[ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Dim 19 Juin 2016 - 10:10

« N’est-ce pas magnifique, très chère Sérénité ? Toute cette étendue blanche à perte de vue et pourtant parfaitement plate… Tu n’as pas pu connaître cela bien sûr, mais à Alyphir, jamais je n’ai vu de la neige en plaine. On en trouvait seulement dans les zones escarpées du massif. Oh, il neigeait parfois en ville, mais vu que la ville elle-même se situe à bonne attitude dans la montagne… »

La petite Embrylex ne disait rien, observant sans broncher le monologue de son dresseur. Elle aimait bien l’écouter parler. Il avait une jolie voix, calme, apaisante, qui plaisait beaucoup au petit Pokémon de pierre. Elle n’écoutait pas vraiment ce qu’il disait et de toute manière, elle comprenait mal le langage humain, mais sa voix chaude et enjouée sans pour autant être trop puissante sonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. C’était d’ailleurs pour ça qu’elle avait choisi de rester avec lui : ses parents, son frère et sa sœur étaient tous de grosses brutes qui passaient leurs journées à grogner voire à hurler dans la tanière :

-Et gre gre greuh par-ci, le terrier est trop petit
-Et gre gre greuh par là, c’est pas ma faute à moi !
-Et gre et gre, on a faim, c’est quand qu’on mange !


Et elle hein ? C’est quad qu’elle pouvait dormir avec tout ce boucan ! C’est vrai qu’elle avait toujours été plus calme que le reste de sa famille, mais enfin quand même ! Finalement un jour, elle avait décidé qu’elle en avait assez et s’était échappée du terrier familial. Elle avait creusé loin, très loin de sa montagne natale, afin de trouver un endroit où être tranquille.
Et elle avait finalement atteint une zone un peu plus calme d’où cet homme l’avait délogé parce que, de ce qu’elle avait compris, elle faisait peur à une fille. Rooooh mais même chez les humains ça criait tout le temps ? Mais le garçon lui, n’avait pas perdu son calme et avait calmé son amie en un rien de temps. Puis il lui avait demandé si elle voulait venir avec lui et il lui avait même offert à manger ! Ici, les pierres qu’elle forait n’avait pas le même goût que dans la montagne mais le monsieur lui en avait offert une comme elle les aimait ! Et comme il avait l’air gentil, elle avait décidé de rester avec lui !
Bon, finalement, son amie humaine n’était pas vraiment méchante ni bruyante, elle avait juste eu peur et avait eu l’occasion de se rattraper par la suite en lui offrant des baies délicieuses qui parfumaient agréablement ses cailloux ! Et puis il y avait eu les voyages avec Gold. Le rêve ! Son dresseur ne l’avait emmenée que dans des lieux calmes, comme ici, où elle pouvait enfin savourer le doux bruit du silence… Même si elle préférait quand même quand ils allaient en montagne : ici, sur la banquise, elle avait un peu froid aux pattes !

Parfois, elle regrettait un peu d’avoir abandonné sa famille mais comme elle les connaissait bien, elle savait qu’il valait mieux qu’elle ne se remontre pas avant un petit moment : son Père, très énervé par la disparition de la petite dernière, était probablement partis tabasser quelques Onix pour passer sa rage et accessoirement leur demander s’ils n’avaient pas vu sa fille. Quant à sa mère, elle avait probablement déjà détruit la moitié de leur montagne natale à la recherche de son bébé. Et son frère et sa seour eux, devaient être ravis d’avoir plus de nourriture, maintenant qu’il y avait une bouche en moins à nourrir au nid.

Quelque fois, elle craignait que Gold et elle ne fassent leur rencontre lors de leurs pérégrinations dans la chaîne Cenosia, mais son dresseur était malin : pas une fois il n’était parti explorer sa montagne natale. Au début, elle avait trouvé ça bizarre qu’il sache aussi facilement quelle montagne évitait, mais ensuite, quand elle l’avait vu plusieurs fois s’accroupir pour regarder le sol, elle avait compris : son dresseur étudiait les empreintes de pas, et il connaissait les empreintes de Tyranocif et il évitait de trop fouiller les endroits où il en trouvait ! Il était plutôt malin ! Et surtout, il était toujours calme, et Sérénité l’aimait beaucoup pour ça. Soudain, elle le vit sortir un appareil de son sac à dos, une sorte de barre en verre transparent dans laquelle flottait une bulle de liquide. C’était rigolo ! Mais elle avait toujours froid aux pattes… Mais son dresseur vit qu’elle tremblait et interrompit ses explications :

« Ah mais tu as froid ! Attends, j’ai ce qu’il te faut ! »

Et il sortit de son sac une grosse pierre plate et ronde de quarante centimètres de diamètre.

« J’avais prévu ça pour ton repas, mais tu peux aussi t’asseoir dessus, tu auras moins froid aux pieds. Mais ne le mange pas tout de suite hein ! »

Il posa la pierre au sol et Sérénité sauta dessus avec soulagement. Enfin elle avait les pattes au sec !

« Comme je le disait, reprit Goldfinger, ceci est un niveau. Cet appareil permet de détecter les changements de relief au niveau du sol aussi infimes soient-ils. Avec ça, je peux détecter la plus infime des variations de niveau dans le sol, la plus petite faille, la plus minuscule crevasse.

Mais tu dois te demander à quoi ça peut me servir ici, et même pourquoi on est là. Eh bien la réponse est simple. L’or que nous cherchons ici – car tu me connais maintenant, avec moi, il s’agit toujours d’or – ne s’est pas formé naturellement. Il s’agirait, selon des histoires que j’ai entendues et dont j’ai vérifié la véracité – d’un ancien vaisseau pirate pris dans les glaces qui aurait sombré quelque part par ici, emmenant avec lui son fabuleux trésor. Quant à savoir comment un bateau pirate a pu s’enfoncer aussi loin dans la glace, c’est un mystère que je compte bien éclaircir !

En temps normal, je n’aurais pas accordé foi à de simples rumeurs mais il se trouve que certaines pièces de ce trésor ont refait surface sur la banquise et leur sceau ainsi que leur date de frappe correspondent avec la date de disparition du bateau pirate et de son butin. Bien sûr, je me suis assuré de l’authenticité de ses pièces auprès de l’archéologue qui les a récupérées et cette légende, plus j’y réfléchis, plus je fais des recherches à ce sujet, plus je me dis qu’il y a un fond de vérité là-dessous. Par exemple, le fameux vaisseau pirate qui aurait disparu il y a trois cents ans, eh bien je l’ai bien trouvé mentionné dans des rapports de police de l’époque qui faisait état de ses attaques sur des cités côtières. Et donc j’ai décidé de venir ici voir par moi-même, même si je t’avoue que je ne comprends pas encore pourquoi ce trésor n’a pas déjà été trouvé…»


Soudain, la bulle dans le niveau s’affola.

« Ah, regarde ! On tient quelque chose. Ici, le niveau de la glace est légèrement plus élevé qu’aux alentours. Ce n’est peut-être rien, mais ça peut aussi vouloir dire qu’il y a quelque chose là-dessous qui a fait s’élever le niveau général de la mer qui nous entoure à cet endroit précis. En fait, je ne serais pas surpris qu’il y ait de l’eau quelque part sous nos pieds avec un vieux navire dessus. Mais hélas, ma méthode n’est ni précise ni sûre… Ah, si j’avais été maître de l’eau ! J’aurais pu obtenir la topographie des lieux en un instant ! Sans parler de forer la glace… Mais heureusement, j’ai conçu un palliatif ! »

Le jeune homme sortit de son sac une autre pierre, en forme de pointe cette fois. Elle faisait bien trente centimètres de long et semblait assez épaisse.

« Forer la glace, c’est comme transpercer du cuir pour le coudre. Mieux vaut utiliser une aiguille qu’un marteau, autrement dit concentrer sa frappe en un seul point ! Attention Sérénité, ça va peut-être faire du bruit. »

Et avec sa maîtrise, il souleva le coin de pierre dans les airs tandis que Sérénité se bouchait les oreilles. Puis il l’enfonça brutalement dans le sol, à l’endroit même où le niveau avait détecté une faille. Aussitôt, une lézarde se forma sur la banquise, courant dans les deux sens autour de l’épicentre de l’impact provoqué par Gold sur une distance d’environ cinq mètres. Puis un bloc de glace s’effondra devant ses pieds, révélant une galerie qui s’enfonçait dans la banquise. Mais plutôt que de partir l’explorer, il préféra suivre la fissure qu’il avait créée tout en expliquant à Sérénité :

« Règle numéro un du gentleman, toujours être conscient des conséquences de ses actes. Avant d’aller explorer, je veux être sûr que personne, humain ou Pokémon ne s’est retrouvé piégé dans un trou que cette fissure aurait ouvert un peu plus loin. Cela gâcherait quelque peu ma joie si jamais nous trouvions ce trésor ! »
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Elvira Greyhunt le Mer 22 Juin 2016 - 22:57



Le vaisseau pris dans la glace.

Avec Goldfinger

Le bateau avait quitté le port de Fla'Or, mais avait pris racine dans une petite baie aux eaux cristallines. L'équipage s'affairait à leur travail habituel et certain devaient même s'assurer que le bateau ne devait pas rester pris dans la glace, la brisant parfois grâce à leur maîtrise de l'eau. Ils étaient au arrêt depuis deux jours. Elvira se trouvait en ce moment même dans la cabine de Flint, attendant des explications qui ne venaient pas.

‘'Pardonne-moi Bella, mais il va falloir rester plus longtemps, un nouvel imprévu est venu frapper à notre porte.'' Déclarait le pirate avec nonchalance.
‘'Sérieusement Flint ? Nous avons déjà trois jours de retard et tu veux encore attendre ici ?''
‘'Oh Bella, mais ne me regarde pas avec ces yeux, ils me font frissonner de plaisir !'' La taquinait-il.
‘'Flint ! Tu m'avais promis !'' Soufflait-elle exaspérée.
‘'Je sais Bella, mais tu sais comment sont les pirates ? Ils ne sont jamais fiables…'' Dit-il en essayant de s'excuser.
‘'Alors, tu insinues que je ne peux plus te faire confiance ?'' Reprit-elle la voix vibrante de colère.
‘'Je n'ai pas dit ça, mais mon contact a eux quelques pépins…'' Plaidait-il pour lui-même.
‘'Flint…'' Laissait-elle échappée avec un soupir de découragement.

Ce n'est pas qu'elle n'appréciait pas Fla'Or, elle y avait même fait une bonne rencontre. Elle avait même pu visiter un peu plus en profondeur la grande bibliothèque, elle avait découvert de nouveaux contes et la véritable origine du conte que sa mère lui lisait quand elle était jeune, mais voilà, la ville de glace commençait lentement à l'ennuyer. Il y avait sûrement bien des choses qu'elle n'avait pas eues, mais le grand froid n'était pas quelque chose pour elle et elle avait bien hâte de retrouver sa destination finale. Elle avait une impression bizarre, elle avait l'impression que si elle restait plus longtemps ici, quelque chose allait arriver. Étrangement, elle était devenue nerveuse, elle ne pouvait dire le pourquoi, mais c'était devenu un sentiment pressant.

‘'Ne fais pas cette tête Bella'' Flint c'était rapproché, venant pénétré son espace personnel, comme il le savait si bien faire. Le pirate ne semblait pas voir l'espace personnel des autres comme une chose nécessaire. ‘'Te voir ainsi me pince le cœur, que puis-je faire pour toi pour t'offrir un sourire ou même t'entendre me crier après ?'' Il attrapait son menton, l'obligeant à lever la tête sur sa haute stature. Elle avait toujours détesté ceux qui ne respectaient pas son espace. Elle avait la plus grande des difficultés à accepter les gens aussi proches d'elle, c'était pour elle un signe de confiance absolue, mais avec Flint, elle avait fini par abandonner.

Il c'était toujours présenté ainsi, très proche des gens, s'installant là où le mal l'aise était le plus susceptible de s'installer. Il avait immédiatement sut en la regardant la première fois qu'elle était un personnage prude qui n'avait jamais été proche de personne. Au départ, il l'avait fait pour la taquine, voir son visage si froid prendre des couleurs, il avait voulu jouer avec elle pour y voir les failles les plus frappantes, maintenant, il ne savait plus. Elle ne grondait plus à son approche, avait-elle accepté sa présence ? Ou simplement abandonnée de se battra avec lui ? Dans tous les cas, il ignorait s'il devait se réjouir ou non. L'expression faciale de la jeune femme était neutre, voir un peu triste. Elle pouvait presque lire une soupçon de tristesse dans le regard brun du grand pirate. Elle disait presque parce que Flint était l'un des rares cas donc elle n'arrivait pas à cerner. Malgré son imposante stature et son aura dégoulinant de mauvais garçons, elle n'était pas entièrement sûre de le détester. C'était des émotions mélangées. La seule chose qu'elle avait réalisée à son rapport était qu'elle était devenue bien plus tolérante.

‘'La prochaine fois qu'il y aura une tempête, je te garderais avec moi et te ferais tenir la barre, ça te dit ?'' Elle l'observait une nouvelle fois, son regard semblait sincère et elle soupira, acceptant son offre. L'idée n'était pas si déplaisante, navigué le bateau pourrait être une expérience plaisante.‘'D'accord, j'abandonne… Tu as gagné… J'aimerais bien revoir une nouvelle tempête… Elles ont quelques choses de spéciales.'' Elle avait presque un sourire rêveur, repensant à ça toute première tempête. Flint en profita pour poser ses lèvres sur les siens. Pressent gentiment en lui volant un baiser à son insu. Il lui fallut quelques secondes avant de bien réaliser qu'elle s'était fait avoir. Son visage vira d'un rouge cramoisi et sa voix s'élevait dans un cri rempli d'indignation et de colère tandis qu'elle lui envoyait quelques coups au torse. L'homme s'éloignait dans un grand rire moqueur, ouvrant la porte de la cabine du capitaine en l'invitant à sortir au grand froid. Elvira attrapait son manteau de fourrure et sortait en grand vent, dévalant les marches sous la voix moqueuse du capitaine. ‘'Tu n'auras qu'à m'avertir quand tu voudras tenir la barre du capitaine !'' Un torrent de rire s'étirait sur le pont, les matelots maintenant habitués aux chamailleries des jeunes gens. Elle se promis qu'elle finirait par ce vengé de cet homme, qu'elle lui ferait payer toutes les farces qu'il lui avait gentiment offertes.

Rapidement, elle sauta sur le pont qui la venait sur une berge. Par la suite, elle escalada furieusement la pente qui s'éloignait du bateau, pour aller prendre un peu d'air. Ses pas s'enfonçaient doucement dans la neige semi-dure, laissant s'étirer vers le ciel le son de la neige froissée. L'air glacial au sens de la jeune femme la transperçait, pénétrant chacun des couche pour venir taquiner ses muscles. Elle était heureuse que Sören fût à l'intérieur de sa Pokéball, sinon ils auraient eu le droit à un bain de sang. S'éloignant du bateau, elle en profita pour explorer un peu plus les alentours, de toute façon, elle n'avait pas grand-chose de mieux à faire. Malgré la blancheur aveuglante, la froideur exécrable et la colère de la jeune femme, elle finit par trouver un peu de paix dans tout ceci. La dame du feu, était peu habituée à la température aussi froide, mais commençait à si faire un tout petit peu. La jeune femme méditait lentement sur une potentielle vengeance envers Flint quand un son attirait son attention. Attirer était une faible expression pour qualifier la surprise qui avait frappé la jeune femme. Elle ne c'était pas attendu à tel phénomène dans ce paysage désertique.

Dans une pointe d'inquiétude et de curiosité, la jeune femme continua donc sa montée, terminant par arriver sur une plate-forme bien solide. Devant elle, il y avait une plaine blanche et bleu ou des pics de glace sortait parfois. À sa gauche, elle, il y avait une nouvelle pente où elle semblait croire que le son s'était élevé et à sa droite qu'une nouvelle plaine désertique. Elle continuait son accession, retrouvant une autre plate-forme qui s'élevait à perte de vue. Il y avait par contre des rochers de glace et d'autres pics qui sortaient du sol, offrant de bonnes cachettes pour des étrangers ou autres. Elle se mit donc à marcher, posant simplement par précaution sa main droite sur la garde de l'une des jumelles qui ne bougeaient jamais de son dos. Elle c'était bien aventuré quand elle entendit la glace se fissurer sous l'un de ses pieds, puis elle remarquait la longue fissure qui se trouvait à moins d'un bas qu'elle. Elle ne venait pas d'elle, mais plutôt de la direction en face d'elle, de l'autre côté de l'un des pics. Elle ne pouvait donc pas voir ce qui se trouvait de l'autre côté, mais pour le moment, elle s'inquiétait davantage de ce qui se trouvait sous elle. Avec la plus grande des précautions, elle reculait d'un pas, mais le tout n'eut pas l'effet désiré et la glace se déroba sous elle. Tout en poussant un juron à faire rougir n'importe qui, elle tomba un peu plus basse, se débattant avec la neige et la douleur de la chute.

Décidément, tous les maux du monde lui tombaient dessus.
Code by Joy

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Dim 26 Juin 2016 - 22:03

La petite ninja courrait dans tout les sens sur la banquise , elle voulait améliorer sa vitesse sur la glace au cas où elle devrait se battre dans cet environnement. Elle ajoutait sa maîtrise de la vitesse dans sa course, son Kumo avait du mal à la suivre du coup il se posa à un endroit précis et Akatsuki compris qu'elle pouvait courir dans tout les sens tout en restant près de son Pokémon.

Quand Akatsuki courait avec sa maîtrise de la vitesse, elle glissait rapidement si elle n'allait pas à une vitesse très élevée dès le départ. Quand elle atteignait cette vitesse, on avait l'impression que toute sa course n'était qu'une très longue glissade . Cette illusion était due au rythme très lent de ses jambes qui contraste trop avec sa vitesse incroyable.

Ce qu'Akatsuki préférait, c'était d'augmenter sa vitesse à un niveau inimaginable en courant en cercle pour enfin foncer dans un gros tas de neige et faire voler la neige dans tout les sens. Même si c'était marrant, c'était quand même dangereux car la glace sous les pieds de Akatsuki fondait à cause de la chaleur générée par la très grande vitesse de la ninja.

Du coup elle décida d'améliorer sa vitesse normale qui n'aura aucune chance de faire fondre la glace.

- Viens t'entrainer avec moi, je n'utilise plus ma maîtrise et puis si tu reste comme ça , tu vas attraper froid, tu vas  geler et tu devenir un glaçon!

Kumo se leva directement par peur de devenir un glaçon. Bien sûr il n'allait pas devenir un glaçon si il ne bougeait pas. Il pouvait à la limite geler mais pour devenir un glaçon il fallait qu'il dans de l'eau que gelais ensuite. Ça Akatsuki le savait très bien et elle savait aussi qu'il fallait toujours exagérer un petit peu pour convaincre son Arcko.

Ils entraînèrent leur vitesse toute la matinée...

- Hé tu sais quoi? J'ai une idée pour améliorer notre vitesse et notre vitesse d'attaque!

- Koooo?

Akatsuki vit l'air curieux du Arcko, elle roula plusieurs boules de neiges pour enfin former dix bonhommes de neiges. Enfin pas vraiment des bonhommes de neige car ils n'avaient aucun bras et aucun visage . Puis Akatsuki numérota ces bonhommes de neige de un à dix. Puis elle tenta de déplacer un rocher en le portant. Mais il était trop lourd donc elle eu l'idée de le faire rouler , il lui manquait alors juste un peu de force.

- Viens m'aider s'il te plait.

Tout deux ils réussirent à déplacer le rocher jusqu'à l'endroit où Akatsuki voulait le placer.

- Alors je vais t'expliquer. J'ai placé dix bonhommes de neiges de façon à ce que le premier sois à deux mètres du deuxième, le deuxième à deux mètres du troisième et ainsi de suite jusqu'au numéro dix. Le but étant de détruire les bonhommes de neige le plus rapidement possible et dans l'ordre. À côté , l'autre personne devra courir en spirale autour du rocher pour agrandir l'écart qui le sépare du rocher. Cet écart servira aussi de chronomètre pour l'activité avec les bonhommes de neige. Bon tu commences !

Kumo utilisa une technique assez particulière pour détruire les bonhommes de neige. Il sauta sur le premier bonhomme et il s'appuya très fort dessus pour sauter et atteindre le deuxième bonhomme il avait tellement forcé sur le saut que le premier bonhomme se cassa. Il continua ainsi de suite . Quand sauta du neuvième bonhomme pour atteindre le dixième, il n'atterrit pas dessus . Il frappa le bonhomme avec sa queue avant de le toucher avec ses pattes . Et il détruit le dixième bonhomme.

- Neuf tours ! C'est pas mal! C'est mon tour maintenant!

Akatsuki répara les bonhommes de neige et elle commença son activité. Elle n'avait pas de technique particulière, elle courait de bonhommes en bonhommes tout en les coupants chacun leur tour avec son katana . Pendant quelle courait, une grosse fissure se forma dans la glace. Elle n'eut pas le temps de la remarquer qu'elle tomba dedans.

Heureusement pour elle, elle eut le réflexe de planter son katana dans la glace pour stopper sa descente. Elle remonta plutôt facilement .

- Kumo! Vient voir j'ai vu un truc marrant dans la fissure.

Le Arcko se dirigea alors vers sa dresseuse.

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Lun 27 Juin 2016 - 23:23

« Allez, un dernier effort ! Ho hisse ! »

Gold poussait de toutes ses forces sur l’arrière-train du Pokémon des glace. L’Amagara, qui n’était pas très svelte, s’était retrouvé coincé dans la pente qui s’était ouverte sous ses pieds, les pattes avant sur le plat tandis que l’arrière de son corps s’était enfoncé dans la crevasse qui s’était ouverte par surprise.

Sérénité, aux côtés de son dresseur, poussait de toutes ses forces pour l’aider. Malgré sa petite taille, Gold avait souvent pu remarquer qu’elle était très forte. Finalement, en conjuguant leurs efforts, ils arrivèrent à remettre le dinosaure gelé sur un sol plus stable. Ce dernier les regarda, leur fit un grand sourire et partit rejoindre son troupeau qui s’était prudemment éloigné de la fissure.

« Je crois bien, ma chère Sérénité, qu’il n’a pas réalisé que j’étais la cause de sa chute… Mais peu importe. Il va bien et c’est le principal ! Ah, je dois dire que cette activité physique m’a fait le plus grand bien ! Non pas que manœuvrer des Pokémon imposants soit ma spécialité, loin de là même, mais ce Pokémon est du type Roche et le fait de pouvoir interagir avec mon élément est quelque chose de très familier pour moi, une chose que je ne peux malheureusement pas faire ici au milieu de toute cette glace.

Jusqu’ici, j’ai passé mon temps à explorer des montagnes et des grottes, des endroits où la pierre est omniprésente, et on peut voir ma situation présente comme une sorte de baptême du feu… Enfin, de la glace en l’occurrence. Mais bon, même ici on peut quand même trouver de la Roche. Chez des Pokémon par exemple. »

Sérénité était d’accord avec lui, il n’y avait pas beaucoup de roche par ici, mais il y en avait quand même un peu. Par exemple, il y avait cette magnifique pierre plate dans le sac de son dresseur qui lui faisait très envie. C’est qu’elle avait faim après tout cet effort fourni pour dégager l’Amagara !

Mais son dresseur se rendit rapidement compte qu’elle avait faim, et il lui offrit ka pierre qu’elle avait auparavant utilisé comme marchepied. Sérénité la dévora. Maintenant, elle s’était habituée à la sensation de la neige et de la glace sur ses pattes, et avec un peu de chance, elle n’en aurait plus besoin.

Gold attendit qu’elle ait fini de lancer, puis il lui lança gaiment :

« Bien, continuons ! »

Et les deux compagnons continuèrent de suivre le cours de la fissure, aidant au passage un petit Tiplouf qui essayait désespérément de sauter pour remonter.

« Ah, soupira Gold, tant d’amateurisme de ma part, cela ne me ressemble pas ! Mais bon, c’est en me trompant que j’ai toujours appris le mieux et je devais impérativement apprendre à connaître ce terrain pour continuer ! »

Comme d’habitude, Sérénité ne suivait plus son dresseur lorsqu’il partait dans ses délires de « culture humaine », mais elle s’en fichait. Sa voix, elle, était toujours aussi douce !

Finalement, le duo arriva jusqu’à une zone où la pente de la fissure se faisait plus douce, signe qu’elle se terminait bientôt. Goldfinger remarqua ce fait et ne manqua pas d’en informer Sérénité :

« Très chère, je pense que nous arrivons bientôt au bout de cette faille. Nous pouvons considérer notre mission de secours comme terminée. En revanche… »

Piqué par une inspiration soudaine, il sortit son niveau de son sac et s’exclama :

« C’est bien ce que je pensais ! Ici aussi le niveau n’est pas stable. Il y a donc potentiellement quelque chose là-dessous ! Et vu la pente douce qu’il y a ici, je pense que nous pouvons considérer cela comme une invitation à descendre, qu’en penses-tu ? »

Sérénité s’en fichait, elle irait là où irait son dresseur et ce serait très bien ! De toute façon, il y aurait autant de neige et de glace ici qu’en bas alors perdu pour perdu… Elle laissa son dresseur la prendre dans ses bras, puis Goldfinger se laissa glisser le long de la pente glacée.

Environ deux mètres plus bas, il rencontra une surface plane, et profita de cet arrêt pour épousseter ses vêtements et en chasser la neige qui avait giclé dessus durant la descente. Un chemin souterrain en pente semblait s’étendre juste devant lui, et il l’emprunta, curieux de voir où cela pouvait le mener. Il n’eut pas à attendre bien longtemps pour avoir confirmation qu’il était sur la bonne piste : cinq cents mètres devant lui, il trouva un vieux journal à moitié détrempé. Le livre était illisible en l’état actuel, mais peu importait : sa seule présence prouvait qu’il était sur la bonne piste !

Finalement, en avançant le long du chemin, il finit par tomber sur une jeune fille accompagnée d’un Arcko :

« Bonjour mademoiselle ! Je me présente, Dario Brando chercheur d’or ! Mais vous pouvez m’appeler Gold pour faire plus court, et voici Sérénité. Avant tout, je tiens à m’excuser si jamais vous êtes tombée par erreur dans cette crevasse, car il se trouve que je suis le responsable de mon apparition. Mais dites-moi… Seriez-vous intéressée par un arrangement… Lucratif ? Devant nous se trouve un ancien vaisseau pirate qui a autrefois coulé avec son butin. Si vous m’aidez à récupérer le trésor, nous le partagerons équitablement ! Qu’en dites-vous ? » Conclut-il avec un sourire.

Il était plutôt content de lui. Il avait réussi à faire sa proposition avant que la fille n’arrive jusqu’au trésor, qu’elle aurait probablement trouvé de toute façon. Maintenant, pour peu que la fille ne tienne pas à l’attaquer, alors il pourrait quand même en avoir une partie. Pas tout bien sûr, mais la découverte et l’appropriation de l’or motivaient bien plus Gold que de savoir combien il allait gagner… Même si cela l’intéressait aussi, bien entendu. Et si la fille voulait vraiment prendre le trésor pour elle toute seule…. Eh bien son coin de pierre pouvait toujours condamner le chemin sur lequel ils étaient et l’accès au trésor. Et il pouvait en profiter pour s’isoler de cette fille. Après tout, s’il ne pouvait pas avoir ce trésor au moins en partie, pourquoi quelqu’un d’autre l’aurait-il ?
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 4 Juil 2016 - 16:48



Le vaisseau pris dans la glace.

Avec Goldfinger

Il fallait qu'elle respire, qu'elle se calme, qu'elle pense un instant sans paniquer. Il fallait… Il fallait qu'elle ouvre les yeux. C'était la première chose cruciale à faire et c'est ce qu'elle fait. Malgré la douleur et la peur, elle se force à ouvrir les yeux et à observer autour d'elle. Tout était blanc et bleu et tout en haut d'elle, elle remarquait la glace qui s'était brisée sous son poids, mais c'était beaucoup plus grand qu'elle ne l'aurait crue. Il y avait une fissure et son poids n'avait été que l'élément déclencheur qui avait permis à la glace de bien ce brisée. Pendant un instant, elle avait regretté d'être sortie du bateau. Maintenant que mentalement, elle était rassurée, elle revient sur la douleur de son corps. Physiquement, à quoi le tout ressemblait ? Elle avait mal partout, la tête, le dos, les fesses, mais elle réalisait qu'elle avait surtout mal dans le bas du dos. Lentement, la douleur se concentra dans un seul endroit, le creux de ses reins. Lentement, elle bougeait les bras, puis les jambes pour repousser la neige qui lui était tombée dessus. Elle grogna de douleur quand vint le moment de se tourner sur le côté pour retirer la sphère sombre qui lui était rentrée dans le dos. Deux fois, deux fois que le petit lui faisait le coup et elle avait la dure impression que ce ne serait pas la dernière fois qu'il se vengerait de la sorte. Il devait bien rire dans sa petite sphère. Elle réussit à se mettre à quatre pattes, sortant la neige qui lui était tombée dans le col de son manteau.

Une fois sur pied, elle prit le temps d'observer autour d'elle et ce n'était pas dès plus glorieux. C'était assez large pour que deux personnes marchent l'une à côté de l'autre. De la glace et de la neige à perte de vue et les murs étaient trop escarpés pour une quelconque escalade. Du moins pour elle, elle n'était pas une experte  en escalade et elle n'avait aucun équipement qui pourrait l'aider. Elle laissa échapper un long soupire tout en massant son dos. Elle serait donc obligée de marcher dans l'une des directions, le choix serait donc pile ou face. Elle leva les yeux vers le ciel, elle venait de la côte, elle devait donc éviter d'aller à droite, c'était une logique stupide, mais elle n'avait rien de mieux et une direction. Elle prit donc la gauche. Sans plus de questions, elle se mit en marche, laissant le silence qui l'entourait être lentement brisé par ses mouvements.

Pendant qu'elle observait les parois de glace, elle avait l'étrange impression d'y voir des formes. C'était sûrement des fossiles ou même des vieux squelettes, mais l'étendue de connaissance de la jeune femme n'était pas aussi grande. Aux yeux des personnes qui avaient cette connaissance, le lieu aurait été une bénédiction, mais pour elle ce n'était que d'étranges formes qui lui donnaient la chair de poule. Elle eut même l'impression d'y voir des objets gelés, la depuis trop longtemps, mais étrangement en bon état, mais elle n'était pas sûre que le tout resterait en bon état une fois sortie de leur boite de glace. Retirant l'un de ses gants, elle vint caresser la surface lisse, elle lui était froide sur la peau, mais agréable. Elle avait presque l'impression de voir son propre reflet.

Mais tâchons de revenir au fait de trouver une sortie. Elle se remit en marche, ne voulant pas commencer à désirer quelque chose dans cet endroit de glace. Elle réalisait qu'elle avait bien hâte de trouver un endroit en hauteur. Distraitement, elle repensait à la discussion qu'elle avait eu avec Flint ce matin, à toute seule qu'ils avaient eu ensemble le pour et le contre. Dans ce lieu de solitude, elle repensait à énormément de choses et réalisait lentement, elle s'était attachée à Flint et à l'équipe. Il y avait un bon moment qu'elle était avec eux, quand allait-elle quitter ? Quand leur entente serait terminée et quand serait-elle terminée ? C'était bien ça le problème, tout semblait leur arrivée et commençait à croire qu'il le faisait exprès, mais en même temps, elle ne voulait pas savoir. Elle se sentait bien et il lui faisait découvrir certaine portion de la mer. Si elle ne l'avait pas suivi, elle n'aurait sûrement jamais vu autant de continents possible en peu de temps. Elle passa une main dans son épaisse chevelure rouge. Pourquoi son esprit était-il aussi vagabond ? L'effet de la solitude doublée à une crainte de ne plus sortie d'ici ? Elle en doutait, il y avait toujours une sortie. Pourtant, le son de voix s'étirait doucement dans le tunnel qu'elle avait pris. Elle n'était donc pas seule ? Bonne ou mauvaise chose ? De toute façon, elle ne pouvait pas passer à côté d'eux en les ignorants ? Mais a écouter les sons, ils devaient être lointains. Elle avait donc encore bien de la route à faire.
Code by Joy

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Dim 7 Aoû 2016 - 20:00

Quand le Arcko se arriva près de sa dresseuse, elle le regarda d'un air faché et lui dit :

- T'as oublié le sac !

- Ko!

Le Arcko retourna chercher le sac et le ramena à   Akatsuki . Elle prit le sac et le porta sur son dos.

- Monte sur ma tête, c'est assez profond. J'ai vu le truc quand j'ai regardé en bas.  Si il est encore là toi aussi tu vas être étonné de voir ce que j'ai vu .

Kumo sauta sur la tête d'Akatsuki

- Accroche-toi bien car ça va aller plutôt vite .

La jeune fille sauta dans la faille sans aucune accroche , c'est seulement à quelques mètres du fond qu'elle sortit son katana pour stopper sa chute. Une fois arrêtée, elle retira son katana pour pouvoir atterrir . Puis Kumo et Akatsuki se retrouvèrent à chercher quelque chose dans une faille . Et après quelques minutes de marche, ils virent quelque-chose de très bizarre .

- T'as vu ça ? C'est ce que je voulait te montrer! Regarde c'est un Polichombr! Mais un Polichombr qui ne sait pas voler . Et en plus il n'a pas de pic !

- Arcko !

- C'est incroyable non ?  Et t'as pas tout vu car quand il marche il se cogne contre les murs comme si il voyait rien. J'ai bien envie de savoir ce qui lui est arrivé

Quand le malheureux Polichombr entendit Akatsuki et Kumo, il eût peur et partit en se cognant sur les parois de la faille.

- Regarde il s'enfuit , il faut vite le rattraper

- Ko!

Les deux compagnons partirent à la chasse au Polichombr. Mais ils devaient êtres le plus discret possible pour ne pas se faire remarquer par ce dernier . Ils filèrent donc le Polichombr handicapé dans la plus grande discrétion.

Sans faire exprès, le jeune Arcko cogna un caillou avec sa patte et le caillou fut projeté vers une paroi de la faille. Sa dresseuse qui était devant lui, se retourna pour lui chuchoter :

- Fait moins de bruit sinon il va nous remarquer.

- Ko!

Ça c'était pas très intellignent de la part de la jeune Akatsuki , parler à son Pokémon alors qu'ils devaient êtres discret c'était pas une très bonne chose. Car le Polichombr n'avait pas entendu le caillou se cogner contre la paroi. Mais par contre il entendit la dresseuse et son Pokémon. Le Polichombr se tourna vers les voix qu'il avait entendu. Les deux compagnons remarquèrent avec effroi qu'il n'y avait pas d'yeux sur le côté du Polichombr qui était sensé être son visage.

Le Polichombr se tourna de nouveau et il fonça droit devant . Sauf qu'il ne s'était pas tourné du bon côté et il fonça dans la paroi . Le Polichombr s'évanouit et tomba par terre. Soudain il eût un courant d'air dans la faille et le voile du Polichombr se retira . En temps normal le voile fait parti du Polichombr , mais sous ce voile se trouvait un Obalie .

- C'était un Obalie, je comprends mieux pourquoi il ne volait pas et il n'avait pas de pic. Ce tissu a du tomber sur  lui quand la faille s'est formée. On ferait mieux de le ramener là-haut. On continuera l'exploration de la faille juste après. Je vais le remonter ,  attends moi Kumo.

Akatsuki attacha le Obalie à son dos et sortit deux kunaï de son sac. Puis elle escalada la paroi  de la faille jusqu'à la banquise. Une fois en haut, elle posa le Obalie elle le laissa chercher sa famille . Puis et sauta de nouveau dans la faille .

Réunis, Kumo et Akatsuki continuèrent leur chemin dans la faille jusqu'à tomber sur un chercheur d'or . Cet homme, Dario Brando accompagné de sa Embrylex , lui proposa de récupérer un trésor sensé se trouver dans un vaisseau emprisonné dans la glace . "Gold" tombait à pic car Akatsuki était totalement fauchée. Même si l'argent n'était qu'une ressource secondaire pour elle .

- Bonjour je m'appelle Akatsuki et voici Kumo. Je suis une ninja et j'accepte votre demande avec plaisir !





[(HRP) Je suis vraiment désolé pour l'attente , 1 mois ça commençait à faire long. Mais au moins vous avez pu profiter un peu de vos vacances . L'attente est due aux films sortit au cinéma, au amis chez qui j'ai dormis et qui sont venus dormir chez moi, à un petite coupure de courant d'un week-end, le news sur Pokémon Sun/Moon (#team Brindibou) , la véritable sortie de Pokémon go et avec l'accumulation de tout ça un sérieux manque de foi de ma part pour répondre à ce sujet. ]

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Dim 7 Aoû 2016 - 22:38

« Enchanté Akatsuki ! Notre collaboration, j’en suis certain, sera des plus fructueuses ! Continuons d’avancer, voulez-vous ? »

Et il passa devant, continuant à progresser dans le tunnel de glace. Ce dernier descendait de plus en plus sous le sol. A cette allure, ils ne devraient plus tarder à atteindre le niveau de la mer…

Dario avait relativement confiance en cette jeune fille – après tout, si sa tête ne lui était pas revenue, il ne lui aurait jamais demandé son aide – mais il préférait malgré tout passer devant. Elle lui avait dit être une ninja et à ce qu’il savait, les ninjas étaient capable d’infiltrer n’importe quel environnement sans se faire repérer, d’autant plus qu’à ce qu’on racontait, leur village principal n’était pas très loin d’ici. Du moins étais-ce ce que Gold avait compris des légendes concernant le village caché. Mais quand bien même, il doutait que la jeune fille soit une experte en vaisseaux anciens, aussi préférait-il arriver sur les lieux qui l’intéressaient le premier.

Soudain il tendit un bras et lança un : « stop » !

Ce dernier n’était pas adressé à Akatsuki – Dario la pensait capable de prendre soin d’elle-même – mais à Sérénité, qui le suivait comme son ombre depuis tout ce temps. Devant eux se trouvait une pente raide en glace, et si Gold pensait pouvoir la descendre sans trop de problème, la petite Embrylex risquait de glisser et d’être projetée en avant il ne savait où.
Aussi, il demanda à son Pokémn de rentrer dans son sac à dos, ce que Sérénité fit avec plaisir. Elle adorait quand son dresseur la portait. Elle pouvait alors se concentrer sur ce qu’il disait sans avoir à faire attention ou elle posait les pattes ! Ou alors, elle profitait de la balade pour regarder le paysage. Mais malheureusement, elle était un peu trop lourde pour que son dresseur puisse la porter bien longtemps sans se fatiguer, aussi elle acceptait sans problème de marcher à ses côtés, mais là… Il lui offrait une glissade dans le sac ! Chic ! Et puis comme ça, elle ne risquait pas de tomber.

La descente se fit tout de même sur quelques mètres, ce qui plongea Gold et ses compagnons encore un peu plus dans les entrailles de la banquise. Le chercheur d’or fut obligé de contrôler sa descente pour ne pas finir à plat ventre, mais il resta un instant soufflé par ce qu’il vit une fois en bas. Certes, en tant que chercheur d’or, il avait déjà eu la chance de contempler des trésors. Mais rien de l’ampleur de ce qu’il avait sous les yeux.

Il se trouvait dans une sorte de salle souterraine de trois mètres de haut. A peu près circulaire, la zone était recouverte d’eau aux trois-quarts, ne laissant qu’une mince couronne de glace d’un mètre de large en délimiter le contour. C’était là que le jeune homme se trouvait actuellement. Goldfinger repéra rapidement plusieurs trous qui débouchaient sur cette couronne, similaires au toboggan qu’il avait emprunté pour arriver jusqu’ici.

Mais le plus impressionnant n’était pas ce bassin souterrain de dix mètres de diamètre environ pourtant fort inhabituel en lui-même. C’était surtout l’immense bateau qui se trouvait dessus. Et quel bateau : de là où il était, Goldfinger ne pouvait en être certain, mais il lui semblait bien que le vaisseau tout entier, de sa coque à ses mâts couchés sur le pont semblaient faits de glace. Seules les voiles paraissaient être en toile ordinaire. Par chance, le navire, qui devait bien faire six mètres de long pour deux ou trois de large et deux de haut, ne se trouvait pas au beau milieu de l’entendue d’eau mais il touchait terre à l’opposé de l’endroit où le jeune homme se trouvait. Il fit donc le tour de la pièce pour inspecter le bateau après avoir libéré Sérénité, et alla même jusqu’à le toucher. Froid. Pas d’erreur, cela ressemblait bien à de la glace. Mais pour en être sûr…

« Dites-moi, mademoiselle Akatsuki, seriez-vous originaire de ce pays ? Et si tel est le cas, possédez-vous la maîtrise de l’eau ? Voyez-vous, j’aimerais beaucoup savoir si ce bateau est fait uniquement de glace comme il semble nous le laisser croire, ou s’il s’agit d’un mélange de matériaux plus avancés… En tout cas, même le meilleur tailleur de glace de Mizuhan n’aurait pas pu réaliser un tel chef d’œuvre… Il faut un alchimiste pour ça… Que dis-je, plusieurs alchimistes… Mais je me demande… S’agit-il d’une reproduction grandeur nature d’un modèle existant, ou bien ce vaisseau est-il aussi fonctionnel que nous en avons l’impression ? »

Et puis, ajouta-t-il pour lui-même, s’il s’agissait d’un vrai bateau, comment avait-il atterri ici ? A moins qu’il n’ait été créé ici sans jamais avoir eu l’opportunité de prendre la mer ? Avec des moyens ordinaires, il semblait difficile de faire gagner l’océan à ce bateau… A moins que, si des alchimistes étaient effectivement impliqués, ils n’aient conçu un système pour lui faire rejoindre la mer en le faisant passer par-dessous la glace ? Pourquoi pas après tout…

« Bien, je suppose que pour répondre à nos interrogations, il n’y a qu’à l’explorer… Nous saurons ainsi s’il s’agit bien du vaisseau pirate de la légende… Et si le trésor se trouve bien à son bord. »

Il y avait toutefois un problème pour accéder au vaisseau : le pont se trouvait un bon mètre au-dessus de la tête de Goldinger. Heureusement, le bateau était muni d’un pavois, sorte de barrière qui faisait le tour du pont supérieur. C’était donc par là qu’il entrerait sur le bâtiment. Il sortit alors de son sac à dos un grappin.

« D’ordianire, expliqua-t-il à Aatsuki, je l’utilise plutôt pour l’escalade en montagne, mais j’imagine qu’il peut aussi servir pour un abordage ! »

D’un geste expert, il fit tournoyer la partie métallique au bout de sa corde avant de la lancer sur a barrière. Il l’accrocha du premier coup puis fit de nouveau entrer Sérénité dans son sac.

« J’y vais, vous pouvez l’utiliser si vous voulez, bien sûr ! »

Aborder le bateau des abordeurs… Plutôt original comme entrée ! Décidément, cette exploration commençait à beaucoup plaire au jeune homme.
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Elvira Greyhunt le Sam 20 Aoû 2016 - 22:31



Le vaisseau pris dans la glace.

Avec Goldfinger

Le tunnel de glace était particulier. Loin d'être effrayant, il reflétait la lumière qu'il y plongeait. Tout en marchant, Elvira écoutait le bruit de neige qui s'écrasait sous la semelle de sa botte. Parfois, elle réussissait à déceler son propre reflet, vibrant dans tout ce bleu envahissant. Silencieuse, elle observait le chemin droit devant elle. Sören s'occupait à se distraire en scrutant de son regard neutre les alentours, quelque peu fascinés par les partielles de reflets colorés et les jeux de lumière offerte. Levant la tête vers le haut, elle se demandait si elle pouvait grimper à la paroi, elle lui semblait glissante, c'était quand même de la glace. Si Sören avait été très fort, elle lui aurait demandé de l'escalader avec elle sur son dos, mais ils n'arriveraient jamais en haut. Elle pensait être assez forte pour au moins soulever sa carcasse jusqu'en haut en plantant ses armes, mais une mauvaise prise et voilà qu'on chutait et qu'elle pouvait se retrouver blessée inutilement.

La pensée lui vient que peut-être Flint remarquerait son absence ? Jamais avant plusieurs heures, elle avait toujours l'habitude de s'éclipser de la sorte dès qu'ils mettaient pied-à-terre. Laissant échapper un soupir, elle l'écoutait ce répercuter sur les parois de glace. Comment allait-elle donc se sortir de cette délicate situation ? Pour le moment, il n'y avait qu'une seule chose à faire, continuer d'avance et prier les Légendaires qu'elle trouve un endroit solide et plus bas qui lui permettrait de sortir sans trios de problème. Elle était quand même curieuse de découvrir ce qui se trouvait ici, de trouver la source qui avait fait que le sol c'était ouvert sous ses pieds, mais elle désirait aussi rester en vie et ne pas manquer son bateau, elle doutait fortement que Flint vient à son aide.

Continuant à marche, elle finit par réaliser qu'elle semblait remonter une pente. Elle avait maintenant espoir qu'elle remontait vers la surface au lieu d'y descendre. C'était pourtant agréable de se retrouver un peu seule, à réfléchir sans le moindre bruit. De pouvoir sentir la solitude un instant. Elle n'avait pas peur d'être seule, elle appréciait même ce sentiment. Elle avait eu l'habitude dans le Dojo de maître Vito, elle avait été élevée dans ce genre d'univers. Elle retrouvait enfin un peu de sécurité et de sérénité. Elle réalisait qu'elle avait fait beaucoup de chemin. Elle avait traversé Flamen puis quitté pour le monde de glace, Mizuhan et ensuite, ou allait-elle aller ? Allait-elle continuer son chemin et aller vers Terros ? C'était une possibilité et étrangement, elle en appréciait l'idée. Peut-être qu'elle pourrait trouver un compagnon de plus ? Elle n'avait pas terminé son voyage à Mizuhan, il lui restait beaucoup de possibilités.

Lentement, la lumière se faisait plus intense, signe qu'elle se rapprochait de la surface et au détour du couloir, elle tombait face-à-face à une pente qui remontait à la surface. Sortant ses armes, elle les utilisait pour s'accrocher à la glace, s'empêchant de glisser sur la surface bleutée. Sören la suivait de près, plantant ses griffes et ses lames dans la glace. Les deux personnages, apprécièrent la morsure du vent froid. Les rayons de soleil viennent paresseusement caresser leurs peaux. Elvira levait les yeux vers le ciel, cherchant le soleil. Elle n'avait été pas loin de deux heures dans ce tunnel de glace, il était peut-être temps de retourner au bateau ? Elle ne voulait quand même pas ce retrouvé perdu en plein milieu qu'une plaine de glace.
Code by Joy


HRP : pardon de l'attente, je vais malheureusement quitter le rp. Je préfère me retirer au vu que je n'ai pas beaucoup de temps pour rp et je manque un peu d'inspiration en ce moment. Depuis plus de trois semaines, j'ai des grosses semaines, on est en rushe, il nous manque des employés et je me tape des chiffres doubles. Donc juste cette semaine, je me suis tapé 4 jours à 11h. Continuer entre vous, de toute façon, nos personnages ce ne sont toujours pas rencontré alors il ne devrait pas avoir de problème.

Juste me rajouter à la déclaration de fermeture de poste quand vous finirez votre rp. Encore désolée d'avoir pris autant de temps à répondre et un si pitoyable poste. Bonne chance pour le reste.

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Dim 4 Sep 2016 - 2:34

Gold semblait ravi de sa collaboration avec Akatsuki, mais il ne lui laissait pas la tête des opérations pour autant. Gold lança la marche en ayant pour rôle la personne à suivre . Cela ne gênait pas particulièrement Akatsuki car au fond elle savait qu'on ne pouvait pas faire confiance à quelqu'un si rapidement , rien qu'en voyant sa tête.

Elle se doutait aussi que Gold avait un peu peur qu'Akatsuki lui vole son butin et qu'il se battrait si il le fallait. Mais Akatsuki n'avait que faire de ce trésor. Tant qu'elle avait quelque chose à faire , elle se moquait un peu de ce qui l'attendait.

Le petit groupe allait de plus en plus loin et le chemin allait de plus en plus loin, c'était à se demander jusqu'où le navire pirate avait pu sombrer dans les profondeurs de la banquise.

Soudain Dario cria: Stop!  Akatsuki remarqua que le chercheur d'or s'adressait à son Pokémon . La ninja avança alors pour voir ce qui avait bien pu stopper Gold . Elle vit alors une grande pente de glace qui semblait glissante et avait l'air de s'étendre sur plusieurs mètres. Elle vit alors Gold qui était prêt pour une petite glissade avec son Pokémon dans son dos.

Akatsuki sortit deux kunaï qu'elle attacha directement à ses chevilles avec des cordes. Une fois les deux cordes solidement nouées et les kunaïs pointant vers le sol avec trois centimètres d'avance sur les chaussures de la gamine, elle descendit la pente de glace sans problèmes. Ses crampons artificiels étaient très efficaces pour éviter de glisser sur ce sol de glace. Akatsuki, contrairement au chercheur d'or, ne s'inquiètait pas pour son Pokémon. La nature avait fait en sorte que la race Pokémon des Jungko et leur famille puisse escalader des parois sans problèmes. Et ça ne sera pas une petite pente de glace qui contredira  la biologie Pokémon.

Une fois à la fin de la pente, Akatsuki vit Gold qui avait un petit peu du mal à reprendre son équilibre, tandis qu'Akatsuki et Kumo arrivaient en douceur sur le nouveau pallier de ce sous-sol de glace. Dario sortit alors sa Embrylex de son sac pour explorer cette zone.

Akatsuki avança pour voir de plus près le gros objet qu'il y avait en face d'eux. Mais à il suffit seulement de trois pas pour que la jeune ninja se retrouve les pieds dans la flotte. Heureusement pour elle que le niveau d'eau n'atteingait même pas ses chevilles, car elle aurait pu prendre facilement froid avec une eau aussi glacée.

Gold se dirigea vers le gros bloc et de près il pouvait voir un bateau à l'intérieur de la glace. Mais il doutait de sa véritable  matière. Il demanda alors à Akatsuki si elle maîtrisait la glace et si elle savait si le bateau en était entièrement fait.

- Non malheureusement je suis Nalcienne de naissance même si j'ai été élevée dans le village ninja et ses alentours. Sinon je maîtrise la Vitesse et c'est comme vous devez vous en douter, un avantage pour une ninja!

Le chercheur d'or proposa alors d'explorer ce navire pour vérifier. Il sortit un grappin de son sac et remis sa Embrylex dans son sac. Il jetta le bout métallique sur le pont du bateau. Et du premier coup, il réussi à le bloquer pour qu'il puisse ensuite grimper sur le bateau.

Après avoir posé ses pieds sur le bateau, Gold proposa à Akatsuki  d'utiliser tout comme lui, la corde de son grappin pour monter sur le bateau.

- Non merci.  Je veux voir un truc.

Akatsuki s'éloigna un peu du bateau puis elle détacha les kunaïs de ses chevilles et les garda dans les mains. Puis elle se mit à courir à toute vitesse et en rond pour prendre  un très grand élan sans pourtant avoir beaucoup de place . Heureusement pour elle, la couche de glace sous ses pieds était suffisante pour ne pas complétement fondre sous sa course.

Après un bon nombre de tours d'élan, Akatsuki fonça à toute allure vers le navire pirate et elle sauta vers le pond. Mais elle n'avait pas pris suffisamment d'élan pour poser directement ses pieds sur le pont. Elle accrocha donc ses deux kunaïs au pavois du bateau et elle grimpa alors sur le navire.

- On dirait bien que mon petit entraînement à eût de l'effet!

Voyant sa dresseuse, Kumo voulut lui aussi grimper par ses propres moyens. Il tenta alors d'escalder le bateau mais une paroi de glace est plus glissante qu'une paroi en pierre, et la biologie Pokémon ne pouvait rien y faire car les petites griffes d'un Arcko ne peuvent pas tenir sur un paroi de glace aussi raide et verticale.

- Utilise le grappin! Tu ne peux pas escalader de la glace alors qu'elle est parfaitement verticale.

Kumo écouta le conseil de sa dresseuse et pris le grappin  pour enfin atteindre le pont du bateau.

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Dim 4 Sep 2016 - 22:31

Arrivé sur le pont du bateau, Goldinger libéra son Embrylex tout en lui recommandant de ne pas s’éloigner, puis il observa avec intérêt Akatsuki en action. Puis qu’elle avait refusé d’utiliser son grappin, elle devait avoir une autre idée en tête. Idée que le jeune homme pourrait peut-être reproduire à l’avenir et qui lui serait utile dans ses explorations.

Après avoir pris de l’élan, elle utilisa finalement deux courtes lames que le jeune chercheur d’or n’avait jamais vu comme prises pour se soutenir dans son escalade et se propulser jusque sur le pont. Gold doutait d’être assez agile pour réussir un tel tour de force. S’il savait escalader, il avait une pratique très sportive de cette activité, il n’était pas un expert en acrobaties martiales comme cette fille. En revanche, l’idée d’utiliser des lames comme prises… Jusqu’ici, il n’en avait jamais eu besoin car comme il escaladait habituellement des montagnes de roche, il lui suffisait de faire jaillir des rocs pour se créer des prises. Mais sur une paroi de glace par exemple, cette technique lui serait très utile !

En revanche, le petit Arcko qui accompagnait la Nalcienne n’avait pas de griffes assez affutées pour percer la glace. Il dut donc se résoudre à utiliser le grappin encore en place. Une fois qu’il les eut rejoints, Goldfinger ré-enroula la corde et la remit dans son sac. Il avait un plan pour la suite des opérations :

« Votre technique est très impressionnante, mademoiselle ! Bien, je propose que nous nous séparions et que nous fouillons ce bateau. J’ignore si le trésor est à bord, mais nous avons de bonnes chances de trouver des indices sur sa localisation ! Je vais m’occuper de la partie bâbord du bateau, vous n’aurez qu’à vous occuper des installations à tribord, si vous le voulez bien. Retrouvons-nous ici dans une heure, d’accord ? »

Et il repartit à l’aventure, sa petite Embrylex trottinant derrière lui. Ici, sa course semblait bien moins hésitante que sur la berge. Gold trouvait d’ailleurs ce phénomène assez étrange : le sol ici semblait bien plus stable, bien moins glissant que sur la berge, alors que les deux étaient recouverts de glace… Encore que, si le bateau avait été créé par des moyens alchimiques, ce n’était peut-être pas impossible d’obtenir un tel résultat… Et plutôt logique. Gold n’était pas un expert en marine mais il imaginait fort bien que par gros temps, les marins devaient pouvoir courir sur le pont et aller rejoindre leur poste sans risquer de glisser et de passer par-dessus bord !

Soudain, un détail lui revint en mémoire : il avait dit à Akatsuki d’aller à tribord… Mais connaissait-elle le sens de ce terme de marine ? Bah, elle lui avait semblé on ne peut plus débrouillarde et de toute façon, il lui suffirait de prendre la direction opposée à celle de Gold si elle ne connaissait pas ce mot. Mais le jeune homme n’avait pas choisi ce côté du bateau par hasard : de l’extérieur, il avait pu remarquer un gros encaissement du bateau, qui trahissait la présence d’une grande cabine à cet endroit-là. Probablement celle du capitaine. Un endroit intéressant pour débuter ses recherches. Il descendit donc dans les quartiers des équipages au moyen d’une trappe qui donnait sur une volée de marche. Le bateau semblait aussi intact à l’extérieur qu’à l’intérieur. Hormis son absence de voile, du point de vue d’un néophyte comme Gold, il semblait prêt à reprendre la mer dans la minute… Si quelqu’un savait comment le sortir de cette grotte, bien entendu ! En parlant de ça… Akatsuki n’avait pas pu lui dire la composition du bateau. C’était bien normal, elle n’était pas hydrokinésiste… A dire vrai, le chercheur d’or ne connaissait qu’une personne qu’il soupçonnait d’avoir les compétences nécessaires pour l’aider sur cette question. En revanche, il doutait qu’elle accepte de l’aider…

Arrivé dans la cabine, il remarqua que tout était fait de glace, comme l’extérieur, y compris le mobilier : table, deux chaises et même une grande bibliothèque. En revanche, cette dernière ne contenait aucun livre… Bizarre… Dans ce cas pourquoi s’encombrer d’un meuble aussi volumineux ? Les livres avaient-ils été dérobés ou simplement détruits par le temps ? Mais il n’eut pas le temps d’y réfléchir davantage car soudain, il sentit une pression sur le bas de sa jambe. C’était Sérénité qui cherchait à attirer son attention en tirant sur son pantalon.

Elle lui montra alors quelque chose sur la paroi de la cabine… Un jeu de lumières, qui en passant à travers la glace, ressortait en projetant les couleurs de l’arc-en-ciel sur le mur dans son dos !

« Oui, tu as raison Félicie, c’est très joli. C’est ce qu’on appelle un effet de prisme… »

Gold arrêta là ses explications. Il venait de remarquer quelque chose… Les lumières formaient des formes bien précises… N’étais-ce pas un C suivi d’un E ? Ne voulant pas attendre que le soleil qui filtrait à travers le carcan de glace veuille bien descendre pour eclairer le filtre de glace sous un autre angle, il sortit son briquer et l’alluma en le faisant défiler derrière le filtre… Filtre qui courait sur tout le long de la cabine ! Celui qui avait créé cet endroit avait laissé un message... Il prit alors un bon moment pour afficher les lettres mot par mot avant de noter chaque mot sur le carnet dont il ne se séparait jamais.

« Bien, Sérénité, dit-il un bon moment plus tard, la retranscription est terminée ! Il est grand temps de lire cette petite histoire… Apparemment, c’est de l’Erasien… Tu es prête ? »

Sérénité lui fit un grand sourire et s'assit. Elle allait pouvoir entendre la jolie voix de son dresseur pendant plusieurs minutes sans interruption ! Quelle chance ! Le jeune homme commença sa lecture à voix haute :

« Ceci est le témoignage de Felix Hortenser, architecte et alchimiste naval qui fut forcé par le capitaine pirate Graham Laskins de bâtir l’Empereur des Glace, navire insubmersible et invincible. «

Gold coupa quelques instants sa lecture pour réfléchirs à ses informations très précieuses. Le nom du pirate était une confirmation de ce qu’il savait déjà. En revanche, il ne savait rien de l’architecte. Il lui faudrait creuser là-dessus. Pour le reste… Si ce Félix avait été forcé de bâtir ce vaisseau, n’était-il pas risqué de laisser son témoignage dans la cabine du capitaine qui l’avait enlevé ? A moins bien sûr qu’il n’ait plus rien à perdre… Après tout, pour détruire le message sans être alchimiste, il aurait fallu détruire la coque de ce bateau « insubmersible… »

Mettant ses questions dans un coin de sa tête, Golfinger poursuivit sa lecture.

[Tu n'es bien sûr pas obligé d'obéir à Gold qui part dans une petite phase exploration^^ MP si souci Wink ]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Mar 6 Sep 2016 - 0:43

Gold demanda à Akatsuki de chercher à tribord, pendant qu'il s'occupait de la partie bâbord. Comme elle ne savait pas trop quoi et où chercher, Akatsuki alla jusqu'au bout de la partie  avant du bateau. Sur le chemin, elle n'avait toujours pas vu un seul autre matériau que la glace. Pour le moment elle ne pouvait pas dire si le bateau en était totalement fait . Ou si  ça n'était qu'une couche  qui aurait prit place au fur et à mesure du temps.

Devant la proue, Akatsuki pouvait voir le nom du bateau qu'il y avait sur le côté droit de la proue. Elle n'avait plus qu'à lire ce nom qui de son point de vue, était à l'envers.

- L'emp.....ereur........des glaces. Le bateau s'appelle l'Empereur des glaces ! Il a  donc bien été fabriqué uniquement en glace! Plus de doutes maintenant !

Akatsuki remarqua que son côté c'était pas très intéressant car à par la proue, il y avait juste deux trappes. Deux trappes qui doivent sûrement aux calles du bateau. Mais pour en être sur, Akatsuki devait les visiter. Ce qu'elle alla faire de ce pas.

Une fois dans la première calle, Akatsuki vit une bonne vingtaine de cadavres sur le sol . Kumo se dirigea vers le tas de corps puis il regarda Akatsuki.

Elle dit alors quelques mots adressés à Kumo.

- Ils sont tous morts. Peut-être noyés, morts faim, et peut-être de froid où même tués . Pour le moment j'en ai aucune idée.

Akatsuki remarqua ensuite  que la glace était plus élevée autour des  cadavres . La première hypothèse qu'elle put faire, la faisait conclure à la noyade . Mais il n'y avait pas assez d'eau pour noyer tout un équipage .

- Je n'y comprends rien ! tout un équipage ne peut pas se noyer avec si peut d'eau et avec un sortie juste à côté! À moins que ...

Akatsuki semblait avoir résolu cette affaire de noyade impossible.

- Kumo je crois savoir comment ça s'est  passé!

- Kooo?

- Ils sont bien tous morts noyés mais ils ce sont tous fait tués. À partir du moment où le tueur est un maître de l'eau qui pourrait même contrôler des dérivés supérieurs de cette maîtrise, le meurtre est une solution évidente. Je vais t'expliquer.

Le tueur à trouvé un moyen pour rassembler tout l'équipage dans cette calle , il devait sûrement être quelqu'un de confiance qui avait déjà fait quelque chose pour l'équipage. Donc tout les membres de l'équipage se sont rendus dans la calle. Le maître de l'eau se servit alors de l'eau de mer qu'il avait à ça disposition pour noyer entièrement la salle. Puis il bloqua la trappe depuis l'extérieur. Une fois que tout l'équipage fut décimé, le tueur voulut vider toute l'eau qu'il y avait dans la calle. Mais il n'avait pas vu qu'un peu de cette eau avait déjà gelée .

Tout ça c'est bien sûr qu'une hypothèse, il me faudrait plus d'indices pour en être sûr.


Le petit Arcko la regardait avec des yeux impréssionnés, il n'avait jamais vu sa dresseuse avec un tel niveau de réflexion et il l'a fixai avec admiration devant la nouvelle Akatsuki qu'il avait devant lui.

-  Qu'est-ce qu'il y a ? Aide moi plutôt à chercher des indices au lieu de me regarder comme ça!

Ils se mirent tout les deux à chercher le moindre indice qui pourrait dénoncer un coupable.

Quelques minutes plus tard .....

- Bingo! Regarde ce que j'ai trouvé sous le chapeau de cet homme! Je te lis la première page.

"Journal de bord du Capitaine Graham Laskins. Je commence mon périple à bord de l'Empereur des glaces, un bateau insubmersible et invincible . Un bateau  fait et toujours en construction par un alchimiste et  architecte du nom de Félix Hortenser. Le bateau est apte à la navigation mais son créateur dit qu'il veut créer un bateau parfait jusqu'à la moindre miette. Il prends un peu trop d'importance à un simple ordre, mais je ne me plaindrais pas. Il continuera son travail pendant que je prendrais la mer. J'ai même demandé à mon équipage de faire semblant de l'apprécier pour qu'il prenne goût à son travail.

Je n'aurais qu'à le jetter par dessus bord à la seconde même où il aura finit le dernier détail."

Il a l'air pas très sympa ce capitaine! Bon je te lis la suite?


Kumo affirmait alors:
-Kooooo!



[(HRP) J'ai déjà une idée de la suite du journal de bord et de l'endroit où pourrait se trouver le trésor. Envoie moi un MP si tu veux en discuter .]

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Mar 6 Sep 2016 - 22:35

Sérénité grogna de déception. Son dresseur s’était tu alors qu’il n’avait même pas raconté la moitié de l’histoire ! Elle voulait la suite, elle ! Et le fit bien comprendre en secouant la jambe du pantalon de son dresseur qui lui expliqua la situation :

« Je sais que tu veux la suite, mais je ne peux pas la lire, pour la simple raison qu’elle n’est pas ici. Elle a dû être gravée dans une autre cabine. Nous allons bouger un peu pour voir si elle ne se trouve pas dans les environs. »

Mais il s’interrompit lorsqu’il sentit un morceau de papier lui effleurer l’épaule. Un Cadoizo l’avait rejoint, et l’oiseau le salua joyeusement avant de repartir, sa mission accomplie. Gold s’émerveillerait toujours de la facilité u’avaient les oiseaux-facteurs à le retrouver et ce malgré tous les endroits reculés qu’il avait visité, et où il avait toujours été livré. Il faut dire qu’il payait une petite fortune ce service de livraison « super premium » qui lui garantissait une livraison sous vingt-quatre heure n’importe où sur Erasia. Et vu l’endroit où il se trouvait actuellement, dans un bateau enterré sous a glace, le « n’importe où » n’était pas là par hasard.

Le jeune chercheur d’or détestait ne pas être au courant des dernières nouvelles. Le meilleur moyen de louper une exploration intéressante. Aussi, quelle que soit sa position dans le monde, il se tenait informé des faits et gestes quotidiens marquants d’Erasia grâce à la gazette. C’était d’ailleurs en grande partie grâce à elle qu’il connaissait bien les grandes lignes de la politique Erasienne alors qu’il n’était même pas né sur ce continent. Sérénité n’accepta de le laisser reporter la suite de l’histoire qu’à condition qu’il lise les nouvelles à voix haute. Comme ça, elle pourrait entendre sa jolie voix !

« Alors, commença Gold, quelles sont les nouvelles ? Une conjuration visant à renverser le pouvoir central de Flamen aurait été évitée de justesse à Omatsu… En même temps, ce n’était pas comme si Crogar et son règne faisaient l’unanimité… De nouvelles plaintes à l’encontre du champion de Nalcia… Apparemment sans suite… Bah, dans son arène, la parole du champion fait force de loi tant qu’il ne s’en prend pas à trop fort pour lui. Le jour où un noble Nalcien se fera arracher les yeux par un des oiseaux du jeune champion, le conseil interviendra… Peut-être… Et une naissance dans la famille de la Lady de Terros ! Apparemment, la femme du cousin de la nièce de la fille de son oncle au troisième degré aurait mis au monde un charmant petit garçon prénommé Pierre. Original pour un Terrosien. Et assez éloigné généalogiquement de la régente en titre… Il n’y avait donc rien de plus croustillant à raconter dans la rubrique potins ? »

Malheureusement pour le jeune homme, ses deux rubriques préférées, celles traitant des inventions scientifiques et des découvertes naturelles étaient vides, faute de sujet à traiter. Aujourd’hui n’était pas un bon jour pour la découverte… Mais demain… Qui sait, peut-être que lui-même figurerait en bonne page pour voir découvert un trésor vieux de trois cents ans ! Avec Akatsuki. Il fallait absolument qu’elle aussi soit représentée. Un couple était toujours mieux mis en valeur qu’un homme seul. Sauf si les partenaires étaient trop… Dépareillés, mais pour eux ça irait.

Il ne jeta qu’un rapide regard aux mots croisés en dernière page. Il avait meilleur amusement en vue. Comme trouver un trésor par exemple ! S’avisant que l’heure qu’il avait donné à la jeune fille était presque écoulée, il ressortit sur le pont supérieur pour l’attendre et ne put résister au plaisir de saisir le gouvernail, lui aussi de glace. Il était aussi froid au toucher que de la glace naturelle mais tout aussi peu glissant que la coque du bateau, ce qui facilitait grandement sa prise en main. Encore une fois, Goldfinger ne put s’empêcher d’admirer le travail d’Hortenser. Comme tout maître de la terre, il s’était déjà essayé à la sculpture, qui n’avait pas déclenché chez lui une grande passion. Mais il s’y connaissait suffisamment pour reconnaître le travail d’un maître quand il en avait un sous les yeux.

Finalement, il s’assit sur le sol et attendit tout en caressant Sérénité. Il aurait pu rejoindre la jeune fille, mais le jeune homme n’aimait pas spécialement être dérangé dans ses explorations et il supposait qu’il en était de même pour les autres. De plus, cela lui permettrait de tester encore un peu plus la jeune ninja. En effet, le perfectionnisme de Gold lui conférait une ponctualité à toute épreuve : même absorbé par sa lecture, il y avait mis fin comme mu par un sixième sens lorsqu’il avait senti que la fin du délai qu’il s’était imparti approchait. Akatsuki ferait-elle de même ? Pouvait-il lui faire confiance sur des questions de timing ?

Bah, inutile d’être trop dur avec elle si elle arrivait en retard. Après tout, elle avait peut-être découvert quelque chose de très intéressant qui justifiait amplement tout le temps qu’elle prendrait à l’étudier… La suite du témoignage d’Hortenser par exemple ?

[Tu sais quoi ? Tu vas carrément expliquer en live ton scénario à Gold et on va le suivre, ce sera plus simple^^ Si jamais tu veux qu'on explore des salles/lieux à plusieurs, n'hésite pas à dire que Gold te suit^^]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Lun 12 Sep 2016 - 1:41

Suite à la réponse de Kumo, Akatsuki ne pouvait que continuer.

- Bon je reprends alors!

"Journal de bord, jour deux .

Aujourd'hui fut un grand jour, il lança ma carrière dans la piraterie. C'est aujourd'hui que mon premier pillage eût lieu. Et comme le veut un journal de bord je vais tout raconter en détails. l'Empereur des glaces voguait tranquillement sur les mers proches de Terros . Soudain nous vîmes un petit bateau marchand.

C'était un bateau couvert, et le seul endroit touché par les rayons du soleil  était le pont. Ce qui était normal pour ce genre de bateaux typiques des marchands marins.

Comme pour tout abordage qui se respecte. Moi, le capitaine, fut le premier homme de l'équipage qui posa les pieds sur le plancher du navire marchand. Je me trouvais alors devant la seule entrée du navire, celle que tout le monde passait pour venir acheter tout et n'importe quoi chez ce marchand.

J'avais déjà remarqué quelque chose sur le côté du bateau avant d'y mettre pied. Il y avait une gravure directement faite sur le bois du bateau. Elle représentait un homme qui semblait joyeux. Puis maintenant je remarquait que sur le toit, il y avait un casque doré, comme celui d'un gladiateur. Sans oublier que le haut de l'entrée était aussi orné  d'un tissu violet qui devait être signe d'un bon accueil pour les acheteurs.

J'entrais alors dans la zone dite <> de ce bateau, arme à la main. Je me présentais alors devant le marchand et propriétaire de ce bateau. Il ne semblait pas étonné de me voir avec mon sabre et prêt à attaquer. Il semblait  même habitué à ce genre d'arrivée.

Sa tête était la même que celle qu'il y avait sur le côté du bateau. Des yeux et une touffe marrons et  une peau plutôt mâte. Et tout comme l'homme sur le côté du bateau, il ne portait pas de haut. Mais je me demandais alors si il avait affiché sa tête pour prouver que le bateau lui appartenait. Ou si il était juste mégalomane .

Je marchais donc jusqu'à son comptoir et le marchand se contenta de lancer un :

- Ohhhhhhhhhhhhh! On trouve de tout dans les boutiques de Terry!
Peut-être avez-vous des vieilleries d'on vous souhaiterez vous débarrasser?
Montrez-les moi et je vous ferait un bon prix!
Cette épée est à vendre ? Je vous la fais pour 80 rubis !


Je répondais alors:

- 80 rubis? Vous êtes sérieux ? Ça vaut pas mal de pièces d'or ce genres de choses. Au moins plusieurs centaines de pièces par rubis! Je ne sais pas dans quel monde vous vivez mais je vous la vends sans problèmes!

- Noooooooooooooo! Vous ne pouvez pas me vendre cette épée il vous faut une bourse à rubis!

Je lui répondit:

- Une bourse mais pour quoi faire? Je peut directement les mettre dans mon sac!

- Nooooooooooooo! Surtout pas ! Les rubis sont fragiles, ils se casseront si ils sont mis dans un sac avec d'autres babioles. Il vous faut une bourse spécialement faite pour les stocker.

Je peut vous vendre: la Bourse normale pouvant contenir jusqu'à 99 rubis, la grande bourse pouvant contenir jusqu'à 200 rubis, la Bourse de géant avec pour capacité maximale 500 rubis et enfin la Bourse titanesque qui à assez de place pour 1500 rubis.

Je les vends respectivement pour 50, 120, 280 et 760 rubis vous voulez laquelle?


- Mais quel incroyable business tu as là! Si quelqu'un veut une grande bourse, il doit t'acheter au moins trois bourses normales. Et c'est pareil pour les deux autres bourses. Mais dites-moi vous devez être sacrément riche maintenant! Et surtout où pensez-vous que vos clients vont trouver tous ces rubis ?

- Je l'ai très souvent entendu cette question, et à chaque fois , je réponds:" Il existe une île isolée et inconnue des cartes . Cette île est touchée par de nombreux phénomènes incompréhensibles qui transforment des pierres en rubis. On peut trouver des rubis près de n'importe quel brind d'herbe. Je vous conseille de n'en parler à personne si je vous donne ses coordonnées, car je pense que vous aimerez rester l'une des dix personnes qui profitent de cette richesse." Vous ne m'avez toujours pas dit ce que vous voulez.

- Je comprends que personne en ait parlé car il faut bien profiter du monopole de cette richesse presque infinie. Vous pouvez me dire où se trouve cette île?

Terry me demanda alors de sortir ma carte puis il traça un croix  sur une mer au nord-est de Terros. Une mer assez éloignée de toute les cotes.

- Merci beaucoup pour l'info! Donc je vais prendre.... tout ce que vous avez!

- Nooooooooooooo! Vous ne pouvez pas, vous n'avez aucun rubis. Pour le moment, je peux acheter votre épée et vous donner une bourse normale et 30 rubis. Mais c'est.

Je dis alors d'un ton moqueur:
- Tu n'as pas l'air d'avoir compris! Nico et tous les autres, vous pouvez venir!

Nous ligotâmes alors Terry et nous lui volèrent tous ce qu'il avait. Des bombes, des flèches, une sorte de coeur en bois , des potions et pleins d'autres trucs. Tout ses rubis étaient soigneusement rangés dans des bourses et ses bourses vides étaient bien pliées les unes sur les autres.

Après lui avoir tout pillé, je laissais Terry attaché et nous partîmes laissant alors le navire marchand à la dérive."

-Voilà j'ai fini le jour deux ! Voyons le reste!


Akatsuki tournait les pages et zappait le rapport du jour à chaque fois qu'elle lisait pillage où butin. Cela pourrait servir d'inventaire du trésor pour Dario mais elle, elle cherchait des indices sur l'assassinat des membres d'équipages.

- "Jour 94

Nous avons un prisonnier!"

-Ah enfin du nouveau!

"Il dit s'appeller Jack Céparou . Il nous à parler d'une boussole magique qui ne pointerait pas vers le nord. Elle pointerait vers un lieu précis qu'un maître de l'air aurait choisis et visité à l'anvance. Mais un bon maître de l'air pourrait faire pointer la boussole vers un endroit encore jamais visité. Rendant ainsi les cartes inutiles. Cette boussole magique s'appellerait  le <>.  "

"Jour 95

Notre prisonnier se porte bien et cette fois nus avons pillés..."

- Et ça recommence ! Passons la page!



Akatsuki ne trouvait rien d'intéressant et elle décida alors de commencer directement par la fin car elle finirait par ne rien avoir trouvé quand elle devrait rejoindre Gold. Elle feuilletait donc les feuilles blanches de la fin du journal de bord, pour atteindre la dernière page manuscrite.

- Alors ils sont où ses derniers mots? Page blanche....blanche.....blanche.....blanche.... Ah! Enfin!

Akatsuki découvrit alors un grand mot écrit avec du sang, c'était sans aucun doute le dying message du capitaine Graham Laskins.

- Hort....enser? J'ai l'indice qu'il me fallait et le tueur ne peut être que lui avec toutes les informations qu'ont a ! Ohhh il ne me reste plus beaucoup de temps. Si je m'attarde ici, Gold va m'attendre!

Akatsuki retournait donc sur le pont supérieur à tout vitesse. Une fois arrivée, elle vit que son compagnon l'attendait déjà. Elle lui montra alors le journal de bord.

- Voici ce que j'ai trouvé après avoir découvert que tout l'équipage s'était fait tué par un maître de l'eau et peut-être de la glace. Pour moi, il n'y plus aucun doute le tueur et l'architecte qui à fait ce bateau. Mais il a dû s'enfuir après avoir tué tout ses camarades.

Vu que tu n'as rien apporté, j'en déduis que tu n'as pas trouvé le trésor. Et si tu as tout visité de ton côté, ça veut dire qu'il ne reste plus aucun seul endroit!


Akatsuki pointa la deuxième trappe qu'elle n'avait pas encore visitée.

- Moi j'y vais de ce pas rejoins moi après avoir fait ce que tu as à faire avec ce journal.

Akatsuki ouvrait la trappe et rentrait dans la calle sensé abriter le tréosr tant attendu. Mais une fois dans la salle, la pièce était vide. Les seules choses qui se trouvaient dans cette calle était un cadavre et un texte gravé sur un mur.

- Pourquoi y'a pas de trésor? Et puis c'est qui encore ce gars? Moi j'y comprends plus rien! J'avais réussi à l'impressionner une deuxième fois ! Enfin je crois?



[(HRP) Comme tu peut le voir, Akatsuki est un peu paumée donc à toi de voir si Gold va lire ce texte sur le mur et si ça va les éclairer .]

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Goldfinger le Mar 13 Sep 2016 - 19:28

Le chercheur d’or était toujours en train de lire lorsqu’Akatsuki revint. L’entendant arriver, il replia son exemplaire de la Gazette. Gold sourit à la jeune fille lorsqu’elle lui tendit le journal du capitaine. En voilà une trouvaille intéressante ! Décidément, il ne regrettait pas de l’avoir embauchée. Il la laissa repartir non sans lui avoir fait part de ses découvertes, en lui indiquant qu’il la rejoindrait plus tard et lui confirmant qu’il n’avait rien trouvé… Pour le moment ! Il avait encore de la lecture, dirait-on. Le journal du capitaine pirate, rien que ça !

De quoi parlait-il… Un marchand de bourses de rubis… Aucun intérêt ! Les pierres précieuses n’avaient que très peu de crédit aux yeux du jeune homme ! Il leur préférait sans conteste des pièces sonnante et trébuchantes en métal jaune/
La suite l’intéressa davantage. Une boussole qui menait dans des lieux encore jamais visités ? Tiens tiens… Ses yeux luisirent alors de convoitise… Jusqu’à ce qu’il atteigne la fin du passage qui était hélas mystérieusement écourté. Mais fidèle à lui-même, il ne laissa rien paraître de sa déception, se contentant de pousser un long sifflement intérieur.

Le dernier passage qui retint son attention était directement lié à ce qu’il venait de découvrir puisqu’il racontait la capture d’Hortenser l’architecte. Et la fin était écrite en sang… Le capitaine qui dénonçait son meurtrier ? Pour quoi faire ? A l’humble avis de Goldfinger, personne ne chercherait à venger un pirate comme lui. Mais il était d’accord avec la jeune fille. S’il avait dû hasarder un nom concernant le responsable de ces saignements, il aurait lui aussi immédiatement pensé à l’alchimiste constructeur de ce bateau. D’autant plus que cela cadrait avec le témoignage de cet homme qu’il avait lu un peu plus tôt. Il affirmait en guise de conclusion qu’il allait transformer ce lieu en piège mortel pour ceux qui avaient eu l’audace de le faire prisonnier…

Pourtant, une chose clochait. Vu la description qu’en faisait le capitaine, l’homme n’était ni un guerrier, ni un vandale mais un simple alchimiste… Dès lors, comme un homme comme lui aurait pu vaincre tout un équipage endurci ?

Mû par l’instinct de l’explorateur, il se dirigea flanqué de Sérénité vers la trappe d’où Akatsuki était sortie. IL voulait voir de ses propres yeux la « scène du crime », ou en tout cas l’endroit où la jeune ninja avait trouvé le journal. Il regretta de ne pas avoir demandé plus de précisions à la jeune fille à ce sujet, mais à l’origine, il avait prévu de la suivre comme elle l’avait suggéré, pas de fouiller les endroits qu’elle avait déjà visité, mais pourtant… Peut-être y avait-il un indice dans la pièce au journal qui expliquait comment le capitaine était mort ?

Contrairement à ce qu’il craignait, il n’eut aucun mal à retrouver la pièce visitée un peu plus tôt par Akatsuki, et pour cause, un détail troublant l’y attendait : le nom du capitaine pirate, écrit là-aussi en lettres de sang, était peint sur le mur.
Au début il commença par douter des compétences de la jeune fille mais il se ravisa bien vite. Elle était trop futée pour ne pas lui avoir rapport un détail aussi important… Donc si elle ne l’avait pas vue… Gold s’approcha de l’inscription au point de toucher le mur de ses doigts nus.

Malheureusement, il s’écorcha légèrement à une écharde de glace, ce qui fit perler son sang. Habitué à progresser en pleine montagne, il comptait ordinairement sur sa maîtrise pour le protéger de ces désagréments. Mais sur un bateau de glace, elle n’opérait pas.

En perfectionniste qu’il était, il refusait qu’une blessure, aussi petite soit-elle, gâche sa physionomie plus longtemps que nécessaire. Aussi, il sortit de son sac un mouchoir propre et de l’eau sous pression pour désinfecter la plaie. Mais lors du processus, une goutte de son sang finit par tomber au sol. Par hasard, il la suivit du regard… Et cligna des yeux pour être sûr d’avoir bien vu. Soudain inquiet, bien qu’il n’en laissât rien paraître, il réitéra son geste et refit tomber une goutte, qui toucha le sol…. Et se fit immédiatement absorber par le sol du bateau… Et si… Alors dans ce cas… Est-ce qu’elle portait des gants ?? Il ne pensait pas en avoir vu…

Il courut si vite que Sérénité eut du mal à le suivre. Tant pis. Il fallait qu’il arrive le plus vite possible ! Il prit donc la seconde trappe qu’Akatsuki était partie explorer. Heureusement, il n’y avait qu’une seule pièce en dessous si bien qu’il la retrouva tout de suite auprès d’un nouveau cadavre en train d’inspecter un message sur le mur… D’une voix calme mais plutôt autoritaire, il lui dit :

« Akatsuki surtout ne touchez pas le mur ! Vous n’êtes pas blessée ? »

Rassuré, il poursuivit :

« Vous aviez raison, l’architecte a bien tué le capitaine… Et tout son équipage aussi j’en ai peur. Mais pas directement. En fait… J’ai l’impression que ce bateau absorbe le sang des plaies ouvertes de l’équipage. Et comme si cela ne suffisait pas, il y a pas mal de petites pointes disséminées sur les murs… Faites attention à ce que vous touchez… »

Vu les conditions de santé des pirates, il n’était pas étonnant qu’il ne se soient rapidement vidé de leur sang par leurs plaies ouvertes suite à un abordage…

Le message au mur semblait confirmer l’explication de Gold. Il était écrit :

« Ma vengeance est accomplie. Bienvenue en enfer. Hortenser ».

« Je pense que nous avons en face de nous le cadavre de l’architecte, et son propre message de mort… Mais cela n’explique pas tout… Par exemple, où sont passés les squelettes de l’équipage ? Et le trésor ? »

Sérénité arriva sur ces entrefaites en râlant parce que son dresseur l’avait abandonnée sur le pont sans l'attendre !
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 45
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Akatsuki le Mer 21 Sep 2016 - 23:37

- Bon réfléchissons.... Gold va pas venir tout de suite, donc il me reste un peu de temps pour trouver des indices. Alors.... il y a écrit:" Ma vengeance est accomplie. Bienvenue en enfer.Hortenser."

Donc celui qui est couché est sûrement ce Hortenser. Ça veut dire que c'est encore un dying message ? Hortenser..... ce nom me dit un truc.... Mais oui ! C'était l'architecte qui se faisait manipuler par le capitaine Laskins! Sa vengeance... sois Laskins lui a fait ou dit quelque chose d'impardonnable...... Sois....il Hortenser a ...lut le journal de bord et sur le coup, il a pas réfléchis et les a tous tués.

Cette piste à l'air pas mal, je vais en rester là. Bon maintenant deuxième énigme, où est le trésor? Et il n'a peut-être jamais été ici? Je suis sûr qu'il y a des indices dans cette salle.

Kumo! Cherchons partout, il devrait il y avoir quelque chose qui pourrait nous éclairer dans cette salle.


Akatsuki se dirigea directement  vers le corps de Hortenser,  Car il était le seul endroit qui avait le plus de chances de cacher quelque chose. Étant donné que tout le reste de la pièce était vide. Elle fouillait alors le cadavre de l'architecte, à la recherche d'indices sur la disparition du trésor. Elle trouvait alors un bout de papier dans une des poches du cadavre. Et elle le déplia

Sur ce papier que l'architecte avait mystérieusement gardé sur lui, il était écrit noir sur blanc :"Ce papier est destiné au personnes curieuses qui ont eût le courage d'arriver jusqu'ici. Je ne sais pas trop ce que je vais faire de ce bateau et quant aux trésor, il n'est plus à personne donc il est à celui qui le trouvera. Je ferais peut-être couler ce bateau, quelle ironie, l'insubmersible qui finit au fond de l'eau. Mais si vous êtes ici, c'est sûrement à cause de rumeurs qui auraient tournées sur le trésor de ce  bateau .  Je peux juste vous dire qu'il n'est plus sur ce bateau et que si c'était un être humain, il aurait pu mourir à cause de deux choses. L'une d'elle est le froid et l'autre............"

- J'arrive pas à lire la suite, le dernier mot....il l'a écrit en trop petit. Quelle idée d'écrire tout ça sur un bout de papier!

Bon au moins je sais que le trésor n'est pas sur le bateau.  

Donc du coup il ne me reste plus rien à checher, je dois juste attendre Gold...


- Koo!

- Quoi, t'as trouvé un truc ?

Kumo lui montrait alors 8 pièces d'or qu'il avait trouvé éparpillés dans la salle.

- Des pièces? Qu'est-ce qu'elles font là? Hortenser ne peut pas les avoir mis ici volontairement, ça ne lui servirait à rien... Non c'est autre chose.... le trésor, il a sûrement été ici auparavant. Hortenser aurait déplacé le trésor.... Oui ! C'est ça ! Pourquoi le Capitaine aurait-il mit son trésor dans un endroit où il ne peut aller? C'est parce-que Hortenser l'a déplacé après la mort de Laskins.

Akatsuki eût alors un déclic, en repensant à Laskins et à sa mort. Elle se demandait à qui était destinée la phrase sur le mur de glace.

- Si le texte était destiné à la personne qui visite ce navire, alors pourquoi lui avoir dit "Bienvenue en enfer"? Cette pièce serait un piège? Et le mot dans la poche de Hortenser, ne dirait rien de vrai sur le trésor? Il ne servirait juste que d'espoir?

Ces questions trottaient dans la tête d'Akatsuki, sans qu'elle n'y trouve aucune réponse.

- Non, c'est impossible, il à vécu un bon moment de sa vie au côté de personnes qui lui mentaient à longueur de journée. Dans ces circonstances, il ne pourrait normalement que dire la vérité pendant un bon moment.

Donc il ne se peut que la phrase est adressée à Laskins et à son équipage.... Non cette solution n'est pas plausible, quelles raisons aurait-il de déplacer les corps de toutes ses victimes dans la salle que j'ai visité précédemment? Si il les avait tué ici, leurs corps seraient toujours dans cette salle . Donc le texte est adressé à quelqu'un d'autre...



-Non Akatsuki ne touchez pas le mur!

Ce que Dario avait crié, stoppa Akatsuki dans sa réflexion. Puis il lui expliqua comment Félix Hortenser avait procédé pour tuer l'équipage.

- Ce plan à du être bien réfléchi , il n'a pas du le faire sur un coup de tête comme je le pensait tout à l'heure. Au fait, voilà ce que j'ai trouvé de mon côté.

Akatsuki lui tendit les huit pièces d'or et le bout de papier qu'ils avaient trouvé.

Gold se posa une question à voix haute et Akatsuki s'empressa d'y répondre.

- Pour les corps, ils se trouvent tous dans l'autre trappe et pour le trésor, on a juste un indice sur ce bout de papier.


[(HRP) Il y avait bien les cadavres dans la trappe mais c'est trop tard maintenant pour éditer ton message. On va partir sur l'hypothèse qu'il y avait une troisième trappe et que selon  la perspective, les deux compères n'en voyaient que deux (je peux t'expliquer comment en MP)]

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 83

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le vaisseau pris dans la glace [Goldfinger/Elvira/Akatsuki]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum