Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Bayel Clonbork le Lun 14 Nov 2016 - 12:29

« Il semblerait que sa guérison prenne plus de temps que prévu. » commença Jia Miano, caressant le flanc exposé de la Luxio.

Le félin électrique était allongé sur le côté de la table de soin et sa respiration était irrégulière ce qui inquiétait le jeune homme. À ses côtés, sa Luxray regardait alors sa pauvre sœur cadette souffrir, en silence. Pourquoi s’était-elle entêtée à s’en prendre à ses braconniers ? Pourquoi cette envie de se sentir concerné dès qu’un humain s’en prenait aux créatures sauvages ? Elle n’était pas la Gardienne de cette forêt quand même ! Voilà dans quel état elle se trouvait maintenant !

Cependant, sa vie n’était pas en danger mais s’ils ne faisaient rien pour calmer ses douleurs, elle allait souffrir encore longtemps. Bayel, le jeune Terrosien que Jia Miano avait récupéré et accepté en tant qu’invité dans sa demeure, se sentit coupable de son état. Cette Luxio s’était jetée dans la bataille pour protéger et venger ses amis félins tués par les trois énergumènes de la forêt. Bon, elle s’en était prise au jeune guerrier mais contrairement à ce qu’elle avait reçu, Bayel n’avait pas à se plaindre de ses blessures…

« Une Herbe de Sona pourrait calmer ses douleurs, proposa alors le guérisseur qui s’occupait de la blessée.

- Oui mais ces fleurs ne poussent pas dans la région et le temps qu’il faudra pour qu’elle guérisse, nous serons en manque… se mit à réfléchir le Nalcien.

- Dis-moi où elles poussent et j’irais en chercher. », se proposa Bayel.

Devant la détermination de son invité, Miano pencha légèrement sa tête sur le côté. Pourquoi l’enverrait-il là-bas alors qu’il avait d’autres projets en cours ? Où était passée sa soudaine motivation pour devenir plus fort afin d’en apprendre plus sur Vajra et ses secrets ? D’un côté, il ne pouvait pas lui en vouloir de se porter volontaire ; Bayel devait se sentir tout aussi concerné par le cas de Melanya. Et d’un autre, cela l’arrangeait bien que son initiation au job de Dompteur soit repoussée, cela rallongeait le délai concernant le sujet fatidique qu’il n’avait absolument pas envie d’aborder avec lui. Un sourire s’afficha sur les lèvres du Nalcien :

« Si tu veux te proposer, soit. Tu trouveras les Herbes de Sona au Sanctuaire du Vent. » commença le Nalcien en déroulant une carte d’Erasia sur une table. « Payan est ici et donc si tu te rends tout au Nord, tu tomberas sur le temple. » continua-t-il en traçant une ligne imaginaire de son doigt.

Bayel suivit du regard la trajectoire. Cela faisait une trotte mais il avait Vanflare donc à dos d’Airmure, ça devrait aller relativement vite. À moins que les cieux nalciens ne se mettent en travers de leur route, retardant leur voyage. Décidé, le gris prépara ses affaires pour le voyage et on lui donna suffisamment d’informations pour reconnaître les fleurs convoitées. Dans la cour intérieure de la demeure, Bayel scella son Airmure qui gigotait un peu trop à son goût. Il n’avait pas l’habitude que son dresseur l’invoque, surtout si c’était pour voler. Faut dire qu’entre eux, le courant ne passait pas encore très bien. En même temps, vu comme Sandovan l’avait « attrapé », il était normal que l’oiseau de métal se comporte ainsi envers le fils…

« Et si tu as le temps, n’hésite pas à faire un tour au Sanctuaire, ça vaut le coup. »

Bayel se retourna pour se retrouver en face de Jia Miano, lui tendant alors son sac de voyage. Un soupire s’échappa du Terrosien, acceptant les bagages qu’il attacha solidement à la scelle de Vanflare.

« Je suis pas là pour faire du tourisme, répondit-il sèchement.

- Melanya ne va pas mourir pour autant. » Jia Miano s’approcha un peu trop prêt du gris, jusqu’à lui murmurer à l’oreille. « Profites en car après, tu n’auras sûrement plus ce genre d’occasions… »

Le gris écarquilla les yeux mais lorsqu’il se retourna, il était à nouveau seul. Il avait beau regarder partout pour retrouver le Nalcien, Bayel était à nouveau seul. Mais c’était quoi son problème à la fin ? Le Terrosien n’avait pas non plus étalé sa vie privée et pourtant, il avait l’impression que ce garçon en savait plus sur lui ! Bon, tant pis, il n’avait pas que ça à faire aussi. Une fois Vanflare prêt, Bayel grimpa dessus et s’y installa avant de lui faire prendre son envol.

Le voyage dura plusieurs jours étant donné que le temps avait fait ses caprices et qu’en plus, Vanflare n’était pas une monture préparée pour de longs trajets. Mais comme convenu et sous les précieuses indications de son ami Nalcien, Bayel était arrivé au Sanctuaire du Vent. Comme on lui avait également dit, ce lieu de méditation était difficile à trouver étant donné qu’il était construit dans une faille terrestre. Le lieu était très étrange pour le Terrosien, si bien qu’il se sentit un peu malade en voyant ces étranges bâtisses construites à l’envers…

Il rappela sa monture et prit ses affaires avant d’entreprendre sa conquête des Herbes de Sona. On le salua convenablement et le Terrosien répondit à ses salutations. Malgré ça, Il ne se sentait pas trop à son aise dans un tel lieu vu son passé de guerrier. Par ailleurs, Bayel avait demandé s’il y avait les herbes médicinales dans le Sanctuaire, on lui répondit qu’elle n’y était pas à proprement parler mais dans les alentours. Aussi, on lui proposa de séjourner quelques jours au Sanctuaire avant de partir à la cueillette avec un spécialiste. Soit, songea le gris qui prit alors place dans sa chambre de fortune.

Comme les bâtiments, les pièces étaient en pierres, même le lit. Il y avait le nécessaire pour dormir correctement certes mais l’air ambiant était froid et humide. Il y avait une fenêtre mais qui donnait sur le vide, pas très rassurant. Il déposa ses affaires et une de ses balles se mit à vibrer pour que Morgrim puisse en sortir. Le Chaffreux prit ses aises à son tour, découvrant alors un lieu vide comparé à la chambre de Payan.

« Ne t’inquiètes pas, je compte pas m’éterniser ici. Viens, allons faire un tour. »

Bayel sortit de sa chambre suivit de son Pokémon et tout deux se mirent à parcourir les différents couloirs du Sanctuaire, découvrant alors la vie des Moines.

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 69

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Nyr Lawliet le Lun 21 Nov 2016 - 0:21

Je parcourais la grande plaine qu'était La croisée des vents. Un lieu où n'importe quel maître de l'air était avantagé face à un autre type d'ennemis.

Depuis mon dernier entraînement, j'ai commencé à noter les particularités des différents Pokémon que je rencontrais. Je connaissais de mieux en mieux certains Pokémon. Et cela pouvait m'être utile dans d'autres situations.

Je pouvais noter leur point faible et leurs points vitaux par rapport aux endroits où ils me laissent les caresser. Je notais leur poids moyen en examinant plusieurs individus d'une même espèce. Les notations sur le poids étaient assez vagues. Car elles se fiaient au fait que je puisse porter le Pokémon où non.

Je notais la taille moyenne des espèces de Pokémon que je rencontrais. Parfois, je l'ai affrontait pour voir leur résistance à certaines attaques et à quelles attaques je devrais faire attention si je devais en affronter sérieusement.

Parfois, des Pokémon ne me laissaient pas les approcher et je ne les forçais pas à m'accepter, mais ils voyaient rapidement que je ne leur voulait aucun mal. Si des Pokémon m'attaquaient, Knucles était là pour me soutenir et leur montrer que nous aussi on pouvait se battre d'égal à égal avec eux.

Après toutes mes notations, je dessinais un petit croquis du Pokémon en question. Puis je notais l'appréciation que j'avais à l'égard de cette espèce de Pokémon, que ce soit par leur physique ou leurs capacités. J'ai bien entendu eu largement le temps pour faire un profil individuel de mes propres Pokémon. Dans ce cas, je notais le même genre de choses que pour les autres Pokémon mais j'y ajoutais le prénom du Pokémon concerné.

Cette idée ne m'était pas venue de nulle part, il y avait une source à cette soudaine envie d'étudier les Pokémon. En vérité, il y avait plusieures sources à ça. La première étant que si je voulais devenir un invocateur, il fallait que je sache sous quelle forme invoquer un esprit. La deuxième était qu'après avoir médité au sujet de l'histoire de Deus et des ses six subordonnés, je me suis dit que les subordonnés méritaient eût aussi une forme humanoïde.

Léo m'as dit à quoi ressemblait la forme humanoïde de Deus et quand j'ai pris connaissance de cela, je me suis vite rendu compte que cette forme était semblable à l'image que je me faisais de Deus quand j'étais petit. Une personne avec une longue cape et une tête de Ossatueur. À l'époque, parmis les Pokémon que je connaissais, Ossatueur était mon préféré.

Je saivait maintenant que ça n'était pas du au hasard. C'était comme si mon sang m'avait directement tourné vers mon destin. La forme humanoïde de Deus était semblable à un Ossatueur fusionné à un humain. Je me suis dit que la forme humanoïde des six autres esprits devraient être dans le même genre.

Je devais donc piocher parmis mes Pokémon favoris pour inventer une forme humanoïde aux six subordonnés. Je ne pouvais pas simplement leur donner une forme inspirée des Pokémon de mon équipe car cela serait trop simple et donc j'ai choisis d'édudier le plus de Pokémon possible pour leur attribuer la forme qui leur va le mieux.

Pour le moment, je n'avais pas croisé beaucoup de Pokémon dans La croisée des vents. Et le peu que j'avais vu était d'une même espèce que j'avais déjà recencée dans mon petit carnet. Il s'agissait de petit Piafabec. De Terros à Nalcia, j'avais eu le temps d'en voir des centaines. Puis au loin, je vis une forme qui ressortait facilement dans la grande étendue qu'était la Croisée des vents. Cette forme s'enfonçait dans le sol, une sorte de trou, de faille.

Dans le doute, je sortais rapidement ma carte et je voyais qu'il s'agissait en faite du sanctuaire du vent. Je me suis dis que ce serait un endroit parfait où me reposer avant de repartir chercher des Pokémon. Et il se pourrait que les habitants du sanctuaire aient des Pokémon que je n'ai pas encore rencontré.

Je m'approchais alors lentement du sanctuaire du vent....


Dernière édition par Nyr Lawliet le Mar 13 Déc 2016 - 23:01, édité 1 fois

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 577

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Shiki Ryougi le Jeu 1 Déc 2016 - 21:38

Après ce qui s’était passé au bord de la Mélopée de la Nymphe, j’ai pu reprendre mon voyage vers le sanctuaire du vent. Il se trouvait assez loin d’après les informations que j’avais pu recueillir à Alfen, ce n’était pas vraiment le problème de devoir marcher, mais je ne pensais pas que c’était aussi long. Etourmi et moi n’avons rencontré quasiment personne. Pas vraiment décidé de ce que j’allais faire là-bas, précisément. J’espérais néanmoins pouvoir apprendre des choses sur la maîtrise du vent. Visiblement d’après une personne âgée qui m’a expliqué tout ça, m’a dit que je devrais avoir de bonne prédisposition pour maîtriser cet élément. Disons que ça pourrait m’être utile, en espérant devenir quelqu’un de fort et que mon père soit fier de moi.

Sur le chemin, dans une région qui semblait s’appeler la croisée des vents, Etourmi semblait s’en donner à cœur-joie dans les airs. Agréable, c’est comme ça que je me sentais dans cet endroit ce qui me fît presque oublié que je marchais depuis pas mal de jours pour atteindre ce sanctuaire. En repensant à une astuce d’une certaine fille, j’ai pensé à prendre des provisions faciles à transporter et qui se conservent longtemps. Je me sentais tellement bien dans cet endroit, que j’ai même réussi à passer une nuit complète à dormir à point fermé.

Me rapprochant de jours en jours du sanctuaire, j’avais rencontré quelques voyageurs, des Pokémon qui semblaient venir du sanctuaire. J’ai donc discuté un peu avec eux, j’ai appris qu’il y avait des moines qui s’occupaient de ce sanctuaire. Cela semblait vraiment intriguant, je me demandais si je pourrais apprendre la maîtrise de l’air, grâce à ces moines. J’aimerais bien pouvoir être plus rapide, vu que je ne suis pas la robustesse incarnée mais j’ai une bonne agilité et ça serait bien si grâce à l’air, je pourrais améliorer ma vitesse, quelque chose dans ce genre. Dans ma réflexion de toutes les choses que je pourrais faire si je savais contrôler le vent, je m’approchais de plus en plus du sanctuaire.
Plus qu’un ou deux jours, et je devrais arriver dans le sanctuaire, Etourmi qui volait autour de moi semblait de plus en plus heureux. Je ne savais pas pourquoi, mais il semblait aimer cette partie de Nalcia, j’ai commencé à l’appeler pour qu’il s’approche de moi. Il vola doucement à côté de moi et je lui demandais s’il aimait cet endroit. Il hocha la tête de haut en bas très rapidement puis je jetai une baie devant moi qu’il s’empressa d’attraper puis revînt voler à côté de moi. Ce Pokémon que mon père m’avait offert pour me protéger, est devenu un ami avec lequel je prenais du plaisir à vivre à ses côtés tous les jours. Je me demandais bien où mon père avait trouvé ce Pokémon. Quand la réponse m’apparut devant les yeux, au loin. Une volée d’Etourvol et d’Etourmi qui volaient comme un nuage en adoptant divers formation, c’était beau à voir. Etourmi se mit devant moi en battant des ailes en me montrant là où ils étaient. Il voulait sans doute aller les voir peut-être pour s’amuser un peu avec eux.

Finalement, après deux jours de marche, j’aperçu le sanctuaire. L’entrée devant mes yeux, je commence à m’avancer pour essayer de voir si je peux trouver des gens à qui parler pour me renseigner.

« Hum… Bonjour ! Est-ce qu’il y a des personnes pour discuter ici ? »

_________________







avatar
Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Bayel Clonbork le Ven 9 Déc 2016 - 14:17

Le Sanctuaire du Vent était un lieu de pèlerinage pour beaucoup de pèlerins et un lieu de culte pour les moines résidants. Aussi, il était normal que le silence règne en maître dans ces lieux. Les moines avaient l’habitude de très peu parler et de s’exprimer le plus calmement et précis possible, ne se perdant pas dans des futilités sommaires. Mais pour Bayel, cette atmosphère ne lui convenait pas, étrangement, ne pas entendre le moindre bruit l’angoissait. À croire qu’il s’était habitué aux bruits de Miano et de tout ces discours interminables… Combien de temps allait-il devoir attendre avant qu’on le conduise jusqu’aux Herbes de Sona ? Melanya n’allait pas attendre si longtemps…

Calmement, le garçon marcha dans les longs couloirs du Sanctuaire, découvrant alors le rythme de vie de ses hôtes et ceux de quelques étrangers venus faire une halte dans leur voyage. D’ailleurs, c’était les seuls qui mettaient de l’ambiance dans le bâtiment mais Bayel préférait éviter tout contact avec eux. Il avait peur d’en dire trop sur lui-même s’il venait à discuter avec de parfaits inconnus et d’attirer l’attention. Qui sait ce que son père aurait pu faire en dehors de Flamen et de Terros… Non, le mieux était de rester discret jusqu’au bout, d’obtenir les herbes et de quitter le Sanctuaire rapidement.

Morgrim marcha au même rythme que son dresseur, appréciant cette petite balade posée même si les lieux n’étaient pas si appropriés que ça. Le Chaffreux espérait que son dresseur prenne l’initiative de sortir prendre l’air afin de se changer les idées, plutôt que de rester enfermé entre ces murs légèrement humides par la saison. Faut dire que ce n’était pas très sympa, devoir attendre entre quatre murs que quelqu’un vienne le chercher pour cueillir des herbes… Dommage que Morgrim ne soit pas doté d’un flair à herbes médicinales…

Bayel descendit les escaliers principaux du Sanctuaire, saluant convenablement des moines qui se rendaient aux lieux de prière. Une fois en bas des escaliers qui menaient à l’entrée, le gris se demanda si une fois sur place, quelqu’un allait lui proposer ses services pour se rendre à la vallée. Remarque, il pourrait y aller seul mais n’étant pas un adepte des herbes médicinales, il pourrait facilement se tromper sur la marchandise et revenir avec du poison… Non le mieux était d’attendre qu’on lui désigne un moine ou même un explorateur capable de remplir cette fonction. De toute façon, dès son arrivée, le Terrosien avait dit ce pour quoi il était ici, normalement on devrait lui trouver la personne.

Adossé contre le mur froid, les bras croisés contre sa poitrine, Bayel observa les fresques qui ornaient les plafonds du Sanctuaire en attendant. Ces dernières devaient raconter l’histoire de Nalcia et si Jia Miano avait été là, ce dernier se serait mis à lui traduire les dessins avec un tel engouement. Cette pensée fit sourire le gris. Comme quoi, il ne s’était pas vraiment attendu à se faire un ami. Morgrim regarda alors son dresseur sourire en se demandant pourquoi. Cependant, quelqu’un attira bien plus son attention sur le sourire de Bayel. Le félin pencha légèrement sa tête sur le côté, observant alors une jeune femme sûrement fatiguée de sa longue marche pour parvenir ici. Bayel avait lui aussi tourné sa tête vers la demoiselle puisqu’elle s’était ouvertement exprimée dès son arrivée, attirant alors l’attention sur sa personne.

Puisqu’il n’y avait visiblement personne dans le hall d’entrée du Sanctuaire à part le Terrosien et son Chaffreux, il se sentit soudain contraint d’être le premier à lui répondre. Sérieux ? N’y avait-il pas un moine pour accueillir les voyageurs ? C’était aux invités de le faire ? Bayel en avait bien eu un lui… Remarque, c’était sûrement l’heure de la prière ou du recueillement spirituel. Voyant la détresse dans le regard de la demoiselle, Bayel se sentit obligé d’aller à sa rencontre (et parce que ce ne serait pas sympa de sa part de l’ignorer alors qu’elle avait sûrement du le voir, dans son coin).

« Il y a moi pour discuter. Enfin tout dépend de ce dont vous voulez parler. » lui répondit Bayel, sortant de son coin sombre pour rejoindre l’entrée, plus lumineuse. « Bonjour. »

De toute façon, vu ses habits, elle pouvait forcément comprendre qu’il n’était pas du coin et que par conséquence, il ne pourrait lui répondre que sur des questions générales. Puis sur le moment, le Terrosien se demanda s’il ne s’agissait pas de la personne qui l’aiderait dans sa recherche d’Herbes de Sona. Après tout, les femmes pouvaient s’y connaître dans ce domaine et Bayel ne faisait pas de discrimination dessus. Mais il aurait aimé qu’on le prévienne. Après, il avait sûrement tout faut, aussi il préférait ne rien dire et la laisser s’exprimer.

[ Hrp : Nyr, je n’ai pas interagi avec toi car pour moi, tu es encore dehors dans la vallée. Sois tu nous rejoins avec Shiki au Sanctuaire, soit on te rejoint dans la vallée, en bas ^^ J’espère que ça vous ira comme message. ]

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 69

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Nyr Lawliet le Mer 14 Déc 2016 - 0:50

Toujours dans l'espace vert devant la faille où se trouvait le sanctuaire du vent, j'aperçus lors d'un bref instant, un humanoïde de couleur jaune. Creusant dans ma mémoire, je me souvint de quelques Pokémon de cette forme et ayant le même coloris. Prenant cela en compte, je me rappelais que je n'avais encore étudié aucun Pokémon de cette couleur à part Densu.

Retardant mon arrivée au Sanctuaire du vent, je scrutait les environs pour éviter que le Pokémon ne m'échappe, si il ne l'avait pas déjà fait. Soudain, venu de nulle-part, le Pokémon humanoïde de couleur jaune  se laissait voir à quelques mètres de moi. Puis dans un petit flash ne couvrant que lui même, le Petit Pokémon disparu.

Dans cette apparition de deux secondes à peine, le Pokémon me laissait juste le temps de le reconnaitre et de me mémorer son visage seul. J'accours alors vers l'endroit précis d'où il a disparu pour vérifier s'il  avait soudainement disparu sans aucun stratagème de détournement d'attention où si il possédait une vitesse telle qu'il n'était plus visible à l'oeil nu lors de sa fuite inattendue.

Sur le point même de sa disparition, aucune brûlure, donc le Pokémon avait disparu suite à une attaque Téléport. J'avais précédemment reconnu le Abra sauvage avant qu'il ne disparaisse sans vraiment en être sûr. Mais suite à mes dernières réflexions, il n'y avait plus aucun doute, il s'agissait bien du Pokémon Psy en question.

Dégouté de l'occasion d'étudier un Abra de plus près, que je venais de perdre, je me dirigeais de nouveau vers le sanctuaire qui n'était plus qu'à quelques dizaines de pas. Le seul obstacle qu'il y avait entre le temple et moi-même, était la faille dans laquelle était incrusté le temple du vent. Je me demandais bien par quel moyen on pourrais bien accéder à ce temple.

Regardant bien les contours du temple, je compris vite que j'étais arrivé du mauvais côté de la faille. Étant trop épuisé pour faire le tour de la faille, je fis sortir  Tobi de sa Noi'grumme et lui demandais de me transporter jusqu'au temple. C'était alors l'unes des rares fois où je demandais à Knucles de retourner dans sa Noi'grumme suite aux circonstances présentes.

Le fier Étouvol s'élévait donc dans les airs et je m'accrochais à ses pattes pour qu'il me transporte jusqu'au temple. Arrivé sur les abords du temple qui pouvaient avoir et avaient sûrement pour fonction: "Piste d'atterrissage pour Pokémon volants". Je lachais alors Tobi et le rentrais dans sa Noi'grumme, rappelant ensuite mon petit Pokémon Combat près de moi.

J'allais vers l'entrée du temple lorsque, sous mes yeux émerveillés, je remarquais la faune des Pokémon vivants sur les abords du temple et sûrement dans le temple. Des dizaines de Abra qui utilisaient Téléport sans raison concrètes, sans même vouloir se déplacer vu qu'ils revenaient souvent au même point. Il y avait tout autant de Kadabra et un peu moins d'Alakasam qui se contentaient de méditer avec quelques Méditikka et Charmina.

Lorsque un peu plus loin, des Tarinorme et toute leurs familles semblaient dormir. Toutes ces espèces de Pokémon dans leur environnement naturel étaient pour moi une autre chance de rajouter des données à mon petit carnet d'études. Je me dirigeais donc vers les Abra qui se Téléportaient de suite, loin de moi.

Je me rabattais donc sur les Kadabra, mais lorsque je m'approchais d'eux, ceux-ci ne disparaissaient pas, au contraire ils me fixaient avec méfiance comme les autres Pokémon qui méditaient avec eux. C'est vrai que s'imposer comme cela dans un groupe en état de sérénité n'est pas tès sympathique. À ce moment-là, j'étais sûr que les moines du temple de l'air auraient réagit de la même façon que ces Pokémon.

Pour montrer que je n'étais pas ici pour les déranger, je me posais à côté d'eux dans la position qu'ils avaient tous pris et Knucles me suivi dans ce geste. Et nous commençâmes à prier avec les Pokémon Psy. Après un moment, les Pokémon m'avaient accéptés, ils s'étaient approchés de moi, arrêtant en même temps de méditer.

Les seuls Pokémon Psy des parages à ne pas avoir accepté ma présence était les Abra plus méfiant. Mais pour l'instant je profitait que les autres Pokémon m'aient accordés leur confiance pour commencer à les étudier. Mais je n'eu seulement le temps d'étudier le Kadabra car la fatigue se fit vite sentir en moi. Je commençais à bâiller et suspendais mes études pour le moment .

J'entrais donc dans le temple de l'air, j'y vis deux personnes que je m'emprassais de saluer.

- Bonjour, comment allez-vous? Je m'appelle Nyr ravis de faire votre connaissance.

[(HRP) J'étais effectivement toujours entrain de squatter pas loin du temple]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 577

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Shiki Ryougi le Mer 28 Déc 2016 - 13:05

Surprise par un premier homme qui se présenta avec sa phrase. Serait-ce de l’ironie ? Vu son accoutrement, il ne doit pas être un moine… Ou alors les moines ont un style vestimentaire très différent de ce que je m’imaginais. Je n’étais pas vraiment de mauvaise humeur et de voir quelqu’un, qui, finalement me réponds était plus agréable.

« Hey !» en le saluant de la main, ça semblait un peu trop de bonne humeur, mais certes j’étais de bonne humeur.  « Je viens d’arriver ici et comment dire… Je suis un peu perdue, c’est la première fois que je mets les pieds ici. »

Je n’espérais pas forcément de l’aide de celui-ci, je clarifiais juste ma situation ce qui en soit était même plutôt précis, sauf si j’avais changé le ‘un peu’ par ‘carrément’. Mais je n’assumais pas. Quand une seconde voix se fît entendre. Un autre homme s’approchait. En se présentant d’ailleurs. Je lui retournais ses salutations.

« Euh, enchantée ! Je m’appelle Shiki, je viens d’arriver ici et comme j’expliquais à … » en montrant la direction de l’autre personne, un peu mal à l’aise.  « … Que j’étais un peu perdue » En espérant qu’il ne le prenne pas mal, mais il ne s’était pas présenté, je n’y pouvais rien. Je n’étais pas vraiment du genre à culpabiliser facilement, cela dépendait des choses mais pour ça, je n’allais pas culpabiliser. Après tout, on venait à peine de se rencontrer quelques minutes plus tôt.

Hésitante, je ne savais plus trop quoi dire, je me tus en attendant de voir comment la discussion allait évoluer, je commençais à flâner un peu autour pour découvrir à quoi ressemblait ce sanctuaire, ce n’est pas comme si c’était la première fois que je venais dans un lieu mystique comme celui-ci. En regardant autour, mes yeux se mirent à me faire un peu mal, comme si il y avait trop de lumière. Cette impression d’avoir comme si mon œil se faisait écraser, je m’étais tournée pour pas que les deux autres le remarquent. Je fermais les yeux un moment, je sortis ma dague puis j’ouvris les yeux à nouveau pour regarder mes yeux dans le reflet de la lame. Mes yeux étaient d’une autre couleur. Qu’est-ce que c’est que ça ? L’iris était d’un bleu clair éclatant sauf sur le contour de la pupille qui était tout aussi éclatant, mais rose. Bon sang qu’est-ce que c’est que ça, pourquoi cela m’arrive à moi ce genre de chose.

« Excusez-moi, je me sens pas bien, je reviens. » sans me retourner et en me dirigeant vers  l’extérieur. Me posant contre le mur à la sortie de la porte, dos au mur, la tête posa contre. Je regardais le ciel, et j’avais l’impression de voir des choses que je ne pouvais pas voir avant. Puis tout se calma et ses choses ont disparus de mon champ de vision. La sensation d’oppression sur mes yeux disparut petit à petit. Je fermais les yeux à nouveau puis tout redevînt comme avant. Qu’est-ce qu’il t’arrive Shiki…

Je revins vers les deux hommes en m’excusant. « Excusez-moi. » Ce n’était pas comme si j’avais voulu les esquiver mais pour le coup, j’étais obligée.  J’espère que personne ne m’a vu avec ces étranges yeux, d’ailleurs…

[HRP : Désolé du temps de réponse, ça ne se reproduira plus, un peu occupé et un peu de problème personnel. Je vous laisse "mener" le RP, je ne sais pas trop comment vous voulez organiser ça, je vous emboîterais le pas. :>]

_________________







avatar
Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Bayel Clonbork le Mer 4 Jan 2017 - 15:50

Avait-il était un peu brusque pour son entrée en scène ? Parce que bon, il avait clairement sentit que la demoiselle qu’il avait interpellée avait légèrement sursauté. S’attendait-elle vraiment à ce que personne ne lui répondre ? Après tout, ils étaient dans un Sanctuaire, le silence était maître dans ces lieux. Mais le Terrosien n’étant pas un moine d’ici (et un moine tout court), il s’en fichait un peu. D’ailleurs, le gris espérait vivement qu’on vienne s’occuper de lui car il ne comptait pas passer plusieurs jours dans un tel lieu. Plus vite il aurait les herbes de Sona, plus vite il pourrait retourner à Payan… Tiens, pourquoi désirait-il ardemment rentrer là-bas ? Pour Melanya ou… pour Jia Miano ? Non, ce n’était pas le moment de penser à lui, mais plutôt à la Luxio qui souffrait de ses blessures.

En tout cas, la jeune femme ne l’évita pas et au contraire, lui répondit avec un « hey » très énergique en le saluant de la main. Elle n’était pas sauvage du tout et tant mieux, Bayel se sentirait ainsi moins angoissé à lui répondre que si elle cherchait à éviter tout contact avec lui. Cependant, rien ne lui interdisait de quitter les lieux en prétextant une excuse bidon mais si on lui avait donné rendez-vous ici, c’était pour une bonne raison et franchement, il n’allait pas se perdre dans le Sanctuaire en perdant encore plus de temps !  Tant dis qu’il voulait lui répondre, une seconde personne entra dans le hall d’entrée, un jeune homme plutôt jeune.

Ce nouveau venu semblait tout aussi enthousiaste que la demoiselle perdue. Etrangement, Bayel se sentit de trop, lui et son manque de tact parce qu’il avait encore du mal à communiquer avec des étrangers… Mais c’était le moment de braver ses peurs ! Ainsi, le jeune homme aux cheveux verts s’appelait Nyr et se rapprocha du duo pendant que Shiki, la fameuse jeune femme expliquait sa situation. Puis Bayel se sentit le centre d’attention et pour cause, il n’avait guère eu le temps de se présenter. C’était donc le moment ?

« Je m’appelle Bayel. » s’empressa-t-il de répondre pour éviter un mal entendu. « Je suis ici que depuis peu et c’est également ma première fois dans ces lieux. ». Puis un lourd silence s’installa, pesant. Le gris soupira légèrement et pour paraître moins froid, reprit la parole, « J'ai besoin de récupéré une herbe spéciale qui pousse seulement dans la région. En fait j’attends juste mon guide qui je pense ne devrait pas tarder et… »

Malheureusement pour lui, une seule personne ne semblait l’écouter. Shiki s’était légèrement écartée du groupe pour observer les fresques que le Sanctuaire pouvait arborer. Enfin rien ne lui indiquait qu’elle ne l’avait pas écouté. De toute façon, le silence ne resta pas longtemps car soudain, une voix s’éleva dans le hall, une voix de femme :

« Eh me voilà ! » Elle dévala les escaliers, renouant ses cheveux avant de se joindre au groupe. Elle posa ses yeux jaunes sur Nyr en pointant son index dans sa direction. « C’est toi Bayel ? ».

Elle semblait le juger par son attirail et sa corpulence, puis en se redressant, elle ne manqua pas de lâcher un long soupire tout en croisant les bras. D’ailleurs, les gens présents dans la salle purent entendre son murmure « Ça va pas être donné… ». Le concerné s’interposa entre eux, voulant rétablir les choses.

« C’est moi Bayel. Vous avez un message pour moi ?

- C’est toi ? Ah c’est mieux. Ouep, j’suis ton guide pour récupérer les herbes. Je m’appelle Orié. On y va ? »

Malheureusement pour eux, leur expédition prendrait un peu de retard. Sans vraiment les regarder, Shiki s’excusa de quitter la salle, ne se sentant pas si bien que ça. Le Terrosien se demanda alors ce qui aurait pu déclencher son malaise alors que tout allait si bien avant ? Etait-ce à cause de cette « Orié » et son comportement légèrement méchant envers Nyr ? D’ailleurs, Bayel s’était discrètement excusé auprès du jeune garçon pour le comportement de son guide.

Quelques secondes plus tard et Shiki revint dans le hall du Sanctuaire. Bayel remarqua qu’elle n’était plus « de bonne humeur » et que son visage s’était légèrement assombri. Il aurait aimé en apprendre d’avantage sur son état si soudain mais Orié le dépassa, s’approchant de la demoiselle.

« Si ça va pas, vous avez des prêtres qui peuvent s’occuper de vous. »

Contrairement à son entrée en scène, la jeune femme semblait être plus gentille et à l’écoute de Shiki. Peut-être qu’elle n’aimait tout simplement pas les « enfants ». Bien que Nyr paraisse jeune, il n’était pas un gamin, c’était un adolescent. Alors qu’Orié s’apprêtait à quitter le hall pour entreprendre le voyage vers les Herbes de Sona, le gris ne suivit pas.

« Excusez-moi mais ces jeunes gens semblent perdus. Ne pouvez-vous pas faire quelque chose pour eux ? Je peux attendre encore un peu. »

Orié tourna les talons et revint auprès des jeunes gens. Elle était celle qui connaissait le mieux le temple et étant une résidente, elle pouvait les aider. Et si c’était son employeur qui le lui demandait, elle ne pouvait pas vraiment refuser. Il avait vraiment du temps à perdre, le gris ?

[ Hrp : Orié est un PNJ (image) qui risque de me servir plus tard pour mes rps. Alors je vous laisse choisir : Bayel vous a dit pourquoi il était ici, à vous de voir si vous voulez vous proposer pour récupérer les herbes (et se promener par la même occasion ^^) ou bien rester au Sanctuaire. ]

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 69

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Nyr Lawliet le Jeu 12 Jan 2017 - 1:23

[Contrainte nº5  : Faire intervenir un objet en particulier.]


La personne qui semblait être la première arrivée venait juste de se présenter, après celle qui l'avait déjà fait. Je me retrouvais donc dans le temple du vent avec Bayel et Shiki. L'un était venu pour ramasser des herbes rares, l'autre était tout simplement perdue. Tandis que moi j'étais là seulement pour le plaisir de visiter le lieu.

Une nouvelle venue faisait alors son apparition, elle me prît pour Bayel au premier coup d'oeil puis elle lâchait un soupir suivit d'un marmonnement qui n'allait passer inaperçu  chez personne. Knucles  lui fit même  un regard coléreux visible par tous.

*
- Pour qui elle se prend celle là? Apprends lui ce qu'est le respect! Sors ton épée et...

- Tu te calmes Léo! Je ne vais rien faire du tout! Et puis je ne sais même pas me servir de cette épée. Tout ce que j'ai fait jusqu'à présent c'était de l'agiter dans tous les sens pour contrer ou couper des objets ou encore contrer d'autres épées. Je ne connais concrètement aucune maîtrise de l'épée.

- Je sais très bien que tu ne sais pas véritablement manier de lame mais jusqu'à présent, cela ne t'a pas vraiment porté préjudice. Je ne vois pas pourquoi ça serait le cas maintenant.

- Regarde bien, elle porte une épée ou bien un sabre, je ne suis pas sûr... Mais je suis sûr que quelqu'un ne se baladerait pas avec une arme blanche sans savoir la manier donc il vaut mieux rester à carreaux.

- C'est toi qui parles de ce cas? Alors là tu me fais bien rire!

- Donc tu nous écoutais, Lydia? Je croyais que ne voulais plus rien avoir avec nous jusqu'à ce que Deus  nous rejoigne.

- Bah écoutes, j'en avais l'intention mais vu que je suis obligée de vous suivre, toi et Nyr, entre temps... autant participer à vos petites aventures.  

- T'inquiètes pas, tu vas vite t'habituer à  Nyr, comme pour tous nos maîtres précédent...

- Je m'inquiète pas, je doute juste qu'un jour , je puisse être invoquée par cet incapable.

- Tu sais que je t'entends?

- C'était le but... Il faut que tu comprennes que cette épée est unique au monde, même sa jumelle n'est pas comme elle. Donc le minimum pour la mériter, ce serait au moins de savoir la manier.

- Pour une fois, je suis d'accord avec elle. Vous feriez mieux d'apprendre à manier cette épée si vous ne voulez pas que Deus vous déconsidère. Le connaissant depuis plusieurs siècles, vous n'aurez aucune excuse même votre sang de Lawliet, Deus partira à la recherche d'un nouveau porteur et ils viendront vous prendre l'épée de force.

C'est ce que qu'il à fait avec votre père, Riku avait cassé l'épée à la fin du combat avec son frère aîné, Sora. Malgré victoire de Riku au combat traditionnel des porteurs des deux lames jumelles qui détermine celui qui léguera les deux épées à ses enfants. Deus partit offusqué par l'entrave faite au pacte  entre l'esprit et la famille Lawliet.

Et la suite vous la connaissez. Vôtre famille à eu de la chance que votre père ait pensé à vous donner l'épée avant de mourir. Et surtout que Deus soit tombé sur vous!


- Ça fait un moment que l'on parle de sujets qui ont tous un rapport avec mon épée mais je ne connais toujours pas son nom. Et de plus vous parlez dans ma tête et cette répétition du mot "épée" commence à me donner une sérieuse migraine. Donc si vous plaît donnez moi son nom et peut être même un surnom si vous êtes compréhensifs.

- C'est simple jeune maître, l'épée ce nomme Dai Kitetsu.

- Et son surnom est "la première Kitetsu" car c'est la première des deux lames jumelles qui à été forgée. La deuxième se nomme d'ailleurs : " Nidai Kitetsu". Au fait, je viens juste de le remarquer, mais Léo, tu m'explique pourquoi tu commences à le vouvoyer? Tu le faisais pour les précédents porteurs de Dai Kitetsu mais je pensais que tu tutoyait ce gringalet car il était incapable.

- Il m'a expliqué cela juste avant que l'on te rencontre, il me vouvoie seulement quand on parle de ma famille ou tout ce qui a un lien direct avec Deus . "Dai Kitetsu"? Ça m'a l'air plus Mizuhanien que Nalcien...


- C'est bien un nom Mizuhanien mais je ne me rappelle plus ce qu'il signifie. Je rappelle juste que certains anciens porteurs de votre épée aient mentionnés le fait que la famille Lawliet a toujours eu de liens avec les autre pays et par conséquent, ils parlaient leurs langues. La famille Lawliet avait remarqué que les noms Mizuhaniens collaient mieux pour les épées.

Nyr vous devriez chercher un maître pour vous apprendre le maniement de l'épée au lieu de vous balader dans ce temple.


- Je veux bien mais je ne connais aucun maître épéiste et je ne sais pas où en trouver. Je ne ferais pas mieux de réparer Dai Kitetsu avant tout?

- Pour réparer la première Kitetsu il vous faut aller directement voir la famille qui l'a forgée. Et pour trouver des maîtres épéistes, cette même famille a sûrement déjà tout prévu.

- Je veux bien mais c'est qui cette famille?

- C'est la famille Maylaw, elle a elle aussi passé un pacte avec ta famille mais ça tu le découvrira toi-même en y allant.

- Pourquoi Léo ne me l'a pas dit lui même?

- Bah ça se voit pas comme cela mais il aime bien les choses énigmatiques.

- Bon Bah j'ai hâte d'aller réparer Dai Kitetsu, imaginez la tête que Deus va faire quand il va voir que je l'ai et en plus qu'elle est réparée. C'est où exactement que l'on trouve la famille Maylaw? Même si je pense que je vais rester ici encore un peu avant d'y aller.

- Il ne va pas faire de tête particulière, c'est un esprit et puis même si il en faisait une, personne ne la remarquerait.

- C'est bon fait pas la rabat-joie, Lydia, il est content de pouvoir faire plaisir à Deus laisse le tranquille...
*

J'étais, tout à coup très souriant. Tout le monde pouvait le remarquer. Les personnes extérieures à la conversation que j'ai eue avec mes esprits pourraient me penser louche puisque je venais de me faire manquer de respect par Orié, la guide de Bayel. Pendant que je discutais avec mes deux esprits, Orié s'était mise à sortir de la salle sans que je ne sache pourquoi car je n'y faisait pas attention.

Bayel coupa sa mise en marche en évoquant notre possible détresse à moi et à Shiki. Ce à quoi je répondais sans hésiter.

- Ne vous en faites pas pour moi, je vais venir cueillir ces plantes avec vous si vous le voulez bien.

Je me tournais alors vers Shiki pour avoir sa décision.


L'objet en particulier:

Bah  c'est l'épée cassée, Dai Kitetsu, la donneuse de migraine, la première Kitetsu appelez la comme vous le voulez, c'est l'épée de Nyr.

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 577

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Shiki Ryougi le Mer 1 Fév 2017 - 20:24

Surprise de la demande, je fis un non de la tête. Je n’avais pas vraiment envie d’aller me retrouver avec des prêtres, enfin je n’avais pas vraiment la tête à ça. N’écoutant que vaguement la discussion tout en essayant de comprendre ce qui m’était arrivée, ils ont commencés à parler de plantes, ou je ne sais quoi. Je venais de marcher mais d’être venu ici dans ce sanctuaire n’a, pour l’instant, pas été d’une plus grande aide. J’ai donc donné mon accord et que j’allais les suivre, une promenade me fera le plus grand bien. Ces trois personnes semblaient vraiment gentilles, et je ne me sentais pas vraiment de les laisser là comme ça. C’était quand même plutôt plaisant de voir autre chose que des prêtres mais là, je me sentais pas spécialement bien, je n’étais pas en train de mourir non plus, mais je ne me sentais pas très bien à l’aise.

« J’ai besoin de prendre l’air, donc je pense vous suivre aussi. » en me grattant la tête. C’était un peu pathétique et vraiment évident mais ce n’est pas grave.

En leur emboitant le pas, arrivé dehors, l’air cela me faisait du bien, même si cela n’enlevait pas ce malaise que j’avais. Mes yeux me faisaient mal et cela me donna un maux de tête conséquent. Ce n’était pas vraiment le problème et cela est très largement supportable. Mais de toute façon, j’allais partir me promener avec ces personnes, je devrais essayer de mieux les connaître. Bon, même si je n’ai pas forcément du leur faire forcément bonne impression, je devrais pouvoir rattraper ça. Avec mon talent pour me faire comprendre de travers, ça devrait même s’arranger.

« Haha, que tu es bête, Shiki. » en soupirant de moi-même.

Je ne devrais pas trop me prendre la tête avec tout ça, on va partir à la recherche de plantes ou je ne sais quoi d’autres, je n’avais pas trop porté d’attention à la discussion. Bayel semblait bien connaître la fille qui allait nous accompagner. Sûrement une de ses connaissances. Puis il y a l’autre personne, Nyr, il n’avait pas l’air d’être méchant, mais un peu étrange quand même. Je n’avais pas de raison particulière mais je ne sais pas vraiment. Mais on verra bien. Je ne sais pas vraiment où ils veulent aller, mais ça me fera découvrir le pays. Je devrais en profiter pour faire connaissance avec Nyr, parce que je n’ai pas vraiment compris ce qu’il faisait ici.

« Hum… Dis Nyr, qu’est-ce que tu fais ici ? Je n’étais pas vraiment très attentive tout à l’heure, désolé. Juste brièvement, t’embêtes pas avec les détails ou autres. »

Ce n’était pas super comme approche et c’était même assez direct, mais je ne savais pas vraiment par où commencer, alors bon. Parce que Bayel, il était là et je savais ce qu’il faisait ici. Enfin, je suppose savoir. Hum oui ce n’est pas facile de suivre une conversation si on a la tête dans les nuages. Dans ces moments-là, je ne m’appréciais pas trop.

Continuant de marcher en attendant le déroulement de ce qu’il va se passer ensuite.

_________________







avatar
Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Bayel Clonbork le Mar 7 Fév 2017 - 10:38

Visiblement, l’arrivée en scène d’Orié avait jeté un froid dans le hall d’entrée du Sanctuaire. En même temps, le Terrosien s’était attendu à avoir un vieillard ou un homme comme guide pour récupérer les herbes médicinales, pas une jeune femme… trop énergique pour méditer dans un tel lieu. Mais sentant que l’ambiance n’était pas présente depuis son arrivée, Bayel avait fait en sorte que cette Orié s’excuse d’une certaine façon et baisse d’un ton envers ces jeunes gens. Il ne s’était pas non plus attendu à un tel accueil venant du pays de l’Air… Après des excuses légères, la guide s’était dirigée vers la sortie du Sanctuaire. Bayel soupira de soulagement mais lorsqu’il porta son attention sur le jeune garçon, Nyr, il trouva son expression étrange, comme s’il avait été absent une seconde qui aurait pu paraître une heure. Mais c’était sûrement qu’une pure impression. Aussi le garçon semblait être d’accord pour venir cueillir des herbes. Après, ce n’était qu’une possibilité, Bayel leur avait proposé ça pour qu’il puisse s’occuper d’une certaine façon en découvrant le paysage du Sanctuaire plutôt que de rester enfermer.

Shiki, la jeune femme qui s’était trouvée mal quelques minutes avant était également d’accord pour les suivre. Bayel leur offrit un sourire, une expression qu’il commençait à bien s’habituer et suivit Orié qui les attendait dehors. Le soleil tapait tellement fort en ce milieu de journée et pas un nuage. Ils allaient donc avoir beau temps pour la cueillette. Lorsque Bayel s’approcha du rebord qui séparait le Sanctuaire du vide, il se demanda alors où ils pourraient trouver ses fameuses herbes étant donné qu’il n’y avait que de la roche autour d’eux. Allaient-ils descendre sur la Croisée des Vents ? Le gris posa son regard sur Orié qui s’était légèrement décalée sur le côté pour discuter avec un moine. Ce dernier était accompagné d’un Alakazam lévitant. C’était bien la première fois que le jeune homme voyait une telle créature mais venant d’un tel endroit, ce n’était pas anodin. Bayel les laissa de côté pour voir que Shiki semblait aller mieux et s’était même approché de Nyr, sûrement pour faire causette.

Morgrim vint se frotter aux jambes de son dresseur. A croire que Bayel avait complètement oublié sa présence. D’ailleurs, le garçon remarqua que son chat avait pris du poids quand ce dernier s’assit, laissant dépasser quelques bourrelets. Jia Miano le gâtait trop, c’était impensable… Bayel s’accroupit pour lui caresser le menton avant de le rappeler dans sa balle. Quelques secondes après, Orié revint auprès du groupe ;

« Ok donc si tout le monde est ok, on va pouvoir y aller. Cet Alakazam va pouvoir nous téléporter en haut.

- En haut ? répéta le Terrosien, un peu inquiet.

- Ouep. On trouve ces herbes principalement en haut de la montagne où se trouve le Sanctuaire. Pas d’inquiétude, le lieu est sécurisé puisqu’il y est cultivé par l’homme pour y produire toutes sortes de plantes, fruits et légumes… J’espère juste que vous n’avez pas le vertige. Sur ce, on y va ! »

Orié termina sa tirade par un signe de la main, invitant alors les trois jeunes gens à se rapprocher du fameux Pokémon lévitant. Ils devaient pour cela former un cercle autour de ladite créature psychique. Soudain, les yeux du Pokémon brillèrent et dans un flash lumineux aveuglant, les quatre jeunes gens disparurent. Quelques secondes après, ils réapparurent en haut du Sanctuaire, sur une étendue rocheuse plane. Bayel sentit comme une pression au niveau de la gorge, comme s’il avait du mal à respirer. Orié leur annonça qu’il s’agissait d’un phénomène dut à l’altitude et que cela passerait, qu’il fallait juste s’habituer. Mais avec un sourire, elle tendit son bras, les invitant à se rapprocher doucement.

Bayel hésita une seconde mais fit quelques pas avant de s’arrêter devant une clôture. Il s’agissait de la limite entre la terre et… le vide. Pour le moment, ils ne voyaient rien à cause des nuages mais un vent souffla et les masses nuageuses se dispersèrent pour voir l’étendue verte aux pieds du Sanctuaire. Le paysage était à couper de souffle, ils étaient tellement haut qu’ils avaient l’impression de voir tout le pays du vent ! C’était là une façon pour Orié de s’excuser pour son entrée en scène. Elle rappela aussi qu’il fallait éviter de trop s’approcher du bord étant donné que le vent soufflait nettement plus fort ici qu’en bas.

Bayel resta quelques minutes devant ce spectacle ; il leur était possible de voir des nuages traverser les landes nalciennes, de les voir bouger au grès du vent. Une rafale lui souffla dans le dos si bien que son corps fit deux pas en avant. Ayant peur de tomber en avant, il préféra reculer mais se rendit compte qu’il n’était pas spécialement là pour observer le paysage. Le Terrosien se rapprocha de sa guide et lui demanda où se trouvait les herbes médicinales.

« Un peu plus loin. Jeunes gens, s’adressa-t-elle à Nyr et Shiki, si vous voulez admirer le paysage, faites mais attention à ne pas s’approcher trop du bord ! »

Mais fort heureusement, il y avait des moines et créatures psychiques en pleine méditation un peu plus loin. Faut croire qu’ici, ils étaient tranquilles. Bayel suivit alors Orié qui le conduisit dans les plantations : malgré le vent, les plantes et jeunes pousses semblaient s’acclimater du climat. Il y avait des cultivateurs qui saluèrent les deux jeunes gens. Après une petite marche entre les plantations, le duo s’arrêta :

« Et voilà les Herbes de Sona.

- Ça a été facile, s’étonna Bayel.

- Tu t’attendais à braver des sentiers dangereux et combattre des Pokémon ? s’exclama la Nalcienne, se baissant pour faire la cueillette.

- Un peu… répondit le gris, gêné.

- Miano ne t’aurais pas envoyé ailleurs qu’ici. Tu sembles fort au premier regard mais mentalement, tu es instable. Et puis, il n’enverrait pas ses amis en danger. »

Bayel écarquilla les yeux. Comment connaissait-elle Jia Miano ? Il n’avait jamais mentionné son prénom… A moins qu’il n’ait envoyé une lettre bien avant que le gris ne prenne la route… Alors lui… Mais dans son discours, elle semblait tellement le connaître que Bayel se demanda alors s’il ne s’agissait pas d’une amie lointaine ou une… Non, il n’avait nullement besoin d’entrer dans la vie d’autrui. Au bout de quelques minutes, ils revinrent auprès de Nyr et Shiki.

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 69

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par PNJ le Mar 16 Mai 2017 - 22:19

[Message d'intervention du PNJ suite à la demande de Bayel ici]

Focalisés sur leur cueillette, les membres du groupe ne prêtèrent pas attention aux créatures qui évoluaient dans leur environnement. De plus, celles qui s'étaient regroupées pour observer les humains le faisaient avec une méfiance ostensible. L'un des Pokémon gris agita son appendice caudal d'un jaune très clair, plutôt curieux vis-à-vis de ces intrus qui ne ressemblaient pas à ceux qui restaient habituellement là des heures sans bouger.

Lorsqu'il fit mine de s'approcher, un individu de son groupe se plaça devant lui en faisant crisser ses écailles pour lui signifier son désaccord. Ils ne se mêlaient jamais aux humains, ce n'était donc pas sur le caprice d'un des leurs qu'ils allaient changer leurs coutumes ! Pour couronner le tout, leur camarade intéressé par le jeune homme aux cheveux gris était encore trop jeune pour défier qui que ce soit en combat.

Quelque peu déçu, le Dragonnet se détourna pour emboîter le pas à ses congénères, et le groupe disparut, comme englouti par les falaises du Sanctuaire.


[Vous avez découvert des Bébécaille au Sanctuaire du Vent !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 926

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Nyr Lawliet le Lun 22 Mai 2017 - 0:18

Shiki, elle aussi, allait accompagner Bayel pour sa cueillette d’herbes. Nous suivîmes Orié et en chemin, Shiki me posais une question sur la raison de ma présence ici.

- Euh… bah j’ai pas vraiment de raison d’être ici. Disons que je passais juste dans le coin et je me suis dit que ça serait sympa de passer au sanctuaire. Surtout que je me sentais un peu fatigué, du coup je pense passer la nuit ici.

Arrivés dehors Orié se séparait de nous pour aller voir un moine accompagné d’un Alakazam. Par réflexe, je sortais mon carnet de notes pour faire un rapide croquis, je dessinais juste les parties les plus importantes du Pokémon. Et je me faisais une image mentale du Pokémon pour finir le croquis plus tard. Je n’avais pas trop le temps car Orié revint rapidement vers nous.

Nous nous approchâmes du moine et de son Alakazam. Ce dernier nous téléporta tout en haut du sanctuaire. C’était la première fois que je me faisais téléporté par un Pokémon. Et la sensation que cela procurait était particulaire. Je ne sentais plus mon corps pendant un instant, comme si mon esprit se séparait de ce dernier. Puis l’instant d’après je me retrouvais ici.

L’arrivée elle aussi était particulière, dès l’instant où je me trouvais sur le dessus du sanctuaire, déstabilisé par le brusque changement d’altitude, je sentais comme un blocage dans ma gorge. Durant un petit instant après mon arrivée, je ne pouvais plus respirer. Orié nous expliqua le pourquoi du comment et je repris mon calme.

Orié et Bayel s’écartèrent de Shiki et de moi pour aller cueillir ce que Bayel était venu chercher. Tandis que Knucles, lui aussi, s’écartait du groupe pour  regarder quelque chose vers les falaises proches du sanctuaire. Il semblait avoir vu des formes dans ces falaises. Sûrement des Pokémon sauvages qui passaient par là.

- T'approches pas trop du bord, tu pourrais tomber!

Je m’approchais de Shiki qui ne semblait pas aller très bien tout à l’heure. J’avais brièvement entendu sa voix parmis celles de mes deux esprits, je crois qu’elle s’était absentée pendant quelques instants. De plus elle a dit nous suivre parce qu'elle voulait prendre l’air .

- Ça va mieux? T’avais pas l’air bien tout à l’heure.

En pensant à cela, les petites brises d’air frais faisaient un bien fou. Je comprenais mieux pourquoi certains moines et leurs Pokémon venaient ici pour méditer. Surtout qu’ici, tout est calme, il n’y a donc rien pour les déranger. J’aurais bien aimé étudier leurs Pokémon mais je préfère ne pas les déranger alors qu’ils sont en pleine méditation.

Je sortais discrètement mes Pokémon pour qu’eux aussi profitent de ces brises d’air frais. Je gardais Densu dans mes bras, car il était si léger qu’il aurait pu s’envoler avec ces brises. Tobi s’envolait et tournais dans les airs, pas loin du rebord. Toison se coucha sur le ventre et laissa les brises passer à travers sa fourrure.

Finalement Bayel et Orié revinrent auprès de nous. Ils avaient récupéré les herbes dont Bayel avait besoin, je me demandais bien ce qu’il ferait avec.

[(HRP) Excusez-moi de la grosse attente de …. 3 mois (T-T). J’avais complètement oublié ce RP et j’en suis désolé j’espère que vous m’en voudrez pas trop. ]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Informations
Nombre de messages : 577

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une virée au Sanctuaire [ Pv Shiki & Nyr ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum