[ Clos ] Épreuve Dompteur [Bayel]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteur [Bayel]

Message par Bayel Clonbork le Jeu 9 Mar 2017 - 15:47

La communication passait mal et ça se sentait. Bayel n’arrivait pas à « comprendre » sa collègue d’épreuve. Pourtant, il savait que la Brutapode avait des idées derrière le crâne mais n’étant pas apte de « parlotte » comme un humain, ça passait pas. Cependant, le garçon avait noté quelque chose : sa façon de gratter le sol de la pièce. Soit c’était de la patte gauche, soit de la patte droite et il en déduisit que c’était une certaine façon de le prévenir. Ou de « communiquer ». Après tout, il avait établi une règle avec ses chaînes, l’inverse était possible. Pour le moment et heureusement, mamie dragon ne faisait rien de dérangeant puisqu’elle restait seulement sur la défensive, repoussant les assauts de ses adversaires de son imposante queue ou via des étincelles. Ceci permettait alors au duo de préparer une stratégie d’attaque. Oui enfin le temps passait et ils n’avaient pas non plus toute la journée !

Bayel se retrouva derrière la Berserk tandis que sa camarade d’épreuve se trouvait de l’autre côté, légèrement sur la droite de l’examinatrice. De toute évidence, le Terrosien faisait en sorte de toujours avoir son ennemi dans son champ de vision mais aussi l’insecte, des fois qu’elle lancerait une attaque : il pourrait ainsi se défendre en l’esquivant si toute fois cette dernière visait une zone plus large ou si elle tentait une nouvelle communication. Malgré les assauts proposés par la Brutapode pour permettre au jeune homme de frapper leur ennemi et mettre un terme à ce combat, c’était peine perdue. Mamie dragon se défendait soit en utilisant ses attributs nouvellement acquis via la fusion ou les repoussait avec des éclairs. En même temps, elle devait les trouver un peu trop collants et trop désordonnés pour « en donner plus ». Mais qu’est-ce que le garçon fichait ?! Il perdait des points là !

Bayel recula de quelques pas pour se mettre à l’abri des défenses de son ennemi. Ça n’allait absolument pas, mais pas du tout ! Ils étaient tout simplement désordonnés et le Terrosien ne pouvait pas non plus crier les attaques de sa collègue ou se servir de ses chaînes puisque mamie connaissait déjà cette technique ! Non, là ils devaient clairement innover… Le Terrosien en conclut que sa façon de faire était perçue directe par l’examinatrice, c’était donc à sa collègue d’innover et lui de faire avec. Ils avaient légèrement changé de place avec tous ces assauts mais l’attention du garçon se porta plus en bas. Sa bête gratta nerveusement le sol de sa patte gauche et l’instant d’après, elle recracha des Dards-Venins dans le dos de mamie. Sans réellement bouger, elle parvenait à les esquiver sans trop d’effort avec des éclairs mais Bayel eut une illumination et se servit de ses chaînes pour dévier la trajectoire de certains dards empoisonnés.

C’était encore maladroit mais certains furent tout simplement re-digérer vers l’examinatrice. Un peu comme il avait fait pour se protéger des éclairs, cette fois-ci, c’était pour contre attaquer en se servant de l’attaque de son amie. D’ailleurs, cette dernière ne manqua pas « féliciter » le jeune homme d’avoir enfin saisi le truc. Suivant l’emplacement où se trouvait Bayel, la Brutapode grattait la patte avant pour lui dire tout simplement qu’elle s’apprêtait à lancer une attaque et qu’il devait ainsi s’en servir ou non. Ce fut long mais au moins, ils étaient parvenus à trouver un arrangement aussi bien dans un sens que dans l’autre. Cependant, ils n’avaient pas totalement fini l’épreuve et malgré cette « attaque », l’heure tournait toujours.

Bayel lança un rapide coup d’œil vers l’un des murs de la pièce pour y observer l’heure. Il ne se souvenait plus trop quand avait commencé son épreuve mais en gros, il devait lui restait quoi, deux minutes maximum ? Tout allait se jouer dans la prochaine ou les prochaines actions. Les jambes légèrement fléchies et marchant comme un crabe, Bayel tourna autour de son adversaire, la Brutapode faisant de même. Le garçon fit un pas de plus et son regard croisa celui de l’insecte et quelque chose se passa. La bête cessa alors de tourner autour de son adversaire et se mit à grincer pour déstabiliser mamie puis sa queue se mit soudainement à briller et d’un mouvement rotatif, elle frappa le sol. C’était prévisible mais Bayel eut une idée derrière la tête.

Le Terrosien en profita alors pour se rapprocher de mamie dragon et tenter de lui bloquer le corps avec la chaîne droite. Des éclairs vinrent ramper le long du métal et malheureusement, électrocutèrent le garçon. Serrant les dents, il ne broncha pas et retint l’examinatrice captive avec sa chaîne tandis qu’il jetait l’autre en direction de la queue de la Brutapode, encore « active ». Une fois cette dernière accrochée à l’une des antennes, il tira dessus pour la rapprocher du corps du dragon et la coincer ainsi.

Malheureusement, son poids ne rivalisait pas avec celui de la bête qui pour le coup n’avait pas spécialement saisi l’action du garçon. De plus, ce dernier peinait à tirer de toutes ses forces à cause de la grande différence de poids mais aussi par épuisement. Par ailleurs, il se doutait bien que mamie n’appréciait pas ça du tout et attendait sûrement le dernier moment pour les expulser. Etant donné que le métal était un bon conducteur, la Brutapode reçut l’attaque électrique et touchée, elle tourna sur elle-même pour se dégager de cette soudaine emprise, entraînant avec elle le garçon. La chaîne qui enlaçait la grand-mère se défit facilement et sans trop comprendre, Bayel fit un tour de manège dans les airs.

Mais il vit cela comme une aubaine et quitta le gantelet droit dont la chaîne s’était accrochée à la queue de la Brutapode pour se jeter sur l’examinatrice. Il claqua sa chaîne gauche et aussitôt, les yeux de la bête se mirent à briller pour lancer une nouvelle attaque Queue-Poison. Bayel parvint à passer au-dessus de son adversaire et de sa chaîne porta un coup vers la Berserk, dans son dos.


[ Hrp oulà, Bon, Bayel et la Brutapode ont tenté une nouvelle attaque avec les Dards-venin que j’avais tenté au précédent message. Après je me doutais que cela ne marcherait pas donc ils ont tenté le corps à corps, quittes à se faire mal et tant qu’ils peuvent toucher mamie ^^. Après un petit vol plané pas vraiment prévu, Bayel se retrouve derrière mamie et la Brutapode l’occupe avec une Queue-Poison (je considère la créature comme un Pokémon de lvl 20 d’où les « attaques directes » un peu limitées). Evidemment, je te laisse décider si Bayel a réussi à la toucher ou non (j’avais pensé à une autre alternative sur la fin mais pas sûre que mamie apprécie réellement 8D).
Je t’avoue manquer d’idées, c’est pas facile avec l’arme que j’ai choisi, d’attaquer x) mais c’est ma faute XD (mais y’a sûrement des possibilités qui peuvent murir plus tard) ].

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteur [Bayel]

Message par PNJ le Ven 10 Mar 2017 - 15:27

La Berserker croisa ses deux impressionnants « bras » avant devant elle pour contrer la Queue-Poison de son adversaire, ne remarquant même pas qu’elle avait envoyé valser le petit humain au passage. Une fois l’assaut principal encaissé, elle sentit un « CLUNCK » sur l’arrière de sa tête, la forçant à se retourner en se grattant sa probable future bosse. Elle considéra le gamin au sol un instant, puis esquissa un sourire énigmatique. L’instant d’après, les deux âmes étaient à nouveau séparés, et après un bref remerciement à sa compagne pour son aide, les deux animaux furent rappelés par la grand-mère dans leur sphère respective. Faisant comme si Bayel n’était même pas là, l’examinatrice utilisa une fois de plus sa maîtrise pour remettre la pièce en forme. Lorsqu’elle eut terminée, elle indiqua d’un mouvement de ses petits doigts crochus à l’élève de se positionner au centre de la pièce, alors qu’elle regagnait sa place derrière le bureau.

« Tu as fait tout ce que je t’ai demandé, » commenta-t-elle, en commençant à griffonner des choses sur de la paperasse, « mais chacune de tes actions étaient lentes et prédictibles. Ta détermination est louable mais elle te rend souvent grotesque et inconscient, et tu manques clairement d’intelligence pour te sortir de certaines situations qui nécessitent de réfléchir. Ton manque d’expérience fait que tu es naïf et t’empêche de voir plus loin que le bout de ton nez. Ta capacité à travailler en équipe est discutable, et tu n’as pas brillé par tes performances techniques. »

Elle laissa couler un instant de silence, avant de finalement choisir un de ses tampons et assigner un coup à plusieurs feuilles avec. Elle en tendit ensuite une à Bayel, l’incitant à s’approcher pour le récupérer.

« Mais tu as bien fait tout ce que j’ai demandé. De ce fait, tu as le droit de réclamer une monture auprès de l’armée. » La garçon put alors remarquer que dans sa main gauche, elle jouait avec la Pokéball de la Brutapode. « Ce Pokémon avait l’air de t’apprécier ; si tu le souhaites, tu peux partir avec elle, » dit-elle en tendant la sphère au garçon.

« Maintenant, ranges les gants que tu as emprunté et fait entrer le prochain candidat. Je n’ai pas de temps à perdre, » conclu-t-elle, comme si elle était pressée de passer à la suite ou de finir cette journée.

Lorsqu’il fut dehors et qu’il a indiqué au suivant d’entrer dans la pièce, Bayel pu enfin prendre un instant pour regarder le certificat que son examinatrice lui avait tendu. Au milieu de beaucoup de blabla sans intérêt, il put lire ces quelques lignes.

BAYEL CLONBORK (SOLDAT GALON UN) – CLASSE DOMPTEUR

ACCEPTÉ AVEC MENTION.
PASSAGE AU GALON DEUX.

Et, de manière un peu plus discrète sur le bas de la page, scripté dans une écriture en pate de mouche, le candidat pu lire les « notes de l’examinateur ».

Candidat intéressant. Apprend vite. Réussite prometteuse.

Adair Wolfe.


_________________

Si tu commences à être à court d’idée, c’est que deux messages étaient tout ce qu’il te fallait pour réussir ce dernier exercice. ^-^ Et comme tu l’as réussi, tu as aussi triomphé de l’épreuve ! Bravo à toi, elle était pas facile, mais t’as tenu tête et même impressionnée Mamie Wolfe Very Happy (oui c’est comme ça qu’elle s’appelle x) ). Tu peux même t’en vanter, y’en a pas beaucoup qui ont droit à des petits mots doux de sa part ! Razz (D’ailleurs, ne prends pas mal les insultes, c’est sa façon à elle de dire que t’as un avenir prometteur. x) xD)

Je te laisse conclure, puis faire une demande de notation et de passage de rang. Tu peux prendre la Brutapode comme proposé ou demandé un autre animal si le cœur t’en dit, c’est à toi de choisir. ^-^ N’oublie juste pas d’indiquer ta décision dans ta demande de changement de classe. Wink Comme indiqué si tu souhaites intégrer l’armée de Terros tu pourras être considéré comme un « Soldat Galon 2 », si ça t’intéresse n’hésite pas à me solliciter, je te donnerais plus de détails (si non y’a pas de souci, je te signale juste que c’est une possibilité pour ton personnage. ^-^)

Encore bravo, c’était un très chouette RP ! Smile

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 945

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteur [Bayel]

Message par Bayel Clonbork le Sam 11 Mar 2017 - 15:38

Le bruit avait résonné dans toute la salle. Le garçon continuait de tendre son bras qu’il avait jeté en avant pour que sa chaîne touche son adversaire, le souffle coupé et la tête tournant légèrement. Quelques secondes s’écoulèrent avant que le dragon vert ne se scinde en deux, permettant alors à l’examinatrice et à son anguille de retrouver leur forme d’origine. Cependant, le Terrosien ne put tenir debout plus longtemps et se laissa tomber sur les genoux, tandis que l’examinatrice rappelait les deux Pokémon dans leur balle respective. Profitant de ce lapse de temps pour se reposer de cet ultime affront, les murs et sols de la salle d’examen reprirent une forme initiale grâce à la maîtrise de mamie. Ne la quittant des yeux, le garçon comprit que les trente minutes venaient de se terminer et qu’il était temps de donner le verdict. Se levant avec peine, il se réinstalla au milieu de la salle, face à l’examinatrice qui avait repris sa place derrière le bureau.

Le ton employé était le même qu’au début et les mots qu’elle prononçait faisaient mal. Mais c’était là la triste vérité. Parce qu’il n’avait pas le choix, Bayel écouta les explications de la grand-mère et eut l’impression que les mots qui sortaient de sa bouche avaient l’effet d’une flèche lui transperçant la poitrine. Mais il n’y avait que la vérité qui blessait. Cependant, le gris ne perdit pas une miette de ce qu’on lui racontait, prenant ça comme un enseignement plutôt qu’une morale négative. D’ailleurs, il n’avait pas baissé les yeux, préférant regarder son interlocutrice dans les yeux. Ce serait montrer de la faiblesse que de les baisser. Après le blabla, l’examinatrice prit un tampon qu’elle trempa dans un premier temps dans un petit bol d’encre avant de le taper à plusieurs reprises. Bayel ne bougea point, se demandant alors s’il était recalé malgré tout les efforts fournis.

Un papier tendu, elle l’invita à se rapprocher pour le récupérer. Bayel inspira un grand coup et marcha d’un pas régulier vers le bureau pour se saisir du fameux papier. Il avait donc réussi l’épreuve ?! Il était donc officiellement reconnu comme Dompteur ? Un sourire commença à se dessiner sur ses lèvres dont la première pensée fut Jia Miano (et non son père). Puis le gris porta son attention sur la mamie qui lui indiquait qu’en tant que gradé de l’armée, il avait le droit à une monture. Elle ne manqua pas également de mentionner la Brutapode. Le garçon eut une fraction d’hésitation ; ils avaient bien travaillé ensemble et il avait réussi à la dompter. Mais cette bête n’était-elle pas à quelqu’un ? En même temps il s’agissait d’une monture, un Pokémon capturé donc forcément entraîner pour les futurs gradés…

« En tant que Dompteur, je choisis cette Brutapode comme ma monture. » répondit-il en récupérant la sphère qu’on lui tendait.

Bayel récupéra alors la balle dans la main gauche et le papier l’attestant d’être un Dompteur dans la main droite. Il avait réussi. Le garçon recula un peu et ne manqua pas de remercier l’examinatrice en se penchant en avant. Comme convenu, il veilla à remettre les gantelets dans le coffre, le refermant convenablement. Avant de quitter définitivement la salle, il la salua une dernière fois. De l’autre côté, le Terrosien vit les regards des examinés rivés sur lui. Il avait une terrible envie de les narguer mais il se retint. La sphère et le papier dans ses mains le prouvaient qu’il avait réussi. Aussi, il ne manqua pas de prévenir que le suivant était attendu, faisant comme la précédente en lui souhaitant bon courage.

Maintenant seul, Bayel se mit dans un coin pour lire le diplôme. Il l’avait fait… Le garçon eut du mal à s’en remettre et pourtant, il était officiellement un Dompteur. Mais un Dompteur différent de Sandovan. Parce qu’il avait fait une pause dans sa lecture tellement il était content de voir « accepté avec mention », il la reprit et put constater une petite note personnelle : les quelques mots que l’examinatrice avait écrits l’encouragea pour la suite. Peut-être la reverra-t-elle plus tard. Adair Wolfe. Il n’était pas prêt d’oublier ce nom. Pour le moment, il récupéra ses affaires, rangea le diplôme et la sphère avant de reprendre la route.

À la maison, il s’empressa de se rendre dans sa chambre pour y déposer son attestation mais aussi la sphère sur le lit. Cependant, Bayel préféra les laisser de côté pour le moment et se mit à dessiner les fameux gantelets en y mettant le plus de détails possibles. Cette arme, il en avait terriblement besoin ; Melanya n’avait qu’à bien se tenir ! Le temps fila à toute vitesse si bien qu’en fin d’après midi, Bayel prit le temps de sortir dans la cour intérieure pour faire sortir la Brutapode. Il veilla également à faire sa présentation à ses deux créatures. Morgrim s’empressa de se cacher derrière les jambes de son dresseur parce qu’il en avait peur, tandis que Vanflare scruta le nouvel allié. Cependant, l’oiseau remarqua que son jeune maître était différent.

« Nous allons donc voyager ensemble. Il te faut un nom d’ailleurs. Que penses-tu de Guesserith ? »

La monture accepta le prénom en baissant sa tête pour que Bayel puisse poser sa main. Maintenant qu’il avait obtenu le grade dont il avait besoin, le Terrosien n’avait plus rien à faire ici. Enfin si, attendre qu’on lui façonne ses gantelets !


[ Hrp : OUAAAIISSS !! Merci beaucoup pour cette épreuve !
Je t’avoue, j’ai adoré le début, le milieu mais le passage avec mamie Berserk, c’était hard et je me suis demandée : mince, l’arme que j’ai choisie est pas top :/ mais bon, j’ai testé et désolée si cela t’as paru un peu brouillon. Et pas de souci pour les mots de mamie, au contraire, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend o/ d’ailleurs, j’ai eu du mal à me faire au trente minutes puisqu’en rp, on a le temps de répondre XD. En tout cas, c’était une chouette épreuve merci de me l’avoir fait passée ♥, et je verrai pour « Soldat Galon 2 » car je compte faire de Bayel un Maître des Lames dans l’armée de Terros mais ce sera dans x temps.
Encore merci ♥ ]

_________________


> <
avatar
Bayel Clonbork
Informations
Nombre de messages : 71

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteur [Bayel]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum