[Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Peter le Ven 18 Nov 2016 - 0:12

Avec la plus grande douceur, Peter referma la porte de la chambre lumineuse si peu souvent utilisée. Contrairement à la sienne, qui était sombre et grave, cette pièce-là était destinée à accueillir de potentiels invités, et il y avait des mois, voire des années, qu’elle n’avait pas servi... Le Nalcien échangea un regard avec sa Draco, changée en Gijinka depuis plusieurs jours, puis sourit.

« Son état n’a rien de préoccupant, elle a simplement besoin de repos, et de sommeil. De beaucoup de sommeil. »

La Prêtresse des temps anciens hocha la tête, avant de tourner la tête vers une autre direction. Suivant son mouvement, l’homme aux cheveux acajou acquiesça.

« Allons la voir, elle aussi, elle va mieux, mais elle n’est pas au meilleur de sa forme, je trouve. »

Le duo avança pour rejoindre une terrasse qui dominait la vallée accidentée entourant l’immense demeure des Altanin. Ils y trouvèrent Sunagon, roulée en boule, occupée à piquer un somme en se dorant les ailes au Soleil. Près d’elle, Galakras se ressourçait, ailes écartées, les yeux fermés et le corps tourné vers l’astre du Jour.

« Ça va comme tu veux ? »

La libellule ouvrit un œil ensommeillé, puis le referma, indiquant par là qu’elle ne voulait pas être dérangée. Il fallait dire que la course à Tenkei avait puisé une bonne partie de ses réserves, et qu’elle n’aspirait qu’à une chose, se reposer sans interruption. Un bruissement d’ailes discret détourna Peter de la Voix du Désert, et il aperçut Om, la Sonistrelle, qui voletait vers lui pour se percher sur son épaule. Nozdormu, le Coupenotte curieux, la regarda en penchant la tête sur le côté, tandis que Malygos, lui, se contentait de la fixer sans un bruit. Atramédès, alerté par l’afflux d’odeurs et de sons, allongea ses deux cous pour tenter d’en savoir plus malgré sa cécité, et il tressaillit en captant la pulsation de l’aura du Dragon fou.

« Ne crains rien, ce n’est que Neltharion. »

Un cri strident vrilla les tympans des Dragons et de leur maître, et une forme grisâtre laissa tomber une petite pancarte en bois dans les mains du Champion. Ce dernier constata qu’il s’agissait de l’écriteau qui ornait l’entrée de son arène, ou plutôt du Temple de l’Air Boréal, tout en bas. L’arène en elle-même se situant au sommet de l’édifice, tutoyant les nuages, le Nalcien avait préféré signaler l’emplacement du lieu en plaçant le panneau au sol.

« Dis, tu es vraiment sérieuse, là ? Tu sais que ce n’était pas censé bouger, ce truc, n’est-ce pas ? »

Pour toute réponse, Peter eut un cri rauque et moqueur, répété par l’écho des roches de la vallée, qui ressemblait à s’y méprendre à un rire. La Ptéra, satisfaite de son tour, décrivait des cercles au-dessus du groupe, alors que le Nalcien, soupirant et résigné, tentait de déchiffrer ce qu’il était écrit sous son propre message. L’inscription était effacée et à peine lisible, et l’homme se fâcha.

« Depuis quand tu as emmené ça avec toi, espèce de voyou ? Ce message a au moins un an ou deux, tu sais ?! J’espère pour toi que je n’ai raté aucun autre challenger, parce que ça va barder pour toi ! Tiens ? So... Soriu... Ça me dit quelque chose... Ah, oui ! Je vois ! Par les Éons, j’espère qu’il ne m’en tiendra pas rigueur... Mais comment le contacter, à présent... ? »

Le Dragonnier, la mine soucieuse, siffla légèrement pour appeler son Dracolosse, qui se posa devant lui pour lui permettre de monter. Sunagon, subitement parfaitement réveillée, fit comprendre au Nalcien qu’il n’avait pas intérêt à partir sans elle, et il la rappela également, avec les autres Pokémon de son équipe d’arène.

« Ceux d’entre vous qui veulent m’accompagner... », fit-il d’un air hésitant. Om ne bougea pas d’un pouce, vissée à son épaule, Malygos se jucha sur Kairyuu sans commentaire, Nozdormu bondit pour se blottir dans les bras du Champion et les autres rentrèrent d’eux-mêmes dans leurs sphères respectives. « J’imagine que ça veut dire que tout le monde veut venir. On y va. »

Le Dracolosse décolla, n’ayant besoin d’aucun geste superflu pour écarter les autres Dragons gardant la vallée de son passage. Lorsqu’ils arrivèrent au sommet de l’édifice, à l’arène elle-même, ils furent surpris de constater que Soriu était là, attendant patiemment l’arrivée du Champion. Ce dernier espéra de tout cœur que le Mizuhanien n’était pas planté là depuis des lustres et qu’il était simplement revenu voir s’il pouvait avoir son duel... Sautant à terre, il l’aborda directement.

« Me voici ! Navré pour l’attente, l’un de mes Pokémon m’a joué un tour pendable qui m’a empêché de voir votre message plus tôt. Si vous êtes toujours partant pour un match, voici mes conditions : chacun de nous fera combattre deux Pokémon en duo à la fois. Pas de limite de temps. Tout Pokémon qui sortira de la zone aérienne délimitée par les Prêtres du Temple sera disqualifié. Vous n’êtes pas autorisé à intervertir vos Pokémon, ce qui n’est pas mon cas. L’affrontement prendra fin lorsque l’un de nous deux aura six Pokémon mis hors de combat. Si mes conditions sont les vôtres, je vous laisse commencer. »

Neutre et immuable, Peter songea que les conditions initiales ne jouaient vraiment pas en sa faveur : il revenait d’une course qui avait été éprouvante, sans compter le voyage de retour, et il était au moins aussi fatigué que certains de ses Pokémon. Il ne pouvait décemment pas envoyer ses dernières recrues au casse-pipe sans préparation suffisante, et non seulement Sunagon était à peine remise de son parcours aérien, mais Hakkatsu et Sakeriba avaient subi une transformation loin d’être anodine, dernièrement... Le Dragonnier avait confiance en ses compagnons, sans aucune limite, mais il n’était pas certain de pouvoir donner le meilleur de lui-même dans une telle configuration. Néanmoins, Soriu avait assez patienté, et au top ou pas, Peter devait lui montrer qu’il n’avait en rien usurpé sa réputation.


[Here we are Razz Les conditions sont simples : match double, six Pokémon chacun, le premier qui perd les six perd le match. Comme stipulé dans le règlement, une seule Méga-Évolution sera autorisé par joueur dans ce sujet. Pas de changement pour toi au cours du match. Je te laisse envoyer tes deux premiers Pokémon, le duel en lui-même débutera au tour suivant.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 4 Déc 2016 - 19:37

Ah ... Bon ! C'était pas bien grave de patienter, c'était un peu dans ses habitudes de toute façon. Il n'était pas pressé et il était vrai qu'il avait écourté un peu son ambition de devenir maître pokémon depuis bien longtemps. Pour autant, cela ne voulait pas dire qu'il abandonnait les combats ... simplement, cela n'avait plus été une priorité. Ainsi, on l'avait contacté pour lui signaler que Peter allait enfin être disponible et il était maintenant un peu soulagé. C'était quand même la dernière personne avec qui il devait se battre de manière officielle pour obtenir le huitième et dernier badge. En l'écoutant, Soriu hocha la tête plusieurs fois avant de réfléchir à la proposition de Peter.

"Je ne suis pas autorisé à intervertir mes pokémon ? D'accord, d'accord ... Je n'ai aucun problème à cela. Je sais de toute façon ce que je vais choisir comme pokémons pour ce combat. Néanmoins, j'ai une petite réclamation, je suis capable de lire dans les esprits en vue de mes capacités psychiques. Je n'ai pas chercher à lire dans vos pensées, loin de là ... mais je ressens parfaitement une grande fatigue en vous et vos pokémon. J'ai attendu assez longtemps ce combat pour pouvoir patienter encore un peu, c'est pourquoi je vais vous laisser plusieurs heures de repos. De même, au cas où, je peux vous proposer les soins de Moona et Nephene si nécessaire. Ainsi, lorsque vous serez en état optimum, nous pourrons alors commencer ce combat. Pour le combat en duo, je n'ai aucun souci. Cela permettra à certains pokémon de collaborer tranquillement entre elles ... Par contre, il faudra me définir les limites de la zone aérienne que je puisse réfléchir avant le début du match à une stratégie. Mais en attendant ..."

Il avait tout simplement fait apparaître Nephene et Moona. Comme il était possible de le voir, Soriu avait plus d'une dizaine de noigrumes à ses côtés, ce qui montrait par là ses capacités en tant que chercheur ... mais surtout ne pouvait pas permettre à Peter de savoir quels pokémon il allait choisir. Le jeune homme demanda à Moona, qui prit une forme humanoïde, de présenter d miel. Cela se fit via l'apparition de quelques petits Apitrinis miniatures, l'une de ses capacités, qui sortaient de sous sa robe. Ils ressemblaient à des enfants de quatre/cinq ans, tenant des pots de miel dans leurs mains pour les présenter à Peter et ses pokémon. Quant à Nephene ? Elle dessinait un anneau aqueux autour d'elle, le faisant s'agrandir pour qu'il puisse intégrer Peter et ses pokémon. Ainsi, cela leur permettrait de se reposer bien plus aisément et enfin d'être au summum de leur force.

Lorsqu'il était certain que Peter et ses pokémon étaient en pleine forme, quelques heures plus tard, il se présenta enfin à lui, ayant eut aussi les détails par rapport aux délimitation des zones aériennes. En fait, le fait qu'il indique qu'il y a une zone qu'il ne faut pas dépasser, cela pouvait inciter les pokémon à pousser les autres pour les disqualifier sans les combattre. Humpf ... Les combats aériens de toute façon ... Cela ne le dérangeait pas tellement que ça. Il poussa un léger soupir amusé, regardant droit devant lui avant de se mettre en position ... Bon ... Ce n'était pas tout ça mais autant commencer tout de suite, n'est-ce pas ? Avec lenteur, voilà qu'il brandit deux noigrumes, les envoyant devant lui. Aussitôt, il ne laissait pas vraiment de place au doute. Une Lockpin aux allures enjouées fit son apparition, rapidement accompagnée par une Momartik étrangement sage et calme. Le combat pouvait débuter dès que Peter allait lancer ses pokémon.


[Aucun souci pour le combat ! Par mesure de fair-play, Soriu a préféré que Peter et ses pokémon soient soignés et en bonne santé, zéro fatigue, etc ... Pour le reste, les règles me conviennent même si je suis plus habitué au fait que ça soit le champion qui puisse pas changer de pokémon en combat .]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Peter le Sam 31 Déc 2016 - 0:55

Les propos de Soriu laissèrent Peter de marbre. En revanche, intérieurement, une tempête se déchaîna. Il avait oublié que cet individu pouvait se montrer indiscret, voire impoli, mais il n’y avait de toute manière pas besoin d’être devin ou Maître de l’Esprit pour lire la fatigue sur le visage de Peter. Le Mizuhanien était allé trop loin en proposant temps et soins, mais le Champion ne voulut pas se fâcher avant même de commencer le match. Pour l’image de Nalcia, et pour celle de l’arène, il se devait d’avoir une réponse aussi neutre que possible, et il ne souhaitait pas froisser son challenger pour autant. Il fit donc un signe de dénégation avec la tête.

« Merci, mais non merci. La seule chose dont nous aurions besoin n’est pas à votre portée, nous allons donc démarrer le combat sans tarder. »

Sur son épaule, Om resserra sa petite prise sur son maître, un peu intimidée par l’aura qu’il dégageait en cet instant précis. Malygos, lui, se contenta de rester en retrait, perché sur la tête du Dracolosse, observant attentivement l’attitude de Peter.

« Ne craignez rien, vous aurez un match à la hauteur de vos espérances. »

Le Dragonnier laissa à Soriu le temps de faire le tour de l’arène afin qu’il puisse voir les limites aériennes du terrain, puis regarda sans sourciller les Pokémon qu’il envoyait en premier. Après un instant de réflexion, il attrapa deux sphères dans la poche intérieure de son vêtement pour en libérer les occupantes. Dans un flash, la bête des temps anciens apparut, goguenarde, accompagnée par une créature longiligne et à l’aura pleine de douceur.

« Sakeriba, je compte sur toi. »

Tout était dit. Pour tout un chacun, la phrase était banale et vide de sens, mais la Ptéra avait parfaitement compris tout ce qu’elle impliquait. Dans leur code à eux, il lui avait non seulement indiqué ce qu’il attendait d’elle, mais aussi qu’il ne tolèrerait aucun écart de sa part, car ils étaient en match officiel, et pas sur un champ de bataille où la mort côtoyait les survivants. Le ptérodactyle fit claquer sa mâchoire dans un bruit affreux mélangeant crocs qui s’entrechoquaient et cailloux dévalant une pente. À ses côtés, la Draco, d’un calme effrayant, ne bougea pas d’un iota, évaluant ses adversaires sans émettre le moindre son.

« Rune Protect. »

Le Dragon bleu s’entoura d’une bulle chatoyante qui arbora le spectre lumineux complet en quelques secondes, avant de disparaître. Les Locpkin étant connus pour leur tendance à donner du poing (et pas du simple coup dénué d’améliorations, de surcroît), Peter préférait protéger sa précieuse Prêtresse d’une altération de statut quelconque. Même avec la Mue, il jouait la prudence.

« Danse Draco et Hâte. »

La Draco virevolta dans les cieux en dégageant une impression de puissance et de vitesse pures, tandis que sa partenaire bougeait rapidement pour booster sa vitesse à son tour.

« Paralyse et frappe ! »

L’expression de la créature aux ailes blanches changea, et un rayon d’énergie électrique fusa vers le spectre, tandis que Sakeriba invoquait des rochers flottants pour les envoyer vers la Momartik. Peter préparait correctement ses Pokémon à la fois en défense et en attaque, et il avait choisi, dans un premier temps, de viser uniquement l’un des deux adversaires, pour voir la synergie qui existait entre eux. Néanmoins, rien n’assurait qu’il resterait sur cette tactique-là, et il y avait même de grandes chances pour que ce ne soit pas le cas et qu’il en change sans cesse au cours du combat. Pour l’heure, toutefois, il se contentait de prendre la température. Il n’avait plus qu’à attendre de voir la contre-attaque.


[Voilà, et désolée pour le temps que j’ai mis :/ Je commence avec des moves de boost, et je termine le post en attaquant. En résumé, Draco fait Rune Protect, Danse Draco et Cage-Éclair (sur Friyendia), tandis que Sakeriba utilise Hâte, puis Pouvoir Antique. N’hésite pas à venir me voir sur Skype si tu as un souci.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Soriu Tiadramat le Lun 2 Jan 2017 - 16:38

Seulement un soupir se fit entendre de la part de Soriu lorsque Peter lui répondit. Bien entendu ... C'était bien là le souci avec les maîtres dragonniers. Néanmoins, il ne pouvait pas en vouloir à Peter. De toute façon, lui-même avait un petit côté dragon hein ? Bien qu'elle n'était pas présente sur le terrain. Après avoir fait son petit tour du terrain, voilà qu'il était en position par rapport à son adversaire. Bon ... Qu'est-ce qu'il avait trouvé pour le combattre ? Un Ptéra et un Draco, n'est-ce pas ? Il cligna des yeux, hochant la tête positivement tout en écoutant les diverses paroles de la part de Peter pour donner quelques ordres à ses pokémon. Humpf ... Il y avait bien une petite chose à noter, il se focalisait sur Friyendia. Mais bon, sa petite pokémon était quand même parée à tout ça ... Il garda les yeux fermés, calme, tranquille, attendant tout simplement que la tempête passe. Friyendia avait peut-être déjà bien pris en terme de dégâts mais elle restait vaillante. On n'atteignait pas une telle expérience en faiblissant au premier coup.

"Friyendia ... Je te laisse faire la petite surprise prévue."

"Comme tu le désires, Soriu. Je n'y suis pas encore habituée ... et mon corps a du mal à se déplacer."

La Momartik était en place, restant parfaitement immobile. Son regard doré se posa sur Lalabelle, celle-ci étant prête à bondir alors que déjà les rochers du pouvoir antique du Ptéra commençaient à s'abattre sur le terrain, issus des cieux. Au même moment, un vent mauvais se souleva, venant blesser très faiblement la Draco, donnant comme des ailes à la Lockpin qui s'était mise à sauter dans les airs, profitant de la poussée aérienne pour sauter de pierre en pierre, avec une aisance certaine, comme si elle était habituée à un tel jeu de jambes. Bien que cela était plus difficile pour Friyendia, celle-ci s'était mise aussi à voleter ... en direction du Draco. Heureusement, ce Vent Mauvais avait la même particularité que ce pouvoir venu d'un autre temps de la part du Ptéra. Ainsi, malgré la paralysie qui hantait ses membres, la Momartik arriva à hauteur du Draco. Son regard se posa sur elle, une patte griffue se plaçant sur son masque :

"Pardonnez moi ... Je ne suis pas habituée à cela mais bon ... "

Le masque bougea, dévoilant une bouche remplie de crocs qui vint se planter dans la chair de la Draco. Le pire dans tout ça, c'est qu'étrangement, il y avait un petit aspect féérique dans cette attaque ... et qu'une partie des blessures causées par le pouvoir antique du Ptéra venait maintenant de se soigner. Oui ... L'une de ces nouvelles techniques. La Momartik en avait terminé maintenant avec la Draco, continuant de flotter légèrement au-dessus du sol, fixant le Ptéra intensément. Pour autant, rien ne se passa ... même si l'ambiance avait pris une tournure mauvaise et sinistre de sa part. Oui, une sorte d'aura sombre entourait maintenant la Momartik qui ne bougeait plus, comme si son corps ne lui répondait guère. Par contre, il y y en avait une qui était en train de s'échauffer ... un peu trop rapidement même ...

Lalabelle avait réussi à accélérer son rythme et à prendre de plus en plus de vitesse, sautant de rocher en rocher à une telle allure qu'il devenait très difficile de la suivre du regard. D'ailleurs, à peine pouvait-on avoir le temps de cligner des yeux qu'elle était arrivée à la hauteur de la Draco, se focalisant sur elle alors que son poing s'entourait de glace. Oui, ce n'était pas bien difficile de savoir ce qu'elle avait préparé depuis le début mais les faits étaient là. Le poing vint frapper la créature en plein dans le menton. Elle avait voulu jouer sur la vitesse, soit ... Mais Lalabelle était encore plus rapide à ce petit jeu. Et surtout, ils avaient ciblé les deux faiblesses de la petite créature au long corps filiforme. La Lockpin retrouva le plancher des vaches, sourire aux lèvres. Elle fit un petit mouvement de la main, comme amusée par tout ça, pour inciter les pokémon à s'en prendre à elle ... s'ils arrivaient à l'atteindre dans sa nouvelle vitesse.


[Alors, Friyendia a été paralysée, impossible d'ignorer ça. Elle a utilisé Vent Mauvais pour se booster, comme Ptéra mais a ciblé Draco ! Ensuite, petite surprise, elle utilise l'attaque  Vampibaiser sur ta Draco, se soignant un peu de Pouvoir Antique (qui fait quand même mal) tout en infligeant de vilain dégâts à ta Draco. Enfin, elle prépare une autre attaque ... A côté, son Corps Maudit n'a pas eut d'effet sur tes deux attaques de Ptéra sur elle ! Pour Lalabelle, c'est un combo basique : Agilité (pour augmenter grandement la vitesse) + Poing Glace ! Normalement, tout est bon !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Peter le Dim 15 Jan 2017 - 16:42

La prison crépitante fit mouche, emprisonnant Friyendia et réduisant ses mouvements, de même que Pouvoir Antique, qui frappa et blessa la yuki-onna. Cette dernière répliqua avec un Vent Mauvais qui fit légèrement plier l’échine à la Draco, avant de s’approcher d’elle et de lui infliger une douloureuse morsure qui fit tressaillir la créature bleue. Surprise par l’assaut, elle ne put esquiver le poing gelé provenant de la Lockpin, mais elle recula un peu en entendant le sifflement produit par sa partenaire en pleine descente en piqué. S’interposant entre la Draco et leurs adversaires, Sakeriba envoya un Cru-Aile pour dissuader, voire éloigner les gêneurs, puis, sans transition aucune, généra un Ultrason pour les déstabiliser. Elle enchaîna avec une Grimace pour baisser la vitesse de la première ennemie à sa portée, avant de jeter un coup d’œil à sa camarade qui faisait l’objet de toutes les attaques.

Peter, en guise d’ordre, claqua alors des doigts. Dans la seconde qui suivit, les perles situées sous le cou de la Prêtresse luisirent vivement, et un Soleil de plomb perça à travers les nuages, avant d’inonder le terrain d’une chaleur bienvenue. Sans avoir besoin de connaître l’attaque Zénith, la créature était capable de changer le climat dans son environnement immédiat, et elle profitait du rempart vivant octroyé par le corps de sa partenaire pour agir sur le temps autour des combattants.


« Crocs Feu, et Ouragan. »

Ouvrant sa gueule en grand, Sakeriba la laissa s’emplir de flammes ardentes, avant de foncer vers la Momartik. Suivant le ptérodactyle de très près, la Draco généra, elle, un vent draconique puissant sans cibler un ennemi en particulier, sachant que la portée de la bourrasque lui permettrait de toucher les deux dans le meilleur des cas.

« Hâte ! »

Un peu en retrait, le Dragon bleu bougea rapidement pour améliorer grandement sa vitesse, que ce soit pour frapper plus vite ou pour mieux esquiver d’éventuels assauts.

« Ultralaser. »

Tout en restant mobile, la Draco se déplia, puis, comme un ressort, se torsada en resserrant ses anneaux. Un rayon lumineux naquit au bout de sa corne, avant de fuser... Non pas tout droit, comme on aurait pu s’y attendre, mais en décrivant une trajectoire totalement aléatoire. Comprenant le signal, la Ptéra suivit la flèche de lumière en la frôlant presque, dansant avec elle comme si elle savait exactement comment l’éviter. En réalité, chacun des Pokémon de Peter avait appris à composer avec ce faisceau et en se positionnant de manière à ne pas l’encaisser. Ainsi, le danger serait double, car il était absolument impossible de prédire le sens de l’Ultralaser de la créature, sans compter qu’il était accompagné d’un Pokémon fossile rapide et prêt à en découdre.

« Mâchouille ! »

Cette fois, la cible était toute désignée. Déployant ses ailes en grand, la bête rocheuse ouvrit une mâchoire garnie de crocs entourés d’une aura sombre, se tourna vers Friyendia et s’approcha d’elle, dans le but avoué de croquer dedans. Se désolidarisant soudain de son escorte antique, le rayon dévia et, comme doué de sa propre volonté, zigzagua de façon erratique vers Lalabelle. De nouveau isolée, la Draco diminuée ne se laissa pas défaire par tout ce qu’elle avait déjà encaissé : tout en maintenant un contrôle relatif sur son Ultralaser, elle s’entoura de particules bleues qui, agglomérées sur ses écailles, donnaient l’illusion qu’elle était une comète d’azur aveuglante. Comme une étoile filante, elle fila sur la Lockpin et, sans savoir si son rayon avait touché ou pas, la chargea avec un assaut dont les Dragons avaient le secret. Le timing serait crucial en cet instant précis : si l’Ultralaser avait frappé la lapine, la Draco se retrouverait sans défense, car en plein repos après avoir déchargé son attaque, et elle devrait s’en remettre à sa partenaire pour la protéger du retour de bâton.


[Beaucoup de choses dans le post, mais tu t’y habitueras xD
Comme on l’a vu sur Skype, pour ce tour, tes Pokémon comme les miens ont tout encaissé. Pour protéger la Draco, Sakeriba utilise Cru-Aile, puis Ultrason pour les éloigner ou les dissuader d’approcher davantage, avant de tenter une Grimace. Draco profite de ce répit pour changer le climat et le faire passer au beau temps (équivalent de Zénith, mais avec les propriétés propres aux Draco). Sakeriba utilise ensuite Crocs Feu, tandis que Draco fait Ouragan, qui cible les deux ennemis, puis Hâte. Elle se sert ensuite d’Ultralaser « à tête chercheuse », sa signature personnelle en tant que Draco de Peter. Sakeriba « danse » avec le rayon qui lui sert de protection, quelque part, pour atteindre Friyendia en espérant la toucher avec Mâchouille. La fin ne dépend que de ton choix : si Ultralaser se termine et touche avant l’impact de Dracocharge, Dracocharge se désactivera et laissera la Draco sans défense pendant quelques instants (temps de recharge) ; si Ultralaser continue pendant Drachocharge, Dracocharge touchera, et la Draco devra se reposer dans tous les cas (fatigue due à Ultralaser qui se désactivera en cas d’impact de Dracocharge). N’hésite pas à me solliciter en cas de problème.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 19 Jan 2017 - 14:00

Hum ... Ce n'était pas tout ça mais après une mûre et intense réflexion, il avait observé tout simplement ce qui était en train de se produire. Alors que le Ptéra s'évertuait à tenter de ralentir la vitesse de Lalabelle, celle-ci continuait tout simplement à se déchaîner, enchaînant Hâte sur Hâte comme si de rien n'était. Ce n'était pas un pokémon préhistorique qui allait faire peur à la plus courageuse des pokémon de Soriu ! Ainsi, sa vitesse était devenue l'apothéose de ce qui pouvait se faire chez elle. D'ailleurs, le soleil rayonnait dans les cieux ... mais les étoiles aussi. Doucement, mais sûrement, voilà que ses capacités défensives progressaient à toute allure tandis que les différentes attaques se focalisaient principalement sur le Momartik qui réceptionnait chacune des attaques possibles ... comme si c'était normal de sa part. Pour autant, elle ne resta pas sans rien faire, regardant tout simplement la Draco avant de soupirer. Comme un combat n'était qu'une constante de réaction, action, le temps qu'elle prépare l'Ultralaser et améliore sa vitesse, qui allait être bien moindre que celle de Lalabelle, Friyendia avait levé une patte en l'air avant de murmurer :

"Qu'un souffle gelé s'abatte sur ce terrain ... et que les crocs glacés se plantent dans la chair de mes ennemis. Qu'une pluie d'épée tombe sur mes ennemis ..."

Elle n'était pas à prendre à la légère, ce que ses adversaires semblaient s'évertuer à cela ... D'ailleurs, ils voulaient vraiment l'abattre, n'est-ce pas ? Mais maintenant, la patte vint s'abaisser. La pluie de grêle avait outrepassé le Zénith, jouant sur les éléments à son tour. Rapidement, un Blizzard venait de s'installer dans la zone, un blizzard qui tombait sur tout le terrain. Un blizzard qui ne laissait aucune chance à ses adversaires. Dans de telles conditions climatiques, on ne pouvait espérer échapper à cette pluie de lames glacées, percutant la chair et le corps de la Draco mais aussi du Ptéra. Oh, par contre, Lalabelle semblait tout simplement continuer à implorer l'aide des étoiles, comme si elle avait une nouvelle idée en tête. Oui ... Il n'y avait pas vraiment d'attaques pendant que leurs adversaires faisaient se déferler sur eux de telles attaques. Friyendia d'ailleurs, avait tout simplement son corps qui s'était entouré d'une aura sombre et maléfique, comme auparavant, la tête baissée. Après tout, avec ce qu'elle avait subit de la part de ses adversaires, il n'était pas illogique qu'elle ne soit pas en bonne santé. Mais déjà auparavant, elle avait prit ses précautions. Maintenant, elle ne faisait que confirmer celles-ci ... Alors que les crocs du Ptéra s'enfonçaient dans sa chair ectoplasmique mais pourtant bien malléable pour une attaque de ce genre, elle poussa un petit soupir, posant une patte sur le sommet du crâne du Ptéra.

"Rejoins moi dans les abysses ..."

Le corps de la Momartik tomba au sol, inerte tandis que l'aura qui s'était développée autour d'elle vint entourer le Ptéra, l'emmenant tout droit dans l'inconscience. Un prélèvement du destin qui n'avait été là que pour emmener ce qui semblait être un ennemi problématique hors de combat. Pour autant, en parlant de combat, l'un n'était pas terminé et l'Ultralaser allait foncer tout droit vers Lalabelle qui eut un grand sourire. D'un petit mouvement de la patte, elle fit "Non-non" avant de bondir en arrière tout en rigolant, évitant de justesse l'attaque ... sauf qu'à la place d'elle, une noigrume venait de s'ouvrir, tous les avantages de la Lockpin se transférant sur ce qui semblait être ... une petite créature à la peau écailleuse bleue et à la fourrure noire, en train de dormir. Du moins, jusqu'à ce que la Dracocharge la percute. Oh, l'élément dragon contre dragon était toujours aussi diablement efficace mais l'effet était bien moins depuis que Force Cosmik avait fait son office. Si on rajoutait aussi que la vitesse de Lalabelle s'était transférée à la nouvelle arrivante via son passage de Relais, autant dire que les yeux rubis qui venaient de briller sous la "coiffe" noire n'avaient pas l'air d'apprécier ce traitement.

"Hein ... Que ... Quoi ? Froid ! Mal ... JE DORMAIS ! QUI M'A REVEILLEE ?! JE VAIS TOUS VOUS BOUFFER !"

Un grand éclat de rire se fit entendre de la part de Lalabelle qui était maintenant aux côtés de Soriu, hors du terrain tandis que la Solochi avait poussé un hurlement strident. Elle venait à peine de se retrouver sur le terrain qu'elle se faisait déjà attaquer ?! Et que la grêle la frappait ?! Soriu poussa un profond soupir en regardant Lalabelle. Vraiment ? Elle s'était amusée à ça ? Pour autant, alors que Leirya tentait de mordre puissamment dans la gorge du Draco, sous la Colère qui l'animait, pour la projeter au loin et s'en débarrasser, le jeune homme avait prit une nouvelle noigrume, l'envoyant devant lui pour faire apparaître une magnifique Milobellus aux écailles si différentes du commun des pokémon. Il indiqua le ciel à celle-ci, celle-ci poussant un petit cri avant qu'une fine pluie ne vienne remplacer le déluge verglacé. Dangereux pour Nephene ? Peut-être ... que oui ... peut-être que non.

[Bon dans tout ça, j'explique aussi ce que j'ai fait : Lalabelle n'a pas attaqué une seule fois durant ce tour. Elle a surtout surboostée sa Vitesse, Défense, Défense Spéciale et esquivé l'attaque Ultralaser de Draco en utilisant Relais. J'ai demandé pour Relais et on m'a dit qu'un combat en arène avec les mêmes règles, on avait autorisé ça. ^^ Relais a néanmoins pas empêcher Leirya de se prendre Dracocharge de plein fouet. Ca fait mal mais pas autant que prévu grâce à Force Cosmik obtenue par relais. Vue que Draco était fatiguée, usée par Ultralaser (qui demande du repos même si ça échoue) et par Dracocharge, elle a contre-attaquée directement par Colère. Du côté de Friyendia, elle a utilisé le wombo-combo Grêle + Blizzard qui fait atteindre 100% de précision sur ce dernier et touche tous les adversaires ! Au précédent tour, elle avait utilisé Prélèvement Destin mais l'a utilisé une nouvelle fois en voyant que la majorité des attaques se focalisaient sur elle, ce qui a emmené un Ptéra en parfait état (ou presque) avec elle dans la "tombe" ! Nephene a juste remplacé Grêle par Danse Pluie ... même si ça va pas l'avantager forcément elle. ^^]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Peter le Lun 20 Fév 2017 - 23:58

Dans les cieux, le Soleil tutoyait les étoiles sans problème, les capacités des Pokémon sur le terrain rendant possible ce petit miracle. La lapine, elle, augmentait drastiquement toutes ses forces pour se transformer en une bête de combat, ce qui fit froncer les sourcils au Champion. Il avait deux possibilités à l’esprit, non, trois, songea-t-il en énumérant les hypothèses en silence, mais connaissant un minimum son challenger, il se doutait bien qu’il lui réservait quelque chose de salé. La Momartik, encaissant absolument toutes les attaques sans réagir, leva subitement un bras, déclenchant coup sur coup une Grêle et un Blizzard. La Draco pluricentenaire se recroquevilla pour se soustraire à la morsure du froid, sans succès, alors que de multiples plaies s’ouvraient sur sa peau écailleuse et bleutée. Peter n’eut pas besoin de regarder sa vieille amie pour comprendre son état : la douleur intense subie par la créature longiligne lui était transmise via leur Lien, dépassant ceux qui existaient entre un Dresseur de Dragons et ses Pokémon, et il ressentait ces brûlures dans son propre corps. Les éclats gelés qui lacérèrent la roche composant le corps de Sakeriba renforcèrent la peine lancinante supportée par le Dragon Master, mais il resta debout et droit, serrant les dents pour endurer l’épreuve avec eux.

Néanmoins, en voyant la sombre aura se déployer autour de Friyendia, Peter comprit que le fantôme n’entendait pas sombrer seule dans les limbes. Sans faillir à sa réputation de femme des neiges, la Momartik posa sa main spectrale sur le crâne du ptérodactyle, dont les ailes cessèrent de battre. Sans maintien, la chute était inévitable, et ce fut à quelques centimètres du sol qu’elle disparut, absorbée par un rayon lumineux. La sphère regagna la poche intérieure du vêtement de Peter, aussi vite qu’elle en avait jailli.


« Cela ne t’enlève rien. »

Furieuse, la Ptéra s’agita dans sa capsule, vexée que son maître ait pu douter de sa valeur ou de l’image qu’elle se faisait d’elle-même. Avec un sourire, le Champion leva les yeux vers le ciel, loin, là où se trouvait sa Draco déjà bien fatiguée. À travers leur Lien, transcendant les âges, les générations, le genre et la nature des deux membres de l’alchimie, il savait tout ce qu’elle avait à lui dire, toute la souffrance qui la traversait de part en part, tout ce qu’elle lui demandait de faire, et de ne pas faire, également. Aussi la laissa-t-il sur le terrain, comme elle le désirait.

« Voilà du soutien. »

Alors que la créature se heurtait, non pas à Lalabelle, mais à une copie conforme d’Atramédès quelques années en arrière, la Terreur des Mers fit son apparition, reflétant sur ses écailles sanglantes et trempées par la pluie diluvienne invoquée par Nephene toute la fureur dont il était capable. Se dressant de toute sa hauteur, il émit un rugissement qui fit trembler le sol et déforma l’air autour de lui, indiquant par ce geste qu’il se faisait maître du terrain. Fier, le Léviator écarlate effectua une Danse Draco pour booster sa vitesse et sa force de frappe, tandis que sa partenaire, près de lui, était parcourue d’une multitude de courants électriques qui fusèrent vers Leirya. Le contrecoup de la Colère s’était fait sentir, et sans l’entraînement requis, Peter aurait probablement vacillé devant la contre-attaque de la bête d’ébène, mais pour le moment, sa Prêtresse des temps anciens tenait encore bon.

« Ouragan. »

Cette fois, dans une synchronisation parfaite, les deux Dragons provoquèrent un vent violent et chargé d’énergies draconiques qui partit d’abord sur la Solochi, avant de se diviser en deux bourrasques furieuses qui entourèrent les deux opposants. Espérant faire des dégâts et limiter les mouvements adverses, les deux créatures échangèrent un regard entendu.

« Charge, et couvre ! »

Plutôt agile, pour un Pokémon de son gabarit, Akairos invoqua à nouveau la pluie pour inonder encore le terrain, mais aussi et surtout pour camoufler sa partenaire. Rassemblant ses forces pour son dernier assaut, la Draco s’entoura d’énergie propre aux Dragons pour effectuer une Dracocharge dirigée vers la Milobellus aux couleurs singulières, épaulée par l’Hydrocanon de l’autre Pokémon chromatique du match.


[La Draco encaisse les coups, tandis que Sakeriba est emportée par Prélèvement du Destin. Peter envoie donc Akairos, son Léviator, pour la remplacer, et commence par Danse Draco (#letsdance). En parallèle, la Draco utilise Cage-Éclair, puis le duo utilise Ouragan. Enfin, la Draco se sert de Dracocharge, accompagnée par l’Hydrocanon d’Akairos. Elle sera hors de combat avant la fin du prochain post de ma part. N’hésite pas à me solliciter en cas de problème.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Soriu Tiadramat le Mer 8 Mar 2017 - 23:29

Le combat n'avait tourné en la faveur de personne. Avec un pokémon en moins pour chacun, cela voulait tout simplement dire que le combat continuait ... et n'allait pas se terminer de si tôt. La Draco avait réussi à tenir le coup, c'était surprenant mais pas impossible. S'il s'agissait du plus puissant pokémon de Peter ou presque, ses résistances pouvaient être supérieures. Après, il ne fallait pas se leurrer : Lui-même avait une certaine osmose avec ses pokémons, ce qui leur permettait d'exprimer une ténacité sans failles. En parlant de volonté sans failles, il y en avait une qui venait tout simplement de prendre son rôle très au sérieux.

"Elle a toujours été ainsi." murmura simplement Soriu en remarquant que Nephene n'avait pas hésité un seul instant à ce qu'elle venait de faire. Quoi donc ? Elle n'était pas d'une taille normale ... Non ... Même le Leviator, qui, pourtant, était d'une aussi grande taille que la Milobellus dans la nature, semblait plutôt petit par rapport à elle. Autour de son être, des runes commencèrent à se dessiner avant que son long corps cylindrique ne commence à tourner, tourner, tourner ... autour de Leirya, formant ce qui semblait être un cocon protecteur. Comme un abri fait d'écailles aux couleurs prismatiques, la Milobellus venait tout simplement de protéger de tout son être la petite Solochi. Résultat ? Les éclairs ne vinrent pas traverser les runes de la Milobellus tandis que les différentes attaques vinrent s'abattre sur Nephene de part et d'autres. Oh bien entendu, il ne fallait pas espérer que tout cela se passe sans aucune blessure. Heureusement, l'Hydrocanon était de son propre élément et le reste coulait de source ou presque.

"Elle a toujours été la plus mature de mes pokémon et ... en quelque sorte ... un aspect un peu maternelle ? Le souci ... C'est quand on touche à ses enfants."
Est-ce qu'il voulait dire par là qu'elle allait se mettre en colère ? Il était vrai qu'elle était en train de préparer une étrange substance aqueuse ... un anneau se formant autour d'elle ... avant de rien faire d'autre. Les runes s'étaient incrustées dans l'anneau, formant une solide barrière protectrice et régénératrice. Oh, les blessures n'allaient pas disparaître en globalité mais cela n'allait pas changer une chose : Leirya était à l'abri, dans ce cocon ... Elle sortit sa tête de celui-ci, maintenant bien calmée, presque déjà en train de s'assoupir avant d'ouvrir sa gueule. Aussitôt, un souffle issu de la race des dragons vint chercher à percuter la Draco comme pour terminer le travail commencé auparavant. Ensuite, ce fut un simple cri de sa part, comme pour briser le silence mais aussi les défenses du Leviator. Aucune attaque au corps à corps, que de la distance. Pour autant, il y avait une chose à remarquer : ce n'était pas une puissance issue d'un pokémon qui venait de naître. Non ... Cela semblait être une force retenue depuis des jours, des semaines, des mois voire des années.

Une puissance millénaire et ancestrale, digne héritière de celle des dragons. Et pourtant ... Et pourtant ... Il était difficile de croire qu'elle provenait de cette Solochi qui avait recommencé à bailler avant de cacher sa tête dans le creux du cercle formé par Nephene. On put entendre un petit râle de plaisir et de contentement. Elle semblait être presque ... comme réconfortée. Soriu se gratta le sommet du crâne, un peu gêné, finissant par reprendre :


"Nephene nous sert souvent d'oreille et de couverture durant les nuits où nous dormons à la belle étoile. Il semblerait que sa chaleur corporelle incite Leirya à ignorer un peu la situation actuelle."

Oui, il était un peu désolé mais il ne fallait pas croire que le combat était terminé. Cet instant de colère avait sûrement mis la puce à l'oreille de Peter. Il y avait de fortes chances que Soriu ait déjà utilisé son atout ... ou non ? Car il semblait posséder une Mega-Gemme, comme il était possible de le voir à son cou, sous la forme d'un collier.

[Pas de soucis pour moi ! Alors, Nephene fait rempart de son corps pour recevoir toutes les attaques. Elle utilise Rune Protect avant que Cage-Eclair ne touche Leirya, absorbant donc cette paralysie. Par contre, elle se prend la majorité des attaques puisqu'elle fait tout pour. A côté, elle utilise Anneau Hydro pour se soigner en partie mais elle est très tenace. On voit qu'elle sert de monture (ce qui explique sa taille impressionnante) et qu'elle est endurante. A côté, Leirya utilise Dracosouffle sur Draco et Grincement sur Leviator. Il semblerait qu'elle se sente à l'aise et calmée auprès de Nephene !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Peter le Dim 12 Nov 2017 - 23:17

Dans une attitude protectrice, la Milobellus aux couleurs chatoyantes s’enroula autour de la Solochi, encaissant à sa place toutes les attaques qui lui étaient destinées. La paralysie fut absorbée par Rune Protect et s’évapora dans l’air comme si elle n’avait jamais existé, et l’Hydrocanon vint mourir sur les écailles de la sirène chromatique. Suivant le même schéma, le double Ouragan et la Dracocharge se fracassèrent sur la peau humide de la créature aquatique, qui ne parut pas si amochée que ça par le déluge de coups qu’elle venait de subir. Peter en déduisit qu’elle était particulièrement résistante et qu’elle serait difficile à abattre, ce qui lui donna plusieurs possibilités de stratégies à adopter.

Le Dragonnier échangea un regard entendu avec sa Prêtresse, qui comprit le message et s’éleva une dernière fois dans les airs sous une pluie battante et renforcée par la Danse Pluie du Léviator. Ce dernier courba l’échine sous l’effet du Grincement, mais il resta droit, dévisageant l’autre serpent des mers comme s’il voulait le défier – ce qui était sans doute le cas.


« Akairos, copie-la ! »

Sans céder à ses envies de destruction et de carnage, le Sanglant mémorisa la capacité utilisée par Nephene pour restaurer son énergie, à savoir Anneau Hydro, et il s’entoura d’un immense cercle liquide pour récupérer de ses blessures à venir. La Draco, désormais près des nuages, s’illumina en convoquant une puissance astrale qui dépassait l’entendement humain, et un déluge cosmique s’abattit sur le terrain, noyant adversaires comme alliés sous une pluie de météores rapides et meurtriers. De son côté, le Dragon Master inspira profondément pour générer un Dracosouffle et détruire ceux qui se dirigeaient vers lui, tandis que le Dragon des Mers, lui, se contentait d’en repousser certains à grands renforts d’Hydroqueue boostées à l’Encens Mer qu’il tenait pour les projeter vers ses opposants. L’homme récolta néanmoins quelques blessures à cause des débris de ceux qu’il n’avait pu faire exploser, mais il n’en prit pas ombrage, étant l’instigateur de cette ultime démonstration de force. L’assaut du souffle draconien de la Solochi, qui toucha la précieuse amie du Nalcien, eut raison de ses dernières forces, et elle se dirigea vers le sol dans une chute à la fois terrible et magnifique. Sans prêter attention à ses propres plaies, Peter la récupéra dans ses bras, sous sa forme humanoïde, et se pencha vers elle pour coller son front au sien.

« Tu as été parfaite, comme d’habitude. Merci infiniment. »

Sans hésiter une seule seconde, le Champion du Temple laissa sortir sa libellule verte, dont les ailes s’agitèrent doucement quand elle s’aperçut que la Prêtresse avait été vaincue.

« Ne t’en fais pas pour elle, concentre-toi. »

Avec tout le sérieux dont elle était capable, la Voix du Désert se mit en position, prête à en découdre.

« Allez ma belle, Brouhaha, et Hydrocanon ! »

Aussitôt, Sunagon fit vrombir ses ailes si bruyamment que le terrain parut soudain peuplé de dizaines de gens et de créatures particulièrement douées pour créer un véritable tintamarre. Profitant de la pluie toujours maîtresse des lieux, Akairos balança un nouvel Hydrocanon vers le duo, tandis qu’un claquement de doigts annonçait la couleur du prochain coup de la Libégon. Nullement gênée par l’ondée qui se déchaînait toujours, elle se dirigea vers le sol à toute vitesse et, d’un puissant coup de queue, frappa de toutes ses forces pour ébranler la terre. Le Dragonnier, qui s’était juché sur son Dracolosse au moment précis où le terrain avait commencé à trembler, serra sa Miko contre lui avec force. La Gijinka lui fit un sourire, prenant Malygos dans ses bras pour le rassurer, mais elle ne dit rien, gagnée par la fatigue et sachant que les mots étaient inutiles entre eux. Elle était sa protectrice, son héritage et son pilier, mais elle avait une confiance aveugle en lui, et ce fut en fermant les yeux d’un air serein qu’elle s’en remit à celui qui avait dédié sa vie aux Dragons.


[Je m’excuse pour le retard, j’aurais dû te répondre il y a trois jours, mais j’ai beaucoup de RP à rattraper et j’ai surtout dû tout relire pour me remettre dans le bain et dans l’ambiance ^^’
En résumé, donc : Akairos utilise Copie pour récupérer Anneau Hydro et régénérer une partie de son énergie perdue à cause de Draco Météore (je laisse à Soriu le soin de se protéger comme il peut, du coup xD) tout en utilisant les boosts de l’Encens Mer + Danse Pluie pour renvoyer les cailloux qui viennent vers lui chez l’adversaire grâce à Hydroqueue (double effet Kiss Cool). La Draco de Peter est hors de combat, touchée par Dracosouffle, et elle est remplacée par Sunagon, qui utilise Brouhaha (on sait jamais, puis ça fait mal aussi à l’occaz’) combiné à Hydrocanon. Elle termine avec une attaque Séisme, et là encore, je laisse Soriu se mettre hors de portée parce que ça secoue xD
Tu sais où me trouver si tu as le moindre souci.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Match d'arène] Ultime défi [Soriu Tiadramat]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum