[ Clos ] So nah, so fern [ Solo / Contrainte ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] So nah, so fern [ Solo / Contrainte ]

Message par White Tama le Lun 6 Juin 2016 - 23:03



[ Contrainte n°3 : Faire intervenir des Pokémon étrangers ]

Depuis son retour au manoir, le garçon avait tout fait pour éviter de croiser du monde. Il était resté cloitré dans sa chambre sans en sortir une seule fois et cela durait depuis cinq jours. Evidemment, on lui apportait ses repas mais il préférait ne voir personne. Allongé sur le dos, il repensa alors à son retour de l’Auberge Sasabe. Doucement, il ferma ses yeux et repensa à cette nuit…

***

Il faisait nuit noire quand White regagna la demeure du maître. Il y avait les quelques gardes en faction qui le laissèrent passer mais sinon, il ne croisa le chemin d’aucun domestique, encore moins le conseiller ou le maître. Tant mieux. Sur la pointe des pieds, le guerrier regagna rapidement ses appartements et une fois sur les lieux, se prit d’une soudaine envie de prendre un bain bien chaud. Pas parce qu’il se sentait sale (un peu quand même) mais parce que l’eau combinée à des lotions médicinales avait un effet curatif et apaisait les douleurs. Aussi, il prépara le nécessaire et profita de cet instant pour calmer ses douleurs mais aussi ses peines. White y resta une bonne demi-heure et lorsqu’il sortit du bain, les bougies s’éteignirent subitement plongeant ainsi la salle dans l’obscurité. Pris d’une soudaine panique, le garçon eut son rythme cardiaque qui s’accéléra et la voix tremblante, il osa briser le silence :

« Qui… Qui est là ? »

Mais il n’obtint pas de réponse. Angoissé, il se cogna dans les lotions qu’il avait utilisées plutôt, renversant les poudres mais aussi les liquides curatifs. Rapidement, il sentit une poigne lui attraper le poignet droit et en quelques secondes, le garçon fut entravé de tout mouvement. White tenta de se débattre mais n’y arriva pas, c’est alors qu’une voix vint lui murmurer à l’oreille :

« Si tu as peur des ténèbres… tu n’as qu’à en devenir une… »

Cette voix, White la reconnaissait et calmement, il cessa de se débattre. Comment le maître avait-il su qu’il était rentré ? Un garde le lui aurait dit ? Enfin aller réveiller Rashawn pour cette futilité… Mais étrangement, ses paroles semblaient avoir un effet sur le garçon. Haletant un peu, il osa demander ce qu’il entendait par « en devenir une ». Le maître relâcha son emprise sur le garçon et demanda à son Démolosse de rallumer les bougies.

« Tu pourrais devenir Maître des Ombres et dompter cette peur qui t’envahie. » répondit-il en posant son indexe sur le torse du garçon. « Mais tu es encore trop faible et peu expérimenté dans cette branche. ». Rashawn exerça une pression qui fit rapidement mal à White. « Et tu as déjà décidé où tu voulais aller. »

Sur ses mots, Rashawn quitta la salle en compagnie de son Pokémon, laissant un White perplexe. La voie des Ombres ? Qu’est-ce que c’était encore ce truc ?

***

Du grabuge le réveilla aussitôt. Assis sur son lit, le garçon se demanda alors ce qu’il pouvait bien se passer dans le hall pour qu’il y ait autant de cris. Intrigué mais se sachant honteux d’avoir « fuit », il hésitait à descendre. Qu’allaient penser les autres personnes ? Et puis l’idée de sortir alors qu’il s’apprêtait à faire nuit ne l’enchantait guère… Cette hantise de la « nuit » l’angoissait toujours autant. Mais un serviteur vint à sa rencontre et le convia à se rendre en bas, ordres du maître. Inutile de le décevoir encore et contraint, White suivit l’employé qui l’emmena alors dans une grande salle du manoir.

« Voici donc le cher disciple de Rashawn ! »

White haussa un sourcil ; qui était cet énergumène qui s’approchait de lui ? Le garçon ne répondit pas et laissa alors l’étranger l’observer. Son attitude était plus que dérangeante quand ce dernier scruta le jeune homme de haut en bas. D’ailleurs, c’était quoi cet accoutrement des plus étranges ? L’inconnu portait des vêtements peu communs dont les manches étaient très ouvertes au bout et sa chevelure de feu était très longue, limite à toucher le sol. White remarqua aussi qu’il y avait des « oreilles » au niveau du bandeau entourant son crâne (c’était nouveau ça ?) et son visage était maquillé. De plus, il était pieds nus... Les beaux jours étaient là mais quand même, un peu de courtoisie non ? White n’appréciait déjà pas ce nouvel arrivant, qu’importe qu’il soit important ou non.

« En effet, voici White, un jeune Flamenois que j’éduque. » commença alors le maître.

White ne put s’empêcher de faire la moue par le verbe « éduquer » employé. Ça se disait ça pour une personne ?! Il aurait pu employer un autre verbe comme « occuper » ou « former ». Non, dans ce qu’il venait de dire, on avait l’impression que le garçon n’était qu’un Pokémon sauvage alors que bon, il savait se tenir quand même !

« White ? Intéressant » murmura l’espèce de détraqué déguisé. « Enchanté, je m’appelle Shinhwa. »

Il tendit sa main dans la direction du brun en guise de salutation. Un peu hésitant, White ne put refuser cette « main tendue » et la serra. Par contre, la sensation de toucher fut totalement différente. Sa main était étrange : non seulement elle était bleue (de la peinture ?) mais ses doigts étaient longs et fins, et légèrement… poilue ? Cet homme était vraiment étrange et White se demanda même s’il s’agissait d’un humain… Sur cette pognée de mains échangés, les deux hommes se mirent à parler, délaissant le garçon un instant.

White en profita pour lancer un regard dehors, voyant que le soleil n’allait pas tarder à se coucher. Encore quelques secondes et les derniers rayons solaires disparurent. Un frisson traversa le garçon et l’angoisse d’être plongé dans l’obscurité l’envahit subitement à tel point que sa respiration commença fut saccadée comme s’il venait de faire un effort. Un employé s’empressa d’allumer les lanternes et le crépitement du feu fit sursauter White qui regarda alors la flamme vaciller.

« Un souci jeune homme ? » demanda alors Shinhwa

White ne répondit pas et ne pouvait plus ouvrir la bouche sans laisser sortir le moindre son. Voyant la détresse de son jeune disciple, Rashawn demanda alors à son invité de remettre cette conversation demain, prétextant une excuse comme quoi White était fatigué de ses entraînements. Ce dernier fit signe à l’un de ses employés de ramener le jeune homme dans sa chambre pour qu’il se repose.

« Je vois… » murmura Shinhwa. « Ça promet d’être amusant. » termina-t-il en souriant.

L’étranger se mit à rire sous le regard étonné du maître qui ne comprit pas pourquoi.


En plein milieu de la nuit, un Rattata s’engouffra dans les jardins à la recherche de baies. Eclairé de la pleine lune, il parvint à se faufiler entre les différentes variétés de plantes, reniflant la terre. Il était sur une piste ! La souris arriva enfin à trouver son repas du soir et s’empressa de se jeter dessus pour y planter ses crocs. Elle dévora le fruit tout en savourant ce plaisir nocturne. Malheureusement, elle ne se doutait pas un instant qu’un Medhyena s’approchait du souriceau en toute discrétion. Le chien se jeta sur le Rattata la gueule ouverte. La souris violette se mit à hurler tandis que son agresseur la faisait secouer dans tous les sens. Elle parvint à le blesser, forçant ce dernier à la relâcher. Ces cris soudains attirèrent l’attention de deux gardes qui faisaient leur ronde dans le coin.

Cependant, ils ne virent pas deux Pokémon se battre mais une dizaine de Rattata qui s’en prenaient au pauvre Medhyena. Ils tentèrent de les effrayer avec leurs lances mais les bestioles grouillaient de partout et cela faisait un boucan d’enfer, surtout que les rats s’éparpillaient un peu partout suite à leur intervention ratée. L’un des hommes demanda donc de l’aide pour virer ses bestioles avant qu’elles ne fassent plus de dégâts. Sur la scène, il ne restait plus que le petit Medhyena mordu de partout et agonisant, seul. Jusqu’à ce qu’une ombre apparaisse. Cette silhouette qui ressemblait fortement à un Pokémon bipède s’approcha du chien qui gémissait de douleur. De ses mains, elle récupéra le blessé et sauta de murets en murets pour rejoindre les étages supérieurs.

Un bruit réveilla alors White ; ce n’était pas les gardes qui couraient après les Rattata car ça il avait appris à vivre avec (ces bestioles grouillaient dans les caves et adoraient dévorer leurs réserves de céréales). Non, c’était plutôt comme si quelqu’un avait sauté de son balcon. Un peu endormi, il se redressa afin de s’assoir sur son lit et regarda alors vers le balcon de sa chambre. Il n’était pas complètement réveillé mais la silhouette qu’il vit lui sembla trop petite pour être un garde et l’espèce de chevelure immense vacillant comme un brasier au rythme de la brise l’en dissuada. Un Pokémon ?

« Qui est là ?, questionna alors le brun, la main sur le manche Elitiste

- Eh bien tu m’as déjà oublié ? Tu as une mémoire de Magicarpe pour un Humain. »

White soupira aussitôt puisqu’il avait reconnu la voix de l’invité plus qu’étrange. D’ailleurs ce dernier s’avança suffisamment pour que la lanterne de chevet l’éclair et que le brun puisse le voir correctement. Son attention se porta alors sur la chevelure de Shinhwa qui ne ressemblait pas au braiser qu’il avait aperçu. Aurait-il rêvé éveillé ? Puis il regarda alors le Medhyena qu’il tenait dans ses mains.

« C’est quoi ce Pokémon blessé ?

- La raison de ma venue. Il a été sauvagement attaqué par une bande de Rattata et il a besoin de soins, répondit calmement Shinhwa qui déposa alors le chien blessé sur le lit.

- Il y a un Guérisseur au manoir, il est le mieux placé pour s’occuper de ce Pokémon, protesta White parce que cela allait tâcher ses draps.

- Non. Je veux que ce soit toi qui t’en occupe. »

Le ton qu’employa Shinhwa étonna White. Quoi ? Qu’il s’en occupe ? Mais il n’était pas Guérisseur et il était encore loin d’obtenir ce titre ! Le brun sortit de son lit, légèrement énervé par son comportement et se présenta devant l’invité qui le regarda avec insistance.

« Hors de question ! Je suis certes Défenseur mais je suis loin d’avoir les capacités pour m’occuper d’un tel blessé. Vous devriez l’emmener avant que cela ne s’aggrave.

- Tu doutes de toi ?, cette question tétanisa le brun. Un large sourire s’afficha sur les lèvres de Shinhwa qui préféra couper son interlocuteur, Depuis ton retour de Tarouga tu fuis la réalité, tu te morfonds dans tes petits appartements princiers. Tu n’avanceras jamais si tu restes sur un échec, White Tama. Tu n’en vaux vraiment pas la peine finalement. »

Comment connaissait-il son nom ?! Rashawn n’avait jamais mentionné son nom de famille. Alors ça voulait dire qu’il était au courant concernant sa relation avec Sandovan ? Sûrement vu comme ce dernier le regardait de haut, ayant frappé là où ça faisait mal. White serra les poings ; il ne pouvait pas se laisser avoir aussi facilement. Mais pendant ce temps, le Medhyena souffrait et n’arrêtait pas de gémir de douleur. Il regarda alors l’intrus se pencher vers le Pokémon pour le récupérer mais le guerrier l’en empêcha en agrippant son poignet.

« Je vais m’en occuper ! Mais je te préviens, ce sera que les premiers soins, tu devras l’emmener auprès du Guérisseur, compris ?

- Ne t’en fais pas, je ne compte pas laisser cette pauvre créature mourir de ton incompétence. » répondit Shinhwa sur un ton moqueur.

White soupira et se mit en face du canidé qui gémissait de douleur. Le garçon inspira un grand coup et commença à regarder de plus près les blessures de son « patient ». Certaines plaies n’étaient pas profondes, aussi White n’eut aucun mal pour les cautériser en ayant pris soin de les désinfecter avant. Le Pokémon se mit à hurler lorsque le Défenseur posait ses doigts chauds sur ses plaies. Sous l’œil attentif de Shinhwa, White s’occupait du blessé avec attention, caressant le Medhyena pour le calmer afin que ce dernier lui fasse confiance et ne vienne pas le gêner dans sa tâche.

L’intervention dura quelques minutes, le Medhyena s’était calmé et ne semblait plus autant souffrir qu’avant. White passa sa main sur son front pour l’essuyer et se sentit victorieux. Il n’avait plus fait de « soins » sur autrui depuis son obtient de sa classe Défenseur. Shinhwa posa alors sa main sur l’épaule du garçon :

« Tu vois quand tu veux, tu peux le faire. Je vais l’emmener au Guérisseur. Repose-toi. »

Shinhwa prit les devants et récupéra le Medhyena dans ses bras. Mais avant qu’il ne quitte les appartements de White, ce dernier l’arrêta :

« Tu débarques comme ça, enfin tu es qui finalement ? Un allié ou un ennemi ? Es-tu venu jusqu’ici pour m’humilier ?

- Je te l’ai dit, je m’appelle Shinhwa, mais tu peux m’appeler Shinhwa le Sage aussi, répondit-il sur une pointe d’humour.

- Te fous pas de moi !

- Pour le moment, ni l’un ni l’autre. Sa voix était devenue plus calme, plus sérieuse. Je suis seulement de passage pour revoir un vieil ami de mon maître. »

Sur ces mots, Shinhwa quitta définitivement la chambre tandis que White s’apprêtait à le questionner encore. Mais c’était qui ce type ? Et cet accoutrement et ses manières de surgir comme ça ?! Mais soudain, un rongeur apparut de son balcon, puis un second. Ni une ni deux, White se précipita pour récupérer sa lame et tenta d’effrayer ces sales bestioles avant qu’elles ne viennent ronger ses meubles et vêtements !

Au lendemain, après une nuit plus que mouvementée à chasser les Rattata du manoir et même quelques Keunotor qui avaient décidé d’envahir les jardins, White sortit finalement de sa chambre pour prendre des nouvelles du Medhyena auprès du Guérisseur. Apparemment, le canidé allait beaucoup mieux mais avait besoin de repos et quand ce dernier félicita le garçon pour son intervention, il ne put s’empêcher de rougir. Cependant, il ne resta pas plus longtemps et quitta la salle de soin pour se rendre dans le hall.

Il y avait de l’agitation puisque Rashawn était présent avec quelques gardes. Visiblement, ils avaient réussit à chasser les Rattata en tuant au passage quelques uns mais malheureusement pour eux, ces bestioles se reproduisaient trop vite. Un sujet à traiter de toute urgence s’ils ne voulaient pas voir leurs réserves disparaître. Par contre, White ne vit pas Shinhwa aux côtés de Rashawn et lorsqu’il lui demanda où il se trouvait, on lui annonça qu’il était partit.

« Dommage…, regretta presque le garçon

- Tu le regrettes ? Je pensais que tu ne l’aimais pas.

- Non ! tenta-t-il de se rattraper. C’est juste qu’il semble en savoir plus sur moi que moi-même…

- Peut-être parce qu’il te connaissait avant cette « rencontre ». »

Encore du mystère ? Mais ces gars ne pouvaient-ils pas être plus clairs à la fin ?! White soupira une nouvelle fois en regardant son maître quitter les lieux. Malheureusement pour lui, le conseiller vint le rejoindre et lui ordonna alors d’aider les employés à chasser les Pokémon sauvages qui avaient élu domicile pendant la nuit.

« Ordre du maître ! Allez, sers à quelque chose !! »

Comme un coup de pied aux fesses, le Flamenois fut contraint de faire le ménage afin de chasser les envahisseurs. Plusieurs Rattata avaient mis des céréales dans leurs joues pour en ramener le plus mais ces petits nigauds en faisaient tomber dans leur course pour échapper aux humains. Les céréales étaient cependant vite dévorées par les Roucool qui venaient picorer à même le sol. Il était temps de faire quelque chose au sein de ce manoir !

_________________
avatar & signature  : @yosakuh


avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1713

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum