[ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 14 Juin 2017 - 22:39

Alors qu’ils s’organisaient, l’un des humains posa une question sur le voyage dans le temps, que Célébi trouva mignonne dans sa naïveté. Pour qui n’avait jamais fait l’expérience, il était normal d’être perdu. Puisque le groupe allait l’accompagner, le lutin prit le temps d’expliquer ce qui allait se passer plus en détail.

“Non, il ne s’agit pas de rembobiner le temps… Il s’agit plutôt d’une téléportation dans le passé ! Vous allez conserver vos souvenirs et vous existerez même à deux endroits différents dans une même ligne temporelle, puisque nous n’allons pas avoir à remonter très loin… Quelques heures à quelques jours maximum avant aujourd’hui, cela devrait suffire à empêcher cet événement d’avoir lieu sans causer trop d’interférences.”

Bien sûr, mais il garda pour lui cette partie de la réflexion, cela ne serait vrai que dans le cas où la présence des humains ici avait été la seule cause du désastre actuel. S’il y avait autre chose… Eh bien, il n’aurait qu’à refaire une fois de plus le voyage, jusqu’à parvenir à empêcher tous les événements liés à la destruction de la forêt. L’effet Papillusion ne l’effrayait pas, pour lui qui sautait d’une époque à une autre comme il le désirait. C’était d’ailleurs bien pour cela qu’il ne prenait pas de précautions particulières concernant le destin bientôt chamboulé de ces humains… Enfin, il fallait sans doute qu’il leur parle des banalités d’usage. Pour le moment, ils faisaient parfaitement leur boulot de garde du corps, ce qui lui laissait le temps d’exposer son plan.

“Il faudra vous empêcher de venir ici, de la manière de votre choix, au moment de votre choix… De ce que j’ai pu observer (moi ou mes autres instances dans d’autres lignes temporelles), il vaut généralement mieux éviter de se montrer à soi-même lorsqu’on existe doublement à une époque donnée, ou faire quoi que ce soit qui risquerait de mettre votre autre vous en danger… Mais c’est vraiment vous qui déciderez de la méthode et des précautions à prendre.

Je vais vous donner un coup de main, tout de même, même si ça a souvent un peu tendance à altérer l’espace temps complet… Je peux donner une autre apparence à un Pokémon, ce qui pourrait éventuellement vous aider à contacter votre autre vous sans être reconnu. Ca sera un peu aléatoire, mais vous devriez pouvoir vous en servir…”


L’archère cria, interrompant la fée et annonçant qu’ils étaient arrivés à destination. Rien de fâcheux ne s’était produit, pourvu que la chance les suive encore un peu !

“Oui ! confirma l’elfe temporel. Le couloir du temps n’est plus très loin, nous n’aurons plus qu’à nous jeter dedans… Et nous pourrons enfin détruire cette ligne du temps de malheur, qui n’a connu que la destruction !”

Célébi s’interrompit. Il ne souhaitait pas en dire trop, de peur que les humains ne deviennent curieux ou ne réfléchissent trop… S’ils changeaient d’avis sous prétexte de vouloir protéger une futur hypothétique, tout était perdu. Le Pokémon prit la tête du groupe, les guidant jusqu’au portail temporel, un arc de lumière bleutée suffisamment grand pour qu’un homme puisse se tenir dessous. On aurait dit une porte qui ne donnait sur rien. Il se tourna un dernière fois vers les humains.

“Vous avez bien compris, donc ? Vous choisissez le moment et l’endroit jusqu’où vous voulez revenir, et vous vous concentrez dessus, pour pouvoir vous empêcher de venir dans la forêt. Le couloir fera le reste… Quand à nous, ajouta-t-il en se tourna vers Bro et Pit… Je pense qu’un petit séjour dans la forêt glacée de Mizuhan vous mettrait un peu de plomb dans la tête, une fois qu’on aura rattrapé vos bêtises !”

[En un tour, vous devez donc choisir et décrire où et quand vous revenez dans le passé pour empêcher que votre arrivée à Agata ne se produise ! Vous pouvez choisir un de vos Pokémon pour qu'il obtienne le pouvoir de gijinkaïsation. C'est chacun pour soi à partir du tour du suivant, du coup, à des moments différents et des endroits différents Very Happy Limitez-vous à quelques jours dans le passé au maximum... Sinon, prenez en compte que des événements que vous avez pu vivre en RP pourraient être altérés (ça pourrait être un plan si vous souhaitez en faire quelque chose, ceci dit).]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Sam 24 Juin 2017 - 19:19

Plutôt que de se jeter dedans sans en connaître les éventuelles conséquences, Eden préférait avoir quelques petites précisions sur la « mission » d’escorte et son achèvement. Une bêtise était si vite arrivée et s’ils avaient la chance de revenir dans le passé sans que leurs souvenirs n’en soient altérés, une seconde tentative ne leur serait permise… Il n’était sûrement pas très « sain » de revenir dans le passé et de créer différents futurs à chaque fois pour obtenir le meilleur. Cette vision qu’il y ait ainsi deux « Eden » (ainsi que deux Miku et Styx) vivant dans des « espaces » temps différents l’effrayait. Enfin le blond avait du mal à voir cela.

Cependant, le groupe n’avait pas spécialement le choix et devait accepter cette seule issue que la Fée proposait. Ainsi, une fois qu’ils auront atteinte le portal du temps, ils reviendront quelques heures, voire quelques jours en arrière pour éviter de refaire la même erreur. Les humains se mirent donc en quête du Temple de la Forêt, repoussant les différents assauts de la forêt empêchant leur progression. Et puisque l’avancée semblait bien se dérouler (ils n’avaient pas croisé tête de légume jusqu’à présent), Célébi continua de communiquer avec les jeunes gens de son plan. Eden fut à la fois concentré sur la défense du groupe mais aussi les paroles télépathiques de la Fée.

Se retrouver face à soi-même ? Cette optique intrigua alors le Mizuhanien tout en l’horrifiant. Il ne s’attendait pas à ce qu’il y ait de lui… Puis le garçon s’imagina face à lui-même et se demanda alors ce qu’il pourrait lui dire. Non, ce n’était pas le moment de rigoler de ça ! C’était même très grave car il y aurait deux blonds (naïfs) ! Si enfin c’était grave ! Rah, le cerveau d’Eden était en train de surchauffer là à force d’essayer de comprendre tout ça ! Alors comment faire alors pour lui dire de ne pas se rendre dans la forêt ?! C’est alors que Célébi leur proposa une aide alternative : faire passer le mot à un des Pokémon de l’équipe. Oui enfin comment faire « passer le message » ?

Malheureusement, le Maître de la Forêt s’interrompit puisque Miku leur annonça qu’ils étaient arrivés à destination. Ouf et enfin ! Malgré cela, il n’était pas non plus nécessaire de se relâcher, ils étaient arrivés devant le portail certes mais tête de légumes ou ses sbires de plantes pouvaient toujours les attaquer. Eden redressa son bâton, s’assurant que rien d’alarmant ne semblait les guetter. Il fut cependant étonné de l’exaltation de la Fée devant le portail.

« Détruire ? » murmura le blond

Mais le Légendaire ne répondit pas. Peut-être ne pouvait-il tout simplement pas en dévoiler plus à de simples humains ? À l’intérieur de la bâtisse détruite par le temps et rongée par les plantes parasites, Célébi prit la tête du groupe, enthousiaste. Eden s’arrêta devant le fameux portail du temps et observa la chose ; il se sentait étrangement… petit face à ce pouvoir immense. Il posa son regard dessus mais ne vit rien d’autre qu’un voile blanc. Il y aurait pu y avoir son reflet ou celui de ses camarades mais non, comme si en face d’eux, c’était du vide… Sur le moment, le blond se demanda s’il pouvait vraiment faire confiance à la Fée.

« Le moment et l’endroit où on veut revenir… »

Eden leva ses yeux vers la Fée qui lévitait au-dessus des jeunes gens. Il ne pouvait pas non plus revenir trop en arrière car plus rien n’aurait de cohérent mais ni trop tôt pour l’empêcher de se rendre dans la forêt. Il profita de ses quelques instants pour y réfléchir, seul puisqu’il avait rappelé ses deux Pokémon, Yalda et Myrallis. Eden s’était rendu dans la forêt parce qu’un vieillard à Kabana avait juré avoir vu des monstres… Etant donné que le garçon avait vécu les évènements précédents, il s’était jeté dedans en repensant à cette partie de l’histoire comme sa mission de nettoyage au Mémorial. Le mieux serait pour lui alors de revenir avant cet évènement au village perché…

Ayant choisi son moment, Eden se retourna pour saluer ses compagnons. Après tout, s’ils avaient réussi à parvenir jusqu’ici, c’était grâce à eux. Puis il fit un pas se jetant à l’eau le premier, jusqu’à sentir l’étrange souffle se dégageant de l’arc de lumière. Il tendit sa main droite et ferma les yeux avant de laisser son corps se faire engloutir par l’espace temporel, répétant par la même occasion plusieurs fois : « Kamiki, Kamiki… ». C’était là la petite bourgade où il s’était rendu avant de prendre l’initiative de traverser la forêt afin de rejoindre Flamen.

La sensation n’était pas désagréable mais… particulière. Eden avait l’impression qu’on lui secouait quand même la tête dans tous les côtés et que son corps était devenu aussi léger qu’une plume. Mais le réveil fut plus doux que le voyage... Lorsqu’il rouvrit les yeux, il était allongé dans l’herbe dansante du village, parmi les pâturages. Il mit un certain temps avant de reprendre ses esprits et se redresser pour constater qu’il était non loin du village choisi. Mais était-il retourné en arrière comme convenu ?

« Arrête de rêvasser ! »

Eden reçut une tape derrière la tête. Il se tourna tout en se massant le crâne pour observer l’énergumène qui avait fait ça. Le garçon portait des habits bien étranges pour la région et semblait bien familier avec le Mizuhanien alors qu’il s’agissait de leur première rencontre. Ce dernier s’assit en tailleur en face du blond, ses yeux verts plongeant dans ceux du blondinet. Eden n’aimait pas cette attitude et il mit un certain temps pour comprendre qu’il s’agissait de Yaldabaoth, son Libégon.

« Tu es vraiment long à la détente hein ? Tu as déjà oublié les paroles de la Fée verte ?

- Pas vraiment… j’ai juste du mal à croire ce qu’il nous arrive, c’est tout… répondit Eden un peu secoué par les évènements.

- Bon, faut qu’on trouve un moyen pour que Eden2 n’aille pas dans la forêt.

- « Eden2 », reprit le blond, étonné.

- Ton double de cet espace temps. C’est déjà bien compliqué alors tais-toi et écoute moi ! »

Suite à cette réplique, Eden se tint droit et observa son acolyte. Il savait Yalda caractériel mais le voir ainsi, en humain faisait bizarre. Surtout qu’il était doué de paroles et franchement, hormis sa dégaine spéciale, rien ne montrait qu’il s’agissait d’un Pokémon.

« La Fée a bien stipulé que tu devais éviter de te retrouver face à ton double, sinon cela pourrait avoir de graves conséquences. D’où mon intervention !

- C’est donc à toi que Célébi a donné une apparence humaine…

- Merci, cache ta joie… Bon, il faut trouver ce fichu moyen. Je peux pas non plus l’aborder comme ça. Franchement, tu es naïf et un peu niais sur les bords (Eden fit une moue pas possible) mais tu n’irais pas croire un gars comme moi. Quoique, tu as bien écouté un vieux s’écrier dans le village…

- Viens en au fait veux-tu… je commence à regretter ce voyage.

- Qu’est-ce qui te ferait revenir au pays, ou du moins quitter Terros rapidement ? À part le Maître Saguiel évidemment. Parce que bon, logiquement, tu as encore du temps avant la reprise.

- Hum… »

Les deux garçons se mirent à réfléchir dans le champ. Le temps pressait et le Eden2 n’allait pas tarder à quitter le village pour se rendre dans la forêt d’Agata. Il fallait absolument qu’il n’aille pas à Kabana.

« Je sais ! s’écria le blond.

- C’est quoi alors ?

- C’est euh… non oublie… »

Yalda se redressa et attrapa son dresseur par le col, le secouant d’avant en arrière en lui rappelant qu’ils n’avaient pas non plus l’éternité ! Un peu secoué, Eden lui exposa son idée : écrire une lettre. Au début, le Gijinka ne comprit pas le but précis mais quand le Mizuhanien lui expliqua qu’elle serait signée de Mizuki, là tout prenait son sens. Fouillant dans ses affaires, Eden commença à rédiger une lettre. Les premiers essais n’étaient pas concluants et Yalda se plaignait de nombreuses de fois : Eden ne trouvait pas les mots, ne savait pas forcément écrire comme une fille ou alors il avait une écriture de fille et forcément, il allait reconnaître sa propre écriture… que c’était compliqué ! Après une bonne perte de temps, énormément de rature et de feuilles gaspillées, la lettre fut enfin prête.

« Et on la lui donne comment ? questionna le blond

- Pas toi évidemment. Je peux éventuellement la lui donner en main propre en prétextant être facteur. Ouais je sais, c’est pourrie comme idée mais a-t-on vraiment le temps de réfléchir à ça ? Franchement, avec une lettre pareille, si tu rentres pas au pays, t’es vraiment nul.

- Arrête ça s’il te plait… » répondit le jeune homme, rougissant.

Quelques minutes plus tard, cachés suffisamment loin, Eden et Yalda observèrent alors la scène qui se déroulait devant leurs yeux : Eden2 s’apprêtait à quitter Kamiki. Peut-être auraient-ils du revenir plus en arrière ? À fond dans sa mission, le Gijinka mit ses lunettes sur ses yeux pour se cacher partiellement et s’approcha de sa cible. De loin, le vrai Eden ne pouvait les entendre mais visiblement, son Pokémon semblait bien s’en tirer. Lorsqu’il lui remit la lettre, le blond n°2 la déplia. De son côté, Eden soupira de n’avoir jamais reçu de telle lettre mais d’un côté, il aurait été profondément déçu d’en avoir eu une fausse…

« Pardonne-moi, mon ami… » murmura-t-il.

Une fois la commission faite, Yaldabaoth revint auprès de son dresseur lui relatant les faits : Eden2 fut tellement enjoué que Mizuki lui écrive qu’il partit de sitôt pour la Cité Arkan. Le Gijinka n’hésita pas à mettre l’accent sur le fait que ce dernier avait bien rougit en lisant chaque mot de la lettre comme si c’était cette dernière qui l’avait écrite.

« Un vrai petit manipulateur tu fais. »

Eden ne répondit pas à cette réflexion et regarda son double partir. Le pauvre… Le blond ne pouvait s’empêcher d’avoir de la peine mais au moins, il n’irait pas dans la forêt. Et après, que ce passait-il ? Car bon, il y avait quand même deux Eden dans cet espace temps et ils ne pourront s’éviter indéfiniment… A moins que tout ça ne retrouve son court que lorsque Styx et Miku en auront fini avec leur double…

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 228

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Mar 11 Juil 2017 - 16:30

Je ruminai les paroles du Gardien de la Forêt alors que nous nous enfoncions dans les profondeurs du temple, notant absentement que Miku avait repris sa coloration naturelle. Donc grosso merdo je dois convaincre mon moi du passé de ne pas se rendre ici. En soi pas compliqué vu qu’à la base je n’en avais aucune intention ! Le problème, c’est que mon arrivée par téléportation foirée est… Difficile à modifier. Si je n’ai aucune garantie qu’une autre itération du procédé me ramène au même endroit, l’inverse est tout aussi vrai : une autre destination, et ma chance me ferait quand même tomber ici. Que faire, que faire…

Ooooh, c’est joli à regarder ce couloir temporel. Une petite structure en pierre autour et ça pourrait faire une jolie curiosité architecturale eeeeeeeet je me suis encore égarée, j’en étais où déjà ? Ah oui, ne pas tomber tête la première ici, ou plutôt y tomber tout court d’ailleurs. Je suppose que retourner à Tarouga et faire en sorte que je n’aille pas chez ce type à l’Alakazam serait une solution... Bah, on va réfléchir aux détails plus tard, au moins j’ai une destination en tête. Quelques heures en arrière devraient suffire…

Je rendis à Eden son adieu, le laissant disparaître dans le portail, avant de rappeler mes propres Pokémon et de me tourner vers la Nalcienne.

« Bon bah, contente de t’avoir connue, enfin surtout l’autre aux cheveux noirs là. D’ailleurs, si tu peux lui passer un message, la prochaine fois qu’on se croise si elle est OK pour qu’on se tape un peu dessus, elle a l’air de savoir faire des choses sympa avec son arc et ce serait un super entraînement. Allez, bon vent, et bonne chance ! »

Une petite tape dans le dos de la miss, et je m’avançai à mon tour dans le vortex. Je laissai mon regard traîner sur les images éthérées qui traversaient l’espace autour de moi. Tant d’évènements passés, présents et futurs, dans tant de lignes temporelles qui ne verront probablement jamais le jour… C’est… Humblant. Et ça fait mal aux yeux aussi…

La distraction me sortant de l’état songeur que ces vues psychédéliques avaient éveillé, je me refocalisai sur le lieu et l’instant que je m’étais fixés comme destination. Presque instantanément, l’un des mirages sembla gagner en solidité, m’incitant à me diriger vers lui. L’intensité de la lumière me força à fermer les yeux alors que mon corps se mit à flotter…
____________________________________________________________________________________________________________

Tarouga, quelques heures plus tôt

… Pour atterrir en douceur dans une ruelle heureusement déserte de la ville pirate. M’assurant rapidement que le son et lumière qui allait nécessairement accompagner mon petit voyage à travers l’espace et le temps n’avait pas attiré l’attention, je laissai mes trois sbires reprendre leur liberté avant de m’asseoir face à eux.

« Bon, les gens. Mode sérieux un moment : comment que qu’on va convaincre la moi du passé… Quoique maintenant le passé est le présent… BREF, la moi qu’est pas encore partie, de pas s’enquiller ces soucis ? Déjà, est-ce qu’un de vous se sent différent ? Capable de devenir une de ces sous-merdes de l’évolution qu’on appelle les humains ? » Triple hochement de tête négatif. « Bon, donc en fait le Légendaire il nous a dit de la merde… Enfin bon. Donc, des idées ? »

Yoru, sourcils froncés, émit quelques grognements que Dex s’empressa de me traduire.

« M’envoyer un message de ma part ? Hm… Je le croirais probablement, mais me connaissant je chercherais à remontrer l’origine du message, et je crois que si on croise son moi d’une autre ligne ça peut légèrement foutre le boxon dans la trame de la réalité, donc on va éviter. Dov’, une idée ? »

« Mu… Mucus… Cule ? »

« Il propose de mettre KO le téléporteur inadéquat que vous aviez embauché, vous forçant donc à attendre le prochain navire. »

« Nope. Je lui mettrais juste quelques baffes pour le réveiller et ce serait la même galère… Hé, mais on a une garantie qu’il m’enverrait au même endroit ? J’veux dire, il est bourré, c’est pas aléatoire ? »

« Vous voulez vraiment tester cette théorie, boss ? »

« Non, mais j’ai pas mieux. Toi ? »

« M’insinuer dans les pensées de cet Alakazam, et le faire vous téléporter à l’endroit d’où vous êtes partie. Vous êtes convaincue que c’est un escroc, l’insultez de beaucoup de noms, et partez trouver un autre flibustier pour vous faire traverser l’océan. »

...

« PAS CON ! »

« Merci. »

« Bon, j’te laisse gérer ce point. Pendant ce temps… Yoru ! Tu pars faire le tour des locaux ! L’autre premier pochard m’a laissé sous-entendre qu’il ferait la traversée si on lui fournit suffisamment de Pokémon avec Zénith, trouves-en qui seraient chauds pour un petit séjour à Nalcia ! Dov’ ! Tu… Vas rester avec moi parce que t’es encore un peu trouillard en fait. Rendez-vous ici quand vous avez fini, histoire qu’on reste groupés quand la plante verte nous corrigera de l’Histoire ! Parce que deux personnes aussi épiques que moi, on sait tous que c’est trop pour ce monde ! »

« Mais bien sûr… »

Plutôt que de subir ma fureur suite à cette remarque, le Zarbi préféra flotter vers sa mission. Laissant échapper un soupir d’exaspération, je me calai contre le mur et fermai les yeux, laissant mes minions accomplir leurs tâches pendant que je m’offrais une petite sieste bien méritée.


Dernière édition par Styx Léthé le Mer 9 Aoû 2017 - 16:45, édité 1 fois

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 509

Fiche de personnage
Points: 128
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Miku Hatsune le Mar 25 Juil 2017 - 9:29


« L’apanage d’Hécate »


Une fois le groupe arrivé à destination, Miku observa l’autel et le vortex aussi dangereux que fascinant. Voir ces couleurs et ce tourbillon avait quelque chose d’hypnotique, mais Hermélios tira sur son vêtement pour la sortir de cette funeste contemplation.

« Oui, tu as raison. Merci. »

Écoutant les propos du Légendaire avec un air grave, elle échangea un regard avec ses Pokémon. S’étant parfaitement compris, ils se regroupèrent pour un câlin collectif afin de s’encourager mutuellement.

« Je sais à quel moment je vais revenir, et je compte sur toi pour m’aider, Hermélios. Et puis, je connais déjà l’existence des Gijinka, et j’en côtoie une depuis plusieurs années, je ne serai donc pas vraiment surprise de voir que tu as hérité de ces pouvoirs, toi aussi. »

La Nalcienne souhaita alors bonne chance à Eden, qui s’engagea le premier dans le vortex. Avec une certaine angoisse, elle s’avança vers le phénomène, avant d’être apostrophée par Styx. Levant les sourcils, elle répliqua :

« J’ai les mêmes capacités que Shoota en matière de tir à l’arc, du moins pour l’instant, alors... Mais je suis sûre qu’elle t’a parfaitement entendue. Bon courage à toi aussi ! »

Styx fut engloutie à son tour par le tourbillon, et il ne resta que Miku, debout devant l’autel. Hésitante, elle se tourna alors vers Celebi.

« Mon maître m’a dit que j’étais fortement liée à vous, et même si j’ignore la nature de ce lien, j’en suis honorée, et je voudrais vous remercier de veiller sur moi... Enfin, je crois. Désolée, c’est un peu confus, mais je n’ai pas tous mes souvenirs, et ceux vous concernant sont scellés, alors... Ce n’est pas évident, mais merci. »

La Marcheuse ne savait même pas en quoi consistait cette étrange relation ; elle se trompait peut-être sur toute la ligne, mais il lui était impossible de songer que la Fée était un être malveillant capable de lui nuire, du moins sciemment, alors elle s’imaginait qu’il faisait un peu office d’ange gardien pour elle. Même si elle se sentait présomptueuse d’en arriver à ces conclusions, quelque part, elle se plaisait à penser qu’il la surveillait avec bienveillance, ici ou dans une autre ligne temporelle, dans un passé oublié ou un futur encore à l’état de possible.

Finalement, un peu plus détendue qu’au moment où elle avait compris leur mission, la Nalcienne inspira profondément, après avoir rappelé ses compagnons. D’un pas décidé, elle marcha vers le kaléidoscope temporel, alors qu’elle se sentait tiraillée et comme dispersée aux quatre vents...


« Plutôt rude, comme retour... »

S’étant préparée à une éventuelle arrivée dans le vide, la jeune femme avait utilisé ses pouvoirs élémentaux pour s’éviter une chute mortelle, avant d’appeler Nebula à la rescousse. Juchée sur son Dragon, Miku chuchota, plus pour elle-même que pour son Pokémon :

« Je compte sur toi, Hermélios... »

De là où elle était, dissimulée dans les ailes de coton de l’Altaria, elle pouvait s’observer sans risquer d’être vue. Elle put donc s’apercevoir en pleine préparation de son sac de voyage. Elle avait donc déjà fait le Rêve où elle avait rencontré son maître, comme prévu. Il s’agissait désormais de la convaincre de retourner dans le monde onirique pour une raison bien précise, mais inconnue pour son alter ego du passé...

Quelqu’un frappa alors à sa porte et entra juste après. Un homme immense aux couleurs de feu se présenta devant la Marcheuse, qui eut un mouvement de surprise, mais ne parut pas effrayée du tout. Parfait. Elle avait senti qu’elle n’avait rien à craindre de cet étranger qui n’en était pas vraiment un, et elle avait compris d’instinct – et bien aidée par son apparence caractéristique – l’identité de l’intrus. Cela allait leur faciliter les choses.

De sa cachette, Miku entendit Hermélios expliquer à l’autre Miku qu’elle devait lui faire confiance et l’écouter pour éviter un grand danger, même si cela allait à l’encontre des consignes que venait de lui donner son maître. Troublée, elle hésita un instant, avant de hocher la tête. L’Arcanin était l’un des plus avisés de son équipe, et il se montrait toujours sage et prévenant. Il ne s’amuserait donc pas à lui jouer une farce d’un aussi mauvais goût. Elle avait fait le bon choix, même si elle était persuadée que bien d’autres compagnons à ses côtés auraient pu se charger de la mission. Hermélios avait néanmoins quelque chose de protecteur et de rassurant qui manquait à certains de ses Pokémon, au caractère plus indépendant, ou tout simplement trop jeunes pour assumer un tel fardeau.

Lorsque le Gijinka l’enjoignit à retourner dans les Rêves, la Nalcienne s’allongea, prévenue qu’elle y rencontrerait un avatar d’elle-même et qu’elle devrait lui faire entièrement confiance aussi. Dans ce monde, tout devenait possible, il n’y avait donc aucun risque d’altérer leur trame temporelle de cette manière. On trouvait aussi bien des êtres chers que des âmes égarées, sans compter ceux qui erraient sans pouvoir rejoindre l’au-delà, en attendant d’être libérés de ce qui les enchaînait encore à leur existence terrestre. L’humanoïde avait été parfait de bout en bout, et Miku se promit de le féliciter quand elle le pourrait. Docile, la jeune femme aux cheveux cyan se laissa aller à un sommeil profond, où elle trouva un double d’elle-même, comme annoncé par Hermélios.


« Je vois que tu as suivi les instructions de notre ami, et je t’en remercie. Je ne peux tout t’expliquer, mais je sais des choses que tu ignores, et je te demande de ne pas aller à la Forêt d’Agata. Un grand péril t’y attend, un péril qui remettra en jeu le futur proche d’Érasia. Quelque chose ne va pas là-bas, mais t’y rendre ne fera qu’aggraver les choses. Il y a sans doute d’autres moyens, ou d’autres gens capables de régler les problèmes de la Forêt, mais toi et deux autres humains ne devez pas y aller, du moins pas dans l’immédiat. Laissez d’autres prendre le relais. Celebi parviendra à s’en sortir sans votre contribution. C’est lui qui m’envoie. Je suis désolée. »

Ouch. Il était plutôt rude de se faire rembarrer par soi-même, surtout quand on se faisait comprendre que sa venue serait plus une malédiction qu’une aide précieuse. Le cœur serré, Miku plongea son regard dans celui de son double.

« Entendu. Préviens aussi mon... Notre maître, s’il te plaît. Et merci. »

Sur le toit de la pension, la Miku éveillée aux arcanes du futur ouvrit doucement les yeux, espérant qu’elle ne s’en voudrait pas trop et que son stratagème avait fonctionné.

[J’ai choisi la rencontre entre les deux Miku, car ce moyen est normalement safe, sans compter que c’est le plus convaincant pour elle, le contact par les Rêves ^^]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

RP 1 - RP 2 - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 274

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Lun 7 Aoû 2017 - 23:26

Célébi ne répondit rien à la jeune prêtresse, puisqu’il ne savait pas trop de quoi elle parlait exactement en annonçant qu’ils étaient “liés”. L’elfe voyageur temporel n’avait jamais rencontré cette femme, ou en tout cas, pas encore, et peut-être ne le ferait-il plus jamais dans cette ligne de temps. C’était le prix à payer pour avoir son pouvoir : sa notion de chronologie n’avait rien à voir avec celle des créatures normales. On pouvait presque dire que cette notion n’existait même pas pour lui. Là où les humains avaient un passé, un présent et un futur, et qu’aucune de ces versions n’étaient censée en rencontrer une autre dans des conditions normales, lui était unique et multiple, et pouvait côtoyer ses reflets ou disparaître complètement d’une époque. Tous les Célébi étaient Célébi, et Célébi était partout et tout le temps à la fois, mais tous les Célébi n’avaient pas forcément toute l’expérience ou les souvenirs de Célébi… Pour lui c’était une évidence, mais évidemment pour cette jeune femme ce serait sans doute plus abstrait à comprendre. De toute façon, il n’avait ni l’envie ni le temps de lui expliquer.

Il vérifia que, un par un, tous les humains traversèrent le portail. Puis il poussa ses deux comparses Pit et Bro en marmonnant “allons-y”, avant d’y entrer à son tour et de le refermer derrière lui. Une page se tournait, et avec un peu de chance, elle ferait disparaître avec elle cette destinée chaotique.

Styx:
À peine Styx s’était-elle posée contre le mur qu’un homme apparut au bout de la ruelle, et s’approcha d’elle avec un air jovial.

“Hello !” lança-t-il avec un signe de la main.

L’inconnu était joufflu et habillé d’une écharpe orange qui jurait avec ses cheveux roux, et d’un pantalon large marron.

“Cela faisait longtemps, dites donc ! Enfin, pas tellement pour vous je suppose. Je suis Banshitrouye ! Enfin, Pit’, l'acolyte de Célébi. C’est moi qui vous avais transformée en spectre… Sans rancune j’espère ?”

Il n’eut pas l’air trop sûr de ce que voulait dire l’expression de la Mizuhanienne et préféra changer de sujet en se raclant la gorge.

“Oui, euh… Je viens de la part de Célébi pour vous faire un récap’, du coup. Normalement, dans cette ligne de temps, tout s’est bien passé, vous avez (ou vous allez ?) réussi à ne pas retourner dans la forêt. Tous nos remerciements !”

L’homme se frotta les mains de satisfaction. Puis, toujours en souriant, il baissa la voix pour discuter de choses plus confidentielles.

“Entre nous… Lequel de vos Pokémon a obtenu le pouvoir de métamorphose ?”

Son sourire s’effaça lorsqu’il apprit qu’aucun des partenaires de Styx n’avait semblé gagner ce nouveau don. Son visage prit un air plutôt gêné.

“Arf, même Célébi n’est pas infaillible, il faut croire… Vous avez mes excuses, et je renouvelle mes félicitations pour avoir réussi à contourner le destin malgré cela… Mais vous avez la Marque, je vous le certifie. La Marque de Célébi, précisa-t-il. Cela veut dire qu’à un moment, à un endroit, le pouvoir de Gijinkaisation finira par vous atteindre d’une manière ou d’une autre. Ce n’est qu’une question de temps.

Bien, je vais maintenant vous expliquer un peu ce qu’il va vous arriver à partir de maintenant… Mmh… Ca aurait été plus simple que Célébi lui-même vous explique, même si j’ai pris l’habitude de l’accompagner dans ses voyages temporels, toutes ces choses restent un peu énigmatiques à mes yeux, vous voyez ? Reprenons ; vous existez actuellement en double dans cette ville, dans cette ligne temporelle. Elle est donc particulièrement instable et il est donc très important que vous ne vous rencontriez pas, comme nous vous l’avions dit. Normalement, dans votre passé, vous êtes venue ici, vous avez été téléportée à Agata, et vous nous avez rencontrés, avant d’être de nouveau téléportée ici (et maintenant, surtout). Désormais, l’autre Styx - Styx2, si vous me permettez cette appellation -, Styx2 disais-je, ne va jamais aller à Agata et rencontrer Célébi et être téléportée dans le passé. Donc, vous n’êtes pas son futur. Son futur est dans une autre timeline, qu’elle va suivre gentiment et normalement, on l’espère. De ce fait, à partir du moment où elle ne sera pas allée à Agata, vous n’existerez plus dans sa timeline (puisqu’aucune Styx ne sera revenue dans le passé… vous me suivez ?).

Pas d’inquiétude, pas d’inquiétude,
tempéra Banshitrouye. Les lignes temporelles, c’est comme les Rattata, ça se multiplie pour un oui ou pour un non. La moindre décision prise en crée une nouvelle, et les multitudes de possibilités de décisions non prises en créent une infinité. Vous existez dans cette timeline instable ; quand Styx2 aura décidé (de son plein gré ou pas) de ne pas aller à Agata, vous vous retrouverez simplement dans une nouvelle ligne temporelle. Il n’y aura plus deux “vous” existant dans la même dimension temporelle ; chacune sera dans sa propre destinée.”

Pit acheva sa tirade en soupirant d’avoir tellement parlé. Il avait de nouveau son sourire chaleureux.

“Enfin, voilà ! J’espère que tout est clair.”

[Styx, tu as désormais le choix pour la suite de tes RPs : tu peux jouer Styx1, qui est allée à Agata, a été transformée en Spectre et a rencontré Eden, Miku et Célébi ; ou tu peux décider de jouer Styx2, qui va se retrouver avec un Alakazam qui ne va pas la téléporter où il faut et qui n’ira jamais à Agata et ne se souviendra donc pas avoir fait cette mission. Les deux versions seront marquées par Célébi, en tout cas, et pourront donc obtenir un Gijinka par la suite. Dans tous les cas, une fois que tu auras choisi qui jouer, l’autre Styx ne pourra plus être jouée puisqu’elle sera dans un autre futur.]

Eden:
Une petite voix attira l’attention de Eden alors qu’il discutait avec son Libégon désormais humanisé.

“Eeeeh, salut monsieur !”

En se retournant, le Mizuhanien put constater qu’un Célébi se trouvait juste derrière lui, flottant avec entrain jusqu’au visage du garçon.

“Salut ! Moi c’est Célébi ! Mais euh, pas vraiment le Célébi qui t’a amené ici, tu vois ?”

Cela pouvait vite se voir tant dans le physique que dans la voix et l’entrain de l’elfe. Celui-ci semblait particulièrement juvénile par rapport à celui qui les avait envoyé dans le passé quelques instants plus tôt. Le Pokémon temporel flotta joyeusement autour de Yaldabaoth en tintinant des “bi bi bi” comme une petite clochette.

“Hm ! Plutôt pas mal, hein ?! Et c’est moi qui l’a fait !”

Il semblait particulièrement fier du résultat de la Gijinkaisation de ce spécimen. Puis il prit un air très sérieux qui ne collait pas du tout à sa bouille de gamin.

“Bon ! Ah, oui ! Je suis venu te remercier, de ma part et de la part de tous les Célébi, parce que tu as bien réussi à, euh… Ne pas créer le destin qu’il ne fallait pas créer ! Enfin…”

La petite bestiole se gratta la tête, un peu perplexe.

“Ah, c’est compliqué tout ça… Les autres Célébi, ils sont beaucoup venus me voir, et ils m’ont appris des tas de choses, mais c’est vraiment compliqué ! Je suis encore tout petit moi… J’ai presque à peu près dix ans ! Je trouve que c’est pas mal, mais j’en ai rencontré un qui a trois mille ans. TROIS MILLE ! En tout cas, ils m’ont dit de venir te voir maintenant et de te dire merci, parce que tu as sauvé ma forêt. Alors, merci !!”

Célébi s’inclina ridiculement bas pour bien montrer sa reconnaissance envers le jeune homme et son Libégon. Il releva la tête en souriant, puis recommença à tourner autour du duo en chantonnant des petits “bi”. La fée joua quelques minutes avec son nouvel ami humain, puis se calma de nouveau.

“Il y a autre chose qu’il faut que je t’explique, mais c’est encore des trucs compliqués, je ne sais pas si j’ai tout compris… Mais je vais faire de mon mieux ! C’est à propos de l’autre toi, celui qui n’est pas allé dans la forêt. Hm… Pour le moment, vous êtes tous les deux, euh, vous existez tous les deux maintenant, mais vous n’êtes pas censés, tu vois ? Il n’y a que moi qui peut exister à plusieurs exemplaires à un même moment. Mais, comme tu ne l’as pas rencontré, ça n’est pas grave ! C’est comme si vous n’étiez pas dans la même dimension, mais dans deux dimensions différentes et très très proches.”

La fée colla ses petites pattes pour illustrer son propos.

“Voilà, comme si vos deux lignes de temps avaient juste ce moment en commun. Et quand l’autre monsieur va continuer son futur sans aller dans la forêt - et donc sans devenir ton propre passé, zioup - Célébi sépara ses pattes et les tendit en avant -, vous allez de nouveau vous retrouver dans deux dimensions séparées. Chacun de vous aura sa propre destinée. Mais tous les toi de toutes les lignes de temps auront sur eux ma Marque, parce que ma Marque ignore le temps qui passe, et peut donc se retrouver dans tous les futurs existants ou potentiels.

Donc en gros… Ta vie va continuer à partir de maintenant, mais tu n’auras pas à craindre de croiser l’autre toi. Je pense même qu’il n’existe déjà plus dans cette dimension, tu vois ? Enfin voilà, j’espère que tu as tout bien compris !”


[Eden, tu as désormais le choix pour la suite de tes RPs ; tu peux décider de jouer Eden1, qui est allé à Agata, a rencontré Miku, Styx et Célébi, et qui est revenu dans le passé avec un Libégon gijinka ; ou tu peux décider de jouer Eden2, qui n’est jamais allé à Agata, qui pense avoir reçu une lettre de Mizuki et qui va être bien déçu, et qui pourra éventuellement se retrouver avec un Libégon gijinka sans savoir d’où sort ce pouvoir, puisque cet Eden aussi est marqué par Célébi. Dans tous les cas, une fois que tu auras choisi ton Eden, l’autre ne pourra plus être joué puisqu’il sera dans un autre futur.]

Miku:
“Il a fallu que tu fasses des tiennes, encore, hein ?” marmonna une voix désagréable derrière Miku.

En se retournant, elle put voir Bro, le Brocelôme Gijinka qu’elle avait rencontré dans la forêt d’Agata. Il avait l’air plus âgé, mais il avait toujours ses espèces de cornes, sa tenue débraillée, ses cheveux noirs complètement décoiffés, ses yeux rouges et surtout son air insolent caractéristique. Il resta néanmoins à une bonne distance de la prêtresse ; même si, pour lui, des années avaient dû s’écouler, le souvenir de Shoota restait vif dans sa mémoire. Le jeune adulte soupira avec agacement et, presque, mépris.

“Célébi a bien insisté, on évite à tout prix de se rencontrer soi-même quand on revient dans le passé. Ca n’était pas uniquement pour le plaisir incommensurable de mettre des bâtons dans les roues de têtes de linotte comme toi ! C’est pour éviter de fusionner entre elles des lignes de temps qui ne peuvent pas coexister, et créer des paradoxes. Exactement ce que tu viens de faire avec ton petit numéro onirique !”

Le Gijinka se voulait sévère et blasé, mais il ne put dissimuler un sourire. Sans doute parce que, grâce à la maladresse de la jeune femme, il avait sa revanche sur l’humiliation qu’il avait subie. Le Pokémon Spectre avait la rancune tenace, mais on ne restait pas sur cette Terre après la mort sans un minimum de ressentiment, après tout. Néanmoins, les années qu’il avait passées avec Célébi lui avait appris à quel point le voyage temporel ne pouvait pas être un simple jeu qu’on prenait avec légèreté. Le moment n’était pas à la célébration d’une revanche personnelle, car le sujet était trop grave. Bro reprit son visage en colère.

“Bon, ça ne va pas t’avancer de le savoir, mais voici ce qu’il va se passer, maintenant que vos lignes de temps, à toi et l’autre prêtresse, sont fusionnées. Ton double ne va pas aller dans la forêt d’Agata. Elle ne va pas rencontrer Célébi, et ne va pas revenir dans le passé pour être… eh bien, à ta place actuelle, je suppose. Elle va continuer sa vie autrement.

Ce qui veut dire qu’au moment même où elle était supposée être à Agata, et qu’elle n’y sera pas… tu vas purement et simplement disparaître. Il ne restera plus que l’autre Miku, sans souvenirs de ce que tu auras vécu. Tu peux toujours te consoler en te disant qu’elle se souviendra au moins de toi, et donc que tu ne seras pas morte en vain ? Je crois que les humains aiment bien penser ce genre de choses…”


En discutant, et en attendant que Miku encaisse la nouvelle, Bro se souvint de la présence d’un Gijinka qui était censé l’aider dans sa tâche.

“Oh oui, ton Pokémon qui est censé avoir obtenu le pouvoir de métamorphose, où est-il maintenant ? Est-ce que lui aussi s’est rencontré dans cette ligne de temps ?”

S’il se souvenait bien de ce que lui avait appris Célébi sur cette époque, plus exactement sur cette scène précise, c’était l’Arcanin qui avait réussi à obtenir ce don, et il n’avait pas vu sa version présente. Le Brocelôme attendit tout de même que Miku le lui confirme.

“Alors, il a une chance de s’en sortir. Avec la fusion des lignes de temps, peut-être sera-t-il le Arcanin restant, avec ses souvenirs et son nouveau pouvoir… et peut-être que ça sera l’autre qui gagnera dans ce jeu de hasard. Je dirais qu’on est autour de cinquante / cinquante.”

De toute façon, si ça pouvait consoler la jeune femme, les pouvoirs de Célébi étaient tellement imprévisibles que, même si c’était finalement le chien de Feu de cette époque qui se maintenait, il était possible voire probable que lui aussi se retrouve affublé de ce talent, de manière parfaitement aléatoire et inattendue pour lui. Ca ne lui re-créerait pas ses souvenirs, mais c’était toujours ça de pris, non ?

Bro observa le ciel qui virait à l’orange tandis que la fin de la journée approchait.

“Tu étais partie de chez toi en fin d’après-midi, non ? Ca veut dire qu’il ne te reste plus beaucoup de temps. Sache au moins que… Vous avez réussi, tous les trois. Vous avez sauvé la forêt.”

Sur ces paroles qui se voulaient réconfortantes, le jeune adulte descendit du toit pour repartir sur sa propre route. Derrière lui, il n’y avait plus personne.

[Miku, même si je ne l’avais pas explicitement interdit, j’avais fortement déconseillé la rencontre entre les doubles (même en rêve) ; du coup, tu te retrouves contrainte à jouer la Miku qui n’a jamais fait la mission et n’en a donc pas de souvenirs, parce que ta réponse contourne toute la difficulté de l’exercice (surtout en ayant fait en sorte que Miku2 reconnaisse directement Hermélios, même gijinkaisé, alors que c'était clairement l'effet inverse qu'on cherchait à obtenir...). En revanche, je te laisse le choix concernant Arcanin (pas les autres Pokémon, qui n’auront pas été marqué par le pouvoir de Célébi) ; tu peux considérer que celui restant est celui qui a participé à la mission, ou non. Et qu’il a gardé le pouvoir de gijinkaisation, ou non (si jamais tu veux le donner à quelqu’un d’autre tu peux du coup).]

[Chacun de vous a une fin propre, mais vous avez bien entendu le droit de lire celle des deux autres si vous êtes curieux - évidemment vos personnages n'ont, eux, pas de moyen de les connaître. Ceci était mon dernier post ; je vous laisse conclure en choisissant (pour Eden et Styx) quelle version de vous vous allez continuer à jouer, et la confirmation des Pokémon que vous voulez définitivement gijinkaiser (sur le compte de la mission ou vos DC) ; je rappelle que chacun d'entre vous gagne à l'issue de cette mission un Ticket Gijinka qui pourra être utilisé immédiatement ou non !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Mer 9 Aoû 2017 - 18:20

Malgré le fait que les conditions étaient remplies et respectées, Eden ne se sentait pas si satisfait que ça, d’avoir évité le pire à nouveau. Il venait quand même de se moquer de lui-même en écrivant cette fausse lettre écrite et signée de Mizuki, son amie. Comment cet Eden allait-il réagir en s’y rendant et comprenant alors qu’on s’était joué de lui ? Est-ce que cela pourrait avoir un impact sur lui comme sur la jeune Nalcienne ? Comment le savoir… Toute cette histoire d’espace-temps, de portal… tout ça, ça le dépassait. Tandis que Yalda savourait son triomphe mais aussi sa nouvelle forme qu’il appréciait de plus en plus, une voix étrange mais familière résonna dans sa tête. Le blond se tourna pour se retrouver face à Célébi ! Les deux comparses écarquillèrent leurs yeux, surpris de voir le Légendaire ici. Y’avait-il un problème ?! Eden avait-il mal interpréter les indications et le malheur allait s’abattre sur la Forêt d’Agata ?!

La tension baissa d’un cran quand le Légendaire s’exprima à nouveau. Vu son air joyeux, visiblement non mais Eden ne connaissait pas la suite. À son écoute, Yalda et son dresseur ouvrirent grandes leurs oreilles et écoutèrent les dires du petit Elfe de la Forêt. Voyant qu’il était momentanément le centre de l’attention, le Libégon Gijinka bomba le torse sous les éloges du Légendaire. Malheureusement pour lui, cela ne dura pas longtemps et rapidement, l’attention se reporta sur Eden et sa réussite. S’en suit un long discours sur les différents Célébi composant l’univers et les espaces-temps, et le Mizuhanien fut de plus en plus perdu. Mais lorsque le petit être s’inclina devant l’humain, Eden se mit à rougir de gêne qu’un tel être suprême lui fasse tant d’honneur.

« Vous n’avez pas à faire tout ça. » s’alarma le garçon. « Je veux dire… Si je n’avais pas été dans la forêt à ce moment là, tout ça ne serait pas arrivé. Et… bon… »

Doucement, le blond baissa la tête. Ils avaient évité le pire visiblement et tant mieux mais il ne pouvait se faire à l’idée qu’Eden2 soit parti en pensant revoir son amie. Lui, il était sûr que ça n’arrivera pas… Tiens, en parlant de lui, Célébi le mentionna alors le Mizuhanien redressa sa frimousse, curieux de savoir ce qu’il allait devenir. Malgré les explications de l’Elfe, Eden avait du mal à bien saisir ce qu’on voulait lui faire comprendre. Tout ça le dépassait réellement et pourtant, il ne manqua aucune impolitesse envers le Légendaire ; malgré son jeune âge, il faisait tout le nécessaire pour que l’humain et son Pokémon comprennent les enjeux de ce qu’ils avaient traversé, leurs actions exécutées mais aussi ce qu’ils allaient devenir après.

« Donc on ne se croisera jamais… ».

À cette idée, Eden baissa la tête et sourit même, légèrement. Il n’allait donc pas subir une certaine pression à savoir tenter d’éviter de croiser son soi lors de ses prochains voyages. Car comme on venait de lui dire, Eden2 allait disparaître. Suite à cette nouvelle, Yaldabaoth donna une tape dans le dos de son dresseuse, le sourire aux lèvres :

« T’entends ça ? Tu vas rester toi-même et en plus, tu es sûr que tu reverras Mizuki ! »

Il n’était pas obligé de rajouter ça… Enfin après tout, Yalda avait raison, il était sûr que son amie l’attendrait puisqu’il n’avait pas reçu de lettre de sa part, qu’elle soit fausse ou pas. Parce qu’ils s’étaient fait une promesse, celle de se retrouver, eux et les chatons. Eden se ressaisit et s’inclina à son tour devant l’Elfe de la Forêt.

« Merci beaucoup pour vos explications et le temps précieux que vous avez pris pour m’en informer. » il se redressa. « Je ferai attention dorénavant. Attention à mes paroles mais aussi à mes actes. Je prendrais le temps de réfléchir et –

- d’avoir plus confiance toi. »

Eden ne put s’empêcher de donner un coup de coude à son Pokémon humanisé qui ricana de cet échange physique. Suite à cela, les deux garçons saluèrent le Célébi qui disparut sûrement un espace-temps ou on ne sait où. Bien, il était temps pour les deux garçons de retourner à Mizuhan et le plus court pour trouver un port était encore celui de Flamen. Evidemment, ils allaient éviter de repasser au Temple de la Forêt voire, carrément contourner le village Kabana.


[ Hrp : Je choisis Eden 1 qui a conscience de ce qu’il a vécu à la forêt d’Agata et ses rencontres (mais aussi parce que je veux pas qu’il en veuille à Mizu :/). Dommage, ça aurait été marrant de jouer l’autre *sadique héhéhé* En tout cas, merci pour le rp o/ c’était GÉNIAL comme scénario ! ♥ ]

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 228

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Styx Léthé le Jeu 10 Aoû 2017 - 20:09

J’eus à peine le temps de commencer à somnoler qu’une voix vaguement familière vint me déranger. Rouvrant un œil, j’aperçus un homme qui devait faire sur ses trente ans, un peu joufflu et au style semblant indiquer une incapacité à choisir une garde-robe potable.

Ah, bah normal qu’il me rappelle quelqu’un, c’est le Gijinka qui m’a offert un goût de la vie après la mort ! Avec quelques années de plus, et une évolution vu son nouveau patronyme, au compteur. Je lui retournai un sourire légèrement trop grand pour être bienveillant, lui promettant silencieusement mille souffrances s’il ne changeait pas rapidement de sujet. Ce qu’il fit.

« Meh, pas de quoi. Ces ivrognes font pratiquement tout le boulot à ma place. » Sa question suivante, par contre… « Aucun. Pas fiable, ton patron. On peut demander un remboursement ? »

Légèrement dépité, il m’informa toutefois que j’avais apparemment été marquée par la Voix de la Forêt, et que donc je risquais à terme de croiser la route de certains Pokémon dotés du fameux don. Suffit de voyager dans le temps ? Huh, j’aurais pas cru. Y’a un buisness à se faire, je vous le dis !

Bon, par contre ses explications sur le comment que ça va fonctionner entre les deux demoiselles explosives que sont moi et mon homologue du passé/présent…

« Alors si j’ai bien suivi rien n’a changé pour le moment, on est toujours sur la même ligne temporelle où c’est le boxon à Agata. Par contre dès que la miss qui n’a pas fait le voyage aura échoué à se faire téléporter, son chemin et le mien vont se séparer de l’axe actuel en mode trident ? Je vais donc pas me faire gommer de la réalité ? Nickel ! Par contre, revois ta copie sur les noms. Styx2, sérieux ? Ce manque d'imagination... »

Je lui adressai un vague geste de la main alors qu’il repartait à ses occupations, et probablement aussi à son époque. Quelques instants après qu’il ait disparu de ma vue, j’aperçus Dex flotter par-dessus la maison d’en face pour revenir se fixer à mon poignet.

« Alors ? »

« Tout s’est passé selon le plan. Le téléporteur s’est pris quelques coups de vos bottes dans le train, et votre vous alternative est fumante. »

« Cool. Tu devineras jamais qui vient de passer… »

[Post sciemment sous les 500 mots, j'avais vraiment rien de particulier à dire pour conclure.
Idem que ma collègue du dessus, c'est Styx1 qui continuera l'aventure.
Pas de Gijinkaisé pour le moment dans l'équipe, le ticket est prévu pour un recrutement ultérieur.
Merci bien à mes camarades de RP et au PNJ pour son histoire pleine de rebondissements !
Vu que Nina compte pas conclure, je poste la demande de nota.]

_________________

^Cliquez pour célébrer la gloire de notre Seigneur^
avatar
Styx Léthé
Informations
Nombre de messages : 509

Fiche de personnage
Points: 128
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum