[Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Kaé le Mer 1 Fév 2017 - 22:15

Pendant que tout le monde mettait au point des stratégies plus ou moins élaborées pour donner une opportunité à la gamine de gagner un abri, cette dernière n’en saisit aucune et continua à faire joujou avec les Rhinocorne. Ils étaient puissants certes, mais bien moins rapides que la fille qui commençait même à s’amuser de la situation. Tant que la deuxième bête n’avait pas de vues sur elle, elle considérait ne rien avoir à craindre – ce qui n’était pas intelligent comme raisonnement, mais il avait le mérite d’être simple et c’était pour cela qu’elle l’avait sélectionné. D’autant plus que ses copains d’aventure, contrairement à elle, pouvaient vraiment aider dans cette situation, et ne manquèrent pas de mettre au point plein de complots pour assommer les deux colosses de roche. Ce fut pour cette raison que la Terrosienne fut surprise lorsqu’elle entendit la cheffe des lieux parler de « dégénération », parce que du point de vue – biaisé – de la Dompteuse, ils ne s’en sortaient pas mal.

Toutefois, elle ne se fit pas prier lorsque Planétès leur annonça leur fuite, et se dépêcha de la rejoindre sa Zorua, qui n’avait pas bougée de l’endroit où elle l’avait laissé, comme demandé. La renarde regagna son coin sur l’épaule de sa dresseuse, pendant que cette dernière pensait à remettre le serre-tête-bougie sur son front, malgré le fait que la dite bougie s’était éteinte. La fille se dépêcha alors d’emboîter le pas de la maîtresse de la terre, se repérant très mal dans l’environnement sombre. Heureusement pour elle, il n’y avait pas trente-six mille chemins possibles, et avec Zozo pour la guider, elle réussit à ne pas perdre leur guide. Le groupe s’arrêta au bout de quelques minutes de cette avancée pénible, et avant même que Kaé puisse implorer quelqu’un de rallumer sa bougie, l’exploratrice se mit à les gronder, elle et Nyr, pour leurs actions inconsidérées contre les Rhinocorne. La gamine sentit ses joues rougirent et se mit instinctivement à tripoter ses cheveux de honte, alors qu’elle se faisait remettre les pendules à l’heure par une fille dont elle était de probablement de quatre ou cinq ans l’ainée.

Je… j’suis dompteuse, tout ce que je sais faire c’est foncer dans le tas… expliqua-t-elle dans un murmure, comme si elle ne voulait pas qu’on l’entende, en fait.

Comme avec le boulanger quelques jours plus tôt, elle tenta de se défendre, mais c’était peine perdue, vu la qualité de sa rhétorique. Elle clamait ne savoir faire qu’une chose, et avait prouvé à peine quelques minutes auparavant ne pas être très calée pour la dite chose. Sa remarque était malheureusement vraie, mais cette péripétie et remise à niveau eurent au moins le mérite de faire comprendre à la jeune inconsciente qu’il lui faudrait faire mieux que cela, pour la suite.

Après une courte traversée à quatre pattes dans un corridor qui aurait pu causer des réactions claustrophobies à la fille si elle avait eu le bon sens d’avoir peur, Le groupe déboucha sur ce qui semblait être une grande cave. Kaé avait du mal à en distinguer les murs même avec les flammes de son amie ; elle fit un mouvement ou deux, écoutant ses pas résonner contre les parois de roche, dans une sorte de fascination d’être dans ce qui semblait une obscurité infinie.

Malheureusement, sa phase de contemplation de sa place dans l’univers fut brusquement interrompue par des cris de détresse. L’adolescente qui s’était montrée si mature il y a quelques minutes semblait perdre la boule, élevant de grands pics de terre autour d’elle comme pour repousser les autres explorateurs. Kaé se sentit d’abord légèrement vexée – c’est vrai quoi, ce n’était pas parce qu’elle avait fait une erreur qu’il fallait criser comme ça ! – avant de se faire la réflexion que l’origine du délire était peut-être externe, lorsque Yugo fut atteint du même mal. Bondissant en arrière pour éviter un coup, elle se demanda ce qui pouvait bien y avoir ici qui forcerait les élémentaux de la terre à perdre le contrôle de leur pouvoir.

« Wa-wa ! » La petite renarde s’agita sur le dos de la fille, pointant de la patte les ombres étranges qui les encerclaient. Elles semblaient normales au premier abord, mais en les observant bien, la dompteuse remarqua qu’elles ne suivaient pas exactement le mouvement de flammes de leur loupiote de service. Il y avait sans doute quelque chose caché dedans, une présence que Zo’, en tant que maîtresse des Ténèbres, arrivait à capter. La guerrière hésita un instant pour appeler Absol à la rescousse, avant de se dire que la zone était large, et qu’un grand quadrupède spécialisé dans ce genre de manifestation ne serait pas de trop pour aider. Lorsque la bête apparut dans un flash rouge, Kaé commençait à concocter un plan. Au départ, elle allait proposer à son loup d’utiliser Provoc pour forcer leur adversaire à se montrer, avant de se demander si cette méthode trop bourrine était une bonne idée, car elle risquait de se faire gronder à nouveau, si jamais l’autre retrouvait ses esprits. Finalement, n’ayant pas en tête de meilleur plan que ça, elle déporta le problème sur ses créatures nocturnes.

Zo’ a repéré des choses dans les ombres qui rendent tout fada les deux là-bas ; traquez et mettez les hors d’état de nuire, je m’occupe de la calmer elle, ordonna-t-elle. Les yeux rouges de ses animaux brillèrent, puis ils se fondirent dans l’obscurité, si bien que même la dompteuse était incapable de dire où ils avaient disparu.

Elle sauta à nouveau pour éviter une autre attaque, et se mit à se demander ce qu’elle pouvait franchement faire pour aider la jeune fille en détresse. Elle ne pouvait pas utiliser ses armes sur elle, elle risquerait de la blesser, et elle faisait tout pour éloigner les personnes qui tentaient de l’approcher. Kaé se mordilla la lèvre, avant de se dire qu’elle n’avait pas vraiment de choix : il fallait qu’elle fasse quelque chose, car même si ce quelque chose n’était pas concluant, c’était toujours mieux que de se tourner les pouces en attendant que ça passe. Elle se lança donc contre l’élémentale, esquivant ses pics dans le but de se rapprocher d’elle et de tenter, dans la mesure du possible, de l’immobiliser. Elle savait que ce ne serait pas suffisant pour la calmer et venir à bout de cette situation, mais elle était certaine que cela limiterait la puissance et rapidité de ses attaques, permettant peut-être aux autres d’avoir une opportunité de la faire revenir à elle, si eux savaient faire.

Comme un Cabriolaine, la maîtresse des lames dansa entre les offensives, tant bien que mal. Elle s’en sortait assez bien quand elle était correctement orientée par rapport à la lumière de Lyse, mais dès que les ombres grandissaient elle ratait toujours un pas ou plus et se retrouvait forcée à faire marche arrière pour ne pas être blessée. Finalement, à force de persévérer, elle finit par apercevoir une ouverture et ne se fit pas prier pour s’y engouffrer. Elle saisit la poignée de la jeune traumatisée, pivota dans son dos pour éviter une lame qui sortait du sol, et attrapa la deuxième main de la fille, avant de la réunir avec l’autre en les maintenant aussi immobile qu’elle le pouvait, malgré le gros sac à dos de la plus jeune qui l’embêtait bigrement à ce moment-là.


Kaé va surtout s’occuper de Planétès, tant bien que mal, vu que je préfère ne pas impliquer Yugo tant qu’il n’a pas décrit son état. Smile Elle tient donc « seulement » les deux mains de Planétès dans son dos à la fin de mon message, mais il n’est pas exclu qu’elle ait soit réussi à l’immobiliser (j’ai pas osé aller jusque là ^-^) ou à la relâcher par la forcer des choses en fonction de ce dont vous avez besoin pour la suite. Smile Si mon message convient pas White, n’hésite pas à le dire, je modifierais sans souci bien sûr. Smile Malheureusement la gamine n’a pas trouvé l’origine du problème, mais si vous avez des idées et avez besoin d’Absol ou de Zorua, ne vous en privez surtout pas ! Smile

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1187

Fiche de personnage
Points: 113
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par PNJ le Sam 4 Fév 2017 - 19:20

[Message d'intervention du PNJ suite à la demande de Kaé ici]

Dans la salle qu'avait quittée le groupe, les Rhinocorne, qui avaient repris leurs esprits, grattaient le nouveau mur qu'avait construit Planetes. Des Nodulithe s'approchèrent de l'autre côté et observèrent le nouvel élément de leur territoire. Ils sursautèrent en voyant un Spectrum traverser la cloison et s'éloignèrent sans demander leur reste.

[Il n'y avait aucun nouveau Pokémon à découvrir dans les Vieilles Mines.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Yugo le Mer 15 Fév 2017 - 8:26

Je souris légèrement quand je vois la réaction de Lyse envers son amie. Elle appelle alors un Skitty pour endormir et charmer le Pokémon de roche. Mon regard est alors attirer par le jeune homme qui... fonce vers le Pokémon ? Il veux crever ou quoi ? Il faut peu de temps pour que la gamine qui se dit notre cheftaine n'intervienne pour nous séparer des deux créatures. Je rappelle aussitôt à moi mon Pokémon. Planétès crée ensuite une plateforme de roche qui nous protège, le temps de passer, et une fois à l'abri, la gamine se met à faire le point.

"Dégénère". C'est exactement le mot qui convient pour la situation. Je ne peux m'empêcher de me sentir gêné, car mon intervention n'était pas glorieuse, mais sa petite colère se concentra sur Nyr et Kaé, avant que le plafond ne tremble légèrement et ne fasse chuter des cailloux. Ensuite, le petite terrosienne examine les alentours et indique la direction à suivre. Le choix ne me paraît pas judicieux, il vaudrait mieux l'agrandir par la maîtrise, non ? Mais bien qu'elle parait jeune, Planétès ne semble pas du genre à transiger. Je dirais même que ces recommandations sonnent plus comme des ordres, me semble-t-il. Avec l'assurance d'un grand dirigeant, elle s'y engouffre même la première. Je garde donc tout ça pour moi.

Laissant le passage à Kaé, je m'y engouffre tranquillement à quatre pattes. La petite galerie est un peu brute, mais y avancer est assez facile. Kimi, devant moi, avance également accroupie, quand à Kiba... Il est où lui d'ailleurs ? Merde, je l'ai oublié, avec l'histoire des Rhinocornes. Je finis d'avancer, et une fois debout je l'appelle. Mon intuition est la bonne et je m'en trouve grandement soulager, il nous a suivis sous terre. Je souris alors et m'écarte du passage, pour laisser les autres sortir. Kimi, comme à son habitude, regagne son perchoir préféré, ma tête.

Une fois un peu de lumière pour éclairer la pièce, je ne vois... rien. Rein d'autre que les ténèbres dans cette caverne. Tout semble normale jusqu'à ce que je fasse un pas. Les ténèbres se mettent alors à trembler puis elles ondulent comme une mer, à la différence près que c'est le sol, les murs le plafond, tout ondule et semble vouloir aspirer les humains présents. Je sens la panique monter en moi. Pour essayer de repousser cette... chose, j'envoie des rochers devant, à droite, à gauche, mais j'entends uniquement des ricanements. Le sol! Je constitue aussitôt des pics rocheux pour me protéger des choses. La panique me gagne encore plus. Et Kimi, sur ma tête, aussi s'affole en s'y accrochant autant qu'elle peut, se qui me fait encore plus paniquer. Je ne fais même plus attention à comment les autres se débrouillent, j'essaie déjà de me sortir de ces choses qui essaient de m'attraper. A droite! J'expédie aussitôt un rocher. A gauche! Ça n'arrête pas!

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 970

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Lyse le Mer 1 Mar 2017 - 23:04

Lyse était secouée. Elle avait ramassé Taky pour se mettre à courir quand Planétès avait annoncé la retraite, mais elle ne s’était pas attendue à se retrouver coincée sous un éboulement. L’Adepte de la Guilde semblait avoir l’expérience du terrain et elle les protégea tous, mais c’était quand même particulièrement horrifiant, et la Flamenoise se sentit victime de claustrophobie en imaginant la quantité de roche au dessus de sa tête, qui était, semblait-il, à deux doigts de leur tomber dessus. Elle ferma les yeux et colla sa tête contre la fourrure de son chaton, pour y chercher du réconfort (et lui en donner aussi, car lui non plus n’en menait pas large). Heureusement, la Terrosienne géra bien la situation, et la chute de pierres finit par s’interrompre. L’exploratrice se força au calme, inspirant et expirant lentement. Encore sonnée, elle n’écouta qu’à moitié les remontrances de Planétès. En revanche, en voyant qu’ils allaient devoir se faufiler dans un tout petit espace pour progresser, elle se sentit faiblir. Elle n’aurait pas dit non à une petite pause…

Taky sauta au sol et lui miaula gentiment dessus, pour lui montrer que s’il était courageux, elle pouvait l’être aussi, même s’il avait eu (et avait encore) très peur ! La dresseuse lui sourit.

- T’as été génial, Taky, dit-elle avec une voix très douce. Tu es un vrai champion. Je te suis.

Le Skitty s’engouffra donc dans la faille en premier, suivie par Lyse qui allait une fois de plus servir d’éclaireuse au sens littéral du terme. Seule la vue sur la petite queue en pompom de son Pokémon évita à la jeune femme de paniquer en imaginant rester coincée dans cette galerie. Elle se dépêcha d’en sortir lorsqu’elle vit le chemin s’élargir, et balança deux trois boules de feu aux alentours pour éclairer la salle et chasser les ténèbres, comme on chasserait des insectes un soir d’été. Brr… Rien n’était fait pour la mettre à l’aise, ici. En plus de l’obscurité ambiante, il fallait ajouter l’humidité. Ca sentait… Un genre de renfermé pierreux.

Une fois que tout le monde fut arrivé, la guide annonça qu’ils repartaient. Lyse reprit la tête du groupe pour éclairer le chemin, sans se poser de questions, mais s’arrêta en réalisant qu’il y avait de l’agitation derrière. Quand elle se tourna pour voir de quoi il s’agissait, elle dû se jeter à terre pour éviter une pierre lancée par un des deux maîtres de la Roche. La Flamenoise ouvrit de grands yeux d’incompréhension : qu’est-ce qui était en train de se passer ? Apparemment, ni Kaé, ni Nyr ne comprenaient mieux qu’elle, mais Planétès et l’autre monsieur s’agitaient dans tous les sens et déployaient leur maîtrise au hasard. En courant, elle rejoignit son amie.

- Kaé, qu’est-ce qui leur prend ?!

Mais la Terrosienne, plus instinctive, avait déjà envoyé deux de ses Pokémon à l’assaut de “chose dans les ombres” et s’approchait de la guide pour la calmer ou la maintenir immobile. Des choses dans l’obscurité ? s’interrogea Lyse en regardant le fond de la salle et en ne voyant… rien du tout, puisqu’il faisait extrêmement sombre. La maîtresse du Feu rappela son Skitty pour le mettre à l’abri, et invoqua Vulca, sa Feurisson.

- Feu max, Vulca. Faut qu’on éclaire ce fond de chaudron.

La Feurisson acquieça et fit chauffer son dos au maximum, jusqu’à pouvoir cracher un puissant Lance-Flamme qui illumina la salle. L’Amplificatrice usa de son pouvoir pour améliorer encore la portée du tir, ainsi que sa puissance. Les ombres se dissipèrent, mais celles des recoins, inatteignables, s’agitèrent de manière tout à fait surprenante. Elles tenaient une piste ! Qu’est-ce que c’était que ça ? Des ombres… des fantômes ? Les mines de Terros étaient peut-être réellement hantées. Mais pourquoi les fantômes n'auraient-ils possédés… ou fait des trucs de fantômes… que sur les Terrosiens ? Et encore, pas tous, puisque Kaé avait l’air encore normale. Alors que l’humaine se penchait pour tenter de déterminer plus précisément ce qui traînait là, la Pokémon gémit, attirant l’attention immédiate de sa dresseuse. L’un des deux maîtres élémentaux fous avait attaqué sa Feurisson.

Que fallait-il faire en premier ? Calmer les deux énervés, ou chercher la cause de leur malaise ? Lyse se pencha vers la furète et vérifia qu’elle n’avait pas été blessée. Cela avait l’air d’aller… Kaé s’occupait de Planétès, et Nyr n’avait pas l’air en danger immédiat - elle préférait surveiller, puisqu’il s’agissait d’un camarade de guilde, et particulièrement jeune qui plus est. Peut-être qu’elle pouvait essayer de s’occuper du quatrième. La jeune femme fit venir des renforts en appelant Tekken la Charmina hors de sa balle, tandis que Vulca continuait à illuminer la zone autant que possible.

- Tekken, il faut qu’on arrive à calmer ce pauvre homme, derrière… Oui, celui qui lance des pierres, c’est vrai que ça va pas aider ça…

La créature Psychique se mit à danser donna un puissant coup de paume dans un rocher envoyé par l’un des maîtres, et le brisa. Ses pouvoirs de prescience lui permettaient de voir les coups venir, et ça allait probablement aider. Lyse sourit à sa Pokémon, et s’approcha de l’homme avec précaution. Elle se concentra pour parvenir à utiliser ses dons de Lieur malgré la pression actuelle.

- Aide moi à l’atteindre, Tekken… Monsieur… Monsieur ? Yugo, c’est ça ? Yugo, calmez-vous, je crois que vous êtes victime d’une hallucination… Est-ce que vous entendez ma voix ?

Soit il ne l’entendait pas, soit il ne différenciait pas la réalité de ce que les ombres voulaient lui faire voir ; en tout cas, il ne semblait pas se calmer. Peut-être qu’il allait falloir y aller plus violemment, et là, ça n’était plus de son ressort.

- Tekken, tu peux l’immobiliser, s’il te plait ?

La Charmina ne répondit pas, mais agita ses bras délicatement, avec sa grâce de danseuse. Après quelques secondes, sa peau s’entoura d’une aura bleue, signe que ses pouvoirs mentaux étaient en train de se libérer. Elle cherchait à utiliser sa télékinésie pour empêcher le Terrosien de bouger et donc de maîtriser. La Pokémon avait aussi les moyens de communiquer avec l’homme, même si le fait qu’il ne connaisse pas sa voix risquait de rendre cette intervention peut efficace.
Lyse laissa ce problème à la charge de sa Pokémon, et rejoignit Vulca, vérifiant que Kaé et Nyr étaient toujours debout. La Flamenoise se pencha une fois de plus pour voir au loin. S’il s’agissait vraiment de spectres, peut-être que ses sens de Lieuse pouvaient l’aider, même si elle n’était pas du tout spécialisée dans ce type de Pokémon. D'ailleurs, si ça se trouve, le phénomène étrange n'avait rien à voir avec les rumeurs qui entouraient le lieu !

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 301

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Nyr Lawliet le Mer 15 Mar 2017 - 23:59

Planétès nous avait séparé des Rhinocornes grâce à l'utilisation de sa maîtrise de la Roche, ce qu'elle ne voulait pas avoir à utiliser. Malheureusement, nos actions toutes aussi irréfléchies les unes que les autres, l'avaient poussée à utiliser ses pouvoirs sûrement trop puissants pour êtres utilisés dans un environnement aussi fragile que celui-ci. Maintenant, qu'elle les as utilisés, il est trop tard pour penser aux conséquences de nos actes.

Nos doutes s'affirmèrent lorsque, derrière le mur de l'exploratrice Terrosien, nous commençâmes à sentir quelques vibration suivies de pierres qui commençait à tomber. Mais heureusement que Planétès réagit immédiatement pour nous protéger avec sa maîtrise de la Roche une fois encore. Nous nous pressâmes de quitter la zone avant de subir d'autres éboulements.

Sauvés des Pokémon sauvages et des chutes de pierres, la première chose que fit la cheffe d'expédition, c'était de nous disputer, moi et Kaé parce-que nos actes étaient irréfléchis. Je ne dis rien car j'avais compris cela dès le moment où Planétès dû intervenir. Mais ça me faisait rager de ne pas l'avoir compris avant même de me lancer dans ce combat contre les Rhinocorne.

Puis Planétès prît un chemin qui avait été créé par l'éboulement, il ne semblait pas très sûr mais nous l'empruntâmes tout de même. Ce Chemin était un petit tunnel que nous étions obligés de traverser à quatres pattes. J'avais rappellé Densu dans sa ball puisque sa toile accrochée à l'entrée , venait d'être sectionnée à cause de l'éboulement. C'était donc Knucles qui fermait la marche.

Le tunnel débouchait sur une salle vide et obscure. Lorsque j'en sortais enfin, Knucles l'air apeuré, mis directement sa patte sur mon dos, lorsque tout ses coussinets de la patte droite touchaient mon dos, je partageait son mode de vision avec lui pendant quelques secondes. Pendant ce laps de temps, je pouvais tout comme mon Riolu, voir les émotions des êtres vivants sous des nuances de bleu.

Grâce à cela je remarquais que nous n'étions pas seuls dans la salle mais qu'il y avait d'autres choses au fond de la pièce, tapis dans l'ombre. Mais le temps de remarquer cela, le temps avait passé et quelque chose était arrivé à Planétès et à Yugo, ils avait pété un câble. Et leur bleu avait changé de précédemment, celui-ci semblait évoquer un sentiment de grande peur, de frustration.

Voyant que je comprenais, Knucles arrêta de me partager sa vision. Mais lorsque je voulut prévenir les autres de ce  que j'avais vu, Kaé avait apparemment elle aussi dû  en être informée par un de ces Pokémon, car elle me volait le pain de la bouche. De plus elle nous expliquait qu'elle s'occupait de Planétès et que nous devrions nous occuper des ombres .

Je me dirigeais donc vers l'endroit où j'avais remarqué ces ombres tout en  réfléchissant à un plan d'attaque: * Il n'ont l'air d'affecter que les maîtres de la Roche. Si ce sont des Pokémon Spectre, je ne pourrai rien leur faire mais mes Pokémon pourront les attaquer sans problèmes grâce à leur attaques spéciales. Mais je ne dois pas recommencer ce qui s'est passé il y a même pas quinze minutes.

J'oublie donc les attaques de front et trop puissantes. Je devrais donc calmer Yugo et établir un plan avec mes deux autres camarades toujours conscients?  Non je ne pense pas que je devrais faire comme cela....
*

Je ne pensais pas devoir le faire ressortir de si tôt alors que je venais juste de le faire rentrer dans sa ball. Mais pour l'instant, je n'étais pas assez proche des cibles pour faire sortir de sa ball. Alors nous nous dirigeâmes toujours vers les ombres, mais l'un des projectiles de Yugo se dirigeait vers nous. Je plaquais alors Knucles au sol pour que l'on puisse éviter l'attaque.

*Mince, j'avais oublié qu'il était pile sur la ligne droite que j'allais emprunter pour me rendre jusqu'aux ombres. Il va falloir que je le contourne sans me blesser*

Je tentais une première fois de passer mais les tirs aléatoires de Yugo m'empêchèrent de le dépasser. Mais par chance, Lyse et son Pokémon Psy tentèrent d'entrer en contact avec Yugo. Je faisais donc un cri mental: * Maintenant!*, pour faire éclater mes émotions et donner le signal à Knucles. Nous passâmes de justesse lorsque un autre pic de Roche de Yugo frôla mon visage.

Assez proche des ombres, sortait Densu de sa ball une nouvelle fois Pour qu'il utilise une Toile Élek sur ces ombres. Si ce sont des Pokémon, alors ils seront paralysés par l'attaque et leur emprise sur nos deux compagnon devrait s'estomper. Mais si ce sont des fantômes, alors ils n'auront sûrement rien et je devrais retourner vers Yugo pour aider Lyse à le calmer. Tout allait se jouer sur l'origine de ces ombres.


[(HRP) Édit: Je viens juste de remarquer qu'il manquait la fin de mon message ( de "Mince" à "ombres")

Ouf j'ai posté de justesse! Désolé pour l'attente!]

avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 565

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par PNJ le Mer 29 Mar 2017 - 21:58

Victimes d’hallucinations, Planétès et Yugo ne pouvaient que se défendre face à ses illusions en usant de leur maîtrise élémentale. Face à ce malheur, Kaé intervint en invoquant un magnifique Absol qui se fonda dans l’obscurité pour tenter de chercher la cause de leurs tourments. La demoiselle se faufila entre les différents pics de roche qui sortaient de la terre pour immobiliser la Défenseuse, tandis que Lyse avait invoqué une Charmina et essayait de pénétrer dans l’esprit du pauvre Yugo pour calmer ses angoisses. Nyr parvint à se frayer un chemin parmi tout ce chaos et ordonna à sa petite araignée électrique de lancer une toile paralysante sur les Spectres sortis de leur cachette grâce aux chiens.

Vaincus, les Fantominus et Spectrum quittèrent la salle. Doucement, le bruit provoqué par toute cette agitation s’estompa et le silence retomba. Reprenant ses esprits, Planétès se laissa tomber en avant, sur les genoux. Elle constata alors ce qu’il venait de se passer quand elle vit les pics de roc sortis de terre et les boules lancées par Yugo. Les Pokémon des environs avaient bien compris que ces deux jeunes gens pouvaient modifier la topologie des lieux et provoquer des éboulements afin de faire fuir les intrus ou tout simplement… les ensevelir pour l’éternité dans les vieilles mines…

« Merci… Vous avez bien agi… Encore merci… » dit-elle en se relevant doucement.

Une fois que tous purent reprendre calmement leurs esprits, il était temps de continuer l’avancée dans les mines et de trouver ce pourquoi ils étaient ici. C’est donc avec calme mais pas moins sur leurs gardes, que le groupe progressa dans les différentes galeries. Soudain, le décor changea : les murs semblaient plus lisses et moins rocailleurs mais surtout, à leurs pieds se trouvaient des railles rouillées, certes mais des railles, indiquant alors une ancienne activité humaine !

Le groupe suivit donc cette piste pour déboucher sur une immense salle où débouchaient énormément de galeries ! Cependant, Planétès veilla à ce que personne ne la dépasse puisque les railles se terminaient dans le vide. Visiblement, un puissant éboulement s’était produit dans les environs, coupant alors toutes les routes possibles. Mais au moins, des fissures dans le « plafond » permettaient de faire passer la lumière pour éclairer cet étrange endroit.

« On dirait le centre de la vieille mine… Oh regardez ! » pointa-t-elle dans une direction. « Des pierres précieuses ! »

En effet, sur certaines galeries se trouvant en face d’eux se trouvaient des gisements de pierres. Malheureusement pour eux, l’accès n’était pas aussi facile car il faudrait alors escalader les parois tout en veillant à ne pas tomber dans le vide… Ou bien trouver un autre passage.

« On pourrait en récupérer des échantillons pour les présenter aux Marchands. Après tout, nous sommes ici pour s’assurer que la mine est encore intéressante… »


[ Hrp : Vous avez réussi à repousser les Spectres ! C’était intéressant comme travail d’équipe, félicitations ! Du coup, on arrive au cœur même de la mine (il s’agit d’une « pièce » centrale avec plusieurs galeries dont les railles ont été coupées net à cause d’éboulements). Pour cette partie de la mission, vous devrez donc récupérer des échantillons de pierres précieuses pour la Guilde des Marchands. Il est judicieux de prendre un échantillon différent de pierres pour montrer la richesse de cette mine abandonnée. Il faudra que dans votre message vous décriviez cette pierre précieuse que vous aurez trouvé puis la nommer ou alors Planétès le fera pour vous. Attention, une seule pierre / personne ! (il en existe énormément). De plus, les environs sont toujours aussi fragiles, il est donc nécessaire d’y aller doucement, n’oubliez pas que nous sommes le premier groupe d’exploration depuis leur réouverture Wink Bon courage ! Mp si soucis ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Kaé le Sam 8 Avr 2017 - 12:00

Kaé tenait toujours les poignets de la jeune fille dans son dos pour tenter de l’empêcher d’utiliser sa maîtrise, tant bien que mal, lorsqu’elle sentit les muscles de sa prisonnière se détendre petit à petit. Finalement, elle tomba en avant, épuisée par ce qu’elle venait de vivre, et la dompteuse la lâcha enfin, comprenant que c’était fini. Absol s’approcha de sa maîtresse, Zorua sur son dos, puis désigna d’un mouvement la toile électrique de l’araignée de Nyr, qui était en train de s’estomper alors que ceux qu’elle avait piégé avait fini par fuir. Kaé acquitta l’information d’un hochement de tête, avant de remercier le loup et de le rappeler dans sa balle. La fille s’agenouilla à côté de Planétès, lui demandant si tout allait bien. Quand cette dernière les remercia, elle lui offrit un beau sourire crochu, avant de lui donner une petite tape sur l’épaule de soutient.

Le groupe reprit son chemin, suivant un chemin de railles sur lequel les années n’avaient pas été tendres. Kaé faillit rentrer dans son collègue de devant lorsque leur guide leur fit s’arrêter net, ne regardant évidemment pas là où elle mettait les pieds, et manquant donc de tomber dans la faille qui se déployait sous eux. La pièce ressemblait à un ancien carrefour giratoire, avec plein de railles cassés qui se dispersaient dans plusieurs larges couloirs. Le Soleil était, d’une certaine manière, un peu de retour, se frayant un chemin entre des craqures présentes dans le plafond.

L’exploratrice principale de la troupe leur ordonna ensuite de se déployer pour tenter de trouver des trésors cachés. Pendant que les autres s’afféraient à leur méthode, Kaé se pencha au-dessus du creux, se demandant comment diable elle pourrait passer de l’autre côté. Aucun de ses animaux n’étaient capable de voler ou flotter ; il y avait bien la fois où Absol était devenu fou et avait pousser des ailes, mais elle était convaincue que ces dernières étaient plus esthétiques que pratiques, et de toute façon elle ne souhaitait plus voir son ami dans cet état-là. Au final, l’interstice n’était pas si large que cela, mais elle lui paraissait quand même trop longue pour qu’elle puisse simplement prendre de l’élan et sauter par-dessus ; elle aurait peut-être pu y arriver, mais elle n’avait pas suffisamment confiance en ses talents de triple bon pour y arriver. Absol aurait peut-être pu faire le bon, mais il n’y avait clairement pas suffisamment de marge de manœuvre pour lui permettre d’y arriver à coup sûr.

Elle leva la tête, comprenant qu’il lui faudrait trouver une autre solution, sans se reposer sur l’aide de ses compagnons. Dans un coin, de l’autre côté de la faille, elle vit un vieux wagon déraillé, allongé sur le côté, rempli de cailloux. Une idée folle germa dans sa tête, qu’elle considéra pendant quelques minutes. D’un côté, elle risque de se faire gronder à nouveau, mais de l’autre elle n’en avait pas de meilleur à part demander à quelqu’un de la porter là-bas, ce qu’elle refusait de faire. Elle fit donc craquer ses épaules, décocha une fois de plus son fouet, et se positionna à côté du précipice, aussi près qu’elle le pouvait du chariot. Elle se concentra, visa le châssis d’une des roues, et fit claquer son fouet qui manqua de s’y enrouler. Elle répéta quelques fois l’opération, jusqu’à ce qu’il s’y attache enfin. Elle tira sur son arme pour s’assurer que la prise pourrait supporter son poids, prit une grande inspiration, s’assura que Zo’ était bien fixée à sa sacoche, puis se lança.

Tel un sauvage dans la forêt qui se ballade de liane en liane, la gamine se balança au-dessus du vide, réprimandant un cri, regrettant immédiatement sa finalement très mauvaise idée. Le voyage fut de très courte durée, et sa respiration se coupa un moment lorsqu’elle heurta le récif en face. S’accrochant à ce qu’elle pouvait, elle resta immobile ainsi, accrochée à la paroi comme un homme-Migalos, pendant plusieurs instants, le temps que sa respiration et son rythme cardiaque reprennent un rythme normal, et que le silence se pose à nouveau dans la salle. Dans son dos, elle sentait sa Pokémon trembler, et tenta de formuler une phrase pour la rassurer, en vain. Finalement, elle se ressaisit, puis commença à escalader le mur. Heureusement, la distance qu’elle avait à parcourir était courte et la paroi était criblée de coups qui lui permit d’avoir des prises faciles, en plus de son fouet qui servait de corde. Elle y des moments de frousses lorsque le wagon glissa un peu sous son poids, mais heureusement pour elle le tas de roche qui le maintenait au sol était tout de même plus lourd qu’elle. Au bout de quelque minutes, elle finit de gravir le rempart, prit un moment pour se remettre de ses esprits, rangea son arme, s’excusa auprès des autres pour le tumulte, puis oublia de s’inquiéter sur la façon dont elle devrait traverser à nouveau, si jamais il s’avérait qu’il lui faudrait prendre le même chemin pour sortir.

Avec toute la délicatesse du monde maintenant qu’elle se trouvait à proximité du gisement de joyaux et qu’elle avait déjà fait suffisamment de bordel comme ça, la gamine se mit à se promener dans le centre de la pièce, cherchant les trésors comme demandé par Planétès. Zorua était descendue de son sac, et se baladait de même reniflant le coin. Un truc attira son attention, brillant faiblement dans les quelques rayons de lumière du Soleil qui pénétrait dans la pièce. Elle poussa un petit jappement pour avoir l’attention de sa dresseuse, qui s’empressa d’analyser la trouvaille. Elle fut un peu déçue en constant qu’il ne s’agissait que d’une vieille plaque de métal, et reprit ses recherches, convaincue que des choses plus intéressantes devaient se trouver ici.

Au bout de plusieurs minutes et fausses pistes, la renarde trouva enfin un caillou un peu différent des autres. Il avait des reflets verts qui semblait venir de l’intérieur, comme si quelque chose était emprisonné dedans et cherchait à tout prix à s’enfuir. Cela lui donnait un aspect un peu envoutant, et la créature se laissa hypnotiser un moment, avant de signaler à nouveau sa trouvaille. Il lui fallut plusieurs longues minutes et des aboiements intempestifs pour que l’humaine finisse enfin par saisir la pierre, non sans lui signaler qu’elle était « casse-pieds pour juste un caillou boudu ». Forcée par sa créature, la gamine amena sa trouvaille à Planétès pour qu’elle puisse l’analyser.


C’était vraiment pas une bonne idée finalement pour Kaé de faire cette mission ^^’ xD Kaé (enfin, Zorua ^^’ xD) a trouvé un émeraude brute, d’où son aspect verdâtre Smile

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1187

Fiche de personnage
Points: 113
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Lyse le Ven 12 Mai 2017 - 0:27

Lyse regarda quelques secondes dans la direction qu’avaient pris les spectres pour fuir. C’était… tout ? Ca lui semblait bizarre. Pour quelles raisons ces fantômes avaient pris possession de seulement deux d’entre eux ? Pour observer les trois autres se dépêtrer avec les séismes et les lancers de rochers ? Peut-être… L’essentiel était qu’ils étaient partis, et que Planétès et Yugo avaient tous les deux repris leurs esprits. Vulca se frotta contre ses jambes, un peu essoufflée d’avoir utiliser ses attaques en continu. Tekken relâcha vite son prisonnier et rejoignit sa dresseuse sans crainte - savoir toutes ces flammes si proche d’elle restait encore une épreuve, malgré son calme. Tout le monde se remit de ses émotions, mais personne n’oubliait le but de cette escapade dans les mines : explorer de fond en comble. Planétès, plus solide qu’elle ne paraissait, reprit vite les rênes et les guida vers la suite de l’aventure.

Elle n’était pas trop sûre de ce qu’en pensaient ses coéquipiers, mais Lyse se sentit rassurée lorsqu’ils rejoignirent une partie de la caverne où il y avait eu sans le moindre doute de l’activité humaine, et qu’ils quittèrent les cavités hasardeuses creusées par les éboulements. C’était un raisonnement un peu simpliste, mais elle se disait que si les Terrosiens avaient pu aller et venir ici pendant des décennies, elle pouvait faire confiance à la solidité du réseau de galeries… Ou non. L’Adepte dut les faire stopper, et Kaé, dans la Lune comme à son habitude, lui rentra même dans le dos, prise par surprise. La voie… disparaissait purement et simplement, engloutie dans un précipice. Pour avancer, il allait falloir y aller prudemment… Sauf si les maîtres de la Terre présents pouvaient leur construire un pont en quelques minutes (et sans aggraver l’état de la mine-ruine).

Ils se mirent d’accord sur le fait que ramener des échantillons pourraient signer la fin de la mission (et Lyse apprécia l’idée de se ramener un souvenir… au delà de la valeur marchande des pierres, c’était sa récompense de mission !), et commencèrent à réfléchir à comment passer… Mais il y en avait une, évidemment, chez qui la patience n’avait pas été distribuée en rab. Lyse sentit que quelque chose se tramait derrière elle, mais trop tard, Kaé avait déjà sauté par dessus la fosse.

Trop ébahie, la Flamenoise ne put même pas hurler en voyant son amie tomber puis s’écraser contre le mur en face. Bouche grande ouverte, Lyse tenta de faire fonctionner ses yeux pour assembler les éléments et comprendre ce qui venait d’arriver… Le fouet… le chariot… Elle se demanda ce qui était passé par la tête de la Terrosienne, pensa immédiatement “rien” avec une pointe de méchanceté et d’agacement, s’en voulut aussitôt… Mais quand même, bon sang, Kaé !! Et si elle avait donné de mauvaises idées à, au hasard, NYR, qui tel que Lyse le connaissait allait sans doute se mettre à voler dans la seconde pour rejoindre sa grande dadaite d’amie !

Lyse sentait qu’elle s’énervait devant tant d’inconscience, mais qu’en même temps, la situation était beaucoup trop cocasse pour qu’elle s’empêche de la trouver drôle, du coup elle ne dit rien. Elle se contenta de cligner des yeux et d’essayer de se calmer un peu pour réfléchir à une solution pour pouvoir traverser aussi. Elle se tourna vers Planétès pour avoir son avis, histoire que la jeune fille n’ait pas l’impression de complètement perdre le contrôle de son groupe.

- Bon, du coup je suppose que c’est chacun pour soi ? Je vais essayer de traverser aussi…

La Flamenoise s’approcha du mur pour voir si elle allait pouvoir escalader… Mais elle n’avait aucune notion dans le domaine, et le vertige se fit sentir légèrement juste en imaginant la distance de laquelle elle chuterait si elle venait à lâcher. Il fallait peut-être envisager quelque chose de plus expéditif, comme ce qu’avait fait Kaé. Elle pouvait… sauter, et se propulser avec sa maîtrise, par exemple, mais ça impliquait de bien gérer l’atterrissage (et la plateforme en face n’était pas super large). Elle pouvait aussi demander à Tekken de la transporter par télékinésie, mais… La Pokémon Psy avait déjà bien dû se concentrer pour entraver Yugo, et quelque part l’idée ne mettait pas Lyse en confiance - ce qui vexa un peu la créature, qui s’en rendit compte rapidement. La Lieuse s’en excusa mentalement, un peu gênée, mais, eh, bon, elle pouvait comprendre qu’il s’agissait quand même de sa vie, là, non… ?

S’étant décidée sur la méthode de la propulsion, la maîtresse du Feu prit un peu d’élan, et fit signe aux gens - de son côté comme de celui de Kaé - de lui faire un peu de place. Elle inspira, ferma les yeux, et s’élança droit devant elle, quittant le sol en même temps qu’elle libérait sa maîtrise élémentale dans ses jambes pour s’empêcher de tomber. Elle prit beaucoup de vitesse et n’eut même pas le temps de voir le sol, au fond du précipice, en détail, que déjà elle devait gérer l’arrêt. Avec panache, elle glissa sur la roche, trébuchant à peine. Fiou ! Pour un premier essai, c’était plutôt pas mal ! Bon, en réalité, ses genoux cognaient secs et elle était en sueur. Mais avec un peu de chance, les gens ne le remarqueraient pas… L’air de rien, elle se mit à observer les parois à la recherche de quelque chose qu’elle pourrait ramener facilement. Si cela pouvait être joli, et ne nécessitant pas de creuser le mur (apparemment fragile) pour y accéder…

Une pierre brillante correspondait à cette description. Posée au sol, semblant séparée de la paroi comme si la roche à laquelle elle était accrochée s’était détachée du plafond… Lyse avança la main pour l’attraper, négligemment, histoire d’y jeter un oeil. Mais ce qu’elle avait pris pour un joyau inscrusté dans un rocher… Se révéla être un tout complet, sensible et vivant ! Cela se mit à remuer, et la jeune femme retira prestement sa main.

- Kesséssé ?!

On aurait dit un esprit de la Roche invoqué par quelqu’un. Faute d’Invocateur dans le coin, il restait l’hypothèse, plus probable, qu’il s’agisse d’un Pokémon, mais Lyse n’avait pas la moindre idée de son espèce. La créature lui cracha des graviers à la figure, puis s’enfonça dans la pierre comme dans du beurre pour s’y cacher. Lyse se protégea de l’attaque avec ses mains, puis s’adressa à sa guide pour voir si elle savait de quoi il en retournait.

- Planétés ! Je crois que la mine est piégée en plus d’être hantée ! Faites attention, vous autres, y’a des trucs dans le mur qui ressemblent à des pierres mais qui n’en sont pas...

Puis elle se tourna de nouveau vers les cristaux, un peu plus prudente cette fois. S’il y avait d’autres individus de ce genre, ils risquaient de les énerver pour de bon et de se prendre plus que des gravillons dans le visage. Elle évita ceux de la même couleur que le premier, et en repéra un rosâtre. Il n’était pas très gros, et il n’avait pas l’air très solide ou très unique, mais il était joli. Lyse y agrippa ses ongles, et tira un peu. Il bougeait, ce qui lui laissait croire qu’elle allait pouvoir le déloger en grattant un peu. Elle gratta donc, à la main (faute d’outils), jusqu’à parvenir à extraire un quartz rose, qu’elle apporta à l’Adepte. Elle aurait bien cherché plus, mais le souvenir de son attaque l’en dissuada.


[L'attaquant de Lyse est un Strassie Wink et elle ramène donc un quartz rose Surprised]

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 301

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Nyr Lawliet le Sam 27 Mai 2017 - 3:58

Par chance, les troubles faites étaient des Pokémon, et heureusement pour nous, l’attaque de Densu les firent fuir. Yugo et Planétès reprirent leurs esprits et Planétès nous remercia d’avoir bien agi pour résoudre ce problème. Suite à cela, nous reprîmes notre chemin dans les mines. Puis des rails apparurent et nous les suivîmes, espérant trouver des gisements de pierres précieuses.

Un peu plus tard, on arrivait dans une grande pièce reliée à plusieurs galeries semblables à celle que l'on avait emprunté. À une exception près apparemment, le côté de notre galerie était séparé du reste de la salle par une faille. Heureusement que Planétès avait remarqué que les rails se dirigeaient tout droit dans cette faille. Car je ne l’aurais sûrement pas remarqué de suite.

Planétès avait aussi remarqué des gisements de pierres précieuses de l’autre côté de la faille. Elle nous proposa d’en prendre quelques échantillons histoire de les montrer aux marchands pour qu’ils puissent constater l’état de la mine. Elle nous donna l’ordre de nous disperser pour trouver quelques unes de ces pierres.

Décidément, on était vraiment arrivé par la mauvaise galerie. Non seulement parce-qu’elle était la seule qui débouchait de ce côté de la faille mais aussi parce-qu’il n’y avait pas de gisement de pierres précieuses de ce côté de la faille. J’avais beau regarder autour de nous, il n’y avait pas un seul cristal. On avait pas le choix, il fallait vraiment passer de l’autre côté.

On aurait pu passer en escaladant la paroi, mais comme les mines étaient vieilles, je préfèrerais ne pas prendre le risque qu’une roche ne  se brise sous mon poids et qu’ensuite je ne tombe dans le vide. Soudain je vis Kaé  courir et se balancer à l’aide de son fouet pour passer de l'autre côté. Finalement elle se prit la paroi en pleine face mais elle pu traverser.

En prenant en compte le fait qu’elle avait réussi je me disais bien que c’était possible de passer au dessus de la faille. Elle s’était prise la paroi parce-qu’elle n’avait pas vraiment prit d’impulsion et parce où elle avait accroché son fouet était à la même hauteur que celui où on se trouvait. Il était logique que la trajectoire soit plus basse.

Mais le faite qu’elle se prenne la paroi assez rapidement me laissait penser qu’avec un peu de mon vent, je pourrais sauter de l’autre côté la faille. J’aurais pu éviter d’imiter Kaé mais c’était trop tentant. Je rappelais Knucles dans sa noi’grume. Je pris de l’élan et au bord de la faille, je sautais en me donnant une poussée plus longue grâce à une bourrasque de vent que j’avais créée dans mon dos.

J’arrivais de justesse sur le bord opposé de la faille. J’étais légèrement incliné vers l'avant et avais les talons dans le vide. Tout mon poids était concentré sur l’avant de mes pieds et mes orteils. Comme je le craignais pour l’escalade, la roche trop vieille qui se trouvait sous mes pieds, se brisa dès que j’arrivais.
Je tombais alors dans la faille.

D’un réflexe vif, je pris la ball de Tobi et fis sortir mon Pokémon vol. L’Étourvol me sauva in extremis et me redéposa à côté de la faille.

- Merci Tobi! Tu m’as sauvé la vie. J'aurais dû penser à toi plus tôt, ça m’aurait évité de tenter l’impossible.

Je sentais que j’allais encore me faire gronder par Planétès pour avoir agi comme un idiot. Mais bon, j’avais au moins réussi à passer, maintenant il fallait que trouve une pierre précieuse à emmener. Je renvoyais Tobi dans sa noi’grume et faisait ressortir Knucles de la sienne. Je regardais autour de nous, cherchant un gisement.

J’en voyais un avec une lueur rouge. Nous nous approchâmes et je tentais de retirer l’un de ces cristaux mais je n’y arrivais pas, il était trop enfoncé dans la roche et je ne préfèrerais pas trop forcer pour éviter de briser le cristal. Quand soudainement, une tête sortit de la roche, elle poussa le cristal en dehors de cette dernière. La tête était celle d’un Rototaupe.

Le petit animal sorti de la roche et je pris le crystal brillant d’une lueur rouge, il devait sûrement s'agir d’un rubis à l’état brut mais je n’étais pas sûr. Mais en voulant soulever le rubis, une force m’empêchait de le prendre. C'était le Rototaupe qui apparemment, voulait aussi ce cristal. Il me griffa pour me faire lâcher prise. Avant de s’enfuir avec un tunnel dans le sol.

Comme c’était le seul rubis brut que j’aurais pu avoir, je ne voulais pas abandonner aussi facilement. Le Rototaupe venait à peine de commencer à creuser et il n’était pas très large. Le tunnel qu’il avait commencé à creuser ne devrait pas être très grand. J’utilisais alors ma maîtrise de l’air pour aspirer l’air qu’il avait dans ce tunnel. Avec ça je forçais le Rototaupe à ressortir de terre pour pouvoir respirer.

Comme prévu il ressortait de son tunnel non loin d’où je me trouvais avec Knucles. Mais très rapidement il retournait sous terre assez rapidement. Je répétait la même opération pour le faire sortir de terre. Mais la deuxième fois, il sortit derrière Knucles et tira sur son écharpe pour la lui prendre. Puis il réutilisa tunnel, avec un autre butin.

Cet Rototaupe était vraiment bizarre, j’avais des doutes de ce qu’un Rototaupe ferait avec un rubis brut, mais il n’a aucune raison d’emporter un écharpe avec lui. Knucles qui venait juste de se faire voler le dernier souvenir qu’il avait de sa mère, fondait en larmes. Remarquant cela je posais ma main sur sa petite tête.

- Pleures pas, je vais récupérer ton écharpe!

Je répétait la même opération que précédemment pour faire sortir le voleur de terre. Et je tentais de trouver où il ressortait. Je le vis sortir juste à côté, il tenait dans sa patte gauche, le rubis brut et l’écharpe de Knucles. Sous terre, il devait sûrement creuser à une patte ce qui m'empêchait d'aller loin. Mais ça n’était pas le plus important.

J'utilisais un impact sur le rubis  pour le faire tomber. Pendant que le Rototaupe le ramassait, je m’approchais de ce dernier. Je le soulevais d’une bourrasque de vent et lui reprenais l’écharpe et le rubis brut. Je retournais auprès de Knucles qui pleurait toujours autant. Je lui tendais alors son écharpe tout en lui souriant.

- Tiens!

Il arrêta de pleurer pendant un instant, avant que d’autres larmes se mirent à couler sur son visage. Mais celles-ci étaient différentes, c’était des larmes de joie. Knucles ne remit pas son écharpe de suite. Il me sauta dessus et m’enlaça  tendrement.

- Rio!

Un rayon du soleil se reflétait sur le rubis que j'avais dans ma main. Knucles se mit soudainement à briller d’une lumière magnifique encore plus magnifique celle qui reflétait sur le rubis. Tandis qu’il brillait, sa carrure changea radicalement. Knucles avait prit une autre forme. Tout comme Tobi, il avait évolué!

- Knucles! T’as évolué! T’es devenu un Lucario!

- Lucaaa Rio!

Je le serrais dans mes bras encore plus fort qu’il ne m’avait serré précédemment. Le Rototaupe revint pour tenter de récupérer son butin. Mais Knucles le vit arriver et l’attendait à la sortie de son tunnel. Mon Lucario grogna et le Rototaupe détala par un autre tunnel comme un Laporeille. Nous retournâmes auprès de Planétès pour lui montrer le cristal que j'avais récupéré.

[(HRP) Désolé de l’attente!

Knucles à évolué et Nyr rapporte un rubis brut

PS: Kaé j'ai édité ma demande d'évolution comme prévu]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 565

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum