[ Clos ] Otaï, la ville désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Otaï, la ville désert

Message par Mizuki Ana le Dim 19 Oct 2008 - 18:32

Mizuki avait donc, après être passée à l’Auberge du Chat, pris le bateau depuis la côte Ouest de Nalcia jusqu’au désert de Flammen. Elle redoutait la traversée de cette plaine de sable, et ses craintes furent confirmées : à plusieurs reprises, elle manqua de s’évanouir à cause de la chaleur et de l’ensoleillement. Les nuits, par contre, étaient supportables, bien que plus fraîches que le climat Nalcien. Miaouss souffrit lui aussi des températures caniculaires.
Enfin, un matin, Mizuki vit Otaï. Mais elle vit aussi, avec horreur, qu’une tempête de sable était en formation derrière elle. Alors, avec l’énergie du désespoir, elle courut jusqu’au village, qu’elle atteignit juste au moment où les portes allaient être fermées…


Mizuki et Miaouss reprirent difficilement leur souffle, pendant que les habitants d’Otaï fermaient les portes et modifiaient les murs de la ville de manière à résister à la tempête de sable. D’autres avaient entouré Mizuki et son pokemon. Ils les regardaient avec des yeux quelque peu étonnés, et aussi, et cela surprit la jeune fille, méfiants. L’un d’eux prit la parole.

« Je suis le chef de ce village, mon nom est Moapa. Qui es tu et que viens tu faire ici ? »

Mizuki se releva faiblement, et répondit :

« Mon nom est Mizuki Ana, de Nalcia. Je suis dresseuse pokemon. Je me dirige vers Omatsu, et je fais une halte dans votre village. »

« Ici, à Otaï, nous n’aimons pas les étrangers, reprit Moapa. Nous allons t’offrir l’hospitalité quelques jours seulement. Après tu partiras et tu ne reviendras jamais ici. »

Moapa s’en alla, ainsi que les autres habitants, laissant Mizuki seule devant les portes, maintenant fermées, de la ville. Absolument charmants et très chaleureux, les gens d’ici, pensa t-elle ironiquement.

Il était midi. Mizuki décida de profiter de ce qu’elle était dans une ville pour aller faire des emplettes. Elle visita les quelques petites ruelles et trouva une épicerie. Elle y entra et vit, au milieu de l’obscure boutique, une vieille femme derrière un comptoir. Elle commença à lui parler mais la vendeuse fit la sourde oreille. Accueillant, en plus de ça, se dit Mizuki. Et… si j’osais…

Mizuki se concentra pour écouter les pensées de la vieille, portées par le vent, dont elle avait la faible maîtrise.

« Va-t-elle se décider à sortir de mon magasin ? »

Mizuki sourit. Les habitants n’avaient pas l’air de l’apprécier du tout.

« Bon, autant lui donner ce qu’elle veut, elle partira après ! »


« Qu’est ce que tu veux ? »Demanda la vieille.

« Eh bien, j’aimerais avoir de quoi manger pendant mon voyage. Pas grand-chose, juqte un peu d’eau, du pain, des fruits secs… » Commença Mizuki

« De l’eau, y’en a dans le puit au milieu de la grand-place ! Je vais te chercher le reste… Tu veux autre chose ? » grommela la vendeuse.

Follement sympathiques avec ça…

«Eh bien, est ce que vous vendez des pokeballs ? »

« Mouais, je vais te chercher ça… Ca te fera 30 pièces !»

La vieille partit dans son arrière boutique. C’est hors de prix ! pensa Mizuki, que les habitants commençaient à énerver franchement. Cependant, elle ne dit rien lorsqu’elle vit la vendeuse revenir avec les bras chargés d’un énorme pain, de deux sacs de fruits, et de 5 pokeballs. Mizuki paya sans un mot, et se dirigea vers la grand-place, son sac en cuir désormais plein. Des femmes remplissaient de gros récipients autour du puit, et discutaient. Quand elles virent s’approcher Mizuki, elles se turent. Indifférente, la jeune dresseuse remplit sa gourde et repartit, Miaouss toujours sur ses talons. Vraiment accueillants…

On était en début d’après midi, et Mizuki ne devait pas compter sur les habitants d’Otaï pour lui tenir compagnie. Alors elle décida de visiter le village…

[En attente d’une réponse de Mika Aëmaria... qui ne vient pas. Je finis donc mon topic seule. Au fait, je sais que les Balls sont fabriquées à partir de Noigrume, mais on peut toujours en trouver dans le commerce... non ?]
(edit de kyarah: Oui bien sûr ^^)

De longues heures plus tard...

Après sa visite du village, Mizuki trouva finalement une auberge, où elle reserva une chambre. C'était le début d'une belle soirée étoilée, la tempête de sable étant fini depuis longtemps. Les murs de toile du village, qui avaient été doublés en epaisseur et en hauteur, furent remis dans leur position habituelle. Mizuki mit un chale sur ses épaules et décida d'aller faire quelques pas dans le desert. Arrivée aux portes du village, elle fut hêlée par un garde.

"Hé, toi !"

"Oui ?"


"Ton nom, c'est quoi ?"
"Mizuki Ana. Pourquoi ?"

"Pure curiosité. On ne voit pas souvent des etrangers dans le coin. Tu viens de Nalcia, c'est ça ?"

"C'est cela."

Le garde grommella quelquechose, puis reprit :

"Les portes seront fermées à 21h. Si tu n'es pas rentrée avant, Mizuki Ana de Nalcia, tu dormiras dehors. Compris ?"


"C'est clair comme de l'eau de roche. Merci de me prévenir."


Il est bien prévenant, celui-là. Par rapport aux autres...

Mizuki sortit donc du village. Elle fit quelques pas dehors et s'assit. Elle observa le ciel et les multiples constelations. Le ciel d'Alfen étant fréquemment nuageux, elle n’avait jamais eu l’occasion de bien voir les étoiles. Ici, le ciel était entièrement dégagé, et les seules lumières génantes étaient celles du village, trop faibles pour empêcher une bonne vision.

« C’est magnifique, hein Miaouss ? »

« En effet. Mais je sais que ce n’est pas pour regarder les étoiles que tu es venue ici. »

« Tu as raison. Tu es prêt ? »

« Je pense »

Mizuki se leva, et se mit face au Miaouss.

« Bien ! Miaouss, on ne s’est pas connu dans les règles toi et moi. Aujourd’hui, nous allons changer ça. Miaouss, je vais te capturer ! Pokeball, go ! »

La ball lancée par Mizuki se dirigea vers Miaouss, qui se laissa docilement capturer. La ball clignota une fois, deux fois, et s’immobilisa. Mizuki l’attrapa et libera le Miaouss. Le sien désormais, officiellement. Heureuse, elle se mit à rire, sans pouvoir, ni vouloir s’arrêter. Avec Miaouss, elle retourna au village, saluant le garde, et alla à l’auberge. Elle dormit d’un sommeil calme.

Lorsqu’elle se leva le lendemain et qu’elle prit son petit déjeuner, elle ne remarqua pas tout de suite le Roucool perché à la fenêtre. Peut-être, si elle l’avait vu, aurait-elle pu lire la lettre de sa mère, lui raportant les blessures de son père. Mais Mizuki ne vit pas le Roucool, et elle n’apprit pas qu’une guerre était en cours entre Mizuhan, Alfen, Terros et Flamen. Elle attrapa la PokeBall de Miaouss et se dirigea vers les portes du village. Sans se poser de question, Mizuki sortit la tête haute et s’enfonça dans le desert…

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 1997

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum