[ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par PNJ le Sam 22 Oct 2016 - 16:58

Antagonismes et Synergies



Au sommet de plusieurs grandes colonnes rocheuses qui composent le Cosmo Canyon, l'agitation est à son comble ! Tout autour, disséminés en cercle sur différents points rocailleux en hauteur, les spectateurs échangent des impressions sur l’évènement organisé dans ce village d’ordinaire tranquille. Tous les regards sont tournés vers les terrains d'affrontement improvisés, en contrebas : la terre aride et sèche qui tapisse le sol des plateaux rocheux est en effet sur le point d'accueillir des jouteurs d’un genre inédit, qui ne sont pas là pour se battre de manière conventionnelle, mais pour mettre à l'épreuve leurs talents en matière d'adaptation, de coopération et de logique ! Les participants se rassemblent dans chacune des arènes naturelles désignées pour être le théâtre de la compétition... Et lorsque le grand feu allumé au centre du Cosmo Canyon se met à flamber, une clameur s'élève du public : le concours peut commencer !



Tsubasa Reservoir Chronicle III – Slipstream



Au-dessus de chaque terrain, un disque de pierre flottant et entouré de flammes lévite, avec un Lion de Feu au regard sévère en guise de gardien... Il est facile de deviner qu'ils seront les arbitres, voire les maîtres, des différents jeux qui vont mettre à l'épreuve la matière grise des participants !

Votre seule limite - ou presque ! - est donc votre imagination...


_________________

Votre but est donc de créer un véritable parcours d'obstacles à l'aide de votre Pokémon. Afin de gêner un maximum vos adversaires dans leur progression, et donc dans l'obtention d'un ruban, vous aurez, lorsque ce sera à votre tour, 20 minutes (RP parlant) pour construire, élaborer et ériger un labyrinthe avec votre partenaire. Le duo qui devra résoudre l'énigme aura alors 5 minutes (toujours RP parlant) pour réfléchir à une stratégie efficace et utilisant toutes les capacités à la disposition de son partenaire. Le tandem mis à l'épreuve n'aura pas de limite de temps, mais s'il est jugé trop lent ou trop mauvais par le Lion de Feu qui supervise le duel, il aura un Malus et sera automatiquement sorti du labyrinthe pour laisser la place au tour suivant.

Pendant l'élaboration du dédale, le duo qui devra franchir les obstacles sera isolé et à l'écart, afin de prévenir tout risque d'avoir un indice sur l'épreuve à affronter.

Les rôles seront ensuite inversés au tour suivant. Au dernier tour, toutefois, les candidats devront collaborer pour sortir ensemble d'un dédale qui reprendra les éléments les plus corsés des deux labyrinthes proposés précédemment.

Attention, même si l'accent est mis sur la collaboration entre le dresseur et son Pokémon, il faut que les capacités de ce dernier soient mises en valeur par rapport à celles de l'humain. Dans ce cadre, l'utilisation des maîtrises élémentales est strictement interdite.

Vous avez trois messages chacun pour convaincre le jury, et le vainqueur de chaque duel recevra un ruban. Au total, 3 rubans sont en jeu : le ruban « Futé du Dédale », le ruban « Rusé du Labyrinthe » et le ruban « Stratège de l'Énigme ».

L'ordre de passage sera Elvira → Nyr → PNJ. Vous avez dix jours pour répondre à votre tour, sous peine d'être éliminé de la compétition, et donc de laisser le ruban à votre duo d'adversaires.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1070

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 24 Oct 2016 - 2:05

  • Elvira Tertia
  • Solo / Histoire
Les abysses de ton âme.
Le soleil marquait maintenant le zénith. Le ciel d'azur du canyon, dévoilait une toile sans la moindre imperfection de blancheur. Elvira observait tranquillement la scène qui allait être son futur terrain de jeux. Axill flottait telle une ombre bienveillante autour d'elle, observant et écoutant les pensées de sa jeune maîtresse. Elle semblait avoir plusieurs bonnes idées, mais elle savait très bien qu'il rajouterait son grain de sel. La guerrière prit une grande respiration et ferma les yeux. Elle s'activa ensuite à occuper son esprit pour y fabriquer ce qu'elle désirait. Axill se mit à tourbillonner autour d'elle, il était visiblement excité à l'idée de commencer le concours.

Elle devait l'avouer, Elvira était nerveuse et un peu anxieuse de ce qui allait suivre. Elle s'était embarquée dans le concours sur un coup de tête, elle avait (rapidement) lu les explications avant de signer son nom. Avant maintenant, elle n'avait jamais participé à un tel jeu, elle n'avait donc aucune expérience qui pourrait lui être utile, mais elle avait confiance en Axill pour éclairer son jugement. Pourtant, ce n'était pas la lumière chaude qu'elle allait offrir, mais plutôt un monde de ténèbres qui seraient tirées de l'abysse même de son adversaire. C'était l'avantage d'avoir un Pokémon comme Axill. Elle se sentait quand même (un peu) dans son élément. En même temps, elle regrettait presque, mais il y avait quelque chose d'exaltant dans les cris d'encouragement que poussait la foule, c'était contagieux.

Au loin, elle pouvait voir la silhouette de son adversaire s'éloigner vers la sortie. Elvira comprit que le Lion de feu avait donné le signal pour le début de l'épreuve et que c'était à son tour de jouer. La rouquine posa ses yeux mauves sur la sphère d'ombre et elle hocha la tête. C'était son signal, ils allaient maintenant faire leur travail. Ensemble, ils sautèrent sur la terre aride et commencèrent à s'avancer vers leur terrain de jeu.
___

Dark Emotional Music - Shades and Shadows


D'un pas lent, presque théâtral, elle s'avança vers une zone, qui sous le contrôle d'Axill devient sombre. Un large cercle prit forme à partir du sol avant de s'étirer vers le ciel dans une demi-sphère. Pendant un instant, on ne pouvait pas voir à travers les ténèbres, trop opaques. Cependant, quand Elvira sembla y pénétrer, lentement, il y eut un contre-jour qui permit à ceux de l'extérieur de voir ce qui se passait à l'intérieur. Pourtant, Elvira était toujours dans le noir total. À l'intérieur, il n'y avait (encore) aucune lumière, puis un trou de la dimension d'une tête s'étira furtivement au plein centre du dôme, laissant un rayon de soleil pénétrer l'intérieur. Étrangement, ce fuseau de lumière ne semblait pas encore assez fort pour tout éclairer dans la sphère. Un deuxième trou vint faire son apparition, puis une troisième, offrant un triangle parfait où les rayons se rejoignaient au centre.

La salle serait divisée en trois étapes.

Des murs de ténèbres avaient lentement pris place, rampant sur les murs déjà existants, cachant les espaces qui permettraient à un intrus de s’y faufiler pour couper à travers le labyrinthe. Même s'ils n'étaient plus visibles, ils restaient là cachés dans l'ombre avec bien d'autres choses. Après, il y avait un court dédale de passages incertains peuplés de figures grotesques qui hantaient vos rêves et vos souvenirs. Ils vous pointaient différents chemins qui menaient à des culs-de-sac.

Ensuite, on atterrissait dans une salle à l'apparence simple.

En fait, quand la personne y posait le pied, des dessins au style chinois se mettaient à bouger sur les murs. C'était Axill qui, avec les fuseaux lumineux changeait de forme pour y dessiner ce qu'il désirait. Il y avait deux entités qui ressortaient beaucoup, Groudon et Kyogre. Ils combattaient de manière acharnée répétant sur les murs une histoire qui avait déjà frappé Érasia. La sortie de cette pièce était camouflée derrière leurs mouvements et si l'intrus n'était pas assez attentif, un Rayquaza furieux, fait d'ombre et de lumière, semblerait sortir de l'emplacement de la porte en poussant un rugissement. À ce moment, Axill utiliserait Regard Noir, surprenant pendant quelques secondes son adversaire avant de le laisser filer.

Tout en continuant de s'avancer, elle rejoignit le centre même de la sphère, ou les trois fuseaux lumineux se croisaient. Au centre du rayon de lumière qui venait du ciel, exactement où passait parfois la plateforme du Lion de feu, cachant sournoisement la lumière un instant, flottait dans l'air libre un petit Fantominus. Il observerait d'un regard sévère les personnes qui entreraient dans sa salle et quand sa cible serait assez proche, une voix s'élèverait dans l'air ou plutôt dans la tête de son adversaire.

[color:7569=#3300 cm3]‘'Je suis un petit Pokémon qui était autrefois humain. J'ai conservé tous les souvenirs de ma vie en tant qu'humain. Ma dernière attaque est Prélèvement du destin. Qui suis-je ? ‘'

Une fois la réponse donnée, il ouvrirait un chemin qui n'était pas là avant, laissant une nouvelle fois un dédale de chemins sinueux. Il donnerait un simple conseil au visiteur, et ce serait de trouver les trois clés qui lui permettraient de quitter les abysses de son âme. Dans ce dédale de chemins, il faudrait trouver trois objets qu'Axill avait empruntés aux citoyens présents et les ramener à la dernière porte. En fait, cette épreuve consistait à surpasser ses peurs, qu'elles soient petites ou non. Le plus important était le fait d'être capable de passer outre à la hantise que générait Axill chez sa cible. Une fois à la toute fin, les portes s'ouvriraient sur le monde extérieur et la demi-sphère de ténèbres disparaîtrait pour laisser place au vrai monde.
Laisse-toi aveugler par tes craintes


Dernière édition par Elvira Tertia le Dim 11 Déc 2016 - 19:21, édité 2 fois

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1146

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Lun 31 Oct 2016 - 13:58

J'avais entendu des rumeurs à propos d'un concours Pokémon au Cosmo Canyon. En me renseignant un peu, j'apprenais que le concours était un peu différent des précédents. Celui-ci avait pour but confronter l'adaptabilité,la logique et la coopération de deux duo. C'était donc un duel d'ingéniosité qui m'attendait si je décidais de participer à ce concours.

C'était donc par une belle journée ensoleillée que je décidais de m'inscrire. Il y avait un monde fous, j'avais du mal à me déplacer dans la foule. Mais une fois arrivé au comptoir où il fallait s'inscrire, je pris conscience de toutes les règles du concours.


- Pas de maîtrise Élémentale? Comment je vais faire ?

Knucles me regardait avec un air de un peu moqueur, et je comprenais car c'était moi qui m'était lancé dans ce concours sans être sûr d'y être à mon aise.

- C'est pas grâce, si c'est les règles! Bon maintenant, je dois choisir un partenaire... J'aurais choisis Knucles sans hésiter si c'était un concours normal, mais là, il s'agit de créer des pièges et des problèmes ingénieux. Donc, il me semble évident que seul un expert en pièce pourrait m'être utile... Je suis désolé Knucles, mais je choisis Densu.

C'était évident qu'un Statitik avait du vécu en matière de pièges,  il était fait pour ce concours. Je remplis donc ce qu'il y avait à remplir et je signait.

- Attendez là-bas monsieur, un assistant ne devrait pas tarder et vous emmener au stade.

J'attendais à peine une minute et un homme venait me voir.

- Vous êtes bien Nyr Lawliet?

- Oui.

- Suivez moi.

L'homme me guidait alors vers le stade où je devrais affronter mon adversaire. Et finalement je passais à côté de tout les stades. L'homme m'emmenait à une petite salle à une cinquentaine de mètres du stade le plus proche.

- Votre adversaire va pièger le stade, pendant ce temps restez dans cette salle. Pour éviter toute triche, elle est totalement insonorisée par un Maître du son. Qui me laissera vous parler si besoin.

J'entrais donc dans la salle avec mon petit Statitik, l'homme refermait la salle derrière moi et les bruits du public disparaissaient. Et les vingt minutes les plus longues de ma vie m'attendaient.

Je m'inquiètait pour tout,* si l'adversaire me mettait une énigme trop difficile sous le nez? Si j'étais trop négligeant? Si j'étais trop lent? Si les Lions de feu n'aiment pas ce que je fais?*

Je stressais beaucoup trop et c'était visible à des kilomètres et cela même un minotaupe aveugle l'aurait vu. Densu décida donc de passer à l'action, j'étais seul avec lui dans cette pièce. Knucles était avec les spectateurs accompagné de mes autres Pokémon. Densu me lança un petit coup de jus qui me remis les idées en place.

Quand tout à coup la porte s'ouvrit.

- Ton adversaire a finit à toi de jouer champion, je n'ai pas besoin de t'accompagner l'entrée est pas très loin et assez évidente!

Densu montait sur mon épaule et je me dirigeais vers l'entrée. Le bruit de la foule derrière moi était terrifiant mais il ne m'empêchait pas de pousser la porte et d'entrer dans l'arène. La porte ce ferma elle aussi derrière moi. J'avais maintenant cinq minutes pour trouver l'autre sortie .

___________________________________________

Mon adversaire avait décidé de jouer la carte de l'obscurité je n'y voyais rien. C'étais bien joué pour empêcher quelqu'un de trouver quelque chose comme une porte. Mais c'était obstacle assez facile à éviter vu le Pokémon de j'avais avec moi.

- Densu ,tu sais ce que tu dois faire!

Le Petit Statitik sauta et utilisa sa Toile Élek sur tous les murs de la petite salle où j'étais. Puis il sauta de nouveau et lança aussi sa Toile Élek sur le sol. La lumière émise par les Toile Élek  éclairaient en grande partie la salle et c'était suffisant pour y voir clairement. Mais après grand réflexion, je compris qu'il me fallait plus d'ingéniosité.

- Ça ne va pas être suffisant, Densu. Si nous de devrions refaire Ça régulièrement, nous perdrions beaucoup de temps. Il faut autre chose... Il faut que tu utilises ta toile Élek sur un objet amovible, mais quoi? ....

Je sais! mon épée! Si je ne peux pas m'en servir sans ma maîtrise Élémentale, elle peut servir comme torche électrique! Jettes ta Toile Élek dessus et dépêchons nous d'avancer!


Puis nous arrivions dans un petit dédale assez difficile à traverser, rien que pas ses chemins bizarres. Dedans il y avait des sortes de statues étranges et très effrayantes. Quand je passais le début du dédale, je ne les remarquais pas  sûrement parce-que j'étais pressé. Mais quand Densu tomba de mon épaule, je les découvrait avec effroi en me tournant .

- Ahhhhhhhh mais c'est quoi ce truc?! Mais c'est mooooche! Ahhh il est affreux!  Viens Densu, c'est pas très rassurant ici!

- Statii!

Il y avait des vingtaine de statues de ce genre, elles pointaient toutes un chemin différent. Et vu leur visage, je préférais ne pas leur faire confiance. Pour le moment dans le dédale, cette attitude ne m'avais pas trahi.

Enfin sorti de cette pièce cauchemardesque, je déboulait sur une autre pièce tout aussi étrange que la précédente. Des dessins bizarres prenaient forme sur les murs et se mettaient à bouger comme des marionnettes. Le plus étonnant était un Kyogre et un Groudon qui se battaient devant mes yeux. C'était une bataille célèbre dans tout Érasia et qui aurait pu se répandre même sur Mingrad maintenant. Et elle était reproduite sous mes yeux.

Mais pas le temps de s'attarder ici il me fallait trouver la sortie rapidement. Et il était évident que ces deux là n'étaient là pour rien. Ils attiraient l'attention et avaient sûrement un raison. Je me dirigeais donc vers eux sans hésiter. Ma déduction me récompensait puisque je trouvait la porte suivante derrière eux. Je m'avançais naturellement vers eux et tout à coup, un Rayquaza factice sortait de la porte en criant comme pas possible.

Et comme si ça ne suffisait pas, un Fantominus sortit de nulle arrivait derrière le Rayquaza pour lancer un Regard noir à Densu et à moi. J'étais comme paralysé par son attaque, c'était sûrement dû à ses yeux, d'où le nom de l'attaque. Il me regardait avec tellement de méchanceté que je pouvais facilement l'imaginer entrain de me massacrer sur place. Et c'est cette vision qui me paralysait et m'empêchait de m'enfuir ou de tout simplement prendre la porte juste derrière.

Mais finalement le Fantominus partit sans demander son reste. C'était bénéfique pour moi et je n'aillais pas me plaindre. Je continuais ma route et prenais la porte que je venais de découvrir. Derrière, il y avait une salle plus lumineuse que les autres. Et c'était tout à fait normal, vu que trois fuseaux lumineux la traversaient et éclairaient la salle par la même occasion.

Peu après, le Fantominus que j'avais déjà rencontré flottait dans  la salle et il s'élevait dans l'air et me posait une question. La réponse ne se trouvait pas instantanément mais elle était presque évidente. Et la fin de la question facilitait encore plus la tâche. Il suffisait de réfléchir un peu pour trouver la réponse. J'avais lu beaucoup au paravent et je connaissais tous les Pokémon connus.

*Il y a beaucoup de Pokémon Spectre liés au humains et créés à cause d'eux. Mais le seul qui était humain avant est ...*

- Tutafeh ou Tutankafer si l'évolution compte.

Après avoir parlé, un chemin s'ouvrait et je le prenais sans crainte. Il y avait un dédale semblable au précédent mais cette fois il n'y avait pas ces statues bizarres. Avant de m'y aventurer, le Fantominus me conseilla de trouver trois clés et de les ramener à la dernière porte .

- Trouver trois clés je veux bien, mais elles ressemblent à quoi? Et comment je sais que c'est des clés? T'as pas une idée Densu?

- Statiiitik titiiiik!

- Ah oui c'est vrai je comprend pas les Pokémon! Bon, on devrait avancer ont Verra bien sur le chemin.

Je continuait donc mon chemin et j'avançais toujours plus profondément dans le dédale. Jusqu'à arriver à une porte en bois.

- Tu c'est ce que c'est Densu? C'est la sortie!

Je poussait la porte et sans succès.

- Ah oui c'est vrai les trois clés ! Bon bah, demi-tour!

Je revenais alors sur mes pas et prenais un chemin différent. Et soudain une ombre arrivait devant moi et se transformait en autre chose. Elle était devenue l'une des statue qu'il y avait dans le premier dédale.

-Ah ! Décidément, elles sont vraiment moches ces statues! Faisons semblant de ne pas l'avoir vue.

Je passais à côté de l'ombre soudainement changée en statue et la snobait. L'ombre voulait certainement m'effrayer parce-qu'elle m'avait vu sursauter tout à l'heure dans l'autre dédale. Mais elle ne savait certainement pas que je n'avais pas crié par la peur mais à cause de la mocheté de la statue. C'était donc une petite frailleur.

Juste après à voir passé la fausse statue, je vis un objet briller à la lumière de ma torche électrique. Je m'agenouillait pour vérifier quel était cet objet.

- Tient! C'est une bague! C'est sûrement une clé, vu qu'il n'y a sûrement aucun autre objet dans ce dédale, à part les autres clés. On doit bien chercher, les autres clés ne devraient pas être très loin

Je continuais donc mes recherches dans ce petit chemin du dédale et c'est un peu plus loin que j'apercevais deux ombres qui bougeaient au loin. Et peu après une voix s'adressa à moi.

- Nyr, suis moi nous allons à la cabane!

Et peu après une autre ombre sortait de derrière moi pour se diriger vers les autres. Les deux autres ombres s'agrandissaient et je pouvais vivement voir des griffes au bout de leurs bras. Les deux ombres à griffes se jetèrent sur l'ombre qui m'avait parlé . Ils la mirent à terre et elles disparurent. C'est seulement deux secondes après les deux précédentes.

- C'est quoi ça? Franchement ces obstacles sont de plus en plus bizarres

Je ne comprenais pas vraiment ce que signifiait cette scène jusqu'à ce qu'elle se reproduise une deuxième fois. Une ombre venu de derrière moi m'invitait encore à la suivre et elle  se faisait encore attaquer par les deux ombres plus loin.

- Ça n'est pas .......

Dans la seconde, des larmes coulaient sur mes joues et je m'écroulais. Je posais mes mains sur mais et je faisais en sorte de ne pas entendre à nouveau cette voix.

- Nyr, suis moi nous allons à la cabane. Nyr,suis moi. Nyr...Nyr....Nyr...

Puis je sentis un petit choc électrique au niveau de la hanche. Ce petit choc m'avait permis de reprendre mes esprits. Et l'origine de ce choc était en fait Densu qui m'avais envoyé un petit coup de jus. Densu tenait entre ses deux mandibules une sorte de pierre, comme un bijou.

- T'as trouvé la deuxième clé? Bien joué! Vite filons je tiens pas à rester plus longtemps.

Je filais loin de ce chemin le plus rapidement possible. Il fallu attendre un moment avant de rencontrer de nouveau une autre ombre. Cette fois, j'étais prêt à tout quand je l'ai aperçue. Peu importe ce qu'il pouvait arriver, je tiendrais.

Cette ombre-ci volait, c'était une sorte de Rapace. Peut-être un Flambusard où un Guériaigle, je ne savais pas quel Rapace cette ombre représentait. Mais ça n'était pas ça qui me ferait reculer. Ce rapace était pour moi une clé gratuite et donc mon billet vers la sortie.

- Viens Densu, il faut chercher la dernière clé !

Quand je me tournait pour regarder mon compagnon, il était là en boule et collé au mur du dédale. Il était tout tremblant, je tendais ma main pour essayer de le secouer. Mais dès que ma main le touchait, je me prenais un coup de jus . Je ne pouvais pas le résonner et si je sortais du dédale sans lui je serais sûrement disqualifié parce que c'est sensé être un travail d'équipe.

Il fallait que je trouve rapidement un moyen de le raisonner, sinon mon temps allait être écoulé. Mais le Rapace rôdait toujours près de Densu. Dans l'ordre des choses, les oiseaux mangeaient les insectes et donc Densu craignait les oiseaux .

Pour réfléchir, je tournais en rond et cherchais comment le secouer sans le toucher.
* Je ne peux pas utiliser ma maîtrise. Mon épée est trop courte. Je n'ai aucun objet qui me permet de le toucher de loin, comment je vais faire?*

Pendant que je réfléchissais, je percutais un objet avec mes pieds. Je me penchais alors pour le ramasser.

- Tiens! Une Pokéball! Ah elle est vide.

C'est alors que l'ombre qui terrorisait Densu disparaît.

- C'est bon Densu l'ombre est parti, j'ai trouvé la dernière clé, il faut juste que nous retrouvions la sortie !

Densu jeta un coup d'œil au tour avant de sortir de son coin. Et nous faisions le chemin inverse pour enfin reprendre le chemin qui menait à la sortie. Une fois devant la porte, elle s'ouvrit toute seule et nous sortîmes de ce dédale .

- Densu! On a réussi ! Il ne reste plus qu'à vois si on est arrivés dans les temps!

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 323

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par PNJ le Ven 4 Nov 2016 - 23:22

Jouer à se faire peur





Concentrée à l’extrême, Pheema était debout sur son rocher flottant, impatiente de voir les concurrents à l’œuvre. La rouquine accompagnée de son Fantominus était la première à jouer, et la Lionne de Feu agita la queue, comme un petit Pokémon auquel on aurait promis un divertissement particulièrement stimulant. Pheema était l’une des plus jeunes de ses pairs (elle avait à peine moins de cent ans, une gamine comparée à eux !), et c’était elle qui s’était montrée la plus enthousiaste à l’évocation de ce concours. C’était vrai quoi, pour une fois qu’on ne leur demandait pas de faire les pitres en essayant de savoir qui était le plus joli ! Enfin un affrontement digne d’intérêt pour elle, l’assoiffée d’énigmes et de défis à se creuser les méninges !

La dénommée Elvira créa un véritable univers digne des pires cauchemars du Seigneur de la Nuit, avec son petit fantôme, jouant avec la lumière et l’ombre pour générer des contrastes qui semblèrent ingénieux à Pheema. De là où elle était, elle put apercevoir les grotesques et les fresques dansant sur les drôles de parois, et son regard brilla. Trop chouette, elle n’y aurait pas pensé ! Le Fantominus se plaça alors au centre de la pièce, attendant sans doute son adversaire en embuscade, ayant soigneusement disposé des pièges et des surprises à son attention. Pheema frémit.

Le Nalcien et sa petite araignée firent alors irruption dans l’univers psychédélique, utilisant l’électricité du Pokémon pour se repérer dedans au moyen d’une Toile Élek. Non seulement cela éclairait, mais en plus cela couvrait une zone assez large. Bien, pour une si petite créature ! Le duo se heurta alors aux statues toutes plus laides les unes que les autres, et ils furent saisis d’effroi à leur vue. Le tableau de la Bataille de l’Île I’o Maï eut l’effet escompté, à savoir les ralentir dans leur progression, mais le faux Rayquaza, en revanche, les terrifia, tout comme le Regard Noir du Spectre. Nul doute qu’à leur place, Pheema aurait eu la même réaction, mais aurait-elle eu la présence d’esprit de secouer son partenaire avec une attaque ? En proie à ses angoisses les plus profondes, le jeune garçon ne revint à lui que grâce à l’intervention de son binôme, après avoir répondu correctement à l’énigme du Fantominus. Ce duo fonctionnait plutôt bien et se défendait contre le labyrinthe de manière plus que convenable, alors que l’épreuve était quand même assez corsée...

Tout s’enchaîna alors assez rapidement : la suggestion au sujet des trois objets clés, les ombres qui dansaient et s’attaquaient, des scènes qui se répétaient, des silhouettes sombres qui utilisaient le mimétisme pour prendre la forme de choses qui terrifiaient les deux participants... La résolution du problème, malgré quelques incompréhensions de la part de Pheema, arriva finalement sous la forme d’une Ball vide qui leur permit de rebrousser chemin l’esprit serein. À mesure qu’ils faisaient marche arrière, le décor se floutait et se brouillait, comme si le dôme s’effaçait doucement pour certifier qu’ils avaient réussi. La demi-sphère s’évapora alors, laissant de nouveau les deux compagnons accéder au monde réel, libérés de leurs peurs. Flottant au-dessus des participants, Pheema pencha la tête sur le côté, jaugeant le temps et appréciant le déroulement de cette première manche dans sa globalité.

Elle finit par opiner du chef avec vigueur, autorisant ainsi les concurrents à s’octroyer une pause de dix minutes. Plutôt contente de ce qu’elle avait vu, et avec son enthousiasme habituel, la créature leva ensuite une patte, signalant par ce geste la reprise du concours.


_________________

Et coucou de la part de Pheema Razz

La Lionne de Feu est un peu atypique par rapport à ses pairs : niveau sagesse, elle ne démérite pas, mais niveau comportement, elle fait figure d’exception ^_^ Elle a apprécié la prestation de chacun de vous deux et ne fera aucune remarque à ce sujet, puisqu’elle doit se contenter de veiller au grain, mais étant plus démonstrative que la plupart de ses homologues, elle paraît probablement plus avenante ^^

Les rôles sont donc inversés, et c’est à Nyr de créer un parcours d’obstacles qu’Elvira devra surmonter.

L'ordre de passage sera Nyr → Elvira → PNJ. Vous avez dix jours pour répondre à votre tour.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1070

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Lun 14 Nov 2016 - 1:08

Densu et moi étions finalement arrivés à temps, c'est le petit geste de la lionne de feu qui était notre juge, qui nous le comfirma. Puis cette dernière nous laissait dix minutes pour nous reposer. Pendant ces dix minutes, je réfléchissais à un moyen pour les retenir le plus longtemps possible, ou tout simplement les ralitir le plus possible. Puis je me rappelais que c'était mon Pokémon qui devait être le centre du spectacle. Donc je réfléchissais moins qu'au début de mes réflexions.

Nous avions eût de la chance de commencer et deuxième. Mon adversaire n'avait bien sûr pas eût cette chance et cela nous laissait un avantage. En réfléchissant bien aux attaques et techniques utilisées dans le labyrinthe que j'ai précédemment visité, et qu'on fait aussi attention au physique des Pokémons apparus.
Je pouvais facilement deviner que le Pokémon de mon adversaire était un Fantominus.

Il fallait donc je me serve de cette information pour proposer certains ajustements aux pièges de mon Pokémon. Mais au final cette information n'allait pas vraiment me servir vu que mon adversaire a sûrement dû me voir traverser son dédale. Et par conséquent, il connaît mon Pokémon. Peut-être être que je peux corser les pièges pour son Fantominus, mais il peut déjà réfléchir à plusieurs façons de contre Densu.

Mais je n'eût pas le temps de réfléchir à tout ça car les dix minutes se terminèrent rapidement. Ce qui est souvent le cas quand on est occupé. Je me préparais donc pour la conception du labyrinthe de Densu.

____________________________________

Sur le terrain, il y avait déjà plusieures pièces vides, il ne restait plus qu'à les emménager, mais comment. Densu et moi rentrions dans la première pièce et nous commencions à réfléchir.  La pièce était immaculée, pas un grain de poussière et les seules choses qui contrastaient avec tout le restes étaient de portes en bois. Elles étaient marron foncé.

La première était celle que nous avions pris précédemment. La deuxième avait une clé et quand on l'ouvrait, elle menait vers l'extérieur et plus loin, on pouvait voir une autre salle. C'est alors que Densu eu une idée, il prit la clé et en fit une réplique exacte mais en toile. De loin, on pouvait facilement confondre les deux ensemble. Ce qui pourrait être utile pour dissimuler la véritable clé.

Il ne restait plus qu'à savoir où. Sur le sol ou les murs, ce serais trop facile vu que l'on pourrait s'approcher des clés et qu'en plus la couleur de la pièce trahirait les couleurs des clés. Nous pourrions donc oublier la technique de la clé factice pour la première salle. Mais Densu n'abandonnait pas cette idée. Car il tentait plusieurs petites choses pour voir si la technique fonctionnerait.

Il tapissait les murs de ses toiles pour mieux camoufler la fausse clé, mais la véritable clé ressortait trop par rapport au décor. Puis Densu lança une attaque Onde de choc vers le sol, ce qui fit un trou. Puis il l'a vraie clé dans le trou pour enfin reboucher le trou avec sa Toile. Le trou ressortait trop et en touchant la fausse clé on verrait facilement la supercherie.

Mon petit Statitik tenta une dernière chsoe avant d'abandonner. Il lança une attaque Onde de choc vers le plafond. Sous cette attaque, le plafond se brisa et un rayon de soleil m'aveuglait soudainement.

- Whoua... T'aurais pu me prévenir, t'as fini m'aveugler.

J'ai soudainement eu un éclair de génie, la petite action de Densu me permis d'imaginer une façon de dissimuler la véritable clé.

- Densu! Détruis tout le plafond avec tes attaques Onde de choc!

Densu utilisait alors Onde de choc pour détruire le plafond de la pièce dans laquelle on se trouvait. Et la pièce devint soudainement plus lumineuse. Puis il me regardait pour savoir la suite.

- Maintenant il faut que tu tisses une toile qui prendra la place du plafond.

Densu montait sur le mur de gauche, et y attacha le bout de sa Toile. Puis il descendit du mur pour prendre celui d'en face. De l'autre côté, il attachait un autre bout de sa Toile. Et il continuait ainsi jusqu'à ce que toute la longueur des deux murs soit ornée de petits bouts de toiles attachés à ces derniers. Et quand je levais les yeux haut ciel, je pouvais voir plusieures lignes toutes parallèles qui allaient de gauche à droite.

Puis Densu refit la même manipulation pour les murs d'en face et de derrière. Au final, le ciel était totalement cadrillé. Mais quand Densu voulut continuer de tisser sa Toile, je le stoppait car cette toile inachevée allait largement suffire.

Puis je demandais à Densu de faire une clé factice dans chaque petit carré sauf un seul. Une fois fait, la lumière du soleil traversait la toile garnie de petites clés en toile. Sur le sol, toute la toile était visible et on pouvait clairement voir toutes les ombres des clés factices sans se douter de leur authenticité.

Je sortais ensuite de la pièce pour la fermer à clé.  Je mettais  cette clé entre les mandibules de Densu et lui dit:

- Attaches la clé dans le carré sans clé. Dans 18 minutes, quand ce sera le tour de notre adversaire, le Soleil se placera juste au dessus de la pièce et il sera impossible de regarder le ciel sans se blûler la rétine. Et notre adversaire ne pourra plus que se repérer grâce aux ombres sur le sol.  

Une fois fait, je demandais ensuite à Densu d'électrifier la toile pour la transformer en toile Élek. L'électricité se propageait même dans les fausses clés en toile. Si notre adversaire prenait la mauvaise clé ou une de trop, il serait automatiquement paralysé.

Densu descendit du haut de la salle et le seul moyen actuel pour y rentrer était de prendre l'entrée du labyrinthe pour l'instant incomplet. Je conseillait alors Densu de jeter une toile Élek sur la porte pour éviter que le Fantominus la traverse et indique toute la suite dédale à son dresseur. Et si les adversaires décidaient de détruire la porte, la Toile Élek resterait intacte et ils ne pourraient plus passer.

Le seul moyen de passer était d'ouvrir la porte car elle s'ouvrait vers l'extérieur et par conséquent, elle pousserait la toile Élek. Je me dirigeais vers la deuxième salle et y rentrais. Puis Densu tissait deux toiles Élek qui reliaient les deux salles et qui empêcherait quiconque de passer directement à la dernière salle en contournant  la deuxième salle.

Dans la deuxième salle, je retirais mon haut en laine car je venais juste d'avoir une autre idée pour la deuxième salle. Je demandais alors à Densu de lancer une toile Élek sur le mur où il y avait la porte que je venais juste de prendre. Puis je lui demandait d'accetuer l'électricité qu'il y avait dans cette toile.

Le but de cette manoeuvre était de profiter de l'effet de l'électricité statique en mettant plus d'électricité dans la toile Élek. Comme la plupart des vêtements portés étaient en laine vu l'hiver qui approchait, le dresseur sera bloqué contre le mur du fond tout en voyant juste en face de lui, la porte qui menait à la troisième et dernière salle.

Les seules façons de passer étant soit de retirer la laine que l'on porte, soit de mettre un objet entre la personne et le mur pour annuler l'effet d'attraction. Étant donné le fait qu'il faut être accroché au mur pour se rendre compte de c'est du à l'électricité statique, il va falloir trouver un objet assez fin pour passer entre les deux.

Je sortais de la pièce et la porte suivante menait elle aussi vers l'extérieur. Mais cette fois, l'écart entre les deux salles était beaucoup plus grand et quelques rochers étaient présents entre les deux salles.

Je me dirigeais donc vers la troisième salle et laissait Densu s'occuper du chemin qui mènerait à la troisième salle. Mon petit Statitik se servir des rochers pour changer le sens des murs en toile Élek. Au final, le chemin ressemblait à un petit labyrinthe de toiles Élek et chaque coin était un rocher.

Dans la dernière salle, je n'avais plus d'idées pour pièger mon adversaire. Je m'adressais donc à mon Statitik.

- Si tu as des idées pour cette salle, fait toi plaisir!

- Statiiii!

Densu semblait tout excité face à cette idée. Et il commençait immédiatement à faire ce qu'il voulait faire. Il avait eu le temps de réfléchir à une idée pour une salle. Et pour cette dernière, c'est lui qui allait donner les ordres.

Densu lançait une attaque Onde de choc sur le sol et fit un trou avec cette dernière. Mais le trou était trop petit et je me devais d'intervenir pour le bien de notre réussite à ce concours.

- Relances une deuxième attaque Onde de choc dans le trou.

- Staaa?

- Le trou est trop petit, il faut le rendre plus profond pour que notre adversaire mette du temps pour en sortir.

Densu écouta mon conseil et approfondit le trou qu'il venait juste de faire. Puis il fit d'autres trous semblables au précédent et tous alignés. Puis Densu voulut me pousser devant la porte qui menait à la sortie pour ne pas que je le dérange mais il n'eût pas le besoin vu que je le dis moi même.

Densu recouvrait toute la ligne des trous, d'une toile normale. Bien entendu, entre chaque trou, il y avait un large espace assez large pour un humain. Après ligne de trous, Densu tissait une toile Élek parallèle à la ligne de trous et qui prenait elle aussi toute la longueur de la pièce. Puis Densu refit une autre ligne de trous parallèle elle aussi à la précédente mais cette fois juste après la Toile Élek. Puis il recouvrait aussi ces trous d'une toile normale. Et Densu continuait ainsi de suite jusqu'à atteindre le mur qui avait la porte menant à la sortie.

Nous avions finalement finis norte dédale et nous attendions la fin du temps impartis pour présenter notre labyrinthe à notre juge et pour que notre adversaire puisse enfin s'y aventurer.


[(HRP) Comme tu as pu le constater, mon dédale se sépare en trois grandes parties.

Pour la première salle, la véritable clé est plus lourde que les fausses et donc elle crée une tension sur la toile et la fait se baisser sous son poids. Par conséquent, l'ombre de la véritable clé est plus grosse que les fausses. Et pour la récupérer je te laisse faire.

Pour la deuxième salle, tu peux faire une des deux techniques dîtes dans mon message où même éviter complètement l'effet d'électricité statique et marchant sur une ligne droite derrière la porte. Parce-que oui Nyr est assez tête en l'air pour ne pas avoir remarqué qu'il n'y a pas de toile Élek sur la porte.

Pour la dernière salle, je te laisse faire vu qu'il y a des milliers de façons de déjouer ce piège mais tu sera obligée de sauter seulement sur les lignes où il y a les trous, si tu ne veux pas être électrocutée. Comme tu t'en doutais sûrement.

Bonne chance Wink]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 323

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Elvira Greyhunt le Dim 20 Nov 2016 - 14:08

  • Elvira Tertia
  • Solo / Histoire
Parcours Électrique.
Elle devait avouer qu’elle se sentait nerveuse. C’était la toute première fois qu’elle faisait ce genre de jeu et elle ignorait comment le tout allait finir. Pourtant, quand elle le vit sortir quelques minutes plus tard, elle ressentit de la déception. Son épreuve avait-elle été trop facile ? Elle avait été trop faible contre cet adversaire ? Peut-être qu’il était habitué à ce genre de jeu et qu’il avait su passer à travers de toutes ses épreuves dans une claquement de doigts. Elle aurait pourtant cru que la troisième épreuve l’aurait un peu plus affecté, c’était pourtant une épreuve très psychologique qui s’attaquait aux plus grandes peurs. Décidément, ce gamin avait une volonté à toute épreuve. Axill vient ensuite rapidement la rejoindre et elle comprit à son expression morose qu’il était frustré.

Elle lui offrit un léger sourire, se voulant réconfortante, mais elle ne soufflait aucun mot, elle n’avait pas besoin de le faire et il le savait déjà. Elle avait réalisé qu’il semblait énormément lire ses pensées. Même si ce n'était pas aussi clair que si elle s'exprimait à voir haute, ils avaient commencé à agir ainsi pour évitant de s'exprimer à voix haute. Elle avait fini par comprendre qu’il n’appréciait pas l’idée de partager ces mots avec les autres et encore moins de partager les siennes. Même s’il était toujours avec elle, il était du genre solitaire et cachotier.

Maintenant, c’était au tour de l’autre participant de faire son parcours. Pendant ce temps, elle ferma les yeux, laissant Axill brouiller du noir autour d’elle. Il effectuait une garde centrale où elle était le pilier. C’était plutôt amusant de le voir dans cet état et l’entendit même étouffer un grognement de mécontentement. Un sourire en coin s’étirait une nouvelle fois sur ses lèvres. Elle aimait l’ambiance qu’il y avait autour de lui, elle appréciait l’étrange silence lourd qui semblait toujours pesé, sans parler du miasme d’inconfort qu’il dégageait. Il camouflait quelque peu son propre malaise.

Elle médita le restant du temps, pour calmer son esprit et pouvoir commencer sur le bon pied.

***

La première pièce était particulière. La lumière filtrait relativement bien au travers les toiles et elle évita de trop lever les yeux pour ne pas s’aveugler. Elle s’était fait avoir quand elle avait mis les pieds dans la pièce. Axill Avait soupiré d’inconfort et de frustration devant toute la toile et c’était lentement éloigné pour observer un peu mieux. Avec confiance, mais alerte, elle s’avançait dans la pièce. La main levée en une visière de protection pour ses yeux. Elle ne pouvait pas observer en hauteur au risque de perdre la vue. Pourtant, elle remarquait les ombres au sol assez rapidement. Il y avait des centaines de clés accrochées en hauteur. Puis lentement, elle remarquait ceux qui étaient accrochés au mur et au sol. Tout en évitant la toile au sol et les débris, elle éliminait les clés des murs et du sol, les trouvant trop facilement accessibles et jetait sa dévolue sur ceux qui se  trouvaient au plafond.

‘’ Axill, tu peux… ’’

Elle ne terminait pas sa phrase qu’une bonne bourrasque de vent pénétrait dans la salle sans plafond. Les clés commencèrent alors à se balancer lentement, faisant bouger les ombres au sol dans un va-et-vient rythmé et c’est là qu’elle remarqua celle qui ne bougeait presque pas. La corde qui retenait cette clé était même tendue sous le poids de la vraie clé. Dans un silence commun, Axill s’étirait vers le plafond et en évitant la toile vient couper la corde qui le retenait et rattrapait la clé qui le fit tomber vers le sol, trop lourd pour lui. Il flottait ensuite difficilement vers elle et elle eut tout juste le temps de la rattraper avant qu’elle ne tombe au sol. Elle offrit un hochement de tête et le félicitait mentalement pendant qu’elle s’étirait vers la porte qui se dessinait un peu plus loin.

La suite des évènements passa rapidement. Comme pour une scène au ralenti, elle attrapait la poignée de portes en métal, glissait la clé à l’intérieur puis tournait le tout. Axill fut le premier à réaliser la tentions dans l’air. Il y avait un moment que la salle et surtout la toile l’avaient intrigué et fatigué. Il en avait donc profité pour l’observer un peu mieux et avait réalisé d’où venait le toucher statique dans l’air, l’étrange petit grésillement qu’il entendait tout depuis le début. Il avait cliqué au moment même où Elvira avait glissé la clé dans la serrure et tournait maintenant la poignée en commençant à pousser la porte. En une faction de seconde, comme sous le coup de l’adrénaline, L fut comme paralyser par une peur envahissante. Elle ressentit brusquement un sentiment primal venir pincer son cœur et une brusque lueur rouge venir l’aveugler un instant, pendant qu’une explosion se produisait tout juste devant elle.

Pendant ces quelques secondes, L cru réellement à sa mort, comme laver par l’attaque qui venait d’arriver de nulle part. Son ennemi avait-il réellement piégé la porte à ce point ? Pourtant, son Pokémon ne lui avait pas semblé si puissant. Quand la peur quitta enfin son cœur, elle eut enfin le courage d’ouvrir les yeux qu’elle avait clos sous la peur. La porte devant elle n’était plus, tout comme la toile qui avait été tranché par les débris qui avaient été propulsés vers l’extérieur. Sur son côté droit et le devant de son corps, se trouvait une énorme main aux tons de mauve et de noir qui avait fait office de bouclier et sur sa gauche une autre main était identique à la première. Pourtant, elle était refermée en un poing et elle semblait avoir été l’arme qui avait détruit la porte, des volutes de ténèbres s’échappaient encore d’entre ses doigts. Quelque peu nerveuse, elle tournait lentement la tête quand une voix plus grave qu’habituellement résonna dans sa tête.

* Tu vas bien ? *
‘’ Je… Oui…’’
* Bien. *

Elle tournait alors la tête vers le visage aux grands yeux bleus brillant de malice. Elle ne reconnut pas immédiatement Axill, c’était un moment incompréhensible pour elle. Un large sourire édenté s’étira ensuite sur le fond sombre de la tête triangulaire, trop carnassier pour être de bon augure ou plutôt comme s’il était fier de l’effet qu’il avait sur sa maîtresse, mais qu’il ne connaissait aucune autre manière de sourire. L eut un rire nerveux devant le regard scrutateur puis le Spectrum laissait ses bras retombés de chaque côté de son corps et s’avança droit devant.

‘’ Ce n’était pas un peu excessif ? ‘’
* J’ignorais la force de l’attaque. *

La guerrière soupira, elle emboîtant le pas, tout en profitant pour l’observer un peu. Son nouveau corps était particulier, plus grand et large, il semblait même avoir une paire de mains très puissantes, sans parler du petit tour qu’il lui a fait avec la fumée, ce devait être une attaque. La seconde salle était… Particulière et étrange. Il y avait énormément de toile partout et il y avait un grésillement beaucoup plus prononcé que dans la dernière salle. Elvira soulevait un sourcil, intriguée de la manœuvre.

* Il joue avec l’électricité statique. * Grognait le Spectrum en touchant du bout du doigt la toile la plus prête.

Un petit éclat de lumière se fit entendre et elle comprit qu’il venait d’avoir un choc. L’adversaire avait donc augmenté la force dans les toiles. Toujours sur le bas de porte, L prit le temps de réfléchir pendant qu’Axill vagabondait librement dans la salle sous forme éthérée. C’était plutôt facile pour lui, rien ne pouvait l’atteindre. Puis son regard tomba sur une ligne bien droite qui menait jusqu’à l’autre porte. Elle était mince, mais beaucoup plus rentable que l’autre chemin, le gamin avait oublié de le fermer après son passage.

‘’ Axill, j’ai…’’
* J’ai bien vu, un peu tête en l’air le gamin. *
‘’ Il n’était peut-être pas habitué comme nous. ‘’

En moins deux, ils sortirent de la salle par le même chemin que Nyr, faisant attention à ne pas toucher aux toiles. Elle se doutait par contre que si elle avait porté des vêtements plus lourds que sa tunique de Dojo. L’hiver arrivait peut-être, mais la demoiselle n’était pas encore équipée et était arrivée au canyon ainsi et y avait trouvé la température encore correcte. L’air entre les murs de roc était encore tiède et sec, le soleil encore haut dans le ciel et il n’y avait presque aucun vent qui s’infiltrait. Une fois l’autre porte passée, elle se retrouvait dans un long couloir qui tout au bout se trouvait une autre porte. Elle espérait sincèrement que ce soit la dernière, elle devait avouer qu’elle avait hâte de terminer.

‘’ Par Xerneas, un labyrinthe. ‘’
* Je vais prendre de la hauteur et voir si je peux trouver un chemin. *
‘’ Fait comme tu veux, il n’y a pas grand-chose à faire autre que de trouver le bon chemin. ‘’

Axill prit un pas d’avance, quadrillant la salle en guidant Elvira sur le bon chemin et ils finirent par arriver devant la dernière salle. Elle lui sembla bien simple. Elle ne trouvait presque rien d’étrange autre que la toile au sol, en plus des murs et du plafond. Il en avait partout, ce qui était étrange vu qu’il n’y avait rien d’autre. Elle prit un instant pour mieux observer. C’était étrange, il n’y avait aucune autre déformation, aucune tension qui n'aurait pu trahir un poids quelconque. Puis elle remarquait plusieurs faibles courbes à certains endroits qui courbaient vers l’intérieur.

* Des trous… *
‘’ Effectivement, les trous sont assez larges pour ne pas être sautés et je suppose qu’ils sont assez profonds pour offrir de la difficulté à remonter. ''
* Tu me fais confiance ? *
‘’ Toujours pourquoi ? ‘’
* Bien. *

Et sans aucun autre mot, il l’attrapait de ces grandes mains et la soulevait du sol. Puis dans une vitesse constante, il avançait pour passer le chemin sans plus de problèmes. Elvira fut surprise de la force d’Axill, mais surtout de l’application qu’il faisait. Il la taquina à deux reprises en la menaçant de la laisser tomber dans l’un des trous,  la première fois ce ne fut qu’une menace en l’air, la deuxième fois il ‘’l’échappa ", lui offrant la trouille de sa vie. Il la rattrapait un pied passé la toile puis la soulevait du sol pendant qu’elle poussait un grognement d'inconfort. Même si elle n’avait pas crié, il avait ressenti la peur remplie son esprit et s’en était immédiatement nourri. Il éclatait d’un grand rire au ton machiavélique pendant que L s’accrochait de toutes ses forces à lui.

‘’ Ne fais plus jamais ça ! ‘’
* Je ne peux rien promettre L. *

Quelques secondes plus tard, ils sortaient de la salle, accueilli par le soleil brûlant. Axill déposait brusquement Elvira et sol et tournait autour d’elle avant de disparaître dans les vêtements de la guerrière. Quelques volutes de ténèbres s’échappèrent encore un peu et ses vêtements reprirent leurs formes normales. Elle leva les yeux vers la lionne de feu, attendant un signe avant de tourner les talons et d’aller trouver un coin tranquille.
Petit monstre


Dernière édition par Elvira Tertia le Dim 11 Déc 2016 - 19:40, édité 1 fois

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1146

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par PNJ le Lun 5 Déc 2016 - 16:57

Jouer à se faire peur





Curieuse, Pheema observa attentivement le jeune Nalcien élaborer son labyrinthe. Elle constata tout d’abord qu’il se servait de l’illusion précédemment créée par son adversaire pour refaire un dédale à sa sauce, et elle fronça les sourcils. Normalement, il fallait créer sa propre énigme de toutes pièces, non ? Dubitative, elle osa jeter un œil à ses compagnons, loin derrière, dans les tribunes, qui haussèrent les épaules, pour la plupart. Si on n’avait pas détruit le terrain précédent, rien n’interdisait au candidat de s’en servir. Cela se tenait, comme raisonnement. Avec une certaine philosophie, elle haussa les épaules à son tour, avant de reporter son attention sur l’adolescent et son araignée.

Cette dernière utilisa sa toile électrifiée pour créer une sorte de plafond artificiel destiné à masquer une clé semblable à la précédente dans un jeu d’ombres et de lumières assez ingénieux. Par la suite, Densu se servit de ses capacités électriques pour piéger portes, salles et sol, toujours à base de Toile Élek. Pheema fit une drôle de moue un peu boudeuse. C’était un peu répétitif, mais bon, c’était utilisé de différentes manières, alors... Pourquoi pas ?

Elvira et son compagnon pénétrèrent alors dans le labyrinthe, déjouant assez vite le premier « piège » avec les ombres des fausses clés grâce à son Fantominus. Ils repérèrent bien vite la faille dans la seconde épreuve et s’y engouffrèrent sans sourciller, avant d’arriver devant le sol criblé de trous et couvert de fils gluants. Le spectre désormais évolué prit tout simplement sa dresseuse dans ses « bras » et lui fit traverser le lieu sans encombre, en lui causant quelques frayeurs au passage... Somme toute, le duo triompha facilement du dédale de Nyr, et cette fois, l’intégralité du labyrinthe disparut, comme évaporé par une force mystique, sous les applaudissements du public. On conduisit les quatre participants à l’écart, et Pheema annonça une pause de quarante-cinq minutes, alors qu’elle rejoignait ses camarades et les maîtres élémentaux réquisitionnés pour les besoins du concours. Un Maître de l’Esprit et une Maîtresse des Ombres d’un niveau avancé se mêlèrent à la petite assemblée pour élaborer un labyrinthe complexe et digne d’une troisième manche...

Elvira, Nyr et leurs Pokémon furent alors sollicités pour venir rejoindre l’arène. Perchée sur son disque de pierre, Pheema agita la queue, puis lança :


« Bon ! Maintenant que vous vous êtes affrontés, vous allez devoir coopérer et vaincre ensemble le labyrinthe qui vous sera proposé. Il reprendra certains points des vôtres, avec quelques... Ajouts, si on peut dire ça comme ça. Ah, aussi ! Si l’un de vous déclenche plus de trois pièges, le groupe entier aura perdu et sera sorti du dédale ! Vous avez trente minutes pour atteindre le centre du labyrinthe, pas une de plus, et récupérer... Vous verrez bien une fois sur place ! Oh, j’allais oublier, interdit d’attaquer les autres, vous êtes partenaires dans cette manche, et non plus rivaux ! Et essayez de pas trop vous éloigner des autres, conseil d’amie...

Vous êtes prêts ? Trois... Deux... Un... C’est parti ! »


L’illusion qui recouvrait le terrain se dissipa à son signal. Un univers cauchemardesque se dressait devant eux sous la forme d’une énorme sphère noire aux contours mal définis, donnant la désagréable impression que ce sombre monde n’avait pas de limites. De là, on pouvait apercevoir, à certains endroits, l’air qui se déformait périodiquement, avec de légers trous qui laissaient échapper de drôles de créatures chimériques ressemblant vaguement à des Pokémon difformes.

Plus loin, des peintures grandioses paraissaient vivantes, et des lueurs fugaces en jaillissaient parfois pour sillonner l’intégralité du dédale, éclairant le noir dédale de manière irrégulière. Les répliques de Celebi, pures illusions, seraient probablement très utiles aux quatre compagnons pour progresser dans les lieux : en effet, de larges cavités étaient dissimulées par d’épais volutes de fumée noire, et seuls les avatars du Pokémon du Futur seraient en mesure de les révéler.

Pour ajouter un peu de challenge, des angles morts recelaient de faux Pokémon Spectre tous plus effrayants les uns que les autres, et le sol cachait par endroits des pièges activant des filets électriques au courant de faible intensité, mais suffisamment fort pour sonner les malheureux qui se feraient prendre au piège dans les rets.

Certains accès étaient également bouchés par de grandes toiles électrifiées, et juste avant le cœur du dédale, une immense statue ressemblant à un golem de terre représentant Groudon bloquait le passage. Mue par des fils électriques commandés par une force occulte, elle serait le point le plus difficile à gérer, car il faudrait ruser et redoubler d’adresse pour la contourner et atteindre le centre du labyrinthe. En effet, le golem défendait l’accès à une statue de pierre sombre, sans doute du basalte sculpté, ayant la forme d’un Cornèbre, et retenu par des fils rappelant la toile de Densu. Il faudrait aux deux duos de la patience, de l’ingéniosité et une certaine vivacité d’esprit (mais pas seulement) pour parvenir à arracher le précieux totem à sa prison après avoir progressé dans les lieux, tout cela, bien sûr, dans le temps imparti !


_________________

Troisième et dernière manche, feu !
Comme annoncé, ce labyrinthe reprend les « points forts » des deux précédents, avec quelques extras Razz
Dans le désordre, vous aurez tous ces éléments à prendre en compte : environnement peu rassurant et très sombre, des déformations spatiales produisant des illusions de Pokémon (inoffensives, mais causant une belle frayeur quand on s’y attend pas !), des peintures murales qui « crachent » des faux Celebi tout brillants permettant d’illuminer sporadiquement le chemin (et donc d’éviter de se casser la figure dans les trous cachés par la fumée), des répliques de spectres, des pièges cachés dans le sol qui activent de petits filets électriques collants, des culs-de-sac causés par des Toile Élek et, pour couronner le tout, un golem Groudon qui garde votre objectif, à savoir la statue en basalte de Cornèbre reliée au plafond par des fils collants. Le Groudon en terre est agressif, contrairement aux autres faux Pokémon ^^
Vous avez trente minutes RP parlant pour arriver au centre du dédale, extraction de la statue comprise. Si l’un des quatre membres active trois pièges, vous serez « éjectés » du labyrinthe. Cela n’influera en rien votre notation, je tiens à le préciser ^^
Pour ce tour, vous êtes libres de décider d’un ordre de passage, mais celui qui doit poster aura dix jours pour envoyer son message, tout comme son partenaire, qui aura également dix jours pour poster après le premier message.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1070

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 12 Déc 2016 - 0:26

  • Elvira Tertia
  • Solo / Histoire
Dernière Épreuve
Elvira frottait ses mains l’une contre l’autre, essayant de chasser la nervosité qui avait commencé à s’installer. Axill était silencieux, observant autour d’eux, en flottant librement autour de sa maîtresse. La tête vers le bas, il posait ces grands yeux de ténèbres sur elle. Il ressentait sa nervosité et la mangeait au fur et à mesure qu’elle arrivait. Ce n’était certainement pas son émotion favorite, mais caché en plein centre de cette émotion, il avait décelé de la peur face à la dernière étape. Il ne voulait pas la rassurer, il savait que ça ne servirait à rien d’autre qu’à la rendre encore plus nerveuse. Au moins, ainsi, il la sentait vivante et alerte qu’à l’accoutumer. Il avait remarqué cette grosse lacune chez elle, elle était lunatique et en manipulant ses émotions, il avait réussi à faire quelques petits miracles. Il suggéra à sa compagne de boire de l’eau, lui rafraîchissant le gosier et l’esprit par la même occasion et la poussa même à manger quelque chose, réussissant par la même occasion à occuper son esprit. Lentement, il remarquait le changement qui se produisit chez Elvira et il fut heureux.

Une fois le temps écoulé, ils furent rappelés au labyrinthe pour y recevoir les instructions nécessaires. Une fois lâchée dans les entrailles du monstre, Elvira attendit un instant, laissant ses yeux s’habituer aux nouvelles ténèbres des lieux. La tâche ne serait certainement pas facile, encore moins avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Ce n’était pas pensé à mal, mais elle ne faisait que peu confiance dans les étrangers, encore plus quand il avait été ‘’ennemi " en début de manche, pourtant, il avait été souligné qu’ils devraient agir en équipe. Elle devait donc faire des efforts pour faire la discussion.

‘’ Salut, on me surnomme L, alors tu peux en faire de même… Je propose qu’on n’y aille pas trop vite, ça va nous permettre de bien voir ce qu’il y a à l’intérieur… Si… Tu as besoin d’aide, ne te gênes pas pour demander… ‘’ Terminait-elle doucement.

Quand elle ouvrit les yeux, un décor aussi grotesque que le sien avait pris place. Des visages de plusieurs types de Pokémon prenaient place, sortant et entrant des murs pour se faufiler dans les couloirs où ils devraient passer. Un peu plus loin, elle voyait des éclats de lumières pâles, elle était également sûre de voir des mouvements. Elle tourna la tête vers le gamin et lui fit un signe de tête avant de commencer à s’avancer. Les formes grotesques étaient… Angoissantes. Elle se sentait malaisée devant leurs grands yeux inquisiteurs, elle avait l’impression qu’ils lisaient en elle comme dans un livre ouvert. Un peu distraite, elle tombait face à face avec l’un des Pokémon de ténèbres. Elle sursauta sous la surprise et eut le réflexe de poser la main sur la poignée de l'une de ses armes, qui était en ce moment absente… Le Pokémon était arrivé sournoisement et ses yeux globuleux vitreux l’avaient rendu très mal à l’aise. Le rire moqueur du Spectrum s’étirait dans sa tête, lui poussant une vague d’adrénaline qui la rendit un peu plus nerveuse. Elle avait l’impression que le rire venait des êtres qui l’observaient toujours.

Quand ils tournèrent un coin, elle tombait une nouvelle fois face à face avec ce qui ressemblait à un Celebi. La forme spectrale blanche la fit reculer et elle laissait échapper un grognement. Pourtant, à la différence des autres spectres, celui-ci ne restait pas longtemps. Il apparaissait quelques secondes avant d’exploser pour éclairer ce qui les entourait et chasser la fumée qui était présente. C’était assez intéressant de voir ce contexte, elle avait amélioré son idée de base. Elle se sentit minable, pourquoi n’y avait-elle pas pensé ? Tout en essayant de se concentrer sur l’environnement et non sur les explosions de Celebi qui l’aveuglait parfois. Pourtant, c’est à cause de l’une de ses explosions qui la poussa à baisser les yeux au sol qu’elle les remarquait. Elle ignorait si son compagnon l’avait déjà remarqué, mais il y avait des cavités assez profondes pour y faire tomber les étrangers.

‘’ Nyr, as-tu remarqué ? Il y a des trous dans le sol qui se dévoile quand les Celebi explosent ? Il faudra être prudent pour ne pas tomber dedans et trouver une manière de passer. ‘’

Elle demanda ensuite à Axill de marquer les emplacements des trous, avec des cerceaux colorés. Ainsi, quand les Celebi explosaient, les cerceaux aux couleurs écarlates apparaissaient mieux en dévoilant le contour des trous, c’était autant utile pour elle que pour Nyr. Ensuite, vient l'étape où il fallait trouver une manière de contourner les trous. Si la guerrière pouvait simplement faire le tour et reprendre sa route, elle le faisait, si les trous étaient trop larges pour être contournés, elle demandait un coup de main à Axill. Le Spectrum venait alors récupérer sa maîtresse pour lui faire un petit vol de passage. Elle jetait parfois des coups d’œil à Nyr, s’assurant qu’il n’avait pas trop de problèmes et en cas contraire, Axill pourrait lui ouvrir le passage en donnant un pont de ténèbres solides.

Mais bien rapidement, Elvira comprit que le dédale ne se terminerait pas là. Devant elle, s’étirait un nouveau labyrinthe de ténèbres. Il y avait encore des spectres, toujours aussi grotesques qu’à l’entrée qui lui donna la chair de poule. Par contre, la lumière était beaucoup moins présente, mais ses yeux avaient eu assez de temps pour s’accoutumer. Pourtant, il y avait un étrange bourdonnement aux oreilles de la guerrière. Elle fit signe à Nyr de s’arrêter, incertaine de bien entendre, il se pouvait également qu’elle entende ses sons.

‘’ Écouté, vous entendez ? On dirait un bourdonnement sourd, non plus tôt comme un son static… Électrique peut-être ? On dirait… ‘’

Elle ne terminait pas sa phrase… Elle reconnaissait ce son, elle l’avait déjà entendu avant. Axill tournait autour d’elle, sortant du sol assez brusquement. Elle sursautait de surprise et Axill lui soufflait sa propre réponse.

* L’électricité. *
‘’ Ne fais plus ça ! ‘’
* Je ne peux rien te promettre, c’est assez amusant. *
‘’ Peut-être pour toi, mais pas pour mon petit cœur… ‘’ Grogna-t-elle au Spectrum qui affichait toujours un large sourire rieur. ‘’ Tss… Nyr, tu crois que ton Pokémon serait capable de nous guider au travers le labyrinthe ? C’est bien un Pokémon électrique ? Il pourra facilement ressentir l’électricité qui vient d’ici ? ‘’

Pour cette étape, elle le laissa géré, tous deux avait leur force, mais ceci n’était pas la sienne. Elle se doutait par contre, que l’araignée n’aurait aucune difficulté à sentir son élément et à leur faire éviter les pièges qui étaient cachés. Elvira écouta à la lettre les indications données par Nyr, elle voulait quand même avoir la chance de sortir d’ici sans trop de problèmes.

* Pourquoi le laisses-tu guider ? On devrait le faire nous-mêmes ! Nous n’avons pas besoin de lui pour nous occuper d’une telle tâche simplette. De toute façon, c’est un concours, nous devons montrer que nous sommes les plus forts ! *
‘’ Il suffit Axill… ‘’
* Mais pourquoi ? Nous avons toujours agi seuls ! Pourquoi changer de méthode maintenant ?! * S’écriait le Spectrum dans sa tête.

Le son strident la fit grimacer. Il n’avait pas tort, elle avait toujours agi seule, qu’est qui avait changé ? Silencieuse et pensive, elle suivait les pas du gamin. Il était vrai que le but du concours était de gagner, de montrer que nous étions plus forts dans cette épreuve que notre adversaire, mais celle-ci était différente, on ne lui avait pas donné le choix. Pourquoi devait-elle quand même se coltiner le gamin ? Il n’était qu’une nuisance et ces spectres qui l’agaçaient ! Axill influençait ses pensées, essayant de les tourner à son avantage dans le but de la mettre de son côté. Il était sure et certain qu’il pouvait tout faire seul. Pourtant, Elvira lui montra que c’était elle qui commandait et non l’inverse.

‘’ Axill… La prochaine fois que tu joues avec mes émotions de la sorte, je te mets au placard… Je ne tolérerais plus jamais ceci… ‘’

Les paroles avaient été aussi glaciales que la banquise du Mizuhan. Son regard aussi acéré que le rasoir des Jumelles et sa volonté avaient repoussé Axill. Pourtant, le Pokémon avait été surprit, pas du ton des paroles, n’y a même le regard tranchant qui s’était tournée sur lui. Il avait été surpris de découvrir la douleur qu’il avait faite à la demoiselle. Il se serait attendu à de la colère, de la rancune, mais au lieu de ceci, il avait ressenti une grande tristesse mélangée à un sentiment de trahison. Il se sentait maintenant stupide de s’être laissé aller à ses propres émotions. Il venait de blesser sa compagne d’une manière qu’il n’aurait jamais pu imaginer, surtout que cette douleur de trahison, il la ressentait comme s'il venait de lui-même.

* Pardonne-moi… * Murmurait-il d’une voix terriblement faible.

Elle ne lui répondit pas, continuant d’avancer dans le dédale de pièges que lui dévoilaient Nyr et son Pokémon. La dernière lui parut… Plus complexe qu’elle ne l’aurait cru. Ils avaient atterri dans une salle plus longue et large que les chemins avant. Mais ce qui fit tirer une grimace à la guerrière était la statue de Groudon. Au premier coup d’œil, elle la trouva jolie, mais quand ils firent un pas dans l’espace, ladite créature de terre s’animait en poussant un cri de rage. Elle poussait un regard sur Nyr avant de regarder la créature qui s’était mis à bouger pour leur barrer le reste du voyage…

‘’ J’espère que tu sais combattre… J’ai une idée, je vais te servir d’appât pendant que toi, tu vas installer un piège de Toile Élec ? Peut-être que la toile va être assez collante pour le retenir ? Mais vu son calibre, va falloir agir rapidement… Si tu as une meilleure idée, ne te gênes surtout pas de la partager ou de la tester, mais va falloir être rapide, je n’ai pas envie de finir en bouillit… ‘’

Elle posa ses yeux sur Axill et ils échangèrent mentalement des idées. Axill finit par hocher la tête et son apparence changeait, copiant celle de la guerrière. Les jumelles s’observèrent un instant et Axill vient rajouter quelques petits détails sur Elvira pour les rendre complètement identiques. Il avait beau copier son apparence de base, il restait toujours un spectre avec un penchant pour la fumée et les effets sombres.

‘’ Je prends sur la droite et toi la gauche. On l’attire dans le coin opposé de notre position pour laisser le temps à Nyr d’agir. ‘’
* Parfait, fais attention à toi. *
‘’ Toi aussi, n’oublie pas que tu dois copier mes mouvements. ‘’

Les deux formes partaient en même temps, attirant l’attention de la chose en poussant un cri de guerre. Ils commencèrent à tourner autour de lui tout en restant à distance de ses attaques. Elvira ne voulait pas savoir si la ‘’ statue de terre ‘' était capable ou non de réellement l’écraser. Tout ce qu’elle avait à faire, serait de tenir assez longtemps pour laisser agir Nyr.
Petit monstre

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1146

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Lun 19 Déc 2016 - 14:52

Mon adversaire avait finalement réussi notre labyrinthe. La dernière épreuve approchait à grand pas, cette épreuve était celle qui l'intriguait le plus. Faire équipe avec ceux à qui on a mis des bâtons dans les roues et qui nous en ont mis eux aussi. C'était le genre d'épreuve qui pouvait troubler n'importe qui surtout avec le contexte dans lequel elle était employée.

Comment faire équipe avec un adversaire lors d'un concours où le but est bien gagner la récompense qui serait attribuée à un seul duo. Il n'y a donc pas de place pour de la coopération entre binômes. Mais moi, cela ne me gênait pas plus que ça. Je n'aurais sûrement aucun mal à coopérer avec mon adversaire si c'est le but de cette dernière épreuve.

Le temps de préparer la dernière épreuve, nous nous retrouvâmes séparés du monde extérieur comme précédemment. Cependant, cette fois-ci, nous étions quatre dans la chambre close. Ma future compagnon dans cette épreuve, son Spectrum qui lui a sûrement été indispensable dans mon labyrinthe, mon petit Pokémon Insecte-Électrik et moi-même.

Nos deux binômes ne s'étaient pas concertés de suite, nous gardâmes nos distances, doutants sûrement l'un de l'autre. Oubliant ce minuscule malaise que nous imposait le fait d'être alliés dorénavant, je me rappelais que je n'avais toujours pas étudié de Spectrum jusqu'à présent. Et ce Pokémon en face de moi, hors de sa Noi'grumme et totalement calme, pouvait me servir de modèle pour le moment

Je sortais le carnet où je notais toutes les données sur les Pokémon que je possédait. Et commençais à dessiner le Spectrum. Mais avant de tirer le portrait du Pokémon Spectre, je notais son numéro. C'est à dire qu'à chaque Pokémon que je dessinais, il prenait une page de mon carnet et je notais chaque page tout en prenant compte de ses pré-évolutions et de ses évolutions.

Le Spectrum était à la neuvième page, mais sachant qu'il avait Fantominus pour pré-évolution, je laissait ce numéro à Fantominus et Spectrum prenait le numéro dix puis je réservais le numéro onze pour Ectoplasma. Mais le temps de noter cela, le Spectrum avait déjà bougé et il était maintenant à l'envers. Le dessiner sera plus difficile mais faisable.

La base tous mes dessins étaient le visage du Pokémon à dessiner. Je commençais donc par les yeux  du Pokémon Spectre. Deux formes triangulaires parfaitement symétriques et de minuscules pupilles. Je formais ensuite la bouche, une grande bouche vide, quatre dents sur la mâchoire supérieure et plusieures petites dents sur la mâchoire opposée . Puis je dessinais le corps du Pokémon. Un vague triangle inversé et des sortes d'épis aux extrémités d'en haut à gauche et d'en haut à droite. Et je finissais par ses petites mains sans membres.



Je n'eu pas le temps d'y ajouter des couleurs que la troisième épreuve était prête et nous attendais déjà. Ma coéquipière de cette épreuve sorti  en première et je la suivait juste après avoir rangé mon carnet . Une fois dehors, on nous donna les instructions et on nous lâchait dans le labyrinthe qui serait notre dernière épreuve.

_____________________________

Dans le labyrinthe, le noir total, on y voyait plus rien. Il fallut plusieurs instants à mes yeux pour s'habituer à cette obscurité sans pourtant y voir aussi bien qu'un Pokémon ténèbres dans son propre élément.

Ce fut ma partenaire qui fit le premier pas et qui se présentait.

- L? Une seule lettre comme surnom, bizarre  mais il est pas mal! Je m'appelle Nyr! Allons-y, je te suis.

L avançait et nous nous trouvâmes dans un endroit qu'il me semblait avoir  visité. Une simple impression de déjà-vu, compte-tenu du fait que le lieu auquel je pensais était celui de l'épreuve de L. Et que celui-ci paraissait plus sombre et intriguant que le précédent. Et je n'allais pas être intrigué par la particularité de ce genre de salle une seconde fois.

Dans ce couloir, tout comme dans la salle que j'avais visité lors de l'épreuve de L, des formes apparaissaient sur les murs. Formants des Pokémon tous différents les uns des autres. Puis ils bougeaient sur les murs comme des véritables êtres de chair et d'os. Mais dans ce dédale, ce qui la différenciait avec la salle créé par L, était que les créatures apparaisantes grouillaient de partout. Elles bougeaient plus et était beaucoup plus nombreuses. Et pour accentuer ce fait, elles sortaient des murs, passaient un certains temps en dehors de ces derniers et elles retournaient ensuite à leur point de départ.

Densu se tournait dans tous les côtés, croyant que les ombres allaient l'attaquer. Méfiant, il était prêt à lancer une attaque à tous moments. Mon petit Statitik s'arrêtait parfois lorsque les ombres sortaient des murs et se baladaient dans le couloir. Mais quand elles retournaient dans leur mur, Densu se pressait de rattraper le groupe.

L me fit signe d'avancer et je la suivait une nouvelle fois. Nous fîmes quelques pas dans le sombre couloir avant de remarquer les ombres qui nous fixaient sans relâche. Toutes sans exception, mêmes celles qui avaient pris la forme de créatures plutôt mignones et aux allures symptiques malgré les ténèbres qui les constituaient, semblaient effrayantes avec ce regard haineux.

Ce regard non plus ne m'était pas inconnu, deux yeux te glaçant le sang rien qu'en les regardant et t'infligeant une peur presque paralysante. C'était les effets de l'attaque Regard noir, ceux qui avaient créés cette épreuve, réussissaient à recréer ces effets sans lancer l'attaque et avec de simples oeuvres. Cette simple allée montrait le talent des créateurs de l'épreuve et nous montrait le niveau auquel on serait confronté tout le reste de ce labyrinthe.

Nous avançâmes toujours malgré un petit arrêt de ma partenaire suivi d'un réflexe que je comprenais, porteur moi aussi d'une arme. Puis dans un tournent, la "meneuse" recula lorsqu' un petit être beige et lumineux passa non loin de nous. Ça faisait plusieures fois que je remarquais un de ces êtres passer et je n'y faisais pas vraiment attention, les quittant du regard presque instantanément.

Mais en y repensant, si ils étaient là, ça n'était sûrement pas pour rien. Je fixaient cette fois-ci la petite bête, en y faisant attention, je savais maintenant que ces êtres avaient la forme de Celebi et qu'ils explosaient en une boule de lumière qui nous ouvrait la voie, faisant parfois apparaitre un trou couvert de fumée dans le sol. Je savais maintenant comment L se dirigeait dans le dédale pourtant si sombre.

L me posait justement une question sur ces trous  une dizaine de secondes après que je les ais remarqués. Elle voulait savoir si effectivement je les avais repéré grâce  aux Celebi factices qui passaient dans ce couloir et qui exploxaient dans une lumière presque aveuglante découvrant ainsi les trous, sujets de la question de ma partenaire lors de ce labyrinthe.

- Je les avais remarqués, et j'avais justement l'intention de te poser la même question.

J'admirais ensuite le travail de L qui demandait à son Spectrum de marquer tous les trous pour que l'on puisse mieux les repérer, un acte qui serait être décisif lors dans cette épreuve. Nous empêchant de se faire prendre par surprise et de tomber malencontreusement dans un des trous ou encore de déclencher les trois pièges maximums, autorisés par la juge.

Maintenant que les trous n'étaient plus vraiment une menace pour notre avancement dans le labyrinthe, il suffisait juste de les passer. La plupart des trous étaient assez petits et ils ne couvraient pas toute la largeur du dédale. Donc je me contentait de les contourner dans la plus grande simplicité, passant l'obstacle qui aurait été plus embêtant si il avait été plus large

Mais parfois,  le groupe était confronté à un trou très large ne pouvant être simplement contourné. Alors que la tête du groupe passait grâce au Spectrum qui portait sa dreusseuse et la faisait passer au dessus du trop. Puis L me proposait l'aide de son Spectrum mais je n'avais pas envie de reposer sur un de mes précédents adversaire éternellement.

Je demandais à Densu de lancer sécrétion sur mes mains. La substance collante qui pouvait ralentir n'importe quel Pokémon, s'agrippait facilement à n'importe quelle matière et donc n'importe quelle paroi. Je levai ensuite mes pieds pour qu'il utilise la même attaque sur mes chaussures. Grâce à cela, je pouvais m'accrocher même sur les murs les plus lisses aussi facilement qu'un Pokémon insecte.

Je posais mes mains sur un mur et l'adhésion était totale. Je posais ensuite mes pieds sur le même mur et je me balladais librement sur les murs du dédale. Les trous couvrant la totalité de la largeur du couloir était devenu aussi utiles qu'une attaque électrik sur un Pokémon sol et je les passais tous de la même façon en prenant le mur comme chemin principal.


Puis enfin nous passâmes la zone du labyrinthe qui était remplie de trous pour débouler sur un autre dédale qui cette fois encore était habité par les mêmes ombres qu'au début de l'épreuve. Toujours aussi nombreuses et grotesques que précédemment. Par contre, les Celebi n'atteignaient pas cette zone du labyrinthe qui était sûrement trop éloignée de leur point de départ.

Le dédale dans lequel notre groupe était à présent débouchait en plusieurs chemin tous semblables. Impossible de savoir lequel serait le bon, celui qui nous mènerai à la suite du labyrinthe. Mais en tendant un peu l'oreille, j'etendendit un petit grésillement semblables à ceux émis par les attaques Toiles Élek de Densu. Ce son me laissa présager un moyen de me repérer dans ce dédale, si ce bruit provenait bien de ce que je pensais.

Puis L m'interpella pour me faire remarquer ce que je venais juste de constater. M'invitant donc à être attentif par rapport à ce que j'entendais. Elle aussi entendait ce grésillement venu tout droit d'une attaque électrique . Et en finissant sa phrase, Elvira confirmait mon hypothèse. Je remarquais par la même occasion que son Pokémon Spectre aimait particulièrement jouer avec les sentiments de sa dresseuse. Car il venait juste l'effrayer par pur plaisir et en rigoler  comme un Capumain l'aurait fait.

La dresseuse du Pokémon Spectre s'adressa de nouveau à moi pour affirmer le fait que mon Densu soit bien un Pokémon Électrik en me posant un question rétorique. Puis elle profitait de cette affirmation pour me suggérer d'utiliser ces capacités Électriques pour nous repérer dans ce nouveau petit labyrinthe, en détectant les endroits où il y avait de l'électricité et donc potentiellement un piège à éviter.

Sachant ce qu'il pouvait faire,je laissais Densu passer devant. Il se plaçait en face de la première entrée en partant de la gauche. La première parmis les quatre autres qui allaient bientôt la suivre après que  mon petit Statitik l'ait examiné pour vérifier si il y avait bien un quelconque objet producteur d'électricité dans ce chemin.

Mon Pokémon Insecte-Électrik se préparait pour ce qui allait suivre.  Devant le premier chemin, Densu commençait à hérisser ses poils pour qu'ils se frottent entre eux et forment de l'électricité statique. Le Statitik n'arrêtait pas de hérisser ses poils dans tous les sens. Et les enchaînements d'électricité statique formèrent un courant électrique statique alimenté par l'électricité statique générée par Densu.

Le but de cette manoeuvre était bel est bien de détecter la présence d'un objet générant de l'électricité. Car quand Densu arrêtera d'alimenter le courant électrique statique en énergie électrique par génération d'électricité statique, le courant électrique statique comme tout les autres courant, cherchera à s'alimenter ailleurs pour ne pas disparaître.

Si il n'y a aucune source d'énergie électrique dans ce chemin, alors le courant électrique statique sera voué à disparaître et il sera temps pour de nous de rejoindre mon Statitik pour le reste de ce labyrinthe. Car en nom précense d' électricité dans cette entrée, le grésillement ne proviendraient donc pas de cet endroit  et cette entrée serait la bonne voie pour le reste de ce dédale.

Au contraire, si il y a bien un générateur d'énergie électrique de n'importe quelle origine provoquant des grésillements pour cause de surcharge électrique. Que ce soit un autre générateur d'électricité statique, un courant électrique exposé à l'air libre ou encore un courant électrique statique en sur-alimentation électrique. Alors le ce  générateur d'énergie électrique voulant clairement se décharger va attirer le courant électrique statique de Densu qui lui veut s'alimenter.

La source d'énergie en sur-alimentation électrique va donc provoquer un champ électrique très faible mais pouvant atteindre un distance moyenne en espérant tomber sur une autre source d'énergie électrique. Le courant électrique statique entrant donc dans le champ électrique va donc entrer en contact indirect avec le générateur qui va se déverser en énergie électrique dans le courant électrique statique. Cet échange d'électricité va laisser paraître une étincelle devant les yeux de Densu et en y faisant bien attention, nous pourrions même la voir.


Suite à ce que Densu avait fait, je voyais effectivement la petite étincelle devant lui, ce qui signifiait que la première entrée n'était pas la bonne voie. Puis mon Pokémon Électrik répéta la manoeuvre pour les autres chemins et tous virent apparaître la petite étincelle. Mais arrivé au quatrième et avant dernier chemin, après avoir fait la manoeuvre, cette fois,il n'y avait pas d'étincelle.

Laissant présager qu'il s'agissait du bon chemin, Densu voulut en avoir le coeur net et il allait vérifier du côté de la dernière entrée. Et à ma plus grande surprise, aucune étincelle de ce côté là non plus. D'ailleurs je n'avais pas remarqué tout à l'heure mais on entendait plus le grésillement dues aux sources d'énergie électrique en surcharge.

Mais il ne pouvait y avoir qu'un seul chemin menant à la suite du labyrinthe. Ce qui signifiait que dans l'un des chemin, la source d'énergie électrique ait réussi à se décharger par je ne savait  quel moyen. Mais Densu n'allait pas s'arrêter là car il avait une autre manoeuvre, lui permettant cette fois de détecte les sources d'énergie électrique stables ou même en manque  d'électricité.

Mon petit Statitik lança une attaque Onde de choc très lente pour qu'elle ne parte pas trop loin. En effet l'attaque Onde de Choc était un courant électrique statique  mais cette fois-ci en surcharge électrique. C'est pour cette raison qu'au moindre contact il pouvait exploser et faire beaucoup  de dégâts si il n'avait pas disparu après s'être déchargé quelque part.

En lançant cette attaque Onde de Choc, Densu espèrait bien que la boule électrique émette un champ électrique pour se décharger dans une source d'énergie électrique au fond de l'avant dernière entrée puis que l'attaque disparaisse sans laisser de traces. Ou bien que l'attaque explose tout simplement  et nous laisse présager que ce chemin était le bon.


Finalement il eut une explosion ce qui me fit comprendre que ce chemin pouvait clairement être le bon . Mais Densu toujours dans une marge de sûreté, décida de retenter la manoeuvre sur la dernière entrée. Et effectivement, il n'eut aucune explosion et les résultats furent au dessus de nos espérances vu que les grésillements avaient repris et il venaient clairement de la dernière entrée.

Je me dirigeais donc vers Densu pour le féliciter.

- Bien joué mon petit! T'es vraiment intéligent toi, tu connais l'électricité dans toutes ses facettes.

Je le prit dans mes bras pour le serrer contre moi mais je reçus un petit coup de jus suite aux restes d'électricité statique qu'il y avait sur mon Pokémon Insecte-Électrik. Puis j'indiquait la quatrième sortie à L et son Spectrum.

- C'est par là! Suivez nous!

J'avançais donc dans ce dédale qui continuait de déboucher sur des salles allant plusieurs chemins et accompagnées de grésillements  signe d'électricité dans l'air. Et Densu nous guidait à choix vers le bon chemin grâce à ces deux manoeuvres. Mais lorsque que nous quittâmes une autre salle par le bon chemin, je marchais sur une ficelle qui faisait tomber un petit filet électrique et collant sur ma tête.

Densu s'empressa de me délivrer en coupant les fils avec ses mandibules parce que je n'arrivais pas à me libérer tout seul à cause de l'adhérence des fils sur moi-même qui m'empêchait de soulever le filet. Quand les plus gros morceau du filet furent rétirés, les petits bouts restants étaient facilement retirables à mains nues.

Suite à ce petit accident qui à déclenché le premier des trois pièces autorisés, je décidais de renouveler la technique avec laquelle j'avais pu clairement voir dans le noir quand j'étais dans le labyrinthe de ma partenaire de cette épreuve. Car manifestement il faisait trop noir dans ce labyrinthe pour pouvoir distinguer la terre retournée sur un fil caché dans la terre.

- Densu, tu te souviens de la technique que l'on a utilisée pour se repérer dans le labyrinthe de L? Je veux que tu utilises cette technique pour améliorer notre vue dans ce noir total et comme tu es le plus proche du sol, tu passera devant et tu nous arrêtera lorsque qu'il y aura un piège.

Nous continuâmes donc dans ce dédale de pièges et à chaque fois qu'il en avait un, mon Statitik l'arrêtait puis à mon tour, j'arrêtais L. Et tout le groupe passait au dessus des fils qui allaient activer un piège.

Enfin, nous arrivâmes à la sortie de ce dédale qui débouchait sur une grande salle avec pour centre une statue de Groudon. Et lorsque nous posions un pas dans la salle, la Statue pourtant faite en pierre, s'anima et se mit à rugir puis nous agresser. Elle ne voulait clairement pas devenir notre amie.

L me proposait alors sa tactique pour récupérer l'objet qui signalerait la fin de cette épreuve. Elle voulait me servir d'appât en attendant que je neutralise temporairement le Groudon en pierre et que je récupère la Statue en forme de Cornèbre qui se trouvait derrière le golem de pierre.

Le Spectrum de L se changea en un double de sa dresseuse et tous deux se concertèrent avant de partir à tout allure chacun de leur côté. Je savais que le Groudon de pierre m'avais clairement vu et qu'il n'allait pas me laisser l'attaquer sans rien faire et qu'il n'allait pas non plus me laisser prendre la Statue de Cornèbre.

J'attendais le bon moment pour me faufiler derrière une des deux L en prenant Densu dans mes bras. Je suivais le rythme de la guerrière comme son ombre et je chuchotait à mon Pokémon:
- Dès que je te lance dans les airs, tu vas lancer une attaque Sécrétion suivit d'une attaque Toile Élek sur le Groudon.

Suivant ma tactique, j'attendais le bon moment pour lancer Densu. C'est quand le Groudon se tourna vers l'autre L que je lançais mon Pokémon Insecte-Électrik dans les airs. Et qu'il faisait son boulot. Mais la Sécrétion de Densu n'était pas assez solide pour  retenir le Groudon assez longtemps. Et le golem de pierre renvoya l'attaque Toile Élek sur un mur sans être affecté par l'attaque.

C'est en voyant le mur en question que je remarquais un fil venant du sol, qui longeait ce mur et qui allait vers le plafond. En suivant le fil des yeux, je vis que au dessus de nos têtes se trouvait la solution pour terminer cette épreuve.

Suivant encore L comme son ombre, je ramassais Densu, lui donnant un nouvel ordre.

- Je vais  servir d'appât à mon tour, pendant ce temps, tu vas attendre que le Groudon soit bien au milieu de la salle pour couper le fil qu'il y a là-bas.

J'attendais d'être du côté de la pièce où se trouvait le mur avec un fil pour lancer Densu vers ce fil et commencer à faire l'appât. Je trouvais un moyen pour attirer l'attention du Groudon sur moi en criant très fort. Et je réussi à l'attirer au milieu de la pièce.

- L reculez!

Densu coupait le fil et enclenchait un des pièges que nous avions précédemment évités. Un grand filet électrique et collant tombait alors sur le Groudon de pierre. Le filet étant beaucoup plus solide que les Sécrétions de Densu, il immobilisa le Groudon quelques instants. Je profitait donc de ce moment pour aller récupérer la Statue en Balzac de Cornèbre.

Le golem de pierre s'arrêta net ce qui signifiait notre victoire dans cette épreuve.

- Désolé L, j'ai déclenché un deuxième piège.

Des portes vers le monde extérieur s'ouvrirent et nous sortîmes pour attendre le verdict de notre juge, Pheema.



[(HRP) Désolé pour l'attente! Quand j'écrivais, je me fatiguait rapidement et je m'endormais!]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 323

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par PNJ le Dim 15 Jan 2017 - 17:04

Jouer à se faire peur





Satisfaite de ce qu’elle avait vu, Pheema laissa le compte à rebours égrener sa dernière note, avant de faire sortir les participants du labyrinthe. Se retirant avec ses camarades Lions de Feu, elle se lança dans des délibérations enflammées...

Après un moment qui sembla interminable, Pheema réapparut, alors que les concurrents des trois groupes étaient rassemblés au centre de l’arène. S’avançant vers Elvira et Nyr, elle lança à voix haute :


« C’était une compétition intéressante, et chacun de vous deux a donné le meilleur d’eux-mêmes. Malheureusement, il faut bien choisir un gagnant, et nous avons le plaisir de décerner le ruban à Elvira et à son Spectrum ! »

Tenant le précieux trophée dans sa gueule, Pheema se dressa sur ses pattes arrière pour le déposer dans la main griffue d’Axill. Lorsqu’elle retomba sur ses quatre pattes, un tonnerre d’applaudissements emplit le Cosmo Canyon, alors que la torche emblématique du village flambait plus fort que jamais.

_________________

Ce message signe donc la fin du concours ! Elvira et Axill gagnent le ruban Rusé du Labyrinthe pour leur performance !

À bientôt en RP !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1070

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Concours] Antagonismes et Synergies [Elvira, Nyr]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum