[ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 21 Déc 2016 - 22:38

“... Il est un peu stupide celui-là, non ?”

“Il parait que les humains font n’importe quoi quand ils ont peur… En fait, la plupart des êtres capables de ressentir de la peur font n’importe quoi.”

“Oui mais… de là à demander à être maudit ? Enfin, c’est demandé gentiment, alors on peut bien lui offrir cette expérience !”


****

Alors que Myrallis semblait heureuse de pouvoir enfin parler à son dresseur, le petit être blanc qui avait pris possession d’elle s’extirpa lentement de son corps, causant de nouvelles transformations, inverses aux précédentes, avant de se diriger vers Eden et de le frapper au coeur. L’humain et sa partenaire s’effondrèrent de nouveau, soumis aux tremblements et à la douleur qu’ils avaient pu tous observer juste avant. Myrallis reprit sa forme de Psystigri, et le Mizuhanien prit une apparence végétale.

****

“Bien, bien ! Les voilà tout paniqués, à chercher des explications chez les esprits !”

“Oui mais, en attendant, ça ne les fait pas partir… oooh…”

“Nope. S’ils se contentent de rester là en geignant, ça va vite devenir vachement moins drôle que prévu. Hm…”

“... Ooohh… Toi… tu penses à une bêtise…”

“Tu crois pas qu’on pourrait le faire venir ?”

“Je ne sais pas trop, Bro… Il est un peu… incontrôlable, non ? Je veux dire, c’est rigolo de faire peur aux gens, mais s’ils étaient blessés ? Oooh…”

“Roh allez, Pit ! Il est pas si méchant que ça, et puis ça va être drôle ! S’il te plait !”

“... Oooh… Bon… D’accord.”


*****

Tandis que le groupe continuait de s’inquiéter des états d’Eden, Pardalis et Styx, un bruit et une voix se firent entendre, n’augurant rien de bon. Cela ressemblait au pas d’un géant abattant des arbres au loin, et se rapprochant petit à petit, en chantant de deux voix d’enfants qui, petit à petit, fusionnèrent et devinrent une unique voix d’adulte.

“Je suis l’enfant de la Terre…”

Le sol se mit à frémir en rythme avec ce qui étaient sans doute des pas.

“Le Soleil est mon père…”

Les Pokémon présents se mirent à trembler, leur instinct les incitant à fuir. Mais fuir où, dans cet espace clôt ? Qu’importe, il fallait s’éloigner de la menace.

“Je fais mordre la poussière…”

La voix était de plus en plus proche, elle résonnait sur les arbres.

“À ceux qui veulent la guerre !”

Soudain, surgit de derrière un arbre…

... l'ennemi !:

La créature, bien moins grande qu’on aurait pu s’y attendre au bruit qu’elle faisait, deux mètres tout au plus, saisit son arme et fit face aux trois jeunes. Elle voulait clairement la bagarre.

[Baston time ! La créature que vous avez devant vous veut en découdre et n’aura pas peur de vous pourchasser un par un pour apaiser sa soif de… sang, peut-être ? Ou d’eau ?
Vous pouvez donc soit vous battre, soit fuir, en prenant en compte que Styx est désormais immatérielle et Eden est sous forme végétale, de même que Pardalis - donc des limitations pour vous déplacer, utiliser des armes… Mais vous gardez votre élément d’origine. Vous évoluez toujours dans un espace fermé - peut-être que vous pouvez utiliser ça à votre avantage -, en revanche l’ennemi est dans un espace ouvert (il va pas se téléporter ailleurs s’il avance tout droit… Ce qui veut dire, peut-être, qu’il peut se mettre hors de votre portée…). Néanmoins, l’espace fermé finira par se disperser, vous permettant de fuir pour de bon (par exemple… Peut-être qu’en ayant plus d’endroits où regarder, vous pourriez avoir des trucs intéressants à chercher ? Wink)

L'ennmi est, quant à lui, l’équivalent d’un Maître élémental des Plantes Terrestres, ou d’un Pokémon Plante, ou d’un esprit invoqué de type Plante…. Bref, légumes power. Si vous voulez une idée du panel d’attaque à sa disposition, prenez toutes celles du type Plante. Et il a aussi son râteau pour vous râtisser la tronche Surprised Surprised.

À moins que vous soyez vraiment à court d’inspi et que vous ayez besoin de moi, je pense vous laisser deux tours de liberté / baston Smile Suis toujours dispo si vous avez besoin d’aide. Amusez-vous bien ! *flies away*]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Lun 26 Déc 2016 - 15:44

Peut-être aurait-il dû y réfléchir à deux fois avant de décider ça tout seul ? Des murmures se prononcèrent au-delà de la barrière invisible et comme pétrifié parce qu’il sentait des regards sur lui, Eden baissa ses bras et se tourna doucement vers Myrallis. Malgré ses murmures à l’attention de son dresseur, la créature qui avait pris « possession » d’elle, s’extirpa de son corps et se dirigea directement vers le blond. Elle traversa son corps pour s’y engouffrer, bien au chaud. Les yeux tremblants, Eden sentit comme une violente douleur dans la poitrine. C’était comme si on venait de le frapper d’un violent coup à cet endroit. Le garçon mit genoux à terre et se mit à cracher, comme s’il voulait extirper le Kodama. La douleur était insoutenable si bien qu’il hurla et ne put s’empêcher de se tordre de douleur, comme sa créature quelques minutes auparavant. D’ailleurs, cette dernière se roulait également à même l’herbe fraiche, retrouvant progressivement sa forme initiale, celle d’un petit Psytigri.

Impuissant devant ce maléfice, Yaldabaoth vit son dresseur cessait de se rouler à terre pour se redresser, calmement. Le dragon s’approcha de lui, se rassurant alors que le mal était passé mais il recula rapidement en voyant le comportement étrange de son jeune maître. Les yeux vagues, la bouche entre-ouverte, Eden se transforma en une espèce d’homme arbre, les bras tendus en avant où des feuilles poussèrent et sa peau se verdit. Le Dragon des sables, avec l’aide de ses bras, chassa les feuilles qui poussaient sur la peau de son maître mais c’était en vain car elles repoussaient bien plus vite. Il se fatiguait plus qu’autre chose.

Une fois sa transformation terminée, Eden ne ressemblait plus au jeune garçon d’avant. Pétrifié par le maléfice, il lui était impossible de se mouvoir comme avant, c’était comme si ses jambes s’étaient enracinées à la terre. Paniqué, Yalda regarda autour de lui pour constater que le maléfice n’avait pas seulement touché son maître mais aussi une des créatures de la Prêtresse et la jeune femme aux cheveux blancs qui étaient devenue une espèce d’esprit… Myrallis qui avait retrouvé sa forme d’origine, se redressa comme si elle venait de vivre un mauvais rêve mais lorsqu’elle vit son dresseur dans cet état, elle s’empressa de se jeter à ses pieds-racines pour pleurer.

Malheureusement pour eux, le pire restait à venir. Un premier tremblement se fit sentir, puis un second avant qu’une terrible voix ne se fasse entendre au plus profond de la forêt. Instinctivement, Yaldabaoth se mit devant son maître et son amie, le regard porté vers ce nouveau phénomène. Malgré son état, Eden n’en était pas moins capable d’entendre mais aussi de voir ce qu’il se passait, malgré le fait que sa vision était bloquée du fait qu’il ne puisse bouger la tête. Mais comme Myrallis avait réussi à lui parler lors de sa transformation, il pouvait aussi en faire autant. Les bruits sourds se rapprochant, la peur envahit les Pokémon présents. Mais malgré cela, le Libégon refusait d’abandonner son dresseur. Et bon, impossible de sortir dans cet espace clôt aussi.

C’est alors qu’une créature mi-homme mi-légume (?) sortit de la forêt, une grande fourche à la main. Apparemment, elle voulait ratisser tout ce beau monde… Malgré son regard terrifiant et son envie de se battre contre les intrus du Sanctuaire, Yaldabaoth ne se laissa pas vraiment intimider. Elle était certes grande, mais Yalda la dépassait légèrement. Après la taille ne voulait rien dire mais il avait l’avantage d’avoir des ailes, contrairement à elle. Sauf qu’ils étaient toujours piégés dans cet espace fermé très limité.

« Yalda… Fais attention. »

Des murmures mais le Libégon entendit clairement les mots de son dresseur. Même s’il ne pouvait pas bouger, Eden n’en pouvait pas moins communiquer avec ses Pokémon. Il n’avait jamais vu une telle créature et il se demanda alors si c’était vraiment un Pokémon ou bien le résultat d’une fusion ratée avec un humain…  Mais ce n’était clairement pas le moment de débattre sur son origine car la créature fonça sur sa première proie. Yaldabaoth s’interposa en lançant un Eboulement pour bloquer son élan mais grâce à des Fouet Liane, la créature sauta par-dessus l’obstacle. Dans les airs, elle donna un coup de râteau sur le Libégon qui fut propulsé au sol, légèrement étourdit.

Lui laissant alors de précieuses secondes, la créature à tête de citrouille s’approcha de l’arbre Eden, le regard terrifiant et la gueule grande ouverte. Myrallis était pétrifiée de peur, toute tremblante et n’allait certainement pas pouvoir aider son maître. Mais le blond ne désespéra pas, et calmement, il s’adressa à elle.

« Myrallis… Tu dois te battre… »

Plus la créature psychique hésitait, plus l’ennemi se rapprochait. Alors qu’il avait franchi les derniers mètres, il leva son arme en l’air pour embrocher Eden. Cependant Yaldabaoth l’expulsa si loin qu’apparemment, la bête n’était pas soumise aux mêmes contraintes que le groupe. Etait-ce une bonne chose ? Il espérait que cette « découverte » puisse aider Styx et Miku à s’en débarrasser, à moins qu’elles ne préfèrent fuir mais avec un corps immatériel et une créature changée en arbre, ce serait délicat…

Pendant que l’ennemi s’en remettait, Eden en profita pour se concentrer. Puisqu’il ne pouvait pas bouger mais qu’il pouvait parler normalement, il ferma les yeux et se demanda alors s’il pouvait encore maîtriser l’eau. Etant donné qu’il était devenu un arbre et que ses membres inférieurs ressemblaient à des racines, aussi pouvait-il puiser l’eau du sol ? Il la ressentit alors mais vaguement.  

« Ok, je peux peut-être vous aider… Mais ça va prendre du temps… Yalda’, tu aides les autres et Myrallis, tu vas rester ici. »

Ses deux créatures ayant compris le message, Eden pourrait se concentrer sur sa maîtrise élémentale. Myrallis invoqua alors un Mur Lumière autour de son jeune maître tandis que Yalda se préparait à se défendre face à une nouvelle attaque ennemie. Ne voyant ce qu’il pouvait se passer en dehors de son champ de vision, Eden se demanda alors si son Pokémon se battait seul ou si Miku et Styx avait pris part au combat. Dans tout les cas, il savait son Libégon capable de se défendre et de protéger l’humain mais pour combien de temps ? Et maintenant qu’Eden était devenu une espèce d’arbre totalement inutile, parce qu’il avait supplié bêtement les Kodamas de prendre la place de son Pokémon, il se demanda s’il avait bien fait… Puis soudain, il lui vint une idée. Mais encore fallait-il qu’elle marche.

« Myrallis… Tu vas m’aider pour ce coup. Quand la bête sera derrière moi, tu utiliseras tes pouvoirs psychiques pour envoyer les sphères d’eau en face. » voyant la tête incomprise de son Pokémon, le blond fronça les sourcils « Fais-le, juste ça. »

Puisant dans les ressources de la terre, le blondinet ressentit alors l’eau traverser son corps pour remonter jusqu’à ses bras. Malheureusement pour lui, impossible de modeler son élément à la perfection mais il parvint alors à invoquer deux sphères d’eau légèrement instables. Myrallis grimpa le long du corps de son dresseur pour venir se loger sur son épaule droite. Tout en regardant en arrière, elle usa de ses pouvoirs psychiques pour prendre possession des sphères aquatiques.

Pas sûr que cela marche mais ça valait le coup d’essayer. Et lorsque la petite vit la créature à tête de citrouille derrière son jeune maître (sûrement amenée ici par un compagnon), elle prit complètement possession des sphères d’eau et les envoya en face. Comme avec leurs corps, elles disparurent en traversant alors le mur invisible pour réapparaître derrière Eden. Et par chance, sur le monstre qui se trouvait entre le mur de l’espace clôt et le Mizuhanien ! Elles l’éclaboussèrent et le déstabilisèrent puisqu’il ne parvint à savoir qui les avait pu les envoyer dans cette direction.

[ Hrp : je ne pensais pas que tu me ferais ça Mizu XD. Du coup, je fais « sploush » avec mon élément héhéhé. Faut bien arroser les légumes (100% bio visiblement !) ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 212

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Lun 9 Jan 2017 - 0:45

Quelque part dans la tête de Styx

Rrrrrrrrrrr… Zzzzzzzzzzz… Rrrrrrr… Zzzzzzblblgblg— NOYAAAAAAADE ! Ah bah non tiens, je respire en fait… Pourtant je suis en train de tomber sous l’eau dans l’obscurité la plus noire… Ah, oui, faudrait p’tet voir à ouvrir les yeux. Effectivement, c’est bien du liquide, et y’a une source de lumière un peu plus bas.

Hm ? C’est quoi cette musique que j’entends tout d’un coup ? Pas désagréable, certes, mais un peu random non ? Ah, on approche de la lumière…



Alors autant ce vitrail où je suis en train de pioncer est ma foi fort joli, mais bordel, c’est quoi cette arme ?! On dirait une grosse clé toute moche ! Jamais on me verra me battre avec ça, j’ai des principes quand même !

Il y a tant de choses à faire… Et si peu de temps…

Hm ? Qui me parle ? Dex, c’est toi ? T’as changé de voix ?

… Pardon ?

Ah, raté. Dans ce cas, t’es qui et qu’est-ce que tu fous dans ma tête ! Et qu’est-ce que je fous ici ! Et d’ailleurs, c’est où ici ?

… Ah, excusez-moi jeune fille, je crois que je me suis trompé de chemin… Désolé pour le dérangement.

Comment ça trompé de— BORDEL ! Mais préviens avant de me faire éclater le vitrail sous les pieds !

« … D****t… »

Oh ? Une autre voix ? Et c’est juste moi ou ces jolis fragments commencent à irradier d’une lumière qui fait mal aux yeux ?

« Deb**t, b***. »

Quoi ? J’entends quasiement rien, là !

« Debout, boss ! »

MES YEUUUUUUX !
____________________________________________________________________________________________________________
Réalité

Je revins à moi avec un hoquet, avant d’immédiatement plaquer mes mains sur mon crâne pour tenter d’endiguer la mère de toutes les migraines.

… Eh, une minute, j’étais pas tombée face contre terre ?

J’ouvris lentement les yeux pour contempler le gazon fraichement coupé à travers la forme spectrale de mes mains, mes bras étant effectivement passés à travers le sol. Donc j’avais pas rêvé, je me suis effectivement faite changer en Spectre…

Comment j’fais pour me relever maintenant ?

« Imaginez juste que vous pouvez le faire. Vous n’en deviendrez pas tangible, mais cela devrait affecter votre forme et vous donner l’illusion d’une surface sur laquelle vous appuyer. Bon retour parmi nous, aussi. » Si tu le dis, Dex... Ah mais c’est que ça marche en plus ! Bon, j’m’enfonce à moitié dans le sol, mais au moins j’arrive à me remettre debout.

« Huh. Yoru est pas là ? »

« Il est parti essayer de se rendre utile pendant que vous comatiez. »

« Utile ? A quoi ? »

« A affronter ce qui se trouve derrière vous. Et imaginez-vous plutôt léviter plutôt que d’essayer de tourner, vous êtes ridicule, là. »

Huh, je peux faire ça ? Ah oui, je peux. Hm. Intéressant. Ah, un truc derrière moi disait-il…



Alors je sais que j’ai un répertoire d’insultes pas mal fourni. Mais là je trouve pas les mots. A part garde-manger végétarien ambulant, mais ça suffira pas pour communiquer la puissance de la bizarreté de ce que je vois. Et un Sombrenard qui doit avoir les crocs pour essayer de lui arracher un pois ou deux des chevilles.

« … Et ça sort d’où ? »

« Des buissons. »

« Mais encore ? »

« Pas la moindre idée. »

Je regardai, tendue, Yoru esquiver un coup de l’énorme rateau avant que le monstre vert ne se prenne une baballe d’eau du compatriote qui… S’est fait changer en plante verte lui aussi ? Ok, la même pour mes standards de sanité assez cool, on commence à atteindre les limites ! C’est quoi le twist, Arceus se faisait chier et il a décidé de s’amuser sur les pauvres mortels que nous sommes ?!

Bref, concentration ma fille. J’suis immatérielle certes, mais ça veut pas dire qu’il serait incapable de me toucher, et il a l’air d’avoir assez envie de nous tailler en julienne. Bon bon bon… Est-ce que j’ai toujours accès à ma Maîtrise ?

Je profitai des projections de l’attaque d’Eden pour en rediriger une partie vers moi tout en sifflant Yoru. Bon, point positif, j’ai de quoi me battre attaquer…

… Idée.

Je modelai rapidement le liquide récolté pour recouvrir mes gants et mes bottes, avant de héler le confrère.

« Hé, Eden ! Si tu sais faire de la glace, tu serais génial de pouvoir me geler ça ! » Tiens maintenant que j’y songe il aurait aussi pu geler directement le méchant monsieur… Meh, le passé.

Je me retournai rapidement vers mes deux Pokémon actifs, vu que sortir Dov’ dans mon état… Nah.

« Dex. En orbite autour de lui, tu balances ce que tu sais dès que t’as une ouverture. »

« Affirmatif. »

« Yoru. Tu le prends par les flancs, et si t’arrives à lui claquer un rayon de temps en temps, fais-toi plaiz. »

« Zo ! »

Laissant mes deux bebêtes partir en avant-garde, je m’attaquai de mon côté à un problème autrement plus complexe :

Le combat en volant, ça marche comment ?


[Retour du coma après un petit passage en rapport avec mon absence de toute forme de vie dans deux semaines !
Ce qui est bien avec l'immatérialité, c'est que vu qu'on peut mettre un énorme doigt à ce truc qu'on appelle gravité, ça ouvre plein d'autres options.]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 472

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Dim 15 Jan 2017 - 16:43


« Maléfice sylvain »


Avec horreur, Miku vit le kodama quitter le corps de la Pystigri pour aller se loger dans celui d’Eden. Si l’échange sembla satisfaire l’humain, la Nalcienne, elle, en fut mortifiée. Il était en effet préférable pour elle qu’un Pokémon soit touché, plutôt que le maître, car elle était convaincue qu’un dresseur en pleine possession de ses moyens serait plus efficace que l’un de ses compagnons... Et l’attitude de Myrallis confirma ses craintes. La pauvre chatte était terrifiée, et elle avait perdu le contrôle sur ses émotions. Néanmoins, Eden ne semblait pas souffrir (plus maintenant, du moins), et il était encore capable de communiquer, ce qui était déjà une bonne chose.

En revanche, ce qui jaillit des fourrés était déjà plus problématique, d’une part parce que c’était grand, et d’autre part parce que c’était agressif. Cela parlait, aussi, ce qui signifiait que cela comprenait le langage humain. Cela pouvait se révéler à double tranchant, mais cela ne les aidait pas à savoir comment parlementer avec, au mieux, ou l’affronter, dans le pire des cas. Prudemment, la Nalcienne rappela son Altaria, mais ce fut son Arcanin qui sortit de sa sphère spontanément, quelques instants après, grondant et montrant les crocs. Il se plaça devant sa maîtresse dans une attitude clairement protectrice, peu enclin à laisser la créature approcher du groupe. Dès son entrée en scène, il utilisait toutes les ressources à sa disposition, notamment l’un de ses Talents, pour dissuader l’adversaire et diminuer ses velléités d’attaque.


« Fais attention, on ne sait pas ce qu’il pourrait faire. »

Hermélios, grondant toujours en sourdine, se tendit et jeta un coup d’œil aux autres compagnons de galère. Eden, transformé en arbre (un arbre qui parle, s’il vous plaît !), arrivait encore à maîtriser son élément et à donner ses ordres au chaton, et Styx, désormais immatérielle, avait dans l’idée de transformer ses gants et ses bottes en renforts gelés. Avant de se jeter dans la mêlée sans réfléchir, le grand canidé resta immobile, préférant attendre une indication de la part de Miku.

« Flaire-le, qu’il ne puisse pas augmenter son esquive. »

Levant le museau, l’Arcanin sentit la fragrance émanant du géant vert, un mélange de plantes et de légumes divers, puis l’identifia et s’assura que la créature ne pourrait pas leur échapper avec des moyens classiques.

« Groz’Yeux ! »

Comprenant que la Marcheuse s’était lancée dans un processus de soutien et d’aide à ses compagnons plus belliqueux, le Pokémon fixa leur ennemi afin de l’intimider et de réduire ses défenses. Eden et son Pokémon se servirent de leurs pouvoirs combinés pour envoyer de l’eau sur le géant végétal, tandis que Styx, de son côté, montait une stratégie d’assauts multiples et simultanés.

« Hâte, et Coud’Main. »

En quelques mouvements rapides, Hermélios boosta sa vitesse, avant de se tourner vers Yoru pour lui prêter sa force. Une vive lueur dorée entoura les deux animaux, renforçant ainsi la puissance des coups directs que pourrait porter le Sombrenard.

« Maintenant, observe, je vous couvre. »

La Prêtresse, Tenbuki en main, s’entoura d’une brise légère, mais qui virerait à l’aquilon protecteur et vengeur en cas de problème. Quelque peu frustré de ne pas prendre part au combat de manière directe, le Pokémon Légendaire utilisa ses aptitudes de Ramasseur pour se mettre en quête d’un indice quelconque. Truffe au sol, il chercha une éventuelle piste qui pourrait leur être utile, qu’elle soit olfactive ou non.

« Essaie de localiser la source de son pouvoir, quelque chose qui pourrait nous aider à sortir de cet espace limité ou une indication sur le fonctionnement de cet endroit. Si tu peux dénicher l’une de ces créatures blanches qui a causé la malédiction de Pardalis et d’Eden, c’est parfait aussi, mais ne fais de mal à personne. La violence ne résoudra rien, j’en suis persuadée, et si nous en sommes là, c’est à cause de ça. »

L’Arcanin, qui avait eu une incertitude sur l’identité de « l’autre arbre » près de Miku, sentit sa poitrine se comprimer douloureusement quand son doute se dissipa. Bon sang, la Delcatty n’aurait pas attaqué sans raison, bien qu’impulsive, mais malgré cela, elle avait quand même été punie et transformée... Avaient-ils fâché quelqu’un, ou quelque chose, par leur simple présence ? Sentant l’angoisse poindre chez Hermélios, Miku le rassura de sa voix si caractéristique, avec le ton qu’elle seule savait employer pour amenuiser toutes leurs inquiétudes.

« Daijôbu.* On les ramènera. Kanarazu.** »

[* Tout va bien.
** À coup sûr.]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 241

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Jeu 26 Jan 2017 - 14:11

Finalement, le coup toucha bien l’étrange créature sortie du fin fond de la forêt. Et par chance, cette soudaine attaque l’avait quelque peu déstabilisée, permettant alors à Styx de revenir « dans le monde réel » sous une autre forme, malheureusement pour elle et à Miku d’invoquer son imposant Arcanin pour empêcher toute fuite de l’ennemi. Car ils n’en avaient pas fini avec ! Il était donc grand temps de mettre un terme à cet étrange cauchemar ! Eden en profita pour faire un rapide bilan ; seule Miku avait gardé son corps d’humaine et à cause de son petit numéro sentimental, le Mizuhanien s’était retrouvé maudit, à la place de Myrallis. Malgré cela, il parvenait encore à utiliser sa maîtrise de l’eau. Et ce parce qu’il était devenu une sorte d’arbre, il pouvait puiser dans le sol pour récupérer cet élément, et par conséquence, il n’était pas nécessaire de faire appelle à Waninoko.

Après son intervention, Styx l’interpella et lui demanda alors si le blond pouvait geler « des gangues d'eau ». Le garçon haussa un sourcil mais ne broncha pas, se disant que la jeune femme immatérielle avait sûrement une idée derrière la tête et que par conséquence, toutes les idées possibles étaient les bienvenues, notamment dans un tel merdier pas possible ! Ainsi, le blond se concentra énormément pour permettre de geler les extensions de l'être immatériel mais prévint alors Styx que cela ne pourrait durer éternellement étant donné qu’Eden n’était pas dans son meilleur état. Une fois ça fait, le Spectre disparut avec ses Pokémon.

Dans sa position, Eden ne pouvait pas voir le combat qui se déroulait derrière lui, aussi il priait pour que ses camarades s’en sortent sans son aide directe. Mai ce qu’il pouvait continuer de faire, c’était de créer des sphères d’eau que Myrallis pouvait prendre le contrôle pour les renvoyer sur la créature mi-homme mi-citrouille afin de le déstabiliser. Pendant la préparation, Yaldabaoth s’occupait de le mettre en position pour recevoir l’attaque. Evidemment, ceci marcha deux à trois fois mais pas les suivantes. Non seulement parce qu’Eden s’épuiser à tenter de puiser l’eau du sol car faut avouer, il n’était pas un maître des plantes mais aussi parce que la créature des forêts en avait plus que marre de se faire arroser gratuitement. Sachant que ce n’était pas méchant comme attaque, ça n’en était pas moins chiant.

Ainsi, la bête à tête de citrouille hurla un grand coup et donna un violent coup de râteau en direction du Libégon qui esquiva le puissant coup. Cependant, il reçut une belle égratignure au niveau de son abdomen. Toujours de dos, Eden avait créé une petite sphère d’eau que Myrallis contrôlait pour la lancer devant eux et ainsi se « téléporter » de l’autre côté mais malheureusement pour eux, la sphère ne disparut pas et continua son avancée pour faire « splouch » contre des buissons… Myrallis comme Eden écarquillèrent les yeux et comprirent alors que la zone étrange dans laquelle ils se trouvaient et qui freinait leur avancée, se dissipait doucement.

Myrallis s’agita sur l’épaule de son dresseur, lui montrant alors la forêt et l’incitant à fuir. Oui enfin là, il ne pouvait pas vraiment bouger car les racines entravaient ses mouvements. Sérieusement, avait-elle déjà vu un arbre marcher ?! songea le blond, soupirant de cette constatation. De ses petites pattes, elle lui expliqua que Yaldabaoth pouvait le transporter mais cela voudrait donc dire fuir le combat et laisser les autres se battre ? Bon Eden n’était pas un super combattant mais il n’avait pas pour morale de fuir et laisser les autres dans la mouise.  

« Tu as vu comme moi que la zone se dissipait à certains endroits. Myrallis, vas chercher l’auteur de ce cauchemar ! Utilise tes pouvoirs psychiques pour le débusquer. Mais interdiction de l’attaquer, inutile d’aggraver encore plus notre cas ! »

Hésitante, il fallut qu’Eden hausse le ton pour que la chatte grise quitte son perchoir et décide de chercher le ou les fauteurs de trouble. Elle se retourna une dernière fois, voyant le regard sévère de son maître mais ce qui la terrorisa le plus, fut la créature monstrueuse qui se trouva juste derrière l’arbre Eden. Le râteau en l’air, il s’apprêta à frapper. Myrallis décida de désobéir aux ordres de son dresseur pour l’aider mais rapidement, un voile de sable apparut autour du garçon. Sauvé par l’intervention de son Libégon, Eden le remercia mais à travers la tempête de sable, il vit sa chatte qui était encore là.

« Myrallis, bordel, fais-le ! »

L’ordre se noya dans le bruit du vent que générait Yaldabaoth et sa tornade. Progressivement, le Mizuhanien disparut dans la Tempête de Sable. De l’autre côté du voile sableux, la chatte grise trembla, trop hésitante. Devait-elle aider son dresseur en difficulté ou bien obéir à son ordre ? Bon, Yalda était avec lui, ça devrait le faire, non ? Myrallis inspira un grand coup et profita de l’inattention de l’homme à tête de citrouille pour trouver des zones où l’espace clos n’était plus actives. C’était bien la première fois qu’elle entendait prononcer ce genre de mots, surtout à son attention. N’était-elle pas à son écoute, n’était-elle pas là pour l’aider ? Où avait-elle merdé pour qu’il se mette en rogne à ce point ? Bon, ce n’était clairement pas le moment de trouver le pourquoi du commun, son dresseur lui avait donné un ordre, trouver les fauteurs de trouble ! Ainsi, la Psystigri fit briller ses yeux et se mit à chercher grâce à ses pouvoirs psychiques, une éventuelle réponse à tout ce cauchemar.

[ Hrp : Comme vu avec Mizuki, la zone dans laquelle nous nous trouvons et qui entravait notre progression commence à se dissiper ^^. Eden a donc envoyé Myrallis en éclaireur pour tenter de débusquer notre « ennemi ». ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 212

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Dim 5 Fév 2017 - 5:35

Doucement.

Doucement.

Un peu plus vite maintenant ? Petit virage… Ok, ralentir un peu pendant la courbe… C’est bon, ça marche.

Bon, je crois que j’ai les bases du vol par la pensée sous le coude. Ca a l’air de bien se passer du côté des autres…

… Cette fille est… Conne serait un putain d’euphémisme à ce niveau… Je m’approchai lentement d’elle pendant qu’elle mettait en place sa ligne de défense, essayant de garder mon calme.

« Ecoute, la miss, j’ai bien compris que t’étais pas trop axée baston. Un peu con de ta part vu le monde dans lequel on vit, mais bon, c’est juste un avis et je peux respecter ce choix. Et c’est très gentil de ta part d’essayer de filer un coup de main à ceux qui mettent la main à la pâte. Mais dans ce genre de situation, quand t’es face à une grosse plante qui veut te transformer en compost et que t’as un lance-flammes sur pattes sous la main, y’a une seule chose que devraient te gueuler tes instincts de survie, c’est de foutre le feu à cette putain de saloperie ! » Bon, c’est raté pour le calme, mais fallait que ça sorte.

Un crissement venant de mes membres me fit baisser les yeux vers eux. Ah, Eden a pu appliquer ma commande, ça c’est bien ! Laissant la Nalcienne réagir à mon petit sermon, je m’élevai vers le combat en cours. Le compatriote continue de jouer la tourelle à eau, son dragon se fait malmener… Huh, tiens, la bubulle elle peut aller aussi loin ? Ca veut dire que le verrou spatial se dissipe ? Intéressant…

J’approchai le géant vert par derrière alors que Yoru parvint à lui caler un Vibrobscur sur le flanc, et lui envoyai un direct entre les omoplates. Sans support stable, ça va pas lui faire trop de dégâts, mais au moins ça attirera son atten— COUP DE RATEAU EN APPROCHE !

Trop lente, je ne pus me mettre en garde à temps, et ne pus que contempler sa frappe atteindre mon bras… Et passer à travers comme si je n’étais pas là.

Huh. J’aurais été sûre qu’il pourrait me toucher pourtant. Et lui aussi vu son air passablement interdit. Pas que je m’en plaigne. Dans ce cas… Comment il faisait déjà ? Ah oui. ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ORA ! Putain qu’est-ce que c’est thérapeutique cette merde !

Crack

Comment ça crack ?

« Dex, maintenant ! »

J’interrompis mon assaut et me projetai en arrière sous le couvert des sphères enflammées générées par le Zarbi, et profitai de râle de douleur de la créature pour observer mes extensions glacées. Aïe, craquelées de partout, faut croire que la qualité est pas toujours au rendez-vous. En ai plus pour longtemps à ce rythme. Faudrait un coup décisif…

Idée.

Laissant les bestioles reprendre le front, je m’élevai dans les airs et pus constater qu’effectivement notre prison semblait ne plus être en place, vu que contrairement à Eden tout à l’heure je parvins à dépasser la cime des arbres. Continuant mon ascension jusqu’à avoir du mal à distinguer le combat qui avait lieu, je me stabilisai le mieux possible avant de lentement me mettre retourner face vers le sol, droite comme un I, bras tendus devant moi, avant de prendre une grande inspiration et de m’imaginer descendre le plus vite possible vers le sol.

Ooooh oui, la vitesse qui grimpe inlassablement chaque seconde, ça va faire maaaaaaaal !

Je constatai brièvement que les Pokémon, probablement prévenus par le bruit de la glace fendant l’air, s’écartèrent de l’ennemi au dernier moment alors que je lui entrai dedans à vélocité terminale, mes armements se fracturant sous la violence du choc alors que je continuai ma course à travers son corps, pour finalement se retrouver fauché par ceux de mes jambes et violemment tiré à terre.


[Puissance Cachée : Feu. Gotta love it.
La bestiole est prête pour le kill, sonnée à terre suite à une petite collision.]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 472

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Jeu 9 Fév 2017 - 3:52


« Kuroi na hito »


Près de Miku, les autres membres du groupe se battaient avec les moyens dont ils disposaient, avec un succès relatif. Eden changé en arbre dirigeait ses Pokémon au mieux, en utilisant sa maîtrise élémentale, tandis que Styx, avec ses Pokémon, s’était carrément mise à attaquer la plante géante. La Prêtresse, elle, était dans son domaine de prédilection, à savoir le soutien et la défense, mais cela n’était visiblement pas du goût de tout le monde, puisque la jeune femme fantomatique vint faire la morale à son aînée en lui hurlant dessus pour qu’elle foute le feu à leur ennemi. D’un geste du poignet, Miku atténua le volume sonore de la Mizuhanienne, ne supportant pas les cris, et encore moins quand ça lui était destiné. Près d’elle, Hermélios ne cessait de jeter des coups d’œil au duo, son regard s’arrêtant parfois sur l’arc accroché au dos de sa maîtresse. Bien sûr qu’il voulait qu’elle se batte, et bien évidemment, il voulait qu’elle tire, ou qu’elle lui donne l’ordre de cramer leur ennemi. Mais il savait très bien que la Marcheuse avait la violence en horreur, et qu’elle ne passerait à l’attaque qu’en cas d’extrême urgence. Elle ne devait malheureusement pas estimer que leur situation était suffisamment critique...

Miku se raidit soudain, comme si elle se censurait ou s’empêchait de faire quelque chose. L’Arcanin n’avait jamais eu l’occasion d’assister à « ça », mais ce que lui en avaient dit les plus anciens de ses compagnons ne lui donnait pas spécialement envie de faire connaissance avec « elle ». Pourtant, son instinct lui cria qu’il allait bien devoir envoyer ses réticences valser... L’air changea autour de la Prêtresse, subrepticement d’abord, puis suffisamment pour que le phénomène soit appréhendable par ceux qui se tenaient assez près d’elle. Contre toute attente, au lieu de répliquer aux remarques acerbes de Styx, Miku ne lui adressa qu’un simple mot, soufflé sur un ton d’excuse.


« Gomen... »

Dans la seconde qui suivit, la Nalcienne fut entourée d’un violent vent tourbillonnant qui la dissimula l’espace d’un instant.

« Ta gueule. »

L’individu qui tourna la tête vers Styx n’avait en commun avec la douce Miku que sa silhouette longiligne, ses yeux d’un bleu profond et ses cheveux démesurément longs. Pour le reste, tout, dans son attitude et dans sa physionomie, tranchait affreusement avec la Prêtresse du Temple : dotée d’une tignasse d’un noir de jais, elle dégageait quelque chose de sauvage et de vindicatif qui n’augurait rien de bon.

« Au cas où t’aurais pas compris : ferme-la. Si seulement les fantômes étaient muets, ça nous aurait fait des vacances. Et t’as vraiment du bol d’être spectrale, parce que t’aurais déjà mangé une gifle loin d’être immatérielle, ma grande, crois-moi. »

Même en étant préparé à rencontrer Shoota, l’Arcanin resta coi, tellement surpris qu’il en garda les yeux écarquillés une bonne dizaine de secondes avant de reprendre une contenance. Nom d’un Tauros, niveau contraste, c’était rude, et ça calmait direct.

« Sérieux, elle est trop sympa, ça m’énerve. Tellement sympa qu’elle a pas voulu te répondre pour pas faire de mal à ton petit cœur, chérie. Mais je suis vachement moins cool qu’elle, donc la prochaine fois que tu lui parles comme ça, je te jure que tu vas regretter le temps où tu te prenais pour un Fantominus, si tu repasses un jour du côté des vivants, bien sûr. C’est pas parce qu’elle a son propre style et qu’elle préfère guérir et aider les gens qu’il faut en profiter. Et ça tiendrait qu’à moi, j’aurais embarqué Pardalis et son pote l’arbre (pote à Miku, pas à Pardalis, hein) et je t’aurais laissée dans la merde. T’aurais pas kické ce machin, on en serait pas là. »

Évitant un coup de râteau bien placé d’un bond souple et félin, Shoota avisa l’Arcanin, qui s’était remis à la recherche d’indices pour ne pas voir ça.

« Hé, toi, le clébard ! Hermélios, c’est ça ? J’trouve que ça manque de feu, par ici, t’as moyen d’arranger ça ? »

N’osant pas s’avouer qu’il était soulagé d’en avoir reçu l’ordre, le Pokémon Légendaire cracha une gerbe de flammes sur l’homme-légume, en y mettant tout son cœur. Balançant son bras d’un geste nonchalant, Shoota couvrit les membres du groupe d’une bulle de protection d’air sommaire, histoire de ne pas fâcher Miku à son retour (y compris Styx, malgré les sentiments loin d’être positifs que lui inspirait la gamine).

« Dégagez de là, chaud devant ! »

Un peu en retrait, l’alter ego de la Nalcienne, genou posé à terre, banda son arc après y avoir encoché quatre flèches. Plus puissante que son hôte sur le plan physique, elle ne rigolait pas avec le maniement des armes de tir, et ce fut une salve d’une précision et d’une force surprenantes qu’elle largua sur la plante décidément pas très jojo à ses yeux.

[Entre la situation pas top et le comportement de Styx, j’ai pas vraiment eu d’autre choix que de la faire apparaître ^^’ J’ignore pour le moment combien de temps elle restera. Shoota est « seulement » Défenseur, et elle se fait obéir des Pokémon de Miku de manière normale. En revanche, c’est une meilleure Tireuse que Miku, plutôt axée sur les tirs puissants et faits pour blesser, contrairement à Miku, qui tire de manière précise pour immobiliser ou neutraliser en faisant le moins mal possible.
Elle n’a donc pas de pouvoirs supplémentaires (elle est même inférieure au niveau élémental), mais elle a le mérite de rentrer dans le tas xD]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 241

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 22 Fév 2017 - 21:24

“Hahaha, regarde comment le p’tit chien essaye de le bouffer, là ! C’est trop mignon !”

“Oui… Ouch, le truc en bâton commence à utiliser du feu... Oh, le fantôme vient de lui plonger dessus…”

“Baaaah, j’suis sûr qu’il n’a que des égratignures. Par contre, perds pas la mini des yeux… Si j’ai bien entendu “psychique”, je préfère qu’on surveille, elle risquerait de nous déceler vite si on se méfie pas… Attends...”


L’homme légume se mit à hurler, mais d’un hurlement étrange, un crissement aigu d’une bûche humide en train de prendre feu, lorsque l’Arcanin avait lancé son attaque brûlante sur lui. L’ennemi se ratatina par terre, produisant toujours ses grondements étranges. Les quatre flèches de Shoota plantèrent ses membres au sol, et le Zorua en profita pour mordre tout ce qui était à sa portée.

“...”

“...”

“... C’est… c’est mauvais… Ils l’ont fait brûler…”


“Ooh… Tu crois que Célébi va nous en vouloir ?”

“J’ai plutôt peur de ce que LUI va nous faire si on reste dans le coin. Il va être furieux. Pire que ça.”

“Ah… On s’en va, alors ?”

“Oui, on se casse, et en vitesse !”


L’anomalie spatiale se dissipa finalement complètement, libérant les humains et leurs Pokémon. Mais avant qu’ils ne puissent se montrer soulagés, les arbres, buissons et herbes frissonnèrent, comme si l’esprit de la forêt venait de se prendre un coup de poignard en plein coeur. L’homme-légume, à bout de souffle, se releva malgré les flammes sur son dos, tandis que des lianes et des branches venaient vers lui comme portées par le vent pour lui former un nouveau corps. La créature monstrueuse rugit de colère, et alors que son cri s’évanouissait, les Kodama réapparurent sur tous les végétaux, fixant le groupe. C’en était trop pour le Libégon, le Zarbi et l’Arcanin : leur instinct leur hurlait de fuir, et ils comptaient bien le faire comprendre à leurs dresseurs et camarades. Face à un ennemi qui semblait pouvoir se régénérer à volonté, et face à des adversaires capables de métamorphoser ceux qui les touchaient en fantôme ou en plante, la solution n’était probablement pas le combat direct.

La Psystigri d’Eden, qu’il avait envoyée en éclaireur, avait pris un peu d’avance sur eux, malgré sa peur. Elle n’avait pas trouvé la cause de tout ça, mais elle savait que, peu importe ce dont il s’agissait, ça n’était pas loin… Et il fallait la trouver ! Elle ne pouvait pas laisser son cher dresseur dans cet état étrange !

Consignes:
[Vous avez bien tapé, mais vous n’avez pas beaucoup cherché ! Et, au point où nous en sommes, c’est vraiment ce qu’il va falloir faire pour sortir de cette situation dramatique. Voilà donc ce que je vous demande pour vos prochains posts : déjà, prendre vos cliques et vos clacs et réussir à fuir (en décrivant vos stratégies, puisque trois d’entre vous sont plutôt diminués… D’ailleurs, ainsi transformée, Delcatty ne peut pas être rappelée) (Bon eh pour autant, les deux arbres, vous pouvez vous arranger pour bouger / être portés).

Ensuite, et c’est la partie la plus importante, il va falloir que vous trouviez de qui ou quoi vous êtes la cible, et donc que vous mettiez, quelque part dans votre RP : “nous sommes la cible de tel truc”. Soit en dialogue entre vous, soit en pensée de votre personnage… En tout cas, il ne faut pas que ça soit quelque chose que vous, narrateur, pensez, mais bien que ça vienne de votre bonhomme (pas vos Pokémon dans la mesure du possible). Bien sûr, votre supposition ne doit pas sortir du chapeau, il me faut des éléments RP (de votre choix, vous pouvez trouver une empreinte, un objet, un signe détecté par vos capacités de Ramasseur ou votre sens de l’observation) pour m’expliquer pourquoi vous pensez que c’est tel ou tel truc.

Plus exactement, j’ai besoin qu’à vous trois, vous arriviez à réunir suffisamment d’informations : le nombre d’ennemis, leur classe / élément / espèce… À raison d’une information (environ, hein !) par personne (juste, laissez-en aux autres x)). Par exemple, Eden peut mettre dans son RP “je pense qu’on est attaqué par un groupe de 5 personnes”, Styx précise “ils sont de Tenkei, sans doute Alyphir”, et Miku conclut “ce sont des Alchimistes”. Si vous pensez qu’il s’agit de pouvoirs que vos personnages ne sont pas censés connaître, vous pouvez tenter de trouver des indices/tournures de phrase, et préciser en HRP ou par MP Wink Par exemple, si Eden pense qu’il s’agit d’un trio de Spododo, mais qu’il n’a jamais vu de Spododo de sa vie, il peut dire “je pense qu’il s’agit de Pokémon Plante, mais avec des pouvoirs que je n'ai jamais vus” et m’envoyer un MP disant “à mon avis, ce sont des Spododo”.

Je précise quand même que les ennemis sont fixés, donc ne supposez pas non plus n’importe quoi en pensant que “si on donne une description assez précise, ça sera bon”, faut que vous tombiez juste !

Enfin, parce que supposer ça ne suffit pas, j’insiste sur le fait que les adversaires sont en train de se faire la malle, donc faites de votre mieux pour les rattraper (tout en étant poursuivis par un Léguman fou encore plus agressif qu’avant). Je vous laisse gérer seuls les actions des Kodama : vous avez carte blanche Wink (en échange ne venez pas me demander ce que vous pouvez faire avec / si ce que vous proposez marche Very Happy)]

Le bruit et le mouvement surnaturel des végétaux chassèrent des environs les derniers Pokémon qui étaient restés, curieux ou tétanisés par l'effroi, pour assister au combat. Beaucoup d'insectes s'envolèrent en nuée : des Lumivole et Muciole, un Yanma tout paniqué qui ne volait plus droit, et un Prismillon aux ailes vert sombre.

[ Il n'y avait aucun nouveau Pokémon au Temple de la Forêt. ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Mer 1 Mar 2017 - 17:58

Tandis que la petite chatte grise s’était doucement échappée de l’influence de Légume-man, Eden continua de subir les assauts de cet ennemi mystérieux. Heureusement, son Libégon était là pour le protéger car étant devenu un arbre un peu trop feuillu à son goût, le Mizuhanien ne pouvait pas se mouvoir aussi bien qu’avant. Il pouvait cependant se servir de sa maîtrise élémentale mais il n’était pas au maximum de ses capacités. Et dans de meilleures conditions. Tout ce que le garçon pouvait faire dans l’immédiat, c’était s’assurer que son dragon tienne le coup mais aussi ses camarades. D’ailleurs, il put entendre la voix de Styx s’élever et visiblement, cette dernière s’était ouvertement énervée contre Miku parce qu’elle avait les moyens de faire plier l’homme à tête de citrouille.

De dos, le garçon ne pouvait pas bouger et voir ce qu’il se passait mais l’air s’était radicalement changé. La brise si agréable jusqu’à présent devint angoissante et glaçante. Est-ce que quelque chose était arrivée à Miku ?! Un puissant coup de vent balaya toute la zone même la tempête de sable. À couvert, Eden sentit une étrange menace lui glacer le sang : c’était de nouveau l’homme à tête de citrouille avec sa faux ?! Le Libégon cessa de voler et se posa aux côtés de son dresseur face aux deux autres humains. Décidément, être un arbre, c’était chiant ! Essayant de luter contre les racines qui entravaient légèrement ses membres, le blond tourna sa tête sur le côté, par-dessus son épaule pour apercevoir une ombre plus sombre. Un nouvel ennemi ? Pourtant, sa silhouette ressemblait beaucoup à la Prêtresse…

Visiblement, ce nouvel inconnu en avait après Styx et sa remarque déplacée. Etait-ce une personnalité scellée de Miku ? Etait-ce bon signe que cette « Miku » intervienne à un tel moment ? En tout cas, malgré son vocabulaire sévère et trop cassant, elle semblait être apte à combattre l’homme à tête de citrouille. D’ailleurs, cette Miku demanda au Chien de feu de brûler leur ennemi, ce que l’autre Miku n’avait osé demander. Protégé d’un bouclier de vent, Eden ainsi que son Pokémon, tout comme Styx et les siens ne furent pas touchés par les flammes des enfers crachées par l’Arcanin.

Pouvant voir la scène, Eden constata avec effroi que le feu avait son efficacité contre l’homme à la faux et qu’à cause de ça, il se mit à pousser des hurlements terrifiants. Avaient-ils été obligés d’en arriver là ? De voir cette… créature souffrir… lui faisait étrangement mal au cœur. Sûrement parce qu’il brûlait et se consumait doucement… Malgré cela, l’espace clos dans lequel ils se trouvaient jusqu’à présent se dissipa entièrement, permettant alors aux humains comme Pokémon de pouvoir quitter la forêt. Tandis que le groupe se remettait de cet affrontement, des murmures s’élevèrent dans la forêt. Alerté, Yaldabaoth tourna sur lui-même pour percevoir d’où pouvait provenir ces sons jusqu’à ce que son regard se pose sur ce qu’il restait de l’homme citrouille. Des lianes mais aussi des racines et toutes sortes d’éléments de la forêt ondulèrent sur le sol pour relever l’ennemi et ainsi le régénérer en lui fournissant un nouveau corps. Il hurla à nouveau, rappelant ses congénères les Kodamas…

« Oh… Ça sent vraiment pas bon là ! »

S’il avait pu, Eden se serait mis à courir comme un abruti, fuyant ce malheur qui s’abattait sur eux. Mais étant donné qu’il n’avait pas la capacité de se déplacer aussi rapidement qu’avant, il devait trouver un autre moyen de fuir. Et c’était là qu’intervenait son Libégon ! D’ailleurs, le dragon des sables fut du même avis que son jeune dresseur : la fuite restait la meilleure des solutions.

« Yalda ! »

Le Libégon déploya ses ailes et de ses pattes avant, prit le garçon sous les bras. Il fit rapidement demi-tour pour quitter la zone en veillant à créer un écran de sable, espérant ainsi brouiller la vision de la créature maléfique et permettre à Miku et Styx de prendre la fuite. Il était désolé pour les autres mais dans l’immédiat, Yaldabaoth préférait sauver Eden, quittes à revenir plus tard pour s’assurer qu’ils étaient en sécurité. Le dragon des sables slaloma entre troncs et branches de la forêt ; il fallait absolument s’écarter de cette créature maudite et visiblement invincible. Pendant la fuite, Eden revit la bête hurler et se régénérer, comme si le feu ne lui avait absolument rien fait. Mais soudain, quelque chose l’obligea à stopper son dragon :

« Yalda, arrête toi ! » obéissant, le Libégon déposa le jeune homme-arbre contre un de ses congénères et le regarda sans trop comprendre. « Je pense qu’il est inutile de voler à l’aveuglette. Je veux dire… Tu as bien vu comme moi que la forêt avait fait en sorte que l’homme à tête de citrouille revienne à la vie… Vie si on peut appeler ça ainsi…  Et les Kodamas… »

En parlant d’eux, Eden vit qu’un de ces petits êtres blancs se trouvait à sa gauche et fit claquer sa tête comme ils avaient si bien l’habitude de faire. Mais depuis le temps, le blond s’était habitué à ce bruit.

« Ils sont réapparus tout de suite après. Je pense qu’ils doivent émettre une espèce d’onde qui pourrait être perçue par notre ennemi à tête de citrouille et ainsi, communiquer pour lui fournir suffisamment d’informations sur notre emplacement. »

Genre, quand ils tournaient leur tête pour la laisser revenir à un emplacement normal en émettant ce claquement si sinistre… Et vu que les plantes avaient fait le boulot de régénération, il était fort possible que mister citrouille puisse se déplacer à son aise dans cet élément. Donc quoiqu’ils fassent, ils seraient constamment poursuivis… Et Myrallis ?


Avant que l’homme à tête de citrouille ne se fasse carboniser, la petite Psystigri s’était mise en quête de l’énergumène responsable de ce cauchemar. Elle était terrorisée à l’idée de faire ça toute seule mais elle le faisait pour son dresseur. Il ne pouvait pas rester dans cet état déplorable ! Aussi, elle usa de ses pouvoirs psychiques pour percevoir des murmures, voire des pensées… Son champ d’action était limité mais elle ne désespérait pas de trouver une quelconque réponse à tout ça ! Pour éviter de se faire repérer, elle se faufila dans les arbustes et buissons, quittes à se faire griffer par les branchages. Et tendit qu’elle sentait comme quelque chose de perceptible, elle entendit un hurlement.

Rapidement, la chatte grise se tétanisa et cessa toute connexion avec le monde qui l’entourait. Les yeux écarquillés, la peur l’envahit à nouveau. Ce n’était clairement pas le cri d’un humain donc son jeune dresseur ou même Styx ou Miku n’avaient rien. Mais cela pouvait-être le cri d’un Pokémon… Pourvu que Yaldabaoth n’ait rien ! Malgré cette hantise, elle devait reprendre la recherche psychique ! Au détour d’un buisson, Myrallis perçut quelque chose. Des paroles… Le ton laissait penser qu’ils étaient deux mais elle n’arrivait pas à trouver ces fameuses « personnes ». Et pour cause, ces dernières se mirent à prendre la poudre d’escampette. La chatte se mit à courir sur ses petites pattes, essayant de suivre ces voix mais soudain, elle ressentit comme une puissante onde la repoussant mentalement. Si puissante que la Psystigri fit plusieurs roulades en arrière avant de se cogner contre les racines d’un arbre.

Secouée, elle se releva avec difficulté mais lorsqu’elle rouvrit les yeux, deux Kodamas se trouvaient à côté d’elle. Les orifices qui leurs servaient de yeux fixèrent la petite chatonne qui se mit à grimacer de peur. Coincée, elle ne put que couiner mais cela ne semblait guère faire son effet. Recroquevillée sur elle-même, elle tenta de se servir de ses pouvoirs psychiques pour les repousser. Et soudain, elle se mit à briller. La forme lumineuse grandit pour adopter une physionomie plus féline avec de grandes oreilles pliées. Lorsque Myrallis rouvrit les yeux, ses oreilles se déplièrent et une onde psychique écarta les deux Kodamas. Une fois l’oppression finie, la chatte constata qu’elle avait changé… Mais aussi ses pouvoirs. Cependant, les petits êtres bancs qu’elle avait éjectés revinrent à la charge, si bien que la chatte hurla à son tour.


De l’autre côté ;

« C’est Myrallis ! » s’écria Eden. « Il faut qu’on la retrouve, elle a sûrement trouvé des indices ! »

Yalda hocha la tête en avant et prit à nouveau son dresseur sous les bras pour le conduire jusqu’à la Psystigri. Pour le moment, Eden ne savait pas trop où étaient les autres, il espérait que comme lui, ils se soient cachés de la citrouille réanimée. Alors que Yaldabaoth volait toujours en évitant les troncs, une liane s’enroula autour de son coup et le stoppa net dans son élan. Eden fut propulsé à quelques mètres. Leur ennemi les avait pris par surprise. Piégé, le Libégon peina à se détacher de la liane. Une seconde glissa sur le sol pour exercer une étreinte sur ses ailes et l’empêcher de voler. De son côté, Eden se redressa difficilement et constata avec effroi que sa bête était dans une situation dangereuse.

« Yalda, non !! »

C’est alors qu’une boule de poils blanche sortit d’un buisson et s’entoura d’un voile violet. Plusieurs pierres lévitèrent à côté d’elle avant d’être lancées sur légume-man qui reçut l’attaque de plein fouet, permettant à Yalda de se libérer. Le dragon s’empressa de rejoindre Eden et remarqua alors, tout comme son dresseur que Myrallis… bah ce n’était plus la même. Cependant, le blond reconnut de suite sa Pokémon puisqu’elle s’était jetée dans ses bras.

* Oh Eden, tu m’as tellement manqué !! *

« Myrallis… C’est toi… ? »

* Oui ! Vite, il faut retrouver les méchants de l’histoire ! Mais ils ont l’air très puissants, ils ont réussi à repousser mes pouvoirs psychiques…*

Yaldabaoth fit signe aux deux qu’il serait peut-être plus judicieux d’en parler dans de meilleurs conditions. Eden approuva et se laissa reprendre par son dragon, Myrallis sur son épaule feuillue. Pendant l’envolée, la chatte lui communiqua via télépathie ce qu’elle avait pu apprendre et Eden essaya de mettre tout ça en ordre :

« Tu parles d’ondes psychiques… Se pourrait-il que nos ennemis possèdent des pouvoirs mentaux similaires à des Pokémon psychiques ? Si c’est le cas, ce serait facile alors pour eux de manipuler nos esprits pour qu’on perçoive tout ça… »

Bon, maintenant qu’Eden supposait cela, il fallait mettre ça en commun avec Miku et Styx, mais encore fallait-il pouvoir les retrouver. Qui sait, ils étaient sûrement partis de la forêt, la peur au ventre… Quoique, vu l’état « physique » de la Mizuhanienne et Pardalis qui était dans le même état qu’Eden, ils étaient sûrement encore dans le coin.


[ Hrp : Alors, Eden ne connait pas cette classe que sont les Maîtres de l’Esprit, donc il suppose que nos petits emmerdeurs sont capables de manipuler notre esprit pour qu’on (Styx, Miku, Eden & co) perçoive tout ça (peur, douleur…). Styx et Miku, on peut se rejoindre et en discuter (mettre nos idées au clair) car bon, on a tous un peu fuit pour notre survie x) Voilà, j’espère que ça ira ^^ ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 212

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Sam 11 Mar 2017 - 17:23

Au bout de quelques secondes, je laissai le peu de contrôle que j’avais sur mes bottes de glace se dissiper et pris un peu d’élan avant de ré-émerger du sol. Tiens, la Nalcienne s’est fait une teinture ? Soit. Hé, mais il est pas encore mort le gros légume ?! Bon, au moins il est cramé de partout, et vu comment il couine fort, y doit plus en avoir pour longtemps…

… C’est quoi ce bruit qui vient des arbres ? On dirait des voix…

Je flottai en direction de cette distraction mais m’arrêtai net quand la forêt trembla d’un coup, le choc se répercutant même sur mon corps pourtant intangible. Alors que le ciel semblait luire et de briser tel un kaléidoscope, de la verdure se mit à converger vers la sale bête et… La régénérer. Youpi. Et en plus les sales bestiaux blancs sont de retour.

Je me tournai vers Dex, qui était redescendu vers moi.

« On est bien d’accord que c’est affreusement indécent un adversaire aussi imba ? »

« Je vous connais suffisamment pour savoir que vous diriez le contraire à sa place. » Un jappement de Yoru, qui venait de nous rejoindre, fit lieu de confirmation de sa part. Espèce de traitre.

« C’est pas faux. » Je regardai Eden se faire aéroporter par son Libégon et emmener à couvert entre les troncs, alors que la créature des bois hurlait aux quatre vents, de rage à son ton.

« Vous êtes bien calme tout d’un coup. »

« Bah, j’me dis qu’on devrait foutre le camp, mais là j’ai juste une méchante baisse de moral en voyant ça, tu vois. Au fait, les voix que j’ai cru entendre à l’instant, c’était juste moi ou… ? »

« Il y a effectivement quelques esprits similaires qui sont en train de s’éloigner d’ici. »

… OH LE CON.

« Putain mais tu pouvais pas le dire plus tôt ?! EN CHASSE ! »

Laissant l’œil blasé ouvrir la marche, le Sombrenard sur ses traces, j’essayai de mettre un peu d’ordre dans mes pensées. Vu qu’apparemment la force brute ne servira hélas à rien, va falloir faire carburer ce cerveau dont on m’a déjà dit qu’il était pas trop mal foutu.

On est face à quelqu’un, ou quelque chose, qui peut manipuler les plantes, ça c’est un fait. Probablement un local avec une Maîtrise ultra-spécialisée et bien travaillée, ou un Pokémon Plante sous anabolisants. Un ou plusieurs d’ailleurs, parce qu’une telle puissance dans les mains d’un seul individu, j’ai même pas envie d’imaginer ce qu’il (ou elle) pourrait faire avec.

Cette histoire de boucle spatiale me paraît louche, par contre… Palkia reste dans le domaine du possible, surtout vu l’effet de lumière qu’on vient d’avoir, mais ça reste quand même vachement gros… Mais à part lui, je vois pas comment expliquer qu’on soit téléportés de l’autre co—

Une minute.

Téléportés ?

« Dex ? »

« Hm ? »

« Question théorique. Les Poké Psy, ça peut imposer une zone à partir de laquelle toute personne est forcément téléportée ? »

« … Il m’est difficile d’imaginer une seule entité pouvant faire cela… Mais un effort concerté et maintenu, avec un réseau de veilleurs, pourrait avoir un effet similaire… »

Je grommelai un remerciement alors qu’une hypothèse commençait à se solidifier dans mon esprit. J’étais trop restée focalisée sur la partie « plantes ». Mais on peut faire beaucoup de choses avec des pouvoir psy… Téléporter des gens et manipuler des objets, entre autres.

Bon, par contre en Plante/Psy, je connais que Nœunœuf et son évolution. Et je crois pas que ça sache téléporter quelqu’un.

Par contre… Si on oublie l’aspect Plante, y’a bien une ligne évolutive qui me vient en tête, qui a ces compétence et une connexion avec la forêt dans certains bouquins… Ca expliquerait pas nos métamorphoses, mais...

« Yoru ? »

« Zo ? »

« Est-ce que ça sentirait pas le Tarsal, par hasard ? »



[Pour expliciter les conclusions de Styx : on aurait affaire à un réseau de Tarsal/Kirlia. C'est Psy, ça apprend Feuillemagik par leveling, c'est petit et blanc.]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 472

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Dim 26 Mar 2017 - 1:32


« Kuroi na hito »


Devant la flambée du légume fou, Shoota eut un sourire carnassier, comme un prédateur prenant plaisir à faire du mal à sa proie avant de l’achever. Les quatre flèches fusèrent dans l’air, avant de se planter dans les membres de l’humanoïde qui s’était mis à hurler en produisant un son atroce.

L’archère perdit son sourire dans la seconde, passant de la satisfaction malsaine à la déconvenue la plus totale.


« Triple merde, ça pue... Allez, on s’casse ! »

La régénération rapide et inattendue de leur adversaire acheva de convaincre la Nalcienne : hissant Pardalis sur le dos de l’Arcanin en l’installant tant bien que mal, elle jeta un dernier coup d’œil à leur agresseur, qui semblait en pleine forme.

« Faudra me donner la recette, à l’occasion, parce que ça m’intéresse carrément de guérir d’un coup comme ça. Hermélios ! »

Le Pokémon, une fois ses deux passagers sur son dos, donna une impulsion qui donna l’illusion qu’il volait, avant de s’éloigner avec de grandes foulées rapides. Plus loin, Yalda s’enfuyait en portant son Dresseur, alors que Styx lévitait près du groupe. Tout en tenant son arc et en s’appuyant sur Pardalis pour lui éviter une chute, Shoota apostropha ses deux compagnons d’infortune.

« On se rejoint quand on aura mis un maximum de distance entre lui et nous, d’accord ? »

Cherchant des indices autour d’elle, la jeune femme aux cheveux noirs aperçut un kodama sur une branche, puis un autre, et encore un autre. Même s’ils étaient désormais libres de leurs mouvements, elle avait la désagréable impression d’être surveillée, non pas par ces créatures angoissantes, mais par une entité qui était hors de portée pour eux. Ayant accès aux souvenirs de Miku, puisqu’elle les partageait (et heureusement que l’inverse n’était pas toujours vrai...), elle avait pu voir qu’ils étaient initialement bloqués dans un espace clos ressemblant à une boucle temporelle un peu étrange. Mais elle doutait de la capacité des kodama à invoquer une créature comme Légume-boosté-aux-substances-illicites... À vrai dire, pour elle, changer les vivants en plantes ou en fantômes, ça faisait déjà beaucoup, et plus de pouvoir, cela lui paraissait un peu... Abusé ?

« Hé, stop ! »

Le groupe s’était immobilisé assez loin du Râtisseur de l’extrême, et Eden évoqua la possibilité que leurs agresseurs soient des maîtres en matière de manipulation mentale. Autour d’eux, les kodama s’étaient rassemblés et les observaient avec une certaine curiosité, comme s’ils prenaient un malin plaisir à les écouter se torturer les méninges pour en savoir plus. Styx avança alors l’idée d’un groupe de Tarsal à l’origine de leurs malheurs. Avec une moue dubitative, et après avoir échangé un regard avec sa monture, Shoota répliqua :

« Franchement je sais pas. Miku a un Tarsal, et je pense pas que ce soit possible pour un tel Pokémon de créer tout ça... Non, je crois plutôt qu’ils sont liés à la forêt, aux spectres et aux plantes. Tarsal, c’est pas Plante. En plus, on a entendu une voix assez moqueuse dans les Rêves, qui nous a dit d’admirer le spectacle... Donc, non seulement je pense que les êtres blancs qui nous scrutent en ce moment même obéissent à cette voix, mais vu le délire, ça m’étonnerait pas que ce soit une créature assez jeune qui soit à l’origine de tout ça, juste pour jouer. Je sais pas, je le sens comme ça, en tout cas, et je parierais qu’elle est seule, ou qu’ils sont deux ou trois, pas plus. La voix était unique, mais on aurait dit qu’elle était avec quelqu’un, vu le ton qu’elle a pris. »

Avisant la position inconfortable dans laquelle ils se trouvaient, Shoota rangea son arc dans son dos, préférant éviter de vexer les kodama décidément très susceptibles. Bon, en même temps, se prendre un coup dans la tronche ne devait pas faire du bien, mais quand même...

« Dites... Vous cherchez quoi, exactement ? Si vous voulez juste jouer, c’est négociable, mais si on pouvait éviter de passer par des phases douloureuses ou désagréables, ce serait aussi bien, vous trouvez pas ? C’est moins marrant quand l’un des deux camps se fait massacrer, non ? »

Les kodama semblèrent avoir un moment de doute, et un bruissement agita les petits êtres. L’un d’eux s’avança vers Shoota, mais la guerrière aux cheveux d’encre, encore méfiante, n’osa pas s’approcher, se contentant de l’observer prudemment du haut de sa monture, sans montrer le moindre signe d’agressivité à son égard, néanmoins.

[Shoota pense que le Super-Légume est un champion/protecteur créé par des Pokémon liés à la forêt et de type Spectre et Plante (Brocélôme, en gros). Elle soupçonne aussi qu’il y a une hiérarchie entre plusieurs créatures (kodama obéissant à un mystérieux chieur dont elle pense avoir entendu la voix dans les Rêves) et que la voix qu’elle a entendu appartient à une créature assez jeune, voire à un « enfant ».]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 241

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 26 Avr 2017 - 23:41

“Bro, ils s’arrêtent…”

“On s’en fiche ! Cours ! Tant pis pour eux s’ils veulent qu’il leur tombe dessus, j’ai pas l’intention de lui servir de repas !”


Les fauteurs de trouble s’éloignaient en chuchotant, craignant de se faire repérer. La forêt avait désormais des yeux et des oreilles, et ils n’en tiraient plus les ficelles. Leur mauvaise blague avait pris des proportions dramatiques. Peut-être qu’ils avaient un peu abusé des dons que le protecteur de la forêt leur avait offert, en plus de leurs talents naturels.

L’un d’entre eux se retrouva soudainement tiré en arrière par la cheville, choppé en pleine course par une liane. Il s’écrasa au sol en criant et dans un craquement sonore, puis glissa sur l’herbe sans pouvoir se rattacher à quoi que ce soit. Son partenaire se retourna en hurlant.

“Bro !”

“Cours !” répliqua celui qui était pris au piège, oubliant toute idée de discrétion. “Le laisse pas t’avoir !”

Il ne put en dire plus ; la vigne le ramenait à toute vitesse vers l’amas de branche et de feuille qui était en train de se former derrière eux. Horrifié à l’idée de se retrouver victime de sa propre création, le farceur pris à son propre jeu invoqua des flammes autour de sa cheville pour se libérer de la liane vivante, qui réagit en se cabrant brusquement et en le projetant à distance.

“Aaaah !”

Comme une poupée de chiffon, la créature s’envola, et fut attrapée au vol par Shoota, plus réactive que les autres de son groupe. Elle put constater, la première, à qui ils avaient eu à faire pendant tout ce temps : elle tenait par le bras ce qui ressemblait à un petit garçon aux habits crasseux, aux yeux rouges et… portant des bois comme un Cerfrousse. L’enfant et sa geôlière se regardèrent un instant, puis le petit tenta de se dépêtrer de la prise, se secouant dans tous les sens, comme terrorisé. [image]

“Lâchez-moi, lâchez-moi, laissez-moi partir !!”

Shoota ne le lâcha pas, évidemment, reconnaissant la voix qu’avait entendue Miku en rêve ; et les questions commencèrent à fuser concernant son identité, ses motivations, lui ordonnant d’arrêter ses petits jeux stupides et de rendre à ses victimes leur état normal… Mais le gamin se fichait bien de tout ça, il souhaitait juste s’enfuir, tout à sa panique, et finit par s’énerver sur ses interlocuteurs.

“Roh, vous vous rendez pas compte de ce qui vous court après, ou quoi ?! Les minis trucs blancs, mais on s’en fiche d’eux, tsss, voilà !”

L’enfant secoua du bras libre qui lui restait en direction des buissons, et les silhouettes des Kodamas se dissipèrent dans l’air.

“C’est nous qui les avons créés, c’est des illusions, un maléfice de la forêt, c’tout ! Pareil, là, vous deux, voilà, z’êtes contents ?!”

Les yeux du petits brillèrent un instant, et Eden et Delcatty retrouvèrent en quelques instants leur apparence normale, avec soulagement.

“Par contre, je peux rien faire pour l’Halloween. On s’en fiche de toute façon, j’veux juste partir, et vous devriez courir aussi ! Il est connecté à toute la végétation du coin, il n’a pas besoin d’être à côté pour vous attaquer !! Rah bon sang, vous êtes pas vifs hein !”

Se souvenant d’une partie de ses pouvoirs, le garçon rendit son bras immatériel suffisamment de temps pour s’échapper de la poigne de l’archère, et se laissa tomber au sol. Il allait se mettre à courir pour fuir, quand un nouveau frissonnement parcouru la flore autour du groupe, comme un dernier soupir, et que celle-ci commença très clairement à faner à une vitesse anormalement élevée. L’inconnu commença à se frotter la tête avec violence en constatant l’étendue des dégâts.

“Roh bon sang, Celebi va tellement nous faire notre fête… On va tellement tous se faire tuer… Il est en train d’accumuler toute la force vitale du temple pour se créer un corps immortel…”

Le fameux Bro secoua la tête pour tenter de trouver une échappatoire, sans succès. D’ici quelques instants, le monstre de la forêt allait tous les rejoindre et leur faire passer un sale quart d’heure… Qu’est-ce qui avait pris à ces abrutis d’essayer de le brûler ?!

Un cri retentit dans le bois. Les arbres à moitié morts se remirent à briller, et ceux qui connaissaient le phénomène purent voir ce qu’on appelait alors le Cri de la Forêt en action.

“Brocélôme !!”

Le gamin se ratatina sur place, tandis que Célébi, accompagné par un autre garçonnet vêtu de orange [image], rejoignait l’impertinent. La fée des bois semblait en colère et pris par l’urgence. Elle jeta un oeil au groupe complet, et, le regard sévère, se tourna vers le petit couleur de citrouille en pointant Styx de la patte. Avec le visage de l’enfant qui s’est fait prendre la main dans le pot à cookie, il s’avança vers la Mizuhanienne et, obéissant à l’ordre silencieux, dissipa le maléfice qui la rendait immatérielle. Celebi se passa les pattes sur la tête, puis s’adressa télépathiquement à tous ceux présents.

“Vos actions… Conséquences directes des actions de Brocélôme et Pitrouille… Ont des répercussions catastrophiques dans l’époque d’où je viens. Il n’est plus temps d’arrêter la créature que mes apprentis ont invoquée… La forêt se meurt, et ça n’est que le début… Mais nous pouvons revenir en arrière pour l’empêcher.”

Les deux enfants eurent l’air interloqués par le discours de l’Elfe, puis comprirent ce à quoi il faisait référence. Dans la situation dans laquelle ils s’étaient mis, de toute façon, ils étaient prêts à tout pour montrer leur bonne volonté à leur protecteur (et surtout pour éviter de se faire tuer par l’homme-végétal, qui prenait lentement mais sûrement le contrôle de la forêt toute entière). Mais est-ce que ça valait le coup de s’encombrer des humains ? Après tout, c’était eux-mêmes qui avaient tout déclenché, pas leurs victimes…

“Peut-être, répondit la fée télépathe à leur question silencieuse, mais je ne veux pas prendre de risque. Comme je vous ai dit, votre blague, leur présence, tout ça… A eu d’affreuses conséquences. Alors, il faut tenter de reproduire au minimum cette situation.”

Sans l’ajouter, Celebi savait tout de même que c’était bien étrange. Certes, ses protégés avaient pu abuser de leurs dons, mais de là à conduire à la disparition de la forêt ? Il y avait probablement une cause supplémentaire qu’il n’avait pas encore découverte. Tant pis. Régler d’abord ça, ensuite voir le reste. En tout cas, les trois humains n’avaient probablement pas suivi tout ce qu’il s’était dit ; le lutin sylvestre leur fit une courte traduction.

“Je suis capable d’aller et venir dans le temps grâce à des portails, des couloirs. Il en existe plusieurs dans le forêt, le plus proche étant dans le Temple. Il faut que nous y accédions tous pour réussir à empêcher ce désastre !”

Le Pokémon fabuleux s’inclina, comme pour supplier. Il allait avoir besoin d’être protégé, maintenant que son propre domaine, la forêt, lui était devenu hostile. Les herbes, les branches et les feuilles étaient devenues les yeux et les oreilles du monstre végétal.

[Seule Miku a trouvé avec précision de qui il s'agissait ! Grâce à elle, vous avez donc pu avancer un peu dans l'histoire, mais pour autant vous n'êtes pas sortis de l'auberge. Votre prochain objectif va être de trouver, avec Célébi, Gijinka-Pitrouille et Gijinka-Brocelôme, un couloir du temps pour empêcher la mort de la forêt d'Agata (et probablement pire, Célébi ne vous a sans doute pas tout dit).

La difficulté est, encore une fois, que le monstre végétal qui vous poursuit gagne en puissance et en influence sur votre environnement. Il pourrait détruire le portail s'il l'atteignait avant vous... Et vous allez avoir du mal à vous soustraire à sa vision, puisqu'il est lié à la forêt elle-même. Mais bon, vous avez de quoi vous défendre avec vous, et la situation ne peut pas vraiment empirer ^^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 910

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Mer 3 Mai 2017 - 19:28

Etant donné que l’homme légume s’était subitement régénéré après l’assaut des jeunes gens, ces derniers avaient tous pris la fuite dans la forêt. Devant une telle abomination, s’échapper rester la meilleure des solutions plutôt que de s’épuiser inutilement à combattre quelque chose d’immortel… Après des échappées et slalomes entre les troncs d’arbres, les trois jeunes gens se retrouvèrent, espérant être suffisamment loin de l’homme légume et sa faux. Il était temps pour eux de mettre des idées au clair et de voir à quel type de spécimen ils avaient à faire. Eden supposa qu’ils avaient en face un manipulateur de l’esprit, Styx à un Tarsal ou son évolution du moins mais elle fut réfutée par Shoota, l’alter égo de Miku. D’ailleurs, cette dernière apporta un sacré nombre d’hypothèses qui semblaient très plausibles dans leur cas. Eden était descendu de sa monture ailée, serrant Myrallis nouvellement évoluée dans ses bras. Cette dernière était d’ailleurs devenue plus calme.

« Maintenant que tu… » il hésita, parce que bon, ce n’était pas Miku qu’il avait en face de lui et vu le caractère de Shoota, il ne savait pas trop comment l’aborder. « Il me semblait avoir entendu deux voix mais je me trompe peut-être… »

Et tandis qu’ils mettaient tout ça au clair, un petit être blanc apparut et sembla s’approcher de l’archère. Cette dernière ne bougea pas, comme ses compagnons. Ils avaient bien vu ce qu’il s’était passé quand Styx en avait agressé un… C’est alors que surgit du ciel, un petit être tomba alors dans les bras de Shoota : en l’espace d’une seconde, leurs regards se croisèrent et rapidement, le petit crasseux se débattit pour échapper à la poigne de l’archère. Ils avaient dans leurs mains le fauteur de troubles !

« Le lâche surtout pas ! C’est sûrement à cause de lui tout ça ! » enchaîna Eden, n’hésitant pas à faire part de son corps transformé. Il aurait eu un meilleur contrôle de ses membres, il lui en aurait donné une bien belle à ce garnement.  

Malgré les questions que les trois jeunes gens lui lancèrent, le petit être n’y répondait pas, les ignorant totalement. Toujours prisonnier de Shoota, il leva le maléfice qui avait envouté la Delcatty et Eden jusqu’à présent leur rendant leur apparence d’origine. Le Mizuhanien soupira de soulagement d’avoir enfin retrouvé son corps. Un arbre humain, sérieusement ? Mais pendant ce lapse de temps, le petit avait réussi à échapper à la poigne de Shoota et prit la fuite quand soudain, il s’arrêta net.

Yaldabaoth ainsi que Myrallis eurent un comportement d’inquiétude et de peur, ce qui alerta le garçon. Et pas qu’eux seulement. L’atmosphère avait radicalement changé mais aussi la flore qui avait subitement fané autour d’eux. Quelque chose de grave se tramait et le gamin farceur mentionna un nom qui n’était pas si inconnu que ça : Celebi. Qu’est-ce que le Gardien de la Forêt venait faire ici ? Et d’un coup, tout s’enchaîna autour d’eux : la végétation jusque là morte en dépérissant, se régénéra en un flash lumineux. C’est alors qu’apparut devant le groupe d’humains et Pokémon, la Fée des Bois. Eden n’en croyait pas ses yeux… Il s’agissait d’une Légende !

Un autre petit garnement accompagnait la Fée et semblait être également l’un des petits farceurs, avec l’autre en noir. Etant au complet, le Pokémon Légendaire s’invita dans leurs esprits pour leur parler de la menace actuelle. Etant une créature voyageant dans le temps, Celebi leur raconta que ce qu’il venait de se produire dans cette époque-ci avait eu des répercussions terribles dans son monde, sûrement futuriste. C’était un peu tiré par les cheveux mais si la Fée se présentait en cet instant devant eux, c’est que c’était vrai.

« Même si nous revenons en arrière… Qu’est-ce qu’on pourrait faire pour empêcher que cela se reproduise ? » questionna alors Eden. « Je veux dire… Nous allons rembobiner le temps mais il est fort possible et je le pense, qu’on ne se souvienne pas de tout ce qu’on a vécu et nous pourrions refaire les mêmes erreurs pour en revenir au même cas… »

Yaldabaoth tourna des yeux avant de donner une tape (amicale) au coude du blondinet. Il y avait plus important et ça, Celebi leur avait fait comprendre : se rendre au Temple pour y trouver le fameux Portail du Temps. D’ailleurs, le dragon des sables lui montra la posture de supplication de l’Elfe de la Forêt et cela attrista un peu le Mizuhanien.

Eden attendit que ses camarades soient prêts pour que le groupe puisse enfin progresser dans la forêt. Malheureusement pour eux, l’environnement n’était plus aussi accueillant qu’avant et à chaque craquement de branche ou d’arbre fanant, la peur d’être en face de l’homme citrouille se faisait sentir. Eden serra son bâton contre sa poitrine, prêt à intervenir en cas de danger tandis que Myrallis « scannait » les environs avec ses pouvoirs psychiques. Le Libégon marcha aux côtés de son dresseur étant donné que la flore lui empêchait de voler et rejoindre le Temple aussi rapidement. Leur ennemi commun avait pensé à tout et les voilà prisonniers…  Ils avaient beau faire dix pas que la végétation se mettait à les attaquer, visant principalement l’Elfe de la Forêt. Il fallait donc mettre tout en ordre pour le protéger.

Maintenant qu’il pouvait utiliser son arme mais aussi ses pouvoirs d’élémentaliste, Eden se sentait plus à l’aise malgré la pression qui pesait sur leurs épaules à tous. Il fallait à la fois se dépêcher de rejoindre le Temple avant l’homme citrouille mais aussi défendre Celebi. Heureusement, l’Elfe et ses deux amis pouvaient compter sur les jeunes gens les accompagnant. Ainsi, usant de sa maîtrise, Eden parvint à extraire l’eau des plantes agressives pour les flétrir et ainsi les tuer. Cela prenait du temps et il comptait sur l’aide de Styx et Shoota pour s’occuper des autres, mais aussi de ses deux Pokémon.

Cependant, focalisé sur l’extraction de l’eau d’une ronce, Eden ne se rendit pas compte qu’une liane enroula son pied et d’un coup, il se retrouva la tête en bas, pendouillant dans le vide. Alerté, Yalda s’empressa d’aller délivrer son dresseur mais des laines surgirent de buissons et le paralysa. Ce n’était pas le moment de perdre du temps ! Le Mizuhanien changea l’eau en glace qu’il venait d’extraire et coupa la liane à son pied, se libérant dans un premier temps avant de s’occuper de son Pokémon avec la même technique. Légume man faisait et fera tout son possible pour les retarder.


[ Hrp : j’ai préféré ne faire que le début de notre progression jusqu’au Temple. J’ai compris que notre ennemi avait « fusionné » avec la forêt et pouvait la contrôler de façon à nous attaquer à distance, lui permettant de progresser de son côté vers le Portail. J’espère que ça ira. ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 212

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Dim 14 Mai 2017 - 15:34

Après quelques minutes de repli stratégique dans une direction opposée à celle de la grosse légume, je retrouvai Eden et… Bon, apparemment c’est plus Miku mais sa double personnalité moins sympa mais plus bourrin, ce qui est un bon truc… Dark Miku ? Adjugé vendu, j’en étais où… Eden et Dark Miku, donc, pour faire un rapide débrief de ce qui nous arrivait.

« Plante/Spectre donc, selon toi ? Hm, j’aurais plutôt dit Psy, mais ton info sur le Rêve te donne plus raison… Mais par contre, je connais absolument aucun Pokémon qui colle à ce double Type. Donc si t’as raison, c’est une espèce encore inconnue… »

Je m’interrompis pour me mettre en garde lorsque je remarquai une de ces saloperies blanches s’approcher de nous. Qu’est-ce que t’as prévu cette fois, saloperie ?!

Et c’est quoi ce bruit qui vient d’au-dessus…

What the… ?

Y’a un gosse avec des branches qui lui sortent du crâne qui vient de tomber dans les bras (et la poitrine rebondie) de la Nalcienne. Petit veinard va… Bon, par contre il est con pour essayer de se tirer de là. Ou alors… Ah, merde, le compatriote vient de me voler mon idée ! Bref. Je fis volte face et lévitai ma tête au niveau de l’intrus.

« Ok junior, on va faire court. T’es qui, qu’est-ce que tu nous as fait, tu nous l’annules tant que t’y es, et comment on arrête l’autre plante verte sous anabolisants que tu nous as collé au derche ! »

… Bon au moins il réagit vite, et au final j’avais raison, c’étaient bien des illusions ces trucs blancs ! HA ! Eh, pourquoi je suis encore en mode décédée, moi ?! Et il essaie de se faire la malle en plus ! Oh tu vas voir…

« Yoru, les chevilles ! »

Mon petit était en train de refermer les crocs sur une des jambes du gamin quand l’espace autour de nous sembla… Frémir, faute de meilleur terme. Une sensation que même ma forme spectrale ressentit, et qui parvint quand même à me glacer l’échine. J’ai un mauvais pressentiment…

Oh. La flore se meurt. Pressentiment confirmé, ça sent la mouise tout ça ! Huh ? Ca refleurit tout de suite ? Tournant la tête vers le cri qui venait d’appeler le jeune, je—

SA MERE LA CHEVROUM, UN LEGENDAIRE !

Je restai bouche bée alors que Célébi en personne, le Marcheur du Temps, la Voix de la Forêt, bref vous avez saisi l’idée, se pointait au milieu de notre groupe avec un autre moutard aussi mal fringué que celui qu’on s’était déjà récupéré. Et à sa tête, il a l’air pas super content de quelque chose…
Pourquoi il me montre du doigt… Bras… Patte ?… On s’en fout en fait. Et pourquoi l’autre mioche me regarde bizarrement avec les yeux qui brillent ?

SLAM

… Ooookaaaaaaaaaaaaay ! C’était un Gijinka ! Il aurait pas pu me le dire avant, que je me pose plutôt que m’écraser lamentablement ?! Aïe.

« Vous survivrez, boss. »

Dex, tu te chut !

Maugréant quelques insultes bien senties, je me relevai en écoutant la plante volante nous faire un topo de la situation.

« Donc en gros, mission d’escorte ? C’est dans mes cordes. »

Commençant machinalement à assembler mon arme (et remarquant que le compatriote a quelque chose de similaire), je me tournai prudemment vers le voyageur temporel.

« Permission de me servir dans l’eau des végétaux du coin, m’sieur Célébi ? Je risque d’avoir besoin d’un peu de rab. »

Bon, pas de réponse, donc on va prendre ça pour un oui ? Je reportai mon attention vers mes propres Pokémon alors que je commençai à puiser dans les sources proches pour mettre en place ma défense usuelle.

« Merci… Dex, en mode vigile, tu me préviens si quelque chose s’approche trop près. Yoru, je sais que tu pourras jamais camoufler autant de monde, mais tu penses pouvoir au moins essayer de nous rendre moins remarquables ? »

« Ru… »

Pendant que le Zarbi prenait position quelques mètres au-dessus de nous, le Sombrenard sauta dans son perchoir habituel, s’y cala rapidement, et ferma les yeux. Dans les instants qui suivirent, la sensation familière d’estompement de la réalité s’imposa sur mes sens ; remarquant les regards légèrement perplexes que mes compagnons d’infortune lançaient aux alentours, je décidai d’expliciter.

« C’est la première fois que vous êtes sous une illusion comme ça, hein ? Basiquement, Yoru joue sur la lumière et les sons autour de nous, d’où ce que vous êtes en train de ressentir. Essayez de rester groupés, il fait de son mieux, mais sur une si grosse zone, ça va vite l’épuiser. »

Mon bouclier satellitaire en place, je formai rapidement deux lames aqueuses au bout de mon daibô. Ca tiendra une attaque ou deux avant que je doive les renforcer et ça coupera moins bien que de la glace, mais avoir du tranchant à disposition peut toujours aider.

Notre petite compagnie se mit en branle en direction du Temple, attaqués par la végétation locale au bout de quelques mètres. Les avertissements de Dex aidant, je n’avais pas trop de mal à éviter ou dévier les lianes envoyés par la grosse légume avant de les trancher. Je me payai même le luxe d’un sourire crispé quand Eden (dont la stratégie de drainer à sec les attaques était pas conne) se fit envoyer dans les airs. La Nalcienne, trônant sur son Arcanin (belle bête d’ailleurs), arc bandé, se chargeait de couvrir nos arrières.

Au bout d’une bonne dizaine de minutes de marche, nous arrivâmes en vue d’un bâtiment à moitié recouvert par la végétation.


Dernière édition par Styx Léthé le Dim 14 Mai 2017 - 21:03, édité 1 fois

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 472

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Dim 14 Mai 2017 - 18:46


« Brisée »


Alors qu’ils échangeaient sur la nature de leurs agresseurs, ainsi que sur la marche à suivre, un frisson agita la forêt, avec un murmure qui n’augurait rien de bon. Hermélios se raidit, bandant tous ses muscles pour être prêt à réagir en cas d’attaque. Shoota, elle, regardait partout d’un air fébrile... Jusqu’à ce qu’un cri qui se rapprochait du groupe par la voie des airs ne la fasse se tourner brusquement. Une forme fut projetée dans sa direction, et elle la réceptionna par réflexe, avant de retourner la créature pour mieux la regarder. Des yeux rouges, des habits noirs et n’appartenant clairement pas à une collection de haute couture et des bois bizarres... Drôle de chose, songea-t-elle en premier lieu, avant que son prisonnier ne se mette à gigoter comme un dément pour se dégager de la poigne de Shoota. Une étincelle de surprise passa dans son regard quand elle reconnut la voix entendue dans les Rêves.

Perdant son calme, la jeune femme lâcha, avec l’air de celle qui gronde son gamin ayant abusé avec une plaisanterie particulièrement pénible :


« Non mais, et puis quoi encore, c’est toi qui as foutu le bazar ici, hein, et ça avait l’air de te plaire en plus ! Alors maintenant ça suffit, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures ! Je sais pas ce que tu es exactement, mais tu vas nous remettre tout le monde d’aplomb, sinon je te renvoie dans ta forêt avec élan manu militari, le mioche ! »

Le Gijinka s’énerva à son tour et fit disparaître les êtres blancs aux yeux sinistres, avant de rendre leur apparence à Pardalis et à Eden. Interloquée par la facilité avec laquelle il avait dissipé le maléfice, Shoota ne se rendit compte que trop tard que son otage s’était fait la belle en rendant son bras impalpable. Toute à son étonnement, elle effleura le pelage carmin de la chatte qui s’ébrouait, ravie de récupérer son véritable corps. Pardalis frotta sa tête contre Shoota en ronronnant, avant de sauter d’un bond souple pour aller faire de même avec Hermélios, son compagnon. Rassuré, l’Arcanin se détendit quelque peu, sans se relâcher complètement, toutefois. Par mesure de précaution, la Nalcienne aux cheveux d’ébène rappela le félin pour le préserver d’un nouveau mal.

Les derniers mots du Gijinka résonnèrent alors dans l’esprit de Shoota, qui s’alarma de ces indications peu engageantes pour l’avenir.


« Qui ça, « il » ? Et comment ça, connecté à... Oh merde... »

Au moment où elle comprenait la catastrophe qui les guettait, elle eut la très désagréable impression qu’un souffle néfaste avait balayé la forêt. La végétation autour d’eux perdit sa couleur, passant du vert éclatant au jaune mortifère, avant de se recroqueviller et de mourir tellement vite que Shoota eut l’impression d’avoir été téléportée ailleurs. Désemparée, elle mit pied à terre pour observer, impuissante, la disparition de l’environnement plein de vie qu’était la Forêt d’Agata. Lorsque le gamin expliqua le processus utilisé par le Légume géant, la Nalcienne écarquilla les yeux, avant de se figer. L’évocation de la Voix de la Forêt l’avait plongée dans un état de transe qui ne lui ressemblait absolument pas, et lorsque la Fée apparut en personne en revitalisant les feuilles et les arbres sur son passage, l’alter ego de Miku fondit en larmes, dans un silence inquiétant. Dans un flot ininterrompu de témoins de leur passé commun, Shoota, incapable de lutter, se laissa aller à son chagrin, alors que toutes les réminiscences jusqu’alors scellées se réactivaient en de douloureux souvenirs. Articulant enfin un mot, elle murmura, dans un soupir presqu’inaudible :

« Gomen... Prends le relais... »

Un souffle violent balaya l’endroit où se tenait Shoota, et la jeune femme aux cheveux bleus essuya les larmes sur ses joues, troublée, mais déterminée à faire ce que son autre ne pouvait continuer.

« Watashi ni makasete.* »

Fort heureusement pour Miku, la transmission de souvenirs ne s’effectuait pas toujours dans les deux sens, et la Prêtresse, qui avait senti le verrou psychique se resserrer sur son âme, remercia la guerrière de l’avoir épargnée. Elle éprouvait malgré tout une affreuse sensation de vide, et une douleur lancinante lui traversa la poitrine, mais elle fit tout pour ne pas y penser. Elle avait peur, bien sûr, peur d’apprendre ce que tout le monde s’était évertué à lui cacher jusqu’à présent, mais elle craignait aussi de ruiner tous leurs efforts et de ne pas être assez forte pour supporter le poids de telles révélations. Et puis, elle avait promis à son maître de ne pas chercher à savoir la vérité sur sa vie d’avant...

Celebi leur expliqua alors que leur seule chance de salut se trouvait dans le passé, autrement dit dans un voyage temporel... C’était extrêmement risqué, tant au niveau des souvenirs que de l’impact sur leur présent. Miku ignorait que c’était parce qu’elle avait voulu aider le Celebi de son époque qu’elle s’était retrouvée ici, mais même sans savoir cela, elle trouvait que c’était vraiment dangereux... Les deux Pokémon humanisés étaient certes responsables de la farce initiale, mais sans leur comportement et leur réaction inappropriés, ils n’en seraient pas là, c’était donc à eux de réparer leurs erreurs.


« On va vous aider. On ne peut pas laisser Agata devenir une terre morte... Et un tel changement a sûrement un impact sur Érasia dans son ensemble. Je viens avec vous. »

Créant un Fragment de Vent qu’elle enferma dans un tout petit pendentif, elle hésita un instant avant de libérer son Haydaim. Celui-ci gratta nerveusement le sol du sabot, avant de s’approcher de Miku qui posa calmement sa main sur ses bois fleuris. Avec un sourire, elle songea qu’elle allait peut-être voir les excroissances changer d’ornement à toute vitesse, s’ils parvenaient à effectuer leur voyage temporel.

« J’ai besoin de toi. La forêt elle-même s’en prend à nous, mais toi... »

Hochant la tête, le cerf ancra son regard dans celui de la Nalcienne. Grâce à son Talent Herbivore, il pourrait encaisser les attaques des plantes sans en souffrir. Mieux encore, cela renforcerait sa force de frappe et les aiderait à lutter contre leur ennemi végétal. Voyant qu’il avait compris, la Tireuse reprit son arc à la main, avant d’inviter sa monture à avancer. Hermélios, d’un pas rapide, s’élança en tête, avant de laisser passer son camarade devant.

La première attaque vint d’une liane belliqueuse visant le cerf, qui ne chercha pas à l’éviter en prit simplement le coup. À l’impact, il courba l’échine, mais ne ressentit rien, cherchant toutefois à duper son assaillant. Ce fut alors une branche qui s’abattit sur lui, dans un craquement sinistre. Elaphos accusa le coup, mais ne sembla pas en souffrir. Toutefois, cela ne dura pas, puisque le Légume boosté décida de s’en prendre à Miku, cette fois. La Tireuse ficha une flèche au cœur du buisson agressif, qui se recroquevilla dans un bruit affreux, et elle fut défendue par le Pokémon Saison qui rentra dans l’amas de feuilles avec un Encornebois bien placé.

Bien que gênés dans leur progression, les compagnons de galère parvinrent à voir l’autel sacré au travers des branchages entremêlés. Occupée à placer des boucliers d’air sur ses camarades, la Nalcienne demanda à Elaphos de puiser sa force dans la forêt environnante. L’Haydaim se servit donc de Force-Nature, qui se changea en Éco-Sphère, pour dégager la voie vers le Temple. Tout en ajoutant une couche supplémentaire à la défense autour de Celebi, elle lança, pleine d’espoir :


« On y est ! »

[* Laisse-moi faire/Je m’en occupe.]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 241

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum