[ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par PNJ le Mer 14 Juin 2017 - 22:39

Alors qu’ils s’organisaient, l’un des humains posa une question sur le voyage dans le temps, que Célébi trouva mignonne dans sa naïveté. Pour qui n’avait jamais fait l’expérience, il était normal d’être perdu. Puisque le groupe allait l’accompagner, le lutin prit le temps d’expliquer ce qui allait se passer plus en détail.

“Non, il ne s’agit pas de rembobiner le temps… Il s’agit plutôt d’une téléportation dans le passé ! Vous allez conserver vos souvenirs et vous existerez même à deux endroits différents dans une même ligne temporelle, puisque nous n’allons pas avoir à remonter très loin… Quelques heures à quelques jours maximum avant aujourd’hui, cela devrait suffire à empêcher cet événement d’avoir lieu sans causer trop d’interférences.”

Bien sûr, mais il garda pour lui cette partie de la réflexion, cela ne serait vrai que dans le cas où la présence des humains ici avait été la seule cause du désastre actuel. S’il y avait autre chose… Eh bien, il n’aurait qu’à refaire une fois de plus le voyage, jusqu’à parvenir à empêcher tous les événements liés à la destruction de la forêt. L’effet Papillusion ne l’effrayait pas, pour lui qui sautait d’une époque à une autre comme il le désirait. C’était d’ailleurs bien pour cela qu’il ne prenait pas de précautions particulières concernant le destin bientôt chamboulé de ces humains… Enfin, il fallait sans doute qu’il leur parle des banalités d’usage. Pour le moment, ils faisaient parfaitement leur boulot de garde du corps, ce qui lui laissait le temps d’exposer son plan.

“Il faudra vous empêcher de venir ici, de la manière de votre choix, au moment de votre choix… De ce que j’ai pu observer (moi ou mes autres instances dans d’autres lignes temporelles), il vaut généralement mieux éviter de se montrer à soi-même lorsqu’on existe doublement à une époque donnée, ou faire quoi que ce soit qui risquerait de mettre votre autre vous en danger… Mais c’est vraiment vous qui déciderez de la méthode et des précautions à prendre.

Je vais vous donner un coup de main, tout de même, même si ça a souvent un peu tendance à altérer l’espace temps complet… Je peux donner une autre apparence à un Pokémon, ce qui pourrait éventuellement vous aider à contacter votre autre vous sans être reconnu. Ca sera un peu aléatoire, mais vous devriez pouvoir vous en servir…”


L’archère cria, interrompant la fée et annonçant qu’ils étaient arrivés à destination. Rien de fâcheux ne s’était produit, pourvu que la chance les suive encore un peu !

“Oui ! confirma l’elfe temporel. Le couloir du temps n’est plus très loin, nous n’aurons plus qu’à nous jeter dedans… Et nous pourrons enfin détruire cette ligne du temps de malheur, qui n’a connu que la destruction !”

Célébi s’interrompit. Il ne souhaitait pas en dire trop, de peur que les humains ne deviennent curieux ou ne réfléchissent trop… S’ils changeaient d’avis sous prétexte de vouloir protéger une futur hypothétique, tout était perdu. Le Pokémon prit la tête du groupe, les guidant jusqu’au portail temporel, un arc de lumière bleutée suffisamment grand pour qu’un homme puisse se tenir dessous. On aurait dit une porte qui ne donnait sur rien. Il se tourna un dernière fois vers les humains.

“Vous avez bien compris, donc ? Vous choisissez le moment et l’endroit jusqu’où vous voulez revenir, et vous vous concentrez dessus, pour pouvoir vous empêcher de venir dans la forêt. Le couloir fera le reste… Quand à nous, ajouta-t-il en se tourna vers Bro et Pit… Je pense qu’un petit séjour dans la forêt glacée de Mizuhan vous mettrait un peu de plomb dans la tête, une fois qu’on aura rattrapé vos bêtises !”

[En un tour, vous devez donc choisir et décrire où et quand vous revenez dans le passé pour empêcher que votre arrivée à Agata ne se produise ! Vous pouvez choisir un de vos Pokémon pour qu'il obtienne le pouvoir de gijinkaïsation. C'est chacun pour soi à partir du tour du suivant, du coup, à des moments différents et des endroits différents Very Happy Limitez-vous à quelques jours dans le passé au maximum... Sinon, prenez en compte que des événements que vous avez pu vivre en RP pourraient être altérés (ça pourrait être un plan si vous souhaitez en faire quelque chose, ceci dit).]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 922

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Mission ] Un signe venu du Futur [ Styx / Miku ]

Message par Eden Sovial le Sam 24 Juin 2017 - 19:19

Plutôt que de se jeter dedans sans en connaître les éventuelles conséquences, Eden préférait avoir quelques petites précisions sur la « mission » d’escorte et son achèvement. Une bêtise était si vite arrivée et s’ils avaient la chance de revenir dans le passé sans que leurs souvenirs n’en soient altérés, une seconde tentative ne leur serait permise… Il n’était sûrement pas très « sain » de revenir dans le passé et de créer différents futurs à chaque fois pour obtenir le meilleur. Cette vision qu’il y ait ainsi deux « Eden » (ainsi que deux Miku et Styx) vivant dans des « espaces » temps différents l’effrayait. Enfin le blond avait du mal à voir cela.

Cependant, le groupe n’avait pas spécialement le choix et devait accepter cette seule issue que la Fée proposait. Ainsi, une fois qu’ils auront atteinte le portal du temps, ils reviendront quelques heures, voire quelques jours en arrière pour éviter de refaire la même erreur. Les humains se mirent donc en quête du Temple de la Forêt, repoussant les différents assauts de la forêt empêchant leur progression. Et puisque l’avancée semblait bien se dérouler (ils n’avaient pas croisé tête de légume jusqu’à présent), Célébi continua de communiquer avec les jeunes gens de son plan. Eden fut à la fois concentré sur la défense du groupe mais aussi les paroles télépathiques de la Fée.

Se retrouver face à soi-même ? Cette optique intrigua alors le Mizuhanien tout en l’horrifiant. Il ne s’attendait pas à ce qu’il y ait de lui… Puis le garçon s’imagina face à lui-même et se demanda alors ce qu’il pourrait lui dire. Non, ce n’était pas le moment de rigoler de ça ! C’était même très grave car il y aurait deux blonds (naïfs) ! Si enfin c’était grave ! Rah, le cerveau d’Eden était en train de surchauffer là à force d’essayer de comprendre tout ça ! Alors comment faire alors pour lui dire de ne pas se rendre dans la forêt ?! C’est alors que Célébi leur proposa une aide alternative : faire passer le mot à un des Pokémon de l’équipe. Oui enfin comment faire « passer le message » ?

Malheureusement, le Maître de la Forêt s’interrompit puisque Miku leur annonça qu’ils étaient arrivés à destination. Ouf et enfin ! Malgré cela, il n’était pas non plus nécessaire de se relâcher, ils étaient arrivés devant le portail certes mais tête de légumes ou ses sbires de plantes pouvaient toujours les attaquer. Eden redressa son bâton, s’assurant que rien d’alarmant ne semblait les guetter. Il fut cependant étonné de l’exaltation de la Fée devant le portail.

« Détruire ? » murmura le blond

Mais le Légendaire ne répondit pas. Peut-être ne pouvait-il tout simplement pas en dévoiler plus à de simples humains ? À l’intérieur de la bâtisse détruite par le temps et rongée par les plantes parasites, Célébi prit la tête du groupe, enthousiaste. Eden s’arrêta devant le fameux portail du temps et observa la chose ; il se sentait étrangement… petit face à ce pouvoir immense. Il posa son regard dessus mais ne vit rien d’autre qu’un voile blanc. Il y aurait pu y avoir son reflet ou celui de ses camarades mais non, comme si en face d’eux, c’était du vide… Sur le moment, le blond se demanda s’il pouvait vraiment faire confiance à la Fée.

« Le moment et l’endroit où on veut revenir… »

Eden leva ses yeux vers la Fée qui lévitait au-dessus des jeunes gens. Il ne pouvait pas non plus revenir trop en arrière car plus rien n’aurait de cohérent mais ni trop tôt pour l’empêcher de se rendre dans la forêt. Il profita de ses quelques instants pour y réfléchir, seul puisqu’il avait rappelé ses deux Pokémon, Yalda et Myrallis. Eden s’était rendu dans la forêt parce qu’un vieillard à Kabana avait juré avoir vu des monstres… Etant donné que le garçon avait vécu les évènements précédents, il s’était jeté dedans en repensant à cette partie de l’histoire comme sa mission de nettoyage au Mémorial. Le mieux serait pour lui alors de revenir avant cet évènement au village perché…

Ayant choisi son moment, Eden se retourna pour saluer ses compagnons. Après tout, s’ils avaient réussi à parvenir jusqu’ici, c’était grâce à eux. Puis il fit un pas se jetant à l’eau le premier, jusqu’à sentir l’étrange souffle se dégageant de l’arc de lumière. Il tendit sa main droite et ferma les yeux avant de laisser son corps se faire engloutir par l’espace temporel, répétant par la même occasion plusieurs fois : « Kamiki, Kamiki… ». C’était là la petite bourgade où il s’était rendu avant de prendre l’initiative de traverser la forêt afin de rejoindre Flamen.

La sensation n’était pas désagréable mais… particulière. Eden avait l’impression qu’on lui secouait quand même la tête dans tous les côtés et que son corps était devenu aussi léger qu’une plume. Mais le réveil fut plus doux que le voyage... Lorsqu’il rouvrit les yeux, il était allongé dans l’herbe dansante du village, parmi les pâturages. Il mit un certain temps avant de reprendre ses esprits et se redresser pour constater qu’il était non loin du village choisi. Mais était-il retourné en arrière comme convenu ?

« Arrête de rêvasser ! »

Eden reçut une tape derrière la tête. Il se tourna tout en se massant le crâne pour observer l’énergumène qui avait fait ça. Le garçon portait des habits bien étranges pour la région et semblait bien familier avec le Mizuhanien alors qu’il s’agissait de leur première rencontre. Ce dernier s’assit en tailleur en face du blond, ses yeux verts plongeant dans ceux du blondinet. Eden n’aimait pas cette attitude et il mit un certain temps pour comprendre qu’il s’agissait de Yaldabaoth, son Libégon.

« Tu es vraiment long à la détente hein ? Tu as déjà oublié les paroles de la Fée verte ?

- Pas vraiment… j’ai juste du mal à croire ce qu’il nous arrive, c’est tout… répondit Eden un peu secoué par les évènements.

- Bon, faut qu’on trouve un moyen pour que Eden2 n’aille pas dans la forêt.

- « Eden2 », reprit le blond, étonné.

- Ton double de cet espace temps. C’est déjà bien compliqué alors tais-toi et écoute moi ! »

Suite à cette réplique, Eden se tint droit et observa son acolyte. Il savait Yalda caractériel mais le voir ainsi, en humain faisait bizarre. Surtout qu’il était doué de paroles et franchement, hormis sa dégaine spéciale, rien ne montrait qu’il s’agissait d’un Pokémon.

« La Fée a bien stipulé que tu devais éviter de te retrouver face à ton double, sinon cela pourrait avoir de graves conséquences. D’où mon intervention !

- C’est donc à toi que Célébi a donné une apparence humaine…

- Merci, cache ta joie… Bon, il faut trouver ce fichu moyen. Je peux pas non plus l’aborder comme ça. Franchement, tu es naïf et un peu niais sur les bords (Eden fit une moue pas possible) mais tu n’irais pas croire un gars comme moi. Quoique, tu as bien écouté un vieux s’écrier dans le village…

- Viens en au fait veux-tu… je commence à regretter ce voyage.

- Qu’est-ce qui te ferait revenir au pays, ou du moins quitter Terros rapidement ? À part le Maître Saguiel évidemment. Parce que bon, logiquement, tu as encore du temps avant la reprise.

- Hum… »

Les deux garçons se mirent à réfléchir dans le champ. Le temps pressait et le Eden2 n’allait pas tarder à quitter le village pour se rendre dans la forêt d’Agata. Il fallait absolument qu’il n’aille pas à Kabana.

« Je sais ! s’écria le blond.

- C’est quoi alors ?

- C’est euh… non oublie… »

Yalda se redressa et attrapa son dresseur par le col, le secouant d’avant en arrière en lui rappelant qu’ils n’avaient pas non plus l’éternité ! Un peu secoué, Eden lui exposa son idée : écrire une lettre. Au début, le Gijinka ne comprit pas le but précis mais quand le Mizuhanien lui expliqua qu’elle serait signée de Mizuki, là tout prenait son sens. Fouillant dans ses affaires, Eden commença à rédiger une lettre. Les premiers essais n’étaient pas concluants et Yalda se plaignait de nombreuses de fois : Eden ne trouvait pas les mots, ne savait pas forcément écrire comme une fille ou alors il avait une écriture de fille et forcément, il allait reconnaître sa propre écriture… que c’était compliqué ! Après une bonne perte de temps, énormément de rature et de feuilles gaspillées, la lettre fut enfin prête.

« Et on la lui donne comment ? questionna le blond

- Pas toi évidemment. Je peux éventuellement la lui donner en main propre en prétextant être facteur. Ouais je sais, c’est pourrie comme idée mais a-t-on vraiment le temps de réfléchir à ça ? Franchement, avec une lettre pareille, si tu rentres pas au pays, t’es vraiment nul.

- Arrête ça s’il te plait… » répondit le jeune homme, rougissant.

Quelques minutes plus tard, cachés suffisamment loin, Eden et Yalda observèrent alors la scène qui se déroulait devant leurs yeux : Eden2 s’apprêtait à quitter Kamiki. Peut-être auraient-ils du revenir plus en arrière ? À fond dans sa mission, le Gijinka mit ses lunettes sur ses yeux pour se cacher partiellement et s’approcha de sa cible. De loin, le vrai Eden ne pouvait les entendre mais visiblement, son Pokémon semblait bien s’en tirer. Lorsqu’il lui remit la lettre, le blond n°2 la déplia. De son côté, Eden soupira de n’avoir jamais reçu de telle lettre mais d’un côté, il aurait été profondément déçu d’en avoir eu une fausse…

« Pardonne-moi, mon ami… » murmura-t-il.

Une fois la commission faite, Yaldabaoth revint auprès de son dresseur lui relatant les faits : Eden2 fut tellement enjoué que Mizuki lui écrive qu’il partit de sitôt pour la Cité Arkan. Le Gijinka n’hésita pas à mettre l’accent sur le fait que ce dernier avait bien rougit en lisant chaque mot de la lettre comme si c’était cette dernière qui l’avait écrite.

« Un vrai petit manipulateur tu fais. »

Eden ne répondit pas à cette réflexion et regarda son double partir. Le pauvre… Le blond ne pouvait s’empêcher d’avoir de la peine mais au moins, il n’irait pas dans la forêt. Et après, que ce passait-il ? Car bon, il y avait quand même deux Eden dans cet espace temps et ils ne pourront s’éviter indéfiniment… A moins que tout ça ne retrouve son court que lorsque Styx et Miku en auront fini avec leur double…

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum