[Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Kaé le Mer 9 Aoû 2017 - 21:17

A priori, tout le monde était plus ou moins du même avis que la gamine, à part Lyse et Planétès – donc pas tout le monde. Cette dernière réitéra que le groupe était sous « sa responsabilité », et que pour cette raison tout le monde se devait de respecter ses ordres en cas de danger. En y réfléchissant, cela parut curieux à la dompteuse d’ailleurs, parce que maintenant qu’elle y pensait, elle était probablement de facilement cinq ou six ans l’ainée de cette exploratrice, et que si on se référait aux règles basiques de biologie, cela impliquait que Kaé était plus expérimentée et mature que cette enfant. Mais c’était de Kaé dont on parlait, donc la maturité on reviendra dessus, et l’enfant en question savait manipuler la terre et était probablement leur seul ticket de sorti de cette situation, donc la Terrosienne se contenta d’hocher la tête, faisant comprendre qu’elle avait bien compris les termes de la guide.

Ils avancèrent en direction du bruit, qui s’intensifia de pas en pas. Dans le tournant d’une galerie, ils arrivèrent finalement face aux responsables de tout ce vacarme : deux hommes bizarres munis de pioche qui arrêtèrent leur fouille lorsqu’ils entendirent le second groupe arriver. Kaé allait crier victoire, donner une tape sur le dos à celui qui avait l’air le plus sympa des deux et gentiment leur demander la sortie, quand elle fut une fois de plus arrêtée par Planétès qui désigna dans le sol un énorme gouffre, encore plus long que le précédent. La gamine pesta ; décidément, cette montagne était vraiment très mal fichée. À un trou près, le groupe était à nouveau en situation de difficulté, et il était hors de question de jouer à nouveau aux acrobates pour traverser.

Les deux humains avaient clairement leur attention focalisée sur la bande maintenant, et Kaé avait le cerveau qui tournait à fond la caisse ; en s’en rapprochant un peu, il était probablement possible d’entendre les rouages qui cliquetaient et les ventilateurs qui marchaient à fond pour tenter de le refroidir sous cet effort soudain et rare. Il fallait parler vite, sinon ce serait suspicieux, et il fallait parler bien, parce que dans cette situation leurs mots étaient les seules armes à disposition du groupe. La première condition, Kaé savait y répondre, il n’avait absolument aucun souci là-dessus ; elle était toujours en train de partager ce qui lui passait par la tête – sauf quand on voulait explicitement qu’elle communique ses pensées – surtout lorsque cela impliquait des choses sans sens ou parfaitement inutiles. Le second critère, lui, était beaucoup, beaucoup, beaucoup plus délicat. La fille n’avait jamais été connue pour ses talent d’oratrice, et elle doutait que cela allait s’arranger tout-de-suite-là-maintenant sous prétexte qu’on en avait besoin.

Elle fit le tour de ses options. Elle ne pouvait pas dire qu’ils étaient des explorateurs, parce que peut-être que le type était un monsieur qui exploitait dans le coin depuis longtemps et qui avait justement peur que d’autres viennent mettre des bâtons dans les roues à son entreprise inégale. Elle ne pouvait pas leur dire qu’ils étaient des méchants, parce que ni les gentils ni les méchants aimaient les méchants. Elle ne pouvait pas leur ordonner d’arrêter leur manœuvre, parce qu’ils étaient capables de mal le prendre pour peu d’être susceptibles. Elle était sérieusement en train d’envisager de justifier leur présence ici par « excusez-nous, on est perdu, vous pourrez nous indiquer la route vers Omashu s’il-vous-plait ? », quand elle se décida finalement à aller droit au but.

Désolée de vous interrompre, mais on était juste de l’autre côté de ce mur, pas loin, et on vu qu’il était fragile et manquait de s’écrouler – et notre maître de la terre nous l’a confirmé –, entrainant toute la galerie avec lui. Du coup, si ça ne vous gêne pas, est-ce que vous pouvez juste attendre qu’on soit parti pour reprendre ? On cherche juste à sortir d’ici…

Elle avait parlé avec toute la naïveté du monde, pensant sincèrement chacune de ses paroles. Il n’y avait aucune condescendance dans son ton, juste une intention honnête de partir d’ici. Quant aux hommes, elle avait jugé que le groupe avait fait son travail : elle les avait prévenus du danger, maintenant c’était à eux de décider comment agir en conséquence, s’il voulait continuer de creuser ou s’en aller avec eux. Elle espérait juste qu’il serait suffisamment sympa pour au moins leur décrire comment sortir de ce trou.


HRP:
Toutes mes excuses à mes copains pour la situation du coup, je n’avais malheureusement pas pigé qu’il fallait argumenter son choix de façon à convaincre Planétès :-x J’avais compris que le choix de la miss était déjà fait de toute façon, qu’il fallait juste expliquer son choix pour pas avoir des RP genre « j’ai tiré une pièce et c’est tombé sur ça ! » x) xD M’enfin tout cela est sans importance maintenant, j’ai essayé de rattraper le coup en faisant parler Kaé « bien », ce qui n’est clairement pas aisé x) (c’est une des raisons pour lesquelles elle parle pas tant que ça, si je l’avais laissé enchainer je crois que ça aurait fait plus de mal que de bien à la situation ^^’ xD)

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Lyse le Dim 27 Aoû 2017 - 20:02

Lyse sourit, un peu rassurée par rapport à son courage, lorsqu’elle entendit Planétès, donc une de ses supérieurs, dire clairement qu’elle pensait que la solution que la Flamenoise avait proposée était la plus raisonnable. Même si finalement le groupe avait décidé, à la majorité, d’aller voir les gêneurs, l’exploratrice débutante ne culpabilisait plus d’avoir été lâche l’espace d’un instant : c’était de la simple prudence, et même une exploratrice plus aguerrie aurait réagi comme elle, visiblement. D’un autre côté, cela voulait dire aussi qu’il était vraiment peu sûr d’avancer… La jeune femme se força à croire très fort en les capacités de maîtrise de la Terre de Planétès, et celles de Yugo si jamais il y avait besoin de plus. Il fallait avoir confiance… Sinon, elle n’allait pas réussir à avancer.

Guidé par le Lucario de Nyr, le groupe avança vers la source du bruit. À chaque coup, Lyse voyait et sentait la caverne vibrer dangereusement. Ou peut-être qu’elle l’imaginait… Au point où elle en était, ça n’était pas impossible qu’elle soit devenue parano. Cela faisait plusieurs heures qu’ils erraient sous terre, après tout. Lyse espérait ne pas être devenue complètement claustrophobe, tout de même, car ça allait la freiner dans ses ambitions d’exploratrice si c’était le cas. En tout cas, elle gardait un oeil sur Planétès dès que le fracas des inconnus résonnait dans les galeries ; tant que la maîtresse de la Terre gardait son calme, cela voulait dire qu’il n’y avait rien à craindre encore. Elle jetait aussi des coups d’oeil à Kaé, Nyr et Yugo, pour tenter de décrypter ce qu’ils avaient en tête. Est-ce qu’ils avaient peur ? Est-ce qu’ils étaient excités par cette aventure supplémentaire ? Comment un explorateur était censé réagir dans cette situation… ?

Ces questions en tête, la Flamenoise finit par arriver en vue de leurs cibles, séparées d’eux par une nouvelle fissure. Les deux hommes chercheurs de pierres s’interrompirent en voyant le groupe arriver, et Lyse soupira de soulagement. Le silence faisait du bien à ses oreilles… et il signifiait aussi que l’effondrement possible des mines était retardé. Avant même que qui que ce soit n’ait pu dire un mot aux inconnus, leur guide annonça directement qu’elle les laissait se débrouiller sans elle pour expliquer la situation, puisqu’ils avaient voulu se lancer à leur recherche et pas elle. Elle fit un clin d’oeil à la Flamenoise, qui répondit avec un petit rire gêné. C’était peut-être de bonne guerre, mais est-ce que ça n’était pas un peu puéril de la part de l’Adepte ? Elle était censée être leur représentante, leur leader… en fin de compte, elle restait une jeune fille, avec des réactions en conséquence.

De toute façon, avant qu’ils en discutent plus longtemps, l’un des hommes venait de leur demander ce qu’ils faisaient dans le coin. Lyse tiqua un peu ; elle n’y avait pas pensé plus que ça avant d’arriver ici, mais ces personnes n’étaient peut-être pas de simples chasseurs de trésors un peu imprudents à qui ils allaient pouvoir expliquer leur présence et leur demander d’arrêter leurs activités dans une ambiance bon enfant. La Flamenoise réalisa que ces personnes pouvaient être mal intentionnées (après tout, ces mines n’étaient-elles pas interdites au public ?) et qu’ils s’étaient peut-être mis en danger en se montrant à eux. Le ton de l’homme et leurs apparences ne permettaient pas de se faire un avis immédiat, mais il allait falloir sans doute la jouer fine, au cas où… se dit-elle alors que Kaé commença à s’expliquer.

Lyse grimaça un peu, avant de s’en vouloir pour ce réflexe pas forcément flatteur pour son amie. C’était juste que… de ce qu’elle avait eu l’occasion de voir, la guerrière n’était pas forcément la personne la plus réfléchie qui soit en toute situation. Néanmoins, elle n’intervint pas immédiatement, préférant attendre de voir comment la Terrosienne s’en sortait. Apparemment, son amie avait choisi de jouer la carte de la franche naïveté. Lyse en profita pour tenter d’observer les inconnus, de les sonder même, de décrypter leur réaction face à l’explication des jeunes gens, afin de savoir si se montrer comme inoffensif était une bonne idée (sans doute ne se sentiraient-ils pas agressés, et répondraient-il sur un ton cordial histoire de voir les nouveaux venus partir aussi vite que possible)... ou une mauvaise (s’ils se mettaient en tête qu’ils étaient des témoins gênants et décidaient de les éliminer au prétexte qu’il n’était que de gentils randonneurs... Lyse n’était pas persuadée que leur supériorité numérique suffirait. D’ailleurs, il y en avait peut-être d’autres dans les galeries). Enfin, évidemment, tout cela n’était valable que dans le cas où les autres étaient de mauvais bougres.  

Lyse attrapa doucement le bras de Kaé pour lui signaler de ne pas en dire plus. Inutile de préciser qu’ils étaient des explorateurs, à son avis - surtout qu’un certain nombre des membres de la Guilde prenaient aussi régulièrement des missions de poursuite de hors-la-loi, et si ceux-là en était… Peut-être valait-il mieux se faire passer pour des rangers plus inquiets pour l’environnement que pour un quelconque business pour le moment.

- Non, en réalité il vaudrait mieux que vous ne repreniez pas votre travail de forage, en tout cas pas dans ce coin, apparemment c’est vraiment risqué par ici.

Oui, voilà… Jouer celle qui voulait être sûre que les inconnus n’allaient pas se mettre en danger. Faire la concernée.

- Enfin, vous avez peut-être un maître de la Terre avec vous aussi ? Peut-être qu’on s’est inquiétés pour rien.

Elle se retint d’ajouter “pour vous”, se rendant compte qu’elle risquait de devenir suspecte, à trop en faire. Lyse resta néanmoins sans sourire. Contrairement à Kaé, elle ne voulait pas se montrer comme “une gentille petite promeneuse perdue” ; elle voulait donner l’impression qu’elle maîtrisait son sujet et que le problème était sérieux et réel. Evidemment, dans l’histoire, il n’y avait que Yugo et Planétès qui pouvaient prétendre être au courant de la situation de la roche. Et d’ailleurs, elle avait dit “apparemment” juste avant, ce qui laissait sous-entendre qu’elle en savait moins que ce qu’elle tentait de faire croire. Zut. Peut-être qu’ils n’y auraient pas fait attention.

- Dans tous les cas… Le passage d’où l’on est venus s’est effondré, donc nous cherchons effectivement une autre sortie.

Vous voyez, on ne vous raconte pas de blagues”, semblait-elle vouloir dire. Même si elle gardait son calme et sa détermination en apparence, Lyse commença à agiter ses doigts dans son dos pour charger son pouvoir de maîtrise, espérant qu’elle n’allait pas avoir à l’utiliser. Juste… au cas où.


[Faute d’informations, à cause de la pression accumulée tout le long de la mission et sans doute parce qu’elle a eu un mauvais pressentiment, Lyse est sur la défensive, d’où son ton un peu froid (mais néanmoins cordial, le but n’étant pas d’agresser ces inconnus).]

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par PNJ le Ven 15 Sep 2017 - 17:27

Planétès s’était légèrement mise à l’écart, laissant les jeunes recrues de la guilde et les explorateurs novices faire leurs preuves. C’était bien beau d’être Explorateur dans l’âme mais il fallait aussi exploré au plus profond de chacun. Kaé fut la première à se lancer dans cet échange oral. Son discours fit légèrement sourire la Défenseuse ; cette jeune femme était très surprenante, autant elle ressemblait à une bête féroce quand elle combattait, là on aurait dit une petite enfant toute timide et apeurée. Mais au moins, elle y mettait du sien et expliqua à ces deux inconnus les conséquences que leurs actes pourraient avoir sur les mines. Lyse reprit aussitôt, ce qui étonna Planétès. Cette dernière était plus sûre dans le choix de ses mots mais au vu de son ton, elle était sur la défensive. Un silence s’installa jusqu’à ce que…

« Sérieusement ? Vous pensez qu’on va arrêter suite à vos petits discours mielleux ? s’emporta le plus costaux des deux, et sûrement la forte tête du duo. J’y crois pas… Et vos hommes, ils ont un mot à dire eux aussi ?! »

Le ton commença à monter. Il est vrai que Nyr et Yugo n’avaient dit aucun mot, même pas essayé d’aider leurs amies dans cet échange qu’imposait Planétès. Cette dernière soupira et se dit qu’il était temps d’intervenir :

« Faut croire que cette expédition les a un peu ramollis… Bref, je vais parler pour eux, ça vaut mieux. Je suis Défenseuse et la Terre ça me connaît. Croyez-moi, on ne serait jamais venu vous déranger dans votre affaire si cela n’avait pas d’impact sur la mine en générale mais il se trouve que oui et -

- Eh là, on se calme la morveuse ! De quel droit tu nous causes comme ça ?

- Sûrement parce que de nous tous réunis, elle n’hésita pas à englober aussi les deux inconnus dans ses propos, je suis la plus à l’aise dans cet élément et qu’il me serait facile de vous écraser… »

Observant l’air sévère qu’adoptait l’exploratrice, le plus petit s’approcha de son acolyte pour lui murmurer quelque chose. Sûrement essayait-il de calmer son compère.

« Voyant la réaction de votre compagnon, je devine avoir raison sur un point. Et puis, vous seriez maître de la Terre, vous n’auriez pas besoin de tout ce matériel pour extraire de simples pierres précieuses. Donc on en revient au fait que je suis la plus à l’aise ici. »

La tension retomba, aussi bien dans du côté des jeunes explorateurs que des deux inconnus. Ils baissèrent leurs pioches, prêts à écouter Planétès qui continua.

« Je suis très observatrice et au vu de votre matériel, vous n’êtes pas des trafiquants car vous avez tout prévu, de quoi extraire les pierres mais aussi de quoi vous protéger des petits imprévus. Vous comptiez rester suffisamment longtemps pour en ramener le plus possible. Alors dites moi, on vous a payé pour ramener des pierres précieuses dans ce lieu encore interdit ou bien c’était pour vous ?

- Comme si on allait –

- C’n’est pas ça ! s’emporta le gringalet, à la limite de se mettre à genoux pour leur demander pardon. Enfin presque… Nous avons tenté de passer l’examen pour entrer dans la Guilde des Explorateurs mais nous avons échoué et comme nous n’avions plus assez d’argents pour financer tout ça, nous avons eu l’idée de nous rendre dans cette mine pour revendre les pierres qu’on pourrait rapporter. »

Le plus grand s’empressa de le reprendre, murmurant des injures et autres qui ne semblaient intéresser personne. Planétès avait ce qu’elle voulait et elle demanda à ce que ses camarades forment un cercle.

« Bien, nous avons évité le pire. Nos deux compères se sont calmés grâce aux demoiselles, messiers, n’oubliez pas de les remercier. Nous allons pouvoir sortir de cette grotte avec en bonus, deux… elle se retint de sortir idiots, des fois qu’ils pourraient les entendre. Deux futurs compagnons d’expédition pour Nyr et Lyse visiblement ! » termina-t-elle en rigolant.

Suite à un accord commun, les deux hommes laissèrent tomber la récolte et acceptèrent de montrer le chemin de la sortie. S’assurant que la roche était à nouveau stable, Planétès tapa du pied pour faire apparaître un pont de pierre afin que les cinq explorateurs traversent le ravin. Maintenant sept, le nouveau groupe progressa dans une galerie suffisamment grande et spacieuse pour finalement déboucher sur une ouverture. La lumière du jour aveugla les premières secondes mais au bout de quelques secondes d’adaptation, tous pouvaient enfin respirer l’air frais mais aussi voir les immenses plaines de Terros.

« Bon, l’expédition touche à sa fin. Nous allons tous passer à la Guilde de la Cité de Seian faire notre rapport. Et vous concernant messiers, dit-elle à l’adresse des intrus, Vous allez devoir subir une sévère sanction pour d’une, être entré dans un lieu interdit mais aussi d’avoir mis en danger des explorateurs autorisés à y entrer. Sur ce, nous avons de la marche alors en route ! »



[ Hrp : voilà ! Observatrice, Planétès a vu que ces hommes avaient des pioches pour extraire les pierres, elle en a déduit qu’ils n’étaient pas des Maîtres de la Terre et par la force de son (sale) caractère, vous aviez à faire à des « carrés » de la Guilde des Explorateurs (Nyr et Lyse étant des bizutes dans le langage des étudiants en médecine *souvenirs*). Etant donné que seule Kaé (Lyse ayant le choix mais elle a choisi de vous aider) sur les trois qui avaient choisi de secourir ces deux inconscients et devaient argumenter en convainquant nos démolisseurs d’arrêter, Planétès a dû jouer les dures x). Enfin la mission est sauvée !

Je vous laisse donc conclure, si vous en avez envie, faire votre demande de récompense et notation (pour le dernier à poster).
- Kaé, tu as le choix entre un Joyau Sol ou Roche
- Lyse, tu as le choix entre un Joyau Sol ou Roche
- Nyr, tu as le choix entre un Joyau Sol ou Roche
- Yugo, tu ne reçois rien malheureusement.

J’espère que la mission vous a plu, j’avoue avoir eu une baisse au milieu mais c’est revenu vers la fin ! A bientôt ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 967

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Kaé le Dim 17 Sep 2017 - 21:45

Kaé allait répondre « ben… oui ? » à la première question du monsieur lorsqu’il prit enfin la parole, mais n’en eut pas le temps car il enchaîna tout de suite en demandant à parler aux mâles de leur groupe. Cela vexa la demoiselle, qui fronça les sourcils et croisa les bras devant sa poitrine. Quoi ? Elles n’étaient pas assez bien pour eux sous prétexte qu’elles étaient des filles ? La guerrière avait passé toute son enfance à être discriminée ou sous-estimée à cause de son sexe, et elle ne supportait pas les allusions dans ce sens. Sa figure était en train de devenir rouge, et son envie de balancer ses six Pokémon à la tête de cet énergumène la démangeait de plus en plus. Toutefois, avant qu’elle ne puisse tenter de se suicider en sautant par dessus le cratère pour faire goûter l’acier de son katana à ce bon-à-rien, Planétès intervint pour sauver la situation. À côté de la plus jeune, Kaé se sentait fière d’être une femme, et elle n’hésita pas à le montrer en se pavanant à côté de l’exploratrice comme une groupie.

Les mots de la guide ne semblèrent pas atteindre le plus costaud des deux méchants – même si elle arrivait à bien l’irriter, au plus grand plaisir de la gamine – mais le second finit par s’écrouler sous la pression induite par les paroles de la terrosienne. Kaé se sentit un peu mal pour le lui : elle avait l’impression d’entendre son histoire. Pas qu’elle ait tenté d’entrer dans la Guilde des Explorateurs, cependant la raison principale de sa présence ici – outre de tenter de saboter la mission – était pour se faire un peu d’argent. La fille oscilla inconfortablement d’un pied à l’autre, voulant rester fâchée pour ce que le monsieur avait insinué plus tôt, mais n’y arrivant pas très bien. Quand Planétès félicita les filles en sous-entendant qu’elles avaient sauvé la situation, la colère de la dompteuse se dissipa, laissant place à une fierté qu’elle ne méritait probablement pas. Elle lança des regards qui se voulaient condescendant aux garçons, mais avec son sourire « crochu » toujours bien accroché à sa figure, ce sentiment ne ressortait pas très bien.

Les « vrais » explorateurs rejoignirent leurs deux nouveaux « compagnons », qui avaient laissé tomber leur butin dans un coin, résolus à respecter les conditions imposées par Planétès. Sur les épaules de sa maîtresse, la Zorua vit briller un joyau, le plus gros qu’elle n’ait jamais vu. Elle hésita un peu, puis décida de s’éclipser dans l’obscurité un instant. Sa maîtresse, trop concentrée sur les deux intrus, ne se rendit même pas compte de la manœuvre lorsque la renarde réapparut devant elle, toute innocente.

Finalement, à force d’avancer, la bande réussit à rejoindre le dehors. Le vent piquait les jambes nues de la fille et la luminosité du Soleil brulait ses yeux, mais elle avait été rarement aussi contente de ces sensations. Ça avait été une longue aventure, plus difficile que ce à quoi s’était attendue l’apprentie exploratrice, mais tout le monde était vivant, et c’était l’essentiel. Planétès fit ses aux-revoir, expliquant qu’il était tant pour les explorateurs de retourner à leur QG faire leur rapport. Kaé fit la moue, parce que « les explorateurs », ça englobait aussi Lyse. Après avoir boudée un peu, elle finit par faire un cpalin à sa copine, non sans lui faire promettre avant qu’elle s’en aille qu’elles devraient se revoir à l’occasion bientôt.

On essayera peut-être de rester, genre, à l’extérieur ? conclu-t-elle avec un rire un petit peu trop nerveux.

Elle salua le reste des gens, puis libéra Luxray, et l’enfourcha pour se remettre en route vers sa destination d’origine, Omashu. Lorsqu’elle fut assez éloignée, elle poussa un soupir de soulagement, comme si elle avait enfin compris que tout ce qui venait de se passer était derrière elle. Elle tourna la tête pour se retrouver nez-à-museau avec sa renarde.

Tu t’es bien amusée ? demanda-t-elle en rigolant.

La Zorua ne réagit pas, puis la vision de Kaé se flouta, et tout à coup un joyau apparut dans la gueule de sa Pokémon. Les yeux de l’humaine s’écarquillèrent alors qu’elle s’empressa de saisir l’objet.

Où as-tu trouvé ça ? interrogea la fille, avec un ton accusateur. Elle observa la pierre, jusqu’à ce qu’un sourire apparaisse au coin de sa bouche. On va pouvoir manger un bon steak d’Écrémeuh ce soir avec ça… pensa-t-elle à voix haute. La renarde répondit avec un jappement heureux, et la perceptive d’un bon repas fit oublier à tout le monde le délit que la Pokémon Ténèbre avait probablement commis.


Merci beaucoup pour cette mission réussie par je ne sais quel miracle (parce que c’est clairement pas grâce à Kaé qu’on s’en est sorti x) xD). J’espère avoir l’occasion de recommencer un truc aussi fun avec vous tous bientôt ! Very Happy

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Pour une poignée de pièces d'or et quelques joyaux [Yugo, Nyr, Lyse]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum