[ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Mer 29 Juin 2016 - 0:07

Un soleil éclatant tapait fort à travers le dôme de verre du second étage et baignait de lumière le royaume d’Eeva. Affairée sur son bureau, derrière des livres et une montagne de papiers, elle se lassa finalement et laissa errer son regard à travers la véranda. Elle s’adossa sur sa chaise et la fit basculer, son mouvement s’arrêta contre l’escalier qu’elle avait dans le dos. De son bureau, elle voyait la cascade du Jardin d’Hiver, son bassin et le pré sur sa gauche. Séparé par une immense baie vitrée, il était séparé du Jardin d’Été, qui était aussi bien plus grand. Tout de suite devant la terrasse, il y avait un chemin de pierre, un pont et le grand jardin. Au fond du grand patio, le bassin et la colline avec sa grotte. À sa droite, Eeva regarda le bois, qui obstruait la vue jusqu’à l’entrée. Elle ne voyait pas non plus le long couloir. D’un air distrait, elle repensait aux derniers évènements, son escapade en mer. Elle avait rencontré Peter sur les quais, ce n’était vraiment que du hasard, tout comme la journée qui avait suivit. Pensive, une certaine expression sur le visage, elle laissa finalement tomber sa plume.

« Benji ! » Hurla t-elle presque aussi bien que le Capitaine Harrock, qui commandait l’immense Karaboudjan, un navire marchand.

Benji arriva enfin.

« Vous avez le courrier ? »
« Oui Madame, le voici. »

Eeva attrapa une petite pile de lettre qu’elle ouvrait, puis lisait à la volée avant de le reposer sur le bureau.

« Celui-là que dit-il ? »
« Il vous informe que le Cercle vous demande d’évaluer une future collègue. »


La rousse regardait Hellébore jouer sur la terrasse avec l’un des pensionnaires.

« Quel est son nom ? » dit-elle en cessant de se basculer sur sa chaise.
« Eh bien… »
« Eh bien son nom ?! »


Qu’est-ce qu’il lui prenait aujourd’hui ? Eeva commençait à perdre patience. « Molly… »
Patience perdue ! Agacée, elle arracha la lettre des mains de Benji et la lu. Non mais, Molly, bien oui Molly, même si ce n’était que purement administratif, il ne savait pas lire son nom ? Puis son regard buta sur son nom de famille, elle ne montra pas de surprise, mais elle arqua un temps d’arrêt pensif. « Molly ». Elle se souvenait bien d’elle et son regard se posa sur la Gijinka. Sans le savoir, elle avait déjà pris sa décision. Le reste de la lettre était sans intérêt, aussi elle la froissa avant d’en venir à bout et la jeta dans sa corbeille sans cérémonie. Molly Hale. C’est pour elle qu’elle avait quitté la compagnie de Peter ? Ils n’avaient pas le temps de s’e occuper. Mes fesses oui ! Ils avaient trop la flemme de se déplacer et surtout de prendre le temps de recevoir une élève ! Ou peut-être étaient-ils trop couards… Avec une moue moqueuse, Eeva se laissa dire que peu de Chercheurs étaient de vrais hommes de terrain, c’est à peine s’ils savaient tenir une Pokéball à l’endroit. Ils étaient certes Chercheurs comme elle, mais il ne fallait pas demander la moindre performance avec un Pokémon. Même les minots qui venaient l’affronter pour leur premier badge de leur voyage initiatique montraient plus de talents. Tss.

« Bien, il me vient une idée. » dit-elle en farfouillant jusqu’à sortir une lettre sous sa pile de papier. « J’emmènerai… Tous ceux qui m’ont accompagnée au bateau. L’endroit est dangereux, mais ils sont plus à même de réagir face à l’imprévu. Ne dites rien à Hellébore. Elle n’a pas besoin de savoir. »

*Du reste, cela ne la concerne pas.*


Elle saisit sa lettre et commença à en écrire deux autres. L’une destinée à Molly Hale sur le lieu du rendez-vous et l’autre pour un entretien. Mais tout en l’écrivant, Eeva savait qu’elle obtiendrait ce qu’elle voulait depuis quelques temps déjà. Ainsi, elle passa le reste de la journée à se préparer. Ses paquets terminés, elle attrapa les heureux élus qui les accompagneraient et se hissa sur le dos de son Nostenfer. Elle arriverait bien avant le Roucool de Molly, mais ça n’avait pas d’importance, elle aurait donc tout le temps de convaincre les bonnes personnes de la laisser faire. Le voyage dura environ sept heures et c’est avec un certain soulagement pour ses reins que finalement, Dictame amorça sa descente vers les montagnes. Ils étaient enfin à Flamen et le Village Cosmo se montra assez vite. Eeva avait quelques jours pour convaincre les anciens de la ville…

Dans les jours qui suivirent, Eeva, ayant obtenu gain de cause, prit l’habitude d’attendre son élève d’un jour près de la Bougie Cosmo, au centre du village et Molly arriva finalement quelques jours après elle. Molly la rejoignit et on les laissa seule. Eeva resta encore un moment, le regard plongé dans les flammes avant de prendre la parole.

« Puisque tu es arrivée sans encombre, je vais entrer dans le vif du sujet. Je vais m’occuper de ton évaluation. Pour être honnête, je me moque de tes ambitions ou des raisons qui te mènent dans cette voie. Les choses auxquelles tu n’apportes aucune importance aujourd’hui, tu t’y intéresseras dans dix… Vingt ans peut-être. La seule chose qui m’importe, c’est de savoir si tu es capable d’aller sur le terrain sans te faire tuer bêtement, si ta curiosité te pousse là où la prudence te demande d’arrêter… Et si tu es capable de voir et d’observer ce qui se présente… Et d’en tirer quelque chose. Avec tes connaissances bien sûr et qui sait, peut-être un talent inné. »

N’ayant pas prit la peine de se présenter, ce qu’elle jugeait inutile puisqu’elles se connaissaient, Eeva avait réservé à Molly un accueil bien à elle. La rousse se leva et quitta la Bougie Cosmo. Elle se dirigea en dehors du centre du Village, pour monter vers le chemin principal, menant à la fois aux boutiques de la ville, ainsi qu’au dôme. Mais elles n’iraient pas aussi haut. Eeva monta l’escalier extérieur, puis, dans les grottes creusées dans la montagne, prit une échelle, ressortir dehors pour emprunter un autre escalier afin de rejoindre l’étage supérieur.

« J‘ai obtenu de pouvoir explorer la Grotte Gi. » Expliqua t-elle, quand Molly la rejoignit. Avec Bugenhagen, l’ancien du village, elles étaient seules dans cette partie de l’étage. « Quelqu’un s’est porté volontaire pour s’assurer que nous ne détériorons pas la grotte. C’est un endroit très dangereux. Et hanté paraît-il. J’espère… que tu as de bons Pokémon, ils seront certainement utiles. »

En réalité, Eeva aurait plutôt dit « que tu sais maitriser tes Pokémon », car le souvenir de leur dernière rencontre… N’était pas des plus brillants à ce sujet. Bugenhagen ouvrit la porte en fer forgée par un mécanisme secret. Des bruits de pas se firent entendre, certainement leur accompagnateur, mais Eeva reprit la parole.

« Nous n’aurons pas le temps de discuter en bas. Ce que j’attends de toi est très simple, tu passes devant et tu me fais part de tes observations et de tes conclusions. Je t’assiste en cas de problème, mais pour le reste, c’est toi qui décide. Comme tu le sais, la recherche, c’est quatre vingt dix pour cent de paperasse et dix pour cent de terrain. Il n’y a besoin de personne pour lire un bouquin, mais la recherche sur le terrain, c’est autre chose. Toutes tes connaissances seront utiles et pas juste en matière de « recherches ». »



[Voilà, bon c’est ma première fois alors… sois gentille hein ? mdr…
Tu as donc eu droit à un accueil « Eeva » Comme on est dans une classe un peu difficile et relativement « nouvelle » vu qu’on est peu nombreux, je te donne juste le contexte, à toi de découvrir/observer/déduire ce que tu vois et ça commence tout de suite avec ce premier contact ^^ Dans un premier temps, je ne demande rien de spécial, c’est un message d’introduction. N’hésite pas sur les détails, même s’ils ne sont pas importants et comme je suis trop sympa, je te laisse le choix de l’accompagnateur (qui devra se contenter d’accompagner pour surveiller et rien d‘autre, Eeva est là en cas de problème)  ]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Sam 2 Juil 2016 - 18:48

La rousse s’étira paresseusement dans son grand lit, contente d’être de nouveau à la maison. Même si elle avait passé pas mal de temps chez elle, ces derniers mois, sa petite escapade à Mizuhan, dernièrement, avait plus pompé dans ses ressources que ce qu’elle pensait ou voulait bien le reconnaître. Même si cela ne l’avait absolument pas dérangée de retourner aux Piémonts pour aider sa Grahyena à se sentir mieux, elle était retournée dans la nature, avec la meute, et elle avait profité de ce moment privilégié pour se ressourcer, ce qui avait quelque peu sollicité ses muscles et son bon sens. Oh, ce n’était pas pour lui déplaire, tout ça, mais vu ce qu’elle prévoyait de faire, dans les semaines à venir... Elle avait tout intérêt à se ménager si elle ne voulait pas arriver complètement crevée là-bas.

Néanmoins, il était près de dix heures lorsqu’elle se réveilla enfin, après une bonne nuit de sommeil bien mérité. Elle se laissa quelques minutes pour émerger, puis sortit du lit et fila se laver, avant de descendre dans la pièce à vivre pour s’installer et déjeuner. Habillée d’une tenue blanche élégante et raffinée, elle s’assit, non pas à la grande table, comme d’habitude, mais sur un petit meuble à l’écart, un peu préoccupée. Elle avait fait sa demande auprès des Chercheurs pour passer une épreuve, et cela faisait déjà quinze jours qu’elle était revenue et sans aucune nouvelle de cet examen... Avaient-ils bien reçu son courrier ? Bon, dans le pire des cas, elle n’aurait qu’à se renseigner directement en ville. Elle pouvait bien attendre une semaine de plus, elle n’était pas pressée, après tout, et elle continuait ses expériences et ses recherches en alchimie sans pression, sans négliger l’entraînement, évidemment.

Ce fut sur ces pensées qu’elle se plongea dans le journal du matin, avec un café fumant, s’étonnant de certains articles un peu tapageurs et fronçant les sourcils en lisant les rapports de Chercheurs parlant de la découverte de nouvelles formes de Méga-Évolutions. Un peu plus loin, elle vit une brève rédigée par Spencer Hale – son père, donc – et sourit. L’encadré était tout petit et lapidaire, mais l’essentiel y était, relatant la découverte d’un nouveau site de fouilles. La rousse sourit.


« Hecate, tu vas chercher Brontès ? »

La louve allongée à ses pieds se leva et trottina vers une pièce attenante, pour revenir quelques minutes plus tard accompagnée de la Luxio encore ensommeillée. La jeune femme lui passa la main sur le crâne, amusée par sa mine bouffie et clairement pas réveillée. Mais alors qu’elle allait la taquiner gentiment, un domestique vint lui porter son courrier, qu’elle réceptionna rapidement, un peu fébrile. Dans le tas de lettres, elle en remarqua une cachetée avec un sceau inhabituel. Une sorte de flocon un peu stylisé, qui lui rappela quelque chose, mais sans plus. Intriguée, elle décacheta le papier et commença à lire... Son visage s’illumina subitement, et un grand sourire vint compléter le tableau. Enfin ! Elle avait sa réponse ! Elle allait pouvoir passer son examen de Chercheuse... Le cœur battant, elle se figea tout à coup lorsqu’elle vit la signature de l’auteur de la lettre. Eeva Slanzar. Rapprochant soudain la forme du sceau et le nom, elle pâlit. Alors ce serait elle, son superviseur pour son épreuve... Avec tous les Chercheurs, il avait fallu qu’elle tombe pile sur elle. Leur passif n’était pas exactement propice à des échanges quelconques, et Molly avait imaginé qu’elles se reverraient – si elles devaient se revoir – dans d’autres circonstances...

Alerté par le brusque changement d’état d’esprit de la Flamenoise, Elemento s’approcha, l’air grave, et l’interrogea du regard, sous sa forme de Gijinka. Pour toute réponse, elle lui tendit le courrier, sans un mot, puis jeta un œil à Taka, qui s’était assoupie dans un fauteuil, elle aussi sous sa forme humaine. Finalement, elle poussa un soupir, dévisagea le Zarbi, puis lâcha :


« Oh, et puis, il n’y a pas de raison que ça se passe mal. Elle a ses défauts, mais je pense qu’elle restera professionnelle en dépit des circonstances. On a rendez-vous dans deux jours, ça nous laisse le temps de nous préparer, nous aussi. »

L’ambiance était quelque peu retombée, mais cela n’empêcha pas Molly de vaquer à ses occupations, tout en réfléchissant à ceux qui l’accompagneraient pour cette épreuve. Étrangement, pour elle, emmener Taka était une évidence, malgré les lourds souvenirs qui la liaient à Eeva et à Hellébore en particulier... Après avoir rédigé un courrier en vitesse à destination du Cosmo Canyon, la Meneuse passa la journée à tester de nouvelles combinaisons alchimiques, noircissant de nouvelles pages de son carnet réservé à ses recherches élémentales, sous l’œil inquiet des plus perspicaces de ses Pokémon. Finalement, le soir, elle prit le temps d’expliquer à ses compagnons ce qu’elle comptait faire.

« Je ne vais pas vous cacher que j’ai une certaine appréhension à l’idée de travailler avec elle, mais il va falloir mettre mes a priori à la poubelle pour être sereine. Taka, je pense que tu vas vouloir m’accompagner. Elemento, je vais te demander de rester ici avec Brontès, je ne suis pas certaine de vouloir lui présenter Eeva. Ah, et pas un mot à mes parents, je vais simplement leur dire que je m’absente un moment sans donner de détails, au cas où j’échouerais. »

L’équipe au complet partit se coucher, sachant qu’elle voudrait partir le lendemain au matin pour se laisser une marge de manœuvre là-bas et qu’elle aurait besoin de dormir un maximum. Une fois prête, assez tôt – il faisait à peine jour -, elle décolla pour le Cosmo Canyon, sur le dos de son Airmure, et elle arriva plutôt vite sur place. Mais au lieu de se diriger vers la Bougie Cosmo, elle fit poser sa monture un peu à l’écart, sur un rocher isolé, espérant de tout cœur y trouver son ami. Ce fut avec un soulagement certain qu’elle aperçut Leyno en contrebas et qu’elle le rejoignit pour l’étreindre. Elle songea alors qu’elle ferait bien de le voir plus souvent, au lieu de laisser le temps filer entre leurs entrevues... Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à tout ça ; elle avait une épreuve sur le feu et elle n’aimait pas l’idée de faire attendre Eeva, non pas parce que c’était elle, mais parce que c’était impoli, quelle que soit la personne en face. S’assurant d’être vraiment prête, tant physiquement que mentalement, elle descendit donc vers le centre du village, accompagnée du Lion de Feu. Étonnamment, elle se sentit très calme à la vue de la Championne, bien plus qu’elle ne l’aurait pensé, en vérité. Un silence de plomb s’installa entre les deux femmes, silence pendant lequel le regard d’azur de Molly se perdit dans la contemplation de la flamme de la Bougie Cosmo. Finalement, la Mizuhanienne brisa la glace et lui expliqua ce qu’elle devait savoir concernant cette évaluation. L’attitude de l’autre rousse n’étonna pas la fille d’Alpha, qui s’était attendue à un tel accueil. Sans un mot, elle emboîta le pas à son aînée, empruntant le même chemin qu’elle sans aucun commentaire, Leyno sur les talons. Lorsqu’elles s’arrêtèrent devant la grotte, Molly la laissa parler, se contentant d’écouter et d’observer, avant de prendre la parole, enfin.

« Je me suis préparée à l’exploration comme au combat, et j’ai récemment eu à faire les deux au Temple de la Terre, quand j’ai croisé Regirock. Je connais les risques et les enjeux, et il est bien évident que je mettrai en pratique tout ce que je sais faire. Nous avons eu le temps de progresser, depuis la dernière fois. Oh, et voici Leyno, c’est un ami. Un bon ami. Il se contentera de regarder et de m’accompagner dans la grotte. »

La jeune femme pouvait paraître très froide et très distante, mais en réalité, elle s’était déjà mise en condition pour son épreuve, sans s’occuper de l’identité de son examinatrice. Cela n’avait aucune importance, en fin de compte : elle était là pour apprendre et pour prouver qu’elle méritait une habilitation de Chercheuse, pas pour raconter sa vie ni partir dans d’inutiles dramas. Une main posée sur Chante-Acier, son fouet de métal enroulé à sa ceinture, elle fit naître une flammèche dans la paume de son autre main, puis fit un pas, annonçant son intention de démarrer l’évaluation. Après tout, la rousse lui avait demandé de passer devant, et Molly n’attendait que son signal pour se lancer dans l’aventure.


[Promis, je serai douce xDDD De toute manière je suis pas bien loin en cas de problème Wink xD]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Sam 2 Juil 2016 - 22:30


Entre les deux femmes, l’ambiance fut assez froide. Ni l’une, ni l’autre n’avaient oublié les circonstances de leur dernière rencontre, mais Molly n’avait pas à s’en préoccuper, Eeva avait non seulement tourné la page depuis le temps, mais avait commencé à cultiver un certain professionnalisme.  Le problème étant toujours un peu dans les extrêmes, car elle pouvait complètement retourner sa veste. Molly la suivit sans trop rien dire, et c’était tant mieux, Eeva n’était pas le genre de femme à avoir assez de patience pour supporter les jérémiades. Finalement, elle décida quand même de se défendre, par soucis de contredire ce qu’Eeva connaissait d’elle ou pas –ça, elle le saurait bien assez tôt-, Molly affirma être à même de faire face à ce qui se terrait dans la grotte. Elle avait intérêt de toute façon. Pour le reste, toujours attentives aux nouvelles découvertes, elle n’ignorait pas celles qui concernaient Regirock. Si elle avait survécu, c’était déjà pas si mal, elle n’était peut-être pas aussi manche qu’auparavant. En soi c’était une bonne chose et Eeva était certaine qu’elle la reverrait bientôt pour un match. Elle parlait avec plus d’assurance.

Ayant tout organisé depuis quelques jours, elle ne fut pas surprise de voir le Lion de Feu, qui en sachant que Molly allait venir, s’était immédiatement porté volontaire, c’est pourquoi Eeva ne dit rien de particulier. Il était entendu que s’il devait veiller à ce que personne ne prote atteinte à la grotte, il ne devrait ni interrompre, ni intervenir pendant toute la durée de l’épreuve. Comme c’était entendu et que Molly semblait prête, Eeva fit un simple signe de tête en guise de signal de départ. Molly allait donc prendre la tête du groupe et à partir de là, Eeva ne dirait plus rien. Ou presque. Il ne s’agissait pas de l’abandonner et de la laisser se débrouiller seule. Elles avancèrent donc derrière la prote blindée que Bugenhagen referma derrière elles, tout en leur recommandant d’être prudentes. Au départ, il n’y avait qu’une simple corde de laquelle il fallut glisser pendant de longues minutes, passer plusieurs rochers en guise de plateformes d’où pendaient de nouvelles cordes pour descendre toujours plus bas. Bien plus bas, Eeva sut qu’elles arrivaient quand elle sentit une vague de froid la saisir. Ce n’était pas un brusque changement de température… C'était quelque chose de diffus, lointain et abstrait.

Quand elles eurent enfin sauté sur le dernier rocher, l’ambiance était bien différente de là-haut. La corde pendait, sans vie. Eeva épousseta son uniforme blanc et glace de l’Arène. Il ne resterait peut-être pas immaculé longtemps, mais c’était la seule tenue correcte qu’elle possédait ! Arrivée à cette hauteur, elle fit comprendre par son attitude fermée, que Molly devait l’attendre, avant de s’engouffrer à proprement dire, dans la Grotte Gi. Calmement, elle saisit trois de ses Pokéball. La première laissa apparaître Pyrancantha, qu’elle connaissait déjà, était plus âgée, plus musclée et bien sûr, plus entraînée que la dernière fois qu’elle l’avait vue. La deuxième ball révéla un petit tas rose, qui se changea en une réplique de Pyracantha, rose, à la demande d’Eeva, qui soit-dit en passant, avait l’air beaucoup plus sympathique. Et enfin, le dernier Pokémon laissa apparaître un petit canidé noir et blanc à la longue queue touffue, à l’air amical. Eeva demanda aux deux chiens de monter la garde.

« Pompette, jette un coup d’œil aux environs. »

Le Moufouette se dressa sur ses pattes de derrière pour mieux se coller à Eeva et fila dans les ombres.

« Voici l’entrée de la Grotte Gi. Cette grotte est très dangereuse et c’est pourquoi son entrée est interdite. Elle relie directement le canyon au village, il y a plusieurs décennies,  la tribu des Gi a tenté d’attaquer le village et leurs guerriers se sont faufilés dans les montagnes. Quelques guerriers Lion de  Feu ont essayé de les arrêter. Les traces des combats sont encore visibles sur les murs, la plupart des Pokémon on déserté les lieux et leurs traces à eux, semblent avoir disparu complètement à plusieurs endroits.

À chaque fois que les gens du village on gagné du terrain, ils ont essayé de faire en sorte de gagner du temps sur les troupes ennemies qui revenaient par vagues.
En tant qu’expert, je te recommande d’avancer prudemment et de bien regarder où tu mets les pieds, car certaines cavités sont naturelles, d'autres non. Même si nous ne devons pas nous précipiter, ne perdons pas trop de temps. Il n'est parfois pas possible de visiter tout un site. Du moins, pas sans perdre une occasion en contrepartie. »


Eeva se tut, le visage grave et sérieux. Par son pouvoir, elle sentait toute l’hostilité des lieux et ce qu’il contenait… Elle sentait une menace omniprésente et lourdement présente, comme si l’apesanteur avait subitement quintuplé. La Championne n’avait pas peur à proprement parler, mais ce genre d’endroit n’était jamais bon et la tension palpable se lisait sur son visage, malgré sa froideur habituelle. Elle sentait peser sur elle des milliers de regards, avait l'impression de voir des éclats dans le coin des yeux, mais quand elle tournait discrètement et légèrement la tête, il n'y paraissait plus rien. Fait étrange, elle avait l'impression de grincer des dents ou du moins quelque chose de désagréable lui donnait des impressions de ce genre, comme  une craie sur un tableau. Comme en écho sur ce qu'elle percevait autour d'elle, elle ressentait comme des fourmillements dans l'estomac. A quelques mètres seulement, le regard d'Eeva fut attiré sur la cavité la plus proche, était-ce la flamme de Leyno qui se reflétait sur la roche et le jeu des aspérités profondes et régulières ? Elle ne dit rien, elle n'en était pas sûre et ce n'était peut-être rien. La rousse eut cependant l'intuition profonde, que cette grotte cachait bien des choses dans ses ténèbres... Elle avait tout intérêt à avoir l'oeil, pour le cas où Molly ne l'aurait pas. Mais ces cavités... Ça lui rappelait le labyrinthe de l'Île aux Fantômes. Si elle avait su, elle ne serait pas rentrée dans la grotte...

« Avant d’aller plus loin, as-tu d’autres compétences ? »

[Merci =O

Alors, je n'ai pas grand chose à rajouter, Eeva à déjà tout dit ^^ Je te donne une portion de carte à chaque message.
Mais comme je suis d'humeur joueuse (n'est-ce pas? Razz   Razz  Razz ), je te demande un roll, sur 1D6 : sur un 5 ou  un 6, quelque chose nous attaque, quelque chose de spectral, en rapport avec ce que ressent Eeva via son pouvoir de Lieur des Ombres, que Molly ne peut pas vraiment identifier par contre. L'attaque peut surgir au moment que tu veux.]


_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Sam 9 Juil 2016 - 20:28

Au signe de tête d’Eeva, Molly comprit qu’il était temps de se mettre en route. Elle avança donc pour pénétrer dans la grotte de Gi, mais constata aussitôt qu’elle allait devoir laisser tomber son idée de feu et de fouet pour le moment : pour descendre, il fallait s’accrocher à une corde longue qui se précipitait dans les entrailles de la cavité, dans un mouvement assez peu engageant... Mais la rousse ne se dégonfla pas et empoigna l’objet pour descendre en rappel, s’interrompant lorsqu’elle toucha du pied une plateforme rocheuse. En tâtonnant, elle trouva une nouvelle ficelle épaisse qu’elle prit dans ses mains pour recommencer la manœuvre précédente. L’opération se répéta à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’enfin, elles atteignent l’ultime caillou. À peine eut-elle posé le pied au sol qu’elle sentit une vague glaciale la submerger, comme une impression d’hostilité non dissimulée. Si la grotte avait pu parler, elle leur aurait certainement souhaité la malvenue, tant l’ambiance était froide... Et il fallait dire que les interactions entre les deux femmes étaient limitées et strictement professionnelles, ce qui n’arrangeait pas les choses... Molly jeta un coup d’œil à l’outil qui leur avait permis d’arriver jusque-là et, rallumant son feu dans la paume de sa main, lui trouva quelque chose de glauque. Mais elle garda ses considérations pour elle, et elle continua sa route quand elle eut l’accord implicite de la Championne.

Leyno atterrit tout près d’elle, s’étant passé des cordes pour les suivre, et il échangea un regard avec l’Alchimiste. Ils ne s’étaient rien dit, mais ils s’étaient parfaitement compris... La Mizuhanienne libéra trois de ses Pokémon, et la jeune femme en reconnut deux, les deux premiers. Le troisième, en revanche, était sans doute une recrue plus récente répondant au doux nom de Pompette. Si elle avait été d’humeur rieuse, Molly aurait probablement souri, mais elle n’avait clairement pas la tête à ça. Sérieuse, elle écouta consciencieusement ce que lui raconta Eeva, en notant le plus de détails possible dans le carnet noir qui ne la quittait jamais. La flamme de Leyno s’étant substituée à la sienne, elle avait les mains libres pour écrire... Quelques mots attirèrent plus particulièrement son attention. « Relier le canyon au village » se traduisit par deux ronds sommaires et un trait entre les deux, de nouveaux cercles agglutinés agrémentés de zigzags ponctuèrent l’idée d’attaque sournoise des Gi dans les montagnes, et un symbole décoré d’un « L » souligné fut l’équivalent de l’histoire des Lions de Feu, en référence à Leyno, qui se tenait debout à côté de l’apprentie Chercheuse. Elle dessina également des « impacts » pour matérialiser les traces de combat sur les murs, et un triangle encadrant un point d’exclamation couronna la tout, indiquant un danger perpétuel ancien mais ayant de grandes chances d’être encore présent.

Alors qu’elle griffonnait à toute vitesse, elle entendit une sorte de crissement, et elle leva son crayon du papier, jetant un coup d’œil aux alentours avec une certaine méfiance, non, une défiance, même, dans le regard. Il faisait lourd dans cette pièce que Molly n’avait même pas encore commencé à explorer, et la Flamenoise avait l’intime conviction qu’ils n’étaient pas seuls et que Pompette n’avait rien à voir avec ça. Sans mot dire, elle reprit ses notes, consignant tout ce qu’elle jugea utile dans le carnet. Elle jeta un terme à la hâte, « par vagues », enchaîna avec « trous ! », et termina par une abréviation signifiant « éphémère » dans son langage à elle. Inspirant calmement malgré l’ambiance étouffante et hostile des lieux, elle posa sa main sur le crâne de son ami, avant de lui chuchoter :


« Tu veux bien m’éclairer, s’il te plaît ? »

Docile, le Lion de Feu colla l’humaine pour lui apporter de la lumière là où elle en avait besoin. Sur les parois, elle put voir les traces de brûlure laissées par les guerriers élémentaux de l’époque, et elle se demanda si Leyno avait participé à ces affrontements ou s’il avait connu des compagnons qui avaient fait partie de la défense. Posant son regard d’azur sur son ami, elle eut sa réponse sous la forme d’un hochement de tête affirmatif. Son attitude signifiait également qu’il n’en parlerait pas, soit parce qu’il n’en avait pas le droit à cause de la nature de l’épreuve que passait Molly, soit parce qu’il ne voulait tout simplement pas évoquer le sujet. Il y avait également d’autres impacts qu’elle ne put identifier sur le moment, mais qu’elle représenta dans son livret. Ce qu’elle put remarquer, en tout cas, c’était que les agresseurs n’avaient pas utilisé de fouets comme ceux qu’elle portait à ses hanches, enroulés à sa ceinture... Pour le reste, n’étant pas une experte dans le maniement des armes autres que les siennes, elle ne pouvait émettre d’hypothèses qui se changeraient en certitude. Il n’y avait pas de coupures nettes comme celles qu’infligeaient les fouets semblables à Chante-Acier – bon, il fallait dire que c’était un objet assez rare, mais bon – ni de marques aisément reconnaissables pour elle. Elle décida de se concentrer sur ses pieds, comme le lui avait recommandé Eeva, pour prendre garde à ne pas marcher sur un piège savamment caché parmi des cavités naturelles...

Mais lorsqu’elle avança vers la seconde alcôve, après avoir tourné à gauche après la première mini-grotte, elle ressentit de nouveau cette impression désagréable d’être observée et dépouillée visuellement. Elle s’immobilisa. Ça tombait bien, parce que la Chercheuse avait une question pour elle...


« Eh bien, je suis Meneuse, Dompteuse spécialisée dans les phénomènes de groupes et de meutes, donc, et j’ai également la qualification officielle d’Alchimiste. Je manie très bien le feu, plutôt bien la combustion, et je débute avec la foudre, pour laquelle je dois encore m’entraîner. »

C’était assez succinct, mais cela suffisait, selon Molly, surtout qu’elle savait Eeva un peu allergique aux longs discours quand elle considérait que cela n’avait qu’un intérêt limité...

« Leyno, toi aussi tu les sens nous épier ? »

Le frisson qui parcourut l’échine du Lion de Feu confirma ses craintes. Rangeant son précieux carnet en sécurité, elle utilisa sa technique de métamorphose pour drainer dans le feu ambiant de quoi se faire un écran de flammes fin, mais étiré autour d’elle. Elle eut comme un pressentiment, une impression d’attaque imminente qui ne trompait généralement pas. Elle n’était pas Lieuse, mais elle avait passé suffisamment de temps en pleine nature pour savoir qu’il fallait se méfier de tout, surtout dans un silence pareil. Sa mâchoire se crispa, et elle se tendit, extrêmement attentive à ce qui l’entourait. Toutefois, elle fut agressée, non pas par un, mais par deux côtés : une forme indéfinie lui fonça dessus de front, générant un courant de désespoir sur son passage, comme un Spectre éploré, tandis qu’une silhouette brillante et clinquante aux yeux rouges se jetait sur son flanc gauche. Elle déplaça rapidement son écran de flammes vers son ennemi qu’elle ressentait comme étant physique, puis généra cinq flammèches au bout des doigts de sa main droite, se préparant à accueillir son assaillant avec tous les honneurs qui lui étaient dûs.


[Et comme tu l’as vu IRL, j’ai pas de chance aux dés... XD C’était bien ma veine de tomber sur un 6, tiens !]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 14 Juil 2016 - 13:58


Sans rien dire, La Championne de Fla’Or se contenta de suivre Molly. Celle-ci se montrait plutôt silencieuse et pourtant, de son regard entraîné et acéré, Eeva comprenait bien que son apprenti découvrait, notait et rapportait de nouvelles informations. La lourdeur de la grotte n’impressionnait pas Eeva, ce n’était pas la première fois qu’elle entrait dans un tel lieu et elle était préparée. De plus, elle connaissait les histoires relatives à la Grotte Gi, ce qui jouait évidemment beaucoup. D’autre part, elle n’aurait pas pu choisir meilleur Pokémon que Pyracantha pour cette épreuve et d’autre part, Eeva trouva que c’était le bon moment pour « activer » son pouvoir de Scan des Ténèbres. C’était une technique qu’elle avait naturellement développé, qui lui permettait de sentir les mauvaises intentions dans une certaine zone autour d’elle. Sans surprise, dès lors que l’onde noire se propagea, elle sentit la présence malsaine de ce qui les attendait. La présence ? Elle corrigea sa pensée. Les présences.

Mais elle n’en montra rien, ne voulant pas influencer Molly, qui ne se doutait pas de ce qu’Eeva pouvait faire. Après tout, c’était une technique passive et invisible, pour ainsi dire. Avec la pratique, Eeva avait remarqué que les personnes dotées de pouvoirs psychiques y étaient particulièrement sensibles, où elle pouvait « lire » leur intention comme dans un livre ouvert, dès lors qu’elles étaient mauvaises et prêtes au passage à l’acte. Bizarrement, il semblait que ce soit la même chose ici. Mais ce n’était peut-être pas si bizarre tout compte fait, les Lieur tenaient leurs pouvoirs de leurs Pokémon et les types Ténèbres avaient le dessus sur le Psy. Quoi qu’il en soit, cette information lui fut bien utile et tout comme Molly, Eeva scrutait les environs, de manière beaucoup moins démonstrative et repéra au fur et à mesure qu’elles avançaient, les pièges potentiels et les informations disséminées dans cette portion de la grotte. Autrement dit, ce qui prendrait Molly par surprise, Eeva, elle, l’attendait déjà. Mais rien de moins normal, la Championne en avait l’habitude et s’exerçait à ce petit jeu depuis bien des années.

Eeva suivit donc Molly, quand elle dépassa la première alcôve, sans y porter d’intérêt. Ni même la seconde. Soit, puisque c’était son choix. Eeva resta parfaitement neutre, préférant d’ailleurs se concentrer sur ce qui s’apprêtait à leur tomber dessus. Par extension, Pyracantha et Germandrée s’y préparèrent aussi. Même si la Chercheuse ne fit aucun commentaire, elle écouta attentivement la réponse de Molly à sa question. Et bien, si elle savait vraiment faire ce qu’elle disait, ce serait sans doute bien utile… Molly s’était arrêtée. De là où elles étaient, on pouvait voir la continuité de la grotte. Du moins… Son élève émit quelques craintes, pas à son adresse à elle, mais à Leyno. Ce qui devenait évident maintenant, même pour eux, Eeva le sentait depuis plusieurs minutes à présent. Ce ne fut donc absolument pas une surprise quand quelque chose apparut des ténèbres, pour les agresser. Une silhouette se détachait face à elles et une autre sur leur gauche.

« À toi de jouer, je ne te guiderais pas sur ce qu’il faut faire. Fait ce que tu jugeras bon… Mais je vais te seconder. »

Eeva était prête à intervenir, non pas pour la petite créature à leur gauche, celle-là ne poserait aucun problème, c’était plus en rapport avec ce qui venait de front… Elle leva les yeux. D’ailleurs, dès que Molly généra des flammes, assez imposantes, le petit Pokémon émit un cri métallique et préféra se sauver. Et tout autour d’elles, maintenant que la pièce était largement éclairée, Molly et Eeva purent voir des milliers d’yeux rouges, de pinces brillantes grouiller dans tous les sens… Prenant toutes, autant qu’elles le pouvaient en se marchant les unes sur les autres, le même sens que la petite courageuse qui avait tenté une attaque. C’était pour la créature fantomatique, qu’Eeva jugea bon de seconder Molly. Elle avait une forme relativement humanoïde, flottait dans les airs, une lance à la main, un capuchon à cape élimée rabattu sur un visage qu’il ne cachait pas. Et quel visage ! En réalité, la face du fantôme n’était qu’un trou d’où émanait une lueur bleutée. Une créature qui n’avait rien d’humain.

« A ton avis, comment tu nommerais… Ce que tu vois là ?
Attention, comme tu peux le voir, outre les deux alcôves un peu plus loin, il n’y a aucune porte de sortie… Pas visible d’ici du moins, nous ne pouvons pas fuir… Il y a peut-être quelque chose un peu plus loin… »


Derrière le fantôme se trouvait l’alcôve de gauche et hormis un quelques reflets rougeâtres sur le sol, Eeva ne lui trouvait rien de spécial. La seconde par contre, à plusieurs mètres sur leur droite, était beaucoup plus accidentée. Peut-être la preuve d’un passage, d’un aménagement quelconque. À moins sûr, que les Fermite… Revenant à la créature flottante, elle était prête à déployer ses pouvoirs et ses Pokémon, les leurs. De temps en temps, un Fermite se sauvait d’un trou à leurs pieds ou tombait du plafond.



[Et tu le sentais tellement venir, l’échec critique xD

Tu as gagné un combat, que je te laisse décrire ! Eeva te seconde avec ses pouvoirs, ainsi que ses Pokémon, la créature est puissante et sa lance contient du poison.
Ensuite, comme tu l’as compris, il va falloir ouvrir un passage… Je te laisse donc chercher et arrêter ton post avant de passer à la salle suivante. ]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Mar 9 Aoû 2016 - 19:20

La Flamenoise sentit l’adrénaline monter en elle alors qu’elle était attaquée à deux endroits. Le premier agresseur, lui, se révéla être un Fermite, une créature d’acier aux yeux rouges qui se jeta sur elle sans préavis. Mais le feu sembla lui faire peur, et elle eut un mouvement de recul, avant de s’enfuir avec des centaines de congénères dans la direction opposée à celle de Molly. C’était un Pokémon venu du continent flottant, découvert par les Érasiens en même temps que Tenkei, et dont la jeune femme avait appris l’existence peu de temps auparavant. Elle savait qu’ils vivaient en colonies et qu’ils creusaient ce que les Chercheurs avaient appelé « fourmilières » dans le sol pour s’y dissimuler et se prémunir d’une destruction massive venant d’un ennemi naturel (ou pas, d’ailleurs). En effet, une autre espèce, les Aflamanoir, avait été identifiée comme étant un prédateur naturel des Fermite, et Molly espérait que la Grotte Gi n’abritait pas ces Pokémon en prime... Car elle savait qu’ils étaient de type Feu, et faire un combat de pyro-manipulation dans un tel environnement ne l’enchantait guère.

Cette menace, toutefois, fut vite écartée de son chemin, ne laissant face à elle que l’autre agresseur, déjà un peu plus délicat. Pendant une fraction de seconde, elle pensa à un sale tour de Germandrée, mais vu le sérieux affiché par Eeva, elle balaya cette stupide idée de son esprit. La Championne était méfiante et aux aguets, et la créature n’avait pas vraiment l’air de plaisanter... Derrière Molly, la Mizuhanienne laissa la main, tout en précisant qu’elle ne serait là que pour l’épauler, et pas pour la guider sur la marche à suivre. Logique, vu qu’elles étaient au beau milieu d’une épreuve et qu’elle n’avait pas droit à une aide extérieure... En revanche, elle lui demanda comment elle qualifierait ce qu’elles avaient devant les yeux, ce à quoi la Meneuse répondit, en commençant par faire un pas en arrière pour se mettre hors de portée de l’ennemi :


« J’appellerais ça une créature hostile, spectrale et pas spécialement ravie de nous voir ici, pour démarrer la description... »

Si Molly avait le goût de l’effort et de la recherche, elle n’en restait pas moins pragmatique, et elle avait avant tout en tête les mouvements à effectuer pour éviter de se faire empaler directement, surtout qu’elle avait un souvenir assez net d’une telle douleur. Le Tauros qui l’avait encornée pendant son épreuve de Meneuse était encore bien présent à son esprit, et si elle pouvait ne pas réitérer le même échec, c’était aussi bien, hein...

« On dirait un revenant revanchard qui voudrait défendre les lieux contre les agresseurs... Comme jadis. Cette chose doit bien connaître les lieux, bien mieux que moi, en tout cas, ce qui suffit à la cataloguer comme « dangereuse » à mes yeux. »

La Meneuse positionna son corps différemment, adoptant une posture de combat un peu plus adaptée à la configuration de l’endroit. Puis, elle laissa les cinq flammèches qui dansaient au bout des doigts de sa main droite s’étirer dans plusieurs directions, rejointes par leurs sœurs créées par sa main gauche pour tisser une toile de feu au maillage fin, presque comme un filet impalpable, mais bel et bien douloureux et présent. Quelque part au fond d’elle, la Flamenoise sentait venir le coup bas, et elle vit qu’elle ne s’était pas trompée quand la créature se téléporta derrière elle et balança sa main spectrale en avant, histoire de lui transpercer une quelconque partie du corps. Heureusement, Molly avait de bons réflexes, et elle se baissa à temps pour éviter l’assaut, enchaînant directement en puisant dans l’air environnant pour améliorer ses rets. Les fils de feu jaillirent dans toutes les directions, mettant ainsi un coup de pression à l’apparition, qui dut se pencher pour éviter les potentielles prisons. L’Alchimiste mit ce temps à profit pour utiliser sa technique d’extraction élémentale directement sur ses épais bracelets noirs en basalte : autour de ses poignets et de ses chevilles, des anneaux de feu vinrent gainer les bijoux déjà en place, offrant une protection originale, mais non moins efficace, à des parties de son corps qu’elle jugeait cruciales pour la suite.

Lorsqu’elle esquiva de nouveau, elle augmenta la densité des gaines, s’entourant ainsi d’une sorte de pellicule de feu sur tout le corps. L’effort était important, mais dans le feu de l’action, elle n’y accorda pas trop d’importance, l’essentiel étant, pour l’heure, d’éviter à tout prix cette lance qui, elle venait de le remarquer, suintait de poison à son extrémité. De mieux en mieux.


« Si c’est un Pokémon, je ne dois pas le connaître. Tout ce que je sais, c’est que ça ressemble à une présence farouche qui garde les lieux et les préserve de toute intrusion... Ah, et ça sait utiliser du poison, aussi, vu l’aspect de son arme. Oups. »

D’une roulade sur le côté, Molly feinta le spectre, qui laissa échapper une plainte déchirante, à glacer le sang. Sympathique, comme accueil... Mais il était temps de contre-attaquer. En plissant les yeux, l’Alchimiste amplifia la flamme de Leyno, en préleva une partie et l’utilisa pour en faire un projectile enflammé qui visa directement le spectre. Elle testa ainsi la réaction de son ennemi et son éventuelle résistance à un élément qui ne semblait pas faire partie de ses atouts, du moins dans l’immédiat... Alors que la sphère de chaleur partait droit devant, Molly entendit Eeva lui dire de se méfier et l’avertir sur l’absence de sortie repérable dans leur champ de vision.

« Message reçu. »

C’était bref et laconique, mais à vrai dire, la jeune femme n’avait pas trop le temps de s’attarder non plus, bien qu’elle ait entendu ce que la Championne avait à lui transmettre. Le projectile de feu ne toucha, hélas, que la cape élimée de la créature, et le tissu s’enflamma, se désagrégeant comme s’il n’avait jamais existé. L’Alchimiste réfléchit alors à toute vitesse aux options qui s’offraient à elle, tandis que les paroles d’Eeva résonnaient encore dans son esprit. Il était hors de question de faire demi-tour, rien ne lui prouvait qu’il y avait une échappatoire à portée, et il y avait deux alcôves en vue, la première que semblait garder l’apparition, et la seconde, un peu plus loin. Le fantôme avait l’air occupé par la combustion de son capuchon et de sa cape, alors c’était peut-être le moment ou jamais. Éclairant la voie devant elle, Molly tripla le maillage dans son dos pour offrir une résistance sommaire et temporaire à son adversaire, afin d’assurer ses arrières, au moins l’espace d’un instant, et elle pénétra dans la cavité la plus proche, songeant que dans cette situation, elle avait plutôt intérêt à chercher à aller au plus simple...


[Voilà voilà, plutôt bof mais c’est posté :/]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Lun 5 Sep 2016 - 8:23

« C’est une réponse au hasard ? » Demanda Eeva, affichant un air circonspect. « Ça n’a pas beaucoup d’importance, certaines trouvailles se sont faites ainsi. »

Molly n’avait pas dit un mot depuis leur descente dans la Grotte Gi. Hormis aux questions directes où envers le Lion de Feu. Eeva haussa un sourcil, tout en ayant une mimique. Est-ce qu’elle devait y voir de la mauvaise volonté ? Mais le fantôme qui leur faisait face ne lui laissa pas le temps d’y réfléchir plus, il donnait des coups de lance vers Molly, qui ne semblait pas vraiment savoir comment s’y prendre, et essaya de lui mettre le feu. Pour être honnête, Eeva n’avait jamais affronté cette créature, bien qu’elle sache ce qu’elle était. Molly tâtonnait, mais ne s’en sortait pas mal. Le seul ennui, c’est qu’effectivement, le fantôme lui, n’avait pas à craindre pour sa vie. Eeva resta alerte, les deux chiens à ses côtés prêts à bondir sur le fantôme. Elle regardait Molly tergiverser avec le fantôme… Pour l’instant, il n’y avait pas lieu d’intervenir… Du moins, jusqu’à ce qu’elle-ci, ayant enflammé la cape de la créature, lui tourne délibérément le dos ! Eeva ouvrit de grands yeux, lorsque Molly se dirigeait vers une alcôve. Le fantôme, qui n’avait aucune raison de craindre la mort, fondit sur elle, la lance en avant.  

C’était tellement incroyable, autant d’inconscience !  Elle avait visiblement admis que c’était un revenant, donc un mort, avait-elle sincèrement cru qu’un peu de feu l’arrêterait s’il n’était pas physiquement détruit ? Surtout qu’elle n’avait pas l’air de penser qu’il s’agissait d’un Pokémon… Eeva réagit immédiatement, elle saisit une Pokéball et envoya ce qu’elle pensait être le Pokémon approprié. Car depuis qu’on lui avait appris l’histoire de cette grotte, elle avait eu tout le temps de réfléchir à la question… Quel Pokémon avait-elle appelé et quel ordre silencieux elle donna, Molly ne put le savoir d’où elle était, car elle était entrée dans l’alcôve et l’examinait avec soin. En revanche, si elle se retournait, elle pourrait voir la créature disparaître comme elle était venue, son existence se dissipant dans les ténèbres et Eeva qui quittait l’attitude qu’elle adoptait en combat.

« Ça te prends souvent de tourner le dos à un ennemi déclaré qui a les moyens de te tuer ? » Demanda t-elle sévèrement. Une chance qu’elle ait été là et sur ses gardes, prête à réagir. S’il en avait été autrement, Molly aurait pu dire adieu à la vie à cet instant même. Molly avait enfreint –Eeva ne savait pas trop si c’était la règle de prudence ou de bon sens- les règles de prudence. Pour Eeva c’était de la bêtise pure. Les endroits dangereux avaient assez d’occasions de vous blesser gravement, il était inutile de leur faciliter la tâche.

« Les rumeurs étaient donc vraies… Comme tu as pu le voir, mener des recherches sur le terrain n’est pas exempt de danger, mais nous ne sommes pas pour autant des guerriers ou des dresseurs. Mais, nous devons absolument éviter de tuer ou de blesser les Pokémon autant que nous le pouvons, car il aurait pu s’agir d’une espère rare ou unique. Même un Pokémon tout à fait commun peut-être exceptionnel et de toute façon, il n’est pas dans notre déontologie de raser un lieu de ses habitants, sous prétexte qu’ils se sentent menacés. Parfois, la meilleure chose à faire, est de ne rien faire. Toute la difficulté est là. Cettec réature aurait pu être un Pokémon. »

Ayant déjà remballé son Pokémon, avant que Molly n’ait le temps de le voir, Eeva, une fois le danger écarté, rejoignit Molly. Les Fermite avaient disparus à présent, on ne voyait guère plus que les traces de leurs mandibules dans la roche. Dans la cavité, il n’y avait rien, mais quand Molly toucha un rocher de forme un peu étrange, un bruit sourd résonna dans cette partie de la grotte. Puis une sorte de déclic. Eeva recula d’un bond et à quelques mètres d’elles, en face du chemin, un morceau de roche glissa dans le mur. Molly avait trouvé le mécanisme qui leur permettait d’accéder au reste de la grotte. La rousse retourna au croisement et quelque chose attira son regard. Vers la première alcôve, de la poudre scintillait. Eeva se rapprocha de l’alcôve que Molly avait dédaigné, se baissa, puis ressortit avec un objet dans la main. C’était une roche à la fois rougeoyante et dure, d'aspect volcanique, d’où émanait de la chaleur. En la voyant, Eeva estima qu'elle avait durcit, à l'origine, elle n'avait probablement pas cet aspect là... Mais ce n'était pas une pierre courante estima t-elle, silencieusement. Elle était pleine d'aspérités et on aurait dit que la chaleur cachait quelque chose à l'intérieur. Si c'était bien ce qu'elle soupçonnait, elle espérait qu'elle ne casserait pas.

«  Magnifique ! Si tu t’étais précipité là-dedans, nous ne l’aurions pas vue et peut-être détruite… Sais-tu ce que c’est ? »

Elle laissa à Molly le temps de lui répondre, puis se dirigea vers la porte et se retourna pour faire lui faire face.

Eeva marqua une pause.

« C’est ici que reposent les esprits de la tribu des Gi… Tous décimés par un seul guerrier. Remplis de hain,e les esprits des Gi défunts ont refusé de disparaître et n’ont donc pas rejoints Giratina…
Hommes et Pokémon, leur rage reste incompréhensible. Les anciens disent qu’ils avaient amené quelque chose avec eux, capable d’emporter les vivants. Les pièges ne servaient à rien… Quoi que ce soit, ses pouvoirs étaient très puissants. Cela fait longtemps que je cherche à en savoir plus sur les secrets de cette grotte, parce que l’origine de cette bataille n’est pas naturelle, trop soudaine, trop puissante pour venir d’un simple Pokémon ou d’un humain. Peut-il s’agir d’un dieu lui-même ? Pourtant, les dieux sont des Pokémon… Qui peut-être ce guerrier qui a mis en échec cette créature ? Ou cette arme… Après sont passage, les Gi n’ont plus jamais reparu.
Les traces des combats sont encore visibles par endroit, mais depuis, des Pokémon sauvages ont investit les lieux. »


Eeva passa l’ouverture. Dans cette autre partie, l’ambiance pesait plus lourd encore, au point que la rousse avait l’impression d’en porter le poids directement sur les épaules. Elle était d’une lourdeur telle qu’elle était presque certaine à présent, que même Molly pouvait le sentir. La Championne se sentait épiée et elle savait maintenant que ce n’était pas que du fait des Pokémon sauvages. Il fallait espérer que les fantômes des guerriers Gi les laisseraient tranquilles…

« Ne traînons pas trop ici, je ne tiens pas à accumuler les apparitions des Gi. Mais évitons de nous précipiter dans un piège. »

La Championne laissa Molly reprendre la tête. De l’autre côté de la porte, il y avait un chemin menant à l’est puis au nord. Au nord, on voyait quatre cavités, mais guère plus ; il faisait très sombre. A gauche, le chemin se poursuivait en un pont de pierre, puis au croisement à l’ouest. De là, un chemin menait au nord et un autre vers le sud. En contrebas, on voyait distinctement une alcôve. Ce contrebas d’ailleurs pas haut du tout, à peine deux mètres. Il était facilement accessible et on pouvait y remonter très facilement, vu la disposition des protubérances dans la roche. L’entrée était relativement visible dans la pénombre.



[Voilà, après cette mise en jambes, on passe à la suite. Eeva a donné ses consignes, dans un tel endroit, il vaut mieux ne pas traîner car le danger est très présent, mais ne te précipites pas dans un piège pour autant. Observe et n’oublie pas qu’Eeva doit pouvoir dire si oui ou non tu sais évaluer ce que tu vois.

Je te laisse choisir le chemin que tu voudras, de la manière qu’il te plaira. Pour des questions de confort de jeu, je te demande d’arrêter ton post soit devant les quatre entrées au nord-est, soit au croisement à l’ouest. Il est possible de faire des allers-retours, il est aussi possible de sauter vers l’alcôve en bas. Ce n’est pas très haut et on discerne assez bien l’entrée.

Courage ! Je sais bien que cette épreuve est très difficile !]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Mer 1 Fév 2017 - 2:47

Eeva demanda à son apprentie d’un jour si sa réponse concernant l’agresseur spectral était le résultat du hasard, mais Molly ne répondit pas, laissant la Championne se faire sa propre opinion à ce sujet. Lorsqu’elle s’engagea dans l’alcôve, cependant, protégée par son maillage de flammes, elle entendit un bruit dans son dos et se retourna, constatant que le fantôme avait été désintégré par une action de la Mizuhanienne. Cette dernière engueula copieusement la Flamenoise, qui ne répondit pas, une fois de plus. Elle avait pris soin de tisser sa toile de feu pour absorber un éventuel coup, le temps de jeter un œil à l’alcôve, et elle avait confiance en ses capacités d’Alchimiste et de Meneuse. Si elle devait perdre la vie lors d’une exploration, eh bien... Tant pis. Elle avait toujours eu le goût du risque et avait frôlé la mort maintes fois depuis son départ, huit ans auparavant, elle n’avait donc pas peur d’y rester si c’était dans sa recherche de connaissances et de savoir.

Tout en écoutant Eeva, la rousse crayonna rapidement un croquis de l’apparition, avant que son apparence ne soit plus ancrée dans son esprit. Satisfaite du rendu, assez réaliste, elle acquiesça aux remarques de son examinatrice.


« C’est vrai que ça aurait pu être un Pokémon. J’aurais pu envoyer une Ball pour faire le test, quitte à le relâcher immédiatement après avoir pu l’étudier un peu, mais je n’ai pas vraiment eu le temps ni le loisir de faire l’expérience. Je n’avais jamais vu une créature pareille. »

Retournant à son exploration, Molly effleura un rocher à la forme un peu particulière, et elle eut le même mouvement de recul quand le grondement sourd ébranla la grotte. La jeune femme rejoignit Eeva à la hâte pour apprécier le système de révélation du passage, les yeux brillants.

« C’est très ingénieux, et épatant, vu les moyens qu’ils devaient avoir à l’époque. J’aimerais bien étudier le mécanisme et son fonctionnement, mais je ne suis pas sûre d’arriver à le décortiquer. »

La Meneuse éteignit les flammes cerclant ses chevilles, ne laissant que celles entourant les bracelets à ses poignets danser doucement. S’approchant de l’endroit où le mur rocheux s’était retiré, elle examina attentivement le matériau et les contours actionnant la « porte », prit quelques notes et se retourna vers Eeva.

« Pour nous, ça peut sembler simple, mais comme je le disais, pour les anciens du Cosmo Canyon, ça n’a pas dû être facile à réaliser. »

Eeva se dirigea alors vers la première alcôve pour y ramasser quelque chose de brillant, de chaud et de consistant. Elle s’exclama tout en commentant la trouvaille, puis fit passer l’objet à Molly, qui sursauta au contact de la roche. Orangée et accidentée, elle dégageait une chaleur intense qui se diffusait bien au-delà des paumes de la Flamenoise. Instinctivement, cette dernière régula sa température pour absorber le surplus et éviter de se brûler. Elle n’avait jamais vu une telle chose, mais les vagues qui pulsaient de l’objet lui faisaient penser à quelque chose de très puissant. Ah... Ça lui revenait, à présent. Un item ressemblant à du magma solidifié, elle en avait déjà vu un dessin d’une précision remarquable dans un livre traitant des Pokémon légendaires et de ce qui leur était associé. Faisant rapidement tourner la pierre entre ses doigts, elle souffla :

« Une Pierre Magma... On dit que c’est ce qui permet d’entrer en contact avec Heatran, mais c’est dangereux à manipuler, parce que le risque de l’éveiller accidentellement est grand. En tout cas, ça y ressemble beaucoup, j’ai déjà vu un dessin dans un livre de mon père. »

Prudemment, elle rendit la roche volcanique à Eeva, avant d’écouter ses explications sur l’histoire des Gi et de cette grotte. D’un geste vif, pensive, elle nota quelques informations sur son sempiternel carnet, se demandant ce que cette arme secrète des villageois de Cosmo Canyon avait eu de si spécial pour repousser les Gi autrefois. Sachant que la probabilité que d’anciens pièges posés par les villageois soient encore présents et actifs était grande, elle devrait montrer la plus grande prudence pour éviter de déclencher quoi que ce soit de malheureux. Échangeant un regard avec Leyno, elle avança d’abord vers le premier croisement et décida de tourner à droite, puis au nord, pilant devant quatre entrées distinctes mais sombres. D’instinct, elle n’eut pas confiance, et cet endroit ne lui inspirait rien de bon. Elle recula donc lentement, tout en profitant de la lumière projetée sur les parois par Leyno. Outre l’ambiance pesante, voire oppressante, qui régnait dans les lieux, Molly constata que la température n’était pas constante. En effet, elle avait eu chaud en entrant dans cette partie de la grotte, mais un frisson glacial parcourut son échine et la gela sur place l’espace d’un instant, avant que son corps ne retrouve sa température normale. Lorsqu’elle recula, après avoir vu que les murs étaient abîmés et criblés de crevasses, elle comprit qu’elle était certainement entourée d’apparitions spectrales refusant de révéler leur présence aux intrus. Pas très engageant, comme perspective... Mais elle décida de se fier à son instinct premier et de se diriger plutôt vers la gauche. Arrivée à un nouveau croisement, et avisant le contrebas facile d’accès et visiblement terminé en cul-de-sac, elle choisit de tenter de descendre pour voir ce que pouvait cacher ce renfoncement naturel. Toutefois, avant de se jeter bêtement en bas, elle approcha sa main au-dessus de la cavité et, inspirant profondément, créa une flamme en forme de fouet pour explorer de là où elle était, prête à changer le lacet flamboyant en arme provisoire si un agresseur était tapi dans le trou.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Mer 8 Fév 2017 - 15:49


   
   
   

FF7 - Lurking in the darkness


La Chercheuse nota l’attitude de Molly. Jusqu’à maintenant, son élève d’un jour était restée rigide et imperméable, mais elle ne doutait pas de ses réactions intérieures, bien qu’elle ne puisse pas s’avancer au point de connaître ses pensées. Une certaine connaissance commune lui avait longuement parlé de la jeune femme. Toutefois, ces choses-là n’avaient pas leur place pour aujourd’hui, entre elles deux, mais Eeva n’ignorait pas qu’il faudrait sans doute quelques années d’expériences de plus à Molly pour acquérir le professionnalisme détaché d’Eeva, si toutefois, cela serait un jour dans son caractère. Eeva en effet, agissait simplement, comme si de rien n’était et comme si rien de particulier ne les reliait. Dans tous les cas, elle ne regardait que le comportement de Molly, comme elle était capable d’analyser le comportement des Pokémon. Elle se retourna et vérifia que ses Pokémon la suivaient toujours.

« En effet, dans les moments d’urgences, on ne sait pas toujours ce qui nous tombes dessus. Comme tu es censée survivre à cette épreuve, j’ai préféré intervenir. Comme je connais cette partie de l’histoire de la tribu du Canyon Cosmo, je savais que ce n’était pas un Pokémon. Je m’attendais à ce que tu n’ait pas de réaction… censée. C’est souvent le cas, dans la panique… »

Elles laissèrent là la présence détruite du Gi pour s’intéresser un peu plus loin, à leur trouvaille. D’abord, Eeva dissimula sa propre réaction, parce qu’elle voulait voir celle de Molly. Celle-ci se dérida enfin, faisant part de ses observations sur les mécanismes de défense de la grotte.

« C’est le problème en région hostile, on manque de temps. Tu pourras toujours demander aux villageois, ou alors essayer de revenir plus tard en étant mieux équipée. » Eeva se tut un instant, laissant Molly parler de la pierre Magma. « Bien vu, c’est une chance inouïe de tomber sur un tel objet ici. Mais pourquoi pas ? J’ai moi-même eu l’occasion d’en trouver de semblables. » dit-elle, pensant à la Plume d’Artikodin que ce dernier lui avait offerte et composait son plus grand trésor. « C’est bien une Pierre Magma. On la reconnaît parce qu’elle contient du magma, on le sent à la forte chaleur qu’elle dégage mais son corps volcanique particulièrement durcit, l’empêche de s’échapper. Comme c’est un objet particulier… » (elle prit précautionneusement la pierre des mains de Molly) « Nous allons la garder en sécurité et nous la remettront à nos collègues laborantins. Ils seront ravis de l’étudier, mais c’est nous qui avons eu l’honneur de la trouver. »

Eeva saisit une lanière sur son épaule et détacha un petit sac à dos, dissimulé sous ses longs cheveux. Du sac elle sortit une boîte en bois et y plaça la Pierre Magma, après quoi elle la referma, la plongea avec délicatesse dans son sac, qu’elle remit sur ses épaules. Elle avait souvent pensé à trouver des sacs pour Pokémon, mais vu l’objet concerné, il valait sans doute mieux éviter de trop la secouer…

Puis, Eeva laissa Molly prendre a tête et passer l’ouverture qu’elle avait déverouillée. De l’autre côté, Eeva reprit la parole :

« Comme tu peux le voir,  cette grotte mène au fond du Canyon Cosmo.
Les Gi n’étaient pas seulement plus nombreux… Ils étaient avant tout impitoyables. S’ils avaient pu s’infiltrer par là, nous n’aurions pas eu l’ombre d’une chance.
Certains disent qu’il s’agit d’Entei lui-même qui aurait chassé les Gi, puisqu’encore aujourd’hui le Village est protégé de son esprit, d’autres qu’il s’agissait d’une créature évoluée. Ou éveillée. Mais les Pokémon Légendaires n’évoluent pas, sont-ils donc réellement plus puissants qu’un Pokémon évolué ? Peut-être qu’il s’agit d’une forme ultime, un stade d’évolution parfait.
En tout cas, le guerrier a combattu seul une armée et protège aujourd’hui encore le Canyon Cosmo. »


Par la suite, Eeva laissa Molly choisir son chemin, d’abord vers le Nord. Il y avait quatre ouvertures, toutes moins rassurantes les unes que les autres. A la lueur des flammes de Lehno, un reflet blanchâtre miroita les longs des galeries, mais seule la troisième comportait de longues traces de traînées, comme incrustées dans la pierre, légèrement colorée à cet endroit. Pour le reste, il n’y avait que des aspérités, comme si la roche avait été piquée, de manière plus ou moins chaotique. L’une de ses ouvertures les emmenait vers leur destination et avec un sourire ironique, Eeva devinait lequel… Mais Molly se rétracta et préféra la seconde option, à savoir, faire demi-tour. Eeva la vit aviser le chemin de gauche, puis l’escalier qui menait vers une ouverture, qu’elle avait également remarqué. Elle se dirigeait à présent vers le chemin des escaliers laissant le chemin du haut du croisement.

Dans ce croisement silencieux, le sol était marqué de multiples passages, des traces de pattes sur le sol, la plupart étaient toutes petites, mais d’autres, de la même forme, beaucoup plus grosses, quatre à cinq fois environs, estima silencieusement Eeva. Il y avait aussi des traces sur les murs, ressemblants à celles qu’elles avaient observés plus tôt, preuve du passage des Fermite. Il faisait un petit peu plus chaud ici, mais Eeva ressentit une atmosphère un peu plus légère au niveau du croisement. Presque chaleureuse, pensa t-elle avec amusement. Il devait y avoir quelque chose ici que les esprits des Gi n’appréciaient pas trop.


Alors qu’elles atteignaient le croisement, vers les escaliers, un cri lourd se fit entendre dans leur dos. Eeva se retourna, ses chiens en garde de chaque côté d’elle et la moufette sur une petite pierre qu’elle avait réussit à atteindre en escaladant la paroi. Pompette regardait d’un œil intéressé le nouveau venu. La créature en face, ou quoi que ce soit, avait une drôle de forme Assez grand, il avait le corps strié de rouge et de jaune, les pattes arrières et la tête brune, la queue tubulaire. L’air passablement contrarié et n’appréciant pas, visiblement, la présence d’étrangers, il répéta son cri qui se répercuta en écho dans la grotte, suivit de couinements semblables. Une courte langue de feu s’échappa de sa tête allongée et pointue… La chose leur barrait l’extrémité de la route vers le Nord du croisement.


**********************************************
[Ton message va surtout s’axer sur notre « nouvel ami ». Pour le confort de jeu, je te laisse décider quand il nous interpelle, c’est-à-dire, soit tu décides de visiter un chemin ou toute la partie et on le croise à la fin, soit au début. Ce choix aura un impact sur la suite, ainsi que ta manière de gérer cette rencontre. Reconnaître ce qui nous barre la route n’est pas important.
Comme tu peux le voir avec la carte, il n’y a plus qu’un seul chemin possible pour la suite. A toi de choisir le bon chemin !
Tu peux finir ton message sur l’ouverture où Molly s’engage, parmi les quatre. ]

Tu as également droit à deux nouvelles portions de carte, ma bonté me perdra ^.~ :

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Jeu 9 Fév 2017 - 18:55

Un peu déçue de ne pouvoir s’attarder sur le mécanisme de défense de la grotte, Molly constata qu’Eeva aussi déplorait le manque de temps. Mais lorsque la Championne évoqua la possibilité d’un retour ultérieur, la rouquine hocha la tête, entendant bien que les villageois pourraient également répondre à ses interrogations. D’instinct, elle tourna la tête vers Leyno, qui acquiesça à son tour et dissipa instantanément ses doutes. Si son compagnon lui promettait de le faire, elle n’avait aucun souci à se faire. Leyno était un Lion de Feu de parole, et il ne lui avait jamais menti.

Eeva se lança alors dans des explications sur la Pierre Magma, en terminant sur une note légère où on sentait une certaine fierté. Molly esquissa enfin un sourire.


« C’est l’occasion de noter d’étudier les légendes entourant Heatran une fois de retour au calme. Les Légendaires affiliés à Flamen m’intéressent beaucoup, mais il y en a un que j’affectionne tout particulièrement. »

Alors que la Mizuhanienne rangeait la précieuse trouvaille, la Flamenoise, de son côté, eut l’impression qu’elle avait presque « invoqué » son cher ami de toujours quand la Championne parla des Gi et d’Entei.

« Entei... C’est de lui dont je parlais à l’instant. Il est vrai qu’il y a de nombreuses légendes à son sujet, et je connais personnellement sa puissance et son comportement vis-à-vis des humains. C’est une créature merveilleuse, et je ne serais pas étonnée qu’il ait pu repousser les assaillants par bonté d’âme. Néanmoins, même si les Légendaires n’évoluent pas... Ils sont capables de Méga-Évoluer, pour certains. Mewtwo en est la preuve vivante. Pourquoi ce phénomène ne pourrait pas en toucher d’autres ? Et puis, est-ce que la Méga-Évolution a déjà eu lieu sur Érasia avant que les météorites n’apportent ce pouvoir avec elles ? Je ne connais pas d’écrits traitant de cette possibilité, mais tout est envisageable. C’est un phénomène qui m’intéresse beaucoup, et j’ai déjà fait pas mal de recherches là-dessus, mais c’est tellement vaste que la communauté entière de Chercheurs ne sera pas de trop pour pouvoir en percer tous les secrets, je pense. »

Laissant là ses considérations sur le mystérieux protecteur du Cosmo Canyon et sur ses éventuelles capacités, Molly évolua dans la grotte pour finir par jeter son dévolu sur le chemin qui menait aux escaliers, au sud. Tout autour du petit groupe, la cavité portait des marques de passage de ses habitants, à savoir les Fermite, au moins, sans compter tout ce que la fille d’Alpha ne put pas identifier dans l’immédiat, déjà parce qu’elle ne connaissait certainement pas tous les derniers Pokémon découverts, et aussi et surtout parce que les empreintes étaient entremêlées. Le point positif (ou pas), c’était qu’elles étaient loin d’être seules dans cette grotte, et que les fantômes et les fourmis n’étaient pas les seuls occupants. Cela pouvait s’avérer rassurant comme flippant. Tout était une question de point de vue.

« Je vais aller voir l’escalier. »

Descendant prudemment les quelques marches, Molly atteignit un renfoncement sombre qu’elle éclaira de sa flamme. Une odeur particulière piqua ses narines, et lorsqu’elle approcha sa source de lumière du mur, elle put voir que quelque chose de violacé luisait de manière lugubre. Le liquide semblait avoir été projeté contre la paroi, comme s’il y avait eu une lutte ou un geste malheureux, et ce que la jeune femme sentit circuler dans ses veines lui hurla de sortir de là en vitesse. Un crissement doublé d’un craquement sinistre confirma ses craintes et elle remonta à la hâte, prenant toutefois garde de ne pas trébucher.

« Il y avait du poison sur les murs, ou du venin, je ne sais pas, mais ça semblait corrosif et capiteux. J’ai marché sur un os qui a cédé sous mon poids aussi, donc je préfère ne pas m’attarder dans ce creux. Je n’ai rien prélevé, ignorant la réaction du liquide quand il entre en contact avec autre chose. »

Tous ses sens en alerte, Molly jeta un dernier coup d’œil en contrebas, tout en songeant qu’il commençait à faire chaud, subitement. Elle sentit les palpitations monter à ses tempes, alors que son instinct la prévenait, par anticipation, d’un danger en approche, et elle ne fut pas surprise de voir une créature leur barrer la route pour empêcher leur progression. Plus petite que Molly, elle était massive et dégageait une chaleur ne laissant aucun doute quant à ses capacités. La jeune femme ne mit pas longtemps à identifier le Pokémon.

« Un Aflamanoir... L’ennemi juré des Fermite. Je comprends mieux pourquoi on n’en a plus croisé depuis un moment. »

La créature cria à nouveau, trouvant écho dans la grotte et prouvant qu’il n’était pas seul. Il avait probablement des dizaines de copains prêts à venir à son secours si ça tournait mal pour lui. L’espace étant confiné et l’endroit exigu, il était donc conseillé de ne pas le froisser davantage pour éviter une combustion ou un éboulement malvenus. Néanmoins, après ces deux sommations, il passa à l’attaque et cracha une gerbe de flammes vers l’humaine. Celle-ci dissipa l’élément dans l’air d’un simple mouvement du poignet, restituant le feu à l’environnement ambiant avec sa maîtrise de l’amplification. L’agresseur parut surpris et intrigué, et Molly sauta sur l’occasion.

« Je manie le feu, moi aussi, tu vois ? Ne t’en fais pas, on ne vient pas vous ennuyer ni voler quoi que ce soit, et on n’est pas là pour abîmer votre habitat. Nous cherchons simplement des réponses humaines à des interrogations d’humains. Il y a eu une grande bataille ici jadis, et on veut simplement en savoir plus parce que ça nous aiderait à mieux comprendre ce qui nous entoure. Comme toi quand tu cherches un moyen d’atteindre des Fermite et que tu élabores des stratégies ou des plans. Tu vois ? »

L’Aflamanoir grogna et fit un pas en avant et Aiguisa ses griffes, croyant que la bipède était là pour lui piquer son repas.

« Non non non non, ça ne m’intéresse pas, les Fermite, on ne mange pas la même chose, ne t’inquiète pas ! On veut simplement regarder et apprendre, pas empiéter sur votre territoire de chasse. »

Tendue et légèrement ramassée sur elle-même, Molly guetta avec angoisse l’effet de ses paroles sur le Pokémon. Après avoir longuement pesé le pour et le contre, il décida de laisser tomber son plan de Relâche de tout ce qu’il avait Stocké et fixa la rousse d’un air méfiant.

« Tu veux bien nous laisser passer ? On va par là, on ne va pas rester dans cette partie de la grotte pour ne pas vous déranger, et on fera tout pour vous gêner le moins possible, d’accord ? »

La jeune femme ne doutait pas de ses capacités à vaincre la bête si par malheur elle changeait d’avis et se jetait sur elle. Elle avait des Pokémon suffisamment entraînés pour ça, et elle était elle-même Meneuse et Alchimiste, alors... Elle préférait malgré tout ne pas en arriver là, et ce fut avec un soulagement palpable qu’elle vit l’Aflamanoir hocher la tête et faire demi-tour pour retourner sur ses pas. D’un coup de griffe puissant, il ouvrit une brèche dans le sol et s’y engouffra, sous l’œil inquiet de la fille d’Alpha.

« Sacré trou, je comprends mieux d’où vient le terrain gruyère, entre les Fermite et les Aflamanoir... Je suis contente de ne pas avoir dû me battre, j’aime autant éviter de blesser la faune locale si elle est disposée à m’écouter. »

Rassurée, Molly revint sur ses pas et avisa les quatre chemins qui s’offraient à elle. Toujours aussi méfiante vis-à-vis de ces voies, elle eut un mauvais pressentiment concernant celle où de longues traînées chamarrées s’étendaient sur la roche. Réfléchissant au chemin à l’extrême gauche, elle songea qu’il frôlait dangereusement le territoire des Pokémon Tamanoir, et elle fit un mouvement vers le chemin complètement à droite pour indiquer son désir de s’y engager.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Ven 10 Fév 2017 - 0:46

Eh beh ! Si Eeva avait su que parler des légendaires et plus précisément d’Entei dériderait Molly au point de lui retirer l’énorme balai… Oui bon, aucune importance. Eeva acquiesça, mais restait alerte, la Grotte Gi n’était pas précisément un bon endroit pour papoter. La Chercheuse sentait toujours la présence des Gi et elle aimait mieux les éviter autant que possible. Plus tard au croisement, Molly descendit jeter un œil aux escaliers et à la cavité qu’elles avaient vue entrant dans cette partie de la grotte. Pour assurer ses arrières, Eeva resta en retrait. Molly avait eu le temps d’aller à l’intérieur de l’alcôve, sans trouver quelque chose d’intéressant. Malheureusement, a peine-eut-elle fait demi-tour qu’un Aflamanoir leur barrait la route vers le Nord. Mais comme il approchait et se montrait menaçant, Eeva décida spontanément de laisser Molly gérer cette rencontre. Elle voulait savoir de quelle manière elle comptait régler ça. Evidement, dans le cas extrême où le Pokémon serait bien plus dangereux que prévu, Eeva était tout à fait apte à les défendre (elle était un petit peu Championne quand même !). Bien que le Démolosse soit prêt à agir, en compagnie de son clone, la Championne resta impassible et observa avec attention. Déjà, Molly avait reconnu la créature, qui était effectivement un Aflamanoir, un des Pokémon de Tenkei. Originairement.

Sa présence expliquait l’absence des Fermite par ici, mais elle expliquait aussi autre chose, les fantômes n’aimaient pas trop les lumières vives et les flammes. Voilà pourquoi Eeva sentait moins la lourdeur des lieux provoquée par les Gi… Ils évitaient l’Aflamanoir. Face  l’avertissement du Pokémon, Molly resta calme. Contrairement à sa rencontre avec le Gi un peu plus tôt, elle tenta plutôt le dialogue que les démonstrations de force. Dans son comportement, Eeva vit avec clarté qu’elle tentait de se faire moins grande, moins « impressionnante », même si ce n’était pas le bon terme, mais à défaut d’un autre… Elle bougeait lentement, ne parlait pas trop fort… Finalement, l’Aflamanoir fit demi-tour.

Eeva attira l’attention de Molly avant qu’elles ne partent. Elle montra du menton, à moitié cachés dans l’ombre, du mouvement au ras du sol, près de la brèche de l’Aflamanoir. Quatre petites silhouettes se faufilaient à la suite du Pokémon adulte. Ils en étaient la miniature, mais elles n’eurent le temps que de voir leur arrière-train se précipiter dans l’ouverture.

« Regarde, des bébés Aflamanoir. Cette femelle a fait son nid ici et nous l’avons dérangée. Tu as bien fait de ne pas chercher à te battre. Tu aurais affaiblit la femelle qui n’aurait pas pu défendre ses petits. Vu la présence des prédateurs qui rôdent dans le coin, ils auraient été condamnés.

Tu as entendu ? »


A peine Eeva finit-elle de parler qu’un déclic se fit entendre. Comme elle préférait ne pas trahir la parole de Molly, la rousse envoya Pompette en reconnaissance. Elle avait entendu le déclic au niveau des escaliers. La moufette disparu dans la petite cave graînée de traces et en revint avec un morceau de quelque chose dans la bouche. Quand Eeva le saisit, l’objet en question, parfaitement noir, semblait léger et lui laissa de larges traces noires sur les doigts. On aurait dit une sorte de bois très léger. Eeva laissa le temps à Molly d’identifier elle aussi l’objet en question, avant de le ranger, puis de s’essuyer les mains.

« La brèche qu’a creusé la femelle Aflamanoir à dû le faire tomber de la cavité. Ce n’est pas une trouvaille exceptionnelle, mais elle illustre bien que tous nos choix ont un impact, également en terme de découverte. Si tu avais combattu le Pokémon, on ne l’aurait pas découvert. Ca aurait pu être un objet plus intéressant. Bien joué. »

Puis, Molly honora sa parole et les conduisit vers les quatre cavités. L’une d’elles menaient vers le fond de la grotte, leur destination finale. L’entrée des cavités portaient des marques reconnaissables. Eeva, comme Molly, pressentait quelque chose de pas très sympa sur l’une d’elle, mais la Championne savait aussi que ce serait un passage obligé… Elle n’en dit rien cependant et laissa Molly les guider, d’abord sur le chemin le plus à droite. Elles passèrent dans un étroit passage. Des ossements de petits Pokémon jonchaient le sol, craquant sous leur pas, mais en sortant de ce passage, elles tombèrent dans une sorte de petite salle vide. Pas de fantômes, pas de Pokémon. Molly les ramena à l’entrée et tenta la deuxième entrée en partant de la gauche. Cette fois, après quelques mètres à peine, elles furent obligées de faire demi-tour. C’était un cul-de-sac. Visiblement à contrecœur, l’apprenti se dirigea vers la première entrée, qui se révéla être identique à la quatrième.

Il n’en restait plus qu’une… Eeva se demanda si Molly avait vu les longues traînées blanche et violette. Avait-elle une idée de ce qui les attendait ? Quand elles pénétrèrent, Molly en tête, dans l’entrée numéro trois, elle se laissa prendre dans une gigantesque toile d’araignée. Eeva pinça le nez en signe de dégoût. Normal… Le seul passage obligé, celui où les proies devaient passer, l’endroit idéal pour un piège. Quand Molly parvint à s’en dépêtrer et avança un peu vers le long couloir qui les attendaient, une énorme masse leur tomba quasiment dessus. C’était un Pokémon relativement commun, mais le plus gigantesque qu’il ait été donné à Eeva de rencontrer. Il était beaucoup plus grand qu’elles, beaucoup plus moche aussi et avec un nombre indécent de pattes, le corps bariolé de rouge, de noir, de jaune et de violet. Il avait des pinces énormes et un dard sur le front. Eeva préféra intervenir.

« Si les choses se corsent, je vais t’assister, mais pour le reste, c’est toi qui décides.
Fait attention, il a l'air très puissant, il pourrait mettre tes Pokémon K.O d'un seul coup... »


Elle était censée survivre après-tout. Encore une fois, Eeva laissait Molly gérer cette rencontre. Elle s’était prise dans sa toile, lui indiquant par les vibrations qui en avaient découlées qu’une proie s’était prise au piège dans ses filets. Mais qui sait ? Les Pokémon étaient parfois plus prompts à coopérer que les humains. Cependant vu sa taille… Trois ou quatre fois la normale ? Il ne se laisserait peut-être pas trop faire et puis, leur destination se trouvait justement derrière lui… Dans le fond, même si elle la laissait faire, Eeva espéra qu’elle prendrait la bonne décision. Celle qui ne ferait pas que des milliers de cette chose-là leur tombe dessus.  Après tout, il était peut-être aussi surprit qu’elles…

Il avait l’air un peu moins cool que le Fermite du début.



**********************************************
[Ca, c’est le premier effet KissCool xD

Ce qui va m’intéresser ici, c’est comment tu vas faire en sorte de nous permettre d’atteindre la sortie qui est derrière. Je te laisse décrire cette nouvelle rencontre ! Le choix de la manière est libre, mais aura pas mal d’importance sur la suite !

Ps: Encore désolée pour le mini passage powergamé, je te l'avais dis qu'il y en aurait un, je ne pouvais pas trop faire autrement pour le confort de jeu ^^ *bon et je me suis fait un peu plaiz aussi xD*]


_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Ven 10 Fév 2017 - 2:50

Curieuse, Molly regarda ce qu’Eeva lui désignait et aperçut rapidement des Aflamanoir taille XS au nombre de quatre s’engouffrer dans le trou béant creusé par leur mère. Elle ne vit que leur derrière dodu frétiller en se coulant dans la cavité, mais elle trouva ces petites bêtes assez mignonnes, au final.

« Tant mieux, dans ce cas. J’aime beaucoup étudier les phénomènes de groupes et de meutes, alors décimer une famille, très peu pour moi. »

Soudain méfiante à cause du bruit sec qui venait de résonner dans la grotte, Molly acquiesça, avant de se détendre en voyant ce que ramenait la Moufouette. Elle eut un sourire.

« Du Charbon... C’est terrible pour booster les attaques Feu, ça. Et je pense que nous impactons ce qui nous entoure à chaque instant, pas seulement quand on explore. Certains Chercheurs appellent ça « l’effet Papilusion », je crois. Merci. »

Reprenant sa progression, la Flamenoise s’engagea finalement dans le passage tout à droite, pas très avenant et plutôt glauque au demeurant, avec son carrelage singulier d’ossements. En revenant sur ses pas et en entrant dans la voie de gauche, elle tomba sur une impasse, avant de trouver une réplique de la quatrième entrée à l’extrême gauche. Avant de pénétrer dans le chemin qui hurlait « danger imminent », elle marqua une pause.

« Des ossements, du poison et des squelettes assez maltraités et nombreux... Je pense qu’il y a ici un prédateur spécialiste des attaques toxiques, et vu ce qu’il mange, je ne pense pas qu’il soit d’une taille standard. »

Hélas, malgré ses précautions, la Meneuse ne put que s’engluer dans une toile géante qui lui confirma l’identité de la bête avant même qu’elle n’apparaisse devant elles. Lorsqu’elle se dégagea de sa prison collante, et une fois débarrassée des résidus de sécrétion, elle resta immobile, et ce fut lorsqu’elle tenta un pas en avant qu’un Migalos triple XL lui tomba devant les yeux en lui hérissant l’échine.

« Sa grand-mère la chauve, la vache ! »

Même en possédant un Pokémon dont les standards n’étaient pas exactement ceux des créatures de son espèce, quand on ne s’y attendait pas, ça faisait un choc proche d’une mini crise cardiaque, en fait.

« Euh... Salut ? »

L’araignée, contre toute attente, inclina la tête en avant, puis dévisagea Molly sans ciller. Elle attendait quoi, au juste ? Pas du tout confiante, mais songeant qu’après tout, ça valait le coup de tenter l’expérience, elle se pencha en avant pour saluer le Pokémon, qui se détendit et sembla satisfait. Il fit claquer ses mandibules rapidement en guise d’approbation, laissant la Flamenoise interdite. Ça, c’était pas banal : un Pokémon sauvage qui suivait des codes humains pour interagir avec eux. On ne la lui avait jamais faite, celle-là.

« Excuse-moi, mais euh, on voudrait passer. C’est possible ou pas ? »

La bête fit claquer ses membres une nouvelle fois, faisant un pas en avant d’un air menaçant.

« D’accord, y’a pas d’arrangement, compris. Hm, bon. Un combat pour mettre en jeu notre droit de passage, ça te dit ? »

On ne savait jamais, peut-être que c’était un Pokémon extrêmement attaché à l’honneur et compagnie ? Le Migalos sembla hésiter, puis leva une patte démesurée pour tapoter l’épaule de Molly, avant de littéralement cracher par terre, créant une flaque visqueuse blanchâtre et collante. Euh... Là, Molly était perplexe. Dans son esprit, cela carburait à toute vitesse, et au bout de quelques instants, elle comprit.

« Je vois, tu préfères affronter un Pokémon, c’est ça ? »

L’araignée dandina de l’abdomen en produisant un cliquetis enthousiaste. Si on avait dit à l’Alchimiste qu’elle jouerait aux devinettes avec un Migalos géant pour provoquer un combat loyal et gagner le droit de continuer, elle aurait probablement ri aux éclats !

« Recule, s’il te plaît, je vais avoir besoin de place. »

Le combat étant, hélas, inévitable, Molly n’avait d’autre choix que d’envoyer l’un de ses compagnons au charbon. Malheureusement, celui qu’elle avait choisi n’était pas exactement le plus petit de ses camarades : dans un éclat lumineux, l’oiseau titanesque jaillit de sa sphère et écarta ses ailes sanglantes en grand, avant de les replier un peu, se sentant un poil limité par l’espace. L’Airmure ne s’interrogea même pas sur le plan barré dans lequel sa maîtresse l’avait encore embarqué, tellement habitué aux situations loufoques qu’il n’y faisait même plus attention.

« Si nous gagnons, nous passons, et en cas de défaite, nous rebroussons chemin. J’ai ta parole ? »

Voilà qu’elle faisait un deal avec une araignée géante, maintenant... Comme vexé qu’on puisse remettre en doute sa bonne foi, le Pokémon fixa Molly, puis hocha la tête avec force cliquetis et autres bruitages peu rassurants. Le Migalos, tenant visiblement à livrer un duel de force pure, se dressa sur ses pattes arrière et se laissa tomber avec force sur Steers. Mais il rencontra une résistance terrible, et l’oiseau ancra ses serres dans le sol pour raffermir sa prise. Les deux titans déployaient une puissance physique colossale, à tel point que Molly priait intérieurement tous les Dieux qu’elle connaissait pour que leur environnement ne devienne pas leur tombeau éternel. Chaque belligérant s’essaya à des feintes et à des coups tordus, mais ce fut finalement un coup décisif qui mit fin au duel : Steers, pourtant mal engagé, ploya volontairement sous le poids de son adversaire pour mieux le déstabiliser et lui rentrer dedans d’un coup de tête en plein « menton ». L’arachnide se retrouva sur le dos, agitant ses pattes désespérément, avant de tirer un projectile de soie gluante vers le plafond par son abdomen. Ainsi accroché à la paroi, et une fois redressé, il présenta le motif effrayant sur son dos, puis se laissa retomber à terre en s’aplatissant devant le vainqueur. N’arrivant toujours pas à croire qu’elle venait d’assister au premier duel de Pokécatch sauvage entre un Airmure énorme et un Migalos très porté sur l’honneur, Molly s’inclina à son tour, avant de rappeler Steers en le remerciant pour son aide.

L’araignée, accompagnant son discours hélas incompréhensible de multiples claquements, retourna se coller au plafond grâce à ses pattes ultra adhésives, avant de désigner le passage d’un mouvement rapide de patte. Elle prit alors les devants, indiquant par là qu’elle était désormais leur guide et leur protecteur dans le boyau qu’elle gardait.


« Merci pour ce moment d’anthologie, vraiment. Même dans mes rêves les plus loufoques, je n’aurais pas pu imaginer une situation pareille. On continue ? »

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Ven 10 Fév 2017 - 12:33

Moins expressive que Molly, dont elle plaignit la grand-mère, Eeva se contenta d’un « Wow », formulé à voix basse. On rencontrait toutes sortes de Pokémon et de situations quand on était Chercheur Pokémon, et certaines, comme ce formidable Migalos, étaient inédites ! Leur situation était un peu précaire, ce qui freina le désir ardent d’Eeva de mettre la main sur ce Pokémon. Elle aurait aimé l’étudier, car sa taille, largement hors norme était véritablement exceptionnelle ! Mais entre le bon déroulement de l’épreuve, le passage relativement exigu… Ce n’était pas nécessairement la bonne stratégie ici. Dommage…

Eeva laissa Molly essayer de s’en sortir avec le Migalos géant. Sans trop de surprise, elle choisit une fois encore les pourparlers, mais le Migalos ne comptait pas spécialement les laisser passer comme ça, toutefois, le comportement original de l’araignée marqua Eeva. Il leur demandait de gagner leur droit de passage. D’un autre côté, si Molly y arrivait, cela leur assurait de pouvoir revenir sans problème. Enfin en tout cas, sans ce problème ! Et qui sait ? Il avait peut-être assez d’influence pour que cela leur laisse le retour libre… Cependant, le Migalos dédaigna Molly. Vu sa taille, il lui suffirait d’un mouvement de patte pour l’embrocher et il le savait très bien. Il voulait un combat équitable. La plupart des Pokémon ne se souciaient pas trop de cela, mais Eeva ne pourrait pas oublier ce Migalos, c’était certain. En tant que Championne, une tactique se mit immédiatement en place dans l’esprit d’Eeva, mais elle devait laisser faire son élève…

Celle-ci répondit au désir du Migalos. Eeva ne prit pas mal qu’elle demande de la place (au Migalos ou à elle ? De toute façon, elle ne tenait pas à se retrouver sur le chemin de l’un ou de l’autre des combattants !) Pour le coup, Eeva était quasiment certaine qu’elle enverrait son Airmure (lui aussi de taille hors standard). Ce n’était pas trop compliqué, il avait tous les types avantageux et c’était probablement le seul qui avait besoin d’autant de place pour se déplacer. Il fallait espérer qu’il ne perde pas toutes ses plumes en se frottant aux parois rocheuses, parce que la place était plutôt limitée ! Molly le lui confirma, en envoyant effectivement son Airmure. La suite… Fut indescriptible. En fait, Eeva eut moins l’impression de regarder un duel Pokémon qu’un match de catch Pokémon. Le Migalos avait craché par terre et son premier coup ressemblait fort à une figure de ce sport. L’air circonspect, les sourcils relevés et immobile, Eeva observa e silence le déroulement du combat.

« Peter me croira jamais… » Marmonna t-elle pour elle-même.

Le coup vainqueur fut pour l’Airmure. Molly le rappela, pendant qu’Eeva farfouilla dans son sac. Puisqu’il s’agissait d’honneur, elle donna au Migalos une poignée de baies, qu’il recouvre rapidement ses forces. C’est en se retournant qu’après cette première rencontre vers leur destination finale, qu’elle aperçut le second effet KissCool.

« Molly regarde ! » dit-elle sans crier.

Juste au-dessus de l’ouverture que la rousse s’apprêtait à prendre, deux autres créatures du même acabit que le Migalos remontaient vers le plafond. Elles étaient plus velues et entièrement jaune. Un début de toile avait été tissé, qui libérait des petits arcs électriques. Tout à fait sur le plafond, des dizaines de paires d’yeux les regardaient. Eeva discernait un peu les silhouettes. C’était un nid.

« On dirait que ton match nous a sauvés de plus d’un prédateur… Ils ne sont pas prêts à nous affronter. » Indiqua t-elle. « Les insectes sont bien plus intelligents qu’on ne veut bien le croire, ils ont choisi l’endroit idéal, les proies ne peuvent pas s’échapper ici et ils récupèrent celles dont le Migalos ne veut pas, tout en profitant de sa protection…
Continuons. »


Avec une certaine prudence cependant, Eeva suivit Molly sous la toile électrique (elle était trop haute pour risquer de la toucher) et l’arrêta devant la dernière cavité. Eeva reprit un air grave. Avec ce qu’elles avaient croisé jusque là, elle commençait à se douter de ce qui pouvait les attendre. Elle sentait les fantômes des Gi s’agiter, sans toutefois oser s’approcher du Migalos. A moins que ce dernier, ne les empêche d’approcher cette partie du passage justement. Mais par son pouvoir du Scan des Ombres, Eeva les sentaient très agités.

« Ce guerrier traversa la grotte tout seul, combattant les assaillants les uns après les autres… Prépares-toi, l’ambiance est terriblement lourde   ici, qui sait ce qui a pu élire domicile dans un lieu aussi noir… » dit-elle, reprenant l’histoire de la bataille du canyon.

Cette fois, Eeva passa devant. De l’autre côté de l’ouverture, elles se retrouvèrent dans une salle assez grande. Il n’y avait plus de chemin et seulement des falaises. Les parois portaient encore les stigmas des combats qui avaient eu lieu ici. La rousse s’avança un peu et jeta un œil alentours. Il y avait une masse informe ans le fond, caché dans l’ombre d’un haut rocher, qui dominait tout le reste. Mais c’était surtout le reste qui mettait Eeva mal-à-l’aise…

« Je n’ai pas l’impression que les fantômes soient les seuls responsables de cette ambiance… C’est bien trop lourd… » Avoua t-elle. Elle se concentra un moment sur ses pouvoirs. « Oui, je crois qu’un Maître des Ombres a œuvré ici ! L’énergie que je ressens n’est pas aussi diffuse que le reste. Mais savoir ce qu’il est advenu de lui…
Après la mort… Les fantômes des Gi aiment l’air stagnant…
Mais là c’est différent. Je me demande… ? »


Sur ces paroles mystérieuses, Eeva leva la tête. On voyait le ciel, en fait, cette dernière salle était à ciel ouvert. Ce n’était pas normal tout ça et elle en fit part à Molly.

« Les Gi auraient dû pouvoir partir, mais ils sont tous restés. Quelque chose les en empêche. L’énergie qui circule ici est… vivante. Je ne s… »

Eeva n’eut pas le temps de finir sa phrase, des ombres une silhouette apparut. Ce n’était pas un fantôme Gi. Il apparut d’un énorme rocher qui eut l’air d’un visage souriant, mais menaçant. Maintenant qu’il était sortit de sa cachette, ont aurait dit un corps grossiers pourvu de deux bras et d’un œil rouge au sommet de ce qui devait être une tête. Il était gros, Eeva le sentait puissant.

« Meerde… » Murmura t-elle. Mais il les avaient vu. « Molly, c’est un Nocturnoir, ses intentions sont très claires, il est là pour retenir les morts, c’est ce qui explique la présence persistante des fantômes des Gi. Il n’a pas l’intention de nous épargner. » Prévint-elle, alors que le Pokémon engageait le combat.

Dans leur dos, d’énormes yeux fantomatiques apparurent, empêchant toute retraite.

« On ne pourra peut-être pas l’épargner, celui-là. Tant qu’il vivra, il continuera à livrer bataille… »

Si Eeva était aussi sûre de ce qu’elle avançait, c’est parce qu’elle avait longuement parlé de cette grotte et de sa bataille avec les Lions de Feu. Elle avait eut lieu des centaines d’années auparavant, et malgré toutes les explorations, tous les exorcismes et toutes les recherches, l’endroit restait perpétuellement hanté. Normal, si personne avant elle n’avait découvert le Nocturnoir… Il n’y avait peut-être pas que des fantômes de Gi ici, peut-être d’autres âmes tourmentées emprisonnées, pervertis par l’énergie sombre qui émanait de cette pièce… Tout autour des deux femmes, des fantômes Gi apparurent, les mettant largement en sous nombre…

« Molly, ça sera ton dernier exercice, affronte le Nocturnoir. Il a l’air excessivement puissant, ce n’est pas normal. Sois prudente et bonne chance.
Moi, je m’occupe des fantômes… »


Sur ces paroles, Eeva rapella Pompette, soulagée de pouvoir échapper à ces créatures, ainsi que Germandrée. Il avait tenu sa transformation depuis des heures, ce qui était une première et il était épuisé. Elle raccrocha les Pokéball et en choisit deux autres.

« Silvius, Peaony, à vous ! »

Sur ces paroles, un Sancoki Bleu à l’air brave apparut, ainsi qu’une petite créature relativement peu connue, ressemblant à une espèce de faune rose. Estimant la situation exceptionnellement dangereuse, Eeva fit son choix. Elle saisit la fine chaîne en argent qu’elle portait autour du cou et dévoila un pendentif. Il s’agissait d’un Badge Neige, décoré finement d’argent de deux ailes de chauve-souris. Au centre du Badge-Pendentif, une pierre iridescente y était incrustée.

« Silvius, je te laisse faire !  Pyra, assiste-le ! » Lança Eeva, lui prouvant sa confiance en eux et en particulier pour le petit Sancoki. « Paeony, Méga-Évolution ! »

Le Pokémon fit un pas vers les fantômes Gi et une soudaine et brillante lumière émana de lui. Vive, puissante, nouvelle. La lumière s’exprima plus fortement au niveau de l’artifice qu’il possédait, à savoir, un Badge Neige monté sur une parure en argent gravé. A l’image du pendentif d’Eeva, le Badge Neige de Paeony était sertis d’une pierre, bien plus grosse cette fois, que celle que la Championne portait. Paeony grandissait de plusieurs dizaine de centimètres, perdant son rose bonbon pour quelque chose de plus discret, sa fourrure pâlit, se densifia et ses yeux passèrent du bleu au rose.

Il y avait maintenant un Méga-Nanméouïe pour s’occuper des Gi. L’un d’eux se jeta sur Paeony, qui répliqua par puissant Vibra-Soin. Le fantôme Gi qui le prit de plein fouet, disparut instantanément, révélant ainsi à Molly comment Eeva s’y était prise avec le premier qu’elles avaient rencontré.




**********************************************
[Grâce à la « Méthode Molly », nous avons esquivé le 2e effet KissCool qui se cachait derrière le Migalos !
J‘ai pourtant tout fait pour que ça n’arrive pas !  

Passons aux choses sérieuses, la dernière salle, le Boss de fin. Comme Eeva te l’as dit, tant qu’il vivra, il ne cessera pas le combat, ni ses manigances. Il est aussi exceptionnellement puissant, même s’il à l’air ordinaire, plus que tes meilleurs Pokémon. Fait donc le bon choix pour ce combat qui sera extrêmement dur. Utilise toutes tes connaissances, tu en auras besoin.

Eeva s’occupe des fantômes Gi à l’aide de Silvius et Pyracantha et à fait Méga-Evoluer Paeony, tu n’as donc pas à t’en soucier. Le Démolosse possède lui aussi une parure, mais Eeva ne l’utilise pas. Tu peux powergamer les effets des attaques utilisées par mes Pokémon, ils bougent pas mal pour te laisser le champ libre avec le Nocturnoir.

Bonne chance !]


_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Molly Hale le Ven 10 Fév 2017 - 16:48

Tandis qu’elle encourageait son Pokémon comme un véritable supporter l’aurait fait, Molly entendit Eeva marmonner quelque chose ressemblant à un « Peter me croira jamais », et elle ne fit pas le lien avec le Champion nalcien, mais elle avait clairement mieux à faire pour l’heure. Devant la victoire de Steers, elle serra brièvement le poing, discrètement, avant de rappeler son compagnon. Elle observa la Mizuhanienne qui donnait à manger au monstre, avant de suivre son indication pour regarder l’encadrement du passage désormais libre.

« Des Mygavolt et des Statitik... Je ne maîtrise pas encore assez bien la foudre pour les contrer, en plus. J’aimerais bien en étudier un, un jour, il a un double type intéressant et inhabituel. »

Alors qu’elles s’engageaient dans le chemin, une sphère de la Flamenoise s’agita. La louve noire en sortit, méfiante, et préférant se positionner devant sa maîtresse. Pour que son Pokémon réagisse ainsi, ce qui les attendait devait être loin d’être réjouissant. Autour d’elles, l’ambiance était oppressante, et les Gi présents étaient agités et en stress. Molly n’avait pas besoin d’être Maître des Ombres pour s’en apercevoir : quand un groupe pareil agissait de la sorte, c’était le signe d’une anomalie quelconque qui perturbait leur cycle de vie ou de mort.

« Oui, quelque chose les dérange ici, et je ne crois pas que nous soyons une menace suffisante à leurs yeux pour provoquer une telle panique. »

Hecate se tendit subitement, grondant en sourdine et fixant un point dans l’ombre. Elle découvrait ses canines en hérissant son poil, et son comportement extrême alerta la Flamenoise.

« On est mal, patronne, on est vraiment mal. »

L’ennemi se montra enfin, et il agita les bras dans leur direction, très expressif. La légèreté de leur rencontre avec le Migalos et ses soutiens s’envola d’un coup, laissant place à un danger mortel qui rappela à Molly la guerre et les affrontements sans pitié. Cernées par les Gi, et mises en joue par le Spectre, leur situation n’était pas spécialement reluisante, elle était même carrément critique... Elles allaient devoir combattre une créature qui, loin d’amener les morts à destination, sortait de son rôle habituel et prenait un malin plaisir à torturer les esprits des Gi.

« Compris, je ferai attention. »

Jaugeant rapidement le niveau de la créature, et avec les indications d’Eeva, Molly comprit qu’un seul Pokémon ne suffirait pas pour en venir à bout.

« Kuma, Mao Boy, je compte sur vous ! »

Préparée à des évènements dangereux et mortels, l’ourse se fondit dans les ombres dès son apparition. Le Persian, moins habitué à la vie avec sa maîtresse, mit quelques secondes supplémentaires pour imiter Kuma, et ils prirent le Noctunoir en tenaille avec une double Feinte. Hecate, elle, utilisa son Assurance pour passer derrière ses partenaires et infliger des dégâts accrus par leurs coups. D’abord surpris par l’offensive, le Noctunoir fit disparaître ses mains pour frapper avec Poing Ombre, mais il passa au travers de l’ourse et du puma.

« Groz’Yeux, Flair et Jet de Sable ! »

Kuma se fit plus grande pour impressionner leur adversaire et baisser ses défenses, tandis que la louve imprimait son odeur dans sa mémoire pour l’empêcher de leur filer entre les doigts. Le gros félin, de son côté, projeta une grande quantité de sable pour diminuer sa précision. Profitant de leur assaut combiné, Molly dota ses Pokémon d’une gaine de feu qui brûlerait le Noctunoir s’il passait au contact. Comme prévu, il comprit que les attaques immatérielles n’avaient pas d’effet sur deux de ses trois adversaires, et il tenta un coup direct avec un Poing-Éclair sur le Persian pour lui faire mal et le paralyser. Malheureusement pour lui, il avait choisi le mauvais ennemi : immunisé grâce à son Échauffement, Mao Boy encaissa le choc sans en ressentir les effets secondaires. Le Spectre, en revanche, secoua son poing pour se débarrasser de la sensation de brûlure qui le parcourait.

« Morsure, profites-en ! Mâchouille, et rapproche-toi ! »

Saisissant l’occasion, Mao Boy planta ses crocs dans le Passeur renégat, utilisant ses talents de Technicien pour améliorer son attaque, tandis qu’Hecate se pendait au bras gauche du Pokémon dans le but de le déchiqueter. Kuma attendit le bon moment pour que la diversion lui permette de mettre son plan à exécution. Enfin, l’ouverture arriva.

« Maintenant ! »

L’ourse, arrivée à portée de l’adversaire, lui donna un énorme coup de langue en faisant la grimace. Le Noctunoir devait avoir un goût atroce ! Le chat et la louve reculèrent, constatant que le travail de Kuma avait permis de paralyser la créature. Mais cette dernière n’entendait pas se laisser faire et, furieuse, envoya son Poing-Glace sur la louve, tandis que Mao Boy encaissait un Poing de Feu atténué par la protection de feu de leur maîtresse. Hecate disparut dans un nuage de vapeur dû à la dissipation de sa gaine embrasée.

« Mao Boy, Rayon Gemme là-bas ! Coup Bas ! Camaraderie ! »

Le puma utilisa un rayon rocheux pour briser un énorme caillou qui permit à Kuma de se dissimuler derrière les gravats, en plus de projeter des éclats sur le Noctunoir. Hecate, mettant à profit sa disparition momentanée, prit la créature de court en lui grillant la priorité, tapant pile dans ses faiblesses, tandis que l’ourse baissait tranquillement la puissance de frappe du Spectre à distance. Ce dernier, dans une colère digne des plus grands héros d’antan, lança un Regard Noir à ses ennemis, Molly y compris, avant de la fixer d’un air mauvais. Il avait changé de proie, et il entendait bien se défaire de l’humaine qui donnait ses ordres à ses trois bourreaux. L’humaine supprimée, il espérait pouvoir emmener l’âme des trois bêtes dans sa bouche ventrale...

Mais Molly, ayant senti venir le coup, avait préparé ses arrières tout en donnant ses instructions. Avec une Baie et un mélange de sa création, elle avait utilisé ses talents d’Alchimiste pour concocter de manière expresse un liquide corrosif et particulièrement dangereux, et lorsque le Noctunoir disparut pour refaire surface dans son dos, elle se retourna et lui balança la fiole fusionnée dans la figure, ou plutôt dans sa bouche ventrale qui donnait sur un néant absolu. Le Spectre avala le mélange et se tordit de douleur. Sachant qu’elle ne pouvait lui laisser aucun répit sous peine d’y laisser la vie, elle cria :


« On frappe ! »

Dépliant Chante-Acier pour subjuguer ses trois Pokémon sensibles au domptage, elle fit exécuter une Feinte double à l’ourse et au puma, tandis qu’Hecate Aboyait avec force. Toutefois, le Spectre parvint à se mouvoir suffisamment, malgré sa paralysie, pour se tourner vers Kuma. Il fit alors apparaître une énorme pique ressemblant à un clou, puis se la planta dans le corps.

« Malédiction... »

Le Noctunoir s’affaissa légèrement, s’étant lui-même retiré une bonne partie de sa force vitale. L’ourse, comme frappée par un mal invisible, s’effondra en se lacérant le ventre, et Molly la rappela sans tarder, son amie ayant été épargnée par le Regard Noir. La Flamenoise savait qu’elle pourrait renvoyer son ourse au combat dans la foulée, mais elle préférait ne prendre aucun risque inconsidéré, surtout qu’ils étaient encore trois à combattre le Spectre. Il avait déjà pris cher mais, ignorant de quoi était encore capable la créature, la Meneuse resta sur ses gardes et commença à tisser sa toile de feu, préparant sa prochaine attaque qui, elle l’espérait, serait la dernière donc elle aurait besoin.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 476

Fiche de personnage
Points: 12
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Eeva Slanzar le Ven 10 Fév 2017 - 18:38

Les coups déferlaient, de la part des Pokémon, de celle des fantômes… Pour l’instant, Eeva arrivait à tenir les fantômes des Gi à distance et quand elle le pouvait, elle gardait un œil prudent sur le Nocturnoir. Elles étaient dans de sales draps ! A la lueur d’une attaque de flamme, Eeva vit briller un objet dans le fond de la salle. Alors, elle comprit.

« Molly, ce n’est pas un Pokémon sauvage ! Il obéit à son dresseur ! » Mais elle n’eut pas le temps d’en dire plus, le combat contre de nouveaux fantômes l’accaparât totalement.

De son côté, le Nocturnoir combattait ces nouveaux sujets avec indifférence. Cependant, les attaques combinées des trois Pokémon commençaient à l’agacer. Ils ne cessaient de l’attaquer de toute part, se donnant à fond et se fatiguaient. C’était justement ce qu’il attendait. Avec plusieurs siècles d’expérience, il avait forcément un avantage sur eux. Depuis le début de ce combat, il les fatiguait plus vite en leur mettant la Pression, tentant des attaques ici et là pour jauger leur puissance. Il lança un Vent Mauvais à plusieurs reprises ; augmentant ainsi ses capacités à plusieurs reprises. Ou bien ce Pokémon avait une chance inouïe, puisque cela fonctionna à chaque fois, soit comme l’avait dit Eeva, il y avait quelque chose de réellement anormal. Il visa un moment l’Ursaring, jusqu’à lui jeter une attaque Représaille, une seconde avant de gober la fiole. Molly faisant attaquer ses trois Pokémon en même temps, ce fut l’Ursaring qui tomba le premier, la Représaille le tenailla, puis le Nocturnoir lui asséna un violent Point Glace. Immédiatement, la glace se répandit pour geler le Pokémon, désormais hors combat.

Comme il n’oubliait pas ses autres adversaires, Il créa un Feu-Follet et visa le Grahyena, il ignora le Persian et se jeta sur le Grahyena pour lui asséner un Casse-Brique. Néanmoins, l’attaque atteignit les deux Pokémon. A n’en pas douter, ce Pokémon avait été solidement entraîné. Petit à petit au cours du combat, le Grahyena put sentir les effets du feu consumer son endurance, jusqu’à le laisser trop faible pour continuer de combattre. Un étrange rayon gagna le Nocturnoir, qui se retourna alors vers le Persian. Il sentait celui-ci très robuste et ses propres forces diminuaient rapidement, il avait juste besoin d’un peu de temps, avant de s’emparer à tous de leurs âmes… Il recula, concentra son énergie sombre et utilisa Balance. Ses forces remontèrent, tandis que celle du Persian diminuèrent et puis finalement… Le Nocturnoir retrouva toute sa vitalité… d’un autre côté, ces étranges nouveau Pokémon, surtout celui affûblé d’une puissance soudaine, nuisait au bon déroulement des plans de son maître. Il profita d’un suspens dans le combat, pour concentrer un Rayon Chargé dans le dos du Méga-Pokémon.

Le Nanméouïe prit l’attaque dans le dos et se retrouva face contre terre. Le choc avait été extrêmement violent. Heureusement pour lui, il était capable de se soigner… Mais cette entrave soudaine du plus grand danger pour les Gi, leur donnèrent des ailes. Bien qu’ils lévitaient déjà. Certains se ruèrent sur Eeva, lance en avant, qu’elle eut bien du mal à esquiver. La pointe de l’une d’entre-elles l’atteignit, mais elle en profita pour saisir l’objet et bloquer son assaillant. Vif, Silvius lui porta secours tandis que son aide de camp, Pyracantha, bloquait la route à d’autres qui allaient se lancer sur Molly. Quand Paeony se releva, il profita de la barrière que faisait Pyra de son corps. Il se retourna alors vers Molly. Avec deux Pokémon au sol sur trois, le Persian allait avoir besoin d‘aide. Il utilisa son Champ Brumeux autour du chat, puis un Coud’Main.

Puis, il reprit sa place et vint en aide à Eeva, en mauvaise posture, utilisant sa Voix Enjôleuse pour toucher un maximum d’adversaires…



**********************************************
[Le combat se poursuit et le Noctunoir se révèle très coriace ! Kuma est gelé pour le reste du combat et Hécate est hors combat. Il va falloir persévérer ! Ton adversaire à de plus, retrouvé toutes ses forces. Cependant, Mao Boy bénéficie d’une protection et de l’aide de Paeony pour quelques minutes ! Il faut faire vite maintenant, d’autant plus que la Méga-Evolution ne va plus durer longtemps…]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 427

Fiche de personnage
Points: 106
Âge du personnage: 34 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Valley of the Fallen Star [Épreuve Chercheur, Molly]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum