[ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Ven 5 Aoû 2016 - 18:52

Après ses retrouvailles avec le Marchand Galvain, Eden avait prit la décision de quitter le pays de l’eau pour se rendre à Terros. L’air y était plus agréable et les températures plus convenables en cette période de l’année, et parce qu’il en avait marre du froid polaire de son pays natal. De toute façon, il avait encore du temps libre avant la reprise de ses études et il n’avait jamais mis les pieds à Flamen ! Enfin si. Pour son épreuve d’Elémancien mais il n’avait clairement pas pris le temps de voir le pays puisqu’il fut vite rapatrié auprès de maître Saguiel. Donc cette fois-ci, c’était l’occasion de s’y rendre par soi-même et de prendre son temps pour découvrir les lieux ! Evidemment, il aurait pu prendre un bateau pour aller directement au pays du Feu mais cette idée ne lui plaisait guère. En mer, il ne voyait pas les paysages (de loin) et le blondinet avait grandement besoin de se libérer l’esprit en voyageant à son propre rythme, par soi-même Et comme avec Yaldabaoth ça s’était arrangé, le Dragon des sables avait finalement accepté l’idée que son dresseur puisse monter sur lui pour le conduire où il voulait. Finalement, cet entraînement avec Mizuki avait porté ses fruits !

Pour se rendre au pays du Feu, le jeune homme devait franchir la dense et imposante forêt d’Agata. Il ne se sentait pas capable de la traverser directement, aussi il prit soin de réserver une chambre au village de Kabana pour se reposer avant. Il n’était pas à un jour près et éventuellement pour le retour, il lui serait possible de prendre un bateau afin de retourner sur Mizuhan dans les plus brefs délais. Mais normalement, il avait le temps ! Une fois tout en ordre avec les modalités pour passer une bonne nuit tout en haut des arbres (c’était la spécialité du village), Eden quitta l’auberge pour se promener un peu. Il apprit qu’il y avait une arène dans le village et se rappela alors que son amie avait déjà le badge. Quels genres de Pokémon utilisaient le Champion de Kabana ? Malheureusement, il n’eut pas le temps d’en apprendre d’avantage qu’un peu plus en bas, aux pieds des arbres, un vieil homme hurla :

« C’est horrible !! C’est… Il faut faire quelque chose !! »

Eden soupira légèrement en voyant que les villageois ne prenaient même pas la peine de prendre conscience de ce qu’il se passait. C’était comme si le pauvre malheureux n’existait pas et pourtant, il criait bien. Le garçon entendit alors des bonnes femmes discuter entre elles juste à côté de lui, comme quoi ce n’était pas la première fois que ce vieux fou s’agitait ainsi et que ce qu’il racontait n’était que pure imagination. Eden prit la peine de descendre par simple curiosité alors qu’un garde essayait de calmer ce pauvre fou ;

« Allez papy, tu radotes ! Cesse d’importuner les villageois, commença le garde en s’approchant du vieillard.

- Je ne radote pas espèce d’idiot ! Je les ai vus ! Ces créatures ne ressemblaient en rien à celles que nous connaissons ! Croyez-moi, le malheur et le désespoir vont s’abattre sur Erasia si on ne fait rien !! »

Cette dernière tirade eut un impact plus important sur les villageois présents au moment de l’arrestation. Ils se mirent soudainement à marmonner entre eux. Eden entendit des rumeurs de fin du monde ou bien de nouveaux Pokémon parmi le brouhaha récemment installé. Après tout, de nouvelles créatures venaient sûrement d’être découvertes dans le coin. Mais pour le savoir, il fallait se rendre sur les lieux. Malheureusement, le garde emmenant le vieux fou au poste et impossible pour le blond d’en savoir plus. Jusqu’à ce qu’il obtienne l’information suivante : ce vieil homme se rendait souvent au Temple de la Forêt pour prier. Eden en conclut que c’était là-bas qu’il avait aperçu ces « abominations ».

Quelle mouche l’avait piqué ? Pourquoi se rendait-il au cœur de la forêt alors qu’il avait déjà un objectif ? Parce qu’Eden était curieux et ce n’était pas la première fois qu’il avait affaire à des phénomènes étranges ; sur l’île Perdue alors qu’il avait été envoyé en Expédition pour retrouver Mewtwo. La seule chose qu’il avait vu sur les lieux, c’était des Pokémon méconnaissables et complètement fous. Mais il y avait eu aussi la mission du Mémorial où des Pokémon fossiles s’étaient subitement réveillés. Peut-être que le vieil homme avait tout simplement vu un Pokémon des temps anciens se réveiller comme lui et que pour lui, c’était une créature inconnue.

Eden progressa doucement mais sûrement, pour finalement arriver au cœur de la forêt, au Temple de la Forêt. Il s’agissait en fait de vestiges d’un ancien temple abimé par les âges mais dont il restait quelques édifices pour se rendre compte de l’immensité du lieu. Le Mizuhanien s’avança doucement pour « rentrer » dans les ruines, du moins, il resta à la porte. Au cœur de ce qu’il restait, un autel. Mais la chose qui l’intriguait le plus était le silence des lieux. Il y avait bien quelques bruits de fond mais rien d’alarmant.

« Aurait-il eu des hallucinations ? » songea Eden, rebroussant un peu son chemin.

En tout cas, il ne regrettait pas d’avoir fait un détour car l’endroit était magnifique avec toute cette verdure recouvrant les ruines ! Si ce vieil homme n’avait pas fait tout ce cirque, Eden serait passé à côté de cette découverte ! Imprégné de la sérénité du lieu, le blond s’assit sur l’herbe et regarda alors la bâtisse en ruine, en silence…


_________________

Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 206

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Mer 17 Aoû 2016 - 22:42

Flamen. Ville portuaire de Tarouga. Docks. Il n’y a pas très longtemps.

« Comment ça plus de navire en partance pour Nalcia avant une semaine ?! »

A son mérite, le marin qui venait de me donner cette info pour le moins chiante n’amorça pas de mouvement de recul suite à mon éclat de voix lééééégèrement irrité, et ne rompit pas non plus le contact visuel.

« Comm’ j’vous dis ma p’tite dame. » Il avala une gorgée de la flasque à l’odeur immonde qui pendait à sa ceinture. « Avis d’tempête. Aussi vrai qu’j’m’appelle Ragetti. »

« Par ce temps ?! » Je désignai d’une main le ciel magnifiquement dégagé qui s’étendait jusqu’à l’horizon sans quitter le regard borgne de mon interlocuteur.

« J’connais la mer. C’fait quat’ jours qu’n’a point eu d’nuage. Plus l’vent qui vient d’Terros qui s’est l’vé hier. D’ici deux jours, c’va être l’réveil d’Kyogre sur l’trajet. ‘fin, façon d’parler, si l’bestiau v’nait à s’pointer on s’rait encore plus mal. »

« Ah bon, z’êtes devin du climat vous ? »

« Nalcien. »

... Ah. Oui. Forcément. Ça aide. Eh, mais…

« Z’avez la maîtrise du climat ? »

« Ca s’pourrait. »

« Et vous pouvez pas assurer un beau fixe sur le trajet ? »

« J’suis qu’humain. » Re-glouglou. « J’peux point maint’nir l’beau temps sur tout’une s’maine. ‘ventuel’ment ‘vec quéqu’ ‘mon avec Z’nith, c’pourrait aider, mais j’n’a point ça. »

… Je vais finir par le perdre à cause de son ratafia moi…

« Si je puis me permettre, boss ? »

PUTAIN DEX ! Combien de fois je t’ai dit de me ping avant de me prendre en apparté, surtout quand tu es en position repos !

« Mes excuses, mais ça pressait. Avant que, pour vous citer, on ne le perde à cause de son ratafia, demandez-lui s’il a une alternative. J’ai une idée. »

Si tu le penses…

« Et je suppose que vous connaîtriez pas un autre moyen de faire la traversée ? Genre, je sais pas, un collègue à vous un peu plus suicidaire mais compétent ? »

« Hmm… Maint’nant qu’vous l’dites… J’ai p’tet quéqu’chose qu’pourrait v’z’aller… Mais ma m’moire n’plus c’qu’elle était… »

Ah. Je vois le genre. Et une petite pièce peut t’aider à la rafraîchir c’est ça ?

Ping

« C’est bon, boss. Un bon ami de cet ivrogne qui a, je ne sais comment s’il est comme lui, réussi à mettre la main sur un Alakazam pour ce genre de situation. J’ai l’adresse et même un nom à faire tomber si vous voulez faire des économies, cet individu pense vraiment beaucoup trop fort pour son bien… »

… Dex ?

« Oui ? »

Tu sais que t’es génial par moments ?

« Si c’est juste par moments, vous manquez de discernement, boss. »

Connard. Mais t’auras quand même mérité un bouquin de ton choix dès qu’on trouvera une vraie ville.

« Trop aimable. »

Je redirigeai mon attention sur l’éborgné, qui n’avait heureusement pas remarqué ma légère absence ou qui avait dû la prendre comme de la réflexion, et avait préféré tripoter son œil de bois.

« Oui bon laissez tomber, j’vais me débrouiller. Merci quand même. »

Je sifflai Yoru qui était parti renifler un étal de poisson pas trop frais à mon avis, exerçai un petit effort mental pour extraire Dovahkiin et sa sphère vitale de l’océan, et laissai Dex guider nos pas.
____________________________________________________________________________________________________________

Finalement, trouver l’homme à l’Alakazam ne fut pas bien compliqué. Suffisait de suivre les vapeurs d’alcool. Le convaincre de nous transporter par contre… Ce mec est un ESCROC ! Trois mille pièces pour un téléport ?! Heureusement, ma montre multifonctions avait une astuce…

« Allons, maître Pintel, ne soyez pas si indécent. On m’a assuré que vous seriez ravi de me rendre ce service pour bien moins que ça… »

« Ah ouais ? Et c’est qui, ce "on" ? » Hm, plus sobre que l’odeur le laisserait supposer.

« Oh, un fort sympathique individu que j’ai aidé l’autre jour… Comment s’appelait-il déjà… John Céparou, je crois ? » Affabulation, mère de nos discussions, que je t’aime quand tu peins de blanc le visage de mes interlocuteurs…

« Sparrow ? Le capitaine Jack Sparrow ? »

« Voiiiiiiiilà, merci ! C’est lui qui m’a envoyé vers vous, vu qu’apparemment la météo du jour n’est pas favorable… »

« Ah… Si vous avez rendu service au capitaine… J’suppose que j’peux aussi vous aider… »

« Il est complètement paniqué à l’idée qu’il a failli détrousser une amie "vachement bien roulée" de ce capitaine Sparrow. Ses mots, pas les miens. Je vous passe sous silence les idées qu’il avait pour vous proposer une réduction… »

… Je vais le castrer, ce sera sans douleur, une petite vague tranchante et on en parle plus… Aaaaah mais non, faut qu’il me téléporte avant. Merde. Bah, une autre fois.

« Bon, pour en revenir au sujet, j’voudrais donc aller à Nalcia. Il sait où est Eternara votre ami Psy ? »

« Ah, heu, oui, oui, bien sûr ! Euh, par contre, rangez-moi vos bestiaux, là, il peut envoyer qu’une personne à la fois et sur les longues distances c’est pas évident niveau précision groupée. »

« Ah ? Soit. » Je rappelai donc mes trois sous-fifres dans leurs Pokéballs, et laissai mon vis-à-vis bedonnant effectivement appeler à ses côtés un Alakazam… Qui avait l’air un peu endormi, mais du moment qu’il fait le travail…

« Bon, mon vieux, je compte sur toi ! Eternara qu’elle veut, la donzelle ! »

Le télépathe hocha mollement la tête avant de pointer ses cuillères vers moi. Alors qu’un halo de pouvoir psychokinétique commençait à se former autour de moi, sa voix retentit dans mon esprit.

« Et ch’est partiche pour un aller shimplesh versh Eternara ! … Hips ! »

… Il est bourré, pas somnolent, en fait ?! MAUVAIS PLAN, MAUVAIS—

Bink
____________________________________________________________________________________________________________

Terros. Forêt d’Agata. Temple de la Forêt. Maintenant.

Bink

« PAS ENCOOOOOOO— »

SBAAAAAAAAF !!!

… Aïe. Mon visage. Encore. Décidément, moi et les téléportations…

Je me redressai lentement en massant mon visage douloureux, pour me rendre compte que je n’étais clairement pas à Nalcia, le soleil était beaucoup trop haut pour ça. J’avais atterri dans une forêt Arceus sait où —probablement à l’Ouest de mon lieu de départ cela dit— au milieu de ce qui semblait être un temple en ruines. Hmm, ça me dit vaguement quelque chose, mais quoi…

Faisant un tour d’horizon, j’aperçus assez rapidement une silhouette humaine vers laquelle je m’empressai de me diriger.

« Hé, vous ! S’cusez moi, vous sauriez pas où on est par hasard ? Je crois que je viens d’avoir un accident de téléportation, j’avais visé Eternara mais mon transporteur était apparemment bourré… »

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^

Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 463

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Lun 22 Aoû 2016 - 7:23


« Poupées du Temps »


La jeune femme dormait paisiblement, flottant dans ses rêves comme dans une bulle éthérée. Après avoir été dans la Forêt du Chat et avoir retrouvé Mai, la sulfureuse guerrière de Flamen, elle était retournée à la pension Hatsune, forte de deux nouveaux compagnons qui, malgré leurs différences, s’entendaient à merveille. Mieux encore, Eiar, la Dynavolt timide, avait réussi, par un miracle inespéré, à s’approcher du Givrali que Miku avait recueilli dans de tragiques circonstances. Si le Prinplouf manifestait une inébranlable volonté de vivre et de participer à un nouveau départ salutaire, le Pokémon Glace, lui, se morfondait seul, à l’écart de tous les autres pensionnaires, au grand dam de l’Éleveuse. Pourtant, il avait laissé la nouvelle venue aller jusqu’à lui, le flairer, l’observer et le fixer, dans une indifférence qui achevait un portrait de solitaire définitivement meurtri et irrécupérable. Mais cette attitude donnait un peu d’espoir à la Nalcienne car, en temps normal, le Givrali se serait contenté de s’éloigner, au mieux, et aurait carrément chargé celle qui avait osé l’importuner, dans le pire des cas... Qu’il ne bouge pas d’un iota face à un élément inconnu, plutôt intrusif, de surcroît, était tout à fait inédit. Tout ce souci, ajouté à des journées bien remplies et ponctuées d’entraînement au tir à l’arc et de phases de méditation, aboutissaient à des nuits de sommeil bien mérité, au cours desquelles elle passait la plupart de son temps à léviter dans le monde onirique, sans le moindre bruit.

Pourtant, cette fois-là, elle fut interrompue par une sensation familière, comme une caresse sous la joue qui la sécurisait instantanément. La Marcheuse ouvrit ses yeux de l’esprit, et elle découvrit la silhouette du Doyen du Temple, son maître. L’avatar onirique aux cheveux bleus irradia d’une lueur bleutée et pleine de chaleur, mais l’aura se dissipa aussitôt quand Miku vit la mine soucieuse du vieil homme.


« Shishô* ? »

Le visage ridé lui parut plus âgé encore qu’à l’accoutumée.

« Marcheuse, un grand trouble agite Agata. Un trouble qui te concerne indirectement, en vérité. Tu n’y es pour rien, mais... Je voudrais que tu ailles là-bas, au Temple de la Forêt... Mais je crains que tu ne sois impliquée dans des évènements qui feraient resurgir des choses que tu ignores à ton sujet. As-tu pleinement confiance en moi, Miku ? »

Le ton hésitant du Maître, puis cette question ridicule... L’avatar de la Nalcienne ondula, signe qu’elle était troublée à son tour.

« Je vous confierais ma vie et celle de mes Pokémon s’il le fallait, Shishô. »

Le Doyen acquiesça.

« Bien. Tout ce que tu dois savoir, c’est que tu es liée au Voyageur du Futur, d’une manière ou d’une autre. Un Celebi possède de grands pouvoirs, et lorsque son état est altéré, cela peut provoquer de terribles catastrophes. Cela s’est déjà produit par le passé, et je peux affirmer – parce que je l’ai vu ici même – que tu es une victime d’une déformation du Temps consécutive à un changement de statut de l’un d’entre eux. Je suis convaincu que ton amnésie découle de cela. Mais je veux être certain que tu ne chercheras pas à en savoir plus et que ta vie actuelle est trop importante pour que tu prennes le risque de la mettre en péril. »

Cette fois, la forme éthérée blêmit, venant presque à disparaître complètement. Mais elle redevint plus opaque, peu à peu, alors que la voix de la Nalcienne s’élevait dans les airs.

« Je ne peux nier que je suis très surprise d’apprendre tout cela. Mais si vous avez pris la peine de me contacter dans les Rêves, c’est que vous tenez à ce que je ne me souvienne pas. Il y a plusieurs années de cela, je vous aurais dit que je chercherais à retrouver la mémoire par tous les moyens. Aujourd’hui, j’ai une pension, des Pokémon à chérir, un art à perfectionner et beaucoup de gens à sauver. Ne craignez rien : je ne remettrais cette existence en question pour rien au monde. Shishô... Arigatô. »

La Marcheuse s’inclina respectueusement, alors que le soulagement remplaçait l’angoisse sur le visage du vieil homme. Ce dernier, d’un geste ample du bras, dessina un nuage en forme d’Abra. Miku hocha la tête. Elle avait compris depuis longtemps que Nestor n’était pas avec elle par hasard, mais à présent qu’elle en savait un peu plus, elle mesurait la grande responsabilité qui pesait sur les épaules du Pokémon Psy. Plus qu’un compagnon, il était là pour veiller, non pas à ce qu’elle retrouve la mémoire, mais à ce qu’elle ne se souvienne sous aucun prétexte. Nestor, plus que le Conseiller, était le Gardien...

« Je partirai quand je serai prête. »

Les deux avatars se dissipèrent, comme un nuage de fumée de passage.


L’après-midi touchait presque à sa fin lorsque l’Éleveuse estima qu’il était temps d’y aller. Après mûre réflexion, elle avait décidé qu’elle emmènerait seulement ceux de ses compagnons qui avaient suffisamment de vécu avec elle pour être efficaces. Elle ne doutait pas de ses plus jeunes Pokémon, ni de ceux arrivés plus récemment. Mais pour une mission de cette importance, elle ne voulait prendre aucun risque inconsidéré.

Se tournant finalement vers Promantis, elle échangea un regard qui en disait long avec le prophète. Le Xatu, l’air absent, écarta les ailes en grand, entourant la Nalcienne d’une lumière bleue qui l’engloutit avant de la faire disparaître.

Lorsqu’elle retrouva sa liberté de mouvement, la Nalcienne s’assit, le temps de récupérer de ce saut spatial dépourvu de délicatesse. Après quelques minutes, elle osa se relever, et elle constata qu’elle était bel et bien arrivée à destination : une forêt luxuriante, fournie et abritant les ruines d’un ancien temple, ce ne pouvait être que là... Alors qu’une sensation de nostalgie l’envahissait, elle aperçut, un peu plus loin, une silhouette blonde qu’elle identifia immédiatement. Pour attirer son attention, elle lui fit un petit signe de la main.


« Eden-san ? Décidément, je crois que nous sommes destinés à nous croiser souvent... Oh ? »

La Nalcienne venait de voir une autre personne venir vers eux, en demandant s’ils savaient où ils étaient et en expliquant son cas. Devant la mine déconfite de l’inconnue, la Marcheuse se retint de justesse de pouffer de rire, non pas parce qu’elle trouvait son physique amusant, mais parce que les circonstances de son arrivée dans les lieux lui rappelaient fortement un certain Xatu... Deux, en fait. Celui de son maître était un spécialiste en la matière lui aussi, sans compter le Natu d’Anthere, très fort également en téléportations inopinées.

« Eh bien, nous sommes dans la Forêt d’Agata, plus précisément près des ruines du Temple du Temps et de la Vie. Vous êtes la deuxième personne que je croise et qui veut aller à Éternara... C’est pour le festival de Natsu, c’est ça ? Oh, et je m’appelle Miku. Voici Pardalis et Nebula », fit-elle en libérant ses deux amies. Je suis Marcheuse du Temple de l’Air Boréal, et mon maître m’a envoyée ici parce qu’il m’a prévenue au sujet de perturbations émanant de la forêt... Savez-vous quelque chose à ce sujet ? »

[* Maître ?]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 236

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 31 Aoû 2016 - 16:50

“Tiens, regarde, en voilà des nouveaux ! Ils n’ont pas l’air d’être du coin, huhuhu !”

“Ah, oui… Je ne les ai jamais vu dans la forêt… ooooh…”

“Tu crois qu’ils vont avoir des réactions rigolotes ? Partir en hurlant ? Croire à un rêve ? Oh, oh, non, le plus drôle c’était quand même celui qui s’est mis à annoncer la fin du monde juste parce qu’on l’a un peu asticoté !”

“Oooh... On était peut-être allés un peu loin… ooooh…”

“Tu crois ? Bah, voyons ce que ceux-là vont faire ! Huhuhu ! On n’a qu’à commencer doucement, d’abord...”


****

Les trois humains s’étaient approchés de l’autel des ruines du Temple de Célébi. Deux d’entre eux semblaient s’occuper du troisième, celui qui avait eu un accident de téléportation. Ils ne virent pas l’agitation qui avait lieu tout autour d’eux, un frémissement au sol comme si une marée d’insectes verts grouillaient. Lorsqu’ils s’en aperçurent, il était déjà trop tard : l’herbe au sol s’était animée pour entraver les pieds et pattes des Pokémon et humains du groupe.

Certains commencèrent à paniquer et gigotèrent pour se libérer… heureusement, la poigne des herbes était extrêmement fragile, il suffisait de lever les pieds pour arracher les chaînes du sol. Mais d’autres repoussaient instantanément et attrapaient de nouveau leurs jambes ! Peut-être que Célébi avait bel et bien abandonné l’endroit et qu’il était désormais hanté !

_________________

PNJ
Informations
Nombre de messages : 886

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Lun 5 Sep 2016 - 22:51

Eden s’était doucement assis par terre, le regard porté sur les ruines du Temple de la Forêt. L’endroit lui paraissait bien trop calme et paisible pour qu’il y ait eu récemment des « apparitions » qui auraient valu un tel comportement au village perché. Le vieil homme avait sûrement eu des hallucinations et avait pris un arbre difforme pour une créature inconnue. Mais qu’importe, Eden ne regrettait pas d’avoir fait ce petit détour ; le lieu en valait la peine ! Il était même étonné que Galvain ne lui ait pas parlé de cet endroit, peut-être que le Marchand n’y était tout simplement pas allé. Un sourire s’étira sur les lèvres du garçon, voilà une chose qu’il pourrait raconter à son ami.

Soudain, le blond ressentit comme une légère brise ; les herbes aux alentours eurent un mouvement rapide qui l’alerta d’un évènement non loin. Pas vraiment angoissé par ce qu’il pourrait se passer, il tourna légèrement sa tête sur le côté et la vit. La jeune femme lui fit un signe de la main avant de s’adresser à lui. Calmement, Eden se leva, secouant ses vêtements de la terre accrochée dessus et se tourna vers Miku, le sourire aux lèvres à son tour.

« Bonjour Miku. Oui, en effet, c’est bien la troisième fois en si peu de temps. »

Cependant, le regard étonné de la Prêtresse intrigua le garçon qui se retourna pour apercevoir une nouvelle venue. Cette dernière avait de beaux cheveux blancs et ne semblait guère intimidée par les deux jeunes gens puisqu’elle alla directement à leur rencontre. La demoiselle était visiblement perdue et demandait alors où ils se trouvaient. Eden lui aurait bien répondu mais Miku prit les devants, découvrant alors que son amie en savait bien plus sur le lieu que lui… Cependant, il se reprit et décida de se présenter, comme la Prêtresse pour mettre à l’aise la nouvelle venue :

« Et moi, je m’appelle Eden et je viens de Mizuhan. Enchanté. »

Il n’avait pas la même assurance que sa camarade mais il se voulait rassurant et ne pas effrayer la jeune femme. Ce n’était clairement pas son but et qui aurait peur d’une si jolie tête blonde ? Puis Miku aborda alors un point non négligeable : apparemment son « maître » l’avait envoyée ici car il y aurait des perturbations. Une prémonition ? Eden hésita alors à prendre la parole concernant le vieil homme à Kabana mais cela pourrait sûrement faire avancer les choses et aider la Nalcienne.

« En fait, c’est un vieillard hystérique de Kabana qui m’a conduit jusqu’ici. Apparemment, il aurait vu des « créatures qui ne ressemblaient en rien à celles que nous connaissons. » ». Il avait ressorti les mêmes mots que l’homme en question afin d’appuyer sur sa venue sur les lieux. « Il y a peu, j’étais sur l’Île des Quatre Vents et des Pokémon fossiles ont surgi pour nous attaquer. J’ai pensé à cette éventualité dès qu’il a parlé de ça. Faut dire qu’avant, je n’en avais jamais vus et il a sûrement été effrayé par des bêtes d’un ancien temps. »

Pendant que les trois jeunes gens mettaient leurs découvertes en commun, l’herbe commençait à s’agiter d’une étrange façon. Mais ils ne s’en rendirent compte trop tard car la flore commença à s’enrouler autour de leurs pieds, grimpant doucement mais sûrement jusqu’aux mollets. Instinctivement, Eden leva son pied droit et remarqua que les herbes étaient bien trop fragiles pour les immobiliser complètement et se déchirèrent facilement. Mais  comme des mauvaises herbes, elles repoussaient rapidement et continuèrent à titiller les jeunes gens.

Finalement, ce n’était pas bien méchant mais juste agaçant car les mauvaises herbes revenaient toujours à la charge. Et franchement, sautiller pour s’en débarrasser, c’était vite lassant et fatiguant. Eden tenta de les couper avec son bâton mais c’était également peine perdue. Il pourrait se servir de son élément mais l’eau ne serait qu’un avantage pour les plantes. Mais pas la glace !

« Ok, là, c’est fatiguant ! »

Eden fit apparaître une petite brume glacée dans la paume de sa main et d’un coup, il se pencha en avant pour geler les herbes à ses pieds. La glace se répandit lentement le long des pousses, gelant juste quelques centimètres mais de quoi se dégager de là. Les plantes ne poussèrent plus là où il y avait de la glace mais malheureusement, ce n’était pas chose facile car il y avait de l’herbe à perte de vue ! Et évidemment, elles revenaient sans cesse titiller les membres inférieurs des humains, comme des Pokémon d’ailleurs, qui n’étaient pas épargnés par cet étrange phénomène.

Encore une fois, ce n’était pas méchant et c’était gênant mais tout en essayant de s’en dégager, le blondinet se posa alors la question : était-ce dû à un Pokémon sauvage ou bien un maître de la Terre maîtrisant les plantes ? Dans les deux cas, ils devaient protéger le Temple des intrus mais cette manière de faire n’inquiéta pas le blond concernant la méthode employée. Normalement pour faire fuir les intrus, une bonne correction était plus louable que de faire mumuse en chatouillant les gêneurs avec de l’herbe. Après, c’était sûrement un moyen moins violent  de leur peur mais cela ne marchait pas pour le Mizuhanien, qui avait vu des choses bien plus terrifiantes que ça…

Alors qu’Eden s’embêtait à geler partiellement les herbes gênantes, une de ses balles se mit soudainement à vibrer et aussitôt, Yaldabaoth sortit. Le dragon ne se posa pas sur le sol, ayant sentit l’embrouille. Il chopa alors son dresseur sous les aisselles pour que ce dernier s’extirpe des plantes envahissantes  Le blond ne s’attendait pas à un tel comportement de son Pokémon mais ne manqua pas de le remercier. Au moins, il n’était plus vraiment gêné à se débattre et épuiser son énergie inutilement.  

_________________

Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 206

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Lun 19 Sep 2016 - 0:16

M’approchant de l’individu que je venais de héler, je me rendis compte que déjà c’était un jeune homme assez appréciable à regarder, mais qu’en plus il était accompagné d’une demoiselle tout aussi physiquement optimisée. Ça commence à devenir récurent, j’ai l’impression, depuis que j’ai quitté la maison j’ai l’impression de ne croiser que des gens pas moches... Exception faite de m’sieur Sylver, évidemment, vu qu’il est vieux. Et encore, il est pas si décrépit que ça… Maaaaaaaais je digresse.

Je les observai rapidement pendant qu’ils se présentaient. Les deux devaient avoir une poignée d’années de plus que moi, à vue de nez. La jeune femme, à qui je pouvais sans conteste attribuer le prix des cheveux les plus bleus que j’ai jamais vus, était presque toute de gris vêtue. Enfin, si on peut appeler ça « vêtue » vu comment son haut sans manches déjà un peu décolleté présente une ouverture qui court de sous ses boobs à sa ceinture noire. Eh, au moins elle porte un short sous sa jupette pour éviter de nous montrer sa culotte, c’est déjà ça.

Son compagnon aux cheveux blancs était déjà plus couvert. Outre les assez notables renforts métalliques présents sur tout le pourtour de ses habits à dominante rouge, la seule peau que je pouvais disinguer chez lui (tête et mains exceptées, évidemment) était le bas de ses jambes, là où ses genouillères ne rejoignaient pas totalement ses grolles. Oh, et en plus c’est un compatriote, tiens.

« Ah beh, moi aussi je viens de Mizuhan. Styx Léthé, appelez-moi Styx, enchantée également, et merci pour le guide touristique, Miku. Nan, aucun rapport avec le festival, c’était juste un arrêt avant d’aller m’entraîner dans Nalcia. »

Contemplant rapidement les deux bestiaux de la Nalcienne (oh, un Shiny si je ne m’abuse, pas mal), j’eus l’impression d’avoir oublié quelque chose...

OH MERDE, DEX !

Je me hâtai de farfouiller dans mon barda pour en extraire ma montre, et en profitai pour sortir mon squatteur de capuche au passage. Je débattis un instant de la pertinence d’également leur présenter Dov’, mais vu comment il apprécie les foules… Not a good plan, comme ils diraient à Terros. Bref, t’écoutais, Dex ? En canal privé, si tu veux bien.

« Du mieux que je pouvais depuis là-dedans. »

Ton opinion ?

« La même que la vôtre pour le moment, boss. »

Hm-hm. « Et toi mon Yoru, t’as une idée ? »

« Zoru. Ru-rua zo. »

« Pareil aussi ? » Je refocalisai mon attention sur mes deux interlocuteurs, remarquant qu’ils semblaient attendre mon analyse sur les problèmes évoqués par Miku.

« Bah… Les fossiles, ça se tient, mais vu où on est, ça me semble pas trop crédible. Par contre, même si j’en ai croisé qu’une poignée pour le moment… Vous pensez pas que ça pourrait simplement être des Mégas ? Ça reste relativement nouveau comme concept, et en fonction de l’espèce, ils peuvent vachement changer en apparence… »

Laissant la Nalcienne présenter ce qu’elle pouvait éventuellement savoir de plus, je remarquai qu’Eden s’agitait et semblait piétiner sur place. Je penchai les yeux et…

Huh. Les plantes lui montent dessus ? Origi— EH MAIS ?! Moi aussi ?! Ok donc clairement c’est ni un phénomène naturel ni un acte de Maîtrise de sa part… Une seule conclusion…

On nous attaque !

Imitant le confrère pour limiter la prise des herbes sur mes mollets, j’appelai immédiatement à moi une partie de mes réserves d’eau sous la forme d’un disque, que je m’affairai à faire tourner sur lui-même le plus vite possible tout en l’amincissant un maximum. Je sentis Yoru grogner et remuer dans son perchoir, visiblement à la recherche de l’origine de l’attaque.

« Dex ! Lévitation possible ? »

« Trop de poids. Par contre… »

Alors que mon tranchoir aqueux approchait de la vitesse maximale à laquelle je pouvais encore le contrôler, l’œil grand ouvert de mon Zarbi se mit à luire, imité par un cercle d’herbes d’un bon mètre autour de moi. Comprenant son plan, je me lançai plus tôt que prévu à la découpe des liens végétaux, lesquels n’eurent alors plus de prise pour résister à la pression psychique et s’aplatirent dans toute la zone d’effet. Ralentissant la rotation propre du disque, je le convertis en une barrière cylindrique que j’élevai du sol à mes genoux.

Constatant que ce mur rotatif suffisait à arracher les assauts extérieurs avant qu’ils prennent prise, je focalisai mon regard sur la forêt pas si lointaine, essayant de localiser l’ennemi pour le moment invisible.

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^

Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 463

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Dim 25 Sep 2016 - 22:04


« Triples ennuis »


Le sourire aux lèvres, comme à son habitude, Miku vit Eden se lever et venir vers elle. Tandis que la Mizuhanienne se présentait et expliquait pourquoi elle avait souhaité aller à Éternara en premier lieu, Miku jeta un coup d’œil aux alentours, cherchant un quelconque indice sur les fameuses perturbations dont son maître lui avait parlé. Eden mentionna alors une attaque de fossiles à laquelle il avait assisté, de manière plutôt active, à en croire ses dires, tandis que Styx, elle, orienta la conversation sur d’éventuels Méga-Pokémon. L’évocation de ce phénomène glaça Miku, qui pâlit au souvenir de ces terribles évènements qui avaient pris tant de vies. Se souvenant des âmes égarées et perdues dans un entre-deux qui les reliait au monde des vivants par leurs rêves, elle baissa les yeux. Le court instant pendant lequel elle avait pris en pleine face leurs espoirs brisés subitement l’avait tellement peinée qu’elle avait eu un mal fou à se sortir de cet état semi-végétatif à son réveil. Mais ces êtres étaient en paix, à présent, il n’y avait donc plus lieu de s’inquiéter pour eux.

Revenant parmi ses deux camarades, elle avança :


« J’espère sincèrement que ce ne sont pas des Pokémon Méga-Évolués qui sont à l’origine de ces troubles... Ils pourraient faire de gros dégâts, comme il y a trois ans. Quant aux fossiles, je pense comme Styx, c’est peu probable vu l’environnement dans lequel nous sommes. Je suis néanmoins bien loin de connaître toutes les formes de Méga-Pokémon qui existent, donc je ne saurais dire s’il y a ici des espèces capables de cette transformation. »

Nebula lui donna un petit coup de bec pour attirer son attention, puis la dévisagea, avant de baisser rapidement la tête comme pour se désigner. Pour une fois, la Nalcienne ne comprit pas où son amie voulait en venir, et pour cause... Mais alors que l’Altaria semblait sur le point de dire ou faire quelque chose d’important, une agitation soudaine obligea le groupe à se recentrer sur l’essentiel, à savoir le moment présent : la végétation environnante, comme mue par une volonté propre, se mit à grimper le long des jambes des humains et des pattes des Pokémon, n’occasionnant aucune douleur, mais générant une gêne suffisante pour les faire réagir. Eden et Styx tentèrent d’utiliser leurs pouvoirs élémentaux, avec plus ou moins de succès, avant d’être tirés d’affaire par leurs Pokémon respectifs. Miku, elle, garda son calme, extirpant de ses immenses cheveux l’une de ses barrettes. Appuyant sur un point précis, elle donna à son Tenbuki* sa forme complète, et un souffle chaud et puissant émana de l’arme canalisatrice de pouvoir. Depuis qu’elle était Marcheuse, le bâton avait quelque peu changé d’aspect, pas vraiment dans sa forme, mais dans ce qu’il dégageait : il ressemblait bien moins à un simple bout de métal extensible et s’apparentait plutôt à une extension du pouvoir élémental de sa porteuse, tant il vibrait d’énergie. Il ne se contentait plus en effet de l’aider à concentrer sa maîtrise du vent, mais était aussi impliqué dans son maniement du son et de la vitesse. Lorsqu’elle le fit tournoyer devant elle, il parut devenir invisible, tout en produisant un son ressemblant à une pulsation sonore assez déstabilisante. Subitement, elle le fit stopper net dans sa rotation, et des lames d’air tranchantes partirent du bâton, en cisaillant les végétaux un peu trop envahissants. Cela lui permit de rappeler sa Delcatty, qui feulait sans discontinuer, et de libérer Nebula, à laquelle la Prêtresse, délivrée à son tour, s’accrocha fermement pour se sortir de ce piège.

« Minna**, tout va bien ? »

Constatant qu’Eden avait été secouru par son Libégon et que Styx tailladait consciencieusement leurs agresseurs verts à l’aide des pouvoirs psychiques de son Zarbi, elle se sentit quelque peu soulagée, mais ne baissa pas sa garde pour autant, au cas où. S’installant un peu plus confortablement sur son Altaria, la Nalcienne scruta les environs, à la recherche d’une indication ou d’un mouvement qui pourrait leur révéler l’emplacement de leurs assaillants.

« Vous voyez quelque chose ? »

Nebula s’agita légèrement pour attirer l’attention de sa maîtresse. Celle-ci se pencha en avant, se souvenant tout à coup que le Pokémon avait été coupé dans son élan par l’arrivée des plantes un peu trop désireuses de copiner avec eux. Mais malheureusement, maintenant que la jeune femme était juchée sur son dos, il lui était difficile d’illustrer son propos avec une image bien plus parlante que ses piaillements et ses cris de frustration. Tenant toujours son Tenbuki dans sa main, la Marcheuse posa l’autre, celle qui était libre, sur le cou de sa monture, avec douceur.

« Calme-toi, je n’arriverai pas à déchiffrer ce que tu essaies de me dire si tu perds le contrôle comme ça.  »

D’un puissant battement d’ailes de coton, Nebula généra un courant d’air bruyant que Miku tenta d’interpréter avec sa maîtrise du son. Elle entendit vaguement un « moi ! », mais elle ne fut pas certaine de ce qu’elle avait capté dans cette tentative de communication.

« Toi ? Comment ça, toi ? Tu veux dire que tu sais quelque chose ou que tu as un rapport avec ce qui se passe ici ? »

Nebula hocha vigoureusement la tête. Au moins, Miku était sur la piste, c’était déjà un bon début. D’un mouvement brusque, le Dragon s’éleva en s’éloignant des autres, puis sembla se concentrer intensément. La Nalcienne sursauta quand elle crut apercevoir une forme humanoïde se superposer à celle de l’oiseau bleu et blanc qu’elle chevauchait. Son trouble s’intensifia lorsqu’elle crut reconnaître la silhouette. Cette personne, elle l’avait déjà vue dans ses rêves, ou quand elle était alitée, notamment suite à la Catastrophe de Mewtwo. L’image de la femme toute de bleu et de blanc vêtue s’imprima sur sa rétine... Et soudain, la Nalcienne comprit.

« Nebula... C’était toi ? »

Une nouvelle fois, l’Altaria acquiesça avec force, achevant de déstabiliser Miku, qui manqua d’être désarçonnée tant le choc était important. Elle commençait à toucher du doigt la raison pour laquelle sa plus proche amie tenait tant à lui faire passer un message depuis le début de leur conversation avec Styx et Eden, et au vu de ce qu’elle venait d’apprendre, elle sut que Nebula avait eu de quoi s’inquiéter et chercher à tout prix à lui donner l’information.

[* Littéralement « cadeau divin », il s’agit de son bâton de métal extensible, dont tous les apprentis moines ou prêtres du Temple possèdent un exemplaire qui leur est personnel. Lorsque Miku ne s’en sert pas, il a la forme d’une petite barrette discrète qui sert à retenir, en partie, ses cheveux.
** Tout le monde
Miku n’a qu’un seul Gijinka, Nebula, et cette dernière ne s’est transformée que quand Miku dormait ou était en convalescence. Elle vient tout juste de comprendre et de faire le lien entre les deux, et vous transmettra l’info – si tout se passe bien – au prochain tour ^^]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 236

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 12 Oct 2016 - 22:34

“Oh mais, ils trichent ! Ils n’ont même pas eu peur et en plus, ils volent ! Et ils coupent notre herbe !”

“Oui, et on ne peut pas les attraper, s’ils volent et si on n’a plus d’herbe… Des coriaces, hein ? Bon, eh bien dans ce cas, allons-y carrément !”

“Tu… tu es sûr ? On ne va pas avoir des ennuis ?”

“Je crois pas, et de toute façon ils l’auront bien cherché ! Tu es avec moi ?”

“Uuuuh… Ben oui… D’accord…”

****

L’agitation des brins d’herbe se calma peu à peu, comme si le vent retombait. Bien sûr, cela ne voulait pas dire qu’il était de nouveau prudent de remettre le pied au sol - peut-être qu’il ne s’agissait que d’une diversion et que le piège se refermerait de nouveau sur le premier courageux du groupe !  

Se fiant à leur instinct animal, cependant, les Pokémon se posèrent au sol ou cessèrent leurs actions de découpage. Ils ressentaient qu’il n’y avait plus de danger… Ou plutôt que le danger s’était déplacé. En tout cas, les humains purent descendre de leur monture sans dommage. L’herbe était parfaitement immobile. Pourtant, les animaux n’étaient pas sereins. Yaldabaoth tremblait à cause de la tension de ses muscles, et Nebula avait gonflé son plumage.

Un claquement étrange se fit entendre, attirant l’attention du groupe. Au sommet d’un buisson se tenait une créature étrange, qui n’était clairement pas un Pokémon. Haute d’une quinzaine de centimètres, pâle comme la mort, son visage n’était que trois trous faisant office d’yeux et de bouche. Semblant fixer les trois humains, la bestiole pencha sa tête sur le côté d’un angle qui n’avait rien de naturel, puis la relâcha. Comme montée sur ressort,  elle se remit en place avec un “clac !” étrange.

Kodama:

D’autres bruits du même genre résonnèrent autour du groupe, qui réalisa qu’il était encerclé. Des petites créatures blanches sortaient de toutes les branches, racines et brindilles en les regardant.

Elles se mirent toutes à parler d’un coup, murmurant des “Venez venez venez venez” qui n’avaient rien de rassurant.

“Venez venez !”

“Venez venez venez venez !”

“Venez !”


Yoru fut le premier à réagir. Il était, par nature, le plus apte à reconnaître une illusion quand il en voyait une, même s’il n’était pas forcément sûr de comment la dissiper. Voulant peut-être indiquer à son dresseur la supercherie, ou bien cherchant un moyen de s’en sortir, le Zorua s’échappa du groupe droit devant lui. Moins de dix secondes plus tard, il était toujours en train de courir, mais il arrivait de la direction opposée…

[Vous évoluez désormais dans un espace fermé avec plein de petits kodama pour vous tenir compagnie ! Comme l’a montré Zorua, l’espace en question est particulièrement petit dans la direction vers laquelle il a couru - puisqu’il vous a rejoint en quelques seconde -, mais il peut être très grand dans d’autres directions… Je vous laisse le soin d’enquêter et d’essayer de vous en sortir, peut-être Wink Les kodama sont pour le moment inoffensifs, mais je ne garantis pas que ça dure...]

_________________

PNJ
Informations
Nombre de messages : 886

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Lun 17 Oct 2016 - 21:22

Après un échange entre les jeunes gens concernant la raison qui aurait pu terroriser le vieil homme à Kabana, des évènements un peu curieux s’annoncèrent. Les herbes s’étaient soudainement mises à gigoter et chatouillaient le groupe. Au début c’était amusant car ça faisait rire mais au final, ça en devenait irritant et agaçant car ils avaient beau faire de la découpe, elles repoussaient sans cesse ! Eden avait tenté de les gelées et de casser la glace mais rien n’y faisait, elles étaient plutôt tenaces les plantes. Jusqu’à ce que Yaldabaoth sorte de lui-même et ne vienne porter secours à son dresseur en le surélevant. De là-haut, les herbes ne parvenaient pas à le chatouiller et tant mieux. Cependant, Eden était un peu embarrassé car il ne pouvait se servir de ses pouvoirs élémentaux.

Malgré cette immobilité temporaire, le blond en profita pour observer ses camarades s’en sortir face aux herbes folles. Styx s’en sortait bien tout en coupant ses adversaires avec un disque d’eau et l’aide de son Zarbi. Jusque là, il n’avait pas fait attention à cet étrange bracelet mais en voyant l’œil unique du Pokémon, le Mizuhanien en déduit qu’il s’agissait d’une de ses créatures hiéroglyphiques. Lorsqu’il porta son attention sur Miku, cette dernière avait invoqué son bâton et s’en sortait en découpant les végétaux avec le vent. Mais tout comme son camarade, la Nalcienne fit sortir son Altaria pour se dégager de ces plantes envahissantes.

« Moui… » répondit Eden

Il n’était pas trop convaincu que ça aille si bien que ça. Pourquoi des herbes s’étaient soudainement mises à les chatouiller et à les gêner ? Avaient-ils violé les lieux sacrés en y pénétrant ? Etait-ce encore de la faute du blond ?! Doucement, le jeune homme baissa la tête, légèrement perdu dans ses pensées tandis que Yaldabaoth continuait de faire du sur-place tout en supportant son dresseur par sous les bras. D’ailleurs, cette position devenait un peu inconfortable et rapidement, Eden sentit comme des fourmillements dans ses bras. Encore quelques secondes dans cette position et il ne sentirait plus ses bras !

Mais heureusement pour lui, les herbes cessèrent de s’agiter pour reprendre leur activité principale, à savoir se faire gentiment balancer de droite à gauche par le vent. Ne sentant plus de danger, le Libégon décida de déposer Eden au sol. Le dresseur profita de sa liberté pour bouger ses bras de façon à faire disparaître ces horribles démangeaisons ! Après quelques secondes où il ne cessait de râler parce qu’il avait mal, Eden s’approcha de son ami et le remercia de son aide. Et il s’excusa aussi auprès de Miku et Styx de son comportement. Cependant, quand Eden reporta son attention sur son dragon, il le trouva étrange :

« Yalda, y’a un problème ? »

Eden s’approcha de son Pokémon mais ce dernier refusa que son dresseur le touche. Surpris au début puis légèrement énervé par son comportement, le jeune homme comprit cependant que son Libégon tremblait. Ce n’était pas des tremblements de peur mais quelque chose dans le coin semblait le dérangeait. Et cette chose ne tarda pas à se présenter à eux.

Après un claquement, un truc blanc apparut au dessus d’un buisson ; jamais Eden n’avait vu pareille créature et il la dévisagea pour finalement se rendre compte qu’il s’agissait d’un être pas plus haut que trois pommes tout blanc et avec pour seul visage, trois trous noirs. C’était un Pokémon ? Le petit être blanc se mit à pencher sa tête et lorsqu’il la remit en place, le même claquement que précédemment retentit. Un frisson traversa alors tout le corps d’Eden et machinalement, il rapprocha son bâton de son torse, comme terrorisé par cette étrange créature.

Rapidement, une dizaine, non une centaine de ces petites créatures apparurent tout autour du groupe d’humains et de Pokémon. À plusieurs reprises, ils firent « craquer » leur tête et des milliers de « clac » se firent entendre. Dans un lieu si silencieux d’ordinaire, cela le rendait encore plus mystérieux et angoissant. Surtout que doucement, des voix s’élevèrent en même temps que le vent soufflait. « Venez, venez ! ». Eden perdit rapidement de son assurance et se mit à trembler. Depuis quand des Pokémon parlaient ?!

Le Zorua de Styx quitta le groupe pour sûrement s’en prendre aux étranges bestioles. Le canidé fonça donc droit devant lui quand soudain il disparut et réapparut de derrière les humains ! Alors là, c’était du n’importe quoi ! Eden écarquilla les yeux et crut rêver. Oui, c’est ça, il faisait un horrible cauchemar et il allait bientôt se réveiller ! Voyant que son dresseur tremblait et là, de peur, Yaldabaoth lui donna une tape dans le dos si forte et parce qu’il ne s’y attendait pas, qu’Eden tomba sur les genoux. Lorsqu’il se redressa, c’était pour engueuler son Pokémon :

« Nan mais ça va pas ?! »

Cependant, la vue du petit être blanc non loin de son Pokémon le calma et aussitôt il se remit à trembler. Comment c’était possible de tourner autant sa tête sur le côté ?! Et ce craquement, c’était juste horrible ! Eden baissa la tête et ne bougea pas pendant quelques secondes. Miku et Styx devaient être en train de trouver un moyen de sortir d’ici, eux. Voyant son dresseur passif, Yaldabaoth passa la capuche au-dessus de la tête blonde et aussitôt, les craquements se firent plus sourds. Eden regarda alors son compagnon et le remercia d’un sourire.

Quel idiot, il freinait les autres. Des choses horribles, il en avait déjà vu et là, ces bestioles ne faisaient que craquer leur tête, rien de méchant. Eden reprit confiance en lui et décida d’évaluer la situation. Apparemment, ils étaient enfermés dans une sorte d’espèce clos et s’ils traversaient le « mur », ils réapparaissaient à l’opposé. Le Mizuhanien décida de tester la grandeur de cet « espace ». Il s’approcha alors d’un buisson où se trouvaient les créatures blanches qui continuaient de murmurer des « venez, venez ! ». Eden les ignora car il ne devait pas se focaliser sur leurs craquements et murmures mais aussi, il ne devait pas se laisser envahir par la peur. Le blond marcha lentement pendant quelques secondes et soudain, il eut comme un flash qui l’aveugla et se retrouva à l’opposé, c'est-à-dire bien loin de son Libégon.

Le garçon cligna plusieurs fois des yeux et refit le chemin inverse pour revenir auprès de son Pokémon. Là, ils étaient carrément dans la mouise. Est-ce que cette espace clos était dû aux étranges bestioles blanches et leurs craquements incessants ? Rapidement, il sauta sur le dos de son Pokémon et lui montra alors le ciel tout en criant un « Vole ! ». Le dragon s’exécuta et commença alors à prendre de l’altitude. Eden espérait alors qu’en prenant les airs, ils arriveraient à sortir de cette prison illusoire mais ils avaient beau volé encore et encore, jamais ils n’atteignirent le haut des arbres. Voyant que c’était peine perdue et que Yalda se fatiguait pour rien, Eden lui fit signe alors de rejoindre la terre ferme et ils ne mirent pas longtemps pour poser pieds. Finalement, ils avaient dû voler genre sur dix à vingt mètres et pourtant, ils avaient eu l’impression de voler sur plus d’une centaine de mètres…

« Pas moyen de sortir d’ici par les airs… Et sous terre, c’est sûrement pareil. Comment faire ? »

Eden reporta son attention sur l’environnement pendant que son Libégon récupérer. Comment se défaire d’un sort d’illusion ? Il se doutait bien que ses pouvoirs élémentaux ne lui seraient pas d’une aide utile mais il pourrait au moins essayer…

_________________

Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 206

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Lun 31 Oct 2016 - 21:20

Tiens ? D’où qu’elle sort son bâtonnet qui fait mal aux oreilles, la Nalcienne ? Maîtrise du Métal ? Nan, pas possible vu sa nationalité, ou alors elle a un parent Terrosien et c’est une naturalisée ? Et pourquoi je me pose des questions inutiles alors que je suis en pleine traque ?

Je répondis absentement à sa question sur notre bien-être, notant du coin de l’œil les ailes duveteuses de son Altaria et me demandant un court instant si elles feraient un bon oreiller.

« Rien de cassé sinon mon ego, mam’zelle. »

Au bout de quelques instants, l’herbe avant cessé de s’agiter, je dissipai mon bouclier rotatif et relâchai légèrement ma vigilance pour me retourner vers mes deux compagnons d’infortune, qui se reposaient au sol. Veinards. Un jour moi aussi j’aurai une monture…

Clac !

Je fis volte-face en un éclair à ce claquement sourd, ma main gauche formant un écran d’eau devant moi et la droite allant par réflexe attraper un fragment de mon arme…



What.

The.

Muk.

Face à moi se tenait une foule de petites créatures blanches à l’apparence vaguement humanoïde, sinon leurs têtes surdimensionnées. Le bruit qui m’avait hérissé la nuque était produit par lesdites têtes, qui penchaient dangereusement avant de se remettre en place d’un mouvement sec.

… Ca me rappelle un peu ces jouets originaires de Terros, là, les petites figurines en bois avec la tête qu’est pas entièrement fixée…

« Zo ! »

Ce fut Yoru qui me tira de la tangente que je m’apprêtais à emprunter en sautant de son perchoir pour foncer sur les bestioles, disparaissant dans les hautes herbes desquelles ils étaient sortis…

Pour me rentrer dans l’arrière des tibias quelques secondes plus tard ?! Et me japper des trucs incompréhensibles ?!
Je regardai distraitement Eden subir le même sort puis tenter la voie des airs sur le dos de son dragon, essayant probablement de voir si le phénomène s’appliquait aussi aux humains, pendant que je me martelais le cerveau à essayer de comprendre ce qui se passait. Les faits, ma fille, les faits !

Fait 1 : on est apparemment dans une boucle spatiale centrée sur notre position actuelle.

Fait 2 : ladite boucle était pas là quand je suis arrivée.

Fait 3 : les bestiaux blancs sont apparus juste après que les herbes aient cessé de nous agresser.

Conjectures…

Les machins blancs sont des Maîtres de la Terre qui se sont mis Palkia sous le coude ? Nan, trop improbable.

Ecole de manipulation énergétique inconnue qui aurait créé cet espace fermé via application de sceaux en des points spécifiques ? Ça se tient, mais reste dans le domaine de l’hypothétique, et ça explique pas la présence des créatures…

Qui n’ont pas bougé depuis tout à l’heure, se contentant bêtement de nous dire de venir à elles… Plus Yoru qui essaie toujours de me faire comprendre quelque chose…

Tilt ! Idée !

Gardant une protection aqueuse à portée de réflexe, je m’approchai de la bestiole la plus proche, la fixai plus ou moins dans les yeux pendant quelques secondes…

Et lui envoyai un violent coup de pied droit dans le menton !



[Styx est pas encore habituée à se servir de Dex pour traduire ce que dit Yoru :p
Pour clarifier, je pars du principe qu'entre l'inactivité des Kodomo et le comportement de Yoru, ce sont des illusions. Mon kick devrait donc leur passer à travers. Et mon perse se casser laggle, mais ça on s'en fout.
Désolay pour le post tardif, panne d'inspi + coupine à la maison + 7.1 = ...]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^

Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 463

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Dim 13 Nov 2016 - 17:50


« Rejoignez-nous… »


Une fois le danger des herbes folles passé, Miku regarda aux alentours, puis laissa Nebula se poser au sol, avant de mettre pied à terre. Néanmoins, le Libégon d’Eden semblait très tendu, et Nebula, plus démonstrative encore, gonfla ses plumes pour doubler de volume. Inquiète devant cette manifestation inhabituelle de son Pokémon, la Nalcienne jeta un coup d’œil circulaire pour trouver la cause de ce comportement étrange, lorsqu’elle entendit un « clac » qui la fit sursauter. Des dizaines et des dizaines de créatures blanches aux yeux noirs qu’elle ne connaissait pas avaient envahi les lieux et les fixaient d’un drôle d’air. Cela ne ressemblait à rien de ce qu’elle avait vu... Des Pokémon nouveaux, créés après la Catastrophe de Mewtwo ? Peut-être, mais que faisaient-ils là, si nombreux ?

Lorsqu’une voix s’éleva, d’abord solitaire, puis suivie et répétée dans un écho terrifiant, la jeune femme pâlit.


« Dites... Vous savez ce que c’est, exactement ? »

Le Mizuhanien se fit rudement rappeler à l’ordre par sa libellule, avec une tape dans le dos qui le fit vaciller, alors que le Zorua de Styx, un peu plus porté sur l’action, s’était déjà jeté dans le tas... Avant de revenir derrière le groupe, comme s’il avait été téléporté. Bouche bée, Miku ouvrit de grands yeux devant ce phénomène.

« Euh... D’accord ? »

Empoignant son Tenbuki avec plus de force que jamais, la Prêtresse du Temple se mit en garde, observant d’un œil angoissé la progression d’Eden sur son Libégon. Mais peine perdue : ils paraissaient être toujours à la même distance du sol, comme si quelque chose les empêchait de passer ou, pire, déformait leurs perceptions en altérant leur vision de l’espace. Là, c’était déjà un peu plus problématique. Prudemment, elle lança :

« Surtout, ne les attaquez pas, on ne sait pas ce qu’ils p... »

Saisie d’effroi, la jeune femme vit Styx balancer carrément son pied dans le menton d’une des créatures. Terrifiée par l’éventuelle réaction de la victime, Miku ferma les yeux, alors que la colère et la peur se mêlaient sur son visage d’ordinaire si serein.

« Mais ça va pas, d’agresser les autres comme ça ?  »

Ne prêtant pas attention à la femme aux cheveux argentés, la Nalcienne frappa le sol avec son bâton pour créer un dôme protecteur de vent solidifié autour du groupe.

« N’essayez pas de le franchir, il est là pour vous défendre le temps que je m’absente. J’ai besoin de savoir si les Rêves ont un rapport avec tout ça ! Mais peut-être que nous devrions les écouter et les suivre... Quoi qu’il en soit, promis, je vais essayer de faire vite. »

Se juchant à nouveau sur l’Altaria, la Marcheuse fit souffler une brise apaisante pour tenter de calmer le courroux potentiel des êtres blancs, puis commença à psalmodier à toute vitesse. Après quelques instants, elle s’affaissa sur le dos de sa monture, qui gonfla à nouveau ses plumes de coton pour la dissimuler à la vue des autres, dans un dérisoire effort de protection de sa maîtresse. Son Tenbuki près de sa poitrine, la Nalcienne quitta son enveloppe physique, la confiant aux bons soins de son Pokémon et de ses camarades, espérant que rien de grave ne leur arriverait en son absence...

« Ah ! »

Le monde familier pour la Prêtresse se dessina autour d’elle, dans des contours purs et vierges de toute souillure. Arpentant la berge du fleuve du Vent, elle aperçut subitement quelque chose qui l’attira, et elle flotta le plus vite possible vers l’endroit. Lorsqu’elle l’atteignit, le Rêve prit une autre forme, et elle ne mit que quelques secondes à reconnaître la clairière qu’elle venait de quitter. Se mordant la lèvre sous le coup de l’angoisse, elle se laissa porter pour se diriger vers le sol, ayant fait son apparition au-dessus de l’emplacement actuel du groupe. Se pouvait-il que le monde onirique soit également touché par ce phénomène affreux ? Sans savoir si elle s’adressait à des avatars des créatures ou à leurs « originaux », elle murmura, sur un ton doux, mais incertain :

« Nous ne venons pas en ennemis, mais en paix... Que souhaitez-vous nous montrer, et qu’attendez-vous de nous, exactement ? »

[Et comme ça s’est pas super bien passé, Miku n’a pas pu vous donner l’info xD Elle est donc partie voir dans le monde onirique si elle trouvait des infos ou des indices sur les Kodama. Elle serait plutôt pour les écouter et les suivre, dans le doute, mais rien ne garantit qu’elle est dans le vrai et que c’était une bonne idée ^^’ xD]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 236

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Dim 13 Nov 2016 - 23:16

Le Kodama qui venait de se prendre un coup de pied n’apprécia pas du tout. Sa tête se tourna de cent quatre-vingt degrés et ses yeux se froncèrent jusqu’à devenir deux fentes… ses camarades prirent alors la même expression. La forêt, qui était emplie de leurs voix, devint soudainement aussi silencieuse que si le groupe avait mis la tête sous l’eau. Un par un, les esprits se mirent à léviter et foncèrent vers les humains, qui les évitèrent comme ils purent, avec plus ou moins de succès. Comme des spectres, cependant, ils passèrent au travers de leurs cibles. Styx fut transpercée par l’un d’entre eux, celui qu’il avait frappé, et ressentit un frisson, mais aucune douleur… Eden et Miku évitèrent de justesse ceux qui les visaient. Puis Miku créa une barrière de vent pour les protéger, et les Kodamas se retrouvèrent incapables de les atteindre. Ils étaient à l’abri, pour le moment.

Profitant de cet état de trêve, la Marcheuse put accéder assez sereinement au monde onirique… Où elle ne trouva pas plus d’information. Les Kodamas du monde des rêves disparurent un à un, de même que dans la réalité. Lorsqu’elle annonça ses intentions, une voix rieuse lui répondit sans aucune politesse. On entendait à quel point cette créature savourait la situation.

“Mais ma grande, on s’en fout pas mal de comment tu viens ! Par contre, je te conseille de ne pas traîner pour te réveiller, tu devrais apprécier le spectacle !”

Comme si le rêve s’effaçait, Miku fut ramenée dans le monde réel à toute vitesse. Le “spectacle” qu’on lui avait promis était des plus affreux. Les Kodamas n’avaient été aussi inoffensifs qu’on aurait pu le croire lorsqu’ils avaient transpercés leurs cibles : si la Nalcienne et Eden avaient été épargnés, cela n’avait pas été le cas de leur sac, et en particulier de deux de leurs pokéballs. Les occupants, Pardalis et Myrallis, avaient été forcés d’en sortir, et se roulaient désormais au sol, souffrant apparemment atrocement. Styx elle-même était tombée, le poing sur la poitrine, haletant.

En quelques secondes, ce n’était plus une humaine et deux Pokémon qui se tortillaient au sol, comme torturées, mais trois humaines : les deux félins perdirent leurs attributs animaux et se transformèrent, petit à petit, en femmes. Et bientôt, ce n’était plus trois femmes, mais des créatures indescriptibles. Styx avait semblé disparaître de ce monde, et était maintenant dans un état entre-deux, complètement immatérielle, transparente et glaciale. Myrallis et Pardalis, elles, avaient vu leurs corps se couvrir de feuilles et de branches, et leur peau prendre une teinte verdâtre qui n’augurait rien de bon. Elles ne ressemblaient plus ni à des Pokémon, ni à des humaines, mais à un genre de Méta-élémentaux des Plantes. La douleur semblait partie… Mais on ne pouvait pas forcément en dire autant de la peur. Et si ce phénomène mystérieux se reproduisait ? Et si ses effets étaient permanents ?!


[Pardalis et Myrallis étaient désormais gijinkaïsées, elles peuvent parler comme des humaines. Pas d’inquiétude, cela ne vous limite aucunement concernant les Pokémon qui recevront les pouvoirs de transformation à la fin de la mission Wink]

_________________

PNJ
Informations
Nombre de messages : 886

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Ven 18 Nov 2016 - 18:50

Impossible de se dégager de cet espace clos que les petits êtres de la forêt avaient créé. Eden avait tenté par la voix des airs avec l’aide de Yaldabaoth mais ils n’avaient fait que voler dans le vide, parcourant des mètres et des mètres pour qu’au final, ils soient fatigués. Pendant que le Libégon et le jeune homme récupéraient, Styx et Miku tentaient des choses de leur côté pour essayer de ce sortir de ce piège illusoire. Tant dis qu’Eden et Yalda avaient préféré la fuite via les airs, Miku, qui avait usé de ses pouvoirs élémentaux du vent pour tenter à son tour de percer cette prison, finit par proposer de ne pas s’en prendre directement aux Kodamas. Il serait judicieux en effet de ne pas les énerver plus qu’ils ne l’étaient…. Cependant, Styx n’entendit pas de cette oreille et frappa un petit être blanc avec son pied.

Eden écarquilla les yeux en voyant la jeune femme s’en prendre à la Mizuhanienne. Bon, elle ne lui avait pas gueulé dessus mais cela avait fait tilt chez le jeune homme. Malheureusement pour eux, l’offense de Styx envers le Kodama semblait avoir éveillé chez eux une certaine tension. La victime tourna sa tête d’une étrange façon et ses deux petits yeux noirs devinrent des espèces de trous noirs, prêts à aspirer quiconque… Progressivement, la forêt devint plus calme mais cela n’annonçait clairement rien de bon. Eden fut sur la défensive, bâton en main mais il savait que cela ne l’aiderait pas plus.

Et pour cause ! Les êtres blancs se mirent soudainement à léviter et d’un coup, ils foncèrent alors vers les humains et Pokémon. Eden parvint à en esquiver mais de justesse et rapidement, la Prêtresse créa un dôme de vent qui allait pouvoir les protéger de cette soudaine attaque. Le blondinet relâcha toute pression quand il vit les Kodamas se percuter contre le dôme. Par ailleurs, il remercia intérieurement Maître Saguiel et ses entraînements car sans ça, le gamin serait toujours une loque jouant de la harpe. Pendant que Miku quitta le monde réel pour se rendre dans le monde des Rêves afin de trouver une solution à se problème, Eden se tourna vers Styx :

« Ca va ? » il préférait commencer doucement. « Bon, apparemment, les frapper ce n’était clairement pas la meilleure des idées… »

Mais voyant que les bestioles blanches continuaient de percuter le dôme de vent, espérant alors que ce dernier se dissipe, Eden se repositionna, bâton en main et prêt à intervenir si jamais cela arrivait. Cependant, la peur le gagna à nouveau, si bien que le jeune homme se mit à trembler, regardant alors dans tous les côtés. Leur sympathique petite bouille était devenue sinistre en quelques secondes. Et cet endroit lui fichait la trouille comme pas possible. La prochaine fois, Eden laissera de côté les problèmes des autres ! Cette histoire lui servira de leçon, si leçon suivant il y aurait !

Puis progressivement, les Kodamas disparurent un à un dans la réalité. Eden baissa son arme, intrigué par cette soudaine disparition. Mais il ne lâcha pas son attention pour autant. Est-ce que Miku avait trouvé un moyen de les calmer dans le monde des Rêves ? En tout cas, le blond garda un œil sur les environs, tant que sa camarade n’était pas revenue dans la réalité.

Une voix s’éleva alors dans la forêt, terrifiante et angoissante. Eden serra sa poigne sur son arme, non pas pour attaquer, mais parce qu’il avait besoin. Non, il avait le besoin d’exercer une pression sur quelque chose avant d’évacuer son stress. Mais c’était en vain. Il tremblait de partout, et Yaldabaoth était trop fatigué pour lui redonner une tape (ou bien, lui aussi terrorisé). Par contre, quelque chose glaça le sang du blondinet. Les petits cris plaintifs qu’il entendit de derrière lui le paralysèrent sur place. Comme un robot, il tourna sa tête par-dessus son épaule et vit avec effroi sa Myrallis se roulant par terre sous la douleur.

Eden posa genoux à terre et voulut prendre son amie dans ses bras pour la calmer mais la chatte hurlait de douleur si bien que le garçon resta immobile, tétanisé. Rapidement, Myrallis prit une nouvelle forme, plus humaine ce qui étonna son dresseur en premier. Forme humaine ? C’était sûrement ce qui était prévu à la fin, mais clairement, Eden ne reconnut absolument pas Myrallis dans la créature qui se présentait devant lui. Même si elle était devenue une Gijinka… C’était… comme si sa Pokémon avait tenté une transformation en mais que celle-ci avait tout simplement raté. Maintenant, elle ne ressemblait absolument pas à un Psystigri ou bien une humaine avec des attributs de Pokémon.

Une larme coula sur la joue du garçon. Puis une autre. Eden resta sur ses genoux et posa ses mains sur ce qu’il voyait en face de lui. Sa créature continuait de muter de façon étrange. Des larmes coulèrent de ses joues et d’une voix tremblante, il s’exprima :

« Je vous en supplie ! Arrêtez ça ! »

Mais rien n’y faisait. Myrallis continuait de muter et rapidement, ses mains qu’elles avaient tendues vers son dresseur commencèrent à se couvrir de feuilles vertes. C’était comme si la petite chatte avait l’envie d’enlacer son jeune maître et lui dire tout simplement que ça allait. Mais ça n’allait clairement pas !

« S’il vous plait, ne lui faites pas subir ça ! Maudissez-moi à sa place et rendez-lui sa forme normale !! »

Les bras toujours tendus vers le garçon, une douce voix semblait s’adresser à lui. Eden redressa sa tête, les yeux troublés par les larmes et ses pleurs. « Eden… Eden… ». Le Mizuhanien écarquilla les yeux en voyant alors ce qu’était devenue Myrallis, lui sourire. Pourquoi souriait-elle ? Le jeune homme ne trouva les mots pour s’adresser à elle tellement il était surpris mais aussi envahi par la peur de ce qu’elle pourrait lui avouer. « Eden… Je peux enfin te parler… ».

Certes mais… Myrallis n’était plus un Pokémon ou même un Gijinka là. C’était devenue… une sorte d’élément de la terre ou même un arbre avec ses feuilles lui poussant sur tout le corps. Eden posa son regard sur les bras qu’elle tendait toujours, formant alors un cercle autour de la tête du jeune homme sans pour autant l’enlacer. Sa peau devint progressivement verte si bien que la peur envahit encore le garçon. Une peur mélangée à de la colère. Mais il savait ce qui se passerait s’il venait à s’en prendre physiquement à ces Kodamas de la forêt.

Eden se retira alors doucement, veillant à ne pas briser sa créature transformée en… Il ne savait même pas. Et la voir dans cet état le désolait vraiment. Il essuya ses larmes et se tourna vers alors la forêt, levant les yeux vers le ciel.

« J’ai peur, je l’avoue. Qui que vous soyez, esprits de la forêt, s’il vous plait, libérez Myrallis de sa malédiction et maudissez moi à sa place ! Elle ne mérite pas ce châtiment ! C’est moi qui vous ai attaqués, pas elle ! »

Ses jambes tremblaient et il avait à nouveau les larmes aux yeux. Mais voir son amie dans cet état le terrifiait. Enormément et il ne l’avait pas prise avec lui pour qu’elle subisse ce genre de chose. Myrallis ne méritait absolument pas de subir cette chose affreuse. Yaldabaoth tenta de gêner son dresseur afin qu’il ne se sacrifie pas à sa place mais Eden voulait absolument que sa créature retrouve sa forme originale. Cet échange n’aurait certainement pas lieu mais le blond était dans l’incapacité de l’aider avec ses pouvoirs élémentaux.

Encore une fois, Eden se maudissait de n’être qu’un garçon égoïste. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était supplier les Kodamas d’arrêter ce maléfice pour que tout redevienne normal. Evidemment que Myrallis n’était pas la seule touchée, puisque la Delcatty de Miku avait subi le même sort et que Styx semblait n’être plus de ce monde physiquement, mais là, la voir dans cet état l’effrayait : si jamais Myrallis mourrait ici, que dirait-il à Mizuki ? Ils s’étaient pourtant promis de se retrouver pour que les Psystigri puissent se revoir après tout ce temps ! Dans un dernier espoir, il versa des larmes tandis que la créature mi-humaine mi-Pokémon s’adressa à lui : « Eden… Je veux te voir… Regarde-moi s’il te plait… ».

_________________

Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 206

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Dim 27 Nov 2016 - 20:02

Je vais être honnête, je m’attendais pas du tout à ce que mon kick connecte. Vu les réactions de Yoru et les impossibilités physiques auxquelles on a assisté récemment, je pensais qu’on était juste face à des illusions vachement convaincantes. Je vous laisse donc imaginer ma gueule quand la tête de la sale bestiole a fait un joli 180 avant de me regarder comme si j’étais le mal incarné. Hé, c’est vous qu’avez commencé à nous faire chier, assumez !

« Huh. Raté. Bon, retour à la case départ… »

Ah tiens, ses potes aussi réagissent… Ils savent aussi voler ? Mais c’est quoi cette palette de capacités absolument aberrante, bordel ! Maîtrise des plantes, sceau spatial, invisibilité ou téléportation, et maintenant ça ?! Bon, techniquement tout ça doit pouvoir être faisable avec des applications intelligentes d’un pouvoir sur l’espace, donc ça redonnerait du crédit à l’hypothèse Palkia, mais j’ai presque envie de penser que ce serait pire—

Un frisson glacial interrompit un instant le fil de ma réflexion lorsque le machin que j’avais essayé de punter me passe à travers le ventre. Buh, pas agréable du tout ça… Et il était pas tangible y’a même pas un minute le machin ? Mais qu’est-ce que c’est qu’cette maaaaayrde !

Hé, mais de quel droit elle se plaint la Nalcienne ?!

« Oui bah déééésolée princesse, mais au moins j’essaie de faire bouger la situation, contrairement à certains ! »

M’énerve celle-là avec ses grands airs… Ah par contre elle est pas mauvaise avec son élément… Et en plus c’t’une Marcheuse ?! Huh, comme quoi elle a pas qu’un joli p’tit cul pour elle… Note à moi, éviter de trop l’énerver, j’veux pas particulièrement me faire violer brutalement la tête.

Des cris de douleur venant de derrière moi me firent y jeter un rapide regard alors que la meute commençait à disparaître comme ils étaient apparus. Deux Pokémon étaient sortis des balls de mes compères d’infortune, et se roulaient par terre en hurlant à la mort… Encore un coup de ces trucs ?

… Et c’est juste moi où il commence à faire vachement froid tout d’un coup—

J’eus à peine le temps d’entendre un jappement inquiet et Dex me gueuler un truc avant qu’un bruit absolument horrible vienne me vriller les neurones ; l’instant d’après, une sensation de froid glacial venant de mon palpitant me coupait la respiration et me forçait à poser un genou à terre…

Ou tout du moins ce qui restait de mon genou, car le peu de mon esprit que je parvenais à mobiliser malgré la nuisance sonore constata avec horreur que je commençais à distinguer les brins d’herbe à travers mon corps.
Sa grand-mère la putain Flamenoise mycosée, je suis en train de me transformer en type Spectre ou quoi ?! Ou alors je me fais lentement effacer du tissu de la réalité et je vais pas tarder à voir Darkrai se pointer pour venir accompagner mon âme au paradis des bouseux, si au moins j’y ai droit ?!

Percevant à peine le monde qui m’entourait alors que la douleur dans mon crâne s’intensifiait et remplaçait ma vision par un amas de couleur psychédélique à te prendre profondément la cohérence par derrière, je m’effondrai au sol dans une dernière pensée plus ou moins lucide :

Est-ce que j’aurais pas dû attendre ce putain de bateau ?


[Je suis donc en train de passer en PLS totale style very bad trip alors que le chaos se déchaîne autour de nous, woot woot !]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^

Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 463

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Ven 9 Déc 2016 - 17:21


« Métamorphoses »


Alors qu’elle se trouvait dans le Rêve, Miku entendit une voix sarcastique s’adresser à elle, avant de l’éjecter carrément du monde onirique. Comme arrachée violemment à un univers dans lequel elle se sentait si bien, la Nalcienne se retrouva brutalement dans le monde réel. Lorsqu’elle réintégra son corps, elle atterrit dans un espace où l’ambiance avait sensiblement changé : les étranges créatures avaient foncé sur le groupe d’humains et de Pokémon, et l’une des sphères d’Eden avait été carrément forcée, libérant son occupante contre son gré. La chatte se roulait par terre, comme terrassée par une insoutenable douleur... Et tout près, l’autre félin touché par le mal des habitants de la forêt fit rater un battement au cœur de Miku.

La Delcatty à la fourrure carmin convulsait sur le sol, alors qu’elle subissait une métamorphose qui la faisait basculer du côté des humains. Perdant subitement son sang-froid et son discernement habituels, la jeune femme courut rejoindre son amie, livide.


« NON ! »

Inexorablement, la Delcatty mutait, comme touchée par un maléfice sylvain à l’origine inconnue. Miku se mordit la lèvre si fort qu’elle en sentit le sang gicler avec force. Se jetant à genoux au sol, la Prêtresse tendit d’abord la main vers son Pokémon, avant de suspendre son geste. Elle ignorait ce qui se produirait si elle entrait en contact avec la Gijinka à ce moment-là, et la situation était déjà assez grave pour avoir besoin d’être dégradée davantage.

« Kore ga... Noroi deshô ?* »

L’état de Pardalis changea à nouveau, et son corps se recouvrit de feuilles, alors que sa peau, de légèrement foncée et brunie, devenait verte. Puis, elle sembla se stabiliser, et elle cessa de bouger.

« Pardalis... »

La créature sylvestre recroquevillée sur elle-même se déplia lentement, la douleur ayant subitement quitté son organisme. Hésitante, Pardalis regarda ses mains toutes neuves, agita ses doigts, puis s’assit et, perplexe, resta figée dans la contemplation de ses membres décidément trop bizarres. Oh, bien sûr qu’elle avait peur, et Miku, agenouillée en face d’elle, n’en menait pas large non plus ! Mais maintenant qu’elle ne souffrait plus, l’hybride paraissait intéressée par cette transformation pas banale du tout.

« Tu... Tu n’as plus mal ? Est-ce que ça va... ? »

La Nalcienne ne savait pas trop si elle pouvait dire que ça allait, vu la galère dans laquelle le groupe se trouvait désormais ! Néanmoins, après avoir émis un son guttural dans une tentative pour communiquer, la créature parvint à articuler, plutôt clairement :

« Je ne peux même pas dire qu’il y a eu plus de peur que de mal, parce que ça faisait vraiment super mal, nya ! Ils sont pas bien dans ce pays, à transformer les gens et les Pokémon comme ça, nya ! En tout cas je peux parler, donc, même si j’ai une drôle de tête, ce sera plus simple pour te faire comprendre ce que je veux, nya. D’ailleurs, votre copine, elle a pas l’air bien du tout, nya, et je préfère encore être dans mon état que dans le sien, nyaaa ! »

La Prêtresse s’approcha d’abord d’Eden, qui pleurait et implorait les responsables de ces mutations de revenir sur leurs actes pour être « puni » à la place de son chaton. Dans un geste qui se voulait réconfortant, la Marcheuse posa ses mains sur les épaules du blond et lui sourit.

« Ça va aller. Elles n’ont plus mal, c’est l’essentiel, non ? On va trouver une solution pour les ramener à leur forme d’origine. »

Soudain, Styx s’effondra près de la Nalcienne, après avoir juré et piqué une mini-colère contre elle. Se détournant de Pardalis et du duo de Mizuhan, la Prêtresse essaya de mettre sa main sur le front de la malheureuse, mais elle ne fit que passer au travers, comme si la fille aux cheveux d’argent avait été effacée de ce monde. Miku pâlit de plus belle. Si la situation des Pokémon était plus que préoccupante, celle de Styx, elle, était carrément affolante ! Terrifiée et dépassée par le phénomène, la chanteuse s’adressa à sa camarade d’infortune pour tenter de la maintenir consciente.

« Hé, Styx-san, réponds-moi, reste avec nous ! Tu nous entends ? Comment tu te sens ? »

Devant le relatif manque de réaction de la victime, la Prêtresse se sentit désemparée. Une vague d’impuissance enfla dans sa poitrine, avant d’éclater et de l’abattre profondément. Elle était Marcheuse, et elle savait guérir les maux de l’âme, mais ça... Ça dépassait complètement son domaine de compétences. Comment lutter contre une métamorphose pareille, qui rendait le corps intangible et si flou que le fil qui le reliait au monde physique semblait atrocement mince ? En désespoir de cause, elle lança, tenant la main de Pardalis dans la sienne :

« Qui que vous soyez... Je vous en prie... Qu’avons-nous fait de mal pour subir un tel châtiment ? Que pouvons-nous faire pour réparer nos fautes ? »

[* C’est... Une malédiction, n’est-ce pas ?]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 236

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum