[ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par Violette le Mar 21 Mar 2017 - 19:24

Je comptais commencer par augmenter les capacités d’esquive de Doc avec Reflet, mais vu que cet Etouraptor s’était lui-même dupliqué, l’attaque me semblait bien moins utile. Vu qu’il fonçait sur Doc, une autre attaque me parut plus judicieuse !

« Plénitude ! »

Je m’attendais à des coups de bec ou de serres comme venait d’en distribuer la Flambusard et me préparai à le retenir psychiquement le temps que Doc se concentre, aussi fus-je surprise en voyant qu’il avait choisi d’attaquer à distance avec des bourrasques de couleur violette dont mes pouvoirs me confirmèrent l’origine spectrale, et des étoiles filantes caractéristiques de l’attaque Météore.

Les capacités spectres étaient très efficaces sur les Pokémon psy, mais le boost défensif de Plénitude devrait permettre à Doc d’encaisser ces coups sans trop de problèmes. L’Etouraptor semblait également bien plus rapide que la normale…
L’attaque fonça sur nous deux et contrairement à Doc qui absorba plutôt bien le choc, je la sentis passer. J’étais à bout de force, et incapable de combattre… Mais ce n’était pas important. Doc était encore en état, elle, et elle avait largement eu le temps, lors des deux premières manches, de sonder psychiquement cette arène. Elle ne cilla pas lorsque son adversaire lui fonça dessus et lui lança même un regard noir qui ne lui ressemblait absolument pas. Je compris alors qu’elle avait Calqué le talent Intimidation de l’oiseau.

Le souffle court, je ne pus annoncer son attaque suivante. Mais ce n’était pas nécessaire. Doc savait ce qu’elle avait à faire. L’Etouraptor avait beau être rapide, il ne pouvait pas rivaliser avec un déplacement instantané. Doc, toujours à mes côtés, ouvrit donc une brèche dans l’espace et nous envoya non pas dans le coin du challenger mais… Au sommet d’un des piliers de l’arène.

Bien évidemment, ma fée n’avait pas choisi notre lieu d’atterrissage au hasard : le pilier était de hauteur moyenne par rapport aux autres, certains montaient plus haut tandis que d’autres s’arrêtaient en dessous de lui. Il était situé plus ou moins au milieu du bâtiment et sa hauteur nous asquait pour le moment à la vue de nos adversaires. Son sommet était relativement plat, assez large pour que je puisse m’asseoir en tailleur et que Doc puisse se tenir à côté de moi et il restait même un autre espace libre dans lequel Flèche aurait pu se tenir. Pour le moment, l’Etouraptor n’était pas en vue tout comme les autres oiseaux qui se trouvaient plus haut que nous, au dessus des plus hauts piliers.

L’oiseau allait-il tenter de nous rattraper et ainsi tomber dans notre piège ? C’est ce que nous espérions. Doc profita de l’accalmie pour tenter de me lancer un Vibra-Soin.

« Merci beaucoup Doc, mais ça ira pour moi, concentre-toi sur la victoire, d’accord ? »

Et je fis un sourire d’encouragement à ma fée qui me le rendit. Si nous ne battions pas le champion très vite, il continuerait de nous harceler avec ses Pokémon encore et encore jusqu’à nous épuiser complètement. D'autant plus que je ne voulais pas que Doc néglige sa défense pour me soigner. Si quelqu'un devait prendre des coups, autant que ce soit moi.  Il fallait donc mettre un terme au match pour que les attaques cessent ! Et nous étions tout à fait capable de gagner !

Tandis que je profitai de ma position assise pour méditer et observer le terrain via mes pouvoirs, je lançai à Doc d’une voix mentale redevenue calme :

« Echo, puis Voix Enjoleuse ! »

Ma fée savait ce que j’attendais d’elle. Elle entama donc un chant continu, de plus en plus fort, en direction des piliers. Le son ricochait ainsi sur la pierre, augmentant la puissance de l’attaque à chaque fois. Doc tint la note quelques secondes jusqu’à ce que quelques gravillons commencent à se détacher des piliers alentours sur l’effet de l’attaque sonore. Je ne pouvais dire avec précision où se situait le son lui-même mais si l’Etouraptor se prenait la mélopée sonore alors qu’il montait pour nous rejoindre, il aurait droit à une sacrée surprise, d’autant plus que Doc mêla sa Voix Enjoleuse à la cacophonie déjà créée pour être sûre qu’au moins une partie de l’attaque touche, y comprit si l’oiseau utilisait des reflets. Après tout, l’attaque Météore n’était pas la seule qui était quasi-impossible à esquiver. De plus, cette attaque sonore pouvait toucher plusieurs adversaires à la fois, donc potentiellement tous les doubles

« Psyko »

A partir d’ici, j’improvisai ma stratégie, n’ayant pas prévu cette partie de mon plan à partir de l’architecture de l’arène. Mais cette stratégie me paraissait malgré tout judicieuse et je laissais Doc lire dans mon esprit pour la mener à bien… A moins que ce soit elle qui me l’ait suggérée ? Lorsque nos esprits étaient liés comme maintenant, il m’était parfois difficile de dire à qui appartenait telle ou telle pensée.

Ma Kirlia profita donc du fait que la roche ait été fragilisée par l’echo pour arracher quatre rochers aux piliers alentours, un peu comme l’avait fait la Flambusard. Elle en disposa stratégiquement un à chaque « point cardinal » de notre plate-forme.

L’objectif de cette astuce était double : d’abord, ramener les rochers permettrait à Doc de toucher l’oiseau si jamais il se montrait inopinément alors qu’elle les mettait en place. Ensuite cela offrait quatre boulets rocheux à tirer sur l’oiseau si jamais il se montrait. Et les oiseaux n’aimaient pas la roche.

Mais il restait malgré tout le problème des cibles multiples… Qui n’en serait bientôt plus un. Tout à l’heure, dans la précipitation de l’attaque, j’avais préféré demander à Doc de se protéger plutôt que dissiper les doubles. Mais maintenant, nous allions pouvoir y remédier !

« Reflet ! »

Ma fée fit apparaître quatre copies d’elle-même qu’elle disposa sur les quatre piliers les plus proches de nous. Laquelle était la vraie parmi les cinq ? Même moi, je ne pouvais en être totalement certaine. Quant au Reflet Adverse…

« Doc, Possessif »

Voilà. Avec ce sceau psychique, l’oiseau ne pourrait normalement plus se dédoubler pour un long moment. Il restait plus rapide, mais vu que Doc était désormais la seule à pouvoir être « à plusieurs endroits en même temps », cela rééquilibrait les chances.

Les oiseaux étaient censés être à l’aise dans les airs, mais jusqu’ici, aucun des Pokémon du champion n’avait véritablement cherché à exploiter le terrain aérien, et j’avais mis du temps à comprendre pourquoi. Ils n’en avaient tout simplement pas besoin. Avoir une position dominante par rapport à l’adversaire leur suffisait et ils n’avaient nul besoin de se cacher dans les nuages pour se montrer menaçants. Alors que je m’attendais à des techniques plus… raffinées, j’avais eu droit à un déchaînement d’attaques brutes mais néanmoins sournoises sur mon Pokémon. Le champion ne voulait pas d’un vrai duel aérien où chacun était à armes égales. Il voulait un combat terrestre où sa maîtrise des airs lui assurait un avantage indéniable ! J’allais donc retourner sa technique contre lui, en lui proposant un combat dans les airs mais où les pouvoirs psy de Doc lui permettrait de porter des coups inédits que ses oiseaux, habitués à leur suprématie en leur domaine, ne pourrait pas prévoir ! Quant au champion, même s’il était maître de l’air, il restait humain et donc plus adapté à la terre ferme.

Apercevant l’oiseau au détour d’un pilier, Doc projeta alors un des rochers sur lui avec un Psyko bien placé. Je la félicitai mentalement pour ce joli tir. Même si le combat était loin d’être gagnée, mes Pokémon s’étaient toutes données à fond pour ce combat et je leur en étais infiniment reconnaissante en plus d’éprouver une immense fierté.

[Doc utilise la Plénitude pour atténuer la double attaque Météore/Vent mauvais qu'elle encaisse néanmoins. Violette la prend aussi. Doc se téléporte ensuite avec sa dresseuse vers les hauteurs d'un pilier via Téléport. Le pilier est choisi pour être temporairement hors de vue de l'oiseau. Là elle lance un Echo + Voix enjôleuse en utilisant les piliers pour disperser sa voix partout et rendre l'attaque plus efficace. Son but est de détruire les doubles avec ça, puis elle lance un Psyko défensif pour préparer ses défenses en amenant des rochers à elle.

Possessif est là pour empêcher l'oiseau de réutiliser Reflet, et le Reflet de Doc lui apporte une protection supplémentaire. Puis elle envoie un rocher sur l'Etouraptor. Violette est actuellement très fatiguée et même sa méditation ne lui permettra pas de lancer plus d'une max deux attaques supplémentaires pour le reste du match.

Doc n'a pas lancé de Vibra-Soin sur sa dresseuse puisque Violette voulait qu'elle se concentre sur sa propre sécurité.]

_________________
avatar
Violette
Informations
Nombre de messages : 112

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par PNJ le Lun 24 Avr 2017 - 0:12

Zahim, perché sur un pilier, ressentit plus qu’il ne vit le boost défensif de Doc. La jeune femme, en revanche, ne disposait pas de talents semblables, et elle prit donc de plein fouet l’attaque spectrale de Majid. La Kirlia échangea un regard provocateur avec l’oiseau, après avoir imité le Talent de son adversaire. La scène avait quelque chose de grotesque : si jouer aux gros bras faisait partie du caractère de Majid, une telle attitude pour un Pokémon psychique comme Doc créait une sorte de dissonance, comme si l’image n’allait pas avec le personnage...

« Tiens... »

Le duo féminin avait brusquement disparu de la vue du Champion, et son partenaire volant lui jeta un regard entendu. L’oiseau devinait leur position actuelle, avec une certaine précision, grâce à sa vue perçante, mais il ne pouvait la déterminer avec une absolue certitude. Néanmoins, connaissant Majid, Zahim savait qu’à l’image de Saqr, l’Étouraptor était impulsif, agressif et violent, et qu’il ne reculait devant aucune manœuvre, même en sachant qu’un traquenard se trouvait probablement au bout du chemin.

« Vas-y. »

Repliant ses ailes contre son corps, le Pokémon du Champion se laissa tomber en piqué, prenant de la vitesse grâce à sa Hâte avant de remonter en flèche. Accompagné de ses doubles, il fendit les airs dans un sifflement aigu, slalomant entre les attaques sonores. Quelques-unes d’entre elles le touchèrent malgré sa rapidité, à cause de leur nature inévitable, et trois de ses copies se désintégrèrent dans l’opération, mais il n’y prêta pas grande attention.

Zahim, de son côté, entreprit une ascension rapide à sa manière, en se donnant des impulsions contre les piliers pour progresser plus vite. Grâce à sa maîtrise de l’air, il aurait tout à fait pu se passer du contact avec les colonnes, mais agir ainsi lui permettait également de produire un vacarme assourdissant, brouillant ainsi les pistes auditives des deux mentalistes et les forçant à se servir de leurs pouvoirs psychiques pour les détecter. Lorsqu’un gros rocher fusa vers Majid, celui-ci s’évapora dans la nature, portant le nombre de copies encore actives à trois. Mais l’Étouraptor ne se démonta pas et, ancrant son regard vif dans celui de la Kirlia, effectua un mouvement élégant ressemblant à une pirouette de parade nuptiale. Un sourire fin se peignit sur le visage du Champion.


« Allez tombeur, Attraction ! »

Après sa manœuvre de Séduction, Majid émit une aura chaleureuse et charmeuse en direction de Doc. Le but, après avoir fortement diminué sa force de frappe à distance, était de la troubler pour rendre ses chances d’attaquer totalement aléatoires. Au moment où le rapace lança son numéro de charme, le Nalcien décocha un formidable coup de pied dans le pilier où se trouvait le duo, coup de pied qui eut le double avantage de fendre le support pour déstabiliser les deux adversaires et de mettre Zahim à distance. L’homme se réceptionna sur le pilier le plus proche, avant de se propulser à nouveau en montant toujours plus haut, avec une agilité féline. Possessif n’inquiéta pas Majid, ni son maître, puisqu’ils estimaient qu’ils n’auraient désormais plus besoin de créer de nouveaux clones pour la suite du match. L’original et ses trois doubles s’étaient en effet dispersés dans tous les sens, puis se rapprochèrent dans un désordre apparent pour initier leur prochain assaut.

« Aérorapace. »

Les quatre oiseaux se lancèrent dans une danse mortelle qui les rendit semblables à une flèche géante et multicolore dont la pointe rouge sang annonçait un sinistre coup d’estoc. Ailes plaquées contre le corps, Majid et ses trois images miroir filèrent en piqué vers le duo, alors que près d’eux, le Nalcien se laissait tomber dans la même posture en préparant une lame d’air aussi tranchante qu’un couteau.

_________________

[Désolée pour le léger retard ^^

Majid se prend Voix Enjôleuse et des échos de l’autre attaque sonore. Il utilise ensuite un combo Séduction + Attraction (numéro de charme tavu) tandis que Zahim, plus bourrin, envoie un kick dans le pilier pour déstabiliser et déconcentrer Violette et Doc. Enfin, Majid, ses trois doubles et Zahim foncent vers le duo pour un combo Aéropique + Rapace, ce qui fait cinq adversaires à gérer sur ce coup-là. Tu sais où me trouver en cas de problème, comme d’habitude 😉

Le prochain tour (début de mon prochain post) sera le dernier pour déterminer l’issue du match ^^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par Violette le Mar 25 Avr 2017 - 19:52

Bien, la double attaque sonore avait réduit le nombre de doubles de l’oiseau… Mais hélas, elle n’avait pas été aussi efficace que je l’avais escompté puisqu’il restait encore quatre Etouraptor sur le terrain… Ce chiffre était toutefois bien plus gérable que les sept doubles qui attaquaient auparavant. J’avais d’ailleurs une idée pour me débarrasser de ceux qui restaient. Mais pour cela, il fallait tout d’abord localiser le véritable oiseau. Et Doc connaissait l’attaque idéale pour atteindre ce but :

« Doc, lance Feuillmagik ! »

Ma fée s’exécuta et une myriade de feuilles multicolores s’échappèrent de ses bras tendus puis foncèrent vers un des quatre oiseaux, affutées comme des lames. Mais le but de cette attaque plante n’était pas de faire de gros dégâts, a fortiori à un Pokémon vol. Elles me servaient juste à localiser ma véritable cible. Désormais elle ne pouvait plus se cacher. Comme les Aeropiqué que le champion avait régulièrement utilisés lors de la manche précédente, cette attaque ne ratait qu’exceptionnellement sa cible, et contrairement à la Voix Enjoleuse, il m’était facile de voir où se trouvait la victime des feuilles acérées. C’était donc cet oiseau-là.

L’oiseau se lança alors dans une drôle de danse qui eut pour effet de troubler Doc… Il voulait probablement détourner son attention pour la frapper en traître ! Mais cela ne marcherait pas, parce que ma fée possédait l’attaque idéale pour contrer l’oiseau. Notre lien mental m’informa qu’elle avait tout à coup bien moins envie de combattre cet oiseau… Mais cela ne durerait pas !

« Doc, ne te laisse pas avoir, concentre-toi ! Lance Plénitude ! »

Le lien entre Doc et moi fut assez fort pour que Doc m’entende et commence sa méditation, mais à cause de l’attaque du rapace, cela lui prit plus de temps que d’habitude… Temps que Zaïm mit à profit pour donner un autre ordre…

Par Lugia ! Le moment était le plus mal choisi pour cette attaque ! Pas maintenant alors que Doc était vulnérable à cause de la plénitude… Il me fallait la protéger ! Une seule réflexion occupa alors mon esprit. L’Attraction fonctionnait principalement grâce à la vue et aux ressentis de ceux qui l’encaissaient… Doc était particulièrement sensibles aux sentiments, mais je l’étais aussi puisque nous avions développé nos pouvoirs psy ensemble. Je me jetai alors devant elle pour l’empêcher de voir l’oiseau, ce qui ne fut pas difficile au vu de nos tailles respectives, puis j’ouvris en grand mon esprit pour attirer à moi toute l’attaque de l’oiseau. Doc était concentrée sur sa Plénitude maintenant, il y avait donc des chances qu’elle n’ait rien senti encore.
En désespoir de cause, je fermai les yeux, ce qui n’empêcha pas un curieux sentiment de bonheur de m’envahir. Cet oiseau était si majestueux… Et pourtant, une petite voix intérieure me soufflait de ne pas le regarder… Pourquoi donc ?

***

Au bord du terrain, la chatte écumait de rage. Désormais guérie du poison et revigorée par Doc, elle s’en voulait toujours de ne pas avoir pu faire davantage que mettre KO une abeille qui lui semblait bien moins puissante que l’Etouraptor. Et voilà que Violette était hors course ! Et cette fée qui était maintenant heureuse parce qu’elle sentait le bonheur de sa dresseuse ! Quelle imbécile ! Heureusement, Doc réalisa vite que la joie de leur dresseuse était artificielle.

Il n’était pas difficile de deviner l’attaque suivante de l’oiseau aux trois doubles. Tous allaient foncer sur la fée et sa dresseuse affaiblie. Et comme Doc penserait avant tout à protéger sa dresseuse, elle tenterait un Téléport. Qui ne suffirait pas. Car l’oiseau était bien trop rapide et il finirait par l’atteindre à moment donné, attendant simplement que la fée s’puise à transporter sa dresseuse en plus d’elle-même. Il fallait donc en finir au plus vite !

Flèche entra alors directement en communication avec Doc :

« Envoie les rochers sur les oiseaux pour gagner du temps sauf un, et téléporte toi au-dessus du vide avec le caillou ».

Leur échange mental, constitué de pensées plus que de mots, eut lieu au moment même où Zaïm ordonna à son Pokémon de lancer un « Aéro-Rapace ». Violette avait appris à ses Pokémon que l’Aéropiqué était une attaque maîtresse des oiseaux car quasi infaillible. Et Flèche avait parfaitement retenu sa leçon… Et elle comptait bien retourner cet atout à son avantage !
Doc se téléporta donc au-dessus du vide comme demandé après avoir lancé ses projectiles rocheux, suivie de très près par les oiseaux. Mais le dernier roc suivait de près les volatiles. Au même moment, le pilier où Violette et Doc se trouvait une seconde plus tôt fut secoué par un violent coup de Zaïm. L’oiseau ne louperait pas sa cible… Ce qui signifiait qu’il ne pouvait pas s’en écarter .

« Je gère la chute, lance Psyko sur l’oiseau et écrase-le contre le rocher. Puis balance les tous les deux sur le pilier où se tient cet… homme. Puis téléporte-toi à mon signal. »

La chatte avait prononcé ce dernier mot avec tout le dédain et toute la colère qu’elle éprouvait pour la quasi-totalité de l’humanité. Il avait beau se penser plus fort et plus malin, pour la chatte, cet homme n’était qu’un lâche doublé d’un imbécile qui jouait à un jeu bien trop dangereux pour lui. Un jeu auquel Violette, bien trop gentille, ne pouvait le battre. Un jeu où Flèche, qui ne s’intéressait que trop peu aux mœurs humaines, n’avait pas envie de jouer. Mais il existait plein d’humains sur cette terre qui étaient plus fort que ce Zaïm à ce jeu ! Oh oui…

Doc ne remit pas en question une seule seconde les consignes de sa partenaire, bien trop contente de recevoir de l’aide pour prendre soin de Violette. Cette dernière se débattait pendant sa chute, comme si elle souhaitait voler jusqu’à l’oiseau… Mais heureusement, la Télépathie de Doc lui permettait d’esquiver sans mal ses coups désordonnés.

Son Psyko visa donc le dernier Etouraptor, défiant la gravité, cherchant à plaquer le rapace contre le bloc de pierre. Puis dans un violent effort, poursuivant son mouvement, elle réorienta les deux corps, l’animal et le minéral, vers le pilier où se trouvait Zaim, sans toutefois le viser lui directement. Après tout, il n’avait fait que chercher à les déséquilibrer, elle lui rendait donc la pareille !

« Téléport, maintenant ! »


Doc obéit aussitôt et se téléporta sur le sol avec Violette, à dix mètres sur la gauche de ce qui aurait dû être le point d’impact de sa chute. Violette était à demi couchée sur le sol et gigottait tandis que Doc était débout à ses côtés. Il était temps, il restait moins de deux mètres de vide lorsqu’elle s’était déplacée de nouveau…
Flèche résista à l’impulsion de l’invectiver pour ne pas avoir directement visé le champion. Dans sa chute, elle n’aurait de toute manière pas eu le temps de viser une telle cible. Mais il y avait toutefois le risque que l’oiseau n’ait pas pris suffisamment de dégâts pour interrompre son attaque. Si Doc semblait plus concentrée sur sa dresseuse qui était en train de reprendre ses esprits, Flèche ne perdait pas le cours du match !

Mais elle n’eut pas besoin de lancer un autre ordre mental, car Doc avait eu la même idée qu’elle : lancer un Psyko qui visait l’oiseau et son dresseur pour les envoyer se fracasser contre le pilier de pierre. Mais si Doc faisait cela pour éloigner au maximum la menace de sa chère dresseuse, Flèche, quoi qu’elle prenne aussi la sécurité de Violette à cœur, l’aurait fait bien plus violemment, pour faire payer aux deux affreux leurs coups fourrés.

Heureusement, Violette semblait ne pas aller trop mal puisqu’elle se redressait avec lenteur mais sans blessure apparente.

[Doc utilise Feuille Magik pour repérer le vrai oiseau. Elle se prend Séduction qu'elle contre avec Plénitude et Violette se prend Attraction pour protéger son Pokémon. La dresseuse est HS pour le reste du post. Doc exécute ensuite le plan de Flèche : jet des rochers sauf un pour briser les doubles et gagner du temps, saut dans le vide avec Téléport en emmenant avec elle le dernier rocher et sa dresseuse. Flèche anticipe le fait que l'oiseau est censé la suivre avec sa manoeuvre Aérorapace. Le but est de retourner l'infaillibilité de l'attaque contreson lanceur. Doc lance ensuite Psyko sur l'oiseau, le but étant de le sonner en l'envoyant contre le rocher, puis elle projette l'oiseau avec cette même attaque vers le rocher que son dresseur a fragilisé au moment où la fée s'est téléportée. Enfin, au signal donné par Flèche, Doc se téléporte in extremis au sol et relance un Psyko vers le pilier afin de ralentir une éventuelle nouvelle attaque de l'oiseau ou de son dresseur.

Quasiment une seule attaque Psyko continue dans ce post donc, mais ça m'a permis de jouer avec la gravité. Le post joue plus sur l'effet de surprise que sur les attaques répétées, contrairement à ce que j'ai fait auparavant. Quant à l'Aérorapace, il n'a toujours pas touché à la fin de mon post mais n'est potentiellement pas terminé, je te laisse donc conclure ton attaque ]


_________________
avatar
Violette
Informations
Nombre de messages : 112

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par PNJ le Mer 3 Mai 2017 - 0:43

L’attaque Feuillemagik, qui frappa le véritable rapace, ralentit à peine sa cible, dont quelques plumes se détachèrent en voletant lamentablement dans les airs autour de leur propriétaire. En face de lui, Plénitude contra les effets de Séduction en rééquilibrant les forces en action, mais Violette, pour éviter à Doc une Attraction fatale, s’interposa pour encaisser le numéro de charme à la place de son Pokémon. Rien ne stipulait en effet que le Dresseur devait être conscient jusqu’à la fin du match, alors que le Pokémon actif devait être encore debout pour être considéré comme apte au combat. L’échange était périlleux, mais nécessaire pour ne pas se faire sortir de la compétition.

Majid, dans sa lancée, vit disparaître son adversaire et des cailloux filer vers lui. Le véritable Étouraptor esquiva sans mal, mais ses doubles restants se volatilisèrent comme s’ils n’avaient jamais existé. Le pilier trembla sous le coup de Zahim, tandis que Doc et sa maîtresse étaient inexorablement attirés par le vide...


« Replie-les ! »

Au dernier moment, le rapace s’arrêta net, comprenant que l’impact serait difficile à éviter, et il se servit de ses ailes comme d’une forteresse pour encaisser le Psyko du mieux qu’il le pouvait. La rencontre avec le rocher qui lui était destiné fut donc moins rude que prévu, ne lui épargnant toutefois pas la sensation d’écrasement qui suivit contre le pilier déjà fracturé par son maître. Ce dernier sentit le sol se dérober sous ses pieds mais, plus important encore, ce fut la vision de son oiseau qui l’alerta.

« Majid ! »

Inconscient, l’Étouraptor fila vers le sol, et le Nalcien se laissa tomber à sa suite pour le rattraper. Enlaçant la bête couverte de sang dans ses bras, sans néanmoins pouvoir la tenir entièrement contre lui, il calcula sa trajectoire pour que le choc soit le moins douloureux possible. Avec sa maîtrise de l’air, il parvint à amortir l’impact, pas assez, malgré tout, pour lui éviter un rude écrasement contre la pierre froide du pilier le plus proche, à moins d’un mètre du sol. Le reste de la colonne fracturée s’effondra sur le duo, et la silhouette de Zahim bascula au dernier moment pour couvrir le rapace et lui éviter d’être davantage blessé. Chancelant, le Champion se redressa et chassa la poussière de ses yeux d’un revers de main, tandis que sa paume dissipait le dernier souffle qu’il avait convoqué pour exploser les cailloux qui leur fonçaient dessus.

« Hé, debout. »

D’une tape sur le cou, Zahim tira Majid de sa torpeur, et l’oiseau se releva avec peine, avant de déplier ses immenses ailes d’un geste lent et douloureux. Sachant qu’il n’avait aucune blessure irréversible que grâce à son maître, l’Étouraptor lui donna un coup de tête rapide et brusque qui, de l’extérieur, pouvait ressembler à un reproche, mais qui n’était en fait qu’une manière maladroite de le remercier.

« On remonte. »

Après avoir craché le sang qui le gênait dans sa bouche, le Nalcien se jucha sur Majid, qui décolla difficilement pour rejoindre le terrain en haut. Le rapace avait perdu pas mal de plumes et saignait à plusieurs endroits, mais le Champion, lui, avait récolté plusieurs fractures qu’il se garderait bien de montrer à un Guérisseur, comme d’habitude. Ce serait à son ami arbitre de le prendre au piège pour le mettre nez à nez avec un médecin sans aucune échappatoire afin qu’il daigne se laisser faire et soigner... Comme d’habitude.

Se tournant vers son camarade, Zahim hocha la tête et le laissa annoncer la fin du match avec un drapeau levé en direction du camp adverse. Fourrant la main dans sa poche, il en sortit un petit objet en forme de nuage argenté qu’il lança en direction de Doc, tout en jetant un coup d’œil rapide à Violette.


« Voilà, c’est le badge Nuage. Vous vous êtes bien débrouillées, mais il faudra penser à s’endurcir pour ne pas tomber dans les vapes au moindre coup de stress... Ou de pied, d’ailleurs. »

Entendant par ces mots-là qu’il décernait le badge aux Pokémon de la Nalcienne plutôt qu’à elle en personne, il se contenta ensuite de se laisser tomber dans le vide pour être récupéré par Najid, son Hélédelle. L’arbitre, quant à lui, s’approcha de Majid pour vérifier son état général, avant de lever son pouce vers Violette et de se détourner des challengers.

_________________

[Ce post signe donc la fin du match ! Je te laisse conclure et faire toutes les demandes adéquates. 😊]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par Violette le Mer 3 Mai 2017 - 19:29

Malgré la douleur lancinante qui s’était emparée de mon crâne, je réussis à ouvrir les yeux… Pour voir Doc qui faisait léviter jusqu’à moi un petit objet avec un grand sourire. Il me fallut un moment pour réaliser ce dont il s’agissait. Le Badge Nuage ! Mais alors… Doc avait gagné ?!

La gêne apparut sur mon visage sous forme d’une grosse plaque rouge. J’avais gagné… Mais je n’avais même pas été consciente au moment de ma victoire ! Histoire d’en rajouter une couche, le champion ne manqua pas de rappeler ce fait embarrassant.

Je sentis Flèche grogner suite à sa remarque, et je partageai sa réaction. Non mais il se prenait pour qui celui-là ? Les règles mêmes de son arène stipulaient que tout était permis pour gagner, et c’est exactement ce que j’avais fait ! Je m’étais mise en danger pour assurer la sécurité et la victoire de mon Pokémon ! Après tout, « tout est permis » ne signifiait pas uniquement qu’il était admis de dépecer ses adversaires !

Une fois mon indignation passée, un autre fait déclencha l’alimenta de nouveau : tournant la tête, je remarquai le deuxième homme sur le terrain qui s’éloignait de moi. Les petits fanions qu’il tenait dans sa main ne laissaient aucun doute sur sa fonction. Un… Arbitre ? Sérieusement ? Mais… A quoi servait un arbitre dans un duel où TOUT était permis ! A quoi bon lui demander de désigner le vainqueur ? Normalement ce dernier était censé être le dernier debout, dans un combat sans règle ! Le gagnant se désignait de lui-même !
Mais il y avait surtout une chose, et une seule que je n’acceptais pas du tout. Et ça, je n’allais pas laisser Zaim l’ignorer ! Je demandai alors à Doc d’amplifier mes pensées par télépathie. L’Hélédelle avait beau déjà être haut dans le ciel, son dresseur entendrait quand même ma question !

« J’ai une question à vous poser : si je m’étais téléportée dans votre dos et que je vous avais planté un couteau entre les omoplates, histoire de déconcentrer vos Pokémon et prendre l’avantage, aurais-je gagné ? Et si j’avais directement et sournoisement attaqué vos Pokémon ? Et si vous m’en croyez incapable, si un maître de l’esprit suffisamment puissant l’avait fait, aurait-il mérité son badge ? Car après tout, selon votre décharge, tous ces coups sont parfaitement autorisés ! Sur ce au revoir ! »

Et je partis sans attendre de réponse à sa question. Je ne voulais pas de réponse, je voulais simplement manifester mon mécontentement. Je n’étais pas entièrement satisfaite de ce match, et ce n’était pas mon évanouissement ou les performances de mes Pokémon qui étaient en cause. Elles avaient été formidables et méritaient mes félicitations. Mais cette manière de mener des matchs…

Une fois sur les marches de l’arène, après avoir tendrement enlacé mes Pokémon, je ne pus m’empêcher de repenser à tout ça malgré la bonne humeur générale. Flèche me proposa alors de faire un débriefing du match car elle sentait bien que quelque chose n’allait pas. J’acceptai et essayai tant bien que mal de lui expliquer mon ressenti :

« Je ne sais pas trop pourquoi je suis déçue Flèche… Je savais à l’avance que ce match ne serait pas conventionnel, et j’avais mis au point des stratégies avec vous trois pour contrer ça… Ce n’est pas la violence du match qui m’a déçue. Elle m’a fait peur, elle m’a fait mal bien sûr, mais ça, je m’y attendais… Non, ce qui me déçoit… C’est qu’en fait, j’ai l’impression que malgré les affirmations du champion au début du match, il y avait bel et bien des règles, où en tout cas des conduites que lui seul connaissait… Par exemple, pas une fois dans le match il n’a essayé de frapper celles d’entre vous qui ne combattaient pas alors qu’une de mes grandes craintes était que le Munja qui nous a servi de portier ne vous attaque en traître. Du coup, j’ai fait attention à ça aussi et dans le même temps, je me suis retenue de tenter des attaques à plusieurs ou sur d’autres Pokémon alors que techniquement, rien ne me l’interdisait… J’avais prévu tellement de scénarios, de tactiques qui au final ne m’ont servi à rien… Je me sens un peu stupide… Et frustrée aussi que tout ça ait été inutile. Mais je suis quand même très contente d’avoir gagné hein ! Et rassure-toi, tu n’y es pour rien dans mon malaise, pas plus que Lily ou Doc ! Vous avez toutes été parfaites ! Et Doc m’a raconté comment tu as pris le relais alors que j’étais hors-course… Merci !
-Je vois… Tu n’as pas à me remercier Violette, moi aussi j’avais un compte à régler avec cet humain. Mais apparemment, j’avais vu juste sur les causes de ta déception. Tu penses que tu n’en as pas fait assez… Mais pour ma part, je pense que tu te trompes. Au contraire, tu as surestimé ton adversaire !
-Ah ? Mais pourtant, c’était un dresseur redoutable !
-Oui, il n’a pas usurpé son titre. Mais je ne parlais pas de ses compétences. Je parlais du type de personne. Tu pensais que même s’il était brutal et sournois, il possédait un certain appétit du combat, une forme d’honneur pourrait-on dire qui le pousserait à tout mettre en œuvre pour gagner, comme ses règles l’y autorisait, pas vrai ?
-Oui… En fait, je ne connais que deux types de combats, les combats encadrés et les combats sauvages où tous les coups sont permis… Mais ici… On aurait dit un affrontement à mi-chemin entre les deux où je ne savais pas ce que j’avais le droit de faire ou pas, c’était assez déstabilisant…
-Et c’était tout à fait le but recherché. Comme la présence du Munja en fait. Cela met gratuitement la pression sur l’adversaire sans avoir besoin de lancer la moindre attaque, ce qui te place d’emblée en position d’infériorité. Le champion est roi en son domaine et le roi n’a pas besoin d’exprimer ses désirs pour qu’on les exécute. Sauf que bien sûr, si rien n’est exprimé, les sujets ont toujours peur de ne pas avoir bien anticipé les désirs de leur suzerain. Mais cet homme n’est pas un roi. C’est un lâche. Ta question au sujet du couteau dans le dos… C’est à ça que servait l’arbitre à mon avis. A éviter que les choses ne dégénèrent. Mais pas en sortant du cadre d’un règlement clairement établi non. C’est l’arbitre lui-même qui choisit quand il intervient ou pas, selon son bon vouloir. Et encore une fois, cette incertitude est au désavantage du challenger… Pour peu qu’il soit au courant de sa présence.
-Oui… Je me sens un peu nulle quand je repense à tout ce que j’ignorais…
-Tu n’as pas compris ce que j’ai dit. Cet homme est un lâche qui n’aurait à mon avis jamais assumé de défier quelqu’un de plus fort que lui. Il n’a rien d’un roi courageux prêt à vendre son honneur jusqu’au bout malgré ses lubies de souverain, pour reprendre mon exemple, même s’il s’en donne l’apparence avec ses papiers à signer qui lui donnent tout pouvoir.
-Je ne sais pas… Il a quand même protégé son oiseau à la fin…
-Certes. Mais un combattant honorable, même sournois, t’aurait communiqué au minimum la présence de cet arbitre et son utilité. Et puis il ne faut pas voir les choses comme ça. Tout ce que tu ignorais était autant de handicaps pour toi, et pourtant, tu as quand même réussi à gagner. Le champion a beau s’être moqué de ton sens du sacrifice et de ta faiblesse, s’il avait accepté de se prendre les rochers à la place de son oiseau, il aurait pu gagner, car l’attaque de Doc aurait échoué et il était plus rapide qu’elle. Mais alors que lui se contentait de placer des coups fourrés par-dessus les attaques de ses Pokémon, toi tu t’es complètement investie dans le match et tu as combattu à nos côtés. Tu as utilisé cette absence de règle pour utiliser ta propre puissance au maximum de tes capacités, jusqu’à t’évanouir. Bien que je trouve ça assez irresponsable pour un simple match dont n’étant pas humaine, je ne peux pleinement mesurer les enjeux, la sincérité de ta dévotion et de ton engagement ne faisaient aucun doute. C’est pour ça que tu as gagné, et c’est pour ça que tu méritais de gagner. Alors arrête de te lamenter !
-Tout à fait d’accord ! »


Intervint dans mon esprit une voix que je ne connaissais pas. Je regardai alors vivement autour de moi pour voir qui venait de parler avant de sentir avec mes pouvoirs qu’elle provenait d’en dessous. Flèche elle, fixait déjà mon ombre qui se projetait sur le sol. Elle avait compris que l’intrus venait de là. Doc aussi fixait le sol. Mais elle souriait, preuve que la présence n’était pas hostile.

Se sachant repérée, mon « ombre » me fit de son propre chef un grand sourire avant de faire jaillir du sol une énorme langue droit vers moi… Qui fut arrêtée in extremis par le Psyko d’une Flèche en colère !

« Pas touche, le spectre ! Glapit-elle.
-Roooh ça va, répondit l’ombre, c’était juste une léchouille pour dire bonjour ! »

Et elle se matérialisa enfin à mes yeux, sortant de la tache noire. C’était une Ectoplasma, apparemment assez joviale… Et bavarde !

« Eh bah, j’ai observé ton match tout le long- Oui, j’étais cachée dans l’arène en fait ! - Et franchement, tu t’es super bien débrouillée ! T’es douée comme dresseuse ! Et tes Pokémon sont bien entraînés, ça se voit ! Et je suis d’accord avec le chat, en termes de stratégie, t’as pas de quoi rougir face à ce champion !
-Euuuh… Merci mais… Tu es une ancienne dresseuse pour en savoir autant sur les matchs ?
-Non, pas du tout ! Enfin j’ai été humaine, mais pas dresseuse ! Mais j’ai toujours bien aimé les matchs Pokémon. J’ai essayé de faire tomber le pantalon de l’arbitre avec ma langue aussi mais j’ai pas réussi… Enfin, dommage que mon dresseur actuel soit aussi doué qu’un Parecool pour les matchs ! Dis, tu voudrais pas lui donner des cours, hein ?
-Hein quoi ? »


Un Ectoplasma qui faisait du recrutement pour son dresseur ? Ces Pokémon n’étaient pas réputés digne de confiance… D’un autre côté, l’aura de Doc semblait irradier de plus en plus à son contact. Pour qu’elle réagisse ainsi, le fantôme ne devait pas être mauvais…

« Tu t’appelles Violette hein c’est ça ? Moi c’est Jester ! Faut absolument que je te présente à mon dresseur ! Tu vas voir, ça va te faire plaisir !
-Il n’est pas question que Violette aille avec…
Intervint violemment Flèche
-Toi aussi ça va te faire plaisir ! » coupa le joyeux spectre.

Et elle échangea quelques pensées avec ma chatte, trop vite pour que je les saisisse.

« Violette, me lança alors Flèche. On doit y aller ! »

Le discours de Flèche avait à peine fait effet sur moi que je me retrouvais à suivre un spectre quasi inconnu. Ce dernier nous guida, mes Pokémon et moi, à travers les rues d’Alfen jusqu’à une salle de spectacle. Elle y entra et nous demanda de faire de même. La salle n’était pas très grande et aucune affiche n’annonçait le spectacle à venir. Un simple écriteau signifiait simplement que l’entrée était libre.

Une fois à l’intérieur, je fus surprise par la pénombre qui régnait dans ce lieu. Cette dernière m’empêchait de voir clairement la scène, sur laquelle évoluait une silhouette humaine.

« Ah te voilà Jester ! Lança-t-elle. T’étais où ? On allait commencer les répétitions sans toi !
-Ouais, ouais j’arrive,
lança l’Ectoplasma, nullement gênée d’être en retard ! Regarde plutôt qui j’ai ramené ! »

Cette voix… Je connaissais cette voix…

« Hum, mais ça sent trop bon par ici ! Intervient alors Lily, qui était jusque là restée silencieuse. C’est quoi qui sent comme ça ?
-De la poudre magique,
répondit la silhouette en s’approchant. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? Ou plutôt pour toi, Violette ?
-Maaaaaaaaaaaaaaaais
! Grogna alors Jester, t’as cassé ma blague !
-Je sais encore reconnaître ma sœur quand même »
, répondit en riant la silhouette.

La dernière pensée que j’eus avant de me laisse submerger par l’émotion était que contrairement à ce que je pensais, l’homme n’avait pas un chapeau sur la tête, mais un mignon petit chat…

[Merci pour le match !]

_________________
avatar
Violette
Informations
Nombre de messages : 112

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Duel pour un premier badge ! [Violette]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum