[ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 18 Mar 2016 - 9:58

... ... ... Une épreuve, n'est-ce pas ? Il savait qu'actuellement, son titre de maître de l'esprit n'était pas à prendre à la légère. Certaines personnes de Mizuhan le connaissaient aussi en raison de sa défense par rapport à la ville lors de l'attaque d'Arkan. Oh ... D'autres évoquaient aussi le fait qu'il trainait un peu trop souvent autour de Lehna Fran, la championne de la Cité. Bref, beaucoup de raisons pour que son nom soit de plus en plus connu, malheureusement à son grand désespoir. Il ne cherchait pas vraiment la notoriété mais celle-ci lui arrivait bien assez vite dans les dents. Il avait déjà été commandité pour diriger une épreuve de Lieur, non ? Dans le passé ... En se tournant vers Garuda, celle-ci poussa un petit piaillement de mécontentement. Bien sûr qu'elle aussi s'en rappelait. C'était difficile à ignorer, vraiment très difficile ...

Enfin bon, tout ça pour se dire que voilà, il était maintenant sur les plages du Charivari. De ce qu'il avait cru comprendre, il allait devoir apprendre les rudiments des Lieurs Pokémon à un homme. Oui, c'était l'unique chose qu'on lui avait précisée. Il ne voyait pas la nécessité de le prévenir qu'il s'agissait d'un homme et non d'une femme. Il ne faisait pas la différence lorsqu'il s'agissait d'une épreuve. Pour autant, est-ce qu'il y avait aussi des rumeurs ... par rapport au fait qu'il n'avait que des pokémon femelles ? Il ne savait pas pourquoi mais il sentait que ça avait un petit rapport avec ça.  Enfin bon, il n'était pas là pour se poser trente six mille questions sur ce que les gens pensaient de lui. Il valait un peu mieux que ça. Pour autant, ça ne voulait pas dire qu'il devait ignorer tout ce qu'on disait sur lui. D'ailleurs ... Il était le dernier membre de la famille Tiadramat ... depuis qu'il s'était senti obligé de tuer ses parents. Purger sa famille pour redorer son blason ... Enfin, tout ça était maintenant un peu derrière lui et il comprenait le caractère de Lehna. Bon ....

L'épreuve en elle-même. Il allait devoir faire d'abord une petite question d'études, cela allait correspondre au caractère de la personne qui allait passer l'épreuve mais pas seulement. Par contre, l'endroit où ils étaient n'avait rien de spécial. Ce n'était qu'une simple plage de sable chaud, isolée des autres pour permettre la tranquillité de l'épreuve. Il avait bien prévu d'autres endroits si nécessaires mais tout allait dépendre uniquement du futur Lieur. Car Lieur, c'était un bien grand mot, c'était assez vaste. Lui-même était un Lieur mais du domaine psychique/mental. Oh, pour autant, avec Leirya et Eoli, il était très proche, comme avec tous ses pokémon et il existait toujours ce petit lien qui le rapprochait aux pokémon Dragon. Pour autant, voilà qu'il avait le sourire aux lèvres en observant Garuda. Celle-ci n'appréciait guère l'idée qu'il reste fixé sur les deux autres pokémon dans ses pensées. Pour autant, elle était la seule qui était sortie à l'heure actuelle. Les autres, cela allait pouvoir attendre un petit peu.

Cela faisait combien de temps maintenant qu'Elena n'était plus là ? Cela commençait à dater, non ? Tirer un trait sur toute cette histoire, il n'était pas certain d'y arriver. Pour autant, il allait devoir tout simplement s'y faire. Hum ... Stupide. Maintenant qu'il patientait, il vagabondait à quelques souvenirs d'antan et voilà qu'un petit piaillement colérique se fit entendre, signe qu'une certaine demoiselle ailée n'était pas d'accord une NOUVELLE fois avec les pensées du jeune homme. Vu qu'il n'y avait personne,  elle se permit une petite accolade dans son dos, déployant ses ailes pour entourer le jeune homme avec elles. Bien entendu, si le candidat se pointait maintenant, ça risquait de très vite mal se tourner ... mais bon ... Soriu ne pouvait rien faire par rapport au caractère si particulier de la Cryptero.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Mar 22 Mar 2016 - 11:37

Il faisait encore un petit peu frais, en ce début de printemps, mais le décor enchanteur des Plages du Charivari était suffisant pour mettre le jeune Terrosien d'excellente humeur. Il trouvait assez amusant le nom que les Mizuhaniens avaient donné à l'endroit. On lui en avait expliqué la signification à Comodo, évidemment, mais en cette saison, et à cette heure plutôt matinale, le calme régnait. Edward n'entendait que le ressac, le crissement du sable sous ses bottes, le vent dans les palmiers, et l'occasionnel Goélise de passage. Un concert bien plus enthousiasmant que la description qu'on lui avait faite des nuits d'été, où la plage se transformait en une gigantesque fiesta.

Edward avait quitté son auberge à Comodo bien avant l'aurore pour profiter du lever du soleil sur l'océan. De toute façon, il n'arrivait pas à dormir, pas plus que Spike, d'ailleurs. Il avait marché un long moment, longeant la côte, avant de finalement s'octroyer un petit moment de détente sur le sable. L'occasion pour Sting de retrouver l'océan, pour Leaf de travailler son salto arrière dans le sable, et pour Gale de provoquer un combat contre un Crabicoque qui n'avait rien demandé à personne. Le Nosféralto avait une fâcheuse tendance à s'ennuyer assez rapidement, et ne semblait pas connaître le sens du mot "détente", ce qui s'était montré particulièrement gênant pendant sa convalescence, après qu'il eut été blessé par un Léviator lors du voyage entre Palma et les Plaines Fleuries de Flamen. Alors que l'heure du rendez-vous approchait, la petite troupe s'était remise en route tranquillement pour rejoindre le lieu de l'épreuve.

L'épreuve en question, Edward n'avait pas la moindre idée de son contenu. Il ne savait pas trop non plus par quel concours de circonstances il en était arrivé là. Au contact de dresseurs plus expérimentés que lui, comme Lyse ou Melian, il avait fini par se rendre compte qu'elles possédaient un lien avec leurs Pokémon qui allait au delà de la relation qui s'était instauré entre ses compagnons et lui. Curieux de savoir s'il était capable d'atteindre ce niveau, il avait demandé à ce qu'on lui enseigne quelques rudiments... La Guilde des Explorateurs de Nalcia lui avait recommandé de se rendre à Mizuhan et lui avait donné les coordonnées de quelqu'un capable de le mettre en relation avec une personne qui pourrait l'aider. Il avait rencontré à Arkan un homme qui lui avait posé tout un tas de questions sur lui, Spike, et ses autres Pokémon, après quoi on lui avait donné rendez-vous de bon matin sur la plage près de Comodo afin de rencontrer... Supposément un des meilleurs, un type possédant une certaine notoriété dans le pays, un proche de la princesse truc-muche-Fran-chose-bidule, là... Il avait aussi saisi au vol un ou deux commentaires mentionnant un harem... Bah, peu importe, au moins, si jamais il s'était soucié qu'il arrive quelque chose à ses fesses, il n'avait manifestement plus à s'en inquiéter. Tout ce qui l'intéressait chez cette personne, c'est que c'était le meilleur. Apprendre d'un Maître était un privilège, et il comptait bien saisir sa chance.

Il avait pourtant mis longtemps à se décider. Il avait d'abord fortement douté de ses propres compétences. Même s'il était devenu très proche de Spike très rapidement, et qu'il leur arrivait de communiquer par un simple regard, il mettait ça sur le compte de leur amitié plutôt fusionnelle que sur une quelconque empathie spéciale de sa part. D'autant que les rapports n'étaient pas aussi simples avec ses autres Pokémon. Gale l'avait finalement reconnu comme un véritable allié mais restait beaucoup trop imprévisible, Sting semblait tirer un certain plaisir de la souffrance des autres, et Leaf, elle, n'était qu'un bébé... Ce qui l'avait conduit à s'inquiéter de ce qui se passerait et de ce qu'il pourrait découvrir en atteignant ce niveau supérieur de conscience de ses Pokémon. La curiosité et le désir de s'améliorer avaient néanmoins fini par l'emporter.

L'homme qu'Edward devait rencontrer était déjà là lorsqu'il arriva sur le lieu du rendez-vous. Le Terrosien haussa un sourcil en s'apercevant qu'il était enveloppé dans les ailes d'un étrange Pokémon volant. Il échangea un regard interrogateur avec Spike, haussa les épaules et s'approcha.

_ Hum... Euh... Bonjour ? J'espère que je ne dérange pas... Je... Crois qu'on avait rendez-vous ici, non ? Edward Harris,
se présenta-t-il en s'inclinant très légèrement.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 24 Mar 2016 - 13:14

"Soriu Tiadramat, enchanAIIIIIIIIIIIIE !"

Il venait de se prendre un violent coup de bec sur le sommet de son crâne de la part de l'imposant oiseau. Celui-ci décolla dans les airs pour commencer à voler à environ cinq-six mètres au-dessus du sol, comme visiblement agacé par quelque chose dont lui seul était au courant. Le jeune homme aux cheveux blancs poussa un petit gémissement de douleur, se frottant le crâne avant de murmurer :

"Ouille ouille ouille ... Elle n'y va pas de main-morte quand elle est gênée et ... ON SE CALME !"

Il venait aussitôt de crier en direction de la Cryptero qui avait foncé droit vers lui, prêt à lui remettre un coup de bec s'il ne se taisait pas. Pour autant, le jeune homme aux cheveux blancs avait posé son unique oeil valide sur elle, celui-ci devenant rose pendant un bref instant. Pfiou ... Comme vexée, voilà que la Cryptero revint à côté de lui, postée derrière Soriu alors qu'elle fixait l'impertinent qui avait osé briser ce moment de complicité entre elle et Soriu.

"Je reprends donc, Soriu Tiadramat. Enchanté de vous connaître. Je serais votre maître d'épreuves aujourd'hui bien que je sois principalement focalisé sur la maîtrise de l'esprit. Tout d'abord, je me dois de vous poser une question : Pourquoi ? Certains veulent être plus proches de leurs pokémon, d'autres désirent profiter de leur puissance, de ce lien qui les unit mais de façon plus physique ... Mais vous, qu'est-ce qui vous donne envie de devenir un Lieur Pokémon ? De ce que je vois avec ce Nidorino, vous allez sûrement prendre une voie qui ne sera pas au goût de tous mais je ne suis pas apte à juger les autres. Surtout lorsque l'on sait que certains chevaliers sont capables du plus grand des déshonneurs ... comme sur un bateau militaire. M'enfin bon, ce n'est pas le sujet ... et votre première épreuve consistera simplement à me donner une réponse à peu près correcte, cela dépendra du point de vue de chacun, sur ce que vos raisons pour devenir Lieur ... mais aussi ce que vous attendez de ce statut. Si tu veux prendre la parole, tu le peux aussi."

Il s'était tourné vers Spike, comme pour lui signaler qu'il n'allait avoir aucun problème à le comprendre. En tant que maître de l'esprit, le dialogue avec ses pokémon était son lot quotidien et même si c'était parfois très épuisant, il ne regrettait pas une telle capacité. Le jeune homme considérait que cette épreuve pouvait se faire aussi bien d'un côté que de l'autre. Car oui, le pokémon devait aussi donner du sien dans tout ça. C'est pourquoi il avait posé une telle question au Nidorino. D'ailleurs ... Hum ... Ce n'était pas si commun que ça que de voir une personne vouloir devenir Lieur de façon "légale" pour un futur Maître des Ombres. Il faut dire qu'un tel statut n'était pas vraiment apprécié, de part sa nature "mauvaise" qui consistait à se lier avec toutes les créatures ténébreuses et capables de créer diverses poisons plus ou moins virulents.

Enfin ... Ce n'était pas tout ça mais il jeta un oeil à Garuda. Celle-ci n'était toujours pas apte à lui pardonner pour avoir couper ce petit moment intime entre elle et lui. Peut-être qu'il devait envisager une épreuve avec elle ? Hum ... Non, c'était déconseillé. Autant Friyendia, il pouvait lui faire confiance, autant, il n'était pas vraiment convaincu que Garuda sache se retenir. Le but n'était pas de traumatiser le futur Lieur Pokémon, du moins, tant qu'il arrive à exécuter les différentes épreuves prévues. En parlant de Friyendia ... Il sortit une noigrume, faisant alors s'échapper la Momartik de celle-ci. En regardant Garuda puis Soriu pour enfin poser ses yeux sur Edward et Spike, elle finit par s'incliner poliment et sagement devant eux, venant se placer à côté de Soriu, en silence, comme pour patienter. Lui-même était songeur ... Hum ... Qu'est-ce que ce jeune homme allait lui répondre ?


[On commence par du basique car il faut bien hein ? Tu peux faire que ton pokémon s'adresse à Soriu, il le comprendra ! Oui, si Edward est paumé, il peut toujours laisser Spike faire l'épreuve à sa place. Non ? Pas possible ? Alors, zut ! Bref, les raisons et "l'avenir" que tu envisages en tant que Lieur Pokémon ! J'avais dit que ça serait simple !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Ven 1 Avr 2016 - 23:45

Edward ne put dissimuler un sourire amusé devant les difficultés de Soriu à tenir son Pokémon. Ca avait quelque chose de rassurant, vis-à-vis de sa relation avec Gale. Et puis... ça confirmait que même en atteignant un niveau de communication supérieur, les Pokémon restaient des créatures imprévisibles, et douées de libre arbitre, pas seulement des outils soumis au bon vouloir de leur dresseur. C'était la garantie que le lien qu'il avait avec ses Pokémon ne serait pas dénaturé.

Malgré tout, l'attitude de la Cryptero avait un petit quelque chose d'inquiétant. C'était sans doute sa manière de les fixer, Spike et lui, comme si elle leur en voulait personnellement. Ed espérait réellement que le maître de l'esprit saurait arrêter sa créature en cas de... débordement. Quelque chose lui disait que si cette dernière souhaitait passer à l'attaque, il passerait un sale quart d'heure. Spike semblait d'ailleurs d'accord avec ce postulat et les épines empoisonnées de son dos se dressaient nerveusement par intermittence. Néanmoins, l'examinateur ne semblait aucunement inquiet de l'attitude de son Pokémon, ce qui ne pouvait signifier que deux choses : soit il avait pleinement confiance en ses capacités, soit il était inconscient. Et il ne semblait pas appartenir à la seconde catégorie, alors...

_ Zen, Spike, ça va aller, fit le jeune homme à mi-voix, en gratifiant son compagnon d'un sourire.

Ils écoutèrent ensuite attentivement la première question et Edward fronça les sourcils lorsque son interlocuteur mentionna, certes avec subtilité, la mauvaise réputation auprès de la population erasienne de ceux qui se liaient aux Pokémon Poison. Il fut par contre à peine surpris lorsqu'il annonça pouvoir communiquer directement avec Spike. Après tout, c'était le moins qu'on puisse attendre d'un maître de l'esprit, tout était dans le titre. Edward commença aussitôt à réfléchir à une réponse, mais l'apparition de la Momartik lui fit quelque peu perdre ses moyens. Le calme du Pokémon était un peu intimidant, dans un style différent de celui de la Cryptero... Heureusement.

_ Je... Euh... Hum... Je... Désolé...

Le Terrosien prit une grande inspiration, et fit un signe de tête à Spike avant de se lancer.

_ Je voudrais avant tout éclaircir un point. Vous parlez de voie que j'ai choisi, mais je pense que vous avez tort, sans vouloir vous manquer de respect. Je sais comment on appelle ceux qui se lient aux Pokémon Poison, et je sais quels funestes desseins se cachent derrière les mots "Maître de l'Ombre".

Le jeune homme fit une petite pause et fit apparaître un à un le reste de ses compagnons de route.

_ Si je me suis entouré de ces Pokémon, ce n'est pas dans le but de m'approprier les pouvoirs macabres que l'on attribue à ces individus. C'est parce qu'ils sont tous, sans exception et chacun à leur manière, des amis et des alliés, à qui je confierais ma vie, je l'ai d'ailleurs déjà fait à plusieurs reprises, et pour qui je me sacrifierais sans hésiter. J'ai rencontré Spike alors qu'il n'était qu'un bébé, je l'ai sauvé après qu'il ait été emporté par un glissement de terrain dans les montagnes près d'I'Mai. Si le destin existe, c'est lui qui nous a mis sur le chemin l'un de l'autre. Je n'ai choisi aucun de mes compagnons, pas plus qu'ils ne m'ont choisi, mais on est ici, ensemble. Advienne que pourra. Leur type n'a rien à voir là-dedans.

En prononçant ces mots, Edward n'avait pas quitté du regard l'examinateur, guettant une éventuelle réaction, quelle qu'elle soit. Il se détendit finalement et risqua un sourire.

_ Je veux devenir lieur pour deux raisons. D'abord pour me rapprocher de mes compagnons, mieux les comprendre, mieux leur parler. Certains diront qu'il n'y a pas besoin de ça pour communiquer, mais j'ai rencontré des lieurs, et j'ai vu les liens qu'ils entretenaient avec leurs Pokémon. Je veux pouvoir apporter la même chose aux miens. La deuxième raison... Eh bien, nous vivons dans un monde dangereux, je pense que vous ne me contredirez pas. Et je pense que dans un cas comme le mien, l'ensemble a une valeur nettement supérieure à la somme de ses éléments. Plus on sera soudés et proches, plus on sera aptes à survivre. Spike ?

Le Pokémon grogna pour signifier son accord et plongea son regard dans celui de Soriu, laissant péniblement la menace que représentait la Cryptero sans surveillance.

Edward était seul. Pas solitaire, après tout il avait toujours ses Pokémon avec lui, et il rencontrait du monde, avait même quelques amis. Non, depuis que Melian était partie, il souffrait de solitude, celle qui grandit à l'intérieur, celle qu'on cache. Les retrouvailles avec Lyse, quelques mois auparavant avaient apporté un soulagement passager, mais le mal était revenu aussi vite qu'il était parti. Spike souhaitait que son lien avec Ed se renforce, pour pouvoir l'aider. Il savait qu'il le pouvait. C'était son meilleur ami, et il savait la chose réciproque. S'il pouvait y faire quelque chose, tous les moyens étaient bons. Par ailleurs, il était d'accord avec son dresseur : mieux se comprendre, être plus soudés, était un atout inestimable dans les nombreuses batailles qui ne manqueront sans doute pas de s'imposer à eux. Cette épreuve était l'occasion pour lui de mieux protéger son ami, et c'était une raison suffisante.

Le Nidorino brisa le contact visuel et donna un petit coup de tête affectueux dans la jambe de son dresseur. Maintenant, humain et Pokémon attendaient de savoir si leurs raisons avaient convaincu l'examinateur impassible.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 7 Avr 2016 - 20:38

En l'écoutant s'exprimer pour le corriger, le jeune homme eut un petit sourire avant de faire un geste de la main comme pour dire que ce n'était pas bien grave. Il n'était pas le genre à en vouloir à "l'élève". Ce n'était pas comme si ce Edward était prétentieux hein ? Il voulait juste le corriger sur un point ou deux, rien de plus, rien de moins. C'est pourquoi lorsqu'Edward termina de s'exprimer, le jeune homme déclara calmement :

"Cela m'apprendra à vouloir m'exprimer avant même de laisser l'autre prendre la parole. Je n'avais pas vraiment l'idée en tête que vous comptiez "utiliser" ces pokémon. D'ailleurs, avec moi, vous seriez déjà éliminé d'office si vous auriez prit ce terme pour définir votre relation avec vos pokémon. Comme son nom l'indique, le Lieur Pokémon est relié par un lien avec ses créatures. Un lien, pas un contrat ou une "domination" du dresseur sur ses pokémon. Même en devenant Maître de l'Ombre, cela n'aurait jamais changé réellement vos sentiments envers vos pokémon. Quant à vos explications, j'estime qu'elles sont largement suffisantes à mes yeux. Je n'ai donc aucun reproche à vous formuler par rapport à ça. Vos raisons sont plus que convenables pour vous qui comptez devenir un futur Lieur. Mais maintenant, on va devoir travailler ces liens."

Hum ... De ce qu'il notait, Edward, ce jeune homme, ne possédait pas de pokémon psychique. Ainsi, s'il voulait communiquer avec ses pokémon, il n'aura guère réellement de difficultés, sauf au début. Par contre, pour s'exprimer avec les autres pokémon, cela allait être difficile mais ce n'était visiblement pas ce qu'il recherchait. Enfin, Soriu hocha la tête positivement avant de reprendre la parole d'une voix un peu enjouée :

"Je ne suis pas spécialisé dans les pokémon poison et ténébreux, ce n'est pas pour cela que pour autant, je n'y connais pas grand-chose avec des derniers. j'ai moi-même une ... pokémon ténébreuse assez spéciale ... Elle servira pour la dernière épreuve, on va dire. Mais bon, cette épreuve nous montrera à quel point vous êtes liés, vous et vos pokémon. Pour l'heure, on va plutôt envisager autre chose. Cryptero, tu veux bien m'aider ?"

"J'en ait pas envie et je veux pas ... mais j'y suis obligée."

Au moins, elle collaborait. Voilà que maintenant, Edward pouvait voir Soriu comme Cryptero qui étaient en train d'utiliser leurs pouvoirs psychiques. L'unique oeil valide du maître de l'esprit comme ceux de la Cryptero avaient une couleur rose tandis que peu à peu, du sable de la plage se soulevait ... ce qui semblait être un Labyrinthe, un très long labyrinthe ... un vraiment ... Est-ce que ce labyrinthe avait une fin ou non ? C'était à se poser sérieusement la question alors que le Nidorino disparut subitement des yeux d'Edward. Et celui-ci ? Ce fût pareil avant qu'il ne se retrouve ... au beau milieu du labyrinthe de sable. D'ailleurs, à bien y réfléchir, le sable semblait grandement solidifié. Même si Soriu n'était pas un citoyen de Terros, il avait compté sur les capacités de la Cryptero, ayant vécu dans une zone désertique pendant des années, décennies voire siècles, pour l'aider à façonner cet endroit. Humpf ... Enfin bon ... Le plus important était aussi qu'étrangement, Edward n'entendait plus rien ... et ne voyait plus rien ? Il en était de même pour Spike alors qu'une voix disait calmement dans leurs têtes :

"Ne vous inquiétez pas, vous n'avez pas perdu réellement vos sens. Néanmoins, pour ce labyrinthe, je ne veux pas que vous utilisiez la vue et l'ouïe ... pour vous retrouver l'un et l'autre. Bon, j'espère ne pas avoir à vous retirer aussi l'odorat mais je ne pense pas que vous allez vous repérer l'un et l'autre par rapport à l'odeur, n'est-ce pas ? Soyez rassurés, ce n'est pas permanent. En quoi consiste cette épreuve ? Tout simplement à trouver votre camarade dans ce labyrinthe. Pensant que le sable fait moins mal que de l'herbe avec des ronces ou tout simplement des murs de pierre, je trouvais que cela était une bonne idée. Comment est-ce que vous allez vous retrouver l'un et l'autre ? En vous déplaçant ... avec les yeux du coeur ? Dit ainsi, c'est joli et poétique ... mais c'est bien différent dans la réalité. Si vous êtes vraiment reliés entre vous, vous finirez par suivre "instinctivement" le chemin à suivre pour retrouver votre compagnon. Oh ... Par contre, je ne pense pas que vous allez y arriver en cinq minutes et je vais préparer quelques boissons car manger du sable, ce n'est pas très bon. Bonne chance !"

[Epreuve en deux posts ? Bien entendu ! C'est une épreuve ! Un labyrinthe géant, le genre qui fait cent mètres sur cent mètres ? Voire plus ? Sûrement ! En deux posts, tu vas m'indiquer comment tu fais pour retrouver Spike et inversement. Il n'y a aucun piège hein ? Juste des murs qui se déplacent parfois ou des voies sans issue. Pour cela, il va falloir "ressentir" la distance qui vous sépare entre toi et ton pokémon. En clair, abandonner vos sens pour utiliser "ce sixième" qui vous permettra de vous retrouver. ^^ Bonne chance !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 25 Avr 2016 - 21:27

Edward sentit monter en lui une vague de panique au moment où Soriu le priva de ses sens. Perdre aussi brusquement l'ouïe et la vue n'avait rien à voir avec, disons, le fait de se retrouver dans le noir et le silence. C'était, au contraire, une expérience franchement déstabilisante, que le corps humain n'était pas fait pour supporter. Heureusement, la voix du Maître de l'Esprit ne tarda pas à retentir dans son esprit pour le rassurer. Il aurait préféré être prévenu avant mais bon…

Sur le papier, la mission était des plus simples : retrouver Spike au cœur du labyrinthe, avec, comme simple toute petite contrainte de rien du tout, l'interdiction de se servir de ses yeux et de ses oreilles. Vu la taille du dédale dans lequel était enfermé Spike, autant dire que c'était mission impossible. Edward se demanda un moment si l'examinateur les laisserait pourrir tous les deux au cœur du labyrinthe en cas d'échec… Probablement pas. La mention de l'odorat donna une idée à Edward : il avait dans sa sacoche des graines d'anis, qui, une fois écrasées, dégageaient une odeur assez puissante pour aider Spike à le retrouver. Mais bon, ce n'était pas le but de l'exercice, et Soriu n'aurait probablement pas la moindre difficulté à les priver d'un sens supplémentaire si l'envie lui prenait. Résigné à se lancer dans cette mission impossible en suivant les règles, après tout il était là pour apprendre et il ne risquait pas d'apprendre si il ne jouait pas le jeu, le Terrosien s'avança dans le couloir qui s'ouvrait devant lui, une main tendue devant lui pour éviter de manger le sable des murs.

Cela faisait déjà une bonne heure qu'il arpentait les couloirs sablonneux et, pour l'instant, tout ce qu'il avait appris, c'était que les murs bougeaient. Il l'avait appris à ses dépens lorsque, après avoir atteint un cul de sac au bout d'un long couloir d'une trentaine de pas de long, il fit demi-tour en vitesse et percuta un mur au bout de quelques mètres seulement. Ce mur n'était pas là quelques secondes avant, il en était certain. Il se releva en crachant du sable et trouva à tâtons un nouveau passage qui s'était ouvert sur sa gauche. Il se demanda un moment si les murs bougeaient d'eux-mêmes ou si Soriu et son Pokémon changeaient consciemment l'agencement du dédale. Si c'était le cas, il les imaginait facilement occupés à se bidonner en buvant des cocktails sur la plage, dans un vers avec une petite ombrelle en papier, les doigts de pieds en éventail.

Ca ne servait à rien de continuer comme ça. Le labyrinthe était immense, et il était impossible d'en faire une carte mentale vu que les murs bougeaient en permanence. En avançant à l'aveugle, il lui faudrait des mois avant de retrouver Spike.  L'examinateur avait parlé des « yeux du coeur »… Il fallait qu'il trouve un moyen d'utiliser le lien qui l'unissait à son Pokémon. Le souci, c'est qu'il n'avait pas la moindre idée de la méthode à utiliser… Eh bien… Il était temps de se mettre au travail.

Edward s'agenouilla sur le sable et expira longuement. Il fallait qu'il se concentre sur ce fameux lien, peut-être qu'il réussirait à s'en servir. Il dirigea donc ses pensées vers Spike en essayant au maximum d'effacer le reste. Il se remémora leur rencontre, lors de cet orage dans les montagnes, leur départ d'I'Mai quelques jours plus tard, leur escapade sur l'île de la Lune, la pluie d'étoiles filantes à Seian… Il se concentra sur ce qu'il avait ressenti durant ces expériences, sur ce qu'il ressentait en général à proximité du Nidorino, jusqu'à avoir en tête une bonne idée de ce que son compagnon représentait réellement pour lui. Une fois cette idée bien ancrée dans son esprit, il se mit à chercher, d'abord juste autour de lui, puis un peu plus loin, au-delà des murailles de sable. Au bout de quelques minutes de recherches, il commença à se décourager. Impossible de trouver Spike. Peut-être ne s'y prenait-il pas bien ? Finalement, une présence, similaire à l'idée qu'il avait gravé dans son esprit, apparut, faible, vacillante. Alors qu'il se concentrait dessus, elle gagna en intensité et il la sentit entrer en contact avec son propre esprit. Il avait réussi !

Sans perdre sa concentration, Edward se leva et partit en courant dans la direction de Spike. Il fut rapidement stoppé dans son élan par le mur du labyrinthe. Il savait désormais où était son ami, mais le plus dur restait à faire : trouver un chemin qui les mènerait l'un à l'autre.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 25 Avr 2016 - 23:07

Une fois la situation éclaircie par la voix de Soriu dans sa tête, Spike se laissa quelques minutes pour s'adapter à la perte de ses sens. Il ne servait à rien de se presser, de toute façon. En déambulant à l'aveugle dans le labyrinthe, les chances pour qu'il retrouve Edward par hasard était ridiculement faibles. Comme l'avait dit le Maître de l'Esprit, ils devaient utiliser le lien qu'ils possédaient pour se retrouver. Spike n'avait pas la moindre idée de la manière de procéder, mais il ne doutait pas que son dresseur finisse par trouver une solution. Malgré sa tendance à agir parfois sans réfléchir, le jeune homme se montrait souvent plein de ressources lorsque la situation l'exigeait.

Une bonne demi-heure s'était déjà écoulée, et le Nidorino, toujours à l'affût du moindre signe de son dresseur, commençait à se fatiguer. Edward était certes plein de ressources, mais dans certaines situations, celles qui demandaient du calme, de la patience, et de la méthodologie, il n'était pas le couteau le plus affûté du tiroir, pour ainsi dire. Son étonnante capacité à réfléchir dans l'urgence disparaissait alors complètement, remplacée par une propension à foncer droit devant digne d'un Tauros aveugle. Le Pokémon décida finalement de se reposer. Edward n'était pas si stupide, il finirait bien par réaliser qu'une approche différente serait nécessaire. La grande question c'était… Dans combien de temps ? Dans le pire des cas, l'examinateur ne les laisserait pas pourrir ici, il y avait sûrement des règles pour interdire ça… Non ?

Au bout de ce qui lui sembla une éternité – il avait renoncé à se mettre à dormir, de peur d'empêcher Edward de réussir à trouver comment utiliser leur lien – une impression étrange lui fit dresser les oreilles. Il lui fallut un bon moment pour identifier exactement ce que c'était. Ca ressemblait un peu à ce qu'il avait ressenti la première fois que la voix de Soriu avait retenti dans sa tête, mais en beaucoup plus faible et sans voix, évidemment. Et, d'un autre côté, ça lui rappelait la confiance qui montait en lui lorsqu'il se préparait à se battre aux côtés d'Edward. Il se concentra plus précisément sur ce sentiment et une vague d'images déferla dans son esprit. Il se revit alors qu'il n'était qu'un Nidoran, dans les bras d'un inconnu sous la pluie battante, puis ce moment, aux portes d'I'Mai, où Edward lui avait donné un nom, avant de s'interposer pour empêcher un Kangourex affamé de le dévorer. Il revécut en accéléré leur premier véritable combat, contre l'Insécateur au bord d'une mare, dans la forêt d'Agata. Il se revit évoluer pour défaire le monstre, se remémora la rage qu'il avait ressentie. Cette rage, un seul être au monde lui faisait écho. Il la contenait en permanence, ne la laissant jamais exploser, mais elle était bien présente. Ca expliquait probablement pourquoi Edward et lui étaient si proches : ils se comprenaient. Spike balaya les souvenirs de sa pensée et se concentra sur la présence du Terrosien, qui tentait d'atteindre son propre esprit sans trop savoir par où commencer, apparemment. Au bout de quelques secondes d'efforts communs, le contact s'établit finalement.

Désormais pleinement conscients de la position relative de l'autre par rapport à la leur, dresseur et Pokémon se lancèrent à l'assaut du dédale, sans précipitation inutile. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, tentant de se rapprocher autant que les couloirs tortueux le leur permettaient, chacun avait conscience de chaque couloir, chaque intersection que l'autre empruntait, comme si ils exploraient le labyrinthe depuis deux endroits en même temps. Au bout de plusieurs dizaines de minutes, ils se retrouvèrent enfin, à peine à un mètre l'un de l'autre. Seule ombre au tableau : une muraille de sable infranchissable les séparait l'un de l'autre. En étant aussi proche l'un de l'autre, même sans être capables de se voir ou de s'entendre, leur lien était plus fort qu'il n'avait jamais été, et en mettant leurs efforts en commun, leur permettait d'établir comme une carte mentale de leurs déplacements… Et donc du piège de sable dans lequel ils se trouvaient. Au bout de quelques secondes, il s'aperçurent, presque en même temps, qu'une intersection qu'ils n'avaient pas emprunté ne pouvait mener qu'à un couloir qui leur permettrait de se rejoindre… A moins que ça ne soit un cul de sac, ou que les murs aient bougé…

Oubliant toute prudence, Spike rebroussa chemin à toute vitesse vers l'intersection en question, dérapant dans les virages et manquant de peu les murs de sable. Une fois son but atteint, il se concentra de nouveau sur le lien nouvellement découvert. Edward était là, à quelques mètres, droit devant lui. Il le savait. Il sentit un mouvement devant lui : les murs bougeaient encore ! Le Pokémon fonça droit devant, sans se soucier de savoir si un mur se dressait entre lui et son ami, et bondit alors que le passage se refermait juste derrière lui. Il percuta Edward et le sentit tomber en arrière et le rattrapant dans ses bras.

Ils avaient réussi !

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Mar 10 Mai 2016 - 18:44

Hum ... Surveillance, surveillance, surveillance. Dans le ciel, Garuda avait déployé ses ailes pour bien montrer qu'elle avait une vision aérienne de la situation. Ainsi, il pouvait donc en plus de lire dans leurs pensées pour les suivre, avoir une vision directe de la situation. Mais bon, pour l'heure, le plus important était de voir comment ils allaient se débrouiller tous les deux. Certains étaient perplexes, d'autres apeurés, l'être humain et le pokémon avaient beaucoup de points communs. Contrairement aux apparences, ils n'étaient pas si différents en termes de psyché mais les pokémon comme Gardevoir ou Cryptero étaient d'ailleurs les plus proche des êtres humains de ce côté. Mais voilà, ce n'était pas vraiment le cas du compagnon de ce jeune homme nommé Edward. Pour autant, malgré que l'épreuve n'était pas des plus simples, il observait avec une petite pointe d'amusement ce qui était en train de se passer avant de finalement comprendre peu à peu que les pensées de l'un commençaient à ressembler aux pensées de l'autre. Ainsi, ils avaient fini par créer plus fermement ce lien entre eux. Bien bien bien ...

Ils avaient fini par être dans les bras de l'un et l'autre alors que le jeune homme aux cheveux blancs faisait un mouvement de la main pour dire qu'ils pouvaient se reposer une bonne trentaine de minutes. Ce n'était pas tout ça mais il avait aussi prévu quelques consommations et un peu de nourriture. On ne croyait pas tellement mais ils avaient passé un bout de temps dans ce labyrinthe. C'est pourquoi il estimait qu'il valait mieux pouvoir souffler un petit mieux au lieu de tout de suite continuer, n'est-ce pas ? Installé tout simplement sur la plage, il avait sorti tous ses pokémon pour qu'ils puissent un peu profiter de ce temps et de cet endroit. Edward pouvait remarquer que le jeune homme en avait un sacré paquet, malgré les apparences. Et qu'une certaine Lockpin était du genre très collante avec le jeune homme bien que celui-ci lui caressait doucement le crâne. Nephene, la Milobellus, quant à elle, profitait de tout ça pour aller se baigner dans l'eau, ayant récupéré une partie des pokémon de Soriu et d'Edward, si ce ce dernier le voulait. Néanmoins, pour Edward en lui-même, Soriu lui fit un hochement négatif de la tête avant de dire :


"De notre côté, nous allons reprendre maintenant la prochaine épreuve. Maintenant que vous avez un lien avec votre pokémon, nous allons commencer à devoir exercer votre capacité à partager vos fores et faiblesses. Pour ma part, bien que je sois un maître de l'Esprit, cela ne veut pas dire que mes liens avec mes autres pokémon ne sont pas présents. Vous avez remarqué cette petite Solochi ? C'est la dragonne noire et bleue couchée sur la plage en train de dormir."

Il désigna Leirya. Contrairement aux autres pokémon, Edward pouvait remarquer aussitôt qu'elle était forte, très forte ... ou du moins, qu'elle cachait en elle un sacré potentiel. Le jeune homme aux cheveux blancs fit un léger sourire, son oeil valide devenant rose avant de lever la manche droite de sa tunique. Il présenta le bras, laissant paraître ce qui semblait être ... quelques infimes écailles noires ?

"Même si c'est plus cosmétique qu'autre chose car je ne suis pas Dragonnier, le lien que j'ai avec Leirya me permet de faire cela ... Bon en fait, ça atténue un peu la douleur si je tombes, ça m'évite de m'égratigner mais à part ça ... Il en est de même pour l'aspect ténébreux ...  Enfin bon, pour l'aspect psychique et spectral, j'imagine que cela se passe de commentaires si je fais ... cela ?"

Sans crier gare, le jeune homme avait planté sa main dans le corps d'Edward ... le traversant complètement comme si de rien n'était avant de la retirer. Toujours ce même sourire innocent, il se gratta un  peu la joue ensuite avant de reprendre :

"La sensation d'une main traversant notre corps, même de façon ectoplasmique, n'est jamais très bonne c'est pourquoi j'ai arrêté. Par contre, pour la prochaine épreuve, nous allons tout simplement voir ... à faire que ce lien que vous venez de forger vous procure quelques avantages. On va donc les mettre en pratique dès maintenant. Que cela soit par le sang, la salive ou autre, vous devriez être bientôt capable de créer un poison ... à partir de votre corps. Bon à ce stade, il est sous développé et je ne vais pas m'attendre à plus qu'une irritation de la peau mais voilà votre prochaine épreuve : Produisez de vous-même votre poison. Votre Nidorino peut vous aider, bien entendu, en discutant avec lui pour savoir comment il "fait" ... mais le poison doit provenir de vous. Bonne chance ! On le testera sur l'une de mes pokémon. Hum ... NEPHENE ! Tu peux venir s'il te plaît ?"

Il s'était adressé à la Milobellus, celle-ci revenant sur la plage, laissant descendre les différents pokémon. Soriu indiqua à Edward qu'il pouvait essayer ses "poisons" sur elle ... et qu'il n'avait pas à s'inquiéter pour Nephene, elle était plus que apte à "purger" ce poison en elle mais aussi à se soigner.

[Bon, tu n'es même pas Lieur mais tu apprends peu à peu les bases. Comme tu es surtout lié à Nidorino, enfin Spike, tu ne peux que t'entrainer sur le poison ! L'idée est donc simple : Produis-en ! Ce n'est pas une chose aisée, tu t'en doutes, surtout que tu demandes à ton corps quelque chose qu'il n'a jamais fait ... mais qu'il sera bientôt apte à faire ! Bonne chance !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 30 Mai 2016 - 16:19

Pas de repos pour les braves ! A peine l'épreuve du labyrinthe terminée, Soriu avait décidé d'enchaîner avec la suite de son enseignement – au demeurant réellement édifiant pour Edward jusqu'ici. Le Terrosien resta néanmoins quelque peu sceptique en découvrant cette nouvelle partie de son apprentissage. Comme il l'avait expliqué auparavant, la raison principale de sa présence sur la plage avec l'examinateur était sa volonté de renforcer sa relation avec ses Pokémon et de mieux les comprendre. La dimension consistant à se servir de ce lien pour acquérir de nouvelles compétences n'était certes pas une surprise pour lui, mais il l'avait jusqu'ici considérée comme un détail qu'il aurait tout loisir à prendre en compte dans le futur. Les consignes étant les consignes, il était à présent temps de s'y intéresser si il comptait réussir avec succès cette épreuve, et l'épisode du labyrinthe lui avait été trop pénible pour reculer maintenant.

Le maître de l'esprit lui expliqua de manière concise ce que son lien avec ses Pokémon lui avait apporté comme pouvoirs, en prenant l'exemple de sa Solochi. Bien qu'il ne soit pas Dragonnier – ce qui signifiait qu'il n'était pas en mesure d'utiliser à cent pour cent le lien qui l'unissait au petit dragon – la transformation qu'il était capable d'opérer était déjà impressionnante, et probablement assez pratique au quotidien pour couper des oignons sans craindre d'y laisser un doigt. Ca ne l'empêcherait probablement pas de pleurer ceci dit, mais même les pouvoirs d'un dragon ne pouvaient rien contre la puissance lacrymogène du bulbe. En revanche, sa démonstration des pouvoirs de l'esprit glaça littéralement le sang d'Edward.

_ C'est pas contre vous ou quoi que ce soit, hein, fit le jeune homme alors que l'autre retirait la main qu'il avait plongé à travers son corps, mais c'est vraiment, vraiment, vraiment extrêmement désagréable et ce serait vraiment sympathique de votre part de ne jamais, jamais, jamais refaire un truc comme ça sans prévenir. Entre ça et la perte subite de l'ouïe et de la vue, j'aurai bien mérité un bon verre quand on aura terminé. Un truc avec beaucoup d'alcool.

C'était maintenant son tour, évidemment. Il lui fallait utiliser le lien qui l'unissait maintenant à Spike pour imiter le métabolisme d'un Pokémon poison et produire lui-même une toxine similaire. Encore une fois, il ne disposait d'aucun indice sur la marche à suivre et ne pourrait compter que sur son instinct pour le guider. Dresseur et Pokémon s'assirent face à face et se mirent donc au travail.

Cette fois-ci, ce fut beaucoup plus facile pour Edward de se servir du lien pour communiquer avec le Nidorino, parce qu'il savait comment faire, mais aussi parce qu'ils n'étaient pas séparés par un dédale de sable. Ou aveugles et sourds. Le jeune homme se concentra sur les fonctions vitales de son Pokémon. Avec un peu d'efforts, il était capable de ressentir le coeur qui pompait le sang, les poumons qui se gonflaient et se dégonflaient au rythme de la respiration… Il fut un moment fasciné par le système nerveux, ce réseau si complexe de cellules étoilées, parcourues par des signaux électriques, avant de finalement se concentrer sur ce qui l'intéressait réellement : les épines empoisonnées. Élucider totalement le processus de fabrication du venin d'un Pokémon n'était pas une option viable en ce moment précis. Ca demanderait littéralement des semaines de travail, et il y avait fort à parier que tout le monde sur cette plage apprécierait qu'il y arrive avant la nuit. Il se souvenait avoir lu quelque part que les humains et les Pokémon se ressemblaient biologiquement sous de nombreux rapports. L'ouvrage en question certifiait que l'essence même de tous les êtres vivants était très semblable, et que des différences minimes entraînaient des changements spectaculaires, créant de nouvelles espèces. En cherchant cette fois dans son propre organisme, Edward trouva une fonction dans son sang qui ressemblait à celle qui produisait le poison de son Pokémon. Il suffisait d'ajuster quelques paramètres et…

Une sensation de brûlure au niveau de la main gauche tira le jeune homme de sa méditation. La paume en était rougie et un léger noircissement commençait à apparaître au niveau des veines qui la traversaient. Il avait produit le poison, ça fonctionnait. Le seul souci, c'est que son organisme n'était absolument pas adapté à cette tâche et, contrairement à celui de Spike, n'était pas immunisé aux effets de la toxine.

_ Merde merde merde merde… marmonnait le Terrosien. Bon…

Il tira un couteau de sa ceinture et entailla profondément la paume de sa main en grimaçant de douleur.

_ Sting ! Appela-t-il. Un flacon, dans mon sac. Allez ! La pressa-t-il en lui pointant la sacoche posée sur le sable.

Quelques secondes plus tard, la Tentacool tendait devant lui un tentacule enserrant un petit flacon de verre aux bords ébréchés. Il serra son poing au dessus et des gouttes de sang tombèrent à l'intérieur. Il continua plusieurs minutes afin de purger complètement le venin de son organisme, remplissant presque à moitié le récipient.

_ Merci Sting, merci Spike, fit-il enfin en récupérant le flacon. Voilà ce que vous m'avez demandé, ajouta-t-il en tendant le flacon à Soriu. Il n'est pas très concentré, mais je peux vous certifier qu'il fonctionne, dit-il en montrant la main qu'il était maintenant occupé à bander.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 5 Juin 2016 - 16:47

"Ce n'était pas pour but d'être agréable." répondit Soriu en écoutant les propos d'Edward tout en souriant, reprenant la parole après quelques secondes : "Quant à l'alcool, aucun problème. Je pense que je pourrais bien vous payer une consommation ou deux pour la peine. Mais bon, généralement, on ne se méfie pas assez des maîtres de l'esprit. Disons que nous ne sommes pas aussi "imposants" physiquement que d'autres."

Bien qu'il fallait reconnaître que Soriu semblait avoir une certaine musculature sous ces vêtements. Edward n'était pas forcément au courant que le jeune homme était aussi un chevalier et qu'en tant que tel, le port d'une armure lourde et imposante n'était pas là juste pour le divertissement. Néanmoins, il ne s'était pas vraiment plaint et avait commencé à entamer le processus pour produire du poison. Hum ... Bien entendu, le gros souci en produisant du poison quand on en a guère habitude ... c'était tout simplement de l'extraire. Ce n'était pas aussi aisé que ça et il n'était pas impossible qu'il faille travailler ça plus tard. Mais pour l'heure ... Il observa la paume, claquant des doigts avant de produire un léger soin pour guérir cette blessure mineure. Bon, ce n'était pas comme un guérisseur et jamais il n'allait pas remplacer ce dernier si Edward perdrait un bras ou quelque chose du genre. Oui ... Il voulait se montrer rassurant. Récupérant le flacon, il vint tout simplement dire d'une voix calme :

"Voyons voir, n'est-ce pas ? Ma belle Nephene, tu peux te préparer au cas où ?"

Pour toute réponse, la demoiselle poussa un petit cri très doux avant de se mettre en position. Le jeune homme vint sortir une petite dague, trempant la pointe dans le flacon, regardant le liquide. Avec lenteur, il inséra légèrement la dague entre les écailles de Nephene, murmurant quelques excuses alors que la pokémon gémissait. Puis rapidement, des runes commencèrent à se dessiner en même temps que de l'eau se formait en anneau autour d'elle. Rapidement, le poison disparaissait peu à peu alors que la plaie aussi. Bien entendu, il avait pris ses précautions et il était hors de question de laisser Nephene être blessée plus que nécessaire. Lorsqu'elle était à nouveau en pleine forme, il vint frotter son visage contre son museau, lui souriant tendrement tout en la félicitant. Il finit par se retourner vers Edward, déclarant :

"Le poison d'un Nidorino n'est pas aussi puissant que celui d'un Nidoking mais ce n'était pas mal du tout ! Oui, franchement ! Surtout pour une première fois ... Bon par contre, il faudra trouver sûrement un moyen pour extraire ce poison sans que tu aies à te tailler les veines ou autres, tu comprendras que ... c'est mieux pour toi. Ou du moins, le temps que tu arrives à créer aussi l'anti-poison lié à ton pokémon. Mais tu as acquis les bases des liens et de l'utilisation de ces liens. Le dernier problème et donc la dernière épreuve, c'est d'utiliser tout ça en même temps ... dans une situation où tu n'as pas la possibilité de te concentrer correctement. Car oui, la vie n'est pas un long fleuve tranquille et il se peut que parfois, tu dois utiliser tes nouvelles capacités en plein combat. C'est pourquoi nous allons faire cela."

L'oeil de Soriu redevint rose, Edward pouvant sentir qu'il se concentrait longuement. Comme par magie, il était possible de voir plusieurs parties d'une lourde armure noire se placer sur son corps, une par une. Le jeune homme venait visiblement de téléporter son propre équipement. Et lorsqu'une épée se planta dans le sol devant lui, il était possible de voir qu'elle semblait être comme une épée bâtarde mais pas uniquement. Le manche était anormalement long tandis que la lame ... semblait avoir quelques morceaux de métal qui pouvaient se retirer, chose que le jeune homme fit après quelques secondes.


"Leirya, réveilles-toi. Tu vas aussi combattre. Voilà la dernière épreuve : Je vais utiliser mes propres pouvoirs de Lieur avec ma Solochi. Tu vas devoir m'affronter et ton Nidorino fera de même avec ma Solochi. Le but de cette épreuve va être de vous éprouver tous les deux physiquement et mentalement. Je peux déjà te rassurer, tu n'as pas à gagner pour réussir cette épreuve. Disons que le plus important sera de réussir à passer outre mes défenses, que cela soit par ma parade avec ma lame ou alors à travers les mailles de mon armure. M'égratigner et réussir à m'empoisonner sera la clé du succès. Pour cela, il va te falloir garder une concentration optimale avec ton pokémon ... et bien que je ne chercherai pas à t'attaquer, je riposterais à tes assauts. Il en sera de même pour ... ... ... elle, on va dire. Disons que pour lui, il devra la forcer à se battre "à peu près correctement". Mais pour l'heure, cette dernière épreuve ne commencera que lorsque tu l'auras désiré. Ainsi, tu peux travailler tes nouvelles capacités avant de venir te lancer à l'assaut. Et tu n'es pas obligé de me prévenir quand tu le feras, la surprise est aussi la clé du succès pendant une attaque."

Il était vrai que la Solochi n'était visiblement pas très motivée à faire son travail. La créature poussa un long bâillement, se plaçant en face du Nidorino. Impossible de déterminer sa puissance dans une telle situation. Le jeune homme vint rester droit et stoïque, comme un i, sa lame plantée devant lui. On pouvait presque croire à l'une de ces statues qui ornaient les couloirs d'un château. Et qui roupillait ? Tout simplement la Solochi. Edward pouvait prendre son temps ... autant qu'il le faudra, il avait affaire à quelqu'un qui avait passé des journées voire des semaines à se concentrer dans certains moments.

[Dernière épreuve ! Affronter Soriu et Leirya ! Tu n'es pas obligé de m'attaquer tout de suite, tu peux faire un premier message où tu ne lancerais l'assaut qu'à la fin ou alors, tu peux prévoir simplement un message où tu te "prépares" en usant de tes nouvelles capacités (pour éviter de t'empoisonner une nouvelle fois). Je te signalerais lorsque tu auras réussi l'épreuve donc d'ici là, vas y avoir du post !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 11 Juil 2016 - 17:41

Edward en était à son troisième tour de pansement lorsqu'il sentit sa plaie se refermer comme par magie. Il haussa un sourcil et jeta un regard en coin à son examinateur avant d'expirer longuement et de commencer à défaire la bande qui lui entourait la main. Il prit ensuite le temps de l'enrouler convenablement avant de la remettre dans son sac.

_ Bien aimable à vous, fit-il enfin en levant sa main fraîchement cicatrisée. Heureusement que vos pouvoirs ne sont pas si répandus que ça sur Erasia, je serais au chômage technique.

Il le regarda ensuite tester le poison sur sa Milobellus et grimaça lorsque la pointe de la dague passa sous les écailles du Pokémon, lui tirant un cri plaintif. Il se demanda si c'était vraiment nécessaire, l'effet du poison sur son propre organisme ayant déjà été plus qu'explicite, mais la sirène se soigna elle-même sans la moindre difficulté et ne semblait pas en vouloir le moins du monde à son dresseur, donc tout allait bien, en quelque sorte.

Enfin, tout allait bien, jusqu'à l'annonce de la partie finale de son entraînement. Comme Edward avait pu le dire plus tôt dans la journée, il ne cherchait pas à devenir lieur pour son propre bénéfice, et encore moins pour le combat. Malheureusement pour lui, il avait découvert que cette discipline était bien plus complexe que ce à quoi il s'attendait, et que sa maîtrise allait l'obliger à revoir radicalement ses attentes. Restait à savoir de quelle manière il allait bien pouvoir contourner les quelques kilogrammes de métal qui le séparaient de sa cible. L'armure de Soriu semblait réellement impénétrable. Avec un peu de chance, elle l'encombrerait dans ses déplacements, ce qui laisserait au Terrosien l'avantage de la mobilité et… C'était à peu près le seul avantage qu'il pouvait tirer de la situation. Spike, de son côté, n'était pas mieux loti. Certes, la Solochi était moins impressionnante que son dresseur mais il fallait être aveugle pour ne pas constater son immense potentiel. Et inutile d'essayer de tirer profit de la cécité de la petite dragonne. Soriu allait sans aucun doute être plus que capable de la diriger aussi bien que s'il était à sa place. En bref, toute cette histoire sentait le roussi.

_ Eh ben… On va essayer hein. Je vais juste prendre un moment, si ça vous dérange pas. Comme vous l'avez dit, si je dois me tailler les veines chaque fois que je veux profiter de certaines… compétences, ça risque d'être gênant.

Il alla s'installer un peu plus loin en compagnie de Spike. Leaf ne tarda pas à les rejoindre et à venir se nicher sur les genoux du jeune homme tandis qu'ils travaillaient. Edward  ferma les yeux et répéta l'exercice précédent de manière à synthétiser cette fois un poison qui ne l'affecterait pas personnellement, tout en essayant de conserver au maximum sa virulence. Il lui fallut un long moment pour comprendre comment le Nidorino réussissait à être immunisé à ses propres toxines, mais une fois le mécanisme élucidé, il eut la grande satisfaction de pouvoir produire le venin recherché à volonté, sans avoir à se soucier des conséquences.

Lors de l'exercice, il eut l'agréable surprise de se rendre compte qu'il ressentait également la présence de la Mystherbe sur ses genoux. Elle était certes moins nette que celle de Spike, mais elle irradiait la bonne humeur, ce qui poussa Edward à afficher un grand sourire. Il profita un moment de ce lien nouveau, puis se concentra sur la tâche qu'il lui restait à accomplir.

Sortir le poison de son organisme maintenant… Vu qu'il était fabriqué directement à partir de son sang, ça allait être difficile de le faire sortir, surtout que, contrairement à son Pokémon, il ne possédait pas d'organes spécialisés pour ce faire.

_ Hmmm, fit-il au bout d'un moment. Je crois que j'ai une idée. Spike, tu peux me faire quelques Dard-Venins ? Demanda-t-il en tendant sa main ouverte. Vas-y, ça va pas me tuer. Enfin plus maintenant, ajouta-t-il tandis que son Pokémon hésitait à attaquer directement son dresseur.

Edward grimaça lorsque les dards, propulsés à grande vitesse, pénétrèrent d'un bon centimètre la paume de sa main. Il en retira un et l'étudia de près. Il allait peut-être réussir à reproduire ce type de procédé, même s'il n'arrivait pas à le propulser de la même manière. Il se débarrassa des dards restants puis serra le poing en se concentrant sur le poison produit au niveau de sa main. Après quelques secondes, une pointe translucide commença à grandir entre son index et son majeur. Fine comme une aiguille à coudre, elle poussa de quelques centimètres avant de tomber à terre. Ca avait fonctionné, mieux que ce qu'il avait espéré, et la seule séquelle qu'il gardait était une minuscule goutte de sang qui perlait entre ses doigts. C'était mieux. Beaucoup mieux.

_ Bon ben… C'est parti. T'éloigne pas ma jolie, ok ? Fit-il à l'attention de Leaf qu'il reposait sur le sable. Spike ?

Suivi par le Nidorino, Edward se présenta devant son examinateur, un couteau dans chaque main. Il échangea un dernier regard avec son Pokémon tandis qu'ils se mettaient silencieusement d'accord sur la manière de procéder.

_ Je crois qu'on est prêts. Mes excuses, je voulais pas vous attaquer en traître. Pas trop mon style.


Alors qu'il parlait, Spike répandit une volée de Pics Toxik autour de son propre adversaire, avant de commencer à se concentrer pour la suite. Edward sourit.

_ Mes excuses, j'ai pas été tout à fait honnête.

D'un coup de pied, il projeta du sable au visage de Soriu et se lança à l'attaque. Il jeta un premier couteau en direction de la tête de son adversaire et plongea sur son côté gauche, frappant au hasard au niveau de sa jambe, avec l'espoir d'atteindre une faille de l'armure au niveau de l'articulation du genou. Il se releva d'une roulade et tira un nouveau couteau de sa ceinture avant de se remettre en garde.

De son côté, Spike profita de son initiative pour projeter une volée de dards empoisonnés en direction de son adversaire. Se déplaçant à la manière d'un duelliste, le Nidorino gardait ses distances et se déplaçait sur les côtés, prêt à bondir hors de portée en cas d'attaque.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 31 Juil 2016 - 21:19

Hmm ... Alors, il avait décidé de se préparer, ce qui était un excellente chose. Cela prouvait que le jeune homme tentait de se concentrer et surtout prenait la dernière partie de l'examen très au sérieux. Difficile de faire autrement de toute façon, n'est-ce pas ? Ce n'était pas comme s'il lui laissait vraiment le choix.  Sur le coup, bien sûr, il avait décidé de ne pas lire dans les pensées du pokémon et d'Edward. Hey, s'il le faisait, où serait le réel intérêt de l'épreuve, n'est-ce pas ? Un peu d'honnêteté alors qu'il le regardait en train de produire des dards entre ses doigts. Et bien, ce n'était pas encore aussi excellents que l'on pouvait espérer avec un Lieur mais vu qu'il n'en était qu'à ses débuts, autant dire clairement que le résultat n'était pas vilain du tout.

"Sincèrement ? Envoyer du sable pour aveugler quelqu'un qui peut voir à travers son esprit ? Erreur un peu fatale, non ?"

Aucune condescendance  dans son ton mais est-ce qu'il se rendait compte que déjà, il fallait qu'une partie du sable passe à travers son casque puis qu'ensuite, celui-ci soit assez nombreux pour l'aveugler. Après, il ne fallait pas se tromper, loin de là. Mais sur le coup, l'attaque ensablée lui avait bien fait fermer son oeil ... sauf qu'à côté, il avait ses pouvoirs psychiques ... et il percevait parfaitement ce qu'Edward était en train de faire. D'ailleurs, l'homme en armure noire fit un simple mouvement de la tête, esquivant le couteau alors que sa propre lame venait s'interposer entre le pied d'Edward et son genou. Avec lenteur, il le repoussa, rouvrant son oeil valide avant de reprendre la parole :

"Je te déconseilles d'espérer m'atteindre "physiquement" pour toucher à l'un de mes cinq sens. Je ne suis peut-être que borgne mais tous mes sens se sont développés grâce à ma maîtrise psychique. Néanmoins, c'était bien essayé, il faut avouer. Quant à Leirya, voyons voir comment elle se débrouille de son côté ..."

Il avait tout simplement jeté un oeil à la dragonne. Que le Nidorino mette des pic toxiks tout autour de Leirya était une excellente idée pour l'empoisonner. Il était vrai que c'était parfait ... sauf que voilà ... Leirya étant Leirya, celle-ci n'avait même pas daigné relever la tête, baillant à s'en briser la mâchoire ... sans pour autant se déplacer. Ainsi, les pic toxiks étaient toujours d'elle et elle émit juste une petite complainte en sentant les dard toxiks qui arrivèrent jusqu'à elle pour percuter son corps. Elle finit par garder sa tête relevée, posant son regard aveugle sur le Nidorino.

"Un conseil, il vaut mieux que tu te bouches les oreilles."

Lui-même ne pouvait pas vraiment le faire alors il bloquait ce qu'il pouvait avec son esprit. La gueule de la Solochi finit par s'ouvrir de plus en plus avant qu'un puissant cri, digne d'un Mégaphone quitta sa gueule, produisant des ondes de choc, balayant le Nidorino et créant une vague de sable sur son chemin. L'attaque n'avais pas prévue d'être très efficace ou forte mais elle avait le mérite de mettre en garde le pokémon. Malheureusement, le poison ne semblait pas encore faire effet sur la Solochi, celle-ci ayant d'ailleurs décidé de recommencer sa sieste. Soriu eut un petit rire gêné et confus, disant :

"En un sens, c'est peut-être mieux qu'elle ne combatte pas réellement hahaha ... Ah ... Bref, tu peux recommencer et ton pokémon aussi ! De toute façon, je vous arrêterais quand je considérerais que l'épreuve est fini !"

[Second essai ! Tu ne pensais pas réussi aussi "basiquement" hein ? C'est vrai que ton personnage ne connait pas Leirya qui est une flemmarde de première, partisane du moindre effort. Ainsi, le mieux que tu puisses faire, ça sera plus de l'attaquer avec tout ce que tu as car elle ne bougera pas ... du moins au départ ! Pour Soriu, c'est pareil ! Mais lui, dès l'instant où tu auras réussis à lui infliger des blessures, tu auras réussi l'épreuve ! La Solochi, on va dire que réussir à la tenir éveillée sera pareil ! Bonne chance ! Smile]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 15 Aoû 2016 - 23:18

Non, effectivement, Edward ne s'était pas imaginé réussir aussi facilement. Il fallait bien tâter le terrain avant de se lancer à corps perdu dans une bataille à l'issue plus qu'incertaine, du moins si on souhaitait rester en vie. Le rugissement de la dragonne lui avait provoqué des acouphènes dans l'oreille gauche qu'il déboucha en grimaçant à l'aide de son petit doigt, et lui avait projeté du sable dans les yeux et la bouche. C'était plutôt désagréable, il réagirait un peu plus rapidement aux avertissements de Soriu la prochaine fois. Il cracha dans le sable et s'adressa à l'examinateur en le désignant de la pointe de son couteau, répondant à ses petites piques.

_ Franchement, c'est de la triche. Je m'en voulais presque d'avoir essayé de vous prendre en traître, mais finalement non, ajouta-t-il avec l'air de plaisanter.

Edward soupira. Il s'était attendu à ce que son premier assaut soit repoussé, mais là, Soriu avait à peine bougé, c'était comme se battre contre un mur. Sans quitter le chevalier des yeux, il envoya son esprit vers celui de Spike pour s'assurer qu'il allait bien. Le Nidorino avait été un peu secoué mais n'était pas blessé, même si on ne pouvait en dire autant de son orgueil. Le dresseur lui fit néanmoins signe de rester vigilant. Même si, manifestement, la subtilité n'allait pas être de mise dans son combat contre la Solochi, se lancer aveuglément sous le coup de la colère ne l'amènerait nulle part non plus. Pour le moment, le Pokémon gardait cette émotion sous contrôle, et Edward l'encouragea à continuer ainsi.

Le jeune homme, par contre, allait devoir innover s'il voulait percer la garde de son examinateur. Il avait quelques cartes à jouer, mais s'il se précipitait, il n'arriverait à rien. Le plus élaboré des stratagèmes ne valait rien s'il n'était pas déployé au bon moment, et dans son cas le moment n'arriverait pas tout seul, il allait devoir le provoquer, d'une manière ou d'une autre. Ca aurait sans doute été plus simple contre un adversaire plus actif, mais d'un autre côté, il fallait envisager la possibilité que, si Soriu décidait de l'attaquer réellement, il le tuerait sans même se fatiguer.

Sans crier gare, humain et Pokémon s'élancèrent à l'unisson pour un second assaut. Le Nidorino chargea directement son adversaire, la percutant de plein fouet, corne la première. Le choc le fit partir sur le côté mais il retrouva ses appuis et attaqua une seconde fois à bout portant, passa au dessus de la masse allongée de la dragonne, roula dans le sable et chargea encore pour continuer cette attaque Furie exécutée avec maîtrise.

Edward, lui, lança dans sa course le couteau qu'il tenait dans sa main droite, visant cette fois l'épaule de Soriu plutôt que sa tête, ce qui constituerait une cible un peu plus facile à atteindre. Ses chances d'atteindre un défaut de l'armure était quasi nulles, mais il ne comptait pas vraiment dessus. Avant même que le couteau ait atteint sa cible, il en avait dégainé un nouveau de sa ceinture. Arrivé au corps à corps, il attaqua de taille en visant le gantelet de la main qui tenait l'épée. Se laissant entraîner par son mouvement, il effectua une rotation du corps et attaqua de l'autre main en visant l'articulation de l'armure au niveau de l'aine, tout en passant sur la droite de son adversaire.

Edward passa à côté de Soriu au moment où Spike terminait son attaque. Une simple suggestion mentale renseigna le Pokémon sur la suite. Visant son dresseur, il lança une volée de dards empoisonnés avant de retourner titiller la dormeuse d'un Direct Toxik. Edward se déroba à ce moment là, laissant l'attaque du Nidorino fuser vers l'examinateur. Sans attendre de voir si l'attaque faisait mouche ou non, il donna un coup en diagonale vers l'épaule droite du chevalier.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Soriu Tiadramat le Mer 31 Aoû 2016 - 0:54

Le plus important dans cette épreuve, ce n'était pas la victoire en elle-même. En vue de la différence de puissance entre les deux personnes et les deux pokémon, il était tout simplement impossible qu'Edward et son pokémon puissent réussir réellement cette épreuve. Non, le plus important, c'était la volonté et le travail en coopération. C'était ça qui permettait tout simplement de savoir si une personne était apte à réussir son épreuve ou non. C'était pourquoi, malgré la montagne qui s'imposait en face d'Edward, il devait comprendre qu'affronter de tels défis n'était pas impossible lorsqu'il deviendra un lieur et qu'il devait comprendre ... que tout n'allait pas être plus facile dorénavant. Les bras croisés, Soriu attendait tout simplement la suite des évènements, finissant par se tourner vers vers le Nidorino qui cherchait visiblement à violenter la pauvre Solochi qui n'avait rien demandé. Lorsqu'il l'avait percutée, le corps de la Solochi n'avait bougé qu'à peine mais sa tête avait fini par se relever. Une petite lueur rouge avait finit par paraître dans le regard de Leirya à travers sa fourrure noire qui lui obstruait la vue.

"Hmm ... C'est assez problématique ..." avait-il tout simplement finit par avouer alors que c'était maintenant le corps tout entier de Leirya qui se redressait d'un air menaçant, bien prêt à ... ohla ! Auréolé d'une aura violette, le sable autour d'elle venait de se soulever et il était possible de sentir une énergie dévastatrice qui émanait de son corps. " Je crois qu'il va falloir que je me fasses pardonner après, moi."

Et même s'il paraissait déconcentré en vue de tout ce qui venait de se produire, Soriu affaissa son épaule gauche, la dague qu'Edward ayant lancée passant au-dessus de lui. D'un mouvement de la main, il vint tout simplement  envoyer son épée dans l'autre main qui était libre, parant le coup de dague de son adversaire avec le dos du gantelet. Vue l'épaisseur de l'armure, ce n'était pas une petite lame de la sorte qui allait faire grand chose sur lui. Et enfin, avec le mouvement, il s'apprêtait à parer le coup d'Edward avec sa propre lame, ses yeux toujours rivés sur ce qui se passait avec la Solochi.

... ... ... Le coup qu'Edward avait porté avait tout simplement frappé dans le vide, Soriu s'étant visiblement téléporté pour arriver à la hauteur du Nidorino et de la Solochi. La raison ? Elle était très simple. Comme une déferlante d'énergie, l'océan derrière Leirya fut balayé par de nombreuses vagues en même temps qu'un cri de la pokémon avait résonné. Le jeune homme avait posé un genou au sol, gémissant légèrement alors que son bras droit pendait légèrement, sa main gauche s'étant posée sur le Nidorino avant qu'il ne lance son attaque. L/'armure quitta le corps de Soriu, celui-ci poussant un gémissement avant qu'un craquement sonore ne se fasse entendre en même temps que son oeil devenait rose, comme s'il se remettait un os en place. Rien de plus ... et surtout, il avait maintenant Leirya qui le poussa d'un coup de tête pour le faire s'asseoir sur le sable, finissant par s'installer sur ses genoux et se mettre en boule dessus.


"Et bien et bien et bien ... J'ai évité une catastrophe. C'est de ma faute aussi ... Quelle idée que de titiller une Solochi un peu grognonne. Je lui avais promis de m'occuper d'elle, c'était l'unique raison pour laquelle elle avait accepté de participer à ça. Je crois qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'un Nidorino ne s'en prenne à elle. Je suis désolé mais pour éviter sa Colère, j'ai préféré calmer le jeu ... et visiblement, elle ne va pas me lâcher pendant des heures maintenant. Oh ... Quant à l'épreuve, je suis au regretter de t'annoncer que ... ... ... j'ai été touché ! Donc tu as réussi ton épreuve. On peut considérer que tu es maintenant un lieur pokémon à part entière. Je prendrais mes dispositions par rapport à ça et ... aah ... Zut ... Nephene ?"

Il s'était adressé à la Milobellus aux couleurs si différentes, celle-ci finissant par se rapprocher de lui. La raison était simple. Bien que cela était très peu visible, quelques minuscules dards avaient réussi à atteindre le jeune homme sur le cou. Il fallait dire qu'à force de se concentrer principalement sur Edward en terme défensif tout en se focalisant visuellement sur Leirya et Spike, cela avait été son erreur. De simples dards avaient réussi à passer outre mais voilà, le jeune homme était déjà en train de se faire soigner par sa pokémon. Tout en regardant Edward, il lui fit un léger sourire, signalant que vu qu'ils étaient ici, il ne comptait pas bouger pour le moment. Il pouvait partir de son côté avec le sentiment de la victoire et de la réussite ! Lui ... Et bien ... Il allait profiter de la plage et surtout, il avait une Solochi à consoler.

[Fin de l'épreuve et félicitations à toi ! Je te laisse faire un message de conclusion ! Le but de l'épreuve était en fait de réussir à distraire Soriu en forçant Leirya à s'énerver (et une colère d'une dragonne niveau 100, ton Nidorino aurait fait du voyage !) et donc à l'inciter à réagir ! Ce que tu as parfaitement réussi en couplant ça à ton combo ! En espérant que ce n'était pas trop chiant et effrayant !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Edward Harris le Lun 5 Sep 2016 - 23:11

Edward n'avait absolument rien compris à ce qui s'était passé. L'espace d'un instant on aurait cru que la tempête allait frapper et le moment d'après, plus rien. Toujours est-il qu'il avait encore raté Soriu. L'exercice devenait presque frustrant, le Mizuhanien était de toute évidence bien trop fort pour lui. Cette fois il s'était téléporté. Carrément. C'en était presque humiliant, se voir frapper le vide à bout portant, comme ça. En tous cas, il s'était passé quelque chose, et quoi qu'il en soit, l'épreuve était au moins momentanément suspendue. Spike avait l'air d'aller bien, ce qui était déjà rassurant, et Soriu semblait cloué au sol, son Pokémon ayant manifestement décidé que l'heure était aux câlins. Du coup, il se sentait un peu ridicule à rester sur le qui-vive, ses couteaux encore en main. Dans un long soupir, il rangea ses armes et s'approcha des autres.

Les explications de Soriu éclairèrent sa lanterne. En résumé, il l'avait poussé à attaquer un Pokémon ultra puissant et imprévisible, sans se soucier à l'avance des conséquences. Et lui, évidemment, avait obéi sans réfléchir. Après tout, c'était le but de l'épreuve, faire réagir la Solochi. Mieux valait ne pas imaginer ce qui se serait passé si Soriu n'était pas intervenu. Disons simplement que les habitants de Comodo n'auraient peut-être pas été ravis de trouver une crique à la place de leur jolie plage.

Ceci étant dit, Soriu, dans son intervention, avait croisé le chemin de l'attaque Dard Venin de Spike, et la volée empoisonnée avait réussi à trouver une faille dans son armure… Ce qui signifiait… Qu'ils avaient réussi ? C'était une victoire absolument ridicule, non méritée et entièrement due au hasard… Mais l'examinateur avait été touché, et Spike avait suffisamment chahuté la Solochi pour qu'elle se mette en colère – c'était le cas de le dire. Donc techniquement… Youpi tralala ? Edward passa une main dans ses cheveux puis haussa les épaules. Le défi avait été relevé, c'était tout ce qui comptait. Un sourire se dessinant sur ses lèvres, il s'agenouilla près de Spike et pris le Nidorino dans ses bras pour le féliciter.

_ Mon grand, on a eu du bol, mais on l'a fait ! C'est grâce à toi tout ça, bravo !

Il prit le temps de gratouiller quelques instants le Pokémon derrière les oreilles, une caresse qu'il adorait plus que tout, et fut rejoint par Leaf qui réclama son content de câlins, elle aussi. Evidemment, il ne fallait pas attendre la même réaction de la part de Sting ou Gale, mais ça… Il le savait déjà. Le Terrosien finit par se relever et attrapa la Mystherbe pour la poser, assise sur son épaule. Accompagné par Spike, il se dirigea vers Soriu, toujours immobilisé par sa Solochi, et lui tendit la main pour qu'il la serre.

_ Merci de nous avoir consacré du temps, cette journée a été très formatrice, même si à la fin c'est plus la chance que le talent qui m'a sauvé, je crois. Mais je compte bien continuer à m'entraîner, et peut-être qu'un jour on pourra vraiment croiser le fer, ajouta-t-il avec un sourire. En tous cas, j'espère vous revoir bientôt.

Avec un signe de la main, Edward tourna les talons et s'éloigna en direction de Comodo, suivi par ses Pokémon. Tout en marchant, il passa une main dans sa manche droite et en extirpa un petit sac de tissu, qu'il rangea avec un sourire dans sa sacoche. Le sachet était plein à craquer de Para-Spores grâcieusement fournies par Leaf. Il avait prévu de s'en servir pendant la dernière épreuve, au cas où la méthode « classique » se montrait infructueuse. Quelque part, il était content de ne pas avoir dû en arriver là, le mouvement avait un petit quelque chose de déloyal, et, comme l'avait si bien fait remarquer Soriu au début de cette matinée, la réputation des Lieurs de type Poison n'avait pas besoin de ça.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve Lieur] Un lien vaut mieux que deux tu auras [Edward Harris]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum