[ Clos ] Entrainement au cœur du volcan. [Contrainte / Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Entrainement au cœur du volcan. [Contrainte / Solo]

Message par Elvira Greyhunt le Mer 18 Mai 2016 - 14:54



Entrainement au cœur du volcan.

Contrainte/Solo

Contrainte n’5 : Faire intervenir un objet particulier.

Le temple du feu était un endroit particulier et en plusieurs points. Premièrement, l'emplacement était spécial, au cœur même d'un volcan. L'architecture du temple était à l'image même de son possesseur, Groudon. Le bâtiment s'élevait fièrement vers le ciel bleu, seule tâche bien pâle dans cet environnement sombre et rouge. Tout autour du lieu, un coulis de lave prenait place, offrant une protection dangereuse contre ceux qui n'étaient pas attentifs. Il ne fallait pas non plus oublier l'étouffante chaleur qui entravait immédiatement la gorge de ceux qui n'étaient pas habitués à une telle atmosphère. Le crépitement des flammes s'étiraient doucement dans l'air sec de l'air. C'était une faible mélodie, mais pourtant si agréable. Elvira avait pris place au centre du grand hall, assit à même la pierre ardente, elle ne bronchait presque pas sous la brûlure qu'elle lui offrait. Les yeux clos, la guerrière pratiquait sa respiration, cherchant à calmer son esprit. Sören se trouvait dans la même position, mais dans son dos et à la différence de sa maîtresse, il était insensible à la chaleur, ne la ressentant plus.

Elvira avait les mains posées sur ces cuisses à nue. En cette occasion spéciale, la demoiselle était vêtue que de ses bandages d'entraînement et d'un short cours de toile blanche. Elle était aussi pied nue, sans aucun autre artifice visible. Sa longue chevelure était attachée en une queue-de-cheval serrée. Son matériel était non loin d'eux, sagement ranger en attendant le retour de la belle rousse. Ses traits n'avaient jamais eu l'air aussi détendu et malgré les cicatrices qui marquaient son visage, on pouvait y déceler une certaine beauté. Dû à la chaleur, la transpiration s'accrochait à sa peau dénudée, lui offrant un lustre. Le ‘'lustre'' semblait mettre en avantage les courbes de chaque muscles. Elvira possédait très peu de matière grasse, trop habituée à s'entraîner ou même à sauter des repas à cause du vagabondage qu'ils faisaient en ce moment. La guerrière ne se plaignait que rarement des lacunes qu'ils pouvaient rencontrer durant leur voyage, essayant de trouver un côté positif à tout ceci. Même si parfois, c'était beaucoup plus dur.

Les jumelles se trouvaient poser sagement devant elle, à porter de main. Sommeillant dans leurs fourreaux respectifs, elles attendaient le moment de leur utilisation. Les armes de combat étaient le dernier symbole de la famille Tertia. Le fourreau entier était d'or. Des motifs et des gravures étaient finement faits. La main qui avait fait ses armes étaient de maître et n'avait pas tremblé une seule fois. Au bout du fourreau, se trouvait un petit cristal de couleur blanche, retenu par un écran d'or. Le haut de l'écrin d'or était décoré de petites pierres aux tons de vert et de mauve avec quelques eux blanche, traçant un design différent mais agréable à l'œil. Les lames avaient deux particularités frappantes, la lame sombre gravée d'or et le pommeau dans un cristal très résistant au feu. Les armes avaient été construites pour un manipulateur du feu, lui permettant ainsi de canaliser la chaleur dans le pommeau pour se rependre dans le cristal qui allait jusqu'au centre de la lame, la chauffant à blanc pour effectuer davantage de dégâts.

Les yeux toujours clos, L étirait les mains pour venir caresser les armes devant elle, glissant les doigts amoureusement sur la surface tiède. Elle connaissait par cœur le design des meurtrières et auraient pu les retrouver parmi un tas d'armes les yeux bandés. Sans ouvrir une seule fois, les yeux, elle les sortait de leur lit d'or et refit-le même exercice de découverte que plutôt. Elle s'attardait un peu plus sur les gravures qui représentaient le langage de Flamen. Puis elle se soulevait en les attrapant par la garde de cristal. La pierre lui brûlait presque la paume, résultait de la température ambiante. Paisiblement, elle se plaçait en position, la main droits au-dessus de la tête la lame pointer vers l'avant et la gauche la plus basse également pointer vers l'avant. L'acier se trouvait très près de son corps, signe qu'elle avait appris à combattre ainsi. Elle fit un pas vers l'avant, appréciant le poids combien familier des jumelles. À chacun de ses mouvements, les épées frôlaient son corps, parfois irritait la peau ou la coupait très légèrement.

Un maître d'arme aurait pu rapidement remarquer que le Kata qu'elle répétait était un style de combat pour un homme svelte sans réelle forme. Mais il n'y avait pas que ceci, s'il avait pu avoir la chance d'examiner et de toucher les jumelles. Il aurait rapidement réalisé, qu'elles n'avaient pas été designer pour une femme, mais plutôt pour un homme. Pourtant, la guerrière ne semblait pas trop en être incommodée. Pivotantes sur elle-même, les lames sifflaient dans l'air avant de rencontrer une résistance. À son tour, Sören, c'était levé et venait de s'attaquer à sa maîtresse. Tel un miroir, tous deux commencèrent une danse mortelle. Elvira connaissait la danse par-cœur et ne s'occupait donc plus d'ouvrir les yeux. Elle se concentrait simplement sur les jumelles, leur poids, leur longueur, le bruit qu'elles offraient en frappant les armes de l'Insécateur.

Elvira ne connaissait aucunement l'histoire des jumelles, tout ce qu'elle savait était qu'elle était un cadeau qui avait été offert autrefois à la faille Tertia pour les récompenser. Elle ignorait en quoi, elle ne connaissait aucunement la signification ou même l'importance et devait avouer s'en foutre un peu. Tout ce qu'elle savait, était qu'elle aimait ses armes, qu'elle ressentait quelque chose de très différent quand elle les tenait en mains. Un sentiment particulier et familier. Elle n'aurait pas pu expliquer correctement, mais elle sentait une synergie qu'elle ne voulait absolument pas perdre. Ils accélérèrent leur danse, laissant le son des coups remplir le temple du feu.
Code by Joy

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1116

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum