'ils ne se laissent submerger par le pouvoir. Pendant ce temps, Dimitri et Ivankov vont essayer de retenir au mieux le nouvel arrivant. Bonne chance.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Peter le Dim 26 Juin 2016 - 0:24

En sentant le regard de Dimitri se poser sur lui, Peter comprit que l’homme avait quelques doutes à son sujet, non pas à cause des deux Pokémon qu’il avait libérés, mais parce que ces derniers avaient exécuté une combinaison parfaitement coordonnée et rodée avec pour seuls mots des indications sommaires et lapidaires. Il était vrai que tous les dresseurs n’élaboraient pas de telles stratégies spontanément, hormis ceux qui prétendaient concourir à la Ligue et qui entreprenaient la difficile quête des badges. Il y avait donc de quoi avoir des soupçons, mais Peter feignit l’ignorance et ne quitta pas des yeux ses amis, qui redescendaient déjà vers leur cible.

Il avait néanmoins croisé le regard de sa collègue quand le blond avait sorti sa pierre, que le Dragon Master avait identifiée comme étant un fragment de météorite au vu de la puissance, même contenue et atténuée, que dégageait l’objet. Un simple échange visuel lui avait indiqué qu’ils avaient tous les deux pensé à la même chose mais, professionnels jusqu’au bout, ils n’avaient rien dit et s’étaient contentés de ce dialogue bref et silencieux. Le Nalcien avait donc continué de suivre les mouvements de ses Pokémon, et il vit le Méga-Blizzaroi esquiver les flammes et les crocs, mais encaisser l’attaque empoisonnée de plein fouet. Alors que déjà, le Dracaufeu et la Ptéra se replaçaient et pivotaient pour foncer de nouveau, Dimitri interrompit les hostilités brusquement. Vif, le Champion du Temple fit revenir ses deux alliés à ses côtés, et ils se posèrent ensemble, dans une parfaite synchronisation, signe qu’ils avaient l’habitude de travailler ensemble depuis de longues années. Devant les doutes de plus en plus visibles du Déployeur, Peter intervint.


« Navré d’y avoir été un peu fort, mais mes Pokémon se doivent d’être puissants et réactifs pour assurer une protection efficace. »

Avec de tels propos, il donnait l’impression de s’excuser d’être aussi fort pour un « simple domestique », ce qu’aurait fait un véritable serviteur pour ne pas passer pour meilleur que son maître dans un souci d’obéissance et d’humilité. Alors que le Dracaufeu tendait le cou vers son dresseur, ce dernier le laissa poser la tête sur son épaule, et ils écoutèrent les consignes un peu plus détaillées en enregistrant soigneusement ce qu’ils entendaient pour être aussi efficaces que possible. Toutefois, Peter sentit avant de le voir le monstre qui rôdait dans les parages, parce qu’il émanait de lui une aura de puissance dont le Champion n’aimait pas les souvenirs qui lui furent associés en quelques instants. Le Dracaufeu s’était détaché de son maître et fixait le buisson solitaire sur la plage en découvrant légèrement ses crocs, alors que la Ptéra observait d’un air calculateur la créature qui sortait du taillis. Elle était probablement en train de réfléchir à la manière dont elle boufferait cette bête-là, si Peter lui en donnait l’autorisation – ce qu’il ne faisait malheureusement que très rarement, au grand dam de Sakeriba. La première chose que remarqua le Nalcien, c’était le grand nombre de ressemblances de la bête avec un Laggron, ce qui n’était pas tout à fait improbable, puisqu’ils cherchaient un Flobio, au départ... Il n’était pas rare qu’un Pokémon évolue de manière spontanée et indépendante des desiderata de son dresseur, et même si Laggron n’était pas une espèce capable de Méga-Évolution au moment de la catastrophe de Mewtwo, rien n’était à exclure. Pour preuve, il y avait eu des cas de transformation d’Altaria, bien après la fin des problèmes liés aux chutes de météorites, ce qui avait, bien sûr, particulièrement interpelé Peter, et il avait vu de lui-même certaines créatures n’ayant pas encore leur forme finale présenter des troubles du comportement et de l’attention pendant ces évènements. Il était donc tout à fait envisageable que des espèces relativement épargnées à l’époque aient porté en elles les germes de prédispositions pour cette évolution temporaire et extrêmement puissante.

Ce qui contraria (même si ce n’était pas exactement le terme approprié) davantage le Champion, ce fut la vision de ces fameuses pierres précieuses. Elles dégageaient quelque chose qui ne lui plaisait pas, mais alors vraiment pas du tout. Pestant intérieurement contre ces fichus aristocrates qui noyaient leurs animaux de compagnie de bijoux et de fioritures de toutes sortes sans même se renseigner sur les dangers que tout ce bazar pouvait faire courir aux Pokémon, le Dragon Master fit un pas en avant, puis se figea, avec un terrible pressentiment. L’aura de ses deux compagnons changea subrepticement, puis frappa de plein fouet l’homme aux cheveux acajou, qui ancra son regard dans celui du saurien orangé. Ce qu’il y lut confirma ses craintes. D’un ton sérieux, mais posé, il énonça d’une voix claire :


« N’approchez pas mes Pokémon, ils ne sont pas dans leur état normal. »

Les deux créatures, toutefois, réagissaient totalement différemment : si Hakkatsu tentait de lutter contre cette pulsion qui essayait de prendre le dessus, Sakeriba, en revanche, s’y abandonnait complètement. Ce fut donc elle qui fut enfermée dans le même cocon rocheux que la première fois, suivie quelques instants après par son binôme, qui avait pourtant fait de son mieux pour ne pas céder. Le Champion s’interposa entre les deux prisons, qui s’ouvrirent en même temps pour laisser apparaître leurs occupants métamorphosés. Il les laissa approcher, puis se déroba d’une roulade sur le côté, tandis que les deux Pokémon se rentraient dedans avec fracas. Sonné, le Dracaufeu s’immobilisa, alors que la Ptéra se tournait déjà vers l’humain. Envoyant au Diable sa couverture, le Nalcien prit le risque de se faire démasquer sans aucun scrupule et projeta directement sa propre aura de pseudo-Dragon vers Sakeriba pour lui imposer son autorité. Il savait que ses deux compagnons ne seraient pas sensibles au même traitement : s’il fallait aider et accompagner le Dracaufeu noir, le ptérodactyle ne connaissait que la force et ne se soumettrait qu’une fois la suprématie de Peter de nouveau assise. La rencontre des deux auras provoqua une sorte d’onde de choc invisible, mais qui pouvait faire chanceler un humain lambda et manquant d’entraînement. Le Dragon Master courut ensuite vers le saurien aux flammes bleues, lui sauta sur le dos et cria :

« Je suis là, je suis avec toi. Remets-toi-en à moi, aie confiance ! »

Sachant qu’il ne pourrait pas s’en sortir seul, Hakkatsu laissa déferler la vague de puissance qui menaçait de fragiliser son équilibre mental et la matérialisa sous forme d’un torrent de flammes qui fit miroiter l’air aux alentours. Guidé par les jambes de son maître, il décolla et manœuvra pour se rapprocher de Sakeriba, sans réfléchir à son positionnement. Peter avait un contrôle total sur lui, grâce à sa force d’esprit et à sa vie tout entière dédiée aux Dragons, et il le mena de manière à plaquer la Ptéra transformée au sol, avec une charge magistrale. Prise au dépourvu, la bête rocheuse lutta un moment, une lueur folle dans le regard, allant de Peter à Hakkatsu sans ciller. Le monumental coup de poing que lui asséna non pas le Pokémon, mais le Champion lui-même la fit vaciller, alors qu’elle était déjà dos contre le sable. Profitant de ce court répit, le Nalcien enfila ses gants griffus, ceux qu’il avait préparés pour son épreuve de Dompteur et qui faisaient partie de sa panoplie de dressage dans des cas extrêmes, à présent.

Confiant, le Dracaufeu sombre osa tenter de récupérer un peu de libre-arbitre, et il constata avec soulagement qu’il était maître de ses émotions et de ses mouvements, grâce au soutien du Dragonnier sur son dos. Le contact direct avait toujours bien fonctionné avec lui, ce qui n’était pas le cas de toute l’équipe du Dragon Master... Et puisque Sakeriba ne comprenait que la force et les coups, c’était bien malgré lui que le saurien l’avait immobilisée et lui avait montré qui commandait – en l’occurrence Peter, pas lui. Après un combat physique et mental qui parut durer des heures, mais qui ne prit que qu’une toute petite minute, la Ptéra s’avoua vaincue et se relâcha. D’une pression des jambes, le Champion du Temple autorisa Hakkatsu à libérer sa partenaire, qui se redressa et regarda l’humain de travers. Tss, jamais content, et toujours là pour la brider, celui-là... Mais rien à faire, quoi qu’elle fasse, il restait le patron, et elle ne pouvait pas se soustraire à son contrôle. On parlait quand même d’un type qui l’avait battue à mains nues – ce qui était déjà un exploit en soi – à treize ans seulement, mû par la seule force de la rage et de la rancune avec les meurtriers de sa mère. Ce n’était quand même pas rien.

Une fois assuré d’avoir le contrôle sur ses deux Pokémon, Peter tapota le cou de sa monture.


« C’est bon pour moi. Allez. »

La créature enflammée s’ébroua, puis s’élança vers le monstre bleuté détenteur de la si belle collection de pierres précieuses à l’origine de tout ce raffut. Sakeriba, elle, s’envola, pour mieux redescendre en piqué sur sa nouvelle proie. Puisqu’elle ne pouvait bouffer personne, autant se rabattre sur la même cible que celle de Peter et d’Hakkatsu, hein...


[Désolée pour le retard, je suis hors-délai en plus, pardon pardon >_< J’espère que ça conviendra !]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 121
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Eeva Slanzar le Ven 1 Juil 2016 - 0:26

Dimitri rappela très vite son Pokémon. Il avait préféré esquiver l’attaque des dragons et sauter dans le poison qu’avait soufflé le Démolosse. Le nuage nocif avait envahi le terrain et ses Pokémon disparurent un moment dans la brume épaisse. Quand il se fut évanoui, Eeva jeta un regard du côté du daru. À sa tête, elle vit rapidement que lui aussi avait pris l’attaque de plein fouet, mais ça n’avait pas grande importance. Elle trouva dommage qu’à peine les Pokémon sortit, qu’un duel même pas commencé soit déjà fini… La rousse, demanda alors au Nanméouïe de lancer Régénération, afin de soigner l’empoisonnement. Le daru s’entoura alors d’un halo vert étincelant. En quelques secondes, il était bien mieux, le poison avait disparu de son corps. Son Pokémon guérit et puisque les autres ne semblaient pas avoir souffert du souffle empoisonné du Démolosse, Eeva se détourne de Paeony. Ce faisant, elle capta le regard de Dimitri, posé sur Peter.

Est-ce qu’il commençait à douter de la véritable identité de ce dernier ? C’était possible, même dans le métier, on ne croisait que rarement des personnes capables d’un contrôle parfait de leurs Pokémon, il devait être surpris… Ou peut-être se dirait-il que sous la directive de la Championne, ce ne devait pas être si étonnant que cela…   Comme elle, il avait reconnut dans l’objet un fragment de ce qui avait causé le malheur d’Erasia. Alors que les dragons retournaient auprès de leur maître, le barghest et le daru firent de même. Jetant un regard discret vers son collègue, puis Dimitri, Eeva attendit de savoir comment il se sortirait de ce « mauvais pas ». Qu’allait-il inventer pour mettre un terme au doute du militaire ? Eeva resta impassible, quand Peter prononça quelques habiles paroles. Ainsi, il prétendit devoir la protéger. Il y eu un changement infime dans l’expression d’Eeva, presque un sourire intérieur. C’était intéressant ça !

Ainsi donc, elle pourrait disposer de Peter comme d’un chevalier servant pour cette journée ? Une lueur d’amusement s’alluma dans son regard. Et qu’il ne vienne pas protester, il s’était mis tout seul dans cette situation ! Et bien entendu, Eeva ne ferait rien pour l’en sortir. Intérieurement, elle s’amusait déjà beaucoup. Dimitri cassa l’ambiance. Il annonça vouloir partir à la recherche du fameux Flocon, apparemment un Flobio. Eeva sentit l’aura hostile avant même de voir apparaître la bête, quoique, peut-être moins rapidement que Peter. En tout cas, sa présence très nette, lui fit tourner la tête et fixer les arbustes avant que le Blizzaroi ne réagisse. Quand il coupa la parole à Dimitri, Eeva avait déjà la main près de sa ceinture. Le Dracaufeu fixait la même direction et dans son champ de vision, il lui sembla que la Ptéra en salivait déjà d’avance, de ce qui risquait de se produire. Ce qui avait fait réagir le Blizzaroi apparut quelques instants infimes après que les deux Champions l’ai perçu.

La créature qui venait d’apparaître ne laissa aucun doute pour Eeva. On la connaisait en tant que Championne, c’était en effet son activité principale, mais elle était également Chercheur et travaillant depuis des années justement, sur les évolutions… Elle sut alors parfaitement à qui elle avait affaire. Les deux autres s’en doutaient-ils également ? Visiblement non, pour Dimitri, qui se demanda si le monstre qu’ils avaient en face d’eux, ne l’avaient pas gobé, tenant ainsi le collier… Eeva apprécia la créature, il avait les joues hérissées de piques rouges et trois grandes crêtes. Il paraissait lourd, son profil semblant exagérément porté sur son avant-main. Mais Eeva se méfiait, elle avait vu de très près la puissance des méga-évolution et l’agilité n’était jamais en reste de la puissance, quelle que soit la forme du Pokémon. Pour Peter, c’était difficile à dire, il ne semblait pas sûr. Eeva allait mettre un terme au doute, il n’était pas question de plaisanter, ni d’attendre qu’ils se rendent compte de ce qu’ils avaient en face d’eux.

« Mais c’est Flocon.
Je travaille sur les évolutions, il va sans dire que les méga-évolutions sont préférentiellement dans mes travaux, depuis la Catastrophe. C’est un Méga-Laggron.  Nous avons découvert que d’autres espèce de Pokémon pouvaient méga-évoluer, peut-être le résultat d’une sensibilité particulière à l’exposition de la météorite et de la vague de choc. L’une des pierres doit être un éclat de météorite…
Attention au dr… »


Mais trop tard. Eeva voulut prévenir Peter. Si un éclat de météore avait spontanément fait passer Flocon de Flobio à Méga-Laggron… Bien sûr, l’énergie dégagée avait dû le pousser, chaque jour, dans la direction de l’évolution, jusqu’à atteindre le stade qui rendait possible la Méga-évolution. C’était son hypothèse en tout cas et Eeva trouvait là un constat intéressant pour ses recherches. Les Méga-gemme avaient donc un pouvoir de fond pour pousser les Pokémon à évoluer… Mais Eeva fut interrompue dans ses réflexions, un cri à leur glacer le sang s’était fait entendre. Un cri qu’elle n’avait pas entendu depuis des mois. Elle regarda Peter, cherchant son regard, avant de se retourner vers leurs Pokémon. Elle aurait dû s’y attendre… C’était bizarre, car la Méga-gemme du Blizzaroi n’avait pas eu d’incidence sur leurs Pokémon, alors pourquoi celle (ou celles) de Flocon avait eu un effet ?

Eeva avait sous les yeux les cocons, qui avaient changés en monstre de nombreux Pokémon. Naturellement, les deux dragons étaient touchés et ne tardèrent pas à fissurer leur cocon. Aussitôt, Eeva fut prête à engager la bataille. Pyracantha s’était montrée incontrôlable, mais la mauvaise surprise, était que Paeony aussi, était touché. Certains Pokémon, trop peu représentés sur Erasia n’étaient que peu connus et le Nanméouïe, faisant en plus partie des espèces « sensibles », était pile dans ce cas là. Non pas qu’Eeva le sache, mais la présence du cocon en était une évidence. Si elle avait vu venir la catastrophe et avait compté sur ses compétences de chercheur pour déduire ce qui allait se passer, elle fut moins subtile pour sentir l’aura démoniaque qui s’emparait de leurs Pokémon. Néanmoins, avant même que Peter conseille de se tenir à l’écart, la rousse n’aurait pas eu l’idée d’aller ausculter les dragons dans leur cocon. Quoique, ça aurait été instructif de pouvoir le faire, mais un peu mortel aussi.

À leur tour, les Pokémon d’Eeva se réveillèrent. Pyrancantha sortit la première, à présent, presque aussi grande qu’Eeva, mesurant bien dans le mètre cinquante, évalua silencieusement Eeva. Comme lors de la Catastrophe,  ses cornes et ses ossements s’étaient développés. Le Pokémon se tourna immédiatement vers Eeva. Allaient-elles reprendre un combat laissé en suspens depuis des mois ? Un craquement se fit entendre et le deuxième cocon explosa. Paeony avait également changé, son pelage était plus fourni et beaucoup plus clair, ses appendices plus longs. Mais ce qui frappa le plus Eeva, c’était son regard, ses yeux rouge lui donnaient une sauvagerie insoupçonnée qui ne collait pas avec le reste. Il y eu un temps d’arrêt, comme si les deux Méga-Pokémon essayait de savoir s’ils devaient attaquer Eeva ou au contraire, faire comme d’habitude. Eeva, n’aima pas du tout le regard de ses deux Pokémon. Ils se tenaient l’un à côté de l’autre, sans réagir. Instinctivement, elle se demanda ce qu’ils manigançaient. Elle eut la réponse rapidement.

Contrairement aux dragons, ils décidèrent de coopérer. Mais de coopérer ensemble, contre Eeva, ce dont elle se rendit compte, quand la chienne la chargea et lui fonça dessus dans l’idée de la mordre au bras, les crocs flamboyants. Comme elle s’y attendait, Eeva généra son Trident Marin qu’elle lui envoya en pleine tête et légèrement en retrait, elle apperçut Paeony lancer Coup d’Main. Évidemment, il aurait été trop eau de croire, qu’au moins l’un des deux soit de son côté… ! Grands amis dans la vie, ils l’étaient également dans la Méga-évolution. Eeva jura. Pyrancantha avait esquivé sans mal son Trident Marin et disparu soudainement dans les ombres. Comme elle connaissait ses Pokémon et tout leur éventail d’attaques, il ne lui était pas difficile de savoir ce qu’ils lui réservaient… Mais même avec son pouvoir sombre, la Championne n’arrivait plus à capter la présence du Démolosse. Entre-temps, Paeony avait décidé de lui rentrer dedans. Elle savait qu’un bouclier magique ne pourrait pas résister à sa charge, aussi Eeva décida de prendre le risque de ne pas se protéger et d’attaquer. Quand le Pokémon fut assez près et quand elle sentit toute la mauvaise onde de Pyracantha vers son flanc droit, la Championne libéra son Eclat Réfringeant. Elle n’était pas un as de la magie, mais les éclats d’eau les firent couiner au moins, signe qu’elle avait atteint son but, même si elle sentit le choc de la Feinte et du Bélier.

Projetée au sol, Pyracantha en profita pour se jeter sur elle et la mordre au visage. Par chance, en tombant sur le côté, Eeva eut juste le temps de pousser sur son bras pour l’éviter, pas complètement du moins, car le barghest enragé lui attrapa l’épaule et sentait son souffle rauque. Derrière, Paeony émit un cercle rouge. Saloperie de chèvre ! Eeva, qui tentait de faire lâcher prise au Démolosse en l’empoignant où elle pouvait, reconnut un Glas de Soin. Si en plus il s’amusait à les soigner, elle n’en viendrait jamais à bout ! Franchement contrariée, elle attrapa la gueule de Pyracantha et accéda à sa nuque, en la bloquant, elle aurait peut-être le temps d’agir sur Paeony…  Usant encore une fois de ses pouvoirs d’élémentaliste, elle ne fit pas cas et généra une lame de vapeur qui vint frapper durement le daru. Le Pokémon sursauta, prit au dépourvu. Eeva ne s’était jamais montré violente avec lui et ce changement soudain le prit par surprise. Effet qui serait temporaire toutefois. Eeva profita de son hésitation et empoigna le Démolosse par les cornes, retournant son poids contre elle et la fit basculer. Elle ne la lâcha que pour lui asséner un coup de poing dans le museau et une bonne trempe, pour ainsi dire, car elle lui déversa une vague d’eau en plein visage. Pyrancatha couina et la lâcha enfin.

Eeva n’en resta pas là. Elle avait hésité elle aussi. Elle s’était dit que Paeony avait été pris par surprise par cette déferlante de pouvoir et que donc, encore « instable » dans sa transformation, il serait peut-être le plus simple à ramener à la raison. D’un autre côté, Pyrancantha était un Pokémon évolué, elle connaissait donc très bien la nouvelle énergie d’une évolution… Elle était sans conteste la plus difficile des deux, mais… La rousse tentait d’utiliser ses connaissances en la matière et se jeta finalement sur la chienne, qu’elle plaqua au sol. Une main empoignant l’arrière-train du chien pour l’empêcher de se lever et l’autre se refermant sur la gorge de l’animal. C’était clairement une menace de mort, mais Eeva qui la connaissait bien, n’avait aucun scrupule à le faire. De base, elle était bien assez dangereuse et elle redoutait le moment où elle déciderait d’utiliser son souffle démoniaque… Pourvu qu’elle ne le fasse pas où elle risquait de ne jamais oublier cette journée ! Ne s’occupant absolument pas des dragons ou du Méga-Laggron, estimant qu’elle avait bien assez à faire, Eeva réfléchissait à toute vitesse.

« Ecoutes-moi bien sac-à-puces, tu vas arrêter tes conneries tout de suite ou tu vas prendre une volée ! »

Elle vit la prunelle de Pyracantha se poser sur elle, du coin de son œil. Elle avait maintenant son attention, même si cette dernière émit un long grondement sourd. Elle était caractérielle, mais elle avait bien réussi à la matter quand elle avait évolué. Fière et têtue, Eeva ne voyait aucune raison de ne pas pouvoir réitérer la chose.

« Les évolutions, tu connais. Au cas où tu l’aurais oublié, tu n’as jamais réussi à faire la loi avec moi fraîchement évolué en Démolosse, alors tu vas te calmer, mais FISSA et tu vas prendre sur toi. Maintenant, tu respires un bon coup et tu vas me contrôler cette évolution de merde ! »

Eeva délicatement furieuse maintenait Pyracantha de toutes ses forces au sol. Cette fois, c’était l’humaine qui ne connaissait que la manière forte. Elle n’avait jamais vécut autrement et elle savait d’expérience que sur Pyracantha, les paroles ne servaient à rien. En tout cas, pas la dernière fois, elle avait eu la preuve malheureuse que son bon sens avait été mis K.O par la folie de la météorite. Aujourd’hui, elle ne voulait plus y aller par quatre chemins.

« On ne va pas y aller par quatre chemins, alors… »

La championne maintenait toujours la chienne, son bras en sang lui lançant affreusement, mais elle n’avait pas le choix. Elle avait parlé sur une illumination, elle espérait que le pouvoir moindre de l’éclat de la Méga-Gemme, comparativement à la météorite et ses paroles ramèneraient rapidement Pyra’ à la raison. Tout en sachant qu’elle devrait encaisser les attaques de Nanméouïe, qui était moins dangereux quand même… Eeva serrait les dents, Paeony se mit effectivement à attaquer, à la charger dans le dos, les côtes, mais Eeva tenait bon.

Pour Pyarcantha, sa rage de posséder tant de pouvoir lui avait fait perdre tout sens commun, mais pour autant, elle pensait être dans son bon droit. Elle n’avait jamais eu peur de personne, ni de sa précédente maitresse, ni d’Eeva. Même si cette dernière était dure, tant qu’elle restait raisonnable… Mais se retrouver brutalement au sol, dans une posture de faiblesse, alors qu’elle était plus puissante que jamais, la vie ne tenant plus à grand-chose, la fit réfléchir. Jamais Eeva ne l’avait menacée, encore moins de cette manière, qui chez les chiens, était clairement une menace de mort. En la tenant à la gorge, elle lui signifiait clairement qu’elle pouvait la tuer, elle n’avait pas besoin de lui montrer les crocs. Et puis, elle se rendit compte que ses pulsion agissaient par vagues et au creux de la vague… Elle se mit à douter. Plus la colère d’Eeva, c’était son bon sens qui semblait se désengourdir. Par réflexe et de son caractère insoumis, elle ne cessait de grogner, mais quand Eeva eu la bonne idée de répéter les paroles prononcées quelques instants auparavant… Elle dressa les oreilles. Est-ce qu’elle avait perdu l’esprit ?

Elle n’avait pas oublié qu’Eeva comptait surtout sur elle, ni même qu’elle s’entendait bien, ni le reste… Mais petit à petit, elle se demanda pourquoi, cette envie subite de mordre, de la déchiqueter l’avait prise et encore plus, pourquoi elle était passée à l’acte ! Son bon sens la sauva et elle refoula cette idée folle qu’elle sentait gronder lourdement en elle. Pyracantha avait déjà ressentit ce genre d’émotion, quand elle avait quitté sa forme de Malosse pour un corps plus puissant… Et qu’elle avait voulu jouer les petits caïds. Eeva avait raison. Et elles étaient quitte, après tout, dans cette forme aussi puissante que fugace, elle aurait pu tuer n’importe qui. Eeva comprit. Pyracantha mit ses oreilles en arrière en laissant échapper une plainte, un pleur et remua doucement la queue. Elle ouvrit la gueule, sans chercher à mordre et au contraire, cherchant à lécher les mains de son humaine. Quand celle-ci relâcha son étreinte, Pyracantha estima qu’elle manqua de prudence, mais si elle l’avait déjà attaquée, elle ne lui avait jamais menti. Finalement, elle alla lui lécher le visage dès qu’elle le put, se sentant coupable.

« Hmm, ça va et maintenant… »  Dit finalement Eeva, d’un ton bien plus calme et posé.

Mais elle n’eut pas le temps de finir sa phrase, car Paeony lui rentra dans les côtes et cette fois, ce n’était pas une attaque hésitante. La rousse fut projetée un mètre plus loin. Pyracantha, qui avait repris tout ses moyens, se retourna vivement et attrapa Paeony aux épaules à pleine gueule. Le Nanméouïe se montra très, très surprit de ce soudain revirement. Eeva se releva aussi vite que ses côtes douloureuses purent le lui permettre et voyant la Méga-Démolosse prendre sa défense, il ne faisait plus aucun doute qu’elle avait retrouvé son état normal. Mais surtout, Paeony en essayant de se dégager, reculait et la rousse remarqua qu’il roulait des yeux fous, on en voyait le blanc.  Eeva comprit alors. Paeony avait pris peur de Pyra’ ! Elle reprit le commandement. Paeony était un Pokémon de recherche, elle ne l’avait pas réellement entrainé et encore moins fait combattre en match. Elle allait le destabiliser, avant de le secouer un bon coup !

« Pyra’ Croc Fatal ! »

Pyracantha lâcha PAeony pour le mordre de plus belle, la bonne surprise fut qu’elle semblait bien plus rapide que le daru, ce qu’Eeva ne manqua pas de remarquer. La chienne mordit méchamment le Nanméouïe, mais Eeva ne lui laissa pas de repos. Elle ordonna à la Démolosse de lancer son plus terrible hurlement et celui qu’elle produisit, fut particulièrement lugubre. Il paralysa le daru sur place, qui semblait sonné. Pyracantha n’y était pas allée de main morte.

« Toi aussi tu vas m’écouter, si tu ne veux pas prendre la raclée de ta vie, t’as intérêt à te calmer. » Siffla Eeva entre ses dents.

Paeony sembla hésiter et on pouvait le comprendre. Il avait en face de lui Eeva, qui n’avait pas peur de lui, que ses attaques ne mettaient pas en danger et maintenant, il devait aussi combattre Pyracantha, plus forte et plus entrainée… Pourtant Paeony se mit à rugir, ce qui n’impressionna pas du tout le barghest. Eeva se rapprocha à la même hauteur que la chienne. Eeva ne se montra pas prévenante et envoya une vague d’une forte pression sur Paeony, il encaissa sans trop de problème, mais hormis le pousser pour l’empêcher de réagir en chargeant, Eeva avait surtout une autre idée en tête. Paeony le comprit trop tard, quand Pyra’ se jeta sur lui pour l’électrocuter avec ses crocs. En colère et à la fois effrayé, il ne sut comment répondre à cela. Eeva n’avait, comme pour la chienne, jamais montré la moindre violence à son égard et il commençait à avoir peur. Eeva s’approcha de lui et se dressait de toute sa hauteur au-dessus de lui. Cette dernière fit jouer ses pouvoirs sombres, afin de se rendre plus imposante et son aura plus impressionnante qu’elle ne l’était en réalité. Elle montait en énergie et cela semblait fonctionner.

Paeony se redressa et à vrai dire, il n’était pas certain de vouloir continuer à se soulever contre Eeva… Il avait pensé que d’évoluer et d’avoir plus de puissance lui aurait donné plus d’importance : Eeva avait tendance à donner plus de crédit à ses Pokémon les plus forts, comme Dictame ou ses champions. Pourquoi ne l’entrainait-elle jamais, lui ? Mais l’injonction de  la Championne, qui n’hésitait absolument pas à le blesser, alors que lui n’arrivait pas à grand-chose finit par le faire capituler. Mais c’était surtout que la Championne, comme Pyracantha, lui faisaient peur. L’ambiance était glaciale et occupée par la présence de ses deux adversaires, sa volonté de vouloir prendre le pouvoir se calma. Eeva lui laissait le choix, se calmer ou raclée. Il n’avait jamais mise Eeva en colère… Et n’eut pas très envie de continuer. Il dû faire un gros effort pour se dominer et calmer ses élans. Sentant toute la lourdeur du regard de la Championne, il finit par baisser l’échine quand Eeva s’approcha tout près de lui et se mit à trembler quand elle posa la main sur sa tête.

« Bien. » dit-elle simplement.

Les deux monstres matés, Eeva se retourna vers Peter, pour voir où il en était, avant de s’intéresser au petit Flocon, qu’elle avait oublié jusque là.



[J’espère que ça va *aime pas trop la fin avec Peony mais bon*
Et je suis sûre que tu sauras comment te faire pardonner xD]


Dernière édition par Eeva Slanzar le Mer 17 Aoû 2016 - 11:10, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes)
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par PNJ le Jeu 7 Juil 2016 - 16:23

Ivankov s’avança vers la créature, les bras grands ouverts pour lui montrer son intention de paix. Mais le Gros Pokémon le chargea aussitôt. Ce choc, plus le poison reçu plus tôt, lui tirèrent une grimace, mais il se releva tout de même. Et tandis que le Pokémon bleu lui fonçait dessus, il l’attrapa et pour le faire reculer. S’écoula alors un combat de résistance entre les deux créatures. A ce moment-là, Dimitri entendit les paroles de la championne qui le troublèrent

-Mais c’est Flocon.

Il regarda la créature imposante. Les pensées se bousculaient dans sa tête, mais il préféra se concentrer pour encourager son Pokémon. De l’autre côté, il entendait les dresseurs être en grands conflits avec leurs créatures. Il regarda un court instant Wataru. Il ne savait pas qui il était exactement, mais il était bien plus fort que ce qu’il avait montré jusqu’à présent. Le Mizuhanien en était convaincu maintenant. Eeva aussi se battait corps et âmes pour aider ses compagnons.

Il revint tout à coup sur son propre match. Son Pokémon commençait à chanceler. Après le court combat qu’il avait mené, il avait été empoisonné, et devoir combattre un Méga Pokémon dans cet état n’était pas forcément une bonne chose. Mais Ivankov se reprit et redoubla de volonté. Le Déployeur se jeta aussi dans la bataille, poussant de toutes ses forces la créature. Mais une fois encore, le Blizzaroi faiblit, et le Méga-laggron prit le dessus en l’écrasant contre le sable. Celui-ci attrapa le Pokémon sapin, le souleva et l’envoya voler plus loin, avant de donner un coup du revers de la main à l’humain. Ce dernier réussit tout de même à arracher le collier du Pokémon bleu. Le Blizzaroi se releva encore une fois et fonça de nouveau sur l’animal hors de lui. Il s’approcha alors de ses deux coéquipiers, ramassant les pierres sur le sable.

-Je crois qu’on a fait de notre mieux. Vous pouvez nous aider un peu ? Avec ces pierres, si vos sentiments battent à l’unisson, vos Pokémon ne perdront plus le contrôle, comme Ivankov et moi. Vous pensez pouvoir y arriver ?

A peine le discours terminé, qu'Ivankov faiblit une troisième fois. L'amphibien en profita pour infliger un ultime coup de tête. Le Pokémon givré se coucha, reprenant sa forme habituelle.

[Vos Pokémon liés, vous devez combattre le Méga-Laggron sans perdre le contrôle de vos Pokémon. Vous devrez faire votre post en gardant à l'esprit que vous ne devez faire qu'un avec lui via la pierre. Vous avez deux Méga chacun, vous êtes donc libre d'envoyer un seul de vos Poké, ou les deux. Vous devez combattre toutes les deux le Pokémon. Juste un détail, le Laggron doit être encore en vie et en un seul morceau à la fin du combat, hein! ^_^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Peter le Dim 10 Juil 2016 - 11:45

[Cette réponse et la suivante constituent une seule et même réponse écrite à 4 mains par Anthere et moi, on poste une partie chacune de taille équivalente Wink]

Peter termina ses propres combats de son côté, et il eut donc tout le loisir de se concentrer sur Flocon. Toutefois, le Méga-Blizzaroi sembla vouloir mener la danse seul dans un premier temps, et Peter reporta son attention sur Eeva, qui avait bien du mal à contrôler ses Pokémon, surtout le Démolosse... Sa manière de régler les choses fut assez peu conventionnelle, comme d’habitude, songea-t-il sans même y penser vraiment, mais au moins, cela avait fonctionné : Pyracantha, prise à la gorge, se rendit, avant de prendre part à la mêlée contre Paeony pour lui infliger la rouste de sa vie. La Championne s’en sortit, mais avec quelques bobos, tout de même : elle avait un bras en sang (le droit, et manque de chance, elle était droitière...), une marque de morsure sur le cou, et probablement de multiples contusions sur tout le corps, vu la violence avec laquelle le Méga-Nanméouïe s’était acharné sur elle. À côté, Peter s’en tirait carrément bien ! Il échangea un regard avec la Mizuhanienne, puis se rapprocha d’elle.

« Ça va aller ? »

La question était simple, mais efficace. Ce n’était pas trop le moment de s’étaler là-dessus, surtout qu’ils avaient un Méga-Laggron sur le feu à gérer.


Eeva se releva et rejeta une mèche de cheveux roux.

« Ça va c’est juste pour la frime… »

C’est dommage, mais il avait l’air de s’en être mieux sorti qu’elle… Elle n’allait donc pas pouvoir « frimer » très longtemps. Mais bon. Ne perdant donc pas du tout la face devant son collègue Champion, lui jetant par ailleurs un regard en biais, tout en s’assurant qu’il ne la regardait pas, Eeva finit par s’intéresser de nouveau à Flocon.  Connaissant d’ores et déjà ses points de forces et ses faiblesses, elle savait exactement ce qu’il ne fallait pas faire… Ne restait donc que quoi savoir faire… Elle avait déjà pu constater la puissance et les nouvelles capacités de Pyracantha, elle se mit à réfléchir à une stratégie. Malheureusement, le Nanméouïe ne servait à rien, il n’était pas entraîné et n’aurait certainement pas la force de caractère pour tenir tête à Flocon. Par contre, il y avait peut-être bien quelque chose à jouer avec le barghest… Une fois encore, la rousse se tourna vers Peter, son idée bien en tête. Elle aimait, en combat, les méthodes roublardes et si au lieu de se battre chacun de leur côté, ils élaboraient comme ça, en trente secondes, une stratégie pour une attaque, disons, collaborative ?

« Ah, et j’ai mal au cul. » dit-elle naturellement, tout en continuant d’observer Flocon.

En voyant le regard plutôt éloquent de sa collègue, le Dragon Master comprit qu’elle lui suggérait quelque chose qui ressemblait à « un truc groupé », ou quelque chose dans ce goût-là. Et puis, après le silence, Eeva lâcha quelque chose de vraiment, vraiment inattendu, qui suscita un véritable plantage de cerveau chez lui. Comment dire... L’esprit de Peter se mit à tourner à toute vitesse. Il y eut une tornade de non-dits et d’images qui défila devant sa rétine, et des répliques allant de « ah bon ? » à « déjà ? Mais j’y suis pour rien ! ». Mais il enferma bien soigneusement tout cela dans un coin de sa tête, et ce processus prit un certain temps, temps pendant lequel l’absence totale et complète de bruit parut très, très longue. Il se décida enfin à répondre, philosophe :

« Avec tout ce que tu viens de prendre, pas étonnant. »

Voilà voilà. Libre à ses interlocuteurs d’interpréter ça comme ils le voulaient, ce n’était pas, enfin plus, de sa responsabilité. Avec ce qu’il venait d’entendre, c’était déjà assez le bordel dans son crâne comme ça, il n’allait pas en plus réclamer de lire ce qui se passait dans celui des autres... Hakkatsu écarquilla les yeux en grand, presque choqué, alors que Sakeriba, de nouveau sur pattes, ricanait comme une vieille peau qu’elle était. Si elle avait pu parler, elle aurait très probablement lâché un joli « lol t’es marrante toi, je vais te bouffer en dernier ! »...


Mais sur le visage d’Eeva, il n’y avait aucune malice, juste un ton au naturel. Elle n’avait, contrairement à Peter, aucune éducation. Mais ça bien sûr… Elle n’imagina donc absolument pas toute l’imagerie que put avoir Peter à ce moment-là et encore moins, l’impact de ce qu’elle avait tout naturellement sorti, sur Dimitri. Ce qui dans le fond… Durant les deux bonnes minutes qu’il fallut à Peter pour s’en remettre, Eeva cherchait le bon moyen d’aborder le Méga-Laggron. C’était un peu difficile… Car il se trouvait que chacun des Pokémon présents se trouvait être axé sur les attaques de corps à corps. C’était donc là que le combat allait se jouer, impossible d’y échapper, même pour Pyra’, si elle avait certes des aptitudes naturelles pour les attaques spéciales, les Démolosse étaient, assez bêtement d’ailleurs, plutôt des attaquants physiques…

« Au contact, ça  urge ! »

D’un seul geste, Eeva retira sa veste, sans prendre le temps d’en retirer les boutons. De toute façon, sa veste, elle était morte et surtout, surtout, Flocon se tournait déjà vers eux, dans l’idée de les attaquer, de ravager même toute la zone s’il le pouvait. Autant la Championne ne savait pas lire dans les pensées, autant celles du Méga-Laggron, à ce moment précis, ne faisaient aucun doute. Elle saisit donc, face à l’urgence, la Méga-Gemme et la présenta à Pyracantha, sans mot dire. Son choix de Pokémon ne pouvait pas être meilleur, depuis qu’elle l’avait recueilli, le barghest ne l’avait jamais quittée, ni en mission, l’accompagnant parfois dans les combats et partageant avec elle l’influence des ombres.

Le Dragonnier ne reprit partiellement ses esprits que lorsque le Méga-Laggron montra des signes d’agressivité à leur égard. Mais c’était sans compter le langage assez, euh, particulier d’Eeva, qui arracha carrément sa veste en clamant qu’il fallait aller au contact et que ça ne pouvait pas attendre. Cette fois, Peter ne mit que quelques secondes à comprendre qu’elle parlait de Flocon, et il récupéra la Gemme qu’il montra à Hakkatsu, sous l’œil blasé de Sakeriba. Encore pour lui, jamais pour elle, y’avait pas de justice, là-dedans ! Le Dracaufeu noir et bleu flaira la pierre et sentit une nouvelle vague de puissance l’envahir. Le Champion, lui, brandit ses gantelets griffus et se jeta à corps perdu sur la bête aquatique, tout en criant :

« Faisons une attaque combinée ! »

Pour la suite, ce serait à Eeva de reprendre la main et de savoir ce qu’elle voulait faire de son Méga-Démolosse. Ils avaient à disposition deux puissants Pokémon de type Feu, l’un aidé par sa nature de Dragon, l’autre enveloppé par les Ténèbres. Avec ça, ils avaient largement de quoi se défendre et porter des coups terribles à leur ennemi commun.


Eeva ne savait pas précisément comment se servir de la Méga-Gemme, la seule chose qu’elle pouvait faire, c’est ce qu’elle avait fait une bonne partie de sa vie ; à savoir, se laisser guider par son instinct. Et pour l’instant, il lui disait de ne pas lâcher la pierre. Elle avait vu comment Dimitri s’y était pris mais…

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 121
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Eeva Slanzar le Dim 10 Juil 2016 - 11:45

Tant pis ! Elle verrait bien une fois dedans ! D’une tape sur… l’épaule, ou bien ce qui l’était jusqu’à maintenant, Eeva envoya son Méga-Démolosse au combat. Peu lui importait de savoir comment faire, pour l’instant, elle avait pleinement en Pyracantha et elle serra la Gemme dans sa main tout en donnant ses ordres. Sans même expliquer ce qu’elle avait en tête à Peter, elle demanda au barghest d’envoyer un écran de flamme, ce qui pouvait paraître surprenant. Mais les flammes n’avaient pas du tout pour but de blesser, ni même d’être vraiment offensives pour le Méga-Laggron. Par contre, dès que Pyra’ lâcha son mur de feu, il devint tout simplement incapable de voir quoique ce soit, avec cette explosion de flammes.

Derrière le mur de feu, le Méga-Démolosse avait sauté sur le dos du Méga-Dracaufeu. Même s’ils ne s’étaient jamais rencontrés de leur vie avant ce jour-là, Pyra’ n’avait aucun doute sur son partenaire d’un jour ; elle se fiait à la confiance d’Eeva.

Sentant la présence d’une étrangère sur son dos, Hakkatsu comprit rapidement à la chaleur qu’il s’en dégageait qu’il s’agissait du loup noir d’Eeva. Sans s’offusquer de ce rodéo improvisé et inhabituel, le Dragon fila vers les cieux, dissimulé derrière les flammes de son partenaire, prenant une trajectoire un peu erratique au cas où le mur ardent se dissiperait avant qu’ils aient pu mettre leur projet à exécution. En quelques secondes, ils se rapprochèrent suffisamment de leur cible, et Hakkatsu, confiant, inspira profondément pour cracher à son tour une gerbe de flammes, bleues cette fois, mêlant sa propre attaque à celle de sa compagne de combat.

Pyrancantha testait le vol pour la première fois, c’était pas mal, mais un peu instable, elle se contenta donc de se coucher, ce qui était plus simple pour ne pas tomber du dos du dragon, ce qui, par la même occasion, lui permettait de se cacher derrière la longue tête du Dracaufeu. Dès que celui-ci amorça sa descente, elle comprit alors qu’elle devait se tenir prête à sauter. Il cracha une longue langue de feu bleuâtre et dès qu’elle se sentit pencher d’un côté, le barghest exécuta une Feinte, disparaissant dans les ténèbres pour réapparaître à quelques mètres de là, dans le dos du monstre. Pyracantha se tapis au sol, avançant prudemment, le corps et l’esprit en alerte. La chasse était ouverte.

Dès l’instant où le Démolosse disparut de son champ de vision, Peter se rua dans la mêlée, aux côtés de son Pokémon, prêt à frapper avec lui. Connaissant les aptitudes physiques développées du Dracaufeu en temps normal, il réalisa que sa musculature était encore plus impressionnante avec sa Méga-Évolution. Ce n’était pas qu’un augment de pouvoir lié à sa transformation, c’était plus fort et plus puissant, comme si sa nature elle-même avait changé. Hakkatsu n’était plus seulement affilié aux Dragons... Il en était un à part entière, et son corps paraissait plus endurci et plus solide que jamais. Il était temps d’attaquer en allant au contact.

« Dracogriffe ! »

Le Champion rangea la Gemme dans un repli de son vêtement, à la fois pour éviter de l’abîmer et pour participer à l’assaut lui aussi. Les pattes avant de son Pokémon se couvrirent d’une gaine verte qui allongea ses griffes, et il se laissa retomber sur Flocon de tout son poids, toutes griffes dehors, dans le but avoué de le lacérer sans pitié. Peter, lui, envoya son bras gauche vers le Méga-Laggron, lui assénant un coup dont il se souviendrait longtemps. Les pulsations cardiaques du Dragon Master se calquèrent sur celle du saurien noir, et ils touchèrent le Pokémon aquatique ensemble.



De son côté, la Championne de Fla’Or sentit une pulsation très nette vers Flocon. Pas directement sur lui, mais plus diffuse, elle sut alors que Pyracantha utilisait pleinement ses pouvoirs sombres. Elle sentait aussi comme un instinct de meute se manifester, un comportement jusque-là plutôt inconnu, indiquant surtout que la chienne s’était mise en chasse. Ce n’était plus un simple combat et c’est par le biais de leur lien noir qu’Eeva comprit que les Méga-Évolution ne changeaient pas juste la forme ou la puissance d’un Pokémon… A l’opposé de son collègue, Eeva ne prendrait pas part physiquement au combat, elle savait qu’elle ne tiendrait pas la route et d’autre part, ses pouvoirs affilié à l’eau ne lui serviraient à rien contre Flocon. De plus, son bras en sang, des contusions et probablement des côtes cassées, lui faisaient mal (maintenant qu’elle y pensait). Sentant la présence de la Démolosse comme un double d’elle, Eeva n’attendit pas que les flammes se dispersent. Elle avait une totale confiance en Peter et son Pokémon, ce qui était assez rare pour le souligner.

Dès que Peter se lança sur le Méga en duo avec son Pokémon, Eeva, qui n’attendait que ça, l’imita. Même si elle restait sur place, elle n’en était pas moins avec sa chienne. Le regard de la rousse s’assombrit, comme un éclat surnaturel. Elle savait que la Démolosse se trouvait derrière le Laggron et celui-ci, sans aucun doute fort occupé par le Dragon surévolué et le Dragonnier, aurait oublié le chien ou, tout du moins, n’y prêterait plus attention pendant quelques secondes. Et c’est là qu’elle allait jouer. Depuis longtemps, Eeva enseignait à ses Pokémon à se fier à sa gestuelle pour ne pas avoir à donner d’ordre, à la fois pour tromper les challengers qui venaient la défier et pour ne pas casser le rythme du combat.

Pyracantha ressentit elle aussi la pulsation qui la reliait à Eeva et la voyant parfaitement de là où elle était, elle sut ce qu’elle lui commandait de faire. Un appel sembla résonner de tous les côtés, Pyra’ surgissant des ombres et attaquant soudainement. Devant, la ceinture d’Eeva, qui renfermait ses neufs autres Pokéball, se mirent à briller sous un halo rosâtre et gris, de même que le Méga-Nanméouïe et le Démolosse lui-même dont les excroissances prirent la même teinte. Se jetant de toutes ses forces et de celle de ses compagnons sur le Méga-Laggron, Pyracantha parvint à frapper neuf fois Flocon, de manière presque frénétique. Face à lui, Eeva eut tout le loisir d’apprécier grandement les effets maximisés de l’attaque Baston de son Pokémon…

Peter, de son côté, vit la mania de Pyracantha, mais il n’eut pas le temps de s’attarder sur son efficacité. Il était bien trop pris par le duel pour avoir l’opportunité de s’extasier dessus ! Voyant la tournure que prenaient les choses, il décida de laisser carte blanche à son Pokémon, qui se fit un plaisir d’utiliser de nouveau les armes que constituaient ses pattes. Une aura spectrale émana de ses griffes et serpenta jusqu’à Flocon pour tenter de le frapper de plein fouet. Le Méga-Laggron tenta bien de se défendre avec un jet d’eau à haute pression, mais Hakkatsu, survolté et sous l’effet d’une forme d’adrénaline concentrée, l’esquiva sans problème. Pour finir, il vrilla jusqu’à la bête bleutée, laissant ses griffes nues, cette fois, pour lui asséner un coup de Tranche dans les côtes. Le Champion du Temple ferma son poing et le brandit pour appuyer là où ça faisait mal, à savoir là où Hakkatsu était déjà passé, espérant que leurs actions combinées suffiraient à mettre Flocon à terre. Il jeta alors un coup d’œil à sa collègue, cherchant à appréhender au mieux son état.



[Voilà ^^

Cette réponse et la précédente constituent une seule et même réponse écrite à 4 mains par Nina et moi, on poste une partie chacune de taille équivalente ^^]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par PNJ le Jeu 11 Aoû 2016 - 0:12

Dimitri regarda le couple, très interloqué par leurs réactions. Surtout par le propos de la championne très… personnel. Au bout de plusieurs longues secondes, il en venait à une seule conclusion. Il frappa de son poing dans sa main. «Mais oui ! Ils sont amant et ne veulent le dire à personne. » Puis il dit aux deux personnes :

-Ne vous en faîtes pas, je garderai ça pour moi. Et il lança un petit clin d’œil complice à la jeune femme.

L’instant d’après, ils se mirent en action. Le Laggron ne s’attendait pas à une pareille attaque combinée. Il essaya d’esquiver le coup du Dracaufeu en reculant, mais se prit l’attaque du chien, avant d’être projeter contre l’humain qui le frappa violemment. Il tomba alors lourdement sur le sol, perdant connaissance.

Dimitri s’approcha doucement, posa son pied au niveau des côtes de la créature bleue et appuya une fois, deux fois… une troisième, juste pour être sûr… et se dirigea vers l’homme.

-Félicitation, Monsieur Wataru. C’était assez impressionnant. J’en suis tout ébahi. Mainte…

Il fut coupé tout net quand le Méga allongé un peu plus tôt avait ouvert un œil pour attraper la cheville de l’homme juste devant lui. L’instant d’après, il utilisa celui-ci pour balayer son homologue, et les envoya valdinguer contre le Méga-Dracaufeu, qui s’effondra sous le coup. Puis Flocon se retourna aussitôt, et essaya de frapper le canidé du revers de la main. Ce dernier l’évta assez facilement, mais ne put que recevoir le Pistolet à O. La seconde suivante, voilà que l’imposant Pokémon fonçais sur la jeune femme, restée en retrait, la main levée avec l’intention de saisir la tête de l’humaine, avec toute sa rage, montée à son paroxysme.

[bon, ce n’est pas fini. Le Méga Laggron est très en colère. Vous devez faire encore un effort, sachant que le Démolosse a prit un coup, et donc ne peut pas faire une action tout de suite, et que Peter s’est transformé en homme sandwich entre le Méga-Dracaufeu, tous deux plaqués au sol par Dimitri. Vous devez donc vous dégagez avant. A vous de vous amuser.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Eeva Slanzar le Mar 16 Aoû 2016 - 18:37

À la remarque de Dimitri, Eeva qui n’y prêtait pas beaucoup d’attention vu la situation, perçu néanmoins la fin de sa phrase ainsi que son clin d’œil. Elle n’eut qu’un regard circonspect, ne comprenant pas de quoi il parlait, ni où il voulait en venir, ni ce qu’il lui prenait. C’était elle où il se faisait des contes sur elle là ? Eeva haussa légèrement un sourcil, avant de reporter son attention sur le plus important : le Méga-Laggron. Finalement, tout se passa relativement bien. Il fallait dire que ses adversaires se battaient en duo et que la pauvre bête se retrouvait contre quatre Pokemon… Il fut rapidement mis hors d’état de nuire. Quoique, cinq, Eeva ne pouvait pas oublier Peter, qui se ruait sur lui après le passage du dragon noir… Mais quoi de moins normal ? Flocon n’était qu’un Pokémon de compagnie, il avait en face de lui des Champions, et pas les moins expérimentés c’était un fait. Aussi, la rouquine n’afficha aucune surprise quand il tomba sous les coups conjugués des Pokémon. Il n’avait rien vu venir, depuis les flammes leurres et de l’envol du Dracaufeu et ses griffes empruntes d’un pouvoir draconique, jusqu’à l’attaque sournoise de la chienne.

Sur-évoluer ne donnait pas la technique de combat pour abattre n’importe quel adversaire… Les évolutions ne suffisaient pas pour cela, Flocon venait de s’en rendre compte et d’en faire les frais. Néanmoins, Eeva l’observa un moment, il ne savait pas se battre efficacement a priori, sa maitresse ne courait certainement pas les arènes, mais il était toujours agressif. Le Méga-Laggron brossait un tableau qui n‘avait pas grand-chose à voir avec « le petit Flocon ». En d’autres termes, il n’était pas responsable de ses actes selon elle, la météorite lui embrumait l’esprit. Sans surprise, Flocon prit quasiment toutes les attaques sans réussir à vraiment réagir et de tomber au sol, inanimé. Un combat violent (pour Flocon) et bref. Il tomba dans un nuage de sable et le militaire se dirigea alors vers le Pokémon. Un peu trop sûr de lui au goût d’Eeva, qui n’aurait pas pris ce risque, mais il ne devait pas s’être beaucoup confrontés aux Méga-Pokémon pendant la Catastrophe…

« Ne restez pas aussi près, on n.. » le coupa t-elle, avant d’être elle-même coupée.

Ce qu’elle allait dire, c’est qu’on était jamais assez méfiant des ressources d’un Pokémon, a fortiori d’un Pokémon survévolué incapable de se contrôler, mais trop tard : Flocon l’avait déjà attrapé par la cheville et le dégagea violemment sur Peter. Eeva écarta son bras pour ordonner à sa chienne de se dégager elle-même, qui avait pris l’initiative de se rapprocher d’elle.  Devant la réaction violente de Flocon face aux humains, Pyracantha n’eut pas besoin de cet ordre pour s’écarter instinctivement du Pokémon, mais ce faisant, elle ne put éviter la gerbe d’eau qu’il lui envoya. Pyracantha laissa échapper un cri, un couinement avant de s’écraser un peu plus loin. Mais à présent, Eeva faisait face, seule, au Méga-Laggron qui la chargeait. Elle dû réfléchir et trouver une solution en un éclair. Car autant elle s’estimait être d’un bon niveau au sein des Champions d’Erasia, autant, elle n’était ni combattante, ni militaire ou rien qui ne puisse rivaliser physiquement avec un Pokémon de ce gabarit. Qui plus est, avec ses blessures suintantes et ses côtes cassées. Instinctivement, elle savait que si elle ne pouvait l’immobiliser ou le mettre K.O pour de bon, elle ne survivrait pas à un coup très violent porté à la tête.

La rousse réagit au quart de tour d’un geste souple des mains, elle puisa dans la plus grande source de son pouvoir : la mer. De là, elle attira à elle deux grandes colonnes d’eaux tourbillonnantes dont elle envoya une grande part s’écraser sur Flocon, pour le ralentir. Ce qui restait de l’eau de mer attirée à elle, Eeva les transforma en Éclats Réfringents : de petits éclats d’eaux qu’elle dirigea sur le visage du Pokémon, explosant à intervalles régulier, de préférence dans les yeux.

« À toi de jouer Paeony, Baîllement ! »

La fée sursauta. C’était bien à lui que la Championne s’adressait ? Pour un combat de ce genre , pour du sérieux ? Jusque là, le Nanméouïe s’était contenté de regarder faire… Mais là, Eeva accédait à l’un de ses désirs, celui qui l’avait mit en colère et fait surgir la Méga-Évolution. Il était conscient de ne pas savoir se battre, mais plus important encore, il avait confiance en Eeva, elle n’allait pas l’envoyer au casse-pipe. Aussi, dès qu’elle le lui demanda il émit à sa demande un énorme Baîllement, à s’en décrocher la mâchoire, destiné au Méga-Laggron. Mais aussitôt, Eeva enchaîna ses ordres, qu’avait-elle à l’esprit exactement ? Eeva savait pertinemment que PAeony  ne ferait pas le poids, car il n’était qu’un Pokémon de recherche, qu’elle n’utilisait ni dans ses pérégrinations musclées, ni en combat. Ses capacités pourtant, pourraient se révéler très utile s’il était assez rapide. Elle demanda donc qu’il effectue deux autres de ses attaques et joueuse, pensait déjà à la suite. Mais en auraient-ils en temps ?

Elle demanda d’abord à ce que Paeony lance un Coud’Main à Sakeriba, qu’Eeva n’avait pas oublié. Le Méga-Dracaufeu état pour l’instant hors course, elle comptait sur la réactivité de la Méga-Ptéra. Paeony s’exécuta, prêtant ainsi sa force au dragon. Ce n’était que des attaques de soutient, mais Eeva espérait gagner assez de temps et gêner assez Flocon pour que ses plus grands atouts puissent agir à leur tour. Pendant ce temps, Eeva, prête à se dégager,  vociféra ses ordres.

« Pyra’, Plaquage et Croc Fatal ! »

A plusieurs mètres de là, Pyracantha se relevait de l’assaut qu’elle venait de subir. La Championne n’était pas certaine que la chienne puisse galoper assez vite pour atteindre Flocon avant qu’il arrive jusqu’à elle et la tue, mais elle comptait énormément sur Peter et son Ptéra, ainsi que les effets des attaques de Nanméouïe : si Flocon pouvait s’endormir avant de lui tomber dessus…



[Voilà ! Pour ralentir le plus possible Flocon, Eeva utilise ses pouvoirs d’élémentaliste etpendant ce temps, envoie son Méga-Nanméouïe en soutient avec Baillement pour endormir Flocon et Coud’Main sur la Méga-Ptéra. Eeva donne ses ordres à Pyra pour son prochain tour.
Championne en détresse attend Dragonnier pour la sauver ? xD]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Peter le Ven 2 Sep 2016 - 18:51

Très pris par son combat, Peter entendit à peine Dimitri évoquer quelque chose qui ressemblerait à un secret personnel entre les deux Champions, en assurant qu’il ne dirait rien à personne. Mais bon sang, de quoi parlait-il ? Ce n’était pas parce qu’ils s’entendaient bien que tout de suite, voilà quoi... D’accord, leur échange précédent pouvait prêter à confusion, mais quand même, ils étaient en pleine galère et ils avaient un Méga-Laggron sur le dos, ce n’était pas spécialement le moment de papillonner, enfin !

Devant les compliments de Dimitri, le Champion se contenta de se relever, le souffle court, et de retrouver une contenance. Il avait beau être bien entraîné, sa confrontation avec Flocon était aussi physique que dangereuse... Il ne répondit donc pas, trop occupé à s’assurer que leur adversaire était bien hors d’état de nuire, en reprenant sa respiration. Néanmoins, il voulut avertir le Déployeur, qui s’était approché du Pokémon aquatique et qui avait rapidement conclu que tout était réglé, qu’il ferait mieux de s’en éloigner au plus vite, puisque la créature était toujours consciente. Malheureusement, ni lui ni sa collègue n’eurent le temps de dire quoi que ce soit : Flocon avait attrapé Dimitri... Et il l’envoya droit sur Peter qui, sortant à peine de son duel, prit le projectile qu’était devenu le colosse de plein fouet. Le choc fut tel qu’il le balança sur Hakkatsu, qui s’effondra à son tour. La vue du Champion du Temple se brouilla, puis devint un écran noir...

En voyant son camarade et son maître s’écrouler, Sakeriba sentit une colère sourde monter en elle. Non mais c’était pas croyable, même avec sa Méga-Évolution pour le premier et ses pouvoirs draconiques pour le second, ils étaient pas fichus de régler son compte à un pauvre gros tas de graisse bleu et habitué à rester dans le salon de sa maman chérie ? Deux incapables, ceux-là ! Par contre, en voyant le Laggron courir vers Eeva, elle fut un poil plus indulgente, parce que, elle, son truc, c’était les combats à distance, si un gros machin lui arrivait dessus au corps à corps, vu son gabarit, elle risquait de se faire arracher la tête, dans le pire des cas. C’était donc l’occasion rêvée pour elle de participer au combat pour de bon, et elle n’allait pas se faire prier ! Étirant ses ailes pour décoller, la Ptéra vit Paeony se servir d’une attaque destinée à plonger l’ennemi dans la torpeur. Bien pensé, ça laisserait aux deux feignasses le temps de se relever. Filant dans les cieux, le ptérodactyle sentit soudain une vague de puissance enfler en elle, et elle comprit que le petit Pokémon blanc en bas y était pour quelque chose. Parfait, elle allait pouvoir s’en donner à cœur joie !

Mais avant toute chose, elle allait devoir dégager Dimitri de là, pour que Peter n’ait plus d’obstacle l’empêchant de se remettre sur ses deux pieds. Faisant une pirouette dans les airs, elle bifurqua pour aller s’emparer du Déployeur, qu’elle prit par les serres pour le traîner à quelques mètres de là. Heureusement que le Nanméouïe lui avait filé un coup de patte, parce qu’il était lourd, le bougre ! Considérant qu’elle en avait déjà bien assez fait, elle fit volte-face et se dirigea vers Flocon, qui se précipitait sur Eeva, la patte en l’air. Wow, il avait pas l’air content du tout, pour le coup. L’attaque destinée à l’endormir mettait du temps à faire effet, temps qu’ils n’avaient pas, vu l’urgence... Alors qu’elle était encore à plusieurs mètres de sa cible, Sakeriba hurla, générant un puissant Ultrason pour désorienter le Pokémon Eau. Avec un peu de chance, le bruit serait tellement atroce qu’il réveillerait Peter aussi bien qu’avec une paire de claques... La créature antique enchaîna en générant d’énormes rochers qui flottèrent autour d’elle avant de fuser vers l’ennemi, puisant sa force dans des pouvoirs ancestraux qui augmentèrent sensiblement toutes ses caractéristiques. Elle n’en avait pas demandé tant, mais tout était bon à prendre...

Les gros cailloux ne semblèrent pas faire bien mal au Méga-Laggron, mais ils eurent au moins le mérite de détourner l’attention de la bête d’Eeva, ce qui était le plus important à l’heure actuelle. Le Pokémon se tourna vers Sakeriba, l’air mauvais, en clignant des yeux, probablement gêné par les petits éclats d’eau que la Championne avait pris soin de lui mettre en plein dans la face. Erreur fatale : Flocon s’était figé l’espace de quelques instants, ce qui avait permis à la créature de pierre de finir sa manœuvre d’approche et de rentrer dans son champ d’action de prédilection, à savoir les attaques au contact. Le premier châtiment arriva sous la forme d’un coup de queue asséné sur le crâne, qui sonna le Méga-Laggron quelques secondes, secondes que la Ptéra mit à profit pour carrément lui mettre un coup de boule endurcie au métal avec une Tête de Fer. Celle-là, il avait dû la sentir passer ! Grâce à sa Griffe Dure, acquise par le biais de sa Méga-Évolution, le fossile réanimé frappait encore plus fort qu’à l’accoutumée, et ce n’était pas pour lui déplaire. Sans lui laisser le moindre répit, elle le mordit violemment à la patte avec des Crocs Givre, tentant par la même occasion de lui flanquer la trouille de sa vie et de le geler au passage.

Plus loin, le Dragonnier rouvrit les yeux, l’esprit embrumé et le corps endolori. Il lui semblait que chaque parcelle de son être le faisait souffrir... En constatant que Dimitri était à quelques mètres de là, il se souvint de l’impact, et il comprit que quelqu’un – probablement Sakeriba – était intervenu pour le dégager de ce double fardeau. Le Champion s’agita, se retournant pour s’enquérir de l’état de son Dracaufeu, qui reprenait à peine connaissance, lui aussi.


« Alors vieux, comment tu te sens ? »

Le Dragon noir gémit, encore sonné par le double choc qu’il avait encaissé avec son maître et le Déployeur. Il tenta de se redresser, mais vacilla, et ce fut l’humain qui le retint de justesse pour lui éviter de tomber à la renverse. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser eu égard à la violence de l’impact, Hakkatsu semblait être celui qui avait le plus souffert, peut-être parce qu’avec la Méga-Évolution, ses perceptions avaient été quelque peu altérées. Pour un retour à la réalité, c’était plutôt brutal... En l’incitant au calme, le Dragon Master se détacha de son Pokémon, avant de sentir quelque chose rouler sous son pied. Se baissant avec peine, il ramassa l’objet sphérique, qu’il pensa être sa Gemme, mise à l’abri dans ses vêtements un peu plus tôt. Mais après vérification, il constata que la sienne était toujours à sa place... Celle qu’il venait de récupérer était probablement issue du fameux collier serti d’une dizaine de Gemmes qui avait causé tous leurs soucis. Mais il n’était pas vraiment temps de s’attarder là-dessus : du coin de l’œil, il vit la rousse un peu à l’écart, mais participant malgré tout activement au combat, et Sakeriba, aux prises avec Flocon, livrant un combat acharné. Le prédateur antique frappait avec une hargne décuplée, mais le Méga-Laggron avait encore de la ressource et parvint à saisir sa queue ornée d’une pointe pour l’immobiliser. Peine perdue : la Ptéra n’avait clairement pas dit son dernier mot, et elle répliqua avec un Éboulement pour faire lâcher prise à son agresseur. Frustré et quelque peu assommé, Flocon redirigea son attention sur Eeva...

« Ne bouge pas d’ici, tu n’es pas en état pour le moment, vu ? »

Le saurien sombre grogna, mais obéit, se concentrant pour récupérer au plus vite. Peter, malgré ses deux côtes cassées, se remit d’aplomb et, inspirant profondément, cracha une gerbe d’un feu émeraude pour interrompre Flocon dans sa course. Ce faisant, il dirigea l’ire du Pokémon aquatique vers lui...

« Eeva, bouge ! »

Le Nalcien se flanqua en face de sa cible, tandis qu’une aura menaçante qui n’augurait rien de bon l’enveloppait. Rapidement, elle prit la forme d’une flèche montant vers le ciel, puis se dessina complètement : un Dragon d’énergie pure, mais de petite taille, néanmoins, fila droit sur le Pokémon Sol, faisant plus de peur que de mal, mais suffisant malgré tout à stopper complètement la bête enragée, qui se fit à nouveau grêler de coups par Sakeriba, à grands renforts de Cru-Aile, cette fois. Pour finir, le ptérodactyle empoigna fermement Flocon dans ses serres, par les épaules, puis décolla pour l’emmener faire un tour aérien. Un peu surpris par la force déployée par la Ptéra, mais mettant ça sur le compte de la Méga-Évolution (il ignorait le Coud’Main apporté par Paeony), Peter ne put que voir sa partenaire lâcher brutalement sa proie pour lui faire faire une Chute Libre. Flocon s’écrasa avec fracas sur le sable, et le Nalcien en profita pour s’approcher de la rousse.

« Navré pour le retard, chère collègue. »

Hakkatsu jeta un œil à son maître en soufflant. Toujours à faire son beau et son malin, celui-là. Mais c’était quand même un bon dresseur, et ça, il ne pouvait pas le lui enlever.


[Post pour mon anniversaire d’inscription ^^]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 121
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Overcome the adversity by love [Eeva/Peter]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum